<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01618
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 27, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01618

Full Text



... ..........^ ...... .... .. .... .. ... ..... .. .... ... .. ... .. -* .-^ .. . . .,-., ..nc
".&: :.'... :': .... ...: : :.'...... .... ...
":--**-**- .::...... ..... ............:'"....... ....... .. ..'..... ....... .. ..... ........ ......
... ... ..... ... .
:. .... .= ... .....,..- ..... ... .... ... .".. ..... .... .... .. .. ,.' --:......' .. ... '. .. . .
... .l.. .Lkh J.. .. ....,
....... ................. .. .... ......... .................... ... ....... .. ... ... ...... ... ... ...:....
.. : ... :...:.. ::.:: .: ... .... :.. .. :::.. :. : :.: .:: .: :" :: .: "
............. .( .- .....-... .... .... . . -. .
: ........... .... ............ .. .... ...................... .... ... ........ .......... ... ....,. .. .. .%y, .
... ... ; ... ? "' v... .. .. . ... .. . .. ..'.. .'.'... ".". ..... ..... .. . ." X
........... ........: ..........::::". .... ......... ....." ... :. -.. -"- -- -:+ --.......,.
:+ . .. .. ... .. .. .. .. .. ....
-........ ...... ... ... .. ..... .... .. ... .... ... .... .. .. .
... ... ... ...... ...
.. .. ..... .....
... .. . ... .
.. '..' ... ...."... "....'...". .. '..."..............."..........'..'..'.. "..."."....
i ,,,.<+ ,,. .. r+ . . .. . . . ..... .... ..
. . .
. . . .. . .,.. .. ... ....: . -.. . ... ... -~ : _'- jr- ,
. .. ... .. .. . ..... 7 0 :1.
-, .. .. . ... . . . ... ,S im P! .A
.. .. .. .... . .. ..
.. . ... ....... ...... ... ... ... . . .. ... ... ... ...... ... .. .. . ..
. ... ... .


."' 4'. I- -.....;.- -.-........ .. ....... ... ... ... ....."..- ..--7.. .... -. .


ANNEE ......... :.:
. .. .. . .. ,,
. ... ... .: I


PORT-AUJ-PINCE, HAITI


ERCRE


27 JUILLET I.92


No. 12807


a


. .. . . .
Los ExIiiilifiliiS fl


-4..
. . .
. .. . .

. .. . .


Sff ., .. tI._ un i: '-i a i n-'' .
r::-ai-patriotique; on de -- tWo gnar a la lot su le T-
,10 ta Pi suC oe Tri-
-.opter pour. on contre.- 01.n de Ca.sation soit adop-
rVmentaires du journal tees.
m .t centre parentheses et -e d.put6 Cassiani Jean
1n. vu:- aire passer comn- p-essentant. une guerre mon- Port-
-pa.rt, *int4:rante de la diale prochaine, declare que 1932.
e, n na q' les lire, pour nous ne devons pas etre pr s.
tr ; 5 s venoien.t(te iu depourv, iI de0ose une 1. E
S-. ,eonstit-uatent cu utin routsion tindant T deman- LDire
ae"ns. ou des explica- der au S.ecdtaire d'Etat de En V
Saacadbrant des lAgriculturfre de proeeder a la
stations erronnees. Ifor nation irmmediat? d'une No
SQ uand qLa Poste a ain- ci.nquan pibli, pourquoi n'avez- pour la fabrication de la fa- vous
Sas faith une amise au rine de mais, de manioc et de lecte
lui avons-nous deman-. banane. et qui seront instal- tion
..... Ir lees dans different centres distiA
tTis en Europe lors de du pays. main
Ollblication, et je rpe- La seance.n'a dure que quel- cis, d
en lisant le journal ques minutes. rescue
-e,.on voit :aisement, tous.
sont des notes dela re- de t'
M raises entire. p,.ren- aine
7 ote absolument fausse et aiver
oi.. .pour i'Histoire! dont Ous serious heureux de ti pa
S- onnaitre la source, rie N
1 1 est annonc6 qu'a Port-au- muni
L *Prince fut organism une formi idees
STIN D."IARLO SE :dable manifestation oP qua- to re
rante, mille sans.travail :dfi:- plIte-
::'TROMPE rent par.les. rues de la Ca- 'mntg
... "D j pitale. Vei
--.io: j0journal- Quel est o e loustie qui a ap- confr
O mlngo,: a publi,- port zanotre confre.e ure gutus .cordi
X koiUveles d'Haiti uie si effrayante nouvelle?:
S.. .......... .. -.... ...... ....


UN MOT DE
M. JOLIBOIS
-au-Prince, le 27


Juillet


A
. G. Chauvet
lteur du Nourml:iste'b
ille,
Mon cher confre're,
us nous permettons de
fire ces ligne-s pour
prier de demander Ia vos
urs et a toute la popula-
de Port-au-Prince, sans
action, de consacrer .de-
, 28 juillet, a midi pre-
leux-minutes de pieux
dillement a la memoire de
les martyrs et victims
Occupation Nord-ame ri-
, la occasion du 17e. an-
saire de 1'invasion d'Hai
r. les .troupes .d'infante-
ord-Am6ricame, en com-
ant touS, .dans les .mgmes
, en vue de la. plus promip
stauration totale et co0m-
, de notre Indepesndance
rale. : : : ::
uillez ageri', Mon cher
ere,. nos patriotiques -et
alessal tio : : : ::.

-. . ... .. .


Se
rn

le
tI
il
qt
de
lp
Pi

d(



la
ca
qu
UT
po
Pa
ch
te
isa

fl

pr


tia
ex
cfa


jilt! leihe U


J Biqio


a I R t o onu hlionleoi


.r= ... . = .- .. -..-- .- -. -.. .


II n'y a pas d'autre remed.:
cette situation que le r'etuLW
application de Ia !o;; usr
Standardisation dans les
rmpagnes. Tout le temnps
te l'habitant ne livr'era pas
n cafe prop)ro et sec, V'ex-
)rtateur ne sera janlais apte
preparer lui-m&eme Liuie nui -
iandise exempte de defants,
lie qu'elle est devenue neces-
tire pour m.aintenir et con-
rver gancienne clientele.
Nous faisons appel, Mon-
eur le Directeur, a vote in-
aence pour nous seconder au
res du GouverneTnent dan
js efforts afin de le porter "
tire revivre dans les camp:--
tes la toi de la Standardisa-
on. En some, notre interest
cohfond icW. avec le votre:
r plus que personnel vous de


Si t'al 09h *l" It'l 1


Je039


li e3p


i"Ayant renco tTe IIe Minis
iiLescot nfoltw OH avons profit
paour lI i prIe.r du sort
mi doit :e i t aU X Offiliers
tioen de: la Garde. Now. a
t S.vsi eru risquer tine die-
an inte: mtmpetiv : peutt-
.-, :.,en, :U': d- t, ::0 : -uK t: k
Sttvc.u: concer-a'nant? :
fA- pot.'e p'rand 4tonnement,
ancic) f''-I midssaire du G( -
ernement ide DartIg.uen..ve
'a:cherch i-. a rini gamer 1
s: a exp ique. que Te doeu-
et lest. bien de lui,. ct norn
Sr0 f fi c:ier Hannnekin
5 Ie tr.lct nouS dit Je Mi-
rtre: Lescot, dornne .iimlpres-
Oin quo .ertans mnemnres dee
rse.,nr e-.ntre pairenthbes',
eflsi juant (1 5 commlntat-


r, It f .Iauxt

at eerit, et fait pubiUe, .u
n:YSu Tambour oet des tran-
.ttenO: rl n'vy avait e in :m i
lumn, t de soulig:z. en AQ--
racteres ...
Canformemcrfa l d t-rt
r Fr-qveltrfe e Prtdtt
fla. Ri.udsque publiO at
oniw^ dv S nmai dernier,
us11 IE cSnf doe cette corn-
unedc Port-de..Paix on! in-
es c '. prea'nter domain a
&is P~ jn-unnd pour voter
o nt lle Con, ( tfifLon ,
au McMrdteur de la n-"


Ceree onmme un acte anti
ioflque. hLe ma.fien te.
dr-e s:rc as-ur& par I a

:nt dhis!rbu p-:.r n i14emC
e d I"ipte assertion dem
..are n face du bureau de
te.
E. LESCOT.
PaC 'ers un Gouver-
rnr d semerure loyal et
I npo.LiL) lf (des respon.a-

e.a. t i i
irmtfa f st 4,.,,+.*,: ; < d*.:
t -. x ,.- I ,I ;' [


ses dievou,: ccl.: 2:t'-:tri25Z
Me.oelmoiosetles VeS a CLalix-
i- i Iin 3n-i Housseau.



\'e dZisii''r (que le commerce
('exportationI qui depend en,
grande patrtie de vous no s -
hbise pointt de y'teOs uti-

I(.C.,lt mp At (aque vu s Yvo d _re
bien reunir le Comn"merce )p station pour quil vous e x-
Sose'\plus au lonf la gravitP
( .a, tu atijn, je VOus pwc-
Monsieur Ie I_)ircteur Bians
-lWo:Uc de ves -n nniea-
S ,ion., ..d'agrier I'assurance de
ina tr1~ iaute considera-
.tion. -

L J. Ic.


. f . . 8 . . I.. .......


.... . ... . .. .. ..: .



