<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00817
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 17, 1913
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00817

Full Text
". :w^ .,,* '^.. ..:. .., ;./ .. .: ... .>.q .:,..
:+").,. .... .. 'J, V.
S*.. .. .... ...:
tar ": .. "
^^^ : ... 4 ^.: : **" ....... .* ." j ^ *
...:.. :^' *''** <: j ^ ^ ^' i T
; ", :.^..: % .:..;. ^.:. .'^^ ',
i ":'w ^ :- ".. *' .** '**Jlp- 'j
w .piy .: ..* *':." :' .: .::: *^ ^ ^ :





,Kd.... 14'. Ju i l 3
.. .o.. .- ..
. ._:!? i : : ." ^ y T



.*: ^ <
x.. ,.


i pi. Aben


Sprt Prince (altl ).* 0. T $ Direci
Direct

L. NU RO t CENTIMES
-" .- -- --- .. .
.. ---- ------.--- -----; -- -- ------------, -- ---.. o.L ----
; .
"Ap ".. : *' ':


, PORT-AU-PRINCE: Un Moil,a...,. 2 Gourdee
PROVINCE Un Mois.,,,...2.50 4
&TRANGER Un Moisa,,,, ,,3 Gourd


..... ..........
,:.'1 "" t.-gfte e ~
'^ ^ : ^ .\ ':1!' .. ...
..sf ~f^^N


A-l i t ,nAe V, dana les tpo ts, (.es ports, par leur ys- !
..."ti. ."e d'daduation, crernt des hommwes
a cee do oratel mfprnet Dril de vole anx Irames courpgbux at foit, td solonta et d'lter-
BERLIN 12%-Les souscriptious CHIsTuANIA 12 Le Slorihir g gie, de m hode et de dIiril-ne, ,r fiM T
aunouvel emprunt irmp6rial et a adopt,, a I'unanimite, le pr ojet erat I' i de corp, e'e- e l
" '% be.oin de ravailler an sucrce', de 1a rt- i
tirusseon de225 milons de marks, (e iM tEndant (donner le droit ri
6mis en obligations. de A o/o A de vote aux femrnes. c g
97.A0, ont abouti aujourd'hui A un 9a me Cnl E ga So i e
rsultat moins satisfaisant que ce- !Le -Conlit ierbo Bunare Je ou-in. avec u-ne joe fn hn
Iui du dernier emprunt. 'Vers ieniate par 'arbilrage e t j ai i bois d. tou t
On estime d&s maintenant que ST-PtTERSBOURG 12-La Ser- Ige diputer les. rt mi8ers efdita -
-le total des soUscriptions n conu- bie et la Bilgarie ont decidA d'ac- Vous svitz qu'on roCmme airni les tour [
yrira que 40 a 50 oho du novel center arbitrage de ia Russie. roi spofafs nrelyk..e. ,
emprunt. On attribue eel 6chec A BELGRADE 12. Le Gouverne.- (Aas en 1895. 1 avas alo o an5s,
la situation d6favorable do mar-' ment Serbe a envoy une note au ce)r aiu RC (rdaif g Club de dits. d
ce), j ~ista 0 UPr( mie r de cns le,,dits.
ch6 d'argent, qui se ressent encore Gouvernement Bulgare proposant J'etais pris, dts cette dpoque, d'nt toit
de l'effet des recettes et des ira- que les deux nations dbmobilih amour pour les spoiLs s ihtique ; e at
^portantes missions, sent 3/4 de leurs troupes, qui di- dejA, mes camarades de college vo
i source dignede foi, on rap- minuerait la tension exislante, et i en motun th ee bi plant, u" ti
porte dans les mitli"ux financiers tde faciliter I'accord entre les deux a Malge6 mon j rloe ge. quelque chose, b
:que le 'Gotvernement a recom- Gouvernements. cependant, choquait m0on esprit dans b
mand6 aux grades banques alle- i e Cholera sevit t'organisatton de ceette fe, et j trou- T
andes de no plus mettre d'er- e olra svas fantastique et d'uine eraige in .
.re rangers, en dA la pari Ies treapes betares cou.cuence Ie pregramine trop charge i'
Q 'pW agunes raion LONDRES 12 Une d.pche d de ces reunions, an course desquelles fe
raret6 de I argent. I malbeureux ath' ee devait pour
press de Salonique dit qu'une triompher, prodaire Un effort presque t
Matoe g 6di d c s v.
g.. .,- grave epidtmie de holera sevitl suithumain. La meihode y tLisait de
Mue se ue nt.eatre 'Evspage parmi les Iroupes bulgares de S-. .taut... V
.... .. P--p .d.s- *N"rs.dab- e d.s -a S." d s,(.'e.. ,qu.4. .a- -disputeiati pen-. R

a i 2. Le soultvement La population civil de S6res est anr es. x rs a de Penteto, com
des Kabyles dans la parties nord du egaIement alteide, pnrenas l.ite prog.amme suivan Ot mah
SMaroc, appadenanlt la zone es1 Les Grees present des dspo- escrime, gymnasique, tennis et, par 8
pagnole, prend des proportions lions pour emp&cher le fleaud en- surerott, un match de rotibI a
formidable. vahir laur territoire. Ce "mps qul semble t "A vieux n d
._ _d.-_ta que d'une quiz tine dWannees set-
Les positions espagnoles pr&s ---- .... -ement;e dpuis, la scie u e pa s r il. e
de Teto0 an ont volemmen d'elle-mee a remplac6 routes cs er-
taqu6es, i-Jy a quelques joursLes reurs par une organisation methodiqjeo.
Espagnois ont rbussi A repousser n La meibode, dars le sport 6tait doc
s assaillant,, mai eurent 22 Itues nee du jour ou I noma comme Ia a
etM.- b1 s f En et p- d ........... i re mal, a 6te j rge suseeptiblh d'dlevavge
e t.... 1 b 16-9-3 6-8 .. En ces temps de lltes intenges, cest eomme une plante est susceptible de
Lorsque-la cano nitDrey ( Gen"r une vAritu evidence, un axionme, qu un culture.
o.i oncha. S &choua pres d'AI- pays vaut avant toutpar IIducation que L ascierce. de son co'e, eludiait le
-bucemas, les Kabyles s'tant aper. ron done a ses enf3nts. boo fonctionnernemet des ougines, Itac-
Sdesa position ri ue, ouvri Quelles que soent la richesse de no-complisement de ces functions d'ouI
Sde s posionrique, ouvri tre pays, la vigueur de nos muscles, devaient resutler les r Pg'es hyg e a
rent un feu Violent, tuant le COm- la vivacite de notre intelligence, nous e e science physiologique toute
mandant el blessant un certain ne vaudrons qu'autant que nous sau-1 prAte a la protger cotreles erremnents .
-nombre d'hommes de kquipagsa, rons profiter des resources de noire de el'ducation d'her, .
a: sefr. ent de capture le na- iso. aSavoir utibser, disat le PAre Di D or. ha vie pbhyiqu devenait
I.sse.orc;.rentd el n don, est une science et cela ne simpro u;ne vr ie science a. bque Ie on pouvUit
Varit* d- I cn ni e vise pas plus quen s'improviseutho-w donrer des Agles, fixer ue to ihode,
A !'arrive de la cano-nnire a. r j. prescrire ure education et on entri-

