<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00742
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 19, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00742

Full Text

Eiue Aoan(le.-N0Y 1299 Port-au-Prlnce (HaILIv. Vg~ndrlPdli If) IbApmhu'r 2 Iffr)'


E Mf onnement pour Wfbpartement ;... .0 '----PAR MOIS
LE UME0 CENTIME -----------it frAIg 5


Adresser es communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
II I I I I II


COURSE DE BOURSE
On ANMRICAIN .......... G 135


Censolids I2/r- escpt. or


0/,


48 /o


(avec int6r~ts dus )
1 399 /
( avec int&rts dus)


Tires Bleus............. 33 r/2 /o


- Roses. -;..... ......


27 "/o


COMPAGNIE FRANCHISE
MS CABLES TELEiRAPHIQIIES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTEROITE.)


March du
Cafle tHlaiti .
Cafi-Porto Cabelto
Cacao d'fliti ..
CampAche (Buches)
(racines)
PARIs.---Rente 3


HAvre
SFrs. 39.50
r-48
a 54-65
5.10
4.80
o/ .9R QA&


BERULN 1.-- La communication du
president Castro, traniismnise Ai 'Alle-
mgne par l'itermdi;iire dlu ministry
*Bwen et du Gouvernement des Etats-
,Unis et requ ici, 6tait une simple pro-
posilioln d sonmeltre a I'arbiltage les
questions en suspens et n'6tait accont-
pagnee d';ucune condition.
0La note u secrtl;.ire H11y, faisant
lceptioI-A -certsies restrictions du
bloEus V61hPzuelien en laveur des navi-
-mei nc-ricains, 'est .Icccuaillie ravorable-
met pr; le Gout Alc lmet Allemand.
Le mifistre dles ;*llTires 4trangbres ne
Cosidere pas ul,'e cette lote soul6ve
auculie dilicultL essentiellt, puisqu'-
ellea djB eu utu l)r6cdlent, le (Gou-
e.rnmentdes Etats-Unis yaant iadis
.ditta loserves emtl)lables an course
Ad blouw de file deCr6te.e- Les con-
di" IOprcise s iesnvires mericuins,
.Pas le locus, setront dltermindes
Par ne notliicaiion officielle.
J1".ouriaux publient dte longues
Ohis5 ir)liquati qtie i opinion pu-
,..ng._1. se est pAu favorable a une
ad on .uvec I'Allemagne, en cp
S1iOeeerne les ;alltires du Ven"zu'la,
l sT mernes journaux laissent voir
P ^nPt piquss.- Ils disent que
*^.-


