<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00712
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 12, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00712

Full Text
gsue ~nee-- No 12ft


Le. Nou vellis te

Journal .QuotXicien, Corriiierciral et ci'AArnonces

CH-RAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRitTAIRE


LE NUMRO CENTIMES A1 bonnoment pour P4partement... .I.20
,5 9 Etranger 1.50


PARMOIS 1


GOURDE


Adresser les communications a-u-ixbreaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
j_


COURSE DE BOURSE
OR AMERICAIN ..........G 137 0%*
Consolids 12 %/o escpt. or 48 */o
(avec inthr&ts dus)
Consolidis 6 / 39 9/
(avec intkrcts dus )
Titres Bleus............ ( 33 r/2 */o


SRutes.............(


27 */o


40OMPA01IE FRANCHISE
ES CABLES TELEGRAPHIQUiES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)
March du HAvre
Cafe d'Haiti . Frs. 40.50
Cafe Porto Cabello a 39.
Cacao d'Haiti ... a 54-65
Campeche (Buches) .5.30
S (r cies) 5.15
PARIs.---Rente 3 o,.' 99.70
LosnERs 10.- Arrjonrd'hui, pour la
premiere fois (;ias l'histoire de Lon-
dres, le coritge (lu lord M;lire a trti-
verse la rue pen aristccrltiq ie de Pet-
ticoat L;ace, aui cwiur du GlieLtn, en
*reconuaiss;i.ce de la descendance ju-i
ve du nouveau lord MA.ire, Sir Marcus
Sainuel..-- Tout le Londres juira )pr-
Liculereiment cdlbr,.d cet dvuetp,
et les plus p;aIvres habitants de White.
Chapel et de Houitndsditch otit restoy
aux ru is ele li.rs1 correlirioiniirMA, nl, i


t&A IAYE 10 Ut 1.cluum~ 5fcr'~te
Adu lratite UiuSlo,-llftim;uiu a est rel tive A
l~cquisirioli iidS cou*)ties plorugi;ises
dans I'Afi1qjue di Sod. Cele
clause, I'Allenagne, acquerrua la parite
nord des posSssuo 11q pdru.juie jutS-
quB Deir'-, taildis qe I'A-i'glelertic
.gremil,-.1 le reS~ant, aussi bien 0 qije la
aie de Del.,,Zoa et Lwirrenc~o 111 qnl ez.
LON S10. -Le Rdv. J. AI.1iaco&a,
'Iaeroijule, acconqwpund des rleprdseuu-
taits ofciels des auutorilds iuuvales et
It'" est parti eiLballonude DoN
jilas (Ie do MAla) cet uipiia-a, dj diflns
nion lie traverse,: le jjgiwl .iu
-1;* bt -,mt- cod.pmw uni ftr. #4 dixoile
4100e owde pouOUCir anuper. A direb-


tion. La canotini6re .Renard# suit le
ballon pour lui porter secours en cas
Ile nicesaitd.--r L'adronaute est part
dan.s la directiorrdu-n-ord-est.
LONDRES 1I.- On a recu ici li non-
velle que Mr. B.con a atterri daus le-
Dumfriesshire (Ecosse).
SADnRIHAM. 10.--- Le roi et I'empe-
reutiiiit passe aujourd'hui une joun-
ude tranquille; its out assist au diner
domin par le roi aux ouvriers de son
domaine, pour cildbrer soi anniver-
saire.-- Le roi Edouard, en invitant
les assistantsjaLboire la sant de e'emn-
perenr d'Altemainne, a exprim6 1'es-
Ipoir de le revoir souvent A Sandriin-
glum.--- L'empereur n'apas repondu,
muis a acquiescd en souriunt.--_. -
BERLIN 10. Le ministry de la ma-
rinea decide de meltre en service,sur
la c6te du Pacilique de 1'Amruique du
NohLeta du Sud, plusieurs croiseurs,
quand les navires qu'on est en train de
completer deviendront disponibles.
L'escadre du Pacifique sera 6tablie
d'une fagon permanent, non dans un
but special, mains conrormfment aux
dispositions generales navalfs.- C(om-
me l'escadrede I'Athlatique amdricaine,
elle n'uai'r pas de-base-fixe. Les na-
virps.seront simplenment envoys daus
les diff4rents ports suivant necessity.
MAItAOURNE 10. Le paquebot ain-
glais Elingarine a, allant de Sydney
( Nouvelle Gt.lesd4tu Sud- -,Anckland,
a fait naiifr;ge sun les iles des Trois
1ut.- S Lur les personuios qui so trou
vaient i bo;rd 40 out 6te sauvees et
96 ouit p :r i.
..> in T i *. r.(,wip p de i n-


