<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01807
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 20, 1933
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01807

Full Text






". .oRT-AU-.R-NC HAITI
..... .. 1.



* .. T.tr T



NOUS AVONS BIENT IL FAUD
El' .:.


Dominicain

prendrait en main


la question de
I igr

SEmigration




11 nous revient que, devant
lee complications que soule-
e la question de l'migration,
le Gouvernement dominicain
ptDserait A- s'entendre direc-
tement avec le Gouvernemnt
Haitien sur cotte affai re. Tout
eela indique qu'on veut don-
ter une solution equitable a
la question. Mais tout d'a-
bor, il faudra rapporter la
lo sur I'Emigration.
Dhts ce moment-la, le Gou-
vernement peut faire tout ce
qu'il croit bien et nous avons
pleinement confiance dans le
President Vincent pour me-
ner i bonnes fins des negocia-
tions de ce genre, s'il est bien
vraique le President Trujillo
prend la question en main.
II est certain qu'une eaten-'
te peut trds bien aboutir sur -
ce point entire les deux Gou-
vernements. Nous avons beau-
coup de travailleurs plus ou
moins disponibles, et nous se-J
rions heureux de les voir trou
ver de Ia besogne dans la Re-
publique voisine, mais faut-il
ien qu'ils soient entoures de
toutes les garanties possibles;
car nous avons le coeur navre6
en songeant au sort malheu-
reux qui est fait a plus d'un
de nov compatriotes sur la
terre etrangere.
Voilat de nombreuses an-
Dees que nous nous occupons
de cette question, et c'est a la
suite d'une longue champagne
depresse que nous avions fai-
te, d'enquites que nous avions
mienbes, que le Gouvernement
de M. Borno avait fait voter
la loi qui.existe et qui prote-
ge absolument nos emigres,
ptiisqu'elle .garantit leur re-
ttur sur la terre natale.
Or, une entente entire Gou-
Verumenents, est encore mieux


Ile ce que nous entrevoyions,
e jours passes.


I. BOILLOD, INSPECT

LA PAN AMERICAN

AIRWAYS

M. Boillod, inspecteur de la
PN-Anmerican Airways est'
.lti nous depuis deux -ou
is jours. II vient conferer
tee l'Administration Posta-
pOr I'intensification du
lke de la corresTondance
^te. M. Boillod parole le
l la perfection. II est
probable qu'il organise
erd avee I'Administra-
Postale de Port-au-Prin-
oefnclours intkressants
t ltes gagnants auront
It ies voyages alker.re-
eA avion dars une ile

elseignueron. -
-',-,4,


r a, r V U..,


Nous annoncions que le
film de Tris-
tan Bernard 6tait un petit
chef-d'ceuvre de rire, et qu'il
aurait conquis le public. Nous
ne nous etions pas trornpe.
Hier soir on s'est < i
Cine-Paramount; et nous re-
commandons aux amateurs
de no pas manquer ce film,
quand on le redonnera. De-
main soit, Paramount orga-
nise une soiree essentielle-
ment parisienne et gale. II
sera done en lieu et place
des tiouvelles et des dessins a-
nimes, des chansonnettes de
St. Granier, Lucienne Buyer,
etc. etc. on jouera Guillau-
me Tell, puis les < Cuba, et, finalement, 0 tite Femme dans le Train>,
que tout le monde prend plai-
sir a voir et. A revoir. On n'eWn
est jamais rassasie.
Demain soir a Paramount;
surtout sil pleut, car mieux
vaut-etre au cinema iquand il
fait rnauvais temps, puis-
qu'on ne peut pas se prome-
n e r :: :: ::: : :
... .... .

CINQUANTE A NNEES DE
PRETRSE DE ....

MGR. CONAN

Dimanche proc.ain, ii y au -
ra a Ia Cathefhrle une trvs
belie ceremonie-: l sera .te
les cinquanttte 6Lmies d .Prv .
trise:d:e MgTi. O'frillni. : :
A cette occasion tons les V -
veques scront reunis f la Ca-
pit ale. ..
Nuns profitons: de ::cte:t oc-
curence pourn' :renouveler :a
Mgr .:Conan, .nos meilleurs
sentim ents.:::: ::

W..PART I ..


CHARGE E D'AFFAIRES
D'ANGLETERRE:::

Le Charge d'A faires Bri
tannique, le sympathique M.
Shepred est part hier soir: a
board du steamer . IIl
se rend au Salvador, ou il doit
remplacer le titulaire subi-
tement malade.
Nous ne savons pas quand
nous aurons le plaisir de re-
voir M. Shepred.
......


A PROPOS DE
CHANGEMENT DE
MINISTER

Notre confrere aLe Matin>>,
dane sen edition de ce jour,
dit encore:
WL'on parole de plus en plus
d'un remaniement profound
dans le Ministere, avantila
rentree des Chambres. '
Pour notre part, nous cro-
yons que rien de tout
cela n'est fonde, car- il 'y
a plus de six mois que nous
entendons -parler de plus en-
plus. de ce remaniement pro-
,fond. Pour eviter ces ru-
Smeurs, on aurait dfa, par aun
Arret4 fixer la duree d u p*r&
serit Mnint're... t, r


ri


PON0 BEN 189 -..


--- ---- --* 4
d *.4-~ '.4r r-.ua* W,4#~-- ---- --- ----- -----flnnq


1'NDJ 23 MA"S 133 No. 12990
"" : [ [ 1 }.I,


T DS L'ORDRE

ARTOUT


Nous avons toujours t'eela-
me en faveur de ceux (qui tra-
vaillent dans les chant iers des
Travaux-Publics, le plus de
justice possible, estinant que
I' tat a pour devoir d'aider,
e' ss moyens les conCl (Ayens
qu "1 'J nploie. C'est aintsi q(i'.
)pus d'une oc.casiolln C.. a-:5
vons protest contti e li 'mU-
tur:; ., consistent a nl u'Ip in!t
fair ligunre'v sur' le payi
les jours de cong6. tl 1,C fr.:iI
: que(lque fcis de no lepay lpax
Sexemple, la pre1irmi e q({uii/za i-
no q(ue vers le 22 u l I d2

Tout cela nous a loujou 's
paru tres injust.e.
Mais nous ne saurioits a;p-
prouveri' la conduitiC ro hn-
sible de ces mrme-s "travail-
leurs, lorsque, oubliant qu'ils
sont astreints a la Discipline.
iLs s'insurgent centre 1'auto-
rit6 de leurs superieurs. ("' -t
pourquoi nous pendons tup.,
dlans le eas des travaillien- ,,
]a Petite Riviere de 'FA.ii-
Sbc nite qui ont. refust' (ic re
ter sur leurs chanticrs ( espec-
tifs, samedi dernier, une sane
tion s'impose.
L on rapperte meme que,-
rappeles ici, ces- essieurs ont
adresse une sorte de protest a-
: tion a 1:!nen. tr an Ch:
I'ont signee: la coUlectivit. 11
est inutile d'insister sur la d'
plorable tendance de tels tra-
vaillours.
Nous:: esperot sa que l'rdI1 t'.
sora rt'etabli idans les chIan-
, Sto e v.re,-ve, et que: des di '

ses pour' en eviter le retciir.
C'est urgent.
....

