<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00730
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 4, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00730

Full Text

Port-au-Prince (Haiti)


Jeudl, 4 Decembre 1902


Nouivelliste


JoTZrrXa.1 QXotidieri, Commez-AiaI t di1r 3C>2-AceS

cHBRaQUIT,-A- e -PROPRIETAIRE


LE NUMiRO CENTIM ES T a emt pour D4partement...A.20
01 i Etranger 1.50


PAR MOIS


GOURDE


A4resser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
1 --. I II I I I II I I I III I I III IIIII I II I I I LllllllI III I I


COURSE DE BOURSE
0 Au0tRICAIN...... ... G 38 0/.


Cosolidis 12 0/o
I-


escpt. or 48 */a
( avec intkrets dus )


Ceusolidls 6 _f .390/
(avec int~rets diis)
ithu Bkuus.............( 33 1/2%/


( Roses.............


27 /o


-o0PAGN-IE FRAICALSE
OWS CIBLES TELEGLUG IIIQUE$
R1ONOPOLE du NOUVILLISTE
REPRODUCTIONN ti9TiRdITE.)
March du HAvre
Cafe d'Haiti .... .- .rs. 41
Cafd Porto Cabello_ '-t w 40)
Cacao d'Hti A........ 54-65
Canp~che (Luches) 6, aF5.20
u (racines) .
PAeS.---Rente 3 a' 99.9
LONDRES 3 -11 est ofliciellement an-
%0oc6 ici qie. la Gra'ite BIretagne et
faklemngne prerolent egs trnesures rqt-
vWles es el) e d'obteutjtl saltisf;ctioll dii
'Vibhzua et que d;io; cebutdlesna
Yi..qe glerre alletozinlats--ott-tFt rzis-
ae Frz -3 IM !.A U&LU %dimi dlienrie
et quo des riaipP FI -F-.
ftioveront -Itssi proch;ainement.
fiAMILTON (liermurtes) 3.- Ld croi-
sIM at3i0g1";iS de secotri classes wlReLI'i-
bltio,1a esi pi ii hier pour tI Vdor'zupla.
UC"lseu le 2- 111o"' clase a(lharyd(tis)),
le s51IOp ite griltIre ( Alerte 4 et te for-
Pitletr destroye1. riQuallo oIt soivi hIt
4Retributiollo aujoud'Iiui. Le croiseur
4-IMoude Closse* Tribiiiie4 eL I ez'oi-
Seur de second classe i Oriadne n it-
4iedert d'es ordrcs pour pai-t'r po I o
Ia mdme destinration. U I u
ROyl 2. L'oppositior i religieouse
hUlle fois de pinus, de Lifaire d-
e1houer le projeL de loi (du gouverne-
*fentl pur be 'lvorce. ..ftfr-Z iiardllclli,
Iti'meier mirnistre a rpe;u (des 'rotes-
iOns de otus les( ioCISeS dou ro tes-inie.
i~ 2---a L e l.ruit (Li ci rci ih
ier EA quli a W t16El'pl ,itix
Otlat Uftia, qdc le Tsaui avtilt Wt6 a-sas-


sind, est absolument faux et a eu
pour origin une d6pdche non confir-
mee de Berlin annoigant que le Schah
de Perse avait e'L assassin.
LA HAYKe $.- Unie d6peche ollicielle-
annoince que. le slltan de Atclin (In-
des N 'isandaises) a t'probablement
toe da-ts uine escarmouche avec une
exp&lition hollandaise envoyee centre
les AchiHioiqs Pedel (ile de Snmatira).
MANI.LES.--- On a r. cu de Washing-
ton I'ordre de juger, .pour la second
fois, le m.ijor Edward Glenn, du'5eme
('ifi.interie, accuse de cruaults corn-
mises peindanit la camnpagne de Samar.-
II eat notamment accuse d'avoir or-
:domn i 'executioii de phisienrs guides,
indig$rnes qui avaient 6gar1 les c6lori-
'nes arneriainjes envoyees centre les
forlts'e ,ennemi.
PAfI's~i e2.--- Mr, Bourgeois, ancient
-ministre, et le baron d'Estournelles
sont, dit-on, convertis A I'idde. d'orga-