road ) sont arrives ici, avant fait tout
le voyage par chemin de fer, depuis
Santa-Clara. Celte voie qui vient d'etre
termine, relie par chemin de for San-
tingo et la Havane.
ONDRES 11. Les g6nDraux boers
Botha et Delarey out eu une entrevue
privee, ce malin, avec le secr6taire des
colonies, M. Chamberlain. I!s discute-
rent la condition des Boers daas I'Afri-
q&ie du sud et les moyens necessaires
pour 1'ameliorer.
MEXICO 11.- Le bruit circuleque le
-esident-lorfirio Diaz ;abandoinneri
le pouvoir le premier Janvier; ii aurait
pour successeir M. Jose Yves Liman-
tour, ministry ,dhs finances.
BRUXELLES 1.- On announce que le
roi Leopold, dantla femime Marie lHen-
riette est more il y a moins d'un mnois,
est str le point de contractor secrete-
tnetut un marriage morganatique.
NEW-YORK 1. L'inauguratief-de
la nouvelle "chambre de cornmerce
ambricaine a eu lieu aujourd'hui; les
chambres de commerce friancais de Pa-
ris, Lyon, Reims, y sont reprdsentces.


TRIBUNE PUB IQUE
.. Port-au-Prince, r Novembre 1902.
Lettre Ouverte
A MONSIEUR RAOUL DETJEEN,
President dei .a Chambre des Dpm~i-----


MU ortrc Prfident '
--Je viens vou.---remercier d'avoir declare,
A)-n* i ie nner^ *i h r ra *r *Tg^ A


logne a (lit que Mi-.ieleed4aostaelf, le defeseur des druits de vos colligues et
piocuraleur gender;al du Saint Sinode de la souverainete populaire.
elRussie, qui s'at;iit f.it remarquierpar Cette declaration, jointe aux paroles si
sa polutiqii rCiclioinaire, a prnsente einpreintes de I'r;:chise que vous nous
sa dnwission au Tsar pour raisons de avez adressees lors de I entrevue tres r -
vieillesse. On dit qie le Tsar a ac- center que nous avon eue chez notre
ceptl sa dzmission,(lui comptera a da- sympathique amni G..:, a tres largement
ter du commnencemenmut lie la nouvelle concooru a me fae garder un silence ap-
aunde. Le come S:rge Schlrinetieif paremment contraire A-mes vraisinterkts:
a efdl dsign6 pour succ6der A M. Po- pUiaqu'il s'est agi,_dans les debazs d'hier,
bledonosself. Le correspondent de di la ,vrification des pouvoirs des d6pu-
I. t Gazette a A St Pltershl)ourg dit que tis retardataires. Dans cette entrevue que
les bruins de maladie du. Tsar et de la vous awz bien voulu, mon cher Pr6si-
Tsarine sont absolument sans flunde-. dent, d6clarer importance, vous nous
mnwit et que tous ,leux jouissent d'une avcz parle convince, nous vous avon; re-
parfaite saintl pond confiance. C'teait peut-etre votre
SANTIAGO DE CUBA 40. Plusieors droit; c'6titt s6rement notre devair.
des fonctionnaires du a Cental Rail- Aprksdese plicaiions r6ciproqusqu'on


~ ~~~ ~~~~-- ~~~-~~~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~-~~ ~


I If -i .1Ld %I 24;L .. .


