<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00748
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 30, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00748

Full Text
Auim.n6&B-NY taoo8


Port-au-Prince (Hlatli)


Mardl, 30 D6cembre 1902


'ml"'.' UUU


.e iN ouvemlste
Journal Quxotidiienr, CormzexrciaL et d'A.rronces


CHeRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIITAIRE
....


CENTIMES Abonnement pour Pdpartement.... 1.20
1 Etrangdr 1.50


PAR MOIS 1 GOURDE


Dresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
" .... II I- I I ---- *- -- ? ..... ^ *


COURS DE BOURSE te ville., que conformr6ent a des en-
tentes speciales, Ie locus de(-cctes dai
'-n .FniAi\.. ......G 130 0/ Venrie6dla par' les allies, contiiiuerait
pendant I'arbitrage des diflicultCs.
Consolidis 12i /o escpt. or 48 0/o P.\Ais 2S.- L'acceptation par I'An-
( avec int6rts dus ) gletlrre, I'Allem.iigne et I'Italie de la
Cm olidi 6 o/. --6rr/o proposition du president Roosexelttde-
avec intr sonmeStr) fe dilfirend vC6nzudlien au
(avec int6rrts dus) Irib rbitr;e, est regarded ici
Thlrts Bt3I(............. 33 1/2 /0 Icomme italhlissunt un precedent pour
l,,. e r6Element de toutes les .dispu-
Ros.............t 27 /o tes inter'nationales.- II est bon 'dereg-
-- --- ----- arquer qu'en France, dans les cercles
COMPy A I C AUPAI officiels, on n'a pas la moindre ;pplrr-
A I E FRN CAIE lieson d'niie anicroche quelconqnue
DES CABLES'TIELEiRAPHIQUES a.ls I'exdcution contre le Vtinzuia cdu
.jugement qui. sera .rendu pat' l" tribu.
MONOPOLE du NOUVELLISTE nal de ti paix.-La France a f(iil ;r&-
IREPRODUCTION INTERDITE.) cemment l'expwrience ingstrutiLve de
--- sentelices aritrtales en sa caveur con-
March6 dau HAvre ti. le Vieezuela, et les autorlt6s fran-
Calf d' Hiiti- Frs. 39 cais'~Kdient qu'elles 'ont pas la moin-
Caft Porto Cabello 48 dre raison de supposed quT le Vrneizudla
Caf4 Guadeloupe 2 ait I'intention tde r6pudier une sen-
tence arbitrale international quelque
S.a i .- t dur'e qu'elle soit.
Campeche (Buches). 5.20 Roi 28.-- Une violenie- secousse
PARmI.---Rente 3 ,/ 99.:3 de tremblement de terre s'eqt faith sen-
PARIS 27.--- Les expor'tations dePi- tir it Syracuse ( Sicile) ce soir; elle a
ris aux Etats-Unis ont augment ra- 4td prce6dde par desgrodemnentssou-
idement cette annee; la majetre part- terrains.
tie de ces exportations rentrent dans la GENIvES 28.- Les journaux ici pre-
-classe gen61ralc I'es etLofrespour hlibil- tendent qie le Gouvernem'ent. Smisse-
le _s -" a reject laI demand que lui a faite la
WASI.IITOLN 28. Le Gouvernerrent kl iot l'.Alleiinligglli desire que la
Venezudlien est m;inlteli;ift il posses- princesse roy;le le S.xie soit axpuls&e
-ion des notes comipltles de I Angle- de Suisse. '
terre el fe LAlleill,,.i.. contlnant, les lJRxnl.Lu-:s 28. Le Gouveramnent
d..a,. rHtm it tu es par ces (; u- _Iloll;hal;ris a rei,.: lIn t.itavi.i t ine t ld-
ernements av.llt qlu.i o i soilt arrivee pechle a olllllll.n int la capture de a f'a-
d6clo ollo le so5 .1,I es Isdilh eildei II i 4nl ,, SIill n IIis',L.-' t R r u'" ie dars
trUe leVii,.,Il61.i et les p[ issniceseui- les nimiot.g es il'Ac, ni '(Sirmn a,), "
opeennies, T'i oilt des crianices. str M1xi:o 28.--- M1. Fredhico";:tmhloa
ele republiquc, i I': bitJiir;i' d(u tri-' parlira datns *qu1 el' es jliirs pour.;iler"
boiial de I. Have. Les Elalt Uris ;,';ant preinidr Ic posted dle scri',ntairie e izt -'
cagomme i"termedirre dans les d&- bassade du Mexiqtle i Wa.;hingtoniaa-
narches qui out coidiLuit a I'adop quel il na tl nommnji ri:cemmeint par le
,tiol de larbitr,'i, laissent main teit presdejlt. M.._G:nnlh)o, sIucc6do comme
A0otiGvernenment VWi4nzulien le soin secretaire ld'imlussadle a M. LGodloy,
di an preparer pour 0 Ic discussion qui a etd nornin miniistre du Mexiqae
co"pleedevant letribtinal de ia lHave. pres des rtpubliques de I'Am'rique
LeS noles ontild transmises auGun- Centrale.
.l"aemen Vn6ezndlien par I'inteam-. PARms 29 --La famille Humbert uitt;
.'*ire de Bowen, tnaislt.e.desEtals. Madrid.sainedi soir et arriva h Iatisi
: .Ui Car'acas. ce martin; ell chest ecroue ai.i coUncier-
S-'.- Une rldpeche de Rp- gerie. Eve ilumblert a et6 premise enl
,'e au Cential News n, dit qu'on a liberld et a td-fecieilie par sa grand'-
.., semi-officiellement dan. s cet- m6re.