'Allcm agne aurait mieux fait d'agir tant au department d'Etat qu' la 1hga.
setle et qiiua-laveiir le Gouvernement tion Coloimbienne, la question du mon-
A4itfandl'era bien d'y regarder-l-deux- ant de I'annuilt est la seule qui retar-
fois avant de consentir a agir conjoin- de maintenart la cohplusion du trait.
tement avec I'Anleterre. LONDREs 17. Hidr au course d'une
I LuIA (P6rou) 17.- La press peru- declaration A la chambre des comrnu-
vienne est, n fiveur d'une action col- ies. le premier ministry Balfour a dit
leclvrtillftoutes les R.publiques de qu'll n'v avait pas de blocus pacifiqie
I'Amnrique du Sid poursouteuir le Ve- au Vnezu6dla,mais que l'etat de guerre
nrzur6l, si le Gouvernement, d'ailleurs, existait actuellement avec cette nation
n'est pas dispos6e intervenir, ses don- et qu'avis du blocus serait prochaine-
ditions sont les memes en Bolivie, au meant transmis aux pouvoirs; sequel
Salvador; dans I'Argentine et, en fait, blocus serait appliqu6 avec aussi pen
dans toutes les R6publiques de I'Am-n d'ennuis que possible pour les neutres. -
rique du Sud, a i'exception de ld Co- M. Ilealy, reprisentant nationalist
lonibie, oi le prDsidtent Castro ayant irrlifiTlldis, demaunda si les Etats-Unis
aii ttle -evoI-tr6i0tir.lrt s, ne compete avaient done leur assenitiment A ce
que peu r'amis. Iblocus.- M. Bldfour repondit'que les
PARIs 17. En r6ponse A une inter- neutres ne soot pas consults quand on
pelation, A la Chambre des deputies, cst en 6lat de guerre avec une troisi6-
hier'LM."-iDelcasse, a declare qu'e les me nation. ( La guerre, est elle d6-
interits franc.lis au Venizuila ne se- claree ? 0 demand encore M. Healy.
raient pas alfectes par les r6cents 6vB- Le premier minister rdpondit :--,L'ho-
nements. notable meiiibre suppose t-il que sans
SMARSEILLE17.- Lagr6vedesouvriers un etat de guerre, on pett s'empar.er
des docks, des soutiers et des marines, de bateaux et 6tablir un blocus ?a M.
est virtuellement lerminde. Balfour ajouta qu'on n'eut jamais 'in
LONDRES 17.- Ot announce quee le teniotde d6barquer des troupes od
paquebot de 1. compagwie transatlanti- d occuper, mmne temporairement, le
que uS.int-Germain,) etle vapeureLat- territoire et que l'on ne poivait savoir
more, de Liverpool se sont abordss encore si la proposition d'arbitrage se-
dans la Manche. rait accepted.
SANTIAGO DE CHIL 17.- Le minis!'- BERLIN 17. On ddment au minis-
re de coalition a donned sa admission t6re des allaires etrangeres que 1'esca-
apr6s 6tre rest 10 jours au pouvoir, A dre allemanle avait des ordr-es-pour
Ia suite d'un difl6rend centre le minis- s'eiIparel de file Mlargarita, et on as-
tlre et le president Riesco sur des sure aussi q,iau-ae--ocGu-pation de
que-ti--is-etorade--.-- --- -t-rritoire-irtn.fWw-u _u.
RoME 17.- Le a Mess;,gero l dit que WASHING'Io; 17. La declaration de
'Italiie a permis a I'Angleterre tde d- M. lialfour a prdnit une tres bonne
barquier des troupes dans les ports de impression dans les circles gouverne-
la cote de Benadia, dans le Somaliland inentaux.
italien, et d'envoyer des troupes in- WASHINGTON 17 -- Jusqu'a present
glaises A travera le territoire italien le department. d'Etat n'a.pas reui de
con-tre les forces du Mad Mullah. response aux messages envoye3 aux mi-
WASHINGgr N J7. 5M. Ilerran, le nist6res des allaires dtrangeres d'Euri-
charg6 d'affaires colombien, autluel le pe, au sujet de la poLposition d'arbi-
Gouvernement de Bogota a donned trage.--- On ne sait pas a Washington
pleins pouvoirs pour cruinure le traitl si le presillent Castro conisentira A fire
relatifau canal de Panama, s'est rendu des excuses comme condition prdcd-
de bonne heure, bier, au dipartement dant arbitrage; m tis on espere que le
d'Elat et a eu une demi heure d'en: ministry. BDwen pourr. le decider A en
tretien avec le seiretaire Ilay, an sujet Ihire, si cela est suilisant ponr satisfaire
de i'annuiti qu auront t payfr les aux demnlndes des allids.-.Lp:prte-
.Etats Unis pour la concession du cr- meant d'EtaL espare que I'arlrirtige pre-
ni.l-M. lHerran' aunoince que le trAti vautdra, car on se rend compete m:inte- -
sera pret A 1ire soumis aui Cogris ulant que lalternalive est la guerre ac-
avant Nofl. D'apr6s ce 'qpe 1'on dit Ltuele enure les allies et le Vdnzulda.


