<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00702
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 28, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00702

Full Text
geine Ann6e.-No 1258


Port-au-Prince (Haiti)


Mardi, 28 Octobre 1902


Le. Nouv~Iie

SJciu.izi~e1 QtGcCtidieTm, CDorrEiCeURPiOAl ~et dTA.rIREOrce

CHt RAQU IT,--- DIRECTEUR-PROPRIfTAIRE


LENUMRO 5 CENTIMES AbonAement poar X4partement.... ] PAR MOIS GOURDE
..______._ -- ~-- d ju -- a-n l ....__ des rue Mi &Forttr ..

Adresser les commrntitications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
_~ '- .. I +I III I II IIII I I .I I


COURSE DE BOURSE
OR AmtPRICAIS...........G 137 /
Consolidis 12 0/o escpt. or 47 */o
(avec interets dus )


Consolides 6 0/o


* a 39 "/*
(avec intrets dus )


Tires Bleus............. < 33 1/2 0/


4 Roses.............. a


27 */o


Canpchbe ......... .. 4 1/2
V. ., __ ___

COMPAGNIE FRANCAISE
DES CABLES TELEGRIPHIQUES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.
March6 du HAvre
Caf6 d'lltiti ... Frs. 42 50
Caf6 Porto Cabello 42.
Cacao (ld'ILiti .. 54-65
Campeche (Buches) t. 5.40
PARIS.---Rente 3 0* 99.50
PARIS 27.-U ncert;i,i nombre d'a6-
ronautes Irlri'.iis out tenui one r6uiion
dans TiFbit u iiltir de concert tni)
plha pour concourir pour le prix aero-
nautique lde '00.000 dollars de I'Expo-
sition de St Louis.,MmlieiAl-arceau~
inventeur de la machine volarite le
Ppillon 0, Sld l principal pronit-u
'ICerr l;r ?io. M. M.lirc(eu a pre6enlt
iun gr;r1 iunii'l Ie sle inachine mest
rait, les ai!es 'tendues, I 0 pieds d'en-
vergure. -
LONumRs 27.- Dans une dpdche de
Bruxelles, le corrtes ondnit di Stan-
daril dit qu'on d16clare polstiventenic
<;lI's cette' vile qTie It6t'-eranix boeri
ont Lbandoon leur: project 'de -voyage
aux Eltts-Unis et onlit etlmrmer pro.
chainement danrs 'Al'rique dl4 Si.u.
LoxDNr.s 27. On anonne oflicielle-
menit qe M. Clhamberlain a decl~it de
VUiiter persornellement I'Afritqe duo
"Sud te d'tidier %ur les liuent les pro-
-*le'mea presents p-ta fn nde la guerre
et le ri~lemaet ies affaijes danm le0
unovelles colonies. Le roi Edouard ap.
Protivee pl 11m,qui a aussl obtenu I'ai-
probItio, de hM. Rtlfour et do tous les
*Itabres du cabinet.


LONtDRs 27. Le precedent 6tabli
par M. Chamberlain en visitant une
colonid pendant qu'il est en functions,
est I'objet des commentires unaniimer
meant aipprobateurs de la press anglaii
so ce iit T.
BlI;auX 27. L'empereur a l'inten-
lion de renforcer 1'escadre illemande
statioinie dans-t'AtlantiqueNord; deux
stands croiseurs et trois canonniiees
composeront cette escadre, qui sera
commirandide par un ;iniral Le prince
Adalbert, troisi6me fils de I'emperem-,
ser-att ilti'-Po a t'scaer'- commandeera-
probablement une des canonnieres.
UIERLIN 27.- Depuis quelque temps
'Alttem;gm-rewn' avit-'ras dttr- mi
tIire a sonu aibassade de WashingtonQ
On a m;tiiltena;lt d6cid'dte donner ul
titulaire ;a pose vacant.
--RWo;! 26. Des inondations out eu
lieu en Calabre; plusieurs personnel
ou0t e6L noidi es.---Une inoniielle secoius
se de tremblement de terre a 61d res-
sentie A Rioti (Ombrie).
RoM;z 27.- O, a decid6 d'dltblir des
appareils de tl0graiphie sans fil danai
routes les stations Pt sur tons les trains
de voyageurs des chemins de fer ita-


