<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00722
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 25, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00722

Full Text
mrAonBe.--No 1279


Port-au-Prince (Halti)


.Le Nouvelliste

SJournial QuotLdlien, Commercial et d'Ainnonces

CHtRAQUIT,--DIRECTEUR-PROPRIeTAIRE


N Etranger E E 1-.50 PAR MOIS 1GOURDE
r communication bureau du journal, angle d.. rues Bourolly & Fort-Per

Airegser les communications aux bureaux du journal, angle des-rues Bourjolly & Fort-Per.
,..k. I II I


COURSE DE BOURSE
a.AiicAs........... G 139 o/
Cs -idi I'J*fi escpt. or 48 */.
(avec intieres dus)
CaUelidi 6 1 t t 39 O/*
(avec intirets dus)
Tifrqs............. 33 i/2 /o


' Rses...... ......- a


27 '/o


BM1PAGhlE FRANGAISE
SD:SCABLES TELEGRAPHIQUiS
O IOPOLE du NOUVELLISTE
-(REPRODUCTION INTERDITE.)
March du HAvre
Caf~ dHaiti ..... Frs. 41.50
Car Porto Cabello 40
Calao d'Haiti. .. 54-65
Camp6bhe (Buches) 5.20
(racines) 5


P- haus.--Rente 3 a!. 98.95
WAMeNaGatToN 23.- Le altdpirteme.nt
a t reg los nipporl-t aIle .N. Ilui-
taVWinislLcr de1 ELtLs-Uaais Ah utt;lm -


1I Uiis Ll"),s d indine ville,.
au bujel du mpuaia-ti lull'1i aaomaiVdU Wil-
~LmPirgr~ld oi~illi~ cIle CI;II
;aIgIg ). Lu& ji coups dle
N9PdUSpur N. i(; .llrctv Lunter, le
t-it MIMS (ci s'egst rit

-0;11-R e ii Li
PI'61116h[.I6 110 11 pairL atia
Ut Cwlaa11i. aLd coulplacilte
le secrctiaite ne 1.1 16-
Are..~l. AbLacially alt;
ffee,-duns son rapport, que.
Airevolve- -nI poilg, le-
Sell hllec par dev;aiu,
Hutler timit--sur lui parr
_tdfpport dui mninistre Hun.
ditioll fagriante avec
_ra-N fIuJtuer dit
el, bM. Dailey
eut assjo osur
or iiet ;lalic


