<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00717
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 19, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00717

Full Text
5twe An flne.-N 19274


-Port-au-Prince (Hatil)


MercredI, 19 Novembre 1902


4LeNoulvelliste

_Joiurnal QLu.otidierl, Coromzmercial et cd'l.A.nnoces

CHIRAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRItTAIRE


LE NUMERO C ENTIMES Abonnement potr partent....20 PAR MOIS GOURDE

Adresser les communications apx bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


C OURS DE BOURSE


(I-A anieii v


n 4i n 0lo


C=midds 12 0o/--9CPt or 48 /a.
(avec interkrs'dus-)


Coswolidis 6 /1


c -. 39f*/.
( avec intkriCs dris)


7TsiKBW s. ............ 33 /2 o
oi ............... 27 */o


COMwPAGIE FRANCHISE
S CABLES TELEGRAPIQiCUES
-MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)
March6 du Havre
.Caf d'Haiti .Frs. 40.50
Caf, Porto Cabello J9).
Cacaod'Haiti . 545
Campdhe (Buches) 5.30


9 (racines) 5.15
SPARIs.---Rente 3 o,' 00) A


IIRUXE1LLtI 17. Un anglais, norf-
m Jaames H;adie, (ItC 1;1 police soup-
Wonne de compicitOU dans l'.'tientat de
WITmedi colrl e III vit filol LUopold, a

-einqr~~pTjj mo
-quelliumane arrnl Rolls l'iaicaa lp.1iun
d oropiaclcie dull. les intrliaiis a'aaav-
c"lote" Ida~itit *'o i M. 14ne I hir-
diOAt aL p aalaach Iili 4 .i-


j- i~i~Irir, -z:aIaIil;


inis ell 1 ibert' v vu Cs ;ItTM
0fi et iflit e "act t a chapos6 atite
pFliit~e u g; a"ltion Ib itaalilijuell..
l.OihaRES 17,- Le roi de Po1t.0gal
eat aariy8 i WiuMddOi. e sa I", velijit I
de FraIc. -pal- .Piiar 4 Visir0;tea1l Idli
eL .1 rele a'Aifilctei',rIe... tin wraaaad
0nietl6 ;Il CvIZouL.1'u Iaale
'Onds'r ell Eon bonuaeui.

troii [ou da $Uulo aaujuaar..
d'hij Maiu.ch11 le kihor1mare ell 9
lecondes, batii,191a 1 ;illti record pouit)
Celle digshIll 'he 1 recor Pou

4"d r.de aleFriance A, Washiuagfoa
I ahreraidrepiee'.e dau 0)Oa6eU6-

;41 k 450 94est 31eme .R tu-
41 Up~res de. ape


*,_ LONDRS 17. Le paquqbjot poste
Jir.111 la i a. fT;#niseA, do Ne'wlavvii'
_1our Dieppe. ;iyant h board, 1L22 passa-
ers, s'est utis en phein hla mnlit deri6e-
re pr4q tie ha JetLe-est de L)ieppe; ii zi
*e6 irlow. outIS les-1pa)spgtrs jsnt

MNIAruuD 17. L.e` Glohyo wqour-
ri hfidiihqiie sur luvis du mi ristre des
fistaaaces,- i- eaci-- e-a--4id6 tie reti-
rer le plr-ojet de moi portant stippreicsion
de I':tiliffavit requis poulr le payetneiit
des cotipip s- de ha irelite ext6, icpue es-
paguiule 4 1i' (, ul se trouvoat it 1,6tra-
get,.
AntPEF.s '17.- Pe idatit que le mitiron '
de pwreati allei il, an Lorelei,)6Wt L e;a
reparationaiu P'ire des pea'somiiCs in -
couiaites orit tnotitces it bord; ellci
OiJP~4~c~l~l Ia sefitinlelle, am ro~ticier,
et sF sent ettiparees d'une cassette
4onteivint clivers documents. Les -tsss-
sins so Fouit &Chuppp(s duns till des ca-
110.1s d u (( Lorelei P. I I Ik'y _avait tein po-
rwvemit ft boiUd di ajavi e que cia
onafelots.
V();,Il wL Les r iverlls diqconrs
Au secr~alra tie ]a, guelIa, 1,LBrod riatcT
iIiohlll';al-t&- ate certfalle tenrlalace Ira
poti,.ser I'imporiaice tie Ia marine en
t441t title df'hecise iaationi~ate, mit :rnmei6
lille vigOuITense attaucue de lord Charle~s
Li P rtsznta ti a, ;a lit (fil e'10 tiaillionis
4tds j)I t~ii'T~ra yes glaii enrcgi-nir'at6s
(tA iI'iiQS ti0 e POrtlilltieL 0011 flaire potir
L'IljiCCtia!. les :a1Pa uov'SauaaalIal.~l)tl fie
ii uippg'pnp'.a 'ci S-