Sgota entrait it ce moment dans le port.
Lea Bogota est le navire qui d'apr6s
des bruits courant ai Managua (Nica-
ragua), aurait eu hier un engagement
en mer avec li canonniere inslrgee
a< Padilla -. Le; metmbres de Ia ig ,tion
sont tres lieureux de 1'arrivee diui Blo-
gota a Pa l;nama, carl ils esperent fer-
mement que sa presence amenera la lin
du movement revolutionnaire dans le
ddpartement de Panama.
MANILLE 27. On-crroit ici que le
dcdret d(u president Roosevelt ;utori-
-satW-4es- ies :tr.'tt s ei Se |-jPeet e--
au cabotage dans l'archipel des Phi-
lipi es.. va ;imeliorer immediatement
St -sittmTior commerciate entire les sites,
augmenter la provision et diminuera
le prix dit riz; car on redoute une fa-
mine par suitede e la aret6 de t'article.
(CONSTANTINOPLE 20. La Porte a
regu la nouvelle de la d6faite d'une
bande revolutionnaire sjus les ordres
du dn6nral GonlchelT, qui a lui-mame
i-R lbessi- mais-t-r6ussi-a-s'ict'rpper.
VIENNE 27. Au course d'une pro
menade en voitureALSchoenbrug, I'Em-
ereuir F'r:anois Joseph dut sauter hours
Sl voiture, les chev ox menaVant


Hiens. emaporter.
ST-P 1BER1a SBOUR 26.- La police s'est GLASGOW 27. Les miners ecossais
empard d'un complice dans le complot onlt dema:rn d une augmentation de sa-
qui a 6ta pcemment decoivert j Co- laires te douze et demi poir cent; ils
penhague et qni 6tait dirigi6 control sont environ soixate dix mille.
-LimpLtltrice-liuuuiriere Marie D,ingm' LONDRES 27. Le brIit court q. e
de Russie. priulce l-Iaiprcesse ,le Gadles -i-
- IUA -27. -I -effespo --Ut piterdnt 4Ixpositio Ade S int s- -
S.Daily Telegraph i Copli-eniihgue ;n'. 1); Icele notvelle produit une bon-
tnonice qtie le Tsar de Russie apr-i lie imipressioni Ici.
avoin visit I'ltalie ira au Montenegro4 -SrocKHOLM 27.- Les ormgaes offi-
i Ath6ues el probableiment A Constiu- ciefs imnoncent aujourd'hui, que hi
Linople. Au course de son s6jour en itt decision du rui Oscar coimma ;rl)itre
lie, tl Tsar aiura une entrevue avec le de Ia question de Samon, sera rei;ie
kPape. publtilliement hietl1tt.
1'PAtR27.-~Une dlprclie adressae PARIs 27.- Le general Dewrtl i in-
dAGoistantiinople hi w l'Exch ,nge Tele- formi3 ajourd'huiun repres.ul:m;ut de
i raph Company d dit que I1 briit com I el'Associafed Press ,In lil partira pour
que MI. Zuychfir, le chef mac6donien, I'Afrique dn Snd le I r Novembre et
maunrit eai tud penidiit-une -ruicouitre aajonut6 qie-lBothl et Delarey ont tou-
eutre les insurgds et lea troupes Ltur- 'urs intention de visitor les Ftats-
ques, qui aurut en lieu entire Revre- Unis.
hope leltick (Tu.rq,,i-- 'Eicope). r Losxnm.s 27.- Le roi Edouard a
Les inurig;s aourJien't eu 2 hummes p:sse ce mantin en reve q(lrl'e inille
Luet au coura de i'engagerient. soldati de retour dt-l'Afrilie id Sud.
WASHINGTON 26. Unie dlpAclie en- PASIs 27.- La ddeision de I a'o6r-
vovee de Pa.ama ce matin, A I I retes t ey general dtes Et'tts-Unis Knox, re-
a Jo re;ue xla Ilngatitan colormbienne Jitive au canal de l'nanmrm, est retie
ici. Elle amnonce que le croiseur i os ici avec grande satisfaction.




