<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00716
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 18, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00716

Full Text

sefl Annie.-NO 1273 Port-au-Prince (Haiti)


Mardi, 18 Novembre 1902


Le Nouvelliste

Journ.il Q~iuotidcier, Comzmercial et dcl'.Lnnoinces

._CHRAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRItTAIRE
rI ,, L ,, ,_.. ,, .q ,, ,,- ,


-tENUMtRO 5 CENTIMES


Abonnement, pourJpartement .... 1.20
a 1w- Etranger __ 41.50


Dresser les communications aux bureau du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
__ _l '- II Il I i l IIIII 1 .I I rsb W R, a--, ~ L-- ...


COURSE DE BOURSE
OR AIRICAIN ........... 140, o/
Consolidis 12 O/0 escpt. or 48 */*
---- ( avec int&rkts dus )
-Cosolidis 6/. a 39 */*
(avec intirts dus )
"Tirt Blets.............( 33 1/2 f/o
t Roses.. ........... 27 "/

COIM? ilE FRANCHISE
DES CABLES TELEfRAPHIIQIES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
REPRODUCTION INTERDITE.)
-March6 du HAvre
Cafe d'Haiti . Frs. 40.50
Cafe Porto Cabello' 39.
Cacao d'Haiti .. u_ 51.65
Campkche (Buohe&) 5.
u (racines) 5.15
SPARs.---Rente 3 */ 99.45
STOCKIIoI.M 16. -Lechemin de fer io
plus septentr iotnut rh mondoe, le Ries-
graeiisu.ine, a 4te in urtie a ijour-
d'lhu eni presence deesiutortis sulB
iloises et norvegiPnnes.--
SBeRL I16.- L'oljet principal de 1;
visit de I'cmpereur Guillaume ;1I ro0i
Edoali.i, l 6cait de diciiter les lianq liiles
du princeimnDtrial hI'rv.,l.ieris .Iiihiinm1 -


dans le but de drcouvrir le ou les com-
plices possibles de Rubino.
O(n_.;t ari-t deja un anarchiiste beige
)ierr connn, nomin Chapelle; beau-
coup d'autresarrestation suivront pro-
bablhk'lint.- lPInsieurs personnes qui
se IronrvaT t pres de Riibirio, quand
ii a tirt, affircatent qu'il ituit accomnpa-
gn1 d'um auire hioinie qui s'6tait es-
quivd da;is la foule. On croit qu'il est
possible que det individt soit un con-
plice qui a emporlte I revolver que la
police n'a pu encore retrouver.
Rubino, don't la femme et I'reufnit
se trouvenit a Londres, conlinte a af-
tecter la plus profonde indiilerence
qn.ant an sort qui l'tltendl; il ie serea
cerlainernent pas condemn i A mort,
pujsque la peine capital a it6 abolie
en l le.
PARIs 16.- La greve des mineurs
frangi~is vient de se terminer apres une
Iiitltl de six semaines.--- La non-reus-
site delay grnvea Int'i e I'crou lenient
complete dte i'autorie de Mr. Cotl, se-
cretaire du comity national, qu'on cro-
yait. il y a peu de temtps, ti-cir4d'une
puissance absolute sur tout le prolkta-
ri:t organis6. -- Un autre rIdsiltat de
la greve a dtt de imontrer au public
que les mi neur franc lis travailleit
dans dec conditions puin lncratives et
plus- av.mwiLgeniseA qite l pinpart de-.
;aulres onlvrls-e9 represents danls le
prol a j iat.
---ini_ Il ITn rlm.Fmiln rortman de