tire un coup de revolver; le coup au- d'hui et on announce q-ie les cuisiniers
rait rate-d cl estalors que e jeune Hun- et les gargons de caf .se_._iatItrant---
ter aur.ait ii-e son tour sur Filzge- gr6ve demain.
raid; enfin lo miniistre Hunter accuse SIIANG1HAi23.- L'dvacuation de cette
le consul gr r-ail Macnally d'avoir for- ville par les garnisons dtrangeres a
mndu complot contre lui avec divers commence et !es Japonais ont et6 les
mneftrest -coh)te-i-mWeatrrane. premiers A 'elirer leurs troupes.,
SOn savait fort bien ai Wiashington que BEnRLIN 23.- Les bruits d'spr6s les-
.lo itinistre et le consul-g6n6ral 6taient quels la__tuoa de M. Krupp devrait
:en tlr8s tntauviis terms depuis plu-. 6tre attribuOe A un suicide, disparais-
sietars annaes; anssi le dtpartement- sent devant des temoignnges precis et
d'Etat a-t-.il d6cid6, d'attendre une abondants en faveur du contraire. Le
Conmmlniatio A-du Gouvernement__u professeur liinswanlger, medecin qui
Guatilm.la avant de prendre aucune jouit d'une reputation de tout premier
decision. ordre, se trouv:,it dans uLt apparte-
iLONDRES 23. L'impression corn- meant attenint a la chamnbre a coucher
ime, en Anpleterre est que la Russie, od se trouvait M. Krupp quand il a 6td
plus (que toute autre nation, a profit frappI d'apoplexie samedi matin.- M.
cti'ic l~fogo; iminense, surtout dans Pahl, Indecin de la fmille de1M. Krupp,
iExtrmne-Orient pen 4ant les trois der- se trouvait aussi dans la maison ; ils
nieres annees, des difficultds _tu_An- out fait Lappeler plusieurs autres m6de-
'leterre a rencontrees. cins assez c6elbres et on considkre
VIENNE 23.- Avec l'approbation du come impossible que tous ces m6de-
ministre de I'intdrieur, la Ligue aulri- cins se soient entendus pour cache-4a
chienne pour cor.battre la traite des cause veritable de la mort,- qu'ils dd-
bl;ncl)es etablira des sections das clarent due A uLie attaque d'apoplexie,
totes les villas importantes et stations dkter.ninae, ajoutent-ils, par urte ex-
frontiires le I'Autricloe et prendra des citation mental don't soulfrait Mr
measures cinergiques pour supprimner la Krupp.
traite. LONDRES 23. Le S list # estime
ST PNTERSBOURG 23.- UneffetTenor- !a baisse ldans les dvalultions des ac-
me a 6td product en Russie par la de- tions miniires di Transvaal, sur le
S.ri rm rrae-del imiuHuanuiu ldenl- march, depuis que la paix a ett si-
q,atte ngricole, de rlformnes constitu- gnte le 3-1 Mai, A 50 millions de livres
tioniinellcs et do libertl politique ne- sterling.
cess.aires aI l. Iondattion dIu bien-e;re LoxREs 23. On atnnonce que le
cconoinijie. major Ross, principal de I'Ecole de
Cu.,sra.NTI.orPs. 23.- D'apres des itedtlcine tropicale de Liverpool, sera
aviis r d-ea MoInstir, a 87 miller :i laurt;t (li pnx Nobel pour ses tlules
I'oaiest de S.iloliique, 1cs iTurc iilli- su" l* reach e le lt m: ar in e man
geuA le tcrribles Lourlircs aiex p.aysas jor fluss.;ac eoaiTu plusiOes missloFis.
bullgtres pour arrl'ther des aveux tel- scientililllues dle I'Al'riqne Occileilale;
dant a amener la dacouverte des ban- le prix se nolle a 15 000 dollars.
.das rovolationnaires. PARIS.23 .lie. qu'op observe daizj
SBuE\o;-'Avlis 23. L snat et la lescercles officials .ule.extrime reserve
clhambrene 's djdpiitdps-oat adopted une au sujet du irglemeir t des froatieres -
loi apti altorise 1I'epulsioan de toutg entire le Chili et I'Argentiiie, on croit
'por-.sole dont la prt ence-ne serait que la d(lcision stir cette question est
pas jaigrte desirable sur le territ6ire de t;ideralementen faveur de I'Argentine.
'4Argentine. -LA HAVANE 24. Le capitaine de
LA. HAiVANE 23.- Les donducteins police Maso et deux agents furent bles-
et les inecaldiciens de tramnw.iys out re- ses, deux 'grevistes lu6S et phisieurs
rus4 %ier: p quitter I, trJiv!il., en dd-i autres blesses au course d'une d6mons-
pit, iiunoionce die gtve qii'ils avaient ra'ion que faisaient les grrvistes de-
faif' aiaravant, et plusieurs collisions vant le palai?.
Sbs't'Iproduites etd eux el les e rd PiUis 21. Les cuiiFsse)a Polthuait,
ts'16 'trdil:r, 4a da Intcrrit pu. et aCh nzy ont Rt6 mis en 6t-at- dw
"Les ]mb aux inoont ps earo aujour- pair 'loutomoet poar leMai
.-. .;... ~ ~ l~-' j?l: ,' ". t t '':! r: -, ..e : ::' i:..


Mardi, 25 Novembre 1902


-




lk ^ J. I- ,. .


