<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01910
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 27, 1933
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01910

Full Text








II^ :j^ $ w ...-. -.. .. .. : :- ..- ...... .. -. -
r r .... .. ; *: '. .. : ^ .L : ."


: m ..ANNEE ..
'* ": '. "*


". :C .: :: :f.:rT:.
O~A1

. pv : 7-7 7 ,__. :::.: ... ..
.OR -At..J/ .... ........j"


*q- ~.o..
7..
*


"l :
^ ^..*S tVt~ Jut LWrma


VI ..


No, .3079


SIes d4fenseurs

le l'Arsenal


in ment reconnaissa e


Saline "

en plein progress
a .


r it La manufacture de kBrques
Sous cr it Baudry> dirie par
Monsieur Naar, le sympathi-
que commergant de la Place,
Sapprciant a sa valour i'eu-
vre si meritoire qu'a entrepri-
se dans le quarter de la Sali-
ftait esi le 28 jillet n e, Son Excellence le Presi-
SdixhlidtitcW anniver- dent Vincent et, desireuse d'y
didu dedbrquement des apporter, :un concourse effec-
pes a;raricailne en Hal tif. a pnie le Magistrat Com-
munal,Monsieur Duvigneaud,
ua avon0 s reU eCe mati d'accepter le don d'une quan-
itre d'un des ddfensurs tit6 de briques, necessaire
odse de l'A arsenal, qul fut pour Ia construction d'une
Sau bras gauche tandi mason ouvri"re, du type de
Joseaph Pierre tomb t celle d4ja realisee sous le con-
sauver au moins V'hon- trole de 1'Arehitecte Villard.
idu noM haitien. Par un communique, fIAd-
us la publions Ielle quel- ministration Communale a
ans son hiro'ique simpli- hautement apprecie ce geste
Tout commentaire ne genereux qui temoigne de la
rail qu'en affaiblir I'ef- noble sollicitude de la manu-
facture 'a e6gard des d6shb-
o)M signalons seulement rit6s de la Saline. Aussi, il
solicitude de la Nation nous est infiniment agr6able
rare qui a perdu un bras de presenter nos vives f6lici-
Szi tourmente du 28 jauil- stations a la manufacture et aion, le desintkresse- Baudry>. Nous souhaitons
tgale le courage. que ce bel example de solida-
tendra-t--on quit. so it- rit6 social soit imite par les
come Joseph Pierre, autres Industries &trang&res
harlemnagne Pralte, pour tant pour leur bon renom que
torer et le recompenser? dans i'intret de leur client&e-
le..
u-Pce, ie 26 Juillet 1933- Par ailleurs nous a.ppre-
nons que 14 autres maisons-.
osieur le Directeur, ouvrieres, sous la direction de
l'ingenieur Villard, sont en
la veille d'un anniversai- voie de construction, toujours
i6morable, je vous serais i.la Saline, grace a l'energie


assalni bl e du Magis u-


S.PT. DES IRLA TONS


V&S KRSNSCOf


--w*-a4Am-^-A


Pour se report dei g anda
sucea de Damnien,0 I. mtlni
tre Salomon a d6cid6 do mon-
ter it Kenscoff. II compete pas-
ser un mois dans le coqwet
building du Service Thehni-
que d'Agriculture, mil gra-
eieusement A sa disposition
Snr a* flt/


EXTERIWURES


PROTOCOLE
A L'OCCASION DE
LAARtIVEE
0D L'HONORAIBLE
HARRY ROOSEVELT,
SOUS-S WRETA IRE
DE LA MARINE DEfS
ETA TS-UNIS
D'A &MRIIitU '


par Monseur MoniliiI ( ...
Nous seriont recofnnaiantA
A n'inmporte qui voudralt bien
nous indiquer ot soe trouve 2 J .,8.,
public Parr&t6 convertissant Ven$dred. 8 ultet I.l,,A
en WBordig ho s l 6- i8 heure 30 du mat" A r-
efne dhI hr niv6e du Colonel Roosevelt au
fices public&, i o r
Et pumque garage bt for- Quai 1o se ra saIu
geo de Damien out rapport :10) par le chef du Proto-
ot gr cole aunom de Son xcellen-
des; que 100 kilo de cotton s& :Ce e vsident de la tpubi
lectionn6 rfcolt6a dahi les qu;
former ont 6t6 expdi s& Da 2o) par le Magistrat Conm-
mien it ne strait pas tonh munal au nom de la ville de
nant qu'on apprenne tun de ces Prt-au-Prince.
quatre matin que, pour les iUn bataillon de la Garde
commodity de qui de droit en .'Haiti, avec drapeau et mu-
villegiature, Damien a fabri- sique, lm rendra les hn-a
que deslits en et des ma- neurs. La musique jouera
qutelas tener et de ma- Hymne national americain
Et ce sera tnut pioutc~t! et la Dessalinienne, et une sal-
ve de 17 coups de canon sera
.. :. tiree du Fort National.
Mi Le Chef du Protocole l'invi-
tera, ainsi que S. E. M. Nor-
RECEPTION (:man Armotur A prendre place
j:dans la voiture presidentielle
7 AU PALAIS NATIONAL et le conduira a la residence
i privee du Ministre Amri-
Demain soir, le President *icain.
Vincent recevra au Palais Les personnel de Ia suite du
National, de 5 heures A 7, a Sous-Secretaire d'Etat pren-
'cccasion de la visit de M. dront place dans d'autres voi-
Sroenvealt onS~c tf.airpd'E tures et seront accompagnees


