<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00714
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 14, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00714

Full Text

5e*a Anii6e.-N 1270


Port-aurPrince (Haiti)


Vendredl, 14 Novembre 1902


- -\ t a e. 4- .-.-. -_-yCr- j : _t .__ ....... ... .. .... }- :- t "







A DIRE CTRO. PRI TAIRE


41 NUMNERO 5 CEN TItES P*R j'Ai 18 GOURDE

dresser las connicatitQnsiaux bxtreux du.jqurnal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
- --- i .1 Q s AVr
.........~ ~ ~ ~~ ~~'ft~i~~ + -Y; "--.- |I. .,... !,;-
..+: - .=. : .. ,. _' ..,- i


OURS DE 'O
-O kMRICAI .... ... .. G: 1*
Consolidis 12 */o espt. Lr 48 *4
(.avec'int6rB dJus)
-Consaidis 6s ''; 3*/
(avec'intrieis dus )
Tiars S us....-......... 33: 1/2*/o
S Roses ............". ,,,. 7 '/

AOMPAGME FfRN0 1E
DES CABLES TELEG11APIU 4U-
MONOPOLE du NOUVELLW .
(REPRODUCTION INTEROrE.) '
March du HAvre
SCa6f d'llaiti .; "rs. 40.50
SCafT Porto Cabello .39
Cacao d'Haiti . ...4-5
Catmp6che (Buches) .9- 0 .
(racines). .' 5.15:
SPARIS.--Rente 3:;0 09.7
LON)RES 12. LOe cor rei andt
du Timcs i Fex, pnizDant 'dui .r
cent'soulvecmetl ni Mnpoc,:it que
les ttles tde 2) des p)artisanfs do prd-
tehdidat. ;:i trnc out dld:otn ~h 'aux
-po tt s a vI'1 e 1l ce. ez. *
GIBRALX l12. En.coliiqsitencc
pej d&isordres serieux (pui ent delabt
A Tetouan ( MarIc),uuI u 1 lp i ok-
te espagnol-a did eal oyi U
gour;prendre a son. board Ui4 i-
wntA europeens de T'lo ;,'ll,. .
SMADIHI 1. Ls disorda'e de
.thitmn out 6i6 provoap p ar t1i
*Vol'e iles K:ivibyl.t Irlndidt rIe
P-S r le gouvetuear ^difl-ioq
llircr jerfars ist$rni1f $t
byles, armi Iesqusfca T iwr tB
heIrif-er dfiwu angaircl i'm-
1III vilhti cts "{a"
Imesrrorisent. AiT yilllg epfcup
gwl~t~ela~ttaquetu i esc&tovanluu
4rante oudeels.t e
U41, bFtA t 4 F
t k"T dftn ha t.a f-'& r
"angers. '.
LO
dliI~~dant
3esI