POIRQ'OI LES

STRA VAUX
.
PRELIMIN AIRES

SFURENT SSPENDA S

Beaucoup de personnes -
talent intriguees, en voyant
suspendre les travaux preli-
rminaires de l'irrigaton de hi
SVall-e de l'Artibcnite. II s<-
gissait tout simplement cui
m6eontentement de certal. :-
travaifleurs qui voulaient en
faire une affaire de grevo.


Mais heureusement tout sar-
range.


CELEBRATION DE LA

MI-CA REME AU CERCLE

DE PETIT GOA VE

Chaque annee, h l'occasion
de la mi-careme, le Cercle de
Petit-Go&ve organise un Bal
Travesti. De toutes les villes
de: la Republique les invit.s.
se rendent A ce Bal oi6 domi-
nent l'entrain, la gaiete, l'ai-
mabilite.
Le, samedi 25 Mars cou-
rant, aura lieu le grand Bal
Travesti de Petit Goave. D'imn
portants preparatifs se font,
et la mi-careme, cette semai-
ne, sera grandiosemxen.tl f6-
te au Cercle de Petit Goave.


4O-W .


EXPOSITION

PAN-AMERICAINE DE

FLORICULTURE

Elle aura lieu a Miami le
29 mars courant. Fondee par
Madame J. Julien Souther-
land, patronnee par le D6par-
tement d'Etat de Washington,
cette Exposition Internatio-
nale de Fleurs aura cette an- -
nee un eclat extraordinaire.
Madame Southerland a vi-
site en avion la plupart des.
" pays de PAm6rique. Dans son
itineraire elle est arrivee a
Port-au-Prince.
Cot to exposition internatio-
nale se fait sous les auspices
,de tcutes les organizations
.d'horticulture de P'Amerique
Au Nord.-
Madame Southerland est
une !(Wrsonne trn' es alimable qui
voudrait realiser l'Ientente ecor
diale (ies j)el1u>les amenriceins
au milieu de fle-urs. Nous 'ui:
souhatona bon success s.


. v9-, E.E ,,ST PAS
POSSIBLE!




Aueun sntimniet dit parti
p ;. ~.(ntre 'n l igne dIe c1omp-
: 1 .r rr (' i'siderons
; -tt:'\ ,l\ '--a da ns i. admi-
I- i d I Iden.I
;. '. ;,ti E d0 c0)l0 a, q
.i.iA'. L' t:- U ituij1ou s gardx'Le
hi .- 'il.C. su 11 'erltaite's ques-

pit ditint., s' l vE':t!S auttour de
i n c ct up d'irroiiuarites.
S 'V e(.-, l t 'e (iu'elleA
fluW-- -I' iL :t 'tit insuffi.sail-'
itt I:- S": (i i.'.s.
..\n jvurd' nmi, ndns voulons
dire Iutl natt'l J'IpInsP'. relati-
Svt'inel'nt a oft, ensite dirigee
c .'nnti. i'A1gent A-gricole de la
Irandt l:viire dun Nord, qui
:a tI' i ni spt a1nn0es de ser-
vli act .its an S. N. 1'. A et
1< L.,,: tU',n V'~~ut mnettre en
d(is)(tnibilito tout simlplement,
t'L- Iu <, et
,iiLi t-s prtotend-t-on, atteint

\' U's ,)uE.!,i's. biO-n esip rer
I .- dis)pensateurs de fa-
yveurs dans ie S. N. P. A. n'a-
jouteSoat pas a leur trop
grand nombre de fautes, celle
de remplacer un employee com-
_cent so-us les futiles pretex-
*ci-ts'.us,
". .' +t *, ;
ilt.4 -la! Messieurs.



.1 JiOSEPH V ERRELLEVN

: IL, -/ .PIiTALISTE 01

!PRO.}!OTEl R?

N" > :os announce iEarri-
> sanulIL d( l. Joseph Ver
ttfl~n, it. nV us visions qu'll e-
.tttun i) and ea(l italiste bel-

l. .- amnl8 Hous font r'emar-
Squetr que' MI. VerrelIlen est sur-
*teut un grand &promoteur>'
attair'ts'. (apitaliste ou pro-
::. teurl e'est le rdsultat tiu'il
haut envisager.
Nous attendons pour voir.


Lucienne Boyer dans
et
Une Petite Femme dans le
Train
(Un Film Paramount)
xxx
Wednesday, March 22nd, at
8:15, p. m.:
Press News
Mickey Mouse
The Golf Specialist
and
THE STATE'S ATTORNEY'
with John Barrymore and
Helen Twelvetrees
(an R K 0 Pathe picture)

STADIUM DESIRE PARIS
Le Phenomenal Combat
Kid 22-22-Kid Gogo.
11 s'est derouli hier soir au
St4ldiumn' D sire Paris un
match si interessant, t.ou'.n,
peut Ia-ppeler le meilleuri
qu'on ait vu en Haiti, pour
]a technique et els jeux des
deuix jeunes boxers qui so
sont affroats,s

(Vor suite en e page)


- ^.n .. ^ ..^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ i~~. .sa P.... i --- ......".. ..... ..i ...


........ ...-,-------


- -------------- -- ----I-- L i-- .P -l .-


LA CONFERENCE DE'
.. ek. CLOVIS KERNIZAN
A L'ECOLE DE DROIT

Ulne belle assistance ,tait
reunie hier matin au lo-al de
l'Ecole Nationale de .')roit,
pour assisted i l'inaugura-
tion de la srie de conf6ren-,
ces organize par 'Assccia-
tion des Etudiants. L'un et
P 'autre sexe y talent fort
bien represent s.
Apres une introdUC i.n du
President de Assocation, u,
Benoit Armand, Me, Kerni-
zan prit la parole. Avec une
aisancesaan- pareile elt un re-
marquable don de vulgarisa-
tion, il promena ses audi-
tours 'h travers la vie soeia-
le haitennes, II souligna, en-
tre lWeaucou)p (d'autres, le_
trois faits regrettable. (.ii
paraissent camteteriSer tV u
tes l:s manifestations 4o'0 .v
les haitiennes: f--s entre _-
tlite et la niasse, hIypocrite dis-
cordance entire les apparlenc.I
,let les r6alit's, carence, :t1
moins moment ance, d'un ide al
social et national.
Sans aigreur anti-scientili,-
que, mais sans faiblesse, il
bross.a \ tableau d malheu-
reux effects de cet etat de cho-
ses, et indiqua brievement les
remedes qu'il convient d'y ap-
porter. Les applau(dissements,
dent les crepitement lIavaient
interrompu i plusieurs repri-
ses, se multiplierent quand ii
C tuLt. apr 1 une 2;rill!ante lt e-
rr'aison, et. presque tous les
assistant ts t in a 1 ressea
la main f I c"tl 1i |Iui veliailt lie
parer AlYc,
Tout en t,,citant 3t e,--
nizan de 1son)u -IuS,
nins1 1 no n nI rn. i t
ceoD }Imp "' ilm i IX\n-;, n
0des Etud.liunit en Droit


(ItE- PA RA MOUNT

de brilatleans s- ucles
un cadre tI : t
des programmes toujours
complts
une sale rafraichie

Mardi, 21 Ma.rs, a u'$5, n. m.:
une dtlicieuse soiree
parisienne
Ouvertur e de Guillanmie Tell
Saint-Granier dans Romana





.. : ..... ::
.. .. ..... ... :.:.
nWr


.. .... .... :': :-".:.. :.....i: : :E
...... ; : _.:- : 9......