i vouloir rappeler a vos vigneaud. tat de la Marine. ar le Scus-Chef du Protoco-
Ateurs les evtnements tragi- Nos meilleurs compliments. Le cachet de distinction ile.
as au course desquels j'ai et6 que revetent toujours les bril- I Un peloton de six aides-de-
time du devoir. Car aucu- LE t SARAMPIONx lantes receptions mondaines camp fera escorted.
memoire de patriot ne organizes au Palais, nous Le Chef du Protocole con-
lt laisser passer sans la ET SES RAVAGES permit d'augurer, pour cell duira 1Honorable Harry Roo-
iligner, la date inoubliable de remain, le plus grand sue-. sevelt et les personnalites d
S28 juillet 1915. Depuis plusieurs semaines, e s. sa suite au D6partement des
'Jest pourquoi je viens vous nous avons signaled les effects ::Relations Exterieures of il
kpeler qu-en ce jour,, ou 1PA- d'une epid6mie qui sevit, tant .- :i sera presented a S M. Al-
ricain-cdlbadquadans ce _en ville qu' Ia champagne. Se- bert Blanchet, Secretaire d E-
ys, j'etais Capitaine Adju- Icn es derniers rensigne. C Z ADEOISELLE tatdes Relations Exterieures,
nt Major, Commandant du ments qui nous sont parve- ................. ar. Norman Armour,
+ste de FArsenal de Port au nus, le mal prend des propor- CELIE LILA V S E. E. et Ministre PIenipoten-
nce. tions tries alarmantes. L'on tiaire des Etats-Unis d'Ame
Wers einq heures et demie est arrive jusqu'a affirmer Demain A huit heures diu rique.
1'apres midi, je vis venir que durant ces quinze der- matin, Mile Celie Lilavois, S. E. M. Albert Blanchet
rs mon poste une forte co- niers jours il a 6t6 enregistr6 1'Institutrice bien connue, of-" :i:presentera I'Honorable Har-
pne de troupes americaines pres d'une quarantine de cas fre aux parents des Elhves de ry Roosevelt S. E. le Pr4
oi ouvrit le feu sur mes de mortality infantile, causes sen Institution et aux amis: sident de la Republique.
immes. N'ayant pas requ de parle 4Sarampion t de l'muvre, une brillante fTte A son arrivee et a son de-
es superieurs hierarchiques Naturellement lea ravages Littdraire, qui sera prd6eide part du Palais National, la
)rdre de livrer a qui que ce de eette petite epid6mie ne se de la Distribution Solennelle Garde d'Haiti rendra les hon-
it la position qui m'avait e- font pas beaucoup sentir aussi des Prix. neurs.
confine, je fis mon devoir de atroeement dans les families C'est au local de l'Alliance S. E. M. Albert Blanchet
idat et ripostai. Mais pour aisees que dans les cliases ni- Franraise, -Rue Dantks Des-i rendra visit A l'Honorable
atre malheur, un de mes sol- cessiteuses, ou il est peine touches qu'aura lieu la F68 i Harry Roosevelt en la resi-
its, tries devoue, qui s'appe- besoin de dire que la minsre Nos compliments antiips dence privee de S. E. M. Nor-
it Joseph Pierre, et non Jo- regne en souveraine. h Mademoiselle Wkle Lila: man Armour.
ph Sully, comme on conti- Est-ce pourquoi nous au- vois L'Honorable Harry Roose-
te a le repeter, fut atteint rions souhait4 voir l'aetif et velt rendra visit a 1I'Htel de
une balle a la tete et tomba distinguish Directeir Gn- -- ville
Drt. Plusieurs autres fu- ral du Service National d'Hy- xxx
nt blesses plus ou moins giene, notre excellent ami, le DECES D'ordre de S. E. E. le Prsi-
'ievermnt. Nous continua- Dr. Rulx Lkon, affeeter imm& dent de la Republique, le G-
es Ia resistance malgre tout. diatement, des Medecins de Nous apprenonf avee re- n6ral Commandant de la
ai, Pavantage du noimbre et son Service i'inspecton des great, la mort survenuet ma- Garde donnera les instruc-
s aimes etait du c6tW de nos quarters pauvres de la vile, tin de tions necessaires pour qu un
tversaires. Je fus atteint an eat a celle de nos campagnes, Officier soit attache a la per-
as gauche, et si gravement a part le travail de elipique M e. I. San, sonne de l'Honorable Harry
ie I on a dtiU m'amputer ee rurale. Roosevelt.
embre. S'agissant d'une 6pid6mie a rmire de notre ami. ertand ,
Dans Pespoir, que vous. ae- enrayer, aucune -meaUtre ne Leroy,. .
rderez votre bienveillante saurait etre consid6r6e com- Le fun6railles auront lieu C'EST INCONTESTABLE
tension a mon expos, je me hftire et alarmante. Les- eet apremidi & 4 heurs en -
's prie de croire o.mn 4-. senttieeatd prendrdesapr6- I. Ballique NotrD e, e.. b e. taebae s6lectionn4 qu'il
rnelle gratitude et vous sa. caution srylactiqes pouu No psntop wsieA- Aoit brvn, qu'il soitjaune, no
Sllrespectuduaement : prerva e et t id e 0i la ftille vapt triiblement que quand
,Votre serviteur, q:ui 64vre us enfanta-:x prouv .t partlctlM&mt .st employed A la fabrication
:,q*:-":: n" .._t vps a. t-M Fsiadi .i .... a- & des Cigarettes aEIphant*, re-
..- *.U.


LA VENUE D'UVIN


EQUIPf JAMAICAINX
A PORT-AU.PRINCE


}I
I <




a
rn
Li

u
Cl

a
In


riels de sa visit,
11 y a mieux: quelqu'un qui
a eu la chance de lui parler,
ncus announce que l'equipe en
question arrivera jeudi 3 Aout
matchera le vendredi et le di-
manche ayec cubains et hai-
tief-, pour repartir selon tou-
te probability le lundi.
Nous transmettons la nou-
velle a nos leeteurs sous tou-
te reserve.
ERRATUM

I1 s'est glisse hier, a la fin
du paragraph de not re Pre-
nmir-Port-au-Prinem unt er-
rour qu te ic Cteur eat prii de
rectifier commne smit:
oune M're Communne: la Pa-
trie, au lieu.de une Thene
....4 : } ..... .. .... : : :


