<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00725
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 28, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00725

Full Text
giS AufE.-N0 1282


Le Nouvelliste

/ Joauraldi Qiuotidiean, Comr.rercial et d'A.xinnonces

CHtRAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRItTAIRE
-",_ .... .. -,! ., ,..L ,'


UE NUMkRO CENTIMES
o5.


Abonnement pour DPpartement.... .20
or Etranger 1.50


Dresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
,, I I a II I lll II I l-lI [ I .. .. .


COURSE DE BOURSE

O-l AxkeGti^-; G -tS3 /_
Coasolidis i2 /o escpt. or 48 0/
( avec int6rats dus )
Cohsolidis 6 "/ r 39 */w
( avec inter&ts dus )
Titre BlIus............. 33 1/2 '*/


4 Ros...............


27 */o


LOMPAGNIE FRANGAISE
BhiSCABLUS TELEGIAPHIQUES
N1ONOOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITL,)
March du H~vre
afM d'Hati........Frs. 40.50
Caf" Porto Cabello 1 40
Cacao d'laiti....... 5-65
Campche (Buches) ;'5.20

PARrs8.-;--wReru" 6116 99.25Z,
(St-YinceRt) 2)6.--- Une
lioletite 6'raption le Ia Soufri~re,- *it
cinqtIlierne depuis la catastrophe diu 7
mai,aesl pro~tite :UIOij rd'huj. --- Gent'-
-getowi, (t Ic villil (l, de Chl ter ii Belair,
%ituis *1 Ia C6le occ~lelt;dle lie St-
~- ieur"hms'
Iiitdellllg sh6L e ile 011 CI

i _lltt; F l~er rleM u e [) e 1 6 lslon o il il -
(111-yIoeIkl~i li-- It.i %
Ol VaiL I)lC:iijiqle .-- Le
Clit~re ii ar p;ts cesss Ic wtS!14t (10 ht~-
~For dfepuis ;i terrible Yt1ip timij 4hii'
1lARS.:ILI i. 2 6.-. (CoI lilt' 1['d 1L.tltlt
Iagr1e des CIl;l.Isi, Ile service des
11b1118 d-c--Q* poll est c:oinplct'eineiit
"llerroln)u' Aotei aclte dle violence
6Wa COtflIni"'1 P.-1 k1s frrvi-lAes, (I
011 Ospe~re que I ([Illestion lies gagfes
5 0oumise Iemu a t.-afe.
dBeBGRAI)E. (Se1Ihie) 2Qi-- Iln'yarier
C 'ft dans la nouylUacpublide hier
pW tili J1rnal de Vienne, ulisant que
"40 I;pa~aon s aavaientLtent8 d'aas..I
tI M.L-odorovich, ministre sorbe.
Newrieur, pendant qu'il se rendait
166 rationale


LoNDRELs 26.--- Le chancelier de P'E-
chiquier, iprlint ce soir & Croydon, a
fail entr-evoir lt possibility de fournir
tine some d'argenit enorme plus forte
pour le d6veloppement du Transvaal.
11 a donnu la promnesse d'uno reduc-
tion probable de I'impdt sur le revenue
dans le prochain budget.
Co&NSIANTINOPLE '26.--- L'anilbissa-
dour de Russie, duns une audience spe-
cile, a fortenient engage le Sultan a
executer des eformnes pour pacifier la
popul;lioni mni;cdoniionne.
LA IIAVAN.: 26. --- Les auloritds
avaient d'abord ciu qu'il n'y avait pas
-a craindre de nouveaux drsordres;
mais il rest encore un sentiment d'a-
nimositl dans le cwur de quelques uins
des grdvistes les plus tulrbulets _contre.
tes iiinCilliciens et les coniducteurs do
tl wa.ys. Des menaces out etr files
dans I'aprbs midi centre ces homes
et dans la soiree ; plusieurs tramways
ont td altaquds. Des coups de feu out
did tirds dalns la rue Bel.isco.iii ; uin
micaicien et d-ux--voyge-rs--olur-eTe
attLemitspiardes prcjectili-s 4 t i-c-
-icieietst mnrotetteme- t blessd. Une
gra;inde p;arlie de la garden rurale a 6t6
appelde A la llava;e. --- L'ddit du
imire, inlerdisant les rassemblemellts
dan-les rues, est ercore en vigueur.
SAI.NT JEAN (,Terre Neuve) 20. --- Le
capitaine de la goelette niilai ea Vie-.
toria ,, qui vient d arriver ici. ainoncee
ue lorsqu'il est etr-rd-rii-prt-de
Si-_iewr'-(St--4herre el MAitnielon), ses
pappirs olliciels ont eit saisis ptr Leso
aulorites fri;nltises ; les fonctioirnaires
fr.um;ius ouit refused de rendre les pa-
piers et le navire a dii tire voile pour
St-Jean. Le capitaine de la aVictoria))
s'est plaiit aupres do gouverneur qui
dem:iitlerii ilnee explicatiun par l'inter-
mne.liiire diu mi nistire angilis des aull;i-
res 4truingres,
UERLIN 26. --- .L'\ a G:izette N::tio
nale D announce aujourd rii, d'une I'i-
on positive, q uune entente sur le
project de loi douanier a t61 co!lcloe a
une cofirsflnce tenue hier it la rIsi-
deui)e e Mr de Bulow, chancelier de
I'Empire, avec les chefs des part' de
la majoritS au reichstag ; la conference
sera continue ce soir.
SANTIGOD DE CHILl 2.---La nouvelle
de la decision de la commission anglai-
se d'arbitrage, dans la question do


