<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00733
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 8, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00733

Full Text
i pLuBnuiee..N 1290


Port-au-Prince (Haiti)


Lundl, 8 DMcembre 1902


:.-. r!> ,.4 :7 .


I .i


-:f-" Joiourp' ~luIotid.l-e'i, CoozerOcital et d.AIRnonEces


___C!tR.AQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRI TAIRE
I-i.p N t.... e ne t .i


I wRO5 I CENT'IMES "'""*bo "met po"r patent I.20 PAR MOIS I GOURDE
les0 c NTIS a ueu |u ruer n g d _

imflor les communications.aux bureaux du journal, angle des rubs Bourjolly & Fort-Per.
I ----_-


I C. A IN........... 0
d-_


139g /.
= .


UPJGAGNIE FRANCAIK
DE CABLES--TELEiRtAPHIQVES..
101 6IOPOLE du NOUVELISIE
1,1, Y AEMR00UCTION INTERDITLE)
,P~asl6.-- D'apris des informnations
.-dreapes de Copenhimgue,des migOcia-
1eu sualt etvs. --oss en %iae do fiire
coincide' 1b visit du Tsdr, k, Rome-
~VotIa 0isile du president Loubet. Ott
64Sme lue le puatsideuat choinsia title
milI d'flialic aulie que Rom% polur y
rewotamtrer le uli Victor Einvia;entiel ;
mail dimse le cadS uU I Tsar et M. Loua
bgue Be I'leI.j1-lt!11L pas 4 Ronle -au
eime rnotneit, ii e.-it 4 pealiprks cer-
-alWi quIls ';tilraIieii une dntrevue erk
mer. Les cawitrS d'Wescoa'te ruse et,
fratigise st! reitcmitreraiiezat aut moment
o6le pr~sideiit ievieudrajt d-Italieet
04 to TsTa s' %aeut laait. Le tsar parti-
tail do eatroe le0 -0eb
Jo InpxI uouae;uaa Ftein). Soit ab,
semne dureaI' ui mrnis; ii s'einbarqtie-
il a Libaua sur it ykchlt imperial
*'Stiilldbrti qu 'pluisieurs ua\tia'cs de
e~re escortenrielat, et so rendrait di
luteletneia j (aavjtavcclai; (F
WASHINGTON (3 -. ....\1 A-fl Ebuck,
_MiUIen (14s ELI-Uaais atl J.,poll. est
d6cidt.
PANAW1A G. Le -OluvYlznur Sal;iZ.I1r
,at reveit ici hier iii tie Ohoyage
dA"iubiaariei.; il annonce que cf

.lqes aaaae.; au g-ii6rlal IIerve.
N-9 dat doas ;'aaelt et ernpiisouI,1t1 A
Bonl dl a~cscl ivl ibien Q Bu IlOWl'Pr
"ADaID *-. ei ise iniiiisterie~ld
ft'4#11ue Le rui al pa 6L6 uaw gr ani -i;tl,
it11on sxL explicaliokns de' touas lei
**olm.Poltiqaaes, se inoaatratt plarfalte,
Wentau couraua de loo- les-ddUils (to
-h,6]ion .apparemmeaut aiiiieux d'd-
-4)llwji'e dassoluiurauuqui, par suile do
'6ql~rdvisedu pjq? Ibiberal, esL Conlsi,
dd ns quelques inilieuux, camille
'*46-ble. Dimas ce but, le roi a tIe
S4ApCoIIvoquo3 NJ SgastaiR upl?

~P4e~uldeaUL du couseil a di q4e' le
dc qii'il aaaoaaceJ-ra. .dei-
IerdsairG.- l w .*,une.


conference avec les .ieektaires Zaldo et
Monties,-le-prsident Palmi dR que ses
coflnissiomnnaires vent siginer I'nrran-
geme rieciproque avec le general
lfiss probablemuinct luiindi on mardi pro-
chain qne cel; sera envoy A Was-
mlgton o4i le trait sera signed par le
sectr4tire Hay et le ministry cubaina
Quesada ; apres confirmation par le
Eenial des aEtlts-Unis, il sera envoy anl
seniLt cubain pour son approbation.
MAADRID 6.- Le roi Alfonsona charge
hier le Senor Silvela de former un ca-
bianet conservateuir, pour succider au
miniistlre Sagasta qui donni sna dd-
nmission mercrel'i. Le portefeuille de la
guerre a kt4 olTert au gnriral Lianares,
qui irt blessed 6 la bataille de S uitiago
de Cuba et qui--tait ministry de la
guerre en 1900.
S~VNt X 0. --- Un. t6ltramme venanit
de St-fetersbourg dit que plusieurs
jcunes gens o-it 6tL arr6tds au pare im-
perial A Livadia A cause d'un complot
pour assassiner le Czar.
PArIS 6.- Une secousse de trem-
blemnent de terre a 6t0 ressentie-eBetl-
le-Isle-en mer ( Bretagne ) IS nuit der"-
niire.--- Les vibralitios out Wtd tr6s
vio4lelte. La- ville a subi de grand did-
guts et la secousse a 6el dittinctement
ressentie par les navires qui se trou-
vaientanu Jarge.defl-ie.__ -__ -
MADRID 0.--- Ls (:orts seront dis-
-soutler e roi Ti al.t consenTli a signer
un decret A cet elfet avant Noel.---M.


