<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01668
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 26, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01668

Full Text


AoiS


-J4gx7PeiuRIitjti


QUOTIDISIN F 5 ONDS N 18f


N*. 12f!:t


c,,, __________
'vn~'i' r"~v"'rtnir ~


perspectives


.

2Ai lendemain de la clotu- pression d'etre (nl treIs bonr
; las premiere session de posture, a la suite I vote de
legislature, quelle pers- 'Assemblde Natiunale. No-
le offre 1'horizon haP tre grand partenaire econnait
le sentiment populaire qui
notre avis, elle est de plus s'est manifesto. (Or M. Nor-
Itnmiste. man Armour qui vient d(I
It RAvolution au Br6sil a I'ambiance europ'eeUnt, et sur-
t monter le prix du cafe. tout de l'atiosyphre des cnf6
reprise des affaires a raf- rences ilnter'nat.ionales de Geo-
le eoutt du coton. Voila never, Lauzanne, et a..tres,.
.os :deux principles den .doit reconnatile Q eresipect qiie
en meilleure posture, et reclame la dignity (1'u1ne nau-
tles pronostics d'une r6- tion, surtout quand elle est
ft abondante. petite et. faible. Queliue cho-
L& sanction de l'Accord de se nous dit que M. Armour,
P. C. S. permet a la Hasco don't la renommine est deja fai-
reprendre ses travaux et te, ne manquera pas de mar-
employer des milliers de quer son passage ici, en por-
De meme la sanction tant sa Puissante Patrie a ten
I'A.eord de la Compagnie dre la main amicale et non
tale des Chemins de dominatrice qu'Haiti espbre.
,va, pent tre, ouvrir de Nous le repetons, pour la
s tfavaux, puisque le millieme fois, si nous pe pou-
consiste a continue. la vons pas obtenir de W\ihing-
t aI'intkrieur de PAr ton, de meilleures conditions
que dans le Nord. La que celles faites Ia Republi-
on de ces trongons que dominicaine, qu'au mWinn,
"iu travail aux cho-' nous ayons Ia meme chose.
et poussera les plan- Que M. Armour tache d'etre
4e figues-bananes & al- 1 pour Haiti ce que M. Wells a
e P'avant, surtout si M. et6 pour la Republique Smeu'r.
Ia Rue trouve les valeurs C'est tout ce qu'il y a (le pius
ssires aux travaux d'ir- possible.
nation de 'Artibonite. Ce L'horizon est done charge
encore un moyen d'em- de perspectives optimists:
erdes bras inactifs, pour mais tout cela ne pent etre re-
resultatsd'une grande en- alise qu'a la conditLIn qt(i'il
gure. n'y ait pas d'Etat de Si.ge. e t
.tre.situation financiere journalists en prison., re jour
strangerr est des meilleu- naux suspendus et enfin des
Nous sommes parmi lie measures de repre-ailles. Que
nCations qui font face politique dgage un air nou
I engagements et Dieu veau, pour la Grande Rconcwi-
i? nous sommes en avan- liation qu'on a hiate de voir se
da&ts le pavement de nos produire autour de la pevson-
nalite toujours sympathique.
a point de vue de politi- ef4aimee du President de la
exterieure nous avons I'im ?..publique.


__ ----_______..______.__11_ p -BwtW,, .w


lES JOURNALISTS
EN PRISON
Inous prevent que hier a-
midi, notre confrere Hen
tad,, emprisonn6 pour
de Presse, a eu une at-
a.de congestion tandis
-uait a des amis qui e-
Venus lui rendre visit.
rt6 a linfirmerie de
^, il eut une second
dans la soiree. Des a-
t en train de fire des
es pour son trans-
SPHopital General o'u
Sreeevoir de meil-
.oins.
tieurs, nous avons ap-
I hotre confrere Joli-
aussi alit6.
otpur nous Poccasion
eler notre demand
e en faveur des jour-
,en ison. L'opinion
r4lame ce geste d'a-


lN WN'APASDE


Avant la cl6ture,
stnat ne sont pas


tombs d'accoyd sur le budget
du Department de l'Agricul-
ture et du Travail, c'e'st-a-di-
re le Service Technique de l'A
agriculture et le Service de
'Enseignement Profession-
nel. Tandis que la Chambre
refusait d'accepter les com-
pressions et reductions du S6-
;nat -le Grand Corps, de son
cote, refusait d'admettre le
point de vue de la Chambre.
Resultat: Damien et I'Ensei-
gnement Professionnel n'ont
pas de Budget.
D'apres la Constitution, le
Gouvernement prendra des
Arret6s de douziemes, on exe-
cutera l'ancien budget.
A ce sujet, nous donnons a
plus loin, quelques idees.


LA RESOLUTION DES
CHAMBRES A PROPOS DE
LA Cie. ELECTRIQUE
Voici les points de ia R6so-
lution des Chamriibres, concer-
nant la Compagnie Electrique
et le Gouvernement:
Art. 1,- Le conitrat actuel
i viol6 par la Cwopagnie Elec-


CLO()TI'R E DE LA


SESSION LEGISLATIVE


Hier, dan>: la nuit, Chambre
et S6nat se sont reunis en As-
semblee Nationale, et, apres
avoir ratified des trait inter-
nationaux don't nous avons de-
ja donn6 la listed, ils ont clo-
ture la Session.
Quelques heures avant cet-
te ceremonie de cloture, nos
mandataires ont assez (bam-
bileD come ca. II 6tait, en
effet, temps de former, afin
qu'il puissent aller jouir d'un
repos que les travaux de ces
derniers jours justifient.
----- -


trique era resil]i, et un nou-
veau Contrat sera present a
telles fins que de Droit, A la
Sanction du Corps Legislatif.
Art. 2.- II est recommande
ha Attention du Gouverne-
ment de prendre provisoire-
ment un accord ad referen-
dum sur les points suivants:
A) R6ducticn et fixation
tion du prix du Kilowat;
B) Reparation des fils de-
nudes;
C) Restitution des valeurs
pergues et reductions des va-
leurs annuelles payees pour la
liumicre fournie a ['Etat.
D) Protection des Haitiens
employes a la Cle;
E) Extension .possible des
activities et du system d'E-
clairage et de distribution e-
lectrique.


1e6 Demniers Lois Yoles por


Its 9humhies


Le dernicr hdlletin dc
I'Aero-News content den in
formations intressamntes Sur
le Traite qui vienf d'etre reje.
l. Voici comment finit FArti
cle:

<(I)an.s les fl:nituls circles,
OP tfClicite le Corps iLgisia-
i'f d('Haiti pour le rejectt du
Srait6 propose par les. Etats-
.C.. Uni* ...
1.oprinion dominlllante est
lutl, ce pays-ci, Sous un nou--
vivau g.uuvernement democra-
te, non seulement n'insisterai
pas, mais retirerait plutit les
forces Nord Am6ricains qui
oecupe le territoire haitien.
Le Gouvernement Roose-
velt, le probable President fu-
tur des E. U. est generalement
considered avant tout, comme
un homme just par excellen-
ce et champion de ]a protec-
tion du petit et du faible. On
ne eroit pasqIle es interests ti-
nauciers interess6s dans I'Oc-
cupation d'Haiti, les mnmes,
dit-on, qui exercent une do-
mination sur le present. Gvt.
de Hoover iuissent arriver
h ohten ii que I e Pres. Roose-
velt sort de ses principles no-
WIes et jIusts.
( Aero-News. Organe interna-
tional ]aLinm -americain).


