<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01592
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 25, 1932
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01592

Full Text
V-
...
a,..


PAGEP
..* .g ~ l

....
.. Assciatl d -je.
s Assocated ".:em


-. ~V'~-
.- .


' .' *.' "- -.' : ':
." 2" "^ .. .
.. .... ,


*


- -- --------: ,2;s-'at_ L w i i iiiiiiit l t ~ft I Iii rt iiiiriiiiJ u u '
Z72/ ..-..-2 :-- .-_ 2 :22:_..7T; ?'L Z:; : :2;:-.: "7 "2 ;2.': .,,--,-r-------- ?


-SOme ANNEE


PORT.ArI


rPopRINCE


EAITIl


SAMEDIAUIN 1932
__ ~~~~~~~ ~~ -. ----------.. ........ ........-- ">


No. 12780


flS.-W4U~ISllfta fltwww, ".~,K .bMUI*caM i.s~L ...Ct* I W?-.. -. *tMF


-- -- S~~~~~


....... ....-- -----w---- -- ... ." '"..i w nr 44-wi B


SRI SeDhlI OtS ElioslobR


i SinaL refuse les fonds
ur des forces additionnelles
an Nicaragua.
11 II oppose au contr6le
nmilitaire des elections

Le 16 Juin, le s6nat ameri-
it; a refuse..un cr&iit i-cla-
i4 pour 1'envoi (de troupe
gsupplementaires au Nicara-
1gua. La question fut presen-
*t par le senateur Htle pre-
W sident au comit6 des %i;tres
.navales qui proposal un revdit
ide 120.000.000 de dollars a cet-
te fin.
I Le sanateur Robison alors
proposal au scinat de d3cider
.:qu'aucune valeur du bu'got de
la marine ne sernira 'en-
-vole de marines au Nicaragua
;en vue du control de: elec-
..tions de ce pays. A ce moment.
ple senateur Vale retira son a-
imandement.
Cette politique, a di. le ,-c -
l:nateur Robinson est sutlver-
$sive de liberty et desticti-
ve de I'vimitie et de la bonne,
volonte entire notre gouverne-i
K ment et eeux d'autres pays. ,
Nous avons deja an Nicata-
" igua plus de marines qu, a'en
reclament des buts avtjuables.
...I I'y a pas de raison di ta-
:xer le people americain pccr
envoyer des troupes contioler
les 6lectiuns & l'trang or -
Plus tot nous laisserons Ni-
caragua. mieux cela vaudra.
pour la gloire de notre dra-
peau et le salut des honmmnes
qui sont maintenus lIi bas.
Le S6nateur Brattonr a dit
qu'il pense que des qui-'tions
r¢es soumises au Senat,
il n'y en a pas de plus impor-
tante que celle-ci. Je desire,
a-t-il ajoute, proclanrer ma
r disapprobation a la politi-
que de ce tt e r6publiue a
d'employer ses forces militai-
res dans administration des
affaires d'un autre pe)j1e. f


ASSOCIATION DE L'ECO-

LE DES SCIENCES
E1 APPLIQUEES

SHier aprbs midi, dans Por-
:. dre et le came le plus comn-
plets, l'Association des Etu-'
diants de l'Ecole des Sciences
SAppliques a renouvel4 son
& Consel d'administation, poua


P: lexercice 1932-1933; la deci-
Ssion ant tW prise de faire
.participer h la seance finale
ae l'Association, les Onze
-Membres formant actuelle-
ment la derniere promotion
ilde l'Ecole et qui vent etre re-
Vus Inginieurs dans quelques
)ours d'ici.
Cette seanee important de
l'Association a eu lieu, sous la
S6esidence de Monsieur Fritz
sWaillere; qui a dirigu les de-&
b:ats, avee tact. et fermete,
.'"V. Voici les Membres du Bu-
reau, qui seront appelds gi -
eri'-d6sormais, les inthrets de
A-tion:
e(lt: Daniel Flambert
.. ndral: Adrien


Arbhste: Pierre

-: .Adrien Edouard
l l: Andrg Bellegar-
Ge:orges Mare.


Nous avous appris avee pro-
fondement de peine q(ite n)tre
confrere Charles Moravia au-
aurait decid& de ,fernier son
journal a Le Temps)>.
Cette nouvelle a jetv la
consternation dan leP public
et tout particulibrement dans
i4Ie monde des journIvites ofn
notre confrere occuTINc line
place vraiment enviable .
En attendant que nnous en
ayon l]a confirmation, nous
no piouvons nous empochor de
considered avec une profonde
tristesse la possibility d'une
telle determination qui vien-
drait river la Pres, lai--
tienne d'un de ses memiei s les
plus distingu6s, le:-, lu s
qualifies.
En tout etat de cauie nous
veulons bien esperei que n:&e-
me si cette resolution a t
praise, elle ne sera que provi-
soire, et souhaitons que notre
cher confrere Moravia senate
(ouel tort resulterait pour le
Pays. de l'irrevoeabilitd de sa
decision de former e le Pemps
qui a lutte et lutte encore
ucur la Lib4ration Nationa-
le et pour une Haiti gran-i.
prosper.
-=.+,..m.... -. .- I


