<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00731
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 5, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00731

Full Text

Aoe. Ann6e.-NO 1288 Port-au-Prlnce (Haiti)


-U. a I I

h jt i ~ce1,. Corxikrjtewcjai~1 4 ~t d'~C~~i~otak~z~oric

-CH~R~UITlr; DMRECTEUR-PROM1ETAIRE -


'Abozm O~i, puti m "Ment .26 -
jIIIMmERO t.60 Mimsmuep t q len.. j PAR MOIS GO UW.
pr ..d....r .rP.
,Adwwser .Lee5oaQ~jaxnmufirjpa tion* so,:hsl:a eSi79.iax bu~i!ll~r ;Ap,~tler


-I'b I:
:' ifURS DE BOURSE

44 '$RCAI ......... 4 '138'*/o
hg~qidls 12 O escpt. or 488..
(avec interets dus-).
Cuqrseidis 60/, 1 0 :s.f
..(avec intfrat's Ius.).

Roses.a........, 27/61o


111PAQI E FR41NAI[SE7


D CABLES TELEGRAPIIIQUtE '
'MONOPOLE du NOUVELLISTE
A~EPROOUCTION INTERDITE.I

March du HAvre
Caf6 d'Haiti ... Frs. 41
mf6 Porto Cabello 6_.40
_f"aod'Hlaiti. .. .. 5.. 05
Camplche (Buches). 5.
(racines) 480


ARIms.--Rente 3 ., 99.80
LsDREs3.- Lord Cranborne, seer -
wre des alfiires (ktrningr:cs, rdpo-ndant
aujourd'hni a une question posee.au
arleiment, a dlit I,'l ,'y av; it I ien ,le
vrlMaris i Iou~'Ive.ll, annon;ntt qie'
tlaTqestion de 'I'erro-Neuve et le< ;ma-
tresquestions peiil;inits el'lno IrFrin>-.


dans le sous-arrondisement de. Mar-' relatives a un traiti en vue de I'acbe-
seille.--. Une ddlMgation de grevistes a voment du canal de Panama, viennent
etd favorablemeint reque au bureau du' d'iere reprises entire le secretaire'd'E-
contre-amir.al et de longues col eren- tat M. H.iy et M. Herran, represen-
ies snnt conirnenees en vue d'rrriver, bUit l.a Colombie. On croit maintenant
au r glemeit des ,infliciilts existiuaes. quIe le traitde pouirra tre conclu av;nt
LONDRKS 3. --- On atnonce que 1'a- In Noel. D'autre part, le ininistre des
mirlriTntinglaiise medite ane importan- Etnts-Unis eo C(olombie, M. Ilart, tl66-
te- rdf6or.te qui consistera. Afaire un graphic au dIpartement'd'Etat que I'on
Cerliii ionibre de promotions,depuis vienit de publier A Blogota un decret fi-
le grade de capitaine jusqu'au rang x;it au milieu de,mars prochain les
d'amiral, au choik, au lieu de la pro- elections pour le Congres.-A-i s'atten-
mdtloni par Tl'cicineltd du grade seu-, d.lita Washington A ce que le nouveau
lemeit,, come cela se prautquaitjuLi- Congr+s colombien, qni sera vraisem-
qu'ici.-- Gette retorme aura pour efetl blablement appele i ratifier le trait
te dQonner lds chliaices plus grandes relati.l n canal 'de Pianama;,seraitcon-
aux jeunes oniciers capable?. i roqu6 poor le premier Janvier.
LoNR.RFs 3.- Pour le mnonent; I'i-, 'LONDtRIE3. La tempete continue
lention de li Grande.Bretajle el de avde uie grawle violence sar toutes les
'Allemagnle est dee ufa6tue ddmos-, cotes du Royaume-Urni: On a eu a en-
Iraiwkti-ualeconti re le Vdaizudla'dad s Ireistr rplusieurs naufragesetles corps
le tut probab'e de saisirles bdliirients de plusieurR homnmes'quiontperi dans
des douanesai,bien'que cette 6vep tuAlie, ces Afsastres, ont &te rejetes sur la
dptpie des d dvelappewenats. Le c6te;" ..
mniiistere anglais desj alaire*jgtrgs WA ~GTO 4.-Ondit que, quoi-
ne saie Loujours absolument rien d'uine que L~-' ltsa-Unis puissent avoir de
d6cl;araiou qui a;ra;it tL fileteau mi-. nnvir'es de guerre dan.t les eaux vdnd-
n'istre dAllewigne 6 C:racas.. izudennes en mdme temps qiue les na-.
WA11iiNGION 3. M. Cambon, e.- vire.ade guerre anglais, les Elata-Unis
ambassadeur de France aux Etats-U.ii, Wi'ot pas I'intention de .s'irteposer
est parli ;iijoburd'hui pour New-York, dant la querelle entrcle le Vdzudla et
-ob 11 s'embarquera le 6 dcemnbre pour l'Angleteire, di-, ---".i o intirets
la Flianice A buorl d l, i a (c Gianp qe. de. A in.eri.ain isnesdi en en dnnr ot
LEG CP 3 Le premiier ininistre, que I'Anletlelerre np tlnte de saisir une
M. Spi ing, at ti fobjet d'une r6cep- parlie di territoire' i utulieta.
tion s lios otile ie de ses 6lecteurs hier' 1A BER.IN 1 -II est. Qoficiellement an-


