<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00869
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 26, 1913
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00869

Full Text



o.. ..... ....- .,
%'4.:'" .." .'.i .U .. "' x,






., ...... ..... . .

.. : :..... .. : ... .... ...
t.: > 2: u d Aotu 1913



URO CNTIMES
'1... ......: ".. ,


Iet'I


i plu Aidr -t I plus RepanQd fuolda 'laih


Direction et Administration

a, S


~t.


Seizitme Aute.aWo 451 1

A~.bonnern*ntm I


RT-AU-PRINCE : On Mois...,,. 2 GotiA ds
PROVINCE UIn Mois...,,*.*2.50
rTRANGER Un Mois....... 3 Gourde m


t I V & .....kR.......f--Y*-*f-lUAP--ffl--f--- -- --R a..... ....... .w... m.....
j- A &ft^XJK &XJXL&Kk.U AJ'xJIAJE Lfn~fl*K~ftV ** I t.......R M 1 11" ........ ..... .." ....... .* ...... .^.'-x ^.;^- **. **/lessa *A:M^ -i


...Cours.Il ..Mach i ......
?ARIs 27 -Rente 3.o/o : 850.
ON DnEs 27. Scre. d blte-
e. le quintal, f 6d: centrifugal


Socres la livre: polarise, 3.80;
muTscovado, 3.3U; mniasse 89,
3.05.
Cafes, la livre: L[aitl: I /4 a
I 3/4; Puerto Cabell o, 1 /i a
*n I/A


,iti=ffrti sE Trois conf6ren s aites la re ur
Tis q0"e te masque est place sar le v; lsa ld6es Civilisatrices le vendredi ler
age il est impermeable A Fair; come AoI,, h 26pe sur 1t Retdaissance N.-
I'appareil fonctionue aiutomatiquement, tionate le dimanche 3 courant, 1a 36me
il met I'air en mouvemet. L'oxigne o sur la Crte-a-Pierrot ie mardi 5 du (it
piA6tre do force dais lea pourmoos jus- mois, out eu. d'itnomhrables at impor-
qut' line certie oression, et 'uan ds tciolet s icc s..--,t un vtritablo triom-
soufflets so d gonfle; a to moment une phA pour ce noble p6Otro doe trt et dul
valve met en wouveientt I autre souhllet vrai. q'n a seQri prolood6ment le poida
qui vide les pournons; un levier permet et l a deice tease des homtariget rendus
A !Fox'gtne d'y aflltler et d'enr sortir tour' a son tndritp et a ses talents divers et
a tour. j captivart. hien n'a 46 n6glig6 danr
Parmi le, phus sthipU iitt examples ces viastes et piecioux travaux; et e'et
de la remadrqualleefticact6 du t p.ilmo- ; tout le pi;in( d. notre civilization, le tat
teur ro;ous pouvonr citt;r IarrivOe de bleti exact doe r.otre mentality actuelle,
eotte voiture der secouns. survenue 26 la louluge iat"nie do no hboiui, pnu
heures apr6.) explosion qni tua 150 ou- s'italent enU ce, pages forteremnt pea-
vriers. Les pompiers trouviereat le corps sees, graveme tt proconce i, religieuse-
diun home a I 'eotre tdo l mine, pret mernt savouresa Le cornfdrencier a tat4
t 6tre enlev6 pour rejuoiidie les mort.k; le pouls de la P.atrie et il a pos6 sou
Sle m6deci.s certifiltent que pas une sOr di -g tOlie gur les mriserea qui la
etincelle de vie no demeurnit dar.ns ceo t la.uniit, les d6sits qui I'uiment, et il
corps; cependinrt le a puimoteur u fat 1 a rmotr6 les rem6des efticaces a son re.
mis eu. muvre. et. c i fut uie vkritbble levement.
v.resUrrection. L'hormme est.erpcore en Aussi cat ihfligfrble piocheur ne me-
viE, aujourd'hui, 11 y eu! .... uitre cas at rite-t-if pis les applaudissements de
Chicago.: te'cole de notation, lor.t d'an t OUS'
accidentL jrvenAu &aLheau d'e&' aine, A cette heure qui sonne, un peupla
|met quienfong asVc.ph*ie:twrs livess ne saurwit se cotsoler des phrases va-
I nageur.. sauvns gr+e an spunmot.eun,. Les ofi- i ees, des fleurs d'one ihetorique by-
clers doe MuiN fne tteiement ia- zantine plus encombrantes que salutai.
p rei,.es q its a'chr icut un grand res, des banales et imprecises conf6ren-
b| de ces appareds,qui freint ins- eei-b :ti fan, et le dis aver une
_V^W Wes aux dalI t. nedes .ran.ciecoviction, des id epm esdes
.......-:... .. .. observatidni justs, tincoff esi L iTes,' ax-
on Panamiicane). pose des projects superieurs, reconsti-
I tuants,pour remuer et vaincre. I dme de
.. ...... ..................... .. ... ..... ses fitf an ... eut -pr6ver us contre les p
tGaston ... encur mesospicieioet b..ate tifs 4
SnJ I Mr Rosemoad. grace a uoe h.bWietW
Ch|min des Da les, N 62. rare, a trouve Cet rnmmense secret : il a
Spe iclU: maladie des enf/ants. ifait vibrer notue itre, i1 nous a 6mus,
S_______it nous fit v rser des larmes d'amour
S ... sar Ie fio ,t al (dea otre divine H iti,
OIIRRIE E JRARf7 il nous a rappelueques phses cq-
S.. -0 ... ..u e. a son contact, des jouissances
Monsieur le Directeur'-C'est sous pures, des joiei suprdmes, des moe
a forme epistoire que je f e voeret e rali entrem s.
nla. orme3 psnto ,irH que jefoimpV-re dsT1 ous a conquin tous, et pour nous it
nteres an jort le compl-rerdu dps e le p grand des orateurs, des pen-
iots sil'ea de is oirs dernter- La sours kin be soitnt fait applaudir par
momooie pcl r, otre cito a te inter- nWous; c,.r Ie co iferencier qui, daue son
rompue prr o ir Aeon i art supe: k ,r et beau, a remu adme do
person(ali4 de m o que le distigue a o qt coute,t'a ps russi
SMe Jules ornos nd. -- Arriv ici mer lernenl.nis ls'estmmoralis.- Treleal
credit apres mir.i -ar te steamer *S.r b i e
d inia, 1 ouvrait, vendreli e. Arut nous souvieudrons toujours.
courant, en ure snoejbe halle sise en Q .. I cot ,re at fa.i, i Von
i ,a rll O Ol rl e le$ et:ltS, e Idn0fe


