<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00693
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 16, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00693

Full Text
50100 Ann6e.--NZ 1248


Port-au-Prince (Haiti)


Jeudi, 16 Octobre 1902


... ,_ I I I I III II I

..'-' -,.._ y -- --"_-..--- _, .. ___ ".. .... .

LeNNouveltste

Joturriail Qu iotidlierz, Commercia.1 et d'AVl ri.azices

CHiRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE


U.E NUM RO CENTIMES A:bo nnmet par 4partemt.... PAR MOIS GOURDE
Dresser les communications aux bureaux journal, angle des rues Borly Fort-Per.
-.Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


DE BOURSE
......... G 133 0/
escpt. or- 46 */o
(avec intrrtrs dus )
S <1 39 *1/
(avec interts dus)


Titres Blus .............c 33 1/2 /o


i Roses............. c


7 */o


COMPViMIE FRANCHISE
DES CABLES TELEGRAPHIQUES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION rINTERDITE.)
March6 du HAvre
Ca0f d'Haiti .. Frs. 43.
Cafr Porto Cabello 42.
Cacao d'Haiti ...... 54-605
Campiche (Buches) .. 5.25
PARIS--Rente99.97
MADRID 15. On dit ici que la
France a ftit prt A I'Espagne de son
ddsir d'exdcuter la convention de
1882poni- li col(nsrcticlon de deux li-
gnes dechemdecin de fer traversantles
Pyr"n6es: une alta.nt de Saragosse
en Espagne t OQloron en France, et
I'autre de Lerida en Espagnue a St-
Girons en France.-- Ces voices n'ont
pas dte cornpl tees jIsq' a present,
en raison io l'upp~4ii n soulev'de
par les miuilstres de la gulerre d'E. -
pagne et de Frnce. Los lunuels poui
lesdeux ligne.s deviient lre con)ll
traits alnx frais communes des deiiN
Gouvernemen, un pri, s Cannsosdanis
le Haut roagon et l'n.otre dans In
vatilde l ih rivircz Noguera Pallare-
sa. On lit que les compagmnes' de
cherniii de fer deA delix .cOti- de 4i.
frontiere sont prales A,')htinuer' ds
deux lines jusquauxn tunnels, si les
deux gouvernerte's, y"connseiteht.
a tout liea de croire .qtue les
deux lines vont maintenant ilre
Omplidtes; cette nouvelleest con-
-sal6e comme trfs important au.


COURSE
'OR AMlRICAIN..
Consolidis I2 /o

Consolidis 6 0/.


point de vue politique du rapproche-
mentdes deux pays.
PARIS 15. Plusieurs membres
de la socidtd protectrice des anni-
mnaux ayanit demand anu ouverne-
ment d'emptchcr les courses de
taureaux qui sont suT le pyil-nt d'1t4re
donnies dans diffdrentes parties de
la France, M. Combes, president du
conseil,a refused d'intervenir. Le prd-
sident du conseil a pris cette attitu-
de sous le pretexte que l'etat actuel
de la legislation relative i aa cruaute
envers les animaux n'autorise pas
l'intervention du Gouvernement.
PARIs 15. M. Santos Dumont,
qui n'est pas effravy de l'accident
dans lequel M. de Bradsky et M. Mo-
ritjont trouv6 la mort; announce au-
jourd'hui qu'il ferait -dans trois se-
maines une ascension dans un nou-
veau petit module de son ballon di-
rigeable. ---
PARIS 15.- M. Robert Lebaudy a
envoy au vice-recteu r de 'u ni vesi
tW de Paris une some de 1.600 dol-
qui ser'vira i entretenir ~ fl'universite
de Chicago pour un an deux jeunes
professeurs qui 6tudieront les coutu-
mes americaines et enseigneront en-
suite le frautais et la littdrature fran-
;(aises dans les university s am6ricai-
nes.
UTHECHT 14.-M. Kruger est par-
ti ce martin pour Menton dans le sud
de la France.
BRLIN '14. Le gnderail3otli.Ta
teldgraphid au cornilt de reception,
que leO gdnmraux boers arriveront a
-Berlin jeidi ; maiis q(ue comme leur
presence est ndcessaire en Angleter-
re, ils devront quitter Berlin samedi.
PAR~s 14.--Lesgendraiuxbeorssont
rests A leur. hotel la plus grande
partie de la journey ; duns i'apris-
.miidi..il- ont.visitd la ville en voiture
.et se sent ensuite rendus a I'h6tel de
vitle di le president du conseil mu-
nicipal et les conseillers municipanx
leur ont sonhaitd a -bienveine. Its
ont tt l''obet de plnsieurs ovations
populnires; les gndnraux boers out
assisted L une rdunioii en faveur des