l es agnols firent sauter le 'Ge- titit, rare, des terres si rtches... qu'an La science et I mtMhode avaienti
.. J l 'n ALtha r er rw- sufitA y fire pousser les reee{ tatrtaphi; Toe; sports devenaient en
.. .. .... -... tes plus vigoursuses : ee soot ls vastes honoeur et de-plus en plus florissant. d "
Einpas ne riio-dun ora ia valie des Troiss-Bi- C. HElNRIQJOUEZ.
.vires, Jo bassin du I1euve-Arhboniue; ___..." "" +-d.+1
T.cdan emdera.q *e e. lea plaines d Cys cas et do Leogtne; '"".- .*...*. -_..
: E am.uv Oeam HisistePe Rtmanones qu'un humus noir et 6pais recouvrs, och A. 1..
: In chefs r "publicains Azcara- Ia moindre semailtte fait surgir de gras- A


te et Alvarez ont promise leur ap- ses oiissons vertes. MatleureUsemeet
dtre pays marque de m ethole. d
Pui au nouveau mini~stre Roma "10 Curdial R'
p.ui,, nouveau ministio re Beomt a Nos ultivateurs ignorants, inhabiles orda e erc e fie! a
ones, don't intention serait d et paresseux, ne saveit pas tirer part Port-au Prince, 13 Juin 1913.
dopter la politique d6mocratique doe cs contrges,.qu pourraient nourrir Mes chers amis, Au 1-ndemain du t
-inauurte par rex-premier minis- tout le pays t feraient de iotre terre dsastre inoubliAble du 15 Mai qui est de
tr^e a nale-as. la terre promise. Les Haitiens possidernt venu Ptapper ma vie laborieuse, je ne m
iPhriWage e plus riche quo pisse '-C eroyais pas pa qu'l t rester en moi la 0
I: fors. pour ie )aree ver, mais its ignorent encore lea res- moindreparcelle dl'nergie.Et mime s'd" av
^.-'MArniun .l--. D'apr6s les der- sources naessaires pour les m, ttre a mnen resterait, demaondz vous quele i
nitres nouvelles reques ici sur Iat-. profit. A cette epoque de late, da s lt ivaive, opiniIAre qu elle soit, tlien- ju
que par les Kayles, Iorsq a au d'une Aduation mthodique des drait ap:As Un ddsas-tede cette 4tendue pt
taque par ies Concha y orque a homes, cest un capital qui doit, im- et de cette soudainetd I o
re Concha m a produetif. Qselle aide trouves? Quel concourse gi
Se,30 homes d'6quipage furent it soffit, cepentdant, d'un peu de scien- attendre? jo
Mgs,. en d'une m6thode clairvoyante, d'une Je vouW le confesse, j besitais, allant ni
SDesrnntsors onet &t envoyde o education rationnaele, pour provoquer de 'inoc:tUde tu. dAouragmant, .la
ua 4Tto croiseur ce r6veil. a and je lus ur les quoidiens de la m
....Uta a loa et l croisPeu Eduquojs nous done, 6duquons nos Gapitk les1, dIVNantes lettres pir les- j
leina Regente ainsi que le Pe' Enfants,- os i le seul salut ,qutes vous aisim renaire en moit ui
Slayo t quutt6 1'Espagne pour lea A vrai dire,&dducation est loin d'tre S I'ephanoe de votes et moyen do no- ri,
U ux marocam so uine simple hose. Pour apprendre aut lore, reataurer 1avro ameaotie dana dd


prine Ah deux ntans d4 toots feriveur
d votre eaur et de votre attachernetEt
i rm perionnn e t A6 aron wV5re. Anst
imatNlr e c~pitfa contsiderahle qup npi
t:rd:A 6I mwebiir t rawtori ma o!re
t.. pr' imtMin imnlde eopn lr~6snt mue
'i is pprt ea paw r id fDtrichI rre ( 'u
oi o n qI 1j1or) I r iche ( tunifiH eI fa J oc -
nents cinmnntvegraphiquen, na iowttj
mI'gP a %iipSfpa iion d le mia smalle def pectacde que javain pri
ant Ie prices 4 pontruire, eo memn
loyant zxoi'rmeme crtmne jrgnrihur,
omrnenard hit conmfle enrreprunoure
oire roeme corrr ouvrierd je rfe
muisn snen jeman4 par vor gCneumaes
rharen. Jo vcub ed n devraU one
tlepnelle et infine trorinaiHCCnce.
Sous Fimpulnion de voI Oetter suog-
etvesr. j'Ui en A a reser, Ces jourd-
I, a It Chambre des Dlpete4, oue pn -
tion qui. jo espre, fera iobjet de sa
ieiileure attention et do son eatiree
inveilance. La peoniti colmporte en
Abstance, la demundde pour le Ci 6ma.
Whi re d'uu subside de 20 000 dollars
,cessaires pour un.e r-6dification d
eth'issement en ciment armu6 et en
er. Ei retour de cette advance, le Cio-
n. quiI change ou non de propriJA
aire, restera, tout le temps de s3 du-
e,. g.geg, sous le conn ..... d. pu-
oir communal, 1a verser A 1.t Qcit^ ati
ceevenw Atijre4 dr0it des pavu rn
1,2 o/o de son revenue net par an. Ce
u t Ame qui, d'aprei mes aeatOs -Is
Iuq rigoureux, m-ontera au cbiffre de
,000 gourdes,devra etre distribute par
Commune aux hospices et hOpitaux
e la ville.
Je ne finirai pas, mes cbers amis,
t. V0 ou3 dire combien graade est ma
onfiince d,tn& la Chimbre des D'pu4
&s. J'esp6reque son vote, en fiveur de
a13 demaode oe tardera pas a satisfaire
u vCcej general que vous m'avcz expri-
me. La sympathte uuanime qui m'en-
oure dans I'Assemblee meme,Im'en est
'ailleurs un :cur g rant.
Je vous renouvelle, mes chera amip,
es sentiments d'inva'iable gratiudie
vec lesquels je demeure.
Votre bhen devoue,-B. A. RoussEgA




Anecdotes HaiAen es ......

