<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00729
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 3, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00729

Full Text
.ii.. nh6a-N 28


Port-au-Prince (Haiti)


Mercredl, 3 Decembre 1902


r


5 CENTIME


Abonuqutent pour VEpp2tt ent ....A1.29
w a EUtnger 1.50


.psor les communications aux bureau du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
*-- -' __


C~RS DE B 9F.q I
4221tRICAIN...........G 138 0.
&;eaiiis 12 OIo Cscp. or 48 '0.
In ( avec int6rdcs'dus)

(avec i"O*,ts dus)
T Bl3us.......... 33 1/2./
i EAQCS...............61

46A'PAGI1E FRI"-AISE
MS CABLES TALEGRAPII(QUES
XBOPOLE di NOUVELLlME..
AftOR0DUCTJION INTFArDITL)

UarchM duAlAvre
(aMt i d4Ha..1
Cafd Porto Cabello or 410
.......ti .. ..54-5
Campdehe (IBuches) .. 5.20
(racines) .
-P-ts..--Rente3 I. 9q()-
2.- Le ninistre des nlTaires
'Atag~res ;a reti des ouveliles -moll-.
t t 'julil est iimpoissible, d'ctb%;ciiter It,
Pbil d'6vacetawtioil sirnuI!;aia6c de Shani-
LhTi pai* le. trotiape.S lies PiliSsaIICI's.
I ,ji a'rrag eiienenat 'l-scniios'
VaCualioit Ia ) t `- COT A' i don i is 1,6i.
ales forces a lixee et le. ; ,olc-


lIQ041~iresi.3 'ifi V; 04z:.t 1 du A9 hiltu*-
Z qUe le Comm miadauit rti.1-15 a
n son "LrilleiPuit d'tvacuer
tI M 11e2Qij, nare.
NRI? jr*....Le d Brachiit Arizel-
fe, journal Cdllrl-liiljie d,'cI;,re d'iine
LO04M ULL,1II3 Reicla9ingl~ ;ae-
imm'oler., 11110 .autrc resolitior', tie-
Moi dan pit gou'ez~itenienat WaV;brog~
dglil euddfIt Ie#1etolla des jstsiiteS
ea Ailermagite, et oil ;alfrnie qie CcLlte
l4 e conaseil 6Fd,1ral Con'.enltira a l'a-
PMopos.e Cette inesure d4u
Whent serait d1ie at lImeniieiIL e
W bentre o il )Ip tji c1dic elt e 6 &
.Vix ale ce areli' j~6tirli
,Firr dou50jew1 quii- test~om~.

SMr. Prineiii', tninitrem doe
NOeS ,, bflne-hi ir*
Z m ei, '1#Pt t19.qJ!1"161Wm y.:$


engage avec les EL-its-Unis des ndgo-
tiations "en vue d'obtenir des indem-
nithe ai profit des parents des emigris
italiens qiii ontrie tus pendant qu'ils
M rifft1i'trnrpiryd in Amnuriquo et qu'il
esratit:river i ,ane .tihlnian fnvoera-
blojijn paur raphe HI[Ldee traits-exis--
tanlts.-miniiaife a njould que le Gou-
vernement Iltalien avait aussi 1'inten-.
ton Ide'.'spayer und parties des frais de
ttoto ;tion fi 1.ile intenle par les-si-i
jets italiens; ce point dq vue, les
lois des dillTrenils Etats de I'union cri6-
ent. des diffiteuHlu-qui te pemivent pas
4ti-e lojors 'aptiliies par la: bone vo-,
lonLd dn Gouvdrneme.tA Fderal.
SLONDR1s 2. Le-correspondaut- du
S*Daily Telegraph. i Vidnne annouce;
que li Russie et I'Autrichd ont resolu:
de k.ire utn effort determine pour met-'
tre fili"tf perputnelle question Mac-
doniesue, on faisant des rdforues-spd-
cifiq-els 1 iiOs letd contrile iorribind.
Les depecbes rescues ici annoncent.
que les jouirnaux buTgiares publient les
!rcits d'horribles atii'cites turques en
lMacldoine. Des einfanat onlttiarait-il,
ltd mis eit pieces sous lesyeux de leurs
patients, des hommies ouit et r6tis- vi-
,ventts et d'autres tortures avei: desg;
ifers ronges.~ies~ htuirs oirtlhit moiurir
:de faim des bandes nltibrestie paysans.
Lo.vNun 2.- Le rappmatlde lJa.com
inis-iii.) royale, envoyale daans I'Afrique.
ili'stiil pour reviser les conduamniations
1rolioilnec.s s-ais-lt- ei-iot-L--tie 'igpk.
inidie co monitra