-....: *""..... .:. :* tls des ph ds, et lessee64mas
SchMroniques d4 crigIne bacbl-,

E:, .... n Faire bien p6n6trer le Miti-
t Mais ce npest pas le le mo-
mt ., faire me gal et le Mitioline par uan mas
S4monstratlon sur ee novel ages eart quequesad nutes
ajustement financier, qui de' COMPRAL
made Une morality e une Nouvel analgesique : exer-
scien e ep'puv6es. Noti. s ~gnt un effect d'une rapidite
tons sur la morality i doit surprenante dans les 6tats
pr6sider a cette dcation, douloureux de toute espce, et
car dans application des don distinguant particulire-
nees des sciences sociales la ment par la constance de son
morality dolt marcher de pair action et sa grande inccuite4.
avec la science; sinon, c'est la Indications: I
sophistication. Tous les 6tats douloureux
Notre systemne financier a tels que maux de t'tes, d'orei
ban t cale le de dents, troubles mens-
a cr6e un malaise social et truels, nevralgies, sciatique,
un ddsquilibre politique qui migraine, agitation et insom-
ont desaxe la Nation Hailtien- ie, dues a des douleurs.
ne. Pour reprendre notre 6qui CHOLEFLA VINE
libre, il nous faut d6truire cet La chcleflavine, est indi-
te injustice fiscal, qui devient quee come cholagogue et an-
une cruautk, une iniquit6, tiseptique des voies bilaires,
ouand, come c st le cas au- elle att6nue les douleurs, sup
jourd'hui par la baisse des prime les. coliques et stimu-
n'ix sur tle march moidial, le l'evacuation bilaire, Elle
i' it, le Fise obtient, prend regularise le fonctionnement
-?nt et meme plus que ce du foie. I
e :e gagne le Producteur, car. ACIDOL-PEPSINE
ct ns le prix sur le march lo-' Anti-dyspeptique et stomachi-
c.l, il faut encore defalquer que, contre -tous les troubles
tous les frais et les peines 4li de la digestion, maux d'esto-
paysan. Plus que jamais, dim mac, gaz, diarrhea d'origine
posent aujourd'hui la tcessi- steomacale.
te absolute et la possibility ef- Pharmacie BUCH
fective d'abolir en Haiti les Place de la Paix.
Droit d'Exportation, selon (
1'expression du regretted Alci--i -- ,---
biade Pommayrac. Oui, cela
est possible tres possible, sine & Glace de
plus que possible e. Cela Us e a la e
est in6luctable ..... p o u r
eviter la debacle gene- PO ,
rule, car le cafe forme les orr-au-rinUCe
.quatre cinquiemes de notre I
vie national. Fabrication de glace de
En effet, toutes les previ- meilleure quality.
sions annoncent une immobi- Livraison rapid effectuee
lisation de la baisse du prix. quotidiennement par nos ca-
Dans son recent livre Bi- prions points en blanc dans
lan de Protection Agricole routes les directions de Port-
1933 M. Leon Rouvroy, du au-Prince et de Petion-Ville.
HAvre, es' me qcue de 1933 a GLA.CIERES
1935 1'exceJent mondial de r6- Nous avons toujours en
colte sur la consommation se- main les derniers mcdcles de
ra a douze millions de sacs g>dleres en acier A partir de
minimum! Aussi, il consider or 25.00 et au dessus, venda-
le caf6 comme un morphino- bless avec facilities de paie-
mane Que 'on cherche ai gu&-n ments.
rir. Et quelle guerison: lai

destruction de centaines de 'res et les plus 6conomiques>>.
milliers de sacs! II announce CREME GLACEE
que le Bresil est oblige de (SUPERLATIVED
pratiquer la politique de des-: Un produit nouveau, qui ne
truction, afin de desintoxi- le cede en rien aux meilleures
quer lenterihent le morphino- marques des pays d'Europe
mane qu'est le caf ou d'Amerique, est offert au
II faut avouer que ce nesont public Haitien par PUsine A
pas de belles perspectives. Glace de Port-au-Prince. Gou-
Nous sommes done dans la no toz cette delicieuse creme, et
te just quand nous disons que vous serez convaincus.
le digrevement du cafe' 'im- Faites une agr6able surpri-
pose d'urgence. En meme se A votre famille en appor-
temps, un nouvel ajustement tant de la Cr&ne Glacee Su-
tfTarery ..est aussi urgent;e--rtftivepourte-dessert..
car de cette oeuvre economi- tous en raffollent.
que et financier depend l' ENTREPOT
quilibre de notre vie nationa- FRIGORIFIQUE
le don't le caf6 forme les trois Nos chambres froides ont
qciarts. et6 recemment mises a point
Cette oeuvre ne peut plus at- et peuvent recevoir n'importe
t-'ndre, car il n'est pas hu- quelle quantity de viande, de
r. uin de penser que pour main uoissons, de legumes, de
tenir des sinecures et des a- fruits, etc.
bus regrettables, don't b6ne- Le Public est cordialement
fijde seulement une infime invit a visitor notre usine et
parties de la population, il a inspector nos modules de
Saille acculer le Peuple Hai- glacieres et de sorbetiere dans
tie A la la isere, au d~sespoir I notre salle de vente.
at la ruine. La charity ad- Consommer de la glace,
ministrative par le Budget c'est fair de I'conomie.
est un leurre: e'est une voutte
d'eau dans l'ocean; elle ne "-
er6e que des mecontents, car honnet .s et compftents, et de
elle est u-ne injustice: comn realiser les meilleures mesu-
ment satisfaire a tous ceux res q'ii favorisent l'Agricul.
qui aspirent A etre des budg&- ture, le Commerce, I'Indus-
tivores et forment une legion 7trie, les Lettres, les Sciences
innombrable? L'Etat-Provi- 'et les Arts.
dence ne peut etre qu.'une.ca-
lamite. II s'agit simplement j Dr. Franois DALENCOUR.
de placer aux meilleures fone- -
tions .publiques les homes (& suivre)


.. .. .... :. :. i" .






Chirurffen
*... ... ..













i
I



SYS(

All



UCs deux fill
gais ils saromut I


Les di

e


ia rnV t _N <


' H nrp.sw? Sa4lt Franf OW do 'Sal

Rae 7, Botb Se t t
Tiliphone $118
.". .:: : : .


