<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00820
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 14, 1913
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00820

Full Text





S, 23 Ju.--1.9
. . .. . .... .. .. . ... .. .. .





.. .. .... .. ........ .. ... .... .. .. ... i. .


. ..... ....... ...


r... a P.:...r...t...-P.ince..(Halti U -..P. &#n. 8 $, $ ..
.. ,. .. ..

.. .i. NM.. CENTI..S.
MONO*


i min t at Repnadu Quoiiion d'iBali


Direction. eat Adninistratlon

IT & C Prop


Se~izltmta &uatt~e-No t455ii~


PORThAU-PRINCE: Un Mois,,,2...2 Gourdes
PROVINCE Uuo Nois e,,,, a2.50
6TRANGER Un Moist.,..,43 Gourds


.l. .......... ..II...ll .......I... .............j.. ....... ..m.......... ........................................ . . . ........................


t::JMNGI FRAK fl DES DLII "U .. ... TPI

S. .. .

SDaus les Balkans tribus rHvolt4s du Sous (iextrame
Persperlive inquielale sud marocain ) qui .vinent fire
PAris 20 L'opiMion de la leur soumissior et rendre hornma-
presse franqaise est que Ithorizon ge au Sultan Moulai Youssef.
des Balkans est do nouveatcouvert Angle erre
de nuages menaqants$ Suffg Ic eie
Les diplomates et pariementaires, irage incesnaaires
sont convainCus qu'une guerre en- LONDUES 2l.---Leseoade des
tre la Bulgarie et la Serbie devient itncendiaires a op4re, la Duit der-
de jour en jour plus- probable, n irp, a femnbouchnrede la Tanmi-
ATHES 20. n d it des et e, Saint-Andrews el a Soulhend,
A'TrN.s E 0-2 En dit des: 0 faisant des dtgrts cortsidrabhls.
* surereIs rniRlnef de la paix dans IA S Aitrews, elts detruisIt FaiJ
forts fails par hi Bussie pour as A Si-Andrews elle detruisit Iai;
surerl< -ainfif
les Ba"kans, on conserve peu d esa fe 5 a res e a oaire corn-
.S... f f. ace l'e st .e labo ral oirecom
por.France unique avee I'Un"Vsi .
i Iealio, de Jaert-s b -De nombreux instruments de va-.
.f elal t t 5 leur, des documents scientifillues
sit de blAme reje o rus en cedre
...."" OM ---- ;'I rdduits en cendres.
":' is '. : -- : "4 .s t ..a.. in t
PA Jaur Ner La premiere enqu e fait suppo
Spell, aujourd'hus l b-e oe set qu'on se trouve encore en pre-
ent sur loes r erts combats an, sence d'un acte des suffragettes.
Maroc.--t Le colonel Mangin, dit
lorateur socialiste, a fait centre les A Southend, ) egiJ Saint-Jean
Marocains des attaques brutales, a 4tt compl.ienent diriie. Des
sarglautes, injustiiies et hasar- papers trouves sur les Veux, prou-
........ .. .- Y vent qaecet Hnttndt estIun
w fl ..... .... ... M i-f e s t.1 TI-n
M. Pichob, ministry des a-air-es ve attentat des s uffagetfes.
6tranggres.a repondu A M. Jaurs: Allemagne
n :.:::. -nraI Lyauteyaccomplit U ancient professelur, Lou,
Yceuvre decivilvsation qui Lu a milraille des ecoliers
41 confine par le Gouvernement. B E ,0.--n en profes-L
SLa pacification dans le Sud Maro- B 2 n ,
cain lait beaucoup de progr-s. Le seur, ateirt de foie mentle, a
C3 .tep se pei|r% aujourd'hut dans I cole
protectorat sorganse et _es 1 coles catholique, armed de six revolvers.
o t ttmultiplibets,. i commence une fusillade dans
Par4Ovoixeoarer oul[am ia classe, iuant deux enfants et en
bre rejene ordredu jour hlmannt b d
le ouverneent bessant six, dont trois grievement.
...-.. .. ... ...... ,. .. ... ..... .. ..." --------- ------ N O t i e -i h e r eli r i a
RB'aMS2t Legenral dAade;vel heriAer rof l
commandant en chefdu 6G corps' MADRID 20.- La reine Victoria
d'armye, a inspected le centre d'a- a donn le jour A un enfant du sexe
v iation ruilitaire, don't l'oranisa masculin. La reine et son fils sont
tion est maintenant complete. en bLnne sate.


MONTPELLUEB21.- -Leconseilde
3guerre du 16e corps, a condamn&
...2des soldats compromise dans les
.troubles rkcents a 5 ansde travaux
.publics, et onze autres A des pei-
.es, variant, de un a cinq ans de
7lriot p0 .ai.e.. ...

PARis2t.- La France a defini-
Stivment annex les ties Wallis,qui
f teent sous son protectorat depuis

Ges lies avaient la meme edmi-
. istration que la nouvelle Caledo.
nie. La superficie est de 70 kilo-
In4tres carries Les miles principles
soot Uvea et Nukuafoa. La popu-
iation esi de 4 500 habitants.
Maroc
La pacifcation se pournit
....... .... S 21-- Le Gouvernement
-a reiu du general Lyautey des
S.4phes-tr6s- encourageantes sur
a pacification du Maroc.
On announce l'aririv6e A Marra-
kech de nombreux deldgubs des
~* 1 .


Evats- Unis
Trailk de paix avvec aili
WA.HINGTON 20. -.:-Bryan,se
cr6iaire d'E'at, a-annone que.
Haiti availt demand&erexaminer'
son trait de pa-ix.
M. Bryan esp6re que bienfdt un,
ou piusieurs'Gouvernements sera
pr6t A entamer les negotiations
du n traite de paix d'aprbs ses
principles .
Violente te pMg
NEW-YORK 21--Par suite d'u-
ne violence tempe.te, qui sevit a
New-York, ceate nui, sept marines
ont ete blesses a board du paque-
bot cLa France.
Japon
Dimarche de i ilhlippin rsivltutiOlairEs
ToKio 21. On made que le
tlts d'Aguinaldo, le Philippin re'
volu tiion ire.-est .ar riv. se rte'?
merniavec i'idee de libtrer les
Phiti ppins des Etats. Umisavee-ai--
de du Japon, en raison des rela-r
tions tendues qui existenten cemo-
ment.


