<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01623
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 2, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01623

Full Text
... .. .... .... ... .. ..... ..
.-. .-. . .
I--- -----.. .. .. .>f,.'. W....... ....
....,.:..... .. :.... .. = .. .. .. .. . . ... .. ..... ... . .
....... N .-T.-.-.-.... ....... ..... M AR. .....
..... .. .. .. .. ................. ... .; ....... .. .. .. .. .. .... .. . . . .:.. ."'
.................. .. .. ......... ....
...... . .... ... . .... .. ...... .. .
... .. ... ..... .. . .. .
.I. ... .. ........ ...... ..... ... ...... ........ ......... .....
.. ......... . "..... .. .. .. ....... i . i k ... ..... ...- .. .. .... .. ..
.. . . .. .. .. .. .......... : .. ... .. . ..... : : .: ........ ......_ .
.. .. .. :.. .. ...... ...... ............ .....
.. .. m.: ::ia.. :.: .. .. -: ......... ........OI I E :
.' s . .
.............
m~m !, m,, .... .. ..... .. ......,. .7- :.. ; m ; m +
: : i ..... i T a m C. . . .. ... ... . ........ ....
. . . .... . .... .... .. . .. . . . . . . .. . . . .. .
~~~~. .... ... .......... { .[e!No? t .. ..... ---t r l s g lr e l
... ........ ...."." .. ... ." ",. ... . .. ...
+=. . . .... ...
.. . . .A -.. .. . . .,. . .. .
.. .. .. ..... .... ...
. .. . .. . ... ". .,' . .


ens avons annonCe"C hier
M. de ta Rue a du: diffe-
Sson conge, et qu'il ne par-
-on ares le vote du bud-
t Nous avons ainsi pu -.sa-
irque ce. conge n'en sera pas
.car le Conseiller Fman-
er voudrait profiter de son
ur aux .Etats-Unis ponur
r4 de mettre a execution
tfndit u Gouvernement, enl
cui concerne les travaux
irigation de la Vallee de
A.rtiblonite, sans qu'il soft
estion ad'un emprun, et de
trat a Cies Compagnies de
ites Bananes. La Direction
tmrale -des Travaux Pu-
es eaut executer le plan
irrigation de lae -Vallee de
tigbonite. Ce que le Gou-
bent voudrait enswite,
iune entente avee les gros
eteurs de Figues-Bananes,
S.garantiraient Pachat de
ire rteolte, et qui aiuiraielt
fI place, uniquement des p&
nieres, afin de passer aux
tysans et aux cuiltivateur
plants s.l.eetionnes t- -- I
r faut.
M de la Rue, d it-en, a pro-
M. ea ed 1a uez >
as de. soccuper de la ( te-.,
n sous eet angle, pendant
n eong.. Tres certainment
Issi,notre Conaseiller Fihan-
r ne manquera pas a a sui-
du voyage de ,. Sales
wYork. de faire son pos-
4ur'pIrendre Ie million d&
..... VS .onTiM de Ia det-
frawa ise, frappes de d6-
ee quinquenale.
'te; valeur aidersit, pour
tiers pres, a equilibrer Ie
get de M. Hibberte


-1


Rf i.P h w a ..l.e U............
i .ft Pf. l e. ..... ...
Ces jours-c, la question de
notre cafe pas'iOnne tous
--. .- ceux qui constatent avenir
............................so bre de notre Pays A
..... ............. t. d'un tas de mem res qui
Nus crorv. savoir 0que Ie sn.t Ai tude, il ,y en aun.e de
ler Conseer -de .A mbassa- ~'tris grande importance: Ce'st
de des Etats-Unis:a: Paris, a une reduction d ptt.
ee. degn pour remplacer Une.enqu.te. srieuse doit
. Dana Munro. come Mi- s.ouvrir e cette fin, et Les teeh-
ni .re Anericain en iaitL niciens, chiffres en mains, doi
Nous sommes trees neureux ventt pouvoir prouver aux hi-
i-e le Dipartement d 'Etat i:gs te navigation Ia naees-
aft choisi son future represen- : ite urgente daider ..otre eca-
tant en: Haiti, parmn son per-: fIe en r.duisant le frret. Si
sonnel en Mission en Europe rien n'est fait das ee ens
Quand on nous envoie des di- inotre -principale d inrke dj5a
plomates -qui sout rests dans si handicapee, ne porra plus
I ambiance de]a .Division La- latter,
ano Americaine du Departe- Que ks Pouvoirs Publics,
ment d'Etat, ils out tendan- Chambres, Senat, Constilides
ee a eonsid.rer Haiti. sous Ministres, Ie Comnwrie etc,
I'Angle de a subordination. entreprennent Un mcuvement
'Par ailleurs, M. Dana M un- pour baisser le fret du cafe.


ro p-xinou- qutttteI aer sep-
ttembre, va-t-i s'en ai er s.ans
nmettre a execution e naou-
,..eau pila+._ t'--Pr-sident Hoo-
rver, concern-ant note situa-
Ston, plan don't nous av:ns de'
ja donnen les grande lignes a

.Ministre Abel L6ger, laissant
pour comprendre?
11i y a quelque chose que
zous no's moe com-renons
:v4<


i APRES LE CHEF DE LA

POLICE DE CUBA, C'EST


.....................C ES--


LEQUILIBRE DU
.- -.......BUDGET ET LES.
NOUVEAUX PROJECTS
FILNTlERS

Le Budget :de Ia&R4publi-
que est deficitaire. C'est un j
fait que nul n'ignore.
Au 30 septembre prochain,
|au dire mme du nouveau Se-
ceretaire d'Etat des Finances,
:t Lucien Hibbert, ce deficit
dep assera 3.%)0,() gourdes
si rien nest entrepris pour
trouver les moyens de couvrir I
;cet exc-dent des defenses que
les recettes.
Pour couvrir le deficit! et'
_realiser I'equilibre du Budget
Ie Secretaire d'Etat des Finan
es eompte surr la e&eation. de-
certaines taxes nouvelles et,


IRE.M1EKULfi. UIv a a pe e 5 ours, Ie .en tfautres eas, sur lFaugmen-
Madame Vve Ducis Viard, Chef de a Police de -Cuba tation de certain impots d4-
onsieur F6lix Viard et ses ambait, atteint de 36 baIes, I ja existants.
ifints, M. le Dr. et Madim. stin Viard At leurs enfants, e Capitaine Grtacia Sierra, bre de projects de loi ont e6te
Set Madame Emile Viard croyant operer une perquisi- ou dcja presented& aux deli-
leurS enfaits, Monsieur et tion denoncee a dessein, subit berations des Representants
adame SUmner Gaillard et II'elatement d'une bombe dis- v.du people on promise de leur
rs enfants. Monseur et ~M simlee dans tdes papers sup- rtre soumis bientot.
me Lo0n Viard et leur en- pos& &tre des tracts ccmmu- Ces projects, au nombre de
t., Monsieur Joseph V'ard, nistes : ii fut tue sur I'heu- onze et don't on peut retrou-:
..emoiselle A;.n. Viard, Vre, ver l'numeration au Nouvel-
emoiselle Louise Cheva- La persecution est tell a liste du 20 Juilbet, consistent:
t Monsieur etMadame Au- Cuba. que les adversaires dun lo) en un impot dit %taxe de
kste Viard, M. et Madame Gouvernement sont a bout capitationw rendant obligatoi
.re v Mont-Rosier, Mes- la vie ou mort! c'est ce Ire une carte d'identit6 don't
mrs Emmanuel, Raoul et qu'ils disent... I'acqusition devra etre faite-
an Mont-Rosier tous les I la suite du versement re-