BAITIANA

MANDRIN
S Suite
M AISON DU MYSTERE
Suite


ntr e 0,50


Balton 1.oo


nINIMES... DERNIERES...
Mardi
NCESSE A VOS ORORES
e Lilian Harvey et Henri Garat
Entr6e Loo Baleon 2.oo
Jeudi
ce Gocea et Adolphe Menjou dans
MON GOSSE DE PERE
avee Roger Trvitlle
IEntroe too Balcon 2,oo
ns devant Atre returns par le Itteau Fran-
osnB irr6voeablement pour la dernibre fois.
B i. .i..it .. I 731- inr-ir i flflj -. jmfjfr


Commandements

L Assi Fr
.S1 g file rvs ,
* Xdi 48 Ol A Xe i?<


a--Now


RABAIS SUR LE LAIT CONDENSE ET VAPORS:

A MarcheItqi

PORT-AU.PRIN@L HAITI
ESRENSEN ESBENSEN
eft le meWU r est le meilleer
LAIT CONDENSE LAIT CONDEN9k
GCiwe. de 48/14 vm Lait tsdasnst or .835 a1& D. or 1.34 Bte. or 0.18
Oaisse de 240/8 0s. LaSt Condsnsi or 8.35 la Dz. or 0.42 Bte. or 0.04
Caissa de 48/16 4. iLaf Bvaper6 4.85 Iq Dz. or 1.21 Bte. or .11
: ce 20 Fvrier 19a
Mu,, |


VDeve* votr r les Dosptabe on outvrant an
Compbs bo Q q i uto Banque Natientlo d& its
b~ique dI'daiti.


p 4 1


Indications: n
Inflammation de la gorge, angrl
Effet garanti et imm6diat.
Stomatites et Catarrhes
LE CRESIVAL
Expectorant ayant fait ses prm
ves dans toutes les affections ,
gues et chroniques des voies rim
ratoies,.
Indications:
Prophylaxie et traitement des
ladies dies au refroidisseWs
bronchite aigue et chroniqi,
catarrhes tardifs et rebelled, ...
secutifs a la prippe et aussi d.
coqueluche, etc.
Pharmacie BI4H
Du chic, rien que du c
eu jours du chic, art
TOUT VA BIEN poir*
fianailles, mesdemoais^
pour vos marriages Me
e Bazar CTOUT VA 31 i
de Loussi Freres, est 4i
vous servir et come "
1721 Rue du Magas $ i
PEtat "
Phone 2802
Meehines & lerire Re
1 Mahfnes & calculer D
Rube ns, paper carbon :
Faita vo achat chl i

Eligants et Elga&It*V
Stez la icordonnerit.:*4
HYPPOLITE JEUT
DONNERIE MONZT
MEL ," '.'.':. ^B
Grand'Rue., No. 1721
ST16phone: Z1$
a ,,,, *
=A LOVE
Vne bone pike.
Turgeu. Avenue ,
ftee de M.U-a .M^ ^


19., RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 1fFw
TELEPHONE 2602.
1) aw Tout Va Bismn Tu Visiteras
et tu sras nervl ... Copieusement.
2) Satin Z Mmant tu cwhteras
pour Cin Gourdes....... Segment
2) Crepe Lingerie tu tre sras
4jn soie .......... enti&rement
4) Cr4. Sm rgftte, u choitiras
e Iu fe ......... naturellement
5) Padi re & fars tu aimras
re q dsaind .........Artistement
6) Fp a wm a tu twros
n thWUlat ......... eoqttement
7) A tes w ies u conseileras
w les inter s ...... frwmnl
5) I* Maison reeenre
dos jeM toilettes ........ mensuellemnt
9) Des Bas de sole tu raffelerrs
de l marque aHoleprosf ........ Mourmwnet
10) Un mouchoir tu ouras
semme riclame .........gratuitemed.


. :. "-. -, ----


ampoul es, O M'V


de 1etat, 173&- .F
T6lephone 3430.
1 En Vnte 4galement
Pharmacie Roy et b
Port-au-Prince.
M. Gaton Damrreyijl6
Petit-GoQvet Dn.i
Pharmacie Lefrane.
vallier --Cgyes. -
Pharmacie Dr. E. Kewh :
J6ramie.
Pharmacie Jamens M
fie -- Gonaives.
Pharmacie Charles i
nuau Cap-Haitien, ,.'
M. Luc eoucard Por4 4
Paix.
JISEZ( C'Cl DANS L1INTE l"
DE VOTRE FAMILLE
Par ces temps de grande miret
ao chacun a le cour trite d, 7
grands soucis de la vie, 1on ne li
repose des peines et des, trtibgl&./'
.tlons quotidiennes que danl a f ..
mille.
Mais pour cela, il faut que la I&
re ait son sourire lorsque reca
f'6poux le soir. Et pour cela, c
faut-il?
Oh! tras peu de chose, anmia u
chose exquise delicieuse
LA CREME ASCENCIO
Nta.-- La maldaon A nscaton M.'.M
In expeditions en province .
COLOMBIAN STEAMSHIP
COMPANY INC.
(Ligne Colombienne)
Telephone No. 2323
Le Vapeur mColombia> Voy,.
6 de retour des Ports Colom.
biens, Cristobal, C. Z., et
Kingston est attend 'a PortV
au-Prince le jeudi 23 ma
1933 en route le meme jour
directemnent pour New Yark, .
pregnant fret, passagers et
malle.
WM. E. BLEO,
S Agent,
Pendant la saison des refroid
dissements servez-vous de
CAFIASPIRINE
Pour la disinfection de la be
che et de la gorge: PanOarine.




'|^ :^ . ".. ... .. . .. . ... .. .. .
w.ov w.::!. IA.' ... : .. . : : 4%







ce evtsri, qui en pa encoe te endu public rece M ale du D m- e ba




i una ...n- A vri. Le .u. .-e super. tenant de .a.pri. .m e .e .ont e.-.p m of.e. use- .n d .am.ic in : : u n.. ..:.i .: ..:M. i



e^^~ntaledroit de d' :son of il est dMreietn ane;are: mnt leurdesppnbtit.n de ::::I:':e NormapiA t
Sinaons 6tran- nir :: par Ile premier Mac Don l qulla lo Holiday, du Msouri e






e''F-.aire- L but.de: l:a. CHICAGOt Union de' mentaes s putEt plaV.: .ant- L 'e. .i id ui.pc 1 e .: St -:." : :b:F :





at dn4tablir un contrite femmes Chrmtiennes pjour la s hardiesseu mais its ie )unt wi acn par un desach- enraCAO WJio
sentalri effectif sur Tempsencre 6 du qub lic abtenus de tout autre Mode p lvri tpoeCntve dl mbaad ura me
.v.ent d'uechange du nou lle loi autoeant d la vn. mae nt. en attend. oI.etude n. .. .ni.c lai P l Kab M



















enevtolate drside la lod se te de ia biire est inconutituadlaP enqt u leiurndposeppoui iun .L : .xt ntoie Grmaq Nora Am
JT ppdes p:d'amefdes tras prtionnelle et ne mettrp pas d' n j at dnune te s ''e es dn'amprisonne-" la p, mai pqu'ee:e enmi- -:-. tion d abolr 1- -n :r -q u. tandi o qu Ho l a du Mt ti .









