<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00728
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 2, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00728

Full Text
bnane.--N@ 1285


Port-au-Prince. -(Hnittd


Marad, 2 Decembre 1902


Journaa.L Q0uoticdiez, ornxxoiercial et dcl'Ainnoces

CHERAQUJIT,-- DIRECTEUR-PROPRIaTMARE-
I I ... .
( ., p....

IK 'RO CENTIMES 1 "bo"me PW e t .. PAR M61S GOURE

Adresser les communications aux bureau du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per,
I -' *


OURS DE BOUR'SE decembre, il ne sera plus delivre en
SAngleterre otn jilleurs, .xceFtp dans
B AxtRICAI...- ..... n"38 oI les ports de I'Afrique di Sud. deper-
Sn.. is dpmigr ttiop au TransVaal ou dans
Ciwidhs 12 /o escpt. or 48 '/. la Colnnie de la Riviere Orlnge. Ceux
( avec intkr&rsdus d qui ofit'-o uleution d'dinigrer sontavi-
S.. 6 ab sea davoir a 'in former par ecrit et a
CMsoli~ds 6 */. 39 */ l'avance-srirot des chances d'oblenir
( ave intir&ts dus) les.permis qu'ils ont sollicil6s.
?TitnmBlts............ 3 /2t / RomE 30.- Le l'ape a reCu aujour-
( d'hui e0n audiencee le grand due Serge,
SR..os......... .... o7 */o qui i unnonce Sa Slintete quele Tsar
uvrait l'inienliti de visitor Rome.Le Pa-
F"APDAP I CNAC pe a adpw,'l" qn'il eprouverait le plus
COVMAG E FRANC E vif plaisir i fire persornellement la
DB GABLES TIELER.PiItQUES connaissancL de I'etopereur de Russie.
SCIBLES TLEiAPIQES PESHAVER 30. -Le ssultat Netdel;
NONOPOLEdu NOUVELLISTE I'expdditiqo britannique envroy'e centre
(RePRODUCTION INTEROITE. les rebelles W. ziris, est le mnivant: -
--_ 2 rhlelles ot t~l tlds: 40 l'0 its pri-
March6 du-Ivre sonime i le[esses; 5-liours eT3 vi[-
Cae d'lHaiti .. Frs. 40.50 g-es--oit t dtruits; 6.000 letes de
f t .Porto Cabello 40*' b6tail et68 fusils c;pturas. La lecon a,
Ca Porto C~abel1o 40 parait il, prodtiit umf effetsaiTufatire s-tii
Cacao d'Haiti .. . 54-65 les rvolies. -
Camp~Bhe (Buches). 5.20 LONnREs 30. Les d4tile'qtio wient
a (racines) 5 arrives par (depches sur la marphe de
PAR s.-Ree 3 la colonne volatLe dlu.,g6neraT Man-
as.--Rente 3 *.99.25 nings, qu le 19 id6veinbre a degagd la
SWAsNroSO-ler. La -2*- session 'garrnison de lohotie (Somaliland), 'et
iu57ne ConG ires a t6 ouverle aujour- les comptes-renius arrivds par lapaste
dliui A midi. de la (ldfaite des Anglais a Erego, insis-
AiTOo. 1"--. i ~Lamiral Dewey lentl sur li nonr-valeur absolute des re-
" uroboreson prilloi sur le ai/hl prd. 'cries Somnalis lui composaient la ma-
sideutiel < la!/louec et n fait roule Jorit des troupesaliilaises. D.,ns routes
urTileulebCujraoim il ariuerai same- 'les circonstances, elles out faith preiuve'
di pr hain r e 'coin- de la phue sit..fL.-o.. o.
'er tn t .q or mnl., -.a o r,. lio. Leg-officier'- sont al'o-
mer dea, led ummd l clures dans in laine. int dgot e Ii-'nutiHtd absolhie
M e te -IR j u e de leurs efforts pour l.re Ie ceH re-
ARIS 30.- D ns up article de fond cirres dA3s o;-ld.ts- dune v;dettr-quel-
uar I politique tie la Coloi :lio, s- ,coque iq
fajetL al l- IP-anmna, Ito .Tempsq IlEnux 'LI Le GouverrneieenP wa
a ht r1rq 1e pa:Ys 1. folie 'p 'ill :tli gr;tIt li' i tuti les ports allemnallil s
cherchel lirer' trop de* E:ts- :et fRlt les cilu6ltes ;mn sujet d'un cer-
on. Le. journal flit iqui il :Inlire la laii nomilnbre dte bcrres d'or hoer Wd'~me
canrre e de ntg-iier les oftairrs du v.aleur de 650.00)U dollars qu(ui'1tfiStrp
Cat, que le ltsilleiit Roosevclt a 'pose avoir ltd~rpporttesdec I'Afrique du
add e et regrelle (que lht Cnlombic Sud daus ce pJys au cours de la der-
oi9.e.i teri'erser. Le r Temps* :nibre quinzaie. Les barres so it desti-
Sorcle la C;olo.mbie de'se rappeler ndes a Mr Kruger et au docile' Leyds,
oree dq parfisans du canal du NI- el, a ce quion pense, ouLt dt6 cachees
l &1 c'iabinetde Wali~gtou. dani it pialie. Nord du Truansiaal....:
|, 3.. ). Le Go6veruMteht lKAAS Gmr 30..-- Deux hommaem
tS b Ulever de nouvedles dHfiiol- pr~r de:fu'ik ont.esaysn d'au~dClar a
.t^i onlt I'intenlion dv'feo mtrrtA iPt-tvleumwie dsarsoir lagbrbe
S," (4nt Sud. Le "Coeaiil: d'Alton, A Inddpendaoce, .aeneut lpt
SOBce qu'npr6s.. l pre rsiel iMossi dhunrleurprbjet, )