I "CIA RB PSflPUTfl S gode dansI Part. 2. ,
a 4 . .. . .M. . .
U ilB iitt', dle 2 ralllious avait r6pondu a ce collbgue*qutW yuit t
Apr ~ th u re d ~a coresporidance, pan 4 retSVe de mentiouner ces va-
In Chab.re a diCeui verdre(di I project tPr das Ia oi, pares qu'ellea 4taient
deWiqui anctiunnei2'Ard o du 12 Avril h Pr.voeau proje dlu budget ld6po
19133 lorisantl mi n i f un emppurt pr I' xeCiti. 11 asurait d'ailleurs le
dde 2 .()OJX) do gourrdes destit;i6es paiwnrm t d cri ee valeta;; dcuh, ie h course
cre ietitdes de la crciilatlion.- JLe mo du prochain exercice.
III invoqum "a taippui do cette operation Le dipu6 tiar airme qu'il igno-
lail. comme on Sait, a riposihlsI r;itr ab9olomw-nt ce qui avaat 416 drt ,n
dtexcivter ut recent lt Ioi d 2 l J ila comit. M;iai. qoique e Scroaire dE>,
let 1912, 1 lb nque Nationale de i; h1 Itt ,it i(rn voulu 1 i apprendro it
puiude d'ltatti et la nque de 1 LU. i 'y vnyn it p un"I ai o uffi ale pour
union Par isien.e avyat rflfo tide meth e emp6cher quec(es valeurs fussent cot1si-,
A. la disposiloion du overtt a ent-le gu6es da laa l oi.
(00 04 de Gfonererv e par ta Ioi Le d6put 1) Momplaisir moit avot
du 21 Octobre 19)10 pour une reform fai une observaio judiciuaho en de-
mo.#'aire. mandant la lecture de oarrt. Sur et
Le project de -oi de sanecon propos4 point i, pfise qu'il n'surnit rn4nme pa
par le Gouvrnerment actuel, adoptai besoir do consulter VI'Asemble,+ le re.
VAirrt4 du 1- Av l avec .des modifit element paraissa t lui ea fire one obli-
catiors apportees a sea articles 1, 2 et nation.
3; eole decidait en outre dans son ar- It nest. as de I'avis du dput Ce-
ticle 2 d',leeter le prodait de Fem- sar, il estime que le Ministre des Jinan-
prunt : i au service courant jusqu'a ces a donn6e des raisonsplausibles pour
concurrence de ,de some de un mil- ne pas porter ces valeur's dans la loi.
lion de gourdes ; 2 i la reconstruction En portant ces valeurs au bodget,it en-
do Pdliis Natiornalduo Palais du Sheat tend saas doute les reg tr au mie.x des
et aux traaux publices es plus urgents. ntrtts de I'Eat.
La lot et -arurAt out subi de nouvellej Le d6put6 C sar se demanded ce que
modifications -au ours de la s.nce. son collgue peut ien entendre par
L'art. ter. de 1 Ac,,t mo,-ti dans les expressions a regler au mieux es
la loi Ts fiction. etait ainsi retife: intbrits de 'Etat. S'it entend inmi-
t11 t eat crr6 sous i denomnination de nuer par. lA 'usage qui a 6t faith deoi
E Dete t1riem e:.d hitdtU913 l, -6079 bo.ns. d.livres- -pour- ces valeur, i ..lui
obligation, au porteur de cent dollars semble que ce sont la des consider
et ui; bon fractionnaire de 2 76 100 dol- tions qui ne doiveot pas arr6ter attern-
Lirs rapportant 6 2-/30 /o fan et reprd- lion de l'Assemblee : on ne doit pas qe
?eni!ant une sommetotade de 607 902.76 preoccuper de savoir que's sont lee de-
dollars. lesquelles ob'igtions seront of tenteurs. de ces bons. St les vrais pro-
fortes au public au taux de 94 dollars pridtaires press par le bsoin out 6t4
eifeOtifi pour cheque cent dowar3. t obIhges de s'en defaire, it 'y a pas lieu
Mr Bn tWy 1it observer que lors de de s y arreter. its n'en coasitluebt pas
la redaction e eelt arti'e on i'av-ait fmoi tne dete leg le cf'il taut ac-
pa prevu t'impossibiliht d'accorder un quiter.
chilfre rondd'obligtionsa cheque sous Mr Bonamy dit qu'il n'avait pas vou-
cripteur, qu'il filait d6s lorspiAvoir Ies Et donner en stance publique, come
soultes et prendre une decision a leur it I'a fait en comit, les motifs uui ta-
gard. j viaent conduit A ne pas- accepted la
En consequence iI a proposed la rA- mention de cesvaleurs dan, la loi; mAis
action suivaute qui a ete adoptle : II pulque le d4putA Gdsar I'y convie, it
ester4e sous la dhnominationrde Dtt- les fesr coni ilre. Ceux q.i b.ndtiie-
te interieure d'Haiti -1913 des obiugA root de ces vaie'rs, ce eont ceux qui
tions au porter jusqu'A concurrence de oI pu tea acqt6erir a vil prix ,quant aux
la some de 6307 902.76 dollars, les- vrais proprietaires, its sont peu nom-
quelles obligations seront offertes au breux. En portant ces vleurs au'bod-
public au taux de 94 dollars valour ef- get Ic Go.vernement s'ellorcera de leuc
fective pour ebaque cent dollars. La donner cd'bo"d satishetiona.
Bianque Nationale de la R6publique. Le depute Csar drque le expticae
d'HIiti delivrers au ehoix des souscrip- tions du Minitre ne [ont pas plus
teurs des obligations de 100 dollars on 6 :laire que s'it pritendatt q. u n mou-o
des-eertifeaits 5 de5 1i0 &t4;::0o verderet ti res it'a rappr6&hi dh hut.
obligatioirs taet it.ae chosec'est qae sons
souscriptirison, el ne for imant pas une pr6texte de e4cessitts du service coo-
obligaition de cet dollars seront rtmn- rant -ce tonneau 4ds DADi les qui en.
bourAs lo:s delay premiece r6partition. gloulit tout on ne vienne encore dire


Au mnomert de passer ka discussion une dernire fois que ems. valeurs on'oe
de Furt. 2 de l- loi de sanction,.Ie d6. pu. tre p> .yes.
pui C(e2sr mdomfhde da menrtioter au Le ministry Bonamy rdpond qu'il y a
nombre deT aflectations de: fonds de deshommos dtnt la toyautlest connue:
i'emprunt le valeurs dues: ax sii:res iI leur suffit de doanerleur parole d'hon-
de Port eu-Princee et de Miragt &e. II -.ner pour quton Eoit assure de 1'exdcu-
prie se"ch itoigues de bien vouloir sd- tion deo leurs p-omesses. -- Le depute
wonder sea efforts. D'autres points Cesar fai remarquer qpe Bonamy pent
te la R'publique ont subi des dGs s ne pas occuper remain le portefetuile
tres. des ::leurs ont td6 vodeas en leur des finances et alors son successeur
favur,ils en out rIeu I moa tant ; Port. 'pourra ne pas tenir les engagement
au Pricce "sele, et MiragrSne o'Eut pas contracts par son pr6d6cesseur.
Old pay-s ju-qa'ioi. 11 coaviendrait de o C'est au nora da Gouvernement,
raequitter de cette dette eomme ari de- 'qua jai faith les ddclarations quo v .
voir d humanity, a venez d'entendre, rdplique I Ministre
Le dept6e Duroc Mo-'pla tir deman- Bonamy.
de qu avant de passer au vote de 1'art.2. Le deputA Mdyard vient appuyar son
du project, le bureau donneiune lecture eolIg'ge Cesar. 11 pence qubt est ,eees-
de L'Arrkt du 12 Avr.I qgi serait vo' sa r de mentionner ces valeurs dats a
article par artilet, uttendu quiI a j.uste.- let cela poor une raison bien simple.
nWept.u..afn.mdificad.. m. e"--proposer-Wt-u d's- viwntgf& aei e t.rni~e se.
des articles doecot arrOte, :'ogllges de la capital eti a. eureat.
....... dput4.sarqui di ----propose6 fie de .notbre-useas d6xmarches pour
tne modifleation A I'art, doe a lo no obetnir l'itnariptian de ti valour ,'he
veut pas 3tre interrompu,,l insist pour aux siristr6s do Port-an-Prin'm au bud-
que la valeur due aux sinistrfs de Port- get g4ndral do la Rpublique. L'inverip*
ou pi ce et de MiragcAne soit consi- tion obtenue4 i ne leur mnqua nuit
:.. .: '**.1. to, il ne IQ" *Man u n