de cette ville par les garnisons 4tran-
geres; les commandants. des troupes .
-allemandes et francaises declarent qu'-
rils n'vacueront p-s la ville avantle
mois de. Fvrier.
NEw-YoRK 2. L.. general boer Ben
Viljoet-:undeshldros rtel guerre de
1'Afrique du Sud, est arriv hier A New-
York fibord du a St-Louis -. II est ve-
'nu ici avec i'intention 4d'jaire publier
U'otravrage qu'il vient d'&erire sri cette
'guerre et qu'il a intilulde Souvenirs
'persoinnels de la guerre anglo-boer ,.
Le.ge-idral Viljoe;, irterroge par un
jounralisle,a dclart que la plus gran-
dle misere riegnait dans l'Afrique du
Sua. a Mes compatriotes, a-t-it ajou-
t6, soiet. Irop profoindment engages
Idans Ja..lulte pour I'existence pours'oc-
:cuper en ce moment de poliLique ,.
--WAsmHoroN -2. Le president Ro-
'osevelta adressd aujoura'hui au Con-
gristle message d'usage. Il.recomman-
1de la .rglement.ation des trusts ,; ii
stugge.'e le vole des t trusts-*de-reci-
procit .ainsi qu.uno legislation sir '6i-
mission et -la circulation du numernire
'metal et papier ; il dispute les coinbi-
naisoits qui pourrnient6tre faites entire
le capital et la tnain-d'oeuvre, et de-
mandc lai creation d'an nmii.istire _i-
commerce; il recommande un traits de
reciprocitt avec Cuba et appelle I'at-
tention sur I'utilite d'uu canal interd-
cmanique et* i'uii cable telegraphique
tIran spa citli e.
13antrls 2.- Apres de( ddebats tumul-


-s u Y lie a )rvota dparl -Ad
-elle a or'Ionri6 i liberty tib 119 prisonl-- contr0 45 I10 e rojet de Ioi rt~pose
-jrders -et a urwLeinoit dimiitu6 Ies -coal- pjll 1) ato Vo on 1(aadolten vuo de voter
,damn:atioias primniliv es ties :utres. en Ji bloe s tW if doimciiier, pourr'ait &tpe
A1HMPNaier., A Ia sifile dii r~saI- ;tminpWt ptir le iRiihstag,; los socialies
7tit .ldl6hvola~mIe des eiectiomlSgeit'ruies q'_')Atinrent de voter, la discussion dAi
pti plusietirs ininilre ia'aWot pq tW pa aijet die lot flt *!lors,commnencde.
Iredlta, le caluihiet eniter a doatiae sa NLV-YoUK'2. Le' tIkitsatlhlatitique
:ddnissioi. Li GliaPtiQiCe efst arri6 it' sonI (dock
SArNTIAGo DE CunA 2: -- Lec.afa7 Ft. ce-jmatj 4,- .IJU Hieu de daimnanclie, apf*s
vorita, at teia:. at aim ja.tIei' et lieul fie. 'wL- tr avem r;_ cd exirn'aeir L matvi.ise.
rendlez-voiis fEavori dbes oaliciers aineLi-, Ld rflivli.s ti ps ( liin regime sii I'A-
'caitis pe~jtl;itjt lmIccuputtuo.n a 616 e i- -trantiqlie, a retardle les pdfquPbotsd'un
'titremenol ddlruiL pil -iii incenduie hiei &arois oars. -
:muijo -4 3 lleurea.-- Le -pahais liii md LO0\nAr s 2. Une dapcche de St-
j~PPd qure par miaacle c~i PWterpbouri anutotice qiie de s.rteux
gr10e6 -aiibsence do vent, cc p ui aest cofnilo oLi eri lieu& eairo ldes powtqt.les
I un phdnomiiae. surprenart it cemi.i i4 6t.3,000-gr'vistes A Vi'lj ( Caaacilse-)y
ison derI'anvane., ia 47 muilles d ats l bask; tie taombregses
SHANGHA. 2. -2 Un autie incident..I-tCsrtttioiis oiit etd r4ifes; 11j, eul anls-
vient do se produire.dqns .I'.acW4a4bi Ei go]Qctcs morals. ..
a ,. . .-