LopREa~30. Un coup de revolver
a 6tl tired ce martin sur la legation de
Grece ; .4 bolle a traverse une feantre,
mais personnel. n'a 6tiblesse.
VIeNNE 30. --- Des informations au-
thentiques dt Sofia disent que le prin-
ce Ferdinand a regu une lettre signee
d'un -anarchiste, I'avertissant qu'une
tentative serait ftite pour I'assassiner
et l'inform:ant qu'une premiere tenta-
live avoit ichoud p rce que l'anarchiste
d(signi avait perdu courage eni voyant
le prince an milieu de ses enfants.
HAMuOURG 30. --- Le peintre alle,-
mand nomme Christian Allers, habi-
ta.nt.'ile de Capri et qui esl, dit-on,
responsible des accusations portees
centre feu Mr Krupp, a 6ti arrkt6 a la,
frontieb'e Suisse. ... -
i. .lAuLEAx (Nouvelle-Ecosse)30. ---
Aslgr6 le vent qui soufihit en tempete
et une mner demontee, le capitaine Rei--
:nerben, comm:,ndalnt le vapeur norve-
.gien a. Losvlakken v a sauve, au large.
de- Cp-Britan, le capitaine et les douzo:
liommes de la goelette de peche fran-,
igais a Blanche -. La gotilette faisait
des signaux de detresse qui ont tl,
tapereqs par le *-Losvtakken Iqui ve-
rnait de Sydrney o6 il a faith du-charbon.
WAsIINGTON 'r. Sir Concha, mi-,
mnistre de Colombie A Washingtoln ar
1ee relevd de ses functions ef remplac:
lar le secretaire de la l6g.ation, le Dr.
Tromas Herr'an ; co remipl;icernent est,
TfjI t iltaLinie prise par senor .oncha.
... muw .,c t.:^,-r tive A. ""......
4aeat-4slu Glitido-u4 af attitude--- -
qui a dpplu aun Gouvernement Colom-.
bieni.
KIEL "er. II ; d d6cid6 qul'aucuu:
navire de guerre i Fera envoye d'ici
iHi Vintzua poir le moment. Les croi-
peurts o A\miane ,,, a ,oue a qui, tiisiAilu' i f'utl .tiouce if y
ih qielques joIIrs, deaiient se reridre.
iu Vwenexu6ih pour y.i ppuyer les I clia-
mrationms ;l emiiides, leront parlie de'la
.4liviiio., Septeltriun;ile qui croisera en.
Nokwv6ge. .
i .LtE.aUi.er.-, Le ministry des alffires
etrangrces, MI. von Riclthofen, et.le
secerthire di Foreign Office Anglals,
lord. Lansdowne, correspondent t.aeive-.
ilt.,atur. Ia question du.Ven.P;,~-a.-:
timieverwemenetErule lna,.l cans dmra;
qu'ttisgleenltlpaimible. de laqueftm'!,
tlnem canse esl probable.


