<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00713
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 13, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00713

Full Text
5emO Aanee.-N* 41209


Port-au-Prince (HaIU)


Jeudi, 13 Novembre 102


Tc>%xx.r-alx Qvtactldlcse=, Co40amerc=1 ei d'AimrsAces

C14tRAQ JIT,--- DIRECTEUR-PROPRI.TAIR'


LE NUMiRO 5 CITIMSt P i-t, M.Is G1OURDE

Adresser les communications ap~ bureaux du journal,.angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
"- "II ]-i- i- II I- I- II I= 1-,. III I- I I IIII


CQURS DE BOURSE
_AlatLCAr N ............ o 140 */


Cosolidis 12 O/o

Consolids 6 /.o


escp. or 48 0/.
(avec intitets dus)

(avec'int&Wts'dus)


Titrgs Bi us............. 33 /2 /o
'' Roses............. 27 */o

Ncusprionsnos abonnds de
oQus aviser de la moindre ir-
r6uularite dans la premise quo-
tidienne de leurs numnros,
afin qu'il y- soit de suite re-
m6di6.

COMLPASH N E ARCA ISE
DES CABLES TELIGRAPHIQBlES
MONOPOL-E du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)
March du HAvre
Caf d'Haiti .... Frs. 40.50
Caf Porto Cabello 39.
Cacao d'Haiti. .. 5 5-605
Camp~che (Buches).. 5.30
S (racines) .-. 5,15
PAais.--Rente 3 o'. 99.70
"WASHINTON 11.- Le secrltaire d'.E
tat, I. Hay, en un entretien avec lec
I"nateur Cullom, prisi'enit de.-4a-ern-
mission sealori,;l| les relations teran-
SI~.et 1vec le s.itellir N ,lp.,, ino-
-ue mtnorit l;l lls la ineme com-
sion; 0 i. iscite6 lia qli"eiou du
Dfi*de p, nama. Le sew't6,i,.1! :1 ( -1
c r6que les iegociatiois relatives aii
Projet.de traitl6 vec le Gouverneiment
.kIb"i Pprog~l 1ss;ient de la nimanire
i tdl sau f;Etsalie et qe ce Iraitld
4Olmiraitaux Etals -Unistous lets rlois
IhlSr a lu co"is'ruc i),nd'uii conul
'ItM s l'islhme le Panuma. Los
ationo0rs st i Lien progress dIIIS
w11h Mrs temps, quqe secrdiaire
I.ret Mr Conch1,1 le minielFe .colo-


