<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01620
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 29, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01620

Full Text

.~Aur c Med Uressv


*1 i
Q T W I .N. P*O N ., '





,OTIIN .FONDS N .8 .


3"tme ANNEE


PORT-AU-PRINCE, HAITI
.......


No. 12809


Sufltres "Hoil Jloumnul"
* A
^s 11




ethinomMne unique dans
ie du journalism de
es temps et de tous les
vient de se produire.
excellent confreres
t.nent d.avoir chacun un i-
al mot pour mot, virgu-
ur virgule repondant a
quest suggestions du Now-
te concernant les taxes.
avait le mot CommuMni-
tout se comprendrait.
Shez un confrere, cest.
tre Ja Polttiquet chez:
re A propos des Taxes)
article demure Ie mrme.;
tpit de cette difference
tre.
us attendons la !suite pro
^pour auJurduJL i par .
cheers confreres afin
Opinion publique, en ]i-
Si'reliphue que nous fe-
ptinsse etre en measure de

res et dcji. nous rele-
eton de nos conirre'es
mbNent nous fire un
d'avoir ose soumettre
es suggestion,, dans
t du Gouvernement et
*nsequent, dans l'inter~ t

rd un journaliste crinf.i-
ns indiquer ee qu'on.
it essayer de mieux, on
avec raison. que Ee st


d. par ailleurs, d'au-
Surnalistes arirent 'at-
des Pouvoirs Publics
iAt Silt CO QUI'S lscOiter
Smiteux a essaver, on
: encore, nrait-il, cue
M. Alors, (tu'est-ce Iu. 1
ire,
01os 'r le6 f.'"s, et p re i-
ur paroles d'Evanri 1,
nous dit 1> 'ur-,e Mi-
des Finances? Oh non

avors trop conscience
'e devoir. et ncus le re-
rLnous sommes tron les
u Chef de I'Etat, pour
darner ce (ue nous era-
ea vtit1e.
nas une discussion sai-.
S constatone que nous
ort, nous avouercns
8sse hontte maias s'
C 1tons que .nogS avols
n ne nous fer a chan
ft et de position...
attendons done la fin.
Comnmumnie>>, (non
AYers ccnfr&res). de
oritux agsandard> en
our r6prendre la dis-
qui ne peut qu'etre in-
tea touis les points,
et profitable par des-i
archer au Pays qui ob-
8 uns et les autres.


LA RUE PART


EN CONGE


Pprenons que M. de
seller Financier,
t en conge. Ce sont
ces annuelles qu'il
l outre sa sant6 a
ranlge par .une re"-
tu. de paludisme.
ede M. de la Rue
:. moment d6licat
Bugt et des nou.
B'tt&ardera-t-eile


tos Cowinunes el to Vi ohre1






Depuis quelques jours nous
n'avons cesse de reclamer des
Po(uvoirs Publics, une reduc-
tion du prix de la viande, du
pain, et d'autres articles d
premiere necessity, ptisque
la matRere premiere revient
aujcurd'hui tr s hon mar-
cbh.-
Nous sonmmes hen eu x d'ap- j
prendre maintenant que cer-
taines communes, tells queo
Petit Goave, Jacmel, Cap-Hai
tien ont agi dlans le Sens qlue
nous indiquons, et que le DeI-
pattemTent de 'Intdrieur a dfl
emboiter le pas. C'est ainsi
Qu'it vient d'inviter routes
les autres communes de la Re-,
publique A suivre le mou-'
vement et i o b I i g e r les
boulangers et les bouche'r-s A
reduire de 50 ) o e pNix ha-
biruel de la livre de pain etL
de viande,
Nous felicitons le Gouver-
nement d'avoir ainsi procede'
et nous demandons auix com-
munes de continue "a fire
queltue chose dans le mime
sens pour d'autres products,
ide reniere neessit.
Pour ce qu'i concern cer-
tains articles imports et quilt
pourralent &re vendus A meil
>eur march, nous nous pro-.
posens de demander aux con-
1.onr.ateui's (1 'orga iser ]a
..'?.re A:.k;.th_ e: .'. t utt-n
cdant que es prI ix deviennen&t.
iom)parativEm2rent raisonna-
-
ITo)ts, mainrtenant, nous de-
von:s outs .intelresser a la vie
Seili uin nmarch6. C'est obli-'
'.:toire et .'e.-t e Seltf defense.


CELUI QUI DEVAIT


VOLER NE VOLE PAS

Cola para6t drle. mais e'est
exact : eelui qui devait voler
ne vole pas 11i s'agit de lavina-
teur Paris.
Dep-uis Qu'il a &te engage
-dans la Garde d'Haiti comme
avia eur-, ii ne vole, ni ne sur-
vole.
Or, un aviateur, doit faire
de la pratique a un degree de-
teirnine; il na pas le droit de
laisser passer des semaines et
des mois en <4s'encroutant>.
Qu'est-ce que la Garde fait
de notre aviateur Paris?
C'est Ia question que nous
poisons, et sutir laquelle nous
reviendrons bientot.



HAITI-KINGSTON ET
VICE VERSA

Le Pan American Airway
vient d'inaugurer un nouveau
service aerien reliant directe-
ment Kingston avec Port-au-
Prince, et vice-versa. Chaque
semaine il y aura une occa-
sion pour caller, et une autre
pour le retour.
Done, passagers et corres-
,pondances sent assures.
C'est une innovation de plus
qui vient mettre Haiti en re-
lation plus directed avec une
autre Ile voisine, et pour la.
quelle, nous n'avons que des
compliments a adresser a la
Poan Americn Airway. .


L1 g1iliqt 111Iill


ei1 MSRO R RI


L'Vuvre de eveloppement
de la clinique dentaire que.
pursuit avec un loluable sou-
ci, le Docteur Th6baud, dans
les sections rurales, mnrite la
meilleure attention, Nous a-
vons personnellenient assigte*
a des operations dans les E-
coles de la Plaine de Leogane,
qu'a faites le Docteur Coutard
et sommes en measure d.affir-
mer qu'actuellement le june
paysan, grAce a ce service, se
soucie come n'importe (quel
citadin de l'hygine do sa bou-
che, et que si ce Service s'-
tend a travers de la Republi-
que, il contribuera pour une
large part. au maintien de la
sante publique, car, e'est scien
tifiquement prouve que nom--
bre de nos maux, nous vien-
nent de I'etat de nos dents.
Nous ne pouvcns nous em-
pecher de rendre hommage au
devouement inlassable que Ie
Docteur Thebaud apporte a
l'accomplissement de ses de-
voirs et de interestt qu'il por-
te A nos freres des masses ru-
rales.
Bientot nous publierons
des chiffres convainquart^s.


UN VCEU UNANIME


SLes journaux du Nord, en
teime& vraiment logieux, re-
commandent notre confrere
Damnase Pierre-ltuis, pour Ie
46nme siege au 8$nat de la R.-
,publique.
Les journaux de la Capita
le sont tous unanirmes A ren-
dre hommage A la grande va-.
leur polit ique de(.le corrp)a-
tricte et de to 1les, avl;.,r1 tage.sl
que tirora le Pays d: son v-
lection.
Not,: espj)on qin- Uto'utes
ceA aLd'Oques d'altentioi en
:,iIs a mi tI C ;.ni .Da) n Pier..
laisseront pas | d'Ctiye pr'ofit;!-
hIes ai notre ami l)Darnutas Pier-
re-Louis.


I'U-SAG( DI)ES TRACTS.

( Chez nous, de.pulis pj n, I1
,':tract- ,.'t devenu une arnme
pour combattre ses afdversa i-
res on matiere '6election-s.
C'est ainsi qu'il Inous revienlt.
que Cdes journaux du Cap ont
attaque un de ns arni.s occu-
pant une tres haute fcnetion
de I'Etat, parce qu'll est Can-(
didat au Slnat.
Pour parveni- it. aleu's fi ts,
ils ont employ un itot.. oit
its ont reproduit un -otiei'
tr os outrageant ('(,nt.r c' ui


C 'est peu louahle!


I.