..........eaux d. ...a Chambre.... nan.e prent ban. .............e
S ..ia ... t ire .E- ....cutif deAnde et obt



A am se id prep datoirs du jourrpou aecontinuatIn in
P po Na .it 14tola dIt) Mird e- deI iax(fCUeitn du.projet de
S.I i -u i u e do-mine o-- I fo tie
a .. .......a t F a:nce In tervertir ssethant freha-




QL''e td F K&Id Str Iq n et e Setes (>ntrmu- -
Pi S NPC a la Wlto-irent do oentralis ie o rtp plus i o poa i-




:^, fl~ n .A t c '(I-,.)i il F tii do surseon;s issi- I
ol dw-vi Med-te IV ( O~ Uet la discussion d( I etde *
.. .... : .i.r....... .. itm u'ir alt Ie:o. trn p ee p.- i.
'ase, par lu d : :- obt-s.,. ver- que: td e dbh.v n




AB 'rQ 'Fx e l e nhnane. U pa ter et proposer da .ia odi" I
i ,b u. p n rePe u (' c t' Eionsat puivant sea concep A
n. (e t 1.ie ra In sinu d'une t e org 11iationv mr- d




n e t d 3on- t 0t -il deC Etat qSe- r iwsi P
.. ?. .- "'.".". .. .. .. .... .I .. d.M*d e- d e .t 't .. .. ..1u:s d r, r e .




I)c ,. . .... 1-- I C. antdoson: i rd iu.id -bjection, na




I ^'vef v' v: i : ml;-: poursra: entemps:utile,appr- Ii
: i der. ::ea e 17r1eC.- L a, J discussion continue en ;
e or B .i...-- ..o.a n .-' gai ele nteT I Mins g


D (I o a p '.) 4at ,n e tioe d'u IInterier organ vient mo- d
cT :, nc b on .a r dr frie.s tiex pr endre pls.ace evant e- tapi p









Par-gng ei-s,-g -tite:i q.rme ye Et la lcdeest vot. e avem a-
.. F. .t x. ue facq ues modificationsr. ieleS n
z: -. na -cn- a" ied etournt eee YEa Chaibr, e.
S* ae-u ces md dications. b










adu S Do Senateur Hudicourt qfi on
t: u ~rthe- raien retard, arrive ap.pol- vm
a s el ter Von,.necessa.i- V










aa~s. -o;; ;s^a1,^ t. ra-, tmes instants avant ia fin tde d
I'd e" A d prdr I discussion, i profinutle na fs





- ta ,7F-^>. .', ds it ni ?e, -enee pi u Secr.. taire d'Et.t t c(
.e. a' 4..-. jurrT. 1U o- a justiemcea pour attire son 3
4 < n a -:, cc:,- t ire-e P'I tr'.eurm q vient de e
-, i rs a Xt pre lantdo place sr devant le tapion s
~' Infl-. at," e Cr e. Ve' Et la 'loi 'st ot 2 i vi ns
ae :.- ..t .. a e s e te es modificaxtions. Elle m-
ci. .| n et er I a dretournee aftaires pen- te
a.(r i e ea ton, qui pent e cs m ifications.
.- P, .....' -Le S nae i r i ume d icatement -ui t i
,. e at t fond. II demande arrive Garde s1





e' "n C ; Ju es Sceaux nt e travnt la nsmettrde i
tier. ; fi quuine dciion urgente l cbs
: .-p<:nte., .- t es be- resqens mod ifiecrtaireos Etat co
: ) T .. ants .,. ( s t- sila pris ce PtOr aga rd so. l
re. > p attention Mistr e Lsacot depose h s

e "eI doejed iovellent Co p nstitue tion .-Qune s
u < u t. ., -I, estl- Le d'etu easdes affairs peoi- tr
Santes evant MleeTribunal de
ltgn- i La sace e ct ieve v pe uet pls





S,-. -'.. es e iheurts empnt I f du p


... ..


I "' . .


NOUS ftlRa pavoir copb
te lan telre "suuanIc de It
naison J. J Buifio it hl Ran
ure a propose de notre Caf
I. Voordhen noun a diit u'a
ant dejt emonsulti Ie Prni
rent de la Chambre de C(om
neree U fe sujet, une runiint
a ra liel fapres-demain pout
icul&,r Ta question et fair
u (Gonvernezent is sfugffs
!iom que reclarne laIn itm

>or-au--Prince, le 26 Juillet
932.
monsieur W. F. Voorhies,
irecteur de la Huanque
Rationale d lau RI.pblique
''Haiti,
)ort-au-Pritc.
onmsieur Ie Di'recteuur,
Depuis quelque temps les-
naisons lu HiAvre ont recomn-
Ience a se plaindre de la mayn
aise quality des cafes qu'el-
sA reqoivent d'Haiti. Des re-
actions tr s lourdes aceompa
'nent Ie plus souvent ces do-
eances, constituant pour I ex-
oritateaur une perte qui ab-
orbe, dans phisieurs cas, la
large qu'il s'6tait mnenage,
ntre Pachat et Ia vente.
II est. evident que, si la (qua-
te du cafe d'plaiti ne se rel&-
e pas, ta situation qiue noi u
ous exposaos ici ne 1pet ) ,
a 'raver avo e i P,-' i ,+.'..,C;'1
)nstants d'r;im'rJio'atiuL cir
+s a:iCres p<.a s prodiu-^:. :
etflrcent de ern.et.tre elln aU-
re. Vous n'tcs pas, en ef.et,
gains savor que Ie Br6sil dIe-
'uitt suivant un plan. metho-
ique, ies sortes infT'ieu.'es
e cat>' pi'oduites par lii of
ie ia Colombie, le piL I -.-
eux de nos concurlTrets, co.n-
e. producteur de cafe doux.
ealise sans cesse la conqucte
e nombreux debouches, au
aoyen d'une quality, qu'elle
end de jour en jour meilleun-
e. Defjh, durant l'anuoe Ien
urs, ce derniier pays, parj
accroissement inattendu de
- expeditions au Havre, elt
ar des offres de standards
nsihlement e4gaux aux no-
"es a des conditions de prix
eilleures, a paralyse T'ecou-
ment le notre recolte pour-
tnt dcficitaire. Aussi, en est-
resulte sur le march en
iestion, une accumulation
ts existences d'Haiti qui, en
line merte saison, et mral-
r' des envois trs limits, a
rovoque sur les existences
ne baisse de pres de deux
)llars.


I ...... .....


Au lendemain de la fferme-
|ture d'Hasco, le (,Guver t1-
: ment emu du sort. qui venait.
Sd' Ltre fait i ies r mit I -er1 S c1(-
Sultdivateurs et ag-Trionilt__ur
l:I( r p{ro;mit officielleu'rn ti,
I i'prEnde affaire Cei mainsa. t,
Sn'a y ant pJs Ia s faInts d(ti p-n i-


. r t16t). a tl Banque, ides tsvaJ's I r-
, vo tee par les ( har b re.
-la P. C. S., a (ecii-de dio t nwmi
S:suite I l'Ce ard sigiic entil li:
( U)CompagUic el t I 'i)nw, (;>4
Vt' (iIIerne ntLt, i la c Indit i}ii
q (I1 I V o1 1 :s, jquii It-u c
yn,- iu la i. C: R. S I, S npi,-
y Cs A lI A o ir\' ttnrc (I,
C-lurn' ps dte cannt li t (t ( ..s '-i-
Si-is d asco.-
- hPuisque chest une iTde, Uns
* tiln cas special, qru'. .e fa.
I temps. Les ch6neurs s'in-
- patientent; les champs p ri-
- sent, et 1 a Imisb.e 'ran(itl
* (18 s dIOe-eux pAlaines.
- I..es ComitePs appeles a tati-
uIor sur ee prujet devraient
devant ceO cas de force nmaju-
re, que tous eonstatent, S'mC-
lper (de et-tte afai e aW- plus,




[)STRI BUTTE) >PS



Suciu, de JEco'l JuO in !iz ol



dent, une aist&npce cdieU ie
In isltribui ri m es prix a+ F -
cIle IJustin D)voi our i- -' -o

tinVi ue Ma1demiuniru-elle ) ane
D Lationd.
iD)e joTies petites pieces oLn
oetu executees j)ar (ioe 1oum j.u-
nes elves qui c-nt su iac ather-
le; applaud issements de i'as-
sistance.
Diction, jou soupil,, ri_, n'a
manque pour justilier la bel-
le reputation doe < tin D6vott et de sa comr)ntein-
-to directrice.
MM. Yves D)estouehhes e-t
Emmanuel Brisson ont (.i1>r:
de.s beaux volumes aux e!^-
yves qui se sont Ie plfus distin-
gues au cours de F'ann~e sco-
laire.
SII n'est pas superflu d'adres-
ser les plus vives felicitations
a la distinguec directrice, ia
char'mante Mile LafoLnd, et a




....,u ...... ... .... ,u ... .. v.... ..
~ :, :: .- ~~: .. .. +-. : ... .:'- "
-.. ...
r7
i ~:Y~~i~~"~;~ ~ShX ;B: r ~ : :!:::::- ..~ ~ ~ ~~1.~:I... ... ......:-lj .. _.: ... .,-. .: -_...42""\
...= % -..
..4 A
5-:
."V: .I .. : '"
.. .. 3' .'.
.. ," ; l ",l ; t { l g k :7.: ..." t l t '
:v. u :. .. . ." :.' .- ":". .
?..]' "" ] a.: '. O"
/. .. ... ...,.2 o ,... ..l ::5.1 l i 31 l l~i i.
." ~~~~~" ..". ,.; 2:- :
.- .. .. =, ,~..... ,.


&3auJTt


Fu'AwnRKrr


SREPUBLIQUE D'HAITI .