dcfendu tie vo uloir.. cri tiq tier NI B ro
drick ou ies aCtes1, lord Charles Bere-s-
load-4 a c-cail~,1 a iue a' ais ;i ha.bi le et Si
devuuc6 pi'il imjsst 6tre, it s-'en-gao

athlaise et riv1* aill inoti d o West jhlis
Ataagerzeiax qutan' hlioaiie Imuile iaLn
tOtIi'ie 410 11a1l1iViS cCtk. c
Savmil,lx 17. Gk a atijourd'hti~ d6'
pHOSO en ~a;a~all l d~ipJ ahatas 1.u 1n uiso
14e i5Ioxo thits la c ill at alrahC t ccl,-
'ia-es de4 Cliristoplp C:olom'; le carcueil
contennuit les rested le I'itlitai4e n:fl:(5
giateur a dtd portly sur le..a;pilales dutine
escou;ade dci mnariuis'et dena-hbre to cer-
cueil,p~z 111 Ic Ca)e itguSC LS UVro aiel.t I'.ai-
cIhevftie' tits Skvillo. le chrapitre d'e' Ia
crth draie, le'mfinistre de la mritie et
un grand azuiibmg do hauuls dignitaires.


AprBs la messe, le capitaine-general de
Cadix et I'fircfiveque ont pris la charge
du cercuetl qiii :a et ddpose dans l
mausolte .of i restera desormais.
SAIGON ( Cochinchine ) 18. Une
insiurrectioni ; eclat dans bJ nord du
Siam; elle fut occasionnie par'exac-
Linus-des ;agents du iGouve ieineen sia-
nois. II y a en plasieurs rencontres
entrees Jes troupes et les insurgds; plu-
sieurs chiefs et grand tnomnbre d'habi-
tants se sont.refugies sur le territoire
fir',n is.
.. 13HUXILLES '18. La clirnbre de3
idputls vol; anjourdtliui une adresse
de fdlicit:.tLions anl roi Leiopold A I'occa-
sioni du danger auquel il vient d'echap- '"
par.
J~RUSALEui 18.- Le cholera s'etend
r.ipidement; la population de Gazza et
de Lydia ont 6'6 decimnes. A Jalla il
y euL_57 morts en trois jours.
LE CAIRI- 18. 18 Egyptiens furent--
tuBs aujourd'hui par exploision nitro-
glycerine; beaucoup de bless6s.


BenEe e d 3.000 Tonneauxl

La Croisitre dela i Young-American.
On c'ltudie en ficianti le-tour dti
---- nmonde.-.- Les filttr~-hdros
de la Ittlle dconomique.
Plusieurs p dagogues am6ricains pre-
parent une Inrvaw4-i)n quLi-ser, comtimen-
Je; iis vont lancer une cole de 3.000
tomieaux. -- -
Une ecolee de .000 tonneaux? Vous
voulkz dire un navire-ecole ?- C'eJt ce-
lh mimne. Un navire-6cole, d&siithn A
former des offiziers de marine, des ga-
biers, des pilote- Non; un navire-
co'.e d oh sortiront dts comimeiqmts,
des financiers, des indusrricls, des spe-
culateurs.
Ce navie s'appellera You~g~-Ame'rica.
Je ne vous dis pas que cela vcut dire
o,:Jtne Amelrique,) c.ir vous 1'vez de-

Ou:re son 6quipage, forrm6 de loups
de mer, iecrui'. avec grand oin, ce ia-
vire po.'tera vingt-cinq proesseurs fmi-
ncnts et 2jo0 Wlves,
La di, r6: des 'tuds A bord de la'
Ywoung.-America serir de quatre ans, pen- '
dint lesquels ce navire promenera ses
pupilles dns touted les mers da monde.


