<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01625
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 4, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01625

Full Text


*: PA l *it 1^


oAswd ted .. :ea
... ... t ..


arr~ d~


7r0


- -- -.- - - -

S ne ANNEE PORT-AU.PKINC. HBAJII .. $EUDI 4 AOUT 1932 No. 2813


n to- 8g eern1- ... t L'EWWQUIEAPRE DU DOUG S
1g Roote, Ie, c M. L J. Bioio Pperre E LAff Img Igo P) IoBUDGET ET
NOUVEAUX PROJECTS MODERNE.
I j. f Monsieur Ernest Chamvet, FINANCIERS
Di recteur du Nouvellils&*, A LHOTEL eRIALTO.
|? Port-au-Prince. (Voir le No. d'hier) ...........
Mon cher Directeur, L'Homme. Une tte, forme
I La lettre que votre inters- t r Mais la depression econo- de bilie. Des yeux metalli-
-- Lsant quotidien a reprodulte n vQhuWuW mique, nos systenmcs de per- ques derriere les lunettes ron-
et dans tquo lle je priais M. I cepLion des revenues publics, des galopant un petit nezs Des
coincidence a voulu F. Voorhies, Directeur de la gne de partiulers, a narinequi s'ouvret n er
Scoinciaen e b u- i, Banque Naticnale. d'inter- mentalite populaire, aver- tie. La bouche, ronde aussi.
npnetrat ans e h ven au pre des Po, uvoir L' Ingnieur Pierre Nazon ion lhostilit6 naturellesdu P s. reilles, de mene, Une
ot duonaltre son opinion P Tubli pour e porter a r- voudrait installer I su ]e :ontribuable centre tout im- boule en guise de menton+
Ir connatre on ca6qui suSCiterrIa loi (Ie la Standar- wharf, une tuyauteri spea- I pot reciarne par 1'Etat voire Puis viennent les course.,
Isa q uein u disation dans les campagnes, le qui lui permettra t de ra- I. ls nouveaux, Ies (lifficultts Les bras quand ii saluv. B'll
d'af aires, nous troum cette lettre a eu ihonneur de '.vitailler en eau tous :s stea- (V recovreTn.ent dans des r&e parole, la voix a des flexions.
SM. de i a Riue lisnt le nombreux commentaires pour mers qui fr6quentent notre gu.ns .ijIgn(eS des cntres Les jambes ne connaissent pas
nin il uttd Newis *ou centre. Naturellemnent on IPort. Autrefois come on le urban d( terrible adver laverticalesoit qu'il dane le
16nd juet, oft snt publiees ne peut empecher se embla- sait, des-chalands-cit rnes sor s::ires et des lmentns extre %blues, ce quit adore, on de-
16Juiet ou ggesnt piv lies m bles de penser autrement que ctant de Bizoton vertaient ac- imern, il ruineux des caculs et ambule par la vilye ou la cam-
a photos suggestive mon-so ass no mattarcderai-je coaster les navires et pomper : esc pr6visinis iud gtairs re- ipagne, son carton a dessins
tlee qui passe au cBrea pas f reriminer centre l'arti- (la quantity d'eau qu'il leur pu.saiit. sur de- chiffres pe- ~ous Ie bras.
lsle commerce du cafe. culet ins&re dans vo-re jour.- fallait. L'idte deM. -Nazon, rempwiires et fix6s a advance Pourtant une line droite.
SJe roies Ious a dit ca- final par un cer-tain Moka qui tqui d'ailleurs nest pas nou- *E:t ccla a d'aiLant plus de gra Quand it 6coute. Car ii 6-ou-
rra encor que e pnix 1 traite du reste la question d'u- ivelle, eest d'avoir lts tuyuux vi-c lorsque I'en compile sur te ardemment, avec tous les
a encorette annemr a ne faon plus humoristique 'd'eau sur le wharf. N. N.izon a-s chiitres pour couvrir e sens, ce tant pour cent d'Am&-
es cette annese. al cque reuse. Votre editoriall 4 a demanded ai la CmnpaTnie deicit de la Caisse Je lEtat, ricain et de Peau Rouge. 11
voyez ce qui se pae au Juiet concluant a la ne I Hydraulique pourait deici (ui M. e Secretai- tjge et son jugement est sir;
1; nue ne peut e- e~site d'une formule de con- ;fournir un minimupi dfie 150 re des Linan es ia reconnu i a aussi le flair, naturelle
Sle sort doe cette den- ciliation est de heaucoup plus metres cubes d'eau Par 24. heu lui-mme est le principal meant.
iannae prohasine. digne attention. Entire a- res. Nous croyons *avsir que obstacle 't une restauration du Ies courbes pour embras-
Stonsarrive poets min eaf t"res. votre suggestion de dimi- la D. G. T. P. est en nesure de credit national. ser, une droite pour montrer
tous se Pet cau e a nuer Ie nombre de; defauts repondre a la dem-anle de M. Et puis, une consideration ou recevoir et des circonfe-
ut baisser, ed i faudri a 'e- du type 5 et de les ramener a, Nazon, pourvu qu'il sot df- essentieie prime. L'inflation rences pour enfermer et ga
ire les droits dexpora- 2 ou 300 au lieu d ,00. un'l Ument autoris, conformement fiscal n'eu jamais recomman der p
ndt. ae conmporte ne manque pas d'u- .aux lois et qu'il obtienne la dable. Ca, en dernier res- Voici maintenant les ou-
est daintenantte idee qut p ne certain justesse, Son a- tpermissie ile la Compagnie sort, c'et le plus pauvre, ce- leurs. Une aquarelle c s
s .maintenant .u faut pre- ..dopti^n constituerait certain du wharf. lui don't le chiffre de revenues rencontreraient sans se ma-
, i de nouva e, ivte. aene ment premier progres qui. est le moin 6lev qui suppor- ier, le noir des cheveux, le
Sdanntie s taxes st mende- pour que relatif. Je t.ous le.s poid de 'imposi- bris bleu des yeux, les pla-
rt de cea tabude cit mei- .dis relatif, parce que la re- rtor; ins]ttuel par 1 Etat. .ques blanches et rouges tdu vi-
Spa duction des dcfauts des stan- LES CONTRIBUTIONS Aini c'st I'achetCur qui, sage, avec des refets fauves,
Sae. dards ofIciels ne suppriment 'n d ini n actuitte es ta- la nacre des dents. II s'ap-
ou avez confance pas le mal lui-meme, stu un AUTORISENT LA COUPE xes et impbs eclames du pelle BROWN ct a 6t de lui
ai surtutax grand ueent dan la mauvaise pre vendeur ui. en etablissant il y a un moteeau de cendres.
dJan urtut ae grand cIe- paration du cafe par I'habi- DES POTEAUX POUR TE- ses prix de revint, y cm- I] fume at a lt NEGRO
Sdans taxese de pita- L p'ent L'exotI ateur pet bien, prLE' out V .x et Im- B UENO.
la surt.axe e 5 o o c'est entendu. boniCer la qua- LEPHONES DANS L'JLE pots (,x i .r I 'at, (n b- Le- Tableaux.- DeU lines
Sportation et la taxes sur le a eat transr- nt'e p oprC. courbes. Beaucoup de courts
mo qu e d e ]e a merchandise de mau- DE LA TORTUE Par eO\ti-ple&, IOKsqu'une d'autres encore. Quelques li-
-Vous savez qu'une rdluc- .aise ,n bonne. En reduisant "suoiaxe scra ajoutee a lim' ines oiu voudraient ere dni'
d e rots sur Ie cafe a nombr.e des defauts des Afin de ne pas ,voir com- out lo'if, le prop)rIetalre tes. C'est ce que la nature cf-
Jotrs ete unmrage e andards officials, sans obi! mender a strangerr po- i;|nm.ub ni aura rien de fre a nos veux. C'est aussi c.
Son a tenu parole. .e -habint mieux urena- teaux telephoniques le. Bu- pius r rs ue de majorer que nous montre he jpintrt D.
SEn ce qui me concern rer, a denre, on ne ferait reau des Contributions, qui a e monant des lovers men- E. BROWN. Mais avec cela
sus pour Ie degrevement fqu'i.figer a Pexportateurune le contrdle des douanes de I'E- uelO| quelle precision dins le (Ies-
sprcuits d exportation. re ai perte nouvelle et effective, tat vient d'autoriser la cou- IEt l ocataire d4j4 si mal sin! Quelle nettet clans les
nque tue sa Rues Je a. En somme, a part une te+ pe des poteaux de bois dur en point fera soul les frais de tons! Quelle harmonic duIans
tv, routes iles fI o a 4 igere divergeance d'c pinion en dans File de la Tortue, bien air inat. 'Et, remarquons que les couleurs.
T 1ssibl, 2 a d .4 de tre Monsieur A. Aug. Daumee .s'adn e odtos e alaxota .{, r