Le Ministre des Finances (du Pri-


ent Nord A'exis, Aouvent aux prisea
vec des diffieutRs Ii 'ancieres, au.. a..
ut du Gouvernemeut, eat A repousser
s assauls doe d tuts personnages don't
s moindres visdes etaient de soulager
cailse publique...d pead'argont qui
y trouvait. It avait a pine flni de so
ebarrasser d un t assailant t. qu'un
utre plus pressaut surgis9it.
St matson, son minister. sa voiture
aient priM par les visiteurs : queman-
Purs et reclamateurs. II Itait poursuivi
ime la nuit, come un malfaiteOar
a ne lui donnait pas quarter. 11 en
vait perdu le boire et le manger I
Le piuvre hortme qui avatt mend
isque Ia une vie tranqmille et ind6-
endante, so trouva come dans un
lragan. I so cgbrait quelquefois, re,
mbait souvent,avee des mots pas tou-
urs polis. Les assailants les plus te*
aces le preswaient de plus en plus el
L-dcchaient, en-- rep-nse h sos gron
ots, d(e mots encore plti..4. gros.
Un jour, [un des plus aufdacieux,dans
ie discussion, on arrive jusqu'a iniu-
er ga mnre qui u'avail rin A VQt
AD la iwuejion,




.,. .........- -. ..


.~5$ 22:


.


Tous les jours des scenes pareilles so
renouvelaielnt,
aCtuhygoctle w arriva nau paihs ma
lioUn<,, lriieux. exapp4,6. Le Pr(&ident
lui en demand In cause.
/Is on injuari' n In lre I dit-il.
Que vous of) its done dit A I'pgard
de votre m6re ? demand le PrN6sident
avcc malice,
i- 1s m'uut dit .. comme mta mre!
Mais ce nest pm ,in injure.cela )
En ra! ;,(is, non ; mais en creole,
ouiL
Alors, ilb4 vous ont dil ceta enn..
creole ?
OiA, Pr6sident, ils m'ont dit...ils
m'ont dit...
Quoi dore-?
11t m'ont dit: Chrysocale, cou
I)manmn) ou
'"Ai ie besoin d'ajouter qu'on a bien ri
ce jour la au palais national.
8. H.


INFORMATLINS

Or Am6ricain........v*327 ,,
-H'-

Le Grand Corps a d abord d pouilIi
hier sa correspond",,ce.
Le NIMiistre (des Finit ces, par une
depeche, annmoncfe q i it exiecltera la
doulek h 'dec siotl fin Sctnt, relative a ux
Ituteaux des ArchivP. et a 0 diptlt des
rapports des Commissions d'efrets ar-

Le. Seeretaire d Etat de 1 Int(ri>ur.de
son co6e, fait oart dans une nouvelle ide-
peche. qtie I'on derira au Commissaire
du Gouvernernent en Ca4'sa'ioT..sl;n le
Io a du S Citl, por dtues isir la jiuri-
diction e des Ckyes de I'.-f iire Id ujour-
nialiste I Jeain ,i icqute. IllOe .se a d f6,6-
roe au Ti ihunal de tPort an Prince.
Le Secretaire d'Etat des Relations
Exterieures Or voie d'autr:?s pieces do
doss er de I'4tT.ire Peters.
Ensuite, Mr Morpeau depoae on pro-
jet die lo sur la Chambre de Corrmmerce
de la Capitale et I'org-nisation de cette
Institution.
L'A Qerrblee decide d'derire aux Mi.
niitrs des Travaux publics et de i'lns-
truction publique, anfi d'iatirer leur at-
tpniion -ur la cotsi uction de d Ecole
E'ie l)Dubois ,ue du Centre), don't les
* iravaux ne piraissent pts .rdpondre
aux conditions degarantie el de soli.diid
voulucs.
Le sPranntu r Lbdrisson drmarnrde au
Grand Uorps d &cnre n ms ..ge a la
Ch imbl e pour la prier de presser l exa-
men des comrptes des cint exerrires
hndgetair~i en nluDrahnce de 1d07 a
1912. L'Assemblke adopted.
Permis d'un mois est iccord6. at; s
nateur Nlorpeau et li s ance est levee.


Gurrierd deacmfel o


becondite. Unrlait curieux s'est pasr.
s recemment dcns ]a section de Fo ds
J.)e,-NcI.a Matigot. Unefemmedu om
ne Mme Villus a rni au monde d un? seu-
/lcouche qu4atre eif'nts Le cole le pins
strange, cest que le emne erifaut cs.t
venue au moncle huit jours apres IA nais-
sance des trois premiers.
Malbheureusement les nouveaux nes
n'ont pas vecu. Jrcmel est done une
II1.gdad une citede merveilles?
Zombi,---Un annonc-it Ia semarine
passe l'arrivee en ville d'un zombi bos
sale. ma.s t.an zombi- reel en c.laiir t. en
os. qui ne vouiait pas, cepeid 4,t.a L'her
Sun ,ot...et r( fusait tout&. routH iure.
B.d uids et curieux de toutes les class
ses se pt easajent aux pores du Flteau
die i Place pour v\oir cel atre et, anrge.
NotrA mabheureux fut envoy do Ci-
she A Priate. du Bureau de lh Place au
Tribunal de Paix et eifin I' l1pital mi-.
hltairoo Ion promitde luidonner beau-
coup de... sel.
N'est il pas temp' qu'on finisse avec
celtepiatique de promener de bureauen
bureau les zombis ou autres victims
de nos croyances superstitieuses trou
v6es dans les bois ou ailleurs?
L'bistoire est qu'un jeune home
noimmn Georges ayantLte voler un pain
un soir sur uone len6trept surprise et
rou6 db coups. Laisse a deux doigts
de la mortil se rendit a Bainet chez une
de ses parents qui,ayant six son altaire,
ne voutut pas le garder..-.-La bastonna
de revue avait 6t0 tellemnent rude. qu'il
en avait eu la filvre. En chemir? ii lut
mouille par une forle averse. Le d.lire
suivit la lievre et i all.:aLsecoiucherdanst
lee bois.
Quelque temps apre les paysans qui
!'oe trouvirent dans un latI d'hebdtude,
be ptuivant Irer UP tot de Iui eli vr-


yart son air gar d,.cnclrent de IA quo
c'ltait"r; zombi dflerrd onu ehaipp6 doe
son) bigne.- On Paomenia u chvf de Io
Section qui .impreeal(b I'expndier ~Ia
village.
El voilt comment on 4crit I'histoire,
FoxNaU SAWiA CFi E
Echis d lCa-H3iiine

