<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01806
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 18, 1933
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01806

Full Text








QUOTIDIVEN ONDI RN 1890


B "" "": : ": :: : : .: :: '::' ':'" : :.:::
.. ^^ .. ':. : .r .: ..^.^. .. .: i ...
"' : ; ,




W isi
^ : .
:* : :- x.


No. 12989


------ --------- --------------- --- -- -------- --


LES CONFERENCES


DU CONGRESS


LE CONGRESS DES


INGENIEURS


L'AFFAIRE DU


TABAC


ARRIVE DE M.


la Crise...


: e monde entier traverse
ne ecrise 6eonomique sans pa-
re ile; on assisted aux measures
ietatiiales que prend le
P resident des Etats-Unis.
11 va, de sa propre autoritk,
rduire le budget de 500 mil-
lions de dollars; il a le pou-
wir de faire condamner aux
travaux forces ceux qui ne d6-
osent pas leur or en banque;
t juge de l'opportunite de
former ou d'ouvrir ces der-
nibrs,- En un mot, il fait
tout pour sauver la situation
deo tats-Unis qui est grave.
De notre co6t, ne pourrions
nous pas profiter de cette crise
exeeptionnelle, de cette situa-
tion spteiale pour prendre,
par example, les dispositions
suivantes:
lo. Suspendre le service de
r portissement de notre Det-
te.
2o. Reduire de 30 o/o les ap-
pointements des Americains
au service du Gouvernement.
3o. Faire un accord pour re-
duire les 5 c/o du Receveur
GeUnral, a 2 o/o.
4o. Rduire aussi A 5 o/o
les 15 o/o qu'on donne aux
contributions?
Quelques measures de ce gen-
re, tres 6quitables, amene-
raient plusieurs centaines de
milliers de dollars dans leTre-
sor Public.
Tout le monde se serre les
reins aux Etats-Unis, pour-
qpoi les Americains, en Hai-
i, ne se serreraient-ils pas
aussi les reins?
Prenons done aussi des me-
sures financieres dictatoria,
les. La situation s'y prete, on
Le pourra rien nous dire, si-
non approuver. Ne soyons pas
le' dindons de la farce, et son-
gPons a I'avenir,
Evidemment, pour prendre
des measures energiques de ce
Pgare, ii ne faut pas avoir
peur de contrarier celui-ci ou
luai-l ni vouloir manager
iechou et Ia chevre. II faut
SMinistres decides a jouer
agrand jeu.
-Nous voulons meme croire
u le Gouvernement du Pre-
Mdent Roosevelt qui, actuel-
atK ne va pas de main
Orte, pour appliquer les re-
i* es urgents qu'il faut, se-
nit te premier soutenir un
lt plan du Gouvernement
Bitien.


A a,trons-nous 4nergiques
: pliquons aux grands
malik de grands remedes.


EPfTION CHEZ LE
NGLATERRE
A' *i thier, le trbs sympa-
OCharg d'Affaire d'An
',. Shepherd,recevait
li de5'a' 7.
lMOaSde diplomatique, con
i. ilitique, les person-a
t.aib-princiennes de
'. branches de l'acti-
'iUfti r6pondaient "a
.... de la gation Bri-
7. heures on a passe
d..l.diieuses & l'omn-
fSUanglais>,
$ rS compliments.


En attendant que nous pu-
blions, dans leur texte inte-
gral, la conference de l'Ing&e
nieur Georges Cauvin et cel-
les de sea colleagues, nous
reproduisons les passages sui-
vants du discourse de l'Ing6-
nieur Cauvin:
4Plus tard, il nous faudra
certainement ren(dre plus den-
se notre reseau a cause du ca-
dastre. Ah! ce cadastre ne so-
ra pas une mince affaire quel
que suit 'angle sous sequel on
1'aura envisage et malgre que
j'aie deja lu quelque part,
qu'il est tout fait, qu'il nous
suffit de copier les documents
franyais d'avant 1804. Pour
sa preparation cependant les
operations d'arpentage nous
auraient apporte de pr6cieux
renseignements, si tous no.s
arpenteurs avaient du savcir
et de la conscience. Mais
il n'en est pas ainsi. J'ai
examine la semaine passed
neuf proces-verbaux d'arpen-
tage regus de points diffe-
rents du pays et tir6s au ha-
sard d'une liasse de pieces en-
voyee en communication a a
Direction Generale des Tra-
vaux Publics. Pas un seul n'a
&t, trouve correct. Pour etre
trop souvent restee en dehorn
de la logique, ]a loi sur F'ar-
pentage n'est-elle pas en gura -
de parties responsible de ee rc-
sultat desastreux?
Comment! En son artic'
13, elle donne aux ar'penteui L
I'autcrisation d'utiliser 4.
transit ou le tachomt itre, dans-
leurs operations. Elle cree
ainsi. pour ceux qui emploiemnt
ces instruments, 1'obligatiori
d'tre au courant des metho-
des de reduction a 1'horizon,
c'est-a-dire d'appliquer cer-
taines regles de la trigonomen-
trie et de l'algebre et le pro-
gramme d'examen prevu en
son article 50 ne comprend(
rien de ces deux branches desA
mathematiques.
Des tolerances sent tixees
en son article 16 pour les e6-
earts linuaires de fermeture,
iI faut done avoir recours
aux coordonnes rectangulai-
res, pour contrbler un plan et
constater si cette tolerancee
n'a pas ete depass&e. Ce mai-
gre programme de P'article 50
ne fait nulle part mention des
connaissances necessaires a


cette fin. Pourquoi, d'ailleurs,
fixer des tolerances pcur les
ecarts lineaires de fermeture
et ne rien fixer pour les carts
angulaires? Et quand on a fi-
xe6 deux tolerances absolu-
ment diff6rentes pour les pre-
miers carts, pourquoi ne pas
indiquer dans quelles circons-
tances il y aura lieu de recou-
rir a l'une ou a l'autre?>>


VIOLETTE CONTRE
OLYMPIQUE
DEMAIN

Qu'on n'oublie pas que de-
main se joue au Pare Leconte,
le match Violette Olympique.
qui permettra de juger de la,
forme de notre ancienne equi-
pe championne.
L'entr6e est aux prix ordi-.
naires.


Ce matin, en presence de
Messieurs Ed. Fanfan et Lu-
'cien Hibbert,.a eu lieu la c16-
ture du onzieme cofigr.s des
Ingenieurs et Architect.cs diu
(Gouvernement. Ont succes(si .
I vement prononc&e leurs con-
Sfc 'e:ces, les Ingn(en'urs Au-
bry et Georges Cauvin, t,'i te-s
deux chaudement appnladies.
ta premiere r( ult sur l'es
possibilities d(e l'tlectrificia-e
tion de la Republiqu e d'.laitri,
souleva d'intAressantes e't
courttoises discu.Ssio.s, autuel
les prirent partL les IngI-n
n:eurs W. Villedrouin. Char-'
les F"6quibre, Tip 1enhiuer,
Roy ot. I'Ingenieur L. .Jean-
not. La second, collc de M.
Georges Cauvin. (ah inais
quels hissont-ils It- 'i auvin.' ..
qui pass la brosse 5ur tuttus
les dtos: journalists, D. .
tT. P. les arpenteurs, dunt .il
a examine, la semiine pat)ss'..
neuf proces-verbauix' (d'arpj)l
tages regus de p.m('inLs (iiif(-
rents du pays et t 'iIs au ha-
sard d'une liasse d(i ViceCs e:. -
vc.yees en common;: ;'.1 na Il
D. G. T. P., et pas tai oul n'a
ete trouve correct.
Sa conference, lue d'une
voix ferme (t ..e 'i,.
a ete? vi\'iment appIlaudiv I-
disc's U Ins i:DC1 S 'il ;.i '
It's i ki. Amand Ct Hi3v
la rnfldirl n 1 nc(,re pins ;::-


qui di 'i: r,.bats., '_
ra citur6 e .'sngry .s 0 :.
la' t: 4.' C 'UsC t ee Si(.) 2.
hK rt'et'.- preL'C .s. (I Li'a i a lU 'oU
lJ I Inq iuc' \\ 'orps..
'es iMessiru'rs ont. fail .
la bonne besoguc. Nous i.
felicitons sincirement.
SSOIXA.4TE-TEIZIEME
S ANNIVERSAIRE DE
L'ARTISTE
S Avant hier, not]re taIt ,n-
tueux artiste-conpt siteur. tOc
cide Jeanty, eel6b'aii son 7:;
( emne anniversaire.
SA cette occasion, le concert
idu meme soir ne comportauit
tque des compositions du rnai-
tre qui, en personnel, diri,..ga
1'ex6cution de certaines T'e n-
tre elles.
Comme cloture il fut ':.
le Chef d'(Euvre d'Occide on
passa tout son souffle pat-'i -
tique; nous voulons dire 1h0 .
Nos meilleurs vceux de lon-


ge'vite a Occide et nos compli-
ments aux organisateurs..
LE SOUS-SECRETAIRE
D'ETAT DE LA MARINE
AUX ETA TS-UNIS
C'est l'ex-Officier de Ia G.
d'H., le Colonel H. L. Roose-
velt qui vient d'etre nomme'
Sous-Secretaire d'Etat de la
Marine des Etats-Unis.
Harry Latrobe Rosevelt est
rest quelque temps dans la
G. d'H., of il a laisse un tres
bon souvenir. Appartenant 9"
une honorable famille, on
constatait toujours en lui
1'homme du monde. Ayant en-
suite herit, d'une tres.grosse
fortune, il avait laiss 'le Ma-
rine Corps, puar aller vivre
en 1Europe.
La politique aujourd'hui le
reprend.


