<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01622
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 1, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01622

Full Text
:':4 ---" ..~..... .-" ..... .. ... .:
4,4

.j'.j.2j. .I...
;. = .-. ; .,-.w .... .. .. ........ ..." : :: : : : ::..." .:"."." : ".........:.; "'*
~~~. ... .. .' .. .. ... . . ... ..
: .. .. .. ...-...:.. ... ..... ..: ... .: .... ....:. :..@ ..:::...: .. ... ...
.. .. ..... .. .. . ... ... : .... .. . . . .
. . . . .. ... . ... ... .... ..... . . . . . .. ..
.....-. ......
.. ..... .d .. . .
. ... . .. ... ... ...-. . .
.. ...i .....i .i. .... .........--..-
: 2 : :, .-,,, -- -, ~ ~~~~ .-, =,;, .;.,.-:.. ---. --:...... .. :.: --.. '
. .. . . ..N. .
----- ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ w a r m n ........... -------- ik ------


: .; ..- e A N N E E . : :
.- .: :h _..UI.. .II. U,,,, S,,:mS, Y : _......_:, .... ........._._ .. ..-. .__. . ...-


r


I : PAGES



(uotidleo dlHatH


8: 'sa '-::: ."'" :
. ... .. .. . ... . .. .
... ..


,m..u...r^^ wasunm maanns^mssua
^llaBSI~~~rtl~~rtl~~affltt^a a--^,,n. .. ^ ^ -.....,^ ^ t


bUNDI ler'




AO0


UT-- 1- 2 -- -----

UT 1932 N.181


atNque peue I

Of ficiel do I


e National


ritiqU es


'.Rencontre hier .un ih...... Vous vovy
--saffaires qui a quelques nOus refuse
itions dans le monde of- noe eut mi
jelt et qui passe, generale- aider, : r
et pour etre bien inform. avee cons
conversation tombe natu- La v\ eii.
Ilement sur les faits du tOque a touj
rir ce u'on pourrait fai te au -or
pour apporter une amelio- continue.
ion A la situation actuei- heures ca
OuS: vivonI
croi.ses. n
Que pensez-vous, tu a "n
inons, des artiele&... du t' '
oUvelste>>, des sugges- neroabe
nsq aue nonis sfaont Dnit
J viens. de lire precismernt r oi_-r.
itre article A poWs d' a > at uaen
ame nous eout-o. ous t I-eIe xtrorvi
z avoir des sympathY emet.
dr eettLe institution don't ia ava..
. ... ". .. : _^ U- ue avaInt
duite envers ce pav est tei ._ ,.-,e
^^it (kAplcirahle. queI.a.... e..n.. :-,:.
- en mene temps ridi.eu Ie. 'd*. r.

de l Et at n*at as et,$ con-. ,-:i
tk, .e t vous parez d sa pd0 swenP

nt S on ous a dlit u au- de -t
e rd'a rrzheI n'a pa t et ten-n par
pnr le Gouvernement 4 c1 urot a
'de la TBamque pour airr- I. roen ne
a fare quelcque chose a P u. a uit
elt, on. vu s a dit untie cPio- en c


I


.... ...... .. .. ... .


Ii % F


TUi~IIlO


an- ji OilGiti q C nqrusDorini oin


daes ...... ......
.... Rienard Wa avait erit I..
Ricnard Watj; avai erit La Revue de l'Amrnerique La-
e piice the t tre sm Hai- line rapporte ce qui siH:"
StiL, intitulte e it Zombin,
< S^AZombi &blan C te pikee dii- NU O II ,,
)) v tm g^^fl nap ite message rpsidentiv!
Stenir 1affiehe Ne-T Ork que I General Raphael ,-ri,
Cquunmois, t- ne. EIle fu L. t..
.... u nt mi a.. ne. E. fut v 1i, re-ident te la ReTtpul.:i-
ensute .Jouee ChIcago, ou w
..en.ite joue Chiago qu e Doiniicaine, a lu le 27 f6-
..son fiasco iBa sitvit:M ai.au'.. f....,Vie.i'eiur, devant ti (01-
z- bien ..ele nue teur et- tres constant i! ".. iotintnin (- .... vi"-
.e nen, qu e]le est on vient de mettr6sa piece au ci- d'tre public. L J'Pri dent, -
inx dispose a nous nema. S'il taut croire la e pose son [abeur Nouvernemnen
emplir .sa mission tique pubIi6e par .le New- tal durant luann e coule et
Zience t loLaute... Jork Heraid ii 29 Juil.t passe en revue toutiet- leo a.-
est que nonre Ban (c'est encore u f autre pluPs tivitis auX(uels ii a (ensa-
curs ete indifferen grand fiasco, tar Ie journal :ere ses efforts; ii S(tiis,-e --
de ce people. Elle dit que Weste une horreur s se pr : s pour ml'nne en
oi.a tou* Que, aux .,Malh-eureuseent cette ar.roLplqu.,es qu reure >era dafier t me1-e? son de mont rer ft la faFce du
s, ele reste les bras millions de sectaters qui monde quell est Ie present et
:. refusant syst&- zarderont unt mauvause im- ,l'avenir de ce pays un pr-
ent Ie moindre se- pression d Haiti. sent rassurant et in avenir
t tout si:mlement 11 est temps que Ie Gouver- Isr, dit-il; mai quell prix,
nement Haitin se rsigne a :M Trujillo a Wtabli e bud-
Iiee deimettre de fa ire monter un grand film r.et national de facn a obte-
ii a o..troe EE- offilel pour tine propaganda ir uin iCqui]ibre entire Les re-
DO it j ..sa-ime en faveurd'Haiti si me- -vnvs et les defenses: il a sup
r Ia Tanqe tire in- ehan.iment represented. Une prime de nombreux empois
metc dees profits et :pareyiie entreprise ne cofite- ipubics-e-toblige do niomren
age. censiderables. rait pas argent au Gouver- .onetionnaies rempli- p
al, dans. ttss Ites cement, car une grosse compa sieurs functions : ains, les m
nde, ~e priili&ge 1gnie de Ci iua no demande- litaires qu'il a emph:ye dans
aire ne va na.tre le va n au rait pas, et nous en le service de armre ocomme
s sans eomporter connaissons plusieurs qui Bians les administration ci
etques a vantages 'sont apres cette affaire. Ma"s viles: a Mrecon1:n un_
(L Celui-ei partiei- il faudrait de notre part, fai- "potect-rice e la i. t
"aux ....ces,- ex i- requeque chose par une ini- a ,on ie et I cn fmmn.
evances, des servi- ttive ipntelli nte e un ttra- tion 4V nedOt I <
antes (2 ardent, faK vail serieux et Labcrieux. a faith les pemie's pas ver
de diver-s.es falcons sNous ounmettons... eette i- ue pax di itive ar ai-
Emettre des billets, ti. Tout cela labeur deja i fH-
tout cela. La Ban- fectu4. Mais il expose aussi
PrIl sans ;len lal e projets pour 1982. Pres-
,e moment meme el-i o ne t1ous conernpn 1wn .t !