1~8rA


......... .. .. .. .... ..... ........... ..





part des promeases formelles do paie- pierrea. Et si cate science humane est
oepnt. MNiis des circonstances se prtsenm adcirable. comme I'est davantage la
thrent qui firent .chopuer les meillt|reus :tscine 'divine qui nous permet de
intentions. Cettevalieeur est encore due nmonter aux hauteurs cAlestes, poor
jusqu'i ce jour. nous prodikuer en humilt6, en amour
*:: -Mise aux volt, la proposition &Car et respect dkvmnt notre Cr6ateurl
est adopt (C'est Lien ta ce qu'enseigoent ceo
4 Lecture est donnee de Iarrete du 12 humb'es qui, suivant texemple evan-
Avril.- Le depute Momplaisir trove. glique, ont reoouce a tout, pour se
quelle viett un peu tardiverfnt.i VO- consicrir si Seigneur dans la vie re-,
draft ,4anumoins voir iVAsmsembl6e adop- ligieuse. (). les voit avec gai6 et de-
ter cet arr6t article par article, voutrent ripaidre dans le esorits
d4puw4 Danne nWest pas de cel tsemeoce ide vie intelleceuelle. Rien
vis. -Ce nest pas dans les usages de we les rebute re les arrde, eadavres%
A: ssemble,..--Dordiraire on vote la 101 is sont, par I'obeissance, mais 6nergi-
de sanction et les articles modilies soot quest et courageu K dos le devoir,. par.ce
sens introduits dans l eieops de la Iit qu'ls savent travailler A la grande gloi-
Au vote de f'ensemble du project de ,e de Diet*. .
1oi, le dkput D. Momnlaisir propose la Mais celte anri e ai3ipelle Ie pr-dica.
6d.aciion suivahne a Vart. de Arre- tour, It ftte de Sint-Louis de Gonza-
.. .. Les repartitions devront Otre g6e oflre un intir.t partiutier. C'est
: taes par la ij q)ue:tous les deux mois celle o depii cinqua.te ans djat, onU
;: :........,e chaque fois que les valours humble dentre lesa htumblew pg itI
eneaiss6es sufliro:ot pour eourir i o/o Phabit religieux. Aprs as'4 t d6pehse
d'amortissement et les int:4Its .chus sur ia vieille terre d'Armorique, iH vint
LeMinisitre des finances s Traiae a :en Ilii.d puS retournera en France.
cette proposition qui est adopted; par pour repreidre plus tard le chemin des
............ Assemb.e.m- .. --tropiques. It- etait dit qu'H siti duit tre
-- loti sera expediee au Seat. son champ de piredlection,i y revint en
.... elft, fonda cel Eybl ssimeCn, le quitta
I pur aler dirir en fireti ge I'une des
A ...t P 1p0u gkan6des m lirso1 de t Cowqreg I-
A1 l8 1tu I R ili:n guee puR ig, culge foi-p
S........... a te de sa m issio i
Celti It, le pr,'tciteur 'la mumne pasm
Une belle-so~enbsoennite de ettotner. ici i userre et
Ce fut, samedi matis, un veritable 1 io er citent son tom ce-t te frire
eunchautament pour ales veux et loreille, DLE JosEPH [DepOis cntiT,1nnte [ts, ii
quoe la ftKpar laqueile i'Eabissemeut porte t robe dis c iltieL et c+ Lt sur t-i
des Fr6ees de la Rue da Centre a ce- lerre h itiernne qui' a le pois enrsemen-
lebre son jeune et glorieux Patron ST- cC, toujours avec zt)e et succes. D ng
Louis D; ;GoszAU:u. sa verte virliiese, it sR devoe Caos
Le plus jo't ediliee religieux de Ii cessepour nons et lt'rateurl h ouohte
ville respicndit de beaute, par sa deli die vivre encore te nombreuses annees.
-cate oruementation. Ad multos an ,o.<
Ver- lia b'aiche statue do LI:Ros jo 0 A eette minutee combien touch nite
yeusement exltet, montent les lignees ou tous les teg dii-e tournert vers le
iumineuses des cierges, seoanouis viei et symp Sth qp1 Re' 1eux qut a
sant au milieu de verdoyantes bran- vu grandir sou. ses veux tit de ge-
ches de cocotier posies an eventail.gra- neltions de i lpub'iqut, le Fiere
cieusemcnt televees par des bouquets (UnHL-JOSEPH emb e L e b boi bt en-
rde loses. | :-erment pir i is l r p r le
Le maitre-autel bride en son decor enert Pere L se:uAis: i-e, sou- a
vdotnr' Ptre LAenelNAIS: Hier" "v4:
d'or orange et entre.les pliers de for qui ii report ce dernier et g.orieux
ctuvryg, sont suspenders de mignon- Lpossage de m g sprt dis. course.
ales cotheilles de verdure a. Loitie e1st epris. oul t.e de mor-
Voci lArchexeque a son trune, sim- ceaux execuas avec un b. entraifi par
plement vitu du violet manttau de ce- rorchesire. El lorsque in cfirmovie se
emonite, entoure des chbnoices Ja3n et termite par le s.Iut -olteoieI que ,lonne
.Levasseur ; .u.e._coa.rEa.$ de gr-tres... S tr-Trudz-trr Mgr Conan, on se sent
porictue le cbhaur de leurs p is nei- touch par uo noove, so rIit .ie vies
genx, coolant des sources d.:ries du i"Beu et
b-rrs-rhr-trirpevbe sts;ance c s e- do likn.