.W. --- 4L


TRIBUNE PUBLIQUE

La Volie a Sulvre
Le asi vis pacem,para bellume n'a plus
sa raison d'etre de nos jours, pour les
pertis peoples -qui rront-pas A-fedouwer-
guerres etrangeres.
Tout Gouvernement qui desire la pait
pour son peuple,doit entrer s6rieusemeilt
dans les voies du progress. C'est en sui-
vant attentilement la march ascendan-
te de la civilisation qu'un pays peet arri-
ver A un 6tat stable et profitable a tous.
Tkmoin: la Suisse, la Belgique, le Japon.
La revolution de I'Artibonite et du
Nord-Ouest a vecu Mr Firmin et ses
amis ne sont plus sur la scene. C'est
done en vain que I'on perd son temps a
les accabler: car quelles que soient les
fates de Mr Firmin et des siens, ils ne
sont-pas-moins-des- adversaires tombs,
ayant, par consequent, droit a la protec-
tion gen&rale et a la genercsit6 des vain-
queurs. Nous ainions done A croire que
le Gouvernenent present ou a venir fera
oeuvre qui vaille en accordant une anm-
nistie g6neiale a tous les anciens r6volu-
tionnaires qui voudront rentrer dns leurs
foyers.- La clemence apres la victoire
sera un acte admirableaux yeux du mon-
de civilie6 !
Quelle doic ~tre la conduit des horn-
mes politiques d'H.iiti apies la guerre?-
Qu'is se rappellent bien qu'il ne suffit
pas de vaincre, mais il faut savoir con-
server la victoire et la rt-ndre productive.
L'heure des grands sacrifices a sonne!
SQiue tous le comprennent et convergent
vers le but noble et 61ev6 a atteindre: le
relhvement de la Patrie apres les jours
trop sombres que nous venors de traver-
ser; lequel ne doit pas &tre un mot de
a parade cette fois-ci, si nour tenons S
conserver notre autonomie.
Pour cela, il est urgent de rompre avec
les mauvaises habitudes et d'enterrer a
tout jamais le sentiment d'egoisme qui a
toujours preside aux vues etroives decha-
cun. Oh! le tMoin detestable, idole de
mes fr&res haitiensl Que de torts n'ss-tu
pas causes a la Commuuaute! .--
II aut aller de l'avant,c'est-. dire envi-
sager 'ini&re general du pays en premier
chef,; en brilant sur l'autel de I'Oubli et
du Reipeni;ir. tous nos errements passes
et etnentrant resolument dans une voie
nouvelle. uCourbez la tete, hommes
tpolitiques d'Haiti: adorez le Bien que
ovous avez toujours bizile; et brCilez le
tMal que vous avez toujours ador6 !.
Qu'elle est noble ceere voie nouvelle,
don't on a si souvent entendu parler -
A notie humble avis, la voici, tout en
riant le public de nouj excuser de la
longueur de certe enumeration.
i*-L'abolition du Despotisme;
2*- L'execution de la loi envers et con-
ire tous ;
3 La probity dans res functions pu-
bniques;
4--La morality et la capeet4- des
fonctionnaires de l'Etat ;
5$---La diminution de routes les char-
ges qui present trop lourdement sur la
cai'.s publique;
6 -.L'unification des dettes du pays;


70---Le retrait du papter-monaie,.
nous cntendons le retrait integral t 10non Cest en entnnt enfin rierui
partial!!!.. par uh emprunt coatraca daa ces voie*fl lies. et t
a l'Etranger dans des conditions raison- qu, pour faiV ol1uerl a.
nables, laissant, en garantie, aux crean- mentlr tout ce d6nt on accUseI.O u
ciers le contrdle des douanes de la R6- et arriver, par consequent. a attei
pubique:- contrlequi ne semble ef- rang 6aevA jrmni-ls--nations-
frayer que les .vieux djubeurso ei dont -Puissent les candidates b-la-Pr
la iecessire s'impose ai:jourd'hui; Magistrnure de l'Etat se liver i.i'
8'-.. La refection de l'education mora- court meditation sur les faib les i
le et politique du people hahrien, l.i cul- que nous ven6ns d'emettre, par-'ur
ture intellectuelle devant m.rcher decon- pour notre pays!
cert avec la culture de I'Ame; car I'.me P. J. Mi E .
1'T. ;.*. .. df d.T..l -T/ *