20o.- Loi 6rigeant le Pos-
te Militaire de Bonneau en
Quarter.
21o,-Loi sur I'Enseigne-
ment Professionnel.
22o.--- Loi sur I'augmenta-
tion des Droits sur la farine
et les allumettes.
23o.--- Loi sur la reduction
des droits sur les articles de
Sport.
24o.-. l.,oi accord'ant une
penmicn de 500 gourdets A Mg'.-
Conan et A Occide JeCanty.
25o. .... Loi accordant nti credit
de 15.800 gourdes ai Service
d'Hygine,.
Le S6nat n'a pas vote la
loi sur I'Alcool, le tabac, et la
carte d'identite.


te nsIici a eon-


Ieier mec Al Ir


Avant la cloiture de la pre-
miire C.Qesion de Ia 8l.eme Lb-
gi.l attire, travaillant en pern
mnaen'e, toute la journey et
Stoute la soire, le; Chambres
ont dise'ut et voted quclques
SIis. Les v(oici:
1o.. La h., 1 u aguIn(tant fe
cinq :nitnes or leos droIt
Spar gallon de gazr.oime.
20. La loi sur' !;s revenue
S[1)e 5.0)0 a .15.)o gourdes de.
i*evetnus, 1Ett )prel've 5 /,
et sur 15.000 et plus, cest 6
S ....... Sur les interets des ti-
tres B, 'Etat preleve 10 o/o.
3o.-- La ]oi sur le timbre.
4o.- La loi riduisant les sa-
laires des fonctionnaires et
employs publics de 5 o/o sur
un montant ne dbpassant pas
10O gourdes, et 10 o o sur le
montant depassant 100 gour-
des.
5o. Loi augmentant de
5o o les d;roits a 1'importa-
tion.
6o.-- Lui accordant une sub
vention de 1500 gourdes aux
Usines d'Eclairage Electri--
que de Jeremie et. Jaemel.
7o.-.- Loi accordant les frais
de representation aux Secre-
taires des Bu-reaux de la
Chamnbre et du Senat.
So.-- LWoi ouvant n credit
de 23.000 gourdes a la D. )G.
T. P. pour achat de materiel
automobile.
9o.-- Li reorganisant le
Service National de la Pro-
duction Agricole
10.-- Loi sumr FEcole Norma
le ('lnstituteurs.
11o.- Loi de Sanction des
Accords avec la P. C. S. et la
Compagnie Nationale des Che
mins de Fer dite <
vail.
13o.- Loi modifiant cer-
tains articles de la loi sur les
Conseils communaux.
14o.- Loi sur l'ehregistre-
I ment.
J 15o.-- Loi sur la Conserva-
tion des Hypotheques.
l6o.- D-eret des Comptes
Gen6raux.
17o.- Loi sur le fruit com-
mercial.
18o.- Loi de Finances.
19o.- Les Voies et Moyens.


Rue de s'occuper d'une tran-
saction de ee genre, plisqu'il
doit s'intresser a l'eternelle
question de la dette haitien-
ne aux mains des porteurs
franyais,


DERNIERE IHEURE

Notre confrbre Louis Hen-
ry Durand, don't nous avons
annonee la maladie, a etP mis
en liberty provisore.
8ouhaitons que la mcme me-
sure s'6tende sur lets journa-
listes emprisonnis.
Ce ne sera pas trop t&t,


- or*


C


--


I


S M. doe la Rue, Cownseiller Fi-
nancier part, felon touted pro,
Sbabilit, metercdi prochain
par le Panama. ii nous a d(it
ce mati. qu'il va de suite com-
piler Jhe travaux des Charm
bres, en ce (jui concern les
Vo ls et Moyens slu Budget,
et, s'il ny a rien d'anormat, it
pourra partir mereredi.
M. die a Rue doit rencon-
trer, a Washington, Ie nou-
veau Ministre Americain, M.
Norman Armour, a qui it au-
ra a soumettre la situation
financiere d'Haiti, avant son
arrive tci.
M. de la Rue n'abandonne
pas 1'idee de mettre A execu-
tion Pirrigation de la Vall&e
de 1'Artibonite et porter les
Compagnies de Figues-Bana-
nes a s'int6resser a Haiti, en
assurant aux planteurs l'a-
chat de leurs products.
Nous avons deja, ici, expo-
se les grande lignes du plan
de M. de la Rue, en ce qui eqn-
cerne la Vall6e de FArtibo-
nite. II veut obtenir un cre-
dit de 2 millions de dollars,
repartis en cinq annuities de
400.000) dollars pour les tra-
vaux d'irrigation. Le meca-
nisme de fire passer ces 2
millions de dollars sous le ta-
i bleau d'interets et amortisse-
Sments delay tSerie B, a 6te d6-
ja longuement explique par
notre journal.
Pendant que M. de Ia Rue
sera aux Etats-Unis, ncus ai-
merions le voir trouver une
formule pour porter une Ban-
que Franqaise a negoeier les
effets de Commerce entire la
France et Haiti. Si, par exem-
Spie, parmi les valeurs cash
que nous avons en Banque h
New-York, il d6posait une for
te quantit& dans une des pre-
mieres Banques de Paris, ii
'obtiendra en retour de ce d-
p6t, l'escompte des effects de
Commerce entire Haiti et la
France. En faisant cela, nos
relations d'affaires avec Ia
France prendra de suite un
essor splendid, car les fabri-
cants franqaiT ne peuvent pas
iaisser leur argent longtemps
au dehors,tandis qu'en escomp
tant les effects avec une Ban-
que Franiaise, les prix so
raient meilleurs et Ie mouve-
ment d'affaire augmenterait.
Ce serait facile a M. de la






B... .V.. N ;. .... .... .. ..

...................... 'W ..... : + . .
., ; .. A
.. ::;;ust:.. ...* ..... .i: ; ....... ........ : :. .......:. ... : '
i- .dl.l y a.. + ....va .. L b Iib r6. A



e.: rate d %Mat.M t deEars: tu::de env*rs : I itbqe Qeorgette fa:onn6 Chin rie tasesr Ao g me
A : .. a .. ........ ... .. ...





*Hitle ae vent aft d L ee i A O..pe deIprm oide lm.nid.i..
S....................M M .. -.--
....^ : :.:. .. ... .. .... :..-+.... .... . .. .. .. .. .: .::.: : : i T..:.. ... ... : .:....:,. .... .


.......-......... ......... ...6:- .. .'61. 0 e .. ... ... ..... ... ..
Doit *tn emar... a J.....4r ts .... .:: a a .e :o lfL g
*.. ... A :: : t -j :A


p: e.- ..-:d..... .... ....... .....( .. .. :i a v a rit" .. S o ul..n....t .
.. .. ... .. .. ..., : : : .:...' .... ... ...... .'........... /.. ... ....... .




:.noirs despi' Olym pq:es e parft.- athlte,as r L 4 .t. .. i .. ::
.. .. .. .... W. . :- : ..* --. .... .. .... ... ..... ..... ..-...... ... .... .. ..... .. ... -j n^ f W i ki ..
': ': .-" .R ': : .: '...... .. M I :." B O W ....... !" ... ... ......... ........ ...... -'" ..