Port-au-Prinoee (Halt~i)


Mercredl, 12 Novembre 1902








croyaii pr.p .c. C carter tout maintefidu,.; narchie qui semble dresser une tete t& ;,.bLo pbstlurej, s "ti re
routes privemions-; aprls vous-avoirdit L rifianfel Quoi,etprbsence des meres, des .eo 27 i/2,1 i s'attc j
aue les deput6s de I Artibonite n'6taient sce rs, des &pouses qui sc trouvent dan' ch~a r6partko ujIcs. j ,
pas des aventuriers en qu&ae de bruyants les angoisses, dans les transes, on parle- Chambre ds D6tA
exploits; que Iintention qu'on leur pre- rait d'ajourner, de retarder encore la mi- Aujourd'hui est jour de sDance.-
tait de vouloir donner un coup d'Etat en nute supreme de l'ordre et de la stability journal a La Presse a annonc hi.
faveur de Firmin ne pouvait etre qu'une pour tous! derniCre here, qu'on doit revenicj
Svkritable fantasmagorie don't eux seuls Non, non, cela ne se peta pas. Cela ne I'iocident de lundi et qu'on rocd .
faisaient les frais: j'avais esper6 que la se peut pas, parce que le d6sordre forme a verification des pouvoirs es
legende firministe n'empecherait pas I'en- un horrible contrate a I'hlrmonie gne- de l'Artibonite. "
tente necessaire,salutaire, qui doit exister rate qui existe dans le monde; cela ne Quatrain du Jour '
entire des homes qui d6tiennent du se peut pas parce que le Gouvernement Quatrain du Jour
people un mandate et qui ont, au mime provisoire ne peut itre que tTr heureux Cers Dput l eple souffle 'os
degr6, le d6sir de se vouer, de se consa- de conserve encore une motte de terre Le pays au bor du-osss,
de conserverVous cnr-u Abmurez ld passe
crer a I'ceuvre du salut de la Pattie deja ala race ethiopique. Vous crie :s m bjurez c le pasc
dans les affres de la mort. Nous savons bien,mon cher President, Pour de scs mux combler le gooffi
II nous est doux, malgr6 tout ce qu'on c,ue vous considered les deputies de l'Ar- Aux Gonalves '".
dit (ce qui n'est point pour nous rassu- ibonime come des ouvriers de l;a der- On nous informed que tout est.
rer), .iinousest doux de conserver- une nitre here; aussi, tris amicalement, je aux Gonaives ct que le GntraljNo
illusion, un espoir qui est, dans les gran- le reconnais, vous leur avez dit que c'e- Alexis doit embarquer sr le traptdw-
des tourmentes d'une nation, comme un tait leiariour d'&re-patienls. Nous est-il tique franCais, attend ii d'un mop a
baume sur les coeurs patriots, permis d'&tre patients quand nous savons a l'autre, le reste des refugies polit0i"
Loin de nous de vous en vouloir parce qu'une second de reai'd peut coOier qui se trouvent encore dans les cOss.l
que dans I'application que vous avez faite d'autre, couvettes de sanga t la. P.Rtrie; Le Conseiller 1 la Guerre pourraitkwi
e la loi, vous n'avez pas servi nos int~- pouvons-nou rets. saons avec qcrlle constance la R6publi- tale; mais hoinine m6thodiqtue,i
Nous sommes tres respectueux, mon que Etoile poursuit son but-d'imperia- auparavant continue I d&sarmer lesln-
cher President, des reglements que nous lisme ?... des dans les campagnes de I'Aribonite.'
-considerons comme I'Arche Sainte d'une Vous voudrez sirement, mon cher Dans ces conditions, il ne faudraktl.
assemble d6liberante. Pirsident, que d.ns la moisson du Sei- attendre son arrivee a Port-aeu-aice
Je serais done d6sol6 si l'impatience gneur il y ait des ouvriers -i c6i~ de vous; avant la semaine prochaine. .
que nous avons manifest6e de voir v&ri- vous %oudrez que l'ordre suicide A la APort-de-Paix
fier nos pouvoirs 6tait mal interpr&tee; licence et que le r'gne de la liberty re -On annonLe qte des arrestationoiot
si on y voyait autre chose que notre em- g;enienti6e p.ar la li arrive: libertas sub 6t operees a Port-de-Paix et Que phi-
pressement a prouver a nos mandants lege. sieurs membres du Corps judicuire 0~
qu'ils ont ea la main heureuse et que D'aucuns prerendent que pour certainres e6t d6poses en prison.