frontiBres entire le Chili et I'Argentiile,
a e6t reune ici avec came, mais avec
peu de satisfaction ; car les nouvelles
lines de demarcation n'ont pas de ba-
ses scientiliqiies et aussi en raison de
ce fait que le Chili, bien q-i'obteeant
la plus grande dtendue de territoire.
c'esi I'Ar.\igL'tine qui se trouve avoir les
meilleuies terres.
NEw-YonK 27.-Latemp6te du nord-
est qui s'est Iabattue hier sur New-
York, a cause rinfmes dg;itls dans
toute la villg etL particulierement sur
toute la cite du Long-Islaid oio la ma-
ree exceptionnellement forte a itnonde
les terrcs. Tout ce qui se trouvait sur
la cote, les yachts qu'onr avait amarres
dans des endroits stirs pour y passer
1'hiver, les cabinets -de bains de- mter et
quelqiies m;isons Ieg6res, situees sur
les plages, ont et6 balihays par les eaux
et emportes dans 1'interieur des terrQs.
Les cheinis ont 6t1 inondes-ettes-
champs se trouvant en centre bas ot t
Wet transforms en autant de petits lacP.
SNEw-YORK 27. Un jotiri al A sen-
satioe -n mmonce q-rt0c jouir T- a The
Gu;nrli;an, de M;anchester, a public
Autjourd'hui une inforrnatfn tendant i
laisser croire qu'un raporochement p6-
litique s6rienx se serait produit entire
la France et I'Aiigleterre. Ce rap-
prochement aurait pour principal ellet
de hlaiser entire liberty 6 la France
au Maroc.
-N-rw-Ymrxb 27. Les v6ttrans de la
,e"-re he r etc
i recovu--t4Aveet-toltA-genelral Krilztin-
ger--et-4 .s-eotithmtits;i Totwrt-etr.
Fouchi, lqui viennent a;ux Etats -Unis
pour y :tiire des conferences et y re-
cucillir los soI(ncl'iptions en fiveIur de
leurs comp;lrioles boers.
KuIL. 27. -- Ios croiseurs altnemands
a Niob *, Ali ite et h-A-'i;/orlie'
south prets a partir pour les cTuix v7- -
nezedIienlies pounr y proltger, d(it-on, -
les iuit6r'ts ;Iltcm:iiids.
CONSrTANINOPLE 27 -- La: Tiriluie-a
commander I'usiune Kropp 16 Irultrries
tie canoIns ii ir rapile ct 2'20.000 fusils
Mauser.
Lo.NDtES 27.- La press anngleise et
la press ;llemandeio e preoceupeilt
tres asrieusement de la question veni-
Szuiienne. On croit qu'un arrangement
est inlervenu entire les deux gouverne-
m ents,' en rue d'une action a Calac;,i.