~


I-i -1~ ---.--- .- I---.I- .----.-~- -~ ~ _









TRIBUNE PUBLIQUE


SIV riihph laai i


Port-au-Prince, 30 Novembre 1902.
-Monsieur te Directeur,
Le souci de la virit6 historique m'o-
blige A rectifier--etlauteur voudra hien
m'en octroyer la permission,- un pas-
sage de 1'article intitul6 a Gare! i publiC
dans le Nouvelliste du 28 Novembre.
Voici ce passage:
...a On se glorifie g6neralement de
cette date (18o4) qu'on semble, par er-
reur sison par pr6jug6, considcrer com-
me un fait sans analogues dans les anna-
les des peuples, et d A la seule initiative
de nos peres. L'ind6pendance a et6, en
son fond, I'assentiment notoire de la
conscience universelle: nos peres, ( l'his
toire l'atteste) etaient, en raison de leur
etat d'alors, depourvus des moindres no-
tions d'organisation politique et social.
cAinsi donc,malgr6 plus d'une tentati-
ve... A la fois admirable et indecise, ils
n'auraient jamais pu s'affranchir, a une
6poque, en outre, souverainement o"-
pressive, n'6tait l'arret affirmatif des
puissances, voire mmne de la mitropole. n
Ce n'est point a par erreur D ni K par
pr6jug6e que les Haitie-is se glorifient de
leur ind6pendance national; ils s'en pre-
valent, et avec raison, parce que c'est un
fait a jamais memorable, qui, de l'avis
de tous les historians de bonne foi, est
reellement usans analogues*, si I'on peut
.sI i'exprimer ainsi, dans fes ann-les des
peuples.
Car ce fait est bien du a la seule ini-


native de nos peres. La conscience uni-
verselles n'a donn6 son assentiment qu'-
apres que l'odieux system de I'esclavage 1
colonial eut 6et dejA bris6 en parties -pat
nos valeureux ancetres,dont l'h&rolsme a
et6 le principal argument invoqu6 en fa-
veur de I'emancipation general. L'ar- Touj
rCt affirmatif deb puissances ) n'est inter- chi.--
venu que bien longtemps plus tard,- en d'or ai
1833, pour I'Angleterre; en 1848, pour 138 o/o
Ia France; en 1863, pour les Etats Unis, II ei
apres des resistances ez des luttes-rribles corri
ui ont immortalise les noms de Wilber- rur
force, Clarkson,Buxton. Grenville, Sharp,
de Brisso., Condorcet, Lalayette, Gr-


NNW ___________________ L _I


cher, Wallon, de Lincoln, Grant, Mada-


I


Wendel Philipps.
Les heros de 1804, ajouterai-je, n'a-
vaient pasbesoin de a notions d'organi-
sation politique et social a fort etendues
pour- revendiquer lear dignity d'hommes
et briser leurs changes; ii hut croire ce-
pendant qu'ils n'traie P pas tous comple-
tement d6pourvus de ces notion, puis-
qu'ils ont Ctonni, par leur laculte d assi-
milation, les g6neraux et les comamiai-
res francais qui les ont vus A i'ceuvtt a
lendemain meme de la guerre.
L'independatce d'Haiti et la foundation
subsequent d'ui Eatadirig6 pa-des noire
eDAmeriquesontdonc desfaitshistoriques
de premier ordre; il s''st ao pooeoir de
prsonne den arnomdriW 1'eda. Malbeu-
ewsement, les. Hahietps, deg6nerts, se


sont montris indignes de cet htritag-i residentt de i'assen
gloire; mais les honteuses-d6faillanesj nt une
e. A' U :