ue ds e care sur testuels j a m i u gener tat. tiseopC,
r et moi sur Futrlite general tat- disprop rtionnem entire ce vie oue l'artie pst moderne.
du les racroites; voye a ec de la standardisation en Hal- l Non seulement ces poteaux i'Etat exige du locateur C4lui-ci semble etre descendu
es raemes de can ces. ti je sis oblig d reconnai event revenir a meilleur et ce que -elui- reclamera du un cadre ou nsa rmplae un
raines de cotton, le vieux t i e a solution qu'i indi- march, mais aussi ils sent locataire. de e rations
ai outnuue est a bonne. Les six con plus durables, ear rien n Douglas Edwin rown
.des droits d'exportation, W4tions au'il pr(conise pour peut valoir a ce point de vue (a suivre) a mis dans son cetvre touf sa
affirmed qusi les trois amener IIhabitant a produi- les bois durs du p puissante et original person-
elles taxes donnent leur re une denree loyale et mar- I Quand on compare les vie- nalit. Plus, une documenta-
K rendement, il sera fa- change emportent mon adhe- ies constructions d'autrefos CL ATION tion raffinee dans sa curiosi-
%de dezrever le eafe d'un sion pleine et entire. Et je et cells d'aujourd'hui, on TIMPORTANTE te aigue de la nature Non
rou plus et dans un ave- necris pas me hasarder beau constate supnorite des Ipas a nature, telle que cha-
Srcchain. ou e disant iei que mon o- bois du pays, qui ne pourris- Pour dification du public a vot avec es eu ter-
ouhaitons ne les bones inion doit etre cell de la ma- sent pas, sur ceuxvenus de r' i! dame Ersuhe Etienne e- ni pas habitudee. Ma-i plu-
[tOet.ions de M. de la Rue en .jorit des Exportateurs Hai- stranger, qui durent a peine claix n avoir aucune obliga- tot les profits, les contours, les
iQUconcerne. abolitiondes or cinq ans. don envers madame Linstant dtours, I'envers, les proton-
t deportation arri E vs remnant m Augute, ne Oraci Etienne, deurs, es dimensions enfin
[roits d'Exportatjon arri- En vous remerciant, mon occasion
Hi a se rialiser. eher Dinreeteur, de Ahospitali |n'ant eu en aucune occasion aime.
-. ite que vous m'dvez aceordee af contractor avec cette der- Une locomotve, est un Dieu
"t dans les colonnes de votre niere. ,fatal.
journal e vous prie de me Qu'i y a entire elles n pro De debri de machine dans
GNE. EHONQUE rcire vtre tout dvo. UNE HISTOIRE DE s i s troupe actuelle a er,- montre ivant
TE BiN meant devant la Cour Supre- qui causent dans un bain mix-
TRE LA PETITE.RIVIE MARINES rme dont elle attend le verdict te.
DES HYDRAVIONS DE 45 impartial. Un Snateur du Nord 1;a
DE DRL'ARTIBONITE i PASSAGERS NOUS On se rappelle que le lundi I Qu'en depit du pourvoi, la science. la philosophic, la vo-
... .VISITERONT DES 18 jullet vers 7. heures du dame Linstant Auguste croit lont6 illuminant glorieuse-
-T VERRETTES LUNDI IPROCHAIN soir M. Timoleon GuiIme a- pouvoir proc&der a une execu- ment, ardemment un visage
C P it La Pan-American Airways, vait et assailli par deux ma- tion premature d'un titre sombre.
rCommune de Petite Ri- a partir de Lundi prochain, rines saofils. Le lendemain centre sequel la compensation M&re et Fis -, nous fait
re det ,Artibonite et celle mettra sur la ligne aerienne June enqute fat ordonn"e par doit etre oppose. penser a tous les mystbres de
Verettes, n'etaient pas re d'Haiti un hydravion a 45 pas- le chef de 1'occupation et les Que madame Linstant Au- 'Afrique lointaine.
esentre elles par le tleepho sagers. Ces machines ne s'ar- tdeux malfaiteurs parent etre guste, dans sa hantise de s'ac- Dessalines Imerator -
e. Jours-ei la D. G. T. P. rfteront pas A Santo Domin- identifies. caparer les biens de la sous- Noir sur blanc, Noir envahis-
ttreriA les, travaux neces- go : et eront Port-au-Prince- |' Cependant jusqu'a cette da- signee qu'elle convoite tente seur. C'est Ie reve mervei-
euax tte 'fin. Bientft'ces .Porto-Rico. Ces avions-gants t, aucune suite n'ate -don des moyens detournes peur ieux et irrealisable de IUNI-
Rolmmunes ne seront plus seront hebdomadaires. }nee a cette affaire, :parvenir a une depossession. FICATION.
S:.- Nos meilleurs compliments : Un peu plus de justice, mes-
0: o.Impliments. Pa la Pan-American Airways. .sieurs. Eraulie Etienne. (Vor suite en ,6ne p )

R : M
on4


I


1


ft ." + 1 '.
e H ^ 4 ^ '. t .. .. ....




QUOTIDIAN ONDSwn A 18





...... ...... ...'" ... ... .. ...... -- ----'-.-*" ":" ".: "".'":" "."v ..v .'v :" ".:... ...:. ....:.:-.-.. ... .. "..-.:. S.".': ""

pt nazar ass Faerne


DES PEPCTSS T 1ill, eanimr,

. J A N ... .. .. .............
* .-c:^ ,.+ ...... .. : ...





Coorim n $a~e charge qu4r str le. act. 1 s. .
l....g..w ...L..... .....d. .. P t....





..... e .m .. .aremi.ed eiiurde ;a. A ds dt u t.M
e h e 9 vA.. ....... ...e-r"''"'l .. . ....... ... ."-- ...... a.. 1 1.......





pbuerspt4 e1 toIe qutstiat Vous ronre rapponcV dses -
V o.. ..i .pognie n ti de .a ... .M.. ... .. ines .. .A ......
l"a.e.. pm-.e br e pies .Voir A .a. s.. ..... ns H. .. Machines e alculer
.a., .e "...q ... ... :--I ... .. -- .... .. .. ..c.i. ...... ... A ..






orate .p ee p. e Ministre co.p-tent queo .. .TEAdes. .a
porpatrlers 6tiaent engaigEs entire won fldparwouent I Ca
d -i W. ... ... .......e ....... .... 0 e




Coi .nleE. las.irage en -.* de M. restittion.ep rt6int.. 1 I .. i
d4tiwes invcitiebpt d esa pour ourergie non iournie sur1Secret de Hm
pmda p texampes ,be Iong a .. .otre constitution, Ic Sf j I*I....Pierre Labissire
h oi la ii artos demands, en ttendaet, lee rsu ats La trande rharni acie Coupe G
S.io t.vanz, dq suspendre ton.s I.ourp ers et ..nt..goi a-. ...... ..... .......... ............ .. .. ....... .....I
wentitdey rslifiaf$ dtlabirer e :kIe .gations qui devaieut .lgatI .g ...n
Sd.4 4. eonnaissance d se. .. ........... ... .. n eri



Conform teut otre a deuxit'Me d -peche do 12 pdces YP T EU
eptte .) et en cofition de a premire deseure sa3w ..... ....E




r~ponsee Is Secrataire d'Ett accornpagn6 do 1Tgtieur O m m erk No1
qn chef des Trdevau Publics ese pr enta te 13 en notre sein n..|.:p.., No 1
pourirpondrue A quelques question a aM nous proeettre Vex. .
pditiondu dossier quine Danes parviat que e 2m CIEZ PAUL AT X
tionst band ap4ujt par de no tard, qupl nous vous prea es int a McbCrsa ta e c tr .. Pyjars, robes "ie b
.sen.ons ju'iujourduinos conclusions sur eote question pen da... s off.icine et laboratoire les ... rdo an. t cesE d'appart extent
qpi portent requiert d rit.ae come s, a disposition des clients.. .