31Ivem UwuYc iltcmcu TFUUTUiu1 M
ivec ses piartis tis.
lBELtt-iN-6.-- Le seerGotai re-tl'ami-
rallit, f- die Tarpili, a volo-iiltireinent
inutrine6 il inernbre de I'ambasside
dtes Et:ts-Uniis qale les croiseurs alle-
u11aians Aminzone n, __-Ari:idnte et

a Niobld a u'iront positivement pas aux
Aritilloes, 'l ls ec'l.aratiions ollicieiisec
des jiuarnaut de Kiel et de Withemns-
haven out expliqie ue te es-crfliseturs
lie traverseraient pas l'Atlhatiiqule par
ce que I. loi naval de 1900 exige qiue
six petits croiseurs irestent en tout
temps attuclhs la premiere ecIdtfre de
cur asses; parconsequentle. trotis croi,-
seurs en question ne peuveut 6ure An-
.voyes en service dans les e;m iitian--
g('res avant I'ach6vemnentde pl insieit
aulreg (ii,sont Inaintenanitell conltrnq-
tiq'd. otls les ournaux r 'bocup,, l par
.i('1)ti4Aient des rrouvelles 0e6vale t.
-- _";'" *T ." "-' ; : ,'L. "


a exhortent le Goiivcrnement A conslrui-
re un plus graand nombre de croiseurs
pour servir duns les eaux etrmng6res.
Lo.NunEs 6.--- L'tpidemie de grippe
est excessivement violente, cet hiver
et se faitsentir danrs toute I'.ngletlrre.
IEuL. -6 Le froid qui rbgne datis
toute I'Allem:ngne ; oblige plusieurs
inanicipalitls A voter des londs pour
venir en aide anx sans-travail.--- Li
ville de Dresle vient de voter dans ce
but une some de '25.000 dollars.
LONDREs 6.--- On ne peut obtenir ni
ici, ni Lterlin, de eniseignements of-
iiciels sur I'action c6mbinde de 1'An.
gleterre et de I'Allemagne au sujet tie
leur dispute avec le V6nizuila. Le cor-
respondant dii Morning Posts, A Ber-
lin assure que les ultimatums anglais
et allemanads, congus dans les niemes...
termes, 'seront remis simultanement,
peut-itre le 6 on le 8 decembre; ils
exposeront les demands des deux pays
respectivementet accorderont au V6ne-
zaila le plans court d6lai possible pour
rdpondre. Seule I'acceptation sans con,
diaions du -pWqlsdet Cisrno, iaccompa-'
gn6e de garanties suffisantes du rhgle-
inent des reclamations, pourra nvater
uine dUmionstration naval.
Ulne depeche de la Jamaique au
vDaily Mail* dit que les navires deguer-
:e_ \rdizu.iliens seroaLsaisis,-sile-pd-
sident (astro- ne done pas satisfaction
k-:t*ngleterre et A I'Allemagne.
RoIME 6 O:a vient d'orioinner la


-rF1TS"t--L -- --r i 1 miI;t i1 1; lI; % u.v
croiseurs de station.-On parole que
ce -nvit -'es-vo ut-se--read re au ~nru-
udlaui.Va- ---n
NMADRID 6, soirl.-- Un nouveau mi-
nistere vient d'dtre formed et a pr6t6
serment.- Voici les noms des non-
veaux ministres: ir6sident d conseil,
M. Silvela; minister des ;lThi dtran-
gires, tM.Abirzua; ministire < lijus-
tice, M. Dato; minisntre des finances,
M. Vilaverde miinistre de I'Intaerieur,
M. lMura; ministry de la guerre, M.
Linaireq; minstre-de l:a marine, Mr
Sandlie'Toca; mihistre de instructionsl
piibliqin, Mr Allende de S.dazar; mi-
nisre des travaux publics, marquis
Valdillo.
Ntw-YORK .i- -hi.verarrive sbi-
ten.eti et lh vil ainitj(iie ci clarbonll
cause d'ela gr6ve ai rciite ; ce faith ajlfra
probablement des consequencesoiotes.
* .. .