piations et qun'i resterp bieun peu de I'empire et qu'ilne potirrait plus comp-
chosess a fire pour concliure la conven- ter dor6navant sur les paysans s'il per-
oio,.- On peut affirmer que les ntgo- sistait dans sa politique aurlophile.
Scialeurs colombierns n'ont soulevd au- L'orateur a ajoutl : Nous maudis-
cune diffietCltt-qi soil insurmountable sons le jour oh I'empereur a debarque
et quo ionr pent bien laborer un trait en Angleterre! --- A cts mots. le
JlUi soit A J; fois fort acceptable pour docteur H'lmh, directeur de la ligue a-
Jesg 4* -arAuie contritcantes et con- graire, qui devait prononcer un dis-
fornne I'esprit de la loi Spoonel. ours, s'est level et a quittd Ja sallc du
PARIS 1.- Le Gouvernement a pu- pongres.
lid iin livre jaune sur les negocintiouns VIENNEIK i..- Des scenes tumultu-
qui nFin pricdl6 la convention franco- uses, causes par la discussion des
Isiamoise, signe Ie 7 Octolre. Cette. bagarres 6lectorides dans le Favoriten,
convention dlelimitait les. frontibres et district de cette -ille le, 7 Novembre,
regl.it les qffestionspendaiites entre ,ot eu lieu aujourd'hui au Reichsrath.
les deu\ (Gonvernemnents. PARIS 11. L'universitd de Paris a
Les documents rendus publics-ia- accept l'olfre fi:e par M. Robert Le-
ourd'huii, no r6velent ;aucun fait nou- baudy, de la -cr6ation de bourses.en
yeau, minis montrent gie les relations faveur desetudiants francais qui serint
entire l,, France et le Siam etaielt de- envoys dans les universities ambri-
ve yesjlles ql 'nle rupture etait inll-, aines.
vitab el si es nRgociations qui duraient PARIS 1.- A Bourdai aujourd'hui,
deptis plu'sieuI s ainnees he :s'etaient 'M Augiers a abaisse fe record duaniile
pas tFerfindes par Iassigniture idu trai- len automobile au temps fantastique,4e
ti en question. 47 seconds. Cette vitesse, si elle
PARIS f1. -- Le budget naval de 1903 'tait maintenue, represenLerait 78 iii)-
qui a etd publiW aujoird'hli est. de les A I'heetre. -
:100.000 francs moiimre qu4l celui de LuAL ( Pdrou) 11. Les depchles+
I'antaie derniere. 17.000.000 de O francs '-evues aujourd'hui de la Pay (Bolivia)
sonf attribuds des travaux sur dif- pcotirment que, le .ouverllnment dr
ftrenle. hasses navafes. cetteRepublique a-declare la Bolivie en
PARIS 11. Les efforts dur comitt itat de siege saiedli dernier., --- Le
natiii;nfd es mineurs pour amener une bruit court que cette measure seriit
grave gn6rrale desmltres corps de ni:,- die au fuait quie leas Boliviens ont 'e6
tiers- -re reucontrent ;tuicn suecse; ba-ttus h Acre par'les rCvolutioinanires
Jes chefs de la gr6ve dissent que cet Ot A la presence des troupes peruieiri-
appel -t dd lance trop tard et qtuil air- es su:- la Tr iiere.
ruiit-ilr-prtdeler I;t soimission I'ar. ROUENT.-- Le chateau d'Eu, habi-
.44age-e-de iemandes des mineuis. la ont dI uiuc- dOr1eans, est eii fe, et
SMADR, 11. Le. roi Alphalise a est meniace.d'ua e destruction comple-
4 g-i Le"Jatea n u Il couileut .uue.col-
abinet Pt Inii aou caro blniche to-"bieoin contuule de portraits histo
ce'sujet. On craoilt due le gsrnraI Wey- rique.
ler oL econ.ervera pits Io nliliisor a. l r MADI\""t 12. Le due de Tetuah .t
la guerre --- Mr. S;agussta s'elforce d'in- m-aedal Lopez Dominue bout re-
tro'luire dans le Iouve.u Ctabiietill luss .d'ailter M. S~gasta a lirmner un
idmelnt plus democriatiquie que celui cabinet liberal.
qui se trouvait dans le m;..islirerd- M. b.^aasLaa el recau par Ie roi cet
c~ de tt. l apres rmdi; il espere, avec le ccoiicors
cLe gdnral.W-y Weyi trdci.re aujor:- pe ML R6mero Robledo, f former ; ti
l'lhui :. aJe suis ia l; dispoIsilio ldoe Mr. nI Eouea abit "et -:
S,a^;ist;i. Je noe m'oppOsrai a aucu re Naw-YORK 12 --- Le marchle' finan-
slut;ion;. Je l a "tl ppestioul cier est trBes ouvemente depuis trols
siSi.N I i.-- o A ioccan d u i oors; fortatesp culatious de la btisso.
cent cor.gtis dl la ligue pi.ys.rurie Rouz,' --'.: L' mcendie, signa.tlfe
.ivarroise, tenn A Wuzboutrg Mlein- matili< a detruit, le chateau d( wu "
riing'a dcil'ti qure Ibmperetir (uit- le Ine t tHe dle tiu Oupelle et 'es eolld-
.)a~ pe tait I'homne le plus'destk de iion. uaritic es- oa p treat sare vd.
1 .*-" .,.' *' ,' "* t i". : -. -,- ^..


ZC~aaol--r-


'' C ~'1'__~I~.-- ,-~;s~.- ;i~--p-,.