LES CANDIDATES DU
SENATE
('e martin Ie S6nat. en ver-
tu du texte Constitutionr n, a
d-"signe come candidates au
Senat de la R6publique, les
honorables concitoyens sui-
vants :
OUEST
Victor Cauvin, L6on Liau-
t i.1k, A 3' A~ tJ~~.A V


', LA FETE )D 7 A.i" 7

I..;LI .
s C.c ;- ; 3 i l ,i : '
te cu hein. ?; to c
vs.c ,s to t ,ois er" r ). \ e:'
une belIe ap1E?-Smit --:W "-1
ve en perspective.
Pr i1arez-vf)tius.


S NORD: ( GRAND]) KL IM SS .
Demosthenes Sam, Damase D-, mintena p
Pi.iE L uis ,for ee Belleri- ands. prepaez-vo Us-"
assister a cette u'andehcp-
SLe) : messe-TomhoSa-BaJI-Attrac-
Rameau Loubeau, E 6lg. N6- tions diverse au 31 jitilie.
r Numa, Antoine Pi.rre- couranI naison I)r. Riot La-
Paul. lue. Ce sera la plus } JejL' fte
a RTuBO\'TE: poul' la Riestau ratirmn ds l -

J. B. Dupuy, Placide David, .t .S i. .r iIu-t Ji' V
[ p Ale xiexs o.rtO'. e par e t1 aul. ( (I(n-il
NORD OUES'T (I 8 SO S :aIDX
Dr. Cognac AugusteEtien- cesiteux d' Haii avec un group
ne Auguste, Constantin Du- pe tie D)ams et Deniselles-
nmervye. IPatconesses et orgaenisatrices
Nos compliment et vceux de sou' 1e Haut latriin age ,i n
President U 'Haiti Pside
success. d'Honneur de 1Association
S_ :xxxX
Quelie seO'a la modique con-
MARIAGE tributicn de chacun de vous-
Demain soir, sera ce6ibr- pour la Restauraic,' deo 20
tau Sacr6-Cceur dans Ia plus Monuments flistoniqui. :
-stricte intimit6 le marriage de des B y u :tNio:naux n..-
Mile Alie Vieux .cessitux d'Haiti.
fille de M. et Mme Constant xxx
Vieux, D'apre.s les dit-on tous It.-
avec #. Villegiaturistes descendront
SM. iax Ma Gui ffie ; de Furcy Henscoff. Ption-
fils dp M. et Mme Maurice,) Ville, Riviere Froide etc. pour
Mac Guffie assisted A la fte (de la Res-
Nous pr&sentons nos since- .tauration des Monuments
res felicitations et nos meil-r Historiques et des Boy Scenuts
leurs vceux de bonheur au jeut Natidnaux necessiteux (d Ut. -
jne et charmant couple. ti pour le 31 juillet, dans ,
salons de la Ligue do la ,J(u-
giesse Haitienne: Maison D,.
Ricot Lalue. Cc sera unc gr,':
DECES & de Manifestation Nationalh..
Nous 4pprenons avec peine xxx
,'la mort survenue ce matinede q 11 y aura des rafraichisse-
I MMomplaiir. Pierre ments, sandwiches, gateau:x,
Les funerailles auront lieu 'creme a la glace, a dcs p':r
remain apris-midi a 'Eglise mod6r6s. 25 Dames Patr -
Sainte Anne. --'... nesses font de la bone heso-
Nos vives eond6dlances aux ,;gne. Les cartes s'enldven t 'a-
Sparents 4prouvvs, maison morj pidement, grande personnel 1
tuaire Rue St. Honor&. i gourde enfants 0,50.


(Voir f 1. d'hier)
Malgre une intrigue amou-
':ouse(, simple et vraie, nouwR
sentons (Iue M. Lalean vent,
moins d(eruler o ,ineI
histoire (!'. r ur, une ::ut ti
unet th:se mornrrale. Maui'ic"
,s t1 .'h a vini -t a ,;... t .
1un 'I volhItI { t Hn Inc-
'hfn n-it'l tp h- ;'\ 'i-rit
(ji; I4Is Q'VU' amfeniS. opt (..K&.
IEl qui flm'lbli' nc p1n:l : a .'I
d'f 1 ce .i h:'lvn 1).' F ir IOw mt? t
ds n rilusi :e t )r l i ':-
Da .ch^ 0 :,1 t5n(" '. t'' "': !


Rti 1 1, 1 1. E L i "nt i u ;.
11n i : i : ',
aucu ne ,lfn !iicii i' it 'ii .' '
A1 l ivre. '("s,: t it f* ..' 1 ,; t
st ij puissant ... ".1 nu. ., 1
1)t e. j"uni hu N .
fuace dre son p9 rt', i, 1' ,."(',-
patitn nouvelcii, ,,I rn .,i,.i .
(d'un coutap1ge morn, il t;c'.-,^: -, -
ta n t. i. ',. -<,n bin'i : *'. i
v io ie n cv ..i ;",.. !" 1.' I -
poi.^nti tira't ,t :iili ,: ,I,,. ,
vt)oudrait S. t ">r.
Et 1iIonsieu i .'i-.,ni r, !, ''
a ,un r .mat .\t' 1ut i t' it ( 'd ye ii-
vre une WONitr iEn usisev
On oud1rait vir l i p',,re'n.-
nalit6 clroe I!n1t ,j, "..,.
cello dt' Mai L'r '1 i .- :,- .
n'\y a 'i('n f ('Ctnnr :ntt, ,."
.li ."p] ,'I. AL "' '





i '. .

( '
I)Ci t : k' I i l ; V ", ',,









A I A,
,' it E'("l j': A' L -





,it.' : le ,t r ',.U.- : .1 .t* -:
nt U !) 1' I .'11 .. ; ; .



tu e iui f ou u P II -
ea in, e l"(ur ;t "I- V '

pt u:-s d'iiv i :, ,
S i f tia n u t' o
(g' )I "! ./i21 ,-1te '. ; I

Vie i it icn &' i -L i '':*v nitt >- ,V r *'


la tave'rne 1 l I 'I u (C. .-,
tre, a iR'es }o !rt5-> P(:' i 27
jultlet. II est d<'s (v n r :'-


Sot i O 1s t n e" e n ,iIgrtr t i I .




v r st f I 1 I. i I.,).s,,, v -'I 1.,-
pago a\'ee ;iot,-, i on r. t u> x,
c'.-' t <,Le ('bhoo, tuen ri'..] a-
v'ons hi avee ntre centerr, cu.
nous sntnns piulii gr'uill, ,n
no'u1 tout) i \'iV(,'lenc' dt- '5

)] andI ( A S A (NI:.


'..' ErRTAX:" D. 5 L )
EST VOTE


'C rn't.in la C'ha br'e It<-s
d( put6s, a,..- : i- j' u sipj
flr.'!: ]e J deu):utu i)'' ,uLx (.t ],
i ini t'tr1 (.. a vo"-'
td la Ir i.umentLan.t de 5 o o
la taxe atir'm portat ion.
A dernain le comnte-rendu
do la seance.


.........................~.'.~.


i


z












L"-:.a ::4f a u:S ,eGour de u tke ne po:ra r':"; rpnse~e d'tte e t 4 ..'. pu e rt ds t _rwmiadetl I |,
qu iad n ..c....la"de:.tutI;'onetaprivation3 dudro, :s.cer :at .. :'w: parI:t : :" :.i.:r, et. ..' e'




tttuttEtontbtbque pendant moa an eti CGinq ti's ...t. I .....r C....nfetions de tou......
plus,ma e c nd a p ut tr........e tradn.it. d a..t lesTri-: s.rot... ..., sr t 4t..bl ip t P.O




qbaux rdtapairesi cidform6ment sa s lVebierdvpa:Heded'appelis .jr I -1
S .. ...c ... L.... u: .' .t a .d : .i :... ...t...t : .qe. de: .::: : i E Z JE A N A .... .T A
.jg .t... .....t .:.:.o. e,.. t ... d.e .con..med.... p uv fo
Le m.itai..tiers des .e.. bres n S at. vit4 do e no s....L. .... .. iJr
Sliites prescribe A a due esSessions d. Corps L..gi dd J Artcls .a.t.
laWif a article 50 de la prtsente Constitution ne peuvent serb dti ces fonetions dolt dcnissionner so an an moibs avant t ypoque
vir A mttefin aut poursuites, oreque le Senat siige en :$*e pour le eetise.
.Art. 0. En de forfaiure, tout J.ge o Officier .. : .. .. ...... .TRE 4 I :Machines k c alc ler D
. :v ....... ... .. ....... ... .... .. ....... . .......... .. .... .. ... ... ...........; ....... .. .......... .- 2; 7' o : : "* :.' .. .... .: .. ....i. .. ....:........