BEnl.LsN 29.- Le secrstaire anx aIrai-
res 6it'angtre, von Richlhofen, attend
la reception do la rdponse du president
Castro, a la proposition de sourneltre
le different viindulien atn tribunal de
1i Haye, ave<, pcertaies r'csrves rela-
_Lies ;ia choix des arbitres et a la levde
du blocins. .
WAsHINGTON 29.--- On :roit que le
delai apport4 repondre ai la proposi-
tion d'arbitrage par le tribunal de la
Hayp est dte a I'absence de Caracas du
president Castro.
PARIS 29.--Le famoisx Monlin Rouge.
bien connu du monde enter, a f'ermd
ses po 'Les.
ViENNe 29.--- La cour a refuse de
fournir les-inoyeys do subsister P'ar-
chidlie opold. -
St- Pl::iTr: RouR 20).--U ne expregion
6illn;i'le die.satisl'action est exprimbe'
ici a la toutrnu'e que prennent les at-
faires venezudlieures. Li press pro-
digue des compliments au president
*Roosevelt pour avoir oblige les pou-
voirs a rezonuaitrte-lexistence du tri-
bunal de Ia-Haye.


TRIBUNE PUBLIQUE

In Point de Droil Csonstiluiionnel.
Dans la Constitution de 1889, ca-
pitre preinier du-.Pouvoir Lggislatif,-sec-
tion I de lq .Cban'mre des Cchmnuns, ---
il est consacre (art. 44 et s~uivant) t1 qie
les Reprseninhll du people sont rus-'
i pou-LCi ails. Eans.tc D ;. 20 que al'Asen. bide -
prinmaire, en cas d.e mort, demission. on
Jd&i:ic-drtmeptd'n'TprTsenit.u du people,
pourvoit a son reniplacement pour. le
temps seulemen.t q.ui rest A courier.
En outre, la presenie.Constitution d6-,
cid .(ar.r 1,j i,) que les assemblies pri-
SnAlies s'assembl'et de plein droir, dans
/haique commune, le to Janvier de cha-
que ahnec, .selon qu'il y a licu ct suivaat "
1ti mode 6tabli par la-loi. Elle dispose
subsidiairement (art 1i2) que, taux po- "
ques fixes 'par elle (la Constitution),
elles (les aisemblees lrimaires) ont pour
objet d'elire lesrepresentants du people;
:etc.. '
Or, 11 dkcoule intelligiblement d eces
diverse lettres ," que le mandat lgiis-
latif ne peut aller au delay de son terine;
2" que l e nandataire qui succede i un -