Jolr2a1auot~dez.,Co~jX Xer0ie.1 et d'.Amr2oriLc>Xes

itRA.QPIT,,-.-IIECTEY-PROPRITAIRE
*WIN
71'-


PAR MOIS


GOURDE


N,-^ ,





- Z~'ii~11 *.*~ I '~ 8 lilA


SITIIATHM

Sans prejuger de; actes ultCrieurs de
la Chamnbre, on peut dire que l.ijour-
.nee d'hier malrque une erae importar-
to dans la march des travaux de celte
session ItgisTlitive. Li- aMidattorgen- d-
rale vote a I'uinannimite, aux applan-
dissements du public, acquiert encore
cette importance capitale qu'elle au-
gure favorablement de la prochaine et
pacihque solution de la crise politique
-actuelle.
L'heureux rdsultatde la sance d'hier
est dt ai des causes diverse, mais cer-
-tes a la pousse irresistible do I'opinion
publiqiue car chacun dans sa sphere y
a contribute daiis la measure de ses mo-
yens.
Quelqu'un a dil-quae din la rise ne-
tuelle, il fillit ftil cier ceux qui fai-
saient seulement leur devoir. C'estuTie
Spensee just; car fire simplement son
devoir a certain moments, est plus
meritoire qu'en d';nutres circonstances,
et, a l'heure prdsenie, nous pouvons
avancer que les deux parties en lltte,
fouchardiste et sdenquiste, bien que
r6clamant chacun, en retour, les votes
futurs, i'ont pas noins rait preuve de
patriotism ou, si I'on aime mieux, de
raison, en cooperant ensemble par une
entente loyale.
Mr R. E. Deeljenr s'est, de son c6te,
montre a hiiaUieuir de sa liche; il a
tait voir comment on peut concilier ses
opinions politiqtes avec la delicate
mission qui lui est devolue comme pre-
sident de lt Chambre Les paroles qu'il
a prononcees lors de I'admission au
_____ _uoqr.m des non encore vahids, corn-
trairement a son sentiment personnel,
est digne d'l6oges i tous dgards.
Mr le ddpute Stephen Archer, le lea-
--- er de son part, a donn6, en cette cir-
constance, la measure de son habiletW
politique; le promoter de la resoltu-
tion si, triomphaleine-it acdieillie, peut
6tre fibr de la journ6e d'liber, qti est
son oeuvre.
Plaise a Dieu que li Chambre ninsi
cotstituee,apr6savoir dlu dess&tatetrs
comlptents, clioisisse en son Aime et
_- i-a-- iPp on gdehurgs de Lol nartis_


de routes compiomissions, tel un jury
d'honneur,- celui qui coinvieilt icette
here come Prisident, un Homme
qui sera en measure de procl;amer, avant
longtemps, ainsi que le Iresidenl Pal-
maau dernier Congres ubaii, l'ume-
liorition s;unitsire et la prosperity li.-
nanciere et 6conomique d'Haiti.