PAR MOIS 1


GOURDE


Portl-au-Prine llkee -- CMbrelf~~;Pm-f-;-~L~L





Clt'~rUIin-b ~ -. s~-. -, ------- -
J


Trfl flITIIrflr n ~ rvr bT~ rqnuite don't nous ne sovons pr&ts AitfC1


m IDnu 1 n r-U l w a fa ou .I-tt ou-ne rechert ior?.
.-- T in F i doutable souvenir p-
"^ tries-prises de-vertige, evanouiesin face,
Sou peu s'en faut, de leurs 6normites.
Le INouvejlistera a.danssonN ,d'avan t -Tout empreintes, la plupart, de tradi-.
hier, livr6 A la meditation publiqude deux p- io de projets.....,ces eventees gou-
ragraphes y comprisle passage ci-dessous, vernementeusess ont about au terme fa-
fin d'un article intitule *LesBtats-Unis et tal,- consequence dure mais logique de
.J'Amn6ri4uelatine, paru dansle aCourrier leurs mentes illicites.
des Etats-Unis, No du Ier Novembre L'annexion! Voila le produit des h&r&-
courant: sies politiques, la peine mitigee regipla-
r Des peoples qui, 'diment prevenus, cant l'esclavage aboli, te suaire des Etats
dispasant de resources suffisantes, .ne (ietomb6s aibixliinbesdeschoses effacees),
fonf pas l'effort qui leur est, A un mo etendu sur ceux an. sein desquels ne se
ment donn6, necessaire pour vivre, ab- pursuit aucune idee conform A I'hu-
diquent purement et simplement leur manit6 civilis6e.
droit A la vie. a Pour ce qui concern asurtout les pe-
,Aprs. cette declaration ajoutte a plu- tites r6publiques convulsivesqui bordent
siewus autres non moins recentes et aus- la mer des Antilless, n'exag&rons rien
si formelles, confirmees, chez nous, par pourtant, et, nous haitiens, repondons
la dissolution rayonnante des el&men:s enfin oii nous en sommes? A un des
constiiutifs d'ordre moral et economique, tournants les plus scabreux de noire voie.
il est A craindre que la veille d -Gw aire -
naire de 1804 ne soir precisement celle Choisirentrecesdeuxpartis: renoncer a
de son extinction. notre autonomie on admettre I'urgence
On seglorifieg6en6riementdecettedate de jeter par-dessus bord nos dissensions
qu'on semble, par erreur sinon par. pr6- encombrantes.
jugk, consider comme un fait sans ana- Puissions-nous de prelerence _prouver,
logues dans les annales des peuples, et par l'evnement,que I'experience posthune
dOi la seule initiative de nos peres.- des nations suffit poor nous refaire une
L'Idependance a WtC, en son fond, I'as- virginite... et renvoyer aux calendes
sentiment notoire de la conscience uni- grecques la veille de notre Centenaire iteint!
verselle: nos peres ( l'histoire I'atteste ) ERO TRIBIT.
Otaient, en raison de leur etat d'alors, d- GRON TIB
pourvus des moindres notions d'organisa-
tion.politique et so:iale. Ainsi donc,mal- BOITE AUX LETTRES
... pus d'une tentative.., la fois ad- 11. 1U. LETLL.J
-nirable et ind6cise, ils n'auraient jamais- FRAE
pu s'affranchir, A une epoque, en outre, LIBERTA EGALY FRATERNIT
spuverainemeut oppressive, n'etait l'arrft- REPUBLIQUE D'HAITI.
affirmarif des puissances, voire mame de
la eitropole. Port-au-Prince, le 25 Novembre 1902,
Eb bien, soit, depuis que nous nous an 99" de l'Independance.
samnmes ressaisis pour renaitre ou cesser L Mem
d'etre des parias, que nous n'entendons Mmbr du government prVsoire,
etre tax6s d'icapacite ni d'irresponsabili- Charg" diu Ddpartenmet de llntMrieur
tr, que nous avons et dotes du regime et de lit Police gdndrale,
p.r.ticipant aux liberties et a la vie parole A M. le Dput6 St-MARTN B. CANAL,
-mentaires; bref, de 1804 A ce jbur, avec E. V.
tant de moyens d'investigation social, Mr le Depute et ami,
?uelre louable innovation avons-nous
faite?- Aucune. J'admire en tout point ce que vous
Trop soavent,au contraiT, no5-nous avez 6crit dans le journal a'Le Nouvel-
rendons reprTTe-isibTes aux -yeuxde- ous, listed o de ce lour, N' 1.279, n:e concer-
d6meritant de nous mmne, detournaoni inant. C'est de la loyaut6 de vote part.
par notre pr&pre-tmie, elnwe itiahomme, je vous serre loyiaement
au profit du despotisme erig6 en principle. a main et vous reouelle-L'assurance-de
L'opprobre de certain pouvoirs 6clabous- ma consideration,
se etfausse chaque jour davantage le fonc- J. ST FORT COLIN.
tionnement, d'ailleurs artificiel. de l'or- ,
ganisme constitutionnel 6tabli: plus d'u- i 2 N
nion ni de solidarity, plus mmne de liberd Port-au-Prince, 27 Novembre 1902.
ilmentaire et primordiale, celle d'aller et de Au General J. ST-FORT COLIN
a venir, de se diplacer pour ses besoins. Mon chei Gnral et am
En politique, cependapt, comme en M
morale, aussi bien que partout, une base J'ai 1'honneur de repondre A votre
d appreciation est de rigueur. Elle est en lettre en date du 25 courant.
quelque sorte, la norme assurant I'quili- Son cOntenu mta fait grand plaisir. -
bre des doctrines. Et, pour la trouver et Ma declaration loyalement fournie, vous
s'y tenir, it laut qu'on. veuill. ot,qp'on sassfa'it.
.puisse exercer sur soi infiniment 'deffrs Votre treIea etfc' de mor. eslpit
Sd'exa nens opiniatres. iusqu au souvenir de D'autre part, en t.ant qu pe rtesteront pour coitpteA h:Iurs aeurs,..
i'niviu no ... ..- = e_ I. VCuillez, recevoir mes--bien' ,vWis ei
inlividu, nos cat: d us ', p iqS p I fe. i rn1
Sfaitliblement a la dechance, qeanJ,,pPuit .e s sauN ns. ,
nous signaler, il n'y a paradoxe en con 1 ST- MARrIN 3OISROND CANAL, deputi.