- ------ ---~-----~I


~,~-.~-nura~s~ur;rrr~~-uP--crr- 1--------




V4b N. 6- -4 -I .z411i


-mY~r; -


~EXTIW l IQNIT#'R4
No on 61hCE.SILZ 9o02.

No I.377.-n St-Marc, $ Decembre 1902,
an 99eme de i'Independance.
NORD ALEXIS
Giniral de Division aux armies de_ a _i-
S ipulique, Dildud Exlraordinaire dans Its
Diparlements du Nord el du Nord-Ouest,
Menm drwu Gouvernement 'Provisoire, charge
du Dipartement dela Guerreelde la Marine,
ABI Melbres du Gouveraemenl Pro-
visoir de la Rtpublique.
Mes chers Collgues,


Lorsque design par vous, au mois de
Juin, afin de me transporter dans le
Nord, au Cap,ou destroubles djia avaient
commence A propos des inscriptions elec-
torales, et oi certain individus, connus
depuis, cherchaient A compromettre la
paix publique, -je parties sans hesiter, etL
- -avec Ia resolution de ne nullement faillir
A l'accomplissement de la tache que vous
aviez bien voulu confier i mon experience
et A mon patriotism.
Les populations etaient travaillees, ga-
gnees par des emissaires liches dans les
cainpagnes; les employes publics avaient
subi l'influence de leurs chefs hierarchi-
ques; des commandantsd'arrondissements
avaient depuis longtemps oublie-leur de-
voir militaire, et n allaient pas etre bien
loin de le trahir; un comit6 electoral, dit
firministe, 6tait formE au Cap, et pr6nait
sans scrupule, la candidature de Mr Fir-
min A la Presidence de la Republique; et
le trouble de sa conscience retenait a board
___de- Ja Clee-A-Pierrot le trop nef.aste
et depuiitrop malieureux admiral Hamer-
ton Killick
Le pouvoir qu'exerqait le general Tu-
renne Jean-Gilles pour le maintien de
l'ordre et de la tranquillity, offusquait
tous ceux don't le but etait de trouble
I'ordre et la tranquillity.
Je fis de mon mieux pour ramener tous
ceux que la propaganda malsaine avait ga-
__ gn4_ecomunie gne gagrne. _
Je convoquai les commandants d'arron-
_digse.fntfs, j'appelai les prepos6s d'admi-
nistration. Ceux ci etaient les agents re-
1-i. j 1_ i' 'i -:-: --.- --.. ~-- -.


votion-naies -de -FAinstrateUr OC
finances d'alors, M. St-Lacien Hector.
... __A~JuLnmaats _daarn-d issemems
je raipplai le Ducret du Gouvernemeni
Provisoire sur la liberty des elections; je
conjurai les pr6poses de ne pas pr&ier l'o-
reille aux perfides insinuations de leur
chef.
Mais tout &tair deji prepare, II ne fallait
plus qu'un pretexct.
Je tus accuse de f4re des e6letions of-
ficielles, et rendu en quelque sorte res-
ponsable de 'imnpopularit6 de Mr Firmin
qui travaillait A sa double candidature : A
la deputation national et A la PrEsidence.
La population du Cap fut sourde; le fir-
minisine courait au devant d'un echec;
Killick preparE, debarqaa sat-arins; Ie.
commandant del'arrondissementdu Trou,
These, n'eu ani la temps, nile .courage
d'agir. d ;,.
L1 28 Juin, je retus on telegramme de