UVELLES DIVERSE

Change
ours pas d'animation dans le mar-
Ce martin, quelques petite:, valeurs
nericain ont trouve preneurs A

t a esperer que l'approche dd-
r holl.indais secouera un peu la
des affairs.
Le G6neral Nord
ruit-semble se confirmer auee


Mlinstre provisoire de la Guerre, le Ge-
neral Alexis Nord ser.a Porr.au Prince,
cette semaine, avec son armee. On croit
qu'il fera son entree A la Capitale jeudi
ou vendredi.
On dir menme qu'il aurait fait pour sa
cavalerie une command de 2.ooo rations
d'herbe pour remain mercredi,A la Croix-
dcs-Bouquetr.
Chambre des D6put6s
La reunion Ctait imposante hier, a la
Chimbre des DCputes ; I'appel nominal a
accuse 84 presence.
Selon les formalit6s, on a lu d'abord la
correspondence, qui ne consistait qu'en
cetw sule piece: --- une resolution com-
Vpo^ 49 signatures, qui demandait,
.I soit proc6d6 i la validation des De-.
p0i diis firministes.
Comme nous en formulions le vduo,


!


railles de Ma PIERRE JOSEPH AL1i
milieu d'uhe assistance nombrPrr
sympathique.
Tout le monde judiciaire 6tair prot
au convoi funabre. L' belle couroon 1
barreau de Port-au-Prince etaiiporte
tour de r6le par deux avocatrs.
Au Cimetiere, Me Emile Des" iA
retrace, dans un vibrant disco. s,"
du defuht. o s
L'abondance des matitres noU
A differer la publication d'un air.l
crologioue que nous a remis b~Ar
Chancy, consacre Josepl Archi.i;. :.
Chroique Judicia#i
.CA,WO.- Aff ires entC
J. R. Vassor, demandeur par
dicQru Foatre le bureau.dJ
tretomet dde Port-de-Paix
.Daphain demapdFur par M*
.- '
.? :.f'


rL+~ Il Icrra


.... .


I- I... ------I--~~-------- ------ -----


Troree-ief -des males vcreus des cud'
Oui, la Republique d'Haiti, patla taau1
te de ses enfants, est aujourd'hui serieu-
sement menacee.dans son autonomie; la
nation haitienne agonise, paLr manque
d'entente et d'union, elements aussi in-
dispensables a la prosperity d'un people'
libre qel'air a la vie des individus; nous
mourrons, demain, peut-6trc, pour n'a
voir pas su nous comprendre, nous al-
mer, nous supporter les uns les autres.
Si nous voulons vivre, et je n'ai pas
le droit d'en douter, le remede specifique
du mal c ui nous tue est connu de tous;
il suffit'de I'appliquer radicalement. IU
taut cesser de nous denigrer et de nous
nuire mutuellement, pour le plus grand
profit de I'etranger; ii faut estimer et en-
courager le merite,au lieu de le jalouser
et de le proscrire; il faut confier les
charges publiques, non a des ignorant
ou a des intelligence amorales, mais a
des citoyens ecl4irks autant que probes,
aimant le'progrts et fermemen; resolls i
tout sacrifier pour instaurer le regime
d'ordre, de morality, de travail er de
vraie liberty, sans lequel notre malheu-
reux pays ne sera jamais qu'une parodie
d'Etat sans cesse- expos6c a tous les de-
hoires economiques et a toutesles avanies
diplomatiques.
Hors de Ia, pas de salut! Nous ne Ie-
rons q'ae reculer pour mieux sauter.
BENiroSYLVAIN, -
-Officier 4_e- Car.--Ia aienn,--Sta--
gtaire au Genie :Caritime de Frane.. Aide
de camnp' S C. I'Empereur d'Elhiopia
'Doctur en 'Droil de la Faculti de Paris.