JOSEPH VERRELLEN

Nous an nwe)CionM derni6re-
mCnt I'an 1 ;v pr chaine du
r'ihisinmw, helbege Verrel-
.'in pour une grosse affaire de
SA.. :'.. it'. C, martin cet-
' i ;,;t' ,:'ta p i.r nnm alit6 fi-
*:. e (t it l idustrielle est ar

,As gn at i1tions commence
r nLt c'tainemUnt de suite.
iA n, ,.ye avis, M. Joseph
A \ I rellen. qui jouit d'une r6-
Spuita: .1 international, a din
S vr .::;,n terrain avec do s
I ; a ;tlistes Ame
'' ,i'c K il .au r nt, le eas e-
t.'l t';ilnt, 1-'is.r' tcute opposi-
ti. : .des '.1ctuirs <.Je n mrn'op-

Ni)i> :,no rY'elamons que le
grp'1l jjouri daus ct'tte affaire,
ain i0'"11n puisse bien etudipr.
l- pl uj't.

)'-: -T- T1 ,,'O.V FAU
V-.1-T- .f. x VO1*VE A
TRA ITE Sl'R LE TAPIS?

On s.-mble dire qu'il y a sur
,e tapis encore un nouveau
T" 'aitcl. Nous repetons encore:
..:: ':s done mourir tran-
ti'Iteyment le Traite de 1915,
', nie n. us avons large-
S n:.' pour sav.ir, ne re-
I. ,ron.,.; ,, p Ils 'exparien-
". ,;s- ti;.i-M ;t HnI s notrt1 tpi-
i > :L* ln:;.;)^ p] us rii n
:. .. i fo ce a ir, si elleL
Qui;.nt i. u .r 1'ar'ent
'.--i aux Etat0 -
.- : :v..-t :cile e 1 t ui don-
'". :, : I.: 1 .-- iarancie ni.-
.*'::-'"l ." !an nous melttr'
I 1 d.,.I ience de personnel,
;. j:'iw r Ii pri sent ni pour I'a-
\ tA] i 1'.


I'.V MASTIC
Nus Ic.teurs ont df recti-
: ir nou1 S 1'erreur corn-
':..-, ;.n imnent de la mise en
pj:u' des mnatieres de notre
pi'remifl,' page d'hier, oti, a ]a
Ki:: dt la nate sur ,, I'Aneic':, a ete malenccn-
Imcut.em lnt. place le paragra-
ph'o, colmimtergqant par les
:U.,ts: Qar, lorsqu'un Chef
('Administration n'admet pas
ttC.,> d'stine plutot a etre pla-
.-'0 intre le 2kme et Se3me pa-
.?airrpho de l'Article intitu-


Si c'est vrai, des explication
Ss'imposenf.
L'on est unanime, d'ailleurs
a reconnaitre que l'Ing6nieur
Jeannot est un chef qui ad-
met la critique et a une cons-
cience infinie de ses devoirs.
.. ... .
STADIUM DESIRE PARIS
Le match Kid 22-22
centre Kid Gogo
Demain a cinq heures, au
Stadium Desire Paris, apres
un preliminaire et un combat
semi-final de choix, on verra
sur le ring Kid 22-22, celui
quoe Papasito lui-he6me, le
grand Papasito, appelle plus merveilleux boxer de sa
connaissance.
K(d 1Gogo fera-t-il aussi bon
Ukn2 coitelanc C qu'il le dit en
face IagUilit', Ia science et, la
rapid it6 incar lnes?
E, foule domain au Sta-
dium Desire.


Dimanche 8 h. 1.
Montmartre A
Haitiana.
Un drame realiste j/,aue
la grande artiste
Gaby Norlay
et
Ch, Vanel
tJn film d'amour et de
sensibilite. 2. et 3 Gou . b 5 h.


I


Spar


re


Nicole et s f-'rtu.
Ce iillii rhvtnt t i4
m ereredi ,: .. i .. ,'< a r '-
i? t O C.. '' n ''. p n
pIeuvet m:-:r ; --

sent voi' (fI LU, do ,' (
film paiilait
1 G.


VNE GRANDE FETE EIY
PERSPE( 'TI V

[1 nous revient 'iue 1--e Pu-
Spilles de Sainte rhirlset de
Enfant. Ji us preparent
pour le 30 Avril une gran-
i de fkte de hienfalsance au pro
tit do leurs petits necessiteux
idu Wharf aux It ,rbes et du
fort St. Clair. La fete com-
Smencera cdes 9 heureq du ma-
tin par unne n:nde ex-
:position prepa)ree par les De-
mniselles de Ieuvre.
I.a necessity (A' lun t n.aison
S'assitaece n\t-c eeo2e @ ratoi-

Ol d has d(i la \,'ii e -;i'isant




t6 de leur di6l i ,tea. ..
A plus tarl l a- 'V .- -
tails, 1


S CINE PARAMOUNT

I Dimanche, 19 M.."-, a 6 h'u-
res p. mi:
Ndmvelles de Presse
| Dessins animes
i ne petite comedies Vau.deil-
lesque
et
4LE CORDON BLTrY
De Tristan Bernr rdl
avec
Brierre Berlin, dr la '>
mrdie Frangaise
I Jeanne Halblinu.
Madeleine. G;it ,
S Marguerite .vrclw.
...une divrti, :sninc a.'c:'lu-
re don't la ;cear palur;:tc ai-
chaine le ri-rc.
(Un Film Paanwuip.. A
gaI 100 o o).


SERVICE NATIONAL
D'H YGIENE ET
i ASSISTANCE
S.PUBLIQUE
i Section de 'Enseignement et
de la Propagande d'Hygi&ne
Conf!rene d'Hygine et
Cinema Educatif
Mardi, 28 Mars 1933, ia 5
15 exactement aura lieu P la
Sale d'Anattjmie de l'Ecole
(de Med'cine la conference
mensuelle d'Hygitnc accom-


)paUgnee Ie dplrjections cinema
togt'apjIi (iultcs.
Les instituteurs, l's Ilevet s
ct les parents y sMnt cordiale-
ment invites ainsi que la
Presse. \


de


HAITIANA


S.::.. -m:.e ..
ti:.
:x:-xA .pf :.j
..V:, :::..


' "









MsattiniF "B0 A '" : :"-S .... K .P... ...... i. "
Z . . .