cornmenulairfilw ienssur lediscoursi' mes d'un detachenmet du 5me d'in-
-qIle Ie. premie'ninistre M. Mlfourn finterie, caintonn' a Maiiile. 7
aprnhonce ani Guildhall siurles op- hpip~qmes onuiddJA mnorti, et .irqer-
-rttions Ru Somalillnd, ne sont pas i-unom'bre d'entre eux sontsdrieu-
.pr6iment sthl'pij sfes; rtuibs at segment mtlads. On cronait que
4riTr I'drguine- efice, 'expri- le cholera vayit eiltitrerncm:it .dispa-
me'sa wlisliction dee.ce qu'elI con- rit de lpiile, et sa rdappm'ilion a
sidure ,in hoinmage dul Remier mi-i caus4u iu e crate-gr!orale. .
iistrc A la druiture Jtalipone.- La PARIs 12. M. Eug-ne"Etieante,
r Trrbunit; corfirrne, Yaction com- meinbre de. In chinlam e des d.tol.ls.
mu le des croi.euu s anglais et ila-t partaiit ce shir A un banquet de J'*U-
liens sur la c6le dtuaSomnitnlid ct nirn Coloniate n, a ddclard qrre-la
tfitl reIarturier quoe 'atli n.in.si ac-i fortrhtion1 et Texploilation d'e la
compli. un iacle ;mical envers .I'An- a Iinl'rr'tional Mercantile M-:iine
gleterie, mais. qu'elte s'est Ixenag6 C0" rinenac-iaent tres gravemnent"
toute -ction ult-&ienter.- Le corres- commerce de.la France avec ses
.poidallt dil q e tes tnirant.s radi- co'iliea. II :. dit que Ie eim!eq
ix mniisteridls s'imniident que uioyen disTfaie fce aco danrigr .e-
a e va entrainer I'lariedarts tait d';iloi-orles nille et.une foniuni-
nhaventure.cohiteuseetdangereuse. !.itij ui entra:eat actueljement. ;e
- MADRID 12. Le. portefeuille. de commerce extriieur de la Frao6eel
la gpierre sera de iouveau donned au de suivre lexemple dohnd par l'An-
g --a-.Weye~r. si md S tagnsta:'us- glterre cn ce .iMi concern la Cdrr
sith former ui cabinet.- Si le g- pmgnied Cunard, et d'acordeo a ,t
n&rl Weyler est compri dins le Cornpag;nie GeidialeTransatlanntiqt.
cabinet;, c'es.di -o tefairqueme I ma- un-usuhvehildn suffis;pte po6ur li
rechal Lopez Dominguez a refitsd pernicitrede r:ds'io.eiavec cccus A'~
son appui A M- Sagasta.-La recons- coinctPiuince faitle par le S yndicat
Thliiot du cabinet irresse, rap1,- iiri .iitne Mor.gan. .
de fi WASHINGTON 12.- Le come Cas-
g n in.i 'hnhssdeur :dc de lassie. iaux


inspiree, al'Eloite Belge, diitnujour-j
dhuitque i tcrnlte di'Flandre, fl'rre
di-"tt'-~ miydm.gijfre s ptren-
11qum a trane de.Belgitquen tiveiar
desor fits le pIrince Alb; ert -:
PI::KIN 12.-L 'Lernclige a acccpl1-
la proportion an rii0drtmere lnd.;at A
stouri llhn it u: .lriE li-i de lja. i )'e
li' quetiAoui ie savoir "-si .Iindemn-
rit.- cliiloise et' r~;yable en "orA u;oi
i ehargract; pourvn -que ce. point sou4
dal protocolte:soit comtpri a.ttis l'r.'
tifrap. -
-PA 12.-- Le crdipall IRichaid,
g eiie P94faiis;ai sdOig eti
SeStll hniiaidih d66d;ldro qje ;Ie.dis-
liingu prJ at.COHal- poerLei 1Jh
ful iues .dh Me it a transpor-
:'Hy' re ,dupse ; n"rteet'd du

so't ppanrition himq~uhntil^?J6S oz


Etals-Unis, dimnelt le bruit d'aprts
Flequel i4 se siruit ab-4teri d'aller au
Lbmqtiet d1 la chmbre du comrier-i
ce de New-Yprk pour ce' motif.que
I'OiL sontruSse nc figunit p.s sur,
leS imeinus corminm ; ciux deTai-Fran-
c., d'iA;'gl6terie, d'AIll emgu ct des
Et;ts-Unis. '-- .Lqe .cointe (;!sini ,1
dIchird qu.itl awitwleun une altaq!Ie de
Sbrnchite'et:, qt ctilnait Ie seit mo.-
itif.4oln.r leqrelu'-ij.:a'dti ult ia tidd h
lbathinei.--' ; ,h TI i-'nIt3 iofnc pburt
preX't 1rIVI enrAfdi'mcnt daiit it
!est:. itteinf. + .',
BEkLIN 13.- Le Reichstna;ar
i;t wi o3atrQ;7r yora'. uneai&dau-
I i ."ti'( ti ,ei~.( ou..vQ ei..irInt 5u er.de
redprAailtei tine .aenr IWs opposes
SI' introdpctio\ .fles products nlle-
mands, -:.' -e. dppLet Brunerpar-
lahn des Etalt-Unis, dilt:. --...
110i I.t.@L dhSfft'z *t8.Etat->