S1893 pour vol, mais ila reunssi a s'en-
fuir et s'est refugie a Lordre. oi I'ou
suppose qu'il s'est initi6 aux doctrines
anarchisles. Lat press et le people it;-
liens experiment leur regret ct leur in-
-d;i,-ratio-- de-ee---q.'ui n itan!: irld :gne
soit venu ute fois (de plus discrldifer
le caractlre national. Le pape, le roi
Victor Emmanuel et le president du
Conseil, Mr. Zanardelli, ont envoy nu
-roi-des-ieiges des tdcigranmmes diere-
licitations.
BRUXELLES 16.- -Le bruit court que
Rubino, pend;u!t t son jiterrogatoire
par le m;agistrat, a decl;rd qu'il avait
choisi tle ,rui Lopold pour le tuer a
cause de sa conduite inhum::ine enters
sa lille la princess Stephanie A I',po-
que de la mort de la reine Marie-Hen-
riette et ausii pour inontrer ; ax anar-
chistes de Londres qui doutaient de sa
loyau: que, pendant qu'ils parlaient,
lui il agissait. II aurait mud le roi
Edouard- a-t-il dkclar6, sans le-profond
attacheentnt dcrTpeuiple anglais pour la-
monarchie.
-WASUINGTON '1G.- Le secretaire Hay
s'est present a l lIgation de Belgiqtu
pour exprimern aux fonctioni' ires ses
regrets de 'atlentat contre M, vie du
rot Leopold et transmeltre les f~licita-
tions du people aminricain au roi pour
la tNlon (dont ii a echappe aux balls
de Rudino.
CO'E.INIi;U: 16. L';aml:issadeur
de l-'rancc .Ai.sJ-iiserna'l, ct sa femme


et~~ ~~ ve Ii--------1... .-. -----
et-de 11priiIi 8icod'A'bitmy quL roIstui, tH surrecinii a, par uui jen '* ti pour Paris oiu
eat ft're J3 de Walots. Lt duchesse d'Al-f auii. Iem- tl~s~n i r~epr.BsenI6t powi. -i's passerwiit Irus Mies it,] n
LLU('t simple Pit 1\ngletrre sur le la Ariir low hi.i SOW:r Jr, til d I bf41re
.aizollerti v et ;k ovec beaucmlip Oe succis. lliIQSttuti0il !IuiplIIiqliC. ni. L~eunl.
d~eccmp~tgu! I'etpelrE~ua.' Saiidrringh im PARIS.16.-- U"IU feaullrne uorln63e zer, ininiswe des of fires iklrang-vs,
Li Puuncesie Vicoe et to p~iuhce iinpd- Lalleriwiit qIti filcnelOre impasse fill I'MInblssadeur cdesi4ats-Uaiis, m. Swen-
i'll Milt -Coll.0sji :.11 1 -sc-i depu. Pt Clhatleelt vieiit tie mnettle ;II nwonude son, Mmte Sweeson, les utulres newil-
Vprdveait, lito~. i~hpour I'vautin, jujatre euimflu:s.; tieois, etaitiet muaiL-ineS, bros 't'i corpls d~ipoitvuls igi
UIW "iu osym allnp~i t o in;tis to 1+i;itii~ .iiu, ne- hill e, est v F tirire s 'd: Ia cciii' e t ow.' Ibul o iI'im k
flERJy 16. -*PLn commiss nil goooa v~ilite. pirini Iiit tro.9 oill'iiiIS mor-t-, person Iels 61aient pre'AtS A lit ;,-are;
varlemeitale. nornmde poun' lfire maiq ties se Lroiivitiefit deix lil'es aitttcligos'de nioibreuises4 lgebe; do leurs 'oit 6L16
prqale~sur le8 syndic~ats- qui emilll6, enminbllet commrle Radic I at-Dnoica,. offe-I'les a Al ills J ussera Ild.
1e010b4110kWrlNL~ eAWr l iflfe~iiJL -- Losm'imi 1'41.- L-i ptoeKlm-ire TANGER -16. Va;pr~s des u~ouvelies,
dememn Vint de branches do pro'mllce Saxe--Weimir est mort ek inmti do te tiebps ici do Fez, les troupes impria-
-.idWeOAllemrnle, -. twim him. I' L l'a ppIffidoiei le-Jriuraieiat l'Lml5siij 'emnrer d! plid
'itdr'ofolftre s4 hl e..Doai ssl fmohio W.- Le m I touii in!i. a ttCieiw. 1 6teiindce quo Jo
Veadfpose de, 14 prOesgpei% ro rielir i dtobli l'ide'ikilt- oe I'dtl~te~ir i re Sultin, i Iht ta 3l'une arrne'e de o25000
i~ibi iu Ueich.g et de 9 iuad qj I I~eD$II coottre le ioi dopol '; sour Iiowes), dfirigera persotliielleineiut Ies
i mnirecoo ;r~iwN.yo I biit de r6C
'IM omfergus. noineal Gonnoao Rlibiino eL ii eO iwn-'b rpprinter
fA police Ifocur~4 Lioiil .ditmel les roegiires- cojitrue mn-:. ties 1rbi's KaIAles,.i
kibad~~i ldeumues -i6listo *c vilo ie, Jtja W con.Ivi'f i .] Zeiriour.
M 'n m plusaoursuuubistesi d plusicupi isu .MJaiJuI WASI T J17- Le. depaitlewdiRt