usaW du droit
Reglemema, il nomnma unei
composFe doc membres,clia
nerlespoovoirds d nonrvali
fire rappor t-I'AssemblCe.
S'ET.;poofrermetrre A a lConmmilsi
travailler et de-presenter son
I'apres-midi meme, la seance nilpl
due, pour .tre reprise vers )
Ma.lheureiiseme le Les trava
se poursuivre, let c'est ce nmatin q m.
ture sera donn6e du resultat dcsti t
rations de la Commission, car la pam'
nence a etC dCclarke. -
Complasaiox L6glelav
Void ls nms o deg neuf depAd' -
g6s de verifier les pouvoirs de leuoicol
egues retardataires: .) "
MM. Ph. Mondsir. P. Lama
Lev6que, St-Martin Canal, A.
Fran~ois, M-.Auguste. M. Bonny, Cfr
Ducasse et Murat Claude.
Validation
Dans le public- 'a qui riea apti
rester secret- on dil que le report
la Commission de v&rticaiion de
voirs des deputies retard.iaires, ca l
la validation presque gerrtale des
cipiendaires. .:
Quatrain du Jor ,r
La Chambre a repris ses travxl;
Bst-ce en faveur de la Patrie? '
E_ Pr yons-le. car wni nous rit:
D6putCs, finissez nos maux I..
Petit Couri
Hicr soir A 6 heures, une salve deca
de fusils tiree au Cimericre, sur la
d'un officer qu'on entcrait, a proi W q
un petit court du coti du mnrchifteh
place Saint-Anne ; mais on est viE tt-
nu au calme d6s qu'on a su de qi il
s'agissait.
Rectification
C'est ar erreur que notre reporMtI
donn6 Fe nom de Mr le deputk BOO
fosse Laroche, come l'un des dtbatrub
Adu -Mancel f hie.--
A la place, il faut lire Mr Alexis J
Joseph, ancien depute.
Obs6ques -l -
-- iHp. .r.-.Tm.'dtnt eu lieus f1