..ions du Tribunal d Cassntion: msPosTtONS : NES O F ies VO hats ez

SArt. 10 La L .gle Ie mode de procder cointr$ p acs .orizontame t .
le President de la R*publique, les Secr.taires d'Eilat et Le:e.:n.: d. :n R:ptthlifjQ& t :: L :Pa:.:soonA JOQUT R
les inges dans les cas dc crimes on delits par eusx commie, :: da Is Iibert:, orn6 d'an trophbe avec Is I4gendO LTNtoW 4 1. MICHELTAUtgn
soiAdatis iexercici de uers fonctiona, oe, en det e e A A .S ue

TITRVI IV.. ...... Co.it.tion e:t d..ue le ieur:M
IS: mIsrrrrrroxs oMiAA :ALE4 tor Jfanvi clo de doIAgeivlture i lerMa el : :-pea, Secet d IHom Chi
SMa ... Pierre Lah . .. .issia?.reo 'w : '
Art.. ..La Commune e st.u.tonoue. a :: .:.: at termindpa:r I lo:.: :.: : : :::oupe Moe,
Le Pr6sideut du Conseil Communal n Ie tire de Nbtgi"ttral Cotmfi-1 Artt 1%. Aiucne Ioi, aittan arr6 eo &.g em::nt d'Awinimetrv
ma.sL. ... tip~ i W:susm, obltgatitrea qiiprsi avowr 4: public dns EIgants et: .Elgante.
Cotte institution est rogIe pur li o- f.rme dte rmi W' e pta .a lo : la coronnerie : .
Laloi~tablit. dans les co~nunnes on kes trrtemdisseum~is ?^ tone Art. 1^. Touteots foe 4ketioas ferontau scrutiny secret. e tYPPOT J.
Lionnaires i.saq.i J replsconuitto ctouet kr Pooucr Exdu: Art 27 L'Er doige pet redlar qu'en ras dopfrr YLTJIDYC
rn: .ne .t pour Ia S6nriti sit'rienrt :n aintieureu DONNERIE MONT CM
TITRE V Itete da Prident 1e Is tubliq qu.i dalaroe d si.gO MEL -::
doit re sign6 par f ;Sertaires d'Et preentsA a C)pital e. Grand'lpe, No. 1721. -
l DE AssE BLE RS Ri .sM A .. 1 : : t :u -m pte a0m br p.r l.Po.r :. . : .
0:Art. lv. Ls cfl..s de htat te sige sont rSgks par une loi
Art. 109. 1esAssemblbes primtires s'assembl~et do p:ein droit J sp ciaiei p.naet ds '*CH:EZ::PAUL pU IA
dans chque commune tos les quatr e s. an n -i"er,, : :suiant :--. Art. 1.. L s Codes d is, ::ivi: L: :. : ..: :. ....
mode pr~vu par la blo.EII out pour obje dlitletD~put^, le: truction criminelto e totes les lois qul s'y rattachent soan maite- h
modse ailr n..ers com nc..nux, lea ni gnne au Colle .cto.el, i:tr- obet.s en tout o qui o'est pas contraire is pr:sense co T::loxa. C raises, dodo: es, jeu de .:
Riles ne prevent s'oceuper d'aueaa objet quo celm leur est Toutes disposhtons do lois. cou d~crets, arr^ts, r^glemonts et ean OSer et en buns recoup
Sattribu par I prsente Constitution. : : : : : :. ::: :. : : ntres Ates qui y sont contrairies dmeurent sbrous.: : : .:. :: -:
i 3. les so t tenu:s d s di udre q t effe t r m pl .... ..... ... .
Art 110. La lo present les onitions req ises pour e xer er TI ....
Sdroit de voter da.s le Assemblides primaires. .. ... ...... ......... ............ PEUPLE, GA DE ........


...ES. INANCEs. dens Cham re s on d Pouvoir Ex etif, a le dreit dee larer qa il
.lita lieu A reviser hells dispositions costsitutinnelles qu'I d'si- L'heure reclame des &s2
Art. Les imp.t. a profit delmtal et des .Cmm ne e p .- gne. .. ..........es. Plus de vain org
venrt Vtre etHir e .. ar .e.toi. npeuttresitq co e a ..d- arre, les vanit.s .t upd
Art. 112. Les loi qui 6tablissent los imp6ts Wontic force quo nire sessionn Ot.imnare d'ue Lgislatnre eat pnbliie inmidiatc- Votre palais est unique. (il
.. pour Unan. ans:: : f to Itondue e: H4bhr.-.iqe. bt. e .fvot. hi
.."" :Art. 113. e no peut etre 6tabla de privinge en mnatiere dinpots. Art. : A ls premlt&r essionie- la Nouvele .ugi-slat.ure, a .: .: ...
Aucunoexemption,aueuoeaugmentrsioa ou diuumrton d'impbts no Chronb v4fitoten Assambin e Nationalo at: stataerone.t r ses mains, ust ANTOINE
S peuvet tre tables que ar un o.. ... .......prope. ALAMAS. Alle a In
A Art. 114. Aucun e pension, aueumne grdiie.tion., auten.e subven- vuA S .. N. ,n pndtirr, ,;,. s. cet. :. Ro c onS avez idial. Une miais
S.tnueno allocation quelconque r arg rr Pblic n. .1 LA .mblee o nt t b.er.c.s ten .eco nf.ance don. .a r.s
Speut tre accordoe quen rer d'une drunnloi propose psr oe Pou rors1 ue.. tier an ma de e Memb es... anoe. p.re ... ....... Uv leme ll
Exe tif. sDg t. connue. EFle oftre touted
Ln ep leid T ritta du fneit( asnfiiA l Snection ri J" d ia-tiom p-ut. nrtes. aoui c. t1tngleflwflt n-r .p;


Artn. i. 1 SumUu uuos iontuLwstiotjarte pa iY ta't Stfec-ormei
lemout interdit, except ltans lEnseignement.seconwdtire et: superieur.
Art. 11. Le Budget de chaqtue D6parlemecnt M ustsrt- est dmvse
en chapitres t c doi tre vot6 article par articde.
Aucune somimeatloude pour un chapitre nol put tre reprec aV ore-
dit d'un autre chapitre e employ e a d'au trasdpT .es ns tI une loi.
Le Secr6taire dE'tst ds FiMnances estteWn, ss so r T: ponabiliti-
personnellede no servir ebaque mois 4 clnqu e DU p.trta r~i MNiMsto-
riel quo le douzinme des valeuts votes dans sson Budget. moins
d'une d6eision du Conseie des Secretaires d'Et4 tour cas extrtordi-
nires f .
Les Comptes gdenraux des receates e des dpeases de ia l1 epu-
blique sont tenius par ie Secrtkaire d'Etat d;s Einallncs sc om tm
mode de comptabilit6 etabli par la ioi.
L'exercice administratif commnneaele premier Octobre et finks le
trente Septembre de lFanade suivaute. I
Art. 117. Chaque ann&e le Corps Lgislatif arrete: -
lo. Le compete des recettes et des d(penses tde finn6e ecoulee on
des annks prtcidentes.
so. Le Budget gdn6ra .de 'REtat coutenat Iafapersvu et Ia portion
des fontds design& pour aunne.1 a chqueh Dparielumnt Mit s&.ii.lL
Toutefois, aucune proposition; aucun, anuldement no pett itre
introduit a-lPuocasion du liudge....daas..Ic.b.ut.d.rdiare..u.. .amugme_- ..
tor les appoi itmuints des fonctionnaires p-tbli es t
Touti chaungmebt. do cette nature nte petu itre etffaet... iue .par..'.
une modification des lois.