tres parents'et allies trs nouvelable chaque annee -:
nsibles aux tImoignages de -d'une certain valeur a la cais
pathie dontils ont 4t 1Vob se publique; 2o) d'une aug-
t de la part de Son Excel- mentition de 5 oo a 'impor-;
le President de la R`pu- LES COLONIES DE station; 3o) d'une nouvelle im-
iqe et de sa famille, du i position sur le timbre; 40)
terg-, des Congregations Re VACANCES sur I'enregistrement et des
ense s des membres du Gou hypotheques; 5o) Pimpti sur
Thement; du corps legisla-* Les enfants A qui PAssocia- le revenue; 6o) une nouvelle
f diu corps judiciaire, du dtion pour les coloniesde va- loi sur le sel; 7o) sur talcool;
Srreau, dii IRev. Pasteur chances va permettre de pas- |So) sur le taba; 9o) une ta-
x3bu.l!, des Associations ser quelquesjours la ampa- xe sur la gasoline; 10e): une
Ps unilles o.e aint Antoi- -ie sont parties ce matin vers nouvelle evaluation et une sur
tLe Noel, La ruche et des S heures pour Petion-Ville, au taxe sur 'imppU locatif; 110)
breux amis dee la Capita- ldnmte de 30. 11s sont passes tune augmentation de la taxes
Sde la Province 'ocea- auparavant au centre de san- d'irrigation,
sde la mort de leur regret, tt ou, apres pesage et mesu- Le tout devant donaer s.-
..... .agea, n dre une fiche pou-r on les provisions officielo
OSEPH DUCIS VIARD chacun d'eux. r endement fiscal de 3.916'
j"rient de trouver ici avec Gais et joyeux, ilt sont:-ns- l000, gourdes. c'est-a-dire: co-
. :e ,,4,res remer eiements, tallds dans une vaste mason -:vrant le deficit prochain e
lpression de ieur yive gra- Paion-Ville, t eeoe ue plus
tud:e.... '}: Nos compliments aux orga. }tuede 16000 goureea, : Iu : a
oa rine :e. Juisaris de 'eette:bellem-l:,- : t e .

." ... .... :... .


Tn f I ignifleatif qui d(e-
note 1 pen d'espoil' pe'
dent CeS I porttnU I do noi re dot-
Ite francuise vient de soe pro-
'jtire : plus de 700 titres do
I 'Emrnnt 1910 ont et4, p.r.en
te: a 'Agent fiscal p oir etr
rembourss en francs cou)

Voila dix ans que 'Fespoi
ide toucher en franes-or dure.
11 et certain que les porteurs
qui avaient touche en 1932 au
taux dun franc, c'est-a-dire, a
ce moment lia a 13, et eui ont,
depuis, fait travailler leur
capital, ont fi'r uine meilleure
:|affa:ire.Tadis qn ceu cquii,
depuis dix ans, laissent dor-
am- Veur- argent uans ]'espoir
:de toucher en rancor, et qui
fin alement toucheront un


franc A 25 au lieu de a 13, corm-
.. -n- 1922 .........
En tout cas les 700 titreis
quion a pr. ents le mois der-
nier au remnbou rsement attes-
tent qifu'n tient vaut mieux
que deux tu I:auras, comme
dit: Ile proverbe.



LE DINER CATALY CHEZ
K:A RL A PETION-VIL LE T
Un_ g-roup d'anmis ofire u.n
diner chez Karl I P tion -ViN-
le jeudi soir, au cours duquel
les Cataly chanteront leurs
meilleures chansons.. Ce smera
S tI '
jan ri, et eritable... Cab- ret
Montniartois. Ceux cpli v- 01-
lent y assisted n'on iqua s'ins-
cvire direcetement par te!epho-
ne a Peticn-Ville. On sansera
m.pr. es le diner.


NOMINATIONS

.Nous avons appris avewe plain
sir I es nomminati ons doe MM.
.J.acq.ues C. Antoine commune
chef de bureau et Jean Fou-
chard come sous-chef de bu-
reau au cabinet particulier du
:Pr4sident d'Haiti.
Nous presentons nos mci)-
leurs compliments a ces inte-
ressants jeunes gens.



LE DOCTEEHR
JUSTIN CASTFRA
CHEVALIER DE LA -
SLEGION D'HONNEUR

Nous apprenons avec plai-
,sir:que le Docteur Justin Cas-
'tera, vient d'etre d"(cor) 'e la
Croix de Chevalier de la 14(-
gion d'Honneur.
Nos vives f6icitations.
..........


la fin de la C.'io dv ,I-pl .'::
que fait notre, confere alI-
tt-Journal a nos -sx:est ions
relatives la situation finan-
eiite pour pouvoir irpond, .
comme il le convient.


It ,PAOES

ue pt-f Antid
:: uotiiaan d'tidfH


.... .
N-* 6..***,,1- l2St?12

ito Quesiloni e to Vionle b 10


Hier, en s4ance publique du
C (onseil Communal de Port-
au-Prince, .lecture 'flut dc(nnee
dte la lettre du YMinistre de
I' lntreicu r, at-tirnt m Iatt t-
tion kl EIi ('a c i ,.n,'l f Pu Q I t.-
au t-P"ince s ei 10 -ih Fre> pri
t'es par i C(ap], .I-nlv'1], (Ca:yv
f-tr. i cf' fixant a 0 ot< pr:o
I- ruwl ution ldu prix It 1a
viande,
neo theovri nouvelle qui
rius serhble asscx, d(councq'-
tante a 6te expose, savoir
qu'en laissant Te prix de la
viande, cor mne i, est actulle-'
ment, cela perrmet aux bou-
chers de vendre trs her 1,
rmorce:ux de choix aux e.-,:n.;
ais6s, et le reste i tres brn
march ,t la masse...
Si nareille form"ne poin'ait
&tre sincere, 11 famli-ait fixer
le prix de la viuande A dix fo i
plus, et la masse n1aurait qu'a
caller prendre gri'atnitement sa
part dans les boucheries.
LPas d.e paliuanterie La
.. .. -- '---------' ;
Coimmue de Port-au-Prince
doit fire come on tfailt t:
:tons les Pays, quand iL /de combattre les profiteurs
_.. commune r, 0 7)0 conet I
mes .la live, ont fait mettre J.
yr ( I 0(-,. c ntimeS. In -b:uf
Ss1 ve"n it nv ut'n, 250, :(
h i :Vi 0 I IrnFj( IQ Kt.
., e to)re redlu t ion fl a s I
S)i x Ie la v\'and.(- s'iMpose.
Tout le reste n est qu4-e pit'-
texte.
I est. a regretter que la pro-
io}t on de flxer irrn-idiate-
frln-u in rV4ict-Umto4 .. ra it-
-ce -o- -.O.- c ntin nl : 1.-1
6t' \'ot -,t ve, + ) ,, i 11,i oe i .r .
du (Con dii t( n(nnI al nit (
in} p>o)ur 1a .forn'Imati't f d'n.
(Cmit+ ap>pele it etudir a
cjuestion. a c~onsulter 1es bou-
c(he's, e-t a fare ne ran p) ,rt
Quelle ecnsultation rioit-on
tavoir a.voe les bouheies, (unand
ion salt pertinenmment one In
Commune avatt fix5 n5 to.)- n
times Ie prix de la viandmi
l'6poque que e hceuf se ven-
dait 250 a 300 gour'des?
' Aujouvd'hui que Ie brenf fot
a 35 on i0 coulIOde, i ...'


tout simplemnnt ( 'n -lu
le prix dans une proposit ion
equitable.
xxx
Quant la.question du pain
iquI esT aussi important t, Ie
'Departement de 1'intnlv;ur
'n'en ayant pas souffle mot, 1n
Conseil Conmmunal a
le silence., 'estdC r e-mar!


LA FETE DI.T
RACING CLUB

C'est dimranche prothtaiu,
comn le mnos l'avons de(ja z.-
nonce, qu aura U 1M i n13 Pare
Leconte la fit one f dnnoe 1
RaZcing Club en +h.on-u,1 i 0.
Ias national Phnl ] Pi .'
gnier. On se rap0pehll -l : -
ces tqu'elle eut Ie maoJs dernme.,
S11 est done a peinene nessaire
,de lui fire de la reame.