iE NUMERO 5


C


I
--


,'I








membre mort, d6missionnaire ou dechu,
ne fait que poursuivre I'exercice du man-
dat accidentellement v tacau o que Ile
ro Janvier est la date ne varietur pour la
reunion des Assemblies primaires; 40
qu'A cette epoque il doit etre procWde,en-
tre autres elections, i celles des d6putes.
Ainsi entendus et classes, les articles
precit6s nous serviront de criterium pour
essayer non pas de jeter, Dieu nous en
garde, notre bonnet par-dessus'les mou-
lins,mais d'apporter A la question qui fait
ici I'objet de notre rapide examen, (puis-
que le corps l6gislatif, semble-t-il,ne s'est
prononc6 jusqu'ici que tacitement).---con-
trairement A notre camarade Me Fr. Ma-
thon,---une solution qui soit la seule sus-
ceptible d'etre constitutionnellement per
cue et d6montrke.
Certes, il ne nous coCte pas d'accorder
beaucoup A notre ancien et distingu6com-
pagnon de college, ainsi qu'aucourageux
et sincere d6pute de Mirebalais, intervie-
w6 par nous, samedi dernier. 11 ne nous
coutera pasdavantage de discuter, en toute
liberty, le point essential de leur opinion.
Auparavant, qu'il nous soit loisible de
faire remarquer en passant que souvent,
bien solvent s'61everont des contestations,
voire de regrettables conflicts autour de
J'observance de nos institutions. La rai-
son en est que ces dernieres sont trans-
portees de pays plus anciens, plus avan-
ces, ipso acto, que le n6tre, se contentant
-dans sa naivet6 ou savarit d---de__cal-.
quer sans appropriation deslois d'ailleurs,
bien loin s'en faut, con-formes a ses as-
pirations, son climate ses besoins, ses
mceurs et son g6nie.
Nous n'omettrons d'ajoptg que la
Chambre, dans sa composition actuelle,
est, en rkalite sinon en apparence, homo-
gene et competente : elle terait admira-
lement pendant, nous I'avouons meme
sans scrupule, A la XV- Legislature, d'ho-
norte memoire.
Cependani, nbtre ligne de conduit
nous commandant d'avancer sans crainte
tout ce que nous croyons .&e-la v-r-ite,
nous n'invoquerons momentand~eent en
sa faveur, que l'art. 4, comporant,dans
son interpretation la plus large,qu'au 12
'ai dernier il y a eu d'clbance collective
de la XXIIIP Legislature, et que, par con-
sequent, les dpput&,--- tlus iu 28 juin
survant et ce, conforinement au D.cret
- __ rivolutitnnaire ef imprivoyaatiu 26 mai de
la preserte ann6e,---doivent en droil si-
i. d i


19vIV W / frr rrtJrl ci U\-J c fV U WA13 W*11<^
partir du to Jarfvier 1902 pour expirer
au to janvier i905, comtne nous devons
constitutionnellement concure.
SEGRbN-TRII0II-.


Nolre confrdre Arsine Chevry nwus prie d'mn-
serer 'f
Pour le < Moment
Fontenelle disait que s'il avait use poi-
gnre de vtrit6s; il segarderaic bien d'ou-
yrir la main. Contraireient A la pens6e
du philpsophe tgoiste. nous nous bAtons
toojours d'ouvrir la n6treJL.rsque nous
avons une poignie de ces pr6cieuses se-
mences.
Nous sommes dans un pays oi I'ivraie
du mensonge s'6tale avec une. trop inso-
6 Iv