I


Les rumours les pi-. c-:o:
tradtctolireC s rculant de puis
1hier au sujet do la enu. pro
I haimne, i.Prt.au-Prinee, i-d'u
Ine vquip, jamrca.inae de foot-
voir Ie c. t.eur t, eCt vifl ?
ronee gne mnt E qu n'-tro ner.
vice dlinforman ti a pu ru
nir a ce su'jd;:
LA'uipe en question ut
tr prorablroe nt l W0em-
bleyt>, renforce de q|(olques au
t re jmeurs, par exempl e le,
Sas les Pasaeigh, etc. On
aurait tort de l]a cor drer
ComnT, negligable, ctr .lun
jamaicain de nof ami nouw a
donn$ I assurancee q -un ee
moment, leJ Wembleyt, don't
lascencion est relativement
recent, comrnpte parmi les q ua-
tre premiers clubs de Kings-
ton, avec le St. Georges>, le
< et Ie Melbturne>.
II parait qu'une corrcspon-
dance aurait deja ete 6ehan-
g6e au sujet de la visit pro-
jetee, et qu'on aurait soulign6
1'avantage que Ies Jamrnaicains
trouveraient ia -r-ncontrer ici
les Cubains, qui leur ont in-
Sflige recemment une cuisan-
Ste defaite. Leurs's frais de de6-
placement, largement reduit
de ce fait, resterait a eur
charge, quite a etre c.uV;ct-:
par un pourcentaye d.: -
cettes. D'une pierre, is -.
raient done deux cu^.
XXx
Les bruits d'aprs h-'..
I'equipe jamaiceaii'it a-
Sriver ineessamrnmer oi [u l
origine dans Ie 1ai en
sportsman jamaican 'es:-
dant C Port-au-Prince a nu
de Kingston un telegraun c
demandant Ia dat-e du 6it.:
match Cuba-Haiti. I> I
conclure que los Jan;i1:w
allaient voyager au
---- n, y avait. qu u, pat,. N ,s
(> ont fran-
chi.
XXX
II samble que leurs c.nclu-
sions n'etaient pas ausasi aven-
tureuses qu'on aurait pu le
croire. Ce matin, est arrive,
par Ie bateau de la Colombian
Line, Ie fameux Lambert
Lewis, don't nous avons con-
serv6 le souvenir. I parait
qu'il precede Ie < jamai-
cain avec la mission de regler
a I'avance les details mate-


m*
'S


:


I


mr~b:~~~-Y~-- es


Lg MfN,[STR9: SAL"GOAIy








IS4

..O..t. ...A m


1.- Sur Vovdre du Com.
mandant du WDpartement Mi-
litaire du Sud, le Second Lieu-
tenant Clemeft Dascy, G. d'H.
quittera ses posts et fone.
tions actuels dans ce D4par
temnent, pour se rendre a Port
au Prince otu A son arrivee le
ler Aofit .auplus tard, il se
pr4senteraaTu Chef de la Mai-
son Militaire pour fe service.
2.- Stirl'ordre du Com-e
mandant du DeparteAnent Mi-
: litairedu Nord, le Second
Lieutenant Paul Isaac, G.
d'H., quittera ses postes et
functions actuels dans ce De
partenment, pour se rendre A
ioni.u-Prince on a son ar'iM-
v e ler Aouit pro clain au
plus tard, il soe pf('s,,ntera au
Chef de la Maison Milit.aire
pour service.
3 Su. l)ordi 'e (lu (.'in-
naniaunt (du )Deparnit.e nt M i-
S;taire de Port-n -..l'rincc, le
Se>e:It Lieutena;it Marcel
lBla e d'H., uittr l
poste et fonctiolns a.t.1olels
dans c: D6p)arteircnt, c( s
p r1sentera, 1e le"r aofit pro-
chi.n aum plus taird, a;ii C.efc
de la Maison Militaii 'e purnt
!e service.
4- Sur l' order du (Chef de
la Mnaicn Miliaire, It, Se-
t cond Lieutenant IPaul M1atghi-
re, G. dl'H., quitterva ises poste
et fonction ats actels a Maii-
son MiIitaii'e pour es rendre
au Cap-Haitien of it son ar-
rivee Ie 7 amlit prochain tau
plus taird, i] se prsentera au
Commandant du Departe-
ment Militaire du Nord pour
Ie service.
5.- Sur l'ordre du Chef de
la Maison Militaire. Ie Second
Lieutenant Georves Bayard,
(. d'H., quintera ses phste et
fcnetions actuels A la Maison
Militaire, pour se reu r,'e A ux
Cays o01 5 son arri-iv6o e ,7
aout prochain ;u plu.S turd,
it se presentera au i'imm:an-
dant du Depar'tement Militai-
re du Sad pour 1e service.
6.--'Su' ordre du Chef cd
la Maisoh Militair'e, Second
Lieutenant Arnari N. Meree-


ron, G, d'H., quittera ses pos-
S teeth fntions aeetus a la
Mlai.on Militairt-, j O r se pnI-
sente anu (onnmandant ii D)
pfartef ,rit Iilit, ire d(. l, .t-
atl-l)1'ii1 e pour" O P s-&-r)vice.
D'Ordre du Ginl"ral de Di-
vision Vogel:
Thomas C.ARK .
G( n' ral I, B riP : le.
Garde d'HaiIi,
Commandant de ]a
Garde d'Hai:i.
xxx
Le 26 Juillet 1933.
Ordre Sptcial Departemental
No ....... 20
1.- S'etant presented ee jour
pour prendre service dans ce
Department conformement


an paragraphe

(1393), Second
Alfred Forbin,
ti, se rendra,
1933, A Jacmel
son arrivee il se
Commandant


1 de 1'Ordre
Garde No. 48
Lieutenant
Garde d'Hai-
le 27 Juillet
, Haiti, o u
presenter au
du District


pour prendre service en qua- *
lit4 de Commandant du Sous-
District de Saltrou en lieu et
place du Second Lieutenant
Pierre L. Paret, releve.
Le Lieutenant Forbin se
fera remettre par le Lieute-
nant Paret tous les fonds et
biens du Gouvernement don't
eelui-ci peut ftre comptable.
-2.- Z Apres avoir 6t6 r6gu-
li&rement relevm par le Lieu-
tenant Forbin; Second Lieute-
nant Pierre L. Paret, Garde
d'Haiti, se considcrera rele-'
Sv de son post actuel et de


2' ~


p -r


tl se prfsentera aV C :f4la
Mason Militaire, au plus
tard le 2 Aofit 1933, pour pren
dre service. .
3,-- Demande sera fate au
Quarter Maitre de la Garde;
d'Haiti en vue de 1'obtention
des moyens de transport nMe
eessaires. :

Lemuel C. SHEPHERD, Jr.,
Major, Garde d'Haiti,
Commandant du D.-
partement Militaire
de Port-au-Prince.