nous tenons, par notre enter devouement raisons politiques, no. puuvoirs ne se- On cite MM. Alix Tiphaine, Simnei
i la cause de la d6mocratie, a leur prou- ront pas vaid6,. Nousn'encroyons rien, Lolo, jues- au Tribunal Civil, et Mr
ver que nous ne sommes ni indifferents, parce que nuo-vons co-rfince dans la Natal Tiphaine, luge de paix.
ni insensibles a cette grande preuve de morality, dans le sens politique de nos On ajoute que Mr Lalaune, anfl
sympathie et d'estime qu'ils nous ont colleagues, ils ne peuvent vouloir que le membre du Gouvernement provisoire
donn6e. suffrage universal soit mutile. doyen du Tribunal Civil de Port-de-Pais,
Je vous ai dit, mon cher President, Nous n'en croyons rien enfin, parce est entr6 au consulate.
que j'etais revenue di:nage- vectdessen~- _que levainqueur est toujours tres heu- la Co
timents absolument .dsint6ress6s; je se- renx de trouver l'occasion demontrer-a Nous- -pena Compisir onatmrq
- --i_ s done heureux si, au debut de ma vie sagesse et sa moderation. Nous prenons plAisir A con S aio
politique qui est immaculie, il m'6tait D'ailleurs, peut-elle Jurer une ceuvre le cadavre du cheval don't n ious
donna de concourir avec vous et tous 'qui n'a pas pour base la justice ? Non! signal6 le d1p6t non loin de Ia Prisl,'
mes honorables coll6&ue. A la re6dification C'est ce qie comprit le vertueux Aris- 6 enlev6 ds hier prs-nidi;
de l'difice national, tide quand, .consult, par Tlihmistocle que le souci qu'a l'Admini sratiori
Al! je crains bien que le soleil du re' sur l'opportunit6 de brulei curtains vais- mutlnle de fatre son possible p
Janvier-t4ne se -pas aussi brilliant, se.ux de Xercs ancr&s d.ns un des ports utile aux contribuables.
aussi radieux que celui de 1804; le crains Jdela .i c rpoxdiT.: C-esertt-ne- Nous en profitons pour luis .
bien que des tombes-de- De-sa -.s isj eserait encore le nmaulvaistl du'pont 4
_-ChrisTophe et de Petion ne parte ce E ben, n ci Eler Presdeni. inva.- trouve au bas du chemnin
entendu jidis dans le temple de erusa. lidation de nos po'.voir,si du Seminaire. Lne --de
eAband nors d s -- sible se i ni p-ccs completement en ruines, sans
Abandonii-ea-or-d-es-dier-tgtlai- _-pue n-t~-oi s n -frnac~es- ue-k-alie _fe est motie
res, I- nation haitienne n'aura plus qu'l joindre a nos colleagues pour aider le Gou- rbeT Fpirat, on es
mousidr io bTL aratiol, on
mourir. vernement provisoire qui a fait appel I action, est urgent et necessaire
Loin de c616brer un Centenaire de notre patriotism, A sauver la Patrie. conseilleons,encasde ection,0p
--gloire, elle aura A se reprocher un inni- en maconncrie de pr..erence, 4 ,
S versaire de hon e et de decadence, votrelz n rore. mon cher President, plus solid et plus durable.
vensaire de honk et de decadence. vorre rris dnvau -coUl.gue. A Ii
C'est pour nous Wrgner cette hone, Annexe tranoats
c'est pour c6njirer cette decadence que' D. P. A. HONORI L'annexe trancais St.Domin
nous venons sincerement i vous.. -- part hier oir, avec les passagetn.
En politique, dit-on, it n'y a ni amitie, OUVai liter DIWR a ponur: :g s
ni haine : it n'y a que des devors. DI Er- r.i: MM. A
rmphrOUVELLES DVERSES- P rmi: MM. A. Cl55
C'est done i bien -remphr cs devoirs gn Ph.Marce, Ch. M
que nous devons nous 6vertner. gneus Th rirphil, C. Sm
-Certains individus peosem-,-4 est vrai, Change Asri n CTermopt, CSamu.
jqae nous sommes 4es pestif6r.s, bons A i Par suite d'une baisse de 3 franc,- dit- Paris'en Th Aesi's, N. Gilbc
4tre.e.voy6s au lazaret on, sur le cal, 'le Laux de Ior s'est'af- ponne.r,.G. Forestt.
.Quelest.nocre.;ripae~ pour ma. ,ar, fermi depuis hier. -: .. ,v La'-lldi -G es Iiatlla
j 4ppuZis 4Wc1,Ple ,',,, ,J. Les ,vendeurs sont rares,- meime Ai :vere, a-:.9. i 'u
V&. Wnesta. us pxyaz ru afod de moa ur e i "37 /o .le.r
Quoi, en presence de iydre de 'da- QLan; aux effects de I'Etat, ils sont ep toins Tijs:,.,kilbanf, Ct"|a