I


I-




J < ; , ,* ; '. i '- '
.. ... .<'.. ...'i i'' I --i 'lL

_nis, mais ils no rPespeetenlplus celle-ci : d Devons-nous .chal prr e Qua d
et nous gagnerons davainge en Gouvernemeiet m r Peupla d6solesi o~
( montrant nos dents qti'en se servant Latur, ou laier ce ngnOn n f r
toujours de mots plaisants aepp-renci est cmpos que des g6- En a reprC le lourd tamtoi w -
LONDRES 13 --- L'association des ppraux eoisrond Cmana et Alexis Norg,- E > I rMr.ie lamou an "'
voti des sommes importantes pour mnent. sur la breche? sa, ch raubiDnet particulier de
la culture du colon A Jamaica. e Pour ma part, j'estime ddsastreuw, dent lJoire, est part en mii
NEW-YORK 13.---Le 17 novembre, du 12 Mai a ce jour, avant d'entrer pour le Gonarvie, sur Ie aSaIbt1b1
A I'occasion de son prochain depart dans un gouvernement delinitif, de Le transatlantiqmuranqais aut
pour l'Europe, M. Jules Canbon, s'enliser dans le fondrieres de daux dil~-a M4 roie-erpr -
ambassadeur de France, sera re;.u pouvoirs provisoires, don't la pictature fin. 7
solennellement A I'universitL Colum- eit Ltd le pire. Nouveaux Journau.
bia. Les dignitaires de I'universit6 Dla tFacleur, : Nous avons re u le Ir nunt'c
devront revetir le costume acadd- ( Les atires membres du Gouverne- nouveau journal hebdomadaircf
mique.--Cest un honneur rarenient meant provisoire ont rdpondu a Mr Ch. tinelle a, paraissant lemercrea ,
faith a des strangers. Dennery qu'ils n'avaient aucune quali- au-Prince, et qi a pour di
Le pour accepter sa emission. Mathieun ode.' UJ
Est il besoin de demontrer tout ce A Cap, a reraru a le R6vil ak
la dermssi n de MK ry qu'il y a de logique dans la rdponse journal fonde par regret Jold.
Lda dc o de M faiLe par ses collegnies a conseiller des guste, mort an Limbe.
Opinion des Jornauax linances- et M. Ch. Dennery person- Cordial salut A nos confrm.
Opinion nrnauellemeuR,_t-doi-l p as comprendre orpl ur roa
Interview a propos de sa admission Lout ce qu'il y ;aur'it de petible pour aorp eur ...
come Membre du Gouvernement pro- s conscience de partir ainsi sans four- En confirmation de I, nouvc t.
visoirecharge des Flinunces et di Comr- "ir' a lChaim.re qui devra verifer ItI nous dounions, samedi dernier, damt
merce, Mr Ch. Dennery a repondu: gestioli genrale du gouvernement pro- Ire a Situation a, notre- conkfre-
a nouvelle est absolumet vrie.. visoire, les explications que ohaque a Le Reveil a daus son number de oie
SLa nouvelle est absolument vraie... ministre tier et or;ueilleux doit pour jour, annoncc:
Ma decision est irrevocable... J' dJ'ai son department. Une petite flotilla de sept tq
rnisimnne pour plusieurs r.isons que Non, Mr Dennery est trop jeule, am6ricains est cirtie en ra d (
je ne peux pas exposer routes pour le t Nop pleir d ergie pour tre si faci- Ces enfants terrible sont vens
ar dheure.--Je suis force le gr- element lass 'ure situation qui i'a leur provision de tharbon.
er mU cer'amn discretion jusqu' aiou- rien dl',grdlble pour personne. L'autorisation en avait courtfjI
'vl ordre et je suis sir qu'o, saura ap- a Les attaques 'le la Presse sont Lou- demandee par le Consul Livihifo I
pricier cette reserve. Mais je dirai que r iup les, ou lesavo; Mr le G6nral Jean-Gilles, qul lt
Iln politique qui se fail aetuellenent, me mais M. porlbesr, a sur be au__oup u-gra euGeerlJtieCc___ __0
dfgoilte profonddment.- Depuis -long- loeng -OipU gc--ep --oic" e-ller -cr dee C'- sp