perneltre a I'anciei continent de rd-
sister A la concurreiice industrielle de
l'Amirique. Mr. Bourgeois 'Aurait dit
que l'Europe, dssunie canmne elle I'est,
di'peCse 50 o/o de son revenue pour en-
treteniir ses marines et ne peit esperer
repisstr la riv;ilit industrielle des
Etats-Unis qui depensent comparative-
ment pen datts ce bttt.
BERLIN 2.- L' *Associated Press a
esl officie!let tetii iiinlormne qile-l dld-
c[arlation publide fixi i lt-i 15.C30.0000
ide -dr-ars e-monl;anit des rdclainations
de I'Allemagne au Vunizut~la, est in-
correcde.--- Outre que le Gouvent~ --
ineut n'est pas encore pr6t _publier
le detail de ses deomanaes, les p'er'son-
nes qui out vu les documents disent
qiie lo total est d'envirot 2 000.000 de
dollars. -
PAnis 3.--- La: plupart (den journaux
du maatina consacrcnt un ties grand es-
-pace au message du president Roose-
velt dott ilt publient n11 resum6 de
deiux colonies qui leur a ete adressd
pitr cble.---Les qeli jouirnauix ui
cormmoennt le message declarent que
c'est-un document original et de haut
inltdi-t, inspire par un ardent patrio-
Lisme et temignant (run grand cour,-
ge dop la part de son auteur, sppciale-
ntieit dilns sa- minI re de ftr.iter I
question des ba tI' ~s -Ces jouirntux;
p;l Ul6uvh iJL. IcXl dlClJ.rilio:s du pri'si-


dent Roosevelt relatives A la politique
6trangere des Etats-UUnis et a la doc-
trine Monroi.---Le< Figaro fit res--
sortir, avec admiration, ce faith que le
message ne conlient aucun des lieux
comnmuns qui caractrisent habituelle-
ment les communications des souve-
rain's 1'ELrope et leurs parlements.
LoNMDREs 3. Plusieurs des journaux
du imatin de Londres semblent avoir
Wt6 d6~sappointis: par le message du
president Roosevelt. D'npr's eux, it
adopted une politique prrdente et con-
servatrice plul6t que rd6vlutionnaire,
en ce qui concern la question des
i trusts n et du tarif dnnanier. En som-
me, bien que le message du president
poit soigne'usement analyse dans tous
bes ldetais, la press ne semble pas tres
Hisposee a le critiquer violemment.
LONDRES 2. Le vapeur allemand
o Alicia a, venant de Baltimore, a sauv6
en mer 1'6quipage A moitid mort de fa-
tigue et de froid du vapeur anglais
I Blensheim a qui allait de Pensacola ai
F1ecanp. Le B'eieshein avail com-
menc hi fire eau et menagait de cou-
Jer has (tans une temprte au .milieu de
J'Alhintique le 22 novembre.
SBERLIN 3.- Le bruit court que dans
(iqclques Inois le-prince Henri XV de
Plesse remplacera a Washington l'am-
bassadeur d'Allemague acluel, Dr von
Holleben.
RoewM :3. Le message du president
Iloo-sevelt ;1o (Co0igrbe est comment
ici avec intirlt, poirlict librementi la
partic uui se rapporte au project de loi
in Le tl rsiiit '1i0 m:rgration.
MADRID 3.-:Le premier minister, ,
M. S gasta, ai dnmissionne aOujourd'hui
i cnuse de 'lchee du ministry de la
A hne hier :uix ( ortes qui, par 96
voix coiitr 70, lilt censured pour avoir
.mutorise la coii'truclion tie deux navi-
res ldo giterre ;cole sifns avoir preala-
blementobtlonui consertemeit de Cortes


TRIBUNE PUBLIQUE
J Coneilialion et Hitconciliation.. !
Nds Montgolfiers) de a Capitaleont,
vendredi dernier. lance un canard-des
plIus siuvages. I! s'envola d'abord de petit
group en petit grocpe pendant six cou-
ples dhleures, puis, < trainapt- 'aile et ti-
.* -*- ,. .---.r- --- *-