Auune decfaration Be peut tre faite,, sucun changement e peut
_re adopt qu'a la m.ajoritA de deux tiers d es ffrages-

TITmE X
....... .. apo-ilwnv TrmaU ores
Art. A. La duree du mandate dn Pr&ident de la PRpublique e-
tuel prenda fine 15 Mai 196.
Art Les D put et les Snateurs actuels, de min e que les
Sinateur. qui pourront tre 4lus am course de cette Igislature,
exerceront leur mandate janqu'au premier hindi d'Avril Mil-neuf-
cent-trente $six.
Exceptionn-tlemect les Cinq nouveaux Snastears seront lus par
la Chambre des Dput& sunr-dux lites de trois candidates fournies
Fune par e: Pouvoir Execntif et tautre par le S4nat, potr chaqne
siere.
11 eAn ser 1do miUie dane le eas o conformiment x I'article 39 ii
Saurait lieu de poarvoir au remplacemest d'un ou plusienrs S&.
nate .. c.us de..la...p ente L gislat ............
Art.. C.Le nantdatdes Conselllers Communaus actuels preadra-
ta e Dix Janvier nAlle nef cent trente six, sans prejudice des dis-


Art. 118. Les emptes g n6raux eto tles Budgets prescrit. par Iarti- .t.ons gaes
ele pric6dent doiveut tre soumis aux Chamures par te eetaire Art. D). Dans leo six mois A partir de la publication de Ia pr6-
d'Etat des Fimmees anu pis tard dans les quinz jours d. Pouverure sent. GCnAstitiono, le Pouvoir EVeuif est autoris4 i proeder
de la Session L6gislative. dan I e-personnel des Tribunaux it aouwohantgeents qui seront ju-.
Les Chambres pouvent s'abstenir detous travaux tsgislahifs taa.t =i ae. : ...
quo ces documents e leaur seront pas prisenets. -les ref-usentfa Art. E Les raglementsetellemientn vigeur.dans le .Corps
dcharg ddes erie e d titat ete me..le vo 0 te du BHudget lorsqAue: d-ommi La Garde dciHa ti odUarti nt tre appliques jus-
les comptes pr6seates no fourmniseut p.oAS r eux-ait mes ou par les qtt'A ee quoA sot vt e I hti prve A arti le 121 ci-dessus.
piOeeas A apptu, tous les enments do verific aion e &appreemoa.io -. : "
n6essaires. .. .. .Art;. :.:pr4 e.Consituio etr .:vig r ipartirde
Art. 119. L'examei et la liquidation des Cmpes de rAdministra lat publiatiotaqul en se rafaite an Moniteur.
tion O66rale et de tout comptble envers le Trsor piblic seo .front I) Doni a Patais dePAssenbe Nationial Constituante, A Port-
suivant-le mode btabli par la loi, par une Chambre des Comptes don't au-Prinee, le Quize Jumillot il neatf cent treated deux, an 199me.
I'organisation et lefonetionnementseront 6galemntd~itermins par de I'lndpeadance.
.-Art.- 12o. .as t. Corps .-gisia.i. pour quelqu. -dson :. Ed rd F., .Pierre-Louis. Edmo.dGarcia, .ert.le Monts. i-
es soit sauf celles de la non-presentation des documents phLresctitre.y. e n Are W Mt
articl 118 ondo Iifiis d A F u n'arr&eT s Ii ham, lrtere Lagaerre, Price Brizard, J. Bahlizaire, Th. Jean-
ltarticlia118 .ou de Pl sasuffsanCe, ae pieces a..Tappul'.,nUars.^r. -.- t-" .- !1.- ,l .f.t
Budget pour en on plusieursDepartementsnmniatneias. avant so6a : Tassy dord P M. Brdy L. Lero
ournemont. I""tc olesB gBd -tdes Liparntemun i-t^ Je B.. M6gie Jeune. :Cl4ment Lespicasse,.Alten Nelson, Justin
p _.dant...fan.e .. ta -.o.on. urssec*.. n -m v.tenis .:t Anglade, Lorrain Dehoux, tFenne Moraille, Nemours Y neent,
'gur d a u a o : :. tus I. Gilles, Yrech Chatelain, Sfbastiany:Adam, Bemuzard .
la o dtar te. PExcutif, I s d R4pu- DI)enizard,N. C. Fourcand, A.Beauvoir, L. Appollon,L Thomas,
Dim- -CvAtia-O Pl r -& tar uteade Pei xecuuri, les. u g tu a .i i p : 1 ......... : *d' .. .. .. la
"Ies o.i....--- p-.r I" t d- Bud.. TY:O. iondt xon Drot,, Casiant Jean, Lr. Price Mars F
-bliqu n'aurtont pa vot4s, e Pr sident d la R6publiqi c ^nvon ^.
uerMa umct ment Cir e en extnior- trtiea u, CharlesFombraun,. Normt Laurent, Uaon Na9uSe
%naro& mseasMae voter I s udgetsdo IitatsaU lessanctionxsriour Pradel, Antoine T raque. David Jeannot, L.
inairea Aseills f ndevo r lesti dgeu d Miita .t s tes. phiri, Charles Eliste, Pierre Hudicourt, V Leconte.
: .~co s t t...." .-nel.. a pre-t d.i .... .... ...... -.... ..... ..


" :* "- : T:E ;i : ... ... .. .... :" : ... .e '" : :s ... .A.. ... .
S.- ITRE i .. ... Le .....t de l'Asseme aionae: D St-Aide.
.. V 1: ... ... .... .......
WIQe Vice-PrdidenlDr. Joseph Loubeau..

Art. 121. Une force oblique, sous les designations fixes par [la .. .
'. .,...... ..... ..
g: l-.: i aranti des- d rotts d peuple,.-e mai tiea de ordre et .la .- .-:. .: : .. .-- ,: .... .-.- ., .:: ...-:. ...
: : .: : .. .. i is l .. . ... t .: .r c : a.. .. : : .- : : :.. ..'.:. : .. .:" ..: ..- .- . ... -'. .-. .-. :.. :


A


garanties et vous r'
chaque jour de plus agr=i
surprises. ---
Ne soyez pas diff
Qu'importe votre bourse.
:'etiel est de visitor la m.
des Finesses ou tout est.
ravissant, et h bon ma
Tout danger est conjui.
allant droit ar prince.-'




POUR KENSCOFti:

I1 est announce au pubtif
'cialement aux employ :s|
bureaux et de magasins,:
peuvent, sans cong6 r6
passer tout la saison a& .
eoff, en pregnant un a..
ment au Service reguli/i
los et de camion.
Pour tout renseignea.
priere de s'adresser an 4
GE CHRYSLER, Placa
frard, Telephone 3341
Heures de depart, &
du lundi ler Aout.: '.,
Kenscoff ,Port au-Pr.lY
AM : 6 heures 30 et-11..:
PM: 2 heures et 5 he ai
Port-au-Prinee-Kem
AM: 8 heures et 11-he
PM.:..2 heures :et 4 heil
Dimanche et jourtf
Port au-Prinee-Ken
AM. 6 h. 30-7 h. 30 et. -e
PM. 2 h..et 5 heures...
Kenseoff-Port-au-
AM. 9 heures et 11 hea
PM. .2 heures et 5 ho
En: dehors de ces he.
gulires, les demandedi
..to aet de. amion: pct.
port :de: meubles et.M
riaux de: eonstructied
aussi. agr6e-s.
DAVIJ

...Prapritaired'a
C'...: Cax ions --Bm.:....
, :-: :-:;::.--. :-. San s i


. . ... ...... ._...




.j ............. .. .. ..., ... ... .. .. .: ....... .......... .. ......... ....o v v "-. .. ..- -... .


SDperni6res Nouvelles du Monde enter revues



in de la "Associated Press" Via All Americ

." .EXCL US VIT1 D U NO
.......la


Sce m


LES
ES .