P A~irITt~i~e olt. ktI r f Par EamSt-Lo:ndiioi. Soii diseiwir.' a eLL COl!S;-- I Tnori e I L Is
VC3 ronces nioll; In111tuelleg. Lainne-AL iaiterrorapt-ttt '-d.es htes et do UAlletnne e4. deI3.O)OAX)O do

PABIS 3. L- cmlniiit')r des i- tles cri,- lie Judlas. a- Li dsappro- bodivatrs-.- L'.Gisette de Cologne,
naileem o I Sa i.It P O1 P -tioii do loul tiLmIe hii preinier minis- oI_'we se m.l effiCiettpyrblre an violent
de.101 Ulai tO~.itl IaI p;'Plicip.atiouide Ia1 Lr.e di:iit Ietltrent in:illue qiI'O~cUiI, attid1 cotiLre le VWnkudIl. Elle ajoute
Franee a l'Expoti;iori ie S-aiiiL-Lonii. vote deipiuItl duce titus *'a polibilue wa qite* I'Altem:t-ne doit marcher 6nerfi-
14a Commissioll lomaiuide(tiii'im accorde. 616 prtapost. quemernt, en Ovmit.
UN crdtliLtde l.,2PJ,OUO Iratic dais cc LuN'.ru 3. L -l emplte couitinlql: M'ID io.- -.D*S avis retiis atjour-
le lonrg dtie I-.ictt e Noril. ile la; Gruuade-: -d ha isWt onceiut pie los rcei diSul-
MaDRID i Ont CT-oit MJoirqi P die 'le ret.4lioe..0 U -iwgiulle Ia perne.ilepli- tin du 1 w.ioC oil, :pIp5 liftse
di.;ences do vucps dans le cabiriiai sieurs nii.,ircs ;tvec Ieiir L6ipiges. clmimb it f alifit les rebelles stir le' tei'ri-
4iOdo~et de In Nti:Vtioti en C aL.IIt lQ 4:te, LU teinp trad ttire a b iLss st k'iteine tit. loi re clit fltenitu ui; le Ic I tati i jilit Atre
ftL.CIt Pour belitlecup, l 2.. -%WA&'-HID;GTO.N 3.I :. COL- iSSiO cloem csiptIIti L Les pertes s5ot fiomnbreUses
'ID1M~r iell.. LL.5. Dee naurjfeptiouis etk t oito s h a rit .;Id i n -Iappol't des deux c6tks. Le prfteiidant au h r5ne
du ddsordres Coiiljttuetit A s U p Morli flurorilble l .-4conLrbe-prollk' tBrdanti 'A restie aTiz zti.
(U ..y'aiiersiLd a df.fdu'-lf adr ftaioh' do' pertains (errifoires Nu WA-i\INCT3N'i4.-Le prlt'iieiit RJ-
49543is.#4 9 Etdsif. 'e s'est prononce osevel est asssnrc qu4 tsi los npiaoOt;i-
L.,LE 3 L1sihoak'at do.we ho1i uu0111 en ravei r.do 1t".admissiop1ld tionrs -tacec. Cab i,' eli vLe (iC triidt di
IWO ~ide., dos u:j iis,: i. I Okldabma et du LerriLoire )IA9[ir .du- 1-601rociL' or auocluesd uiemati~rC
gau~rm~lior~ injgfid~li~ 'tii u tij un. seul. Euispua le Io'~y~ alfi:nc prr lylAn~ll'~t
Z Lvertures amicales'du it'- a. .t e .,rtiL pie si nat an
,r, 4Oi .16'. 6iiit jiet r.XV I.o 3* 1- Lr' le siliob eu
Ls 0p-a i s -Co rq e. .s e i


a


" II II


--


.