Le grand Avbnement par ici, c'est la
belle fite qui se prApare pour le diman.-
chie 15 couraitl en hommage Oa Prd-
sident LM\ICHEiL ORESTE,. par le Conseil
ComImunal.
0I dit que Ie GOterinment sirtia
repr6sentt par Pun des Secr6taires d E
tat.
Ce jour sera inaughure la passerelle
de la...place. St Victor;. Beaucoup. de par-
rains et de marrain"o.
: D'autre ptrt, le Smes r va- ous rd6-
'...er d'une allkchant&. soirde. Vots en
aurez des nouvelles.
* e sott. 1iahs: ?t4j OffiJttar
nave et Mr F. 1. Caiflle.- Meilieurs
compliments.
11 esit n6 one ifle aux 6poux.D. Char-.
les Pierre. C'est la petite Marie 'Thd
rese France.- Tous nos va(iu de bon-
I heur.
N Nous avons ulne nouvelle society
sportive. I'Athftic-.Cub,d1es rmieux co0tn.
Sposes. n ivantI el k bo0 siiteeCCO
La session criminelle est ouverte de-
p puts Iunri diernienier. Environ unte pqui t-
'zine diallaires au M t.ble.u; ceAt promet
d etre intr resi.cit. Vous aurez ties ren-

Des iiomin.tions ne m-anquenIt; p1as
de cei cotte-Ci.
Notez Mr Emmanrue Toussaint, jope-
"st)ppl6tnl au trithinal de psix rdo Ct ip;
Dircius Pi tn eL D-.rcias Reo, gg$, judges
de paix de Port-M.irgo'. t lu Q.tjrler
du Petit Boemn de Port M Ngi t.
Nous aveors perdu Mr Carl Davuivier.
Syrmpatthiques condoleanmces.
11 Juin 191-2.

Pourp Igs p0teux
Nouvel Inspecteur


II vient d'4ere nomme un nouvel Ins-
peceur des Ecoles pour I'arrondi.se-
ment des CUteaux.
Le choix do Pres'idnt de la Itpu-
blique s'est por;esur Mr Julien Drias,
qui a laisse en ctte Capitale on e-xe -
e.t! souv.enirt...par...-..y.y.mpalie de son
caractlre et ses bannes etudes classi- '
qies, t.it aSt Louis de Go z 'gue qu'au
Pctit-Seminaire.
Mr Julie)n Damns replace Mr IL,
Fouron, don't la mise a la reltrite a utd6
dccidee par le D6partement, pour cause
de maladie.
Le iouvei Inspecteur s'et g ge Sa don-
ner ur:e vime impu'sion a i question
scolaire d iis sa julidtction.
Nous lui souhaditorns de rencontrer
un bon croncours, en lui adressarnt rnos
cordiales [elictations.

A DOs Abln s [de Port-d-Paix
Nous lieir donnons avis que c'est Mr
LEUON Poux qrii est chirge dorenavar[i
de I bgernce du *Nouvelistes a Port de-
Paix.- Nos clients sont prias de s'a-
dresser ai ses bons offices pour tout ce
qui concern le journal en celle vile.
Nou, nous e-npressons d'adies.er,
ivec -Wos meilleursTemereiements notre
cordi4I hommage a Mr EMMANUEL Ti
PIIa,.IN doat.-la gesfionft.-a ete parfaite et
duquel nous -grdero's utie inalitrbAle
gratitude pour le d6vouement impee-.c.,
bee- et desitdaress qu'if a conslamment
apporte a'se vir ai 'inieux no fbs rter:s
a Puort de-Paix.

Secsdo dMli llgtnIis
Nons apprenons avec plaisir que Mile
Lydia Holly a rr u le dipl6me de Saint-
Paul Norm I and Industrial Institute
aux Etats Unis, spria avoir achevO en
deux ans les course de comptubilit6, de
stenographie et de type writing,
Mile Eugdnie Pauline HolHv vient de
reporter le troisilme prix dans un
concours inter scolaire dans la grande
villa de Jacksonville, en Floride.
Eiles sont to.utes deux lilies de notre
ari le docteur Alorzo P. Holly qui.aptrA
une residence do 12 ans aux B'bamas,
se fient actuellement a Miami. Floride.
Nos meilleurs filicitations....- .
Nominations
Aux Cultes
_Bar -cmmission- de StrrExcetenl ei'it
President d'laiti, notre ami Charles
Alphee Alphooe a 6t6 nommd compta.
mte-payour au Departemaut des Cultes.
Noua sotmmes debj persuade qu'll


. ... ... "...- ......., .. -..-,. .. -. ,_-- .. ....-. ....... ... ... ... .4 ... ..:... -


saura justifier a confbnce que Son Etc.
aac he,# m ui. .
AlOme W D parlement, Mr Alkxiul
Sinat Victor a 6 itl tti6, hier, chef do
bureau. C't on hureu choix.
Le nouv'C.u ohf de htioreu a daj4,
danst'Ad mirostration pubhique,donnau la
meoure de ses brilantete opiitud a. Au
post (9ti ui e, t cofti il siurnt mttre en
otuvre les belles quialtts qui le diatiu-
guent.
Service postal
Nous appreons que Monsieur 1Uon
Cay'i'd a e omme ( diiecteur de la
Pose ide Port de-Paix.
-Nos metlleurs compliments.


A St Antoine
La jouroAe d'hier s'est pa~ss en ui
vral pldrinage t bt)its Bdrre, de
I'aurore ,ru e, puseule.
G est dibord le chanojne kin quri
dit It premiere mease dans la chipelle,
frequemtee dont Is ebords' mAmae ront
remplis et qui resplendit d illumi a-"
tions,
Vxrs 7 h ures (fit c(61br(a la grand'
tne ;, p r I ec It ioia ie LYvasteur. -
MN r Con-a, y a~stilt .ita a o,1 t 6)o.
L, int H st .is nt sermon a 5t6 protron-
cA par to Pret, U hiot.
Le soir au s: lut solennel comma lIe
mann, des ma iris feminioe l Eoujmrs de-
voutes au Sta-l universal ide Pu.loue,
recueileaipnt racie.tseme it: anx comp- ;
toirs i'ubtol poor ItA petite et C ceIbre
Miai)on dce )D',


Simi '


aN ........a
MortalitA
De SIut.-Marc, eI iitrri4e t -
velle doe ~t.,mort tie MNdiame: V"t.ai.
chemrond Cdzeau, ado UHortense fG
NoUs prMsenltanw a sa fmieig
pahiques condoanc.....