S-T-

Jop Tus, A11p J oa;OAE. Lif
,vaufil. Mauger, g- rawl X egrand,
F. Dufrinde; H. Blitnt.ef, San sanrcq
fil, E. Chassagne, A. AY E G. La;
raque, Mmes Filhon, A. elix, Pierre'
Noel, Miles Geirmi.in, C. Laviud, Juli4
Cave, Marie Jean, Erfestine, etc.
; a?ye:-- Emilas, C. de Angelis Hi
Lifchitz, Argentine Jacques et Mathilde
:Jacnel: -Fr&re Ignace.
Santo-Doningo: Jos6 GonzalKsCar'
ls Blanco. *-
Hdvrr: I. Kerisel, Em. Neuville-et
Eug. Hourdin. .- .. .
Steamer allemand
Le steamer allemand a Flandria est ar-
rivk ce matin, venant de New-York, aver
MM. A.Jaegerhuber, H..C. Staude et
.Stroiler. ,
C .e steamer laisse demain pour les ports
du Sasd.
SChroniqae Judictaire
Hier, le tribunal civil, en ses attribu;
lionscorrectionnelles, a rendu lejugemen
- ui-renvoie les dames Tacilia Jn-Pierro
et Victoria Dieuidonn -de la pr6ventioh
de.tol de dentelles au prejudice de la dai-
.ioe Euzelie Veyrier, pour insuffisancds
depreuves, et le sieur Lagojannis de Ia
-prvention de diffamation au prejudice
des dames Tacilia Jn-Pierre et Victoria
Dieudonnt.- Puis, le si6ge est lev.
Bulletin Mortuaire
( ro et I Novembre )
D"" Vve Marius fils 23 ans
Felicitr Hector, Dim E. Guiteau 29 ans
Stbastiani Breva 29 ans
Corvola Sierrette H6pital
AVIS IMPORTANT
Je, soussignee, iorne A la connaissance
du public en general et du commerce en
particulier, que je re suis nullement
responsible dts-actes et actions de M. Si-
ft~o LALLEMAND, ci-devant mon &poux,
devant lui intenter une action ei divorce.
Port-au-Prince, 12 Novembre 1902.
ANGLE BLAISE


Ligne Cameron

L:I steamer. i LAUENBUof l a
-quitt* New-York samedi 8 cou-
rant pour le Cap-HateL n pt notre


FV~u 11 P-st aftendu s~amedi pro-
chain 15 du courant.