GOURDE


Conrolidis 4 o


Le -Nouvelliste

Joiurnat Quotidiez, Corrnrrercial et d'An.rxonxces

CHERAQUIT,-- DIRECTEUR-PROPRItTAIRE
iP II ',R L ,E ,,bneet or~preet...0 'PRM I










On roit ici que I'Allemagne totrai LIBERTA
moins ne tient pas a en arriver 16.
U-ne declaraioir- do-gueir-rcotit-
imm6diatement les V-nezudliens et-ceei- P
pourrait grandement gener les ffrts--
des allies pour vaincre le president
Castro. P
S BERLIN 17. L'Allemagne consid6re
que la proposition d'arbitrage du prd-
sident Castro est imparfaite. en ce sens
qu'il ne done ancuiin garantie de pa-
yement si les arbitres se' prononcent AU I
centre lui. Une reponse en cc sens a
BiL ou sera envoy6e par I'intermddiaire Cone
du ministry Bowen ; l CGrande Breta- La ma
gne fera une rdponse semblable.- Ces me don't
declarations ne sont pas faites officiel- pitale, I
element, mais elles proviennent d'ex- dbparterr
Scellente source. On announce que le de I'Arti
ministry allemand des allaires 6tran- tement a
S gresa reCn I'assurancee de la Grandc- n'appell
Bretagne qu'uue opposition populaire I'Egat.
Sa s; coopera ion ;ve
modifiera pas son intention de travail- j'appartie
ler loyalement avec cette derniere, pose le d
dans le but d'atteiodde le but visit an narchie,
Venezujla. credit, d
ROME 17. --- La nouvelle annon!i;nt mnerce et
ILa -pr6seritation, hier apres-midi, de un nmo
i'ultimatum de I'Italie au Vdiinzitit, 4 harder 1
ct6 revue A Rome avec une satisfaction desordre,
g6ndrale par le d6sir de fire rtfgler les tre, quel
reclamations des sujets italiens. II exis- sabiliti d
te depuis longtemps nrie certain ani- charger,
mosit6 entire les deux pays ; animositO sa volom
rdsultantdel'hostilitrt oersis'ante mnon- J'ccep
tree par 1'6ldment clerical r6gnanit au me dtf6r
V6n6zuA1lai cornre l'j!alig, a c.luse de la Vos m
lutte entre le Vatican et le Quirimal.. rifier ce't
Mr Zinardelli, president du conseil Cicove
des iniistres, et Mr Prinetti, ministry confidence
des alfiTres etrangbres,discutentlesme- Toute u
sures a adopter ;au cas oi I'ultimatlm d'lonneu
tie-produirait pas I'effet desire. --- Orn blique, v
s'attendait au reject par le WVineuela ie D)eu et I
I'ultimatum italien ; consequemment, volontes
lorsque la nouvelle a ldi contiie. elle et grAce
n'a c,6d ni sensation ni surprise. Dans nous a s
la journee, de fr,'iiuentes commiinlca- la sagess
Stiois ont e tclihang6es stir It question moi tout
d'arbitrage entire 'lltalie, la Grande- -iujourd'1
Bretagne et I'Allemagie. -- Le croi- dafs le s
seur italien a Agordntl a re e P re
de partir immediateinent pour le Ve- re nou
nezubla. pro
PARIS 17. -- Comnenant la situation vriverl
-au VWnzudla, le journal te M. aude Vive l

convaincu que 'nleterr rnqu-
rellera a aucin prix Elle fera n'imporle de I'ndJ
quelle cmncessioi et subira routes les.
humiliations plutlt que de s'exposer
1inimitie des ELals-Unis. Le journal TD
joute qu'ilest pr able que darts le dif- TRll
ferond actuel, I'Aieterre laissera 1'Al-
lemagne et I'liliie tans 1'cmbarras. l'or
BRUXELLES 17. Les reclamations ,u
de hi Belgique centre le Vdndzudla s'd-
Ilvent t plusieurs millions de fritics; Cl
elles proviennet ( n grande parties du 11 m'es
non-payement des intlrets sur les bons d'aujourd
du Goiiverneinent Venesudiden, *mis f&rend Sir
pour le service des eaux A Caracas. est dit:-
Les travaux avaient 6t6 executes par, Francois
une compagnie beige. client ava
LONDRES 48.--Le cabinet continue la puisque I
discussion des alfaires vtnizudliennes. Mr Jean-