TRIBUNE PUBLIQUE
Port-au-Prince, 3 Decenibre 1902.
Monsieur le Directeur. __
Je vous prie de wouloir bien inedrer dans
voire apprecie journal, les que!ques liguns
qui suirent:
Monsieur Charles Emmanuel Kernisan
a cru n6cessaire d'antaquer les Guadelqu-
p6ens et. les Martiniquais r6sidant co


Haiti, ainsi que honorablee DEpuOtGerC
-vtltrReach Ians un passage da s trof
chure. C'estpour mroi l'occ 1in d# lu
dire qu e Ie mental de Irance est un hom-
me de devoir, soucieux du mand.t qoi lui
est confie. II a dtfendu dephis press d'ln
quart e si&cle,du haut de latribune frati
aisejles interets de a France en general
et cenx de son pays natiT en particulTer'
Faites autant pour I'honneur de votre
drapeau national. M. Kernisan, vous qui
etes place dans les memes conditions que
lui, afin de ne pas compromettre davan-
lage I'autonomie de votre pays. C'est
cette preoccupation qui doit agiter votre
esprit en ce moment oprilleux, mais non
la conduite des Guadeloup&ens et des
Mariniiquais, don't les reclamations ne
proviennent que de vas denis de justice
et de vos abus d'autorite.
A. CHARLESIN. Forgerotn-icamncien.

Les families MARTELLY & PRICE Oit
la douleur de vous fire part de la
perte cruelTeirfe les vien-ent d'Jpro#-
ver en la personnel de
MARIE GERTRUnl HELL.eNA MART-GLLY
leur grande parenle, ddedde ce nmalia,
d I here, d l'tde de 81 ans, nmuie
des Sacrenmens de 1'Eglise.
Et vous priest d'assister d ses fu-
,nrailles qui auront lieu aujourd hui
d 3 heure.s precise de V'apris-midi.
Le conuoi parlira de'la muison mor-
tuaire, sise Avenue John Brown, 59,
poar se rendre d lisgIle Mdlropoli-
taine.


NOUVELLES DIVERSE


Change

March toujours fort peu anim6, cei
matin.- Quelques petites ventes i'or
seulement ont eet negociees au taux de
138 1/2.
Quatrain du Jour
Tous valides!... Dame Sigesse
Et sortie enfin de son puits.
Or, pour terminer nos ennuis,
Qu' toujoursbien fire on s'eipresse ..
Chambre desI Deput-e
Foule compact et attentive, hier, au
n .I_:_ T _:. i..f i I... rT._ .. .ac ..


meme e&aient en nombre : 77 presence,
don't 5 dejA valids-- a La majority
ayant ete regulierement constatee, a dit
le president, je declare la seance ouverte.
Lecture est donnee du rapport de la
Commission de verification des pouvoirs
des deputies non encore valides, com-
mission presidee par Mr Murat Claude
et don't Mr A. B. Jean-Franqois est le
secretaire.
Les conclusions du rapport son favo-
rables a la validation,--sans exception,-
et sont salutes par les, applaudissements
nourris de l'auditoire.- Le principle de
ces conclusions est vote sans discussion,
de meme que chacune des deix parties
du rapport : la :1' parties relative aux
18 DCputes don't les pouvoirs n'ont pas
W:t contests, la second ayant trait ansu
4 deputies pour l'ereciorn--desquelss -y a
cu des protestations.