.Berlin setcass premier dana cer4 O.ietrpet de Chine Ly:. et Guermson possible7

prz .pes q.. p.i qsitse son j4..son parteonair blan .-. El M i t.r ,..rt.les d... e.ox ... ......n...Ae Z0 ..0e


S Et .i on doit t. l i .eur- A.geleos En vent ...he

eat devenue mat..re d. clubs a2urat cuiover quciques .I .ii .
i ~el'a no change t itle pi M s
.era vainq..i.r .t a d vru l
. ... .. ..... ...... M...... r.........e t p u .. -- -. . .. ... .. .: ..... ;, --. --- ...*.... ... .... ..*. ..... .. . . .
' .. ..... ... .. . . .0 .... . ....... .. ... ... .... .. -f ... ... .... .- ..' .. ;.- -.. 1-... . .. ....... ...... .. ........ .... .. .. ..... .- ; *. .
S:..' .... .. "y.. a.m .u. "'"' a l. d : 'in w'.....'......... ....... ... ....... .''. ....'."........ ..* : :*






.. ..... .. . . ... : ... : v : .. .... .. : .. : . .. ,. :. :. .. i : :. "' .. .. ; .... ... ..... ..*....... ... .... . ..... .. ... .... ... .. .. .. .. .. .



tre>>, nPus prevoyoiNs, avcC to do vor los nmrs briller aux me:- t....
r an. la p. lit:. .: int&- Altemagne : :.:t: : :::t: --, ....:-.:-. -.
rieure di Peuple Ylemn sidrer eo .hmem .nd6sirahles ....... .. .U I i:cu t
qu'en 1936, i1 n'y aura pas doe Q Non, nion. La iaicl case 1n 41 U ( fiction Id Tan
e O ly m p. ......... .... ............. .. ..... ... .. ........
.d6p. .aei. OnclemSa .renom. alemand aspire. retourner ................. ......... ..... ... .I. ...
me dans ses prejuig6 contre Ta Monarchic- i! est -presque a^ efsse:. ...o.
Te negre..y En effect, non sonul- certain que les Nais manLifes llc nu rXc Le 4 rbouvertve
ment, des n.gres out parties teront ler haime & tos CX.. ..... .......... .d La.dirc... tn u
p6 aux Jeux Olympiques d Pqu ont et pour quel ....e ..ho .... .
Los Angeles, mais des athe so dans la chute da e 1 empire E gj 1 .. tV les qu e g
tes sofs ont fait triompher Allemand. Et alors, pour aix, DUUtOS X XAU : r
les co leurs amricaines adans a :Prhomme la couleur d'6bene :.: poua:cs .. ........... .- ..
SL' Aemagne renouivelle son *ble. bLe ngre est encore Pen-...:.:... -......... ....I...t.. c .las
ad on aux dog........... ......es g ...o. ini n ... ... .. ................................. P
-tes sur insgalite des races) Pendant la guerre, toutes aa.|--tembre wa.1 1 ........
tandis qu. :a France a tou- les faOs qu'une tranehe a::
jours fait .Pl6ducatioi eiviue lemande ne pouvait &tre en- riwwwwwnwwwan -y--- SERVICE NA'
et mirtatre ide ses colonises levee, etqu'il allut employer :. .::::: ............: :: :DEL':.: : :
L'AUlemragne. a toujour:s can- :des troupes de: cho pour s-ac::: :. :1 : : :: PROFESSIOa
sidert 1 en'Rgres comnmi de conmpli des actions d eclat,3 1111 ..
vulgaires sauvages, meapa- l'armee noire eait au premier e .. 1 11 ea nt it ia
bles de comprenidre l:a finesse rang des heros qon envo- f l :::: ::: :::: : :::-.-- ,
des differentes mtthodes alle- yalta la gloire et a la mort. m \es dinmssq
mandes etindignes d'.tre .ad- Toutes l fois q....... qelques K Professionnelle
mis dansaune aroe ou figu- points strategiques mern- I T V ^ I a l a io
rent lea autres fils de PEmpi- talent d'ftre defendus ou at- | 'f le le Vendredi 3
re Allemand. taquds quand mmrne, les tron- V C Lou rant A Sh aix
La France, au contraire, pes noires sous un Mangin, 11< .Ma. A cette rn^r.e
rend on armee noire do plus par example, a .. Douaumont ...., : :: :: : : : :1:: : ': : :: : a ou
en pIs efficiente, donna.e-nt l-a measure .de Jl"ur e S C i e d oidar .ue ae .ouis":es u va
Maise E-itnlef, penseruitlHvaiullance-et.lrimeurcram; a..tIe:- ouses sl:ei,, :li, eO a e ,,
pe" ux. Jeu O ynip que :--- 11.... ....... ...


y -" -B r .f
que sa declaration plus haut I Verdun etait-il menace?ourses
relatee, aurtala vertu de cha- .L arm6e noire eat encore comrn- gees aux Jeunes f
griner lhom me noiir? :, N n :... -: : .:: : ..:.: :. : l P.r.ovi.nce :et qu i
croyons-nous, car il est pres-' (Voir suite en oeme page) .... ....- Jos le ileu re
Port-au-Prince,
WV ..... . 19 2.


ISeule la maison Vve Joseph El Saleh, en presence de la J C i
L-T- -rf .. ."M. ... ...fAR,,....


awl *.I 1 I i" hausse actuelle sur les tissus, fair beneficier a sa clientele' -- ,C
A H CQDEIN& TOLut ECAIe piYxo de Baisse sur lesquels sont bases ses derniers achats: Sphiligro
ov.. .. a-coAsRvav ,aRrre Consult0ations
STOUX. RHUMES BRONCHITES ENROUEMEN Nous e epetons pour la secondoe ois que note stock ste 2 a 4 p
INe.UENZA, AFRFECIONS DES POUMONS TS tement Aristocratique est livr6 au public a des prix ab-
NPoR'r-AUPRX.: SI I :, : 0..oo Democratiques ......... .... e vines
: :.:^:*::: ..:*:: .....-.- .o^ p~m c .. At ,. T. .:..... :.B -s01:um enti Dem ocratiques: i. : i :e- y ne :
.. .......................................-- .. . ... ... ... ^ .: .. d: :: +
Cr.e de chine sup. Mesh.assoetim h
,. 1 ::."" ." ..... .. -. ..'- -Crepe Satin sup. ,.. Cretonnes mille dessins varies v sim
":: .... Broderies Anglaise Foulardine Sup. ToutVa

....... t: .......: .. Chapeaux fe itres... Tricoli:ne et soisette :a dessims 17 Rnd
........ ................... ............ ......... sport our dames Voile fl rs.
r.. "pC. .". ,pC:.K. .;..p1."1 T: S ; "": iAi 1 T i co.stumes. de Bain :. :: Drills assortis :.c s"A .:: .:.i ". e: i
JI It Ij I J I -1b 11 Mesh im nimpan $pax Coliers en Machines & cal
f: ^...-..--...-:;: ^ ....-; ..:.:... : 1.- : ,. :,7 ... :: ..... .:. etc. etc. etc. F Paith :vosachat

essence des meileu Vve aJ pos eph El .Sa'leb ant



lemeirfl eursterrolfrs ....... a vos pair" -2 HYPPOLITEJE
te r s 'orr N : ...;... .. ..". .... .: .... ...... ..............U
Cest at qui f son arome. ...rdRue Nod

.oute. Conpatez........
.;::-.::.:.........-: ;....... 'A'. :..:..: s::: : .'8r.....a.-..


. . . . . .. .: ... ..... i n A* C 0 1 1 l e r s ,. -.
AR-'a--H.



L-;: : H U mi M''" S . ...... .....:..
-::: : : :. .. .. : : : : .. ....... ... .. .. ...... .. ... .... .. .. . .... .. ... .. .... .
.. ...;: ... .. ..... ..........~ ........ ... .........~..... .... .. ....... ....... .. .. ...
....... .... ... .... ... ....... ...... ..... ......" .. +: ".. .....
....:. .. . .'- . . . ..... ...
.... .. ..."..'- . .... . .. .. ...... . '.
... .... .............. .: .... 4 .... .. -4
.. . .. .. . .. . .1. .. .
.i .. . ... .. . . .A.. .
~ ~ ~ ~ ~ ~ f .... ... ..... .. .. .. .. . .. . .. .
...... .... .. ... .. .. ..t .. .i t .M P ......