CONSTITUTION

DE LA REPUBLIQUE D'HAITI...
LE PEOPLE HAITIFMN

Prolame la pr4sente Con.stitutioa, pour .consacrer ses droitses
garanties civiles et politique, as soaverinetd et son ind-pendance
nationale.
TITRE I.
Du Territoire de la Rdpublique

Art. lo. La R6publique rd'Haiti est une et indivisrbe, libre, sou.
veraine et indspendante.
Son territoiro et les lies qui en dependent sont inviolables at ne
peuvent atre lihnns par anuuti raiit, on pi r wuune Conventioen.
Les Iles adjacentes faisant parties in;tgranuti dit trritoire sot :
.L Tortue, La Gonave, 'll'o-t-V,'cho, hU' C(ayemittes. Ia Navase, la
Grande Caye et toutes autres qui so trouvenut. ats Ite limits con-
sacr6&s par to Droit des Gens.
Art. S.Le Territoire do la Rhpublique ct tdiris en cinq Itparte-
mennts qui sot: Ie IWeparttemeut du Nord, le Deipartement du
Nord-Ouest, le eiparteiment de I'Ouet, e Ic apartment de I'Ar-
tibonite, le Dnpartement du Sud.
Chaquetn Mi rteement st subdivis en Arrondissements et chaque
Arrodai ement en Communes.
Lo nombre et les limited de ces subdivisions sent ieterminst' par
Ia aLi qui rglte galement I'organisation et. le fonet iclneuent tant
des divisions que des subdivisions adunnistrntives.
TITRE II
DES DROIIS

CHAPITRE ler,
Des Droiu Chivl et politique"

Art. 3. Les rtgles relatives ai InaNationaiite sont dtcermin6es Par
la Loi.
Art, 4. Tout stranger qui se trouve sur le Territoire d'Haiti jouit
delay mzme protection accord aux Haitiens, sau.f les measures don't
la nucessitA se ferait sentir centre les ressortissants les Pays oul
'Haitien ne jouit as de cette mime protection.
Art. 5. Le droitde propridte immobitlire est accord l strangerr
.............................. resident en HIaiti.eat..au Socit~a.formes par des tfaingers pour
les besomis de leurs demeures, de leurs entreprises agricoles, com-
merciaks, industrielles ou d'"nseignement.
Ce droit predr fi da uf ds one pdriode de denx annts apris
que 1ftranger aura cesa4 de resider dann le parsn ou qurauront
ceas4 les operations de ces Compagnies, conformnment a Ia loi qui
determine 6galement les rtgles a suirre pour La transmission et la
liquidation des biens.
Art. 6. La reunion des droits ciril et politiques constitute la qua-
lit- de citoyen*
L'exercice desdroits ciils ind6pendants des dro:it politiques, est
rtgIe par la loi.
Art. 7T Tout Haitien itgi de Vingt-et-un ansL accomplis exerce
les droits politiques s'il rfunit d'aill-urs les autres conditions deter-
mion6e par Ja Conititution et par ta loi.
Les strangers peuvent acqutrir la natiornalit' hiitienno ense con-
formant aux rtkgles 6tablies par ha loi.
Les strangers naturalistis haitiens ne ?<'nt :dmis a Ixorerciee de-
droits politiques que cinq ants i pirtir cif 3 ,i te e d leir naturali-
st-tion.
Art. 8. L'exercica, la jouissance, I.i sa:.speusiou et la perle des
droits politiques sont rgiges par la loi,
CHAPITRE 11.
A, Droit P,\';"

Art-. 9. Les HaIitiens soet 4gaux ddevant hI loL. Ils soot galtemeot
admissibles ux emplois civis et militaires sons leo conditions &ta-
hties par la loL-
Art. 10. La hibertt individuelle st1 garanti.tl
Nut no pent tre d4tenu que so s hI priation d'nn fait. puni


par a lo et sur le mandate d'un fonctionnaire lgailetuent eompttent.
Pour que ce mandate puise tre excut(., it f:ait : lo, qu'il exprime
formellement le motif de la de mention 't I disposition de la loi
qui punit le faith imputA : So. qu'ilsoit Unoifi et. qn'il an soit laissS
copie au moment de I'exteution a I personne d4tenue.
Hours le cas de flagrant dlit, rarrestation est soumise ait: con-
ditions ci-dessus.
Toute arrestation on detention faite contrmirement cette dispo
sition, toutevioleee, on rigueur employee dans l'cxcution dun
mpandat scat des acts arbitraires eontre lesquels les parties leases
peuvent, sans autoristion pr"able, se' pourroir devant les Tri.
buIs s eomptents, en pouramivant sht le auteurs, soit les excU.
aurs.
Art. 1I .Nul ne peutre distrdittdes Juges quo la Constitution ou
J loi li asigne.
SArt. I1. Aunune visit d iillaire, aucuae saisie de papers no
S:peavent avoir lieu quaen verta de Is Loi et dans les former qu'el.l
presctit
Art. 18. Aucune oi no peut avoir-d'effet rPtroactil. La loi r&
troagit toete les fois qu ee ravit des droits acquis.
Ar t.4.Nulle peaie aspen tre 6tablie quo par la loi, ni applique
que dans les eas qu'edle S4&ermine
Art. 6.3 I proprit s att violble et sacred .
S N t as pent Atre priv d- a prprii6t que pour cause. d'utilit ,
publique e moyenast le payment et la eoosignation anu ordres
de- qt de droi d'ute jast a prAable indemnity.
La coon~ cation des biens en matitre politique ne peut 8tre 6tablie.
Art- 16. La peiso de mort eat abolie en matiAre poltique, ex-
capt pour calf de trahison. Ia loi determine les eas etlea on
tios eo trahison aiasi que la pine qui replace la pine de mor
Le crime d ahin stentend de qut fait coxnsistat A prendro
--I armes teontre la B6publique d'Hatti, & so joindre aux ennemis
d'Haiti, t leur wpter appui et scours, efin, A fire tons actes qui
:M: ment en pdril le vie nnionale.
Art. 17. Cihaeo a le droit Ailexprimer sem opinions io toutes
aUirtiresM, d'doriro dithpri r et do publier sas pesades^ Le darits
as psienat ten soumW Aaxs ae e aen0ure p4rdable. Les asbs de ce
: droit eat dtnis etr priak par Is lot, ans qtil pimsse tr powt
atteinto Ia libfrt do Is Prsse. .
S Art. .18* Ton lee cults wnt igalement libres. SChcu a s droit
i::s::r rai;:o t d'exerer --a n culte pourvai qu'li 'a
-o. -'o I qu s it e:oitopas laterdit.
Art. 19. e au Alib(^
~~Li~t~c .. -lsaapraf


.. ... '.. ... 9 .,. :., M:j
-~ '""" POURKNSCe
: :-. .. .:


*1b*..~a~ C 1.-


" I e lit~ da PewBeit .a'*sros swi le onatrBtl et la sur-
veiBalne d PEt Wt, o~ofor meot Ala oit
oisrtrje #$i4*i A1*4oire. m
L istruiom publiqu est gratuity a tos lov degr s. Sans prjtlU
dice -des cnditios d'rdmissi t des droits universitaire 6tablis
par IAloi.
rt, 0. Xa uryty ds. le ..cas d6termias par laJoi est 6tabli eo
mtir"" ati pour lof 6itsI poliiques commis par la voie
do I6 PrI e ou autroem t.
Art. 91 I s ont le droit de s'as~semblm paisiblemo nt
et Maea arm,, Ie pour s'occuper d'objets politiques, on 5e com-
formsnt aux lois qui peuvent rgler Pexercice de ce droit, sane
n&a-moins 1i soumett A autorisation pralable.
Cette disposition no sapplique point atx rssemblements publics,
lIeue6te ~ ~nte tritiant soumis sa lAis de Police
Art. fL; h atiens ont le droit de s'ssocier : co droit se put
Atre soumis aune iga measure preventive.
Art, 8. Le droit de petition est exerct porsonnellement prr nm
ou plineiuw individts, jamais au nomr d'u corps.
Art. S4,. L, ecstt des Iettres eat inviolable,
La lo d6termie quels sont les Agents responsables de la violation
des letter~ s eonfi&s A Ia Poste.
Art 25. 5. Le frasiai est a lhngue officiele. Son employ eat obli-
gatoire dana les Service Publics,
Art. 96. Nulle autorisation prdalable nest ntcesaure po)r exer
cer des poursmtes contre les fonctionnairet puhlici pour faits tdi
leur administration, siuf lej exceptions 6tabliei par la t'ontttion.
Art... La loi ne pelt ijouter ni dtyrogvr h A Coni4tiwtion. Lat
IcttrO de sl Constitution doit toguours prevaloir.
TITRE Ill
De la n.-rain-d d et J o'rsi cevrq uds lwFm.reerio n cI. d teli'f'
SArt S. La ouvaerninet6 national r6sido dani 1'nnivorsalit4 des
Scitovens.
Art. 29. L'exercies de cue t souveraineOt Oet dt16ge 5 troig I'on-
voirs : le Poucair Ulislatif, 1o Pouvoir Executif et le1 'ooir .ti-
diciaire,
u]s forment le Gourernemcnt de la R% publique, leqInel Pt e.sen--
tiellement civil, dTmocrmnique et representatif.
Art. SO. Ch quePouvoir est iindpendant des deux antres ihans ses
att.ributions qu'il exerce s parmenmt.
Aucun d'eux me peut les d1tletuer ni sortir des limits qui ini sont
Art. 31. La responsabiit individnelle est formellement attachic
a toutes les fonctior pu bliques.
La loi ragle le mode a suivre contre le; fonctionnaires pour faits
de leur administration.
CH.APITRE ler.
>t- rTvoroa1 L:OISLAn. F
SSECFiON .re,

Di) A CH-A6 H ti 3 DE.S DEprrTns.