:T --u-Prine, 12 NbreA9O'A.
i HjEtMANN & OI Age-g.,





I"i$Mdii,'prenajn freL~ eLDs-


IVENDRE

SEntre deux cents
ct trols cents tones de
rci 1


unarnon ae terre
Sorte New-Castle,
Anx meilleures conditions
S'adresser au bureau du Journal.
JU__ ..

Dr Frank Paddock,
Denlisle Aumrle'ai,, 2
Annonce qu' ndoitparir pourles
Etats-Unis vers la fin du mois de
Novembre; en consequence, ceux
qui auraient besoin de ses servi-
ces, sont pri6s de ne pas larder a
le voir, angle des rues Roux et
RWpublicaine.


Rliium de l'Etoile
Barbancourt & C

Le Commerce et le public sont
avises que depuis le ler Septem-
bre, Mr VicTOR fils, d'un corn-
inun accord, n'est plus charge de
notre dep6t de Rhum, rue des
%sars N 7.
Wqtis assurons Ai nos anciens
et noinbreux clients, qu'ils seront
come toujours 1'objet de notre
plus vive attention et trouveront i
a leurs choix, ce rhum tonique, si
r~pute par lous les copnaisseurs
de bon got.- S'adresser A
BARBANCOURT & 0CC
Rue du Quai, N 31t
Ihn B -----------i-lo ti
TA FI- agftnla AT011ill


Emprnnl du 5 Drembre 1901.
0""8 Rpartition
-La, ,Bmqu N.,innaie fl1 i-Lii a I11on-_
neur d'iniforrer les inilet-ieds qt,'ils
peuven it parlir de co jon.', louclier a
ses .guichets une dixieme rdi'arlition ,
de trois pour cent (3 0/n) sIrI le capi-
tal et de un pour cent (1 "/.) intereLts
duler au 31 Octobre 190-2, conlre re-j.
cns et sur presentation des Bons.
Port-au-1'rince, 10 Novembre 1902.


Angostura Bitters
renomnle tfniverselle, prpard par
les seuls fabricants Dr J. G. B.
SIEGER & FILS.


; ;


S
I,


o ~

>0, I







-99
r,-_2
CLZy h


N. MAR C U
Marchand-Tailleur
announce a ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a Jerremie, qu'il a
transfdrH completement sa- maison de
la Rue Travmesi-re a- N-101 de-la Rue
du Centre;-qu'iin coupeur qn'il a faith
specinlImenrvei"ir dl'lt rope gaiatitit i a
tous-Tr cierins rnm e les plus dilliciles
line coupe modelrte l et tI r o- Aut
De plusiil a le plaisir aussi de leuran- .
noncer qu'il vient d'ouvRR UNE SUC-
CURSALE A JRL.-1MIE SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complex veston sans gilet $ 28
U avec gilet 433
Pantalon 9
Pour les complels jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bien Vouloir s'adresser ou i lui ici on
A son representant A Jdremie, les assaW
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'etoffes nouvel-
lement arrivees.- Grande fabrique de
easQuettes et 4de k4pis en touP.genres.
-Grand stock de costumes tous Co-
fectiOnnds : vestoon et pn ~l]oqs a bon
marhbl;-* ,:


---'


IIII II


,I
|


A obtenu la plus hautedistinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
4807, Vienne.893-,JSydney _879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-Ztlande 1882,
New-York 1882. Arastardam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Oridans 1886,
Londres 1886, St-John (C(anada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley l A Tijquedu
Sud) 189'2, Chlicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derniirement
la lMdaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et 3Builau1o 1901.
Ce Dittet peut 6tre pris pur on me-
langdsoit avec un spiritueux on de I'eau
sucre, de a limonade o lesoda squash;
il est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. IARRIMAN & C",
Agents- Gniraux pour les Indes Occidentales,
OTTo BIEBER & C0, Agents pour Haiti.