tVOUS me 1 rndan respo sable dev s vote dans les qui
medts qui _ecaplaienr a e CapI Je. o is, vous cupe s,
pris hlei-usaeieft q'qe dabh o tre' is, en -
1u Gouiernemenr Provisoire, 'att, ons j an
mauvaise foi, le-mensonge ivaient pu aux portese Port-au-Pri
vous arracher ce que je pourrais coqsPidr jqaj.Pti~-GoAv arm -fa
rer come un blAme. Firmin; le w ieh(ioge me 'moi
Les 28 et 29 Juin s'ecoulerentcoainme un joar bien triste A vos yeut..
vous Ie savez, dans le sang. P i jait ses coups.
Dutreville Lan~or se transporta du Albert f nave futrencore-
Trou au Grand Bassin, et essaya de sou- Coupe du Liadibe.4Les arrb
lever les populations de cette derniareo- de Hinche et de SAichel se
calite; j'envoyai contre lui les g6n6raux autslinmeidu1'Go emUprr
Millionard Michel et C.lonard : I'ordre Mais le D r
etait re6abli dans le Nord. sons I'egide d'un ancien repris de
Cependant la Republique restait encore uncertain Brirmranuel se decl
menace du danger de la guerre civil; rebellion. Le.traitre Mocombk
seul le champ d'action de Firmin et de Borgne.
sa bande 6tair d6place. a.ituaion se compliqua. Le
Embarquts sur la cCr6te A Pierrotu, pris, fuat ialbeareusemnent rep
les revolts furent aux Gonaives, us. le courage ei renergie du Ge.
toleres par le general lean-Jun*u, qui re P sidp ie~ devint. dapl
devait a quelques jours de I- Icur preter eux pas du Cip, le plus fer
le concourse de son autorit6 dans l'oeuvre rdlde la rtvolte.
de destrucrionsociale qu'ils avaient~h- C'est presque dans le mine e
reprise. Ce n'etaic plus qu'une question legeneral JethJuineau battui'
de temps.-' Purt-a lPrince: se Dorta corittl.
Je vous previns alors des Ev6nements et alla se fixer a la Cre:e-Sale, ouf
qui allaient s'accomplir; et je pris les dis- b.ttre le general Cyriaque Cel
positions n6cessaires pour empicher I'en- Michel ; et que la Cr&ce-a-Pieftt
vahissement du Nrd, et circonscrire la croiser devant Ile Cip, apres avol
rEbellion dans I'Artibonite; mais j'avais dans la bale de la Goanve. ::
comptE sans la trahison, a laquelle, en Les generaux Magloire et Annib&
faiseur habilr, Monsieur Firmin avait liard furent delegue6 dans 1ar"
prepare certain de nosofficiers militaires. ment de la Grande Riviere, afidr.
L'Artibonite se souleva au souffle de le general Cyriaque de leers c*tiW.l '
Jean-Jumeau, et sur la fJi des mensonges La corruption m.inte fois tent6V:.
de Mr Firmin. Le general Ney que i'a- Mr Firmin, n'cut pas d'acces .a-
vais clhrg6 de I'arrondissement de Plai- ce brave general qui mniitiinnt Il.
sance, erjmpla:eent du general Ca- bout Ie pose qui etairtonfi6 '
tabois, livra son sabre et son arrondisse- voure et a son devouement.
nent a trente cavaliers. Le general B.nny Les envois d'armes et de munitiots
fit retraiter les forces que j'avais places vous me fites, me permirent de g3ifi,
sous ses ordres, et livra, lui aussi, le ligne du Nord, de Winche au aLim
Limbe a Albert Salnave suivi de son es- me&re de In doubler. come a l
core. friere de l'Acul du Nord.
La guerre civil etait ramenee Cans le Comptant sur le G ral
Nord, aux portes du Cap. C'est alors, mon aile g.luchc, a St-Michel ;sur
mes chers CollEgues,que je fus en butte a n6raux Millionard et Milfort Jean
tout ce qu'elle content de calamit6s. gois au centre, A la MNrmelade ; IW
J'usai de tout ce que non tempera- prints comp'etement apaises anu Ci
men: compor e-de-p4ience et de-fermein tout-apr&s4-embariquementdu 'wh-e -
-pour 6-vitr, din 1 .- Vlle du Cip, de fu-- tuedet-r reaction, Monsieur S. y ;
nestes coati grations. II me fall.iiLFt raer je parrs du Cap le 25 Ao' t pil
Albert Sainiave, au Morne-Rouge, et em- prendre le commandemen: de I'ai~.l
-ptcher-une -. v ll --- %1 rtacrllp, LE de 'arme cau a
disait-on. les ordres des-~iisio .-Inar
-- _-Ue-proprg.nde--acive fut mene-p r -Botex sep
des-etrangers intres-s,s j_ n sais pou- mangartEm .
quoi, A la cause de Mr Firmin. Aux com Le general Jean GflIes restladi
mandants des navires de guerre strangers, Departement du Nord, et je IlUio
d'abord au commandant du a Machias : Ihommage-que son zxle, son dWqO
ils disaient que.le people allait se ruer an Gouvernement Provisoire, "O
sur les consults et 6gorger les refugies. et son desinteresseiment m'ont
L'aimable co;nmindant Mc-Crea dut ce. aide An-mener abonne fin -la
der, et vint-mouiller son bateau en face m'Etalt confiCe.
du consular americain pour attenJre, sur A Mont-Organis6, A Grand
an signal, le moment de debarquer ses .agents secrets de Datreville
homes. vaillaient les population des
Ma patience vint A bout de tout. Usant A Fort Libert des paartianw
des seuls moyens dour je disposais, je mins'enfuyaient.dans la DOn"
pourvuu. a tout : ls pqrtes furent gar- revenir iemtex an movement
.des,.Albert Sa1pave bartu, et les esprits tires d
.s' aisfrent. ce A 'tergie des e'
Je sis Ic Departement du Norl debout; ca et Menard, an zeIe 'd'isO
,at .i 4d secours sfrisants m'ttaqpt ve- nEral Fus:ien Denis, et sit
nus A temps, i'aurais pu repondre d'tCcr- table asitie dd Gbiuvernc 61