Art. 32. Le Pouvoir LAislatif s'exerce p r deunx assembly e : tine
Chambre des D4puts et un Senat qui formcnt le Corps LAisiatif.
Art. ;3, Le numbre des l.)put& est fixd par tn loi e raisin tie
Ia population.
Juscu'A 0e qo P~Itat. de la population suit tabli et qne ]a loi ait
fix* le nombre des citoyens qne doit rtpresenter c(hoque im put4, ii
y a 36 DeputAs repartis entire 1es Arrondissemernts d.i a m anfinre
suivante :3 pour lArrondissement de Port-au-Prineer 2 pour chaunn
des; Arrondissements du Cap-llaitien, des ivayes, de Port-de-Paix.
des Gonalves, de ijr4mie, do' Saint-Marc, ide .i'mnel, et un D:put6
pour chacun des autres Arrondissements,
Le Dputi e-st 41u A hi majority relative d voe de votes mis danni le
Asse.mbles prinmtirea, d'aprs lPs conditions et le mode, preterits
par ta 1oi.
Art. 34. Pour &tre Membre de la Chambre des D6putls. i? faunt:
lo. Etre Ag6 de vingt-cinq ains accomplis:
o. Jouir des droits civils et politiques ;
3o. Avoir resid6 au moins une annme dans I'Arrondi.-
semenft representer.

Art. 35. Lea Membres de Ia Chambre des D4put:s Soet This pour


4 ans et sent indifiniment r65ligibles.
Its etrrent en fonotions lle lor indi d'Arril qui suit le, tHections.
Art. 3G.. En eas. de mort, rc6mission, d4cha'nce, intr.;liiti,, jun-
diciaire d'Pn D4putde, il est pourviu a son replacement dritn.a citr-
conscription ilector.ale pour le temps elementt qti rerte a courier,
ipr une election splciaJe str ta convocation, dians le moist mInrime de
la vacance, du 'President de la RFpublique.
Cette lcction a. lien dans uno p4riode des Trente jours aprks lt
convocation de l'Asseble primaire, conformiment- A i'article 109
de la prsente tConstitution. It en ser de mmne A dedfaiit d'lections
ou en eas de nul iti des elections ns une. ou plusieur, cercons-
criptions. Cependant si In racance so protluit au emur.; dA la ilerniere
Session ordinaire de la L4gislature ou apres I Session, ii n'y aura
pas lien : 16ection partielle.
CHAPITRE II
Du SgSAT

Art. 37. LeAS6aat se compose de Vingt Sinateurs don't 5 pour
I'Ouest, 4 pour chaca des Dapartements au Nord, de VArtibonite,
du Sad, et 3 poar Ie Nord'Ouest.
Leurs foncticnus durent six an.et Us sont ind6flniment r eligibles,
UIs sont 4tns ]jar un eollgm 61ectoral rluni au chef-lieu dn D par-
tement, suivant; les conditions fixes par las loi t comprenant: lo
Les ddpuata dn 3E6partament nouvellement 1lus et proclamis par le
bureau du reoemsement; So Les d6I4gu&s tas par les Consetil conm-
, munans du D&partement choisis parmi las membres du dit Conseil
a reason de deur ddICguis pour les communes de premiebrte-c-li at
d'un d61gu 6 poar les communes des autns classes; et 3o par les
di4gnds s6natorist l 6s par les Assembles primaires aux poques
fixes pour .les actions g&ndrales A raison de dens dttguess par
Scominmune.
L" I cllge elecanl d4partemental se riulit c plein droit le I5
F4vrier qu ui t su ea sections DGral es et est toUijors prside par
le plus A$ es d d es de s tribanax civil da Dpartement.
Dans le eas ok o doyen appeld pr~ider les options du colfge
slect ral departemental se trouve empeeb4 on est li-mgme candidate
au Stag~ i l rt 46 soit par lo doyea le plus tfigd'un atire
tribal civil da I -pam t soit par lo jug le plah ancen do
tribna civil d ch.ejh du IDParemeat si les doyens sont tons
rnrdidatp d s~j arx n Snat. Lo doyen qai pz4aid te eollCago 6 e-
totl dpartemonta" est pea dimia A voter das Asseambl&e.
lanund dea. i6 a tus par les conseils commun'us et ceus
eUs par ies Asc p"rirsires durers usqu'& la reunion d a';
prochataes Asinbies prinmnt-..... -
.4 .. ..e -. ", 'c a


Ii est annonce au pl
rialement aux enw pl
burieaux et de magasine,
peuvent, sans cong ii
passer tout la saison i
coff, en pregnant un
meant au Service regulier
tos et f decamlon,
Pour tout renseigne
priere de s'adresser au GA
GE CHRYSLER, Place
frard, Telephone 3341.
Heures .., depart, ip
, du lundiler AOiu".:'
I Kenseoff-Port-auPrin
SAM : 6 hcures 30 et 11 ie
PM: 2 heures et 5 heuret
Port-au Prince-Kensco,
AM: 8 heures et 11 heu
PM: 2 heures et 4 heure&
Dimanche el jours fyr
Port-au-Priwce-e Keuko.
AM. 6 h. 30-7 ,. 80 et 1 he
PM. 2 h. et 5 h eures
KfenscoffPort.au.p .ri
A M. 9 heures et t heures .
PM. 2 heures ot 5 heure a
En de1htr. ( t cS h ure t
guli if'es. les deJnlharl. 1a : d
tos et de cantiofn IAeu t0
port de meubles et (ie Tn
riaux de construction se
itussi agrees. ,
D)AV ID LOISEA:

PIroprli'ir autos et4
(Camions ,,on Accueitl
eutll ,
cYai:; I:llUnctilleb,)

LBAZAR. TOUT V \ BIR

LOUSSI FRERES,
Bazar des Femnmes 6lgaui
et des homnmes chics

Le Louvre ..
Tissus de premiere quaif
Srill, casimir, etc.
Confections de toutes sor*~

'HEZ JEAN 31. TALAHA


Le stock Ic mieux amsrti
Le meilleur march
Articles de lue et tous as

M -chinC-s dcrir'e Rermitng
Macrhins h calc'ulaer Dalt
SRubans, papie-r carbon
SFaite s v ahats chez
G. G

LA COQUETE:'Ri
L J.MICHEL TALL
Grand'Rue ,c
La Meilieure Coupi
Le Meilleur Aiarich&.

Secret de l'lomme CM
Pierre Labissi&re ."
Coupe Moderne, Grand..

Elegants et Ei6gantes,.
tez ia cordonnerie : ;
HYPPOLITE JEUDY,
DONNERIE MONTH.
iNl lE L
Grand'Rue, No. 1721.

CHEZ PAUL AUXIL
Armoires, ablels de I
chiffomierS,i, s, lava
roir.s.



PE UPLE, GARDEZ .

VOTRE CA

L'heure r6clame des
'fices. Plus de vain
arriere, les vanity sat
Votre palais est pniqu~e
qui tient votre bonhev
ses mains, cst ANTOI
TALAMAS, Allez iaI
vous avez 1'ideal. lUne:
de confiance don't .la
tion est universello
connue. Elle offre
garanties et vous:'
chaque jour de plus a
surprises.

N e soyez pas
Qu'importe votre bOu
entiel est de visiter)
des Finesses ou to
ravissant, et a. bo

Tout danger eat
allant droit au P
. .a.. .


-1 --- '




. .. .. .. ... .. .. .. .. .. .. .. .. .. .
....... .. .. ........ ... ......
........ ......L(;"lrrrr-rb~- ~~'5;


- A -J -UI-n--y HW- KVi --- woo-


. :. ... .. .. ........ .. .. .. . ... .. .. . .., . .. . . .


*KJ^ <&ljcfoMEJ ::A :^ MI
.... ...... : ... .. ...... .. .. ... .. ..... ... ... ..... .. .... .. ... ...... .. .. .. ............. .. .... .. ... .. .... ... ......... ....... ... ....... ... .. .. . ... . . .
.. ..:. .. . .. . .. .. .. .. ..... ... .... ..... :. . . .: ,. . . . . . 7 7".".7.. .. .. ..... .. ."..... .. ............. . "-7 ,. . ".. .. .
.. ............
........... .. .-
............ ........ .. .. .. ..- .............- .- .... .." ... ..- ... .. ....-.... .-.... -....: : ... .. ..... -....'... . .. ..... -...
.. .. .. .. .. .. . ... ..... .. . ..... ... ..... .. .. .. .. . . .... ..... .. .. . . .... ..... .. . . . .. .. ..
.. .. .. . .. . .. . . . .
.... ... ... ... .. .... ... ... ... ... .. ... ... .. .. ... ... .. .. ... .. . . .. .. .
.. .. .. .. .. .. .. .