.ijoteu n a.:: ii, *. ua e t onnaire de. .l .. : I I K
medans Co ,:pagnie $,,pont cd nvoqun4se .n
d onpt o Assble(a4inrae ordinal om t
Ce dernier. cut: a Lc MatinTh, ye au bureau de a Cournpagnie, Chigruren deC tlospke Saint aO18T A SCHAl e
e plairn d "ne dlan ie pmar- & Port-au-Prinee (t)le13i I lConulttws 6d a n .
s: McEglise Baptiste Jedn mafcinR Hue 7,R Io SChuU .
nMaeou, NitotoNus avonse xim- 'Oidte du jour: te m
apdiarteAment, demand6tr n 1.-Lecture du pronaessdverba,
des.n qses journal e de Saint ComdeAssembIe n convoueen- ,. *n M*t1 ,3
Mare, quelques renseigne. tmm6, Aebler COLOMBIAN STEAMSHIP Genralord PACIFIC MAIL



ments a ce sujet. 2anr Portau-Prince (Hati), le CotsultatWd- 6 a8 a. m. ,
iniquetPobablement,nous adue luminisr 22 Mation et p n- COMPANY .C. LINE LTD

ganiser une i nse-mart Aaire courantptiste dese man. ue 7, Shultz
que pres dYe 'Eglise protest 1 Pdrt-au-Prineo, le 13 Mars (ingu Cot thiene) 1s.. J INT ANCA1933
tante d a int Ma r ou. No usavonhi '. 1O on 2323 i rle du jou:i-sv ( T 1pho Pc 31
e atement, deans du Fot a un --,Lec tre dur'm mmi s.-verb
(tea .ndPtresa qui est de Saint de l'Assembt e praen-'-..-- .:. -







Marou. queues renseigne e; L V N Saiti H V P 5 le o 27 Fevrier 193MAIL
mens e suet. -rapport du Conseil d'Ad-
Probablement, nous a-t-il re' minister ation et pre sen- COM13PANY L NCe. LINE, / TD,


pondu, on peut avoir, e o tation des competes; 1t
ganiser.une< -martini- .Affaie otia do Nw York Ic 21 ,kl.I Alameda I NCHA


quac, prs toutefois e prote-e, PANAMA A-PineLOAe Mars 1933 en route l t rit c 11le 1933
it ntre n vll STEAM LINE | ditqemctmeit po.r Kings- tazlN c1. lICO l 4 MarF
est stueeeprs celle deu t:re:- Jan BULLETIN No r tn u.to Co arta
cltU>, au lB 0u It p itti 8. S'A O : ..A.ON.es ated l ts V piut(Ltit y 5 Aat lc Ic 7 Mar 1293

ai 'glisBaptstha7 sacs-d- corr.spondace r 'a tolN C' Z. 2 'l:'t ('l, ( himeda le 22
MFONATou sON U 12 is elleexisteK inPANarst133o en route lei I Pll M 1933
PIent top une naouvele secto, na Zone, pregnant frEt, malli ctei l N 2o iis. 1)11 fret pa
.L^u 1 ars cu rat i a as iV R'' sa i'$ V R )''. > er*






nominee (( lbSporti fPa:- *. w ,. I. 31 :1. 1k Matiu & (I'.,
et manager M. Camile ott- S.i,'-ANCON-> est attend iitci lle 6 r l7MsI
cy, professor i de t eoble r,' COPaEU-Pri D'ANtINE 1aAtIe. .t',l 93i' le 316






.nt.-t "MA,
et manager M_%Camille4LoU.. U.Igents Gdnera .


La creation de ce club a sot0
lev6 beaucoup d'enthousiasm2
a Plaisance. Le Mihgjitra.
Ccmmunal, M. Themust6cle
Louis, a promise A 1'a5soci2
tion fout son concourse Thora
et materiel. 'II v a mIme enl
prOgres'urfe rencontre de P'd-
quipe de Plaisance avec c#
le du Limbe.
En applaudlssan t 'a cette
louable initiative, noum pre-
sentons nos meilleurs compli-
ments A MM. Boncy et The'-
mistocle Louis.

TI AR TFO(r;D)
< DATTE-
HY GO.i) 1MEIDAL, Pa;ris
1 P29


POUR TOUS LES USAGES

Po.. ur les confiseries et phtisse-
ries. etc.
Les colorants CINNIA
on 20 differentes nuances pourw
teindre cheap oi touted sorts cd'
toftes, tclles que Coton, Laine, Soi-.
et Tissus Mixtes. Soie ArtificiclkI.
etc.
lo paquet G. 0,50.
Couleurs d'Aniline Srcla!os pour
teindre lo Lctanior t: le pite.
DECROLINE pour dtculorer h-s i-
toffes dtja teiutes.
Pharmacde BIC.,


..ine a Giace de
bsine a Glace de


abriquee Mi]idate Conn. OY T rt-all- IPin
Hartford Batterie.,aranuie .
Ans Sur engagement ecKr a i-abrication te glae dt(
briquee avcc lo nmeillenres mI n:Illue ualite.
pblquesz de plumb 80 o o do Livraiscn rapide eticctu'.
,uites les autre.s marqliges. ha- qu.tidiennement par nos ca
bit::eles. la seule Batte ioe qui minons points; en blanc dan-
ne sulfate. pa durant .\]Ly toute Iles directions de Port-
longs voyages. au-Prinee et de Petion-Villv.
Million Frres, distribuieur GLACIERES
Rue iPavee No. 323. Nous avons aujourd'hui en
A hon Entendeur Sauit!!! Imain les derniers modeled d,
P'riode Economique. glacieres en acier a partir de
Appel t) x Propri6taies d'au or 25.00 et au-dessus, venda-
tomobiles. bles, avee facilities de paie-
Reparation des Batteries. ments.
.. gs,,
Livraison immediate C'est Lesglacires les plus su.
stup.fiant, Apportez vite vos I rte&at s plus economiques>.
vieiles Batteries a la. MID CR'ME GLAGEE
WAY STATION et experi- SUPERLATIVEV)
mentez comment elles. sont .Uiproduit nouveau, qui n
completement remises A nqu- le cedeen rien aux meilleureo
yes, Travaux Garantis 6 tmois 'marques doa pays d'Europj.
contre.un Ticket ou d'Amerique, est offert au
Rue' Pavie No, $2 public Haitien 'par l'Usine I
Glac de Port-au-Prince. GoCu
--" tez.cette delicieuse creme, et
A VENDRE vous serez convaincus-
CAFE-HOTEL &abli en 1920 se. a votre famille en appor-
Rue Traversiere. tantfde I-a -CREME GLA-
En face Maison Ed. Esteve CEE STIPERLATIVEL pour
& Co. .le dessert' .... tous en ral-
Position Splendide-CIientile follen i"
S: Solide E yT rt
S'adresser C A. J, Karam FRIGORIFIQUE
Hotel Plae Champ de Mars No~ ehambres froides ont
He id Mta recemment mses t point
AVIS IMPORTANT et peuvent reeevoir nimpor-
Conservez vos Bois de Construe- te quelle quantitH de viande,
tiinivotre cloture et votre barriO- de poissons, de ligumes, do
re exposea A la pluie et aux intemn fruits, etc.
p ries en les balMigeonnant avee Ie Le Public est cordialement
CAnBOLINEUMi invite A visitor notre usine et
eati voMeules P.i'iuta par l.s poux it inspector nos mod ees de
d boi avec : glacibres et de scrbetiere dans
ANTORGAN notre salle de vento.
p6tparation incohire et sann odear. Consowmmer de la glace,
Pharmacie BUCH. c'est faire de l'con6mie,
S.


A V'l)DREI

'1Chevrolet Coup]'l, mA PU lI 1931,

,'ou 'es. E xL'tI-t.. c'; I ldit ii'n .
Phone 2476.


r

"
4


a
Pou
.-


,,s- fra-* se. s
A VENDRE:

Lum autLorii)Ult1, m a r q u e
i-'Ord. nudli.Lle recent, en bon 6-
tat c't i bun marche.
S'adrsser i M. (CharleB
IRL:tu ie r.


Dimanche
5 heures
r la dernicre fois ie beau film Parlant
NICOLE ET SA VERTU
avec,'Alice Cocda, Andrt' Rc'aane et Robert Goupit
', Entr6e .oo BTalcon 2.oo


, 5 S heurs
. Le-roman realiste de I)uvernoY .
FAUBOURG MONTMARTRE
avee l'admirakle caby. Morlay et charles vanel
Entierement I'arle Franrais
Entree 2, 3 et 4 gourdess


ei ,- -.


RA.i AIS SUR LE LAIT C(ONDENSE ET EVAPORE:




IKORT-At -PRI(CKE, HAITI


ESBE.NSE
ers Ic meilleur
LA IT 1CDO.D NSE
Caia, (It d, .i 14 oz. Lait Gondens(. ,or .i,
Cai.-.N de 241 3 02. Lnit Condene or .5
Caisse di -IS *16 oz. Lait EvIapor- I. 'la


ESBENSEN
est le meilleur
LAIT CONDENSE
la D), or 1,34 Bte, or 0.13
la Dz. or 0.42 Bte. or 0.04
Dz. or 1.21 Bte. or 0.11
ce 20 Fdvrier 1.38


SI


'9

8'


Devoens vor,o prdpro Comptabl nm otfvrant
Oomtpt e a %hOque a la Banque Nationale de
.Republique d'Haiti.