CVest aujourdhui[a t'nivei're."
mort de Morwa+y Duotlsy.
A Port-au Prince en M:irsi8 0
rut to 14 Tuin 1912 Ae dI e 6 4
Ap it. avoir lit do brillnatesti 4o4
1 in ttiuon Trichel, it we livre au .i
mn)rco.
II ine tarda p's a devenir un dealr
uniers comptubles do cetlo place TI1
A tour, cisier des indsomn Goier y
MaI.ay Dbiosse, 11 so fii remarqw.
par u:, competencep, sa rgularitd et
probite Avec la reominanw i di ai
M. Chirles Miot, il devint le t.issl
principal do la It inque N tionale d'"i4:
ti, lors dO sa foundation. It occupy a 1t1
ch:rgo pendant 26 aus ave e Mt pui
faite digmle. Lo. deu; proc^ !ra6 t i,
tiiats qui r6velrent lea botea deo te
te B inque. d tiontr6tent la nobles* l.
son caraci6re.
latriote convaincu, it pli"tit biles.
Wtre de son Pays au-dessas de celaidis:
sa f mille. Bien quil fit Aocoree n m sure da continue $se aerviceS Ig .
etablissement, il fut mis A la reirailt
lorsque le service de la Tt6sorerie rie
retire a Ia Binque.- Apr6s qu'ilftt
oblen u richirge r4guliere tant del:
maison de Port au Prince que du Si.t
Social de Paris, pour Ia longue gestie
des griatds int6d:6t qui lufetaient a'
.1its, il se retira dmine a vie pri"ve
emportant-la satisfaction da deitef
b'ement accompli, .
li mourut p..uvre, le front pur ..et nii
lbzhe. A isi les journAux sadlurentl i
mort en Lermes 6mus. Sor sa tombe, Is
Senateur Biussan prononvi des paron
alioectueuses. 1Me Benolt parka coOe
'W- -- ?'. 21 .. .. A


Ladies du sezxe 16m


doe. -Nous QVOt donn4 bier;trti
.programme deg vueS enotilel
quitl fer d4rouler sunr oerd Pi
Ba erveiller l'ausiance q4i nO is:M
ra pas i oete in4)ressaite repe404
ti0oa *i


A ]Sa- Bl A.it
N. D. du Peroetuel Secours
Dernain ma inle J Pel Air setr en pleine
et helle uil,'i t ion, pt'0r solenniiser l i
fete de N. D nU PE:PT'rUEL, SEc(OURs,
i 11 y aura resses a crtte chapelle a
5 1. 1i.2 et a 7 henres. 0) e tlen ira
S'orchestre de% Frcres et lt schota de
St Louis de Gonz gufe.
Comme toute Ia v, religieuse se con-
centre ce jour a St Frar.go?, 0it 'y au-
ra pas de moese de 7 heures ii. Ca-
tthdra e, cu a 8 bh. 1; sera dite une
m sse bu;e

hL aMUSIIo du Pala3s
--, Prochain Concert
II rous revient que 1a Musique du
.Pais se propose de. donner in grand
Concert 5 1:i popnl,,tion 'sons e pairol -
nage de Son Exe. le President de ta R'-
publique.
Notre ami le mridro 0, Jeanly nous
p d )IonInera ceLie 1nAdiscidion,) qu i va
I etire en joie le public i friend de
ses agre.Ible audiSions musicalss,
Fix z ha te, O.cil-us I


-- Gynologie

N.-us somnes heureux dfannoncer Chiu Le curettage dea ma
aux amateurs de musique d'art, que Mr Chire e. Le curetage de pa ml.
Ludovic Lonmothe (ie nous avons si trice fit et refltl, no grit pa .
rareret 'occ.oo ene e en ienendomntrirsn, -mtritQ
bine, dounera irnce-isamment en vileete il salpirgites, cellulles ibiifetis
sur la demmde dA nombreux amia, on sIJriliUde Ca fcunme'-' En euleuer
concert d'art 1ont voici 1e proIrainne
entamer an org ne malade: a tri.
Premiere parties te, ovaires, tubes, salphinx, A part lei
Plo aise Maittire Chopin sacrdiaees rune toig le convaleeeO0 l
'ileue ( eLudes ) Ch imita ie et les dangers d infection, dh morftb,
Beiladeeanes de Carnavt. Lamothe gie, 'arr i du eeur et autres inhrea..O
V.ku d'amtour M.-ke-w ky a ces operations sanglantes, et au l1.
Etude en ut diaz. C.. oiu de guerir l'organe m ade, c'esthltN':
Rhipdi Avene S. n element sub ituefr d la femrnme Wit
Deu.: mne..par.t ie.~ m- i.rrd-ddia ...... ...-....
P--ies romr nti4ues Lopi emer -lectrie...-Les traitementsl
Tneine et Variations ... Cheilthe rd _.qes grztsenht.omplAlem.l ,0
Che zo Beethoven -tions, infections et infliurmmtions,.i
Premiere rencontre ; Pome turneurs, polypes,d.pi.ce.msotah6
.erolique .. .._ Grirg ragie irrdgulari6, b6ralgie
Au'refoi Lamothe pwe, doulers dai ventreet de(a
Danse Esp-gnole Lamothe L tElectriciti touch& ia miladie-
-- les tissue des org rnoes, 1 o4 les (M.
iPariia -Th entr et lachirargie noe pUY O :
attended. Cs traeaitem catriq e
Demain au Cercle Bellevue nicologiques soot faits sans violelW.
Nous rappelons que remain, t 8 i. sns Jouieur et s'in tes s)crifis4 eIt.
1/2, la t:onpe done une soiiee thId. d ingers des operations chirurgicatf
trale avec La CGi;ale che: les Fourmi in s rotablissent les fonctions naturC81:,,
et Thdodore cherche des allumettes des organs de la gdndrationt d4 la f
l'entr'acte, auditions musicale, me.
Entrde: 4 gourdes. 2 Cure radical Eltactrique d s
Mmtropolitan-H tel morroldes, traitement rapid,
Ce- soir, cinma et spectacle concert doians terangr :
avec le concurs assured des meillours .f. Traitemen gyn ogi
artiLes. m N,.8. Traitemonts gyndeoog$
Sdetre une gourde Electriques possible A domicile, d.
-.. Conditions raisonnables.
S- .Pan_ a ietal-h4t4r- -. -~ l-taEbi.semeut.-d-r t avaB.--.


uiu.. L MUU.IIU Unique dans le p 1 *"
R Ippelons aussi le magnifiqae ee i ,... R ..yns m ,a,'
tackle que done ce soir it H6tel-Bet I8I t E y ., -s
v.te, ;t k Chae: ODugu6, sous l haut bratoire et pcutnald ot.fw
. patronage du P..si.dl d la Rdpub. I 1 ktM li Mfl hU w -
. : ... .-- :, : . .0 .0. :. ^ .w : .. .. ": . v i .. .. :


.. %;-=.. :


I%4arlage
Nous avons reua avec plaisirle f
part do prochain marigo de.Mils A
Doyou et deo Mr Abther TiWa.
Li bhi,6dieiion nuptiale leO
donmie en t AIli.ie paroi'giel-J 44
mie It6mardi 17 do coutamt,
Vceux de bonheor aux future d6n


7.


f


I






Steprasetant du Coni do fabrique do.
Ia. Calb drale dent Duplessy 6la0 Ie
pr~tidevt.w-Notiw envolonse cet hon.
vite homime le salut d'ootre tombe, A
l'occasion de l'a ivteaire de sa mort.