boers,qui a eu lien au nouveau thda-
tre ce soir; la salle ktait bondee ct
quand les gendraux sont monlis sur
la tribune, ils ont 6td I'objet d'une
ovation.-Le senateur Pauliat a pro-
sent6 les gdunraux 'i l'asistatce;
dans on discours .ouangeux,le gene-
ral Botha a rdpondu et au nom dit
people boer a remereci la France
de ses g4ndreux encouragements et
de l'aide qu'elle a donnde aux blesses
boers. II a faith t'6loge du colonel de
Villebois-Mareuil qui a dte tud en
1900, en combattant -pour les boers.
II a dit que les pertes des boers se
montaient i 300.000.000 de dollars;
qu'ils demandaient non uine inter-
vention politique, mais une aide p&-
cuniaire. Les allusions du gindral
Botha aux camps de concentration
et l l'incendie des fermes ont etd ac-
cueillies par les hudes de l'assistance.
PARIS 45. Les gAnitaux boers
ontquittd Paris aujourd'hui, en route
potur Berlin :--
COPENHAGUE 15.--- Le Landsthiing
( chianre du S6nat ka commence
aujourd'hui la discussion du trait
pour hi vente des Antilles danoises
anx Etats-Unis.
MARSEILLE 45.--- Le croiseur am----
ricain ( Chicago est arrived ici pour
subir des repiF'atiotis.
HoME 15.--- Le roi Victor Ernmma-
nuel a refused do recevoir los g6nd-
raux boers


TRIBUNE PUBLIQUE
L'Ecole de M4dcc tine
sSoiis le ciel d'H-,ii- t o1ut n'e que
clangement ; oOtOL .passe et tout passe.
Api:s le tribunal-de Cassation, nous
voill a l'Ecole de Midecine, entire quatre
murs medibcrement blanclhis; ce nest
done pas la besogne qui nous manque ces
ljo rs-ct.
Y somines-nous pour aes.ster, par cu-
riositY, C l'amputation d'un bras ou d'u-
ne jambe ? Mieux que q1!- A la dissec-
tion d'un cadavre ? Mieux.que qa, vous-
dis je! Eh I quoi done ? A une t ins-
tallation*.