PAR MOIS


GOURDE





J-
A '-t ~


de la marine a regu la dpeche suitn-' Sorn vadhmtff -- om mm il dil
te du coilre-*miral Casey : -, Panama Homme d'tat digne~4Athenes ,
15.-- Le Gouvernement col6mbien a Et financier sans contredit
environ 5.000 ioimmes le loig de la Moi, qui trouve que politique
voie_ferr&e; des renforts sont attendus Est synonyme de poison,
chaque jour. Le general Perdono as- Pour faire chorus je rplique;.
sure qu'il peut assuner la march rd- Cyclope peut avoir raison!
guli6re des trains. J'ai ordonn6 le re- i est un point sur lequel j'ose,
trait des soldats de marine pour mar- Sans humeur, dife un peu son fail
di prochailn. A ce camarade qui glose
Bei '17. Le docteur Bourcart, Trop souvent en forant I'effet.
minitre (de Suisse B Londres, et M. ini, si quelqu'un lui refuse
Emile Frey, ancien president de h Ainsi, si quelqu'un lui refuse
lmitle Frey, ancient resident de lta Ce qu'il espere avoir, corbleu,
Coi(fndratioi,-ont ref s. le post de Des vilains propos il abuse,
ministry A Wlasington. Vouantle collnimersimt au... feu !
SOFIA '17. M. Danelt a reussi a II veut - uj'itors il se presence
composer tin cabinet ; le precedent Pour fire son a yaille p, bon march,
avait demissionnr vendredi. Le nou- A son avis que y'on consent!
.veau.est compos6 de presque tous les Car, ii pas rainmin 1rp marcbe!
membres de I'ancieT .
WELLINGTON ( Nouvelle Zdlande ) Bref, pour finir, laissez moi dire
17.- Le steamer en bois Moring*, Que c'est un brave ,ompagnon,
qui a t envoy d'A.igleterre pour ai- Qui, bien que criard, aime A rire,
er le a Discovery ( dans- I'exp6dition Et qui, sans str/bourguignon,
antarctique,est arrive ici. Adore le juse la treille,
BERLIN '17. Le Royal Ulster Yacht Les bons reps et ses... amis;
Club a accepted les conditions du New- Et qu'il eit c'est vramient merveille
York Yacht Clud pour la coupe am6ri- Sur la terre sans e:uemini
caine qui sera course en 1903. Au dehorsor--ne au dedans.