JlBibllographie
Vient de paro tre:
LUs CkA1tMONIAL (oa FArt do parler en
public ),4e Edition, en 2 volumes, com.
pregnant 300 A4locautions, VDiscours,
Toadsis Eloges funibres poor Associa-
lions, Banquets, GCrdmoties publiques,
comin.', Cooonurs. Conferences, Coot-
g.s,.t D.. 6s (70 logess funabres) Dis0
iributions de prix (S7 dseours), Elec-
tions, Fate national, F~tes publiques,
Fates scolaires. onaugurtions d6coles,
UMariages. Notes d'aigent et d'or, Prix
de vertw, Mfception aes autoritis: Mi-
wistres*, Gownnemurs Provinciaux ,etc.,

atteq', ^ Synlieat, etle
t e 2 votoesc contientent les teWIes
deo Alloculios, Pisaours, Toasts, Eioa
gee funwbres qui out A 6 composos par
ties homes don't Ie talent et 1'autorit6
ont confacr6 la reputation.
Souvent, ecs alkt cuons pourront
Atre prononedee textuolement ou avec
Sde ige6res amodifi nations nkcessites par
\ le: partivui itd s oc et
v .<1jour.. tiles evi*eroot la peine I
d'iine pr6paraion lbborieuse, serviront
d: tmod4eas poor It composition de Gu*
jets aalIogiuesctt dontnetot t is no ent.
der:- ir et -de parer come on doit le
fair. '
Prix franc, soUs pli fermi t recomn
made, des2 volumes 6 fr. 60 e un a
mnanda poste inUrnational,
Adrean r oumt la corres ondance par
carte postage. affranchi a~- 0 fr. 10 on
-par fetre franchise A 0 Ir. 25 &
iUoN CniNON, publicist i TawOviLLES
(Noi d) Francet
t..... n Sirop
Je viens d ttra radicalement gadri de
ba grippe et de _im omnia.. eete der-
ikre so tout, don't je souffrais horrible-
Sment par le irop Dioitine GoaLdnole
de &M D. CLBMO>rT, Pharmacien.Aussi,
jia vse iesserdi I Ie repercier a lJt
s ouhaiter boa smoees.:: -. ..._- .
9 b..-acci.,.... 7... .... .....v^ CA ..a..__
S RVIwron A.CAMA8t

Miadaine e Kolbiornsen. Gustave
Kolbjornsen et tous les autres enfants
et parent- remwrcient bieh simeere-
meritl tous les amis qui out bien voolu
leur pr~ter uno bienveillant contour-
|occssion de 1k pertede ieur ure ch~re
't regrettUe Yoniia.


SaociEte Astronomiq ue
it Msloaol.oazgux DR PfT"-AU-Plttwc
Otervatiogjfail es c main d 7 hras
PVreeio baromwdrique *O .. 62t' 07
T". emp- ifirei tombtrewt,'..'. ". 25 7-
lBumidith relate on eatmitmes... .04


Tension de la rgpeaur..,,...15m/W8
.Direction dn veort ,,,,, ,,: d 70 ESt
N6tllouittCirro-stratus, curom straitus 4
wPt o..*. ....... *. .* a S *
Maxia um d temnpratuar d'bier 36' 4

Loter du Soit .......h 23.
SComeker & ... ,,,,,,,,, 6 hres3
Couch&r 6 ............

ferie i Fer avpriene
Messieurs les Membres du Cercle de
Portsau.Prince Rl ovaOg& on. As
aeblte GE.. trale GIe s ndi 16 Junin
m'f4,
En cas doe non rnjorit, fa second,
rEouniou eera poor le mrnrdi 17 nin, el'
la troisibme pour le mereredi 18 Jin,!
tOuIjOuS & la mom@ heure..


qui- rapportera 1a Mit oterie d
Mr:$_umanu, iue du QOuai No 35 eon.
*.rouhseau de efs --quI a perdu hier.
tans uan automobile. .


ta PrIaidente a etes dames .du Con-
seil de l'Asvociation des ueiMennes 610.
ves de Ste Rose de Lima out I'honneur
de prdvenir -le AsEocid'eO-qtl pASem*-
bi6e Gn6trate renise 'da 6 mai, aura
lieu mardi prochain, 17 Join.
Portnau.Prince, 10 Juin 1913.
4a : t air: '


, .*..*.*. '.* .... *.......".*'..*-.- :...


A A loter .r eBrnlor Proph te
Angle dt Aveuusyer &rhritehE .l
Une grande maison hauls ayint tou yra pr6'taire eW Ulhsc O'grman at Vaudreuil
tes ses ddpendancep. (P, G ,) ,,
S'adrouser au Nouvelliteo. A Itonneurd'informer lo public
A. Vtendre et ses nombreux clients quo du(
SAux Armes de Paris au prix de rant son absence, Mr Louis Pro


trois gourdes i'ouvrage de M...ArarodN
MaCHL*: Salomon Jeune #tI raffaie..
Louis Tanis '.


Pbble, son fils, a la direction de se-s
UsJines-el sa procuration Pour tou-
eset -q c t-11,01


S p dsnoA tconques.
u ier des Iegirun Jubi La venle en gros et.en dlail deli
ses produals: Scres, Rhum, Ta fi;l,
KaiWsers findet bein Kaierhch euts P ui Sures, hu, ,
chen Gesehaeftstraecer in dessen Pri. alcoos continuera cornme rIOjoIrs
vatwohnung (Avenue Turgeau 1Hau s Ason Dp6t de la Rfue duCentre,N'
d'Aubignyl am Montag den 16 Juni 91 (Maison Vve Labore).
von 5-7 Uhar achmieags ein Erp- n.flYflimm. ..w U
fang statt, Die Mitglied der DflsR A fe W i o h I l
chen Kolonie werden.. hiermit herz.' -Gr e .:. ,
h tdtzui*phme n .. .... 1' -0--- ,
.| "' Les amateurs so informed que
SPer ;eutseheSchulvereine b rifaiu la tiste du lirage du 21 Mai derner,


(IUM.1501)Mno beehrt sich die
deulsche Itolo-ril aniadsslch der Kai-
ser .1bOnla umsfeirr amn Sonntay den
15, ds, um N Mir mortyem in den
RAummen der doutlchenNhb i)


est arrive, ainsi qu. den Hbillct pour
It tirale du 20 J/tint courant.
Dau tirIt du 21 Mai, plusi.'urs
lots venduis ii ont qand i 100 dolftl '
'Fh o151 '


I sera ii vers ie 22 ,ourant.
II partira prohtblemre itt le mrtred
jour pour JAr6rtni. K rgston,Port-
de-laix, C(ap-filaitie et sera doe
relour le 30) Juit prochain pour
prendre los passagsrs pour ru-
rope.