TirT .- -


I


teod Ia charrmante gamme des ince-t ----
lants bijoux et des 61 #r4ntes toilettes, |
o ..ditingue Mne Michel Ore1e. le N RMATr NS
president du S6nat, Mr Sadre DaL)igu e i I 0
nave, le chef ne ia Garde, ,e "er&sl P. --
M. [Ducsse, Mr Emile 8o-zier. ch'i-m- Or Am ricain........ .,365 0
ceer de h LUgation d! Fra ce. le Di ----
recteur de la Banque. Mr John Ae..o, L Off ioiel
beaucoup de representants di P.rle- Le t Moniteur dTivant bier samedi
ment, du Commerce et de la iti.qu"'e. publie
Deux modestes groups de 50 s Un aris de e e fvr d
eues et grimes se proie u Prsndor Augute, cn n au
La messe commence. Ele est ch^nnee d'emprisonnement p lr le Tubutal cor-
par note remarquable compatriote Mgr rectonnel des Gon:-ivesq.
Ieaug e. assist des PeAe, Guimrnird et Unaried expulsion contrelesieur
Pessel, victires A la Cathedrale et a S:- Ez alhrm, ujeottoma n.demeurart O ]
pPort ad Princt, dont las mendes out 6te
De la tribune de la coquette chapelle, ieconnessubversivesde IForde de cho.
descendent deA notes hat mouieuses, ses tab i,. e Secrdtair, d E,1. d,,
soil pour tradul.e )es chants s. tres o s
rendre les nuances ciptivantes de l[a iteur qui rappelie It- dfen e iute
belle mese de Dubois. aux Syriens de s etablir ou de circuler
dav,s le pave: les comm-ianYA's militai
ete joie de ore-ile continue enco- s I p : t.eni i
res sot it viles a tenir m Lo forte a
re quand ies voix et les ins ruments se utior..... d- ..
-- -- ---- a .......... .I ... .e x .cu t o. d g .. .. .
: so...... e qu se ita un silence r de dauzi -dew pees

Le chanoine Ian a Ia parole tl U os d J!ie1? e^ re
prononce, s s. conteste, I n d e. gour 0 et e r ar
plo m g'fliquesa ~e mons-- Ecoutez-le. C d. proc ve b-d de i. Charm. -
Se.t avee n plaisir toujours nou des ute- ance du 29 uillet
veau, dit it, que V on se pr6eeote a .,et,, sance du 29 Juet
.ru W^t 1, CA 'I I I, -wP. 1 4 ~A


le cuitpeie puur ceieurre ia iete uae
St-Louis de Gas ..gue. --Amis, parents,
St-Lusd az.
61hves d'hier et d'aujourd'hui ailment se
confondre en ce jour, pour olff'ir Ieus
vceux en coeommun au ciel, La ia duo,
Patron de t'etablissement test toute tis-
see de vertus admirables et exempnai-
res.
Eile respire tout d'ubord innocencec
qui done un parfum si suave a l'en.
lance et a la jeunesse.
Louis do Gonzague inspire aussi Pa.
mour de la science. C'est la science qui
meot maintenant le monrfe,agite le eiel
come la terre. Les prob'ines naguere
insolubles no 4espril humaia ne.le seat
pla..--Ds--espaces-rwc1-am em-t-rhl&
sont franchise dans fair et [on prtvoit
d .jr to- wmentotratmospht6re --airai
plus de secrets pour 1'homme. II va.
-- ...danss e epttrailles de Ia terre, pour
{lr, ous donpe a'&ge -tme des


--Avis administrat i.-et autres,


Mr DI Jean Jacquee
Le courtier d. s' medi nousa appor
te 1- nouveile de la -Iibratiton provi-
soire de notre confe're des Cayes : Mr
Dieudonne Jean Jacques. Ele eut lieu-,
maardi pass.
Comme on le sait, 'fftire est pen-
dante pardevant le T ibum de -Cassa
tion,ou ue.demandeen dessaisissemeut
a 4te padres e.
i. f fr'5 ---" --

T-.- a--Conf6rence du.Dr Viard
C..est devaat tun beI auditoire que- ---
-Dr J u-ST ViARtn pronounia sa codf'tren;
e t..ut e .'.a-W.i sw lfHygiMr o Mans;


les viles pur lea sotAmus en garnison.
Uai autre point 'it attnt I' attention
de j'hygiTiisLe,e c'et i pt)0y/(amie dans
13S viiie et dt In te. e .rup (gQ e.. Le .)r
Vi. rd denoncte la pl ie, C'r I'yg6iene e
reco mmi i'le .i co stt tiion doela i amil.
le et Ia sobre ,' t t oute4 c"liose.--Il 'a
encore totuch~Il' l: I.l'esIo deS aLIments
et a 1Lut ti duI ( tv10.
I ai termite -s ble conference en
colnviAnit les IaiiliQ s Suikvie Ie pies,
criptaion deL i hy te. se le 1 ,o p n de e
blefn purer, d'vuer les i'ptileaut s et det
transmeltre :.i sa ,t-" a ier posteritd.
Le Dr. Viard a tait de ia bonte guer-
re, "-ynt tou:h. a une .-des q.iesnio s
c.pipitles de 1noire exns"cnce da people:
l'iygie'e. Nous ie hi ci:ois volontiers
J'i soU ,ijtant que ses jujicieux conseils
so iet suw s


luterm e I par M .demoiselle
val, Mrs D'Arras et Duquesne.
Prix d'eutree : -2 gourdes,


Rober-


3ianQ afillesS
Nous avons ryax ave, plaisir ai crte
de liarrtilles de Melle Cmrnenee Adam.
avee Mr Elie Cadet.
Nos compliments


-D an-i4 Juan -- -

1 Marines,.. Naissances, 9 'D cs
Mariayges.- Fernani Casimir et MaN
ritna Bernie, Louis Diiuphin at -iHo
norine Victor, Alfred KIly et Agn~s
-uas .. .


Par 6depb6he rfe0e bier soir. nom:.
n.von+ appris la mort, anux ionives do:
Mr Malaa., Limage Philippe. Maheiq
.tmiateur et uncien atIrntuinitrateur det.
f i'arnces.
Smic'res condo!e'ance a Fa famille.


T-e me roioerraenta
M-I eI depult t..Mad mO P.....p N P .......
gent remorcient vivement lea amisqui
IPS Of [31A6i Al [ occasion de la mwon
de lear regretted enhnt Cartme.
;s remerciant particulerement lei
Sa:urs du Pensionnat de Llue de lear
b eiveilliat. concourse, et priest toun do
croire eu leur profoode reconnaissance,

Faillil g CarllassI'&Co
do t aMoniteur i
PFir jugement da 17 Juin courant, I .
Tribunal de Coimmerce de ce resort a
decLire en t;t de faillite ouverte let.
sieurs Carl tliel & Co, n6gorzialr.
&eLbtis ur Cette Place, en cessation do
pavement, et a fixe 'ouverture.d e 0c .-
i.ililite t H late du Il..Juin, .... "
Sir Th. PDosous, membre do ee Tri"R:K"
bual, a e6t ,romm& Commissaire, etil
?sieur Chirles Rsgnier, agent de la dita
faillite.
L'apposition des sceiles sur lea man-
bles, mga ins, tire et elThis delfail-T
his. et pati out o bosoin sera, et le d6
pot de ha persoune du fail-i danalat:
mtison darrc pour dfetlte die ommer!
.ce.. .... o .a o rdo,'..- ....
Le greflier,-. B. Aanria.