en asde lonrst ses a certains Epdivub Atonmilitaire et navalte or i x t on faveur dlune nguverneu dea Philippi:
.t d nt e em es Ch..t e nn..e pour h...hrd e mpst d. I0 .. De plu... le .s .t ....ii u d
.i.a i. .- .. . I.e b u t .e C H IC A GO.. ... -. L U i d e. .t.i... p..... .... ... ....... .. t p .i...... ......... ....................


















momTeN.ta Le Dt s a prchibita n et des ar mees itian L au pd r etoqt ue apwe I ants p;raissenjr p r signeprnkCntgu rp

"urmek Von Prittwitz, Am d'e 6cenge, n loi autorisattinn von- (,l>/ e. attendnt L tunic In pb*cer Germak duiro aux
^ 1.. ^. ........ t o ..........










An Ia Atemn"t s o e :de estn 4*l iee ( s'u np hsni e 11 euAmiortiste'eli anqien obo quo
leeaw '* .., tfi^ ^n ? a -bi t di t ea dilt UIOI.lU 4. .... lc 1 i r a rm











Sdcide par lIe Cuvern p t a20.( hom n i n du representant .. .. .




ourdes a dcempri somi t Itii'aiectif me son armii. Tasrvr, dlmocrate qe la Ge- trols ietsmgi.
,:ono:-me envoye aux utats mcrtai d u A te itre lV S, oil, t en fiavtien acueil !ttSUCOIUd
i site d dol. LA HAVANE-e T ieois ame- WASHINGTON.. /i mi corant ie 1 situation D predi- Waa hington.-e La Sout n
W A SHI N G TO N.-.. be Dr..I.. .. h iitn.t .des.an.e to. ... clans I... .t... ..-...-...................... .. .i.. ... .... ... .. ...n .. .e .a .n kpur





























7y edr oariti Von Prittw ricaiCs, arriveas a Cubat Ie 13 filtration Rooxev.l a c11- n .u a these de la Cham- Pacific Corporation a ('id
target -.publicaine a rev Mars on aeroplane, et soup- mence 1getude du pian M.stc Di<. \ '(s INpresentats itiro- d a la Reconstrucia tion i
deu ..Allemagne aux E- .onnes dK trempr dans un nal pour e desarm nt, ;t phr in ement. C. Corporation un erp
m au Dpat n complot revoluti'onnaire di- il at presque certain iue L( |f!x ( de 22u000.000 de dollar ,
wrin .pare son Gouverne- Proiite i paentilden.t project ne sera pas acpte .n :e ,AT..[, ION.-F ae y- oursae a inae tio y
nt aa ui acepoi Zan d amran- Machado, ot "te arr ...on enter. Gie De.ia7m .nt ;,:It .i -. in a confir t les pour player ei s oiliga


tl trpoutvie au court tes.- LA H N puis remois en li- WdEtan lt 1 faiuue dui- (.rn:.ft (in1,s uivantes faites prudqui vienent prochainn mS.
iete ea ti ntr se bertes. i action officielle. Noman Da- par I Ident Roosev teheance
u ba- -a .n in 1 CHeet ro d. R nuil
t. je mt46 lAll e fngecti a ux E- T p cS aIC ctP clr)u leta &II(I a t us le d.....a....... (Iu p p i lile. -' l ....ee nt ge .. da. c. Corpo in, surnm

W t dp 1 9m lt brd elti nonsar ti- ...st.. pre. .....cerai quVvx do "2.OOO'X)O ti

.....l..tro..t. a"i o uis en pa- d e fi t aule D C1- G 1ti inent pro Cuhaie
wtts emalneie entt S heures er x .ration .:o.ffgsicie dl4 ot-a fi par ,,,, re dn RoosIelt1, t'.1 h RaIT


...iels
.. .. i .sS .....









-tH.
1 11 1




a no,



Ha-
SAn-
plac ::



als
a : : = :.


pro-

Ion-

faire



hern

nan-


ans,
Lions
'nt P.
,. e : :


S- b*b 0 N -k. -SP


-... .. . .


__________ _..r.. .-.....rv-


.. *.. .
.-.... ..


............

... .. .

... .. . . .






.w.
i:;::." : ...:. .






.i. ........i .
...... .. ..
..-..-. ..... .. ..
.. .... -. .. . .
.'.. . . .
.'' ..'' ... .. .
.. ...... .






.. ......&.
..........
.. .. . .. .
.. ..... .. ... ... .
.'." '.. .. ... .

... .....
"....................

..... ... .. .. .. .. .
... .. .............. ....
.. .. ..... ....... ...... ..... .......
................


Saect PLUS DOUCE



MEILLEUR GOUT
. ... . .. ... .. ..... ... ...... .. .
...... .. ... . ... ... ... .


.. . . .


S .. .. .. . . . . .







I~jft


.. ... c.. .w..

staMroI JASMU, (t-

....... . . ..








Agent. do jnb". t. A
.


















test ft. CLIAt Imprtmasr.
.........Uma",;::::.:;:::::i::::::X II2S:iBB:::::":::-:::.::;..:::::::::U:m::;::




::: ...v.... : ....tr ... .......
.:." ... : .....:.. : ....:....:.: .. .......:......









cr ed 15 m s. courant, i..ai ::
. .. : I ..t . .. . ".












Particle qu. M.. .irank La-
guerre. a consacr.4 au
pAblmers, figuDOLrant dans notr.
.. .. .. p..b... .a Haiti & traite ^












emhl'ouie national. olve tr
.J'ai deja irectpondu, ii y at
.un e q u. ..i. d j o u r s '. c n .
.... nest .... .HAUVET. ( imftmOr,









... ... ..









quBOITE A a Revue LETTRES .
fsA propose du Pstmiste R al
Monsieur le Direcieur du
....ou.vellisit..
En V iile,
Monsieur le D ireeteud ,

Dans votre edition du mer-
credi 15 ma..courat, j.'ai lu
Particle que. M. Frank La-
guerre a consaere au Palmis-
te royal> de la fimille. des
palmiers, figurant dans notre
emblfme national.
J'ai d -ja repondu, il y a
une quinzaine de ours, a Fen-
faisant une juste raise au


point a I conference de Ma-
dame Th .)dora Holly, docu-
mente6 ('apres les dcnnees de
la cabalistique du Vean d'or
(vo dou), condamne par Dieu
ou Eloi, dans les dix tables de
*., lot, dict6es i Moise, aul
Mont Sinai.
Le vo don (veau-d'or) deo-
, i-nt I'islamisme dei Mahomet,
une synthese du veau d'or et
eo la religion h6braique.
Le Iambi de Bouckman, le
,ntultmait, est remplac6 par
1 ', .ompette d'airain des he-
breux, trompette qui servit a
renverser Iest murs de Jeriche,
ville du veau d'or..


ieai sarig A Ph daa:::: :::::::


mats ou graines d- coton, n:
remplace d.hui.e W'olive Mrn6
lapge IA huile d s-sme, a
aehi ei$ on hoholic.;- -:- '" '


c!mrne tuis $iialit&
Nous zflloiw pubt er 40
likiter itarbitrssTh~Itd poutel
Jo tact supbrieur avOlequhelh
11 s'est aajuittk de sa tc

SLA SOIRE .'.. ..