-. :i
. 4
%^ii.:--~tll


Sle I "Associated PiaAll Arca Cable
i i (X ..L ...VITA. DLJNO CELLISTT ....
- . .. .. . . .. . ... . : . . ... .. . .. . ... .


iX- BHRESILIENS deOe: a cess. die fonctionner. UN INVENTEUR DECOU-
.'. .. .. ".... ....) ,.,....

fermeture, elale aait contmui VRE UN NOUVEAU
SAYRES,- Des noU a em oyer meme. .mate~ i:: ::: -
s requ8 deo 0ea ii-: :- : :: : :: :Ri :: : : : : : MODELE:-DE :BATEAU-
nale ~t~- que Ie Gkm ^ ** ..... .. . .. X X ........ :... ... .. ..... .-... .
abr6silen: aferm TY IU GSTOWN, Ohio-
x cari.oea et Van- :UN: VOYAGE DE :iInventeur Georges-- Dpp-
-es aeroplanes pa : : : : : : : : : ::ner,::aprs quatre .ans de re-
inuent :. rpandfre, CURCUMNAVGATION: : churcheses, a-onstruit un mo-
tes et:tracts imra- dele de ce qu'i appelle son
rla ville. PORTO ALEGRE.--g Alfonso cbateau-poiason volant. II
XXX... Homberg .et Joaq'm Bor- t pretend : que .ee nouveau en-
0wMBgIE OFRE mann, deux marines bresiIiens,: gin: peut marcher h la vites-.
ont commence :ii :le voyage de se de 300 mile 1'heure. 11
AM^DIATION: cirreumnavigation .qu1Is :compr a la forme d'un projectile et
tent faire: dais :un petit seoop: est mis en movement par une
OS:AYRES.- O n a auti.r de I'Ame. que du Sud;, :srlie de propulseurs: con
dune source offciense.. en.passant .pa.r !.:cwal de Pa :traits comme des: vis on des
olombie a offer sa me nama. Ils esperent pouvoir tarires et qui tournent au-
pour riconcilier V'Ar- accomplir ie circuit en deux tour de sa carkne de la proue
et:l'Uruguay, leur ren ans seulement.. la poupe. II sera maintenu
:.mem. service qelle. xxx en &quilibre par du leso
iu detArgentine lts; UNE DECiSION DES
pture de .rela:tins a- :......: xxx
wtuateur. t BOUTLANGE R: DE ::.
-- v e xxx O .. : ::::. : CINQ NOUVELLEb
N MUSEE DE SYDNEY C N E
FONDERIE DE AV.IATRICES
CLOCHES j SYDNEY, Australie.- Te-
-.. nant compete du grand nor- AUX ETATS-UNIS
SAlemagn.- Le3 bre d'hommes qui sont sans .
e T~e fondri- de' travail. le boulanrr- ~ dei la t AT NEf TVTILTFe- (lr.t i n_,


at :te ouvert on .cett.e
41le de Thuringe dans i
g qui servait d'atelier i
iiene -fonderie 6tablie
e. qust sauleirent Pan-
ei&re quo.. la dite fon-..


Nouvelle Galles du Sud ont
decide de remplacer tous les
jeunes garcons qu'is emplo-
,aient 1a distribution de
.Icurs~ marchandises par des a-
_dultes --- ......... ..- ...-... ......


Snes filles ont obtenu des diplo-
mes de fin d'6tudes aeriennes
Sau college de Brenau. C'est la
Premiere fois qu'un college
de jeunes filles du Sud en de-


-ivre....


POUR LA DIFFUSION DE

LA MUSIQUE

ESPAGNOLE


MADRID.- Les m nestrels
de tous les villages espagncis
font de leur mieux pour me-
riter des prix variant entire
250 et. 500 dollars qui seront
attributes aux meilleurs sp-'-
ciniens de muitue du folk lo-
re qui seront soumis d'ici
au let Octobre p)rochain. Le
but de ce concou's, a (ldeclart'
Fe'trando de los Rios, minis-
tre de 'rEducation, est de fa-
voriser la diffusion de la cul-


Lure espagncle.
xxx
DESTITUTION


AMIRAIJ


MADRID. On announce la
destitution du centre admiral
Alvaro Grucian, le chef d'es-


cadre cuni


dirigeait les


DII t


ma-


noeuvres navales aiu course des
quelles a sombre Ie erriseu,.
Bias de Lezo.
xxx


MONOPOLE


DU SUCRE,


DU CAFE ET DU THE.

SSTAMBOUL ..-- Un project
Sdeo ei met -sous le cont" -le---d


l'Etat les importations de su-
Sere, de afe et de the pour o-
bligeit Is autres pays a :tche-
ter les produits tures.
xxx
XXX
ASSEMBLE FASCISTE

A VIENNE

VIENNE.-l. Hitler assisto-
ra I la grande assemhlee fas-
ciste qui se tiendra en cette
ville en sept.embre. Les na-
zis se p)r(parent a pn fire
quelque chose d'al):so Itnt
tr,'al).liose. Ifa pt lit,1u n'a pa.t;


encore dri l mise i
la visit do Hit(er,


t, u Fant


xxx
UN PIRINC(.E VIE.NT


(1<'


All


iMO ( ND f


(COP() NHAG E..


a p"in-


ee.sse Lois, 6pouse fl Purince
Erik de D L)aneu-vk, ;a tdionn
naissance sumedli ;t un 1ti1
dans sa 'Isidence d!u ,Jutland.
xxx
XXX

MORT I)E M. ItEN E .AZI N

PARPIS, 22 Juillet. k: ',
Bazin. Ag6 de 79 ans, mrninbre
de I'Academie Francaise, et
Fun des plus grands auteur's
frangais contempt( rains, est
mort a la suite d'une luigue
maladies.


at~g8~a;caSnD~ clCr~B~ 9b~a~sa~k. ~Pb- *i~-C
~r~c~~Llh "L f~ ~~O*~~~r u --
*w~rc
--T-C' n*1P~'' ~X"~-r cast -,, _UC~3C-'T'
-C~rH .-*I
~L~p~C ~SXs* t ~C C~tl.~w~ ~C~ ~P1-l


I EN
-i l ML


TS


-I 4


SAT I SF A


-| -. v ^
rr r '
.{.:f .:i ..=@ -, r -.. *
rtrtr r rfr
f *f ?
f t f "f
f f f [ .o"
r | r r ? ?f .^ ^
r f yr i \

PP-P *^. r : -'l1 :
<) e *" f'; i i ".
^^H^ ch t f i. t:~-f ^ y


a.... '.
ke '.


IA proph^ cntimu e h Banque
lRoyaid, depuis 60 ans4 en en
gnlnde paine .'oeuvre de clients
ntsfait. Ausi -exise-il au-
jurdtb i tntre ctze tbanqe et -
iB cliemts, des relations de pus
enplus n codalts qui font hon-
l i tous e dea.
.i u m .. _aV Is6. u...



.. ...'a n.. ..
cidu Canada.
a--- -


e nseveeni

tsleme our aitte de ns., pa ore e en
..E ft m...i1
j.^ B ^i^ .*; ...ym g y-Liffc;'^ ~fc"&:rf^B^ "li ^^& /t if~t I^ %r "^^18 '^ih.iiitt ^"* ^"ek 'T ^^ ^ & ^^ r


ITS


ci


P,


V

{A'
I &


' ^ ^i
"ts, T
< -L~~


Ase;oca o dkvrc tde de il na I vuer
en oudet d 'hMnite die f d mDo
en a3Vssdesonoada am

4ai ak we e por

4-
le fwhM 4-.-u.


Dr A.WANDER S.A.,BBEINE
REPRtSNTANT: R.BROUARD. Grand Rue 709, PORT AU PRINCE


I'* ~ 4r ~ ~ *~


ir -- --- -;-----i--- --------- ---- .--- -'--.. -.------- ---- --' -..----- .. ;.


plpus pur et le plus Ril e, esl e a p les

deeios tets Sages Fe' ut s ae au a-


,il est e: mp oye avantlageul: n pos r leS Ci es

i:e \. .. -. : : .:. ..:.O


. .. ... ...- ... .. .. .- .. .

t venues 'en Gos
.. .. ... .
g -::-.---- --..- .. .. .. .. ... :... ... ... . ,
: : : : : . : : ; : ... ..- .:: -


Il fail
.rwP .tCW'l 2J~FW4517 w ufb\l .-Lf..


. ... . ... . .


Ii


-i

. .' .- .. .


. . .


~g ~ P~ii~ro-------------~


._,.~j~,..;...l, ,.::;;~;;;;-


~C1~LI'~-~"'~~yk~irP7WYP1Z~_~~\_i~U~i~Y _~i~T~iLi~i~4*C~~~YIl~ll~lll~~n~l~P~i~


.


AAWVAIA IV rrr rrrI


.. .p


1
i
i


i.


,..


' o^6 3-


- - - - - - -


- "Mm


r -... ..... .. .
.. . . .. .. . .


poil-dre?









.. ..tnr .. .: .: .. .. .. .....,. re ,, .. .. a it .
MAR. AU ..... ESINOR .... vc s "Si ...
..AOUL 'OU": Secretaire ra *" n ., '
---w A.. B.
SE.E O.. u... .. .. ..
S... .. .i
E G. .C '..U VW:.F .C "-,
t"o ; ,
P ...,
SL u... ...... arm .. ... B4



ERNES DO-H M --- n r d E x
E.net ON OM .... ... ..B
I* ii,,bto 35eDB


a I ,, ................................... .:.:..=, =j :; i


tres heures de sa journey aux r- I V R ,o
a ot ir, lita S


S.. d. .....:a .
V "illa d*Haitf
C. :1SSARWINTH (Cap Haitlen)
S. Vaanoia FEPRRIER (Port-e-Paixl
Eupbtrsteua: iAUPHIN (Goonaivyesp
sa, nESCASTr. O (Caye)
sJean UwarE (sJ6rAme)
S OIJVER (Jacsel)t
S OLVEnR
1. M. SAIEH (St. Marc"
Rapai 4 JAS.l IN ( Petil-Goave
I4PRESENTANT EN EUROPE:
..:MAREAOU DUPONT
.14 RHo Moftntmartre, Pariq
*PRESENTANT BN AMIRIQUE
Pr sp.0oer
NEWELL AND EMIET
40 Eant 84 Street 40
New-York.
Abonnemtent I DOLLAR par mois.
La publicity en Haiti so traite do
gr6 A grtt.
Tonera ls &onimmunleations doiven2 6tre
adreassbe aux Directeura du
Ernest G HAUVTET. tIprimeur.