FEMMES ESPAGNO-,
ET LES COURS68 DE


TAUREAUX
ALICANTE.- La nouvelle
Constitution espagnole don-
ant aux femmes les memes
,roits qu'aux homes, les to-
Sreaders du sexe feminin ont
I: fait leur r6apparition dans
les arenes.
SLa jolie Manolita Tulla, et
I aria Alegre, out tue cha-
u: ne une paire de taureaux a-
vec tant d'habilete que le pu-
bile les a obligees a faire le
::tour de I'amphitheatre a plu-
.i'urs. reprises, sous les ap-
plaudissements.


LE NOM BRE DES AUTO-
. MOBILES DIMINUE EN
POLOGNE


VARSOVIE.- Les condi-.
tions economiques, venant
.ajouter A la taxe de la route
:de 1931, ontcfait tomber trs :
bas le nombre des autonmobi-
les circulant: actuellement en
Polcgne. En six mois; le nom-


bre des licences est pass de
42.737 & 36. 717, ce qui repre-
sente une reduction de 14 o:o.
xxx


LE BRESIL RECHERCHE
DU PETROLE
MACEIO.- Sous le control
d'ing&nieurs strangers, PEtat
du Bresil a commence la pre-
miere des grande exploi-
tations de petrole qu'elle
compete mettre sur pied cette
.annee-ci, Jusqu'A present, le
Brtsil etait oblige d'impor-
ter toute sa consommation de
p6trole.
xxx


MARIER


BELGRADE.- Pour avoir
trompe 25 fiancees dans 'es-
pace de 5 ans, Machael Obra-
dovitch a 6te condamne a cinq
ans de travaux forces et au
remboursement des valeurs
qu'l avait exorquees a ses vie
times. Plusieurs d'entre eel-
les-ei ont offert a Michael de
payer F'amende a sa place s'il


consent h les 6pouser, 11 a ce-
pendant mieux aim6 fair les
.cinq ans de prison.
xxx
I L'AUSTRALIE ET LE
COMMUNISM
SYDNEY.- Dans tous les
districts ruraux de l'Austra-
lie, il rbgne une tres forte pre
(vention centre le communism
f A Binnaway, sur la riviere "de
I Castlereagh, un fermier revo-
lutionnaire a e4t saisi par ses
voisins et marque au front
,des lettres RED (rouges).


228 MILLER DANS UNE
CHAISE A ROULETTES.


r GRODNO,- Le polonais Kte-
mens Kudzma, invalide de
Sguerre, voulant se rendre h
: un hpital special situ6 hors
4de a :vile, a accompli an tra-
jet de228 miles dans une
chaisee & roues qu'll fait avan-
cer en en tournant les roues a-
vee la main. Bien plus, iI a-
vait pris avec lui, dans la chai
se, son fils -g6e de 8 arns.
xxx
UNE .MANIFESTATION
SD'AMITIE ITALO
: TURQUE.
STAMBOUL.- Une origina-


' le manifestation d'amitie ita-
'lo-turque est la soudaine po-
pularit6 qu'a cue a Stamboul
'et A Angora la facon denit Ic
Ministre italien Grandi a Eha'
bitude de couper sa barbe.
Be au coup de tures (ui,
'pour O s'occidentaliser > a-
valent commence par se raser
comnplitement la face h ]'ami-
ricaine, portent maintLenr anr
rune petite barbiche en point,:


IUN EXODE CAUSE PA.t
LA CHALEU Ri
VBERLIN. La eapitale alle-
mande pr6sente ces jours-ci le
spectacle d'un exode cornnme
on n'en a jamais vu, et qui
a pour cause les excessive
ehaleurs de IPet. Les bureaux
de chemins de fer suburbains,
de tramways et d'autobus
ont vendu an total trois nmil-
li-ns cinq cen mille billets.

UN ACCIDENT D'AERO-
PLANE COUTE LA VIE A
UN MAGNAT
TCHECOSLOVAQUE
i PRAGUE. Thomas .ata,
celebre fabricant do chaussu-


res tchecoslovaque, appeal
P'Henry Ford de la Tchecoslo-
vaquie, est mor planss ni ncci-
dent arrive son aeroplane
privc.
xxx
IES SANDINISTES
ACCEP1-EN.T LA
( AN D) DA TRK I DEI


PO) rTACE I .


O~Lf11Aitiijn d.p i llI tI
t-IUSJOtI.t-' fpour, 211eV ;ts>
ter au Elond uvrias aVtla
IT)TAT J)l i h I,'quejiJI a poll),
(11.0 111tte cofnn! e'!(Atom oa
tfU(:lies AmiN Se ~(t~'

quej )' tes nun trnk's.-' I isC
(I-oil t e t ~f tl1 811

* C1. 115C(ftnP.rtalte
I I oI t h P KI:4'l
1czI, r nI81 IJ~2


4* -W V. '-a.- -.---.-.--------- -- --- -


[I.



LA MANUFACTURE HAtTIENNE DE CHAPFAUX
L'Indiq wne"

-A L. :A.sirci'annonce"- sa nmubreuse clieittle qoe vente
de &es chapeaux se fair iepus e 4 JaLvicr au No 2047 Grand
Rue en face de son ancient locaL.
SLes clients trouverent le memeaeceuil-
S ,Bon march, te&ne courtoisie.
MARTTNEZ. MARCEL NET CO
-=.. -.


i Avis au CommerceIyf

."La Panama Railroad Steamship Line a I'avantage d'annonce"
B d6parts suivants de New-York pour Port-au Prince, Haiti
irtectement ahaque Mardi. Tous les steamers sont pourvus de
tambre frigorifique :
D~PART DE NEw-YORK ARRIVAGE A PORT-AU-PRINCE
.S. Guayaquil le 12 Juillet 1932- le 18 Juillet 1932
I8. Ciistobal le 19 Juiliet le24 Juillet
.S.Buenaveitura le 26 Juilleti leleer Aout
..Anscc. -- e-2---- AOut 1 A::O t-
S. Guayaquil h 9 AOUL !le 15 Aout
S. Crist -bai le 16 AouIt 1 21 A"Ut
S, BuenavenLura Ie 23 Aut le 29 AOIU
u.8* Ancon le 30 Aout le 4 Septembre
. Guayaquil le 7 Septembre le 13 Septembre
*Cristobal fe' 13 zeutembie" Ie 18 Septembre
I. Bienavenmuta le 20 Septembre Ile 26 Septembre
AnOon le 24 Sepitembre le 29 SeCtembre



a.


Voulez vous economiser de la gasoline et avoir vote voi-
ture en parfait 6tat ?
Adresse vcas 517 rue: Pav6e, Tel1phone 2151 et 2S,4; Ae |
A. Barreyre, Ingnieur-M canicien.
35 ans d'experience dars ia reoaration d'Automo(bile bitt en
France qu'au Canada At aux Etats unis; ancient chei mnetutur
au point de la Section 1183 de [Ar vee tranai*se.
Installation et reparation de Radio. Delco gen'rateu ,rr
burateur, Capote, arme de chasse. Peinture au Duno-Traval
garanti. Prix nmod6r s.
Acheteurs
Vootez voue econorniser vatre argent?
Adressez vous 519 rme Pavee 1'el6phons J39-i che

qui vous vendra a des, prix defiant toute concurrknce, Pawi
Phileo, Adaptateur d'onde court, Disque PoI.ydor,.AcCumuiateurn
Prest. O. Lite. Filtre d'Huile Pur. Olator,. ous es T e oire"
d'&utomobile, Ressort. VneumatiqQe, Toile de Toyuu ev i ote
d'arrosage...etc ...


Farinede Banane

H[lygieniquement pr-.p.arcee
Pour !es enfants et les mrlades.
Convient aix estomnacs Its
plus delicats.
Excellent dejeuner pour


tous,


A-.x produits d'Haiti
E. N. BAILEY
1313 Grand'Rue


WEST INDIES (iRlAJE
Sous la direct ion de
Mr ARNOLD BRAUN
Telephone


Garage .......
-etsidence .......


Iy- ----------- .-


I-~,-pr-~ ..~ ~aw T tT IJ lt. .. 4


- -4-fl
- -, 2162


A4 ASS We CODSIM TOLL it EUCA YFOL*
TOU .HU s. ,AowNerrS, ENROUMaENTS
INFLrUNIkf, 4'NFECIWONS DES' POUMONS
P"" Om -PRIAu HAITIP, ErLESN ? .ovw........