DISTRIBUTION DES PRIX

A BELLADERE

in anche 23 ,1illet (,oul ,
1a 11 lieu ll I Boladver(, it hOCC- -
:.'in (de li I',rn1e(tu, ( e 4e'( cla.1 -
s\si uno jouliOe tflntiLe 1' cr(''-
atlive et, ulne distribtut.icun de,
prix qui u1(.t11iSStiCiII. tott-
tcs los ifanIlies d(II II at'ug,
(dans le local die Il'T'ole tesI
jIfilles di'ig-e par Milt (O)i
line I Hjo le aide llit' I c I '
li .
i k S .0' V'1 C CS ut lIt 1v i- L
*W re r11 t'qiti& r all p)ihh IL' 1I4 '>
IC' t Ie t' I d(('V)t. u't' .k Vc IeS-
q]uels ces deollx ,jl 1i Ir.s ,nt
3reni pli 'leur t ichei si plro- it.-
bk' i Ia 1 jeunesse: f6mi ini d

FBelladure.
L@s Camnil es on tIe '< ''-
t tisf'aites et t.res heur sue. cit
S e t t e b e l le ce uv.e ; l i > ,n t
aussi priesente leur's meTille(-u
,ouluhats aux d ler is, D '-
i jo.ie et Remy q(ui out .it si bin
bien accolmplii leur tai eL.-:.
Nous adressons d en tre e,--
'te nos chaleureux compli-
ments particulierement aux
e'lves :
Flinsa ;anlin. Anieie An
re', A ntrnia 1t1 ta ., Al.icTe
I)Do sinville, lMartha Rimpel,.
IRevia \'air tv. ,Jranni:l. J'lq;'
et Ii'T a I-i 'L' .J -ic:..
S tlNo ts SoWhi,.l (ii- u' i'
c e s sac c' et> u i etui:, L '7 .


les Chesie


Tu(d


-a w am -, : .
lsbutturt .
S& Larur RUfLI' w ES' .
S' A,1s A VLSTOO 'M T0 AW..EC., U.


",.
: :i -..... :':. ,I


* .7:


'" i
.. :..,4..


i --'": ----



DeveteE vote pr dp
Compete de cOhque
R6pu


re Comptable n ouvrant tn
a la Banqueo Natioon d e l
ablique d'Ha ti.


.~1~ rv~k ft ""~Y


stimulant aux demoiselles
I)djoie et Remy dans la tcehe
utile et noble qu'elles poursui-
vent avec tant de devoue-
ment.

Edouard Glifi, Cesar Raci-
it, Chartle Thienfant.
............ .
t"uir cijr'r Urn ./c ieps fit
PowI," (lcpi''. bOr s t-
Jan:z(u lfO.


The ,srster


SECRET D E
POLICI I-NPE...
Quand le cuihains arrive-
rent it 1'(,rt-au-PI ince, fe pu'-
blic 5jin"aPila'ut QUOs7 tooL-
lIleuiIrs allai.nt 1en avoir fa-.
cile ient i ai (.n, ra p)Joot h
VI{)S pei'forianie. dI(- 1'anne''
Slernibnet. Mais 1n 1f1it deehanr
ter, di I(. I pro ;J(r natl.ct ',.
S u( ; IP(' pl ir...'.iln f('CI '{, 1 ho-
't"s, (I ,i' j ti ou r i' it 'arri-
, / 01me s(t mis a1 reime d'MOdu
Mhum Sarthe Car/et d'Or.


S- .. .......
-WJflM --iriimlTll l fl4M*..Hli -Iae wzB


* Vokil ou iks sous comptenti Des
miners dbommes 6conomes. ont
r6alis que ia "LAME BLEUE ,
prix pour prix, done plus de satia-
faction. Nous faisons cette asser-
tion positiveent et vons invitons
a en fair la preuve. Essayez la
"LAME BLEUE" et voyez ai nous


disons vrai


Tout paqueg de "LAM.S
RLEVES-GILLTT1E" qw n'ait
pas le portrait dfe King C.
Gilleite sera reputr conrc(aiit.


Repr&ent 'par: J. D. MAX TELL
1619 Ruc Republicaine
Pon-au-Primcc
(','.Xeue :/n' Majf---vo CaofdfY, Bton. & F-A.


FM
a


ofM


Usinwe Glace


e ue te .
... .d. ""f L; h] i t ipide ef
-.^e -1 tu t-nnci-ne)t pari
ol s- -"ts p tlan
St'"te- ] '( directions .
: .'",'1,'.,- a(I- ":cIe et de PetioD'
"" LA( ILtRES
.. i'.- N s avcns toujaO
m Ien les derniers m
.. .lacr'es en acier a
or 25.0()0 et au-de.ssusf.
bles avec facilities d&
CL"S" glaci& res les
.- ,, A ." ,- res et les plus economy
.. "tt' ... ( CRE ME GLACEE
t' ...... aSUPERLA
S5, a: Un product nouvea
-*l. ci' 'r I","le e de en lIen aux m
S.. .. s"c"#i e n -' marques des pays d
"' d'Amerique est o.
public haitien par t
Glace de Port-au-Prini
tez cette delicieuse c
N- vous serez convainctl
to nA -U .Faites une agreabl
J se a vot.re famille en
-ises cle c8t^ pendant 30 mols tant de lt (GCrme Gd
0 e perlativex pour le de
SI nous faut six kilomntres d'entrcp5ts pour Tous en raffollent. ,
le magzasinage de nos tabacs. Les recoltes que ENTREPOT
nous ga Jons a l'heure actuelle en magasin ont FRIGO
une valcur de 70.000.000 de dollars la plus Nos chambres fr
grande partic do ces approvisionnements est et6 r6eemment mi
dcstinLe aux cigarettes Chesterfield. et peuvent recevoir -
Comme'lc bon vin, le tabac s'amdliore ave quefle quantity d& --
l'Age. Une fois que Je tabac a t6 s6lectionu poissons, de le4
par nos acheteurs, on la garde en magrsin doans wits, etc*
des tonnciux en bois pendant 30 moisou 4avsan- Le Public e at,
tage pour lui donner du-welleux et du V.inv. invit.A visitor no
It hut du tims et de. urgent poo faire :a e :A "
ChesNT rfilds. Mais asnyards^.

s.O.. DO' U C :.' .c
S, ,. ...,:::.: :", : ., .A 4:.q ,... ... .. .. ....


.. ...-a ......-..


-rc-~~~a~


IIBBI


k9k-~4~&rp~.~..=-\~k&~,~-~~pC~-~p-n~rW m-\~---l~*lilr~ulrl rPOW~~"~DU~B~&L~&BC1



Demand-"

Contre les ta
kystes.
Avec ee ro
vez ititer a rdif
tervention chierir
Echantillons
disposition des
En Ventc A la :a
Roy & I)omond,
et Chez Fllix La
1738 Rue du Mag
tat 1738.
T. telephone No.t

AFESDA 41ES!