lenteprofusion ; et home de meur,-in--
dign6, ne peut resister au d6sir de I'extir-
per et de semer le bon grain, en dipit
des bord6es d'injures qui I'attendent tout
le long de la route.
Notre dernier article a Toujours la vW-
rile, a bouleverse si bien la bile de notre
confre&e-Le Moment, qu'il a do nous con-
sacrer un article... anonyme, tiss6 d'in-
jures, de lachetes et de mcnsonges aux-
uels nous r6pondons par tin haussement
'6paules.-Nous ne perdrons p as notre
temps A les reliever, ces mensonges-la, ils
appartiennent a I'oubli et I'histoire les
ecriera de son mepris. Notre article de-
meure, vivace, sanctionn6 par l'opinion
publique.
Cependant, nous tenons a dire a nos
adversaires caches (ils ont comme home
de se laisser connaitre), que patriot sin-
c&re, journalist ind6pendant et conscien-
cieux, nous voulons prouver que tous les
haitiens ne se resseinblent pas, qu'il est
encore chez nous des Ames qui peuvent
rester droites et hautaines au milieu des
grimaces, des basses convoitises et des de-
Itill.ancesA.des.-utres; des hommes que
revoltent'les laideurs de notre existence na-
ttonale et que pursuit obitinn6enr l'eter-
nelle vision d'une Haiti nouvelle, libre,
r6gen&ere, don't les.intirits, les libert&s,
les lois sont scrupuleusement respects.
Nous savons que Ii vie est breveque les
homins passent avec leurs jotes et leurs
tristesses, ct cue_le pays seul demeure.
Pourquoi ne pas vouer A son service toute
Tardeur de nos energies, tout le devoue--
nient de noire civisme'?
Pourquoi ne pas faire le plus de bien
possible un pays ot doivent se succeder
et vivr.e ite'-escendants qui, suivant nos
bons examples de ci-toyens, trav.rilleraient
eux-m mes A la complete transfiguration
-de norre P r6r;e ?
Ce que les p&res qp~ semi, les fils le-
r6roltent et sement a leur tour. H~las!
les d6sesp6r6s nous traitent d',ure.ste e
dbclarent qu'il n'y a plus rien a fire. Les
nobles et couragquses tentatives valent
mieux-que les sceptiques abstentions!
Comme avaiit le beau movement 'du
I2 Maiauquel nous n'Zons pZ s 616 etran-
ger et qui no efcependant bien fatal,
A nr6us partieifliremerft, nous nmarchons
notre chermi"n-en-dnipi des clabauderies
des tins et des persecutions des artres.
Toujours fidele-a' nos principles politiques-
et fier de nos inebranlables convictions,
-ntms ferons quand nmme-la gnuerre anx-
mensonges; ious brandirons toujours le
fouet de la v6rit6, loin de a -servitude
De ces palais doris ot' les flatteurs accourent.
27 Dcembre 1902. ARsENECHEVRY
_irecteur'politique du a Devoirs.


NOUVELLES DIVERSE

Change
Le taux de f'or continue son evolution
ascensionndle.
Depuis'h er,par suite de demands suc-
cessivep, la prime a par degrees montc de-
123 A 130 o0/, dernier caux qui a et6 pra-
iique ce midi.


-i-


I ..-c.-


I '