" mc--




C 1)r.I) r~~i~wf~j-Jt'


,.%SS-.- -- -. .-.--- .^. ..^. ^- ^ .-^ W ^


: \ aAjimL ^

S Lea Faux Mollets
Seraphine trotte menu,
Car il pleur et la boue est rude..
Son bas de jambe bien venu,
Presage une belle amplitude!..
Voill qu'au tournant d'un ilet,
Bibi-Lolo volt Seraphine
Dont la silhouette lui plait.
Or, son coup d'oel expert deine
Qu'il vient,- de par le dieu hasard!--
De rencontrel, sans aucun doute,
Celle qui sera sans retard,
La co-npagnonne de la route
Qu'en ce monde nous fournissons.
. C.'e stvo"s dif-- qu-au maTiage,
Par ofi presque tous nous passons,
II va demander I'esclavage.
I me ftut raconter d'abord
.Que Seraphine, fille honnte
Des travers d6tient un record:
Elle vint ici-bas, bien faite,
Beau visage, brillants appas,
Port de reine, main adorable,
Petits pieds ; mais de nmollets, pas
Plus que n'en a pied de table !
Or, Seraplitn-e-e-voulant
Avoir des jambes de girafe,
SChez I'orthopediste Ballant,
$'en fut, et la, commit la gaffe
De vouloir faire redresser
Les torts de madame Narre --
Bibi-Lolo vent s'empresser
De terminer son venture.
SMonsieur le Maire a declare
Que c'est la fin de la seance
Et leur dit:--- aVous l'avez jure,
Donnez des enfanits -Tia Frfice ri.
On a fete le long du jour...
Le soir dans un bal de famille,
Parents, amis, vont tour A tour
Complimenter la jeure fille.
'Minuit C'est le moment psycho-
Logique !- Ici, sur ma parole,
Je ne puis me faire l'echo
Qae d'une facon benevole,
Du scandal qui s'est prodrr_ .-
On est rentres depuis une heure...
Voi-t qu' effroyable bruit ,
Emplit tJut-A-coup la demeure
Ou s'abritenr-nos deux 6poux. -
On entend une voix qui dame:
*Madame, retournez chez vous,
Cr v-r conde dite-est--inf&me ------..
Vous m'avez pris dans vos filets,
C'est ignoble, c'est un 'blispheme
Car vous n'avez pas les mollets
Sensationnels que mon coeur aime
Remettez vos bas de... cotton !
Preste, filez chez votre mere,
- Et de votre tour de baton*
Vous porterez la leine am6ee ,
Effectivement le mari,
Aussi t6tu qu'homne sans force,
Fait valoir qu'il erait marri,'
Et ra finit par un divorce,!
i nes flAUes, jeunes garos,., ...,
Ne vous aiunez pas pour~-rT fme ;,
Maisbikea par c le ccurs Is faonps,
Car la 4i~fence.est 6norme;