L'U. A i P.
RECONSTITUEE


L'Union Athl]t.ique au I v-
e6e Petion reunit, ce jour 2b
juin, e nAssemblee Ge:-i'rai:
sous la direction du Professeur
Constantin Henriquez, a elu
les membres de son Comit4.
Leroy Preval (e6lve de se-
conde), president; Marcel Co-
lon (e41ve de Rethorique), vi-
ce-president; Roland Azael
(eleve de Troisibme) secretai-
re; M. Boncy (sureillant ge-
neral du Lyete), treorier;
Levelt, adjoint trsorier ;
Charles Fontin (dlvede 4e)
F 1Fi t r 12 x"41Ti r 1 ia dr-nsvn


Sprobfl homlpgq IDlil 0ot- Dapwr i0che poor ne pus Omter OR


il lr i ellp lott0iun W1 ril U'HilII


- i-


Devant la crise medial;, les
SigneA de navigation sort 'tanMs
l'obligation de baisser lct8
prix. D6jia( pour les pn.1sa-
gers la r6duct.ion. est a ssx
sensible,quand on songe (Iu'auL
tre fois il fallait payer 2410 dl,
lars pour aller en .Et)ulIope A:t
q u'aujourd'hiu on y vv ,ourt
100 dollars.
II resitait Ic fi51t si, les
marchandises princilpvlem nt
sur nc s denre(es I1'export:lt it
Une reduction s'iminr) it,i
puisqiue, partout ailleurs, (elAe
a lieu. Or, nou5 apprv'nons-
que le consortium des lilnos ;
operant en Haiti faith des d6-
marches pres d'une c.'-cur-
rente qui n'en fait pas part ,
afin d'eviter une diri-nuton
du fret. Mais, ih pari't .Jque
cette line ne inarehe p; et
entend baisser dans urn: 1rvo-
portion de 50 o o le fr,. su
les denrees d'Haiti, no ment le cacao et les peu x, vu
la baisse considerable des
prix de ces den'e-es.
Le Dcparterent du Com-
irerce aurait pu interv-nir', et
cause t-es seiieuseme'v ,ve !
les ligresr de Navigath .. U1
s'agit de eonsid6rer le'prix de
fret qui est fair l Haizi t Ie
prix fait aux autrp.s nation.
des antillcs et de 1'A.mn-jiue a
Central. C'est une quzL"-^i
tres irnportante et tres an \e
qui doit intteresser les Pj:-
voirs Publics. Aussi nous (!:--
mandons au Gouvernmi._nt
d'agir et de faire quel]can, cio-
se a propose dce cette afTa .e
fret des denrees dU'HUai' i.



LA FLEUR D'ORANGER


conseillers. Vravo U. A. L. P! Dcid(meit, Mme Jacque-
S ,=" ....., I line Wiener Silvera et sa com-
pagnie auront abordd tcus les
I LA CONFERENCE DE genres, et chaque Lois ce fut
DEMAIN un nouveau triomphle.
Aprbs Nous le rappelons A nos lee gnifique reuvre de Floreice
teurs, c'est demain que Mme Barclay, presque un drame) et
Theodora Holly prononce a ui fur. interpreted avec ie brio
I'Amxicale d Lyee P6tion sa clue on sait, notre grande
conference sur les geie naei- n compagnie thdatrale va nous
tional et ses deviations expl- donner ".
qu6es par les points cardi- C'est, pour cette fois, le gen-
namx t re badin, 16ger, c'est la come4-
Le titre est assez allechant die du <, quoi!
pour qu'il ne soit a peine ne Dire deux mots des aventu-
cessaire d'exhorter le public a res de Madeleine et de Ray-
y caller i mond, de Rende et du pere
^ Birbat, de Monsieur Le Ho-
CONFERENCE A I chet, et Mme de Saint Fugas-
PETION-VILLE se (Mme Sylvie) serait deflo-
rer le plaisir de nos leeteurs. ,
L'Association pour la Res- Rendez-vous done, a Varie-,
tauration d u Fort/Jacques tes, pour le jeudi 30 juin, I
nous a annonc6 qu'a 'occa- I Etant donn6 que la piece ne
sion de la fte de la St. Pier- sera jouee qu'une seule fois,
re, un de ses membres pro- et vu le Buemes que remporte'
noncera i la Maison DUpiton toujours la compagnie de
A P6tion-Ville, une conf ren- Mme Jacqueline Silvera, nous
ce sur la Litterature Haitien- engageons vivement ecux qui
ne de 1804 a nos jours. On nous lisent. A retenir d. sI
commencera apris la grand'- maintenant leur billet chez
messe, A 10 heures aW rmatin, notre grande actrice, Avenu&
SNous sommes certain que le Ducoste, T0l' 2819. On loune
public ie marchandera pas sut plan td lasite. Une inno-
son concous ai eette initAres- vation qui feral plaisir: les
sane association et ou'on ira places a deux gourdes sont
en foule applaudir le ccinf` beaucoup plus nombveusRe-
reneier, que d'habitude.


1.1 y a de cela quelqImeS s-
naines, rnou anroncion t'ar-
rive en Haiti d'un prr.dmit
nouveau qui devait &tre exp6-
< rimente ici, et don't le but con-
Ssisterait a faciliter l'exporta-
tion doe nos fruits, sans Plaide
des bateaux frigorhifque .
C'est utin liquid cliimi.uie que
1nou avonS vuI, (t dlont la pr )priet. st de con)server- intact
.durani del S mainman es, tousI
f'riits don't leg paroit t xt -
H'urm 'r serni .nt :'bIb(s. Ce
produit qui ,wrait I1 r6sultat
de ving.t annees rl'atudeg d'u-
no grrlde fabrique atirait la
facult de b.oucher' los ipe;.I
de cesh fruits et ain:-.i (vitLr
tou te c rmmnurtcation vocc
'air ext 'ieur.
Los experiences faifte-; ici
ont done entire satisfacoiom.
pour certain fruits, tells que
la Papaye, le citron et les to-
mates. Pour les avocats, le
resultat n'est pas cc qu'on at-
tendait. I1 sera demand a la I
fabrique, de considerer rout
spcialement ce dernier fruit,
ear c'est surtout cela qu'onvou
drait exporter aux Ftats-U-
nis par le system du Wac
L. A. C. c'est-t-dire pro-
duit en question...