9.---Le developpemenr de ]'Agricul-
ture, -- puiqu'Haiti est un pays essentiel-
lement agricole;--- pour nous en con-
vaincre, jetons un coup d'oeil en arriere
et voyons ce que la Republique produi-
.ait anniellement sous Petion. Bover et
Geffrard, d'heureuse memoire.-- Aujour-
d'hui, I'introduction des instruments ar-
ratoires de premiere main, daus les cam-
p.gnes, est de route n6cessirt -et pour
obtenir tous les bons r6sultats desirables,
il importe de remplacer les &coles rur.les,
tiles qu'elles existent actuellementi; par
des :coles de ferme-niodles les plus sitn-
ples. (Projet du Gouvt. Hyppolite.)
tlo-- Eniiu la protection a .iccorder au
commerce national, aux industries diver-
ses, aux fibrications de routes sortes,---
permettant I'exportation sur une large
echelle de tous les products du pays; car
cest par le libre eclange qu'on arrivee a
asseoir d'une fjaon certain le commerce
d'un pays et assurer le hien-'tre A tous --
Consomner sur place tout ce que nous
produisons itous conduit droit a un ett
d'isolement et 'dfbrutisseinent, et met
une barriere entire I'Eiranger et nous.
C'est doac par d;srapprts coimmerciaux
intelligeinmment entretenus qu'on arrive
au devcloppemen: desriclesses d'ui pays,
en fermant toutes les portes aux conspi.
rateurs.
II ~ b \raiment temps que le commer-
cant li.irieir, apres nombre d'annees d'un
labeur constant, puisse, au moini r6ali-
ser une petite epargne pour si fimille, et
n't'e pas expose presque toujours a une
faillite involontaire. II est bien temns de
fire renaitre le credit n.niotlal si floris-
sant a d'autres epoques! Le moment est
vena oa les mnarchandises imnoriles de
I'Etraiger doivent cesser de flichir sous
le poids. h1las trop louurd des Jroits de
do',ine!
II est enfin temps de rompre avec le
sysicme d'emprunts onereux e en ena-
geant, les yeux b.inds, tous les revenues
du pays, payant de gros interets et en-
courageant par la, I'agiotage i funeste
au- people ha'ftienl
Arrire ceux-la qui veulent revenir sur
le tapis de velours, avec des idles er-
ron&es et des systimes defmdds! Arriere
les faiseurs de djobs i en plein jotr et
dans l'ombrel Arriere les jouisseurs a de
petite et de grande taillen qui ont tou-
jour. cobttibdt & I'assassi'nt du" -pauvre
people et a I'abaissemerrt de la- nation!
Arriere le a ptti'coU ltftisnii*, ctrte
ardent des Judas politiques, qui maudis-
sent le Poavbic 'dchu'et'safaest tis.hed--
reux du jourl Arriere- tois fois, les 're-
volutions, source de tous les malbheurs du