-f sur..terre p ous. ec ....
-* "mat


10VELwBs DITRSv S

Change
Le taux.de I'or s'est ratfermi depuis
hier. II a itr fair quelques atHiires ce
martin, a 139 "''o mais depuis ce midi, le
change est i 140 "/..
Nouvelle sensationnelle
Depuis hiier soir le bruit courait que
Mr Ch. Dennery, conseiller au departe-
meit des finances er du .commerce,aurait
donned sa demi-ssion.
Ce main, loin d'trre dLmentie, Ia nou-
velle s'est confirmne. On dit que le
mobile de cette admission serait a la fati-
gue et les ennuis du pouvoir 1.
Cette nouvelle n'et pas seulement
sensationnelle; elle est surrout grave,-
s I'on sone que sur-les trois autres Mem-
bres du G(ouernement provisoire, le Ge-
neral J. Sr-Fort Colin est en perinis et le
General Nord .lexis absent de la Capi-
tale.
'Suspensions
Par arrt6sd d department de l'Intre
rieur, les Conseils Communaux de ort-
de-Paix et de Limbe ont ete suspendus,
par suite de la admission de la majority
de leurs membres.
Des Commissions ont eet nommees
pour gerer cescommunesjusqu'au to jan-
vier prochain, composees pour Limb6,des.
citoyens Ambroise Joseph, president,
S.iintimns Gratia et Cleonis Charles Lau-
rent, membres;-- pour Port-de-Paix, des
citoyensB-arntab6 Noel, president, Lebrun
Jacques ept8 en Ikrtornier, membres.
Le GAri6ral Nord
La a Presse ) de ce martin announce:
SNos derniires informations nous per-
mettent d'affirmer que, depuis avant-hier,
1'avant-garde du general Nord, coDnposee-
de trois division., a quitt6 les Goaaives
pour Saint-Marc.
( La cavalerie du generalNord est com-
posee de 5oo homes et reffectif de
'infanterie est de 8.000.
a Le gros -de l'arm6e cuittera aujour-
d'hui on demain et nous pouvons esperer
que luni, au plus I l I .I
a-fera l Capae opor rassu-
rer les familles-cnntrp 1'tnt d'narchie
qui y regneb.
...Ghambre des D6put6.
Pas de seance encore hier.
II y avait bien le quorum :.65 presen-
ces; mnais le president de l'assemblec a
decltr qu'il y avait niinorit6, puisqu'il
ne constatait dans I'enceinte que 48 de-
pu:Cs deji vatid6s.
C'etait I'affirmation de la theorie de
lundi.' De nouveau le depute David
Jeannot a proteste,mais toujours en vain.
.| Couri-
Hier, alors que nous achevions le ti-
rage du iournial, nous apprenioniqu'il y
avait grand a couri a eh ville.
.- Ppurquoi ? Tlou'i series de ver-'
Sions ondt et~ donie'es.-.Voici ci ie te 'di
tla FT ess : ., : '. ."
;* .,Tors.c~ .gralTlide ti, l iciar .
prrvoqaP que r .F'artCSatntii N o-;
lonaire dI u eneralTizan, nomm e-
z ed


ISbZ.. illfi~ l"D Is's th wror: I


lamsp ,nera 1 ,l
SuGuerricr sequel C
nlevi de 1 C6.z
lcI t.c..

Guerrier et charge le general DuperM~
h '*.t.' llrjl1r.- PFVY 6.iter tout cw
flit, 'accompagner le volonatire a
Bureau central de la Police.
S.A, rtrr~ iur le pont des Grand'rm -
Bonne-foi.ils. xre.contrreut Ik.. l
St-Fort Colin qui descendait au Bor
mer,l la tted'unesoainrtaine d'homma.
E 4rbifit')a frce arm&eeJ.A tl
pit la fuite et entat. i la Chancelleri
Frangaise.
a Le general St-Fort Colin, coritdbi
sa marcle,.alla au Fort Lamw i
fur requ pa re general Emmanuel Thbea
a D ,q.J ilrelpvoya les homanwrpi
I'acconpAgnairet, et s'en fti, via-
gn6 de Thezan, au Bel-Air, puis cbezk
President dur Gouvernement provit~re.i
Cette banale histoire qui..su~i
.tre la seule cause du a couri, donne
idee de l'etat d'Ame de Port-au-Prince .
Echo de Port-de-Pail
Nousiisons dnske-4Messager duNord.
Ouest,,Nodu IoNovembre,les roisinfi;
miations suivantes: I,
*Le general Bottex, d'ordre duAlii-
tre de la guerre, se rendait au M6ee ac
sa division. A peine arrive i Jean-KaW,
il requt le contre-ordre de rebrout6
chemin poor rentrer au Cap. Le gi*',
Auguste'Piquion; qui etait ici, a le4h
march pour. le Cap aussi, samedi A kis
heures du martin. Done, des trois gw-
raux delegues dans le Nord-Ouesti i-
nous reste-que-e-gntral Jadotte aOrEtlr
fort contingent d'hommes.

aFerdinand Pascal Elie et Lalaifrnat
encore au consult allemand. Ils s'cipbu
queranir-nous dit-on, demain sur le so-
mer norwegien a Dagny 1, actuelement
en rade.