S :.: taches..que- ette cnaque ..:ASSILLON COICOU:
m is le -palmisteg royal avec..:-: ''""" ........ '
les feulies servent dV t.les A CLV PARAM O
:dans les mornes, :valant mieux.
quo le haume. Ce furent bien. Samedi soir, s'est: termilim
.les perses qui s'en servi- a.CmeParamount laserie des
ent: e -s... premiers,p our manifestations: orgaise. en
marque r annee de: douze 'honnieur de -Maiton Coi-
mois lunaires tde vingt huit eou, :le regrett6 barde natio-
jours avec un treizieme, de na ....... ...
reposs pour 1'a.brre, qui entrait Et .c'est devant un auditoi-
en rut attendant le pollen du re de plus de .900 personnel
baobah ou de e6rable que lui i que Ie distingue conf6rencier
apportaient les rinses travail Me. Prosper Chrisphonte fis
tiuses des abeillesh .: .:. retra a en. terms mouvalits
S ann6e 6gyptienne dont la vie de I'homme et son i(,-
parle MFranc Legendre,dans vre Vie d'aptre. (Euvre emi-
son article public edans edi- : nemment patriotique.
on d Lo Novlli te i Chrisphonte aeu l'heu-
mercredi 15 mars courant, fu ......reuse idee de moitrer dans sa
empruntee par les remains conference tres copieuse a la
aux perso-egyptiens, et de- veit6 queM siolnCo,
v int celle de 365 jours avc a la suite do Jules Ctolare a
.es ides de Mars, de Numa vait une haute conception de
Pompilius, favor de la nym-. ce qu'on intend par conseen-
plhe Egerie, du bois d'Aritre. ce d'ecrwivain. C est pourquol,
Les perses et les egyptiens a- dans la presque totality des
vaient fait un muis de 33 productions don't il a enrich
jc urs avec Ie treizieme et les Ia Bibliotheque Nationale, le
jours de repos lunaire. Alors, fameux sonneur de clairon se
la revolution de la terre, tour- souciait toujours de marer
nant sur elle-meme, ellipti- l'Art Ia aMorale.
quement, ayant comme base la Tres belle seance, nous vcus
porihelie solaire, n'avait pas disons. Ce fut une: vraie f6te
le quart de jour par chaque de I'Esprit.
.uatre ans, don't le cumul don Nous presentonfs nos com-
ne Ie jour bissextile de 4 ans pliments aux organisateurs
en 4 ans. de ha fete et a Me. Chrisphon-
Le stipe ou la tige des fi- te qui a su, par son talent, en
bres coupe, on trouve le chou, assure le pleinsueees.
si d(licat pour les gourmets,' Ic n
'. A VENDRE
si curatifs pcur le ,..ng, mats I
la colonne fibree es. inferieu- CAFE-HOTEL SEA VIEW
re a celle du cocotier don't on Setabl en 1920
se SOet pour Ia construction Rue Traversiere.
des cuirasse.s de haute mer. En faeeo Maison Ed. Est:vo
En Haiti, cette colonne, m- 0.
so en morcela1ux, sert Position Slendid- -Cientde
(I: ,- ', 4,,u0 la cnnr truck' t I Soionide
des maisonnettes rurales, (ui S aresr a A.: J. Kararn
s1nt a peu1 p'ros les chaumii- Hotel P laee Champ de Mar5.
I :- 1-" ra ce.
En vous 4priant d'agr6ev ma-
I)0rsente lettre, je vous en-
vcie, Monsieur le Directeur,
expression (te rmes saluta-
tions les meilleures.

Rent voucher. -

VYIOLTT A f-HLATl_


(OL YO M
PAR 1 A 0


PIQUEs


Le mot vivace est bien le tHier apres midi, au Pare t ,
mot prop.re. Si le bananier, Leco te, une composition cL. -ea e..
d'ap. hnistoriens, Hero- la <> qui n'e&ait pa-
dote e-tre autre,- pour ne ei- de,' meilleures possibles -- NEST PAS
ter quo c&lui d'Halicanasse, Gecrges Audant en particu-
- fut I'arltre don't le fruit ser- lier brillait par son absence QUESTION D'AGE
vait a nourrir les soldats h6- f- a battu 1 > ave
breux, est un arbre vivace, une marge tres mince. -Pour his taoiles du cintma. Vgv
mais acotyledone, le palmiste La ligne d'avants de la Vio- n .A r.in d'inqui.an dit Ir.ie
royal esCt aussi re)producteur letter a joue avec beaucoup dt Rich. >QCr, k Hollywood, :-ac
quest vivace le baobab de t'A- rapidite et une remarquablc totQ ct par dessus tout, on sa.t
frique de Tombouctou, la vil- cohesion, mais la defense a er soigner son etint. Personntflc-
le mysterieuse perdue scus, 1es defaillances qui auraieni ment, fai p constater quun bon
les sables du desert saha- 'u lui cofter cher, si les a. Usavonaccomplitdesniutaclcs.VoiA
S. des annes que emploie le
riens, c'est-a-dire le'rable de ants de I'Olympique avaient Savon de Toilette x rgli re-
PInde Orientale aussi myste- t. plus d6eides et plus auda- mnt .
rieuse quc la tres antique cieux. Se sont faits remar- sur les 694 grande actric~
Tombouctou. De cet erable, on quer: Elhiot Denis, Jean d'Hollywood,niparticuliertoutes
recueille le sue qui donne le Louis, Briggs, Painson, Vim- les vedettes, 686 oht recours, pour
parfum synth6tique <1t San- payable Berrouet, et, jusqu'h garder ur beautt de teint, a
talh>dont les precipit6s divers, un certain point, Andre Au- Savon de Toiletteux.
trait's selon le cas, sont les dant. Confiez, d4 aujourd'h ic
m6dicaments anti-ven6rienhs :- La ligne.d'avants de: .Olyrn'Om .oin To.v. re pidser eSavo
les :plus echerches en Qcei- pique n a presque en done, aaindre des ann-es. Vois res-
dent. Et les :parfums les plus part quelques belles eehap rterez joi: jtoujaurs captivate,
subtils, 'comme arome, s.nt pees. trop r ares; et .qui d'a _co.mme .. .iles d.U cinen...a.
les derives .directs :des dits es n'ont.pas about Par .
precipits.' ... contre, la defense a t tries so .:;:. i:w .:.. ..
Le palmiste royal figurant --tide, un :peu: brutale seule- SAVON ODK TOILET? .
dans notre embleme: dessine ment .Le goal-,keeper. et Par-, .. I....
par A Pttion, J B. Ynginac, riUre tuiatdme miritent une U
les fils de Dessalines, sui' i: diention spe.iale ot promet- LU
.ant ahecatombe du 17:Oc- tent beaucouip. ..-
tbbre, et i pl usj eune des Ifr& :: in'est:. pas sans -:int.ret- de:.M ..w ."
*^ *^ ? lr '"~~~-------- -WW ^ V V f ^ ^ ^ ^ I W fW -r --- -- --- 1."p.". *


.SS, Gwiyaquil I 21 Mars 1983$ It 27 Man



8.8. Cristobai Is t5 Avril 1933 Ic 30 ntr
S.S. Buenaventura e 2 M 1938................
. . .. .. : : . .. .... .. ... ..... ..