qu`on s it n etre pas exac-e rQarde 0(oufUr e eule a da* note miserable budget series et. I'arn-lioration i
S, .ee traanuilm Eit Le no se dedepensse, on ne pt que re- sort du peuple.T
.e eux .re a r _'e on ca re cou P d .l'impot.. e message et aussi lv -
e aide t l Barnque a ete .Bar e Nationale.. Elle soe D'accord, mais imposons mentaires de In press don- ,
ntees fos clamee par ea- no.nne dBans oni me egois- urtout tes objets de luxe nicaine tendent a suggrer e't
SDepartem.ent des man- to de suecurCale de la Natio- Quels sont-ils, ces ob- to conclusion : La RE6pulique
et oue les demarches ten-" e (i Bank. Toute s se iet de luxe Automobiles, dominicaine seon n de
a ee s et n'ont eut aucun dit assen New-York ijoux, soieris, etc. Mais, de- rays les mieux gouverns d
.s, Le Governement pour aider ia mason -mere. (puis quelque temps dja, on Amerique. La prese expli
it pas. pu, dans Ies douslou ment voulezvus qu'elle n'en imported plus, on si peu, qu ainsi I'aceueil fait u 1
ses circonstances aue nous>t t m oil ls ovens de qu'une augmentation do taxes President TrujilJlo par tmt
persons, ne pas penser a 'ious aier d rempir ce qu: -ur ce_ artIcles ne produirait. la Repubiique av moment on
r de lad Banque une a- yI n arnenez t c.. en. Nc tre vie est nivele. II i| a fa il va veieues mie I.
tee de fonds contre a v a- Cette mission, eKe sin mo( n .y a plus de luxe. II ne peut ne visite d'inspeetion sur leo
tie des deux million de oue, carvment. M es. un [pas y en avoir. Le pouvoir. teroitires don't les intert
res ila ein mains. our viendra.., d'achat de tout le monde est: snt a sa charge,
,operation a tet tentie Aos oue fair .devenu presque nul. II ne s'a-
ts elle s'est heurt6e a un Ce qes certe ,as le o- git plus maintenant pour: _
.t Pretextes : la situa- meint de regler '.< competes. nous tous que de boire et de
i-ctuelle des affairs, Fin- :L'Etat haitien v pensera cer- :manger. a ARRETE
on possible, les instrue- ainement en temps opportun. Je sais bien qu'il ya des
reeues de ne.rien faire, (T faut aller maintenant au gens qui parent d'emprunt STENIO VINCENT
tfin et stout, on ne le .ptus uresse... Le plus press,i pour 6quilibrer le budget. Ou- |
Arait pas I'insuffisance e'est requilibre di budget. tre qu'on n'a jamais equilibre Prsident de (a Rpublique
HincommcditH de la ga-I Comment peut-on y ar- le budget par I emprunt, mais
itue. La Banque ne rr& river i en admettant qu'on eult vou- Vu los articles 7-,t <:A de !
AUe centre des effects reali- Par d es compression, lu recourir a cette folie, o' Constitution:
ies la minute, et ne Dou fdabhord. mais non pas au trouver I'argent dans t'4tat Cvnsid"rant e, l)ar t 'i
et etre sujet aucu e flue- point de d6sorganiser les Ser- 'actuel des affaires?... d de ..la demission de M. J ,7J
action de valeur, etc.,.. Au- ces publics. II y a surtout' Non, mon ami, il n'y a rien R. ::Noel come Secirtaire dE "
ment, ce serait, d'ars el- eux que nous avn reps d'autre A faire que ce qui a -tat des Travavx Publics et d-. j
peter a diouvert. En d'au des Am&ricains, iI v aura 4t propose par le Gouverne- Commerce, ii a lieu dte d oU I'-
sterrnes, nos titres ne cons 'bient&t un an. Pour Hien au tment. Et s'il y a quelque g& voir a son remp'J -acemenvt,
Meant pas, a ses yeux, une monde, ils ne doivent s'effri- nies financiers encore incon-
tantie dea avanes qu'elle ter etre nosmains Npn seu nus, qui ont quelque autre ARRETE
at au Tresor haitien. element, ee serait une honte, la those dans leur sac, le pays
&utant dire que ]a Banque ~manifestation definitive de (attend anxieusement qu'ils le i Art. Ier, Le Ci:oven .1-
prete Que.cont.re eash, Dans (notre incapacity administra.- sortent. Qu'ils se d6p&hent gard Fanfan e'st nomn m Se
as qtu nfous occupe; elle tive; mais encore une entra-. one, Seigneur!... Mais. soyez: crtaire d'Etat des Trava'x
M Publis et in C7ommerce.
rait volontiers a notreve a notre 4tion 4iplonati tran ille rsonne n rien Publi et du Commerce
sition cing, hiit, dix mi- 'Que our la reprise des autres & Amontrer. paree que person- Donne au Palais National,
fs degourdes, enfin autant services. Cela. nous ne de-. e ne peut ren avoir d'au- a Port-au-Prince, te leir Aout .
Vimiions de ses: hbilets, ou'~! von:pas Foublie un soul ins- re. 1932, an 129 &me de l'Ind6pen-
u faudrait. si .le. Gouver- tant Vodl, sans les hsbituilles dance. 4
pouvait doser ehez j-.: -Alors?. hjvnocrisies, Ih v6rit6 de notre ,
4. COmme garantie,.par-e- : : situation. Conclut cet hom- Sign6:
Rk-eune valeur 6quivalen- .i..-Eh bien, ayant:.atteint -ime d'affaires qui a des rela,
n rs & cu y. e afond des: comprssions:tns das le ndeoffi. :. Stnio VINCENT.

........... .... .... .... .. .


I


SNouW uhi i(.uhai tons u-n hon
e ur parmi nus,


ELECTION
EI SENA TORI-ALES
Les elections >-nato 'ales
iont eu lieu ce matin. Les (ban-
didat:i Dr. C a r "e, 0 u u r
l'Ouest, R. Noel, pour l e'NC rd,
Pasquet, vpour I rtimnite,
Loubeau our ie t:S et I .on->
0 Will;:i4 nl-ur le Nord-
(o.st olt triomphe. Et sur
ce c'inq nomrn, soul le S6na-
tour ioubeau ne so trouvatit
ii- s I"r a l iste de.s caididats
-r' i' 'vx util

A VhS DE DEPART
~e'- ricoerhes i~pour New_
York\ et 14Eulrolv (vic Nov.U-
or!- direct) par ( S. Cristo-
>al sore nt fermTeer MI Vecedi
3 du courant i 10 hores a. m.
et cellIs par le S. S. Van Ren-
selaer a 2 heures p. m.
Port-au-Prince le fer AoPt

Administration Ge"nrale
des Postes.


I


...........


- I ---- -- ------------- ----


- M mi -- R W ---n""_ L_____ _.i ........ .... .!|! .- .f ._ il .i .


~l~ii;Cl-;yrWCuh;~\~~ ,,, ,~_~~~, ,,,,~_~~~~~~~ -Blp~aaa~aa~a~


. - - - --





: .. =:&rata!a Y:'... : .


... ........


COMMUNIQUE DE LA
PREFECTURE D.E
PORT-AU-PRINCE
Conformement aux disposi-
,tiOns des articles lcr et 2 de
Ja Lci sur Ia Presse. tout in-
pr.ime renidu public, a Fexcep-
tion des ouvrages de ville, in-
Sdiquera le nom et le domicile
(e limprimeur qui n'aura pas
satisfait h cette formal it se-
ra possible cld'un amended (ie
\ vi gt dollars, sans p.eOjudice
fd' t .oiL ,s a~t}'es petnes [1~il
J;.ues autt e p'enal conte oa-
f .>e-onQne qut aura stiern-
tn~ft c(ntnttue a la publca-
| ti,,n o distribution.
De plus, il est utile de rap-
lt)vler que 1'outrage par paro-
ti 1(Ou par ecrit, tendant ( ir
CuIlp IPhonnenuir t Ia (lelia-
l-*t{-se ,l'un grand fnet iop-
nziure o1 1 1 d nin Me'1i'ire ( dl
(C!.jrps Legislatif, (bins I xe )'-
'eice Ql ,es fornt ions ou i' loc-
,CC)SION lf e (C0ei exc i. C"'C, 1 pS tI
:.vu et puni p) 1i'artiC(e ISflItu
( de1 penal.
Port-au-tPr Bne Ie ler A Ul
19:32. ; *


SM. D)E LA RUE DI f Ei"K
I sSON CONCGE
Nonts awvons region tre MI. ,
ha Ru te er, et...il.. .n.L.is a ap-
pri. qu'il a dflu dii' r .- A
co n e.