aSont d6poses en ;rison d'ordre sl
rieur : Mr Condillac Jean-Jacques.
Tiphaine, Simeor0 Lobo, Nathaat"'
phaine, Salnave Saint-Aude, Arthal*BW
dtienne St-
mon et Geoges L tbn--Ce d er
es. gmrche de-rtaine autortte, a
mi-s en liberrt provirsoiremeit.- ,
Qutrain du Jour ..
On demand un ionTe'phin2U_;r-
-Pourquoi ?--Pour gerer des fioaes
Avec toutes-les pr6voyances
D'un coffre-foxt... agonisantli...
Dernibre heure
D'apreh dernires il'asormait
paraitrait que la ddiinisioa
Deanery n'aurait pas di a
Ses deux colhltues d Port-la-
lui auraient fait saroir qu'
ComildCenfral lqui s nommd nr
brew du Gowtereemient pr ou
qu'actnureie nt ie GouveraieiM *
enMrinoritd fapas-qvild16
cepterc ette eddhiPAIrois .
ci^ecsdtwEl.-
u,'1r~f






h ---" ,


JGOJ~R L T.--d '-R fc dre,
W. Bendoi, A. fiob{ A .cil ire, Dc-
---optt~rt Wlouc^n E., Jt'u. Mullien,
A.Mich 1 i ra Jt aiE-. a-
portn, Lascse, TimoLiye;, Du tvl E-
no Ldm9pbe, F. Soj.otu# Dio'pie,
,j -1i, Mmes Cameau, Duplariy,.jMla
imce, L. Parisien, Marceti'. -
'Pelit:-Godw.- MM. Benoit Coriolan,
EuilAlien, N. Benoit, Vaval,'-Liao-
rest, Kanmpmeyer; Mmes Laforesi, bub6,
f sJaSens. ,
En transit pour L'Eujop:.- Nico-
las Arias,M#dina, Giffone Andnio, Chra-
mico Angelo, Bap. Michire, Joseph Ri-
boul et son fils. ;- J
CO main est entr6 It steamer liallan-
dk&s w Prins der Nederlander vepant de
SAint Marc ivec les passaeers suivant s:,
MM. F. Hanann, A. Sada,. Daumner,
BoliC, S. Vard. depuit A. Dalencour,.
et A. Durand, Nicolas, A. Semis, Th6o-
phile, Debot.
"--Le steamer .Prin" der Nederlander,
quitter remain pour Petit-GoAve, Cayes,
et Jacmel.
i, Bonne R6compense .
Une bonne recompense est promise
- telaui-u-rapportera aux berQuz du
journal, un paquet de petites clefs perdu
sur le parcours du Champ-de-Mars.
u-- aUtin Mortuaire
(12 Novembre) .


Edgard Blain
Celestin Bellet
Thimagene Blain
Sinus Sydney


6 ani
47 ans
6 ans
H6pital


Notre sieur WIEBKE de retour
de son voyage et ayant rcprislit
gestion de nos aflaires, la procu-
ration donn('e A M. H. PAPE cesse.
Port-au-Prince, 31 Ociobre 1902.
RODEWALDT &Co
I


Line CamneraiO


Le steamer LAUEMBUNmUW a
_Auit New-York samedi 8 cou-
rant pQUr \e, api-TnietnwA.
port,o0 ii est atlendu sameii ro-'
chain 15 d courant.
Port-au-Prince, 12 Nbre 190,.
P HERRMANN & Ci Agents8.


-- 4



8age goJk1.-L et Il-O.
Yes, 16: 4L
% .


d


Se troikscen t96neec de

i CharhRoi Ie t ere
S* .Sl. -N ^'Cft'stlle
Aux. neilevlr's, conditions
Sadresser a'u uTeau it Jdidrnal.
|D- Franc i c ,

P.li ^ l .
Annonc-Tqu' i doitpartirpourtes
Etats-Unis vers.la fn du mois de
Novernbre; en consequence, ceux
qdiiatairAienl besolnde ses servi-
aces, sont pries de ne pas tarder a;
le.voir, angle des rues',Roux et
Republicaine.
|-~--


Rhm'w de lEtoile
Barbancourt & C .