0 surprise, 6 d4 ptiond Qelle Que'e lils vraiment savant, et pour t1us ce tk efRient provsoire, e ci q
soit notre dconfiuare, avaoops.-, En qui reprCsemtent chess nous une ida, one .jij'ons dore etre trtsjin
d'autre temps et dSs routes autres cir- quotitk poskive, nous d6plorons bidn ailte-respecttlY~i itnne valo
constances, nous aurions salad avec plai- tristement les circonstances dans.lesquel- Croa ir ut'Asau m
sir arrivee du Dr Leon Audain a la tire les a eu lieu l nominatrttrDr Au -Cette-nuit vers uue heure du atn, .
de I'Ecole Nationale de Medecine et de dain gestparti le croiseur .tranc.is ad'Ama,
Pharmacie; mais en ce moment de ter- Mr le Dr Leon Audain, ancient interne ayant- son1bord Mr-te ministry de-F---
p ate, au milieu des abdications de cons- des hopitaux de Paris, est sans contredit ce, Paul Desprez.
science, on nous voyons des vieillards d&- un medecin de( grande valeur; et come Le- d'Assas, se rend, dit-on, a Saui~
molis parjurer leur serment, nous digt- haitien, c'est une des gloires de son pays. Marc et Gonalves.
rons fort mal cette nomination a pas pre- Mais, la main sur la conscience, ii y a Truble e o ica
cipites. aussi parmi les m6decins :remercis des Aantap s qu'i y avait ea.
Le Directeur de la Polyclinique-P.an, homes d'une capacity incontestable,por- areci chez P nos Voqins de I'
le President du Jury medical nous pres- tan.bien hautles sentiments del'honneur ion oinicin
crit une pilulle bien amere etd'un arriere- et de la dignity et lesquels devraient atre avoi t la L gation Doniniaies ,' l.
gout fort desagrhable. Mais que voulez- l'objet de certain 6gards de la part de evi r Mr Guarin on affabili,
vous, puisqu'il faut prescrire! ceux-la qui dirigent les destinees de la gntal, qui, avecson affabilit6 acco- -
L'installation du nouveau Directeur de Patrie. m nous a di en substance
I'Ecole de MNdecine, avec un personnel Nous sommes bien loin de croire qu'un Le g6n6ral Navarro, commindiotda
vert et tout frais et A son choix, est-elle mortel pnisse pr6tendre A etre indispen- district de MoneCristi ayaon r _
entierement approuv6e ? Les inembres sable, pas plus ceux-li qui montent que qu6 par le Gouvernement Dommina,
sortants de cette Eole ont-ils d6merit6 ceux qui descendent; mais du moins il y refusade remettre le commandenwptla
-de-la-cafiance du_Gqouvernement...... a un proced6 a suivre dans routes choses. general Frias, nomm ia st place; ete
provisoire ?- Est-ce ainsi qu'on renvoie N-utis sommes heureux d'apprendre- it, samedi dernier, 'i levait 11tei
extra muros des gens l.ui ont toujours est-ce pour adoucir nos chagrins?- que de la rebellion.
rempli consciencieusement leur devoir ? les Docteurs Roche Grellier et Boyer ont U Aussit6t avis6, le me me lour lelP*
Les 6tudiants de l'Ecole de M6decine ont- e6t conserves a leur change. sident Vasquez 1 4 heures de I'apr6s'i
ils eu A se plaindre de la conduit de Nous concluons en souhaitant que les partait de Santo Domingo avec 400 a-
leurs maitres ? brands hommes qui sont appeles a con- valiers. Le meme soir, i 8 ber*A-'
En matibre d'enseignement surtout, ne duire le timon des affaires publiques, r6- general Guelito Piclhrdo, ministry d& E
doit-on pas observer routes sortes de con- flechissent plus souvent et agissent avec guerre, quittait aussi la Capitale, I
venance a Fendroit de ceux-la qui sement moins de passions: tell est la grace que croiseur a El Presidente avec joo
le pain inrellectuel, dans un pays o -rin- nous leur dsirons. I'infanteie de marine.
gratitude est coasid&ere comme une ver- P. J. MIXILE *Lundi dernier, le ge6nraTr W-
tu ? Le professeur, n'est-il pas oblige, debarquait A Monte-Crisci et e.nyit a
sous peine de revocation, de se pr6sen- ville, apr6s un combat qui dura 3 heom
ter quotidiennement en class ars m- NOVELLES DI SES et qui ti de nombreuses viciflncs ds
me que ses appointments ne lui sont etee d'iutre. Le general insurg', Nt~la
pas regulierement servis et qu'il n'a pas =-.-- ro, a pris la fuite au cbt de la fronti
o1 sous pour donner du pain a ses en- Change haltienne. V i i
fints ?- lanorez-vous tout cela, MM a Ce matin le President Vnsquez A
frs in -- Ignorez-vous tout cela, MM. Depuis bier le taux de l'or a consid- son entree I Monte Crisi avec Une ar
les dirigeants ? rablement fl chi.son ene 4. homes. avec
Certes, vous le savez mieux que per- On a fait ce martin 133 /me e 4.000 dommes.rouches 4
-__ Mnniepuisque vous ktes places pour en e m a I y a eu des escarnouches
connaitre.- Ah! pourquoi vient-on au- -- -Extrait de la a Presse o deux villes frontirres de Laxavoil ?t
jourd'hui, a greffer i l'injustice sur une Numrno de ce main Copey. qui s'etaient prononcees poU rr~
carriere dbjA si ingrate et si maigrement < Derniwre Heure.-Une d6peche arrivee surrection;- maisces deux places ot
r6tribuee ?... de Saint-Marc a la maison Hermann de reprises par Its forces d+-jouvernw
De grace, MM., reflechissez et' vous cette place announce I'er.barquement de -L'insurrectionestdonet iedansli
confesserez avec nous que c'est une njrure Monsieur Firminsur le croiseur americain T616gramme funbbre-
que de congedier sins merci des gens qui le t CINCINNATI. Ce main est arrive, p.r cable, la tri
ont consacre uae bnne partie de leur a Le Gouvernement provisoire, sans nouvelle de la mort, au chateau M0oo
existence au service de lear pays en ins- doute, a requ fa menme dep6che. Humiere (Compiigne) de M" S
truisant leurs concitovens. Et dire que a Le general Cirri&, aprcs avoir nom- raiue, nee Derenoncourt.
ces besogneux de l'Eat n'ont ea pour m le general Chrism6us, commandant Nous f.isons nos plus; sympatt
--=-- Enpen_ q,1'f eeal tel qa'on li place de St-Marc, avait quitt& cette condoleances aux families Ltra
e- ird tire au patient ~-la f-inde La cure! vile centre les Gonaives, hier vers les 5 renoncourt.
Messieurs, si nous ne pouvons p.is 'eures du soir. Sixain du jour
6tre justes, mais du moins soyonsraison_ uTout est bien came A Saint-Marc, Pour aliquidera au mieux ih paS
nables. Car, nous devons sans-cesse n s malgr6 la propaganda mise sn mouve- E la rendre bone el valable.
souvenir que l'alne appelle l'a me, ment ce martin, et provoqube par le depart Groupons-nous autour de la abl
l'injustice'la vengeance, et I'ingrtiitude du D o'Assas 2i heures. Portant le rhum suave et frais--
engendre" la durete de coeur.- Ce que i Nous avons lu une dkepche du gene- Que VILLEJOINT seul ici fabriqu
nous disons aujourd hui a droit des ral Chrismeus dat6e- de hier, 15, 8.o Ec trinquons la pai publiquce
membres sortant de 1'Ecole Medecine, heures du soir. II y a annonc6 la mar- t it ',
nous le dirons peut-ftre main pour la che de Carrie sur Gonaives, en distant que Mouvement Marla41dri
defense de la garde monnute. Carici-bas, tout Wtait bien A Saint-Marc. Le steamer allemAnd F les.
tout n'est que change ent, tout passe et aM. Gonzales, consul dominicain, en riv6 ce martin, du Sud, avec s
toutpasse!... cette ville, a 6galemeit recu un tI66gram- suivants.-MM. Mrentie fi
On tie doit jamais oublier cotte parole me de hier, 9.20 leures du soir, lui an- hon et Mahilin. so
"-"e-'Homme-Die/, et en Haiti plusqu'- nongint quele bruit courait t Saint-Marc, -La *Flandria quite ce s
ailleurs: aCelui qui frappe par le fer, p6ri- que Firmin allait s'embarquer. Cap et I'Europe.
ta par le fer. Dpnc, -cet 6v6nement etait attendua Naissance *.,*
Quelle que soit notre admiration pour d6) Nous avons appris avec plaislr
le fondateur de la Polyclinique-P6an, a Enfin, aujourd'hui que tout est con- F6nelon L;fond est accouch~P,",:i.
envers qui le pays doit se montrer re- somm6, que la rebellion firministe est d'une fille. f ,'
conaissant pour les services rendus par morte nous rappellerons encore au Gou- Compliments aux epo L