Portrait
J'ai pour camarade un cyclope,
.Qui n'a rien de monumental,
Etant de vulgaire envelope,
Et son ceil pas du tout frontal!
II ne possede en rien I'allure
De ces giants qui, sous l'Etna,
-Forgaient le fer outre-mesure,
Pour que Vulcain en profitat!
_Mon cyclope esr-plus terre-a-terre;
II est bien I'homme de son temps,
.Et son langage... .miitaire
Sans briller, est des plus ronflnts? '
. II i crument tout ce.qu'il pense,
A qui ne pense come lui!
11, est francais, non pas de France,
Mais d'une ile dans le circuit;
- II- est-pere di-tne-fmille
Nombreuse et dressed au compass,
Et qui sans badiner foarmFiW-le
.-Car M6ssieu ne badine pas!

SSous notre ciel il s'est toujours
DIbrouille d'une facon leste,
Afin de sustenter :es jouls.
Comme beaucoup, dans sa jeunesse
II a fait ls qu.tre cents coups;
Et brune, blonde ou mulHtres:.e,
L'eurent sans cessei leurs genoux.
Aujourd'hui que sa t6te est grise,
Et que vide est le pot de miel,
11 tourne son ceil vers- l'glise,
Pour avoir, une part .au ciel!
SCela prove que saconscience
A- bout de son evolution,
'Se tourwe vers la .p6pitence--- .
-i-Louns ccue resolution ..
'als Ie tempsde trouble oi nous sonimtes,
- ro6visoirement, bien s'entend--
I ne. voit. dans le group d'tWifftts
Qu'3 Wilieiit tre...sPrsidentp, "'
( ic seul brave Calishines,


Mon cyclope est hommrne de SESs!...
SNilaup.


NOUVELLES DIVERSE

- .-/" Change
L'or est toujours a 140 "'/, cepend-mtn
avec une certain faiblesse. -l n'y'a ache-
teurs qu'a 139 "/o, et quelques affaires a
term, sur la fin du inois, ont 6 A ce dernier taux.
G6n6ral Nord Alexis "
D'apr&s des informations nuuvelles et
plus pr&ises, ce n'est q'.ianjol'd'hui que
I'armCe du Gneral Nord Alexis doit se
mettre en branle pour quitter les Gon.Y-
vesr -- Le Gen6ral Justin C.rri6 quittera
d'abord; puis cette unit, Ihs troubles diu
Nord leveront la march.
Le General Nord Alexis I.lissera--lui
ni me demain martin, avec s. cavalerie.
II se ourrait, ajoute-t-on. qu'au lieu de
-prendre la route direct~ des Gonalves--
f.i:, l ?/ _. ;I r ... 1 .... 1.. .. .


munes de Dessalines, Petite Riviere de
I'.rtibonite, Verreties et Slint-Marc.
D.ins ces conditions il est certes im-
probable que le Conseiller ~1 la Guerre
soit a Port-au-P since avant la hlut tine.
Arcs-de-triomphe
On nous announce qu'ton se met dejA
en branle pour-la reception du G6neral
Nord Alexis, conseil'er au department
de la Guerre.et de la Marine.
SIl est quesiou.de lui edifier des arcs-
de-triomphe aux portes de L Capitale.
Chemin de fer P. C. 8..'
Ce mat'n li grosse Socomotiive remor*
;uait ',r lcar loyeuscment-lpavois; des
drapeaux hraitien, arhericain. t allemaUd.
On regoit par nae fete .la 'Ctuix-des.!
Bouques;'Mr Anton Jaegerhuberfi .r.
'emment revenu:d'Europe et qui ::visite
pour la premiere fois les travaux.