r --


Vendredf.. 5 Dlecembre 1902L




I tr'
~illrH) ~IIL~fUL. a ANl
~vJlw~ .~-r.,'.rT~.... YLL~. ~ .~~II~~rn F~(I-jEI'


lTR Ei beson r anp% o1
m-- vrfr .eau,.mi, quaii-ldi.--chcrchbeat h
Sidat Evlque 0o Lalboreur.? i rizon des nations une prompted et sereine
L'autre matip, dans la .brumP otv lI et fire prenactioa. -
brouillard... politique, c'est-A-dire aux D'autre part. nouscontnuons opine?
plus 6nervantes heures de cette re an- que I'Independance a 66, en son fond,
-xieuse du Trovisoire, notre di : Garel-a l'assentiment notoire e"ictiscience iaQ
pu vraisemblablement nous fire monster verselle.
Sla gorge le sang aryen et africain don't Cat, s'il n'est, certes, tau pouvoir de
nos congtnores et nous, spmmes indis- personne.d'en omoindrir l'6clat, il n'ap-
tinctement issues. patient egalemeit A aucun hatien, quel-
D'oi la cause probable de n'avoir pu que force intellectuelle t morale'qu'il eit,
noua fire entendre assei clairenent -deTrun -fa- il opietsenie-fin titr6 ou non,- d'en
de-nos brillants officers de marine, a sta- exagerer la port6e historique, A moins
'tgiatreau genie maritime de France, d'en ereun soldat,evequeo-ilaboureur.s
a aide de campd-.S. M. le Negous M.. ---Awir'0plus, n'en deplaise i I'infatiga.
t n6li(k,-doctiur en droit de la FacuitC Vie d6fenseur de notre race, il nous tarde
w de Paris a, et, de mrmoire de rive-gau- de nous-permettre, A notre tour, de lui
their, directeur-fondateur du journal a La repondre ad ren par cette double inter-
S --Faternit6 *, organe des intirits d'Haiti e rogation:
de itace moire. Fait-il un simple sondage? ou nous en-
En on jour de loisir de to'ltes sortes, leve-t-il le droit d'invoquer com-ie inage
et de-..ssage come del6gu6 general de de-I'Fndependance avant la lettre Its as-
l'Association Pan-Africaine, pour u pirations dk&, interprt6ees da.is les
mission pacificatrice, it s'est,- dans un grandes idees de 1789-9o A 1793-94. par
tr6s attrayant article paru, mardi dernier, Turgo;,Monicsquieu,l'abbeRaynaletCon-
a cette rneme place, er responsif au n6- dorcet, artisans de l premiere heure de
tre, public dans le a Nouvelliste a du 28 I'acre d'abolition dea traile et d'6manci-
novembt 6coul6,-- ii s'est, rtpetons- pation, pr6sent6 au Congres de Vienne
oous,-port6-caution de nos t .mles-ver- (1833) par lord Stanley, au nom druGou-
tus a d'antan, de l'heroisme, de a la fa- vernement r unni c ctionn en
cu lid'assimilationn de Dessalines, Chris- France, sous la 2"cm Republique (27 avril
-thophe,-Ption et Boyer, qui ont 6mer- 1848), et par le Gouvernement de Was-
veillk, si l'on peut s'exprimer ainsi, 4 gk- hington (1863) ?-...........
a neraux et commissaires franqais au len ........................
a demaifirnieme de la guerre -. EcGon-TRIBI
Et cette garantie semble, en effet,avoir de ses drits civls
ikC insuffisammenrtratifi&e par un1e. aull iyeles, i, de ses d s civis e o
if ration d'aun'ant plus longue Ou'incon- fitiques, ni, aux Gonaives, die tre e de
mire haitiens, dgi de 26 ans, ancien iltve
testable de philanthropes, d'abolitionnis- eha dg de 26an ancn
tes. ant "aglo-saxons que francais, qui, non diplini de I'Ecole des Sciences politi-
entre 1829 et 48, ont arevendique, pour quef de Paas.
les descendants de la grande famille Ethio-
pienne ( Libiria, Sierra-L9ene, St-Domin- NOUVELLES DIVER
,Cue ) imposant ba o One de la ideiplion. "
Quant a nous, il nous eut suffi de lire
notre aimable ct modest contra-dieur, C
pour e tre convaincu,- si nous devions Change
'6tre- de_'exactitude enchanleresse de Toujours meme mnarasmne dans les af-
sa rectification. faires.- Le taux de I'or reste stationnaire
Toutefois. il va sans dire que nous et nominal A r38 1/2, car il n'y a pas
excusons volontiers notre distingu corn- d'affaires importantes A signaler.
patriote de s'etre, pour une fois, m6pris, Quatrain du Jour
d-n-ses -absorbtantes albuiitibfions, sans Sns e i omb .
doute, sur le sens d ore .g r
tif A notre Gloire guai.Ae ,ulair. euris ie belles
Ason nous navons jamais pr- veut il dire que les choses
tendu ni ne prtendons que c'est par e 'panouiron sans doutiirs ?...
reur ni par pr6jueg que les Haidens Chambre des Dbput6s
se glorifient de leur ,cidependance : Laseanced'hier estouverte a midi. M.le
nous avons implicitement dit (pour qui President rappelle que l'ordre du jour est
salt saisir le vol des pens6es bienveil- la continuation des elections senatoriales.
laness, que- ous, nous nous-en glori- On aborde le Departement du Nord-
fiens, mais _que la plulart d'entre nous Ouest.
semblent, par erreur sinon par projug, -la Le Deput6 E. Bouch6, A la tribune,
cousidirer come an fit immense dans les prononce ces paroles: a Je recomman-
anfiales des peoples, et di uuiquement de A votre bienveillance le citoyen Silen-
A l'initiative de nos pires. VoiUt le pre- cieux William. Je suis tellement certain.
p ier point que nous &claircissons. de votre concours, qu'un telCgramme est
Ensuite. pour ce qui concern les no- prer pour lulannoncer son election.(fHi-
tions door au dire autoris= de Mli-oire, larit grenrale' dans I'assmbl6e et dans
nos sublimes san-culottes etaient I'aditoir ). .
flors conmp!tement dtpourvus, on M' SILENCIEux WILL:AMs est 6u.--Puis
admettra avec nous que si elles ne sont montent successivement la tribune, M.
pas absolument indispensable A a reven- M. les Dboutes, Suirad Villard, Exact M6-
dication du plusimprecriptible des droits layer et Turin Auguste, pour recomran-