-.-~1k


E;ITORIAUX


, ORGANISATION
JUDICIAIRE


l.e rae i icpia que son ma-
ri, Chukru bey, maintenant
Sd6put6, nabitait Ankara;
qu il 6tait divore d'ambition
politique; qu'Ismet pacha 'a.!
vait en amitit; que la fortu-
ne ne souriait, en Turquie ke&
maliste, qu'aux vrais republi-
cains, c'est-a-dire a ceux qui
te rappelassent en rin par
j leurs mani:res, patr leurs
Sgouts et par Jeur aspect Plo-
Srientalisme execrable des
i temps du sultanat; que Chu-,
kru bey 6tait bien de ceux-la,
111 as (u'elle-mrn in par son e-
clatante beauty, offensait 1*i-
deal re6ublicain et compro-
mettrait la ca-'ere de dson ma-
ri : i l ui manquait ce qu'elle
appelait avec dedain : la 1i-
gne occidentale.
Et c est pour qu'elle acquit
cettC ligne-ia que son mari P'a
Svait envoyee Paris.
Je me reriai qu'il serait
bien dommage qu'el e perdit
la line oriental, que nous i-
maginions diffleilement une
dame turque qui ne fit pas un
peu grasse des hanches, du
cou et des chevilles, et qu'au
surp!t, la republique ne cou-
iait pas un grand danger a
s'entourer de jolies femmes.
-Tenez-lui dis-je, les fem-


confitures et au repos.
Aiosi,. dit-elle, je prends
la line oecidentale come e-
pouse et. j.-etrouve ma veri-
table beauty come amante...
Elle .soupira, reprit usne
boule de rebht ukoum, puis:
Croyez-vous, me deman-
da-telle, que la nrpublique du
rera.longtemps encore?
a m dxxxu
-La part du maril


Nous de
jet une he
elle me pr
juqu'a I'ii
l'attendait
I'aidai a r
'ceil narq
et nous ga
des Chamn
Une fol
silencieuse
ge du not
la Republ
Versailles
autorise a
ges de pol
ser la cha
Elyees ai
kru, sous
mille pers
te avenue
large.
Attei


En deux fois nous Gonfs si- rnies de ministres sont parfois quet.-pour
gnah -'anomalieae par la Pavissante: cert.aines mme mra craint
nouvelle disposition Consti- sont distin~uies. fcule me
tutionnelle relative aux at- Ah, dit-elle, c'eet bieen ce J euss
tributions du Tribunal deI oe je pense : aussi je veux tfs A ech
Cassation.r demeurer belle, devoir, m
Cette disposition qui inter- Lba-dessus, elle ouvrit une d'enquitel
dit au Tribunal: de Cassation boTte de ra a loukoum et ab-- crainte du
de connaitre du fond des af- sorha coup coup pusieurs Avee
fires, sur an premier recourse grosses eboules de cette: pate Elle dis
necessile une modification plarfurae. n qui p
complete des his le ee l Mris e oubliais pas que Ine mirac
sur organisationo judieiaire. j'tais puprbs de. Me Clhu- Dl Al
Nous avons rencontrd ee ma kru pcur m'informer d a Rej]uenae
tin notre collaborateur et a .vie qu.'ee menait & Paris, des,; Methods
mi, Me. Louis Camond, qi occupation qu'etIe y avai et, Pour m
a faith un tde Spciatde je l esperais du m dmos.es a-, une table
res questions, et nous it a- mours qu'elle y cachait. Mes e coin `e
vons demnand4 ce iq'l en pen- compliments IF VCent mise en tabli.sen
se. En rponse it nous a dit confiance et je sus trs ite
qu'il compete bientit, exposer ce que je vola!s savoir-
un made forganisation de La malheureuse etait prise La p
Rervoi apr&s cassation, qui, entre 'ambition de son mar
pour etre nteveau, ne nous et Ia passion d'un etre mysti- Une hei
parait pas moins adaptable a rieux qu'elle appelait Ihom- Chukru rm
notre rouage judiciaire, et me de son ceur : le mar, qui Alloy
susceptible de donner d'excel- vivait Ankara sous Ieil du i elle. On e
lent r.dsults. Ghazi, 4ivoulait voir devenir Vous
De la conversation de notre maigre et d'apparence demo- Nous so
ami, qui, en la mrinere est une cratique; Ihomme de son mis me r
cormpltence, il rtsulle qu'll e. uir, qui vivait a Stamboul regard m'
aurait lieu de prconiser, au j ans les loisirs de la fortune Mair
lieu du renvoi, tl qu'rll tait la voulait voir demeu:er gras G:zid6, il
preru dmfansancienne L is- se et conform a ses go.ts dt'a- ce que jea
nation, et:i consistait & d ristocrate. Et, son
rer La caue u Tribunal Pour obir ason maria, elle son eeur,4
voisin, institution d'une donnait la moiti de son ze sandwi,
Chambre de renvoi dans les temps au massage et :ata su- tartelette
T r ib u n a:u x d'Arrondisse- dation; pur ob6ir A son a-
ment. mant, elle consacrait les au-
A cette Cham bre pr ide ..............................
par un jug ae autre gu celui i --- ---
qui aura rendu le jugement
ease, F'afaire sera deifrte *a A L'INSTITUT
la suite fun premier ArrOt. .N
Cette .conception de t tre.- .GU JOSEP11np BO.N.T -ET Jourdhui
etolaiiorateur airffe, ao| iOSEP BON iM 'dhi
trees advantages, eld de .. Feuilles d
penser lea Avocats de toutn dr Cet 6tablissement scolaire Cinnt-
placement d qui vient de se r6v6ler de pre Porter Te
t come il se propose de mier ordre aux examens de
soumettre ses Wdees,sur or- tin d'annee scolare a dja Envent
ganisation udiciaire, u Ga:ommenceIes course d'EtV : L.
vernement, sous forme.de Pro On peut s'y inscrire chaque
jet de Loi, ehacun era en me- jour. On, accepted les bleves de ,. .
sure d'apprFcer se efforts. 4toutes categories a des prix .
t llet encore Ane mtfre quen defiant toute concurrence.
tion ul se pose: R6ussite assuree, si l'61Mve
Le Trlbunal.de CWadn~ tsrit s ieusement.les turs--- ,. WEST L
at devant pas. .omtre d Mthode infallible. .
fond doe affairs, le po root ; 8tva .
werte centre ses Arrlts au M- A
r-t- n ea wra4Mre mspen-

s, COCA-COLA 4


visihmes sur ce su-
eure cu deux, puis
ia de 'accompagner
nstitut de beauty ouf
; son masseur. Je
nonter en taxi sous
uois du chauffeur
ignimes le quarter
ps- Elys6es.
tle considerable et
e attendait le passa-
.rves.u president de
ique, arrivant de
.Le taxi ne fut pas
franchir les barra-
ice et je dus traver-
iussee des Champs-
upris de Mme Chu-
les regards de deux
&onnes : jamais cet-
ne m'avait paru si
ndez-moi au Fou-
Sle retour, me dit
ive compagne. Cette
fait peur.
trouv6 cent pretex-
apper a ce nouveau
ais ma eonseience
r p emporta sur ma
Sridicule.
plaisir, lui dis-je.
part dans une mai-
ortait sur sa facade
'uleuse inscription :
cibiade Phoetide
tes.Face an Figure
for Beauty, eic...
or, je mtnstallai a
du Fouquet's, dans
plus sombre de cet
nent.
XXX


art de tamant


are plus tard, Mme
.e rejoignait
As A a terrasse, dit-
touffe icl.
trouvez? fis-je.
times. Quelques a-
econnurent, et leur
etait cruel.
tenant, dit la belle-
faut vite regagner
iens de petrdre.
geant a .Ihomme de
elle command dou
ches b la mie et six


(A snvre)
., ..~-- .-5 ---77 :.-- __.


lnztallation 0'
burateur, Capot,
garanti. Prix n.c


conomiser de la gasoline et av
tat ?
517 rue Pav6e. T614phone 2151'
eyre, ig6aienuer-M caa
nci dars la 46paration% A.iAut
iada Pt" aux Ertts""0ia; -ti
action 1183 de I'Arlee fra ain
t reparation de Itadio. DIfico ge
e, arme de chasse. Peinture.au it|
d res.
Acheteurs


Vouloz vou, econor.iser vow r argentt
AdreYsez vouw 519 ruY Pav6e 61iehors 3394
G. Barreyre
ui voos ven'lra a der ix (d tieant uute con r.
Phileo,Aiaplatuur d'ot.d- court, DiWque: (y P .r,
Prest. O. Iiie, Filtre d'Huilt vur. Olia t l ui :t i
d'Autoroudle, e..ort. I'r euiI, tiue, Truile de TutY
d'arro age....etc...
----- --- --- ----- -- -


C*ans


r.
-r


LA MANUFACTURE HA'TIENNE DE CIH


L1 .......... .. :..
A le lisixrd',tnon'- a sa nombreuse clie..tle
de ses chapeaux se fant .lepts te 4 Janvier au No
Rue en face de bonl anr;en local.
"es clients Irouveront Ie m~meaceeuil.
Bon ,,iarche. meme courtoisie.
MAR'Tl7NEZ. MARCEIlNET COl



r
AVS au ComU iie

La Panama Railroad Steamn hip Line a I'avantage
les 'or ;r ja:vants de New-York pour Port-au ri
dirivternr', 'laque Mardi. Tous les steamers sotl
thasnb, t f:t 'orifique
D>PAhT HtE NE -YORK ARRIVAGE A PORT.Au
.S. Gm y-'1l t 2 Juillet 1932 le 18 Ji
SS. C?.islobt I r it Juillet le24 Jult
SS.S. Buena' entu' Ie 26 Juillet le ler M
S.S. Anmctn le 2 Aout oe 7 AdOW
iSS. Grca'qtil '- 9 A ut !e 15 A0
S S, Cribt' .al 16 p> ut I 21 A.
S.S. Buena- eI :.A Aut le Y
S.S, Ancu nrt, ci1 t. 4 Se
S.S4 Gavtqr9 il S. t imbr e I l3e $
S.S. CristObai l13 e ,rtombte le 18.
L.S Buenave:L ]: 20 Sep;tetmbre le 26
&SS. Ancorn e 2-1 Sepembre le 29


Le faith est inc


..ll ..L*...