TECROLOE
aohiAnro onnituaorqe
IT Q9trtoaoLOGIuR iUS PoaTr-u.P-ne ..
ob-rvat-ons fnit ccc martin 7 rs.-.
Pressoun barom4trique 0o,, .762*/42
Temperature iA fombre. 2... 8
lurnidit rMlatye on ee ti6mea,...7
e~alionm de la vapeur,.,..... 8r m.
Directibo do vent.. ....Sad 55 E4
$&hulosiVa,Ch0 ro- tuuaaio-l o-cumulus?

.,iximum de temperature d'hier at''
minimum q 22!.
Ozone .. .* ,* .** -&'**;s*
Lveir du Soei., ,, ,..,. 5hrea .
Coucher ...... a 6 bres 8
--Srtrraiit-tmmer, veras bh,. '45 s TR
trmbhlemerat de terre. Dutaes. a
ximative do 1'6picentre : 150 k'o14t


Les course de I EA ole dt so ir S,
Vincent de P.iu, fond6e par afA i:
ciat uon mixto do tE ivre ChreteaieOn
out comme ,ea et not leu tuas les soit*
die 6 boures i/-2 A 8 h~orea. "
Le Coniseil d Administration .de cet.
CE.ivre invite lee nceisiteux & Yeoir-i

Snt req'es lea personnel deolout ~4


i^ ^s 7 ;TURS.-
Je soussign4, d4ctare asi publiH :t .
Commerce avoir perda an al4etif rdr


la Commission doi r:partitioh d4iRRS
ours accor6stantaiaiatr es t
Juilfet '190S, ,mi, en m faveur, R, .:
vanti a hli sornme de cent gonrdWs 10
Je lo dehlare nul et not aveau, dapul0l.
a devaut on itre dress.
PortauiPrinee, 2i, Juin 913.,.
S, : : : ::


.......... .. .

nos vi.ls e dan4 ns campaigne Sa" u" .eds M5s& Pierre Philr, pe.80 a s ;
des dehors timides et q'elqite pea non 1 Alphouse Lespiue Paprin, 7 fml ; Roea,
chalants, la Dr Viard inspire une relle Ih Joanmis 4 an 1/2; S uveur Dlaaerre,
sympathies el cache It solideo connaii- 51 ans : Alfred Louis Charles,'2anr 1/
dances. Aussi out-it hier onaucoup de Yooita Kolbiorson,. 2I aas ; E tredice
sUcC eat dIu sauee hbin pnritd,. (C:tot, 98 ilnl ; tdrigue Je itn Tu.,
En prsetintart le confirencier, 'aim M a iot, 7 moist ; Anne M trio Joseph, 3o
ble ernateur Lh6risson avoiun que 'il* ans.
('avait vaiinu leus1crupules de M.Vtard. SECTION Sun.- b FWa19A R C g .
l'on aurait etf prive du plaimir d'enten- I Wariage, 19 Naissances 7 D#4,
dre sa b-lie conl6rence. Marriage. Je)4 Jo ph Lev4ue. t.
Le confdrencier parbido miuvaistnt Marie Elisabeth Lua TharL
de nos villes sons le rapport de I'hygi", 'deDs. -- Victorit Grice. ove u i.
n- exammia nos rues, ruiseaux, places cent Jeui 67 an ; D ort Aldoph,
putbliques, abattoirn, cirnetieresa. ii r- ( ans ; G bWri C6as, 19 ;s ; Mz4i:
ches,. etc.. et doo9Lot lea r.v s de Isie ars Therse Th tniaor
t'tlcool parirt notn: i1 y.a des feim.O ..... 7ans; Jues Arthur Pary, 48 ans.;
(le Loules conditions qui boivent. NM. Jean Stuvignoa, 37 a.. ...
Viard pens qua cet ett ade choses eat lt;M Lu
peut 6tre urie dies causes des nombreux 4 Mariages, 51 Nai ssa O I6Oge*
cs de divorce qte 'otn constAt M A
Passant a lia cmpagne, le conf6ren r: *ca
cier remarqupe vec )uMtesse quo hom g ,
me te s moatagais vit dans-ue aljtnes '-., Apr6s dem'i merredt .apr.m.i
pblre plus pure que l'honram do [a vil. sera sig4 le eont r"t efril qujil. a -
le, et porte un vjtement plus hygidni Laure St-Onge aveo Mr Vicor Cagt
quite;, depend nt il est des campagnardi La cer6monie aura lieu d4ns leg a lo .
qui sagglonmerent dans one seu'a pike, de M nw Marie Gippe, Chimp de Mars,
et que rounga a syphilis contrictek dans No0 'fticitations.


L-y p!Ochai e co,1 s eaee1 sera I.1ite
par Mine Tro-it ri 1il.y. y iui pirier at
dic la fem fm hamLent I :! ei de sl .tevoirs
soci,, el paXrotiq.'s. e
Mr LheLisson a reclam& s',rtout la
presence des damnes.- Nul doute qu'on
adLe-e.uteudre Mmine Theodora Hoy, si
expei to d.ins [ar de bten dire, I


Le -gr,i;:i co ,ctrt :q'.iiser,., do in4 mer- i
credit a 8 i -ures d soir,d ,nD As sa-
;ors du gr'And Cercle de 1Po0 t-:u-Prince
s antio:nce commore In gr-.and S.JCce .
A^san, eu I oceaaso.a te tendtcre en
cercie ut time que.qaes bhaux miorceaux
du programmen n1ous el dolneeroas tLO-
re impression remain. I
0i O peut trouveri des eartes a partir
d'aujourd hut au prix de $3, chez MM.
Staude, F. Malthu, et G. Lion.


Foule bier et du beau monde, au
CereIe- Il:evue, et ch irmae soeree,
Yraiment. -- Fad divers -a retrouve son
sutcce preceden- et I Ordonnance dev
Bezuchet a f at rice aMix larmets par ia
verve de PiNUon, ---Duqusce et la
graee d Milest Nesvisle et Derenne,
N.- Nos complipmerns
l 1,1 IEaflitil


Ce soir, Tneatre Concer ..
-- G T oir'a 8heures, Feront joues : -
YOrdonnance Bezuchel, p &ce md'itaire
en--un- r- e ott IPiJi-flatis te pricip lh
ole d.P.e.... verv.edesoptilute; is s
aulreai uierprtes sOhioMil:e Neevil,
DLrene et Mr Duq-isasua: immense
succus! Rosalie. It comidie-boutff
otouMiIes ULiy Tldy,Roborval et Pillton,
soulAvent de coutinuels echlts de fou
cirr.


.. : .. . ... .. . .. .... ...