livers


ment sacr6 a d'etre fidede hb
rion ear6 d1ifend6reesdroits du pe .
- MM. Arthur Aiistail. Gonaives,
rad Tyir4ct Turin Auguste,
4 ,.Tc -V Doarand,
Louhis, Mirebalhis; Pline Marcel '
chand; D. Saint-Jean. Plaisince;
ceus P&o,, Pilate P. H.
Ennery ; Jtles D rose. Gros
Exact Metayer, Baiie Henne;
SAint-Louis du Nord; Maurice
Petite Riviere de I'Artibonite; P. L.
chin,Bombardopolis; Eugene T';
Liberty; Emile Manuel, Miragoine;
les DIbk, tiltShAve; Adophi .
cour et Jh. Dlouche, Saint-M.a?.
On passe ensuite au po.nt suimo[.&
l'nrre dn 1our :continu.ltion des' -* ^
tionssenatoriatles. ais, sur la propo .td j
du d6put0 D. Jeannot, ces elections sa'
renvoyees 1 la s6ance d'aujourd'hui m
credit. -
La s6aace de ce jour
'Dernilre Hepre.- 83 Deputts
On proc&de aux t lictions siaUtii*
Mr ition Menard est lu, en cdai i
tion avec Mr Litcut Prophete, par l .al I
En ce moment, on vote pour Mr.A
Stewart, sans concurrent. --" Ud
Nouveau Journal *
A paru cc martin, a l'lmprimirie'i'.
blard, tLE MOMENT,, journal pafi i
araissante vendredi et don't M.Ga ..
.Oriol est le directeur-g6rant.
Nous r6pondons A son salute par a
cordial compliment de bienvenue.
Le G6n6ral Nord
Nore -cnfrre Ie Moments qui.U
Bible bien renseignC A cet regard, atB
avoir appris de source certain
General Nord-Alexis ne quittera ,
Marc que jeudi martin.
D'autre part, dans le mrme N', ild
a Les troupes du Nord oat q0ii
Saint-Marc hier mardi et dia
7, le General Nord sera I WI -'1 -&
'pour ramener la quietude dans la'I .
prints et travailler, de concert avec se"-
*r..c ,l',,, ni bonheur de son p


.umile par-desstirKtt -___
Arc do trIomphe I: 1


aDemain matin, dt encore I;
ments on commeno.ca le montI.-
de I'arc de triomphe en l'honn
-General Nord. Ge travail ne pe4utp.-
plus de deux jours. -- "
A Cuba
Nous extrayons du a Courrier e
Uniss, du 15 Noembre : .
a. Havane, 3 Novembre.-Le
cubain, qui s'Ctait ajourn6 le I2o O i
s'est reunai de nouveau auiourd'hUN
Dans son message au ;orugrbs f
sidcnt Palma envisage avec L14
me bien nature I'aveoir de la fpI.
cubainci; II fait.temnrquer ucl.
dre qoi' regnq dans toutCe ll
preuve du caract6re pacifique dO,
cubain. Le president constate
que l'1tat saniiaire de Cuba Si
plus satisfaisant que pendant .;
de I'intcrvention amcricsine.


J p-s&rc. r~ .rs


.. .. "- u "L


1


a ................. -- .... .............. ,,v_


I


---~


I





, __--_
, -. inL- Wl ="J.:s v riad.:4^,s, ,"ri..".jr ,-. ,... '... .. ...