c6St de la rue, veuve Fleurirord Plilip-
peau.
C'est giAce au devourement empress
de la population que le feu o'a point pr-
men6 plus loin .es ravages, car dijA eI
bal-on de la maison Morney Edouard,
doyen du Tribunal civil flambait; mais
on a pu artieer la rraiche du flau.
On suppose a St-Marc,-quee sinistre
est d iA la imalveillance, car la mnaisOn
Marcelin ou a commence le fru, etait fer
irree, inoccupke, et l'on ajoute que Ia
mason aurait 6t6 pillee puts gorteU ~
Nous comFptisons du fond du cour.
au malheur qui est venu s abattre sur 1
ville de Saint-Marc.
G6n6ral Nord
D'apres les _dernieres' nouvelles, cc
nest que hier soir que le G&neral Nord
Alexis a fait son entree A Saint-Matr
la t6te de 8.ooo hommes de troupes eO-
viron. -
Le G6n6ral Justin Cart;e etait encore
en cette ville avec 2.900 hommies.
De Saint-Marc, dit-on, le Ministt
provisoire de la Guerre doit fire uon
tourn6e dans les.communes de cet 2r'
rondissement ( Verrettes et la Chapelte)
G6n6ral G Hearne
Ce matin est arrive a la Capitale, P3
voie de terre, le Genkral Georges Hea'n
'commandant de l'arrondisseinent des Go
naives.
Ecole de Droit
s'; resultats des examens de. 1'E
.rqit ont POe proclam6s ce matin, t
service de I'Inspection scolaire et d.,l P
sonnel de 1'etablhsseient.