I


I


QQ~t "


.~~-=,~j~r. ~., ~~'..P~k '.:~:Q~:lklrp~YsP~.N&U~IP





Go .i-erof re encore quei- !, /f i D" Ten
u L fraror ncocqur Nous extiryons de
i ,,. yoo. .l*.pouvante ulationsdu Tempss,No de samedi
naml, de la baie de CagpeIt 9 la bale D'apras plusie'trsjournaux philate- res suivant., sur a sit
du ~fpN.sqp'a ce que IesIduimdqic 'i qui s pblient 4 l'dtranger, entr'- eNouw' u.rotis rniA sep
a--' n Mr Firmin conduisij t une aas- wi feja Coll ictionneur de timbres- engeager dan' uni vuie q
dan.dernir bateau de I'Eta, et a poate de lIa liaison A. Maury de Pa- ourlilnt,k at irels. 11
mort de Killick don't il devait envier le, ri e, Is Stapp. Collectors publi,6 l i liriiii pes
epoi uent il-e'iaie. paraL--iL des-lita- arm6 de toutes les convoi
.. a exposai souvent m a e bras lturchargdst d'Hafti.porta t aussi pour I'accomplissemenitt
illo au imbe: c'est ma facon decom- les moist de Juia, Jtille.i, qlc, af liei bre. et vilanie. beaognes
imdrde le devoir ; et je ne reculai de- dd Mki i1909. t dIich6ance natio':ale.
t aucun sacrifice pour sauvegpjder et Nayant jamtTis eu l-occasion de voir aisi iT-ceIa---- fia u
respecter les institutions nationals, eeftimbres ,w nous nots 'sommes fail vres avorteront, cest cer
tcait facile de comprendre que Fir- io eevoin d'ullai rteanten des res e pay. s ie peit parn e
lct jean Jumeau allaient livrer ar.- gnemel, d ce suje, a Direeleur G- dais cte sote ie dami
te .* pays de. ii prove, eia si nral, des Posies r Port-auPrine. nous faut ine slrieue
al heureux. __Le direcleir pious a ddclard que qel- bien, et nous devonts nou
"1 n Monsieur Firan s'embaiqua.: toe not elle est a'b.witnent ft esse. Il decisive. L- salute est a c:
ilrant des mois il s'6tait accapar6 de a en, do Mat jusqu'dce jour, q Tids les drois de douane des port' ilM e d..ission, de. lnbres suIchar. que ses rep>r6sentaits so
Sjliit-Marc, Gonwives et Port-de-P ;, ch Goutiernement Provisovre---Mai procurer, en litaant la s(
pendant de- mo is il v.it f.it cou l ; qui o encore en vente meant de la c ise qu'll trav
J e ses frkres dans vingt-six b Ux el qii seront retires de la cir-.. d .. ..'. -
l divers au Limb& A Sr-Michel, t on _4 Ia frmation du Gouver- De routes parts, d
Maitielade, A la Souffritre, A Mo-ni- e ddfiniti. I'Ouest et dJu N.ord-Ouest,
roois et a Duvivier. Petit Golve a 6t6 in- Le mois de Mai qui figure sur le poitrines la find tl cri
tthdit par Chicoye, son agent ; Saint- timbres est d1 pouttr marquter simple- Le point de mire, la poid
Michel par Jean Jumeau, son g6nkrali- ment L'eatre eat fiction dru Gower- c'laitt a Chaunbre charge-
sisme et son patron; I.imbN par Albert nwoment Provisoire ; il ay a done an- venir dei la RIpiilblique.
Salnave, son beau frere. Du sang, des cune raison paw y meUre ainsi les ......................
atines,voill ce que nous reservait cechef uois dajuin, jiwllet etc, coname Ie prel- N'avons-nous pas dJi r
de l'inellectualici haitienne. tended jo ourinaux, ean qunle, paradt- ble relour de laconliance,
Jedus s~iourner quelques jours A Ca- i d nouvelles ni senastions pour l-e-s --dnmeitn resespeai es id