. .. :.- :..% ..-- ..- -.-


I


,..... .c..o.....
qe a mason de commerce
rerrm#e pendaut trols miurs,
Port aunPrince, le 21 Juin 1913.,
A- f
Vcndre .
tUne maieoo -haute ituie a I bL eo, iun
':$ haul dou R6mrvir,.. ayant six
S..emise tfb ge, burie assi,
1i tear Uoe propridt ya nt... 12....pieds
iq' .desir 200 die ongueur.
SS'adreiuer au Nouvetliste i.
............. r e
....:.. ............ .....A '. '. d 'r' e ... ....... ....
:.Portal Saintl Joephb Avenue Des.
l0 0) neW B0iiPOn pignon our rue,
S u-ist tratl pie au rer do ehagil
&p.pri6W6 de quiize pieda de facade
d#Oxe cent soixante de profondeur,
:i^^r s ti sPro.ritrt lream rique

.:-. a :. '. -h...... : . .. .:Ph D
.... ... ... ..... .......S: : ... o ... ....
Au Bois Verna, ue Maurepas.
:b Spe be et spaeiean mason; pein-
itAre et paper peint enti6rement a neuf,
nv#:bas9in, tourie, remise, etc.- 1ele
p psitiour! -
S'adreser atx bureau du journal.
|. Xlernearciermenets
I Mr le Docteur Edouard Blanthard et
Ses. enfantp, et tons les autres oembres
de la famitle, remereient bien sincere-
% ment le Presidpnt dtHlti, lea amis des
C aea.,et.dce .s--au.res eaiths ...... de
e Jeur tDmoignage 'estime, lI'ocesion
^ dela mort de MmeEdouardBlanchard,
ni JuliteMoriseau,dd edde aus C-yes,
. .e J2 Juai 1913.
S1Ih eur garderont une vive reconnnis-
aI. .ce

A Vendre ou iA Afferinmer
-L-#ciTe 42 carreaux de terre,
cultiv6e en c;rne a sucre, ayvant mDon-
j ib vapeur ; la sucrejie'est en parfait
Slat.
~- "S'adrcser en nos tureaux.
-f-

S1t sira prodd6 le mardi qtpe 'on
t oeptnieri itgi quutre Jwun aourant, A.
wa"Teiit rtio's de l'apr~s midi, rue du
. Magasin de I'Etat No 82, ia lente des
I. meublea, effete et merchandise, .con*-
Sistaant en articles de ferronnerie.caros'
Saerie, verrerie, ete, d#pendant de. sne-
-sion- et- eow-mtnnatet de feu D.. .A:
| Bouzidtcede a tPore-de Paix lI i M irs
" 4 painj~ pe eear e pa pr e ministe de
p: C. Rosemond. La venle se fera au plus
oflrantet derni.r, ep.Dchbrisse.ur,_a.u. corep.
I tant. sous pine de folle enchere.


S Ala requte de Mme Ametli Sie verge,
Sagi sant tant come communeen biens
avec leu D. A. BIuzi,que comme lutri-
t: ltgale do son tils mineur Maur ice
L.Boz, ayant pour avocats Mes Anrault


b_- r .. ... ..... .........- i ...... ..i r...f ., -. ........- 4,v ."
--- - -- ---- --
-.. .c. ..... .... .., .. .....;. --.1 rm


...H.:et A. Steeher AIS
Agents gtn0raox poar 11a11 -'
ie. la Compage d',asrences iIANGEMENT I)'A DIESSE


contre l'inceedie de.llagdebourg
5, Rue des FrontsForts
Port an Prince.

Phee ... on Gustaves
8 ......s RBnS C tt S 1K p .ii io 1'!at .
VIENT DE RECEVOIR :
|Urodonal. Globdol, Mycoisine bu
vable e injedable Electrargl. Jubo.
Paydol. Strop hlimoglobie. Elixir
Dup.yroux. A niodot Biiiocalcose Che.
vrelin. Magnesie VWe. Com prime.sde
Vichy. Seringues Lueir. Aiguilles do
rechange en plaline frridier. T tine
.G[ n Tubes en caoutchouc. Phos
I t & Be tPhospto Cacao..
.. ..... .... .. .irls


Dr Gaston Dalencour
Chemin des alleys, No 623
Speicialitd: maladie des enfants.






L Pafmett e sacs rival

Avis pour Hommes

P- Relrdcissemenis du canal de 'u
Srgtre. Cons.quence tardive die a Blen"
aarhgie- ,-Maidie--ihtcurable par les
Operations chirurgicates, uretrotomies
ou les Sondes. Cure rapide ei Sans dozu-
leur par le proc&9d electrique ,u Dr
C. Gaveau. L, nombre des cas deja;
gu6ris est imposant: le rdesulat des an.
nee. d'experisnce. Cas simple, gueri !
son en une seule Sdance Elecirique,
pour$ 50 or; cas d^64 oprr6, guerison ;
en ..quatre .Stances Eleetriques. pour
$ fOt-Tor- Gu4lrison giranrie' perma-
nente de tote es cas, et valetr reati-.
tuWe, Pi le nmalade n'West pas satisfait.
S2'- Blennorhagie. Ihjeclions expo-
sent aux complictions, cyst ite, nrid-
Shrie, ...et... p.rodusenL.. les ReLremcise-
e lins 16t au lard. Cure dleel)ique sansm
ditleur ni injections., et en queques
jours, environ tix S&ances dte triques
pour $ &5 or. Guer4on garantie cow.
p l ]te
3e Hydroc&de, Cure radical e chi
rurgicale oblige a des pansements, rar-
fois ne reusit pas et on en meurt aussi.
SCue Radicale Electrique, sans pan-
semefts et sans aucun danger, pour
A50 or. Gurison gnrantie earmanente,


" Jeune et Pietre Houdcourt.
Port.au Prince, 17 Join 1913: Eablm.es t do Dr C. Gaveao, J
ARRAULT JEUNE.- avoca. Unique dans te pays
n:-- -Electricii. Rayons X, massage vi-
d8 de i bratoire et pneumatique et accessoires,
:: En vrto d'un Jugament du..TinaL :.eil ...., .R8 t. Mi.radas, ortan-2r-bnm a l
"riPort-au'-Prnioe, en date dou doudom Mai ...;;z -,t.
44 u t h o m no k g u a u t l a d o.r a. . .u -n -
V>eil &ie famille tenue sous ia pne-idrnce du hnru
A:tu 'e Paie section sad tie la Capitale, en CH Z y .Sa 0
-:..at du douze Mars -1913; ) 6 Rue do flanaji de iao
. 11tsera proe At le mardi que l'on complete 4, do a gasi &de
quatre Joi courant, A dix heurs dou VIENwsT D'ARBIVER :.....
In, en L--td P.Jr ,.- par......... -,
m6meRoaemnord,Alavet par licilation Cuisines en fer a p'etrole
o flapt t etderier enchbriseur de deux Baignoires en to e
iy dquQ Ad^d de b4bzbuato :P Fildres& Eau
tle p.oider. i ti'r, st,.ion fie la Berceaux en bois avee sommiers
tr6iOJO U a t.ordiseni t Tables a extension pour ,
t.-aaU-Prince, lesquels quatr ea rtaux sales a manger
imi 4e. terre sont boynrs& au Nod etr Jeux de meubles en osier pour salons.
Et pr t e rested la wnrne propriott, 4-........ .I...IJPU.
$:& "par lorival Lauouval, 1A propir4t -j."
T g6enra Alphowe Civil, la borne S IT
.41Poe du g~noal Sooffrance Tanis et az
o0bemin do Dfgd, et a I'Ouest par Dor- Ma~tr-Tailleur
i llus et te rest de ia m6me proprit, Mair alllr
[i.nt pla ept procs-ivaibal d'arpenlqge de Grand'Rue, 170,
le aint-Onge, en date d 21 Mars amil
recentt trois, eoregistrb sur la mke a prix Ann-once A ses ninbreux clients
ntgout g dee le carreau i 100 que sa maisOn est nouvellement
.A li require de la dame Chad i Caag, o: assortie d'une grande quantity de.:
fritai .d, turant et do luticilie laativ- Diagonales, Flanelles, Cheviottes,
0" Cfants lmineurs: Maiie Louie Jcau- Casimirs, Alpagas, Gzlets de fantai-
ttsaint,. Jean.Joseph Gaston et Hilaire sie et basin. DHilis de fil et d'union, .
Ois O ittite r yant pour avocat co t4itu MOblanc-t-- a-eUWS,
cabinet d quel ie rtai ec on, d'une reelle superiority.
*Pour pilue mptls repseignements, s'adres. Dans son etablissement,on trou
Savoct etouseig6 oi au otaire sus-dit Vera, comme toujours, les
S art-au-rince, 14 Juin 194 dernibres modes franuaises elt an-
.0 Viruox- vocat. glaOses.