RIPU
+-au-P


OC
NOi
Prd.
PEUPI
:itoyer
nifesta
S'ai &
e sent
tents
bonite
ssur
ent a 1


*ns a n
tevoir

e reor
I'agri
au bie
a sire
s sont
que lo
ont la
je ne
e.
te dot
ez.
andat,
ue vc
ns,
en ni
ne lot
ir, de
ous g
e coni
je ne
a cet
sauves
: popu
es les
lui la
entime

velle

union
a Paix


EcALITr FRATERNITA price de recewvir -es--eXnn yfjes- t
BLIQE HAITI tre es plus agrdables et d'agr&r .,s
BLQUE DHA temps I'assurance de sa considdraido
'rince, i8 D&embr e o
an 99m- de i'Independance. toujours d'accord avec ma pense, jii

LAM ATION bliee dans a La Presse on ne ro
ses ni mef excuses.

I) ALEXIS, Comme le tiens aussi a ce qu'au
Nidei i lettre dem esecris ne soil altiree, je
sdent d'Hali. saurai gr6 Apublier .ci-aprs Ia letNtif
LE ET A L'Rt'E, jointe de a La Presse i. atin que o
puisse-se convaincre de l'esprit de ce.
is, Ofticiers et Soldats, advance .
itior. imposante et unani- Recevez, cher Monsieur, mes sailtn'
t6 I'objet hier soir A la Ca- tions les plus empressces...
inent deji exprim par les A. BEAUHARNAIS JN-FRANCOgMI
du Nord, du Nord-Ouest,
et de 1'Ouest, le consen-
du d6pariement du Sud, Port-au-Prince, 1 Decembri 9&t.
a prentire magistrature de Monsieur SINAI, Cafetier,---Envilk.
:- -. a Monsieur, -
-a pouvoir, mais Monseur,
non pavs,et lotsqu'il m'im- Pour la raison que route lettre mbrit
de mnertre un terme I'-- rponse, je m'einpresse de vorw-'cc
t-bir l'ordre, de reliever le reception de votre irds ionorie du do--
ganiser le travail, le cor- courant, par laquelle vous m anonabt
culture, de pourvoir en que,gratuitement insult par moi,vouste
n-tire intbie uro, lsauve- iez me demander reparation. -
rt ext6rieure qu'd tant de Patron de votre etablissement, je wr
A la veille de compromet- suts vu artaquer par vous dans des que-
urde que suit la respan- tions politiques, comme cela m'tait. ar-
pairie me demand de me riv& dernimrement chez un de vos coofr-
puis que m'incliner devant re et compatriotes.
J'ai df vous fire ressortir que la pole-
tc a1 Presidence que vous tique hairienne ne regrd.iit que les IWha
tiens. Vous m'en avez gardt rancone. '
aires officials viendront ra- lendemain, sur une reclamation que jef
us avez decide. A un domestique de la m.aison, votyscon-
fficiers et Soldars, votre cevez l'idee de vous venger en condia-
oi ne sera point trompee. nant ma juste reclamation. dO vou
ngue carrier de probity, dire certain verite. Vous en avez eC, I
devouement A la chose pu- tes-vous, offense..
arantit qu'avec 1'aide de Eh bien, Monsieur, sins faiie acot
:ours de routes les bonnes allusion A votre identity, i ai le regret
ftillirai pis la la che, vous iriformer que le rang que j'.i t0
te protection divine qui jours tenu et la dignity des fonctions q.
de rant de perils, grAce a I occupe actuellement, refusent A ce que.C
lire qui, reniant devant condescende a vos desirs.
rivalites de parties, runit C'est dans ces sentiments que is
gCneralite des citoyens prie, Monsieur, de recevoir les aECs
ncommun du salur de la qui peuvent vous Crre les plus agr.W
ns n et d'agreer en memne temps I'assurian
,lpni, deao l dner ue or d.o r- uid.irion- pusdistin!u._-_
de paix, de liberty et de m-on distinguish

de la fami-Ne hiitienne! dip ,
____" -1e


nrIrTrrl f ttional tie Fort-au-

pendance. Az-


UNE PUBLIQUE


Change
L'or qul eait hier a 137, std
t, e f,;a m-,* n 1 /,. Q t/..