I
---- ---- r m k


'eQp4lore A
lie.
Prix Gde: 5 bO j

planet 1738 Rue
de I'Etat, 1788. 'da
Taiiphone 3430
En Vente 6galen0 tQ'-
Pharmaeie Roy et Domry
Port-auPrine. .
M1. Gaston Damrnhrj
Petit-Go4ve, .
Pharmanie Lefrane'
va ler Cayes.
Pharmacie Dr. E.
J6r6mie.
Pharmacies Jame M
fie -.- Gonaive. ,. .....
Pharmacie Charles
nuau Cap-Haitien,
M. Luc Foucard -f P'
Paix. ,,-'AN
SLISEZ CECI DANS LIN
DE VOTE FAMILY e.
Par ces temps dc grande.
ob chacun a le ewur tit
grands soucis de la vie, IPot i
repose des peine et deatris y
tons quotidiennes que domtk gh
mille. ;i
Mais pour cela, il faut quel4
re alt son aourire loraque'is
l'0poux le aoir. Et pour e4 '
faut-ilt? .
Ohl! trash peu de choaset oa'
cheae exquise d6!icieus.*
LA CREME ASCENCIO'
Nota.- La mason Asso
lam xpiditlons en province,
A VENDRE
Ford Touring, Modilel9lm
excellent condition, PI"
Chiffonnier, Psyche, Glaa
re, Victrola, Buffet vitri t
divers, 1 Phileo gr. '.
T61. 2853.
A VENDRE .
Un moteur de Z chowi
merchant sur kercsine'
lant 1 litre par heure, 1
S'adTesser au bureau
journal. :
Pendant la saiscn des refrt
dissement 8ervez-vous ,. .,
JCAFIASPIRINE ,' ,
Pour Ia disinfection de
cho et de la gorg: l'anfai4.r
Indicationt: [
:nflammation de la gurg%,:
Effect garanti ct imn. ia[...
SStomatites et Catarrh., ',


LE CRESIVAL -;.
Expectorant ayant fiWt ser
ve dnr.s toutes les. affectle
gues et chroniqucs des vIQi

Indications:
Prophylaxie et trnitement ..
ladciet des at, refroldi
bronchite aigue et chrbhIf..*
.catarrhes tardifs et r.at
s6cutifE A Ia grippo et
coqueluche, etc.


Du chic, rien que .A
toujours du chic #..
((TOUT. VA BIEN:
flan'ailles, mesd e
pour vos mariageS# M
&e Bazarn TOUT VAk
de'. Loui .Freres, ;A
- on servir et con l..:
1721 Rue :du Aa
LEtat
Phone

Machines A ed ,
Machines k cale l1
SRubans,. paper .
FalI vos achataSl
1. .
Elgants .t EIl
tez la cordo6n.i
HY PPOLUTE'
MEL ,
riand'1eNa .



Turgneu. .Av-ei
face de'.,A*
.


C ~ ~~~~cl~~srar~P~w~~~aaP~~-


_ ~--- -- -~LIpnrr~--~-crrr~--8~9~o~~~


r................ .a...m-- .-_n .,


~


^ I


ENSFN


S1&




.I 1 .. ...
.A '.4.:. . .. +.. ,


.4..4


.. ............
.. .. : : : :. :. ...: ....: ...::. -... ...
,: ~ ~ ~ ~ ~ ~ I ... ...:'' .- ...::... .........:
$ .j".. 4 "
.. :4 4.. : ..:: .. : :: .: :: ..


j4'
1.
$


j'fu' '"44 f,



$A.|^:- *..

aajbouso'. ..."S



asl (6* H* Ise)





11AICHAU OUPONT
& E4 M, NtcWu








; toui (Ja tmft*tm
tPROGTANT tMMEop
Concert Domrtnk Ptdu

4 1I Ma*rstd








4gf aero Luc Jean Baptide e
h wfp de Mars, 7 h**.

A- IAM Vautours du 6 DOLA r fa

mbre marehe d'O-tft*
SDe atenty.



Concert Dominifersl- ou-
rt Mue padur J. Offenba u
I Troveat sore la direction
uwustro Ltte Jean Baptiete
wChamp de Mars. & 7 A. 30


1- Les Vautours du 6 De-
eembre march d'Oc-
dde Jeanty.M
t.aOrphte aux Enfers ow-
Sverture par J. Offenbaech
Z.- I Trovatore selection

IA oreilla del guaso-
danzon de Miguel Mata-

fox-trot dAug. Bru- air




not
-Femm' pa va touys ga -meringue.


t


Soigne les Rhumes
40 Dlux Manifres
Liama. Is grgye t Ia poil
s mat ftrctionZ3es avie li
fi darm cho ase prodajl.
Mat h Iiftso.
3) s oett volatli par Is
Arhi do cp s tahb6 tot
Stt dmar hn xw e. mspin,
2) Is timuts pean It em
Sdtleurs coumme un ca


V A PO FIuS


m4w.fm ~ -* .- 4 .. -, -. -


UN MARI QUI I'ADORE.
PLUS D' "ODEUJR DE SUEUR"'
rwUI DETRUISE SON CHARME


3.~c--


IL et pcua fatteur d'avoir
fa repuation de *" glig&," "pas
A cuhtiver." t pourtant, comment
6viter si vas amis remarquent
auprb de vous la moindre "Odeur
& Sueur"? On a i vite fait de
provoquer nit cenaine repugnance
--surout quand il faitA chaud cr
que la transpiration augmente. Ne
courez pas de te risques-e-mployez
It Lifrbuoy rgulierement pour vos
ablutiaon. RemaMrque sa mouse
aonacnrte, zame avec I'eCau froide
ou ealcaire. On se sent frais et
propre. Hyginer des mains. Bon
7r la sant6. Son odeur ptalsantrc,
gihnique, s'&vapore dcs que 'Pon
MOHNR & LAURIN
BOX M. PORT-AAIJ.PRINCE


P Sl Nt II GRAAIT PLUS? .


i.,. tr utt to t!t nouh e (c;'it Mud -
L l.., 'Orai. J. mmansgwj comfl
ST,: :, ne enfant e:. matlgr c.ia .e
: ieis l .i a tlri ents dan. ta; mot. co-


" i<.wc d, nuhmbreu:s h ui a-
wprms les avoir prks. J.Ilis 541s
t aucuIun force, incapablle de rien
firee.
Un tel cas semble sans rcm;: ,
Cependant, voyez ce quo la F(R..
TIANE a fait pour Madame (...
&Jle mange maintenant comment
I je no ,'avais jamais fait, nmra (ide
. -tente, pleine d'entrain...
Si vous manquez d'app'tif.. ,i
vo? digestions sont IeOntes (t ptii-
bles, VOwU l rsq.Z ( voimr vit di..
minuer vos forces, votrv ;igr.ur.
11 faut vous soigner sans retar'.1
Faites une cure de FIORTIANE.
Reconstituant, digestif toni(tiqui ,
FO)RTIANE vous rendrn avt vo
forces la joie de vivrc.
t'ORTIANE est auii n t'.s.
S-ant f ;r',.fucg ; so o'.r\nv .:n-
tI lits pharmoc p .
SPrince it la Pharmtacit'e I,'h


COCA-COTlA


Avis


.*':. : : .. .. ..f.^ : r .':?.::*:^.:iT"...% .. ..:i ...*] ^ '*;? m S y ^ ^ ^
.. . .. .. :...


aiu.. ^ysst&*.
.:"4 ."': :.:: ... 4,:.:... '.: :::' '" < 4 x::" '" :
... A "" "' : '" ""'" k.4 .. 4 :. :.. .:z .x
a4 t.. :4":"' '>::" 4:i i x
: ,' : '" : '" : .. ::'.y:"''r... i!


4..
~4442' ',~4

(


.4 4 .. 44$
4444
4 44.4 *4


x~
'4$


.. c 4 ... :


.ABLF(N7


3


. B. Ce programme avait
itd public pour le concert
dimanche dernier qui n'a
eA lieu, & exception du
r. No.


REPRESENTANT R.BROUARD, Giand Rue 7o. POPR AL, .. .


0---* 4-, ~.~4- ....... ... .


0


Por Cble, Radio et Corrspondonce Aenenne


LIUNGTON.- Le S&aat
ieain a vote une loi
'-,autorise le Pr6sident
tilt 4 donner einQ
o de dollars de s-a
"Ax habitants de la Ca-
Sirouv6s par le der-
.l.Mblemient de terre.

MAJARsA Mexique.
zadle a N4at6 au
lHidalgo de la Ville
O, pendant une re-
ou cin6mastpgraphi-
nes ont 6t6 tuWes
Tombant en a-
un fil 61kctri-
tension foudro-,
SPectatetura. Plu-
Mloururent 6touf
Sde panique qui-
se pr6cipitant
:otr sortir de '6-


.On se'a nd &i
di Gnvn brid,.