Qu'on aille en fo ne au Pare
Leconte dimanche.


____I


r-nTte ~ r A".
..... si /^* it T*~ t^?tr


'*





LORIMER PFNIS NVENTE PAR POUR KNSCOF
4 4wfe a CONVENTION Ul A I est annone au pblV
HW IalwmtienUlne Og ci uheat sux poy6a ae
...I SaMe i .. :eo r....
S enis -a.prononc6 une nagnk !tu Io. d ue obfga pon or A b,
fl0ue conference aT local de la thcaita passee aui pp c a
Uigue de Jeunefse Haittenne M'e. Hermann Paqui er 4& m t au vlP eWrww wt e
evant up auditoire -nomi- hut Mai mil neu eent tren- tos et rde %J.
breux oail on remarquait MM. .te, enregistree, 2o. d'un juge- Pour ttu hsagnement I
Alfred Viau, Jean Brierre, nent de default rendu au pro. prie ...dresser GA J
Justin.Movntas ete. -.le- talen- fit du "Tett No-beift Molleni- GE CHRYSLER, Place Gef-
tueux 4crivain (un griot de la tiel centre Ie sieur Leon Ray- frard, T61.phoqne3 3341. -
- ..re-h euref-"fit un e-m erv ei mond, prtr eisa quaiieT e u- dleures de depart, a partir
leuse promenade A travers la teur datif des infants mi- du lundiler Aoit ......
Jittrature du pays. II a'moin- newus de feu Berenice Josa- Kenseoff- crt-aUPrince:
tr6 que celle-ci en fonetion de phat ; Carmen Mehu, There- AM : 6 heuree3O et11heures
la tryptique tainienne n'a pas se Mehu et Joseph Saint Die, PM: 2 heuref et heures .
refl6t6 PAinme national. Con- par-le Tribunal Civil de Port- Port-au-Prince-K e scoff:
fbrence, en some jalonnB e au-Prince, le neuf Juin mil AM: 8 heures et ..heures.
d'un bout 'aiutre de slides neuf cent trente deux, enre- PM:, 2 hetI rset 4 hetures 30
argumentations et qui aurait gistr6 et signifi6 tant par. Dimanche d ou j frs
dfl etre prononcee plutOt de tie qu'a avo-at, 3o. 4'un juge- Port-t.uPrince-Kenskoff:
vant la clientele toujours dis ment sur opposition rendu AM. 6 h. 30-7 h. 30 et 11 heures
tinrupe de la doete Soce &t par le meh e Tribunal entire PIL 2 h. et 5 heures
d'Histoire. et de, Gographie C les mares parnes le quator- Kencoff.Port-au-Prince
d'Haitl, ze. Julle It de eee e lte ani0i, e AM.9 heures et llheures
Nous sommes n ement enrn e4r6 et signti P21. 2 heures.et 5 heures.
heureux que le critique-histo- ktant a parties qua avoects, il n dehors de ces heures r-
rie- n ait pens4 A mettre en re -- sera procede6 Ie LUNDI que gulres, les demands d'au
lief a prestigieuse silhouette onA computer le Null A \at tos et de camion pour trans-
du. Dr. Price-Mars en. mon- mil neaf cent trente deun u 2 port d meuibles et de mat&
trant la profonde influence Mures de aprs-midi, en I'e i ria.ux de construction 1eront
du Maitre sur la generation t.paet par Ie ministre do aussi agrees.
d'aprs 1915. Atist Prla e aitre ie edonne udoaeCha rles no
rOncMle est, en effect, le pilus taire public a Port-au-Prince. DAVID LOISEAU.
beau monument de notre litt& Rue des Miradles. A la vente
rature. Le Temps lui-mn men au plus ofrvnt et dern.ier en- Proprietaire d'autos'et des
se chargers de le conserver rcherisseur d'tune pro1rite. Camions < religieusement. Kfonds et batisses, sise en eette 1Sans Raneune>.
Ce fit une vraie fete de vi le de l'autre oe6t du Por-
l'Eprit. M Denis en profits tail de Saint Joseph sur le BAZAR TOUT V BIEN,
aussi pour parler de sa gu- c ehemin de ha Plaine du Cul de LOUSSI FRERES,
ration celle sans aines) avec Sac, laquelle propre Ni mesui, Bazar des F(mmes delgantes
une emotion a peine continue. re dix pieces on trovs m tres et des hommeis chi'es
II atteignit le sublime lors- *vingt-cinq centim &tres de fas
que dans un lyrisme emou- eade I rOtest, onze pieds on Le Louvre
,vant ii rappela 1'ceuvre d'un troi metres cinquante sept Tissus de prmire quality,
grand jeune, Louis Diaquoi, cen tlmtres an c-t6 0Touseai drill, easimir, etc.
trop ett enleve6 a la Patrie et lEst sur une profo Ir de Cnfeetions de toutes sorts
aux Lettre haitiennes. cent pimds on trente deit; me-
Travail consciencieux. Sty- t-res einq centimetres, et e et e HEZ JEAN 1. TALAMAS
le travaille. Tournure el&- 1oree au Nord_ ar. Lma-- e stock.ek-mieax assorti
g*ant et sImple". nuel EBle, au S2nd et i Et- Le mei-lcw march
L'on dansaensuite fort tari par le rest de la proprie Articles de lixe et o autres
dans la nuit de Madame Veuve Arehibad
Nous ne terminerons pas iLilavois et a P'Onest our la Machnnes A tcrire Remington
sans adresser nos plus vifs route de Port-au-Prince a la Machines a caiculer Dalton
compliments an Conseil-Di- Plaine de Cai de Sa. suiant v 'nAt... paper carbon
recteur de la Ligue de sa Jeun- prces-xve'-deI arpc:n're de fI aes vLOs achats chez
nesse Haitienne. E Edgrd Bruvo, en date du G. G-LG.
A SSISTANT. neJiU Aout m n]euf cent vinr I h chc
uuarae n s un lyrsm o- ceLA COQUETTPERIE
a Ltwtre htene. _& cernit. L. Jr MICHI L TAILLEUR


WEST INDIES GARAGE
Sous la direction de
Mr ARNOLD RRAUN
Telephone
Garage ...... ......... 22.
Fesidence .......... 2 62


xanife o, :e n-"urde,' ''ian
te ciig r 9 n.. s. -
clauses e Th-. ds cPari
(suite en Ue. page ) -


Grand'Rue
La Meilleure Coupe
Le Meilleur Marche6


Scr..-rt de l'Homme Chic
i. :0 LaL':ssibre
SCoupe Moderne. Grand'Rue
r. Eegants et Elegantes, visi-
tez la cordonnerie :
I, YPPOLITE JEUDY, COR-
d DONNERIE MONT CAR-
SMEL
Grand'Rue, No. 1721.
CHEZ PAUL AUXILA :
('Chpeau pour homes: pail.
/le, feuire, soie, casquettes el
Sberefs.


awuwa P~ ~ ,~ *,Anlq.rip".~


..i ,. *. :.-;
Coinmerc al e


st instaIles an Marchbi Crystal tenant ses comptoi
jpendsrts. sn officirr it lorstoire pour les otdo&O
come toujours, a adi spositin tes clients.
Stock renouvele de marchandises de touts proweuq
.spciaitesdfrerse auW-meiler march:.
Service pouctel et competent couditioine par ia ply
cieuisecourtoisie.


Devenez votre propre Comptable en ouvrant un
Compete de Ch'que ? la Banque Nationale dI la
Rapublique d'H'uti.


Nous vous annuigoo-s et avec infiniment de piaisir, m
dames, mesdemoisel ies et Messieurs, qu'en achetant che
nous, vous risquez de gagner et gratuiteiment 3 SUPf&
i RES ET MAAGXNIFIQUES POUPEES DE SALONS.$
Sla valeur de dix Dollars c-haque.
Pour cei apres chaque achat, reclamez votre billet.


BAZAR TOUT VA BIEN
LOUSSI FRERES
1727 Rue du Magasin de PElat
Til. 2602


- '-a 4
-.1--fl ~,a
-'A----'


- .-i,- "- .------.' -a' .",'^8wa=*-w a_.4y ^aE .-