L'examen n6thodique do contract de concession en re- Stock renuvel6 de martlandises do routes provuiinces
gard dpo, I'storique de Itrprtat acion at de I'excutioneu spcia.ts divers a mellitur march. ......L
chabusive de ses Trelausex, Puie installation d la Compagnie s S. ie p .cl- coditi a I
currte dateet plus partculitre.ent A partir do Iannte 1921. Aie.tec :o" "e 't cop e
piontri one mconnaier quinenous parve d nos droits et in29. ique a NC.
qu'ilest bandais p d tout ettre en tard e, sans soner dous pr- es
erhin sur q'uatjuel a question s trouve plaett e qepar Popin ior dant offivet aboraore pou,-ls st rcerte
publique avee ta1t de fonderent, pour rappeler ie dite
A la mumitre des faits, dous verrez de ea part ee nd re sckrnouele d martndses de Ioutes31 .Vro1 en.ac"



concessionaire quo dara toas lea manquements P 1U Le vapeur e gontrat dtidstoe de frosteer IEtat le partiers Sdivrses au meovit. 101, ve
jamais neit d6fautet avee .toa dgnite nos droits et inD qu e L pc rie, coure, ir de iein eor r-osi iC.
quhommes dai devoir, tout mettre ..en fvsagere, sans solution n ter-
fora e et surequitable la cqueotti sandaleuse apfaire. par oi nio ---. --


Ces donnbes, Messieurs, aiguiliant nos calculs vers des
faits indeniables, il y a lieu pour note Assemb!&e de
rnclamer en mAme temps quedeS redressements techniques,


travnt R a cjtC du aga~ain de dll Luce LAFORAT Rpara-,
tIO eaw tus tre. rail garsanst


de justes d6dommagemneots A no intretrs >sds.. __
Le contract initial pravoyant, 202 lampes de 1000 bou-
gies pour Port-au--Prince et 1?5 de mmrne capacity pour
Cap-Haitien, au total 327 lampes 6 0,75 cta. par lampe
et par nuit, l'Etat auraif tA payer 245.25 Ih la Compagnie,
si effectivement eellte-ci iui fouruisaait, comme Ie prevo-t.
son contract, des lampes de 1 .000 bougies, imais i1 en a at',
dWaprts enqute, bien peu de temps ainsi A
Dbs 1921, des lampes de 600 bougies ont 6td suhN,-ttueP-
Secelles de 1000 Nous basant sur Ie prix des lampes d
1000, soit 0,75 oct. nous trouvons que celle de t'0i ne pr6-
4 senate que 0,45- I'Et,'atn'aurait h payer que$ 14:. 15 au i,
de $ 245.25 d'ob une difference constituent une perte de
$98.30 par nult pour FEtat.
Cette irrtgularit6 r6prdhensible allant sur idix ans et
plus onu 3650 jours, nous obtenons la forte somume a i
358,065 dollars indinmentpay&s a la Compagnie.
11 nou-s coibte cependant de vous apprendre qu'un aecorJ
vient d'tre sign avec la Compagnie en rue du d4domma
gement en lampes h I'Etat malgro notre D6p&ehe du I NMa i a
4.et accord est ainei libell It nous rested do!.VEA savoir ce que represent cette comr 1'.-J U )A, &
peusation en Pnergie Mleetrique par rapport a eette some
indOmebt touehe. l 1 1


S+
A boudi



woo


il (l tJe lJs

Plus let ei

to


S
hf^ en'uw


C
I:^
*....,y




.1



a




en


ret
rit
.. ....








8|
iv'
i....
.'i':" !.;.
:'/- a -.
:--?::


Linutera te meme jour "p
ports colombiens,Cris
Z.. Kingston et New".-Y
Le Manifeste de ce
requ par avion post ,.
disposition de nos clieni,
:nos bureau sis angI<
S -tes Thomas Madiou:--
:Quai (via a vis la Do....
Le vapeur < 102, partira de Nc:w-Y
S 10 crt., directement po0
au-Prince otu il est atot
.1, en route pour les p
S lombhiens, Cristobal, &
S Kingston et-New-Yorkr.


Wm. E.


PANAMA RAILRO
STEAMSHIP LI1


Panama


Railroad


oiei nos cal Iculs: 88 lampes do 600 bougies A 0,45 cts;. t U J IA I H ti U L I .L I P I' BU T
par lampe et par nuit, soit $ 39-,60 sur 14 ans qui restent B ULLETIN N
a contract 6 courir on o0O- jours..oit 21.840 dollars d'o i. <
pertestche pour I Etat de 144.225 dollars. a PortueUvPnm
Mais %eei Wnest que pour ume pr-tendue compensation, venant de New-Yq
Sur quelle base gallons nous desormais payer le- 327 lampes manche 7 Aoflt 193
primitivement tabli. h. Port au-Prince et au Cap-lai 3 passages
tien ? Pourquoi ce mutiame en ce qui coveerne la ville du o 57 sacs de correspc
Cap ?- BIet p rtr dans T
A part ces points qve la Commission soumet a votre e t -t j du mime jour di
hto apprcition, elle voas sugge galement de de pour Cristobal Ca
mander A P'Ex6cutif doe fixer dAnitivemenb avec la Compa- UAant frat malle
gie'ia question da.tarif condition depuis origine par PIent
dsitglements. prayiaos (Arte, 18 ol t:des canalfi- j get's.
MtionD +eittiaui qui ne rdonissent point, ( Art. ) les Jas H C V
eQnditiops qi -ai enot I. 1 eurit des personnes *et des C. VA
biens -t garantissent contre leA dangers d',incendie, ce0.llo Oq *
k. ..., .ous t. 0rouve'rez a "'
dv 4c iaptur quoe jau qoiei la Compagnie continue A fair .. .a.................a..............
.P q .A 0ae. .. .... . . .. _
-payer aux usagers au m6pris de article 20 de son contract .
Vons .m ttrez t.os ces points en, lunibre, en tenant S n In /1 h
cotiPite, co me TindiqOe te mdmrrandum, ( Voir Pi -ee DP .a U 0 .). n q 1a
d if aitque tuis installation de la Compagnie tat.les o s
coOneessioDs 0mt at ia d6trimet d intr s' I Do
collective voire jusquW1a substitution de sa force mnotrice .I l
-Pr.. ; vu.:. 0 m: ..
A vikpeur prvueltartir de -la Ioi de sanct n omme 4n d
i1 len-a6 -audobv.but. sans Aucune autorisation pralable- de- Vide. ..^ ... '.
en -ue autre tbre de tnration diminuant par ainsinotre I .
snnn urs xon a plrx-
forc d'achat dO .OOO0. 'O"t plus de gourdes. S-..
C.-valcul irrautable e4 bao sur te faith que 81 at lIlu
-. de. mbotufts( huil doui d qui c stituent cette trah .b
. ........................... ...............- .. .. .. .. ..


woo ... ....
... .. .. . .. ... ........ : .. .. ..... "
'\- .: : .."...... ? :. .. ........ + :- .... -- : : ", .... -. .. .. ........... ..... ........ "





........... .. .