IaI lI "tfons avHr 14 F, Ci ,3 UA iiL' .i i
Sp~shitntPalma danssof meise, ont au Na i168 de li ru-h peple;
pruiclitiremeintcorMilm4i6e afique le et MARIE GERTRUD" HELLENA
dinonievt les ngoanesen iELLY. d&cdte ce madiq 4. w. h
nPi .tla conclusion d'un taSiX e comr- l'Age de gSi n,"~'N i s I W Al'rc
m e bas sur des concessions douani-I.. alug, ...
asT-roques. Le bur special -16qe'nisT Nos condolances iat famittes-
.biouahons est d'obtenir des avanthges "et Wainright.---. artey eraric?
ml pour nos products, spcialement Off ja
.. sure, quiit.tlabase"P mnpae] Off. C.ra.o al
hf5rfehe'sV e cub. i ne. _~-~. r pale A routes les famlles de la R4pt
rhesse cibaine.une surpiia sldeuie ] -
aLa sympathie que nous montre le s
p.pe-imericain et l'inttret q'e-mei- Envoyez-lui.promptement vos a
_fstc le president Rooseveht ppur la pios- lisibleme.ot crites et vous r
p-rite de Cuba, nous penet d'esp6rer iaussi a srprs r post Hatez-
que nous arriverons, par ce trait6, A une MsonA LAJA
eiel rdisonnable. 136, Rue R6publicaine Port-au-
iCfg des iaces na irle s encouragtit.
i.e'rclt aul r une some disponible H tel-Belle vu
i $:r,;6t,942. (ela periet d'espirtr qu -
amt usnt bonnlte t sage administration ds --.
eiwiu, il y aura des fonds sufisants pour M enu
Atr d'impor :anls encouragements A a- JEui 4 DE Etun -19
piihulure dans t is les prOvncs d4e f'le. JMI 19
Le president Paalma entmre ensuite
- --naitions qui ont reconnu lai -r6pu~bli- -- DEJEUNER
qu cubaine. Mjis la ceule allusion qu'il de midi A 2 hres, A P 1.25 avec I
fail'amendement Plati resulte d'une Crevettes
dkdaration dans laquelle le president an- (Euf b iids
mn& qu'il a fourni des credits tres (E'ufs brouill.Aau fromagt
sofiahtoi pour I'assainissement de'Ill'e Rosbi froid, salad
onfkortnbment i cer amendmentt', Carottes, satce bmwche
En Dominicanie Chateaubriand, pontmes frito
eI t bruit depuis hier qu'il y a eu Pois et Riz
-oubkles politiques en Dominicanic. -= {tf~ a li---
Dap* s renseignements officials, voici -- art t
qu'il tu est. .
Le geonral Ramon Tavar esqut aail __w i
M fai les bois lors de la derniere rebel- DINR
lo Monle-Crisi et qui avaitpu 6chap- de 6 & heures, A P 4.25 avec 1,
Pr A la poursuite des troupes du Gou- Polage Julienne
Vtnement, est ievenu en armes au nord- Matelate de poison
--am de la m6me ville.- Le ministry de Emied de Gigo
1h gerre, le general Guelito Pichardo,
li avec de nombreuses force, le pour- Ponames robe de chambre
dhasm er .'--- .. ;.... -Us : w-JI h iL .. Rhuin "


ToDs esautrespoims de a RUpublique'
.0ine jouit de la plus parfaite tranquil-

Triste Nouvelle
I Au moment de,metire sous press,
ous apprenons que Madame Emile Rou-
2cr, nie Dibrosse, vient de succomber A
- 6iteode couches. L'enfant, une pe-
tie fill, est heureusement bien vivante.
WOoS nODs accn: I.. (..J -..


Cafd

VENTE PAR CONVENTION SPECIAL
En vertu de la grosse en forme exultoire
d'une obligation .hypolbhcaire avecI-ause tde
voie pare ounscrite pIar la dame Flora Fallon,
veuve Lilavois, au seiur N. S. Lafoulant, le
seize dcembre mil huit cent (juatre vingt
AIne..- *.. mnnnrl 021 & UaW;.l.--r I af^.-cl