Le steamer i Sehaumburg r
venant d1e MiragoTne, est attend
ici vers te 14 courant.
II partira Iiianriche main At 8
heures pour J4r:rnie, Port de-
Paix, St-Thomas et I'Europe.

Le steamer Prtesidoent, venant
de Kingston el Jererie, est alten4d
ctil undi 16 courant.
:. u. i..~ u W.m... ou '. 10
Itenredi; Wrflaip, pour C;ayes, Jre
me Sto Dor0migo, Porto flico et
SK Ia irThorr'Imas.
Port-;tif-PrirKe, 14 Jtin t193
C. KgITE. & A(:.o -- -Arents


laden E CASDILL(O-Agent. ,,LN E HOANDAl S* '


I1 IPUBLIQUE D HA ) fIT[ ar g4Ulc Le steamer Prini.s XViet1 m V
Extait des minutes g t f dr u Tji- -o- prtra ce sowr h h1 rest i/2 pr&
hura Civil de tnt-aauiuce& Le Ysearner MeCkIe Ul 'coses pour St-Marc, Gonaives .et
L'an mi neut cnt treiz, e tle Mercre diL New York.
quatre Join a ne hea rapa e,.r, id, partira lundi soir a heures po .r Nw .
Aur#ff-duTribhinal Civil de Port-auPrin- Gonaives, StMarc, Petit Goave el 1ort au-Prrntf, 14 JIuT I3
ce t par devant nous B. housseaugrtf.. Mirgo e. AUG. A PRIENDTS,- Agent
A compare Mademoiselle Larnercie erlle- M ago.e
garde, propridairaedemneurant t domicilie a .
Port.au-Prince. .
,Laquielle-nous a dit et dcIlark que par suite
Sdu ck&de son "frreJosaph Gar"a, s veiT i
quatre Janvier mil neuf cent o; z' a Mhia-
goae, elie vient en consequence renoncer pu-
rement et simp!ement a s suee sion. 5, Schauenburger Strasse
Avous donna aele ia comrparante de sa
decIaration,qui apre'lecture a signed avec nous. s offre pour T'expedition de toutes marchandises aUllerandes. quae-on.i fimpor-
ig .merie Bel gard B. i n. teen i ere autre: Articles de menae enntaille6, Peinture, Qincail
En regist3ra Pot t-au- Princ le six Juin mi Q i t ,
neuf cent trrizR, folio i95/196 ...N GCac i--r-eifF natures& pour Gordonnier, Imnages de Saints, Calendriers, iz,
du reqi-tre D. No 4 des actes judiciaires Per- *Jouets d'enfants, etc. .
u droit Iixe cinquante centim- s. Pri re dexp. di&e les commands it plus vile possible, afin d'avour 'te
Le Direct-ur.prireipal die Ent egtreent, aicles 4 temps pour la nouvelle -'rcol -e t es fi dl de Nodel e le jour
r: -rt -n5 n t-n Atir n r- dirn \ A


Vu jmx- 4S 4 JI a.ontrtr UZ I fltoti Ltft ID j *
.T. OMAS L LEca U ........
V upar autorat ioU dtonttrOleur ( igne),
Cynrs SANU \E
Pour expdi ion .copurme,
Countionh, B. RoS TEMAU



DE Me JEROME SALOMON
LCENClIg EN DnOIT, AVOCAT.
195, Grand'Rue, 195.
Consultations: martin, de 7 a 9 heurpe,
|Yaprs-nmidi, de 2 a 4h.


s*...... et A... Steche
Agaels intrai ia opo reti


de Ian.


S'adresser directement A lut


Tailleur Marchand
Annonce 4 sa bienveillanie cent U qu'il vient de transf4rer sa maimon
du No7 7;-e Ia Rue Traversiere, d la rue du Magasin de I Etat, au No 73,
c'est a dira d quelques pas de son ancienne mason.
On y trouvera des articles pour tailleurs en grbs et en detail: fournitures
et ca-simirs de ler choixz: .p ix tr-mod-r#s, .
La maison faith un grand rabais sur le prix des complete fails et fournis
pour homes, Elle offre i ses aimables clients des articles pour homme-s-
de chapeaux jusqu'A chausettes inclusivement- de la haute uouveautd paa
*,, ; % W't t & f A,r.- ^A W A&


de la CoMpgie d'assurenes t
cntre aediei de agdebarg -
S5 ue des Fronts-Forts


AA nceuien propri t6 Du.mayT.Thtzan .r-ue Courbeb
i. d Prin e.......
EL B trait pur de la hcanne, ru.redu Ma.. -- . .. .
fia d8 oat 0 dre g..h4um clairin, Installation moderne, pourvue des plus beaux Corbillards d tla prfee
S"iaire .. .... .. de touteLles bourses, magnifiques.:l tdattus,-voltPr, bus' pour marines,
Er gros et enx d6tail.a bplties, etc.-
A-I-I-I *c ENTREPRISE G NERALE DE FUNiERAILLES
I ^w^ | | Cr ^ Accesoires spiciaux pour enterrementis offices, milUaires,- Instal
SsC"sI IaVL e IS 3 w;r" Ba'-" Ir I I I Ie


Pour trois mois, une bonne
et eonfortable maison haute, bien
meublhe, ayant bassinremise, ecu-
rJe, sise au Boisde he-noe
S'adresser au bureau du JournaI,
; : : : :.."" .. .


tion de Cch

Prdparaiic
' '


nbre. ardente.
ARTICLES DIVERS EN LOCATION
r: des eadavres, d'apr s le proceddientifi ,gUele plus modernet,


^."..f.. ,m^arralsn s ag ,_


A fi d des shad


.....t.uur pendant la saisons de chano
_grmenIs d'air r Ia campage.rSion
a M a i de ;eA'et pilus agroabWe qu'un cadre
64, Rue in agan ds PE rtit en tule.ou
VOwMwmr DARRIVER ir Po leg perEonnoS qui o
Cuisines en for 4 parole housadIaselrepose-r darns-eLa---t
........ -Bipi toe -. f(Ie', e pour eel1e qul usdoi'
Fitres d Rau ,vent pas mater lea escaliers, le cadre toie pliant pe- eneombrant, facile
Beeauxen boisavec mmm ra transporter :est do toute n6 essit6 doan une rxai ,ou.
Tabdes 4 extensi pon Y ou. : (-:e trouvera chez F. CHIERIEZ, 80 rue Courbe,
aes .. :manger O tlrouvera aUs i pour t4, cAhemises et gilets de de ou en ceillN to
Jeux demeutbles o o)er our:salc l, calicot in, tc *:- '

.......... ... ......