Liberle Egalite Fraterniit '
MRpuiblique d'Haili
STENIO VINCENT

President de la Republique
ARRETE
Vu 'article 5l1 d, la C-n- -
Litution I
C onsiderant que les aisons i
du 6 uin courant pour I'a-
journement des Chambres ed-
gislatives ont cesse d'exister;
Consid6rant qu'il y a lieu
do prolonger la session;
De 'Avis du Conseil des Se-
cretaires d'Etat

ARRETE
Article ler.- iL'arrete du
6 Juin courant ajournant les
Chambros l6gislatives est
rapport& a partir du 27 du
meme mois.
Article 2.- La pr&sente ses-
sion ordinaire du Corps L-
gislatif est prorog4t d'un


mois.
Article 3.- Le przesnt ar-
rete sera public et execute a
la diligence du Secr6taire d'E
gat de l'Interieur
Donne au Palais National,
le 25 Juin 1932
STENIO VINCENT
Par le Pr6sident,
Le Secretaire d'Etat de
FIlnterieur et de la Justice
E. Lescot
Le Secretaire d'Etat des Fi-
nances
"'(C. Kernizan
Le Secretaire d'Etat des,
Travaux Publics et du Coma-
merce r
Joseph R. Noei
Le Secretaire d'Etat de
PI'nstruction Publique, de P'A-
griculture et du Travail.
Di Paul Salomon
Le Secretaire d'Etat des Re
nations Eft&rieures et des Cul
tes ge.
; Abel L6ger


JEUDI 30 JUIN


i' ftenihi 11


ilie so.K) il est pa.-' 't
la route de Pition-ViiJl un
scandaI Pui m1 rite V i '.t f 'e :{i,-
gn eal ., ca'r 'e est. a C',u ire. u'1 n
est r'v'nu mu knhius \tmp.
oul. r'Anricain m ri itre t.nu-
t Fil. Is ns. ), I il i ji 'Inrin.c
lts (Ii In r n i t t o v a) ,I II

6iri I I f i, I (


Sti bsarrive ilne tris jti- -
u r ai r ut .' < t.' I l :; i i, V i i
jet, hier SoiW v l.S dlix h. 1 u ,vj
.oir, il y a oi un "aOCci{eV t iotr-
mala entire deux autt temps arrive uine t'trisiime
mach ine, (ont le vopr'ie itai-
10 labill en dcivl d'. Thef
de la Garde. 11 laisse on aa-
to au beau milieu de la vole
avee ses phares allu:nes, ce
(jl fa't qiue toutes le- :tUtres
autos, aveugle6es, se jetaimnt
les unes sur ile autr P.. 11 v en
avait une demie doicaine,
qui, par la faute ide ce'ui qui
se disait Chef d t- Oav'Je, se
trouvaient entassee,' i. nos
suri les autres. Qu.I. ls ch uW-
feurs des atItoS ainsi hl.,qutes,
conTnaissant le Chef ,ce la
Gartfe obeissent i se- or.les,
c est 1)ien: malis, 1es autre-
qni n'omt }).i.:s, Ie privilege tie
le confnlitt'e, r,0 peuvert e
so11mettve a n'impnurte qtIuel ci-
vil en bias de chemnise, visi-
blement. fQuard. (ui e dfit otre
Chef. Qirand on est Chef de
la Garde, et qu'on veuille
jouier Ie role de simple gen-
da-rme faisant le se'vicv de la
circulation, ou se met en uni-
forme, et on donne l -xmple
du respect et de la cons,-,ide-
ration auxquelles les eitovens
haitiens et 6trangers out
droit. Ce n'6tait done pas ke
Chef de la Garde, qui apostro-
phait si brutalement les vo- .
yageurs au point de man-
quer d'egard aux femries qui
se trouvaient dans les autos.
Non, ce n'tait pas te Chef
de la Garde qui, n bras de
chemise se conduisait de la
sorte. C'4tait un mystifiea-
teur blanc.-
Le Gouvernement Haitien,
le Gouvernement Americain,


et le Chef de la Garde doivent
chercher a identifier ce my4-
tificateur, qui, apres nno tell
algarade envoyait en prison,
a dix heures du soir, an de
nos plus important et Rym-
pathiques commercants etran
gers de la place. Ce personna-
ge fut garden dans une cellule
ce matin, sous prete\te de
contravention, alorls ,Iue le
responsible tait le my, stifica-
teur. L'avocat de eeper.son-
.nage stranger demand acte
de cette'mise en cellule, pour
simple contravention, s'il y
en avait une, et reclamu f Ue
son client fut amene i t ul es-
corte au Juge de ai'. En
route l'ordre vint de lais.er
tomber Paffaire et lq Juge de
Paix, poliment pru ia je m
mertant d'oublier I heident C
de rentro ehez l4ui,
Voia A quels ennuis I0,1
honnetes gens jovn -ext m:
(Vir suite en fe. page)




