----- -------------- ---- ---------- ---


Quatrain du Johaf
SLa a Saint Sylvestre a va de
Sonper son.glas de fin d'anuite
Oswald a dit -a de faim damnoe '
Encor vrai, hlas I son refraina...
Chronique Parlemen
Rien de saillant la
la Chambre des-Deputes.
S- Ce matin, les deux branches
Corps Legislatif se riunissent en n
bl6e .Nationale pour clore la session .
traordinaire.
En Douane
Ce martin, Mr Georges Regnier a
install Directeur de la Douane de
au-Prince. A cette occasion, tout I
sonnel r6uni, Mr MaIf"Mompliaimit
ministrateur des finances, a dit en;
tance :
a1 Au momentde vousreinettre a-i
mission de-T'E dii'2 D&ec-mr.ctB '
doux de rappeler un souvenir u'
vous servir de module: celui de Mr
Painson, un iomme honi.&te :par excel.
lence, en souhaitant que vous acc6ip
siez votre tA:lie aussi honorablementqit
lui *.
Puis Mr Pdministrateur passe enre
vue les personnalites douanieres, MM.
Sadrac Hyppolite, Carvalho, des proftks
incarn6es, Baron, Douville, Menos,La,
batte, Bissainthe, Alvares, Avain,-Rig i
Astrel, Maximilien, et les recommnthd
comme des auxiliairei comp|tentsctd-
voues ; il compliment particulierement
Mr E. Monthiliere pour sa direction ia-
t&rimaire.
a Mr Dl6inois, noire ministre des i-
nances, finit l'orareur, vieni de lancer sa
emprunt pour assurer le paiemnent d
service public ; c'est sur votre probitd,
votre vigilance, votre savoir qu'il comptl
pour 6teindre cette dette. Inutile doockr
vous dire combien grande est votre re
ponsabilit6 en acceptant la direcipu1 e
Douaae, qo vous devez etre respective
en mine temps des droits des commr.r-..
cants et des interers du fisc ,. .'
.Mr Georges Regnier dans sa r6poiS
appropriee, a remerci6 Mr l'administrt.
teur, r&clame le devouement de ses cot
laborateuss pour facifiter sa utlhe, ; s
ajoutant quedans l'aWcomplissementA
son devoir il riserait tout obF
s'eleverjit contre la march itgu!Iit-
-la-Douane.

Nous avons appris-avec plaiir la ml
ib er, n-Port-d Paix. de MM.-
juges Alix Tiphaine, Simeon Lobo, w
Martin Achille et N. Tiphaine,, .que
Commissiop d'Enquete avait mis borg
cause.
--- Nos compliments.
Me J .B. W, Franflol. ,
Notre confrre J. B~.-. Francis,
cien directeur de la #,BataillO, ,
lait demander publication de la I""m
vante, u'il a regue a la suite dei
tenrive 'arrestation.4ont it a 6te
de Mr Leger Cauvin, secrtaire 4
I'Iot6rieur :
Port-au-Prince,27 Decembr
Monsieur et Con:itoyen,- J
accuse reception d. votre lec"tr
courant, don't le contenu a eCa at