NOUVELLES DIVERS
---#
Change
-March pen anime ce matin.-l-
ques petites ventes d'or am&ricaiDOl
6t fahtes A 137 o/,,.
Les cheques sur New.Yoik coMrcl,
lets valent 13 0/o.
G6neral Nord Alexia
Nous apprenons qu'un telgranmmia
arrive hier soir annonint que 1'o0at-
tend ce martin, aux Gonaivcs,-riptl
du General Nord Alexis, ministrepo"-
soire de Ii Guerre et de la Marine, w
ses troupes. .,
Le t6legramme annonciit aussi q0
I'ordre et la tranquility conirinjiek
regner aux Gonaivespar la vigildroBH
bii&e des genetraux Horelle M
Bureau, Justin Carri6 et (;eorgeiArI,
commandant de I'Frondisseinent...
A Saint-Marc
Les dernitres nouvelles informentrc
tout est tranquille A Saint-Marc. --
cun vaque a ses affairesen tour--eqw..1
Pour la Paix
Demain mercredi 6 Trif~/--/i WI
it sera chant a l. Chapelle de la"I
leine, une nmewe en action de g $r5J
remercier Dieu 'avoir donner 1 paIz
pays. .
II y aura qutte-pour les-pau"Ot.--
prisonniers.
Pour les prisonnieri
Nous ne saurions trop recotn
o I'ceuvre des prisonniersr entreC
puis plusieurs annCes par Il
bonnes sceurs de la MadeleiTe,.
concours de dames-charitables. ,.
Par le versement -hebdorma
faible obole de 0.25 contimes,
tribune puissamment au soulage
meurt-de-faim de h prison, qui
des coupables, ne sont pas tt
hommes. -.i
Sixain du jour s..o'
Nilaup ce matin a requ iJ
Une lettre en vers kpatantc 1
De l'4AiPile: ~OrT la pl~'
Avec plaisi cela fut u
Mais que confrere aTo
Eclairg honL,. cinkmato .-
Ronte e-PBPtion-'
Nous recaows .d'un de nos
Petion-Ville one -leure de (6
I'adresse d rkMrD,4most~I)nes,
.dora.nous donnoes:un resumnt.
tome dc4ient mulWcalrt &st i
tures depuis que Mr D6mosl


. ~ .







aft'edr Cot
.Ioaes pdsoem n, ,IAE




Pour h-route-de P6ion.Ville,i-s'sc-con- GoAve,-Gonaives, Cap- Hatien, St-
rente de ce que quelques partlcullers ont Thomas et !'Europe. A
bienvoulu lui donner cheque semaine. p 28PO-ac,.n P 1902. e
Nous reviendrons _s ce sujet pour PtO au' rince, 8C1. 9
notre compie, dans un prbchain tiumro. G. KEITEL & G, Aget s.
Fun6rallles ;.. -d
---- AMnre r Cetei oy e-' ,ero1 t
Roy et Bouriolly ont t6 crueligent. 6ie I
prouvas par la mort,ce martin & heree. "-- -.t
ie leur enfant RoGER, nouvelleient-nei Le steamed PALOMA venant S
Les funrailles auront lieu cer apr directementde New-York est at-.
midi;le convoi parrirade la mnison- tend hi 30 cohbrt;et par-
rendre a la CLaithcrale :
rndure lau y Cash~dral. B or tira probablement le lendemain,-
Les anmis sont pris :de considkrer -vendredi 31,.po0ir les Gonaives, l
le present f.iire-partcomme one inv:aiono Cap laitiep, Port-de-Paix, Jer&- s
Bulletin Mbortuaire 4, mie, Cayes, Port-au-Prince, pre- i
(24 au 27Ociobre) nant fret pet assagers et corres- c
Marguerite Liliaane St-Victor i9mois pondance pour la c6te
PierDums Grieoard anu s Port-au-Prince, 28 Octobre 1902. '
Mkihel Georges Anne 33 ans1 F. ITERRMANN & Ci6', AgQent. (
Adoline Filoche 28 ans ,


Henrieue Leon, VV P. fanastor
Francois Eugene
beanne Jean -
ulara Bastien
Resir Germain Camille
Marie Rose Moise
Atila Georges


60o aus
Hospice
Hospice
28ans
35 ant
41 ans


ga liy6?..
Vu l'assortinient considerable de tou-
tes sortes d'articles, dernirre nouveautl,
que reqoit M. Lagojannis continuellemen-t
pour son I NouvEAUdI-BAZAR *, il est
presqu'inpossible dedonner unelise com-
pilte.
Pour avoir une idle de ces belles cho-
seset se rendre compete de tout ce qu'il
a de bon, d'utile, de solide, d'&l0gant,
d'teohomique, de merveilleux-- inalgr-
-leur bon march -ende-z-vofllsI36, rde"
Ripublicaine, fCaison 'Bltue.
-II y en a pour routes les bourses st
pour tous les goats i!!
Avis
Le Foussigne, co-oiiodalrur dl' Dlp6t.
de Rhum Barbancoart, en 1881 ru-a
du Quii, en 1884 rue des Frots-Forts.
eltl1887 rue desq'Cors N* 7. tient I
la tdisp nitien de eas ani.s, Ce vk- -
-inatiturs et dun public en gendral, qti