3M1 ion Pat.l t. A
205-209 Ruc Tra
-ous ofm ( ostr. urnews
Ombrllt fT I nai e
crh onM ,: M So uleru
'( oIu"rt'res die Swea

filt I 'crf 1 11 ,10 *.*
ci)leur iS b rr).?Sp

Si vans voule4 fa
d(-;ti a iimv? eve qufj
oat isla' on, v(n'flZ
-St LPran (-1 : ;nd 0rt


Eilgants et ElJgan|.
tez la cordonnerie:"
HYPI'POITE JEU
DONNERIE MO0
MEL
Grand'Rue, No. 1721:
T4lephone: 21S|

Machines a derire Re
Machines a calculer i
Rubans, paper carb4
Faites vos achats chfi


A V'IS MEDICALL
('liniue du Doetet.
LOULs HIf'POLYl
(;Grund'tue "
Consultations:
2 h. a I I.i. : n p. .


*


DES


Port-au-P


pour


Satisfas










3 .. .W












deI FArgentine,*d parceli+ nte #te velt le Iartx SociaIate>du Plaza, Ie :aptaie ame? |on, apre eque :W
.i et,. r.. .tr.. hem..e.p.re. ..Ghili demand au patrons Mollison.et a.. femme Am Po d. .. .u.er


....it:ins a: "d.i"' n e 'run:wick par ite une de .eur. ef ..u.menta- me..t abat par ... evident qi. port-- d ."v'-ue par -

:.SAAL.Groenla.nd.- > : ...... SA N JUA N. Puerto. R.o. ...trave..e:e..:an..que. :. .....:.7.






1 Lindbergh et sa HONGKONG.Une explo- Un ouragan d'une grande n- n pc p uit leewsgrst de
m '0 a oner sion m.... ieuse .... produi. tensit. I'avance sur Puerto p .vant hder, mai. .sg corp Nn W YOR4, d B Par.an
ve e.b. de: :glace o t hieru dbord.du v oue marn w e, eW:le n ot vemneur Gore a tent tre sur pKed mertedun aon proehan match avec d






6 4 lf ete :u i'n Y i tann iSed Otu. pendant. demand olavCroixRoumeet d.dpen.antu:it out AbHndo ter Winchell, pt o naeux
.. .d..sl etu .Nr oIe de Wei Hai Wei. le officer & e Cl tenar preties a touted even M leur vol de Nw York A do sn dvair: ru lee c
..' .. . ......... T... .. ....... ... ... / . .. .1 ..






l idntl a Scoes- on dit ue prone 'avait tualit juq e que e n B ad. 11 leur faudrait n prai a cheque ue j







an sur e littoral en d th bless, mans s out refu- a r e stiu eps Les habitantt endeot pl( s dUU d;oux nasts pour verrad waI a anjont que e
alu ACshcevol den tmil- i dte domer d'nun du tail, o"t ur:fol' :e r .on .' i fc- e 6 faire coLnsrul ul. noviw l .o a la pu lire.i un t val






te I.aCi: im S iendront au sent d lAcciden. Ilohn Nouveau netpar de lours maisonIs on prd a(XfUla d mmlent couragenet nele rc do1W dolo r q
der Nationi daclar qu (le ornires expris vision de l'cureagan. Cflug:et ne ctlui q as at bcc ise a copo d lpn
i pTICANE --On de d'Amit Ie leur interdi- so d6plae a une vitess do 12 Bldgepr t a ans a Ctindcti- MONpREAL. Pou
oDT L P roe ltendra salient inls a 'hure et 'on s'at- cutr. .Mosn a annonc qu'l rnir foi, desquip







S.aCo e nec6de prohai- e ASSOMPTION. ParaguayU tnpndo cuqu'a dpau e ande i aottendra forcpente J annue fionnelles tfoot-ball
mitombcra o e 21 Mai u 9o3, Dans un tilegramme t la pus t e i e Vti'raesn dcici r :uprrochaiPe par tenter de bat- coamfrpnter au Pranada, On
ran.e .iart. normale Li.t.Ie des Nati ons, e Minis- hcm e's .. p .ut aussi attein- t ie record du mInde de dis- nonce p ue len matches au
na. t fnir OIe Avril. tre de. AiOaires Etrangeret de ana cte sud de Puerto (pn- |:taonte ter Montreal, a rt













nddIiltC t Nouvetu Bruns du Paraguay a anonde que la a co rgaistiIs NiWi dOK. Ptley Piostn et P{ntgtre auli h Ottn
ok deTour la premiere fois Bolivie allait commencer une I SoAN FRANCISCO. Le I caviateur avo ricain qui Yient Lionel (donachr:, c4r I
tc rsln depart d'Orbetrel- nouvelle offensive dans la zo- tlsteamer qNorthwesternj> a |:!eaire gd tour du 9nle en tout cbnme jouur u hoc
S0fladr(ile italienneesttar ne du Chaco, avec gaz et tou| hgurit un ecue. L&-s de h ite eliour1N s(ra recu ee ais a vera manager de l quop
CIE A TI dANe ss d Otina- dos amtie perfectionnuments i .Sentinel>>, sur t es v otes ds1 d ol2 r de Villp de New o trk I oronto, eT Joe Catta.r
..................... ...... ... .. .. ... . ...... .... .. .
'" i :':. '






















8: s o n d s" I.II:.T Oll .-.A B ae e -aaiw<. .. "
-, o l Wi m 11 se" de .dne.d.a u .......... -: A n v .: -o ..DE .o r t L0............ ...... ......... ....s e .7 0 e. pU s ~e W 1 M A :I -
I.. ::.. ...."n de'le. ,s... ... ..ell re Wror..a-u-- du. y.I N,:,.. ,d ;-e.r
.. . ,! t ..U.S.a : .. : ri t Z a i t s 7 . . ..IY : . 7 ..I. ..e ,t, ..d. ..e. ..1. ..4. .. .. .
e .. .. dgl'. dnee., :pn!fs.flt.e .bhl::e:ae.:Se, du-.! -P r Soilste-:du : (.1,111a~tm Jm s .m ,.d lqul.
ag. a .. ..a.)....p. .....`:. .......c em :.. .e...ueme........-- C hl... -d m ~ e.a x.p trns MoIeo..e .Ca..fmm m dP st diva ..rluur. .
: { [[ .] .: l .. e"-- -. -e'- -(- .I C.-.--,0 S, .. e. -e... .. .. . v '. .() ,1. .1 d e . . r . .