temps, je voulais laisser ce post, et uil'i vitage epouvoir s'expliqer Eoho dL Cap
si j'y suis rest jusqu'a ce jour, 6a 6tc un our, prochainementt, je crois Nous eitrayons dumrme Nodu a hi'
bien malgrd moi. to utesl er -evuat ia Nation entire sUn faith brutal s'est pass cg .~p< 1
Oui, je suis ecoeur de la politique. routes les aiuaions rausses qu'on. la semaine dernire. Sans raison t~
MOui, je e suis pas en rir e aeton poi act u.'a pn porter core iui. Sil s'e al- order, des femmes, et non pas lesa f(
cnrdera bieti une certain loynut6 don't e la1 qui parlepr.it pour- lui, et qpe ne res venues, ont Cet arrr6tes et TraInd
je ne me suis jimri rifpiprii. On se croietait-oni pas en droit de penser? enprison.a btaliftt te
je ne me s6is jHm.-is Elr~i On -t a nprisoqd?^w
semble n'avoir recourse a moi que lors- a i. Deo et y est :.u iessus de sa Pdes victims b6 condutir sasC
qu on a besoin d'argent,comme si tous mission e vudra hien la reprendre Pemit de abilr
les membres d'un Gouvernement ne nLa rivolte de 1'opinion a tl dI o
doivent pas pren#de des mnesures en o nme elle s'est manifestoe avec_.-ue
commun. Eclat quer
Jamais nonj s, o, n'a lt6 plus tortu mitlaire mue. a- aire t
njuste envers un ministre des Finan- 9 les pones de lIa priso cesse iifp
ces, quand surtout j'6tais constamment quireni mavai tournu.
oblige a fire de grandes depenses ,Le Cap n'es pas- hbitui g
pou-subvenir aux frais extraordinai- _a vne s u or t de commander sommaires, c il a.
......... res de la guerre. -- ---- negociees 139 o. ---
- res de' laiuerre. oces i9 i'. drait pas deja lui fire regretterl Alli
S < arce que la solde du mois d'Oc- Dpuis ce mid, i n'y plus vendeurs Salave I...
tobre est due, c'est un tolle gnerail. a moins de 14o */,.. fat ici plus de doigtl, t ple
Sous Lgititne, sous Salomon, on eat Mr Ch. Dennery measure, un pe. de souplels, c-A
rest, longtemps sans la payer: person. Comme nous le visions hier, en der- bonhomie qui ne sent jariais. I
ne n'a trouv a redire. niere here, lad~missionde Mr Ch. Den- rapper qu' boo csdent et des 0og
a Et puis imaginez-vous cette soilin. nery,conseil!er au. dpatement des-finn- tes,- prendre contactt avec les -
satiable dargent de certain individus ces et du commerce, n'a pas et~ accepted et vivre del vie de tops...acler lc
qui m'obse6eat chaque jour. be I'ar- par ses collIgues qui out dictar ri'avoir lens sons uri manitn dcoki
gent toujours, tel semble 4tre le mot pas quality pour la recevoir. sabre so. mnfouwm de velo ,.-.
d'ordre de certain personniges qui Ce martin, nous apprcnons que Mr aAvec an pea de.bonae volowi"
vous en r6clament sans cesse, jamais Dennery consent de rester A la direction qu respect, de is liberty d'austti
satisfaits. de ses d6partements mini;triels jusqi senti et d. sMon devoir, Ie
a Et puis, tant de .mjs es, A subir, Iarrivte prochaine du Gentr a ord n'estpas didif .... el les Gp
tant d'hypocrisies A rematrque, taet do Alexis. oenI ariest.~q ds chefs qtal
mensonges. Je n'tais pas ae dicide- A 6n6ral Nord coiranSer, m qa o croigtR
meant pour a politique.... -. On nous amonce que le Co6seiller tout 5oi1 peits ai i0 qua
De la t Preste. at d6partement de la Guerre, le GnC6ral one part q41conq1e". s l.a toi
A. ror, voil le Gouvernetent provi, Nord Alexis a Ptel grphi qu'il sera APort e.-
ra ce tin gae u-Prince an plus tard samedi en-huit, "d i h
La L question rave ii po e 2 vibre courant. .e CasAtoTuj. w d .'.
-kSTIK A 1='