LeI


1


pw~ Anneee.NN 1287




.VME r lt -, ?.,'_, *. ,ILn-tL (Iiisli, -,'tui iI" jin .J',''tj.
.d -- '
W .. .. lr .. *e. "*

rant le pieda il dit s'aplatir d ix- -imiisole de force, au coureau de lagu
point oi o:' aing aierr dages 4 ltip l te i~noe. '
vaient lich. "I o.*
Ces bons'messiedi-l tiKhdrAlenta'cceor i.
d'imaginer, semble-t-il, le souffle de la P. S. On lra domain notre humble r
Discorde s'avouant, elle-meme, abrutie. reponse a-a these doctorale, r6surute,
Que le Gouvernement provisoire per- avant-hier, A cette nieme place. E.-T.
sister A ne pas garantir leur brevet d'in- --
vention! O c
"Qu'ils soient ecarbouilles tout seuls UN COU P DtIL
avec leur ballon d'essail F
Assez et trop d'6meutes, de tourmen- -- .
tes rkvolutionnaires, de luttes fratricides II inporte que la society port-au-prin-
oat ensanglant6, d6vaste nos villes et nos cienne adresse ses meilleurs compliments r
campagnes. Elles ont fait trop de veuves aux G6ntraux S:-Fort Colin, Prosper c
et d orphelins,entass6 trop de ruines, sub- Chrisphonce, Kebreau et Mac-Aurele pour
merg6 trop de consciences, brise trop de- ,systime politique droit, ferme, simple& 1
vertus. Foin de ces hordes barbarcs! et digne qu'ils ont suivi deptris Ie t2 Mai t
cohortes empuanties qui, tous les quatre jusqu'a ce jour et qu'ils continueront en- t
A sept ans, passent et repassent. affamees, core A suivre, nous en sommes cer-
Assoif6es, s'organisent,se d6sagregenr,eara- tains,- en vue de la prosp6rit6, de la r
fiees, et repues d'avoir vid6 mainte guil- puissance et de la grandeur de notre che-
dive, cambriol mainte i Te-me et basse- re Haiti.
cour, a la faveur du meurtre s'exercant, Nul ne peut nier la conduite irrtpro- .c
le jour, et de l'incendie se propageanr cable de ces au;orites. On peut la voiler; d
la nuit. mais si pai soit-le voile,-i-e r--
TrAve A jamais aux v6nalitCs, aux veu- sira pas A tromper I'ceil qui est exerce A
lerics, aux stupidites, conpag nes ins6pa- decouvrirl'ariere-pensedes-hommnies, hi- e
ables de l'6goi'sme, de la haine, de la bitu6s A porter toujours au pays les coups e
vengeance, et parties integrante des lugu- les plus nuisibles a son advancement. c
bres corteges I Le General St-Fort Colin, on doit I'a- s
Ah f la mise en scene de ces drames vouer, est un liomme qui ne s'egare pas n
est d'autaiit plus saisissante d'horreur, dans les detours de I'intrigue: ii va tou-
Squon y voit de paisibles fovers dorn, he- joursdroit au but. Qu'on lTi-onneun pril
las, des chenapans d'acteurs outragent les onu-une-menace- beaver,, iHesbravera; un
ris et les charges innocents principle ou une liberty A d6fendre, il les
Laconciliation doit ftre,en ce moment, d6fendra; mais qu'on ne lui demand pas
la question premiere, le mot de desar- de fair par-tie-d'ucun group politique
moment des factions encore debout, pour qui n'auqtre flvise que celle de conti-
que, dans un but de reconcili-tion natio- nuer a faire"otter ce pays au gr6 des in-
nale, elles aillent fraterniser franchement cidents.
ensemble! Pour ce qui ?.trait-au G6eral Chris-
VoilA le modus vivendi que nous appe- phunte, depuis qu'il a 6t6 appeal A la
lons de tous nos vaeux. A I'approcbe du charge de Commandant de place de cette
.plus terrible d6sastre don't la politique Commune, sa politique est nettement
mondiale de l'Empire d'Allemagne ou le avou6e et-son courage hautement fecon-
monroeisme delay Republique Etoil6enous nu. I1 ne lui manque jamais la faculty,
,.ais nenaces jusqu'ici. dans les circonstarces graves, d'interroger
Ce sonr sans douie des souhaits et des scrupuleusement sa conscience et sa di- :
avertissements inutiles que les n6tres : on gnite. Plus d'une fois la necessity pour lui
peut leur pr6dire le sort des j6ermiades, de se d6fendre contre certain peits es-
-. des amiies,-des platopiques r6crimina-- prits affo!s'est pr6senike; m.iis habit t
-t---- ien 'acien-at-htes-tonmbs 6puis6s, i p.irdonner, ii les repousse poliment sans
-------- u'inco au dvoreQs danl'ar:ne,-~itm- aucune force,- ce qii permet A la haute r
-porte? Ces ru.esclianpiidoivent s pt--p e
,ns cur ,, -_tte; so.-b'cs ou leurs fosses talent aura toujours A ses yeux des droits
6troices, I'heur urtti au-avtrs-i-e'a -u -tiura jalmaIs la seriit
saines idees. Pour ce qui concern les G6n6raux K6- d
Sans doute, ii fu'iisible de leur cou- breau et Marc-Aurele, on ne peut que les p
rir sus, de les baillonner, tenailler, sup- fWliciter. Its se sont montr6s cons6quents; s
primer: mais leurs idees n'ont pu 6tre leur conduite laisse a d6montrer qu'ils
verrouilles ni fusillies : la pensCe germe er travaillent pour le bien-kre du pays, afin
fructifie, alors mnme que d'injustes r6- qu'il puisse sortir de cette orniere pro-
pressions appr6hendent le corps. Oui,con- tonde creus6e depuis nombre d'ann6es.
cilions-nous pour- notn r6concilier sous Nous crayons maintenant que- I'on ces- q
I'heureuse influence aes vrais patriots sera ces intrigues qui divisent les'hautes
que, avant le 12 Mai, des escarpes, inves- autorit6s. Elles dovept toutes d'un com-
tis .dupouvoir, frppaient pour le moins. mun accord travailler, comme elles en
d'ostracismel ont d6ja donn6 la preuve, au maintien
Tenons-nous 6galement loin des exces de 1l paix, afin que le pays.puissd avoir
opposes I Suspendonsool tueries, nos hi- come chef an homme digne et loyal.
catombes humahies, ces rites4-nlraires, II se passe actuellement dans je pays
ces saturoales et ces a coups-de aie 9 ma- des choses qui r6pugnent les caeurs des
cabres! si nPus n'avons pas envie ue, hommes de bonne foi. II arrivera un jour,
remain, nos r= res nos scurs, nos fern- nous le souhiitons, que I'on finira par
rmes ca oa-filles soicnt avc nous trainees comprendre -qu'air de ce genre, c est
rt lives, pieds et poings Il6s, dans la non sculement au detriment de soi-meme,