s~i~q ~ .rrf ~~~un ~lt ~ I~f'1. 1 1
-~ -~-I-1- ----- ~PIP,' rhff4


trun


1bUVE S DRUSES


Or.a fajt depuis hier quelques puites
affairek 1 ti8 f12 ; mais le taux de l'or
reste nominal A 139 /o.
Chaminbre des D6put6s
C'est aujourd'hui stance ; m4is auwp,
mier appel, ii n'y avait pas de majority.
Tout est calme TiKabords de la Cham.
bre, et la tranquiHit6 regne dans la vie.
'Dernidre Heure.--- Le second appel n'a'
yant accuse la presence que de 44 D6p.-
trs, proces-ve-bal de non-lieu a &t6 dress.
Quatrain du Jour
Au devoir, nos Representants !.,
Songez A Toussaint qui- vous price
D'avoir pitik de la patrie,
Pour ne pas Nrre repentants ..
L'Incendie a St-Marc
Voici les renseignements que nous
avons pu recueillir sur l'incendie qui a
desol6 hier martin la ville de Saint-Mari.
.. Le-feuar--echatidains la rue Dauphine,
dans la maison de Mw'e Marcelin, A ce mo-
ment inhabitte, la proprie6aire teant i
ce moment a la Petite Rivi&re de I'Arti-
tibonite.
On cite come ayant e6t consumes
par les flames : les maisons Petion
Eveillard (habitee par Charles Martelly),
Alc, Pinard (habitre par Geffrard Rel-
land), Lebrun, Sor Na, Exum6 Nosif,
Pocida Jeanty. Ca:aner Estime (ancienne
-mai-son-DIgone Narcis et de N1'oam






--- le, tufo 6. tu4ai9 Wimines, "I it't ,i ', ,,.
de1jja.e,,,:,,,l., !,". Ii; 'Ai,
#2 sane. sur 14 6tudi.nts examinis, l l lljii
lo- ote' drnris. W Jm- AE Intas, .r i
Alexis, L. Pierre, M. Pierre, E. Antoine, 17 Rue Roux (Bonne-Fol)
:MaIlce, 0. St-Cloud, Noal, La4ny; Ca- D deiieus m iit pur
i Lel(eusement pur
-f t.itnae, sUr 15 tudiants, quatre ont' d'un bon march ..
t4-a4sis :- MM. L. Alexis, C. Beaoi,t ..
A. Dv4 ,Dr Louis Audain. .... :
-Nos compliments i nos futures ayo- IolaC ha- pagne
4 .,-pariculireinet au doyen .s Kola t n
Itudiint .laitiens: nous avons nomtnin6 jIJL .1 il ad- IVl1 '-
le uouioqrs jeuane a Dcteun Louis Au ..
"i npre. Eau de Seltz
,,teamer a Paloma Ea
Slest entr le steamer:dO '1 lignd .n Sin
Qonron, 4 Paloma ., ayec les passagcrs -I- O Ss
s u aly ts : ...... .. .. ....
.-dewta- York,- Mme Lagojannis, Mle Prepares av de
.Piron, MM. Endin von t rs P
Mutlmturg. --Eda-i Stiines et J, E.. Col erU
dille, .paur GJn;.ives; Paul Weber, e de I'Acide Carhonique Liqnrfie
por. Port-de-Paix;
Idnagu ponr Por-de-Paix.- MM4. EKreprise, d'HaiuX (Gazeluses de
Clrdes Hart, K'itt. Dten et Mllek Loutii
h Emihanuel,- i.... E Wilort-au-Prince
d-Pirt-Antonio,-- MI. E Me- Wie- P(-j-j
atr, Henry Stark et Eugene Meys.. Birecleur: D. v. HEYDEBRAND
Steamer Hollandais .
Ce martin a mouill6 d.ins notre rade, 2-1, Rfe dies Miracles, 21.
e ttainier a Prins Willem IV P, avec, E lae J. Dfjardin Th. Luders & Cie.
lespassagers suivants: FOURNISSEUR
Idwe-York,- Mine Vve E. Ferrere; F
Mr Hrmann Peters; du Grnild Cercle de Port au-Prrice_
--- '--d--gegfuait-f--E la Paix
-rc,atf ,ar AlbertDaenl t Commerce
cwr, abbe Bossenec, Said Kw'wsi, Piefre e' .'lltel de omne rce
-.icolas, N. Nader, G. Hearnette, -Miles d tce
Orph$ist, Clemence Beaujan et Claire. P r.nr i
".:=.e -d,, ,irand 0:if6.