r f ber est
icat de1d Iagne
,la gme

rceuvre marciit souhait.
Iue des Miraoles
Nous pretons pFtaisir A signaIkrV
travailde r6fection de la rue de
inarche trfi s&rieusement. 11s'
avec sbin et conscience; ce sena
pendant de la rue Bonne-Foi. "
Compliments done a I'Edi titWs
culifeinieftt E l'erfepreneUir, i
vil, qui fAit la, de la bonne besotool
Chambre des D6put-,
Toujours pas de seance hier.-
putrs seulementont repondo '3
nominal, sur lesluels n'eraient.:
que 44 valid6s.
Messe an musique.,
C'est vendredi proclain ~i.di1'i
a Presentation de la Vierge au Tuii*..
Les fid6les apprendront aive phiOr
que pour Ia, circonstance, untC Owe
musique est en preparation et qu'lle:C
moiselle doit tenir le violon.
La Cath&lrale sera comble cejour-.
Le a Chercheur a
Sous cete rubrique, nous int1r.
a partir d'uijourd'hui, Ia .
quotidienne d'une information ri
ou utile A divers po-rits de-vueq, i
tible d'intCrcsser nos lecteurs W
disiraire un moment des rancter5hl;
politique.
a S.vez-vous de combien do 1'
gues se set, pout le moment. I'hlut-B
te ? Elle ment en 3aidiomes; p1i1
de moins.
La Bible a eti traduite en 2oo lahpa i
done il nous-restck la traduire eaec
2.8po. Ajoutons que les 2oo0 lIag .
question sont parl6es par les deu um
de 1'humaniet.
11 reste neanmoins que s0o unii
de mortels ne peuvent lire la "Bid
leur langue native. Ce qui n'em .
que depuis I'annee 1804 les s
bliques, protestanies nature1ecmr~
distribuC 530 millions d'ex
la Sainte-Ecriture '
Petite Bolte aux Let
Mon cher direcieur,- Yeo"

atteint la jamb droiteh ce qu
Mais d'apres ce que m'a dii'
Gilles, nmn cas n'est pas trop
quoique laballe ne soirpas ext
me toujours, veuillez me rendr
d'en informer le public, en
truire certain bruits qu'odn.
faire courir cet regard.
Bien cordialement,-L-o
Commandant de la Communicl
Chirosique4 Judi
CIVIL. sM;6t6 cnienduI-
fares suiva0ties:,-. ,Acquo."
compausat r, Me Solon.
.Ia dampe EuicpOr nlard, .'

centre le. sieuir t,r 6
-amil e CLaw1i r rage!
laei;u --, a I. r,3An
lant ; cs" aW oin


I


_=








Leonc Viard, nrrce e i a Ri-
my,,aut cqtitrq l. s
rant par Mcr -na .onq Jsieur
wis'Pouilh fils, defaillant;- dm d'Es-
pinose DJlbon comparant par We T. La
leau, contre les Cpoux Rouziers, d6fail-
lants;-- H.sburn et Talamas, comparant
par Me Mathon, cohtre Joseph Sder, d-
_fatlant. .
Dip6t des pieces est ord6nni de'ces
diOlrenies affairs, pour en 6tre d6irbb6
et jugeinents rendus A quinzaine.
DCclaration' -
Pour fi'ification du public ct princi-
palement de mes anis, ij declare que 1'ar-
tide paru dans aLe Courrier, du mardi
quatre de ce mois, soas Ie titre de a At-
ention Dputes a ei sign tfe inon pri-
non Louis, ne vient pas de moi.
Cest une erreur ae -me supposed en
-__ -rUJ'L_ a ur._- _Tous ines arltics poli.i-*
qaressont toujours signs de mion nomn
ca touts lettres.
L. D. B-RROUET.
Soci6t6 Frangaise
de Secours 9Culuels et de Bienfaisance
Messiemus les Medecins, Messieurs les
Memrbreshienaitenrs, honoraires, actifs
et adherents, sont invites a la messe an-
nuelle qui sera ce6lbree Ie mercredi, 19
courant, a l'Asile A 8 heures di rntatin,
- A e'casion de la' fte de Ste-Elisabetr
paironne de la Chapelle.
Le 'Prisident,- GASTON REVEST.

J'ai I'honneur d'aviser le commerce
que j'ai ouvert sur cette place une maison
de commerce sur la raison sociiale Louis
FINE.
Louis FAINE.