%-- -. rq,A A. TT~ a \ Ii


I


i kreg te 'ieaoo. J "' '.u '..u ... tel Pellevue
pl. je s ordres A qui,de droit pour que
oa paesuez vaquer librement A vos af- -
.|"-L,\ l-- -ernum -
SRiccvez, et.c.- LA;ER CAUVI. MERCREDI 31 DMiCEMBR 1902
COet.naire de l'Ind6d)endance DiJEqNER
Les membres de I'Association" du' Cen- DJE -NER
merie de I'Ind6pendance Nationale sont de n~idi A 2 res, a P 1.25 avec 1/2 vin
.invitrs ise rkunir le mardi o DDcembre Melon
i -to heores du martin rue-dt-Pettpl-dans Omelette fines herbes
lelocal du Tresorier de I'Association, A Poulet chasseu,
focusion du 99" anniversaire de-itn- Filel r6li aux ponmmes
dgoendance et d.ins le but d'envoyer une Oseille aux wufs ,urs
delegation au president de la R6publique Pois el Riz
Ie3r Dcembre. Fromage---Confiture
Le Vice-Prisident, D" VICTOR LAMUR. Cafd
Steamer Paloma NR
Ce steamer part hier sorr, a embarqu6 DINER
es pasager. siiivants, pour : de 6 A 7 heure3, it P 1.25 avec 1/2 vin
SSaint-.Caic, --- Tiphaine, E. Bailly, Poltge d la reine
Dupiton, laure Tenein ; Veaut sauce lomnate
Gonis, --- EJmond Roumain, J. B. poulct d la bonane femnme
Richard, A. Titus, C. Bondel, deputies Pets de nonne
B. Jean FranCois et M6tayer, s6n;teur Cafd
Lanoue Sterlin, Zcroi de Sajousse, An-. /
glWiss, Muls Clarm. David. M. L.
Philippe, Fenelia Ramon, Sylvia, H. Jo-. 1 6tel Bellevue
seph.
SPort-de-'Paix, --- I. Haguenot; offre de fournir sur commanrde pour
Jirlmie, --: d6putes Ch. Roland, St- Mariages Baptnmes Bals et toute
.Martin, Vve Thebaud, K. Villedrouin, autre file:
Lapointe, Briere, Cayemitte, Mr et Mine -Gateaux, Glaces, Sorbets, Vol dau
Abraham Saieh, Mousalem, Ch. Credas vie Timrbales, Petiils patds, Sand-
JtM-Charles; '.' wichs etc, etc. Charcuterie de tout
Cayer -- Frere Julien.' genre.
L6gation de France Travail soigne--Prix moderes
--e Ministre de France aPort-au-Prince Prompt.execution.
a l'honneur d'informer la Colonie Fran-
,ise qu'll sera heureux de la recevoir a "~iuyiassortirnent de gants de peau
LtL4gtion fjriidi p'ochain" A o heures pour homes et daines, chapeaux fan-
du niiu, a occasion du nouvel an. taisie pour dlames et lilietlcs, chapeaux
Remerctmnents haute forme, gibus, cannes,-toiles A
Monsieur et Mme LYSIUs BRISSETrE draps et A chemises, Blofles pour robes,
-ctrvoCnrTeurs pussinceres remerciments pour pantaloni, vetements d'cnfants,
i ous les parents et anis, qui leur ont bottines, ventails, basket c~aussettes,
adressi des lettres de condolences, a 'oc- chaises et fautteuils poupBes, etc, chez
usion de la nort de leur regrettee belle- L.d'E$PINOSE Rue Traversiere.-
mire e mere, Mine Vve JEAN-JACQUES :.'Port-au-Prince, 24 Dcenbre '1902.
VaUor,survenue-le 23 Noveinbre'dernier. .
Port-de-Paix. 24 Decemibrei.-2. Madarne BOISSON,$ sage-fem-
Declaration e, dipl6mbe de ta Polyclinique-
s-signe,dclare qu'a partir.e cette P6an, announce a ses nombreuses
Pr ,^--suet Sepumus clientesqu'elle part pour Jereimie

A .ongue
--Sri-imus RA-NEA. ngue. -. ...... '_
Avis Commercial Porla ce, e 92.
.s debiteurs ,le r'ancienne mason
-rA & CU CcOet de'la succession AVIS IMPORTANT
-L r .sont invites A rdgler dans
bref dlai leurs compteset obli--
I Cavl hipet de Me J. L. Domi- Alr-oinn p
j. 1 'r" .o' ""aVins SIuRxclleullpllsi
S1i s'en pretendtnt.crdanciers VIns SIpe6rieur
aent pries de produire a Rouge el Blanc
"etit`la vrifieation du dit.
eers titres justilcatis de pour 8 ours seulement
I.e I succession. Cogz-nJac
nul pre6iugdic,et sous I Madere Extra
Prine, 29 Decembre, 90i & $ 1.50 le litre.
S' : DOMINIQUE, avoLt-. 5i7, Rue Roux, ci-devant Rue Bonne-foi
rand'Rue, No 294. En ace la Pharmacie Aurel Bayard.


AuxArmas do Paris


JoAets et Chapeaiix d'Ehlanits


Anx Arnies de Paris
M"e-G. SERRE
Kdpis, relapes, aiguillettes, dpa :' ,'".-
aabres, ceinturons, gtlons, cravaches,
-. perons.