>

i



i
!

t


i








AVIS. -
S Docteur Boutijolly
75, Rue Eugaene Ilourjoll'i 75.
--Consultations: 7 9 heoires dlu m.atinl
3 At 5 heures dlii oir.

AVIS IMPORTANT!..


Les soussign6s
leurs clients qu'ils
la reparation des
ch6es.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Cercueils
Ayant toujours in assorlinenit
- sarie de decorations, noi;s sorn-
ines a mInme de fournir ides cer-
cueils en acajou, Dt;cro;s ;'i 'exlt-
1ieur et Capitonn,;s I I' inlilioiur
a partir de $ 25.
Henry Stark & C.
64, Rue du Magasin de I'Elat, 64.
La Nfiit et les Jours 1Io Fl-ie.
s'adresser pourlescolnlali'll s ile
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rlle ill 1'or1, N -O .
Mr. FLICHIEI, 1L-S5.,N. Ilhc ,es
4esars No 125. pres de la litui. ull
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION

Grand d6p6t situe Surle quiti,en ,fce
la maison Guyot, a proximile du wh.arf
de cabotage.
f acilit pour les expedifio ,. de la (Ci le.
Aissantes (;Ca'ol Iii'
Poteaux Bois dur du p-'is de ,elles
dimensions.
AssortimentcomplPt dp S:ip et Pitch-
I'n de toutes dimensions.
2 suir 2- 2 snr 3
3 sui 3- 3 sur i
Cartelages: 3-sur-.--'3 sur- .
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
S 6sutr6.
Planches pitch-pin prpardes:
Planches pr plancher 1 1/1 sur 4
c < 1 li/4 sur 8
( clins 1 siir 8


C pr palissades,cloiso
{*lanches e
Planches pitch-pin ib,'utes
C C C
C


C
Sap prdparses
w brutes
ca 4


(
Planches
<4


t 4a a
Planches pour plafond
avee rainure au milie
PELC


ns 1 sur 12
1 sur 5
1 srr 8
1 sur 12
1 1/4 sur 12
1 1/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1 sur 12
S1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8
u
IUX & CO.


CHIOCOLATERIE HATIENNE

Paul Cesvet,
8, Hie Am6ricaiuie, 8.
Chocolate la Vanille
b P. I'ne Gourile Ia livre.
Crros et D3etail
ACTION RAPID ET DOUCKI
SI -LLA MEILLEURE-
I I l ltl PURGATIVE
L'EAU MINtRALE ALCALINE. FERRUCINEUSE,
RECO. SCITUANTE DE

POUGUES S'-LEGER
esl souni raoie el sans rival dans le
TaiteIenit dr's altections des Voies
di.qestives. d't Foi.,
Voies urinairp,_J3 outte, le Diab -t-. I'~Amie
Quatre si6cles de succ6sl
Vrnte en oroschez H. PAPE & GC


_- -- -
Inllrimerie H. CHAUVET &

.nglc des rues Amrricaine et du-Fort-40.

Travaux lypographiques en tous genres.

(:aries de Visite At la minute!

Fa ire-part de-FianCailles et Mariage

Billets d'Enterrement Q

Traites,- Carnets,. souches,- Prospe4B'
Brochures,-Journaux, etc. -
Ii Iii


Nestor Fei
Maltre-Tattlen -
46, aRwu-Bbirn--oi, .;'1
-_._ *, .
Revenu do son voyage, a A
ses nombreux clients qu'il e s
leur disposition et qu'il prome
par le pussd, le meilleur soin
promptitude dans 1'ex.cution
vanx qui lui seront conlids.


LEVICO

L'eau mindrale naturelle fe
c.tle idoinni des resultuis punir ]'
dans routes les maladies quise
sur une maiuvaise composilionw
Anim ie, Chlorose,Scrofules, lll
gednlrale Itc, --danstouteslesu4j
de 11 peau, dane lesc;s de fiur
millenles, malaria; darns les mlla|S
dusexe feninin. plans tous les
indigestions chronqucs, etc, etr,"
DiPOT: P'ohuiAmmk't