la prsidence dc op. do.yn 1,ilire, MeI
Bonamy baronhler I rdei avocats
de la juridicdol, a require tribunal dej
lever Ie siege, en signed de deuil, A l'oc-i
easion de la-perte cruelly qa 'oqtprouree
trois des meibres du bjireau:-, les ftresi
Cauvin, dans la personne d'une scecr.
Le tribunal a donc e lev siege, s'6tant.
associ6 au deuil de la farpille Ctvin.
Bulletin Mortuatre
(11 au 15 Octobe )
Louise Moise -, 4 ans
Momibeliard 14au 24 ans
Ferdinand Petit-Breuil 93 ans
Augustin Hospice
MichhlineiMass1na i8 aa
Am6lie Cauvin 50 and
Gaspard Arthur Biptiste 50 an ;
Voulez-vous de 1'argent?
Lagojannis, pour soulager les families
pauvres, offre d'acheter routes sores. de
virux cuivre de vieiles glaces verret
a vitre--cailles de caret- sponges, etc.
Apportez 136 rue Republicaine, a 14
ACaison 'Bleue.
cintures Folies pour Dames
Vient d'arriver utie -superbe collection
deceintures-Folie; profitez-en I -i3 rirue
R6publicaine, i la Maison Bleu de
...- -..... O. js -.- -