I


I __~~__~~~~~~~~~~~__~Pe~B~IB~


... ,




ft IJAI


I)ESUSE & MUNIZ .
SFabricants deChaussures

La Manufacture a toujours eo
dp6t uin grand stock, pour as
r ile en gros et detaiI, de
Saussures on tous genres pour
L OMMES, FEMMFs, ENFANTS.
Les commandos des commer
ants de Iint6rieur pourront ttr
SxAcut6es. dans une semaine $
peu prs.t

PORT-Atw-PRINGC (HAITI)
b~ oa ka n~la A fl fl .tlft. l


Extra (Bitter Stomrnachique)
M daiild Dipld-g an. IRxpositionm
t7niversele, de St-Lo mu ( 1 04), de
ramestownm ( 1907) et de .Beldgique
( 1910). l rs concourse 4 Expsition
Communale de Port au-Priace (k-9071
Cot excellent produit, trbs ngr6able
aut go s, seil t Ia pnrpa ration dies cock-
lails et se prevud par petit verre a hi-
queur come tonique, ap.riit et di-
gestif. Se prend ausi pour les dI6ran
vements de I'estomac des grondes per-
sontes, adultes et enfants,
Approuvd par Ie Jury i ternatio-
i( de t'Etratrger et les plus cdiebres
Ne:fecius de Port-au-Prince.
Se vend dans lts Caf s et Restaurants.
D)pOT: Rue deiS Miracles No 9, Mai-
son en fer prAs la Banque.
PAPAILIAU\ N XtcAssE
Pharmacien d e Ire 'lasse. |


La Borir e au

On tave et remet A neof touteg es
vtces de Chapeaux dano ie reromm
EtabhlsPoent de chapeilerie < La Bo
vqueAn i sLud, Grand'Bue ND i12N, en
tI'Administration des Postes et cAu
., :c- de Parist,---EnuL CUEBAS.


E,,ROTx ",GRANGE "
... ra .ru M Uthb, PA.-niv

A U rp .. e PAt'XS 4C1"tZ
;, pp? y is e >

..-..-i..< .. a- u^ e a v~a -oI ontg
X.i C'. A.'-', t T


ISTL ERIES...


i ".}progre-sc tf,,. ., t au
-:1.. .. .. : iF i ,







RU .. E ... 6-E-c evo g :ri 7


la po u erl ce
: -. "-- ,' ? C











... e..v e e



c .let C' el Palr f l.. %, p r r te-nn N Mret&l, Parl.



Assur e au ]e Oais ne a
E)Uf RlEU TIAlPLE


t at nonn utne b&'le tein.e brane
1et ljabrite contre les
INTUMPERES ~s LNSECTZS
P' r : 4L0 fr let 100 lle 1
Un tilo eaor-- 8 mMtres carr6 s
BUOLO8 OE 20 ANSI
|:iper per qanalie d'aaohetiit. Is
CARBONYL z
S -i18-/0, fautourg St-Danis, PARIS
3 W e, -euls .Meion RpEiala an FrtuRse pour it
5 tbrication dO Do prodnit
? n m fll


3
e
s


----------- ......
4;:,-.;:4, -J,
,NE
ul S

lw'E VAN-%.
.. ............ .... ON LmINUTAUI) 6
RHUM DE LT;"TOIL


-. .- .. ..r. .. : .- -. I...: ; ~..


.7)Aww


27 ddaiftes de totes l's Expositions du Monde, y comprise la Mddaille d'Or, q'il vi nt d'obtsi
de- PExpos twn de Jamestown ( 907 )


Mraifrqu ntde dce (ltEItole.

Vrai produit de l CANNE ASU(CRE
i% ? I .'


PRODUCT


NATURAL


don't Ia delicatesse et la finesse cancteristiques ne
fermentation ei une distillation methodiques.


sacqu rent


U aE E IIiE


PLANE DU1 pUL-eDEq-A.
DEPOT: Place de ]a Paix, A ct& de Matt6is
Les coar mandes taut pour 'lle que pour I'Etranger seront exOdidhes a~vee promptitude at rguiartm


me se
mmediate

udi~spensabl~e


DjIA


avec no


s 90.000 Lecteurs
Nous assurons


la plus large r6lame poi'

i'13-


251
!)
50
100


lnes ou eqvuIv.lence a


-2 8

20


e pag

4e page


en plus
3o page


double

21 page


Pour les articles et annonces de ongue duree,
on traite de r6 a r6 -4


...... ... .. ... -.






.. .. ...
IMPdaillcs d'or, Wargent, Mention honorable, Membre du Jury, Grand prix, arton rs:-..
tottes I. Expositi.on depuis 1881 jusqu'd 1907 (Ancien et No v C ti ts.)


S.Seue depositaire de la marque Rhum Barbaneo et sue propritaire des frm
fait obtenir au Rhuar Babaucoul tes me~dailles d'or de toutes lexg Ex positional pris ta o
- affairs de feu son mari et se tient a ia r e hale sise des s-ar, f. 7S,:EiUpo
Sombreuse dienthle, don't les commandos seront exeutes ave Ile m6me soin que par -pan "



f' dV"" d "'1 RBANC OUT, SER E DPOSITAIR M ;:


I


r424


GAUVET


1~6'teq I Ill~clef.--Bzeets d)E't-erf-eL~
. . . .


Grade Par eumrie li Dro o0Ger g Ae, ( I

Celle : nori so recommend par a sup6riorit dle B
duits qui joisi t .d'-u. reornmme umveraolle,
Savons de Iwet i qu9ife, J:,aecnceC et par/ums po r le
mouchoir, Pdolres de ri pour todete, Ea de Cologne
Lotions pour les cheveux, Eaux dentifrices et bien d'autre
spdcialit a, teles les gouttes conwerdreo samn acIool pour je
mouchoir, extraites des fleurs de Muguets, Vertena drisM
pon, tase, Violette, Verveine, fEiltets, ete,
Lotion vdgdta& lda Tve de Bouleau.
n en'te danstiluSli03 cipau a a


'


..........
..........
........
.. ..........
.............
............
. .. ......... .....


.......... ...


k ( I


qqe, Pa


II,'ETOIBL~I~


ET )SgIEB


'DE


LA PUBLICITEi DU NUOUVELLISTE


.Profilezagenlll


SA CIRCULATION VA AUG.V.ENTER.,
...... .. --- SON TARIF AUSSI


~Fd~p~


I~I"RTPI~EKIE


A4 -- ---- -7nes--d- -a -------i~-a


( '4artes de