Nous comnrepn onC b len qui'a-
ATC ie roitarV(1 atpor an vote'

Sassex probl]en-al on,0 la p-e-
i sene du copseller P'inan.1;',
poull la reen. chie d. tero.




M. G(RACIA NiELLA
N M. Gra:ia Melia anc(i*i! Si6
'nate~ur dU I tejuhliqt;,' it-

h 'te apx iqn t a t f Ic ,-i 1 ;1
I---. .-- -art-ulin r I" C ,Inc
; matin 11 MiCA t IM.sSP,
,'C, eN ain le ave Tt.- o :-

VlizZ. ( sait comhinen a to hau
le pelrtonnalIte do miiieu
;.t populanire en H:aii; cr'uu
:a scl nmirnrc Fzimples cit af-
"iales et par Jc^ nuo njt'ei.,
svtnpalfws qu 1l a su conquu-
:r'ir'


. . ... .







.............................................t]A::~~c >. ~ 7
'~ .~ ..

~~t&etflwk curflts t.~ V


* ':~>'* -


f--


SThNIO VINOENT
"R.SIDNoT DB LA RKPUBLIQU ,
.. .... .. .... .. ... ............ .. ..... ... ... B .... .
Vu 1'article .55 de la Constitution ;
Vu les articles 25 et 26 du Code rural;
Considirant que pour assurer et fortifier 'action des
S Agenats Agricotes do Serv.ice....Natiojd de la Production
Agrieoleet de i'Enseignement Rurall imnporte de les re.
v4tir de I'autoritii necessaire a l'exercise de leurs tfnction:;
Sur le rapport des Secr.taires d'Etat de 1'Agriculture et
de la Justice ;
Et ae Pavis du Consedil des Secr6laires d'Etat;
A PROPOSt,
Art. ier. Les Agents Agricoles du Service National de
la Production Agricole et de I'Enseignement Rural pla-
e s..0sous le contrble du Direc'teur technique (ie tExiension
agricole doiveit pr4ter sernent (levant ie ....e e .Pai0
du siege de leur juridit'tior, tie hier et fid .('ctlt rem'-
plir leur mission.
SArt. t. u es Aents Agricoles sont chargss de conlirler
Pt de faciliter loistes les activilt agriios d's communau-
1ts rurales.
Es sont plus sp6cialemrnt charg&is de sutrveiller et de fai-
re appliqner les pro'&eds die (ult ure et d'letvas et de re-
boisement preconiss par Ie Service National de ha Pro1e
duction Agrncole ec de I Enseignemut Hural, de combalttre
les maladies des plants el des animaux, d'organisr Ia late
centre les insects et tous autie' factetnrs nuisibli-s a IA-
griculture, de co.thl.er les \ .roNd1s de preparation ,ds
denrkes, leur quality, leur emballage. d utaier a l vulgari-
sation des rneilleures mthodespratiqes rprirores rll av-
loppement agricole.
Art. 3. Ils doivent veilleri t'executioa le toute loi ou
de tout rkyglement relatifs a culture el a i'ct..tien d.:s
champs.
Art. 4 Its dressed procps-verbal de toute. iolatioan ou
.....infraction cea lois el reglements et Pinculp' eszt delfi r-
la Justice de Paix.
I s pourront faire apprthenderpar les Agents de la Poli-
ce Rurale les inculprs en: Oat de rzheliou,. Titans ce c s ls
inculpesseront expbdis a bref d6lai h leur juge naturell.
En cas de flagrant dtlit les Agents Agricoles de concert
.. avec les offiersdepolie poe urale. llrceisrot Ie premarcs-
mesres- touchant la personnel des. deliquants ainsi, que les
preuves matbrielles qui pourrout ltre recueiilies'.
Le proces--verbal dressede par FAgent Agricole faith foi en
.... ------- Justice...jusqupreve .du contraire .
Art. 5. Les Agents Agricoles out toujours le droit de p&--
n6trer sur les fermes, dans ls jardins enclos et Ittttes+ oe
vue de 1'exercice de Ihurs fobelions.
Art. 6. Toute contraverlioi aux dispolitions de la pr-
sente loi sera punie conformnTment aux lois en vigueur el
specialement A articlele timodifid du .Code Penal.
Art. 7. La preseate loi abroge routes lois ou disposikions
de lois qui lui sont contraires.
Elle sera ex&*utte (i la diligence des Secrlaires d'Etal
de l*Agriculture et de la Justice.
Sf :o 1 INEA GNT
Par le Prsident :
i Le Secrttai dEta i.de FAymgnretre:
Dr. PAUL SALOMON
Pour copie conform:
ft CY! de I.. Buprea-- d l (.a (In 4.s dd ytm.
JAustiu DOUCE T........
E, LESOOT


l^ ropfi aie "
.. ..... ..I.... .- -


Voulez vous economiser de la gasoline et avoir vote voi-
ture en parfait etat ?
Adressez vcos 517 rue Pavee, Telephone 2151 et 24ti cehez
A Barreyre, Inghineure Mcanicien.
ans d'expgrienc dars la. r iparation d'Automrcbile tsnt en
France ou'au Canada et aux Etats Unis; n-cien che metteur
au point de ia Section 1183 de I'Arniee fran~to se.
Installation At reparation de Radio, Deleo generateur, ear
burateur, Cote, armne de ehasse. Peinture au DuOo-Traval
o irinti.. Pfrix edr &s.


4.>'.


LOUSSI FRERES

Nous vous anno. :ui-s et avec infinimrent de plaisir,
dames, mesdemoiseiles et Messieurs, qu en achetant
Dous, vous risquez de g-gner et. gratuitement 3 8UP,
BES ET MA;GNIFIQUES FOUPEES DE SALONS
to valeur de dix Dollars chaque.
Pour ce. apres chaque achat, reciamez votre bihet
BAZAR TOUT VA BIEN "
LOUSSI FRERES .
1727 Rue du latasin de 1'Etat
.7 el ,2602
A :
S~ *lat


'"' """ "" -- -
F 11niidi-edmi a ,aimtn:e



Hygtiaiquement prepare
Pour Its eniants et les malades.

Convient aux estomacs Its


i ps d'lcats
S Acheteurs p c
Voulez vou e3 oeoomiser votre argpnt? Excellent dejeasr pour
Adre sex vous 519 rt Pav6e r416phons 3894 chez: -tos.
livens as :CG ant aorcoi Aux proiuits d'Haiti

Phileo,,AIsplateur d'onde court, Disque PolydorAceumulateur ,? I" BA.IY
Prest 0. Iie. FiltreHtuie Pur. Olator. Tons. es accessoires E. N BAILEY
d'lAutoniob e, R -esort, Pneumatique, Toile de Tiyau capote 1313 ndue

;. . .. .. ..





--'lo AP
",. % a .


4... R
1:. '4
I..._ .

srr~ -~ ~r sL~llr* lll* L'C


iPropriet.aire dTautos et des
SCamions .Bon Accueil et

SBAZAR TOUT .. V .BIE
ILOQUSSI FRERES,
, Bazar des Femmes elegantes
Set des hommes chies

Le Louvre
Tissus de .prEnmire qual:it&
..... d r -il, casim ir. etc .. ...................- .
.Confections de routes sorts
CJKEZ JEAN M. TALAMA1S
Le stlck Ie l:k mteux assorti
L| e mellur march
re ricles de iuxe etHous atres


Machines a &rire Remington
Machi ap calcuiler Dalton
Ju spapier Cwroon


G. -GliA.

LA COQUETTERIE
L. J. MICHEL TAILLEU GranXtRue
La. Meilleure Coupe
Le Meilleur Marche
Secrel de tlomme Chic
PtertCe LabissiU2e
Coupe Moderne, Grantd'Rue
E.. gants et Elegaste,. visiP
te z la cordonnerie :
' IYPPOLITE JEUDY, COR-
DONNERIE MONT CAR-
MEL
Grand'Rue, No. 1721.