(I







04A





hat





'du













Polite *'
tes. |
:* M Ut>t&


trount :;p
illes n.es
lurome
s note<
,le"21:" |
... .. .....: .. : ,

..mi3S&


0,4


,
ph













r... :
4



I
at
D,"^


92'fiti




....:............ II.... ...i..... ... ... .. .... ... as,. s: ". ,:.,:.. -

Ot..m e& No.rii1Ii.du.M..I.:e request t









SATTU PAfi U:A MAINE DE 3 LES ARAGUAYEN$ jurhi pour entendre c LA CROIX ROUGE
S REMPORTENT UN rap:EoPt de sa mi ssin qul;' A MUICATNa TRAVEUSI
|JAPNA :::-AV SUR 1$ avait: :.oyee en .Mar.dcho. .INE PERIOIDE D1) FFICI LI
.. ......BOLlIENS ie. Le bervat s inter IPP
--^1 -** --* "^ .... ..,-* --, .-,: :-,--*-.--J^ ... .... .,. -.f. f. A... ........... ....... .. .. ... ..... tv a-mr ,'--'l-"' :











SS--.Au-u S: .LO :-. Willimrn H :::. tionaux con.id.rant a ..nce WASHINGTO.N. La Croi
oi po -e troph& :Greem'. :ident de: a .F6d&- AS:U (ON.- n rapporte qui e tiendra e0a:tte (. casion. Rouge Amricaine a annone
.. Q est" .Pa .ifiqu l ration .a.ritre Am4 caine qu Z araga.t .ep is aux co me e iv l.............e a.. .ra f...................ire face un............
S o atoh a a ou e de 6 oli en. .......... .. Falcon.................... ........tr......Japon .......... situation tr dificile cet h
SVines, champion heutes:at :a seniaine :te & qn: h 3i^Wcupaie4 depui Ic 6 Lest sukirneTist celhW ren ver. Dbs maintenant, les di
et vainqucur dee Jours devront etre adupt4es Septembr. lieas deux p Porte hT victoire ({EI( ?uP jnandes de seoumrs qu'elle r


.- .sant une trive et.promettant L'AMEASSADEUI. ES xxx
.OUMANIE DE len. protection ritaire au.x ..... .... PRIN.CE D. GALLES
RECOR. HOMOLOUU. belligrts pen .:dan..t 1e ...* ETATSUNIS A PARIS


wRES Aompag~offielleerit e nouv.au:.:. L.EXC.UTON D PLA ::::::: N .E R L Nr.. VR
oscori de police, l. prin record d.altitude de 43A76 4 UAONA,..S EWE Ie .I Roe1 Att p le. a annon
tir :ie R:umamPi ieds&abi Ia: 1 $eptemnine i DIFFE.RE : WY l j .' tn. D ex i s.t a.lt o
r rri va L on d re B ri.. p il. (kp....w u-to --- e--t-in C y lNo ... -- n -u ---e o -tl-- N- .oa t .-, :. n { v r e ? i n tnini,
CSeec la Princete l aUnwAiat piloon l elte-e, quhabite^ca, :Aviation Company :1st su- : yxient iA la possibihte du tei E. Edge: ih V uakout dS sOLtla l' Ie tut )tAnfSibl de do
| nglaise, 4tait :ll:r.:u::7e r u:.-eo edsa celui: d:- iggres:--- -d': -td me t i ::k ttat-Unis a : : r ::: ( -. : d: iplacemeint, on a faith euri
ie lii t& DotVres avec term par I lieutenant Apollo ponais centre la Russie Sovi& viut au E s t ins P" h1 bruit ju'iI y ;uait proj
ed'affaires roumain. Noucek, de la Marine Amen- tique reconntassent quo lnh l-a dei T Preidel Hoover &tns dl IC ri11 (ntPC l' Irince d
x......x.....: : : : :. :.. : :: : :. : : : : : ::: atiquement AM Ag le toral. (hnt Prine se In ri
PIDMIDE xxx possible tot d'abor en ... :.:::::::: ::::
:::::: : :.:.:.: : ::: : te a : : : : : situation onomi-:: EM PRUNT: : V EN xx
ySIE INFANTILE LA CHAMBRE DE COM- piee du Japon, qgi perd des tDE (INQ MI LIAONM 1)1 1DTNt NOi.JVELLF
. : :: ..... millions de yen par suite des : DOLiARS MARQUE D'AUTOMOIL

d.e .a destrueti.n des mcis. BOGOTA- Le- Cgt VP- DE'ROIT. Ma (ontinertt
IADELPHIE La r ou :RECLAME LA SE MAINE sons. En: .outre :toute: la r ruien a: approve : n em Motors Corporation a annor
erturFdecoles de Philadele- g io de Seipingai Toanon est prunt intrieur de 5: millions o que dans 90 jours, ell
phiai: devait avoii lieu:: DE 40 HEURES ou 1eau: et inutiisable pour :de: dollars pou' Iorganisa lancera sur Ie march une no
tird'hui, a t rtevoye: :: ::::es fins: stratgique :: de :a defensee n:at i: :nale. velle marue d'automobiles,
en .ison d'une 6pid6mie d. e NEW-YORK.- La Chambre xxx En: rnrne :temps, :en: C"olom- hbas prix. ,est la premi-r
:palysie infantile, qui vient de Commerce des Etats-Unis LA QUESTION DE LA bie, une souscription de 10 fois que cette compagnie, qp
fitrapper douze autres per- a reclami l'adoption danrs i'm- MANMCHOURIE A LA millions de dollars on bhns de falrwiue des moteurs pour J
:..et : decauser quatre nou dustrie amricaine: de a se- S.D. N. la Dfense nationall a ot .on- por cent d(IS automobiles e
naux :d&s.:Il y a eu 37 maine de 40 heures, comme un verte. Les demx Lits .Sont Cn v.nte actnuelloment. va save
irtset609maladesdepuisle moyen de donner du travail GENEVE.-. Le Conseil de la d:accord au sjiet de l 1ealuts turee ii faire des vo'ture
| i:illet.. ....... ........: .aux ch6meurs. Ligue des Nations .e. unit ports s anr .Amat.one. c .t'mpletes.


I -.... .....





- ave(




...Le beau film

| MON.


SIAITIANA

MARDI
LE FAUTEUIL 47

e Andrfe Roanne et Dolly Davis


Entre o 0i


--< STEAMSKIP
IN(
(Ligne Col
- Tli-pi


I


Baleon 1.oo


JEUDI


COEUR Fht UN JAZZ BAND

avec Lya Mara


Entree 0,50


Balcon 1.oo


- .-


r r -:~ -
. ,,aIn u a s r -..--- .---- --- -
a .. --
r ': .-,. '" *.A '? f'-,ATv,'' ...,.,,, .. .- -
~C ', :'Q :,-z'. -- -- o ,.._ ".. .. ".
z %.% ... :,. b :, O -,-+.- ."_ ,".=",. .. -


..E.E... CLEMENT S
Les families Garout. Cle
rie, Rey et Woel remercient
profondement les nombren
amis, <|ui, du' pS (1 dc loin.
leur onut donne deo- miar'ques
de sympathie a occasion de
la mort de:
Marie Elizabeth Justine Ga-
route
spouse Joseph ClMri6, enlev&e
ita eur affection le 13 Septem-
)re courant.
Jeremie, le 21 Septembre
1932.
.'