PETIT CAFE, rue du Quai,
539du.Rhlin de premier Choix de .
Villejoint &Cu, don't l.a reputation n'esi
plus rfaire.
FluLX VICTOR, deposiliryr.
Ordre des Avocats >
M48 fA[ .. 7:..a 3L_ --1 n3l-:-


Rhum de l'Etoile
Barbancoupt & Co

Le Commerce et le-public sent
avises que depuis le ler Septem-
ce, jr VicTro' fils, d'un conm-
muinhrccord, n'est plus charge de
notre dp6t- de Rhum, rue des
Cesnrs-N _7. ---
Nous assurons u; nos anciens
et noinbreux cents, qu'ils seront
cor0me toujours I'o>jeti de notre
pluC vive attention elt;rouveront
-a leurs dioix,rc-4hun-0tonique,- si
reputl par tous les connaisseurs
de bon.6oit.- S'adresser h
BARBANCOURT & Co
Rue du Quai, No 31.

Dr Firanck PaAddocl
Dentisle Amcricail,
Announce quil doit parlir pourles
Etats-Unis vers la tin du mois tde
Novembre; en consequence, ceux
qui awntier besoin de scs servi-
ees, sent pri6s de ne pas harder r
le voir, angle des. rues Roux et
R6publicaine.


d 3 nrllU zanli rrm -s
Ilk Curielont 60e disigndd peni
'*"III*~ itdiciaire pradmnt Ike rn
4'Octobre de centt amwe -
1A bureau .de consultation sie

tik, 0i Hue Houx (Iozirte-FoI)
PO~tail StJoph. -a.,,. Lm, coeshen put'
*. 4I .~ i ed n ,'ban hd)


t

c

t
1


r,


11~ -0-0-0-- R111 am- -~.-~.


Sobtenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
867, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
ourne 1881, Nouvelle-Zelande 1882,
New-York 1882, Amsterdam 4883, Cal-
:utta-188, -Nouvelte-Orte~na-186,.-
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
rimaique 1891, Kimberley (Arriqiuedu
5ud) 892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897_et derni&ement
a Mddaille d'or aux Expositions de
?aris 1900 et Buffalo -1901.
Ce Bitter peut gtre pris pur ou m6-
ang soit avec unspiritueux oude l'eau
ucr6e, de la limonade ou lesoda squash;
I est indispensable pour fire un bon
ocktail,un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C,
Vgents-G G&ra ux pour les Indes Occidentales,
)rTOBIEBER & C, Agents pour Haiti.

Maison F. Brunes
-Diri-ge par Mr L. IIODELIN
A fait d6ja sa r6putatioiope~r les cos-:
unues de ceremonie, etc.
Spdcialitd d'Habits, Redingotes, Ja-
uettes et Vestons, etc, sur measures,
6liant toute concurrence pour l'61e-
lance de la coupe moderne et perfec-
.ionnde. La maison fournit des etoffes
os plus nouvelles et de meilleures
jualitls, a des prix tres rdduits.
Venez voir et vous sortirez satisfait1
3rand'Rue, No195, A cdt6 de la Phar-
tacie EwiaTl


,MARO U
t Marchandc Tailleur
annonce A ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'A JHrImie, qu'il a
transfmrb compltlement sa maison de
la Rue Traversiere au No 101 de la Rue
du Centre; --qu'un cou.pcur q!'iJljfait
specialement-venir--tEurop ga rantit a
tous les clients meme les plus difficiles
une coupe moderne et tr6s-dligante.
Te plis il. a le plIsir afsi deleur an-
noncer qu'il vient d'OUVRIR UNE SUC-
CURSALE A kREUMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
'Complet veston sans gilet $ 28
avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les cofnplets jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui ici ou
A son reprdsentant a Jdremie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'6toffes nouvel-
lement arrivWes.- Grande fabriirue de
casquettes et de k6pis en toiur'genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnds : vestons et pantalons a bon
marohd!