.pa.tio .l. revenant d'un fl-'.
K PIECE F. #oi;r, eui-le saenrt purement
.....- et smle nt substitu41 au
......ohtttl $ntertnm etae de ptaur dans le partage
.Gow.rnesn et H.Utien et Fa:: en double original i




e Gouvernement attien et trots mote nyes nuts).


i-:.: nterieur, en :vertu d'.une d& :.g..m AP!:.:- p)l l

..:.:: (..aires d'Etat en date (du. 24 Si::g:" : Dr. Ema Jea dt {

S::.:.::: :.::.Et: Mons eur le Iocteur:..:::: Seeau du bpDpartement de:I
Jeannot, Prdsident du Syndnie lintreur .
.:::::. : :::Eat Ecnomique. etFinaneerii: :;:::.:
:. :d'Haiti, demeurant et dominic- } Pour opie
li Port-au-Prince, d'autre
S ..part ;.. .: .. .
Lesquels ont respective-. Dx.x .
ment pour leurs mandants i- PIECE G
dessus, eonvenu c qui suit
S: :i:Art. le.-:: Le ..i:uverne LE SYNDICAT ECONOMI
ment Haitien autorise le Doe j QUE ET FINANCIER
teur Jeannot a prospecter sur D'HAITIT
t oute 1't6tendue dU territoire HI
haitien et a pratiquer toutes Soc:iit Civite par Actions
les fouilles ncessalres, reser- Contrlatilves, san
ve faite des droits des tier4, .rant misFnIRo.


rnnc*t~ tn~


^?. a ll:vq : .:'^ : :.:::S :-i. : **: ^*::.:- : .::..:.. .:: ..:.:.:::... ...
"entipi-e .stet au .
cnditions d'adm.

..au-Prin. Rue n
P. a362ci... MM. les-
C.


n se: : a- v : ea:: u.:: .

Le Prs ident

Dr.


du Syndicat:

Em4 IJCOamL I
.A.S^aej: ^'::


LVU S. ItNE DOIT
-PAS MOURIR
J) -, :...X / .*- ,r fA *


A et imt-ta-n supreme ou'
nous reprenons 1a tame doe n!
ire vieille organ-sation sor-
tive quelque temps diadssee,
nous nous somnmeS dit u'il 4- j
fait de toute neess0ie que no-
tre club ovenn, Union Spor
tire Haitienne fut de la par-


quidevront -en toutes circons" Prospection !; Uiaion tie, d'abrd pour que la fami-i
tances &tre respectss& des Trisors MonMe&s Ie sprtive fut complete t
Art. 2.- Le. Docteur Jean- Historiques ti. Son-S t ensui .i pou que fault a-ssue e j
net, avant d'entreprendre tou- National. sues micc me de ieuvre entre-
te fouille, en donnera aris au .En vj dat pie nt ingra pie. 11 fat due revive IL $1
D6partement de: Pntriur.. e imm&it M- ..& H. p. r la -lehse t hon-
qui, pour le control des it6 Ex rtere Empra t. neur du Sport. I ie taut car
itts de lEtat, luii dbsignera n.. ne saura it oub.ier. .
.un Commissaire special, tle- M-PORTANT APPFL. ;&est lle qui plant definrti-
quell e:fera assisted d- repr -:. .:. vement en ce so la banni e
se. ntant des Contributions d :.N6us, Emmanuel Jeannot du Sport qui madgrt les au-
lieu, en: sa quality: de. charge Doteur en M 4d eie r4si- tans, flotta et cn Ir uet d
: u.: ::u;Domaine.. La ..foulle pra- dent du dit Syndicat. o tter sur nes ttes,
tiqu :e, procs-verbal en sera Vu les articles de, uraux Ah l! est que voye-vous,
dtea: iet sign des Agents commentant de dive:ses fa- pour Ie sportman haitien- .
ts- o ... -. ns les fructueuses prospec- quelque sbit le club auU i. ,
Art. :::.- Le Gouvernement tons sous-terraines du Syndi- appartient IJL S.. H. nest
Haiten s'engage .:. donner eat .pas une association queleon-
t:.utes sorte d protection et Considerant exigmuit des que, rmas bien un sy mbole. Et.
aatie Docteur Jeannot, resources aetuelles du Con- A ee titre, travailler a reeon> :
-:-: Paom'pl semen t. de sa sort m. :.par rapport aix tituer sos vieux cadres, a h iu
t&ch:.de pw $poeeteur, Cepen- grande proportions de ette redonner force et vie. coe st fai
int Ia force pubique Winter- Ientreprise aux perspectirs re euvre pie, e'est honr |
vi:endra que sr rkuiMttion riantes aet au rsultat Anal de le passe, maintenir la tradi-|
-de Funeon autre .partie. plus en plus certain (Voir tion, cette chose sans laquel-
Ar: :.4 It Tr6sor trou- proces-verbal- de constat offi,- le nous ne sommes rien e e
v sern mis sas sclI tws- l e autres pies a COnvi bas-monde.
:- port.:. Port-auPrinee de e- tion V eterans du Sport, embou-
po .: : dansa .n endo it design_ i Attendu que tout sentiment che; done vos lambis. tirez du
par Ic wpartement de PInt.. d particuIarisme, en 1'espee, r*duit oi ii git et arbcre fib-
::.:. ieur, o ii sra invented et ne tendrait qu' rder ou- recent le vieux drapean -d.
es& Atdo &pbt so res- tre measure I'4losion K: edtte I'U. S. H. dans Ies plias duquel
:etign4 ds autpritks pr& ~ de bonheur et de grospe- flottent ant: det victoire et
s. rit qu-. dit En.- ".. .trepise tan t de gloires. .
j Art. &- be tr:sor serpar 'serve A Ia Collectivit6; Et vous, jeunes gewn. at-
1 com suit : tie Ati6 En verttt dfe nos pouvoirs courez en masse, vous a-Z

tici ier, au o it agrait d avis d re Con vent etre wore .orgueil ett
d.ln bet pI 518 0. [sell E'A44nistntion; sont lespoir m.me du Sport.
... :.. .::i : ..." .., : ... :; :.a:. I I e.": .: .: ':.