"2. C ')Un 't 1 v'"EU Cl' A t r' pfo *
as- i -. r m v -ARrAftT
TOUX, H-F;, ;'NCFITES, ENROUEMFNTs
TNFUi:-. /,,. .f. ,"'TO... D5s 'OUMON
." '" : S T -. -.h ,
p- I'N ^ Cy i ^ ^ ^ ^^


'---


I


V -


SATI


Voulez vous 6conenmiser de la gasoline et avir vo r, ve'-
ture en parfait 6tat ?
Adressez vcus 517 rue Pavee, TI.l-pbone 2151 et 2848 chez.
A. Barreyre, Ingenieur-Mecaicien.
35 Nins d'experienc- dars la reoaration d'Auton'c.obie tant en
France 'lu'au Canada -t aux Etats Uris; -r.cien che mettiar
au point de la Section 1183 de t'ArICe francaise.
Installation t reparation de Radio, Dee i-r eratc..r, car
burateur, Capote.-arme de chaste. Peinture au Du o-Travatl
garanti. Prix nmoderks.
V Acheteurs
Voulez vous economiser votre argrnt? ,.
Adresse# vous 519 r'e Pav&e i'dliA s 3".:i ehez
---G. -- Bareyre
qui vous vendra a es prix dde-ant toute eonc7rrence. Padi
Phileo, Adaptateur d'ond Tourte, Disque Polyior,Accumulateur
Prest O. lite, Filtre d'Huile Pur. Olator, Thus es acces oires
d',utomobile, Resiort, Fneumat'que, Toile de Toyau capote.
d'arrosage...etc..


Farnnede Banane

Hygied quement prepare
Pour les enfants et les malades.
Convient aux estomacs Its
plus delicats.


Excellent
t,3s.


dejeuner


Aux products d'Haiti
E. N. BAILEY
1313 Grand'Rue


pour


.-.10..f


441 a Ie --


a
'A, :


A:,' .


.a II 'Tra ~vwi%


SFAITS


-a


; ^
Phi
61:^.


_:_ L....


Pain


wr


Y


.4 CL I E T


I


va


out


Bazar


LOUSSI FRERES


r .. rprieta;.res


c*~


La Banqnue I~yale






' :: I



iwd .I-a.


S


Am ... .. .. : A ;44


N -o u. .: .. ^o': -'-- .....
Nouvelles :du Blonde entier revues

.


ce


m.-iU. .i
m a i'. .i':


"Associated Press" Via All America Cable


( EX.L... 'S ViA DU NOU VJ.LLIST i ....-


VARMEE DU BONUS
S'INSTALLE.

ASHINGTON.- Le com-
dant de I'Armee du Bo-
Walter H. Waters, -a a-
un terrain pour Feta-
ment du nouveau camp
evront habiter desor-
ses hommes. I se trou-'
*a & 20 miles de Washing-
jn, Les veterans et leurs pa-
*nts ont k6t invites a etabliri
eiu, maisons. On enen ignore
imore le prix d'achat, mais
m salt que le camp aura une
bRerficie de 25 acres pour
"ommeneer, et que 25 autres a-!
res seront disponibles pour
agrandir si c'est ne"essaire.
xxx
UN CRIME A
MILWAUKEE.
MILWAUKEE--- Ayant e-
pispendu par le Comite
utif de Passociation des
veurs de volaille, C. A.
fan a essay de tuer Ree-
V. Hicks, secretaire du dit
oupement. L e president
harles H. Sawyer a ite4 mor-
Ilement bless pendant qu'il
isayait de proteger son col-
borateur. On croit que ce-
I- ----- --- ---


S.


lui-Ci survivra a ses blessures.
.Quant a Norman, il s'est tir
une ball A la trte apres la
mort de Sawyer.
xxx
15 PERSONNEL MEU-
RENT A NEW-YORK
APRES AVOIR BU DE
............ LCOOL DE BOIS.

NEW-YORK.- 15 personnel
,sont mortes hier soit dans les
rues, soit dans les h6pitaux
ou on les avait transport6es
pour les soigner, apres avoir
absorbed de alcoholl de bois. La
police'a commenc a enqueter
pour decouvrir la provenance
des boissons qui les ont em-
poisonnees.
xxx
LES ELECTIONS
ALLEM ANDES
BERLIN,- Le Pr4sident Hin
denburg et son cabinet ont e-
mis une proclamation reela-
mant de tous les allemands
qu'ils ailment aux urnes pour
participer A election du nou-
veau reichstag.
Xxx
MANIFESTATIONS
ANTI NATIONALISTS
*MUNICH..- A Iatrodrome
de Fuerth, en Baviiere, plu-.
,. .................. i


' sieurs personnel ont menace; comptks avec les r6sultats sui-
avqc leurs revolvers 1'automc- vants : Hitleristes, 1.978.000
bilt du chef du parti natio- ; votes, socialists 1.391.000,
nal socialiste Adolphe Hit-' communiwstes 990.000, catholi-
ler, Julius Streicher, qui vo- ques, 561.000, nationalists de
yageait avee lm, a ete blessed Hudenburg, 3119,000, parti po-
par la foule. Peu de temps a-! pulaire, 82.000, parti 6cono-
pres...Eattentat, 'un peloton de. mique; 25;000, Constitutionna-
chemises noires qui passaitv listes 70,000, catholiques ba-
pres de 14a parvint a degager varois, 268.000, Socialstes a-
.'automobile du chef. gnariens et socialists che e-
xxx tiiens 40.000,
BEAUCOUP DE CITO- A dix heures du soir, en a
YENS VONT AUX URNES annonc6 que ilaile droite avait
A BERLIN ra$semble 7.439.000 votes. Cot-
te parties du Reichstag com-
BERLIN.-- Le nombre de vo-u prjed les fas.cistes ou hitle-
tants a e4te trd e level, surtout ristes, les nationalists, les,no
dans la premiere moitie de la' pulustes et le part economi-
journee. Il y a eu 34 collisions que. L'aile gauche, qui conm-
'entre diff'rentsgroupes d'6lec 'prend les socialists, les ca-
teurs. Des policies out tue tholiques 'du centre, les cathc-
un jeune. pommuniste qui lest liques bavarois, les socialists
menaIait de son revolver. 13 .chretiens les constitutionna-
grandes pancartes ont &t5 bru listes et les agrariens, avait
I es. A midi, on avait proc- rassemble4 6.997.0K) voix. Les
de a 297 arrestations. coimnunnistes, (qui ardent unei
xxx attitude independante, a-
LES PREMIERS RESUL- vaient seulement 2.768.000 vo-
TATS DES ELECTIONS tes. Le depouillement a con-
S ALLEMANDES tinue.
xxx
BERLIN.- L'ex-chancelier JLES ELECTIONS EN
Bruening a 6te re61u au ALLEMAGNE
Reichstags par le part catho-]
i lique. A 9 heures du soir, BERLIN.-- Les attentats de
.5.800.000 votes.....avaient 6t6 Koenisbergg onmt !oulev& la


V"'-'


HAITIAN
. ': . . .

MARDI
La Mason du l yst re I
avec. van MAisjoukine
S. ..... E T
I.... l .. i .. .
.-. ...- n a. .

L'Homme a Ca oue
........... Entree 0,50 Balcon 1 oo



Lifeuoy convent aux 'pidermes tendres iI eniver-el t
ent les germes.


LIFEBUOY
Savon hygienique pour I.es

.:.. ins, l face et le bain
'MOHR ET LAURIN
Angle. A des Re-Roux et du
^ :, :: .....' Ce~C t rea


a
C


S


its et

..... aussi,


ft MLk l~th A~kIf f


disapprobation ge4nrale. On
a e6t par toute l'Allemnagne in
digne d'apprendlre (p e des
bombers incendia;ie's avaioent
etd jetes sur des ldifices. ,ue
le leader communist (de
Kuc:nigsberg avait ete assassin
ne dans son lit et qu'on avait
essay (eo tuer fIex-gouver-
nue r.
Le government a Cnvuve
de~s toupes planss I. ville agi-
t6e.
f.es elections allelmanries
ont s(auleve le plus~ .t';'ar in-
t.I "t I'. L i tl. pa 't {l K',,U-
pte ,- out, pIt('nrlu (pi( 1:,e ,j(.-