.AVIS -
Angostura Bitters .
retnonme universelle, prdard par
lea seuVs fabricants Dr J. G. 6.
-SIEGER & FitS.


i




-1114 -


POGR GAGNER DIAUCO


CONSERVE PRECIEUSEMENT CETTE

YAILLE PRESQIE ILl!' Fau.ix cols, (lnrce. Jarretiere et passe- Port-au-Prince, e
S tinenterie 'I. titles sorles, Fleurs et LAtOJAN
N'oubliez pas de proliter d'immenses npeluis pour cihape; sa s 'lele porse M. LAGOJAN]
a;nal;ge, imoustiquaire, Stinette, ulbans ide Cher Monsieur,
SMonsieur LAGOJ ANNI S faiil totes imances. Uine spciai;lliI6 de, J'ai hien regu ovulr
conniailre, i st coin i; 'llle c intilel tt Iri-li)nrfticonmte 't 75 cepitnmes-mlipi- eptembrei, Htm emandc
an public oni guinrdl, urne parite scule-,ces, N.ites exlria nouveaitts et jo.iest ar vote l Impei die
menlt des ; lict. ls iiue compoLrenti esL piur sille A iiiriii,. evil t ii t lit el I ac6'lylbne, qiue j acl
Mluisons. i pour Ics tI'lhlnLU. Nattes pour Imss et mois de juillet 6coule.
Maison 37, rue L;oniie lui, 10 l IiccI uit' iS, (vliapcJix,Jr11h lie iLL'veaul. J'ai I'llonneur, chc
plioographie Mews. Glices.- Mil'oiris ous dresserer nvec iI
Modes et Confections IlI pinl, linmi L DLo lous genres, de-o ur 'grmT trrset esig-essuivaistes:
vgoui et gerire pirisieiin lde '" L;Igo- qua;litL,, it tons les prix Depuis I'acquisilion
niis. Articles pour iiaissainces. I.p. 'Tbleaul Horloger BijouLier,-
t-nes, Mari:es. Ii.peaix et formnes. De superbes tablle;ix clioisis spcia L'amment les soirs lav
de routes sorts. Speci.ilites potir Ideils. lemim t pour la ,oril clieile de la L lalan prolodi0
Courniines morf-ilive, et 1 enutrre- Msoi. Tubleaux .Ie bon giut el ties ioN declare aujliurd
nmnts. Pl.antes ,d'a;,rlomentls. l"oui- px ux eL pur toute ls bourses. is re A l'aciylne
nitiures potr cih.pel 'ix. Copirolines een1 o, 0 tlloeS cells conntcs
tons genres, [km1toiis pour Ies et 4rislaul\ el Porcelaiue Lous les points die v
pour gair,;ois Il'liieur. oreilloesj Ser\ice en pcrcelaiine ;ii comiplet e elle est insecticide. E
de Ileurs et A oiivro;,-s. Soierie. Mler-c Pa1' I)te. rsses a c.li1 el i lait, ;asOI'- Il;mlille t muoti les cnn
cerie. Laiinge etc. etc, eic. liit -le cristaux. ces petits ;inimn;ix.
ML..Iojunniis re.;olIt eL e\,iut, t- Ec gg Tester D epiis jiue je liis
tes conism:iimm Ile Ile pirtii e 'l IIo 'Apparel eil FIa lMt coliiitiire les in.navai lanmpe aiictylene di4t-
c, soil, 37, ruoe I0uiine-loi, 'ii Ie o li ce Ide l. iiltls des hor.s. suis d6barrasse.
p oliooI raiiipllic P i s. U ainhdlrlir'rS fl Coia i 'l e (h rillle Celloe.lIuipe conslilu
ioh n-r les ma; lUtelir I. le public, je vous ant
-. 1; lelire comine itle
Maison 130, rie I' -plublic-.iit, :i lMichine a ccire, M.icl iiiie a pliss En mme temps, re
oetten -Bazar LA(;OJ,\.,\iS. 1'lo'o.giapli etc. sieiur, I-s conmpimeil
Appareils Electo-domst c coitre la leureux de vo're idvo
BIBLOTS pparesse, le rhunmatisrn et routes aitre.
UHne superbe coilec.u:i . Inl,,ltsc mula;lies. i N. 1. IPEMIION, 1