NOUVMLLE DI

Change
( La baisse de I'or s'acce
sensiblement hier, puisqu'oi
jusru a 137 1/2; mais a la s
cident de la Clambre, la pri
fermie et For est c6t6 ce mid
L'emprunt
SurI'affirmation de perso
de foi, nous avons announce
novel Emprunt 6tait un faith
IL paraitrait que ce n'est
vtrit:--- l'emprunt est bier
Jes conditions que nous avoid
mais n'est pas ktC coavert-ftt
Le G6n6ral No
D'apres les dernieres nouv
nbral Nord Alexis se trouve
Gonaives.
Chambre des D6]
Hier il n'y a pas eu s6anc
l'esprait.- Pourtant la r6
tr&s mouvementke.
L'appel nominal avait a
sence de 66 Deputes,- doi
et 25 nouveaux.
M. le Deput6 Moncey M
parole pour rgclamer l'exan
voirs de ses colleagues retard
Cette motion,_d'unint&i
souleva de vives discussion
querent un-oacarmee que
Raow Deetjen voulut arr,
rant qu'il n'yavait pas-dequo
donna de dresser urrprozs-vi
lieu.
Alors M. le Depute Charle
----va potrdec!arer que M.le D&
n'avait pas quality pour rest
pr6sidence de ta Chambre.
A ce moment, un audit
cri u A bas Deetjen 9, et le
g6nera bient6t en tuniulte, s
dft qu6rir la force arm:e pc
1'ordre.
Dans l'intervalle, la Cham
cu&e,- et ainsi finit Ia... s6
La reunion de de
On annon:e que la r6unio
pourra etre encore mouvem
seraic question de revenir sui
de verifi-.ttio:n des pouvoirs
retardataires.
Pour les D6pu
On- onait Fpini- des
i Captie -sufirT ne-ces site i
pkrieuse, pour la Chambre
de travailler a nous delivrer
anarchique actuelle.
C'est le in6me sentiment
wus les points du pays, co
constatera par-les extraitOs
journaux de laProvince.
a L'Industrie du 17 Novemn
a Au nom de nos Immort
Nation vous supplie de vous
nous sortir de l'Etat d'anarc
Sqpe La. R6publiqi, vivotecde
mn is., .: I .: t