Cs
'4f~

-e,
rk
2, a
--. : -.;"



ipr|
reet

,,, i1l
at ,

- N--:::'i
....
f^*.
S. '...':,7..:.".







Dfires




ti dela"





LESINONDATIONS ET LE
S-.HOLERA EN CHINE

ANGHAL- Dieux fBl6aux-
t en ce Tnoment de grands
yages dans trois regions de
Chine et y occasionnent de
urdes pertes de vies et dfe
ipropfrlit. CefCnt: li cholera
et le inndations .
Le Chukiang (]a riviere qul
arraoe Canton) gross par 1de
pluies torrentielles. a di(tbor,
d6; ses eatix ont demoli 600
tnaisons et tue 500 personnel
A Canton.
L'epil6mi e de chode rai, e
tau o u sent toujours sur
la Chine en ete, se wpopane
avee taut de rapidity et de
violence clans In part ie O .st
de la ProvincQ dn Honan (ut
le$ auto ntes ont clu den.: .
Rider des sePerurs m62icux
Nankin, Dans la ville de Ha..
afu e s ourrentage des a d. -
Ci.es erot d'une facon irs
t n n a n te ........ ....... .. .............
xxx
UATRE TUES DANS L z
NOUVELLES BAG ARP-
ALLEMANDES I
OERLIN.- Le chnerv
Pranz Von P 6pen a r- A I


w


Associ ted Prts


declaration try's fernme porr ,
combanttr 1dee 0'un cabtot
(K' zr:iit-. 5 i ,te c :s
d(C1re -713Y &leQ tdu rech-
tp da, s efqUle4 ,te tun mar- .
.ti- la Jpu Saquerir urle rm-
jonLe stabl.....l ~le a *et i-
vie do nonnbi.-'etus bg'rr 'es,
rl .:,.n. (.: t p s blo, -
sees.
*4
n armi--" t I. ,.ti"ns
...n m e P' .... ..": :; I t'"p: 1':))- ]

ft "*} 4 ", : |i r -" .. .- > 4 (f

P .- ^ ..



1 _' .

'- "

',,' :. '. ." 7 "., : '- ,, ....... .. ., .. .
e : t : ."'".
: ,,. .. ;


4 .
.44 4 4-... 4,,, "- .4 _
- .. .. 4-


r


_~ ~~__YI_____~I


._l _'_'. -. ,,,"


de bombs que Fan consid&re
come des actes de vengean-"
cekdes nazis. .t.Mrr Sauf, leS
eI.der du prt (communis&e
.: .a die ville, a 't6 tu6
dnna son lit d'un coup de feo.
Un autre communist nom-
me Xirpus a ete bless .h mort
et pluI0eurs atteints Iegere-,
ment.. Des patroumiles de po-
lice renforcees 0nt pa'rccuru
4ls 'ues de4 Koe4itberr pen-
:Ilnt tulte ]t nuit. A Bruns-
wvick, un hon:me a 6t& tu p;.ar'
'explosion d'une bpinhe depo-
seC dans la maisor du mair.e
rHoss Sehoenu; en Saxe. i3 ;
Sen uin tu6 et plusieurs 1ble-
15' (-*ans des rixes entire comrn-
r n, is efct hitlerittes.

r t r
: S AL POUI..P AD\-

N FF. IXE TMME QII )




FC'AGO.- Une fn' c de
; .' de dix unile pe'..-,mne< s
rasembe pour' (.oir ,.
'. D-:.roth4e Polak. unii
e. do 26 a1ns. ux :
S.. iles de son mrarl qu'on


P'accuse d'avoir tu6. Les as-
1-ist i ls taie-nt tellement in-.
p f s de c(.onceoir eur cu-
r oi q'fIn, (lame et se-
d(ux enfiants out 6t.e jet&t
dans la tornbe ouverte.sous la
poussC. de la foulle anxieu-
se de voir colle (u'on'appelle
< cagoz. M6me e p"steur a 1fai1-
!i etre' precipit danis la tom-
be, :
Mrs. Polla a aavou qu'elile
avait tu6 son mrari mercredi
dernier a cause de ses atten-
tions Ypour une autre femme.
La justice lui a permits a-
1tve exc,ptionnel d'assister
t.ux funerailles d(e sa victi-
m e.

MxE
X X
U.N SUICIDE TH.EATRAL

NIAGARA FALLS.-- de.-
v:nt une fou>e e promen1ii
i. va.cances. une tfemme (tli
'a pa te Ide t ees est je-
tee dans te Niagara dti cot6
is ehutes amriea lines. Tan-
dis que des policemen s'atten-
daient voir le corps repa-
'aitre en decf de's chutes, on
'.it flotter le cadavre d'un
:flomme habl> de b'eu, mais
i1 ne reparut plus, de tell


.La a: son du ra

LavHa Ivan M Iot a


Entree Q0' Ba
Sir* -La dirad "M b f


:: : avee Lee Yarnv e
-- :. Ea.ree 0 50 4a1
g._. .. .
4-_.. '-4... 4. 4 4-.- 4,4.4 -


~.
~,


WEST INDIES GARAGE


Sous la direction de

Mr ARNOLD BRAUN

Tiliphone
Garage ............ 2241


N-







4


ei dites, a vos parents et
cadeS abonner aus


c clst laseul~e fa on pour nous
de reussix


I v:
Pi4 4 F ~ ~


fdsidence.......


2,162


POUR ETRE
UN HOMME

DEMAIN.
II faut s'instruire pr des
methods simples, rapides,
excellentes a

l'Institut Tippenhaucr.
1537 Rue Lamarre, Telepho-
ne 2891.
Enseignement classique 12e
Philosophie Steno-Daetylo,
Gormptabilit6, Langues Vi-
vantes,


. . .

GRANDEIBA SSE


Avise les consommateurs de son lait qu'il a
x.c mme suit: i
it Con dens4 sucre C/Ide 48/14 oz $ 6.24 D6tail
t condense sucre CI de '240/3 Oz" 9.10 Detail 'I
t Evatore suerdc/ ade 48716 ; 500 D4ail
t Evapore sucre c/ de 96' o "6:40 Detail'


r4dui t ses


$ 0o15
0. 04
0.11
* 0.07


Cts,
Cts,
Cts,


'44~



WV.'.'


Rappekl vous que les Lait Condense, Evapore et en Pou-
dre Esbe.sen est ie meilleur, le plus pur et le plus riehe en
Cr ,e, it est recommand6 par les MEDECINS et ages Fern
mes autx B3b's et aux Malades, il eat empleye avautageuse-
psur les Crames glaces -ei chaudes, et les desserts de toutes
sor tes. ,
ENVEMTE


SA BON .ARCHEI

Et dane totes les bonnes .ESCOERiS tani
'Prino ue ddans routess les tilea.de jla Provinee
- ... .. .. " .- .... L ". "r- -. '-


k ~Port an
7 ~ ~ -4-- z4-- 4-.--4.4-------4-4--4-4 ---4--- ---. ----.


... ........ .. 44



.. 4.. .


pri
La4-
Lvi
Li


NouvelTes u Mon

: **** 4*'*.y "^ -


41* .4.--.......-...4 --:. "3-.2 .: ..


Ie enter rescues ce ma



Via All America Cable

( EXCL(S1 VIIT 11V U NOU VELLISTt )
... . . . ......... _... .. .. .. .. .. .. .. .


""M


--Ole


L


i:


- slrte qu'on ne put le repecher.
La femme semblait avoir de
35 A 40 ans, .5 pieds 7 pou.,;
4 le taile, urei cihe ure brou
clair, et etre plut6t mince.
xxx
I LA NOUVELLE CON-

VENTION COMMERCIA-

LE FRANCO BEIGE
PAR I S. ... I Le s h m rins 11' iL
fa i res am. ria ins so n t ri s a
larmes par uno serie (1d( .,w-
sures que le Gouver'.i,-ei(
fr'aucais a p)rise et qui, ri1al-
g.r les negociations entrepri-
.ses potur n nouveau traitV,
Ssrnt consid6recs cornme .ra-
vement prjuliciables aux in
t.(rits des Etats-Un is,
e Ie journal official a annon-
ce que la convention frane(
beige a reduit la taxes 6tablio
sur les rarchandises prove-
nant de Belgique. On pr)-Iv.-
ra seulement un droit de 2 r u,
ad valorem sur les prodiUts
Smainufactures ou demi-manu-
i factures. L'ancienne ta.e, qu(I
les Etats-UJnis et les autres
pays continueront A payer,
est de 4 pour cent sur les Dro-
duits demi-manufact1ur6s, et
, de 6 pour cent pour les pro-
'duits manufactures.