-- ---- ----- ---


i I 1..1 I flairI


,.


.peniaet h :r,. ....


tPn~Si6u~1nen,...,.- ?~


A. '.




*1 /t- 44


'I'


1 .a Young-.America visitera les ports les
plus importants-de chaque nation.. Mai-
ItrS et 6elves y sejourneront tous ensem-
ble et passeront a terre le temps neces-
saire A leurs investigations. Le profes-
seur d'hydrographie et de genie maritime
aura parl de la rade et des bassins; un
geologue, un mineralogiste expliquer.t
de la formation du sol et dirigera la vi-
sile-des-mines qui pouiront se trouver
dans la region; un economiste, un juris-
constilticommenteront les lois du pays,
s- so'regime douanier, sesinstitutions.
Le. elves seron. form6s/par groups
co -eipndant aux di ~ s carriers dans
lesq elles un jeune a bricain riche peut
rre\ de s'illustrer. Tout live recevra
ainsi ui enseignement strictement con-
formiit Ases aspirations, a ses ambitions.
Chaque croisiere de la Youne-America
durera de Septembre A Juin. On n'im-
posera, d'ailleurs, aux-etudiants, ni une
vie penible, ni I'obligation de risquer des
perils rionibreux. On interdira les fanfa-
ronnades et les tours de force. Le com-
mandant de la Young America aura requ
I'ordre de se montrer tre prudent, d e-
viter autant que possible les mers tempe-
seuses, les climats irisalubres, les ports o6
placnt-desmiasmes mor.tels.
La Young-.Amnerica sera une sorte d'lns-
titut commercial of~ la lecon de choses
remplacera constamment les notions abs-
Straites et dess6chees du bouquin; ce sera
une ecole de hautes 6tudes, une ecole
des sciences politiques out l'observation
persinnietteT- la constatation immediate
de faits palpables, donnera aux eleves,
apres quatre annees de croisiere, le droit
de se croire autre.chose que de petits p6-
dants pr6somptueux et nails.
Avoir passe quatre annees a etudier,
come au lyc6e, mais avoir, dans le me-
!'I .i... '' -P, _iPc^ mpl.1 -n interminable voya-
ge de vacancies; avoir accumule une im-
mense quanti-r de donn6es pr6cises sur
I'Univers; avoir fait deux ou trois- fois-le
tour du monde; avoir vu San-Francisco,
Yokohama. Hong-Kong, le Indes, Mel-
.-... -boure.Le Cap.eQire, Odessa, Mar-
seille, Liverpool, quel bonheur pour un
S garcon de vingt ans, et quelle force, aussi '
Quelle force._Les promoteursde e-
cole na uique am6ritainee- ---psio-cupent-
surtout de creer des homes torts; des
artets c6rebra-ux.-t- s le disent franche-
--- ment: il faut que la coque de la Young-
.America soit come un creuset oh bouil-
leront intelligence et I'initiative. II faut
que la Young-America forme de nouseaux
hommes d'action, de nouveaux h6eos en
vue de la grandelutte economiques
qu'elle donne aux States des industrial;
et des financiers geniau#; les Carnegie,
les Pierpont-Morgan, les- Schwab des
temps futurs?
Que vont penser de ce. magnifique
project nos adolescents francais. Octobre
est proche. Pour eux, octobre, c'tsf la
rentrie, le vieux abahut. grille come
une prison, le rkfectoire oc tiovuiecnt
sournoi ernent des relents de croute de
pain sarie; c'est la salle d'erude empuan-
tie, avec ses tables exigpQes qui font se
cerder les pins dorsales, se.cr'user les
poitrines; .c'est la contraimFe, c'es5 Ia rou-
line, c'est I'avculiisrment, c'est I'aflidis-