A% ?orion a& 3im de Medt WaAer
t d aife debfoiz r



1 sid routes espropr o ae |



D- : A-WANDER S.A.,BEBFNEr
S- EPR NTANT: R.BROUARD, Grand'Rue 170, PORT AU-PRINCE.

.."l "- -- "
"Lot


SIL AIM.E MIEUX ALLER
| EN PRISON QUE SE


a Cable

/ VELL1ST'E )


1


I


4qL


pr ieaies





1 14 : k. ...'.: T.. j".... .....4" .... :: ..... ... .
.... :. .t V .s.: d... ... ... : e y .



v ------nIti o v l e nl t
S. .. A. & ~P.Ui *" *..........................fN A U D . ..... .. .- .. .>. .. "........ .




dZ.:|O N H .i.. ..n .a d..s a n t .
Agents, deem a'A dietrs.mn. tre u :.
.,. t4.. .A .. .... ... : i,:< :....





Epbriola DAUP HINtonaives *..hais chEz ViNet m g gr so- p.zyjce Uf



:ap JAAN EUROPEt : authour le. tablet avec leur doneaie:n t Ot Iit t on sti tn ate de
MA AU u. T ce .. ........ one..halan.te qui j!e.ha.sonne raissai. I. orate et .....ci.,.a Religio .
..6 ........ .:....,... .. .. ..... .. .. ..... ........ ...... ....... ... .. ... .... ... '. .. .... .... . ......... .. .. ... .... ... ... ........ .".. .. "... .... .. . .' .....:- . ... .. ..S ;u ,i iL















+ 149 Ru MoutonartrtP?, it fnppa..,e.B.p,. sxi. que :.Jes o pu- omme inew d Gayz flI&ait 0ro6 par gra
iflPttWI*ENANT EN AMERIQUF se ( r iofir mms ycux aut-ant: d S!-O p pe ovi do Ia
Agen-6 de pblieid A *. qui s Feuse t dsir4 car tblir blanc ne rIgn er guerre estIa prtprit,
M stranger est na.... .ant de onner .i ..i..lie.use.. t u na ..... -t- ..t. .-.... .>....pr.ede :,ti
-:- NEWELL A: EMMET .t: M :pls .. .: ttenti- :- .. .xxx....... .:....it.t. :: p:atr cu.:::. ..:::: ::. .

New-York. Comir -nous nretions quo ^ u e|
Abonnement I DOLLAI pa. moj Six co(ivef la C1O3ersation CR t 8 r ):Ciait bieiauremirefj Nobiez pajnsl Im
La publiCiL6 (: Haiti e traiM d. disemen ct, paessa, paEan J no mtais pojin tromp6 I ientendais :ine servant boxe qu' se joue dim
S.rou.tes .. c..o:-mrunks-" --"t.ol. .^ s p. Aq.... dinr,: pass- I s e re e
As erenmu anicatiors d oienu tNouv n itc tO b u X JQS. bilitj Z dp eC m e an salonou cette aim able :: :K id N orfolk centre L
Stes ad ulh d en.e x Ve}&e uii due enfamt nous servi le caW A! La p ume It plumeau J Entre iune gourde
E:i n t G- cAuErT .e : : -: : : : : : : : : : : : : : :: acent q I" e ".-.ut pourr m sin: ::- ment.... : :: Enfant i: e qu
.. --- ------ . a .fm prir.. a.. J.. in es
.-- --. --.--. .....- . -.. .. .. -. ..... ... .-. " 2 .; ; .-- .." ".. ... .i.... ..; ...;. ... .. ... ... : _;; -7 -::: Z :-: 2 : -::. . .. ..{ ,.* .* . *. .


















t ... A..T. .. N r.e et t a)n o T.:ormer de Oa u t. ]de eus hb ient.t I na eI do c...
... . ... . ....... ...... ..... ... .. ... .. ..... ...... ......... ..... .-... ....... ......... ........ ....... .. ..r. .. .. .. i . . .... _... . .


















Ja wn 0u \V prisR X. C lU R nu la vo fl &une Seandina- IKarin Ol ava hezrmes I stA 1
E TORIAUX S. S t t T ais d plus en plus mis t_ vivre et ,i coucher, plus PANAMA RAIL-
LBS......... ......S P ast ean an .-.i-I-.Iant.guque Ih service d. sos bras, prome- BI









SLES LES ACTIVITaES 'e : r c a i l avhiee e aies en- spt sr: : ::.io:r: BULLETIN 8. No.
| .. ......... . . ... .,.. ... .. .........: ...... ..P e i r e r a3 -.-. ..




















DUE a S. N.E. P. e d a se S'l vous plait, me rpon. tur d oussieres frottait Les chargers sont
........ .. ... .. ..*. .i. .-.-.. .. d it-e lle v e e u.e p i.......ull t b o.u, .... i" i n o te r _u e .. e S S <










Le Service National de I'En 1 omures even upaiitfs. Ft tui to nordue bib otsle pet pueat ro BAL> est attend a
setignement Professi.nnel tt .- E.le disparute ltais au d- f vl Prince, Haiti, venant
sons nd tie ee dnergip ui dit J 6 i a d tdd f ur sespoir. Je lanoaiumoi aupssi tobal, Canal Zone, Ie
reactionn de M f. Hermann Do- c...... d eux tros paradoxes sur *.it tl di 3 Aoei.t 1932. n
ret vient de proiver que les % ^ : ge ne la guerre perochainec cett *grce gui ravait s mont Les peron dliv
Services haitianises places '";_ rix.-,a .t a o A ct Japon : s e:a" t mutuel- vivement .frapp& TrteOc: ment season deixvies
entire des warns soliacs, corn- O: n a" m pela w our apr.s r anyonscis par faction velle 6tiipense doIvs fret a destination d
... .. ... ..... ..a..... .... ... ... .. .. r. '




















: ? me an D. G. T. PD leServ ce 4 ^ _eo ra.... ;cee et des .....raaont' r et despo_, Eu
te. ; u ,e r ra va. sse le ... ausi. i..a cuisimie-










eia Ilt "7 7. A, iS w de., na ..tn spi. ,e 'est PzPurope.4 son tour enenadreste srdenande faite A
e ....i.-i,-r
.. . . ...i.n. ....I. ..'H.. .. .. .. 0l -- .. ,
.d............ n o n .. i t v i... .. ..


. ,..... ..




.* ..... .. .. .......
... ..- ..











itch
Lecont


inte... .......c
. .. ......- .

tOAD
NE
. ..:...:..:

. ....... .
. 936

RIST08
Port-*
dte &04
MeratM

pour
irop60
Sce:.::


4
1--1













^4
4'".
*.^o


fesaion en nonneur au ui-r -vrtraHu nnumre y usszis;
Travail Ira, nOus tres ons, ear, a-
Actullement, tous les pre pa.- pr.t 1qu ( fer it y
ratifs sont faitt pour assurer trr. : ptriode, dc :.::cus-
le seits plus cornple du pre'- sTwn.
mier Congres manuel qui e. ed o;~. qu, o. 'i .ressee
ticdra a sorn !oal, Place de i',ohol;n ':t S. E. P.
la Cathdrale, le lundi ler dunl. Las ctVits coan-iuent
Aot prochain & 8 heures du une v&rliable .diestaflan dee


iK tLv a4L Cie. pnogie,
SLa s-cene avait et .jouee si
lnawurellement ,qu'auenn de
nous ne s'informa davantage
di .la singularit4 de cette pre-
v ent ation, .. .... ... .:
Nous reprimes nos debats :
je redevenais optimiste au ry-
j.1 ime foudroyant d'une resur-


- w rww VWWWY WflYWY


- aw.9.0


ia, ......... ifiT
OR I I I) l ..L. .......

It es wiire s lunettes pour acrire, coudre, voir deln o
fno se t-rouventt weu'& rytiqu Port-a-Princienne. :


.mati.-n- I iTort eni.s intrt nati:o-. rention. Des conflicts : Des crw Re, a Daeu M muasin de Mt Lues LAPo
Ce Congress durera du ler. l. gu.....erre? Bah !.. Les eheveux ., e o*re, t, au V rmS,,.