A'bq,,le.vii













K:4. 4:d :..: 2 +..io :

-.: : X MARCGAUDP O OR
S fAOUt AQUMKRa Seet&itREDerl


voidt# 4.( a
C. ISSAINTHE (Cap aittmen)
S ranols PRRIntR (PFort-dePsxix
S. Euphroisa DAUPHIN (GovaWiv)
Jn 'nSCAiTTRO O taySi)
Jeane ROIJZIs. (J r4mle)
S. OLIVISR J. M. SA[Rt (St, Marmc
Rttphadl JAuSN (Ptrett-0avel
RE EPRSENTANT EN EUROPk:X
MARfcAU DUPONT
140 Rue Montmartre, Paris.
'EPR.SENTANT EN AMERITQUtI
'Argens det pnulmiit d
.NIWELL AND) EMMET
40 East 34 Street 40
New-York.
Abonnement I DOLLAR par mols
La pubiicite en Haiti se trait de
gr6 ? grt.
Toutes lea communications doivenI: etre
adremses., anx Direeteurs duti Nouvelhis.
ic,.
Ernest G. CHAUVET. Impr;neur,



E 01TORIAUX


Le Me:ioue a envoy cmn-
quante athi res le represen-
ter aux Jeux OYmpuiques.
xxx
Plus-iurvis gouverneir-s et
chefs d'operations militaires
sent arrives a Ia capital pour
participer aux cere.&monies a
la memoire du general Obre-
gon et de la mort de Don Be-
nito Juarez.
Des deritnstrations radio
tel6phoniques entire Mexico et
New-York ont eu lieu et ont
et6 orobantes.


p Depuis que l'Executif a corn xxx
raunique aux Chambres de I S'est tenie L Mexico K. con-
Commeree, ses vmes sur le vent mu d'immigtion char-
taxes internes, lon ne cesse ie gee traiter 1 face-,; i re-
d'en parler sous toutes les soutre les prob1?me de 'e-
formes. migration et Qd( 'ii .ngra-
.I1 esafrmme question dans tion.
certains milieux de la pers- x xx
pective d'une Dicentralisa- Le gouvern m -',I a donn6i
tion. Laquelle? puisqu'il y en 20.000 pesos et des particu-
a plusieurs. H- i ers 20.000 pour aIl d Pit
Les grands principles admi- ~ter A une misic n arch&t i"
nistratils, qui s'appellent que qui operera dans Ia s6ie
vCentralisationm et eDicen- .Ie Mon:e Alb:tn (Oaxaca) pen
tralisationx, sont done a for- dant le rnois d'octobre pio-
dre du jour. Malheureuse- xhain
ment, Pon s'en occupe un pen
partout sans bien les connai ........ ......... .. -
tre, sans les avoir prealab de distinction de rang, ps de
ment etudies. de dist ton de rag, de
Aussi, en entrant aujour, classification selon la p.or
d'hui dan le cercle interessi tion des contributions. u m im
notre but eat d'exposer aim- porte que la Dette pubique,!
Ament ce que ces different que les obligations de-la-Gran
systmrnes ot 6t1 dans le pas- ,de Communaut., soient payzs
se; quelle a Wt leur inluene- usqu'a 50 o 'o par tel Dtpar-,
ce sur lei hoommes et leas ho- ytement plut^t que par tel au.
ses par VtPtalhfails, et quels r.
pourront en etre les. ronsd. Elle n'y attache aucun pri-
quences dans cet avenir que vilge; elle ne fail naitre au-
nous cherchons tous ci mina- eun droil politique so rap-
yer. portant a une alluation ad-)
Commeyons par la Centra. ministrative, commercial, e-
lisation administrative. conomique, superieure a tel-
"La Cenra'tition.- gtf4 le autre situation.
frme awtudle dte notre admit. Par ee, c'est puni; 'est
nistration. Ee a adfini- .' Rensembe du pays qui i
tivenment adopted en 187,. ye.
Malgr PFdention expri- Telle est Peuvre inapprt
me c dm. LJ Conutihdon de ,eble du system de la Cen-
1889 de La remplacer par lai tralisatmon administrative.
bie.utruLIatio n. xxo rlnela
.Je' Awn }je ws, Arrivn ma tenant a la
par doirUtfs heuI eb. ioDent raisnt trn admints-
ten, pendant 40 an I arw .tale
par. alt nonuse wcon en dansj Ce que nounuwwprttewkn
S w^ titrsi\as faire, ceat de retrtwuire
no flnd albtaf PFgeor .7 uf Ew jeWirl, tout le pas-
cow t'jiw r3 $4 t .t" ". U tefmbe bien clesen
i'. & e P s- a .OW. Candelon RIGAUD.

St .. 4 ....... .... ... ,.:.. .:--.


xxx
Par d6cret du President, les
chambres dominicaineS se reu
niront a I'extraor.inaire le 8
aouft.
xxx
La commune de Santiago a
fait demander par voie diplo-
matique le cadastre de cette
ville qui sont. pretend elle
dans les Archives de la Repu-


S;SM4 f644rale de n i' A :
Sides -'efplOy. duheminn e', ... :. ..
S.for Sud Pacifique est I4gale- :
at. qu.le teouvernement doit. Le mjn .tecain.a.
rancherr la question en fa- o primn al e"at rtjfilo
veur de tes derniers. -O a -cepinour-la..r&.
[ ,.xxx ception,, t M,. thl-
Le gouvernement a edl6br6 um. :
un Aerd .postal avec le Gua- .xxx
.temala Hier eat Sbarqu S & Santo
xxx Domingo. 1'a financier
Le president a accord auxi M. W. ]luDiiiii i est au ser-
,.effets des rapatries la fran- vice du government domi-
chise douaniere" m ..... .. ..... .......
..* xxx .
Le professeur Arthur Comp Le president Trujillo a fait
4lon de l'Unive.rsit6 de Chica- un nouveau don de 500 dollars
go a obtenu l'autorisation du ta soci6te. protectrice des
T.ouvernement de venir fair pauvres de ,Satiiago. Ce qui
des 6tudes scientifiques sur le porte A 2.000dollarsta-somme
Volcan Nevada de Toluca. aqu'i a remiss a cette soci&-
xxx t e.
Est parties pour louest du xxx.
Mexique une division aerien- : D'aprZs les notvelles requeCs
ti,.-qui assistera it l'inaugu- par le Departement du Com-
raitioh du cmp d'atterrissa- merce, le cafi dominicain est
poe de Navo'kto Sinaloa. de plus gout6 en :Italie.
XXX i XXX
Les importations ont dimi- : I'Italie recoit le cafe domini-
nue de plus de un million de -cain directement et par t'in-
pesos. terniediaire de la France. Les
xxx 100 kilos lui sont venus 35 dol-
TLe general CalIes est rentre' lars. Elte paye n1ime jusqu a
PI Mexico venant de Boston ou / 40 pour la quality superieu-
i1 a subi une operation. II a re.
reprise. sa chre..de...Secrtai- xx .
re de la Guerre et de la Ma- Pur recomperner IPactiv:-
.rine et a eu une conference te de la Cie des pompiers, It
avec les haut grades dIe IAr- President Trujillo a fait ca-
mee. deau de 175 eelnturons au
xx :x Corps.


xxx
Le Listin Diario dit que cet
etat de fait constitute un pe-
ril national.
SXXX
Le d6partement d'Hv1Ie-ne
compete tablir .une biblioth&-
que de Sante et d'hi yine a
Santo Domingo, a I'usage des
autorit6s sanitaires, du Corps
medicall -


COURSE DiETE ET LEQCO't
PARTICULIERES

A Port-au-Prince et a Petiei
Ville.
Commencent le 8 aofitt
tInstitut Tippenhauer,.aWl.T
nexe et a P6tion-Ville, r
.dence d'6te du Directeur, Ri.
Villate. -
Inutile de redire le 8so
qu'on apporte aux etudes do
jeunes gargons.
S'inscrire des maintenan~t1
1527, rue Lamarre.
Telephone : 2891 et A 1: j


t,'nexe
Heures de bureau
res A 11 heures.
W6lMffl- KcMta m -I. --^-


's.