Le Ministre de la RWpubliqu6e
Franaaise en Haiti prie Ies jeunes
franpais nes en 1882 6tablis dans
la circonscription consulaire de
Port-au-Prince,de vouloirbien se
prsenter A la Chancellerie de la
Lga-tion afin de se faire inscrire'
sur le tableau de recense enLde_
la dlasse do 1902

Banue Naionale d'IHal
-- .,-, =
Emprunt du-23 Jia 1902
__ _._R~ aetifjioj -
L; BLaiique NaitionaleA'llaiti a i'hon-
neur ,t'inlormer les -iitresisets qu ls
- peuvent, a partir de ce jiur, tcucher a
aes itabels, unle troisiemo repartition
de dear et-t-enii pour cent( 2 1/2 /o)
sur le capital et de un pour ceint (I /o)
inltrts. du -14-Septembre-au 5 Oc-
tobre 1902, centre re;us et sur presen-
tali, 4es bonts.

impruno du 24 Joillet 1902.
". aRpr tf.ion -
nlanque. National d'folti a I'l~1i-
neurd in ormer les inldresess, 1i'i
peui t, a & f i dw c if, 't~ef t
ses, Fuicbetaj &U deu e rJiJi n,
de ux elt femils pour cenr ( t//n )y
to tJ d" 16 Septembre am Oc-
tob 902;-contrlrteus et sur pFen-ae
i es Uo!pi. ..- .. i ,
^^a~i~iujn^^fc^


Le sjeamec ~ L+4UEIB URG a
quitt614 '10 'bohrihit Nw-YorkI
pour o ap-Haitien-et noire-port,.
ou il est alLenlu vendredi pro-j
chain 17 courant. Suivra pro-!
bablemeht le lendemain pourCa-
yes,, J4rmie Miragoane, Petit-)
Goave, prenan la correspondence
pour la c6te, fgl et pas.agers.
Port-au-Prince, 14 Octobre 1902.
F- HIERRIAANN & Ci, Agents:,


Rhum leoint,
17, Rue Roux (Bonne-Fol)
D6licieusement, puir
et d'un bon march!...

Docteur Bourjolly
75, Rue_E ugdue Bourjolly 75.
Consultations: 7 & 9 heures du matin
3 A 5 heures du soir.