Le Commerce et le public sont
advises que depuis le ler Septem-
bre, Mr VICTon fils, d'un com-
mun accord, n'est plus charge de
note dpo61 de Rhum, rie des
Csars No 7.
Nots1assurons i nos anciens
t nnlmhreiix clients. au'ils seront


i - 9
coromne toujours 'objet de notre
p'Iu vive attention t trouveront
A leurs choix, ce rhum tonique, si
r tnitf nnr tnIs "Is Ponna: i lSSulIrS


i An tlif' Bitters
de reunmmdec univirselle, prSpard pir
les seurs fabricants D' J. G. B.
SIEGER m & FILS.
A obtlen.Ja plus hautel distinction aux
expositidins de Lordres 1862, Paris
I,18i7, Vieana 1803, Sydney 1879, Mel-
!bourne 1881,1 Noiyelle-.Zlapdd 1882,
_New-Ywrk 1B82 Aisst-arduam 883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orlans 1886,
;. Londres 1886, St-John (Cainada) 1890,
Jamaiq ue 1891, Kimbieley (Afriquedu
!.Sud)892, Chicago 1893, Bordeaux
I1893, Bruxelles 1897 et derni6rement
la MAdaille d'or aux Expositions de
i Paris 1900 et Bufalo 1901.
C. Ce Bitter peut etre pris pur ou me-
lang softavec unspi'ritueux ou de I'eau
Ssucrde, de la limonade ou lesoda squash;
'il est indispensable p6ur fire un bon
:cocktail,un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C,
SAgcnts-G6neraux pour les Indes Occidentales,
OrroBIEBER & C, Agenls pour Haiti.


0 c

0 J 40)1Z
C= i;6,)


V
V
J:
?


_r"
P= ~


0
P.Q
7z


de bon gol-.-S'adresser Na MAR CQ
BARBANCOURT& G NCMARCQ
Rue du Quai, N- 31. Marchand-Tailleur
annonce a ses snombreux clients tant a
.... lHa i Port-aui-Prince -qu'~ Jrmie, qu'il a
--,P,,jU fP. n di Utransfer6 completemerit sa maison de
Sla Rue Traversiere au No 101 deia lie
Eaer'onfL v j'B "i^ k i du Centre;--qu'nn couipcur qu'il a faith
mprnt do sp.ecialement veiir d'Europe garantit
One ., R iparlittuo tous ~s es cIienIs i-metesplus-diliciles
a- inae--nmFlia i-oh--- -un-e'-coupe modernf-er- Ttreftswgnate-
neur d'informer les inltressis qqu'ils De plus il a le plaisir aiissi de leur an-
peuvent a parlir lde"ce lwr, toucher a noncer quLil vient d'ouvRiR UNESUC-
ses guichets une -diximme rdparlitionl CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLACI
de trois pour ceit (3 */o) sur le capi- D'ARMES.
tal et de un pour cent (1 /.) intdrtls Complet veston sans gil.et $ 28
di tlern 8S1 Octobre 9002, contre re- -' avec gilet 33
gas et-sur pregentati0n des Bons. Pantalon 9
Por, u-)r~ej 10 Novembre 1902. Pour les complete jaquette, redingote,
'- ".. _-_. -.... o- I- habit ounautre command, ii les prie de
ien vouloir s'adresser on a lui ici on
a son representant a Jdremie, les assu-
raut-d'avance qu'ils seront. satisfaits.
.. IGrand assortment d'etolfes nouvel-
-... .. ... leme8.arrivees.- Grande fabrique.do
t7,~- iffi ij) h'casqutes tet de kdpis qn touw genres.
Sf IGrarid stock de ci wa.mea. .o,,o-
Il ectpnns .vestop 'et panaons a bon


_vI I I I


I I I I


-LuP 15~-VU -~ cr~r- ~ -----


r
i





r
L


I










AVIS.
Docteur Bourjolly
75, Rue Eugase Bourjolly 75.
Consultations: 7 a 9 heures du matin
3 1 5 heures du soir.

AVIS IMPORTANT!..

Les soussignes annoncent A
leurs clients qu'ils entreprennent
la reparation des Glaces Ta-
cihees.
Ce rcueils
Ayant toujours un assortment
varied de decorations, nous som-
ines ai mmre de fournir des cer-
cueils en acajou, Decords a l'ext6-
vieur et Capitonnis a l'int.rieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Itne du Magasin de I'Elat, 64.
La Nuit et les Jours de FMte,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M, ALF. STARK,RUe du Port, 54.
Mr. FL:ECHIEu HUSSON, Rue des
Ctsars No 125, prWs de la Rue du
Reservoir.