t-au-Prince, 17 Iecembre 1902. ffes ont "t negociees ce tau
"Directeur dui a velliste '" e
D d a La nNcessite de former I'atelier
her M6nsieu; ne here, hieret de fire paratre
t tomb6 sous les yeux A la date nal avant midi, a cause de I'entel
I'hui, un entrefilet intitule Dif- de 1'enfant de notre imprimeur,
a'---Jean Franqois,danslequel il a pas laiss6 le loisir de nous enq
- 1 Les temoins de Mr B. Jean- par consequent de faire-palt .'e
ont de nouveau declar6 que leur exactitude accoutumte des e'
it donnt satisfaction A Mr SinaT, important qui ont change li
>ar sa lettre parue dans la Presse, choses.- Nous prions nos abi j
Frangois dir A Mr Sinai qu'il le vouloir bien- nous en excuser.


r'-, I
P. '.L


r-l ~Ll -IYI ~J II ~_I


* > )**'. .








Proclamation ge civil de Mile AMWLIE GAGNERON avec
Avant-bhir soir et hier,nos rues talent Mr EMILP. FLAMBERT. -
li~e I l'occasion de la procdtfrmrn Les temoins etaient pour la marine: M.
3 Q=N.lUAL ALFXIS NORD comme Chef M. _eores Odide et Cheriez our e.
l da Pouvoir Ex&utif. m : MM. Eugene Roy et Cuvier Rou-
Sknon a tonn6, des feux d'arrifice et zet
; dscodiiailles ont annonci l'importante bendiction nuptiale leur sera don-
Sltr;nt n n^ 11 I, #lr A I AI,.l


* JUTIIC ia a I v uu ...
Tourn6e en ville
-Hier vers t heures du martin, le Ge-
nirak Nord Alexis a fait one grande tour-
ase en ville, accompagnk des autorit6s
militaires et d'une nombretse escoave
Sur son passage, il a ete salu6 par de
nombreux vivats.
Aprsla tournee, le G6nral Nord Alexis
est entr6 au Palais de la Pr6sideqce,boi le
pavillon national a 6te hisse.
S. Publication
Hier soir a Wt6 publi-e en grande pom-
pe,avec musique, dans tous les quarters
laapitale, ta prfeelamation--que-ou-
donnons. plus haut.
Chronique Parlementaire
,Cemlartin, 52 D6p',tes se sont r6unis
i la Chambre, et faute de majority cons-
titutionnelle, ont dress un proces-verbal
de non-lieu.
Au Snat, le quorum n'a pu etre reuni
non plus.
--11 est bruit que les deux" Chambres
ent convoquees pour demain.
Navire de guerre
Hier martin a, ouill6 dans notre rade
]a corvette norvegienne GELLIDAS, venant
de Fort-de-France.
L'ELLIDA est un bateau-ecole pour
cadets,en bois, eta 6t lanc6en 188o. Elle
lauge .oo6- ton neaux, est longue de 52
mtres et large i); vitesserln.i ds.
El- e est comrn mnd6e par le capitaine
Gade, officer de la Legion d'Honneur,
etporte 150 heommes d'equipage.
Son armement comprend 5 canons
de Ji centim:!re4, I de 2 centim., t petit
calibre, 2 mitrailleuses et I tube lance-
torpilles.
.Les saluts d'usage ont 6th changes
IU t l c e cge .