-A .. .., -.
Change sur Londres, 4.82- 7/8; des conferences, aux appi mU.itSemer0lts
Paris, 5 22 1/2 : unanimes et synmpath;ques de notre
Hambourg44 L 5i-t/ b elit e.
I est -tfacile de deviner le mobile qoi
entraine sur notre plge herovlue le-
1 iET rm r cbarmant et d6licieux crivain jouissant
UL LI T dune si belle renommie. C'est que
I son eieule maternelle, Mme Aurelia
Aplareil de R6surrection Etienne. quelques uoes doe se tanteg,
--- son iooubbiable granF'oncle, feu he Dr 1
On a trouv4 un mFgnifique apparel Etiennep.Pre du.grand...commerQantd4-i
joer insufltr la vie d~nsa les corps ap- ce norn y vecurent de nombreuses an-
poremment morts. et lh ol jusq'a pre- nfe?, acconmplissant deasates de chiri-
entttotuteslesmthodesscieniiques ont t,. de bontL, de so'id'ri'6, envers leo
echuou eette invention a opere avec n j uns et leo autres 11 compete encore
plein suceCs. Cet instruments est appele parmi nous uone Idgion de cousins et
tpulmoteur et est actuellement en u- cousins, joyeux de le connitre on de
sage dats les mines, chez les pompier., le revoir. fiers de rappeler leurs affWi-
darts les usines a gaz, dans les poses ts de sang avee Jui. E memoir de
de secours. dans les ambulances, les ses grands parents don't il se montre si
h0pitaux, les etablissements de bain.s et digne, par son autorit6 morale et in-
on gLneral dans tous les endroits ohu un teltectuelle. par son present si plein de
eIement de danger existe I'etat latent; nobles et vivaces promesses, tous ici,
et ou on transported lee victims d'acci. da plus grand usqu'au plus humb'e
dens. citadin; I out entoure de leur sympathie
On cite plusieirs ens o' les asphyxies at de leurs prdvenances,
par le gz ou explosion 4e grisou, ou Les trois magistrates conferences qu'
noyade, o choel 6ectique. onnt 6t6 ra- iL a donnies idi depuis one huitaine do
nim6d et rappeles A la vie, apr&s que jours, lui ont cre6 une popularity im-
les medecins avaient constant6 la mort. mense, ont provoque on sa favour I'an-
le'appreil coa ite en on cylindre qui thousiasme des plus ddlicats;-et.ce sont
eonagasine de ol'oxig&ne n une-ptresion des bouquets, des lettres, des cartes-ode
,s 9 htoshre, oue valve miee en limitationsn, des remeriewments des


p;? d :ra quo les miles lea
Plus distifguees de uotre ville', nos ie-
moiselles les plus deiicateP, nos jeunes
gens les p.us apprcids, nos peres et
&eres les plus aus erees,ei commer-
,ats et les principles autorites locales
out solennellemewt rendu hommage au
civisme et A l haute valeur morale et
intellectuelle de Mr Jules Rosemood.
La conf6renoa du dimanche .3 Aot -
a t6 annancee parje clerg .A.1a mwese .-
;-Ie -houres, en doe terms natteura et
4iev6s; cell de mardi 5 courant a &t6
houorde de Ii ptrsencetie Mr le g6ndral
Marmoutt.l St Louis,-le digne et int6-
ressant cominntnd it de i'arrondisse-
mei-t de Nippes, nouvellemetit rentr6
de IAnust-a-Veau, et en tournde, proba-
b'emeni, dans sacirconscrirtioa mill-
taire.
Nos compliments vont d'une fagon
toute specia!e au Gouvernetnent pro-
gressiste du Pradident Michel-Oreste,
sous les auspices duquel s'inaugurent A.
Mirogoaoe si privee des nvelleas do
I'art, des.ceuvres d'une si biute et si
utile port6e patriotique et qut ranomeot
notre foi en domain.
Salt et honneur A vous, noble cito.
yen Rosemond Merci et compliments
& vouw, Mr le Directeur.


VA


Miragoane,13 Ao6t 1913,
HELYRxtUS MASstLtON J,-BARW*


S. : :.




* -- '-. m. *i ..--.--....ml s,


INFORMATIONS.

Or Am.ricain............38. ..