tuoire PC tL it de l(eur :it,. Iiit -
ler crI it Cquo la bataill t e t
(d1os ic putt eo n sU favir'.
xxx
MANI FESTATION MON-..
TRE EN FpAVE:I'I,. DU;
COR'RI)OR PO11 )ON ALS
VARSOVIE. 4Q.000 v6t(-
arans (tle la guterr'1e miori ial( ('t
30.000 citoye(is de toute la po-
lognies sont arrive's en cette vii
Je pour la celebration dtu (j u r'
de la ner>>. Cette l'f't. s^ ra 'Foc
caSionf (d'Ane nmatifest;ation
monstre pour le maintien du
corridor pclonais, organism
pour combattre l'intense pro-
pagande allemnande r'claimant
In suppression dtu (lit coridor.




CAMION DE TRANSPORT
Pour PWtion-Ville et Kenseoff
Pouvant prendre tout un
mobilier en un seul chairge-
menit.
Soins et promptitude assu-
its-Prix tb s raisonnable. 'Te-
le1phoner ia M. G(esner Eugene
No -0205 ou le voir a on bu-
reau sis en face du Conunis-
saria de la Banque Nationa-
Ie d'IHait Rue du Magsiun de
'E ta t. ..... .........


POUR ETRE
UN HOMME
DFMAIN.
II faut s'instruirc pr tdcs.
.... thodes simple es, rapideas,
excellentes a
tinstitut Tippenhatte.
1537 Rue Lamarre, Tle po-
ne 2891.
Enseignement classique 12e
Philosophie Steno-Dactylo,
Comptabilit6, Langues Vi-
vantes.


.....E sbe sen


GRANDE BAISSE

Avise les conaommateurs de son lait qu'il a reduit ses
prix comme suit :
iait Condens" sucr6i / di 48/14 oz $ 6.24 Ddtail $ 0.15 cts,
Lait conden9 senor6 c/ de 240/3 oz "9.10 Detail 0. 04 cts,
Lait Evapore suer6 C/ de 48/16 o 5 00 D6tail 0.11 cts,
Lait Evapore suee 0/ de 9618 o 6.40 Detail 0.07 cts,


Rappele.vous. que la Lait Condens4. Evapore et Ben Pou.
dre Esbensen eat Ie ielleur, le plus par et le plus riche en.
Cr14ae, II est rcomanlrd6pr lea MEDLECINS et Sages Fern
mes aux B6b& et.aux Malades, il est emopeye avantageuse-
psur lea OCrmea glacds et chaude, et le desserts de totes
sorts"
ENVENTE


AUBON MARCGE.

Et dana' t"oute abonn EPICERR S ta i Port a
N ... # t .s 4 vils do e d ao Province.
Jfc *T^'Tf^- .TW.T ^' _T'^W'^ '. .. i~, _j i rsssri-Ka\ui ijn?B w stzMs<.rj-;ra'w **"***". i_


a ~ I


Y r Wfft 9 I g rn nn tr -m w fl W,,h w iw w w .- -.-. w --- ..-H


t dites vos pare

mis de S'y ...abonner


e. ..s. .. si .
a ... ... r es .. . .

Q -.... .. ... ..w. .. .. .


. .






.. .. .. .


p ..


" ......' ... :... ....


- - -


~--T~*n ------ ---


_. .


---- _....... _._............... ,. ...~~... ------ --- -- --- .... ......----- -- t..... ..-


; A" f- ;


,6 .wx.~'irriamrX~r.~~nor- vrt-i~ RiP~


........ .. .. .....
. ... .... ...
.. ... ... .... .


i.
I
}


...............


A emu.
.Vonnezmvous au


- --- ------
...........
'N V LLi


m







A o :H n o.W VIA l arfd e7d -n e I SD vape Coa..p..... p. e e t di qT.


. a. a t ;ii C Yi __ _RAIT ___ .____ ___ ..__. .$..__lS__..- .: ,- .-

4"-UVE .DUVIGNAU S-.y"e.R "t mar er un e a
Be..tteF.sa.eN. < N.n ah. 2M.Ill e m nR l mO fitni e u mar 0r -..8e,
QUOTID N.F DeEN.18u%'din 0fin sper.de;
HENRI"nAuvh1*t CpHaRAQUItT barqu6, l e12 Jui le ftU e a. .,. "t mtmnpe, tandis quo. Ra- fhea.P14doVihl
Aehargt d'Affaire3 gaagli M: :X. ,cim 4ornn les filets gona arri~ro, lea vant~w at
1111 f'X N1DT~ 'La partie s'ach~ve au milieu qui tent votre bonhe
aten CM; e xxxn ,JftL de V entbousiasme d public ses mains, 08t ANTO]


-t MACROCAU DESIXOR
RAOUL ROUZIER 8ecr6taWre general
*dministrater :
S..ERNEST BONHOMME
Apwnte dans tea principalt.
Vifles d'Hafti.
C. BIRSAINTHIE Cap fhaitien)
'rangol4 FERRIER (Port.ddePalxt
EupSrosia DAUPIHIN (Gonsivest
,n. DESCASTRO (Cayes)
Jean ROuIZIE ( S OLIVIERft----. ( Jae.)m
J. M. SAIEH (St.. Marc;
tRapsad JASPAIN (Petit.-GOavF,
REPRESENTANT EN EUROPE:
MARCEAU DUPONT
149 Rue Montmartre, Paris.
tRPRE3SNTANT EN AMERIQI1,
Agent de psbldicri' 4
t'Etrszngcr
NEWELL AND tM.MET
40 East 34 Street 40
New.York.
Abonnement 1 DOLLAR par moist
La publicity en Haiti se trait de
gre i gr6,
Toutes lea communications driven^ etre
adressdes aux Directeurs du .cNouvellis-
Ernest G. CHAUVET. Imprimcur.

EDITORIAUX

QUE COMPETE FAIRE LA
COMMISSION CENTRA LE
DE STANDARDISA TION


Modesto tK. mae actuelle-
ment Depute au Congrts na; ................
'tional a et6 nomm consul a .**. ..
INew-York.
xxx R etng bt Gowdies par 5 1
Anibal de Moya a ete nom-
,me membre de la commission Dimanche apr's-midi, au
des pensions en replacement are Vincent, .la rencontre
( de Francisco Ricart Olives. Gonaives-Raeing Club de Port
I xx au-Prince, attirait une bonne
Apres r ine journey de p i-; parties de la population Gonai-
..son Ie jeune.a..av catAn.ge .......v enne................ ..
Liz de S. F. tde Macoris a 5tt T e r r ain riglemerntaire,
j par ord.re du Prsident Tru and bien cloturi et deux qui
jillo mis en J.berte. -pes tmrpidantes d&nergies...
Sxxx. Au Coup de aifflet. d'envoi
I 'Aasscciation Nationale donee par l'arbitre A. Bou-
des etudiants a demanded au homem, les racingmen atta-
Pr6sident Trujillo de soumet- .quent avec la maestria quton
tre auix Chamnbres un project leur cohnalt. Mais ils ont af-
dko'i exi meant le itre d'a- faire a forte parties et ils doi-
Nbces de tu. Zux qu do vent vent rompre une belle centre
5tre nomlmeS jugs d(instruc- at taque gonaivienne.
tion et Procurateur fiscal. Cependant, deux minutes a-
xx prs Ie commencement du eu,
On a coImmenc6 1% repara- 1 Racing marq.t In but. Les
Lt.on des points de bois sur la port-au-prineier sont fou-
, L ouL, S.t....-Prto Plata : geux et la defense des Gona-
(,ui etaient en tres mauvais ives est visiblement faible.
I 6tt1 'est ainsique ttois nouveaux
xxx P t u sont marqi..s a cine mi-
Lo- Pr^cident. T-rui^o pour i nutes d'intervale. Les avants
r ansc n (conomi".e a spprim gonaiviens ne enacent que
|' Direction admin.istriative rarement le butidu Racing.
du Departement d's Travaux i Et la premier mi tempsar-
SPublies. D-cma i n as nri avec Ie r.sultat Racing 4,
summer a Ia (reelon par Fin- mGonaiveso 0.
termrndia!e de M. RogerN In- A la reprise, les Racing-
c:6nieur asses'er du Pouvoir men ont faibli et maintenant


La lettre de M. ,Bigio au ,,enif.
sujet des rifactions qur frap- xxx
pent le cafe d'Haiti au Havr LT Ivet vienrt de g-
vient jeter une certain pani- i duer deux jeunes ingenieurs :
que dans le commerce du ca- 'Julio E. Ravelo de la Fuente