n I clul dei l rac
le dra!, ter a
s ssauts- nt
e u I mil
e scurijt parfaite h non
n art .
Autotns' e riouiT"s-i
'ous ; aez done pleine con
rP n qui se loue-de
luite: e s suivra tou
das diah e' emn Tu i beau que
vez trac6 I
Avant'dd 672orc 1cel article
ous croyons utile adasser cci
nationn 'ux esprits qui veulent al~
oir la dispantion de ce pays:
eurs rivaliis.,aveuTs-passionas
emps, grandement temps, que
ions pas, haiiues, des illusi ,
II est'trps, grndtmen t ti
ious haitiens de fermneri- ivre
iuerrfesiviles que nous dcoratir
pusement du nom de revolutions,.
tepqis x80o, et d'ouvrir celui qu"
licte de faire tout ce qu'il y a d'utile,k,
,r7ablret-de-beau your le pays. ; ..I';
Telle est notre opinion iniparthial4iL
imise,et nous pensions quiil imports
lie passe lans'lesprit de tous,'a%
hacun se metce I'ceuvre de pacit
ans en etre detourni par la vqiz d~-
eambitin- ----- -----r
L. GERVAIR '


C'EST JUST HI01
Votr articl intituj1 DBE-i P-LA)

Port-aul-Prince, 4 D cbrh191
Monsieur TIC-TAC du E. AV
Mon cher Monsieur T&F
(que je ne connw is a
Je prends volretDIF1d rl
)ase:
Je parole naturellemelt -1
re article iniinUit : De-ci-D
Je vous remercic infinimn.k,.
n'avoir_ envo 'y des comply
[JnT .. ... Ai n& cosei' V ,

lire: 'J'awuais souhHit6 poA
)lus\ grand bien d'Hai'li qlu
outerrain, (?) du Directeu
3ar, de la Poa e fus:ent r r,
atriotes come vous. go
roius--voir la bont~t de
[uIer ce qua- vous ent
ajeaialsae.?
Criez done avez moi, .
ons as de cier: .
Win PIIT-19 Pi
-GRACE i GRACE GR .
our