CHEZ PAUL AUXILA :
Arflhcs pour hommes, cravcr
te-, chaussetles, chemises a-
rat ou sans cot, blanches, de
C. 0o1eur on fantaiie.


pr to te .. l 4sL$ Commerciale
off, en pnan#ti! 1 lIW ^
ment au Servie r .. .. ..
ior.to:nmein. e e s, istales an March6 Crystal tenant tse comptoirs
Pour. -tout renseignemests. .t ff sbratoire n s t
pri:re de a'adrdsser au GARA} pendants. sea o cine. r.o
GE UCHRYSLER, Place Gef- comme itrjourt, a la displsit ils lo tt
frard T pine^34. Stock renoluvel dc tarrhandises de tctts .prote
Heures de depart, a partir spialits fiverses a mineiit t marcb.
du lundi ler Aoitr: i Snice puctuel et competent cordititnum par la plus
Kemneoff-Port-oarPrinee: .
AM : 6 heures 30 t 11 heures cieusecourtoisie.
PM: 2 heures et 5-'heures. ..... -'. -
Port-au-Prinee-Kenoff f:. .
AM: 8 heures et 11 heur es- ,
PM: 2 heures et 4: heures 30
na.c... ejt ours ftrids
Port-au-Prince Kenskoff:
AM. 6 h. 30-7 h, 30 et 11 heures
PM. 2 h. et 5 beures -.
Kenscoff-Porl-au-Prince
AM. 9 h tures et 1I heures
M: 2 heures et 5 heulres.
En dehors ide ces heures rt-
g.t.lres, les demands diau.-
tos et de camion pour trans-
1a3rt de meubles et de mat4-
rux de construction seront Devenez votre prreo e oa
iagreees.Gomp de ChGqite a la Bainque NatioxaIk de ha
Vauss agres. ,d'publdque d iti
DAVID LOISEAU. ., .


r


... ... :- -- ."2-' .::: S -


: .'


i


..... d




...$it~ ...IK ~ i 1 L l ...... .... .$ ... .. ......... .....
________________________________________________________ W. ans ~ ~. j 7 2eEL


S.. ...... ............. ...... ....... ......... ............... ....... .............. ... ........ .. .. .




de Iia All Amenca Cab







p 3ONGRESSIST UN ORNA DANS &EPT PERSONNEL I/EXEOUTION DE jorit6 gouvernementale
s S MPRISONNE LE MINRESOTA LESSEES PAR LEXPLO- fGORGULOFF course d'un debat prec~de
4TTAQTJENT LEURS DASSEL, Minn.- Un hom- SIO1D FUN RESERVOIR ARS Soo tote p E A i *
.... ..::.. me a .. tu et p us.eurs u A GASO. LINE ::: : :S. lon toute proba-.. LE CHANC..i V(
tres^ personnel serhilit4, G rgulott, 1'assassin du
Lg ::Les coingressistes manquantes sutie dune :RAIN TRitMs. President Douner, ricem- PA PEN ET L.u 'VKAI
don 4ten ..la. prison ..tornade qui ahalay cette V:: Sep.t pesonnes aont b. et mne.t con.damn6 A mort seraa
tte.. ...... yeo attaque.leurs le.... quarter Nrd et es p g exut vant le commence- E V ER.....SAIL......ES.
jen t 0se sont battusa ^a do tiest en nt particuli&- cement par ue explosu .. snent du mnois: de Sep tembre,
BeUXjusqu'&hlesser t1:ge- recent eufferb :: a dtrun n reservoir e a i mains quo sora appel h::a h RLIN.--- DanA un&i':

tnt la police est intervenue sesi gravement et:.2&.atre.panr. Cinq des blesses etaient brun ne soit bier acceeilli. ce 'vice president executif d
r6tabli ordre.- .ont .t. igrement atteinte en..train de nettyer .ser.dont.on doute fort. .niled Press, le chancelie
xxx ..tandis que .a temp te. dim voir. qui eutenit d ga....... :xxx demand Fr ......ant Von P
....... GOUVERNEUR ssai..to....tes les construe- saline uand Pacc ent e po a declare qu chem
7. .










ntIRLANDE tion de 26 ermes en viron, de- duisit. On ne connait pas en LE SECOND VICE plut c01rt. pour ari1X ^r kr
-::. :BEMISSIONNE ::::::vastant tout dans un space core:sa cause, mnus:^s :etfets t: : r la irop^in ro
dI::: :: : : :::: :do:-terrain ::de: 10 miltse :ie -:6t6 i: esseriIN da :: :. IPRES.IDENT DES CORTESr es. t de .endr.e 1'AlIein
LONDRES.-bLe Gouverneur 4 long stir doui outrois dte Tar- yon de plus tde IO mnules. s1 place an soled. eLnu
Snral de IEtat libre d'Ir Celuti qui a perdu laie: vi Trois des blesses, son dans E.SPAGNOLS i'allernando contre .,le.:
Jide a annonen qu'il a demis- dans la tornado sappekle Au- un cas tres grave, dus traitede paI x et lour
ienne, .avant... victim d'un .gus.t Nikka et .tat .ag de.. x xx ....... c . DEMISSIONN. E sequences ontine. d
manqiue ite cnrtoistle ur::a.-T:is u:*::: ::t ::e l UNE TEMPETE FAIT : : a: om n inexorable Tout en
.art des minister du :Gou- D:: ES DEGATS AU MADRID.-- L e second vi e rant qiu'il tait. n .. a
vernement d'Eamon de Vale- 6.000.OO DE DOLLARS DE PARAGUAY prPsident des Cor'tes. le depu- te convainu, II a dit o
. ..-. : : : ..... ..... : : : .. ... .OU V E L L E S .. ............. .... : :. :: .. : :. :. radical M an uel M arraco, a problem de la ... . .








ra. xuq: :tes:::e. : WASHINGTON-E MereredS ASUNCZON, Paraguay. La dcnn: sa duesioni pon grou- monarchique N. so t n. p)
MORT DU DUC DE i, s.era mis. en circulation par ville d'Asunc.ne a subiels f- pe de dtputts de la majority ce moment. I a ajout
TETUAN. fintermdiaire des.douze ban- fetus d'une tempt qui a d- gouvernmentale ayant an- I'Allemagne no se sent
-.ques de reserves f.edrales, racing des arbres, paralyse la nonce la pretation d'une blig6e deu ratifier lacc-o,
ADRID.- Et mart au sa- pour m.G0.0900 de dollars d-e circulation et Je service d'- proposition de demanded d'ex- Lausanne et qu'ei> a

d :...e Tetua Odonner Diaz E tiles oant te: frappes en cornm communications tligraphi- ele: publiE parT Marraco dans .autres pulssances. 11 a a
de Mendza...... qui s'tait. ml- r action du bicenenaire quest pendant qiuelque temp le journal El Sol. Dans larti- ce qu'i etudie en C mu
gr6 son Age- acquis une pace de Washington et porter nt Le vent a cause deo dotimma- cl incriminfl, le dput6 Mar- un reajustement gen ra
distingu&e dans ia laittdrzum dI'efiie dnu Tand home d'e- ges con sidrables dans 'intt- ra&o avait qualified dhnmsou- dettes lant )lubhlixues (u
espagnole contemporaine. .tat aNm:riain. ieur du. pays. ci.ate e la conduite de la ma- vees dc I'Allemagne.


.v


I













i



I





L
t

]


t,

I
L

1"


i-s-




ecla--
eten-




t. ion


aI5s 0
Ad d
les


n1111(1


I d(-'
Spn-


. ..


.. .: ... .