BOIS E CONSTRUCTION

Grand d6p6t situe surle quai,en face
ta maison Guyot, a proximity du wharf
,ie cabotage.
SaUilite pour lesexpdditions de la Cdte.
Aissantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
ssorLitment complete de S;:p et Pitch-
t'n le toutes dimension. -- -
2 suTr-rr---
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 sur-5- 3 suri__
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.


Planches pitch-pin prdpa
Planches pr plancher
at C
S I dins
( pr palissades, cloisons
Planches I C


a -- a
pitch-pin brutes
a t


Planches
<
- -


3


C a _. 4
Planchke Sap prepaes
c a brutes

Planches pour plafond
avec rainure au milieu


rees:
1 1/4 sur 4
1 1/4 sur 8
1 sur 8
1 sur 12
4 sur 5
-1 sur g
1 sur 12
1/4 sur 12
1/2 sur 12
2 sur 12
4 sur 12
1 sur 12
1 sur 13
1 slr 16
1/2 sur 8


CHOeOIATgi H AIIAI ENINE

Paul Cesvet,
8, Rue AmBricaine, 8.
Cbocolat A la Vanille
& P. Une Gourde la iivrr.
Grros et ED6tail

LA MEILLEURi-M
i i U E LE U ATi ] 1
-PURGATIVE

L'EAu MINtRALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RECOP.SrTTUANTE DI

POUGUES S-LEGER
est soiuv raine et sans rivale dans le
Traitement des affections des Voies
S_ digsttves, du Foie,
Voies urinairea, la GoaUee DiabAte, r'Ane6mi
Quatre si6cles de succbsl
Vento 4n atre chess B. PAPE & C*


Nestor Fell
lMaltre-Tatlleug. :a;
46, 0R nme-eFoi,

Revenue de son voyage, a
ses nombreux clients qu'il ad
leur disposition et qu'il promet,
par le pusse, le meilletr soin t'
promptitude dans I'excutiont
vaux qui lui seront confids.

LEVICO I.

L'eau ininerale naturelle ferro-.
c.Ile Il onnii des irsult ts Ui ir
dans routes les maladies vini Bo
siir une naufvaisecomp'oiition
A ndmie, Chlorose, Scro/l'les, w
Id drale Itc :--da-toutes lesnm
ile Li peau, dans lescisR de fitevr
ntilletles, Ina aria ; dans lea
,iu.see efiiminin.__ lais tous lea
indigestions chro uques, etc, t
DEPOT: PolLMANx:


Imprimerie H. CHAUVET & C,

Angle des rues Americaine et du Fort-J

Travaux typographiques en tous genre

Carries de Visite ~ la minute!

Faire-part de Fiangailles et Mariage
Billets d'Enterrement j

Traites,- Carnets a souches,- Prospe,
Brochurcs,-Journaux, etc. 1
I


SIJ' or GrOUT ArP ~TE -CImo*N~ ATON PARPA','
TOUX RH.'T33 lfiN.HITES E I
SliFLUE.ZA AFF~CTtOAS DE POUlIO S-l
SRUO r6publlcolno. nO '2!. PORT ATU PitINCE. HAITI. I.T LI' rH-r "

S/m~'^^WEiii'F"BvP^iir~'^ryfTTnb ''^'PI^'^ **'*


YVarces, i6arrhoidss larilocile, Phl6bites, OEdda
chroNiques, locident du Retour d 'A Flar0sio
tde fdt lS.lit d, et eap qui ee u at ,S i" o sltquilt
Im seiA "d felfllo ouib 4"aveee d tj l cm u
0n1Uu0, (A e at jnutement enn. dkr6 par lea m6dens i g .
Aamtlbaog'rt4j3m. Doan: Un verqt iqpezur on COu$4e, riam r1.
UL WLACON A -= 'tnOtAUc
P. 1.50 pfl 1U0sTAV


PELOUX &Co I


Il,l-fin-;---*----- ~C