fe. II s'agit de savoir ce qt(e et. B'ienvenido Martirnez Brea.
compete faire la Commissio'n xxx
de Standardisation devant ce Le 20 Juillet a dtd inaugure
peril qui n'est pas nouveau.e Ie camp diavition Va-it-elle laisser & la la Cham- CathJi :~; con strut ux en"-
bre de Commerce le soin de vviron. .. u:'to ?"L.'t.,a ur em" .
chercher une solution on sc- h cement de l'Ancie:.e Isa-
cupera-t-elle de la question? 1 belle. CI ch: rp IatLerrissa-
Le Pays a de"j faith des sa- me e 800. mkres de lonr
crifices assez lords pour 'a- siur 250 (de1 arge.
milioration du eafd quels xxx
sont les residtats obtenus el Annibal Vallejo et Frank
quels ont ild les moyens mis Feiin, ava.teurs gradies tde
en ewuvre. La Commission de 4 i'Fcle d'Avi,,io. de l Hva-
Standardisation d'apres la loi Line ont etQ 'ncmmn'.I s Ie I ier
est composee du Conseiller if. i Major Ie second Te premier
nancier, du chef de division lieutenant de 'FArimec natio-
du Department du Commer- inale.
ce et du directeur gen ral du : axx
Service de la Prodw tiot done dA. et supprc .ue-C a..
de M. de la Rue, de M. Lave- per'viszur cd i'A.:p1du#:1ur !
lanet et de M. Pressoir. M. de "' (u.i. cleon:.m-:L le? enpio-
la Rue en est le president,, e s ont 6tt licencies.
MM. Laelanet et Pressoir xxx
sont de nouveaux venus dans Tout s leos &coies sn: en-
les choses de la stendardisa- tries partir du i Juillec
tion? Aors que faire. Pour ce dans le ra.de vacancies le '
qui 'agit des commerdcants xamens avnt pris in.
quel peut itre le leader qu :x
peut convenablement presen- Deux jeuncs vont inst:'er a
ter la question de standard. CaXmu une nouvelie s:aC. a de
sntion en faisant aboutir des Radio diffusion. Ce sont .u M.
points de vue sains et depour- Ezequiel IPeraa et Pori o
vui de parti pris. Vasquez.
Nous ne pouvons continue xxx
a rester dans cette stabula- A et6 install un tdtepho-
lion prolofige4S- it imported ne public ?i la (nuane de San-
d'en sortir. .1to Domingo. Pour communi-
Que compete faire M. De la !.quer en ville on paye vingt
Rue. Et qu'a fait M. Dejoie cinq centimes.
qui a et iu Hdvre discuter de xx:' ,
la quest d des standards? A- On a commence les poursui-
t-il fait unrapport auyGo- tes judiciaires contre les g4-
vernement? Quie e ite s ont' rangers qui ne payment pas la
ett dnnesa e& ce rappot? En- taxe d'immigration.
fin oi en est-on de la question xxx
et que copte-t-on raltiser Guido Despradel Batista.
pour la prochaine rcolte qui bien connu dans le monde uni-
san e mce fort belle? .versitaire haitien vient de six-
Sbir ses examens de nm6decne
AVIS et de chirurgie pour la 4eme
LA NATIONALE, S. A., Fa- annie avec beaucoup de suc-
briqtue de Cigarettes, offrira es. ,
bientct a ses nombreux clients. xxx
pne CIGARETTE PECTO- Les communes de Sabanet-
RALE d'unarome des plus s-. ta et Moncion, province de"
iluisants; la Fabrique a aus- Monte Cristy continent a
si fait choix du meilletur pa- produire de For en quantity
pier brun suerb qu'elle a pu appr4iable..Des centaines de
pe procurer pour presenter jpersonnes charchent le metal
une Cigarette de quality irrO- precieux. A Moncion, le gram
erochable pouvant. satisfaire me d'or se paye .54 centimes
Ies. goflts les plus ditftfles. or,.
.... .. ......: .. ; .... '


les Gonaiviens cr.nn-nr runt


5 dexmiai tadeimJAtindeBr
!,t d'ik e de.ftie de norue

so fhuese. Lejeift post





,.. A.WANDE. S.ABE N

.. : .. M 4 P f P

S '. .. . .. ...* .




,"F '! "N "'p > ... I.... *, b y
es frais et charges A s CONCCO sDE-
"A I r te du sleur 0ort k : 4 F" E
SMolflntiel, proprie4taire, S { er.x Gagnants d:
Surant et domncili6 'AaRafle de trois Poup s, ore
ra.Prince, ayant pour a-j ganise gracieusement par le
rioeatitues Maitres Vic B~ar eTout Va bie ,, do Lous
Duncan, Eugeane Kerby et k $si Freres sont
Ucide puviella, avee 6leetion l r Ie tpoupwe Marquise
t micie en leur cabinet (dePonapado rne
eContre Ie sieur Leon Ray- tire par la petite gMiehelint
41nd, proprietaire, demeu- Dofayne et gagne par le No,
o et domicilie a Port-au- p1'B
ne, pria en en quality de I, s me Lot Poupee PMistin.
tur datif des enfants mi- Atguette*
urs de feu B6renice Josa- tir6 par Me. Duracine Vaval
bat,. dbitrice hypoth&eaire, fet gagne par le No. 602
t pour avocats constitu6s 3eme Lot Poupee Ra uel
tres A. Acacia et Hercule I Meller
Stir par Mile Olga Denis et ga
r de plus amples rensei- igne par le No. 14.
Afs s'adresser a Mai- NB. LUs Heureux gagnants
ean, Kerby et Duviel- peuvet A part ir de ce jour se:
liur cabinet ou a Mia- presenter auBazer ieudonne Charles, notai- Bien> avec leurs Nos. pour
: 4positaire du cashier des reclaner leur lot.- Pour ce,
prges. r'i leur est accord un delai
anrPince le Vingt huit d'un moist qui expirera le er
illet 1932t. Septembre prQchain, passe le-
t .- n a quel aucune rieclamnation ne
tor Duncan, a. Euigenei sera admise.
y^av.AlcideDuviellaav Bafar Tout Va Bienm
SLoussi .. rese.
SNgTITUTION No 0727 ue du Magasin de
MARAT CHENET I IEtat
0jnc.Demi-Penfttinalfla Phone 260.
External- i M" -% -
AVIS PROFESSIONNEL
p pont St- iceraud LIng eniur Fritz Paillkre
Port-au-Prince- offre sea services pour de le-
jitution announce, aux cens de mathematiquea, d1
es que les course d' |t physique et de dessin aux
cent le lundi premier Jeunes gens qmu comptent-ses
ur container jusqu' a presenter aux examens de
ie d'octobre. rhtorique et te philosophie
eurs se donnent le ma-. sessiond'Octobre& eta eeux
e 8 heures -.--. 11 heures cqui veulent affronter lea exa-
des professeurs de choi x. mens admission a cole des
outre, le registre pour Sciences Appliquees (session
inscriptions et ouvert a ; 'Octobre).
ir du ler Aoat et pendant Mtithode asfre et rapide
s les vacances. 4 Adresse : Haut de Lalue.

a -n --ai J*'' -*




DE PRIX SUR LES EAUX 1E 0LETTf F
.de Coiogne "extra fia
f deCologne rue .
t de .avande : :
teille de 1 litre or 1.40
1/2 75
I 1/4 40
to TaausJn Taua L~f z& N*oVl.CrstM~r


e: Talamas, Jan Tala.as. I azar N:ltioal Crystal Mar-
| .. Dereix, P.. -Tr. K..as' .Hermano -
des Commandes, priere de s'adrester a I'Agatn
ERNST LUDERS
P.. 0. Box A. 60, Port-au -Prince


it est incontestable A






s de Cannes d n v te
eire reunisssant les meilleurs terroirs V