1*
ftestable e
Jl~lA^'^ 'V~tW~r ..*";


et la quintessence des me


AVIS


,wse resvaritens de a
le tles 29 -gauges, tritoire r sssante melleurs terry
n cts.r .mei
b ts. or Cest qui at
nnent Stout XXX t est

i,:eOoez Cet 1 pa 4
zumnwAn-Aggerkotm
& Co., .
ae i du uai ..



ir i Irat 4 U II
''iks te 4i <' '-:
aret' r,' ,,,, ? 4 '& tropfti :x F' ,..":
';*. 14% f p*-~r~ 'sb~t~Ia~ ~tr~~Sg


... ... .. : ,- ---..... ........
1* r


Ii


S ta ...:.,,. 'MU 44 :


" :.'


-.i- i :.-



:.. .. ..


OEM IM ow w4r Mir

I LE Riium


SAR


i


i




.B .-.. ......: .:..... .. : .. : ". . . ". ..: : ". ..:. : : .: .:.:. . ... .. : : :. ..
.... ....... .. ..




o h Gramde Parmacie
.... .:',.. ::: ; .:. : 'd.. :. : :.-.-. .!. '' ; "" ... ..


it'laire ....n S at it e t lav. d...........ns .....partoment pour ..... ............
t..u.-. qs: :......: .r .t.sic t"ir' e"t" ea.tl. r i ..... ..
.. .................. E L-.' .:-- .2 f.l-.(- -cen. rou t e .....e.. io. ur:eit-( X "r...

vi ...xi...etif d. s l d.. ois u .plu.s d...i... partir d .a Voy. 101 ve.ant direetement. : .. .a.n.
.. ......... ---- --- -- -- .. .. .. .. ................ .. ................... ... .. ......










te du Message di sent signalant Is vscacne4 de New-York senricl, mardi pendants. son h cine tt ib horatoiare our ?es mdob'nvces,
two... .... r....u ...te e m a .. .... com m e .tonjours, a. la disposition des clintf s.
^ ^ ..pour les ports rolombens, Stock renoaovelt de marchandies de touts provenances
SuL'ASSEMBiE O L:... ..... ....Z.. ...it........t specialist~ i diverse a .meillear mareh.
NATIOSM ; INew York Srvice pouctuel et competent conditionn6 par la plus gra
Article40, Le de eut Chambres so resent en Assmbla Na tie- J Mnifests tie to Vapr d tcart o*
leto ledan&o cas prevs par: la Coonstitution et f ussi pour Iouvor- regu par av on postE esti la W
:ea eBcl6t~re-:dch-ue ses io: :: ::: : :: :h h sso:: : .: :: :::: tde ::n clients n.
Les poaros e Assemble Natinale sent m et e pen t :dans nost bureau se i ang..le
tendre it d'auitres objets uaue qui ian Soui specialemeorn tt m d5 resToaMadiu ) WA 'ri.u
S pa a O .......... ............... u i om asad o t M ID .. ........ .

rFr~i~eot^ ^ ^^^^0^"^?^^ ^ ^^^ ...... :: : ..: : : : : : :: : ::": :: : ::: :
rtaires du Sat e. d l Cham.bre dte .D.p.tA sfnt la Ser& Le vapeutr BARACOA n rge B.itery R.e p..are n .
res de I'Asse9mbl6 Natiolae Voy. 105, venant de New-york
.Artile 4, Les attributions o VAssenbI it IBonaso t: et. des ports di NOrd est a.tten -
o L6Iire t Prkident d : Ia RHpubNiqw: t: d reeevoirt Jr luie 1dui W, le 3D crtL continuera :
:wrment i Itionel; :e mmee jour pour :le ports: 1 :
ori didc: i r ger ::rre sur: trpprr du l:oiir suntif; :: iuI Sur.: Sera:: de retour ifS B t U
o WapprOuO on ie rejetr tlo Trntit xth .paix:' rurs Trrit& Port-ati-Pince le 4 arut p 0
Cles. Clentiofl internationtes i ro te pour .N..-.ork. via
. U D o r vis..r .it o n.. ... ............ ..... . ...
...t. .'. .. N t i a i :d p . . i ... ..... .. .. . .
... .. .. ...... ......... ...... ...














& . . . .. .. .


tf:de ta R publique ke e-scondh-r di d'Avril et ti put se livrrer a
utres Mavau, estantiCon perMuence ju.qu. a ce que le PrJsident
i &.: .* .
Article. 44 1.,1eection du Prsid:er.t:t de .la. hpublique s Stit a-i
rtin: secret et .a itaj.oritte.. th 6 .. .
Si,:aprs. Ie premier tour de a:rutin,. fulnct de (. andiait :n'
teau tfr nombre de s titrff s reiqms par. IYlec.Pei, ii est proceed a i
s:.ecnd tour doe scrutin. Si,. ce second tour de scrutin, aucun j
tdidt: n'West 1u. election se tron.cetre sur los. trois .citididats~ qu
"obtenua Ie plus de s uffrages. Si., pr.le t trlOlsittaeo rouri- nucun
troiS n.aU 6t Blt, i y a tEalotage entire les deux qui oait le plus
..oix et e elui qui obtlent la.majorit" des s.u.ragres eprim4s e st
oelarn Pre&i&det de la R4publique.
E eas d' gatiti de suffra tic._.e.du&...caudtdias, tE.. sort .d die-.-
el.' io.-e n [ "
retieIe '45. En C&s de vacane d.c. !a firiction det Plrid.e-t d e la
puhilique. t'Assemble Na;sionaie it tnua tdee s runir, a. -e on
as couvocsation dau Lonse.! des Secr.airs. d'Etat.,
Art. 4tG. Les ,Aance de iAssembl ~e N.a.tiortle soent oubliqtues
1umoamins etles peuvent avcir lieu : haus cls sur. .a dnia, e de de
iq nmemnbres et xi se'rn utc ue ensu-lure 1:L moaj:,ri.t absolie si Ia
&4e doit t-re reprise en public.
rtide.47. En Cs u... rgue-cex. lors.ue orpeq.... -iU L- is -hit n'.es
e: session, le bokrvair Ex4ecuti f plt convoqiaer I'Asemblee
tiona le ea seion- ex raordinaiire
.icommuniqne ia fAssembie& daus ni Messai 4crit leomotirs do
re convocation,
Ka :le ecas dzt wnv'ocation a Iextre:ortudin-tr.e .- C(orps Leizs-
fe. pourra s occur d'aucun obiect .ttragur tux muetus ide cOLtt

r.ti.le 4. La presence rins P Asem e Natlon.ale de In m:ijorltid
cha cukt' des dceux Chambres est n&messaire pour pr.on::l: i dc.s


SVOUS TROU
LE CL

de Lon La

A'Port-au-Prince
i iibsrn i i..


. E. BLEO,

Agent
.. .UA fn
... .~4M ii~kantn


VER EZ


rleau


T I)...


aAJ J a..l. i 4u tt. 4.-Se
Au Cap-Haitien
Chez Mi. Louis Mercier
Aux Gonaives
Chez M. Paul St. Rome
Aux Cayes
Chez M. Emm. Villarson
A JA6rmie
Chez M. Athur Rouzier.


La seule -maison de Repa.ration dLi< Ii':tti. ., :,l.i I l.i ti
appareil X Ray pour examli itre chi. ceilule s :;:i n':r !n
N'oublies pas Cs l : Batterie:s ist I \e:(. ii.'tt- .
ford Gohttripe, Ltrs dlemanteris d(: I t, .'-n
' sont tries robustes, tr.s peti .-o teus:s ,, u inoo. t it i..,. .t-.
Slateurs Hartford en tbonit' qui si~ipr LlE.L S( rI .d.,; ,j.
Sfauts de fonctionnemo nt, or dinties. 'Tou. :; u i.et r.
....pour auto detout es marques
SRue pave N: 2:n'
en face de l'usine a tcce
Axe chevrolet camion
Axe ci,. vr eI t v)i turi
Tresse pour fTrein an meilleur march



Usine glace rde


ort-au- Prince


SECrL'IoN IV


!)g rNj lw.RC f nr.: tint tao


Article i. Le si..'.g.e diu Corps L -:it ... la capi',t
ai He6publique. SNe-amuiilus 11 pct;: e tr C -as.Ier lii Utiet'a r
Scirconstzh-mceOi .
Xrtihte 50, Le Corps .Ltgislatif '- r" nit de p1lin droit, Ciu|uc
te, Ie premier iundi d'Avrit,
La sesion preud date d's I'ouverture des deux Ch1imbhrFa en
Lrmtbl6e Nationale,


Ia esones t. d e t~ro'l.3 mois. Rn es r]de n cessi t4
Aot gve~ de un "a' deux mois; par le Pouvowir Exuff


elle pout etre
oln it Poivoir


Fanrication deglace de mei
uteu quatitt.
Liraison rapide effectu4e
quotidiennement oar io c
mrions pein's en blanco ,Ians tou
tes les directions de Port an
Prince et de Ption Ville.