COMPANY)
Ch,

ombienne0
tone Ao. 2323,


Le valpeur c \Vov. 1,.o dVe return des ports
du Sud est attend 1 ici le 29
septembre prox., continuera
pour New-York avec Ie fret,
pas-sagers. et malle via ports
haitiens. du Nord offrant
fret.


Le vapeur <
\Voy. 104, partira de New-
jYork le 21 courant directe-
men t pour iPort-au-Prince oui
iI est attend le 27 septembre
prox., en route pour les ports
IColombiens, Cristobal, CTZ.
Kingston et New-York.
SLe Manifeste de ce vapeur
re3'u par avion est a la dis-
position des clients en nf.s bu-


reaux sis angle des rues du
Quai et Thomas Madiou
(Vis' vis de ]a Douane).
Le vapeur ( Voy.
109, partira de New-York le
29 septembre prox., directe-
ment pour Port-au-Prince.
Wm. E. BIEO,
Agent
.1 T $


e cnm poudre et J dle defi*e tie ';f 4
'*.. . . ..






r >ez toutS w pr
-4 Wmpurat ae dotfudle de f a mama
........ .. ...... ... ...
,'. .l .. . .- . ., .. . .. . .

... ...... ... ..... .. .. .. ... . ... .. . .. .... ... .. ..
. .. ...






Al -A s *...
W PM 4i .. . .. .

. . . . .
: 1.. ..


PANAMA


RAILROAD


STEAMSHIP LINE
Panama Railroad Cornpany
BULLETIN No. 9.19
SS S. <F
est attend IP ot- a-11-Irince.
Haiti, tenant de New-Yorkl
le Lundi 26 Septembre 19322
avec:
S78 sacs die correspodance,
et partira ie nme. jiour diveI-
temient pour CristAbal, Ca.nal
Zone pregnant frlk et malle.
..... J. H. C. VAN REEl)
Agent Gb"enral.


MASON ASCENC(O
Bois Verna.
A venue Lamartiniere.


Creme a la Glace de lbre qua-
lite, a touted les heures.
A partir d'une livre, prix du
g..-ros.
La livraison pour le gros se
fait dans des boites speciales
perminettant une long e conser
ovation.
La mtlaison, St. co( at de,
prepare aussi lI: glace apoli-
tane prahinee, ainsi que la
Cassata Seiciliana,


. .... . ..
. . ....... ... : r .











4
.1
. .. ... .. ......














-9



I-

..
U







1s
1

P
n
r
e






(I
d


II
E





-
e
u

ii


n
11
. ..ai ""'
... ..e
. .. .
. .
. ... .
. .
.. .


I; ---%-


-------- ..


i




.. ......; .:. ..:.....u...........T. T


..* .:$iMFl u.NO, 214
.... :. te No. T414* zsz,
QUOTIIEN PONDE IN 189$
PAR
.ENRI CHAUVFT & CHERAQUIT
Directeurs :
E. G. CHAUVEr & F. DUVIGNAUD
868st^ear n Cheef;
MARGEAU DESINOJ
RAOUL ROUzIER eertazl inia
S' -ERNEST BONHIOMMI
Agents dane toe principle
Villas d'lfa1u.
-. BISSAINTHE (Cap Haitien
Srangols FERRIER (Port-de-PNix
ph:: roMi DAUPHIN (Gonaiven
,' DZSCASTRO p TE nOUZI$XR (J(rmIe
.. OLIVIER (JaeCml
.J. X. SAIEHl (St.- Mare
:Raphtel JASMIN (P'etit-GoAve
REPRESENTANT EN EUROPE:
MARCnAU DUPONT
149 Rue Montmartre, Patis.
PRESENNTANT EN AMERIQUpE
agents de pnbtli a
ranger
ANEWELL AND EMtET
40 4ent $4 street 40
Now-York.T
Abentament I DOLLAR par malso
lI publie en Haiti sa traite do
gr ar. -re
Toutes le communications dnivenmp tre
Adresrnea aux Directeour du tNvuvofvlW.
t*,
Ernest G. CIAUVET, Ieprimfur.
....................
_."" W.i ,_' P A -- f^/- .i ,K M W rf







CURIEUX
RAPPROCHEMENT
En rue d'une nouvelle Co4;2-
titution Nationale, en mai de
cette annte, la Chambre syn-
dicale fran raise a void un
vwu qu'elle a fait preceder
des Considerants saivants,
qu'on dirait avoir it# formu-
lis pour Haiti:
Considcrant que le sort des
affaires est intimement lie ft
celui de la politique qui ne
dolt ftre autre chose que l'ad-
ministration du Pays;.
COnstdtrant que de toutes
parts surygssent des criti.


tiques et des demanded de ro&
formes politiques qui dece-
lent, de-faaon eclatante, la new
cessitt de profondes modifica-
tions dans notre system par-
lementaire;
Considrant que ces criti-
ques et demand tereformes
qui tmanent, notamment, de.
Parlementaires, et non des
mnindres, demotrent &rena vi
denee que le Parlementarisme
diformt est devenu un mau.-
vais instrument gouvernemen
tfa, an milieu o& a valeur e
les efforts des dtulgucs de l(
Nation, les meilleurs S les
micux intentions, sont con-
tinuellement paratlyss;
GonmWdrant que, de l'a-eu
mnte .des homes politiques
les plus en vue la collabor.u-
tion permanent aux affairs
publiques de -ofessionnels
qualiits de ihaqUe branch
de cwtfvit$ senate s'impose,
aujourrrd'ul que Iconomi*
qe a pris Tn plaet pr pon-
dirate ~la vie des no-
ions eit, p mnquent, dans
lea n flue .-to?!!vnrl
Cons..rant .q eukcnrdes I
critiques et demanded de re-
frmes lam ces sans ordre Pd'a
Suniquemen la psyholo
t.e dfe aque formater et
em isan 4aew des points is- 1
is, neim pifre d'an plan pr& -
alabl.ement &iab.i oia les ie S
concourent hl& ra .r nationn
d'ua project fdensemble, i nw
ditlon indispensable de rdfor- S
meA efieaces;
.. Emet Ie vn M que par cet.e *


Instruisons-nous u


(NOTES
Voir le No. de Sanmed4


S V.- La petite femme du 35
A .. Surtout, et je te le dis
) encore une Lois parce que c'est
) sacred, n'oublie pas les princi-
pes que doit observer une hon-
) nte fille. Si tu travailles, si
tu rtestes &eonome et sage, iI
Sne pourra rien t'arriver de
) mal; tu mie [as promise, Wnest-
) ce pas, ma petite Suzanne?h
Au debut, Suzy la relisait
souvent, cette dernire lettre
Sde son viej] home de petre,
colle qu'il lui avait 6crite jus-
to avant I'attaque d'apoplexie
qui Ie rendit silencieux pour
S to u jo u rs. i :.: ::: ".. .. :i: ... .
Puis lle a'.: rangee dans sa
boite a souvenirs avee quel-
:es vieiles .photograph ies,
-u-tine bague de fillette en ar-
gent, le d6: de sa mpre, et une
li ehe de cheveux. La bolte se
cache au fond de la petite ar-:
.re I -le 1. .
moire, derriere les combnnal-
sons r. )assees.. Elle .est dif.
S'ficile a preondre.
Tcut de mome, quelquefois,
zSuzy, en cherchant un mou-
'choir, decouvre 'humble feuil
Ie de paper quadriIle que le
temps a jaunie,
Elle regarde Ionguement la
heree eeriture maladroite,
mais elle ne comprend plus
tries bien:
Pauvre papa cheri! mur-
mure-t-elle avec attendrisse-
ment, come il s'en faisait
des idees, du fond de- sa cam-
pigne!
En se rappelant les erain-
te" du vieux quand elle a quit-
te le village, Suzy ne peut se'm
pecher de sourire. Ce n'est
pas si terrible, Paris
Elle y est arrivee en octo-
bre 1929. Toute de suite, on
l'a engagee comme vendeuse
chez Potel, le maroquinier du
boulevard Saint-Denis: 800
francs par mois pour propo-
ser des sacs, de neuf heures a
midi et de denx heures a sept
--.euares;-sou-s---a --surveilHanee
d'un grant a lunettes d'&ail-
Pendant un an, 'orp4hine
a travaille ainsi-, seule et sa-
ge.
Et cela a dure jusqu'au jour
oP M. Potel fut nomm6 cheva-
lier de la Legion d'honrnef,
en recompense d'une pesis-