-. la Champa9ne

LIMONADES GCZEUSES

Eau de Seltz

Siphons
Prparts avee de
I'Eau Ste rilis6 e
el de I'Acide Carbonique Liqud ie

nnireise d'fEaiux- az-eses de

Port-ani-Prince


Directler: D. v HEYDEBR*ND
L, 1 (_ 3les Miracles 21.
En face J. Dfjardin Th. Luders& Cie.
FOURNISSEUR:
du GranidCercle ie Port au-Prince
du Restaurhut de I; Paix
a du Commerce
de l'HdterdeFa-iice
.- a tr i -
.tn Grand.. C
:' -dt &H' Gasmerce
a Nou'veAu-Siecle
A de la Bourse
t de la Chnmbre
,a del Poste
Sd'e 'Epicerie Centrual
S du Lurich'Room


do


A obtenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1807, yienno 1893; Sydney 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-ZWlande 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orlians 1886,
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 4893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et derni6rement
la Mddaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
Ce Bitter peut atre pris pur ou me-
lange soit avec un spiritueix ou de l'eau
sucrde, de la linonade ou le soda squash;
il est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & Co,
Agents-Gbnr'aux pour les Indes Occidentales,
Oro BIEBER &Co, Agents pour Haiti.

Maison F. Brunes
SDirig~t par MrL. IIODELIN
A fait d6ja sa reputation pour les cos-
tumes de ceremonie, etc.
Specialiti d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
-(cliant toute concurrence pour 1'te-
gance de la coupe moderne et perfec-
tionnde. La mason fournit des Otoffes
los plus nouvelles et de meilleures
qualities, A des prix tres reduits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
_GrandlRue, No 195, a cotd de la Phar-
macie Ewald.
... .. -'--T


NMAR CO U
Marchand-Tailleur
announce A ses nombreux clients tant a
Port-au-Priice qu'p Jedrmie, qu'il a
transfer complotement sa maison de
la Riie Tr;,versiTre au No-4Ol de la-Rue-
du Centre; -qu'un coupeur qu'i a fait
spEcinlemrnt veai O lEi,'rtop g; rn ntit A
tous les clients nm es lus ldifficiles
une coupe moderne e' tres-ed(gante.
De plus il a le plaisir au si de leur an-
nnn~.4r qu!' vit d'UnvnR NE C-
CURSALE A JIREMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a avec gilet 33
Pantalon 9
Pour lescomplets jaquette, redingote.
habit ou autre commiTnde, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui ici ou
A son representant A Jerdmie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assorliment d'toltfes nouvel-
lement arrivees.- Grande fabrique de
casquettes et de k4pis en tous genres.
Grand stock de :costumes tons con-
fectionnis :vestons et pantalons a ban
marchbd


I --


I


Angostura Bitters
renommne universelle, prdpard par
tes seuls fAbricants D J. G. B.
SIEGER & .FIIS.

















annoncent a
entroprennent
Glaces Ta-


Cercucils
Avqnt toujours un assortment
varied dba decorations, nous som-
ines a moNi e e efournir des cer-
cueils en acou, Decords ` I'ext&-
oieur et CrapiQt ~s ia 'int6rieur
a partir de $ 2:5\
Henry b i-k & Co.
64, I1le Idu ragasin de I'Etal, 64.
La Nuit et les Jours de FC:te,
s'adresser pour les commandoes de
C1ercueils chez:
M. ALF. S'rx.U, R ul dui Port, 54.
Mr. Fi LECicEI IIussn,, Rue des
Cesars No 12.), pros die la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRuCTION

Grand ddp6t situe surle quai,en face
ta mason Guyot, a proximity du wharf
ie cabotage.
b acilit pour les expdditions de la C6te.
Aissantes Carolin ,es
Poteaux Bois dur du pays ile belles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sup et Pitch-
pin de toutes dimensions.
2 sur 2- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 sur (6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
....e. 6--sur6-:- -..
Planches pitch-pin prdpardes:


Plar ches


Planches
launchess


C --
Planches
a
Planches
avec


1 1/4 sur 4
1 1/4 sur 8
1 sur 8
ts 1 sur 12
S 1 sulr- 5
1 sur 8
1 sur 12
*1 1/4 sur 12
1 1/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8


PELOUX & Co.


pitch-pin
V


brutes


A VENDRE
Quatre vaches luiitices
S'adresser au bureau
du journal.