---""wrtmlemt entre-ai corvette de guer-
re etia batterie de terre.
Nominations
ous apprenons avec plaisir que Mr
'Fltclier Amselme, juge au tribunal civil,
a e installed ugeen ati1 i;on en rem.
Placement de Mr Arthur Bourjolly, elu
.----:t-ur


*" .. ..Mqtas a orft conmission--
rIeteur general du reseau t6llgraphi-
uetterrestre national, en replacement
e Mr Benoit Cass6us, qui en aval"la di-
rection provisoire.
*,
SLe Gneral RI Lucz4 a 6Le nomme Di-
recteurde ia ma'on d'arrt de laCapitale,.
lieu.et place du G6neral Marc Dieu-

aflral Marc Derenoncour
-Os bOm, es lieureux d'apprendre que
. G_*ral Marc Derenoncour a 66 main-
' cpmin clhef des-iiouvements du
'"st d laCapitale.
ilr Mariaoge
fi'e soir a 5 heures;a et lieu Ie m iria-


ga a m ,tili il 11Jll i t a Lll dlll.
Nos meilleurs voeux de'bonheur anx
futors 6poux et nos compliments aux fa-
milles Gagneron et Flambert.
Nbuveaux Docteurs '-
Nous apprenons avec plaisir que MM.
Brun Ricotet Charles Cantave,directeur-
erant de la Pharmacie Saint-Louis,ont su-
i avant-hier avec success leur cin-
quieme et dernier examen de doctorate en
Medecine.
Nos meille'lrs compliments aux jeunes
disciples d'Esculape.
'Ca ii y6!?
E-- cellents boiii6ns pour adoucir tou-
tes les bouches de la Republioue.
.. .Couri ka Lagojannis !....


x .
n-i6tel Bellevue

11dtenu. ................_
SAMIrI 20 DEcEMainus '1902
DEJEUNER
de midi A 2 hres, aiP 1.25 avec 1/2 vin


Salade de concombres
Omelelte fines herbes
Gras-double d ta pouletle
Choux saunle an beurre
Chateaubriand aux pommes
---fis eet-- Riz -
Fromage -- Confiture
Caf'
DINER
,e 6 a 7 heures, t P 1.25 avec 1/2 vin
Potage parmienlier
Bwuf jardini&re
P -et-- -- i


Salade
Cabinet pudding
Cafd


I-'I1U-rmUUitfluad .I ---


ime G. SERRE


Kdpis, retapes, ayutte-s, pdulettes,
sabres, ceinturons, gallons, cravaches,
eperons.


HAMBURG AMERIKA LINE
Atlas Line Service

Le steamer a ATHOS V, venant
de New-York et du Nord, sera
ici lundi, pregnant fret et passages
pour Jeremie, Cayes et Jacmel:
Port-au-Prince, 19 D&c 1902.
G. KEITEL & Co, Agents.


Ligne Cameron

Le sTamer tLaenburg ve-
nant des ports du sud est atten tu
ici samedi prochain 20 courant et
partira dans- la soiree, directe-
ment pour la Jamaique et New-
-Yorki pr6nant fret et passagers et
fermant sa malle le mnmo jour a
5 heures de l'apr6s-midi, A la
Poste.
Port-au-Prince, 18 Dec. 1902.
F. HEIRRMANN & C0, agents


Banque National d'Ja i

La Banquet Nationale d'lliiti a I'hon-
neur d'irobrmer les interests, qu'ils
peuvent, ~ partir du 17 Decembre cou-
rant,toucher a ses guiclets sur les Em- i-
prunts suivants :. -
Consolidts 12 0/o 1900, 26'"I r6par-
tition: tin pour cent (1 o/o) int6rkts du
4, au 31 Ao6t 1902.
Consolides. 6 o/o 1902, 23m* r6parti-
tion : (doi poiw cent (1/2 o/o ) int6-
rots di l'L au :31 Aort 1902.
_.23 Juin 10902, 50ne repartition : sept
pour cent sir le capital ( 7 /. ) et un
pour cent (1 0% ) iiit els du '16 No-
-vemlre au :15 Decembre 1902.
24 Juillet 1902, 4,11e repartition: six
pour, cent sur le capilil ( 6 o/ ) et un
pour cent ('1 o/o ) intlrLs du *16 No---
vembLre aiu 15. Dceinbre 1902.
5 Septembre 1902, 51me r6partilion'
quatre et demi pour cent (4 1/2./ )".
sur le capital et Iun pour cont ( 1 /,)
intdrets du 16 Novembre au 15 D-
ceibie' 1902.
Poi t-au-l'rince, 15 Decembre 1902;