--- ----------
Compagnie des Ciemins deFer

--ha-Plaire du Ciil-de-Sad
Societe Ainonyme
SPar delile.ition du Conseil d'Admi-

nistration etconfiorinmentL I'article 2.,
de I'acle conrstittitf- dde societe et
aux articles 7 et suivants des Statuts,
le public est avisd qu'il luir est offert
750 (sept cent cinqiinte) actions de Id
compagnie de $ 1.000 (mille dollars)
cli;icurie.
Le motiitant des diles actions sera
verse en totalite.
Les soiscriptions auront lie ;i au sie-
pe social de" li Cornpagre, 6tablisse-
ment d Clhimp-de Mars et ellis, scront
reues jusqcu' au 15 .lJnvier 1903.

lanufactue _do Tabacs S. T. L
Porl-an. Prince
Ci-jaires (Ic Id e M1iarique
SDIQUINI A
Richesse, arome dMlicieux!
Cigarettes Hlaitiennes--
Papier 1)lanc et pectoral
Tabac a fui-mer
--Marque: Magasin. de Vnte;_rue du Hagasin de .I'Etat,
-.... ----7 ......

Signed Cameron

Le steamer r PAOMA .-partira
ce soir pour St-Maarc, Gona'ives,.
J6rnmie et Caves, sera de retout
a Port-au-Prince le 3 Janvier_
prochain et suivra le mimre jour-
directement pour, le Cap-Haien
et New-York, pronant fr0c etpas
sagers et la malle pour la Cote,les
Elats-Unis et'Europe.
Port- HtrrIuANN I6 e C. -
F. HEBIANN GO-, it 0






J {'g g


SKola Champagne

LIMONAES AZEIES

Eau Ie Seltz

Siphons
P'q;ilr:;4 p a er c tie
r' i,. :m a4; w 1' ie
I'Ra1. >S7('c7.s(1'MIV


e( die Vilivide CarIIlyiqlt' i (t

Enl I i'eprisi(111 d IE aiixGaietist eli'





111iicclem : 1)%%. lIII-AD IIAN
211. Ihic de.- 21.A
En Ian' .1. Dejarin~ii Tit. Liideis & Cie.'
1(V[IN IS,-)E U71I:


-111 (1 -1111 CI I It' 1IL' P0 1 all-Pi HIC

dtI I I d e Vr'cin v'
*I "'l: ~ N u u ii-Sii~Pll





_____________ll~l pi\'' eII ~cIt,;tl'iil~ ~I r
IIH t~l -11 1: -11111 IT


I I.





4tJ4---_-I LL'L~LL~S! i.~tti.j,_I;/IlI i; -Iei t


_______It ivk,' rr '' C-I Chainllir' 1 d kilt-i-
AIt1't' II '. I'l











*2'j~ lotii'c-s ;'i Pant;nce.-

i ~Docteur A. DouU-aU1s

Dce i'etouv ii Ia C:lpitale, reg~i-tous it's
jiours g
4.-
Ma~tin, tie B heulres it midi
C\prs-rniiio, d 2 i 4 horses,
93t, Plaee de Ir Pail, 93.
Prix i1n.od1r sd


BO'S'DE CONSTRICTION

Grand dep6t situe surle quai,en face
'a m,,ison Guyot, a proximity dii wharf
ie cAboutuge.
hacilildpourleR expeditions di la Cdle.
Poleaux Bois dur du pays de belles
iiin lesions.
Assortimentcomplet de S:n et Piteh-


AVIS'

Angcrostuia Bitters
de renlowi~ice uni,'c,'elle, 1pIY~IarE par
- Ics cudbs fabu'icauu/s if L: G. B.

.\ tihietto Ia plus IAmiuit Ilist ,1C11011 ;11Iu
exposit ion is dle Loi id it's I1l2), IPar'is
l 1837, \Itile Sdtiiey 1879.), Mel-
Ioni tie l,841, ENotivelt. -Z UhtnnIe l182,
New~- York- 18,2, .\nisterieL~tii I 883. (t -
' ti t Itta 188t- 'u LI No V -O11e- 11Oi t 8%
Loiti's 1886.'St*.lohi ( ttjl1 ) l1t.W,





suc.1, te Ia litno ad9 e oii Ic sodal squasrii
cSl11 ta9il, tin sotbegPt ot9 tin punrvch).