.La Panama Railroad Steamship Line a l'avantage d'annonce-
Ies J'parts suivants de New-York pour Port-au-Prince, Haitt
dirt,,.temen cha&che Mardi. Tous les steamers sont pourvus de
chamber frigorifique :
>D-PAutT DE NE'.-YORK ARRIV.AGE A PORT-AU-PRINCE
.S. Guaayquil Ie 12 Juillet 1982 le 18 Juillet 1932
S.S. CI istobal le 19 Juillet le 24 Juillet
5.S. Buenaventura le 26 Juillet le ler Aout
S-S. Ancon le 2 AOUt le 7 Aoot
S.S. Guayaquil 1 '9 Aout le 15 AOut
S S. Cristibal le 16 Aout 1e 21 .Aut
S.S. Buenavenkura le 23 Aout le 29 AOUC
S S, Ancon 1e 30 Aout le 4 Seotembre
S.S. (ak"aquil le 7 Septembre le 13 Septembre
S.S. (;ristobal le 13 Seutembre le 1t Seotemnbre
&.4S. Buenaventwa le 20 Septembre te 2. Septembre
SS. Ancon le 24 Septembre le 29 Septembre


: 8


AVIS PROFESSIONNELi4

L'Ingenieur Fritz Pa
offre ses services, pour de%%
sons de mathematiques, A
physique et de dessins --a
Jeunes gens qui comptenuit
presenter aux examens
rhetorique et de philosop*
(session d'Octobre) et A ce
qui veulent affronter les W
mens d'admission A l'ecole-4
Sciences Appliquees (ses4
d'Octobre). ':
M.1hode sutre et rapid .:
Adresse : Haut de Laldui


*~W *Git*IIflqj~*~ **~St~' *- '-in-- ~''*. -
~ ~ A:4~4.j> A:
I
S -


* ....*i- ,*;"*'" ; ^ ? .

Assocuiaon d'trai ca malf Wtander
en p d"4auass"edesongotfdesagri^Ne et
de &forme hi Lea pos




'A, to r A4sl ANDprs n*ErN e

t RfhSE4TAN1 GrRUAR. Wd'Rue T.POTAUP


iuw't..t n..ait 4$+ don .t. n. t n t 6
lxx n aux. emt




g1ie sac. do sucre (320 a iq mo- amount auervic reg
'vres par sae) o toast d :

ortSie P. d o Ma-orias, e GE O R P ,.

ation avee diverse eodipa eures do dpt p
Sgnies.. .I: dsire aussi aCqUe dU: ndi .er Aot: '.i




d."-.y : one PM: 2 here. et 5 heure... l

Les divers examens de I'E- AM: 8 heures et 11 heu
Scole normal de Santo Domin- PM: 2 heures et 4 heres
(o out r6uni un total de 818 Dimanheb et J our eria
SCandidate desde eux sexes. Port au-Prine-Kens t
Au septime round, Papasi-. AM. 6 h. 30-7 r -.3 et 11 hen
to a batetu parK 0 T Siso Li- PM. h. et 5 heures
zardi portoricain. Kenscoff-Port-au-Priew
Sy Ixxx AM0 9 heures et 11 heures
Une cure d confit...s est PM. 2 heures et 5 heures,
jne& par suite de h dercepton En dehors de ces heures 4
Sde la taxes do captataon dans gu1hre, les demanded d'
.oles regions nord de la R6puo tos et do caion pour tra.n,
bliaue dominicaine. Car de c port die mubles et d mat
Scat la seule la monnaie has- raux de construction serc~
tienne est en circulation. Et ssi areees. .
les habitants de cette region DAVID LOISEAM
,jusqu'f Navarette a 20 kilom& Pr.oprietaire d'autos et d
tres de Santiago n'ont pass Cam.2ious :Bon Accueil a
en leur possession de la mnon- d E f ernis Raneuneta
naie dorminicaine pour payer e r __no
a .taxe. -


La question de Projets nou-
veaux de taxation donne un
jaractere d'actualite a l'Arti-
cle suivant, dii a la plume, au-
torisee de notre distingue eCt
S vnere confrere, Candelon Ri-
gaud, Ancien Ministre des Fi
nances: -
NOTRE SYSTEM
ACTUEL DE ( SATIONb, ET LE PASSE
DE LA
aDECENTRA LISA TION)


. ..-s 't aw- '


q[ I"


COCA-COLA





action, ia ,G.oma e .....ta d. .6t e
Sco ntraL cettvteuer d4i dau admithis deGde"::
+at jette dans la n(r rg.meboles soti forire
bois de chauffvge, de frlt eux caboteurAetc et
SAthats de ga4oi0 ccasionnant ainsi tin drainage
Pays. Vous lierndrez aussi particullirement
do rArrWit qpi autorisa dans nos rues la haute ltn.
S"o's Itivitere lI'Elat A rfclamor .des canalisations
ques offrant plus de garanlie pour ces deux vill( .
S; .(meont niemtWes d'incerdie.
i..V4 apporterez pour routes les raisons anumeries ici des
ments 64uitables aux agi sementsde cette Compa-
M"'. ui a toujours faith de Ia fraud sa principle boussole.
.- avons done ind6niablement relev6 A la charge de i
.s Compagai des violations flagrantes aux dispo itios
soi ontrt
SDo tout ce qui prbehde et de 1aveu du Secrtaire d'Etat
des Travaux Public, confirm par I acqu escement former de
jl Companies, consigo dans Pacte du 10 mai, la Compa-
gle d'6lairage electrique des villes de Port au-Prince et
j ap.Hlitien a viold le.contrat existant entre..elle et le
I vrneroeathatien : que I'accord du II Aui 1932 inteb-
vitn au course de l'etiquAte parlementaire entire la Cornpa-
ga..e t rEtad hiltien est prijudiciable aux inlhrtIs de PIElat
en mme temps qu'i est Un acquiescement aux rcIlaation"
: ee dernier. Contrairement k la r'gle de droit Nul ne se
:frdlot sonfOemme le Mini tre des Travaux Publies par I'ac-
cordldes 10 et tl Mai 19132 a cru qu'il poutvai voloutatire-
menlt mettre fin h ce~ rkclaufation.S centre la "(,Impagnie elt'
ee, sous des conditions manifestement oncreus's. L'ccord
Sides 1( et It Mai stipule quo dans( n ddlai 'ie cinquatitt;
jout'V, la Compagoie d'EI'airage EIectrique i*Uit ins:aller i
i ?t"frais quatre vingt huit laimpes addition nelles te six mille
Inamerns ede 310 wants aux b ornesd:, l'ampoule dans la v lle
a4 Port-au-Prince La Compagnie fournitra .ratui ,mnt
I pEtalat parlir du lor, ma i 132 u2ne tquan ite de mille
kilowats-heure par rnois. A partir de ceitte mnmc date, la
Crompagnie ce.sera de percevoir d&-s nbonn's des frai; de
compteur. 'ne etCle slipulation justii:, jIurl quemeni lc
S.Nen fonde de In resolution dtu ..... iv l jt: 2. 1I a ro-
p*lalsue (i n uCompagnie a reiononu la I0itimitr de- r,:cti
-.tions de PEtat. Le Contra de 1i, .st syn.lagna.tique
Important pour la Comrpagni- ono olhizi'm d(it fair(. ct les
i oleurs inddmcnt payve; pHr 1 Elta btiiln ct V& ustg rs
*Tpour les compteurs sont sujets A rpihlition. En consie-
'4oeoce. la Commission cone!ut .' qu 11 voUs plaise. Mcs.
yteurs les Depults, de pi:iidre en consSi ra ion les r6sult.as
Sdeoses travanx.EIlt perns que i derni.r accord intcrvenu en.-
.re eItat of la Compagn-. tFEcltir:age Ele,'t.r;q1e e-t Ian.s I
valeur idguic n'i vanit pas dt soumis & la sanction I.gislative
quoique corp iriaut des ro.itehes eldes sorties de fond,- ie.
en coafoui mt die a t, 18 de la lo de Finances.l rious a 6t4
.p&rAble de constater que ce- accord avait un effel rtroactif-
piis&eb'ignc io LOJI permetlait a la Gompagnie &dexecuter
des obligations a parir du ler. mai 1932 ce qui ne peut
*tre sdrieu' et demontre avec Ie pavement des compleurs
to.joPrs e ig,-des abo*nns la cadacit_ de ct a1e. Aussi
bile .il doll stre re.ilenui que eel acor. i ;a tl, ct _n i Oslt S _
la eule re.ponsabilte de- liinistres qui foit autorie ;
La Commission conclut a ce que Ie Gouvernumeut oblige
Sla Compagitie par tidles actions que de dro t. a rembourser
. s valeuws frustrtes A FElat hailtn. ElCe croit 'galenment, j
U'e?..ieiir s Deputs.. .u'iI serait n&eessaire de provoquear
reolut~iott du coelrat &n face de; manque#nment mant-
"testes, des abus denonces et de l'acquiece.ment former de
L a Cnomn pan ie.
La Ch:0i.t!re fera done son devoir en laissant au Gouver- j