OSj rsrAfli* 3
Fin do la Searice du- 26 Aout
A 3 it 12", 1tn P res conserints re-
prenment leurs chaises curules.-Les
Ministres sort au bane de I'Executif.
Le Senat vote les lindgets des Cultes
et dee I'Instruction publique.
Des suppressions ont ete faites pir la
Commission au chapitro des.prdtres ca-
'tholiques. Eftles sont admises.-Le Mi-
'nistre product une observation concer-
iaha te Seminaire.
A 1'lnstruclion Publique. le sesnateur
Lherisson rfit observer au Ministre qu'il
doit controler I'achat des livres dest ue's
i .la distribut n des prix doe flad'aan
dne On a'en fait jamis darts le Ecolea
primatires q'i. meritent toute notre att-
tention.-Mr Mathon dit qu'il oe man-.
quera pas d& tranzmettre cette just
observation au Ministre titulaire d6s sa
nomination.
Des suppressions o'tl e lieu, en ce
qui concern les demands cour en-
couragement, publication de livres,
A 'a fin du vote dian Bldget de fins
traction publhiqe, Mr M ithoit announce
qu'on va passer un control avec une
compagnie pour la construction des
IlaisonTs coleS pour toutte 1. Repullh-
( que, grace a la c:aisse de contruclions.
Ii promet qu'on agira avec conscilene.
Le seinateur Lirinon price le SeInat
d'interve tir 'ordre do jour pour per
meitre h la Commission don't il est le
president et qul i est chirge de soccu-
per de Ih revision colstitio'inelle de
donner lecture de srn report L'As-
aembige ad bire et Mr Fr.ncis, rAppor-
teur, hit i'intJreesant trav iid de i. Com-
mission q'ai a rejeta cedrt nis articles
denonc6s pir la Ch imrnbre e, en. a adop.
ie d'antres.
L't Comris-io'i sena!ori%!e est co,'tre
la suspension d i'inamovibiiite de la
Magistrature. conrtre I'augmentation des
)ndemflilu S des Senateurs et le nombre
actnel de% Dep.utes.
Eile demand', d'antra part de rnfor-
cer les atthtbutions d(e hi Chamrbre des
Competes. lle enl centre I'arrivAe des
vieillards ,v lIouvoir S.pi.e, tes ins.
Litutiows d'irontiiissement, 1l decentra,
Jiia'ion fiuarcie c, etc,.
Elle veil, en oatre, qpi'on done utne
tlnctio plus positive aux interpellationrs
et que les shnzteurs et deputies nom-
... s rn niti-stres-f esent-- -a leursr poses
respectifs. etc, etc.
Eflle c:'mbat plincipa.ment la dtnon-
cation ,ie i"artcle i i.
La discussion de Ct iinprta.nt rap-
port se [era ia l since de ce jo'ur.
L.e s.enateur Larocht Iht on rapport


da Corn t des Finanmes ayvat trtuit a la
lot de I imnpt sur le revenue, vo:ete par
ta Chambie.
....... On adopted la loi-Morpen sur les
eomstructiousa de 'Etat q i doive.)t etre
-. I'6preuve doe I'incendie.
Puis, oi dikcute les B i :gets de la
(Guerre et de la Maritne.


Le stnateur Dr Jeanty propose (pea
le personnel de l'tlophal prerie I'an-
cienne denomination. II est apptuye p:tr
le Dr Desir.
Mr Lhir ison croit q(e toutLei-..est
rigti p- tlo t .'Ique cest u.e ......aLi e...
d'administration.
Les ntre de ia (Terre et Se"
Finances par lent cet avis.
Le Sen it decide qu on s 'en rapporte-
a tl loi .
SLetjur.r est oonne de messages de
~ .b. .. .......... ...... .................. ..... ..... _.... .................. .
~.. 9.....n....r........
L uu d'eux accompague une lot q'
pU vient de voter our le tariff de a P. |
(;.. S. -.Le.Ministre.Mote' combat Ie vo'e '
n)mm.diint demand par le snrateur N.
S. Lafontant. Celui-ci, api6i lea expli-
catious de Mr Morel, retire sa proposi--
tior.
LI-oi sera achemince au Comite corn-

A Ensemble du' Budget de la Guerre,
Mr Lhbrisson price instamment le GA-
nveral Argant, aujourd'hui que nos sol-
data sou Iog6s et entretleus par VIEt't
dans des caseroes convenables, de doT.-.
.ner dei maitres A ceux qui ue savent ni
lire ni crire.
Sline fut p0s, dit-i, :que les ihIILtrfA
sortentl apt 8 lerurs deux ads, ignorant
encore 'alphabet.
.Le Miistre Argant promet et son col
Nl-gee des Finances d'ajouter: cest une:
question de justice.
SLe Dr DNsir demean de de :donner des
t Adecins A nos margins. i y n a pas.
Le Senat vote ensuite, 0an discus.
iioles iBudgets des Finauces etd