S.S. aaaCuo i le 18 MAvri 1933 le 14 l-aj
: S :. r. i : -.'.' -....:.: ,:I ..-.;:. -..:: ..- :. :...;: .: .:: :- .- -

S$S. Guayaquil -e 16 :Mai 9: .. ... 2::: Ma
, Crit.obal e23:.::Mai.1933: le 28 :Ma:
SS.S. Buenaventure le 31 Mai :1:933::: ::::: & S6.:Ji::
:::: :Panama Railroad Steamship Line.*.::-.:
S : :: Jas. H. C0. Van :Peed, : :::;
.. .. Agent Gendral. .. ':. :
.- . .. . . . . . .. .... . ..-. -. . . : :. .


pr


En vente


Port-au-Prince,


S& o.i
. u. ...........u.:.::...
.a.. .. ... .....




Sue du 11


I h. t J A .......
tries rafratchissante
Si vous vous trouvez surmeni apr"es une drcd
journee de travail-au bureau, oun fatigu6k ti:
suite d'un exercise violent, 1'ordonnance I$-:'
plus rafraichissante :est .-..un. White :Hor j
Whisky avec une grande bouteille de sodJa
ra p e . . .. .. .....:-.....:
frapp'e.'..
Le whisky "White Horse" soulage la fat
et apaise sainement l'esprit. On peut toujou :i:
computer sur ses effecs salutaires.; son CexZcC..
.lence-:est: ivariable. II n'y en a qu'urne.
quality ase .......monde ier,.. ...

: .. .. : : ::: : :: : : : :. : : : ::: ..... . .... : :::::::::::i::4



4: n ex: i usf: RL FIWVIJ C>

.. |4


. I


,


. ................ .


v"E i L SAF TI







:=: U : s de l

acionnaire de la
ut convoqusa en
6rale ordinal-
is la Compagnie,
.rIce (Hfaiti), .le
1_A 9 h du


du jour:
e du pioees-verbal
ssembl6e pr6icden-"
4 LP ort du Conseil d'Ad-
S istration et pr6sen-
t:,ation des competes;
I Affairs courantes.
Fotau-Prince, le 13 Mars
c eCiI d'Administration.


A VENDKE


Touring, Modele
enter condition,
gtonnier, Psych6,
4iVictrola, Buffet ,
ers, 1 Philco gr.
Ti. 2853


1980 e0
Piane,
Glacie-
vitr#e et


Su V *oumj..w. ;


GULF PACIFIC MAIL
LINE, ALTD.
S. 8. *POINT ANCHAD a
laiss6 Portland le 11 Fiv. 19*:3
Vancouver, B. C. le 24 F6v.
193Z
Seattle le 27 F6vrier 1933


Oakland Alameda le 3
Mars


San Francisco le 4 Mars
Los Angeles le 6 Mars
Arrivera Balboa le 16
Mars
Cristobal le 19 Mars
Puerto Colombia le 22


1


-M tAswn .- Aim:.r 7(4" vr~v~u~a ~-


k -


1983
19388
1933
1933
1933


Mars 1933
Kingston le 24 Mars 1933
Et sera a Port-au-Prince, le
26 mars, pregnant fret et pas-
sagers.
Pour tous autres renseigne-
ments s'adresser k Messieurs
A. De Matteis & Co.,
Agents Geinraux.
Port-au-Prince, le 7 Mars
198.


Mauvais sang, Humour, Ecz6ma, Artrlo-Scl6rose
Varices, Rhumatismes, Maladies des Femmes
Le GCUROMAL do' ,ialn iatoires lOeno, I 00a quo 11 tirihl',i-,a j tpl;i rI i .iL' I!eI;n .u-r it" ie tawl. Lo plus tpuissant dc6purattf pUartifteatur et
r6g6nSratitr ; cmi- 'au'. '. ....*.. ': t, i1,.ni-ph'tnt ,t l txIlT ve, t gttWrit Ia conMl tlipot ettr itittio ia
Ilher & dI vciitLI ".i:, I',- t .t .:. : ,: i-: ,ni rit itc.tii. .U C IIR('OMA ,L tst un d1urrt lue puls ant,
1) di-o ta i,t hi ;l i i Ilpl t I*', .. tL -4t.t, ii t t It. x i t L vt ir'i v 1 II gurlit ]'Pczvx m k t" 0 M altdif.
dr la Pe t'a .j i :. I ,., .. i s tt ,;ii)t; !i(T 4.Maiatxl articul.trel.l:, Malicldia... ki I't).I;c (A'. cr ;; !r ), }it nitorragito, fDoulours du Vu ntr eylbtomb ,
a f f ts f ie rn.' :r i i '. t- 5' ',, -. .' :; r .,' lt f trit t, o. trfhm es m4* o itse am l do
t ventre, [wr;rii' !. r : t.. .., I ,. f : i, ; t' ; ,; y J Itt t et ?tp ffltN( i ttfiP0 jA je, ta
4 mar l ,lf r il9 rJ,,I.' ,. ':< i t: 'f: ii1 i Gtj MA&r t,. f** PiRIN, A* 24o9.1 .
L(t t rniS ntewni LetifliretF;;iLI ;..,:', -,U ,OM AL ': t, rtlt (- phdeii k rittultr et brDptsh rr enpIltoTehT vs Tend dtnt lttanbonat
art es. p ar; I, >r r" mtiti: r ,'i. '.t 'i, [ P ,irr, ..-, i' .r.ittn Ldu fthtn, u0o tma I. LIONU-QU UN PVzaae .
vt A '.,;I it P'r.' t:l c l! iC' litri't c HU(;Gil


. ..........-.....-.


W*Yl.8ru4 c-


--tZ AA -Vp AW" -"own- bo .-A*
J A- lb


Abonnez-vous au


"NOUVELST"


.tdites


a


vos


imisde S'y abonner aussi,

lest laseule faon pour nous

Ie reussir


&~ ..I~ b~atV- ~-


Bere


:;: 1Ru 1CUARD. Garid Rue 170% PORT AU PRINCE.


,a plussainme,

plus r: irahi ssan e,

La meillentre


V


LA PIERRE ANGULAIRE
DES SOCIETIES CIVILISEES
LLE monde moerne ne pcru .tc


p.,sser de Ia Banque.