Sd*tenus a
:. s ge, eat bnn
,.,.":: 6e ..


croit qu'il rompra toutes re.-
lations avec lui s'il n'obtient
pas gain de cause. Cependant
les homes d'affaires ameri-
cains delarent qu'ils croient
fort improbable cette rupture
des relations diplomatiques et
eommerciales.
xxx
MANILLE.- Le Colonel et
Mme. Theodore Roosevelt Jr.
sent parties aujourd'hui des
Philippines pour les Etats-
Unis, a bord du cutter yatz. L'ancien Gouverneur
yat6 L'ancien Gouverneur
des Philippines etait accom-
pagn6e d'une garde d'honneur
militaire et naval, et a regu,
au moment de s'embarquer,
un salut de 17 coups de canons.
Environ 3.000 personnel s'e-
taient alignees sur les quais
pour le voir partir.


XXX
WASHINGTON.- Le S6nat
a. vot en toute hate la loi au-
torisant la vente et la consom-i
-mation aux Etats-Unis de la
biire et des vins 16gers ne on-
tenant pas plus de 3.05 o/o


d'alcool Le vote a etA de 43
voix contre 30. Parmi les ad-
versaires de la :loi se trou-
vaient 17 republicans et 1.3
democrats.
La Chambre des represen-
tants aura encore a approu-
ver la loi, le pourcentage d'al-
cool ayant te porter par le se-
nat de 3.2 a 3.05. L'amende-
ment Borah, d'apres lequel les
boissons alecoliques ne peu-
vent etre vendues aux mi-
neurs, a et4 aussi adopt par
le Senat et devra etre ratified
par la Chambre. Par centre,,
on a rejeTe par 36 voix centre
39 un aminendement du .Sena-
teur Dill interdisant de fair
de la reclame par radio pour
Ia vente de alcohol .
:xxx
GENEVE.- Le Premier Ramr
say Mac Donald a soumis a la
Commission de la Conf6rence.
Mondiale du Desarmement:
une proposition do reduction i
drastique des armenients, i
qu'il considered conmme la sea-
le voie saine ver une r paix per
I manente. A la surprise gene"-


rale, il a demand que i'Alle-
matne soit autorie portRA
a 00.0i)0 homnmes F'effectil (tI
,.i force 'rme 1 (iu t i t)a .
,e -\ersailles liimfte a 100,0t
homIes lc r Itclane Ia p-
hibition des aeroplanes de
bombardment et Ia limnita-
tion h 500 unites du chiffre
d'aeroplanes de guerre attri-
bue a chaque grande puissan-
ce. De ce fait, les Etats-Unis,
par example, seraient obliges
de detruire 2.500 aeroplanes.

.11 a aussi envisage 1,a ga-
rantie de security qui fait 1 'b1
jet du pacte Kellogg contre la
guerre..En cas de guerre corn-
mene6e en violation de cette
convention, Jes interesss de-
vWont tenir une c onf&rencc.-tSi
1inme des cinq grades puis-
sances, La Grande Bretagne,
la Fra.nee, 'Italia, les1t Et at
Units et le Ja.pon le odcid, i
confettrence st.,., uci : 1 "''
mlosure a prrt 1.e o t 1' ht t''
in u hit:p s e^t't isath i I,.1..e.
MaL Dc I n a Id a de ni'l.. ; 1
talio et h la France ('oublier


5., ie-


t t ; :


4 4 v'! 4 mci'
.. 4 4 ,,)4


ul c

qu( ne :owveik 1 c nference n1
va iLi1 te in 1935, V1 t p;.
(I .e l-5 I iIt. l. 4" (.. tai.
do h-o4...4.v. exn ncnL en 1?xI



NIE\ Y( Albert
LInsttin Iu'quO (n 1a( 1un
nili V k1 U I ''. .t-s, a .cenon-




,
.rav it ir> a ic o





L ert..'_. .,. '..' ........
11 e .I! t. ..:...... e (.....1..-- ."


I ..
t__ ,, ^ ^ ,. --* *.- ..--...... .. "-t- w -^"*' "'* ... -^'f, -,, .^ ., >.^. -, .
". 3= "" .- ..... : .L2 "'. . 'L l '' "' -** I'-. .lmf -* --""^ ..,.... .. ...... ...-^1 ... ''
t. ,.*-,--, --,-. ...... ............ .,..

e,
Y.-/ 9 4
4 .-, t t.. *; ;..', :"





ApSSOrA.h$4 d4eX C*d 43Z
f4C,



.,.4 4.. 4.
L a ...... '-"
.... a"iiwt "ej rcu de m al,-.t i":y -:-,. *"*
en po.dr "ei' -illu+ Is fb; ** '-.,

-| 5* ;' "g: ""-
L ., O i, _^^.^ ..+. -
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ r; :7'^U'^4 ^ ^^ ^^-4:


de sa frme lmifm&eo


.nr.e fez, lta .rprn

in r 7% v1^7AtT ^T%, rpc


a )I WAND


.... .....


w^>9^^^^^^^2i{mwv'

La Ponaina. Railroad Stear ,hip Line
lea departs suivants de New-York pour .. .
directemenc haque Mardi, 'exceptes .
qu laissera Mercredi le 31 Mai 1933, pt .::
Prince le Mardi, 6 Juin, 193.3,
i ous les steamers sont pourvus de Chambre frigorifique;
nIPARTS Du NEW-YORK. ARRIVAGES A PORT-AU'PRINCE,.
S.S. Buenaventura ie 7 M.AIo ., le 13 Mars 1933.
S,. APncfn le 14 Mar 19; 4 PU IL O
S.S. Guayaquil le 2i Mars 19Vt !e 2? 1ars 1933.
S.S. ('ritobal le 28 Mars 19;;: i 2 Aril I 1933
SS. Bueraventura le 4 Avril 193. Ie 1i 0Avril 1933
S.S. AW', n I: il Avri!\ ;fl. le il AvuiA 1'933
S.S. Guaafu liut le 1 Avri 1t." je |I vri i(933.
S.S. (.CristotaI le 3 AvriIl 1, I ; Avri l 'c % .
S.S. Buenaventura le 2.1 t ti 19 s A\I it 3
8.8. AUCOIM' 1. i 1. jl
S.S. G t;c 'n A 0 M M' 1l:;o a
S.S, C risto' l ,i (.A ;it I:, I,. :. ,]a.
,S.. Buena "e,: t 'u;; (;
Pana'na [iair t.1 Sq:.m;, ,i.t f in_,4
Ja, V. i Pee
,'.a t. ( -t-l--: .





At', d.ES i V'uI)/' /.YI. : t fl //l,/ ,
u1 l 4A |II' I -.. I a % i .tZ,. r,, ...rn.. as ..a ..
OI 2.'J A.'!.
TOUX, RHUM;-. RONCHITES, tENROUEMENTS
INFLUENZA. .FFECTIONS. DWS3 POUMONS
ORT AuPRINC Ii .. .. :,


5


ar-


!:


Dernidres Nouvelles du onde


re ues ee










. -' .














Chronwjue

LA ME&

D'UN PAG

DEBOIR


11 en relvait depuis vingt
ans, (d'etre 1111n jour utilln beau
page an u ti l d u flainbt.Oya
to reiinc, Vilt :ns, i avait, a-
vec deS iforttuncs diverse- l,
une teiinaciW< i1'aou)lchle, poulr-
suivi I..i ,Tallis ttiion d('o lihg -
tions hE yputhc:ti '1s et s:1. pu.t
sou s'{tait atn.I'se (1i1 i(i d(I-
frayer cett cet itc 'olie.
C'(tait sa .'et' pass.:ion de Son
arie I pudV) 'l a.',Oit tro-uv.'1
dlans la conteinphitin di1e ce
project, une souri'ce (de I'licit6s.
11 avait ainle at s'imri.vlint'r les I
d6tail'. et la cui(ur d(t costu-
me. Ii plagait des (dentt.'es lt,
p)uis lit... Au c~ i:;um, i!. i nu- .
rait une l. ol. p;um ti e l i~ncI e. i
I1 la mettait sin' l("e Ifront.
Puis it la rail'xion, ii lIa met-
t.ait plu 6ou s Ie c6te. Et il
rinit utn peu nlaisemen it a Ia
pensee q1u'ain1i elle lui cha-
touillerait sans doute l'oreil-
le.