MARDI

La laison du.Myst e .re
avec Iva:n Mosjo-ukineA
ET
La Mason de la aine
L'Hoime A n Caa-oute
E ntr ee 0,50 B .o.n L ........................ ...
AS ,, g '4 "- : 4 v4 .. ,V


....Pour avoir une peau douce et perfume., eemployez le

..........


"SAVON DE TOIDETE


DE


I- MOUHR ET LAL
5Vli -~il^


.LICA


RIN
Anglede


TEMENT PARF U ME :


w Rues Roux et du
Centre 4


,imm.bonn d U



. .I ... :


"


AVIS
LA NATIONAL, S. A. Fa-
brique de Cigarettes, offrira
bilntot a ses nombreux clients
une CIGARETTE PECTO-
ERA itE dtii aHThn ts ptlus s- -
:duiZaInHl; ia l')ab'ique aaus-
si fait choix du meillour' pa-
pier brun sure quaelle a p)u
4se p rOCUIre' poul' p'esfl te
-ine Cigarette de q(uaiite irre-
lprochable potuvant satisfaire
.s .gof it.K. I. plti .dif i .......


POUR ETRE
UN IHOMME
DFM A i IN.

11 faut s'instruire uvr deg
methods simple, rapidse,
excellent a
L'Institut Tippenhauer.
1537 Rue Lamarre, Toep ho-
ne 2891.
Enseignement classique 12c
Philosophie Steno-DIctylo,
Comptabilit6, Langues Vi-
vantes.


4


Esensen


Avise :es c
prix come a
tait Condens;
Lait cbndense
Lait Evapore i
Lait Evapore


.. .:
\t ; ..': :: .:* : : :






- .. .. .. .
..... .... .


L i .. .. 1. ..
; : :.... ....... ... .. .... ...
-. .. : ... . :....: .... .

S : . .. .
; -- .. ...-..... -... : ..
............... ..
.. -.. .. ... .. .
. .. '.
.. . .-.. : ..- -.... .. . . . . . .
. % ..: .. .. .". . . . .


GRANDE BAISSE

onsommateurs de son lait qu'il a reduit ses
it : .. 't '
suer6 -C de 48/14 oz $ 6.24 Dtail $ 0.15 cts,
suer6 c/ de 240/3 oz "9,.10 Detail 0. 04 cts,
sucr C/ de 48/16 ez 5 00 D6tail 0.11 cts,
sucre c/ de 9618 oz 6.40 Detail 0.07 cts,


Rappeles vous que les Lait Condense, Evapore et en Pou-
dre Esbensa eat e meilleur, le puas pur et le plus riche en
Crme, it est recomiandO par les MEDECINS et Sages Fern
mes aux B6b6s et aux Malades, i -est empleye avantageuse
psur. te Cr6mes glac6s et chaudes, et le desserts- do routes
sortes ... :. i. .... ... 7
.. ..ENVENUTE

U BON MAR

St d w totu)e 1 boone EPICBCRISS tani I- Port at!
Prince one dans totes les $.les de. l novinL


te
le


au
nt.

)N


illie,

r al.-
apen
n 1(k


~~i9~


-- -- V- -F, 1 A- -1 AQ


---------- - . v ~~~~~~~~~~~~~


App m W^,. -f .


_.~..


Y


... .... .. .


::~-::


l









,. .'~" .~~~ .~.~ . .~'c:.:W .ri m..Z........
j:';.>. '.., 8 a'. .'7:t..: i...Ii: ,"' .e v .nr' '" ln0 .' i s.n .t .ej.'tr ...f. :MU bt.o r.lam #

"' '.* .'*":' "'fldee l'u e de va




aRVSAU PSXoN4R p o s'agit, f taire de Ia litt& U iudrait plunt Iae$e T8LAMA8S AWlea
OUL ROZ ..re .. ga .. ..put. DPehoxt. combat. nature .>tra beanu, ais mete:elk.e nt n facer vTA LSe .id.ale
.tai minitnr I l pnp d ce s e a ... .. .....pa ... pav




-.':::.d :: tjo a~.. e grant ....-c. .. .. onest ivert
"" "fo- .. .. N.. .. ', ',- ..... .... .... '--. ..... .... .
... .. ..p ti Q .v:st...U.. t n r .i.- .........:.fl o re..
.. ...... -..._--. .... ..... .*... ..._.'......- ..- .... .. ?.. IV......... ..... "...




alluer 'pLo' tve 'a.i.d....u sibtersen.tr Vos : garantie. : et'.:.O..
... .. ..... ......................-................. ... ..... .... .. .. ..









.I s. S .NT t.... p t A ........ ......... .... d...............er .......... ue our d
.... phro. PAUPN ( esX a ar ai s amnt bi: organi.. r-sulta"ra s rs. "





-.' ... .. .. .. . ..... .. ...a.. .l e...... o. v h ..... ... : ..

rptrrlN'y a. $1 Ufl. eT hr .t st de
Jk......E' ..S.. .. .
F :-.. .. .. .. ..t T. p.. m ............. .... ..... .. U Z O q ie n co m n ra..a t et .









... d..n s o udget spendre de. on tro. en impose ;I f o at o.. .... i
.... ,' ,.. ... ... .. ..s..... ............. ............... ...,.i. ............ ..................... ... ...................................... ........










St .. .. t ........ e t m p s e serait fair .force e... s ......



r-'nts C&"s ta f^es sonrt one ini-- tv ustns parent des anus ven iS Commn oiL e et Hei OURS P ETE E




RIECsYor4 t et.. ...
pulktA t.-d ..e lhMiti r do t 2 .ti"D C .eLa questi o {t appi ............ --e ai .'
"" ..... ...~ttl l r f P .... A ..... ......... ... .... "......................... ........




R-- -t .-.i ... .. s .-.... ..- d.... .. ." .. .. r t "





doive nt ............ .. t p e r I l prebH lne UA lieu- Ha.'tisia ns Se ice 4...1.r.. .. io.:i i i :' Ce nt
(n ri t s tV ta... .. ,S t .. ai e ) .. .. .. .... .... ... ....... ..... ..... ................. ... .. .. ... ...... . ... r. f-i .. t ..
















t .......eho... vou S0 om thtem&nr l" chT h.ge et au e defend pl: js-rnteirts d-u .lint efct u r
.. ... .j..i zp~" ous voud. iez ferrner a D. 0 dr-e lee ..int. ts d. pe...eo ... S... re d.








portggineW cN ons.Ir Fl- apporte ce qu'il croli uste ..1e27re L..r
. .. . .. . .... .. ... ...... | u ap a|ezTv: j. ...:. .. .







..REDUCTION adcept s p :conse!r.ie.tdt s n peu partout: ce s.- ye centre le Gouverment, c. .s heures.. .









N u a o n n "a t r rI. -q s "e f 4. u e s. ampa- ... ha rmo. .nie entre .. d. oi. dent3 ............. ..* : .
N r P 34tion. lit dimiruer Is capacity Pouvoirs. .... Venir avec des pro- -
.C. I T E .... ..-..ta. -r e ...-- r ft i ........o K....-.......... ... .. ..1. < .. ....... / ......
S. ". .. '.' 'e. . . .. .. .. ... ... ... .. ..... -, ------.- ... - - ..... ---------- --: -----: ----- --- -------- -------- fi IiW- ---- ---- . ..... --
.. :: : :. ,?: .7 :. :. e: ^ e ie p rob0^ne

.. .. ,. .. .. .. . . .. v i.. ... . . . ..... .. .. ..... ... .. .... "




... e sfr e o m m unie at*o n L 'HoUV .& I v e5' n-^ y m i.r...,; . ... ..... . .. ... .. ... -.. .... ... ....-..-.....-. ..- .. .. .-.