gnette, mnon quartier-general,avant de le- clients. bre s'est r6solumnt l ci
ver la march pour les GonaTves et mon faction au people? Elle tLr
ijour devait 6tre encore long dans cette paretite etion, les aessoi
Vile, car des measures de pacification s'im- NOUVELLEI DIVEtE. ita" r p oti 'its i"
pOsient. OUVELL S DIVERSE
sont pas positivemient bles
A Port-de-P.ix et au M61e, j'envoyai X'N.. -- Sortirde I'Mlat oil nious
Potr quelquetemps les g-ndra.ux Piquion C__i .. queurs ilu temple. les Wle
Set Bottuex. Tr peu d'affaires ce ntin.---Le ,olitiT|l, duotl l'uiiiiue tin
AntGonalves je changeai le personnel Tros pe d'affaires ce main. Le ous d'iralev la puli
dek idoane et de adr... taux de l'or rest, nominal a 139 "/o au sultat i atteiiidle!
retmpliai le ComMnissaire du Gouverne- comptant Ft p Iesr Flections
mnAt ei son substitut pore Gouverne- II a t6 vendu ce martin 4.000 dollars c ont commence mercre
--iti concourse a-ux roi' Tte s'oitte r- sur New-Yo.rk A 139 /o/ er avec la meilleure loya
voleaux mame+,en signant des actes in- Sixain du Jour fire dir, A propos du su
Arnmis contre le Guverneinent Provi- Verrons-nous douc, cette ,emaine, sur Desroches, son cindi
ire. Nos Chambres enfio au complete ? ll faut expliquer que no
,Partout o0i les reformes s'imposaienr ie Lgkislateurs, si qa vous pl.ait, s'est tr.ouvL. e4ro -4r4w-
4. sy pourvoir. Offrez-nou.s I, joyeuse aub.tine s- : Ot entierieeni hostile.
.a1En ce bfinoment je veux croire les pas- 'avoir, pour noire (( Jour doe An li, l)ste DIe a el A &42
iapaises.l. Ripublique en paix.J'es- 'Comme etrenne, un bun Pr6sident !... S. Mi. l. Pi.e, ths alti
.. .1' C' .iinbh e ravajiller A don- Chambre des D6put6s i.ili'L I F 1oiiclit.i 'li. e,
I l tr Chi aIrElat. 'Li CHambre a dej lu le 19 s nateurs il a;vainl s WI tan l i ai
%,i o rentrer a Port-au-Prince bien- p6ur I 2 -_-' ... ....
A.voL s pr&evrencore mon cortroursrpour Nord-Ouest et de I'Arriubunite.- 11 rest It-Tie l.\, til.nee.- -.
I ilkdes choses. r- doutn A Ivsn.,-Hes Sfriateurs de iOiest Ilueit pleineuoii.nl I. niol
.ne puis clore ce rapport sans Trppq- (r I et ceux du Sud (9). Joucatn istes oiur tonte ID
tUAmntre attention les autres gfn&raux C eat aux elections s&iatoriales du Sud enites Put ce 'Dntait qu
Hot aid6 dans I'accomplissementcde que duiVent travailler aujourd'hui MM. circonslancielle, piisque i
ihe ; cc sont les ginkraux Eugene les Deputes. pr'e, la lisle s6aOneiiste 6t
flire, Albert Gousse, Brice, Piquion, Dernibre here composition .
nrt, Joanem, Toussaint Alfred, Tel- Midi 20 :--- 8o dkputes pr6serits. Le t Temps a conclut a
rCa Cil, rosa,Robillard, Edouad. Elu sknateur NRf- NUMA, sans con- -rendu
A ,Ami le Mathieu, Fargeasse Gra- current pRrsente par Dartigue, Fequicre Ai.si prit in cetlle belle
A Guillaume, Suscept Mon er Charles Roland. mit la pui"saoce du Snitju
'Clkonard. s sections cQntinuent bre, ot to concourse de que
,es actions continent. nistes- *srieux et d6vouu
hnt lieureux plisir.de G6n6raux Nord 6t CrrL6 manque.
le vous e-nvoie, me&n C 1 ns cr Wntnun- N e4 or caquedo quo