iib.. barons i4tunouveau. fa t haitien.
monier AI [tAt I0 o/o dais 4^ prceiuions wrtf- L/Uniou Sportive Haitien-

nial moiti& its I I'tat. (A -Wan) tonvm Na mournr.
Art. Er Aiim prcs> Mangle, dVin*#t G~n4rsI; sin
ne pv onsentement Probtme eonaoie d te k cordo4ere:
0... .. ...: :-e o.rg:m i









4iSo *3S anen, jublit on HYPPOLAIE JEUDY, COW
5NovembreA DONNnIE. MOW? CARl
Zi.....r t:.-'. z .-...... .... .. ..



A._ oft -e -ros- d
n-i"ilii':::i c::e-{ Day il.M i i^ ^ :'.::"M.B 7:: V '
M,.-- .. .- -- ".... Un,. ZeUV're a i R^:j M :, :.r- l-::.
......il V ea,:' ; ;l~;;: ; ~l!';},i:}ii :i;: ,:;ii-~ ,, :i: : ::i ,:i,, ::;'.;:': :;i {;:: ;i:.'!i :}:~.:;ii:!;i'::!;;-i : !ii,:-:,,:i? ~' ~~ i:'i: : i!! ~ :i;i:i!i !iii:ii~! ~ i).}iiii: !7 :':{'i)~~:':!!ii!!i.:';,},' iiiii:iii~: ':,';:i;,:,},)i, :i}
tom- #*:. .. ... ... ....: i i :;?) ; ;i ;;~ ;! ;!: !i ~i ; !:!;!i. i~~~t%! ;i : ;i! ~ ii ;ii;i! !.; ;;i]..i.i ii!!:; !ii!:; i;;!!;i; iii ii; ;ii+:ii )iii i ii ~~~ + ~ .. !i} !i i!;;iii;! ~i~ ,;





ti>- .... .. di"k ">" 5 5." = -' .... 8 Jl-t -J... ...... .. .....>.--.-.>--.vr e ...... 5-- .:-
M IM. e .:........: ...... ..... .. ...-.. ..... ... ... -, .. ..., ..,x .... .... ... .... ............... ._. ..- .,. .. ..... ..... ...... .... .. -. .., .. ....... .. .. ....... ....... .,. .. .


I.
F


Devaez voter. prdpre Cfmptable .r
Co l.4 C de Chie:q la DBanqn. national d
: ... : .. .. ::........:. ....... ...l:^.:.i| .j:i :; : .


Us.


.. ... .. ... .. .. .
.- .. ..


Pt
.4.


V .&t n s
x5- 93 t44',


S- .


9~~~ ~~ U:I11~~w- tgnn


trvt-;


- .> lYr' $~. vie> bus-
-C ~II-9 4~ C --
L'~w-F J9~<. Vt


? saat irs


psr ::"


N 1.-0 f
ff r


Le. beau film
MASC RADOE AMOUR
SC nie t Jack Trevor
8 wte.t (r : 150 Baleon too

I-a Qervii e oetrice :
r :f 5 1 A RtL .==;,g
.-LA 11 r
'ap : roman de Pl nE &BNOTT
S. ..... .. l. .o .B..::.::.'.



-- -- --- --- -- --- -- m oo- -





DE FRIX SUIR L.S EA DE TOILETJI
FI au de Coc.g. V..V:,..exl ..a t.'fin .
Eau liI Cologn& t ru: :::
Er'14 : "


. V.i .e.. i:.


(


.. .. e T.. ... .. ....... J
ket D r x. Iaul E.I


P. ItE ni
S .: . .
.... ....... .. ----
'0 9-i::~~!i: ~i:[i !:i': .! : :' .::ii:.::''-~- .:'': 9.' ~ iii~! :~ ...:'.i~::i!'~~~..'::ii:ii


'9'


Mill 54... a ~ L ~


...;;..... ..........::


: i .?. g i.:.V4 ak .


..: ; : ...