S Cest ceqm fait son arome. s

V IAe et O n p rej


MID WAY STATION

. Hotian SloraOe Battery Rue pavee No 234


La seule maisot de Reparation des Batteries munie d'un
appareil X Ray pour examiner chaque cellule separ6ment
N'oubliez pas les Batteries neuves marque Hart-
ford Golstripe, tires demands a l'6tranger parce qu'elles
sont tres robustes, tries pen couteush- eL cozmportent des iso~-
lateurs Hartford en ebonite (ui suppriment 80 o/o des de-
fauts de fonctionnements orcinaires. T<,uteo dimensions
pour auto de toutes marques
Rue pavee No. 234
en face de I'usine it glace
Axe chevrolet camion
Axe cheIvrJlet voiture
Tresse pour fretin mneilleurn march
... ... ... : .


I


LA MANUFACTURE HAITIENNE DE CHAPLAUX


A le nlaisird'annence- a sa nombreuse
de ses chapeaux se fait depu's le 4 Janvier
Rue en face de son ancient local.
Les clients trouveront le niemeaceeuil.
Bon marche, meme courtoisie:


clicteleqe e vente
au No 2027 Grand


: i '" ,": "* i. "-ta ; :: *.. : :
. -- ..) ':. ._ :. ..,) p : ^ .
.., ... ... -... -.
Usine saigacede
.. o.t.a.....u.Pri
:- : :Fo-tau-Prince


Faoreatiorn de glaee de mei
tunt qualit.
-Livraison rapide effeetu6e
aionQ pein:s en blane djans tou
tea lea directions de Port au
Prir'etr APettIon R iEe.S
Nous avons toujours en nain
les derniers modetle de glaci&
ris en acier i partir de Or
25 00 et au dessus, vendables
avee faeilit6s de patements.
"luo glacieres les plus sfirs
et le pltg Aconomiques. '"
SORBETIERES
Nous avons en vente les der
niers modile4 de sorbetibres
de tous les dimensions 6 par
tir de Or 3.16 et au dessus,
ENTREPNOr FRIGORIFIQUE
Nos :hambres froides ont 6tW
rcemrnment mise point et
peuvent reci voir ui'importe
quele quianttite de viade (le
poi-As n, Je h1gurnes, de
fruits, etc.
Le Public est cordialement
invite ia visitor natre usine et
A inspector nos modeies de gla
tiArea et de sorbetieret dans
notre salle de vented,
Consommer de la glace c'est
faire de 'CeeCnomie.


RE-MERCIKEM EKNTS
I Madame Vve. Jf'an-Frmn-
!ois Thrasybule, ses enfanlts
J'et tous les autres parents ct
allies, dans l'impossibillt de(e
repondre individuellement
aux nombreux temoignages
de sympathie ecus a ca-
ion ndu (Iecer de
JnFranpois Xavier Thrasybu-


leur regretted eponx, pere, fr)-
re, beau-pre, beau-f rre,
ga-an.d-p-re, aibre gV un(i-|)g-
re et once, print les eve-
rends Peres du Seminaire et
leurs amis de trouver ici 'ex-
pression de leurs remercie-


ments emus.
Port-au-Prince,
19.2.


le 30 Juillet


r de w-rk


DATES pa
DATES


oTTICA
MER
STREAK
AAN RENSSBLAEt
D part


22
29
r


Juillet
Juillet
A All*


ARRIVEEA PoRT-AU-PRINCE
27 Juillet
4 Aout
11 Aout
r 4- A. .. i.


OtT


IAN RENSSELAER 3 Aofit
)RANGE NASSAU 24 AOut
TUYtEANT 14 Septembre


Dpart de I'Europe


Strotnnt t r C,, irqt rrnp inie -n. d
t .. ... . .... .. ..^ ..



S . . . ".- .
-. .. ... . .: .- .:
-- "^ Oj .... : _..- .-...- : .^ *: -- '.-:.- .. .. .v .. .. ... .


.. ...4v",


'C
Uj


IDE HAMBOURG
ERES 2 Juilhl
;N APEUR, 16 Jaille
N vAPEUR 30 Juillet


,.. tles quin e jours


I:
..:. _._** ..
.


a- . -. i


D'AMSTERDAM
. 8 Juillet
22 Juiliet
I3 AOUt


3t
t


fDpart


un vapear


ARRIVE A POPT AU PRINCE
2 About
15 About
So AL t


pour 'Fu cpe


pour lEurope-
T4lephonez au


No 34f5
J. F.MADSEN
AGENT


".uw-, ~ e i *-~ -


1-


i r:':


12 Aout .

de NewwYork pour tous les ports ha tens
22 Juillet
12 Aout
D part pour New-York


LOCAL


4-- 1
~1
I

1*
I
I


~i~e~~8~~ ------ ---- -S~


.IR3


Wow *


..................


" L'lni~enA


fit


MAR~TINUEZO MARCELINETE'I CO


t8i




: ............ ....- .... . .. . .....*2.. ....... .


avai Ceproin doe randes res- .... .. .


en Angleterre au temps de.. .. p
pouvoir de la dy nt 6tit.
volemment .dbran as et t :I ..... .
avait besoin .de grandes res- ...


Sources pour fire face aux
Sdff fi-etre-politiques ........ f ut-
employ6 en Prusse au temps
ou les longues gueres de
Frederic II avaient vid6 le
tr6sor. I1 e fit aussi, en Fran
ce, par les derniers ministres
de la royaut6, sous Louis X V
et Lcuis XVI.
Mais ce proced6, n'en d6plai
se A M. le Secretairi d'Etat
des Finances et a M. le Con-
seiller Financier qui ont tons
deux la garde et la responsa-
bilite de nos resources fisca-
les, a Ie d6fant de n'itre qu'un
expedient et non un mnoyen
rationnel, normal, scientifi-
que d'apporter A 1'Etat, dans
les moments de gene financi-
re, des rpvenus don't it a un
pressant besoin.
Bien plus, aux heures de
crise aigue et d'extreme de-
pression economique, comme
c'en est pour nous actuelle-
ment lecas, cet expedient a
le douale'Wfaut de n'&tre ni
politique ni financier.
Ni politique, parce que les
gens contraintes au pavement
des taxes et surtaxes nouvel-
les don't ils ne peuvent que dif-
ficilement s'acquitter en res-
sentent fatalement une vive ir
ritation qui cause toujours un


profound malaise social et po-
litique.
Ni financier, parce qu.avec
periods d'extreme embarrass
financier et de troubles econo-
niques;, tells q ue ceux ue nous
c(onnaissens actuellement, if
est peu sus, point rationnel de
fire fond, ta l'avance, sur des.
chijTres donnes come pro-
duits de taxes et surtaxes
don t le recommencement.
pour mille causes imprvues,
particuli orement a m_ se're pu
biqjue et la baisse des reove-
nus des particultiers, est des
plu- allatoires et Ies plus dif-
S liciles.
De tous temps et partout,
la perception des taxes et im-
pots n'a jamais procure en
reality ce que, malkre les sta-
tistiques les pIs" minutieu-
sos, ]'en presoyait q 'c!le rap-
porterait. Cela est d'autant
plus a craincre chez nous que
nos different systems de
perception des,--wcnus fis-
caux n'ait jamais ete ni trees
reguliers, ni bien pratiques, n
bien, sverles. que es stu0isti-
ques, surtout au point de vuve
du chifhre-de notre .ou
tion, font c.omplutemn t id-.
faut et que lincaps."e de
pavement de i'Haitien aussi
quo son pouvoir d'achat sent
tombs 'a zero.


.. . .. .: .. .. .... ,- ,,. lf .... ..
..: : ..... ... .. : : !
... ... .... .. .. .. -.. .. ..... ..'. ....- ..... .. .. .






1utione ante tnt ia W e
:A - .- ".-- --.--- "-- .. .. ...... :..... m ... ...


ne chance de ereffertees de ouess condonsdefortune
~~~~. .- . . .. .. . . . . . .. .. ...