.plus pu.et t plus fiche i st rec... nanh px
....... .
'.'.;& ..'" .. .. ... . . .. .. .


:' : .. : : : .. ...:. .

st oyseent our les e r rou(
...: m^p u r. .. ... ... p ....... .. .. l .. -- ro .. i nd. -i r ".

e .. : r : : : : : :" .... .... .. :: -.,:..-.. : . : .^ . *. .



l ei sedci s et a es S es Fv desserts Bbes et auortes




-En -ventes enG ros e a II

K : ...... ..l .' ..... .. .. .l.l


L:F

B... a --... :....





S..... ...
.......,,


p p..fi & g G ;.w.. ... I pl e .
doer dh-ureux, redsutat r,; .. .ipr. e-u : -eeiCto, bolchevik, hit pr ... ,.. -Ce Steamer partira tleo
s .- bi E o i. t.e .ce.- .zassals: ._in t doe i : D deux he. es, el.le ..ait e ....o zd r e. .mn
trcs ta belle Exo on riens routes gens de meme b Et c alr l ne ,jour airetement p
.laiberle lul nous r 't. toS coeIan
du mois de, Ma dermer qt .., ..... ... .. I raone. ne .faiaent qu une ., f New-York pree'ant fret
dednder qw t uI0e n u ees rait s inutrure tantit-& a
t dler a local de la Pta-~ .... : a ouee euple frlanais ;S n bttt n Cole et passages. .
114 e 'fir au'W at la C t- or nnancI- i vp. or onne, tantot au College"
ce de la oCathedrale plus ede. ,e ,, dai ,:..* *.rdi tans ses -teies vieil- d France.I
10.000 vsdileurs, don! Iadmni- ., ,. .. .ot.es d'egaite ett de laicite.. r adi.m Janvisitait. VAN R
:.. l iV ul-.-l|... -* ",Le di nitche, e ie visitaite .. .
ration pour s aux e I ... ., Je netais pas r elogne de i Agent Ger
I's dns les diffe'renes Eco- r ; sans eroire a ce que favan s l, es muse. 4c ..
its dns 'difns r u ,'-" ut' )n ...O. a Ft la nuit, elle dormait a-
les Professionneles de pro-l. -. i- quand je vis enter. vetue d'u- pr-s o i -bc a. t. ..
ritce Ie plus elt encoura. n: e robe du soir d'une simpli- bre tabatire, ls i ', .ati
., '$ .- eel ..-. ... ,re abatiere, l es idees d-un
geusemnent qu on pent donner, .. ',e.. -rcite ravissante, la servant h a ., It8S0 avew
S N ".'f l'v 1k "o ': 'qi o t .ailomso phe frianc a S Sur la so
te 8 A. E. 0 .. v ed. d org ,,. ..,., qt me trouhli1 L for.t 1..I h. ..a t a. Tr, .. -
VE ur Scole prof essonnelie afem'-d ntrOle hote lti t
I C.a femi0?nd ...hte Brave petite IKarmn, failing
I;e Sabi !prea une noivelle n'a% .ious *a present : a vous offrir en exeinle a r
E,.positwn quf a e n corn- Ma.. ..... denoisele Karin 01- Itant de jeunes, ui n'atten-
pet svccs, ei p'riochinement, u ', en 5 ademoiselle, ajonta- dent qejun encouragement as,- c...
dars -chacune des villes oil e- t-ee, est danoise; elle est la pours'en allcomme vous
Stte ns REce professionnel- ti du professeur Olsen don't pia douve en aller eomme vous aA
le, il y aura pareille mani- ,,.drel 5 A-Ut, ct le pu- v us connaissez les beaux os cier.
+ course delier n, .
.4 .a1 . ts .I-- ?: .. .] .. _..: ,J W .1 .1. % A v.. . ..-_- ..-- f.. .. lz% ....


it


i


[




,*-' : :'. ... .



DE PRIX SUR LES EAUX DE TOILETTI
u de Cologne "extra fin.;
64 le.Cologne "ruse.
gau de Lavande
Wouteille de 1 litre or 1.40.
1 /2 75


1/4 4U
En Vente clet
Tala'nas, Jean Talamas, Bazar National. Crystal
reeix, Paul $, Auxila, Kawas Hlerraros
des Commandes, priere de s'adresser a I'Agten

ERNST LUDERS

P. 0. Box A. 60, Port-au-Prince


fait est incontestable


a qRHUnteM SA
Sila quintesTsence de


Mar-

I


RTHE

.s meilleu-


Svarietes de cannes d'un vaste


ritoirereeuiasssant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait sonr arome.

Goutez et omparez


Protege vote.

fam iile centre

les dangers de

la salete


I
!:
- .. .


I



A'


A a..n v...a...,r:..


,I #COI4QMBIAN
STEAMSHIP COMPANYo
INC.
. (Ligtne C ,oombwnn
,riehone .No. 2* 2.
Le vapeur cBOLIVAR*
Voy. 101, venant directement
de New-York sera ici, mardi.
26 crt., en route le mizme jour
pour les ports colombiens,
Cristobal, C. Z., Kingston et
New-York.
Le Manifeste de be vapeur
requ par avion post est a la
disposition de nos clients
dans nos bureau sis angle
des rues Thomas Madiou et
du Quai (vise--vis la Doua-
ne).
Le vapeur Voy. 105, venant de New-york
et des ports du Nord est atten-
du ici, le 30 ert., contiruera
le meme jour pour ies ports
du Sud. Sera de return a
Port-au-Prince le 4 anot prox. I
en route pour New-York via
les ports du Nord.


Wm. E. BI,O),
Agent


.OUS TROUVEREZ
3LE CROC,
de teon, L ..
de Lion Laleau


A


Port-au-Prince


Librairie L
Au Cap-Haitien
Chez M. Louis
Aux Gonaives
Chez M. Paul S
Aux Cayes
Chez M. Emm. \
A J&r6mie
Chez M. Athur


a Press
Mercier
St. Rome
illarson
Rouzier.


Usine i glace de

Port-au-Prin ce


Atfiez-vous de las posKi're et
de la saletc qui contam-inrnt votre
intereu. Tourtf.,. en vouw .rv
du Savon Carbolic M-.ripold, ,.us n rz
plus aucun motif de vou inqut" r. Cr
ei: Savo Carboce Mangoid predoit
tapid:ment ute mousse paraitc qui
aoitae ti purif compihement, ediminant
Aiss toute: traces dangereuses de saltt.


ftt


4&*C ft &S, er-Cm4Lirnnc4 i vap' 1 4,Anztrnala
W444~~~~~~~~~~~~ Iz-t~r- ~.Cn~s rZ~ >SA.Vt-r


; 0
~43
~rC


I


w -I-" ~ -


SI


ENTS SATISFAITS


,,VM;t0 ,, AT.,

Spro r r r r laanq










Ihyale, .depuis 60 ans, est en
Sffrr rr









L^i p^K gc ^ continue de la Banque
grande -atie l'oeuvre de clients
satisfaits. Aussi existe-t-il au'
S jourd'hui entire cette banque et
ses clients, des relations de plus
en plus cordiales qui font o- S
neur a tous les dex. .., '


04 Mrs P MW W"

Aa Banque Royale
ddu Canada
S. a


e. l:

.

Fanrication de glace de mei
vu'e qusaite.
Livraison rapide effectude
quotidiennement. Dar nos ea
,mien peints en blane dans tou
Ses les directions de Port au I
Prince et de Pftion Ville.
GLACIERES
Nous avona toujours en main
tes derniers modeles de gla id
res en acier a partir de Or
25.00 et au dessus, vendables
avec facilities; de pavements.
"Les glacieres les plus surs
et les plus Economiques.
S"ORBETIERES
Nous avons en vente les der
niers modvle- de sorbetier-s
de tous les dimensions b1 par
tir de Or 3 1 et an dessus
ENTREPOT FRIGORIFIQUE
Nos zhambres froides ont et0
recemment rmise a point et
peuvent rezavoir n'importe
qiei le quanute de viande de
pius *n, ie tumines, de
fruits, etc.
Le Public 'st cordialemen'nt
invite & visitor nolre u ine et
a inspector nos rnmolies' de gla
eitres etde' orbetiere I dans
notre salle de ver,.P.
Consommer de la g'ace c'est
fair de I6eo( ome :


POUR ETRE
POUR ETRE


V


UN HOMMJL
DKMAIN.