7..
4 4 .4 .4
~y:\
4 ci:


Associated Press"'




ONDES UNI- vec 1 aPOLITJQUES$EN 4 00000 dollarsl en lil Igots et. questions importantes
t.ArNE -210.000 dollars en souverains, programme du parti, la In
BAVAROISE raienes hier a la surface des fiction des rglemnents i
.DSAIRME PAS eaux. I convention, et Ie chrix d
xxx president d le la convent
NIGH, .25 Juin.- La bE CONGRIS Lcs partisans de Roose
bwrcrise,att ours de sa EUCHARISTIUE nsuront qu'il sera elu au i
ex otraordinaire, a ap- DE DUBLIN 1nior tour do scrutiny, mai
ila.dhedion du cabinet chose est doutelse.
pas ac: der h la requete DUBLIN,. 0 Juin. -c( '%t
| Gayl demandknt de cinquante nmille jour :s fil ieAkK.x
11Interdtietion d prte irlandaies prtant d robe 'VON PAPEN DEMEN
ti.*e.R politiques. Ce blanches et de jeunes garcos E 25 J
la te vient encore nortant des. echarpe cdn- L SANNe u n
enter tension existent leurs aies avee des .t t hancelier allemand F
pos de la question. des casquettes do lniicTcs Vin Papen a dementia qui
XXX brillantcs out -coute' e me! 1 .10pose ou qu'il ait eu int
VETEAUCONFLIT ontifi l e r ton de proposer P a
SINOJAPONAIS heique Klly. ne rance une alliance
N lenSPECTIVE litaire avec V'Alcmagne,
Franceune alianc
t r, o~vt SNO JPONIS {::}w~queKell. d ?i~ne). titare aee 'A~ea:e


OKIO, 26 Juin. Une
lie source de conflict en-
la Chine et.le Japon s'est
opp6e ces jours derniers.
apon a d6clard aujour-
i offidtellement que leI
vernement de Nanking
tenu responsable de tou-
es cons fences de 1. :4vWo
du direteur jap)n.is
ou aes de Dairen par t-
iels chinois.

:E SAUVETAGE DES
RESORS CONTINUE,
IRES., 25 Juin.- L'A .
|fo, favorise par u r fmrnp
narquablement beau, A. i.
rep&ch6 an cinquieine :
ors quii avaient sombre ;-


CINQ CENT MI KEI
PERSONNEL% r"UE.S rPA
LE.S BANDITS Cl iNOl.


SHA)NGAI ,2 .5 u. i .
UeS rnppoi,' offatc:re .ien c du
ce chinoise arnnnccn. oue les


Sandit.- conununistes font .e-
Inelr !a terrcu r!lans nla po-
vinc do Kinu(s1. 0: es' nmu
o' .N C0.0f0 nollmhre '.es per-
Sonnef tuCes par ce0 hors-.f--
S!o pendant les trois :'ermi'.er'
xxx
LA CONVENTION
DEMOCRATIC

C'4CAGO, 25 Jui:-.- On
." "if' t *<- t:' -" I c I .c -
..,.'en.tion nati('.ale t d. -
.., C t e p.e,t apck (e? fu-


"* :^t .......- ..... .-. -, ., c.. ., : .. :, / :" ,, '.. *-. '" '. .. *.. {... *..,, ,. : ...'. ./ "! : (. ; ^- ~ m c ^ '^ ^ ^
.. .: .^ *. .: *... *" :... :: .. : -. .. ". ::- :.,.,-< : "* ^ ^ **.. i' .::" :^ : .L .... '': '*': '* .&**
-.^ .* 4r .... .44 x ^ .- r
et tk 1 9I I I I"/ III III I IIii .
A. a .-. t .J.L .A '-, .. 4> : ,' "4~" .' "/ :' -::
ve~~ %A"."
r".: e.



Via All ArC
.- c -,:?. e


( E'XOL USIVII'rT' D U NO U VLLISTS) )


rois
odie I
e la
d'un
velt
pre-
s la


T
Le
ritz
ait
ten-
Ia
%ni-
* II


a d&elsed quil etart sou ement
discos# & 6tudier les moyen,


L'AUTRICHE SUR L1E
POINT D'ETRE EN
BANQUEROU' E.
LAUSANNE,25 Juin.-- En.
gelbert Dolfuss, chanceliei
autrichien, a announce ccttrc
nuit la suspension de tout pa-
yement d'interet sir la det-
te autrichienne, et la suspen-
sion des payments au con-
merce stranger. La decision
a 6et6 prise apris qu'une corn-
mission mixte de la Ligue ( es
Nations n'eut pas rius-i, au
dernier moment, a obtUnir 1'a-
dhesion de la France en vue
d'un ernprunt international
de 300 millions de schelling:i
en faveur de i'Autriche.
xxx
UN FILON.


ainameliorer les relations frarn SEWARD, Alaska 25 Juin. -
Scn,-allemandues. On rapportxe qu'a Nuka, t 601
miles au sud est de Stward.
: xxx de8 prospecteurs ont trcve
d4s 6chantillons de quartz
LE MORATORIUM aurifere valant 150,000 dol-
.IJ"OVER S'APPLIQUERA lars la tonne. Ce filon enrait
A TOUTES LES DETTES le plus riche qui a jam:uis
INTER EUROPEENWNER eti d6couvert dans la v6gion.
XXX
r.LAUSANNE, 25 Juin.- La..---RAZ DE MAREE A
(Grande Bretagne, la France
et 'lItalie sont d'accord po-iv CUYUTLAN, MEXIQI.UE
prlmettre que le present mnora-I
t,'cium Hoover sur les dettes COLIMA, Mexique, 25 Juin.--
de guerre dolt s'applinuei a Un raz de maree don't les ef-
tonte:i 1-s dettes et r6eara-! fets se sont faits sentir 10 )
tions inter europeennes ijs- miles i l'interieur des terres
qu'au retour dans' le Morde W'est jet6 sur Cuytlan. ville
ontier d( conditions relative- mexicaine sur la c6te du Pa-
ment normales., cifique, et l'a d6truite. On vs-


time provisoirement a 50 le
nombre des morts. Le iot a
Iaisse sur le rivage de nom-
breux poisons, et notamment
quelques requins.
- --- --- -- -- --.. 1 ...- 11


AVIS IMPORTANT


Les creanciers de feu H.
Balloni fils sont pri6s de sou-
mettre leurs titres de cr6an-
ce la asoussignee, h plus
t6t possible, d'ici Ie 15 Juillet
pr chain,-- & fin d'inventai-
re.
Port-au-Prince Ie 22 Juin 1932
Vve II. Batlloni Fil.