s, ..,, 5 -: ". : ;, ,,,,a,:..re..te2t, 0. ; aVp., .;: ...tg.....3 ,o.,.r :F i -.- P :. : ., p p........: .- .. .. .l e pte ...
.. ..:., .. ^ -. l a ].4 :r ...... a. S.. .: q...... .... U ... ... Ls ... .... ..
S. : : : -S ..... :O I IE R .... a.- r ...... -" : .... .... .. :p'n d ..........&. ., ,



.,. .... ... ......* < .. .. ..* *. ... .. .. i ... ... .. .- ..... 1


Fun de nos aermers nummros J Minisf'e 1bher graT r
- qw'on envisage es. Joursewt.de..--.- ti-.. e et x ri e.1.; e
fare ume nouvelle reduction pen p e ces.ter -es :
des appointements des emplo- 1 est. vklc. n u ie ne
yes publics. En soulignan sis pa M inistre de. ian-
que.dan d'atres s, les di .es ::" mc n p1 a .. Le
minutions d'&moluments a- PeS' l.t 0v t cCn.. pin y
teignent un pourcentage tres sieurs e ~e n e t .-
Clevi (25.k 33 o/o) nous avns : ien p. e '-
"fail ressortir que mine en, e i dci e ".
subissant celle nouvelle rete-: i J ] ,luder" ude"a. e I iche '
S nue, les employs -publics ne l es C ifficui cuand on te
cessent pas d' tre les mdi- h"
"Volvo" ,f,. V,'f, ,,,i, ;. P


approve .a measure. .... .... ........... re e eon
Cependant, qued que soit le I ultant jos s.tti- e-
mauls eitat des finances p- ie du Bura' du C..e-
bliques. ii y a, eroyons-nus Financier t n Pe a-or
des employes que la compare ,- J "'n l
sion badgetaire devrraitr---e r ... .....
fgner. 11 est en effect extrenme- i -, .
S 9 r .. ... .. ....


tion sur les iriutwideurs ru-
raux, par example quand on
pense au salaire de famine
qu'ils touchenf dcja
C'est dire qzlil convien.
draft, selon nous, de fixer unt
minimum au dessous duquel
les appointments des fone-
tioinaires ne subiratent point
la noutelle retenue.
Nous n'irons pas jusqu'% in-
i dlquer le chiffre qu'on deralft
elhoisir pour ce minimum. Si
r kcoutait tous les avis on
die ouvrirait vite que cheque
employee public voudrait fai-
re commeneer la reductionn
aux salaires'f wditatement
superieurs u awen.
Or il est evident qzuon ne
,dott pas eeouter eg tette ma-
tire la voix de rinfmer per-
sonnel, et qw ce minimum,
.vu La siua in, doit etre aus-
S1i :pe ke_ .a6e d
AMx financiers one de :a
fixer. Mats :naus ne pvons
" ne pas lewrn fire celtl sutwge-
tl6n d'fabr Wun minimum -
S dessou: duquel he sexerce
pas la riduetion prvu .
: :- : : : --:-: : : ::-:


WEST INDIES GARAGE
ous La direction de
Mr: ARNOLD BRA ..UN

Gr a gew .. 6 ..., ....


C v z
\ t 1 Tr r Z I: t "
e 7t c s
. Comi mon ? I!va 3 ,,. :
iT On n .:,>. (n taII faut
i A t. ": ret .I
o ...oipr)'essmin budgttaire et -es
deIxx I. l tois,. z? ,nL devoir est
Sde vous proposer u n.an,
M ai n m,.-. ,,e d'e ..ibre
; budgetire, ce devoir n i om-
j be pas seulenient au Gconwverl-
f nement. m-is aux Chambres,
aussi Si Ie plan du GouQerne-
4 ment. ne vous satisfait pas; ve-
j.4z avee un autre. Ncus l'ae-
I epteronls. Car i faut emAili-
brer lefud ,et:. sin:on e.t Ie.
dsnrd :e, dornt nouns suh5sn
Ie r6sutltat depus: I915. Le
: Gouvernement ne peut pas a-
dopter une politique d'aven-
tures., Nous vous. presentons
un plan avec des arguments.
'A vous de Ie discuter et si
% vouS ne. laimnez pas, presen-.
itez-en un. autre. : .: : .- ::.. :. -
: :(A propos du: Rapport du'
Conseiller Financier): '.D'Un I
'rapport. general, toute sor-
t tes de chooses peuvenut.e ~tr. es I
.V6rites : .cest e lasique..:. ..
Stacher n. membre- e pleasee'
du:::::conxtexte et .:.donner::la:
'..ignfication que Vonr: wvautk.Et
Ses gens 4gajement^: comp&'
k tents,: ave..es-memoes. phraes,
.tirent.des.conclusions egale-
6m.ent ppo S, : ::. : ..:
: ---Avant o epr6senter .e :.plan,"
:.ai "eup-'-lUsieursn": v.era-
I |ons .a v,:iec :lonsei!ller.ian. .
mar6 Jne me.:sends jamiais


S'S.


ravail de I.a masse rura-
ie n est dejA- pais nor-


pos d.magogiques
deioyaut;.:
(S^idt. e. Sim.


c'est

Page


une


'Au
Panamn railroad Steamship line a 1'avantage dcannacat.
parts. sva.nts: de NewYork pour Port-au-Prince, Haiti; Aux
temeni en.haqueMardi.QTous 1es. steamers sont pourvus de
-bre friorifique: : Aux
A.T DE vEW-YORK A RRI VAGE v PORT-AU-PRINCE
tuyaquit ie. 12:. Juilet 1932 le 18 Juilet 1932 A J(
Snobe. 19. Juillet le 24 Juillet
u ,,aenura le 26 JuilIet Ie ler Aout
Anccn Ie 2 Aout IV 7 Aout --


5S. Guavyquil Ie 9 Aout
S S. Cristbail Ie 16 Aout
S. Buenavventura le 23 Aout
.S ...... A eon ...e.3.0....A out ........ ........ ......
S.S : yaqu Ie 7Sep-tembre
,istobal i& 13 eutembre
& BPuenaven i'a :ie 20 .Septembre
S.S Aneon Ie 24 Sepcembre


!e 15 Aout
le 21 A-ut
le 29 Aout
le 4 Sentemb'e
le 1i Srptembre
le 18 Septembr.a
le 26 Septembre
le 29 Sedtembre


[0C
ique,
heur


eoli

lar









nee -de-s



S.LEV4

ERES

i4 it P~t


aueri.


e e::
: etudet

ainten..
rre,:. : :: ..
1 et h P

auii si

a .... :8:-
m^\&l',mir ,= .,
*- -il
j, n 1 ,I I.. .. .. .'..


/OUS TROU. VEREZ
LE CHOC, ...
Sde Leon Laleau.

ort-au-Priice
Librairie La Pr..
Cap-Haitien
Chez M,....LouisMI
Go naives
Chez M1. Paul St.-
Cayes
Chez M. Emm. Villa


Cemie
Chez M.


Athur Roti
--.-:-


A VIS PROFESSIONNl2
..... ..: :,
Le Docteur Georges -C
ra rappelle a sa bienveillm
clientele qu'il a repris Ia4
reaction de son Cabinet, A l-
tage de la Pharmacie Ley&


W r .... .......... ....... .... .
''"" ** .i > WWPW f"ll


-~-"--'---.. a. pQu5d5't~aaeSe S p. ~ ... .~ .~
--'~--.
.~ ..' .-
- U. S.c' ~
.-%-- ~
.. 4
4~4'5~ 4.