Commerce. Et la iaoce est leve ,A 7 valeutr d diwillOtr'ottUeV4G$ 0.000)
bhres 1/2 du soir. e portle a Budget 4es FIn'ance' et
S6ance du 27 AoZt u Commerce I aopt ie,
Le P#res conserits ont overt, oUt04ip,. e obervli estib do Mr Lhe
hier, teur 60ance it ) h b /2. Its d*.' o dner aqueti
ponuileit leur correspondence of ....se l'a tI a relle eorrrswte. te P.
trouvent d nombreux messages du Oil el t i11x 4odgets e sI Di tl
Ghef de:Eat eet de..4..h.mbre sur es~ liD ranges disco sions set fy t e pro.
Budgets et lois adop..... ........ ....... ..... e d e cr n e insr ,
uils, le Grand Corpg vote: to une loit pos do diver.es cr nces inserire au
pour soumettre a 'arbitrage certalnes' Le Minitre. ie d'en re. er quell
altairet titigieuses entire Haiti et I'Alle.- L Minitrie
magne et eitre Hit6i e tla France. La qnes.t i.ncatq. proposes;
convention pt6vo.t .un arbitres halie ~ria Anode deyd. P ae pott.paraWuA
un arbitre et anger et ur tiftrs.arbitre deA t.Poit *e (itrep. e As,
li sea, por.chaque pays design& paer eib&e qu -lZe transaction a ie fite A
le R.oi des Belges. sembi6e qoteur tras ctio a 6P0 f.Ni
.e s6nateur Busan demandsdoe davec is po eiO. L'4Eat gcg6 e pear Cett
renseignements. A ce sujet qui I .....sdot cels ci. L etira g n5 e par cette
fournies ar le Secrftaire d'Etat Maetho; iopraione u vonra $5)0 W or. Et eolle
2o-tipe oi ear Ia Wcoservatio Qi, cr4ance ~ra pay6& en po. doi temps.
,potlibqueni; $o one nture a0. t '- t n toeine (rTPusan ds savoir 14
merec; 44 on .abord fo disewasioW d time e oA.wespIt est contr alesIi
rapport do Comite des Finances ear times t Vtkes, 11 est eo0lre lea I
effets publics arri6rsa. Vo te pen de verS. ti observer
temps qoi reste pour clore Ja session, l J Le k5i64eu.-L4-ri tt-a.observer
ComiI6 propose I'ajournement, tout ea qu Mr Domus esI un comtMe9 t .-
fixaut des itertas, en fiveur des por. borieux. I1 a ourni des provikiona ai.
tours, a par -ir de Janvier 19. tneotaires ait Gouvernement depuis.
On repren I le vote des Budgets, par: qtelques anone'. S t creance eat imp. a
cei dd ntieur. A gard, it y ve. 11 prie le SiUt d~ admeltre ainsi
ce ni d Ia irteieur. A cet egard, i y #' l* er ip, Mr R er aroateur des
eut un intiressant 6ch nge de vues sur' qoe celts Ie Mr Roger. aroetdeur dec
uon subside de o 2.000 or demanded en Ciyes. Le inhtresses peuveut csnten.
f.veur idu Dr Ddpi3 de J.tcmt, comme tire avec te Gouvernetent pour le mo-
encotur4gement. 0:i sm qu'il soigne de pement. an
avec i r re ucc. lea alcoolique, Le nte et B
ti'aii e ,i moyen. t q 'il ne dott plus te. A puie t for temeni.t pour la cr ica e
air secret,, comrue 'ont f'it ressorlir Dassou.
les siniateurs B$uasan el Desir. C'est a Lapiopositioo LUltis~o e t admise.
ce titre qu'o dolt lui doner I'encou- )'autres cieauces soet votes, plu-
Sragem.t et it faut qi'il soigne gratlu sieurs ont rej-tePs NotoIes que
temnentt uncertainnombredepersornnes. e1le des F,4e; ,e it Iestruciion Chc&-
Le seiateur Houmain prie de voter. tieneb .17X000 or a et inscrite But
Le sienaeur Dr L;roche demand si 'I deomAnued4.At.a-seteur Friicis.
Ie Jory s'est pronounce sur a mithbode 0Le vote des budgetses.t terminet laI
du De D:-ir. L'encouragement en st cA est dsuspeualue a l h. m2
d.nn. j Le S inat s'occupe daois I'aptes miidi
L eisembie de ce Dd,,,det est vot, de la d6nonciaio!, de fuelques articles
avec les suppressions L ies 3a Com-, de I1 Constituion, de I'ecoon de sou
mission des Finances. -- Comite permanent et rfe)it leas der-
SOn passe ensbite aux B.gets des .n6rf s communietions dae a Chb mbre,
Trcavaux publics et de v'Agrii lura. a. vanL-. so u S3 ru A- eA l pour former
Mr Liherissori pro luit de. observa- a s-sion.
lions sur I'entretien do TeltVgraaphe ter- ---"
restore et las nouveaux postsacrrher. Nie1
Mr Morpesu demands d dodner ausx c16ture de la session
SSce'irs de Latlue a 10.(XX or pour repay A o .
jo et plts ilborieuse,,-Snateuts et DY&potes
Vive discussion a ce sujei.-Le s- sesont r .n.ni9. ; .. *. l
Snateur Dorn vl puopo.e S {.000 or, pour former la troisibine et derriere
-so college Disic insiste pour ).000 sesiondela 2Thme Lgisture.
do lars Alr Dsrtigutewive pronolvi La..parol.a
.0d as...... .......sacaweneeet c tlit
SLe Ministre desT'.ax ux pub'ies par;e a
des nombreuses &gises de la CGpitale : UWQP i
;ta chipelle est b:le et e. etat I du Senat I


It est forlement appuye p e ea- d s6rer le es cons
teur G. Rouzier qui pense qu'on ne doit crits ort form epr Comi permanent
*n me p's donner $ 100 or : les Su.s c est ainorst composer Coia"i pen, prd.i
ayant assex de movens et ie Pays avant sides R.auzier et Liraque, secrtlaires;
besoio d'autres egiisas ailieurs.
es dautres gises aieurs. s Lerebours. Morpeau, Paitiire et
Le s6nateur Desir revient sur hUes. L eb
W. __ ,J_% ^..,f.,_ e.. Lanoue, m em bres.


Lion
Le
We
S,^
L

pri e
i.....


. Le jinaiL ni'iopie pis.
e senateur Laroehe relourne avec
proposition en faveur du Temple
.leyen ai cnstruire 6 la Capit le. Le
at accord $ 10.000 or.
e sena'eur Appol on attire i'atten-
do Mlnstre sar la vile du Borge
est me.nace6 par hI riviere. i le
d'envoyer ua igentieur sur les
x. Mr Morel promet.
rrive au Budget de I'Agricallure. ii


mission Agricole
li a A61 signaI d s la region de la
G(ran i-S lie les r:v gas q)vi comment
un insecie appeal a petit yogane saur les
ch imps de vivre- alimrnt'ires. i
Le Gouvernement vipnt die deleguer
1'agronoime Charle u D) loux pour se
Sreudre compete du oatl,etudier la nature


. .


Gxyn6cologie

Chirurgie.- e Le cuirettage d' Ais
trice fCit et refAit, ne gadrit pa
affections: endom6trit&s, m6triteS,.
rites, salpingites, cellulites, infeet
et infl imnntons, causes habib uel:'
ia stdrilitdde la femme,--- Et~ el
ou entamer un organe malade: in
ce, ovaires, tubes, salphinx, A p
eBcrifices d'une longie convey
et les dangers d infection d'hb6mod
gie, I'arrgt du ceur et autres iob
1 cetpprionsia B