cement le coin defaire Je sien.
S Fail Ia Chambre das D p't4s. ce 6 Mai 193'.
SLe Prdsidenlt E. PIOU.


ZI Rizppore7 : n-
L. DEHOUX.
L:"..e mmbres : Sthtphen Latuerre, No4 '.
Jastin Angliide.


LMr Notvn t4r^s r


< :: /. .-'.";-7 /^.**:'"
S.A-. A .



me nier
Iwe VveJ.h


attire i'alleul< 4) c sa

c e au(inI e a ec:

parole a (t relle



Crepe de chine franpaise
Crepe satin touite.s nuances
Chiffon a fleu)'-
Pickvic mesh
Daynteo mesh
Shtintn gi i h '. s no res


4e s ts s s :


-44 0S


deil Ie I'1
a J a I


la


votis (Itn suivez 1,61 Ino-


SStt


qlaus les


st cteS


SA ONO-
.. .
1


yusq


I- e/


Toujours prete a vous


p e.


aie


Fouu Ind,


Pour copie co)fon r ,r
te: S-'rr tire-.Adral de. i Chaimre del& Dip "
Lbon P. REMAIN.
....:..t .Pr. .e, le Ma-i i3-- an -- -e de ri na pen dan e
"" LCChimbri dae Dnpt~
t; CommisWio Padrmentaireehtrg6ed'enqoi'ter snr lers activbi4s d
SCaompagnie d'elairage Electriqte des Vfts. de Port-a- Prince it thi
An Sacrtaire d&Et des Travaux Publies
E:. n sef Boreae a
S Mosieur i Ser6tai re d'Etat
::La Comission Parlementatre charge d'enq a'ter sur les activit&s
d: la Camptagfie d'E lairage Electriqne des vilis de Port-ae-Prince et
31U Cap.Hattien a I'honneor de solliciter dle votre DWpartement le dos-
.:er oomportant contracts, accords. sons accords, plans, rapports, tor-
tipoda&nce bhaig36e, en an mot, towutes pikeA s gn nralement qiel-
.tmques relatives A la dite Compagnie.
'Ele s'estimorait heureuse de receroi r au pWne t6t de votre l6eparte-
mGot me diff6reates pieces, indispensable ses operations.
t Commission voua demand d'arrkter tonw pourparlers et nugooia-
tmstre la Cowpagoie et le D6partement. en attendant son rapport.
Veiht agr6er, Monsieur le Secr6taire d'Eta,, I'expresio de nos sevs
tftmnts patriotiqnes.
Le Rapporteur: Le Prisident"
*, DEHOUX ED. PIOU
( Pi&e B)
Port-ai-Prince, fe 12 Mai 19q32 a 12 ema'de vind6pendance
Chambre des DWpute
La Commission Parlemn3taire Charge d'etqnuter sur esi activitAs
-de la &apagnie d'Aclairage Electrique des Viles de Port-an-Prinee et
At Cap-Haition
At Seer6taire d'Etat des travaux Publies
Fi see BUreau7.
Monsieur le Seer64aire d'Etat,
Lsa COMme Nm Prlementaire cbarg t'eqnMuter sur les a4tivithe de
(A suivre)

..t" --t--. --.'"""'. --.- ...... M .'.- ... .



: % .

b.' :$" "A


41 5.4


VAPETJRS


COTTICA
. MER -
ASTREA
VAN RENSSELAR


MEDEA
FLORA


DATES::


ARRIVEEA PRP-AU-PRINCE
27 Jmillet


22 Joillet 4 A
29 Juillet 11 A(
5 AjUt 17 A(
12 About :

de New-York pour tous es ports haltiens
22 Juillet
12 A,'Ut
Deparl pour New-Yorl


Ot
oUt
out


VAN LE' SSELER 3 AU'
ORANGE NASSAU 24 \Aout
STUYVESANT 14 Septernhbre


t) art e E' Iurope


DE BANEBOUR(
CLRES 2 JujIlet
UN VAPEUR 16 Juili-t
UN 1 A.'EL R 30Juillet


i Tous les qutDze joMrs un


I ..M-TER DAM
S Joillet
22 J.uliiet
3 Anut


AlRIVEE A PORT AU
2 AQ:ti
15 At it
30 AO t


PRINCE


5pairt poor I'LEuope


vapeur pour Eburope.
T,,Iph( nez au No :3415
J. F. MAUSEN
AGENT


LOCAL


"


- .--.--- :.;;.. -:..--:----* ---- -:---------- _---; .-. -.

Ilineeaghdee

-P o ". "" aa.u""jj ..


_~ ----________r~---rrrr\-~-~UL;I~*~l~ ~X


- --- -- -- ......


~E~g~qq~i~g~I~


~+*L





,Io


EM


H Aad
ArgoCure


.Fanr, Uon, 4eglaco 4 mnei
turti quiP ti.t : .
Lvaison rap$ e effeetu4e
i~U& !Jirremervrrr's eu
adouI petiuli bteren dan tou
tes ~e dfre&tlonb de Port au
Prinee et dle P4tion Vule,
CLACJu^ts
Noun avona toujours en Yinia
les derniers modtes de gla I~
rIs enaectr A artir Jde Or
25.00 et au deesues, vndables
avee facilits~a df pavements.
'lesa glR rtReal-r plus MQra
et les phit 'conomique. '"
Nous avons en vente leader
niers modNiet de sorbetitret
de tous leg dimensions A par
tir 4e Or 3.1(, et au desua.
FNTREPOT FRItGOuFIQUE
Nos chambre3 froides 9nt (t.
recemment mise A point et
peUvf nt recEvoir n'Wimpo.rte
qu.-l qnantit6 de viande de
poisons, le 14gumes, rde
fruits, ete,
Le Public ast ordialement
invite & visiter notre usine ,t
i inspector nos mordes d4e gla
ciares et de orbetibree dans
notre salle de vyen'e
Consommer de la glace c'ent
fire de I'&eonomie