Une allocation qui a te pa
ment ,rargo e, est e fiW
t t% 'msirfra l, d. 'Sdrtant ds
banal de la recommandaion, il a
~a)p ,trati'ons importantes
6ct fortement applaudies par I'
Voici A pe pprsce qu'll a di .".
a Me)ril e.l ilt ind'oiable
pay e m n Z6vfNtat
doit sortlr sla abiliIfqprlue.
nomique de la R6publique. C'est
nir ce i1nitat heureuf que tous
comprendre enfin qu'il faut melln A
plan toue-s les zidnies. dle part
ment actuel eat le seul et peut-
nierqui mo aidtno d'i
reille conduile'adiaule eagesse
de wettre & Iarrinre:plan le- mobie~d
4 t.individuil pour contrilber loutFc
nation d'ln.S6nat de la R6pubiiqe.
tent et honorable, en fai.ant uibe
parffi les candidate qui vous eeronl
tte6stenant Reulement cimpte qilde
leur inlrins que. Cest en subordor~A
st'nnellement ma conluite a celle an
palriotique,que je ne me pr&benle
tribune paur recodminander A vs su
citoyen qui serait aour6ment uneds
laiites loiles de notre S'nat, lequel.
henueusement.-est- anjourhliui I
( Allusion i Hem iqiez, cididilat
de-Paix ).- Ainsi donc,Messieurs,
quv les parlis dasarment; il ucoir
uiblient mnme pour un inoment,
atbls, pour que cette s6lectiro--l pt\woes 1
valableinent et coiiciermeieterllnt eltl
conlribuer an savetaga tie lah Rpilb.t.ilu
mot ayant- 4- d6ja pilo'onc '.- daft-eA t~.
cein te. :
a A dfaut de connaissances tranfceidw.
je propose i vo, sullragres ul citoyfn d~a
IIroiture de caranc6re, la prolhit,. les
d'intenlions son! bien conmme dui boaA4lMi
r public die Port-au-Prince, car, -AW.
Iavait appartenu a1i Senat tie la Rllpubi'.i,.:
Celii-ci, c' t M i. Avilinar Tipliaiiie. _
Ces piroles ont e,6 appliudies et4-.
rateur reprenant si place a- e6 I'obietrd
nombreuses poignees de main de la P4
part de ses colleagues. Voi!A un delu~blW
ouvre un grand horizon devant lesp...
triotes A idee conciliatrice.
Les trois heures r6glementaires n' ta r
pas couples. M le np gsi da tsill- j n l--
que leselections de I'Artibonile vontc
nienc6. -
C'est M. Dumarsais A. llonore .
dans une langue fleurie, onimanads
citoyen Silonmon Jn Biptiste. En~aita1
successivement sent mfnies A la ntobaip
les Deputes FRquiere, M irtineau,' .
scr sa b6eqiille,lentement et soudttl
pondant ainsi A Ia sympathie que
blic et I'assembl6e lui t6moigde
me On beaume aux souffrance.
prouve encore, -Alcius B. Jn-Fr1
Ch Leconte, recommandant tol
LOMON JN BAPrrsre, qui sorta
phant de I'urrie.
Ce fait est digne d'une consolM
mirque:.-FC6qtAie et Marrineia u a
chaudement d'aane mtn e d aloqW_
candidawrtr de Balomon 'J ag
qui&re et Martineau; leadeIo
us adverses.'
Est-cc I'effet de I'oernbte
leur colleguc don't les parole "