nouvelle charte national soit
substitute a administration


dtsordonnie quest le parle-
mentarisme actuel, un bloc
honogene de speculations po-
litiques et d'a-ivitds profes-
sionnelles, prolngement reel
et permanent de la Naton pen
sante et agissadnte, c'est-a-dire
de la Nation entire, au sein
de son propre Gouverne-
ment .




La Panama Railroad Steanishi
les departs suivantg "de New-Yo
titetement ehaqu-e Mardi. Tous
chambre friorifique:
D PART DE NEW-'YORK ARE
S.S. 'ristobal. le 138 ietembre
S.S. Buenavelmua le 20 Septen
E.S. Anton le 27 Sepftembre
S.S.- Guayaquil le 4 O0tobre
3.S. Cristobal le 11 Octobre ,-
.S iBuenavent.ra le 18 Octobr
3.8. Ancon le 25 oetobre.
8.s, Guanyaquil le ler Noemi bri
3}S, Cristobal Ie 9 Novembre
.:. Buenaveniura Ie 15 Novemi
iS. Anton le 22 Novembre.
.S. Gaayaquil le 29 Novcmbre


Pr isIS


M. Potel console Suzan-ne.
Ion : Suzy cessa de ven(ire des jIl

sacs.
Maintenant, elle a de tries
jolies robes, des colliers de fanC om r i l
taisie, des bagues modernes,
des has de soie. Elle habite D partement du Marchb Crystal tient son officine et alibt

etage de la mason deubie oire pour les ordonannces, come Joujours, a la disposiaL
age do Ia maison meuble. 'des clients.
--Suzy se 1.ve tard, chanted es es
dans sa baignoire, regarded Stock renouvel6 de rnarchandises de routes provenant
pendant des heures son petit specialites diverse au meilleur march
visage dans une glace. Elle Service pouctuel et competent covditionne Par 1a pln *w
connait les bons restaurants, Ceuse courtoisie.
les boites de nuit, tout ce qui l
est bruit, lumibre et mouve-
ment, tout ce qui est beau (dans
la vie, n'est-ce pas?
Et vous comprenez pour-se ne n
quoi elle sourit en relisant la
lettre naive-du vieux papa.
(A snivre.)

Avise, les consommateurs de son lait qu'il 'a reduit..
prix comme suit
Met.e Lait Cordense sucr C/ de 48/14 oz $ 6.25 Ddtail $.o.14P^
p Line a 'savantage d'annoneer Lait condensl sucr c/de 240/3 oz "9.10 Ddtail 0 04 11
)rk pour Port-au.Prince. -Haiti Lalt Evapore c/ de 48/16 oz 5 00 Detail 0.1
les steamers sont pourvue de Lait Evapore C/ de 9C8 oz 6.40 Detail 0.01 1 -
SRappekl vous que les Lait Condense. Evapore et en.*
tIVAGE A PORT-ATJ INCE dre Esbensen est le meilleur, le plus -pur et le plus ricMhe
1932 le 18 Septembre Cr'rn e, il est recomnmand6 par les MEDECINS et Sags .
nbre Ie 26 Septembre mles aux Bebes et aux Malades, it est emrleye avanta
le 2 Octobre psur les Crames glac6s et chaudes, et les desserts de t .
le 10 Oeto re sorts. "
le 16 Octobre
,e le 24 Qetobre EN VENTE
le 30 oetobre E .
e e 7 NovembreM i
le 14 Novembre .Uw BV. MA -
bre Ie 21 Novembre
le 27Novembre Et dans toutes les bonnes EPICERIES tani .A T.O
Sle 5 -D SDbembre Prinee que dans toutes les villes de la Province.


--


.


Spe s
i.t untq autre doe i nX I
to.rfant ~~aan es dod
anitne e24 OCt03ant et
blanv stavon, ollie ditt
l i guard e nt peau M
< merveiittk)Spiflft d1u4
CE? .
SUR LE VIF)

tante activity dans le commer-
ce et V.'industrie du cuir.
A cette occasion, leperson-
nel du magasin se coti$8. pour
s offrir au nouveau ddecrde une
t petiLe croix sortie do pierres
-prieleuse. (1Ce fut le motif k
-d'une f&e qui rdunit tou E les
Semnployes dans le bureau di-
I rectorial, of Ile maroquintie' a-
vait fait apporter du chanimpa-
gne et des eigares. :t ,,f'e (e ,F to I dC *1 [
Suzanrne assista conune tout v d. Hc. tit: A.-
le monde ah la tr6union, Elle 'ei" r' ?T L,,,
sentait tres intm d1e C'es ."" IF
t il 6tait impressiornnant, M, .,
awe so eheveux grisaharme e m !isi e
bien lustres, son regard aigu c
et ee ruban rougo tout newft
qui ajoutait J, ne sais quoi do 1 n u1 peabe0 ddouce
solchnelait irimpeccable co -
plot blen marinet. [artout I- (lvo all ez, vo(,s Lr. Mver( eq('o (' est lai.
Fr11t-c e rFnotion ditre a 8&I t'UiIl Ii I s8 I P( t1 CXCflIIS OYN fit OIJO (j atir
Iise dans ..ce bureau ou I ac- t l mage. t le char uune
tion inaccoutunene e d c mpa itot lille h ot avgi. r, e plus irsh it. ;.( .st, u .,
Zne? En se retirant, Sanne 0' t. un irectu r It li
fit timber de son s.el- 1W une su1- w. t,, Lid U i ., O'( Uisaut 1op
.(i e, 's e. prin ciptux co(ll gue.. (O C n ;r On ad ire
perbe potiche de Sevres. nLes r. e
..e.xd .I pet i vit.e ute Uelle p eau, tlit-ii ensuite, c ,st un cie
youx de la petite s'(mplie t.
de larpines. Pens ez done ~1 avoir ispnsaie su ean>,
e "p es 613p importantes ac ticeS de b lywood, (y
ca5se la poliche du ureau de (.;
M" "n etaCopris t rutes les etoiles), 605 emploient du savon
M Pote et un pareil m- e toilette Lux pour garder un teint sans d&faut.
rit M. Boapsa-FliPles aiment ce doux, blanco et odorant savon, et ses .
Quant M. Potel, apris a- ,
.voir contempt s dbris e cuessants effets sur la peau. Vous aussi, conserveg
'poretVaine, iOt tourna, comme tre peau uine sduisante douceur. Et faites-le
-en employant 1e mmem moyen d6iicieusement facile
e6tat ogque, ss regards ce les actrices-- le savonfl de toilette Lux.
versrs la coupable.
Cette coupable avait de THlEO H. DA VIES
grandss yeux claims, rendus .l.cH
plus grand par la crainte, Honoluluet Hilo.
des cheveux d'or, uwo bouche
bien rouge. Puis. come eI!e.
cachait maiftenant ses pleurs
entire ses bras nus, le maro- SAO D TIL'
quinier devina, sous ia robe
noire de la vendeuse, des seins ]1..1( 11 8 t{ PARFUME a
ravissants et des jambes gal-

Et M. Potel se mit souda in 'f. .. ........ .
imaginer ceci: ne serait-ce
pas une petite maitregse dtiN-
le et reconnaissante qu'i] pour Angle des Rues Roux et du
rait retrouver ehaque soin, Centre
une gentille femme de dix Distributeurs 9
huit ans, encore naive, que Ae
moindre cadeau, le moindre
plaisir ferait sourire?