:--. .........















.... ..4. ---------- -


















/ 6*Ido a~ dins sonst aiad
--- -- -- ------, .- ....... ..

........._......


















P y
S- ----- ------
---- - -

.. .. . . .... .. .
; 7 7 1 ........ ..



. . ., .. .
..:. . .

........... .................... .. ... .-
... . . . . . . . .
.. ... . . . . . ... .
---. -.. .--. .-.. -. ---.---.. -- --- ---. -'--------- .... .. . .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .


. ... . .. .



hey
la. . .
ffet, : : :

'une : :


que


t de
Val-

dit




par

r Ia
p1)ro
vtnt
ant
rot, t

800,

SK &


Sich,
"eal.


. . . _
. .. .. .- i .!. .
................................













..:.. . of a. W
.."0, :.AU."V :A .A o.. .


RSBVH OMMS..."

-.. .. .' :

POUR .EVANGELISERD
L'AMERIQ(JE

Le n' re blane
part en croisade
avee le sourire


Les graines de ouarl
elles le secret de leur
fabuleuse?...


nTg et., P 1.oa0.,

d torite- l-es bourles, et MiU
4golftds. amateurs. Le servi
.-e est Irrfprochable.
A K San.auhlait, etc., etc.,
etc., toute la journde, et con-
sommns tous les soirs.

Une visit s'impose.
"*'. / P. -. '. .- ..


livreront-
propri6te


lUn de ceI bons (,t lointuans
amf s que nouN avEnIO it Haiti
et que nou. neg'ligCous trol,
M. Marcel Baudin, fidlIc lee-
teur do. I'Intran, arrivant du
Port-au-Prince, nlous apporte
touts I'raiches ds O(uveIoles
du ni1greN blitnc et dos graines
de ouari.
Nous avicus avance ici que
devant Ie triste exemple four-
ni en ces temps difficiles par
la civilisation blanducie, M. Is-
mneon Dauphin avait (1I etre
pJ)Iilbeni'nt1. 8rff,.'tc )a, 1 5sa
. ransfig rat ion.
IJ n'en Lst S etif! nous rap
porte 11. Marcel Baudin. M.
Ismeon Dauphin 'st iou de
joi ,' au contiaire' I1 part en
cc nioi(Mn t Cn t"1 r ei'iir ttU.N A-
.l.,tflV T IU.Spow. 'u ,v' aLIx
Y nkevs qie-C 10 ) J1- 'j1 u ( e cCOuU
leur n'a qu'iune hmst' bien fra-
gile.
xxx
En attendant que les Ame-
rieains revierinent de leur pre
juge, i faut queo s sc., epti-
q es, "ent"e anutr1 s 1" d(cto'(' ur
P':.l S- rt'I f' lt"t ciill (Iiu t '
{ i I<1' avaiclit CLenn ,'V C ,'is-;-
\'I< 11t citte transf muiation.
le'xamen 1^ eul.e .p'Lsicntin-
que dIu n1g'e blanc a et& fhit
SHaflti au couS(i du Sixi'md
congxes (JI meilE.(,ine. Auc'u i
doute ri'e:-t plus possible.
M. Marcel Baudin, en
nous donnant ces 1)recisi.ons
p, recieuses, nous apportait
egalemrent des ,raines de
?rarr -Ne s- --le-.- avon--e?-
matin soumises ia examenn de
professors dc pharmacie (qui
nous donnruont dans quelques
ours le resultat dl' leurs ana-
lyses et peut-etre le secret de
cette propriet6. fabuleuse.)>
N. B.


A VIS COMMERCIAL


II est announce au public,
specialement au commerce
que la Maison denommee la
,PARISIENNE> entrera en
liquidation le ler Aofit pro-
chain.
En consequence, ia partir de
cette date jusqu'au premier
Aouft, des conditions extreme-
ment avantageuses, sont of-
fertes aux hommes d'affaires
et ccmmergants de la place
qui voudraient faire l'acqui-
sition de tout le stock.
Prix tres reduit au-dessous
du revient.
Port-au-Prince, le 24 Juil-
let 1933.

A VENDRE
Mobilier, comprenant une
salle a. manger complWte, en
osier, et des meubles en gne-
ral... "
S'adresser, de 12 A 3 heures,
A Monsieur le Docteur
Pollard, A Turgeau, en face de:
la residence de M. Georges de
Lesninasse. Telephone No.
87-2. N


\


LES 110MM. ,S
DPTESITENT LES
LEVRES PEINTIES


I re's pIwiIlicM ImlKr1otvi. It, i.

I voUtiit', v.'tw t\Il fti i
1.8~ ~~ n prjeiiod,( I 4 'u-

c wiltv Iont i t'in
laO l~~iig~c tSL ptIo: P

(i'.'.iN. dovi 1-pI!ns quo1 ue
lilt 11'L2


3 33 .
vi:.".
l.a ~'rQ'nt ci. turd
'Pant'' ~? K Hit vi

3:.;
11.: 4 2.


A v-- i'n .-- (.d:tn 'v.s p i',i c t'.i x f'.a-
' i m.i.'i- TH.nts.
(eljrge \\. Luft C'rmpan.vy,
New vYork. U. S'. A.


... .. ... ... :.. ......... . .. .
PANA11.4 R'1ILRO.-iD1
STEAJIfSHIP LINE
S BULLETIN No. 101"3
Les chargers sont pries (do
noter que le S. S. BAL> est attend a Port-au-
Prince, Haiti, venant de Cris:-
tobal Canal Zone le Mercrecli
2 Aout 1938.
Les permis d'embarcqu.e-
ment seront dlelivres pour Ie
" fretli destination de New-
Yc k et des Ports Europeens
sur demand fate i. ce bu.-
reau.
Ce Steamer partira le me"-
me jour directement pour
New-York pregnant fret malle
et passagers.
XXX
BULLETIN No, 1014
S. S. <
est attend a Port-au-Prince,
Haiti, venant de New-York le
Lundi 31 Juillet 1933,
ot partira le mmine jour di-
rectement pcur Cristobal, Ca-
nal Zone, pregnant fret et mal-
le.
Jas. H. Van Reed,
Agent Gendral




To i oitnse Vomismentt.
se ,g rz4tse u atni4n e4a our


u* LFX ;nLA
S ...'... .....I:.. ..