II faut s'instruire perx des
mithodes simple, rapids,
excellentes i
ntilut Tippenkar.
S1537 Rue Larmarre, TlJepho-
ne 2891.
Enseignerment classique 12e
Philosophie Steno-Dactylo.
Co.mptabili t, nguea V......
I vantoes


Devenez votre pro'pre Comptable

Compte de Chbque a aI BLanrqu
LeRpublhque d' H:ti


r fn onrn He


LOUSSI FRERES

Nous vouS annonol'ns et 8ave iniiniment de piaiair, met
dames, mesdemoiselles et Messieurs, qiuen achetiat chez
lnou's, VOus risquez de(, g f.''nVr eL gr.atu.ite-ent I SUIPEL,-
B11ES ET MAGNFiQUS FIOUPES t SA-LONS de
la vateur de dix Dollars chaque.
Pour ceJ. apres chaque achat, reclamez vote biltet.


Le bten


BAZAR TOIT VA BIEN
LOUSSi FHERES
1727 Rue du Maga;in de t'Etat
Tel. 2602







fih'. -e
Al .l l 1 I '
h~n IA


u? \ A .I irO ,ou
LIA N -. 1 ItO: is
,LINANHI.L ai Z ,rej

Le, merAeiti-.x dr{]am- de '.. 1 i' 4 J i

ve e V n ert Eiry Ly

nvec Jarlue ?teini ,t Fnwy Lynn


Entree 0,50


Bacon 1oo


La Grande Pharmacie


Commerciale

tst insltes LaU M .cd" Ci fl kosa{Lt .,s ctm:iirs ind&
pendant Pon officine et taborateire noUt" les Ldot&nrces,.
comme toujours, a la disp t ilon des clients.
Stock dFrc !e 0 emnh dendrts? b t!,s pt rchOanc s,
specialitis diverse anu nitiltr march.
Service poncluel et competent corilicrrn par Ia plus gra-
cieuse courtoisie.
V- 1 -. ...........
MI) WAY STATiON

Ifgayian Storage Iatery tf ue pu,ee Ao 234




I- 1





La seule mason de R6paration d;s ,ant series rr:n.ie (in-i
apparel X Ray pour exami nc It cb(aq1Hue cell 0vIseparernen It
N'oubliez pas les Batterie nus uves tnarqut HIrt-
ford Golstripe, tres demand ees i Ui'-rangr paree (qt'eIL:,
sont tres robustes, trees peu 0Uteusl.. lt i cLnportbt ties iso-
lateurs Hartford (en eboniter .i .ui'irnui~to oa (its ti-
fauts dc fonetioninement, or ,l .aOi2 rs, 'on i B ,m,-ensions
pour auto de toutes marques
Rue pavee N(. 24
en face de l'usine a glace
Axe chevrolet cumarno
Axe chevrelet voiture
Tresse pour frein i\ mineilleuir mrche


ifiMaM


- ---------- -


- ---------


---


--


V.&- -I e


F- --


. .. ......


:1


*i :


-----------


i


-~7~


!-:..i::.


Toutfe


, V 'k
a Bien


Bazar








El ?.flp U NCr .. l ::. .. ... .. i I. : .... ... IL:



Existe.-t-i une: htterature.. : :-.: ...: ..-.:.. .. ..


Ste int ressante conference, les : :. :. a .. : .. ....... ... :. .. -


couples tournoieront au
d'un jazz entrainant.


son


L'XSSOCIATION DES
DAMES HAITIENNES
POUR LES
COLONIES SCOLAIRES
Les Maitres et Maitresses
des Eeoles suivantes :
GuillaurmeManigat, Darius
Denis,:.:JeanM-Marte Guillox,
VolmarLaporte, Les Pupilles
de Saint Antoine, La Creche,
sont pries de faire conduire
au Centre d'Hygiene, press la
Cathedrale, lundi prochain
ler Aoutt, a 8 heures du ma-
tin, les enfants qui doivent al-
ler "a la Colotie de. P6tion-
Ville, afin qu'on puisse pren-
dre leur poids et etablir leur
fiche de sant6.
Les Dames de l'Association
voudront bien etre presents
a cette reunion pour assister
au depart de leurs pupilles,
qui passeront au Sie&e Sceial
de la Croix-Rouge. o' iI leur
sera fait une distribution de
sandals.
Le Comite d'Administration.
-- _.- -

COURS D'ETE ET XLEONS
PARTICULIERES
A Port-au-Prince et a Ptionm
V ille.
Commencent Ie 8 about A
1'Institut Tippenhauer, a l'An
nexe et a Petion-Ville, resi- 1
dence d'ete du Directeur, Rue
Villate.
Inutile de redire le soin
qu'on appcte aux 6tudes des
jeunes .garcons.
S-inscrire des maintenantt.
1527, rue Lamnarre.
Te16phone : 2891 et 1An-


nexe.
Heures de bureau :
res :, 11 henres.


8 hou-


AVIS
II est porter a la connaissan-
ce du public, de la police et
de IAdministration de Ia Lo-
terie Natiouale que les billets
du tyrage du 7 AoIt 1932 por-
tant les Nos. 6687. 4702 et 186
ont ite voles au soussignC. Le
present avis est public a telles
fins que de droit,et notcamment
pour empecher le payment
des dits billet.s ie payment h
tout autre que ie sIousig-n
leur le'gitirne proprietaire
(S) T. SALNAVE,


La ofS S
e aftn -ae es


Une chance de bien-treoferte aux home' erote codo defort n_-








tatrons dse co mere, chefs d'industriei pare z Rux rnsusances des vet& 3pa tr Fat 'tia n
qii vous lif re du souci des chances


S&idecins, Ingenien
taIe, Journahstes,


Rlriers,
Voct tos qmi habi
6 5


rs, Avocas, Sinateurs,Grands Dignitaires de 'Etat; Reprsesntants de I'nt
,DONNE I'FX MPL F DE VOTE SOLIDARET' SOCIAL.

ca pitalistes, come en joua t, AUGMENTF VO f E AVOR,
itez aiti, rendezlui service en ac etant e billet de ]a Loteroe Nationale d'Q


.. ......... --. -..- .,. . .. .. .
..... -.:
r i~


Hcr rlouvea~lai de creydio


Co~ia~fl-$3


0b P


ePS


t.;


fa Ps


ujollrd'lS


CAMION DE TRANSPORT
Pour Ption- Ville ef Kenscoff
Pouvant prendre tout un
mobilier en un seul charge-
ment.
Soins et promptitude assu-
res-Prix tries raisonnable. Te-
leIhoner a M. Gesner Eugene
No. 2025 ou le voir a son bu-
reau sis en face du Commis-
saria de la. Banque Nationa-
le d'Haiti Rue du Magasin de
'Etat.

AVIS PROFESSIONAL
Le Doeteur Georges Caste-
ra rappelle A sa bienveillante
clientele qu'il a repris la di-'
reetion de son Cabinet, A l'E-
tage de la Pharmacie Leys.


Ill 9


" E E EI.fl RIQUE


(G0 E.
4


Tnez


0~
a


m l3K


nouvelles condlo-flo --$_


nouveau,,


"i' :'5' .- -:


: : :_.i
.. : .-..


IN 151;
............ .. ... ... ... ... ......... ........... .. ... ...... ....... W Z-
....... ... .. .... .... ....... ........ ............... ......


i?


'SW 5b rV OL OV j 4W*4.1 lo I% WP* %OVAS


se Di


ou


43-


JotR


SELiLE1E~T


6.1 !j


que la


to-ules les


de


jotir


serviv ~es


qUeg


procurc,


n~deles


voi


f
'JOS


stock el ileinantelez e