.Mademoiselle PL1'NA TINE SO-
LA GES a le plaisir d'aviser sa noram
breuse clientele qu'elIe a dtfihitivee
ment transfdrd son magasin d trappar
tement Nord du wouveauc l. ..... o s
tr.... par ..Messieurs. Oloffon, Lucas
& Go, en face de leurs ancient maya-
sin, Rue du Quai,
...... le profile de P occasion pour in.I
viter ses fiddles clientles a venir visI-
ter sa nouvelle installation, don't la
commodity lui permet de bien expo-
ser sa belle varidid de lissus de Ioutes
sorts qu'on trouvera loujours chez
elle 4 trbs bon march.
Port.-au. Prince, le 19 Juin 1913


Nouvelle Direction Moreb
Situation exceptionrnelle de fracheour
.MAfgnifique Panorama dominant
La vilte el la rude.
Accfs factle par auto ou voiture
Done cui ine) d ia table d'ltte
Dejcuner deo nidi. 1 heure 8 .,50.
Dliner q d 7 a ,.00.
Avec 1/2 vnn blanc ou rouge
Bar Aim (r caln
'onsonwnatiou de Jar c/hou.
aux pri;c de la ville.
Commander pour banquets et pour
soupers, ap c.s theatre,. ollicits.
A LFRED MORCH, Directeur.


t -- -- M W M f t-Z tl9


M" ROBERT KESSLER, Hambourg

55, Schauenburger Strasse
so/Tfre pour l'expedilim de routes marchandiscs allemandes que ton impor-
te en 11aii entire autres: Articles de manage ebaille, Peinture, Qaincaille-
rie. Fournitures pour Cordonnier, Images de Saints, Calendriers, Riz,
Jouets d'en fants, etc. ... ...
- Prh re d expedier les commandos le plus vite possible, afin d'avoir les
articles d temps pour Ia nouvelle recolie et les f6tes de Nodl et leijour
de lan. .. .. .dse i A .
S'adresser directement A, lul.
. .


Um


C. L. ieu MRRTc
Tai-eur Marchand


Announce d sa b-tenveillante clientele qu'il vient de transfdrer sa maison
du No 7, de la Rue Traversibre, a la rue du Magasin de I Etat, au No 73,
c'est a dire d quelques pas de son ancienne mason.
On y trouvera des articles pour tailleurs en gros et en detail: fournitures
et casimirs de ler choix : A pt ix, ties moderds.
La mason jail un grand rabais sur le prix des complete faits et fournis
pour homes. Elle offre A she's aimables clients des articles pour hommes-
de chapeaux jusqu'a chausettes inclusivement- de la haute nouveaut6 pa-
risienne, a prix A ti6s mod4rds.


,--


Ancienne propriCt6 Dumay Th6zan, r-ue-CGourbe

InstHalluion..moderne. pourvue des plus beaux Corbillards d la porile
de routes les bourses, :matgnifiques landaus, voltures, buss pour mariages
baptdm.es, et..
ENTREPRISE GENERALE DE FUNeRAILLES
Accessoires spdciaux pour ehlerrements offidels, militaires. Installah
tion de chambre ardente.
ARTICLES DIVERS EN LOCATION
Preparation des cadavres d'apr&s le procedd scientifique le plus moderne.
^iii^^^~i!^ Pw~i~i!^^ T" t, .-,- -, rlt- ]r- r l op 01.10(" s^B^^


tit


A pocqne des grades cha-
leurs,pendant la saipons de chan-
grments d'air A la campagne,rien
u'ett plus agrble qu'on cadre
entileOs (


o ur.Ies. e p.ronnes q-ui. ont
..... .... besin doe e repoger danvs ljour-
e'ttls e.a. .... nee, -et pour cells qui ne doi-
vent pas mooteriles ecaliers, le eadro toile 'pliant pou epcombrant, facile i@
transporter, est de toade n6cessit6 dans une mason.
On en trouvera chez F-. CHUIRIEZ, 80, rue Courbe.
On Irouvera aussi pour lV;6, cbemises et gilets de degsous en celltlle,
Caliot fino etc etc .
............. .. .... ......


a


:.... .. ........ ...... .. ...... ......... ......


2_~ _- --


r


i


* .:. 'A.,
V.
A.


..~~-.... *w -- .
LINE HOLLANDAISE'
rK-aeuk t(te Wt.4tfl* R*M'lMfll

Le beau vapeur neuf,Jain van
Nassau de 5.000 tonnes, faisant
*son-v~ia-g~ inrms(ral, est attend
ici Dimanche 29 coturant, en woute
pour S& -M arc etl N ew Y ork.................................
11 ne dispose que de 15 couchet-
tes de premiere class,.
Port-au-Prince, 23 Juin 1913
Auo. AHRENDTS,- Agent



(ServIcf New.York-H#Tty )

Servi ce Atlas
Le 'peur Allemanuia est at,
tendu ici mercredi 25 courant, 2
heures de I'apr6s-midi, pour con-
tinuer d(I suite pour New-York
avec les passagers eu la ralle (qi
ferrnera 1 la poste le rn6me jour A
mrnidi precis.
L, vapeir Albingia ayant q(uiut.
le New-York jeudi courant pour
le Cap I lallien, Port de-Paix, Go-
rnaves et notre port, est ttendu ici
vendredi 27 courant, partira pro-
bablementt d(ans la soir4e pour J,-
rernie(, Cayes, Il'uerto-Columbia,
Car taena.
Fort-au Pr since, 23 Join 1913
REINBOLD) & Co.- Agents




aM^ ^ ttg-tt i............. .- ..-.- ... ... .


iPhotoqr CENIOqj SCE( Frbr
P ..... re 'I'"


FI


La 4Ilaisoln1


Photograph bien codnnu de la Capitale et de la Province par ses 36 annees
de pratique, announce a sa nombreuse clientlee, que ta
otographic Moderne
Photograph *e-Mod-erpne


esl poirvue.-dappareils et accessoires les plus modernes
L*I lumiere de son atleier est do uysptme Davanne, de Pa is, et


met de donner les plus vries et les plus jolis
nab!e.