St d dt o le ut d r Richard
Alien; reprtente par M Mrairi Divot,
centre un jugement d i btiml civil de
cc resort, rendu en a- d4Va lderine
He~ior, defenderessepar MJ.R. Delacoor,
Apres une longue plaidorie de Me DPvoi,
I'affaire a t6 renvoyte A une aotre au.
dience.
R6ne6p*6 Adhbr .
Le soussigne, announce a, coppmerce,
et au public en general, qu'us r lc6piss
de la Banque donnk en son nom et s't-
vinm A ba some decent dix buit gourdes
ft uatlre-viPtg tnJiifli tt ncregistr-en
fraud par tin tiers au bureau du Payeur
-da department de la Justice.
En consequence, ii declare nul le dit
e0ct, afin quenul u'en ignore.
Port-au-Prince, 14 Noembra ig0os.
HARRIS CAJOU.
Saubstiut di Commisraire du Gouverne'
mentde & acmnel.

VNTEI PAR CONVENTI $ SPECIAL
En vertu de la groese an forme-ex&cutoire
d'uneobligation bypothecare passkedevant M
Gtillaume Charles Mazimilien Laforelt, no-
taire de Gouverneneut, et son ollgue,.no-
taire au Port-au-Prince, le *eie septeidbre
mil neuf cent un, enregilslre ;
II sera procMA6, le mardi dix huit novem-
hre courant, a onse benres du matia, en -'-
tude et par le minislsre du-rit MA Maximi-
lien Laforest, rue des-Casernes, A la vente"
au plus offrant et dernier enchtrissaur, d'u-'
neportion d'emplacement ainsi que toutes
les constructions qui s'y Irouvint,ddpendant
-de 'habitation Cook, silu&e da'ns lis environs
de cette ville, sur le. eilemin conduisant au
FoilaustinaouBainLeclecr Laq Lelle por-
tion d'emplacement est de la coneriance de
quarante pieds de facado sur cent cinquanle
pieds de profondettur-esti-boneP -Ir
'nord, I'est et a l'outve par Jules M1Ae et au
-ud par la dite route qui conduit an Fort
-'-austin ou Bain Leclerc. Sur la mise A prix
de la somme te tare re et voixale neuf
gourdes, soixante dix centimes, cornposee de
10 celle de trois cent soixaute dopze qourdes,,
montant de la dite obligation, 2 celle dequa-
tre iilt size gouider, pour huil nmois d'in-
-dem'ittr-irr lze-Fgoudes par
9" de une Inure soixante dix cenlimes, cotl
dn cninmandement dt ie tsyer- -t pare-I
nisti6 ,le 'luiFsier H. D. Armand d tribu-
Snal civil de ce resort, out-t les charl a- de
-..e luenrecy....._............. 469,70.
Afla ff t ._dla demuaoiselle -C ttha
Jouberl. piopriltaire, demeurant it domici-
li.e en cetee ville.
Contre Monsieur Paul Emile Derenoncolrt,
proprietaire, demeurant el domiciliO en cette
ville.
Potpl- -amplea rewmeigteai. s'adres.
--er ie' Mauimrilien Larweo dpouitair
do calear des cllrpS.
PBr4,,r4,ie,_ is 14 Nvqembre 1902.
M iu i~um Lta T _sBT .
a NIoeisv du Gowsvemr ent.

tre sieur WIEWmd le reo6ir
e voyage efay repris la
ges9 n de nos aflaires, a prOcu-
ra i done M P1 eLe.
ouP: oipC&
RO ce .


, Line tamerofi

Le tifieM' t iAIJEN IURGJ *
qwtt4, Npw-Vork anmedi cou.
rant pour le Cap-Haitien et notre
port,oiu il est attend samedi pro-
chain 15'di codrant. '
Pprla4gi 12iNE.0 190 9
F. HERIMANN & Cie, Agents.