..,=::. h tt:..:t't[*



t "des piods, eto ie e e6mas
clironiques d'origine bacillai-
MODE L'EMPLOI
.Faire bien p6ndtrer le Mi i
tigal et le Mitioline par un
massage de quelques minutes
danrts la parties malade. ,
COMPRAL
Nouvel analgesique: exer-
yant un effet d'une rapidit.e
surprenante dans les etats
dcouloureux de toute espece,
et se distinguant particulie-
reonment par la censtance de
son action et sa grande inocui-

Indications:
'Toui les "t,:ats douloureux
tels quo maux (de t6tes, d'o-
rcille, de dents, troubles mens' "
truels, ndvralp.les, sciatique,
I.li~.,i, llt, agitation, inl nl nie,
{ut.les it desc; (I ul i r'.
CHOLFLA VINAE
L.a tcliolUlavinic (S.t tnliqubJ C
C(1011tn1e c(oln) gor1w) etL anti-
s'I;ttiques de d vois b)ilairsts,
ic tt.tilte, Ios (idoulc;urs, siup)-


pri k01I. S1
.-ir)OL-]P;,1 -,
A (-l ji-dyt,... t t n,-
'iiUt ( 1 : '1 c i. -, u" -
I tli,- ( In !, t I '" i nC L a x


II P .if; Paix.


(O)LOMHl.\ N . C'OM'.NY ;N :'.


( Line ('oN;nh i13ne)
T&lphone No. 2323


r. /<
'1 3 ~..' IT
~. viii ( P15
it lit ,t>L
U *. ~..
12t t 3.. Jr


27 ,j
1A
L~ i V Ct'
LClS V L


il[A >

,u a
'li 5-


mav-


l.t v,^ur QU ,' ]]-, pr11 tila dLe New
York I, l1 i i] let cIihr'cLement
p ,-; e l, (_: ;p-H-aiticn et parti-
it I. fi.C-n' jir, pour Port-
l.-I'i i;,s. \ia les Ports (ILu
N I i-a .t c1st attend Ic 29
Jui]l.--t ]':;: en route le me
Jiir pour les Ports du Sud,
pr'. tnt fret, passages et
nmalle.
Wm. E. BLEO,
Agent.



BLANCHIT LES DENTS
34)%


Entr4e .50 Baleon :.t
Vendredi
Le grand film sonore
Rapsodie Hongroise
avec. la dd6lieieuse actrice Lid Dagover et Willy PiF
Entr6e 0,50 Balcon 1,oo
SDii 5 heures matinte
A la demand do m1.A breuses Demoiselles
LA REVUE IWS FIOLJLS HERG(;ERKS
avec
Josephine Raker


Le tboa udt rIune
Le Re fuge
E ntr6 0.50 Bal. 1.00
",'.b.bcujures
: .,L, C(ouplc Ideal
Li il DaIgover et Willy P'ritsch

unc helle comIYlie .'Oultitnentale inidite
SLA FEMM F ir; N 801k
Entroe 1.00 I al 2.00


.~.43


f gra
. .-. ., ; ', t ..'trr -

i :. .. u i


3 ~ ~
N:v. I. 3l~ ~..d


2fsfl a m -A44MML


- C3 n-


a
F1wA
&fr.,


I,a


pain el. le 11eileu1


Boulangers den


tll


Faiaine
m 9 x.


((fit


elle ne co
'C~~~~ 11< 1.' ^^


DE TR OII tONS
EN TROIS JiURS?
Si matigr toun vos eoorts vos
dtrnts no Sont pas encore
blanches et joliks, essay aun
centimetre do KOLYNOS sur
une brosse acbhe deux tools
par jour. En 3 jours vse dents
soront de 3 tons phua blan-
che. KOLYNOS,ananit In
bouche, raffotrmit les gen-
cives, ado cltr h r' ine. It
bhanchit lse dents s*oa nuut e
it .1mi. l

AOLY"^^ S'1- '


J3'. w
': <: .::.' :L' ,x : '. >. .


pas beauco p

ch e r.


U,


9 er M.


3I~~~~~~~~~A~~ x.43.M 9~j,4,.4. 4Jf~p~


-A-I


V

5"
4*


tbttfl- -


lit


a


r ,


(;Ot 1) AD~


0 1 1...-c


uonnent


-ft

dez


su mw

Medal))


ACENTJ'S GENERAUX 0




i-4






y :..ilfrure por e Pai;, 1; tL
is .......... ... : : .







ee ..... .. : ".t nna te" to e n l..i li. P A y an t plu$.e...u l .
SPEUIAbITE DE LA MAISON: Confection ( al lance. p ratique de lunsein
Ke totes gortee en or, U et 1$ crat, er conmmsande, rtpu payt mieitC rznsota
.... .... .. .. ... .* ... .: .. .... ....... I. . ... ... .... .. ... ........ .. ... ..... .... ..
:-****'- **** *..: . ....... ..... : .:. :. : : : : .. :..... .... ....... '..






raio de....tone. b. o u.. ... .. ..istitut i. .Appenhaue;
.... Exp*rirennerr sa m
dkenseigriemrnt, -t VO"


TA. MA TTEIN & Co..












Le n e 4t.



...uvrcz un cornpe J pargnc sans harder: c. .st la

SCc I u I I imp-n w i*
de four cttrc v,, ch-z 4-us













Le at est incontesta e PRENAN:R.BRUARD, Grand Rue 1709, PORT AU PRINCE



C 'est Ia qucimt essence es erid ie pIIe ea es

varirtes e ca nes C 54ste
:L a ... u .... .. O f .... ........ ,. i ... .
=- = .. .... ... .. .: .,.:.:- ,.: _,: ..:: : -__.. ; .e F d ag o u e u0i 'a
,.]]]~ ........ .Al'.: -M .: ... *I-..-"m":,-.v ..ch : :- n :v!E : h,.,. ., E p2 nd.ees


territoire reunissant les meleurs terroirs
C'est ce qui fait son arome.