SAVI~S


Hetel -HBellevue


ShmIfbI 2q NOVEMBnE 1902.
DiJEUUNER
de midl 1/2 & 2 h, i 1P 1.25 avec T72M1iW

CogsilleR S1-Jacques fic'na re
Poulef cliasseu
Choux eFn salade
Mi roiiloni d la soubise
National corplet


DINER
i '.2 avee q 16
Wcgeresso,,pj#qei:
weI bleujuweeel~t~::;_
dnOIA fdrciz-:
0"IF AWL
rtbt11T M


duBar du Commerce
Noveau-Siecle
( de la Bourse
a de la Chambre
t de la Poste
de 'Kpicerie Ceritrale
du Lniich Room
Dep6t f Turgeau
SP4 (M1A R PR" -
Kola Champagne bouteille i-e b-en.. -
Limonade aux frainboises 10 a
Limonude verte 10 a
_Fu -dSeI _- ._ 5
Syphon.. 0 ",,
* Pour les siphons une garantie de
$ 4.00 pnr bouteille est exijge.
Pour les houteilles de toules les
autres boitsons, In gar2ntie est de 10
centimes .pr bouteille.
b l tt(i7les servent de refi pour
Ia gfapftiedposde.
.4a gaii tie est renduc 6 la remise
"!d e UdiLWes videos.
i wt.lagPtiurie de la petite monnaie,
,~^nqou,vendrons 5 nos clients des bons
oa tindaill6sconte lesqueislei bois-
h'iieans:cinoandfslseront livrbes aux
1>tm empo. -.
I r mmanderi mporitntes,
p-.venir
FI, 4


.
Lign Camneron

Le steamer A PALOMA -i paD ta-
ce soir .pour' Saint-Mapc, Gonai-
ves, Porl-de-PaiX, Gap.Haitien,
J6nmlie et Port-au-Prince pregnant
fret et passers et- fermant--sa
malle ;la Pjst cet aprs.rr)idi a
5 heures.
SPort-au-Prince, 28 Nbre 1902.
F. HERRMANN & Cie, Agents.

Angostura Bitters
de renommn e universelle, prdpard par
les seuls fabricants Dr J. G. B.
SiEGER. & Fi.LS.
A obtenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
t1807, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-ZWlande 1882,
New-York 1882, Amsterdam4883, Gal-
cutta 1884, Nouvelle-Orlans 1886,
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
Jamnique 1891, KimbeTley (Afrique du
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derni rement
la .M1daille d'or aux. Expositions de
Paris 1900 et Buffalo '1901.
Ce Bittei t e t t_piorepripnr--oun .- me.
linges-oit avec un spiritueux ou de l'eau
sucree, de la limonade ou lesoda squash;
il est indispensable pour faire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & Co,
Agents-G6n6raux pour les Indes Occidentales,
Orro BIEBER & C*, Agents pour Haiti.


NR MAR CO U
Marchand-Tailleur
announce A ses nombreux clients tant .
Port-au-Prince qu'a J4rdmie, qu'il a
ranir AnmltArant sa maison de
la Rue Traversiere au No 1t1-de-Ia-Rfte-
du Centre;- qu'un coupcur qu'il a fait
Ma,~ g _eiIe ii m et I I Is plus 1 il il -----
une coupe moderne et t'rs-elgainte.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JEReMIkI, SUR LA PLACB
D'ARMES.
(Ciip t eston sans gilet $ 28
4 avec gilet 33
Pantalon 9
Pourles.complets jaquette, redingote.
habit ou autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou i lui ici ou-
& son represetitant A Jeremie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'6toffes nouvel-
lement arrivies.- Grande fabrique de
casquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tous ,on-
fectionnis : vestons et pantalons a bon
march t
r ,_U .~r.^-f*


M-- .







AVIS.
Docteur Bourjolly
65, Rue Rayiie Bourjolly 75.
consultationss; 7 iA 9 heores dii martin
3 a 5 heures di soir.

AVIS IIIPORTANT!..

Les soussignks annoncent A
leurs clienIs qu'ils entrepreonni nt
la reparation des Glaces Ta-

Ce rcu eils
Ayant tonjours un assortment
vari die d1ilorationis, nous som-
ines ni inle dle fournir des cer-
cucils Cn ac;Iou, Dtcorgs i Il'ext&.
-__rie-nr el Capitontds a I'int-rieur
a partir die 8 25.
Henry Stark & Co.
i1, line du IMagasin de 'Etal, 64.
La Nuit et les lourss dle FIle
s'adresser pour lescoininanl,:s de
C]erclieils clez:
M. ALF. ST.\iK,JIhiO dl Port, 51.
Mr. FL;C.IIIEI IIL'SSON. Rn1e ldes
4'Asars No 125. pros de la lHue dil
Reservoir.