J


.. ~ -------


I


I


~~~- ---~~~- ------------ ----------









- aoi cxerci par M. ic Alen, I .-...--..
ourre uu jugement du t-ib .ml-civil de 101
,reuoft, S Mars 19o4 ire cp faveur E!mprppl do.5 b6 5 1 901
de Madame Valdtrine Hector; celui" ~ It partlf h
S- -nnulec le jugemnentdu 14 Ayil 8.99, La kmnqu&.Nationale tdHalti a Ihon-
.tratmunaivi de ceresso.r, reu en- neur d'inlormer les intdresss, Lu'ils
"Itvoive Limartinitre Dumorier tc peuventt airtr r e re jour, toucher a
.peuvenA imi-fr d ede jour, voucher
o4sort et le sieur Chry Alcindbr; ron- ses gwuiehets une onzifi--rdpartition
voje les parties devant !e tribu)1 ;ivil de cinq pour cent (5 *) sr lo Capi-
.Petit-Golve. tal et deeut pouecent. (1 o0/) -ittdr6ts
Le Chercheur a du ler.au.30 Novembre 1902, sur le
.-Quand un ceuf est plongi dans 1'eau solde actuel, control regus et sur pr6-
bouillante, le blanc durcit et devient in- seLnation des Bons.
digest. Pour bien fair bouillir un oeuf, Port-au-Priee, le 2 DNcembre 4902.
ilft I mettre dans un vaisseau quel-
cwqa, le couvrir dreau froide et le pla-
.rur le feu. Au moment m6me o I'Ceau CHANGEMENT D'ADRESSE
dogmeance bouillir, I'cef est cait. Par Mne H. Gabriel
ce Moyen, le blaic est aussLijendre que abrLe
h gelde, facile I dig6rer et nutritif. Sage femme de_ re classes ____
-unllatin Mnrtina-* IEl uve laureate de la MaIernit de


I~dn Rodolphe Castera
b ophAudain
Msph Auguste
Piere Joseph Archin
Malle Toussaint
Jean


26 ans
50 ans
58 ans
76 ans
Indigente
Indigent


H6tel Bellevue


MERcCREI, :3 D&LCErwBM W2
DPJEUNER
de Midi A2hrestP1_.25 avec 1/2
Melon


Paris,
Diplomde de l'Eeeoe-de Mddecine.
-4W, RUE DU CENTRE, 127.


Rfal VillIjoin
17, Rue Roux (Bonne-Fol)
DBlicieusement pur
et d'un bon march ...


I Jso-


vin


(Eufs pochs amr lomales
Coqulles de poisson sau:e bechamel
Chicorde au crouton
Entrecdte sauce bdarnaise
National complete
Chausson aucx pommes
Caf6
DINER
de 6 A 7 heures, h P 1.25 nvec 1/i2 vin
S Potaye Chiffomnde
BiAtaeur I mode


Conjiture
C.4


Xuwruu4rap He

Phonographe

Avoir le privilege deo rtlectionnert
sa propre voix ainsi que cell de-ses
amis, c est sans contredifline source
remarquable de divertissements.
Le charge de ce genre de distrac-
tions co-'sisle dans la: clrtF et la per-
fection de la reproduction. Et c'est
pourquoi le Phonograihe Gem Edison
done des rksultals pl;s satisf'isants
-que tout autre appareil similaire.
Le a (;em-dion est le phonogra
phe l ptu recent et le meilleur mar-


a .tommitinue. -d ull Enrs .eur s a-


a a s 5V u "ua...a0 danUr In magnifiquc
couvercle portulif de.forme ovaTe.
Avec cheque phonograph Gem on
fournit gratltilement .-
I dh.a didecylindres enrogistreurs
ou vrer.
I PhimeatteR poil de chameau.
Le .phonograpbe Genm e dt A Japortee
de tous, ii ne .co.te que 20 dollars et
se vend clez
Lou s MEVS &8 C0,
Plawe de la Pais N I L8.
OCCASION
A Vaidre chez L. U. VS& C44
a Columbba*, lypi Q,.


Quand il t a- a hs

y en a encore!I!

Giranrcd Arrivage

Oignons )
Pommes de Terre)j
A bon march!
Che: Jules L-avlle.


N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'i Jdrdmie, qu'il a
transfdre compl6tement sa maison de
la Rue Traversi6re au No 101 de la Rue
du Centre; -qu'un conpcur qu'il a faith
specialement veair d'Europe garantit a
tous les clients meme les plus dilliciles
une coune moderne et tr6s-ldiante.


De plusil a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JtFRbMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a" avec ailet 33


P(
habi
him


Pantalon 9
ur les Complets jaquette, redingote,
t ou autre commaude, il les prie de
v!oulairs'adresser ou i lui ici on
n represenitant i JCrmie, les assu-
idavance qu Mis seront satisraiits
rand assortment d'6ttotes nouvel-
mnt arrivdes.- Grande fabrique de
uettes et de k6pis en tous genres.-'
rand stock de costumes tous con-
onnes : vestons et panlalons a bon
3We.'



AVIS.


Angostura Bitters
de renommn e universelle, prdpard
les sculs fabricants D' J. G. B.


SIEGER & Fiis.


I A nktpnuila hi ~i h!1I1IP dliffhrwti~n n