S - .
4-


~ 'a ~* ~


, ,* .4 4 *


.:: t~rG:-


.....
.... ..i"^
: I"J


4.~


'S
I


It 0'
:::: 4... ;c': """ -....:'!:..&;..:::.:..":~ < .o.. -" i;.2 t '-,t=- ... :.. ..- ". 4 ; ".,. I.-.,. 5 _
" : | : ^:: "t sdob c:xta 'e "af Wh:s :" ": : : ': "|
... .... ....... .. .... .... .... ... :.


^ "| .Tc '^ J ^ h = **^_ .... -* #.. o ..<< ....-** -* .. .. .ft .. ,.--
Aei-o~ de a'iui defn e nrB
. . .
iZ .. ..: .. ...: : I ...







,~ tf ; .i -.-. . ... .^ .. . ...-. ...:: : .-" : :. -. . '. :.' .. . . . .:. .. .. = ... .. : : . . . -. . *I fi
-.:--- ..Po s




...-f ..- ..4 ,-.. ... a.-.-.-. .....1".
. ba t.... e.,..-
iDr A.W- flPl4 .A..l...

REP..RtSHWT-Am : RfbROUAR`D~WGtdRe17 P TAURI


......... ...... .f.... ....4. ...-... .
... ...- ...... ..-........


-.. VI


clUS .ML f:utcr e;.t uv nryc
par ces temps de cruise.
Somme toute, nats avarns


h'utss iC-S XX I' > t a ...
..~
i ~z-i .0? Ut: ~cY~i>" 1'C


ment aur ae pretever e nou
veau pourceniage de reduw


\


i


......... ... .


i


r






PROPOSITION4 t MID WAY STATION
S. .Haytian Storage Ratt. er Rue pa. No 234
S.....iAMBRE DES DIPUT DI PEU LE
.. . .. .... .. ... .. .. .. . ... .. .. .. . ... .. .. ... ... .. .." -. -





.: lo. le. articles 5%, 7. 13 de la Cons itutio ; .
: l&, loi dui 20 Mai 1931, accordant des fraia de deplta
S e.t et de representation aux Membre, du Pouvoir L6- a
%o~aid~rant qu'en fixant A deux cent einquante dollars
S mois ls ijndewmnitt des Memres du Pouvoir Lgis la.. .
i leges Lgislateurs Constituante du 15 JSuilletst3 't 1.0.
2ueent enidu augmenter le charges deo Etatido t
Is diminution aU contraire, est l'objet de leur plus grand
soueCi, qu'ainsi, vu l'entree on vigueur de la nouvelle Cons-
titution, pr s publication au Moniteur du 21 Juillet 1932
ii .ehet de rapporter la loi du 26 Mai 1931, susviese so La seule mnaison de Reparation des Batteries munie d'
rrjudice de ee qui est rest encore dd sur le erdlit pr4vu apparel X Ray pour examiner chaque cellule separnme
article 2 de ette Loi et d prestige qu conen das N'ouie pas ls Batteres neuves marque Ha
rer au. Bureau des deux Chambres Ldgislatives ford Golstripe, trbs demands h I'tranger parce qu'el
sont trIs robustes, tries peu couteuse. et comportent des i
A PROPOSE lateuts Hartford en ebonuite qi supprimcent 80 o0o des d
.... fauts de fonctionnements or uinaires. Toutcc dimension
Et e Cops L6gislatif a votd durgence Ia Loi saivante: pour auto de toutes marques
SArticle ter.. Et et demure rapporthe la Loi du 26 Mai R pav No, 234
.1931 accordantq les fra. de representation et de dplaee. en face e us.ne gla
west aux Membres du Pouvoir L#gis ir.
N" anmoins, le s Membres du Bureau decbaente des.deu. Axe cheurati romiur
_hambres auront droit des frais de lplacoement et de re- TrAse pour hevn 1. voi tur areh.
presentation das les proportion uvntes: our nr he
:A) Le President du Senat. et Ie President de la Chambre
isdi DPputfs, chacun einquante dollars par mois jupqu'au
30 Septembre 1932, et ehacun cent dollars par moa s par ....=. :- C..
6:;u ler Octobre 1932. I
B) Les deux Secretaires rdu Bureau du Senat et les deux
Secrdtaires de ta Chambre des D.putds, chaeun, cinquante ::
dollars par mois a partir dia ler Oetobre 1932,


got du UDpartement des Finadnces (Restitutious ec- Redla-
sations) pour tre acquitt4e sur les disponibilites du Tr& e
iOr Public.
.Article 3.- La present Loi a broP e toutes ,ois ou dis-
i.o-:ions de toi qd ui sodut contraires et sers exteut- e *
~. diligence des Secr4taires d&Etat de lIUtnrieur es des d
Finances, c haeun en ce qui ie conserve. o
n Do .e e la Cthambre des Dputs ce 25 Juil et >d 3 e .d-apla
en -fz e e. v.-U S1 e e..


(S) J. M. BREDY.
Pour eopie conform Le Chef de Bureau de la Chambre
des Deputes:
DOUCET


........DE PRIX SUR LIS EAUX
a-u de Cologne extra fin.,`
f- ie&Cologne ruse '
&L de Lavande
Blutele ide 1 litre or 1 40
1/2 T5
> /4 4)


JUsin a glace de


I


un

les
30-
lios
so-
le-
1$


LA MANUFACTURE HAITIENNE DE CHAPEAUX


A
de s


1R



T
I



?


)DE TOILETTF


ue


le o
es ch


: ,J


laisird'annonee- a sa noinbreuse cli
apeaux se fait ilepus e 4Janvir au


en face de son anzin local
Les clients trouveronto le mrmeaeceuil.
Bon marhe, mi me co-urtoisie ............. .

MARTiNEZ. MARCELINET CO


eutLe que vented
NO u2.t ? rand


Port-au-Prince


Fanr nation de glace de mei

.Jvraison rapide effeetue
I .uoIJ peb t is en blanne dans tou
| 'es Jirc"tions de Port au
Prince et de P6tion Ville.
i t lACElHES
iNbll. avon,0 toujours en Pminn
les derniers nodgle4 de glac'
rEs en acier a partir de Or
25 00 et au dessus, vendablei
fvec faelitesB d paiemrents.
r.. gVI.cieres les plus sUtra
et les pits conomique.. '
'SORBETIERES
Nous avons en vente 1ks der
niers modles de sorbetier8 s
de tous les dimensions i iar
fir fe Or 3 ,1 et au riedis,
ENTRL.RPOT FvI(; N: s :hadnbrfs- froiice ont 6t6
recom'rmnt rnise i point et
pi invent re 1 votr n'irnrtrte
"que qtant iv' de viaIde de
poirs:nfl, .ie l1egum~s, de
fruits. etr.
Le Public ~st rordialernent
invited visitor notre usine .t
a inmpecter nos inodie5 I'I gh
eitres et de sorbetibreM dans
notre sale de venrt,
Consommer de Ia lace est
fire de I'economie


SEMER II' M IE N NTS
Madame Yve. ,Je:i.i-Ffran,-
cois Thras,- ul. st: infant.
et tbuds e8 a.ti'res parents t
allies, dans 1'Vmpossilbilit dIt
1rpondire individuellemeitt
i 1aux n11()m (1'UX tenmr I fna.res
(de sympathies r(e'us a 1'occa-
sionii d (deces de
InFranCois Xavier Thrasybu-
Ict
.ur re ,.rette epou .,, )re, f --
re, bealu-pjte, beau-fir''e,
-I rr -. 'c'}0 (. pi'ipj lt Oj.' t ]fl \- .-
t, td. P( re1Ci S( e1minaie Lt
I lu s laliS i (J O l O 'er i V k-
Siress ion doe eurs re in ie re I -
, .ents etnius.
f; i-'*s->"t tl t>'i .