HAITI EN. LAVMBE
P. JULIO DUVV


~cn~a 1~










ML1. VoLtee e broch,
___ .. ,. -- .i; de M JUSTIN DvoT, intitul&e:h 1acteurs,
S. Moteurs et Condrdions -dir Proy social C,
q ue' .0 que I'on.troutra,.au i*Iwte .30o cen-
Marchb toujours terne.- Quelques de- times I'exemplaire, chez 1'auteur au Bois-
pm,4 eulement, de yeu linrlPrtap e, de-Ch6nes; chess M*V-' LabTorde, 91
S.irteu aeucuneinflueni f j9,FtaU, rue du Centre ,pt-c. tqor iprimerie.
Ielreste toujours nomiinal p. ? 2 L'auitur Ius nrie de signa'er les
;.- Ghambre des DBputi e rrata.sWiv.mas,:po% r tre :rectiifis :
.tOae-rppelle que pr6c6detmnqt,1a Page premiere, ligne 1q effacer les
Chambre a ddji elu 4 s6nateurk doNord: deux irigults a6 At e 'apret quantitative-
.ML.Lauis Andr fils,Etieno.. Ma~ire, ..m .
SBiliard jeune er Nenrors A guste. Page quatre, ligne ta au Jieu de que
A la seance d'lier, ont t. arachev6es detfrmint, smetrre : qi di.rrmine.
les A6ections senaturiales pour le d6par- Page six, ligne o au lieu de sont les
tement da Nord.-Voici les r6sultats des ides, mettre : don't' sides.
dolls elles actions, auxquelles ohk 'piN Page 7, line zo au lieu de exercises
Pfi 84 votants: altuets, mettre : exercices cullucis.
6tion Men-rd qui a obtenu so voix, Page 8, line 21 -au lieu de contribue-
sor Lietour Propire-, 2- moetre : c:mtribuera.
S. A. Srew.arr, elu A 73 vois,- sans Sooi6t Frangaise
opposa rt; Le president de la SocieCt Franjaise de
C. Lurent avec44 votes, sur J. B. Secou Mutuels et de Bientaisance, a le
L.'csroches, 39 voix ;- lutte chaude, regret de fire part aux Soci6taires, de la
uux scrutims; mort de MADAME EMILE RouZIER, niem-
.. -tlVuldre Hilaire, lu 7 voi, sans s brectiif, et les prie d'assister A ses fune-
cdncrrent; railles qui auront lieu cec apres midi A 3
BairilWiir Th6odore, 44 votes, contre- heures, en 1'Eglise Cath6drale.
Iiboii Muller, 36 voix. Fun6railles
----ALes-ne1ts5nateurs du d6parte en C's cet apr6s-midi-qu'auront lieu es
do Nord etant nommnes, on va piocEder, obseques de MADAMR EMILh ROUZIER, liee
i sence de ce j )r, aux 6tections se- DBROSSE, d6c6dee hier A midi.
nalokiales pour le departement du NrId- Leconvoi parira de la maison mor-
Oast:-4 senateurs A nommer. tuaire sise Grand'Rue N' 146, pour se
--- r rendre A 'Eglise Cath6drale.
Nos Nous renouvelons nos plus cor-
ou empressors de rparr l' dialsd on'doleances aux families Rouzier
missions suivantes, faites hiei das a t Debrosse, si cruellement frappees par
ngmenclature des d6put6s noovellement cette ino i subite. n
valid6s, qui ont prete serment a I seancec
-de mardi: Bulletin Mortuaire)
MM. Robert Roche, Mole Saint-Nico. i. .(z r u embre) -
as ; Dn6us Dupiton, Saint-Miche de ia A'urs gn K r8 an
; Sas Marie Anne Agnds Kinskoft' I8 mois
F etr J. B. amsch uillar u, Anse-- Jean Joseph Luxembourg Coles-j 3---as
et B. Richard, Trou. Louis- Jn-Jacques 58 ans
-Ajoutons q' la s6ance d'hier, Mr Cleomie EustacheD'eO. Constant 66 ans
Foucard Martineau qui _n'avait pas en- Ex6eie Hospice
e*It serment par suite de sa mals- Offert grant par Lagoannis
die, en remn issantcette formhalite, a 6t6 Offert gratis par LagoJannia
t'biet de. Lse -pi ie lr ale aud A s 's de la R6publique
n I'a vu s'avancer la Triu-ne aiie- le one surprise agr6able-e.-ile.
souiien d'une btquille. Envoyez-lui promptement--es-adresses