VENTE DE BIEN DE ilINEUIIIS
En verti d'un jugement diu Irilbnal civil
de ies-ort, en date dIn Ireinte-e-nn Jan-
vier muil nenf cent deux, enregislit, homolo.
guatil la dliiiratioii di coseail de cainille
des iniitens Alexandre.tlermamtcp, -Berlhaul,
Verlili, et CG.inille Edlmuma Paul, letinai us
la pri.-i ,c ',n iI jl,;, ilte |I ix de Iau cl ion
-d- anorj .te '.IT- vitlk.7-;n'ii 1f -pi4..vwriat-en -
dale i i AM l,, ,is ,I...aib:.e ,il Iu. i r cebil-
Irt- lr'i 'gi-II'; -- ..
II .1-:, nl l 16 e. n l'. ilude et par le minis-
tCre I .Ie Edl.inld Oriol,- notair* enmiitis-
a cet ( T I, I neRall i,5iGnu E 1ovmn
- Coulalt i h z heuies di nation t la vnleI
.,,.. .. .


droits et pretentions de:susJdils iWinears
0o0isataIt dans les cinq septiimes d(un em-
placement, biiea Ceite ville, Grand'But ou
ue NRibIi 'e, de Ia co Menance de die -
neuf de.Zfardeou eeilt soizante Jim
Sept de proolbneirboUrnit: oan nord
aioi Nationale d'Ha~i, a&i tead poi
Alrexajfrt Gudy, J IVi6t par -Ia
Grm t e oi rne pubficjiie el. A Tbiiml,
par ~erol clC


de V ran~~~rp, A~~;9i~ci
Cim 1i Bruno$ Aiiefts fi'Yle J
3~ t uediet m neles`
.S..j,~ F~rai~ri laf dre a bhi evhdea.
-'~c ~ ~T.t"


A VO K6volution-e1a Haiti
et au public en general, qu'un rkcipisseON DU .T AI E.
de. la B nqe dress pour 1t mois deN D
Mai r9 ;ien sn;.jno' kilevant A DES
1." soinme de cent dix bhuit ourdeset qua- GENS GAils -
tre-vingt crani'MiS,'t6 ebegistrW- en
frawide par un .iecs au bureau du Payeur -Fin d'llai F(Fa8oa Jamaika-hay)
du department de la'Jostice. ;
En consequence, jl dclife nul le dit Foin ,dc petites Gramin6es
etlet, afin que ul n'en ignore.. FOiTI ralap(fl i
Port-au-P- inee, 14 Novenbre 19o2. S"adresser M. JUSTIN BOUZON
.. HiRls CAJOU.
' Subiar-,i, Co i~re.du Guvrne- 146, Rue du Centre, 146.
ment de. Jmil, q' .
S-N.MARCOV
fl lJOi lt I Ma'dh and- Tailleur
announce a ses.nombreiux clients taitl a
pi Port-au-Prince qu'a JCt:mie, qu'il a
'. -." -'-': ' :... : __. .. x' .; __I. .. I-~. . . J


17, Rue Roux (Bonne-Foi)
D6lic;euseient pur
et d'un bon marche..,
I ~I"