B(I- DE CONSTRUCTION

Grand dp6ot situ6 surle quai,en face
-a maison Guyot, a proximity du wharf
tie cabotage. .
acilile pour les expeditions de TlaUite.
Aissantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays die lelles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
,Fn de toutes dimensions.
2 sur 0- 2 sr 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 st---
3 sur 9-- .snr
4 sur 5- 5 sur 5


--. 6 sur 6.
Planches pitch-pin prpare"s:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
( a 1 1/4 sur 8
a < dlins 1 sur 8
< pr palissades,cloisons. I sur 12
Pianches s1 sur 5
__ -1 sur 8
Planches pitch-pin bruts 1 sur '12
Ca r '- 11/4 sur 12
c 1 1/2 sur 12
( 2 sur 12
Planches Sap prdpars 1 sur 12
a brutes .. ,1 sur 12
a a lsur 13
S a a 1 sur 16
Planches pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Go.


CHOCOLATElIE BAITIENN

Paul Cesvet,
8, Rue Amrricaine, 8.
Chocolat A la Vanille
A P. Une Gourde la livre.


ACTION nAPIDE IT DOUCE:
SLA MEILLEURE-
Irf I i IP lEA a.I iktAL lATUREU
PURGATIVE
L'EAU MINtRALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RECOP.S rTUANTE DE

POUGUES St-LEGER
est souvfraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestive, du Foie,
Voies urinaires, la Coutte, Is Diab6te, I'An6mle
Quatre si6cles de succs0i
Vente en gras chess B. PAPE & Co.


Nestor Feliu
Maitre-Tallleur '
46, Rue Bome-Foi, 46

Revenu de son voyage, annonca
ses nombrenix clients lu'il se remetti
leur disposition et qu'il ironiet,comnm
par le passe, le meilletir soln et-&V
promptitude dans I'execution det.-.
vaux qui lui seront confies.

LEVICO

L'eau mindrale naturelle ferro-arMni-
cale Ido(nn des restultats siirprenants_.
dans routes les maladies iliii se baseit
sur une na, ,n i.e compo.si ion du sang:
A ndmie, Chlorose, Scrofules, Faibleast
geynrale 'tc;--- dans touteslesmaladlie
delapeau, plans lesc;is de fires intor-
nittentes, ma!aria; dans les maladies
dusexe fdminin, plans tous les cas de
indigestions chronques, etc, etc.-
DIPOT: POILMANN & 'C


Imprimerie H. CHAUVET & GC

A ngle des rues Am6ricainwet du Fort-Per.

Travaux typographiques en tous genres

C- artes de Visite a la minute!
Faire-part de Fianpailles et Mariage
Billets d'Enterrement

Traites,- Garnets & souches,- Prospectus
Brochures,-Journaux, etc.


Varices, Himorrhoides, Varicoad6e, P bia11tes1 OEd6EW
chromiques, Aeldents du Retour d'Age, Flavrlei
uoqnt fait Voitutullt de A EWaxir. St se CU1q Sills rylrla ott fi llep0eP0
Io n alntpen sefif den feaflie t de Visom 611 .Vir o '0m tisnts 1 do J f'sN
u Sot j 'inteA nementCour6 par ha mbtemtn. anl. a auhwhcaina eqmSu IB pow oft 4
Anth a Dose: v. em & IHqwur pu o aoqp di'. & saique 0VOL
LI PLACON OPORWAV5Wmu
P. 2.80 PHAR*A09aw ou= NAM agbrrv&A'
132IVAR MMIR -11


noTT- CA'rtBLX--C -;SFR FRVAf1O4 PARF--hif~-
TOUX R!IUME3 iT' *4R~tJE~UNTS
INFLUERIA A-f-fCin N %HS POWMNS
nme. n-66pnbUslne. nO 19I, PORT AU PRINCE, HAiTI. PT ITRS PR4''1"-trV


__ I L I---


Il --, IIII


r


-
+-