Ss i q. C ,outrairment a ce qui avait ei arir- Paquebot6 fr
S aluation .isngae. ,- i, 1i GPntral Nird 'Alexis n'a as en- Des tP1egrammes annoP
aO .... .A.H re < uitet S-int-Marc, -" et le G6nral satlanmique frangais n'ava
o NAtiSX arrie6 est to.ijours A l!Arcahlaie. quer ses marchandisesau
-On. di mainteant que le Gen6ral che, ne quite cette ville
'" Nprd Alxis sera ici nierctedff'ou jeudi. et sera domain martin a P


rotre confrere Le
dernfer,les passa-
uation:
t longs Inois & nous
Lie tous connaissent
pentI ignorer lee a-
a encore come in
e Sur nos destestii ,
lisie,- toiijo6-ls pret
tie toites les som-
g6'te'atliceei de no-
neft ti, leie..manOu-
aiu, c'est fatal car
eriellement v4egter
nalion uw&lilee dane
ne ses ressorls. ii
orientation vers le
is y lancer de faion
prix et le pays en-
ulagement de savoir
it i.i train de lui
solution, le d6noue-
erl'H.

Nordt. du Sud, de
tie I'Artibonite, di-
eul cri partait des
se prdsidenticlle ?
ssanc-i responsible:
e du poids d l'a-

eemarqun6 le sensi-
uiI commencement
epuis quela Cham-
lee i donller satis-
ivaille saus-la plus-
rts du mecanisme
Iiflicnllet et le pen-
ses stliiliinenrts ne
ses.
out places les trafi-
lphistophlet de la
og'iamninr sera Itou.
Alique : voili le re-

s&natoriales, qui
di dans le came
ut6tm no;re coft*
icc&s de Laurent
idat :
rtre amni Desroches
Comine journa-
'ire, en faVeulr de
cles lreis elogieux
sorte la suocepti-
,t d'tiit a t'lU r i+'ote, +
,l' iii.I -it h -t .
la liresee la rkvo-
. c,"- r l'ilts e'x li-
f piT'r l-qu*.l IPS
main aux /irmi-
)Cll't .s. -
e nioinoletllanee et
inlll'dtliatlenien t a-
ait vote dans sa

insi son compte-

jouriee qui after-
isme a la Chaim-
Iques amnis firmi-
s, no nous a pas
angais
cent que le tran-
nt pas pu debar-
Cap hier diman-
S'qu'aujourd'hui
art-au-Prince.


M. II


i


. Jil- ..l~l,




-1


J-

Le Mouiteur A.Af ?
Le D1partement des Finenccs senipres- iAhl tinUU
se d'informer le public que les deux mois-
d'appointements, pension, location, sub- I eam-r Fl, ,nrIAVnnt'
vention, etc, qui ont 6 pays aux fonc- Le steamer FLANDRIAvenant'
tionnaires et employes de-~t tat, sous la de New-York sera 1ii de1main ma-,
rubrique dc a mois inconnu seront r& tin, pregnant I'r0t et passagars pour
gularises pour les molre in et d'Oc- les Caycs, Jacmel ct Kingston;
tobre de cette annee.
Nouveaa Journal Port-au-Prince,8 Dcembre 902.
Demain doit paraitre, s'6ditant a I'Im- G.KEITEL & Co, Agents.
prinerie H. Chauvet et CO, un nouveau I
journal politi lue, bi-hebdomadaire, ---
est notre-ami ULRICK DUVIVIER,. uA de
nos anciens et vateareux athletes de 1. -- "
prcsse haitienne. Le steamer < SyniA >) venant du
Compagnie des Pompiers {Mexique est allendu ici samedi
Hier martin, les Pompiers se sont r6u- le 13, pregnant frlt et passage
nis i Srtation Cenirale po-:r proctder pour les pots u Nor.e
section de leur noeau commandnt p r pors du Nord.e
en remplaccmcnt de Mr Ch. Germain. I rope.
Reunion mouvementee. --- Enfin le Le steamer cALLEMAl.A
nom de Mr EuctLei XAVIER MONDISIR es venantde I'Europe ost attenWi
sorti de I'urne. le 12 courant
Marlage Por-au-Prnce,8 brc 1
Samedi 13 courant sera donnre, en Port-au.Pr nce,8 D embre 1902.


l'Eglise Sainte-Anne, la benediction nup-
tiale a Mile LucIA JOSEPH avec Mr MIRA-
BEAU ETH ART.
Nos meilleurs complhneints aux futurs
kpoux.
Steamrer- Paloma w -
Samedi est enmr6 Ie steamer ( Paloma,
venant de I.i C6:e, avec les passers pris
A Port de Paix : -- M\. Joseph Sylvain,
Joseph C,-tera, Mura. Shantob, l .
Gourion,Dcnis St-AndeMmne St-Aude,--
Isabelle Lynch pour Port-Antonio, et
Laura Predoct, Herai.rnn Strohler pour
New-York :
Jer&mie :--- Mmne Joseph Hyppoltrret
Joseph Page. Mr ELgine Lavaud.
---Hier dimanclie, le a Palumna est
nart nnour Port Antonio et New-York.


avec MM. J. Colmak et K- Kelly.