SMalheur subic qui a rapp6 notreai notaire public, et son collbgue i la rsid-ence
"" Rouzer et luiadressods nWs plus GIN,_ e le s-
sympathiques condolences. d4cembre suivant; ;
*f II sem procde le miardi que I'on comptera
G "'Inantolde tmufdecembrecourant, a dix heuresdu ma-
g thn1oi ce martin sur a route de tin, en I'6tude et par le minisltre de Me Jh.
S : attroupemnnt, police, soldats, Henri Hogarthl notaire public a la r6eidence
13 it-ce? de Port-au Prince, a la venle, an plus of-
r. me E.,-dit-on, ayan accoachl franet dernier enclih6isseur. de la moitid
er. d' un enfAit du se-Ce a ou ln d'unlamwuble sis en cette ville, rue Roux
tQ'l fen pde ci devntBonne-foi, ensemble lea construc-
da i rinpes press qua du 'ler jter tions qui y existent de la contenance de vingt-
tls le frit de ses enter ilie I deux pieds de facade sur toute la profondeur,
..ln viable, ti barv i bu r plusane portion situe aA oustt du dit im-
ia r que clt aiicctDEie poaurT Emie Vermdereau ; le lnto born au nord par
de-bcl et sJ,41 ff6\. a rue Rous, ci-devant Bonne-Foi, ad' eud
i, e -,,,mtfornM. .. Iyla.proprietd $ Preston, a I'est et a Iduest
.,I .:.F.r l omn.. Tb..tne Lahens; tele ma surplus ,e ha
t ii, Mefe,; rien eeepletr ni rswyver.
alpbEiesm '| L .e e re eront revues mr I& mise a
.Oe MAkti1ijm t DELirrTT prism de miHe neuf cent cinqutnte gourdes,.


*----


outre les cha die e cy P. i.9%.
A la requqCX% ieur Nicols'f Cphen La-
fonlani, proprielaire, Ilemeduant et domici-
lii A Pori-au-PIiueo, agant pour avacht Me
.A. Bonamy. au cabinet de qui, rue Frou ci-
eevani des Miracles, No 15i ii elit.- domicile,
cOhtre Iadanie Floia Fallto, veuve Llnvois,
*pro ri'lairp, ilemeurant h Port-aii-Prince-.-
Four plusamplpe rpn9eignpm anls, 'nrs- ---
ser A Me Jh. Henri Hogarth, deposilaire du
caliber des chirgese, ou A lIaoCal soussign6.
Purt-au-Prince, fe 1" D6ceihbre 1902.
L'avocat po -rsuiaul,,- A. BONAMY.

N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce A sea nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a Jdremie, qu'il a
transf6rd completement sa maison de
la Rue Traversiere au No101 de la Rue
du Centre;--qu'un coupcur qu'il a fait
specialement venir d'Eiirope garantit a
tous les clients meme les plus dilficiles
une coupe mo-er-e et Lir-616g ante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvaRR UNE SUc-
CURSALE A J9REIdIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet 28
a a avec giletl 33
Pantalon 9_ -
Pour les complets jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bierrvvouoir s'adresser ou a lui ici on
i son reprcsentant A JHrCmie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satislaits.
... -. ave, iv.


Grandli asuriiiieIt Ua Iuest niouver-
lement arriv.es.- Grande fabrique de
casquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tons con-
fectionnes : vestons et pantalons a bon
marhed


Angostura Bitters
D' J. G. B. SIEGERT & FILS, precd-
derment tnablis A Angoslura (V6d-
zudla) et depuis 1875 a Port-of Spain
(Trinidad), so'it les Reuls /abricants
du veritable ct uniuersellement connu
A ANGOSTURA -BiTTrrER e-dcouvert -par-
r d J- T. UAA'. : .. .. ... .


1824, et don't la premiere exportation
a etd faite en +830.- C'est done rdel-
lemetit A partir de cette dlerni6re date
qu'a commence la fabrication de ce-
produit devenu celebre comme AN-
GOSTURA BITTERS sous le Irom de son.
lieu d'origine. Le nom de la ville An-
gostura a td cdluiaig en 1840 encelui-
de Cuidad-Bolivar .qui lui est rest.
Chaque bouteille est enveloppde dans.
une feuille sur laquelle est imprimee
en quatre langues la mani6re de s'en
servir et portent un fac-simile de la si-
gnature de I'in veniteur entire les deux
c0us de la Mddaille dee m te obtenue
k/Vienne.
Se garder desimitations et contrefacons.
J. N. HARRIMAN & C",
Agents-Gb6nraux pour les Indes Occidentales-
OTo BIEBER & C, Agents pourHaiti.