W VTrToTrT w M fnimfAtwirs inLrea V rI uorgaMe mtlade, c'est
par la Comissto des finances. Un l i eerlament substittsecr 4 Wsfemmp Kl
de cet-trcte inronmndode.
encouragement est admis en palmer mit irrmdiedab ..
Cu m e aen fh-eur Nous souhaitons que les cnseils quo El
des apieullears. Au vote de Vensemble, Electricid.-..Ls traitementf
le ainateur u Lherissone attire n a plasme donned I'agronme se efi tees et quesgurissenteompl6temeoa.-=,
t e L i t p wtbTh i.A 1b disparition du perji. *i onsinfectioni.&
rieuse attention du Ministre d t'Agri<0 1s-t -p. ej[oj ty-togmu
.. ..i........o..................1..o-- ......
cuIlturie sur afit acue: denoscee 'hi cies tumeurs, polypes,dlplacemants
qui mourent dans certaines r&gios d ragie.s irrdgutariti, oavnfgie
pay?, oo:ammeut dalos les arrondissae- pers c flstalequ p!ie, douleurs da venture et as r1
oenis da Pori-t-aPrinceet de Jtacmel. II nous a te permis de consa.ter .u. L'Electricit s touche la.t .
Ltquetior, ditil, dodt re srieuase- de al rissiat au pou t do Thor, h.rou- le tissu des. org es,I o ite
wment envisage par lVadministration. to est asez bien occupee, par Ie ftit ments et la .chraurge no peuvel, .
ale ndre, Cep traitemonis 4leetrlq-.
Le seoateur Roumaia appaie cette qu'aujourd'hui il n'y a pins de dangers ntdoine otfamitssetetnv
judicieos. observation da sou coilegue poar-ies vehict s. AB;z3otn mknhe, nfteogiques sont faits sans v .
et cite Ies-iieux......o se trouvent les in. ces joaur-i, ee guest pas sans u i ana doutuur et Ivns ree sdcrifes|
sectes. II prie g.dlement le Ministre plaisir que oaua voyonI la refection en dangers des op6rationi bchirurgi
de ne pas ntgliger la question, erepri.e sur ia route par le gbi.ial Jo- its retablissen lae fonetions nato
Le Ministre Morel repond qu'on a seph Simson, chef do po du lie, ds organes de a g4ndration do It
ex~regh pour Jaemel. 1t fara cout1t61er .aide de sea au ii ires. me.
pour les autres points et remercie tou. C'est on officer d'amonr-propre qui 2o Cure radical Electrique .W
tefois le senateur Lh6risgon di sa'pr6. est toujours a la tamhe, faisa-soa d, morrolde, traitement rapid.
ci eise communication, voir uragausemeut. Acltuallement, i- dleur sans ddranger des 00"
UMr Lb4riason s'adriesse wminlenant zoto aa change et est din i'ordre par hbie
au M Nistire des Finances. L'expos g6- suite doe lasurveiiPatce 6teblie. N B- Traitements gyynA&Ao
naral de Ia situation de cette anoae, M is pour co qji a trait & Thor et Electriques possibles A domicile,
patite d i, s cafes ql traversenu la Cartefbur, cela. Iiisse encore A d6si. conditions raisonnables.
Trontiere, cinq millions de livres au rer. 0a dirait que Bi "too a o6d6 on Elablissenseal da Dr Cn,.,.aiI
moins annuellementcequi faith $ 150 000 pass e a ces deux sections. 11 ast maeabs i .nique dans pays
or de droits perdus par I fisc. II de. reax qae Carrefour O'ait un chef comme. Elt Rayon X ma
made d'orgauiser d es douaes.fron. Bizaton pour passer des ordres ivres bratoire e pneua use 6 0
It6res, aoux-z qu. iseoat pr6pos6s I la defense
Le Ministry Boaam r6pond qu'unae d. Ia morality, ft U -
: ; ::: : -^ *l ,^ -.T "W < ^ '^ ^ '. .. ,' T 1, T t..o .. :.. :::!;


"~-'-"~~ ajnh- nYISB~C~A+~~


- 14


.r* .*n-~r


...!


Une d .O..r.. no ..
mI do drotll 4dlrer Car
thor, deax e6droito 0 ablis,
i yrar lesb fritesde vd
cnfi q Wos a surveillance d'e
pON oWrt eOC"h616 "h r 4#
prrvoyotAbiOi des ueeideris-qni
veront certiOnelment,pRr suite de .
g'igence de.certains oficers. "
Es noui darmint ia irctfio n





Ictenr ... N o ......ells..e.. q ...
OSL, & lae, oire tho&lrate ie doe
dernier, a Ptiatovifife, Wauroi
meit 4t1 41tonhs q';#e te bmpfr|
qui en a 4Z6 .donnt trwi ag
d'eilefprs. no dititgue pr *
d4'l6as p4eis te: )e:w vkbi aot
mArqu4ble de MtIel 14y.
Au sortir de Id roprfstste
nom tait. poartant our utots
vre"..
Nous savons auail,. qu'ea.1&
P4iuon-ville, Mile Toldy. 's pai
went rit montre d'un mervlt
lent, tais encore doe i plus'
g6nrosit6 ; car son coneours a 6
Ltrement gracieux.
RBeevez. etc., V. torIL tGI st.

WE tutri a gea a
Co m 1tin a en liet, .' 14 Cath4i1
le m~riage de Melle Jtdia Zarair
Mr 4dmnond Pamphite Michel -I
#te accompag,'s i 1'autel pir-',
E~ile EIte et Mr Chnries de DaI..
Nt. meilleurs va x aux noui
epoux....

Le simeli 6 S' ptem re prochairt
ra donnme pr Ie Cur4 d6 a i G bth~
&in% lea asioIo 'tte Ntr et Miim&i
s' L rreur, A Turgeat. laInind4
rnpt ole a Mlette L4odie arreur et
Charles Vorbe. .......
-N -"ibc:ations,:

XInvitation
II sera cbh nt. ue mes8e te~1jor
a ltA^a de Ia Vierge Qarida. o'esti
le uandi 8 Saptembreproohdin,f
ref du am, mu i en rI'gie. S
Peaed t1 ilea net jour qul p
e...e. fEte ..ae. priera.ura 4.ito |
ins &O haOb .e eh zme-SlBt
57? Avenue Destalines; .


Un ban et beau piano Pleyel.i.
S dresser en nos bureau, ...
tdiesdus e16


II


I




...... .... .. ........................


----- ----- .. ......-.