Les accessoites


Qc -pose


jeux


de lumirre


qu'ii vient de recevoir permettent


nux dares les poses les .plus .g.a.musesd.egantes et artistiques,


homes cells qui


conviennent a Ieur .c iactre


pt aux fonctioni


exercen*: litterateur5, avocats, militaies et eIgislateurs,
L'A qr 'andissement


est une des


spcialites die


Ht-at es de pose: -
........... .. .. Y .... .. -. .-

Angle des rues du
eNouvelliste d .


nla Photograpihie modern
10 It. man i. d "I h-. a 4


SCt ntire et


des Miracces,


Venez vsiter
en face des bureau


It


Pi per-
iuwngi-


San drnnnpr


que
dowd


pour done saltisftction d ses nombreux clients. remoil t


mois, des cartes artisliques qui lui pernellent de livrer des tran
lc fiUi est irrdprochuabc, et d des prix a porter de routes les bouro
Derniures Aouveaules I


CAartes


a Flirt a


5 )0 la doizalne


< 311~gnoxnette


par


8o


Pour lir groups, afrandicscentets, etc, on traile de gd d grd ,
Venc: isiter la salle d'exposition dcs dernu4res photographies ex


les frires .Ascencio!


1,5 tA 1*15 % .V
et
q


RUE DES CESARS, 57
e. TRAVAUX EN TOUS- GENRES':
o t Bon mitarche excepiOnnel t ,
du PROM PTITU E."a--SOt


nnrn2erce des -Antilles coamse les


s plus cooMIqu


Venlumia ieady Miu; J
Ready Mixed Paint po
Su T'I LIN G "


ent Vertu


Sme~ud urs,

ir Sun Proof


I aunt pour travaux A Fintriet
r Iravaux a ltexterieur.
& STRULLER


116, Broad S r1, New-York


g1


T-3IESE


:c..[.[..... &.


JE III -IE3T-, 0 >


D>,: i ; is ai s rinoore s ci aCten, SW
veL ux a3sorile Iiezts ie m irch mnd iies de
arit U,,es osur r, mirnrc, irmses et. er'iAnts.


io
to,1


CAFE


Place Geffrard,
,a A f. -.


rou'eln, reyoit A Thaqoue biteau a4
toutes provenances, eorsimta t en ,
? ..*


A "icl- d,(-.& pour saUon Miroirs, bfmpe-, tae'x, argenterie
S.e S ,Os'T. :; I''n e;s j TrcotiiinA p0our les p,,l.icies. ToT pour


L.AIz! pousr ('I Ure. r tI-ILb o OuvEc J uaPlit" puUr tafle, t c.
JuI; Lr ents ,i, wnf qIo et ieceCS3Usoire a. (.rAa 1 I.sorime de partr
ut;e muarqjee Grr:ifl -tok ,de hjoux en; liqnidtioU0. .
L?? rEosr;. u s *:i. I, ux so t 5ra g.r'nied. ..
ATTENTION Exige le born de !a aision, A chaque achat de


goid.'Es, i'cnteour a droijt ur.e prime,


++ Ei-RS, pr opr+ + +ire
- -- -- ---- -

,. . .\. .
$N 4V



D E.LA .'.....

etta t+ ut+a u
& ,. ... 2Q + : m .


de


SJawaie-


- ai ha cco a


co -r
. .. .. .. .


BEPRESNTA --DE .A PHHENIIX HOUSE


. ,,, u i -- & d b re
- SO.., i.t ,,1 0_


cla se,


PKEPA AT ON DE ROUTES A POULES EIC T
STAH LISE$S ET I JECTABLE
nrutpoi1o es dt Eau aude mer I .sotoique eo l se tonQ:t


e,'e ie mer quo n .us emDploons, a


au


iare, au diA de fie dV e 1
ps medical I'observation


Mranrgrs :
L t ,,+. *8:^
yc "f ,+^


aouavlae.


jdicdieu.s


me infjIrtacabe doilt re die


h soigne.usemen.[.i


Nous faiasons remarqueif
;e que font les labor i


fabrication rdeente pou


utstel ess vwroyriie.s thdrapeutiq ne~. De norabreases attestations no s


matei'd de cer



++uccs dans


tifer qwe nos produits ot donna tous les rialt

e aiL : Serum Uevrosth6nique
rtgularise ies changes nutritifs; ii a t empIloT a*
k.s/^ ^E*l i.t't-ii^^aAU ~^ i ^Uii -~S^S> / Sfw & *f w-^"y.


a l neurasthenie.


ta LtIDu(a11Iose, e8W


Sm p .
Lw
w
AS, I II ft I I frt*


pi. .GOUT. AGRtABLS...CONSEtVATIOM PAfl AAITIE

S... A i..... ..... .:
*,-ooa w v:4,v mosea Mrr s ka xs.w, we


1'":x: :


ft*~ Bi


aai pproduit dPOSa can
Gacranti purproduit de la canne a


sucre


an n ingrrdie ntch rRnimiqu~


220


: Rue oux ou Bonne-FoJi,


ra duRefour d'Age, Filarlis
1 C < I .,t .<-r- ,.':' do mrt lixlir, 'T "e oqI n i wI fpI, irlt.it ra, 'stt '. hP, O W.".
S es p;,'... :i' .; t .3" a'-iireti ai t(a nft.,t!i Virl inica. "antis & rfux av t i ^ ^ ^
re t a -. :" '3" i "Ue ,t'.'.''. '.' 'r ';r r-"f",''in'.5 :<: t ai. i rijtin, ns (a p.$it./ *
a stt i ho iiatrl '. r,- ; ,os r T J 'p dsai i. 0 chgig ratg.
p. st 'AT.MAXCiL SEJOURNNEVh A rnV S

.......... "......_.-....." ........ .......... .-.... -----......-..-..-..- --- -.. .. .'

.. -e

A nle des Rues du Cetre Fero
.. ; .... .. i4.


n.L U IA


Reconnus par &'


Seuls Agents pour Haiti.


I !


a: gsL.Street, I:-- iI ng stone
i~~ceoi~otjB, o^ i.'^. x i o v i


Peisiol et abre f partir de a dollar par our


an spritcht Deut


~S~P~PB~


I I- .- -,


~e~ad~4~P~~


P.9 .


Jr.,5 C> MJL Kx Cl!- M" CA x


.--a l ,
Z4 lf **Mf


ULM


vv T


. .. . .


9 i.


rx 3L a 13,


i ii


T


I 4 I II


. .. ......... ........... ... ........ ...


EUG'E~1NE MEVS-6,


IL


NOUVEAU


is LESI


DERNIE~RES


les Couleurs


DE LA PATTON---PAINT-COM~tPA NY


dr''~';' ~""~~


2' -
z'E .....-ATI NAL


j 0


-LA-BO-RAT01,RE


so a-a~ Elpagnol.,


eg~ph Spoken,


SUICH


T


De pot