expositions de-Londres 1862,. Paris
807 Vienne 183T, --87,- Mel-
bourine 88I1 Nouvelle-Zelande 1882,
New-York 1882. Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orlelans "1886,
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
Jumaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
Ia Mddaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et BulTalo 1901.
Ce Bitter peut 6tre pris pur ou me-
lange soit avec un spiritueux ou de I'eau
sucrde, de la limonade ou le soda squash;.
il eat indispensable pour fair un bon.
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C,
Agents-G&n6rau pour les Indes Occidentales,
OrroBIEBER &C0, Agents pour Haiti.


___


oar


- r igivitti


--
- -- ---~ ------ ----- --


.


..... r- "; ~ .... I


i


-r rrrrrru~i I= .A 1r- in it In M r hal lP di--dille finn nnX


- [ - -- -~t -t I L l i I lI l l


-


- --'







AVIS.
tDocteu Bourjolly
75, Rue Euilne Bourjolly 75.
Consultations: 7 A 9 heures du martin
3 a 5 heures dii.soir.

AVIS IMPORTANT!..


Les soussignes
leurs clients qu'ils
la reparation des
chii.es.


/- -I


annoncent A
entreprennent
Glaces Ta-


Pa'uil Cesvet,
8, Rue Am6ricalne, 8.
Chocolate A la Va\ille
A P. Unt 6*orde In liVri.
CGrom et XDtail
AMON APM n iDr Tr I OucE
tULAR MrILLIEURE


u ercuei S L'E&u Ie E LqALiUNr2- ,tnlf f
Ayant toujours un as-orliment HUCC snrTUANT. S.
var-i de decorations, nous s --LPO Ei ES LEGER
lines 1 Ilirine de fouirir des cer- est souvtraine et san8 rivte dan, Is
cueils en acajou, Decords it I'ext6- Traitement des affections des Voies
rieur et Capitonn, s i I'inttrieur digestives du Foie,
a--parir-de $ 25. Voies arinaires, la Gogte, Ie DiabAte, I'An6mte
a-partir-de 3. Quatr-siAdles de succ6sl
Henry Stark & Co. vente nr,.hes ..e .PAPR& Co.


4, lue du Magasin de I'Eal, 64.
La Nuit et les Jours de Fiete,
s'adresser por lescormnn ndes de
Ctercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue di Port, 54.
Mr. FLkCIHIEit HUSSON, Rtedes
CAsars No 125, pros dela Rue du
--Reservoir.

BOIS DE CONSTRlCT O
Grand dep6t situe surle quai,en face
-la mason Guyot, a proxiinite du wharf
'ie. cabotage.
acilild pour les expeditions de la Cdte.
A issamtis Caro'X-. ---
Potenux Bois dur du pays de belles
diLnensions.
Assortment complete de Sap et Pitch-
f.in de routes dimensions.
-2 sIwr -'- -2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
. ..-- a- .rtelae- 3-sur 5- 3 sur 6
-3-sur 9- 4 aur 4
4 6eur 5 urP 6
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpards:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
( a A 1 1/4 sur 8


Pla


Pla


PTd


a clins I sur 8
( p' palissades,cloisons I sur 12
nches U sur 5
" w 1 sur 8
inches pitc.-pin brItes I sur 12
c I 1 /4 sur 12
a 1 1/2 sur 12
t a c 2 sur 12
inches Sap prepardes I sur 12
a a brutes I sur 12
c e o 1 sur 13
S -1--ar 16
inchess pour plafond 1/2 sur 8


avec rainure au mihen


PELOUX & Co.


-N6es8toFr f
MaKti-raineffl
R46) DOMe o e-Ai, 4EiA
-n afji
Revenue de son voyage, an
ses nombrenx clients qu u'il 1
leu'r disposition et qu'il prorer
par le.pa,. Ie meilleur w nid
promptitude dans I'ezxcuioii
vaux qui lui seront conlfis.

LEVICO0
'ii
L'eau.w.in4al na)relle felr-l
e>lle donoe des. r4sulats Pua'ps
dans touted les maladies q ui s*
sur une 14 wvaiRe c Impoit ion d?
A ndmie, Chlo rose, Scroful e, Al
general ic;'---taa toutes leswal
delapeau, dans lescas de fida
millenles, malaria; dans les
dusexe feminin, dans tous les..c
indigestions chronques, etc,.ete
DIPOT: -POHLMAta


ImprimerieGH.CAUVET &
Angle des rues Americaine et dud Forti

-Travaux typographiques en tOir 'genr.

...rtes de Vite a la minute! e
Fa~gi-part de Fiangailles- et Mariage~
Billets d'Enterrement '
Traites,- Carnets t souches,- Prospe't
Brochures,--ournaux, etc.
-' ,B 0,,,B ..... g7"


'11


Varles ftl6morentidies, arlioacle, PUiM4ilas
ronl (flmcMtso dt Ret.Ewd rlAgI a SO i
C t rNftllUt L t Go, S
i. afam Sam,;p~y~" ~a ioltr i


L TOBX RT-IIUMS r3nCTES u- i
-' IFLUENZA- AFFECTIONS DE- PO-.
. Rn a6pubUcane. n* 1. PORT An PRINCE, IBAtTJ. i I'