segment de la voloAte, c'est l'ennai de- pillk-ine mason de la Grabd'Rluc, pr
sesperanr. c'est le surmenage cause par ,de rBcole desF*tiit.du Moroe-a-T~Uf ~-'-
maintes etudes-u surannees, on prtma- tint qay- d'ii~edtW4r, le volC Hel.
turtes: c'esr pour beaucoup de ceux qui reuscment, ils ~ait wint r6assi dai
commenceit A raisonner, 'inquitude cette second parte de leur criminelltw. -
causte parl'incertitude du but poursivi. tion.
Combien de nos potaches envieront le Polce, redoublez de vigilance 1..
sort des lEives de I'6cole iautique amn- Ecole de Droit
ricaine; combien seraient heureuX d'em- Mardi prochain aura lieu l'examnca.
barquer sur la Younng-A.merica combien nuel de IEcole national de Droit, .,
pre6fraient, aux vieilles classes poudreu- 2L public est admis y assister.
dreuses, le point du nivire errant ou I'aus- Ma i
tkrite des- 6tudes techniques se parera des Maztgs z I
clarmes de la vie aventureuse, ou 1'6tu- Hier soir a te fign6, au Bois.VerM,-
diant sera un coureur de monde, un uni- chez Mr Thomas Pricele contract de mai-
versel bohemien. riTae civil de Mle J.LIA EYSSALENNI-ti~
LuDovic NODEAU. Mr JULES LAFORESTRIlE.
A cette occasion, la gentile sociita'4
se trouvait pr6sente, pour feter Ic boo-
Dccla ration heur des marits, a oiaert les dansesui,
ont dure assez avant dans la nuit.
Le sou. ssi Demain aura lieu I la CathedrtikMB
Le sougsier Akclare formellemnit la b6endiction nuptiale. Les epoux sere..
que Monsieur A. irmim s'tant re- conduits A I'autel par M=' Thomas Price
t(ire ome c.uiiWit .i ta residence et Mr Dupre Baibancourt.


de la fHdpublique, il nappartient
pour Ic moni'ilt U aurun parti 7poli-
tique
Port-au-lIrince, 18 Novembre 190.I?.
A. R. DURAND,-
Depute le la Chapelle.
.__


NOUVELLES DIVERSE

""Ch nge
Le taux de l'o'reste toujours nominal
a 140 0/0.
Ce matin il y a eu quelques demands
a 139 "/o et mCnme 139 1/2 /,,; mais les
vendeurs se montrent intraitables.
Sur New York, le taux demanded est de

Aux Gonalves
Les derni&res nouvelles des Gonaives
annonccnt que I'arm6e du General Nord
Alexis n'avait pas encore quite l. ville,
ce martin. Tuug les sold.as, il'est vrai,
oI le sac au dbsatrieiidant I-iiiariefi-i
de-part- -___ _
Selon toute probability done, ce ne sera
que-demain martin que le General Nord
fera sonner le ,boute-selle, pour partir
avec la cavaleje'. -- .
D la-a Pressea -
a Ii nous re nt que l'armee de 8.oo0
homes du G6enrl Nord Alexis se frac-
tionnera en deux grandes colonnes: l'une,
passant par Mirebalais et Petion-Ville, et
l'autre, par 1'Arrahaie.
Quatrain du Jour
Calme plat. Totit ici sommeille
Dans I'attente de ours meilleurs.
Souhaitons qu'enfin l'on s'6veille
De ce cauchemar de malheurs .
Voleurs
Depuis quelques nuits, Messieurs les
Vplevus recommencent leurs exploits.-
La. Police, il est vrai, leur done la
chasse.
Nous nesaurions trop encouragersonf
actvitr, car ces malandrins dans leuj d-.
pit, tentent maintenant de mettre le feu.
C'est ainsi qu'hier soir, apres avoir