~c3


A0U S DOUS a r--- ----r; A I j a --- ~ ~ ~~


~I~ ------I- --~ ------I- -- ------------~-~~ --


I


I








AVIS.
Docteur Bourjolly
75, Rue Eugene Bourjolly 75.
.............. consultations :-7 -9 heures du matin-
3 a 5 heures du soir.

AVIS IMPORTANT!..

Les soussignes annoncent A
leurs clients qu'ils entreprennent
_la reparation ides Glaces Ta-
chees.
Cercueils
Ayant toujours un asabrliment
N varied de decorations, nous som-
ines ti mnie de fournir-des cer-
cueils en acajou, Decor6s i l'ext-_
rieur et Capilonni s A I'interieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Iiue do Ilagasin de I'Elat, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
-M_-A.LF. STAinKRue du Port, 54.
-Mr. FLU~HIE HuSSON, Rue des
C6sars No 125, prWs dela Rue du
. -. Rservoir. ---

BOIS BE CONSTRUCTION
Grand dep6t situd surle quai,en face
(a maison Guyot, a proximitL du wharf
de cabotage.
b acilitdpour les expeditions de la C6te.
A issantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sip et Pitch-
pin de toutes dimensions.
2 sur 9- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur-4---
Garletages 3. 5- 3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur6. -
Planches pitch-pin prdpardes:-
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
4 a 4 1 1/4 sur 8
4 clins 1 sur 8
a pr palissades,cloisons 1 sur 12
Planches a a 1 sur 5
c t a 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
c a a 1/4 sur 12
f 41 1/2 sur 12
2 sur 12
Planches Sap prdparees I sur 12
I a brutes I snr 12
t W "-- our 13
a 4 1 sur 16
Planches pour dlafond 1/2 sur,8
avec rainure au iilieu
PELOUX & Co.


Paul Cesvet,
-8, Rue Amricaipe, &
Chelat I la IVaille
a P. Une Gourde la iivre,
Gromi et D6tail
AA'ON RAPIDS IUT O1HUCE
L A MEILLEURE
if ilNl NIrl tIj
PURGATIiv3
L'EAu MINLRALz ACALINE, FzRRUGINKUSN,
RECOhsnTUANTE D '
POUGUES S'-LGER -
est souuvraine s sans rival dans It
Traitement des affections des Voin
digestives, du Foie,
Voies rinakit BILte,le DiabBte, I'An6mie
Quatre siles de sucoba .I
Vsnts en ar, chess B. PAPS & Co.


Nres
_- Maitre-Tallleum
4 F v n nme-Foi,
-Itvenu do son voyage,
sem nombreiC clients qiu'l Il
leur dliEposition el quil proMt
par le pussd, le meilleur soio
promptitude dans I'exzcutio,
vaux qui lui seront confits.

LEVICOI
L'eau mindrale naturelle ferr
c;de Idonnd des rdsultats suo
dabs totites les mafadies qqi
sgirune rat vaicrecomposilit'if
A nmniec, ahorose, Scrofule,F
g~larale tc;-- dans touted le
d la peau, dans lescas dej7i
miltenles, malaria*,dans Wleii
dusexe fdmini', 4ans tous le .
indigestions chrosiques, etc,"
DfIPOT: POHLN'


Imprimerie H. CHAUVET &J
Angle des rues Am6ricaine-et du For4-

Travaux typographiques en tous genre

-- Qtrtes-de isite8r la 1minute!f -!-
Faire-part de FianCailles et Mariage
Billets d'Enterremcnt
Traites,-- Calrietshi souches,- Prospe
-Brochures,--Jou- tax, etc.
u ra, t.


Ill3 f


varies, H.miorh oida s sA

c ardu at Uga at
Slron.ai1l6 ..6Won 0f0"A


i


/