confurent de retroaverqaand
aacica quaoriP,.C' n'et, p


________-- A


...J. u----


L. ae :.


1VI 7Uravigil" pqIdLz f 31i 1 E. U w
yl wpV ivoUhLrrifiivilz ai?/o pinu ndant pq gqKirr^,'S mup aT"B1 un ;o1D 1, r
inmpin Ar ite. ` -1 m(r; mais te-fB"nola soliUite gt,"
S__.. ,. rois ou ''atre d'eaire on i et uiats embre.r fre.t tterJeI
-rietlement empech6s de payer de pr6- autour d'eux que d'accomplir I'ceuvreV.
senqe, mais vous etes bien -66 .co .tat laquell-i-s spentt co vi4si-la nominar
ntuait assez d'offrir enfin au pays mourant le souffle des Sinarlurs et diuCjfdde I'Etal.
Savaf-tra de ie, qu i reclame de-votre patriotism. a STa raviti des nouvelles qui no0i;
quite de I'in- ONous vous demdindons de reprep ve nkino de;..Port-au-Prince n'est pasi.
me s'est raf- vos travaux, de valider les pouvoirs des trauee sous peu dheures, nous sayM
i 139 9/. deputies Artibonitiens, en retard, "ainsi nienaces de la plus effroyable anarche
que quelques ups du Nord, du Nordr Iqui ait jamais affligt-efpays.
nnes dignes Ouest, un de J'Ouest et un du Spd: sans a L'ankflcie, c'eat rlirerventionti ftkd
hier que le relAche formez le Senat afila que FAssem- gere, ce sont des sd&dta ek rangers debu
accompli. bl6e national enl6ve la Patrie des con- ques dans nos grandes villes et I la Q.
par I'exacte voitises etrang&res, la sorte enfin de cette pitale, sous le preicxte d'eteindre" d
Slanc6 dans affreuse anarchic qui Ia tue, par I'Elec- incendies pos:ibles, et de prot6ger .L
ns signals, tion du President de Ia Republique. consulats,envahis par des foules affolesT.
sqiei. -c L'Estafette b du 15 Novembre, -- Cayes : Le pas le dire--il ?
rd a II faut done que les parties politiques a La Ch mbre le veut-elle ?
,elles, le G6- fassent taire leurs convoitises pour ne a La Chambre peut parer A ces-da.-
encore aux lmisser parler que la grande voix de la Na- gers. et nous viter ce grand outrageP
tion, celle de I'Assembl6e national, seule Qu'elle s'empresse de complrter le S 'na
t apple choisir entire les divers preten- Si elle le veut, et q"'elle sache sa;rifier
put6ss celui en qui elle reconnait, par s ses discordes au bien supreme de la Pa-
e,comme on conduit passe et presented, par sa sa- trie, en 15 jours le President d'Haii peet
union a t6i6 gesse et sa moderation, les aptitudes nt- ere nomm.
cessaires pour conduire les destfnees de a Est-t it done si lifficile de trouvec
ccus6 la pre- la R1publique er fire pr6sager on len- un hommie de bien. digne de ces hautft
4t ancient demain meilleur'pour le pays. ., functions, en qui la patrie aura assez-t
[Al ary -- a L'Ec de Jacme r ie8 'cbr : confiance, pour utre certain qu'il ne
alary pri- .- L'-Ecbo de Jacmel Q ), 18 ,ombre : confisquera pr ses liners et ne fera
en des pou- Nous nous r6iouissonsdu retour de encore une lois du t rsor.public, i tr _
ataires. a paix et souhaitons au on sache la cone p Orsidence.
mw~iaunanmn solider, afin de permettre -auk Cha mbres .
S'q se e runir tranquillement ct reguliere- Petite Tribune PubUque
Mr le d6pute ment pour continue les elections sena- Les journiux ont public unelettr da--
ter en decla- toriales et arriver 1 I'ouverture solennel- charge, de IInterieur et un proces-verba
rumet il or- le de 'Assemblee nationale-qui-doir nous lresse i la prison contenant des dcIra--
erut- de-nonr- .dorner enfin on Chef d'Etar. 11 est temps, tioni faices par les exiles d'Inague.
plus que teirps, d'en arriver A cette so- J'afirm? que c'est en mi prbence e
:s Leconte se lution, car l'talt-t-ansitoire dans lequel le Gn&ral S.int-Fort Colin a demandfiT
IputeDeetjen se trouve le pays depuis six niois,-dure.- m ...n... br_..i dt.cnus ree.iona d..
:r eicore a la beaucoup trop et ne peut qu'aggraver .l nague.- ensuite que les d6caration
situation 6conomique et gen&rale, tout MM. l).l.trdin Vicux et Petio)0-Coutilipa
eur lanng le en nous exposant de plus a d'autres com- Roy sent mens-ngeres et constiLUent
vacarme de- ptications, telles que cells qui pourraient imnme une infAmie. .
i bien qu'on naitre de nos relations internationales. De plus, je ne me suis OCCUPl que de
our imposer a Les mind.taires du people, s'ils veu- Mr Coutiliun Fern.nd que j- sis Rlla
lent rester dignes d'un tel tirre, doiveit voir, appel6 par le billet suivant.
bre-fut eva- se mettre uTsulument A I'ceuvre et se pla- aMorf cher Sc Mirtin,
;ance. cer A la hauteur de la situation grave aSoyez tres aim ible pour venir me yoir
main qui nous est laitectuellement. ce m tin. J'ai A vous c.user.
n de demain < La 'P'ipublhque du I9 Nov.--Gonaives : oUne bonne poignte de main. -
entee, car il a Voi!A plusieurs-fois-djti-qu'or prle C. Fernand'*.i
r la question intervention Ctran&re-, si-4e pays-n-ar- r Coe -tten-Ferarn-m'a charge d'110
des Deputes rivepas 1 seAdonner-n gouv-rneinent d&- -lerre-pour-ie Membresdu Gouver
finitif; et malgr6 cette menace- qui ment provisoire. J'ai remis la dite r1ttw
causerait notre mort a tous si elle verrait t rT r p r fir
lt6s s'ex6cuter, car il faudrait savoir mourir, cas spci.rl en conid&ration.
"jor-rran-x doe uoam---e-Qspe^-et--4ees-frres---Mtc-a& e- Cest-rou-Te a-Vericv---
urgente, im- Cuba,- Ia Cbanbre joe. Elle ne se decide SC-M. BotsRoD CANAL,-'DPI
des Dput*s, pas A travailler Cet &at- de choses ne S. oyr- iCANAL
de la cruise saurait durer. De deux maux, on doit Service Hydraulique
choisir le moindre. Si les deputies retar- Le Service Ilydraulique preVient
qui cate de dataires doivent donner la Chambre le abonnes desservis par la source P.iStI
,nime on le quorum qui lui-est n6cssaire pour travail- qu'ils seront priv6s d'eau jeudi_
uivants des eir sans retard a I-lection des S6nateurs de 8 hres du-matin a 5 heures det1ip
et ensuite.- nommer le president de la midi, pour cause de travauxurgeats
bre,--Cayes : Republique, eh bien qu'on jette donc -le canal et au-Poste 'Marchand, '
els Aleux,.lI. momentanement un voile sar leur p.asse P-ort-an-Prince. le 25 Novembre 10
reunir.pour politiquc et que le pays soit sauv6. v. A 'Lse d'Iaynault
hie.daos :le,-, LAe dT i-. du if l' venmbre.- Ca : Nous i son' dans' ,Ia PresseC
pus~4ong;s Q.9alo s-nous deventr sans t1 mainV, dti'ly t rfd'o 'blib 'y*Pi
.r j p r. .va rborgamsc r r cdui .qul gla qte 'a/dur, au
le S4.vs s 'cp aui ourd'hai ? Et comment le : taqelt e'i
I m&mi votre faie' sans etr obige de recourir a des marfdin'ad } Mriflti -i ,
.impossible; oyens r6volutionnaires ? deux bal!es.