[ployes, fonctionnaires, o uwiers, arns-ans, sa air es e tons oral


gen sde ma son domestiques sas grever ]eur budgetmoyennant a
n7 9:


gorde event gag er Quatre nille gourde


t'atrons de commerce, chefs induste,.
qui vou Wih re du souc des chances


parez


aux insuffisances des


V


ente,


par I'achat d'un


6 decin~s Ing nieurs, Avncats, nateurs,Grands Digntairtes de 'Etat eprrsentants de
tuat Journaliises DONNE I 'FEMPLE DE VOTE SOLIDARI'F 0SOCIALE
IV xtf ^,f*^* ^ 1^'^ ^i^^ it^istesG cominei~ir en 'Udi jouant,^*^ Ci 'rt1 C ^ ^ ^s'?^ 1^ I


Rentiers ca:
cfi hahitz


p


itirlStes, comme en jouant, AUGMENTEZ VOdRE AVO R.
i1rini redn-z, service en achetant le billet de a Loterie Nationak je


-iA~


si
;ia


-au'


E ec-trique


9


e0 '


~1


a


fa ullAI


v v *' is


foules les


I


El III( R-ilf E Ec 111 OLE


el e-z voir -,,,-ios nouveaux, In od'4e es


. .. .... ..... ........ ::.
\.......


Lea mres modernes pr6f-
rent le Vieksparee qu'il m
dcai pas les estomacs d6li.
oraqti la gorge et la paDi
St e n sent friction as. i
Agit am6iatement & dux
So-- a-la retss -Balare
4 mt par -.r la chaleur fdu


a^ -- :1:: *: ..... .. ... : ^ -"... :...- :
M We to :tt.d-r..... ......
sp--ratoire -. ...,

H it lee doule


... .l
.. : m ........ ...r: .... : : .' .':. .... . ..l
.. .. ... 1 . . ... ....... .. .. .... .. ... .. ....
i ^ '$". ;' J : ." '-"":' 'i ;,. .|J..: ,. f ''' ..: .. 'y :L .. 4 :. :.J '"^^ .: J' '. ',. :.. "J ;: :: :


5,e ecudl 1


~H~9~9~8qg~44~4~


eor1w Sold inhal
re
(2) mubw
comm.-westap]

V AM*
h4vawdmwjbm


. A


t


I


La Loe


par midtipficiti.1-: oeuvres
------ --- ------ ------ ------- ......... ...................


kBte insti.


se -- ---- r op o -e .. ..... ide r.


'il 1 ~ bll 1L


Et tIL$,ll Tf


e


i etS C


ti part il


de?


0 %rr


mulfiples


pro~cuire.


lue


-- -- ----- noiuvel,


..... ......t