GLACIERES
Nous avons toujours en main
les derniers mode es de: glaci


Devenez votre prdpre Comptable on mcvranit
Compete de Cheque 5I la Banquc.e Nati nale di
Republique d'Haiti


Usi ..f.. ..- .-.. IL- I res en acier a partir de Ur
ie President de la R&publique pent ajourner les Chambres, 1 25.00 et a u dessus, vn abIle
is ajournement te peut. tre de plus d'un rrois, et pas plus avec facilit6s de palements,
deux ajournements ne peuvent avoir lieu dans le course "Les glacibres les plus strs
ne mime Session. et les plus conomiques. '
temps de Pajournement ne sera pas comply stir Ia dutrec
thkistionnelle de la Session.
Aslitul .tone ti e In a Session. SORBETIERES Nous vous
tArt, l)ans l'itervatle des Sessions.et en eas d'urg., It Nous avons en vente les der dames, me
resident te la tI.publique petit convoquer te Corps Leg-slatir niers vmodf ede strbete da e m
rextraordinaire, ers rnode e soe nous, bvousd rs
it ui rend alois complex de cette 'mesnre par nn Messae ous les dimensions t par B.S ET
ansle casdeconvocatio n o i 'extraordinaire, le Corps .gis- tir de Or 3.16 et au dessuS. La valeur d
if ne pourra s'occuper d'aucun objet stranger aux moifs de Pourt eel
te convocation. ENTREPOT FRIGORIFIQUE
Art, 52. Chaque Chambre vrifie P'eleclion de ses MembrPs Nos chambres froides ont 6t6
Juge souverainementles conteslations qui s'levent a ce sujel. recemment mise A point et
Art. 53. Les Membres de chaque Chambre pretent indivi- puvent reevoir n'importe
element ie segment de maintenir les droits du Peuple et que quanti viande de
tre fidles a Constitution. ,quele quantity d viande e
Art. 54. Les s6ances des deux Chambres sont publiques, poisson, Je 6gunea, de
C'haque Chambre peut se former en Comite secrets sur la fruits, etc*
ande de Cinq Membres et decider ensuite A la majority si Le Public est cordialement
a.ance doit 6are reprise en public. invite a visiter natre usine et
Art. 55. Le Pouvoir Legislatif fail des lois sur btus !es oh- a inspector nos modetes de gla
dld'int.re public. ei acres et de sorbetitres dans
initiativee appartient A chacune des deux Chambres ainsi notre salle de vented.
'atPouvoir Executif. Consommer de la glac e'est
46anmoins, la loi budgetaire, celle concernant Plassielte, la fair e lS4anomie.@
1it et le mode de perception des imphls et contributions,
114 ayant pour objeet r tte ou d'agtemener les -aecet-en od'augrwent
eases de PElat- doivent d'abord 6tre votes par la
~ambre des Deputes. POUR ETRE
En cas de d6saccord eatre les deux Chambres relativement POR
x loismentionnes dans le present paragraph, chaque Cham- UN HOMME '
. nomme par tirage ausort, en nombra 6gat une Commis- DtA
a.:interparlem elaie qa i resoadra en dernier resortt le .. .
Msacordo. r s ai I Ti f p ties
si e dsaccor se product a occasionn de toutee at oir I faut s'ifstrirea pr dos
le-ci ser-a ajournejusqu'i:la session auiante. Si, .ctte setho si les, raiders
.1: et mrne en ca e de renouvelleieir des Cthambres, lIa to
..p.resee z notwtetu, anu c 'tent noes redaise pa, cha- excellent .........
.' ., .n ., : I' : ii .... .i ,, T- .,, .. ..... ...... ..... .. : ...
i^nt bre nonmera :ascifslr de isie fet :e nomnbrre gal flast it.t TIJI
latmission chatr e d&arrer :le ite d6finilif:qui sera 1537 :Rue .L manrre, T!p I. -
a.fx detx Asseminbles, iA ;onm nfer :par cellte i avait ne91, : : : :
I oinent vote la 'loi. Et si' esanoIeslles d.libhrallons no, Enseignement~aste$2i
ituena restsate Projet o la proposition de loi s ra P-dlosophie TOStUn4 actylo
.Y.:....t...xptjeabuitIa 6, Luprgus .
.... .:::.:... :.... .!. ... ... i ::: ik>.rM o
: -........::.:: .:": : .......... .. ... :: : ::.::::::.:: :....... : ............ ... :.: : ::.: ,


annonlGCo; t 8a \vc- ~Mnimn1! ji'ui "'
inm-iise tes et Aiessieurs, qu'er: i "tar P.


isquez de gagner et gratuti'taici
MiAG.IFl,'I UES POPLEES DA, S


'nut
1. ;n.'.


A u.fA. a~


e dix Dollars chaque.
, :pres chaque acna; reclanez votre b i-:.
lanic-1-1


A. BAZlAR TOUT VA BIEN
LOUSSI FREES
1727 Rue du Magasin de I'1tal
7T 2602


; a'C
K


HAITIFANA


La Danse ese

F'r tr'e -. C


O' rvil 1tr
Orcaid 'c
t C r.' "- "'
r:' v? 1 co


c'..- PA C.
X, .Alv> ,.-. -i3NC-It:S, E cOUEMF'
INF,.J,, ,., ., TION, rs N POU,-IOU:1
-ORT-T.At -PRNCE I. HAi il. t7 LES Praov1Nca
may I kor


nf
C h.


-1~U --r---*r-r-r~~- -~y ~-~----


t


I


__fl~_ I II~_ __


R27SnlV*


ma"A


ToutJ


vVa Rien


LOUSSI IFRERES




^t A OT X .;:--^ ^ .. -.-------------- "^ "i. ^ ^ -j


Steps ces joUrs-;, tout pa.LFrtleu- F N ..NL ...-.
liirement dans Ie Sud ot des :. .
routes en ont passablement
souffert. A Miragoine, les

rait-elle pas. immi di.atemr.ent- ........ .. ..... : .. ,
y faire..les paratio:ns n s--
.4. *... .. ... -... "^ '. .i. . .. .. .. ..... ....






taires surtout cl ans Ta region
liementdanlise
Ing..nieur AJeannot,Mirago-. : .. .
ge. At a it s..
route s pa su o atwement ::: .: : ........... : .. .


--------- i j:. : : i, ..... -:i --- : .. !


*


DECES


Nous apprenons avec peine
le deces de
Mine Anilus. Andrd
n e Esther Blanfort.
Les funerailles auront lieu
domain tatin, en l'Eglise du
Sacrl6eceur. :e convoy parti-
ra de' la mason mnortuaire,
Chemin des Dalles, No. 50,
Nos condoeances A la fa-,
mille affligee.
.-. -


... pa .. -.......... ..-' d oeuvres : !.

Une instRution hautem t hu a tre par I l doevres c'i


at chance der0t.... 000 74
f ouvre 0ropaer xan8, doat e on or

remI fonatior e aie" a .rtisans,S ae.erc


gens d.e ma~isodomesques sans


MESSE


D'ACTION
GRACE


leur h-u ""', 7 11 'f L


DE


Mme D6sina Desrivieres
fera chanter une messe d'Ac-
tion de grace en Phonneur de
Saint Jacques Le Majeur, en
1'Eglise Sainte Anne le jeu-
di 28 juillet 1932, a six heu-
res precise du martin.
A 'issue de la MesWe, une
reception aura lieu a I]a Rue
de la Reunion No. 1017, dans
les salons de Mie Desrivi-
rles.


Iatrons de commerce, ches d'industrie,
qui vous Iitre du souci des chancess


parez aux mnsufisances dts ventes, par


t~achai


fly)
r'Ap-
Ct, Ul<


e-'idecins, Ingenieurs, Avacats, Snateurs,Grands Dignitaires de f'Etat; Reprsentants de Int
tualiti, Journalistes, DONE 'FEMPF. E DE VOTE SOLIDAR IT SOCIAL.


Rentiers. capitalises, come en jouant, AUGMENTE VOfRE AVOIRo
tons qni habitez Haiti, re nez-ai service en achetant le biet de la Loteie


National d'L


Hygieniquement pripar6e
Pour les enfants et les malades.
Convient aux estIoacs HIs
plus dificats.
Excellent dejeuner pour
tous.
Aux products d'Haiti
E. N. BAILEYY
1313 rand'Rue
eSMWl>,i8t-WOTt^


.- -- -- --- ---
..........


PANAMA


RAILROAD


STEAMSHIP LINE


Panama Railroad


Company


BULLETIN No. 936


Les chargers sont pries de
noter que le S. S. BAL est attend a Port-au-
Prince, Haiti, vnantt de Cris-
tobal, Canal Zone, le Merere-
di 3 Aofit 1932.
Les permits d'embarque-
ment seront delivres pour le
fret a destination de New-
York et des ports Europeens
sur demand faite a. ce bu-
reau.
Ce Steamer partira le me-
me jour directement pour
New-York pregnant fret malle
et passages.
Jas. H. C. VAN REED
Agent Geinral


ENFANT DISPARU
J'informe le public en gBne- I
ral qu'un petit gargon du nom
de Andr4, age de onze ans, en-
viron, s'est esquive de chez
moi, ii y a- queques $ours.
Je serais reconnaissant a "la
personnel qui aurait recueilli
cet enfant de bien- vouoir
m'en informer.
Avis en est donn6 i Ia polri:b
Pribre de s'adresser a Mo0n-
sieur J. B. Laurent :Rue Tra-
yersi : .


..... ....-. .. .... .. ... ...... ... : P
.. .... .. ........ ..... ...... .... .:. .
. .- --- ... :.. ---... .. ... .........


~BRe. Vous


f"i


tIAo p


Stoutes es fi


0 4S


IIEf'wiHmt--G IATEUII EIEC'I'$QB(


nouveaux


novel es co di


~P*~6~1CI~TsWTYI~P~~


~L J*L~B~8~8~L1~L~41~1~i~~


-'IV .. 'A i ~ ~ ~ ll~~g lm J~~))~~.~~~..~


'O


?s'


gourdes, pieUVentL ga- r- Quare miilxe gourde.,


PO[R


60


Jo D h


EA f t E A T


n-ouve- I Ut plait de credtfi


les


ta -1tr


Eletetique


"tvalitwifie


que la


ses


de'


1111. iples


- ~--


"lles~


SerVIvesS


que


PI-40cuilt


Go


E-))


rod~eles


Venez


VO ir


Ilos


I'ock-el- demandnez les


r... .... ....


Ecii ra rle
a aii