INSTIT UTION
MARAT CHENET
Peis ionnat-Demi-Periona t-
External
...... Ave..........A nue des iDalles
Pont St. G&eaud
Port-au-Prince
L institution annonec, aux
families clue les ours dru-
co-mmcnceIIt Ie lutd1i pl-rmier
aout )pour continuter flsqu a
la r'entree d'oetobre,
Ces course se donnent in ma-
tin de 8 heures i 11 heurs,
par des pxrofesseurs de choix.
En outre, le registre Iupo
les inscriptions est oiuv'rt a
partir (du 1er Aout et p-ndn t
toutes les vacanees.


el 'dt~


i~ll"""""


10111


da-~


rloaU


avant 1-.1 e


I o 'l I


SAIEH


w^


)e~art de New=%IYork


COIDtT





........ .. .. .. .. .. ------
,- Datt table ux eflCore
":ils: ont r *i ; i
Le %.0
phbre& de 'ileetrieit-.
Mnisape tragi-
que d c Inompn,
1 fw fn' nte -, of)
lratse at neh6 sa piti6 sur
tpt 4 datresse
? flo ojwn,- rutilant
et verdoyant qui semble abri-
ter iu Ie odeste cabanae pla-
e6e en retrait.
Les Eglises de Ste. Anne, St
Joseph, P&tion-Ville, la cha-
pelle de St. Aitoine ofi se mas
sent et se tassent, pour sy en-
gloutir toutes les esp6rances,
toutes les douleurs humaines
ettoutelea gloi res deAs saints.
SLes peintures de BROWN,
parent un-langage universe.
-Allez done leis vr sans plus
tarder A: PHotel .Rialto* of0A
I'Exposition ine ,4urera que
quelques our .



NOUVEAU SECRETAIRE1
D'ETAT AU MEXIQYE
MEXICO.- Le General Abe-
lardo Rodriguez a etP nomw
m6 secretaire d'Etat de la
Guerre pour stuccder a au4-
neral Plutarco Elias CaIles,
qui a demissionn6 Ia semaine
derniere pour des raisons per-
sonnelles.


-as -


~kraei:Jr~r :-n ~ i.uvtw5*M
rr-.rni,-rr.~~~A a *Ervv a~4


--..... ..... ... -- -u ,H .-W -, -mHW _--< *. .


AT IONAL


....... .....
'... ... . .
U. i t i t. e t t.. ..r. ... .. yr
............
.- 4 -.- .




Une institution autepr amu Ipcit d'oeuves


_ew i 4. -.
S lanes, nconna- res eurriers, artsans etsat etosde ortne


ens de maison dome es sans grever eur odgel,moyennant


ogurdes, peuvent ner Quatre mille gourde.


Catrons de commerce, chefs d'industrie,
qui vous IibIre du souci des ceances


parez aux isuffisances ess venrtes,


par Pachat d'un


MAISON A LOUER
Ayant tout le comfortable
situee a la Ruelle Duncombe
(Bois-Verna)
Pour tous renseignements,
s'adresser .i
FIingeynieur Fritz P ilre
(Haut de Lalue)
oU a
Me. H. Maebranche
(Rue Dantes Destouches)


idecins, Ingniturs, Avocats, Sdnateurs, ran Digtaires deta:
toalite, Jourralistes, DONNE7 I' .MPL.E DE VOTRE SOLIDAR lTE SO


ious


Reniers. capitaistes, co e en joat,AUMNTZ V
tous qui habitez Haiti, rendez-nui service ac etant le billet de


Reresenlants
r%?*
uA L


3a Loterie


Nationaka


Paii A eioiean A


A Pair do lundi 8 Aoft 192, la PAN AMERICAN AIRWYS, ICN,
inaugurera Un nouveau service cutre PORT-A t-RH 0UNCE et KiN6STONN
J AM AIQUE. 0e nouveau ser-vice fo. ,'uu.era ue ;p .ar P:manflP daUs
chaque dire-tion,
L'tiunraire sera come wsuit;
VERS LOUEST LI'-S ESI
[Lire de ifaul en eB 'n t' 4? .{ .u.
L UN () [ STA IO7NS L: 1 D i
Laiss 8.00 AM SAN JUAN Ar.vw 4.30 PM
AfiN^t !0.0K AM SAN PEDUO ktws 2.15 PM
Lailse 10.30 AM SAN PEDRO rRmve 1. 45 PM
Arrive 11.00 AM SANTO-DOMINGA Iai)ss L I PM
Lai.se 11.15 AM SANTO-DOM)IN(GO Arvr 1.4) PM
Arrive 12.45 PM PORT-AT-PRINC LaCsse 11 .00 AM
Laisse 1,15 PM PORT-AI-PRIN'( Arr ive ,30 AM
Arrive 4.15 PM KINGSTON Lasse Z._) AM
La jonetoll pour Miari -a e fer A King sto. dJ its et fl.iplaePS pamt.-
ront tes .Mai)tVis miatit. arrivant A Cienufuegu-, (.'u-a, a I, P'M et ;


Z 4,38 1M4
Li'~m pQl4UW4V }oll


i


s/i
Sabin


7..,.~


Arrve ; >.9 PM MMAMi
_Las ].-i P PM .N iAN AS
Arive, 1.jl PM NEI'V1 .A
Lai 9,4u iM P{)iT-A. .-P-RI ", .
A rri liu AM P{ .I-Al -Pi C1
Lais-e '37 AM SAN \ PI!)!o}
Arrive 7.i AM S .N PLhlPt
taisse (UN) AM .\ J'AN
Pour 's-rv.tiuuI -l friilw .. ; .
vice rapide d'Expvs po'r l'.PAinmie In \, .:. ;
appelz AutolaUtc 32 -t, 3- i,


-- Pord-au-


i., I SI'D
.' ./ /a.t en lHas
P.- a 8.30 AM
\".": 12.30 PM
1- 1.00 PM
-A';', 5.30 PM
/i 4 iE.\DbEDI
S6,30 AM
urn ,05 AM
l., 09.25 AM
\ H'l 12.5 PM
( ktu' (t dtu Sud


U ..D7car4ii


I { .-


FUMEUItS D'HAITI! Maintenant vous pouvez apprecier Ie golt agraable d'un tabac vieilli < COMME IL FAUT a La Com
gnie des Tabacs g Comme 11 Faut) a attend des annees afin de laisser vieillir les tabacs choisis qu'elle offre dans ses cigarettes.
les(a soign6s minutieusement afin qu'ils vieillissent jusqu a ce que leur gout so]t parfait comrne seules les annes pe, vent le fire. Ces
bacsM'.t maintenant atteint ce degr de perfection que a Comipagnie jugeait nercessaire pour la satisfaction des connaisseurs et, arm6e d
nombresesn~~tes-'aexpdrience dans le tabac, elle offre une g clgette qui n'a pas d'6gale en Hati, un tabac pur et pa rfait enroul6 d
du -papier pug ~sain reconnu dans le monde enter comine sup6rieur pour votre sant au composA dit pectoral; une cigarette qine
tient aucuns produits chimiqes aptas rrter vore gorge; une cigarette q ne laisse aucn arrire-got d6sageable une cigarette d
aro14e nature et delicieux; enn mot une cigarette qui se laisse fumer el replace avantagement m.me leV cigarettes import I
FUMEURS D'HAITI Dames et Messieurs! Pour vote satis n, v.ore bien6trxe, Ia protection de voe sanz c
cigarette de tuxe offerte 'pri' des cigarettes ordinaires. 'a CssCye ce jour la.


, COME IL FAUT
f. :" -


i tes Se laissent I


Nolez bien; L'eexce ente reputation de notre marque A Comme liFaut a en Ha
est une garantie que la quality des matieres premieTres employes dan nos ci

.- .. ... .. :. .....


umaier t


garettera toujours maintenue h un deg'4 superlati

4 .. ..g
, ~. ...... -- '.- ........ .... ... .... .......-. ... :,-.: .:.: .:........ .... :: .


de
.yit

:'";'.


/-/- -" _"


-49


-- 7


i


ge proprose Xaider,


qli


la


eidr ln-e I


va.ut


I~rrCigarette