-Ii


ijo
- ~C.~~n s"'v ~L~' -'.s~r~~L' ` r~q~l~C~:s-'r~ u~p~F~yNM,.


1 I -


I III


+




n. .. -.... .. ..
_ .. : -


--~-~-711-

Le min",mourval annoactC qjf Mr Jo-
eplh plull chef ,e bureau la douane de
Ndit.Gobe, 1 6r6 assminlt tatmCdi der-
n-jlr-rbn es du soir, et qu'on dii que
csoe:. dusrgens bien connus qui an& sep-
Pojrq~lAsi a cet homime doux Ct sym-
sdiique.
AII.y'a CeC anarchie au PetritGodvc. -III
edicsqi, que-cela cesse.v
JgjQwJgfl dtcl;ire au public t au
commerce j uo- il Perdu trois reuilles
dewsesppolllninents ties inois do Juil-
let, AMrt et Septembrrol do cette :iiides
sidleraiLt A iOtzoLrdles ;vi irnine et vise,
p016 comptable ppayetir du Ddparte-
OhrhPde 'histcructioni ptildique."
It-Iesddclare iiiillen ot non avoIetes,
dutillei-dev-ant dire droes6.
Il. FLEURY

77TE;DuBIn DbE ARMNEUBS

de ce reuoilt, en (late 0II j t rnte -et-uan Ians-
Y riil neuf cent deux, enre-isti-, bomolo-.,
lilt la dAtib alion Ii cti nseit tie farnille
diuiinurs An in'-mdre. Il-trinanetit; Berthaut,
Vfrtzti~et Caininte E-livtnad I'aul, tense wouse
h pFsieke do ju,-t df Ipaix die In wetion.
mird dece ile ville, stimat ptoeCsiuerial en
MatIu ioicttrois ds 'th& mil neuf cent
*,elsrekurs~c;
lsers proc~dt en Uctide et par le aniniis_
Iumdelde Edinonti Oriol, hotaire conimis
i et effet, to simeli, vinrtgi-nenf Novembre
mrurani t onzo heurcs Ii iatin, i la vetite
&u plsU ffrant et dernier enlchrissetr ties
dmitsit pritention.; it..,1- li~ miilieur "
seadual daisies c~l si'Lt~cit cd'un em-
pirement, tis em celte -Ile, G;ranul'ntie ou
ueRoipublicaine, d1e Ia couicnane de dix-
uuuf pie&d de fagade sur' cent saixantte dixi
9pt pieds de 'inoiialw.i tL.bou- n14awiia
~anI BDie Nattionalc' (1 1laili1, all W&dpar
lixr Alexamiro (;1I"'*5, A I e t per in
Grand'Rlne o'I rue l Ic.pdi me et A l'on1est
Parn11 mur. Sur la mkni t prix de dotize cent
qO1tre in"t cinq Iomtmll-lIs Ro'ixanie et onve
0te9i'eik Parl, I'exllei,oll'ie leu cliarves
lik 1'enc~lre. rj ...... ... I". I.i 71
AUi rrquQ po,. 'trz'te Pt dii.,ice lie Mr
Q'niiite Beian, intit pit en Ville,
--agmeunt cim le 11,s 114 (1 1i1_ mineurp.
Pour PIUS AinptsP1~ imemi,~1.
uIt'li t nai- e iiu cahier des
1-271 ~,Noverbre 1902.