Ce matin a et: celcbre A la Cath6drakir
le marriage religieux de M" MARGUnERTE
ROUMAIN avec Mr EMILE LAVELASE'T.
C'estMme Ernest Castera ec Mr Tf"
tullien Duchatellier qui ont assist, -ia'
mariks come parrain et marralne.
Durant la messe, Miles Margot Rabde
etThI;6rse Duplessis ont fit la qute,ac-
compagnees de MM. Georges Scofferyet
Marc Gagneron.
L'assistance etait nombreuse et bril-
lante. Nous adressons nos nicillears
vceux de bonheur a ces deux intCrs-
sants couples de marines.
SPetite Bolte aux Lettres
Monsieur le Directeur...
II s'est glisse une erreur dans la pu'
-bika. i -le ie ttre q e je vo0
ai adresse a propose de I'accident.- A-
lieu de la *Bataille,, it faut lire la ,te-
lit6a. C .a e -u ....
Avec mes remerciments les plus sa-
c&res. -
Sl er-,Ge nralc~P -foro V1oul., ~-
.Commti, dit la Commnune des v rr, '_
Le a Chercheur k "
Contre les herres parlasites.- Vq
un moyen -bien simple pour ditriw-,
I'herbe queI lhumidite faith pouCr--__:-
..-.I.... .. ntre ! p1Vrs des couraq-
II suffit d'arroser le sol avec une ,
dans laquelle on aura fait bouillir, p0.
dant une demi-heure environ, unCe
taine qu-ntitl de chaux et de soufirA
kilogr. de chaux et I k 1,2 de :Fm,.
pour 60 litres d'eau ) -- On lai' S iart
ser le m6lange, on s-ipare le d6p6et 1rW
aioute a la parties liquid, qui sc .
servir, le double de son poids d'c ei-"
Une cour arroske avec cette pr f
esi dtbarrasste pour plosieurs a
de toute %6getation parasite.
Mease funebbre
II sera chate" defiain martin l
thCdrale, 7 'hidures, une me
nelle'de'teqyitj, Wpit le ret'
des sinistrks de Sail-:4ietre (Mi
Cette ieuse 0 To tdl ie e 'st ',
families Toloye, Syd e Lemery.t


~ ~


rill",
J - -----


I







Le )onesgnCe" declare avoiW dgar6
n acjificat No .,S- h4 department do
IlntWrieur, s'lev;.at A G. -129.00 pour
babillements de police.
-te ditrerlifica:t est un et non -nave
nu, duplicate deviant 6tre dressed.
SPoi-au Prince, 17 Novembre 1902.
LORa.ZA GERMAIN.

KolaChampagne

LIftONADES G.ZEUSES

Eau de Seltz

Siphons
Prepares avec de
i'Eau St6rilisee .
l de I'Aide Carbonique Liquefi

hIreprise d'Eaux Gazeuses de

Port-aii-Priiice
-- Dirt eur: D. v. HEYDEBRAND


,I, nue ties Rnlrailes, Z1.
4i face J. DNjardio Th. Luders & Cie.
FOURNISSEUR:
du Grand Cercle de Port au-Prince
du Restaurant de la Paix
a dfi Commerce
de l'H6tel de France
Pat ie
du Grand C;afi
du Bar du Co'nmerce
( Nouvena-Sible
i de la Bourse
a--- de in Chambre
a de la Poste
--dAiEpicerie Centralo
du Iunch Room j
JDkp~t A Turgeau -
(: BABIOLE)
ola Champagne bouteille 15 cents.
Limoinde aux franboises 10 a
Limouiide verte 10
Eau de e_ -Se---tt
Syphons 4o0
out. les siphons une garawcie de
1 .0 ptr bouteille est exigde.
Pour les bouleilles de toutes les
aul.sionIs, la garantie est de 10
centisparbouteille.
-la ulteil servent de revu pour
e d4posee.
de aie esL rendue A la premise
vides.
oiis AI6rie de lapetiteM onlate,
ou "n1'dron Sclierftfsdes bink
aj ~ Uscontre ~sq elles btois-
es serentfivr es an
wina s _
(gtrg p6ej
S~tB3% sp<


S; ic6plss6 faux -
Ie sodssigne, annoncd au comnitrice
et au public en general, quiun rec6pissS
de la Banque dress pour le mois de
Mai 9- a :sort- noim et: -salvant A
h1.' some de cent-dix-huir uriireu qua-
tire-vilngi centimes a 6re enregistr6 en
fraud par un tiers au bureau duPayeur
du d6partement de la Justice.
En consequence, il declare nul le dit
reflet, afin quenul n'en ignore.
Port-au-Prince, 14 Novembre 1902.
SHAR-S-CAJOU.
Subsailut du Copnmissaire 'du Goverue-
ment de acmel.

Rhu1m .i ..joi


T7,;Ruie Roux (Bonne-Fol)
Delcipsement pur
et d'un bon march ...