VP14fPlfBLfQUEt DRAITI
r:i:...i WMe, i so Aoat 19130.
MaRgistraL Communal
2 0ptdu qne hI lot do 7 Aoift 1913
liv vdoe e e. l t 13 dOctobre
i i 6atslt bile totrit annex 6 la loi
9Scptembre 1870 sr les animoux
: 6e9It obligatoire depuis e l14 de
date de ea promulgation;
e avis a u public que, dorkna-
f tariff suivant sur les arnimaux
SfiMpar it sus.ditesl et en v .
.r Wnr ia villa de Port-au-Prince :

.: V" Yilla de lf 0 classes
WhfI *" *_ .. I.- .. -.. ,_ 1 .


Siyt; veava,..
pore$ 4, eabri
animal $ 2,
is.de capture et
aitalet de celui
inl 2 Q


aine, mule so,
ou moutonr- 3,
conduit I &of.
ei tu magistrat


rais di d.pd. au ieu d'poave
i 'eoIrde an gardien... P 0 50
-de sortie au rtree... 050
i* desurveiliancepariour.. 4 0 50
i de noti rture n ... 1 00
4,Leanimaux pris apre six heuret du
piteiro In moui6 en plus des frait
Aldroits plus haul indiquots.
Sp iseot avis sera imprime, public
sle1cut6 & ha diligence des proposes
.a service des 4paves et des agents de
"' tfilice commueole.
I it t lil6'el communal, les jour,
s...tte en que dessus i
;... -.. Louis Roy.

,: L ranciers de la faillite COi HRas-
F: wI&Co sont inviIes A d6poser leurs t -,
tins de crelce au Tribunal de Com
mie e,le 7 Ootobre p:ochain, pour itre
Port au.Prince,26 Aomt 1913.
Le Syndic,- G. RGNIER.
..:...... louer
b' re.ux, 3 grades pieces au h.ut
m~asin de IH el A. Stecher,
4 sr an Iagasnti.
Wemnxercierrn ent I
ruartleSaateur Joseph Dessour
plossy. Monsieur et MWdoame Jus.-
t et leurs enfants, Monsieur et
Lgtn '.Berlraiid. etieuts en'
le g6iratl A. B. blair elt touR I, s
f rents reweiieunt bien sincere,
t St. E. le ... presid nt..de. Ia..: .e ubhii
quet les Smcurs du Pensionrat do N D.
eSaerd Cawur, les t mis de Kingston,
"ti de Port.au Prir ce Pt des autres
I.: lits qui p ,ur ont donna des preuves
de rMelle sympathies, a Itoccasion de la
rte irreparable don't )Is sont objet
ias personne de leur regretiUe,
['Cire Edelcia Duplesmy, nee Belair.
SESn retour, ils ls prient de croire a
: rprofonde reconnaissance,
tp'uur- -- : trI--.
Bulletins Adir6s

La soussign6e declare la Commrnis.
I .s. de rdpartition de fonds de se.corus
Xt sitistr s de Juillet 1908. qu'ele a
4r4 son bulletin au No 151 E le Ie
pere nul, en attendant que dupheata
f oit ddlivrd,


CABINET
DE Me JEROME SALOMON
[ LiCENC i:; EN DaoHr, AVOCAT.
195, Grand'Rue, 195.
Consultations: martin, de 7 A 9 heures,
Itapr6s9midi, de 2 a 4h.
,, w iia wltpvv^;, a,,r rf 4 IA f-1
Cabinet
de Me J. B. V. ca9,che
AvoCAT -
Ru, .iue Egalitd,- Gonaive ..
"""'M^^^."limi""^.^^ffi^^


PC.


S .


A I'occasion de la Fle Patrona-
Ie de LLogaine LA SAiNTIS RosE',
le 30 de ce mois,- Ie public est prb-
venu que le vendredi 29 Aortt, en
outre du train riglementaire de
4 heures p. m, un express laissera
la Gare du Nord h 4 h 30 pour se
rendre directement ia Logane.
toraire dui Smadi 30 Acilt 1i13
i Dparts de la Gare du Nord
Train suppl6mentaire, 5 h 30a.m.
9 reglementaire, 8 h.55 am.
4 1i, p. IT1
Departs de Leogane
Train reglementaire, 6 h. a. m.
Sh30 p. m.
1 suppleinentaire 4 h. )30 p.rm.
LA DIRECTION.


Sage Femme de ldre (,!assw
Laureate de la .Maternite de Paris,
* Diplome de la FIacuult de
Mddecine de Prit...
Certificate de Puericulture
de la Maternile de Paris.
Offre .-:es services aux "lmilie
tant pour r accouchements que
pour es soins speciaux d'hygine
*( puericulture) A donner aux nourris-
sons deb;les ou mat venus.
uhos BS os joureg p n 2 i: 4 ures,
Adreess: 106, Rue do entree .
_..............,,...r


Logemenl & Pension i I dollr par t jour
Cuisine Haitienne.
Oil pale [lc, i .
45, Hanmover Street..-. KINGTON

hez Henry tiark Co
64, Rue d Magasin de l'tal
VIENNENT D'ARRIVEB :
PFcwaux nickles pour voitures
CuIsines en fer d pdtrole
Baignoires en tole
Tables d extension
Filtres d Eau


GU RISON DE L'ASTHI E.


LC'tlev duldoureuse maladie a enfin
trouvd sa guirison par la
Liqueur dje I'Etolle
Celle preparation gurit radical ei
ment, cie n'est pas un calmant d ia
mani6re des narcotiques, mats son
action est certain.
En vente d la Phamarcie L4Von
Gustaves, situee d l'angle des Rlues
Magutin de 'Etat et Cisars.
Port.au Prince, 12 Aodt 1913.
I 1 17,
iIN ..Jl / ,fJi'ilkllMJ; fi 011 ID'

',,LIUCE HOLLANOAI$SE
(a"kltkq' Wut1iwt itflasa l

Le steamer Prins WVilem .
venant de NewYortk et St Mare
est attend ici veidredi malin 29
courant.
II partira dans la soi5re pour
J er6mre, Cayes, Jacmel, Curgao i
HItvre et Amsterdam. .
Port-au-Prince,25 AoOt 1913
Auc. AHRENDTS,- Agent


,Les ivois sont fails avec un soin special
..B mandde les Catalogues.