Pcur' la couleur, il voulait
(d'ul bleol pi. P'is, avcc fi-
ge, il Favait rvt'v ,s'. Finale-
ment il avait fId lt, :,:, 5 I'o-
tif' que son cost.tumei e- iait 1;. L
no... L'.u. oil ui fiunt!
porter des culotes boUifnt
et mont''r sc. jalVrnb}Os I'ava'
beauco'np:1 i 1timnit. t 1 on ( a'. v t
i'ougi co: :.;.' Uno j1ouno F il,
les pre) 'i :s joi r'S et. ljuissV
des oh oh! de pul e(ut sean1Ia-
lisee, avee (desl p tits I r e.S 1is--
tercitues.
t) 'U S. I (
Mais voi< (fue qj '. ln s
jonurs avai! le carna'al in .
blon e lpetitte o >,li, .i, la h -
thecaure b a ., h i it ,...L s<;,
Sn-mime i'huitrc 1(1 li Fablo1,
...i passa A p1 rte" dUu Ii Ise:-11.
L'atTfaile etait -I beolie. u'll
en rvait eunl'finme touted rte-
mnuLe. 11 s'en 6tait tout die sui-
't senti leo dent. plus longueIs.
4 i manilnquait justfnm'nit
'Ve.. val Our pour vol' pren-'
dr, corps Son riv' le vingt-
ans. Etre un be;u j)agt, it u ne'
recotut t ie rCe...
II n'en avait pas puis tbt
tout nrt. ji'il 'etair
'renm.. i le s'achetev .a et.
ga; r..s ..- bras charges de
paqu:ts, i! avait courn ch1ez
uine ini Ost", c:r lpe grand bal.
masqnu do ,U1pevie etait an-
non c.
II en avait suivi la confee-
tion avoc une anxi,'t6 febrile,
multipliant les visits, los sug'
gestions debit6 s d'une vcix
de fausset pour les fairest ac-
cepter plus facilement.
Et quand on le lui avait rap
norte et que pour ijuer de I'ef
let, il l'eut accroch6 a une pen
derie, il avait eprouve un tel
acces de bonheur que sans un
mot, il s'6tait enfonce la tete
dans l'etoffe soyeuse et 1'y a-
vait maintenue longtemps,
douicement appuyee come
sur une 6paule aimee.
Enfin le grand soir etait
venu. II avait voulu d'une en-
tree sensationnelle, a Belle-
vue. Mais i) so trouva descen-
dre de vcitu're en mimeiC te)ips
que le Pr6,"ent Viirett et
t'Astre du jour nsai. Pv't"
toutes les attentions, Portant


beau, bombant le torse et ten-
cdant le mollet, il s'dtait ee-
pendant perdu dans la foule
biganree des masques. Alors
il p)ensa qule c;a ne p1ouvait pas
se pl-.sr conune <;a. La gIros'
s',e La-aiire etait d'at tirer sur
so0i l'. 1,tten:i.n )pu lique. I I
penLn il'hIord chanter le1
('\: c : i.. M albi)roig 'h s'en v'a-
t-en tC iert : ,v e;iu ):)pe, 1101
l)f.'a p:it ,'....> M ais son go-
sit'r (It' procdIluI ier .-.' C ai:
nit dic ui, eurcaL)e Vt dt-1 ss
co.'dI .: vo iicles 1no sortait q(Iun11-
nt, eCco)phonlic de fausses no-

Non.in
xlI'ovii Ut', l t iL'- i (' i ). I n

lUilt ci o e fl'.; ia (iln I. '
1ut's C'S-t un sIport. Seulenient
les jambl's eta'" nt r'ouiliecII .
LI's annee,1 avalent passe 1par
il ot dles precautions pryoi-
inuaires sim pEt:saient. Incon-
t'rent., il gagna la terrasse de
gauche generalement peu en-
w',mbree et s.e placant ia 1 om-
be (1'un-e porte, prit ses dis-
p).si:on> pour un petit entrai
&K'dent. il \,vait de risque
(quelque.S entrechats, lorsque
brn.uquement a l'ombre derrio
U' ; I partit un c.'i de c1dulei0
imnietkt.men-t -uivi une at
Lai!ue u rieus.e H61'. le cehien
diu gQ'1;u:c 1vn' Ip c16I
(12.5 5: ZI.'VL l-.t, mni on nlum-
,;ci.i 1P e'i'' i..par tlit' C.'
l'1. (' V'u. it ss habi-
tUl.. I. i i ui itvait mnarehe
-,.i I; .-W..i e. .SU p,]u de-
:I 'r Ste, Ie h.au pa-


i, ;'< .t '"-> i 'L' (aI a C,
c' ij'j c. !h i'' a iut-1 ii s;,,
;'1t 4j4."r e nxp.I sesi MailC


U, 1' (it cU 1.1iait rc 'll'e I c ,1'u -
)Dan.\s :1 "Ti'ando sail,, i-. -
; u i! .-i)i Vlli'JfiL-.lt -u ry th n,

qu lti-esd c-s dc te toLrretl' ta titr-
i rC t dic a torrasse, hiient6
s 1 i' (i'un1 e 11 aiopade etfli
iC.'. ( Lu' t urn 1 I uts 'tiuladte .
u' ,se' !- t' U ,e: t, ne raIles. D -s 1'
r'.S X' 'ni(tilAle (C'.. iM I t ,u t

(. U : t;.: '5 t L
bi'" tnleh-s tquaient d,.
'i-1': d:c" nOrft-.
1 .1 u8itvre toutou iut imil l'
pa_ : OttCeanl avait dj t l t i '
La (C,1'Uu hi'sse (10 Ie 161e. U
yCux hors. In a..te, 6pedala n
(:ncof 'e t' \'ive allure, ex6eX :
tant .ilnts pirouettes, suat
d'o()stnelcs c virage. savants
S11 traversa en trombe le gran
t,-Ilon, aborda la salle a mar-l
I -rL' sans changer de vitesse
faisait au bar une entree ace(-
!re6e... Soudain, il avisa 1",
coilptCir. C'etait le salu;.u
SD'un coup de jarret heroiqu..,
il en franchit la line scmbre
et au milieu des clameurs des
I g-arcons terrorists il s'en alla
rouler derriere dans un grand
fracas de bouteilles et de ver-
res brises. Sauve! il etait
sauf!!
Mais deja on s'empressait.
Non, il n'avait rien de easse,
iqueloues bobos seulement et
une de ces frousses! II en hale
tait encore. On le consola, cn
lui oflre de p rendre quel-
qu" chose, Mais il so dero-
bait, re..;crciait quand tout aI
coup (-n lu: vi,t ouvrir une bou-
\chec.,no,'me. Sapristi, allait-Hl
Ssortit un tmorceau d'eloquenee
*i "


ou chanter ses d1boirsI. 116-I
las! tun courant dl'ai s'yinp-
tomatique lui .fLisait preaS-
goer des catastr.phoIIs du co0f
de ses cUi(tt S. ^ .;vidI-nIn nt1
celleU -c1i Lava I' t pi a- ; sist
au pl. 'iieon.
It ,' < 1t Ja coliqiue ,t con-

.. '1 ( L }fl< U I "' (.fii (t. t' It .
* u n i n i : p i L41 1 t\
; '4 4 .. .
vn ,.0 < l t." i i la ;. :. t


II V ie .... i ( I '..
c.);-:" .1. : ii .ftu i 'i

.

vait p .s d( .c..1 .'. ,. -.,
au ;UI itLou.i., -

u"e '. re4 iu m-

tanf. ".


AUTRES j)E9j .h).\ .>


'\- r' l'>\ r C i,) 1. \ '1
I ..it.

tN't
( (-N.t : ."
Si .' i'
,, Li -: :., ,. ; .. ,' .
.o- .

(, .' ,' :t ; .,
4 ',2'. 2 : 5 ..


514W .*
j414'L I. -

Lw I-'.
lED. ,'.~>
(l~' '44.
.\ i.
44
4.4

4 '4" 3 4
64

4.4 1''


t CI)


t'.


4;'
*54.1 4.
444. 4,
4.444.4**
.'., 4--
."4'
*4' *4'4 4


du .ouv\crnement out attend |
l; pi, -rt (de l'amireain pour
prtitdre du galon...
xxx
On ai'irvne que Lucien Hib.
b)ert est actuellement le Mi-
nlis, le Ie mfins dessale du
( vitI'lrln ment. Sanis doute,
v ".ce qu'll est I1inventeur des
,i; i ,'i snalants de l'Etat.
XXX
L.'vitlurt(, du lieutenatnt
.'-iivan .t peu banale. P(our
,, i. pi.p. sur la plaque do
i'.i(inislile d'iQn legation
U:. re,' il ult revoque, de6-
.. .. nbarquc. Si l'offi-
2 ,, 'l"ier avalt pi'evIu cc
i, U, I? l't, il aurait plut6t.
:. .- : XXX
.i ce quii concern les pou-
.t;ues par nos amis ils
.'.: .nt confessed au tuyau de
,*,i':!ie que ne pouvant s'oc-
cjw< ~i'elles toutes ai la fois,
ui:t.itjtu unes sont mortes d'i-
...itiuL. d'autres de... cha-

\\yons, faites vous aider,
9lVs.-ieurs.
xxx
ijn a i{'cICteui' tie journal qui
!:.. :'., ~e ieS iennes ne mci.ur
S* *' fl:u1e4 (l'indigestion... Palu-
S. ::R. poules!...