Bafainque Nationaled'llaiti a /h
_La Rsnque NatiJoIled'II;ili a rhon-
neur d'informer les intrresses, qu'ils
peuvent, A partir de ce jour, toucher a
ses guichets sur les ernpruntssuivants :
ConsohdAs 12 */, 25,n' r partition,
in nour cent (I o/o) int6r6ts du ler au
3k-ie lt 1902; i
Consolidds 6 /,, 22"n"e repartition,
demi pour cent (1/2 o%) intdrlts du
ler au 31 Juillet 1902;
2 Juin 1902, 4nl repartition, cinq
notnur ent (5 ,>/I) sur le Canital et un


I




i


Ro ilt Ro en 'Haiti
FOIN nU DOMAIN
DES
GENS GAIS-
Foin d'Halti (Facoml Jainaika-hay)
Foin de petites Graminees '
Foln melanO6
S'adresser a* M. JUSTIN BOUZON
146, Rue du Centre, 146.
lII I n,,r .


N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce a ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a Jdremie, qu'il a
transfer compl6tement sa maison de
la Rue Traversi6re au No 101 de la Rue
du Centre;- qu'nn coupeur qiu'it a fait
sp4cialement veyiir d'Europe garantitil
tous les clients meme les plus difficiles
une coupe moderne et te'ss-d6gante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE--A JIER1MIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
,a avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre commande,il les prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui ici on
A son reprgsenitant A J.rAmie, les assu.
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'6tolres nouvek.
element arrivees;- Grande fabrique de
casquettes et de k6pis en tous genres.
-Grand stock de costumes tous con-


pour cenA (1 ,') intr"-tdu 16 Octl ctionn6s : vtons et a a on
re au 15 Novemnbre 1902; march"!
94Juillet 19092,3mre rpartilion, cinq ,
pour cente (5C)l sur e Ca pital et un
our cent (I */o) intdrdts du 16 Octo-
e nn i, Nov.ebre-1-2; --- 1 j gosit a '-Bi tei rs
5 Septembre 1902, re re arliti.on. wmde.. uniuerselle, prdpard par
deux pour cent (2 /o).sur le eCipial et e sells fabricats Dr J. G. B.
deux pour cent (2 /o.) inlterls du 15 .
Septembre-- ii -i5 overnote 02; S &
=-Cof4 are;us et sur presentation des A obtenu la plus haute distinction aux
Bons. expositions 6e 6Loidres '1862, Paris
Port-au-Prince; 17 Novembre 1902. '1867, Viene '183, Sydne 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-.Zlande '18$2,
S" .. n New-York 1882. Amsterdam 1883, Cal-
Lea participants a I'Emprnnt dn 5 4-cutta 1884, Nouvelle-OrWlans 1886,
Septembre 1n02 sout invites A se ore- Londres 4886, $t John (Canada) 1890,
senter- la B anqne Natinnale d Haili Jamalque 1891,'Kimberley (Afriquedu
pour Ietirer les Bnns definitifs contre Sud )1892, iCicago 1893, Bordeaux
premise des regus provisoires. 1895, Bruxelles 1897 et dernierement
Port-fu Prince, 17 Novembre 1902. la Mdaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
i .1. Ce Bitteir peut Atre pris pur ou m6-
La Bie6rnqua Nal naici Haut i'ppllne langsoiLt avec unspiritueux oude 1'eau
print d 2s 3 Ocio re t1O2 q nils o'At a sucrde, de la limonadeoui lesoda squash;
effel uer pdaruti de mardi 18 caiusont i est indispensable por fire un bon
effec.ier partir de mardi 18 caunnt cocklailun sorbet ou un punch.
,1 3me et dernier versement de 1ur c ail sorbet ou u punch.
tbiiscription, soil 1/5 de la:iafeuir sous- J. N. HARRIMAN & C ,
infte. ... .' Agents-Gn6raux pour lesIndes Occidentales,
SdAiPrince, 17 NovemfnA I2. 'OiToBIEBER &C-, Agents pour Haiti.


~" ~ -- --- -L




A


AVIS.
SDocteur Bourjolly
75, Rue Eurine Bourjolly 7.5.
CoIIsulittions: 7 i 9 heures dlu martin
3 5 heures di soir.

AIVIS IlPORTANT!..

Les soussignes annoncent ai
leurs clients qu'ils entreprelinent
la reparation miles Glaces Ta-

Ceo cueils
Ayant toujours tn assortillent
vari de dedcoralions, nous som-
ines h inime de fournir dtes cer-
cueils en acajon-Dcrds -a-Iex -t
rieur et Capitonnus a I'intlrieur
a parlir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Inte dIi Magasin de I'Elai, 61.
La Ni~i et les Jours ile Fite,
s'adresser pour lescoinm andes lde
iercueils chiez:
M. ALF. STAIK, Rue (du Port, .'5.
Mr. FL1CIIl-I' HI:SSON, Rie des
C(tsars No 123. pres de la Rue dui
Reservoir.