Soins


---- "'"''~ '*' <,"v : "......... :^.-... ,

i t-" .to n ......" "-n.ocr a t ... .... e .................
CapHaiten, Rue Saint-Louis


...... D recte r-Foudateur
'nseifnementI Primaire Supenrieur


i Conform M programme official auloris% par leD6parte)rent de Fins-
truehion pb K sl.
Pour des renseignemeDns, on est prie des'adresser a M.ELIEANDH,
!RUE SAINT-Lou s, CAPHAITIEN.
Lecons partlcuieres pendant les vacances. -

Ne p ive )as vos hevaux de


4"S


D ne W ALTER BONYNE. ---- -A i --..-L A
L O U & M"3e V e uv' A t g r ."..."T.ns B"k e '1 .'.. .. ....
tare & ison e Ado rani Ch dV gnier ,Ferdin dn Fatton Smrn Vioi
.ec e e vh2Iide de 41 4u
Sude secoue a art iox Vletin, e a ihonneur d'informer ses no breuxG 'n .x;".----E_ ie-ad -&::-
,,e a ,gar,6-s n.. ............ ,- .... s-T.ar.... .r_' ......... uwev I.l- ac d r 4 u x .......... ... ...... .. .
elients et amis, qut antr_.
^2u e w appartement s'dlevanIt aleier Pace Geffr ard c6t4 de l'H6tel A S.Qa A. 1oti
elle nWa touch6 quo eux t Restaurant du Commerce. A ..J..itLLA. -I' ... OU.. i
.i E le dtelara nau. ea.. attendant t -promet le w6me soin et la m6me
Atiplicata l sit delivrd- pour le prompitude pour les travaux qui lui AS U SI
marseront conte sirs .
Port.au Prince, 12s Ao t 191 3. r cq P o taun r e
M. e Veuve A. AUGER. .... ---ue -u s -i, o P-
I; lfouuigne, Mr Edmond S&rde, dt- H
iare la Commission de rdpartition de Maitre-Tatlleur
4ux sinistro s de l'incendie de lull- Grand'ue, 170, s'.ma "- lpoque des grades ci
qu'i a 0gard un bulletin qu'il G R7 ieurs, pendant gr sadso i
1: asehete Mie Maria Rameau. Annonce h ses nombreux clients
do. .i -.hangements d'air R- la ca
.. le declare nu, ev attendant du- que sa maison est. nouvellement c han yemc '-t sv

... s i te et basin, Drills de f et d unionll a
i.. a. Port au-Prirce 97 Acit'I9t3. assortie d'une grande quantity de -


ein de Ecours aux-inistr3 des blancs et couleurs, pas monter les escali le ade toie plian peu enombrat, doe to
$ 0 6 Juillet 1908, ajusi que celai d'une r6elIe supnriorit6. necessity dans une pnc.n
8wine C Cajuete, sa are, s'levan a' Dans son tablissement, on troua F. C -HuJ..Z, 80, Rue Courbe,
8IOmme d deux cents gourdes cha- m, comme toujoTrs, e- eie t d'en rece oiar
Port-au-Priene, 27 Aoat 1913. dernibres modes franpaises et an- Che: J alUi ass troupe: chemises et illets cellular pour IeYdd, chemi
;. ^M v FA, gla s1s8. z i cliot (In, d :,.. "


dies


2flt
; a-
u/c


. .


n,- a -, -,I wt u>l ui, i n-tiU iinal awla i B4I t hft4i A&W< iilill t 4i:1 f .&,
*


Le paquebot Qutbee ast at-
lendu samedi 30 courant.
11 repartira probablemrcnt Ile n-
demain dimanche. dang la soir-Oe,
pour Gomaives et Pelit Goaive
Port au-Prince, 26 Aofit 1913
L'Agent,--E ROBELIN


Ilaoles Nowaveauies

GRAND.)


Dermier Chic

AGAS UINS


BORDEAUX
..asin vendant de tout a bon march.
C 5il'.' i -ranco par colis postaux, d partir de 40 Fes,


:t'. fy~ ~ i 2jr rtir~'r ~ .-.r~,~y-q*44 .ri--"All'
Fnlf vp


~ld~d~t~


... ... .. ... .. . . ... ... ........... .


-- ----;


sr-


y^"
[jj^
fc.add
'.jSKSa


:.::' di': :.. .


-- -----------


~hal



..~ .


~ :: 4


AUX


DAM\ES


DE


FRANCE


Promp~litiad


.


M




'I".'"". '- :- --- : .

:I *:I z ., LECTEURSrIN


M' EUGENE MEVS,
?pIo/tmu p' hlpen cQnuC de la Capitale et de la Province pur ses 26 annes
S de ratique, announce & sa nombreuse clientele, que la'
.... ....... .-.. :. .. .. : : '. . : '"
Photographer Moderne
esit popi e d'appareils et accessories les plus npodernes.,
L tlumibre de sonratelier est du sytme Daivanne, de Paris, t l: iper-
mnet de donner les plus varids --et les plus jolis jeux de lumibre. iragi-
nable ..
Les accessoires wa pose qu'iT vient de recevoir permettent de donner
-iax dames les poses les plus gracieuses, 6legantes et artitiques, et aux
...hommes cells qui conviennent a leur- ciaactire at aux functions qu'ils
exercent: Itidtrateaurs-avocats, militaires et tdgislateurs.
L'A grandissement
Sstuine des sp cialits e la jhotogrtaphlte IModerne.u
He.es de pos.e: 9 h A.12 h, matin et de I b. A 4 b.
Venez visiter!
Angle des rues du CGntre et des Mitacles, en fce des bureaui:x d3
aNouvelliste ... --.
.... n..

en ez les Couleurs et Ver is
ADE LA PATTON PAINT COMPANY
Reconnu~.s r le commerce des Antilles comme les meilleurs,
ts p/lus eco omriques.
Velum1,a 1f dy Mixed Paint pour travaux a 1interieur Sun Proof
Beady Mix HUTTLINGER & STRULLER
Sculs Agents pour Haiti .
116, Broad Stir., New-York


32,


(^
\I


Place Geffrard,


S0 L J .a


Ia Pression


DE LA

Brass ie Holston, abourg


ins e ALiqeurs de r ar
S.d-wich s en tous genres
et a toute here.