.l qU N greas-
|... .. illc'i'.ux rom an du c#'-
S(' iu ir aura le sue-
S- .t; pu avoir le Bd-
:' .', ; :': A, ( ueule, don't il
S>.& ( 10 < Ie sobri-
I .' ,'ai ie Flamm a-
.. ,,' s c'omtm is la seot
', iniglni'''r ri manus-
i. i i .


4i~'~ -

4.-'.
<'24.1


UAIX~ ~r;~
'4'


4,j. ...~
*'~~' r u
U'-) Jill) ?.5:'4


U
11L~.' :
'-1 '


A hiLUX. AU 2.: 4.4
4. 445 LIi~45 il *.> ~n
4.


,1 ": :is, ...it I'l
d h .. i3s r.ard s ,



KA'a 51C)8 p1
b /u .- .V.%.- L: i r. I,



tou1 (i in n a di"t pas si t.ni-
in1CCi'.utu s utartent en cr'oises,
dragonS, hussards, \witi-
ge l('s u lan.squenets...
("etait hon pour Ia saison
(i cariav l.' IMai en plein
oar're'l. Cos 11.0s5ierI's op.ya-
gl v..t raiment..
XXX
Quelqu'un a insinu6 cue Er-
nest dansc bien ia b{gtuine
parce qu'il est... goualileur.
xxx
O()n parole d'une affaire de
regime de tabacen faveur.d'un
stranger. Quand on songe que
> signifie, < traitor, fire voir trente six
chandclos>>o, ot a forcement
des craintPs pour 1'Etat et los;
cc ntribuhleas.e
xxx
On so domande I)po0lquoi
les ing6nleurs et architects


xxx
: .cn'w pour Avril
.. .-'ouIrs du depute
." i 3'. -' ;- Ie :'exe desI


un
E-
aI-


t'., K'm-f 'I e c'aan (id(ats tel-
' 11 i ',,l i,,I' ride sauterel-
i \--4 a-iattu: sur Ie Ma-
1:i -1,f' -i nti.i el du Dr. Lou-
* 3 .ia. aS it docteur don't les

.-< ^i 1,r. fr s, esp ,e c(.C

N\X\
A 'ropoL rie S. 0. S. a Se-
:ic!. h!uI.moristique ne pa-
.' ;:iit I us, parce que... en
i tdi-on, Marceau sc-
;:c i. --.i' henreux de pas-
. ( .' L'autre i. 4 heures et

xxx
'n g'avroche voyant passer
un. in.1nietour en uniform
S',:: ciIe: cMin Youne!


Free WHEELING.


QUESQLUES DEFINITIONSq

Adultere: Situation cacheo
oul n'est ignoree de personnel
et que donne de la. ce61brite
quand elle est punie.
Beltise: maladie de l'esprit
don't on ne guerit pas et don't
on ne scuftre point,
Chain: lien inutile quand
on aime; insuffisant quand
on n'aime pas.
Opprimer: On opprime de
touted les manieres. 11 y a des
o]ppresseers trfs gais: ce sont
les grands seigneurs.
Jeu de hasard: l'amour' est


SA VENTURE

E OU JOIES ET

?ES DE LELE


de bandede>> et dure......


e :~--


TUAITEMENT BW(l0f


PAR LUS.


L slmgrtil qu.i


tminents m ldeci5.SZ
cumtivs rapide Swt a"l
SYPHILIS et ie 4:
Sia s *W6Ufro
seaw in"Wonini
a permtaw
LES hIQORES.
A chque bo*fl4A*
Oaw"l fit@ Sw Is u


. ta t


anIIIIsIi : FIIi.^
--- ---------


le plus passionnant de
les jeux ou le hasard so
cide.
Excenirique: original; .1.
chanted et irresponsible
rionnette de la feerie birt
no que le destin a vouee~
gre elle au role de comiq
de jocrisse et (d'hrlulbery1
Programme: so comp
toujoul s de) pronesse1 a je1
a pi(Al *(Qosier pendant
Jutt es electorales et qui se
sument en d'eternelles form~
les d'hypccrisie usurps
dans la bouche de plus 4iu:
les dehors de l'honneur etdes"
nobles ldesseins.
Chronique: si elle dimit
tout, il ne reisteraitdelatran
quillite qu'aux sots et de I'm
poir qu'aux .scl6rats.
SBienveillance: ruse ordinai
-'e des grands.
Project: jeu de hasard-qi:
devrait etre defend. Ll*
nete home s'y ruine etlefri
pon y ruine les autres.
LE PERSIFLBM


BIGUINE

Dancing! Trocadreo!
SUrne voix de crecelle .
S'echappe du phono.
Toule la clientele
Exulle Alibaba,
Biguine national. .
Gros Ernest en bats,
Est chose original!
Sur ses pleds tremblotane
Les hanches en furie,
Ramasse, tournoyant
En forme de loupie,
1 realise a point
La fameuse reclame
Ribendum-Michelin,
Y'en deplaise ces danm'
Danseur d gros success,
Que n'atteint pas ma dray
Et railleur l'exes,
Souris 6 cette blague!...



DEVINETTES X

Si Elie tombe, Demniste
Si Elie dure. Denis tonib.
Fouchard bandede>>. Si Fe
Schard Tbande, Elie tozM...
xxx
Denis prefkre qu'lie
be; Feuchard, qu'EliE
et... tombe; EliequeFoa '
mollisse Dour auetoutttl .


....... -. I .r...:" .;.


.. ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ .... .. ... :.. !.
':: .-,*.^^


TOUT A. LA BLAGUE


";--:u la:


, [




7 7 K .. .... .N.


it:::.: ':: : .


.. .. .. . .... .......... .... ................. !


. . .. .
. .. ..-..... .. ... .. .... . .. .... . ..... .. . . . . . . p > p ) +


4 act

~~to entr t.-- AI
.^ .. ............ ... "

Ati-dys-
1y1 N^ 's "" :m m'tR .)".. .:--.--....-..."...





Iapartie malade'i...
S r .:B j .. ... .' S .... .. -. -.--. : -----.. -.. -... .... ...... -. : -.... .. .,....... .... .. ..
.l.j -.-anaigesi.ue :
.-.un-efet. d'unie :::iap" dit HA -" M
.... -... e M s e s : .. ... ..
sp.: :Rr-- e e da t'e les 'tats. :. .
!Vo .. -. .. .. : :
j.gouereUX tiertoute epe, et
t particulere ... ..
1,.+a t *tic l % ... .


eet sa grauide ih'cuit. e en to
i.ications: '- i i La f H.
iuS ies etat4 da ouloureix au Prince
sau1 e t&tes, d'oreil Occasion
tru. ables mens- ipassager
t ruela orgies; Mscatique, Pour pu
..afe, agitation et insom- ments ad
:^:[:es a(e douleurs. :: :
i:FOLELA VINE
cLa holeflavine, est indi-
qu& cnmme choloagogue et an-


Abonnez-vU







etdites v s


isde S' y on

i'st t a& eu Ve a


darn vn--- istbflatmt.~i~p~ ~~ ~......o.~_.... ~~-- _~~4~~6_~~_~I~ ~ mc~l~lceJe~~m.n.~~ss~j ~ _nr" ,:I.jI ~


-.... ...
eo1iqu* e 4m
I-- qu ~ ~ ~ ~ ... ..............(5 ...^ELfcE'
~ Ia tneti~nemen
S.... ........ ..... ......................... ....... ...
..NPS N'.'..'...
eptique et stomaehi-
re tons les trouble
estion atx a I'esto-
diarrh6e d'origine

Phiarmacie BUCH
Place de la Paix.
04 ^ t.


UW;r AMERICA

LINIR

eau tourigte ute pour New York
avane touehera Port
ele 22 cr.
exceptionnelle pour
s aux prix moderes.
is ample renseigne-
ressez vous &


RCINBOLD &


Co.


Agents.


ous au
"n I
m lay
Im ll

T
. . . .
. . . .
. . . .
oaren S... et
. . . .
. . . .
. . . .
ler. a ssig
. . . .


a .


A11 i


rw.C #


Si S SI

PI) 4^ P '^ i 11i |


S S4.1 ...