WEST INDICES GARAGE
H, us la direction de
Mr ARNOLDI) RA UA
Telephone
garage ..................2251
Residence .. ..... 2162


POURQUOI CONTINUE
A SOUFFRIR...
Quand avec une bouteille
d'Insectitude standardise mor
tifere on peut tuer instanta-
n6ment los Punaises, Mousti-
ques, Mouches, etc, etc.
Se vend chez Simon Vieux
P. 0. 30 bouteille seulement
Ne is.c.ch pas et agr'ttablement
pal rfumin6.


. -


S*-2 AV.


ain. A glace de


Port-au-Pr;nce


Fbrication de gace de rr(i
VI 'qu; L ti.
ILivraison rapide effectu6e
otidiennement nar nos ca
Itoni points en blanc dans toou
.as "- directions de Port au
nee et .e: :tion Vitle.
GLACIERES
outa vyons toujours en omainr
derniera.. mo*Iepde ga i
m n :ae& .partir de Or
et as dessup, v .nable.
faeilit4s de pavements.
to e laatri& les plus surs
e plus ..conomiques. "1
SORBtTIERES
ouS avona en vente les der
modIle de sorbetir s
;toa lee dimensions a F.ar
14 Or 8.16 et au dessus.


iNTiqPOT FRIGORIFIQUE
s ambres froides ont et6
ent ..mite A- point et
Sreervoir nimporte
Ut de tinde de
M l, le 16gumes, de
etc
P1 btie Pst cordia'ement
S ltet notre usine at
Siodle. da e gla

w ie a glace e'es'


5~
,.Sf& .Ac.%%S.
~ C4..KA
V ~.


-~~~*4~~ -.4 '('fTAN


*, rg
I 4eir~ ~ &hZS (IL' ~a ITt ~ISOU H.
JtdIoIJ! i'iis', GU! UML
iii v m1:-(~n hiS VH.AY-
npc VPn nit


--.4n' :..:.. a ,ux yen iues ai
corn p ivIr, s(tU t pries
at: \ !,h : -.)." g iw',(i't 1v ;'ai
+.01 ;i SS 1-, (Ic!
].a fin e C- ~loi-.- t.i C pci'-
.c-ik avis intkresse 6 ,.i."mint
ceux qui ont fit dcs paie-
inents partiels pour al'rchan-
Sdises IA Ti r au ai'E.mcnt du
.d;de, ils tont p i, <( e t6gior
eurs acnatts dais le r,.5 lai sus-mentionne-.
r Ori- -irInice ]k 1 IS IaiL. 9 1
Vue. H. adi ni Fis.


Secret
Pierre
Coupe


de l'Homme Chic
Labisasire
Modern, Grand'Rue


Le Louvre
Tissus de premiere qualitY,
drill, casimir, etc.
Confections do touted sortes

BAZAR TOUT VA BIEN,
LOUSSI FRERES,
Bazar des Femmes cl6gantes
et des homes chici.

NIBIASE.
Contre la syphilis. Inclore,
indoor, ne tAche pas.
Chez Felix Lavelanct, Phone
3430.


IGIL


VAP1T'iN
AMOR
S'tIT\ ESANT
ITf RA
LUNA


MEDEA
FLORA


24
ler
8
15


Depart de New-York
D ATFS


ARRIVEEA P


Join
Juillet
Juillot
Juillet


,RE-AU-PRINCE
30 Juin
6 Juillet
14 Juillet
21 Juillet


D part de New-York pour tous les ports haitiens
ifr Jnillpt
22 Juillet
12 AoUt
Depart pour New-York 1


C OTICA 13 Juitlet
VAN RENSSELAER 3 Aofit
oRANGE NASSAU 24 Aout
STUYVESANT 14 Septembre

DE HAYBOUlRGO 1G
TRITFN 4 Join
UN VAPEUR 18 Juin
UN VAPEUR 8 Juillet
UN VAPEUR 16 JuilIet


Tous les qu'nze jonrs un


Depart de I'Europe


D'AMSTERDAM
10 Join
24 JAin
8 Juillet
22 Juillet


Depart


ARRIVE A PORT AU PRINCE
20 Join
18 Juilet
2 Aout
1 5 AoU.f


vapeuurpour I'Europe.
T61ephonez au No 3455


C. F.MAhDSEN
AGENT LOCAL


-* -s ----,------


-V~~B~


- ." .


- -- -- ----n e -nnu --- Aft


C


1II101 11>


pour i'Europe


-0. P, -I*-- -- - ---- -- -- _W12"W"


....,.