tpe a -meron


7 ,t 7 ,
SPas d ArIu seinenlt
Pui .p i r
f Avoir le privilege tie acollectionner
ha propre volx 'ainsi Iqe cell de ses
simis, c'est sans contredit lne source
remarquiable decdivertissements.
Le charge de ce genre de'distrac-
Lions co-isisle di.us la clartW etJ i per-
fection de la reprdldctlon. I-it c'est
.pourquoi le Phonor'wphIe Gemn Edison
donee des rsullt:rts: pius sulisfnisants
que tout autre appireil sinmilaii'e. -
Le a Gem Edisohn es~#l phonorm-
phe le plus recent et le i'nrilleur mar-
ch4. 11 est muni d'un_ Repioducteur
automatiquc, d'un Enretgislreur s6pa-
;r-et est renferme dans In magnilique
convercle porlalif de forne ovale.
Avec chuque plionograplie Gem on
fournit graltilemen : .
I dooz .inedecylindiresenrirgistreurs
ou vierges.
t Pinceau en poil de chamean.
L6 phonogr;phbe Gein est A la portle
de tod&'it ne cofte que 20 dollars et
se vend chez
Lot is MEVS & Co,
Place 4e la Paix No 198.
OCCASION
A vendre clez L. AEL V -C---
-n-1to)hnogn l pip e_ (_Coiulmbii, -type -Q,-
avec 12 cylindres enrgi 3treurs.
Prix,: 12 dollars.





17, Rue Roux (Bonne-Fol)
Dlicieusemenrt pur
_..... -- -el-'fa-bon march ...


WQand il y en a pis

Il n a-encore!!!|!

GCranld A-rrivage
-- --- -ors _

Poi mes de Terre r
A bon marchl6!
Che. Jules Laville.


A VENDRE
--.
.Entre deurx cents
et trols centstonnes de

Charbon de terr ~

S'adresser au bureau du Journal.

S'aOdresser au bureau du Journal.


Angos. ura Bitters
de reniomme -uniiersefte;, prtdpard par
les seuls fabricanls D' J. G. B.
SIEGER & FII.S.
A obtenu la plus haule distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1867, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
bourne 4881, Nouvelle-Zelaode 1882,
New-York 1882. Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orleans 1886,

Londres 188i, St-John (Canada) 1890,
Jamaiquel1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chelicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derni6remrent
la MWdailfed f'or aux Expositions de
Paris 1900 ot IBuLiffo 190(1.
Ce Bittei pent ttre pris pur ou me-
lanyd soit avec un spjiitueux oude 1'eau
sucrde, de la limonade ou lesoda squash;
ii est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C,
Agents-Gn6draux pour les Indes Occidentales,
OTTo BIEBER & C*, Agents pour Haiti.

Revolution en Haiti

1_ I1N JtU)0MAINE
DES

m NS (fnraria-S I

Foin de petites Grarinees
Foin minlangq6
Sadi'esser a M. JUSTIN BOUZON
146, Rue dui Centre, 146.
-- ,'* -' -

N MARCOU
Marchand-Tailleur
announce a ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'A Jdr mie, qu'il a
transfdrt compltemrent sa maison de
la Rue Traversiere au N.b i0 de la Rue
du Centre; qu'un coupcur qu'il a fait--
sp:tcialemcint veiir (rEiLurop, :irantit a
totsc i-e--iiei l s(liciles
une coupe nmoileriie et tres-elegante.
De plus il a le plaisir anssi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvrin UNE SUC-
CURSALE A JkREkIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a 1 avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou-autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser on a lui ici ou
& son representant a Jdrdmie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'ltoffes nouvel-
lemntt arrivees.--/nde fabrique de
easquettes et de kpi'en tous genred.
Grand stork; de- ostumes touscon-
feckiDnjidK UTejTa qs et pantalons a bon
mar.hbl
* -.. C..:i *-'^..,


II r I .-- I I







AVIS.
Docteur Bourjolly
75, Iite Eugine BourjoHy 75.
(iislltations: 7 a 9 heures du martin


3 a 5 IreuresAdn soir.