A1.uut.1-- GCti pour les 1 v7del Occidentales,
OlraWlaElle &C", ageaEs potUr Haidi.

I octeu' Ba oiiibjolly
15. Rue Eu puI e Ioujibi 75.-
C':ms'iltnitoiis "I h 9 Iturets Ili ni:itin
3 A 5 htures fiil soir.


-pt- --ten hit on aintre conirnialde, il les piI
2 sur 2- 2 sutr 3 bien vouloir s'adresser ou a lui e,-
'--- 3 surn3- 3 sur 4 a son represeitant a Jeremie, le0
"Ucrlelages: 3 sur 5- 3 sur 6 rant I'avanuce- u it t
3 sur 9--4 sur 4- GratcLassorlimerntl d'61oles n
4 sur 5- 5 sur 5 -
I =----= u-I. --IcasqueLtes et de kepis en toupi
Planches pitch-pin prepare.es: fecons :eons et 4aI
Planches prplancher 11/4 sur 4 c es : vesons et
1 1/4 sur 8
C C lins 1 sur 8
c pr palissades,cloisons I sur 12S Ba nlU liodnae d l
Planches A '. .1 sur N
S ( I1 sur'8I.-
Planches pitch-pin brutes sur 1 Eipni du 23 c181ei
1 1/4 sur 12 're lildparitiion .
'* 11/2 sur [2 Latlfniique_-Naionale d'lHa'l i
2 ur 2' 1 neut d'inlormer Ics inleiess*E
Planches Sap prdpardes -1 sur 12 peuvent, Ai partir de ce iour, n
a brutes 1 sur.12 ses .uichets une premiere rO
a ( ,- 1 sur 13 de unet demi pour cent (1 ll
S i l sur 6 T e Caipital el de in et demi
Planches pour plafond 1/2 sur 8 1 "1/2 /o ) intl8ers du iler
avec rainure au milieu. 15 Dcembre 902 c
SPELOUX & Go. sur presentation des Bons. .


AVIS IMPORTANT!,.

Les -soussign es arnon
leurs clients qu'ils eftrepr
[a reparationides G lace's
'tIiMes.
(:el'cleils ~
Ayanl totijours un ass
7:Wr16 dec dkcoratioiins, nous.
ifles a mCoiie die foiirnir dddb
Cuei Is en acajou, Ih'evn'r.s A
rieitr et pous~ iZr'
apar'tr de .! 25. -
tHenry Stark & -
64, uIne do -lagasin dle I'EDai&~
La Nuit et Ie .Iout's delFk
3'ad i'esser pour It 'somman'Aes~de
i'ercueils chez:
M. ALF. ST AURKIIe dU P, 7
Mlr. 1TL"VIGIIII ER HUSSO NJW&
I.iAsarstO-T-25. pI'i' dela fue'du
R~servoi r.

N. MARCOU.
Malncrchavdl 9;l'aleur
annonce k ses n0II1hre0tIX clients Wn
P)ort-tii-Piriice qu'A M-6mnie, qu'il
trattstlI6v cotnpk'ttixientt t sa maiOR de
lI alle T'rirvei'sirei' -I N, IM dela'IW
du Ceinitre; iqti lti cutipeur qu'il a fWi
sipkcialrerle \l l dl IE'lli-ope gfdjli,
toils It's clients nttitne les plus 'diflc
une coupe moilteite eEL tt-&414Uk-
De phits ii a ie pluisi' itissi delurlall-
nonicer qu'il vietnt d'OUVRIR UNSOr'
CURSAL.E A JRn~E, SUR LA PSAO
u'A P.mEs.s
(orviple vestouti SMIs gilet $28
(I aec il 33'
P~ntnaloni 9
--kui. LE comp1i, ujaiutetteedinoo*e