-X


SICHLZ I-. Dv)ScLHAMPS, L s.LEM
AUX GONAiVES:
CHEZ LEON ST-REMY. A & F.
SAU CAP-IIAITIEN:
CHEZ M. F. ALTIERI,
'T DAN$ TOTTES LES BONNV><

..*.. .


i' I'{kP\A1MA IIS % I' iAYS


.\LF~i2 VI~2'7. ffKNfEN
Al?-


La:


LA PIERRE ANGULAIRE
DES SOCIETIES CIVILISEES


Le. m.or.e :a

banique 2(1
latton.,. c ev


mod.F~eflt7


nCC PC"' S


Ba(te.St If.4
ALBSO3~triC


tout en etnlt .vKnrtLcIent it-
.. achhe aux tr c:l-Ion .'u p.-se, I,
banque &i t-e'c ..l.i.r progre
ct prep;t'er .,venir. EIll ,I ple .
dro;t a It place d'honncur que Ces


socictCs modernes


Ku ac~ordOc~rt.


It


_.sSSSS .xE" -, L "- 2T -.








VAPEURS
STUYVESANT


LUNA
MEDEA
COTTICA


FLORA
AMOR


COTTICA
VAN RENSSELAER
ORANJE NASBUA


L

DATE
10 M'iSr


part (e New-York
A!k F+ E


P Rr-AU-PRJNctr
15 Mars
23 Mars
30 Mars


24 M rar-.


31 Mars 5 A

de New-York pour tous les ports haitiens
lo Mars
31 Ma s


22 Mars
12 AvIl!
3 Mai


Depart pour New-York


TMAMON
Un Vaneur
Un Vapsur

haq 3


RIG
18 F4vrier
4 Mar~
18 Man


Depart de 'Europe
D'AMSTERDAM,
22 Fevrier
8 Mars
22 Mars


Jepart p) sr
!mn&i0e5 un tapear pour _1%


rope.
I


ARRIVE A
17 Mars
31 Mars
14 A vril


au No 34f-
:jG. KMADSEN
AGENT L )l k ,


...... a que RPae

..., ....... do Cana.da


rr


oI
...*.. ..... .. .
.!. .... ... .. ..
. . .. . . .
.- .. . .

. .. -...... 4...
.... ... y ... .-

a~i.;.x............. ....... .... .......... ...
.:m"~~~ ....... .. .o ". ." .o .
.'" ... .. .... .. . :'. .._ : ."
........... ......................
~~~~~. .' .'..'. ..... .. ....


. 1 . .4


c ;uaSIU



fr-I
V


PORI' AtU ItINCE


IL F FORT F AILE
. . . .. ... .*
j .. .. ...- ... .... ,,.. .:.. ..


Sa.... .es .nat.. .t .. adol..c nts o t ..oi. d'u e noun.tu .u an l


















... I .. : .d a n s t t le s b o n ne. p h .r..ac ..
















7 7Envoi eratuit .c.. sach.et ec'cantilon.
............... ..... ....... ....
flu .. ...EN VENTE:
























A.PORT-AU-PRINCE: - -
S4. NIMON VIEUX. ED. ET. .E CO. CHARLES PICO.L.T.. MA ...












LE : A STFRMAT A I
,..ort. ..an te u ,t. q u '. I. ..re e t fa c d e n. aa ..


A yaih.u nutritive Jr p r..r o, ,'rr.d.. hvdr ;,t-s 4..: ca ds:. 4IL, m.. ;.... 3.

.Cr-ux &II OU l nu, ssent ufl rf ,t, .Ui.i (A. passagt'r. "1 ..



t .3. .,. .-. .p..


:":': :': .: :' : : : :. :' :.:" : ':::::::: : : : : : ::':. : ,x : : ii ~: ~: ;~~ ~...,:: : .x~ ::~:: :~: ~.: :: .:: ~:~~,:.:~~~: :~:~:~r.,:~.,~~~:~._...~ ..~..:.~:..~ .. .~6~:~~:~6~~~~6~6~65~&(6E~B~~


WA


* I .u lr .


; I ; !


. : : : : : : .: : : : : : : : : : ': :. I:, : :, : : ,:.: : : : :. -.:. I! -:! :. '! -:. u -MIM I", M ?Mlm


...... --------------- mm as .A 4 S m A A w 'm s.M WI f #&


SNA P.-


' N


AR I VifE


vril


L4


Te~le'Dhoner.


Ak ". *- m -- -


-,,- I .4i


~i~il~i~~ ~~~


pPour... .nCous


.3u reme.


;:: rcr


II leeB"Q


depart




4.
.fl


"~~..~. ~..i .2.... .. ..... .... .
." : : : !. ., . .. ... ..... .. .. ....... .
rogn fl An l td a

.' .. ... .. .. io. ....-...... ... .. . .. .. ... .. . '.. ... ..... ........








voine Edouard Paule onditio sspoctan11I u1 W
<: ". .:: .: .. .. . ms : :; .. : !: : : : : : : : : : : .... ..: .. .:.:.::.:.:.:.:.:. : : : :.. .. .... : .....

,.... ".ou:e:ux r rs. .St"&

parents nos ince J:.X c : S I v .
.. t" . .. ..... .. .. .... . .... ..... .. .
E t du eb6...o .o. M... ......... .
Riv r. Et.at., Chad. a....-.. .i ................. .".... .. ...........
A u x n uv e a u x o n us ....... .. ..e....








laments et.nos va.x do bon .. i : .. I .........ti......... ...... .. ...


D C... : S ........ ... m & B .....y ..
n.. .l.1 ....1.0 1- ... I


'IF ALS


Nous avons appris la mort,
survenue en sa demeure pri-
vee, a la Croix des Missions,
de
Mine Vv Gelmy Gelin
agee de 102 ans.
,Les fun6railles auront lieu
domain en la Chapelle du l.eu
A 8 heures / du matin.
Nos condoleances a Ia family
le, particulierement a nos a-
mis Alfred et Marcel Gelin.


1t IBu tuvAzrzm


so nis


Sporl (ee e
^ I y ^ym- m-^ r


, a ec Ie I)( e en t
& vS L T S f k ^Sie v i s &g c ~j l S J sa teS S i i s S S V L l i j s s ^ v & s i r ^ ^ v m i a ^ & l s s


.40


...


..... ..

air.



AR.-4
MOW


allX de
Sou Iages
sans drocuer
I Frictiormnnez Vicks
su' Ia poitrine.
Souvent une ap-
.p;:zation suffit.

Pour TVA t Refroi i ernen
PourrThat Refroidisrement


-^ A


,-H

....









.. .. ..
t.....

NATONAE


phone 3359.


.. ... ..


La Loterie Na.iona e e


ine institution hautement humanitaire par a 'muitiplidit6 d'e vss qu'c
se propose d'aider.
Un. .hanc de bien-etre offerte acm homes de toutes conditions de ortune.


Emp oys, fonctionnares, ouvrers, artisas, saari de tot

gens de maios domestiques sans grever leur budget,moyenna t

gourdes, peuvent gagner G. dex mille.
patrons de commerce, chefs d'industri, parez *A insufisatce des entes, par Iachat d'.
Svous8 liibre du souci des.icheances : : :: : : : .
M ins I .6nie^ursi Avocat :Snaetrs, GranD Dignitai de t; KRersentantsim
: m e e s, gen u ..... .' ,-- .. ---....... .
t'a, Journaiastes, DONE I 'FXSlIPIE DE VOTRE SOLIDARITSOCIALE.
S..?. ::: .Rentiers capitalistes, come en joant, AUGMEKEZ VOIREY YOIL,
vous tot : qu: habitez Ha: iti rendez4ui se :.i acuti:I.t i ::de :: ~:L .h nte:::: o ale :


rdi

d1i 4


j. .. .. .... -.
. .. .... ;


.. .. .. . .. .. .


re,
-I 1;
... .. .:i.-i 6


IIIC~er~-~


. . . .






. . . . . .
. .. . .. .. .. .
. . . . . . .
. ... ... ............
. . .. . . .. M .
..... .. ........
.. . .. . .. .. . . .. . .. .. .. .. .. . .. ..


.. .... ........ .. . . .


..... .... ... ... ......... ..... .. ... ...... .. .. ... ...... .. ... .....
... ... ... ...... .... ........ ........... ...
.. ... ....... ......... .. ... .. ...... .. .. ....
.. ... ....... ... ...... ... ...... .. .. .... ... ..... ... ... ....... ..... ..... ................. ..... ... ... ............ ........ .. ... ... ...... .. .. .. ...... .. ... .......... .......... : ............ ...


dkra G-eneral.


^


9


tolitt


E!eG1~1





iiE G


faae


P(1-6


aLO TEIE


ue Onn~nre Foi,