CIG RETTES, CIGARES
de( l "' Jamaica Tabacco & Co

REPREENTANTDE LA PHEN1X HOUSE
AMaisbn de famille de lere classes,
E-ast Street- .Kin aston


4PYNA"CofI1AW.,u., J


I_ ---CL IY~CLIIII


La Maison, pour donne:r satisfaction a ses nombreux clients. rte
que mtois, des caries artistiques qui lui permettent. de tivrer des tr
don't toc fini est irrdprochable, et a des prix a port6e de toutes les bou
Dernieres Nouveauts ......
Cartes (Flirt) a $ t0 la douzatne
< Mlgnonnette A $ 8.
Pour les groups, agrandissements, etc, on traite de gr dq gre.
Venez visiter la salle d'exposition des dernieres photographers
par les frdres Ascencio!


_________________ _"P"_p m


mi W


C. L. VERRE'


AncdTailleur Marchand
SAnnonce d sa bsenveillante clientele qu'il vient de transfrer:
du No 7, de la Rue Traversiere, d la rue du Magasin de EtEa, i
Sc'est dire d quelques pas de son ancienne maison.
On y trouvera des articles pour tailleurs en gros et en detail: folu
et casimnirs de ler choix : A prix, ti6s mod.r6s.
La maison fait u, grand rabais sur le prix des complete taits
pour homes. Etle offre i ses aimables clients des articles pour hom0
de chapeaux jusqu'A chausettes incluisivement- de la haute nouvea-4
risienne, & prix A tres moderns.


PLEIMT L UDTRY
SLoxatifr DOpurattf a Antiglalreux
.: C'e3; u purgaUt doux, ,tr, eotimae, eiyrifant jBal.,
.n c'&6etauffrs pas a% no prn quea covipie., ai &cto.aa.tFMA
U *4 dAiciaux am gontf, cOM 4;. deradd. e friandn.
o ds t le d.puratif id6.l, ithM t Is bile, le tlgirts t i la imp.
re dU Aatt i 4 &lfg nni yam&t. i ippauvrr.
Sa w AL I'Age critique, 0i fatj dtpar.tfir maat de ta, boalftAsd atbalt.
fln o erango pas car l un prWad en toust tat ea tlo t miaN
Tous leaI mdcinj a ordeasal a nt lant pahol a & wAar floww
So Innstii n nIe.

1 ^^^W^. t to'^~ ;y "1 ^ %t" .".^.wi._


LAmO T-RE S. 5 JOUR

PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MEDICAMENTEUS
STERILISEES ET INJECTABLE
Xmpoules d'Eau de mer Isotoulque selon Qutiio.
Leau de mer que nous employons, a Wt6 soigneusement b
au large,au delay de I'lle de la Gonave. Nous faisons remarqau t
Corps medical I'observation judicieuse que font les laboratil
strangers :
L'Eau de mer injectable doit tire de fabrication rdeente pour #
routes ses propridtes thdrapeutiq wes. De nombreuses attestations ne s
Smettent de certifier que nos products ont donned tous les rdsultats
Speclalilt6: Serum N6vroasth6nique .
Ce serum r6gularise les changes nutritifs; il a 6t6 employ A
success dans la neurasth6nie, la tuberculose, etc.
... .. ..^^-m'fi ^ '^P ^ ^^ .^^ ^ ^a '^


.1*--- *-


... Sede_4 dollar
S h a ...t. .. ..................La Bt S...
....... ----.......'.'..... ..-......,.,. :-7::: ......... .... ..... .... ..


.. . ..... ......... .

*- p r o i


Garanti pur product de la canne A sure
sans aueun ingredient chimique


Depot: Rue Roux ou Bonne-Foi,3 2
,, ., & :.. ...... ./v *W. t .": "~~i mfri.f m


I ~ ..-p '.j


11.


I1'


:I1111l;


OOtUT ACGRtABLS CONSERVATION PAIWAITE
,TOUL- IHUIES 8OR#OfrTES-nflMItSMT5
INFLUENZA FrFECTICSo D.S POUMONS
$W Rtapbiteini UV. t I rP. ORT AUt ra Xrs b TP,. IV 1 PA tWYI'l


Vrices, Himorrholdes, YVricocIleg Phlihifes, OEddies
hroniquoes, Ancidents-du Refour d'Age, Filarios;
00 qn, ?a#t 1'prits'it-t do -et L ir, tr t ce q't! explik a PA burloerft4 cek.t qu'll f fonttC lSb
: l piiulflr sft.i: ,to Ku;,', et dA beforee d'If.amdit Yirnmica unis a ceOx u du ag=s
"Mrf*,4U Qui r .tlni te' e.rmn o afl~btmovrhoidairh c Cmveea Ure aUQusamr _7ouicuun d'eaa ichaqu. repn'
i.PHR MAIL S A EJORNE;IAtZ,,Z



MP. B LHAUVET & C0
Angle.des Rues du Centre & Fero ,
-"- '' W W 4^ r"- ..,.*.1 -^ ""' :..


- I k


~L\\IL'~*t~"l-;"rr;I~~c~lf3gC~l~bbb~


P"


Photographic ASENOCIO I
96, fR.ue X3BonnKe--'o 't


: I" .


~Oe~.~B~t~~*ap~sB4b~b~Bg~


-21


----_


a-..


_ -


CdAFE


INTER.N.-TlurtAL


--fl I:L I"'11 P-EERS-,. proprioertai~re


N k 6q


Q ? --