Ba~pue Natianae dI~alif

[.all anque Nationaie dWiiaiti a I'lion-
-nett"iinfiwe-upies-iutrresscs,' qu'ils
peuveni;, i partir de ce jour, toucher A
ses'guichets sur les cmpruntssuivants:
Consotdfs 192.0/1, 251ne r6parlition,,
tin -notw ctnt (1 O/,' iit~rbfs di 'lcr au-
31-4nil let 'IW. -
Consolideri 6 o1, 22)"' ripam titiol,
deini pour -cent (1/2 o/o) inter6is du.
ler au 31 Jmiillet' 1902;
23 J 9Qn 1.90 -3 4--e ripartition, ciriq!
pour cent (5 ',o) sur le Capital et. u"
burcent (1 "/,) intdrets du 16 Octo4
te all15 Novembre 1fK2'
24 Jt4et1 f o02, 3tm r~pa rti lion cinq
poujr ceint (5 o/) sr' le (Capit~al cI un
Otir cent (I o/o) intdrits dou 16 Octo-
bre_;au-15 N'ovemnbre 1902
5Sep ehen'ab'i. P90?, lru re itinn,
deux-pcw 'eut (2 i/o) saO' le4.*1pi1;il et
4'10% ont ipniteir du sop5
'peinise desreaus provisoire IQ&
Centre, .1y9 et d.A -es





t~lis T-. '~uL ~el
110111-ati-Porlite, 17 Novembile7;90o2r

Lees parlici pantss& I'Emrjprunt dn 5
Septerrairb 1.002z swirt hivitesli. se.pre-
selk~er A ia Diliqllff Pntunclle-Wd' aitiL
pou retire!Ir-s Botia ctolilifs q'ijtre
-mise des recus provisoires.





e ~~C%)d Sr' do mardi TC ran&
s74nO el 3 drieti- s eegoaS d leur
Pi4.PiPruiMsiL 115 de -Ir vfaleom GUis*
YK6Yia~aii


I
C


trarislert crnompleet'lnentll ;i maison uO
la Rue Tiraversire au N' 101 de la Rue
du Centre; -qu'in coupeur qmz'il a fait
sp6cialeinent venir d'Europe garantita
tous les clients m6me les plus difficiles
une coupe__mode_rne et tres-elegante.
De plus il ;i le plisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CUtSALE. A JIERt!MIE, SUR tA--P-LACB
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a a avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bieh vouloir s'adresser; ou lui. ici o0
& son reprmseintant i Jtdrmie, les assu-
rant d'avance qu'ils searui sntistlits.
Grand assnrtiment d'6tolTes nouvel-
lement arrivdes.- Grande rabrique de
casquettes et de kepis en tous geires.
Grand stock de costumes tois con-
feetionnds : vestons et pantalons a bon
marchld


; -. I--- ,,-~- .

.- AVIS
Ang(osturaBitterTs
de renomnn'e u.niverselle, prdpaid par
les seilh fautrica'frt- D'-JG- G. -- .
SIEGER & FI.s.
A obcnu I.a lus ,_. -disrt tinclion aux
~:o-s-aai iiS__e Loindres *_I._8-, Paris
1-8(57, Vienne 1893, Sydiiy 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-Zdlande 1882,
New-York 1882. Amsterdam 883, Cal-
cutta 4884, Nouelle-OrlIans 1886,
Londres 1886, St-John ( i;nada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu,
Sud) 1892, Chicago 4893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernibrement
la MtSdaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
Ce Bittei peut glre pris pur ou me-
fang6soit avec un spiritueux ou de Teau
sucr6e,del laimonade u lesoda squash;
ie est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN &;Cb,
ARentiskudraux pour I'es IndesOccidenlMa,
0TED IIR~& Co, A agents pour Haiti.





J


AVIS:
S Docteu r Boirjoily
75. Rue -KhIty~LL- BUIII lo'I 75.
Consiultatiois: a 0 ) ii.T, "Il Ilatinr
3 a Z Ihptut's iln soir.

A\ IS IIIPOIITI T!..

Les. sonssignes annioncent A
leurs clionils iqu'ils ontriprennent
.la reparalion les Glaces Ta-
dli es.
(C erecvi is
Ayv;nt toujo-rs un as.orlilnent
variit' il iltoraoitlior is, nou;s sonn-
ino. it iiii'- tie l' tif0ur ir tdIs cor-
cuill ciin i jou, D riir,'s ii I'ext -
rietir e1l (f ililo iurs ;t IInlI.ieCir
a partir i 8- 25.
Ieniry Stark & Co.
61, Rue tIn ltagasin de I'Elal, 64.
L[ t Nuit ,It l.I- s .lo:irs le F _le,
s'adlresser pour les roniratiit's ile
Cerciteils che/.:
M. ALF. ST'i\tK,liHue 4I Porl, 5'i.
Mr. FLI'.i:i-ii: IIssAN, RFue des
4csars No 125. pis de la Rue du
Reservoir.