'IL-W -- --0Vv


I I I I I i: iI I :


%-"Pi


'X'


r













. . .. .t
... .... ... .r ......r... ....
...' .. .... ..... ..... : : -:'
: ^;, : ..^ .., -:.; ..,... = : ..,: :................ ....:.. ................i .. .... ..
:/ ..:. .", .,. '..":. o v ., -s i :^... :. .... .. .: : .".......:.... .. ".:. ..:.
"... ..t o u e.....t" ...t: ... "-" i. ...: : : "


: o.....n... .... ...e d s e a





ram...ne .cuit4, et toutm ait r' inultp
::. :../ i;? ".- ..... .. ... ........ .. :.. ... 5:, ...:.. Y.:".": "- .. ... .... . : ..... .. ... ... .. .. .









anonde ;era expos& datis les s ii









1oustiC$, enqudte dt hla .te/w
......-'annon.ent quo :.$..:.....,. ..
S. .. .u.a,-h g.,. .'..:- ....-U:.:!, y,........ ....... .... ...... : ...





















d eh M .. .. ... ...... .p' .. .

reset qut ce dernier utirait arons de commerce, chefs4jndnstree, parme aux usuffisances des venM rr pR 4*
u .: .....-.. .. .ne te r a t .on...: : "" .- ........ .... v e ... .. .... ".











avec totre Directeur. v Yeas ilTyre do s.c he e .
S.En v.rit i. faut qu.l y ait q u v Ih r d u unte A tc :h e-'a--"-:n:- "--- .:. : -...,.-. e:. ....>..
pas mal de gens a n'av........rin ... .
ha fire pour lancer d. alles.. M.....S .ain t A ca., enatears,.ran i.ttaire 0
rumeurs denudes non scule- M en neu AvNcats, SneusGad Dig itA 4 ?& 6$entaa-s
went de fondement mais aus- tuaWahi Journaistes, DON1 1 F DE VOR SOUDARI-t SOQA *' :-
.si d e sen s m m e. h u m o r sti .. '.. : . ." '. :.' .. :- .. '-'.. .: ,















es racontars, nn ons R leiers capiIeites, cotume en jouant, AUGMENTEZ :V&RfE AVOJL
es rea N s ou ei a VO to qi habitez Ibtt rendnt ui service en adeat le billet de itt'
tent entire le Mi...tre .
et notre Directeur so. t tou- ..
jours les plus intimemen .r- .. .. . ...
diales, d'ailleurs t..t e :non. . .. ... .. .
de co.tait le caract.er de no- .. ..
tre D reeteuw"qui u' .... .. ..i . .:.
d A O :!;::q . .'.. .. .- ....--. .. :. .. .. .. .. .. .. .







































.D E L A B O N N E B E SO.. : : : .. ... ..
odis u'on p. ee.... .... .





. .r e ,. -, .- ... .. : .. : : .. :- :
W c d ... ... ...anard.....plus.'...'....U.........1
t ..t .. .. .. ..
C o... .o.on ..t d..ain... ...

















..h. .. e. .. L e.. ...i. i..... ....... ...... ....
MOT v. a r .e .hune, ... ..X .. .. 7


tifs. Si le vieu dieton cI : :
mnemnt pa :, Ce" 7 .+It,, I i qua
fte ouponnin .l Ia p5 h-teo 31,I | "
cette reunion .wra u'r RU o I .
complete car le -dheso.. snt. ....
innombrables, .nthou'iastes. .......
Tout un att*. il d(,wei e els ar P iu A i :+] ih
est deja depo. au Pc- e- j Pi f gp (tifp r ij-r n
conte et an cot de 1 setrai- 'a- "
ne. on projetite le donner e ... :.: ::.

crime a la4uV?- prendront 11 dftvj
n leS prlus Ines las de inrn i o tesles ilrniies V f
a vies d dela ... ....... . ...........
__ ... ." .".. .. .. .



Dat s A..semn.' humoris- .. .. M..-. -- -- --..



'enqu te:
Le- fr es G. ara (en e.... .. ......
S. C t c o n .. . g ... ... .. ... : -: . . ..: .. :.i.









lon nE ma pui COP3TZW qa!e v ires nue aux
: e ... . .. .... .. . .. .. . ....-: -.... : . .;..;....-




e d' d e h i .. .. ..... .... .... .. .. ... .-
.. .. .,. .. . .... .. ..,' \,,', ,: ..











.e. f- a. .. r... Pe ..
... .. ... .....
A V" '' 1.-.- -.. ... .. .....:." ...... I -::"::: : ::
" '' .. " ... .."..' ... .. .'':".."".....w"'....... .'" "" "'" ". .'" "" .. .....*"*...."" "San w a '""'" "" 'd ..'." .... """ ... V'". ":.w 's







f- t .,orl.ta MO rf 'C .. ... [to I"

A. .... ........,
M T. .I I..I.I ... r ] I..I....-I I .I .. I II .. I :I: II .. .I' "I I. .I.. .. ..I.. III I" .. .I . I.. .. II I II II .. .I I I' .. I'.. .II I. II I +:II; I I1 I1III: "II I111I
,Vt.. .. u -. e r ~ t e ~ n : : .. .: : .. .- : :.:." :.-:.: .: . ::: :.-:: :.::.=-:.: :! :7..:.: .. :-.' '. : ". "'. ." .. ". .. . .... ..
.r : ., ... ,+' + .. +. .. -.. .. .. : .. : ... ...... .... .: ... : .. .i j :.. ..... .' .- -., :.'.. ::.:. .. .. ,. .. ., ,, r +
.. : "+ ::: > ;. : : ,, : : : .. .. :. .. :> .. ... ..+.. :... :--:- -- ...- .. .. .. --::-:--- .... -- ...., :;..... .. ....... ... .. .... . .,. .....-.-:. :,5.1


I4


I
L




):i

^1


VD,