Angostura Bitter1s
de renomnte universelle, prepare par
les seuls fabricants D" J. G. B.
SIEGER & FILS.

A.oblenu la Plus haute distincion--aux -


expositions de Londres 1862, Paris


lOuIj, VlUIllle lon;t, .jyurI y rlIU itt-i
bourne "TBl-,- Nouvelle-Zlaindte 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 18814, Nouvelle-Orldans 1886,
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
Jamaique 1891, Kiniberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derni6rement
la Mtdaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et'Buffalo 1901.
Ce Bitter peut 6tre pris pur ou me-
larig soit avec unspiritueux on de l'eati
sucree,de la linronadeou le soda squash;
il est indispensablepoiur fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch,.
J. N. HARRIMAN & Co,
Agents-Gen6raux pour les Indes Occidentales,
OTTo BIEBER & CG, Agents pour IHaii.


_I


.


. .- -- -


- --


~I


-' -


I


u. f A .







J \ I li --l--II-



Fariue lie Bougis ie Port-au-Prince

La vLrtie 'des bougies de nptre fabrication ne se fait plus cl
Messieurs H. PAPE & Co mais ai la fabrique, Rue des Miraq

21. en face de J. Desjardins Th. Liiders & Co.


AuxAAl sdeParis


A HY Irmp p- pK
Jounels i Cliapeaux di'e iiiaiils


iManufa turp r Tahabs S. T. L
Po'll-ail Priine'

Cil(ares (le 1' Mallarlite



(apiier hblie llt petiN "
I ii i,:r jilt '( i .lol i ,I


M illir le: .1 tcl ibtl i/"a v
Magasin de Vente: rue du Magasin de 'Etat,

AVIS IMPOHiTANT


sifi: jo lO trolii.etIattiii
sill de In 11'Boie. (101.i


SlI'lIS l, t' lillelles. 2a1elttll'. ch it:


___ 1,C~b~s, a-+Jcs j-,i'i,--4Ahant I
concurrence.
I~e hon~i marhtth qj.J

A LOUEII: (Jelflisoi
haisse,, avant touwes ses d&pendan-
ces ei situiie rieEugi ne Bair~jol-
ly, ci-devt nt Arnerictinte, No 38.
S'adres~ er
au No 75 0e Ia ine rue.

-1hlrtwlae d!EsI'INOsF dlAiAN.w-),
reven' ue dI'Etwope, offreri-ett--trrclinui le
im (.sslrtliimcent ceniplet de l,rchfnl -
(!J'w-!, fit) l eS mortc',s, 1i (10s price bx s
reduits.
YENEZ .VonI!..


N. MARCOU
March a idI- Ta illeu r
announce i ses nombrex clients.ta'nt a
Port-au-Prince qu'F Jerlmie, qu'il a
transfl're completemnent sa maisin de
la Rue Traversiere ;i N' 101 de la R-e
du Centre; u'ii'in coupcur qu'il a fail
spkcialemenilt eir (I'Elurope gnr:iltit a
tous les chcTis nli'me les plus dilliciles
une coupe nmoldrnei et trbs-iel6g;ite.
De plus il ;a le pl.nsir :nussi de leur an
noncer qli'il viciit d'OL;RIn L'NE SUC-
CURSAI.K A Jl:REl:u, SUR LA l.LACE
i ".A R M4 ES.
C(nlnplet vestlii s.ns i let 8 28
SI ;,Iec gilot ;3
I ,i t, ,lo ni 9
TPilll It-s ccmniplIs j i ipnell e, r ilingote.
li:bit on intril omr in ilde, il les prie de
bIien r-,uloir s':ilresser on a lui ici ou
a son peprrtseiitarit .1c'rlmie, les assu-
r.,int il'anv e qu'ils serorit satisfaits.
(Grind asso'rtiment d'clolles nouvel-
lemenlt rii\tes.-- rlande I'ibrique de
c:,stulleltes et le kepis en tour genres.
(;,r-.in stock de costumes toLns con-
[cli-inlln : veslons el p;ntalons a bon
2