Fp


__tt t intd rien
': ^ "^S A^A ^'ffiftW1d il a le
"" r'.c ravec- a vbIdio' "e s'en-
le~efiHaTens, nt-no ftr".ppeuvent
qaua nr Ia P-aie.--Un aaditeur.
siaus16 n de oel jontw ,h
di uidii kslections.s6natorlalsvonc
'Mdirnes' pour les cinq auaer press
dmKrie',d i'Artibonite, car cc diparte-
It M.-daeih& 6 sEnateurs. ., ..
L'Oest ca fournit i et le Sud 9-r-
LA n s.natoriales pOauveat donc
ever1 Smaiie prothair.
.. rlbre hu ....
1} Dipatts presents. A 6t6 6lu Mr
Strlin. On vote maintenant
: ',l Candidats suivants : P, A. Da-li
'let ntral Boisrond Jean.
1 GQn6ral CarrI6
O s di que le General Justin Carri a-
ait&hier L'ArcAhaie, pour e .quartier
----bret oio il a di avoir passe. la nuit.
e~q .!dois done 'sattendre a le voir en-
s.rAjort-au-Priuce incessamment.
S L'Avent
j epais dimanche ont commence A la
Caiidrale les pr6dications de I'Avent,
tP. P. Voegli, de laCongrtgatmon
..rias rit et du Sacrt-Gcer'rde-
MarN,+ jours de sermon sont Le Di-
madseapres les VWpres et le, jeudi a 6
S d iasoir.
-- ohateur chretien a choisi pour sujet
-drses conferences les bienfaits de 1'E-
gliBWc,.t En commencint, le predicateer
s'm extuu6 de n'avoir pas le talent ora-
t.iredo R. P. Colrat, son pr6decesseur
-dala chair de lh Mitrop6le.C'es tle an-
pge de la modestie, car les fiddles de di-
nackheot vivement got6 le-dtirr du
P. Vcegli,-- qi peur computer sur de
nWBnaux auditeurs.
Paquebot frangais
''ttfgramme du cable. il est annrin.
c_ qe e transailantiguJ-franjis entrera
W-.Cap-Haitien dimanche et sera das-
MW eaux lundi prochain.
: un6railles
.lolfre ympathique ami Emile Rouzier,
duncel honoraire dz la Lgatdo de
France, qui vient dere si cruellemen
Y1.rli mr I IAAMP A-sn oouse. n


n-r uLurOsse, a conduit hier A %a der-
deiqtu cf, au milieu d'une affluence
Cessid6blc, la digne ferm-~e-q-u-i jut i-laS
it, %IOntlnt vers Dieu, trois j unes