AM Depart de New-Yor
V1_ 'iiVAPE RaW S ATF& Au A1P4RT-A
:La Panama Railroad Steamship Line a favantage d'annncer vA R BSALATg 14 Juillet 19
e~departs suivants de New-York pour Port-aaoPrince, Haii ASTBEA 21 JuiItet 27
directemenc zhaque Mardi, exceptes le S.S. ANCON qui tais. FLORA Jul 4 et 3
sera Mereredi, le 5 Juillet, 1933, et arriveza A Port.au-Prince, 0RANJE NASSAU 4 Aout 9
le tundi 10 Juillet, 1933. depart de w Ok pD r ous es ports haiti es
rous les steamers sont pourvus de Chambre frigorifique:. A14 J "i I.
iDEP&RTS DE NEW-YORK. ARRIVAGES A PORT-AU-PRINCE. AMOK 1 J t.
SS. Buenavantura. le 29 Mai 1983. le 4 Juin, 1933 LUNA 4 Aa:t
S.S. Ancon le 6 Juin, 1933. le II Join, '
S.S. Guayaqiuil le 13 Join, 1933, le 19 Juin, .. .....
8.8. Cristobal le 20 Juin, 1933, le 25 Jui, D a pour -or
SS. Buenaventura le 27 Juin, 1933, le 3 uillet, ORANJE NASSAU 26 uillet
S.S. Ane *n le 5 Juitlet 1933, le110 juillet, STUYV1sNT 16 Aou.
. ,Guayaquil ie 11 juillet, 1933, le 17 Juillet, COTTICA 6 Septembre
,S, ristobal le 18 Juillet; 1933, le 23 Juillef, "
.S* Buenaventura le 25 Juillet, 1933, 3 e 31 juillet, a rA
.S. An on le lerAoint, 1933, le 6 Aout, part de Elurope
S.S. Guayaquil le 8 Aout, 1933, Ie 14 Aout 'AA .tv'
.-S. Cristcbal le 15Aut, 1933, le 20 AdUt, DE AMBOUO 'AMSTERA A
8S. Buenaventura le 22'Aout, 1933, le 28 Aout SaTU sT 24 Juin 28 Jin 36 Juil et
SA& Ancon le 29 AOUt, 19383 le 3 Septembre, oweON- ile 12 Juillet Ao t
"- .. .. "" .- e 22 --Ju l .. 26 Juillet to
/ ... -Panama Railroad Steamship Line,. Part pour MErope
D. .. -a: ..:e-: :. -.:: .:i .:. :1 ./..:- .... : :. '. .." ".-.: :.... :. h a( M m ai e a n :: a pe c 'p & -i r i
J Jas. H. o. Van Peed, W lhoea ecpo r
.: ".': .... .... ed,: .. . 1Y # honez 2 ....
...A....gent G n.ra. .. M AO I

: :. .. . . ... . . ... ... : : . .:-.-. .- .... i ; .

^ '. : ..". .... ....... .*.....................1 . .. . . .........* .. .. .. ... .
. . . . > w s w m U ~ i ~ ~n. . . .m. .n .w w. . ..-



.. .... ..... .... .... .":.... q -e

.< ... .> : .. .. > :< l : z:: : :.;: .: ... : .- ... .. :. :>: :i : :< : """ : :: : "......> ... .....:...... .. .. .<- .. --* ...:.. ..
:-!. > :k' ...: :: .,:. '> :: : i, i ':> :::. .. .. ..i -.,[ : .: > i '-:' i: : : k i : ', ." g : !...... ... ....... .... .... ........ '... .


.***




....... ....
.... ... ...... ..
part iiyon :


R es ..:..:...: .:.:... ::.

ne:e's de .
nemant,
ent A
r, i, A et
s faut.
nethode
Us i'ap


LA






Sin
OR
117$'


RINCe
JFujiet
Fillet
kou t
Aout















,











:1
.







dr4 Vn ds I b .
.. ... .. .. ... .... .

... .. .. ... x ... .,: ...... .. ?: :: .. '< ^'


-Un D Ftic A r c wwun i
.... . .
.'. .'." ....... L : i"!. : .!.h. : B. "r~fe ."f ... : .. ^ r I,' ^ ?: :.. .: :.. .: :. :.. .. :...
S. ...a ..... ... ....... i ... . .... ... ... .. .. ... .. .......



(an Film.Parwno. ..nt)
Comr.li.. .. FraWai.e Pi.r
meurset do.caract.r. ..t.


f. .e ."..s. to rraA..............


Ir ^ at


Traitement Direct pour
les Rhumes de Poitrine
Coast un rhume bien obntind
qui peut r6sister A action
ouble et directed du Vicks. Fric-
tlonn6 sur la poitrine, ld icks
sgit de deux fagons A la fois:
(1) Sea vapears salutares
d6gagm par la chaleur du
corps, sont inhales tout droit
dans leas voies respiratoires;
(2) 11 soulage les douleuA
comane un cataplasme.
i _- K a





I

S


V
0


0


la L E IQ


416i, Rue Bonn e Fo,


a Loterie tuto ho s a

Une institution hautement humanity re par


Ia uihli iti i'ut\


se propose d'aiier.
Une chance de- bien-etre offerte au.:: hmes ..de toutes con ation e r e.
I jpoys,BC fO'CctionnairesB1 ouvrifrs artis, sa ars de tout ordre,
es d.e iemaons dosme6i+ues- sauns. eI ugetlmoy e at d

godes, peuveut. gager. ..eux .....
patrons commerce, chefs d'industrie, p 2 aux wsn .. 4.. vents1 par Vatht ntt'a biliti
MeiIae el. .eu..rs, ,. A vocats, e.nate tu ,Gr ae .......... & a ....: 0d....
SO.....t .I..

v*..s.tou s qu i ha......... ..tL.._-.. rea he.....i 7rt... d l


.






::; :4:;

...... .. .........
. ... .
. -........-::';
.... .

. .................
. -.. ....:... ::::::
:. : .. : ... i iil
....... ..._._....


Ss lt Il


, ldl*96~b~\~ke~L~~~f~


^ ^


...... .. ..... .
..... ........


rrotitez ue-~%~~-l~'"-~~"" ~~" ~"~


stock-.


. . .


tis


1~e,


car


sa Tit


k'U


I"Eei~lr~a%


Cs~~a~n!r


t
Cq Hai ieii
'P


Pol-al


ot"Itt~


N\ATION~ALE


phone '33596