AVIS IMPOllTANT!..-

Les soussignes annoncent A
leurs clients qu'ils entreprennent
la reparation tes Glaccs Ta-
chlies..
Ce rcueils
Ayant tonjours tn assortment
vari, de decorations, nous som-
mes a mrri:ie de fournir des cer-
cueils en acajou, dcords 5 I'ext6-
rieur el Capilonnts t I'initrieur
a parlir de $ 25.
Henry Stark & Co.
U1, IIPe dI Magasin de l'Etai, 614
La Nuit el les Jours de Ftce,
s'adressor potr lescommanles de
Ctrcueils cliez:
M. ALF. STA.\;K,Rtue- Port, 5!4.
- M r. S^r.z::,Wl -- hCS,- Kue des
c]esars No "-15, pros dela Rue du
Rservoi_ __

SBOIS 1)E fSTRti T -

Grand dep6t situe surle quai,en face
4a maisoniGunyot, a proximity. du wharf
*ie cabotLage.
b acilil pour Ics expeditions de la Cdte.
Aissantes&Garolincs _.
Poteaux Bois dur du pays de belfes
diine~lsions.
Assortimentcomplet de Sa:pet Pitch-
~rt de routes dimensions.
2 sur '2- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
Carielages: 3 sur 5- 3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
____F_- _


CHOCOLATRIB AifTIFNm

Paul Cesvet,
8. Rue Am6ricalne. 8


Cbocolat A ia Vlnille
A P. Une Gonrde la livre.
Gros et D5taiil
ACTION RAPIDE ET DOUC9I
I I LA MEILLEURE
BAD IIlHMALURUinu
PURGATIVE
L'EAu MiLNRALK ALCALINK, FERRUGINLUSE,
RECOt.SrITUANTE DK

POUGUES S'-LEGER
- est souveraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestive, du Foie,
Voies urinaira, la Goutte, le DiabAte, I'An6mte
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en roes ehez H. PAPK &aCe.


I


ImprimerieII. CHAUVET & CA
Angle des rues Americaine et du- Fort-P

-Travautx typographiques-en totrs-gcnre

Cartes deVisite a la minute!
--Fareart-de FianCaiilles etM aaig
Billets d'Enterrement :
Traites,- Carnets & souches,- Prospect
Brochures,-Journaux, etc.
'TI,|


t sur 6.
-Planches pitch-pin prepares:
Planches pFpIan~cher 1 1/4 sur 4
-~s i T T ur 8s-
Sclins 1 sur 8
c p, palissades,cloisons 1 snr 12
Planches I 1 sur 5
c 4 < 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
4 T t11/4 sur 12
S 1 1/2 sur 12
4 2 sur12
Planches Sap prdpardes 1 sur 12
L brute l sur 12
-. 1 sur 13
S- 1 sur 16
Punches pour plefond 17i2ur 8
- .-avc. ri uM aU milieu .
,, PILOUX A.


-Nester ei5u
Maltre-Tallleur !,
46, RueBoune-Foi, 4a
Revenu de son voyage, annono
ses nombreux clients qu'il se
leur-dispositioefet qu'tl-prometT
pir le pass, le meilleur soin et
promptitude daus I'execution
vamnqui ui seront confis, -"-

_---i ------ ^
LEVICO -

L'eau mindrale naturelle ferro-
c.ile idonne des rFsultats Purpren
d.ans routes les maladies qui-se
surune rnauvait composition 4dty
A wdmif, Chlorose, Scro/ules, FaibhiWS t
gdndrale lc;--- dans toutesles iv
de Ia peau, dans les cas de fievrebm
nhtilente, malaria; dars Les 'rglar
du sexe fmin7in. tin-stous les cagq
indigestions chro uquesetlc, -et i:
DEPOT POiILMANN &W11
_____________________________ 't-U.


-C