990q'>


SE Vente cLez
re Ta'.n.r, J.?. Tlar 3 Bzzar NPtQ. a Crvstat Lr"
E. Dereix, :a.l b ADxNt, Kawas Hernianos
6ur des Commande?, prirtde s'acresser & 'AgtDs
LicNST LUDERS
P. 0. Box A. 60, Port-au-Prince
---- -- -- ---

Le faith est incontestable




a quintessence des eilleu

varieties de cannes d'un vaste
tire reunisssant les meilleurs terroirs
C'est ce qui faith son arome


0ot11 et Coparez


INE. P9111* AEIA
L.e mrilleres iaettetks pour derire, coudre, v der d taoim d
M to trouvent qu'4 'optique Port-au-Princienn.


S Grant Ru a I ctd du Magauin de MU
- ---n tons gere,-- travail g -T-iSt
k -_ __


LAFORET RFp
: -.


, Ar


DE HAMBOUR I
CERES 2 Juillet
UN VAPEUR i6 Juillet
UN VAPEUR 30 Juliet


Tous lev quinze jours un

'I-


DIANSTER DAM
:: 8 J illet
:: 92 Juil ft
:: 3 AOut
Oepart pour


A" 1 ; A ,.t
I A^1 "
I' r
I LuiepeC


I.


VAPEURS
COTTI CA
AMER
ASTREA
VAN R.ENSSELAER


MEDEA
FLORA


DAart de New-ork
DATES


ARRIVEEA PORT-AU-RINCE
27 Juillet


22 Juillet :: 4 A,
29 Juillet :4 A,
SAout.. 17 A4
12 Aout ::

de New-York pour tous les ports hai iens
22 Juillet
12 AOut
Depart pour New-York


out
out
ouI


POhT A'


vapear pour I'Eurupe.
T41lehonez au No 34?5
S-. F.MADSEN
AGENT


PRINCE


LOCAL


L~a~arptr1t --


VAN RENSSELAER 3 Aofit
ORANGE NASSAU 24 About
STUYVESANT 14 Septembre


iepart e I'Ei rope


..- -.. .- .. .


'.4--,


~4P~P~gd~d~d~


Mp g- HEe- 85t4~.w ~


..., -,- -. -----_. ---. ..


- ......


I


< it


bfdn fe ~aisse


De"P a r t


I:









-7'


vote.
Un Rapport du
Pierre-Louis conclut


- 1 1


oC: AMBRE DES DEPUTIES
. .. : :. ( uite fin,)

Dehoux: Je ne vise pas le
Gouvernement. Je dis que
vous n'tes pas d'aceord avec
le Conseiller Financ:ie r.
(Bruits. pplaudissements).
Hibbert: Je vous replete que
j'ai son assentiment. Le peu-
ple haitien ne peut pas etre
represents par deux cents on
mtmte-mite --mdivius qui s nt
dans 1'auditoire. I{ y a une
mauvaise habitude. Le people
qui est i' Port-au-Prince n'est
pas a lui soul le people hai-
tien.
Dans tous les pays, lors-
qu'on cree de nouvelles taxes,
tout le monde protest; mais
si chaeun done quelque cho-
se, le Gouvernement trouve
la some pour faire aller ses
services et donner du travail
Voilj le role du Gouverne-
ment. Mais quaint aux propose
d6magogiques destines it re-
cueillir des applaudissements
rje trouve que e'est indigne,
que c'est une deloyaute. La
creation de ces taxes, e'est la2
meileure pclitique que le Gou-
vernement puisse faire, epr la
reduction est tr&s difficile.
Si vous avez d'autres ro-
yens, apportez des projects et
nous les examinerons.
Le project, mis aux voix, est


eta NOVX-AW
-~ tLS Muv~iWIN


fle4iqNational


FA -r P --'W
rTlNAL w
_, .. .. ....


sas ^ !& :.
phn. 3.38

--------------------.--- ------ --- ----------.--------


e


une ~stlluion autm'-nt hmantwr parla ultplidi doeures


de b.ee-etre offerte aux homes de tontes conditiosde fort


Epyo a4ar d
on
,gen de"masondonestiuessan gr'rvir lur udgt~myenantI


V


g-e utr vre ore


f atrons de corrwmerce, chefs d'industrie,


quI


VOUS


p


parez iux InsUfxisanc s des ventes, par


Hio>e du souci des c eances


en ta-
en fa-


veur de i'adoption du project
de loi sur Ia carte cdidenti-


te+


XXX
Le Ministre depose un pro-
jet de loi relatif ia la percep-
tion des revenues cornmer-
ciaux les revenues seront, dO-
poses a la Tresorerie Joe Re-


ceveur communal, tirera sur
presentation de pies insti-
ficatives et le Gouvernement:
prelevera 10 o'"o de ces taxes.


r ieciPn, Igsinciurs,e
tualit J urnalistes, DO


en iie rs


hahitez


Avnicats, Sgnateurs,Gran&s Dipgtaires de Etat; Repr setants de
NNE7 I' TEMPLE DE VOTRE SOLIDARiTE SOCIALE.


capitalistes, comnme


HTaiti, rendez-oul


en jouant, AUGMENTE ZVOf RE A:VOIR
service en achetantle eit de a Loteri e Natioa e


.....


xxx
Le Ministre Lescot


(1013-050


un project permettant aux
nouveaux juges de preter ser-
ment deviant une seule section
du Tribunal dte Cassat on.
Le proict est vote i ,rni-


tement.


F G CNER AL
vibrante Procia"


mat an, ie Gnera! I i ujiiio,
le 22 juillet &oul# a annon
Ce (I H tOU SS _s," eomptti -
qu' se t iven.t iVoe?. i--
trm~ileen~cnT cl ..


(UX,
tie mett-e fin
existed chez
I'ist.


, -1


tt to 8,
-t e-im
v s iK


1 4


4%'


CAMION-E JTRA-NSPORT
Pour PNion- VilleT'Kenscoff
Pouvant-prendre tout un
mobilier en un seul charge-
man t.
Soins et promptitude assu-
res-Prix tres raisonnable. T&e
liphoner a M. Gesner Eugene
No. 2025 ou le voir son bu-
reau sis en face du Commis-
saria de la Banque Nationa,
le d'Haiti Rue du Magasin de
.YEtat.


S
44
-Wi-

4 4
4


RAW
. .:.!.-..: : .. ...!.:.:: .:. .. _
.. :. : .:..: :-.....-....+.+ .. .
* : *: .. ._ .. ....i ..i

'" "-'""'" '.^ ;
: 4 :-:i::

..* : *..: *:'::-: f
'' ': ::: ':ii


AMNISTI
DI)ans une


it) cl 14 t 1


4 i


4


4es


-.9


E.


stock et demaiide-z les


U


aornuelles con I* to,


se p


t.
t.


- 11


I~


{


>


I


I (Ik


g~oeire


i.


Pacehat T'UD


I"f)liR


-10


Jot .6


Lg


notatAreau j-)IaD de ri -di


au t


qUe la


61
( 9 e.s


dee


joiiir


lue


IIEI RIGEB f EUR El EC I R::QU.E


Vtnez


Vol] -


los


nouveaux


0 elese$~