Derzaibre bnure7 -
Khance Chluunbrerou ertb mm; 2a
2.s
%% ic resents. ______
:Silencieux William unanimity )
On vole accuellement pour Tiphaine,
MzIN concurrent.
Le G6n6ral Nord
D' le odurelles do ijur, ce n'oeq
rt sair vendredi, que le oxCde
I Gntral Nord Alexis dolt 46-
1 che Imour FAreabhsi.
lui ,sue provisoit- do:-I Girei4C
tera Sainc-Arc qdl .iad
atn avec sa cav.alcric.-
ra vingt.qutgi hobst
il A aissera dima
*~r-cA la a-N

4noncC de iAon certhjue que
)Ustin C-%rri 4 .e eaieaJate* sof
N, No m.rd. de 4e iarrme


i ment ecrites et vous recevrcz
aussi la surprise par post. -
i- --- --CeL,_e .de -la Capitaie, enver-
ont leurs garCons, a partir du r2 Deceir-
bre avec une lettre.
Hatez-vousl!l Maison A. LAGOJANNIS
r36, Rue R6publicaine --Port-au Prince


Ligne Cameron

Le steamer I PALOMA ,, venant
do Bud, est attend samedi 6
bpgrant et quittera daes la soiree
.recteBmint-pour la 4Jmaique et
eve-Ybrk, pregnant fret et passa-
ers et:fermant-sa malle h la poste
le meme jour A 5 heures P.M.
Port-au-Prince,3 DWcembre 1902.
F. HERRMANN & Ci0, Agents.


H6tel' Bellevue

Mezi2
VENLIREDI 5 DGCEiMBR 1It02

DE'JEUNER
de midi & 2 hres, a P 1..25 avec_ 1/2 in
Saucissol
Croquetes :de morne, sauce cdpres
Galanlime idle de pore
Macaroni au gratli
(Ciccl de cheureau
Pomines robe de chambre
i'ois et Riz
Galeau de ri-
~'C--- -
Cafil
DINER
de 6 A 7 heures, hi I 1.2.3 avoc 1/2 vin
Potage St Germaini
Filet de poissont paand
Poulet r6li-Sildde-
le aux pomlies
-Cafe
N-B La C ilaitine ule ltle de pore
-se-veld A P.I. In livre.


AVIS


Phliog raphe

Phonographe F

Avoir le privilege de ecollectionners
sa propre yoix ainsi ique'celle de ses
amis, c'est sans conlredit tlne source
remarquable de divertissements.
Le charge do ce genre de distrac-
tions co'isisle daus Ia clart6 et la per-
fection de I ripr',ltion.cl-lO EL c'est
pourquoi le Phonoijralihe Gem Edison
dotnre des r sultats pli;s satisflisants
q-: toul a..l 'c pp i-.i l ..... n... .
Le u G(;'i E'din.voe cs-lc-plionogra -
phe le plus recent et lc meilleur mar-
che.- II est murnii 1Tii Reproducteur
autorhatiqiue",t'un Enr6gistreur sepa-
re et est renrermnil dans n miagnifique
couvercfe port;atif d former ovane.
Avec chbqne phonographe Gem on
fournit grahtilement :
I- douz ine de cylindres eunrgistreurs
on vierges.
-1 Pinceau en poil de clameau.
Le phonographe Gem est A la port6e
de tous, ii ne coute que 20 dollars et
se vend chez
Lot-is MEVS & C,
Place de la Pair N 9 18.

OCCASION
A vendre chez L. MEVS & Co
Un Phonographe a Collmbi:n type Q,
ivec !2 cyliirdres e r',;gijtreurs.
Prix : 12 dollars.


1ZA
,';'X


domwo -NM -"09M I -












-AVIS.
Docteur Bourjolly
75, Rue Enugnte Bourjolly 75.
Consultations: 7 i 9 heures du martin
3 A 5 heures du soir.

AVIS IMPORTANT!..