L'lte de Ia sOCiet2 au gratul corplet a
as* fimilles Ro uzier et DEbrosse,
:e a paUVre affli*6 en cetC
erconstauce,, leur symprthie
e estirne. Puisse cc timot-
iotfconsoler,si porsiblW, zo-
ar, don't noes pno pons
.16citC port-au-puricaenna
.e ha ch6re d&ibpte' vivra
44, 0. CtCocoonf.ut '"MX
el lows tO1 trierses
-et de mwbro''"P.P't



Itc C h64 7 Am


AMEPI6 DI EMRc 1C902
& .
de nidi Al 2 .irA P 1,.254vec 1/2 vin
--Salade de concombres
: '--;Cti dr fe pOft' "
Choucroute garnie
..a.. r dcotb verts saulds
Cdteteltets-4 pore panes
SPoTs et fiz
(Eufs d la neige
Cafd
DINER
de 6 & 7 heures, A P 1.25 avee 1/2 vin
Polage d la Conde
---Cervelle d la poulette
Roast-beef d ranglaise
Fromage
Confiture
Caft
! K.-I


LiglnHollandaise

SLe steamer ( PRINS FREDERIR
HENDRICK ), venant du Snd, est
a1ttIu ici I lundi 8 courant, et
repartira le ineme jour t A heures
de 'apr6s-midi directemnent pour
New-York, prennnt la malle, fret
et passagdrs.
Port-au Prince, 4 Decemwbre 1902.
Orr o BIEBER& Co, Agers


Ligne Caimeron

IAt steamer ( PALOMA,'JP2 eat-
du CSd. est attend samedi 6_


Emprunt dn i Decembre 1901
I Ie"* Jldpartilion
La Banque Nationale d'Haiti a I'hon-
neur d'ilnormer les intlresses, u'ils
peuvent* purtir de ce jour, toucher a
ses guichets une oneieme. rdeprtition
-e cinq pour cent (5 */.) sur Ic Capi-
tal et de un pour cent (1 o/o) intdrdts
du ler au 30 Novembre 1902,_sur le
sold acluel, contre regus et sur pr6-
sentation des Bons.
Port-au-Prince, le 2 Decembre 1902.

Angostura Bitters
de renoammne universelle, prdpard par
Sales seuls fabricants D' J. G. B.
SIEGER & FIIS.
A oblenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1807, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-Zdlande 1882,
New-York 1882, Ainsterdarm 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orlans 1886,
-Londres 188. St -Joh (Cunada) 189Q,
Jamnique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Cliciago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derni6rement
la Mtdaille d'or nux Expositions de
Paris 1900 el BulTalo 1901.
Cc Bittei peut itre pris pur ou m6-
langd soit avec un spiritueux ou de l'eau
sucrde,dela limonadeou lesodasquash;_
ii est indispensable pour faire un-bon-
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C",
Agents-GnrAraux pour les Indes Occidentales,
OrroBIEBER & C, Agents pour Haiti.


I.


N. MARCOU
Marchand. Tailleur
announce a ses nomhreux clients tant B
Port-au-Prince qu'A JHermier-qu'il a
transfer compltoemernt-~ra mason de


couranI> ..;-et-quitte~iai d: i. H-e tIver:sere nu No 101 de la Rue
crnt c 4 dCentre; --qu'iuncoinpur qu'il a fait
directement pao-ia Jamaique et spdcialement venir d'Europe garatttt-a--
New-York, pregnant lret er passa- tous les cliciTs mtme les plus difficiles
gers et fermant sa male i~ la post une coupe moderne et tres-6legante.
re mame jour Ai 5 heures P.M. De plus il a le plaisir anssi de leur an-
Snoncer qu'il vient d'ouvnRI UNE suc-
Port-au-Prince.3 D6cembre1902. CURSALE A .JtRFMe, sun LA PLACU