Hotel Bellevue


mqemri
NiAnIr 9 DtcEi.nunmE 1902

D-E.JEI -UNE -
dle inidii A 2 lires,a 1' 1 .25 avec 1/2


iiada.. tieure
Galanliie Ile de pore
PoIlet nit ri-
1Choi.c snitldt ani beurre
foa.,t-i',efd l'anllaise


Nalional complete
Ci t-dlnonne
Cafd

DINER
de G & 7 heures. ii P 1.25 avee 1,2 vin
Potage velould
Poisson spuce hollandaise
Bfuef a la mode
Plum-caks
Cafd


G. KEITEL & Co, Agents.

--



17, Rue loulx Ronmte-Foi)
DWlicieusement pur
el d'un bn b an rche ...
I ~ .


BOIS DE CONSTIRCTION

Gr andi-fp6t situ_ surle quai,en face
an maison Guyot, a proximitA du wharl
ia Fil~hoI.,ln


Iacilildpourleserp-titions de la C61e.
A issanles Carolines
Potenux Bois dur du pays de belles
iiinensions.
Assortimentcomplet de Snp et Pitch-
:;n dd toutes dimensions.
2 sur 2- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 str 5-3 sur6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5


I IiA L


Planches pitch-pin prdpardes:
Planches prplancher 1 1/4 sur 4
a a 9 1 /4 sur 8


( p'
Planches
Planches
<
Planches



9
Planches
c


< clins
palissades,clois
a
I
pitch-pin brutal
c -E
6 c
c
Sap prdpardes
c brutes
*


c
Planches pour plafond
avec rainure au mil


I sur 8
ons I sur 12
a 1 sur 5
1 sur
es 1 sur 12
1 1/4 sur 12
11/2 sur i
2sur

I 'sur 12
i su 13
1 stir 16
l/SP ur/


PELOUX & Co.


- kIr Belle
offre de rourir sur commH
Mariages --aptdmes -
autre fele:
GaleOrux, Glacep, Sorbel,t
vent,. Timbales, Petils p.
wichl etc, iec. Charcuterin
gene.
Travail soignd-- Prix m
Prompted executioin.

Angostura BiA
D' J. G B. &GEcn &
deinment dtablis a Angos
idlai) et depuis 1875 A Port
'iid id),'sout ls seuls :-
tdrilable el universe le
.c GOSTURA HrTTERS dtcqu
idefuit Dr Siegert A A
1824, et donL In premiere si
a dtL faite en 1830. C'est
lemnet A partir de cetie -er.
qu'u commence la frbiicatii
product devenu cel6bre corn
GOSTUIA BITTERS sous le no0
lieu d'origine. Le norn de I-
goslura a dtd clhalng en I
a__CuidI'd-Bolivari qui
Clhaquebouteille est euvel
une feitille sur hquelle est
en qlu;ire .inigduesTa manirl
servir el portint un fc sirnil
nature de I'inveiileur entire .
c6tds de la blddaille de mdrita
A Vienine. .
Se grder desimitatioinset conDC
J. N. IIARIRIMANLt
Agenls-G6n6raux pour les Indes Oi,
Orro RTERER & C*, Ag.qenoa


N. MARCU
Marchand-Tailleur,
announce A ses nombreux clie
Port-au-Prince qu'A JMr6mti
transfer compl6tement s~o
la Rue Traversi6re au No 10
du Centre; -qu'nn soupemur'
-spdciaement ve. i u-lM
| tons les clie
--WtUP upe-moderne et ',
De plus il a le pifisir aussi ,
noncer qu'il vient d'ouvaUR.,
CURSA.E A JiRtiMIE, SUR ..
D'AaMES. .7
Complete veston sans g"le
Ia avec gile,
Pantalon
Pour les complete jaqueltt6
habit ou autre command, ii,
bien vouloir s'adresser ou i
& son repr4sentant a J r
rant d'avance qu'ils seront.
Grand assortimeDn d'6
element arrivdes.- Grande
coaqtt s eat de k6pis en
Grand stock de costume
fectionimr v
mar~h6l


ieu


parti~~~ ~ ~ ~ ~ nu PotAtnoe wY k


-


"-~"