Le steamer ( CONSTANTIA se-
ra ici jeudi, pregnant fret et pss-
isgers ipour-Peit G!oave, Gonai'
V4-, -i-Haitien et I'Europe.
Port-au-Prince,4O Novemb. 1902.
S-GiEITEL, & Co; Agents.


A-VENDRE-
Entre deux cents
et trots cents tonnes de
Charbon de terre
So-ts New-Castle,
Am meineures conditions
Sarasser au bureau du Journal.
....


Dr Franck Paddock,
] c itife Amerieain,
Announce qu' 'bil patirpoures
Etats-Unis vers la fin du mois de
Novembre--en coes6quence, ceux
qui auraient besoin de ses servi-
ces, sont pries de ne. pas larder A
le voir, angle des rues Roux et
-REpublicainei __...

Thum deiEtoile
-Barbar nnurt & CO-


Ang6 itu/a Bitters
de r.nommia universelle, prdJpare par
les seuls fabricants Dr J. G. B.
SIEGER & FILS.
A obtenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1807, Vienpe 1893, Sydney 1879, 'Mel-
bourne I8d .rouvtlle-Zelande 1882,
New-Yotk 1'82, Ar nterdam 1883, Cal-
cutta_ 1884, Nouvelle-Orldans 1886,
Londres 4886, St-Jobn (Canada ) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
Ja M.daille_ d'mr aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
Ce Bitter peut etrepris pur,-eu',7-
lang soit avec un spiariueux ou de l'e'
sur6e;dela limonadeou lesoda squash;
il est indispensable pour faire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & Co,
Agents-G6neraux pour le&Indes Occidentales,
Orro BIEBER & CG, Agents pour Haiti.


0
'a




a)
4
PO


o -

F-d,





Coo
7P CI- -
A ;Q


N. MAR GO U
Marchand.Tailleur
announce A ses nowbreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a JUrgmie, qu'il a
transfird complement sa mason de
la-Rue Traversibre au No 101 de la Rue
du Centre;- qu'nn coupeur qu'il a fait
spdciafnement veair cdEurope grantit i
-tolusles_clientsmime les pls difficiles
une coupe moderne et tres-elgSinte.


Le Cominewrce et le public sont De plus i a, le plaiir aussi de leur an-
avis "que depuis le ler Septem- noncerqu'il vient d'OuvRIR UNE suc-
V Ise que depus .e r S CURSALE A JtRIMIE, SUR LA PLACG
bre, Mr VICTOR fils, d'un corn- D'ARMES.
mun accord, n'est plus charge de Complet veston sans gilet 28
notre d6pot de Rhum, rue des avec gilet 33 -
Csars N 7. Pantalon 9
Nous assurons 6 nos anciens Pourlescomplets jaquette, redingote,
eL nombreux clients, qu'ils seront habitt ou autre cpmmande, ii les prie de
e imeloujours 1i'9beto de-i ore bien vouloir s'a-dresser ou lu ,ci ou
COI nlOuve JO alfi Oqet ue verontt son repr6sentant A Jdrnmie, les assu-
pItvrive attention_ et wuveronft rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
a leurmchoix, ce rhim toniq Si Grand assortment d'etolres nouvel-
r6put6 par tours l. ..COaSsiu rs' element arrivdes.- Grande fabrique de
d bn .-- 'adreser casqueltes et de kdpis en tout genres..
S "AS_-aar T ". -I Grand stock de costumes tons con-
BARBANCOU"RT fectionnds : vestons et pantalons a bon
R.tl du'3fS~ .31 mwrat -


..__________ ____ __ ~ __ _.
_ 1_1_ ____~_~


. _.g -.01- Z*E X. 111. -14 ke"M Y_- A :-, -w -,. ...:. ., .. ..


. n -.1 -- -










AVIS..
S Docteur Bourjolly
75, Rue Enl'iBe Bourjol'y 75.
Consultations: 7 a 9 heures dii malin
3 A 5 heures dli soir.

AVIS Il.PORTANT!..