AVIS IlPORTANT!..


Imnprimerie H. CHAUVET & V
Angle des rues Amdricaine et du Fort-

Travaux typographiques en tous genre

Gartes de Visite a la minute!
Faire-part de Fiancailles et Mariag

Billets d'Enterrement
Traites,- Carnets h souches,- Prosp4
Brochures,-Journaux, et ;-


L GOUT AGPi \BLE- CONSERVATION PA--RPA*-E
T0 7iX--R- HiMES BRitt-lE-2E--- =-4E.la ;_1S,
INFLUEZA AFFECTIONS DES POItiSM*
Ruo R6publicalne, n 11, PORT AU PVrIirC, 2':' fT. FT L7,r rSI'oIVC

*r i a T T pt
ml%^ B k A.r. ^1


J-L II


Varices, Himorrhoidei Variocile, Phlbiles, OEdimeS
chroniques, Accidents do Retor dAge, Filarlose
r:0 i ftit r 'o1idnalt, d 't EI-Ilr. et re qul lr sa pro 4lt a'awt sl mt .ji I A I
,'s '"" i'tpe I. ibi I' t ; pH... P do I .Mir e d' O UNai, w, ri'ne1, 1lin .CU d"i ib*M
ii 'i 'Ilp'tieyl lt l I r"li-rt par lea m wlussenglnl. .0 m.rL ins qnmms t pWlu ff
Antlhemarrbo.da-re,. DIOs: L.u verre I Ilquesu pur on coop6 d'eau. & ellque rPpal.
LE -FLACON OrT
P.1I0 PHARMAOIE sfJOURTNO fl-z."Ar p"
-. DL3 Z. k 9 1P


CHOCOL1 TERIl IAITlNf

Paul Cesvet,
8, Rue Ain6ricaine, 8.
Chocolate a la Vanille
a P. ine ;iourde la livre.
Gros et Detail

ACTION RAPIDE CT DOUCE~
LA MEILLEURE
&U HLIERILE NATURELLE
S|I P P U IR _PURGATIVE

L'EAU MINtRAI.E ALALINE, FERRUGINEUSE,
RECOt:SIITUANTE DE

POUGUES SLLEGER
est soutvraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestive, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, le Diab6te, 1'An6mle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en oras chez H. PAPE & Co.
__LL I- I III I


Les soussigne's
leurs clients qu'ils
la reparation des
e lies.


Nesf6rF Fe
Mailre-TaIlle i
40, Rue Bomne-Foi, 4.
--- rt- **--l
Revenu de son voyage, am-
ses nombrenxP clients qu'iI se
leur disposition et qu'il promet;,
par le pass, le meilleur soin' i
promptitude dans I'execution 4
vaux qui lui serontconfihs.


LEVICO

L'eau minerale naturelle ferros
c;ile idonn6 des rPsultats purprF
dans toutes les maladies qui sa'4
sur une mauvaise composition
A nmie, Chlorose, Scrofules, F
gdidrale tc;-- danstoutes Ileta
delapeau, dans lescas de fiuvrud
mittentes, ma aria; dans les iitl
dusexe fdminin, dans tous les ea
indigestions chrouques, etc, eil
DIMPOT: POHILMifif


pr plancher
a q
( cins
palissades,cloiso;
a U


t 9
Sap prepares
a brutes

pour plafond
rainure au milie


I _
- -------L-


aem


p