-BM iUO STRl[C2ON-
Gr;indil dip6t situd surle quai,en face
(a maison CGuyot, a proximnite du wc
tie clhUitage.
taci/l pour les expdditio,.s de la Gole.
.lisu i Int's ea1rolhe,'s
Porlt;ix liois dur du p.i s de Ibelles
dillne sions. .
._A-,oli,-natconrmple de S p ot Pitch-
'n de toutes dimensions. -
--or- str 3
3 sur 3- 3 sur 4
-Ca 1 laye.__ 3 sur 5- 3 stir 6
4 sur 9- sur 4_
4 sur 5- 5 Suir 5


6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpare'es:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
a 1 1/4 sur 8
,* cliis '1 sliu 8
j p' palisades cloisons 1 sur 12
Planches a 1 'sur 5
ai 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes I sur 12
N 1/4 sur 12
r a 1a 1/2 sur 12
S 2 sur 12
Planches Sap prdpardes--- sur 12
c a brutes I sur 12
a a 1 sur 13,
c a a 1 sur 16
Planches pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & CO.


CHOCOM TERIE HAITIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue AinmPicaine, 8.
Choclal a la Vanille
A P. Ice Gonrle la livre.
Gros et D:3tail

S'LA MEILLEURE.
1V1i AU ) u NITURflz I
_i _.-_ I -PURGATIVE
L'EAU MINtRALi ALCALNE, FERRUGINEUSE,
RECOP.SIITVANT Di
POUGUES S'-LEGER
est solt rurine et sans rival dans le
Traitemrnt des a'ections des Voies
digarives, du Fote,
Voies urinaires, la Gootte, le Diab ':, I'Animle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en area ches H. PAPE & C"


Nestor Fel
Maltre-Taileuy,
46, Rue Bouce-Foi, 48's
--
Revenu de son voy;ige, au
ses nombrenx clients Iiuil u se
leur tdiposition et ilu'il proniel
par le passe, le meilleur suin
promptitude daris I'excutioii
vanx qui lui seront conliep.

LEVICO
L'eau minirale naturelle ferr-
c:tle Idonnd, des rsti lzils Purpii
dans routes les maladies ilui se
surune mana vLaise compilsitliond4
A ndm ie, Ch lorose, Scrolules, AF
ynedralt tI;---danstouteslesmai
de la peau, Jans lesc;is de fikr-A
millenies, mna iria; datis lesaili
du.sexe fmininn. plans tous les ql
indigestions chro naquex, etc, at1
DEPOT: Pom.uAiU


Imprimerie H. CHAUVET &
Angle des rues Americaine et du Fort-

Travaux typographiques en tous genreas,

C" artes de Visite a la minute!
Faire-part de Fiancailles et Mariage
Billets d'Enterrement
Traites,- Carnets souches,- Plrospec

Brochures,-Jourijaux, etc.


Varices, Himorrholds, Warlosc6e, Palbies, IEdLi
chroniques, Accidents da .Retur d'ige, Flritalos :
,lee p ,nelpe ,"lfs d, felllne Pt de ,..+_ ..-,,,,,si, irniw.i'. atI ,. -,', idl.rI
AnOtamrr h qul D lemeut cDnu r pat tm. terinv a.nsin et amairilSaedm me t plG
AnibE foON :D D em : lqe p o miU d'e upi Wean.h qM eP
P. so PHARMACIE JSOUIRP " ,14DPW
Al aln