Les soussign6s annoncent A
leurs clients qu'ils entreprennent
la reparation des Glaces Ta-
ches.
Cercueils
Ayant toujours un assortment
varied de decorations, nous som-
imes b mrrme de fournir des cer-
cueils en acajou, Dkcords A l'ext--
cieur et Capitonnes a 1'interieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & C01
64, Roc du Magasin de PElat, 64.
SLa-Nuit et les_ Jours de _Ee.tf
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, -R du Por54.
Mr. FLCHIER HJUSSON, Rue des
e6sars No 125, pros de la Rue du
-Reservoir -

BOIS DE CONSTRUCTION

Grand ddp6t situ6 surle quai,en face
ta mason Guyot, a proximity du wharf
die cabotage.
1, acilitdpour les expeditions de la C6te.
Aissantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortimentcomplel. de Sap et Pitch-
pin de toutes dimensions.
2 sur 2- 2 sur 3
-------- ---- ----3- 8r 3- 3-sur-4--
_Cartelcai9. -es r 5
3 sur 9- 4 sur 4
4sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prepares:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
S u ( 41 1/4 sur 8
< clins I sur8
pr palissades,cloisons I sur:42
Planches t 1 sur 5
Sa ( 1- sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
Sr 141/4 sur 12
c 11/2 sur 12
S-- 2 sur 12
Planches Sap prdpardes,_ sur 12
S a brutes I sur 12
c ( 1 sur 1I
S c sur 16
Panches pour plafond If2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


CHOCOLATEIE ABAITIMNI

Paul Cesvet,
8, Rue Am6ricaine, 8.
Chocolate A la Vanille
A P. Une Gourde la livre.
Grros et DAtail
ACTION RAPID ET DOUCEI
] ^I gLA MEILLEURE
il l! B1! I P O Lk;iLE MTUU
PURGATIVE]
L'EAU MINtRALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RECONSrITUANTE DE -

-POUGUES St-LIGER
est souvtraine et sans ri-a-iLdans I
Traitement des affections des Voies
--diestives, du -Foie, t
Voies nrinairasaGonte, Ie Diab6te, I'An6mle
-Quatre si6cles de succ6sl -
Vente en gre* ches B. PAPE & C*.


Maltre-Tajileur
46, Rue'dfW r-Foi, 45
Revenue de sop voyage, a
ses nombreax clients (qu'il e'
leur Weposltion et qu'il prouiet
par le pause, le meilleur soih
promplitude dans- execution d
vaui qti lui seront confies.

LEVICO0
L'eau mindrale naturelle ferros
cale donned des rdsultais Purp
dans toutes les maladies qui
sur une mau vaise composition
Anmnie, Chlorose, Scrofules,F
g9ndrale etc;--- dans touted les
delapeau,dans lescas de fl~Iv
miltenies, ma-afsa;dans lesan
dusexe f mminin, dans tous le
indigestions chroisques, etcI
DEPOT: POHLMAJ


Imprimerie ILCHAUvET &
Angle des rues Americaine et du Fort-

Travaux typographiques en tous genres

Carries de Visite ia la minute!
Faire-part de Fiangailles et Mariag'
Billets d'Enterrement
Traites,- Carnets A souches,-- Prospe
Brochures,-Journ aux, etc.


GOUT AGPP-BLE dr)CNSRVAJ10N PARFtIFAE----
TOUX RHOu'S DfipbKCHITE3 --z uE-?jats
IWFLUENZA AFFtCT 0NS 1'iStPh.UD21
1hoo Ripubiloalno, nQ 121, PORT Ad PR1BCZ. ILAITI. XT LF.q prninvCV9






Var!090, ftmorhodsih100018 IYAW411~c~i
chroniquesst points J Rtur ilgo,0abJ0
Ce q al ft 1'orignlt6 do rfot 6lixr, t 0,0 qu1 hbDeik ft b-04 Ted afl o
lea pmellpa aenoblk'i 4-*" IVadJi'nin ON
IOnuU'I ,ii lustenetit cnioidNA par 1qisn FI. OaglaiU ~rce am
Antihhimwrhobdres. V- Dos Ln a rT om neir VWz on oooo deau. &IXiqVM -,P"
LE FLACONU Da iiI
P. I Do HA ZAMMtOilo
k. I 14LSL


L.. n Ip~ i,- I~ n Lr I~I~-- --.--