Les soussignes
leurs clients qu'ils
la reparation des
ldhees.


annoncent A
entreprennent
Glaces Ta-


Cercucils
Ayant toujours un assorliment
vari6 de decorations, nous som-
ines a milnme de fournir des cer-
cueils en acajou, Dicords i I1'extl-
rieur et Capitonnes a lint rieur
a partir de 8 25.
Henry Stark & Co.
64, lHue do Ilagasiu de I'Elal, 64.
La Nuit et les Jours ule Fete,
sad lesser pou rules coiniian tes de
mercueils ehez:-
ALF. STARK,Riie du Port, 54.
04r. FLECHIEHJiIJSSO-sN, Rite des
.esars No 1'25-.'prs de la R euadu
WJservoir.

B01S IE CONSTRICTION

Grand dep6t situe surle quai,en face
la maison G(uyot, a proximity du wharf
rif cabotage.
facilitdpour les expdditiois de la Cdle.
A isantlsCurolian's
Poteaux Bois dur du p.s le bell
duinensions.
._ Accal imntp nmplpie d Sap Pi Piirh-
.pin de routes dimensions.
2 sur 2- 2 sur 3
3 sur 3- 3 stir 4
-- C-artehfuL. 2_Rfte.p :{ tnr (
3 sur 9--- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
a 1 /4 sur 8.
clins 1 sur 8
< p' palissade,cloitons I sur 12
Planches < 1 sur 5
c L *. 1 sur 8.
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
*< c 1/4 sur 12
a 1 l/2 sur 12
< A" 2 2 stir12
Planches Sap prdparde&s I stir 42
S briftes t l's42
c t .. sur 13
a a 1 sur 16
Planches pour -plaf6nd 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & CO:


cHlOGOiATEBr liHAITIN E

Paul Cesvet,
8, Rue Am6ricalne, 8.
Chocolal a la Vanille
A P. Une Gonrde la livre.
GCwros et 36taLil


Revenu 'de son voyag 2An
ses nombreu;q clients qJu 11 No
leur dispiztiop, etiquoi prOeB(
.pnr le puss, le meilleuir soiI
fpromptitude dans 1'ex-cUd -
vauf 'qui tui herant co


ACTION KAPIDE IT DOUCI

i1^ il 1 ir L ea u m irid
PURGATIVE I L'eau min
L'EAU MIN9RALE ALCALINE, FERRUGINEUSK, cl.e 1 donn
RECONSlITUANTE DI dans routes
siir une nas
POUGUES S-LEGER IAse,
est souveraine et sans rival dans le nirale Aic
Traite,metdesi affections deG Voics de la peau,d
digestives, du Foie, .1itlll(ee,
Voies urinaires, la Goutte, le DiabAte, I'Anemle duseX Rd 1kC
Quatre si6cles de succ6sr indigestion
Vente en ores cBez l. PAPE 4 C.


#A

rake naturelle.4
desAxesultats
I leatgra dies qui
m rdiiiicompoatzion
lorose,Scrof,4eg
---dansLoutes p
;kn je~s Fd
ftsaria; Edi S,
r chroeques, etc,r4
-DEPOT: POH9iii


Imprimerie H. CHAUVET &


Angle des rues Americaine et du For

Travaux typographiques en tous get

SCartes de Visite a la minute!


* a.i
:,I',
at)'*


Faire-part de Fiancailles et Mariag
Billets d'Enterrement .-|
Traites,- Camels h souches,- Pros1

-Brochures,-Journ aux, etc. ,
.!A


Btlp'' 'I .i41

0oOW AGPIAB IE t4PiW'A 0 PXRFAril M
TOIX -- RfJiE3 B0 cortlITE3- FllfO0IfiTSt' E
INFLUdza AFFECTIONS OtS stcOlMOS ..
11ue R6publloaio, no -o1. PORT A1_1j c RAYNI. p


Vaifloss NO, U
dim tie i Vebqvj
nrmn ~ es thto pg. #re t do 16rarte 0ahnfs~rolt
-~ -LLOI 4ae -.7mt~brpul s~6 r Y~lbl6~



A an a
r1 bs VA6 #IhTbU9Odd


~AM *WT15 tj tAoX
=M NA gii'fa


A


I