.. .. .. . .. .. .. .. ..


I


........... ...... .... .. .' -- "
les troupes aix-. irttit enti ement i rout tes
....t .. ... .... ...... .. .. ..*.. ..... .. ... .. .. .
...vo s tofe role co } f: ols moust taW duni qui y
abl de kle n .. sot t l. ::uIs,: -o- teller: feton



i souvenir:ii reste at $LtLga m
; -.e : emaInt,:" 1.. Es-saye dlu procte., et vous
..rukal.toqul :sout T Z Convanf u.
.. ...f.iteiff'mig n le: Ele rappele en tmnnme temps
BI faite 'infh~gee :qubeu enllvee graituitement
G:.arde Imperiale Al-:: les taehe sur: de ling e: blanc
.ar P-armn6e noire, pat: u r -'cd: de virage in-
i a.. rne, dan s les 1 M a- i sIl sib e d. ... v. .
S Saint Gond qu'e ii
parties du front au H BLA HISSERIE LUX
.. ...... nt eto t la atin dela .
e .Rit I. eW.
.: ...... ... . . . .
ft,:au moment oil iAI- :
ngnatlait plus pouvoir --s
ur pensait a meittre :.QUELQUES PAITS
1M40 4 1
... .i etson pe p ie O l es o
..it. hollanutaises, on fit S ces de, e le s du Bac.a-.
er. r effort pour tenir laueat aix examens of.ficiels
.. ..... ier e fo .....

i-::Gairde Jmplaie iale>u t de 1 97 1928 1929, 1930, 1931.
fureuemenft comnre d( iha- 12.
tIe Cett 6quipc ides p:lus 8 6S des 5,;; ,A dte (Cemp-
X .ldats d'Altlenmane, t tlUit N ax mi.tux pn-rl)ar& n e ut de 192* ,, i 19;9 1 .2 9t,1 ,de 1932. 1
S uveP: 1iionneur- Ele S P N^w^ i< (hE<,, (( St(cno-
&^itIa parties jIrc{uie par- Dctyoio -aphiu atx examem>
.les trou les d lite doin Ii O uitT se' ,i c ilht 1929, der
nt oppsets larmee no/ie ,lvi 1930, dj. deetmbrc .t9,j0,
t-nhi Mtbe aussi donna (te J ih 19]I de Jantler


ment. Vf A BON. di'.
ii :S&nigalais en enfon-
rt Pennemi.
tpuis, enfin, apres Ia guer
SVoecupation franeaise du
1binait en parties compose S
Ssoldats noirs. Si les ver-
ieux patriotss allemandsa
.otestaient contre ce qu'i s
ppelaient une .regression de
iv il nation occidentale>.
aree qWils deplorerent la
r&sence de Negres d'Afrique
it.dutres sur leur sol, on dit
Ie.s femmes ne mnlerent
.m.t Ieurs voix a cells ,des
rtataires....
j-Ias! oui, ce spectre est.
nt .affreux, la legonB
r La haine 'a VOU0
.uzotres ne pent etre qui nm-
ile. Et c'est ce que ce
rtparole official ne flt
manner aux Negres.

wseph Edmond MICHEL.

LACTHIISSRQPI T[.'V


OLACAGE AMERICAIN

La Blanchisserie Lux an-
ence a sa clientele qu'elle
nt-de recevoir de nouvellzTr
iachines qui lui permettent
Ileur offrir le <(dernier l cri
4i blanchissage: Le Glacage

:.e proceed de blanchissage
::.: ... *..


* 1932.
S.Aprs ......... c .h.e;Si..t. r vou
CnUs s, cthoix d'un etablIisse-

1)outerez-vous de le'xcellen-
cc de la method?

..L VSTITUT TI P PEN.-
I A I' E R done un ensei-
MnemenLt ehla ssiue impecca-
ble. un enseignement special
et commercial complete et soi-
gne.
Sa pension scolaire est in-
comparable, hygiene, sins,
sports, discipline, travail.
157l Rue Lamarre.
T ieph1ne 1 91.


.- IS


Milaanme, Alice Duverglas
anp once aux families de la
Provifluce iUre le ouvroe a par-
ti r t'J P .-:ie, i'r Oetob.e oro-


('fl c'?c o
ii \~U Lus


I.


Le f amile
infants qui
t-tude A.


Le's families qui voudront
!li 'oniner leurs enfants se
md-it.;nt direetement en rap-
prit avec elle.
Adresse Rue des. Cesars, an-
cienne ,.aison :Herr;d Roy.,>
PoIt-au-Prince le 20 Sep-
4g mbre 1982.


I ~ ~ ~ ~ -- I---------------



..a



ouIlez vous economiser de Ia gasoline et avoir votre voi-
S.en purfait ktat ?
I:Mresses vcus 517 rue .Pav&e, TeIphone 2151 et 2846 chez
k. Barreyre, Ingenieur- M canicien.
'as d'expkrience dars la reparation d'Automobile tant en
qu'au Canada tit aux Etats Unis; ancien che metteur
:Point de la Section 1183 de F'Ar.nee franqaise.
l"'tallation et reparation de Radio, Delco generateur, car
Stur, Capote, arme de chasse. Peinture au Duco-Travail
Uti- Prix nmod"res.
Acheteurs
.......... Voulez voua conomiser votre argent ?
&dreasez vous 519 re Pavee Ti'lphone 3394 chez
G. Barreyre
tilTous vendra a des, prix defiant toute concurrence. Padi


i.Adaptateur d'onde court, Disque Polydor,Accumulateur
:0. tite, Filtre d'Huile Pur. olator, Tous les accessoires
IoWbile, Resiort, Pneumatiqte, Toile-4e capote, Tuyau
;-' ,t ., .....


I


. .. I ... ... . ... .... .. .
SCLENATS-SATISFAIT"S

i Ii If,
11. ..I"" "
.. .. ......-...-....


a. B anque Rya e


+1 .. +M l 1 1 ';


F ab.