de louite bIeul et l L porLe ,IC luiutes 1 ROCCOCOS aiiLiseplifluespour Rue des Fronts-li
les bourses. toileltes etc, etc. C
JOIETS d'EF..TS EPONGES ivgidijues .t liuti- CARBURE po
SUno miigiilique collection .Ie oucs septilqe pour tollelles etc. ,'poiges or-' Itternes pr boies lI
d'enfantis instrucLifs et suiis reiin nts,pl di:iiies poir P ment;,cIre&s et 'co, i .It ail, ps
clioisis specialei'ieiit pour la bonne ch- enorme. Lampes, globes, verres de [-
Lampes, globes, verrcs
entele de l;i Miison. "' launpes etc, mchhes II- routes especes. I leubles re
Verierie de haulle falaisip Fl LTRESmau noyen duqiel voi .Meuiles dder ier g
Ver es l' boire fliis de tl.les iorles, xtrve de n compleleli p eI usole tlu e c ~o
a\V'C iIuscriptiulis d sofivenir ete, etc. el ilpoiuvue de loute imaltiier iiisible ores t p tol
Vp n hir oh sli'uir 1 le ii ies l t s Ii Lit ;ivec eL sm is .i1
pour lampes. -iseau universe reinp t ii.ns- slfc.. Pie ,
Mlereerie triimetits, compriis une viue. glce. liiret ;.vec el
Eventails eti Ge ues lo.utls es- ; tl computer qiie chll courr ie
Eve-tails enioin ues lt tpL I. et avcc dessis. ma
pieces et beaCuti h ode dle I'actua-. pte ilce a pn P tP fantnisie joli. Coi
lite. Clihires pour Event:ils ce Clels, i ises meaciniues etc, el
(':iits. Peignes. Epiigles, Valises et e M aison fit dc
S.ICS I mla;,i, Brosses touriste, A Ihabits, La lumielre ill Maison fls nns, t
ii te1es et a denis, Sacs pour colicr, etcL, pelll" eslisfdre s.
Porte-monnaie, Portelabac, I'orte-ci- ,prOU enlle.
garres et cigarelles, Pipes de Loutes LANTERN ES ET
especes qui lunl bien aux fameurs. Fil, LAM PES A Aie' Ctr En plus la Maisn
Crochets, Agral'te,, Boutotl, Aiguilles LAMPES 'l I'ncetyl6 En plus la Maison
etc, etc. Males, Ci eaux lius el ordi- Iie, sup6rieur a totes lei toules comrinades (de
raires. Husoir avec accessoire, Porte- lumieres parues jusqu'~ sores. Etlecicadrie s
plumes, Cra.yons, Plumes, pier, Ell- ce jour, imitant i;clarltI pholographie -etc. E
peloumes, ECons, P, E- du jour et d'une ddpens routes glaces 4clhies,
veloppes, Encre. moii moinsque lukero- sivement bmn marchl
Solerle. Artlels diveUw s sine. Eclaire avet mnoi
SOIERIE, Mousseline de soie, ie chaleur sans verre ni PQP Gagner
Mousseline suisse, Naniouk, Gaze, Lus- mclite. Lumikre reconnue la meilleir t o
trine et doubluies, Franges et soie sous tous les points de vue par tous les p* ienle
pour lils, Hideaux, liaiisselles, Bas etLsavants dii monde civilis6. Adressez-vous- dc
souliers satin pour mariies, Cravates,l Solidile el pratique 13u, rue Ripublicaini


-- ~ '--L~C


'C'"~" "'.~N'r~y.
L~ --


U.
LI


NlS, --E.;vu~i

e estime MIR

WideO die


pill ib
rlecetteIaqm1i,'
i'clle.
let etudiesJp

Ft sup~riemej


iii~age ~t
U~iS (j111d




rise f' I
:tlembil.
em ez cbwT4o
4 les plus. em.

)-1 er.Thi~J~
orts, N
'iir les la
ie en rf
a 10 Ii


lire
e- IC-1 b
el, AriD
Ra~rlls Vir




ms,
l'l)IC, T -:








Ilere
i des%

heaM.
Bent
feli
e, I~Mao..


I