BOIS DE CONSTRICTION

SGrand d6p6it situe surle quaen face
,ie caht c.il O ,
b acilit' pour li'.e expeditions de la ICote.
A i.ssfln tles Caorolmi.'s
Poteaux Bois *lur du piays .ie belles
d nli ensionis.
Assorleiment cromplet do S;p et Pitch-
!.in d-ie routes .lieincnsions.
o sur 2- 2 sur 3
3 stur 3- 3 sur 4
Cartelyegs: 3 s t 3 -ur ;
3 snr 9- 4 sur '
4 sur 5- 5 sur 5
i' sur 6.
Planches pitch-pin pr'pardes:
Planches pr pnltncher 1 1/' sur 4
a 6 a 1 1/4 sur 8
4 ciins 1 sur 8
i pr pa-'su*aes.cloisons I sur 12
Planches W I 1 sur 5
4 a 1 sur 8
Planches pith-pin brutes 1 sur 12
S a a 1 1/4 sur 12
,, 1 1/2 sur 42
4 A t 2 sur 12
Planches Sap preparess. 1 sur 12
a a brutes 1 sur 12
a 1 lsur 13
I a I sur 16'
Planches pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


CHOCOLATERIE HAITIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue Amnricaine, 8.
Chocolal a Ia Vanille
A P. I'ne (oiirde la livre.
G'ros et EDetail
ACTION RAPIDE XT DOUCE
3 *LA MEILLEURE-
1 A i.'INERALE KATURELLEj


RECOUSFITUANTE DE

POUGUES S'-LEGER
esf souvfra me et sans rnvale dans ia
Traitenent dcs affections des Voies
dtgentfies.. du Foie, 4
Voies urinaires, la Goutte, le Diabite, I'An6mle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en uroa chez H. PAPE& CG


__ 1
-- L-


Imprimerie H. CHAUVET & q'J
Angle des rues Americaine et du FoIsl-

Travaux typographiques en tous genres,,i

a (rites de Visite a la minute!

I Fair'e-part de Fiancailles et Mariage


-' Ulillt i LS 1ILLIer''trIIIe L
T aite-,= -C-rn et ~a- souches,- Prospect.
Brochures,-Journaux, etc.


Varices, Hemorrhoides, Varinoci1s, Phlibiteso Ofd&iiil
chroniques, Accidents du Retfor dAg. F W 11i8r9i1
Clea rt itt bit'nraeltf 1t di rpt RlIdr t esio ui n M UIajlortt6 o'aCt d deesoit ".0
leg PrIM111011 A-01% des foullip Pt do 1'6rfe d'oareba rVirginim. uuiS peul do
q~lrtl qle rl ltemoPt Tnnr~r6 peir les mIskdoinmaglaaa et agnmrinatgn eobae I19'
Antihimorbaada.ll DOsE: Un Trre A liqueur pur cu eoup6 d'eua. 1 chquep np 3W
LE FLACON Lfl&UVLU.L 8gJQURN1UI1 .""A?,bM
.180bbM~O


WH~mlmWil


Nestor Feliu I
Mailre-Tallleur
46, Rue Bolne-Foi,46 ..

Revenu tie son voyage, anno'
ses nombreiix clients a lui'il se
leur disposition et qu'ii prometa,coa
pnr le p;issa, le meillPetr soin
promptitude dans l'ex6eulioin
vaulx qui lui seronttonfiAs.

LEVICO 0

L'eau rnindrale naturelle rerro-
c;ale i domnn des regltats !atprenat
dans toutes les maladies .uimi se
sT unwrme-rmanise coimpo.sitiondu se
A emhnie, Chloro.se, Scrofules, Faib
gdi, rale e;---dans routes les iAla
de la peau, dans les cas de flivres in
nillentes, malaria;dana ies
du.oexe fdminin. ,ians tous les cas
indiyestions chro sques, etc, etci
DIPOT: POHLMANN -


"D: I I A I filc,,,_,,


_5