Usine a Glace de


rort-aur-rin ce
.%'i~ttiP (IC glace de meil-


Jth-t qual-ie, t :
liv\'YIon trapide effectu e
fIt#otidiennement par no a ea-
mions points en blanc dans
tuute les direction de Port-
Saut-Prinee et de Petion-Vill ,
GLACIERtaS
Nous avons toujours eln
main tes derniers models de
glacieres en acier a par-ir de
O(r 5,.00 et au-dessus, venda-
bies avec facilities' de paie-
4'['Les glacifres les plus sura
et le. plus econoniquess,
('C (;flac


4Suert1a ive
In prorduit nouveau, qui ne
1t f%'(I,' en ien aux meilteure
IhIil'tplMs tdeS pays d'Europe
ouh d'Amrrique, est offert a41
piutlit Ir aitien par I'U n a
Gtac' e I Port-au-Prine-. ( o-


t o,


cl.te dlie cile (UIrimefn, et


1'Jt ( ine .a reabie ;urpri-
1^ a .\ftj* famtnile (n aJP|orj
Ian t. pcrilftien pounr Ie dessert,
to!s on raffollent.
**,' T / frI R E P f
FRIGORIFIQUE
No:,' chambres froides: ont
i.6'cerfmment rise' a point
el pouvent rec(voir1 n'imnporte
(fImt'e I tuantite' de vianide de
.poissons, de 16gume.,de fruitUs,


etc.
Le Public est cordialealrnt
invite a visiter notre usine et
a inspector nos models do
glacieres et de sorbeti'bes
dan. notre salle de vente.
Consommer de la glace, c'est
faire de 1'6eonomie.
:: _- ,..... .. .... ... ... ... M b


N


0 | 0 1
amis de y abonner aussi,


VAPEURS
FLORA
STUYVESANT
MEDEA


AMOK

LUNA
ASTREA
MEDEA


16
23
30


DATES

Sept.
Sept.
sept


7 oetobre


AVANT LA ENTREE
DES CLASSES
Le salon de coiffure K(La
Ga'ionne> site a u Petit
Tour, vt dirige par John, announce aux families
q(I'm I'occasion de la rentree
des ,I asses, uno grande reduc-
tion de prix est faite su la
C(OnI( des cheveux des en-
fants.


Depart de New-York


AR!tIVEFEA PoR r*AU-PRINCE
22 S2pt
28 Sept
.6 ottobre
13 octobre'


Dpart de New-York pour tous les ports haitiens
23 Septembre


14 octobre
4 Novembre


epart pour New-York


COTTICA 16 Octobre
VAN RENSSELAER 26 Octol
ORANGE NASSAU 16 Nove
STUYVESANT 7 Ddcembre


DE HAMBOURG
CLIO 27 Aout
UN VAPUER 10 Septe
UN VAPEUR 24 Septe


bre
mbre


mbre
mbre


Depart de I'Europe
D'AMSTERDAM
31 Aout
14 Sept
28 Septmb-e


ARRIVE A PORT AU
27 Sept.
10 Ochre
25 Octobre


PRINCE


96part pour I'Europe


Tous les quinze jourLt .


vapeur pour I'Europe.
Telephonez au


No 34f35


F.MAD[SEN
AGENT lG4
__...._. _. _.... -___-= : : L JL!TZ


4'


= .. ...................... p -'- "


fS


.


IVOS


t


i


i


.....1.1_._1..~.1...I-Y~-~Y*---~~ _1-1__111-~-~~-~1__


47
-4

49


... .. . .


Imm wIN w w ow V" *0

NO. UVELL-ISTE


ut d ites


parents


JIM
mgm
fulam
. ....



....... ..... 0 --- ------ No n I
... ... . .. . . .


I





S.. NATI


-ITIIPMPF-i .4' 2/


..4^


IONA


LE


HBier vers minuit s6nateurs
et d~put6s, r6unis en Assewm-
*b4i. natlonale out cI6tur6 la
prermire session de la 31e 1-
gllatur4 II y avait une foule
om pte venue au Palais 16gis-
lat pour admirer nos inviola
Apks la 6anee il y eut one
i chose curiuse A volr: Ie par-
3 t, la cour, tout 4tait vert
.... pohettes vides des ciga-
rettes Comme It Fant.
I ti mecs de eette soire re-
vient iontestablement H la
Compagnie des Tabaes Corn
IL. .A ~. .i ... .. s 9
LES A VANTAGES DU
SIROP DAY.,
Le Strpm Toal Pectoral Day
grAce i ason origine vgtale
et tr&s bien support par
tous, son employ est facile et,
son prix- mmme. I gu6rit on'
quelques jours:
Rhums, Tom, L'oppreston,
Enromement, les Catarrhes,
rAmaiytrWement. Le Sirop
Day 6rant Spielflque de la
Torx Quintene done de
merveilleux Redultats dans la
J vn-W ste- bates lete....
Phlrmeles de la Capitale
et de la Province
UN DOLLAR le Flacon


DECES
Nous avons appris la moi
de


I


I


4


LaCompagie d'Eclairage Elect i
La ln'e


announce que pendant le mois de SepteCi

es clients peuvent acheter un ge a


".General Electric
Installation
lj:s.. a a 101 1 -9.r, i!i.


m lk


J.

I'i
* o l
i A
-+P S3t~]ii +.


p ... lo In-dip e: 400 ....No
tit.e r--c.h~ez -vous a si- boac p~te a
tplastindtsenSable e eaW, pe

e


I


a'on dI
Spparer



riode des


m a
lez J voir Nouveaux es

saile o -e... n. n "ne .-


S.S..:
:'..... +A


Ficsi j


I.


Pai Augw#in,
survenue samedi dernier a 4
bheures de Fapres midi. Les
funerailles out eu lieu dimap-
che en l'Eglise Ste Anne au
mftieu d'un beau convoi d'a-
m Nos condoleances aux fa-
milkes Augustin, CUlestin,
GRiteau, et aux autres pa-
raits 6prouves par ce deuil.
Est d4ced6 cet apres-midi i
4 8 heures
S Alexandmre Jackson
President de la Societl Bibli-
que et des Livres Religieux
d'Haiti.
Le d6funt avait occupy de
nombreuses functions dans
administration publique.
L'enterrement aura lieu a
l'EgliseWesleyenne.
Nos condoklances aux family


.A..V
/ '.


phone 3358,


ira eprouveets.


ZIL--112 -N -w--f -wanl14wOA


I


AVIS
La WEST INDIES TRA.
DING COMPANY donne a-
vie an public que bien que'lle
woit en liquidation, elle a A
Portau-Prince des represen-
tantiattitr4s charges de pour
saivre cette liquidation et d'ef
fectuer Ie recouvrement des
yaleurs qui luisoot dues*
Ces repr6seiitantont plein
pouvoir pour exiger le paie-
meat de tous boris, competes,
soldes de comptes oif autres
valeurs, rmeim par la voie des
tribunaux, e~,ten s'acquittant
0ntre leurs mans les debii,
teurs seront valableint dteg
rharg6&
-. -. :*


Indleg Trading
Compmy


JP CASSABLANCA.
Secritaire
COCA_ C I A
4401.1U.


I


Une institution hautemen humanitaire par a mtipict d'oevres qu'e
p11-ydsrecti

Uechance dc bien tre offerte aux homes detoutes condtionsde fort une

Employes, fond onnaires, overs, artsans sa at. de tos ord :
gens e ammson omestiqu sansgrever eur dge,moyenant

gourdes, peuvent gaper n uatre mi e gourde.

atroBS de commBerce, chefs d'industrie, parez aux insufisances des venteg, par I'achat d'un
qu vous Iibere du s cd 6dcheabs ce
.Mde Ingnieurs, Avcats, SnatersXGrads Dignitaires de Ft R sentants de
t~lite, Journalistes, DONNA P I LRE LE DE VTRE SOLIDA

Readiae. Upitalistes, ca e jounsat, AUGMUMENTEZ VOO AVOIR
VS t.. ou .. abitn e athetti. I e .. ie. .... atonsl. -


exi)


O"E~!irase


JUJA JLA I ILIAIL Ila



4 1..6. --Rue Bonne Foi,


I i


AllvilliLL~8~~


a, rx ~ e ationa e est


+ p V,~


r~aa~ac~arrm~Paaraa ~r~ a~~a~aa~,~\a~sl.np~)~,~*g~,g~)8~r~L~4~


It


2


Q


-AW -W.-Rw "Mw -w4a iewla ft A04 n.4ff 'Rk,


[


I


1,,-q~rades cha-teurs,