V PEUK R
STUYVESAN T
LUNA
MFDEA
C-TTICA
depart
FLORA
AMOR


C('et sur AL


banquc aue s'idifie l pro.pelrti
national et individuelle. Aussi,
tout en etant rigoureusement ot'
tachee aux tradition'ui: u prciss,
banque dolit-elle s'allicr tu progress


et preparer avenir.


Elie a plem


droit a la place d'honneur que lef
- socits moderns lui accordent.


\ 3


airt de New-York
SDA% V-
10 I '.r
17 Mlar-
24 MIar.
).i M\iArs


de New-York
lo Mars
31 Mars


p.


COTTI@A
VAN RENSSELAER
ORANJE NAS-)A


RE HAMBOURC


TBLAMON
tin Vearer
Un Vapsur

@hal


.B Canaque tyda
du Canada


18 'Fvrier
4 MVars
1 Mars

a oanmaine" u


- O. ,


22 )1ir~
12 Aw-rI
3 Mai


ARRIVEEA


P ) r-A U-PRINC r
5 Mat
80 Mar
5 Avni


pour Bous les ports haitiens


pourYo
Pour iihC Yr


Depart de iiEurope
D'A MSTERDAM,
22 Fevrier
8 Mars
22 Mars
Jepart pi I) r 1


In tapeu- pour I'E 'rope.
Te'lphoner


ARRI VEE
17 Mars
31 Mars
14 Avril


A PORT AP


au No 34,5)
F. MtMAOAShN
AGENT


- ~.a%.. .. I


It


I


a


/


A Vlt4


ICi '


---- i


I-


.1 SM 4


C .VO A. .

." #.
VOILA, ,:, :,.


I' ,'ar'r r p ,,mr


--


-LL


~-"~~_____


.f -


"' ~


xllaft .


COCemwCOLA


Parents


AFM
gr Im
2K
ML
lwmh
IqEmmk
Iqlm
oupwiaeme


IliiHL w tta


lilEi;


111





S. X. : +: : .. .. .1.
PV96 ro Nous i: i.
knjq: dois ee Iars s leme
S.be .oir. i ...si. qufil .,
r." deonlsa uCompagoie d Eclairage Elecfrque I
Si dones poine a teoitse ,
iserdansleadrredeMer des sondition :specialement aSvaneage
leurs boxeurs du mpnd; en- s ag
fin nous pouvons dire que an fIlhtei r llf l lbI fl
Cost un phenomerne during$ XI uiuli 1 qut| utesl ii zI p le
Malgr6 son inferiorit4 en
poids et en taille, ii a pu vain-
or Kid Gogo aux points apres MAR
un dr et terrible combat. ea
A mon avis, Gogo a perdu,
par knock out, au 8e round, I ILMA
I'arbitre a mis plus de temps II.
qu'il ne fallait ita computer. les
seconds, quand il est arrive *
it210, j'avais uconpt6 I t.
En toutitc.aslesjgess
souverains; on lui a donne la
victoi.re par decision .4. r . : -o i 8..
G oo.a peridu,i mis ii a fait I i VI
voir qu'il est un hon boxcur, i' I l
malgri sa d6faite, le public;
I trt cIi ren entn lA i n a-
t ui dou e ler foxilic ievetntln A ad
touts leurs felicitations. lAii 1 uA


noter que Gogo a mis knock
down <<22-22>> au 3e round, t(
Pa renvers6 en 3 fois; c'est
pourquoi nous affirmons qu-
Gogo merite nos chaleureu-
ses felicitations.
Les vesultats du match sont
les suivants:
22-22 a gagn6 les lcr, 2e, 7e,
et 10c rounds, Gogo les Se, 4(:
et 8e rounds.
Les 5e et 6 rounds furent
annules.
xxx
Le combat preliminaire a
eu bon sccebs, Kid Pantal, a
battu Pantt-va Negra. par
knI. xxx
La semi-finale entire Phae-
ton et .ndrf Wily a eu aus-
-, mair la dtei-
, .* *. i j- ..l.l n i pa -I'c1 m ant le
*rB;.t, i' :,' tit e, (.|ui etait
,,,;. itanch ,a la question
: .. ant. la vietoire a An-
Silly. Selon 1'opinion du
y.. rc qui approuva F'impar-
I^., h, de l'arbitre, Andire
N\., P'ut vainqueur du c(t}m
bhat preli. .inaire.
Nuus fdlicitons l'arbitre,
t ut encourageant les deux
boxeurs.
XXX
Dimanche prochain 26 Mars,
sera une date memorable
dans les annales de la boxe.
Le fameux Aragon et Ti-
buron seront les heros de cet-
te sensationnelle soiree.
Au Stadium Desire Paris,
yous pouxez de heures a 5
,., voir les preparatifs que
fait Aragon.
Ne manquez pas d'aller les
voir, achetez vos tickets it 1a-
vance, chez le promoter Hu-
go Mevs, en face de l'Hotel de


.,e ro t ll.s 4A


ses


ac cili d


00


ptliaton tili(


vat


3356%


Amateur.


AVIS IMPORTANT
Conservez vcs Bois de Cons-
truction, votre culture et vo-
tre barrit're exposes h la pluie
et aux intemperies en les ba-
digeonnant avec le
CABOLINEUM
et vos Meubles Piques par les
poux de bois avee
ANTORGAN
preparation incolore et sans
odeur.
Pharmacie BUCH.

* HAMBURG AMERICA
LINE
ee)- en route pourN ew York
v. La Havane touchera Port
an Pr)ine le 22 er.
eC:,sctr eXptionnelle pour
-7 of .i, modere&,
.. r',, : rc;seigne-
Si-;,- ,..-; -< vc s 9
REiNROLI) & Co.
"^ Agents.


Nationae es


jI
kp.


Une institution hautement hLmanitaile par


a Laultiplicite


d'euarxaI


se propose d'aider.
Une chance de biene~tre offerte ac&: homes de toutes coadins de t(
Employes, fonctinnaires, ouvriers, artisans, salaries de tou


I;'


gens de maions domestiques sans grever leur bdge,moyenna
gourdes, peuvent gagner G deux mile. :
patrons de commerce, chefs d'industrie, parez aux Msuffisances des ventes, par I'achat 4'
qui vous libere du souci des chances
Medecins, Ingenieurs, Avocats,. Siateurs,Grands Dignitaires de I'Etatt Representants d110
tua.it, Journalistes, DONNE7 I 'FXEMIPLE DE VOTRE SOLIDARITY SOCIAL.
Rentiers. capitalistes, come en jouant, AUGMENTEZ VO.TE AVOIR. :.;1
vous tous qui habitez Haiti, rendez-lui serce en achetant billet de IA Loterie NNa


.i::








*:1


DOu


0--- -*- j


NIC


mes


tot e e


1011 t(-A s


i .109


TMIii


do


r 904


LOTEROIE


NATBONAE


Foi,


Fhcue


.der


6-0 a 61~n~