l,. ,, I

Angii )slura Bitters
D' .1 I. L, SiI:I;E rT & FI.s,'pr6ce-
doliiin.i l nt ,. liis i'i Atigossli i Vine--
711'1 1) 1 plpis, 187 1 IA'ort-of Sp:in i
(Trinidii l ), -wil IPS 's.eubl abricanh.
,/l i : f' iilhlI' i' 1 i Vii e'C rs tllet'i dtt, COnil
.\ N,'Ti iA IT.irTuRs4 *i con~ieL par
to dilelnt L)r Siegert ct AnigoStura en
1824, etldont .i premiere exportation
a ite faite cit 1830. C'est (lone reel-
lernet f p:artir die cette ierni6re date
qlu'n commened la fabrication de ce
prodluit devenu celelre come AN-
;OST'rUA II'TTEInS Sons le rom die sonr
lieu d'origine. Le nom de la ville An-
yostura a et6 change eri 1846 en celfi
de ((Cuidad-Bolivar v qui Ini est rest.
- Chaquebouteille est enveloppee dans
une feuille sur laquelle est imprimee
en quatre langues la maniere de s'en
servir et portant un fac-simile de la si-.
gnature de l'inventeur entire les deux
c6its de la MWdaille de mdrite oblenue
k Vienne.
Se harder des imitations et contrefaqons.
J. N. IHARRIMAN & Co,
Agents Gen6raux pour les Indes Occidentales
OTTo BIEBER& Co, Agents pourHaiti.


[)octcur A. Bourgeoc'
Chirutvgici-tD iutsle
De retlour ILiapit-o, riqoittous i
Malin, de 8 hein-pshi midi -
Apibs-midi, lIe 2 11 'heumres,
93 Place de ha Paix, 93. 4,' _7


HCtel Bellevue

olnv tie roornlir sm- enCounrndne pour.-
Marrrin!lc- fIplapfmrsq Ikils ett;;i~.
-- (;iiOpiiu.v. Glares, Sobels, Vol 1141."
'iI chi VcI, (et. Ciiimcute i ie de 47
Travail soi-r,&--TPiix modgrhs
I'lromrpte exktiu~ion..


AVIS

Phonographel



.voir le privilege de crollectionf .i
s,i propre \nix Iinsi que cell de.
;iinis, c'est s;Ins conilltelit une s
iein:ir(lii;.lle de divertis.c inellnts.
Le cliiiine dec ce- 1-
Liolilw ~o
tionro i I n .m i,-1
fectioni doe l reproduction. 't
pourqrroi le Phoo!rio'cphe Gem'
done dos rPsuilt;il. plus saItisl
que tour :;llrce nppareil similaire.
Le a G;eml Edison ('et Ic Pho
phe le plus r'"centl crt I iLeiilllre
ch6.- II est inlnii ld'ui Ileprod
autorm;iliiue, d'uni Enregist1'eur"
re et est renferme dans inl mn 1al
couvercle porltaif to forme ova
Avec claque phonograph
fournit fralailement: :
Sdouz sine tie cylindres eri
ou vierges.
i Pinceau en poil de chamN.u
Le phonogrraphe Gem est A Il
de tons, il ne coiite que 20 d
se vend chez
Place oula Pai N. i
Place de la Paix N" i"


s~ a a Ilq-rlb-~ Fb~DI I I


~------