Complete veston snns gilet $ 28
a P avec gilet 33
Pantalon 9
*A V IS fPour les complete jaquette, redingote,
habit ou-autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou a lui ici ou
Madame Vve d'EsPINOsE d'ALBoN, & son repr6sentant a Jdremie, les assu-
.revenue dEurope, offre d sa clientele rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
mn assortment complex de inurhan. Grand assortment d'6tolfes nouvel-
dimes de touge sorles, d des prior tres" element arrivdes.- Grande fabrique de
. it casquettes et de kepis en touw genres.
V".,+ w VotIl. i Grand stock de costumes tous eon-
'" -NE Voi.. fectionns : vestons et pantalons a bon
Port-ai-Prince,4 Deemnbre 1902. marb! -I


___


c ~. ~a


'` F -- ___ 111---


I









-AVIS.
Docteur Bourjolly
75. Rue Eudgne Boarjolly 75.
Consultations: 7 A 9 heures du imatin
3 i 5'"heurs dii soir.

SAVIS IMPOI.MAT!4,

Les soussign6s annoncent A
leurs-clients qu' Is 'entrepren enat
(a reparation des Gtaces -Tf-
h6es. '
Cercueils
Ayant toujoursun assortment
variE de decorations, nous som-)
ines a meme de fournir des cer-
cueils en acajou, Decords ~ I'ext6-
'rieur et Caii~fnnis A l'interieur
_a partir de $ 25.
Henry Stark &Co.
64, Rue du lagasin de I'Etat, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez: _
M. ALF. STARK,Rue du Port, 54.
Mr. FL.C.HIEht1 IUSSON, Rue des
4esars No 125, pres de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION
Grand ddp6t situ6 surle quai,en face
ta maison Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
I#acilit4pour les expeditions de la C6te.
-....... AissantesCarolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
p;n de toutes dimensions.
2 sur 2-- 2 sur 3
3 sur 3--3 sur 4
'Cartelages __ 3 snr 5- 3 sur 6
sr.-- 3-sur- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4.
S a 1 /4 sur 8
S < lines 4 sur.8
S pr palissades,cloisons 1 sur 12
Planches 1 sur 5
t 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes I sur 12
S1 4 1/4 stir 2
a, 1 1/2 sur .12
2 sur 12
Planches Sap pr6pardes I sur 12
c a' brutes --- sur 12
S. 1 stir 13
S a 41 sur .16
Planches pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & GO.


aocoLrEJI UT4R NE4fl $ ....^rIkJ

Paul Cesvet, 8.', BAieprP
8, Rue'Am6rldcalie, 8. Revemsile sob OlS P
Cbocolat; li Vanille asb norab ensx eliens.u'i
tleofi~dpoiiltion et qu'll'proa
A' P. Une filourde it livre. per lepaussJe. mWilleutr .&A
promptitude dains 'x6cutio
GCrros et detail -vux qrI Iui sermn -gtit
I I ___ .....


fCTl01 RAPIDS ET DOUCyI
Slu llLA.....E.......
PURGATIVE
L'EAU MINIRALE ALCALINK, FERRUGINKUSE,'
RECOhSrlTUANTE DE
POUGUESS'-LEGER
ese souveraine el sans rival dans le 1
Traitement des affections des Voies
digestives, du Foic,
Voies uniantres, la Goutte, Ie Diab6te, PAnemle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gres chez B. PAPE & C*.


- :JLEVIC
L'eau min6tale naturelle fe6
clew i donn6 des rsutillpts pi
dans toutes les'maladtes qqd
sur une mtaserfuasmgao/di
Andmie,; ChloiqoteSe,ofunl i.
gdndrarle tc,-.ddns toutes4em1
de l peau; ,iars 'tesoas defl
mnitlenles, ma aria; dans lte
dusete fdminin. .ans taus Fa
indigeslions chrovn4ueas, etc, !.
DEPOT. P'onLi


-Imprimerie H.: CHAUVET &
Angle des rues Am-ricaine et du Forr
Travaux typograpbiques en tou s.gen

Cartes deVise!- la minute! *
Faire-part de Fianaailles et Mariag,
Billets d'Enterrement
Traites,- Carnets Asouches,- ProspO
Brochures--Journaux, etc.
__ ... ..... ,' :-- '




i oUT AGCPekLS t- D0 SqRVATION PARFAf,' *
-TOUtl-iUi.SF-- -i OiCHITEi EliEiUT9g-
INFLUENZA --.AfECTIONS DES POUM.ONS
Re RbpyblleBtne n* t31, PORT Af PINCE, R T LVS. PBoFsv.I


- I ~ .1_ ._I 1.


m