<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00689
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 11, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00689

Full Text
~me Ana~e. -N"- C44


Port-au-Prince (Halti)


Samedl, 11 Octobre 1902


5 CENTIMES


hIanneriient pour Npartement...1.20
Etranger 1.50 i


Adresser les communications aux bureau du journal, angle des ,rues B3ourjolly & Fort-Per.


M ERCURIALE
Poi-t-aiu-P'rittce, '14 OLo'br~e


I10-2


Contriiirementa ti sernaines pr.cd&
deintes, le Chwi.-e pour celte Imuilaluia ;a
ddppiss6 lit l imile de. CZ:~ o/,. -- Lo tijus
de ferrnwtume.! ie 133 o/., suQaivt noti-e
dernier holloijii, a atteint sutcessivo-
metIt -1:37. 1:li, 13S et m~ie 139 0/o, i-t-
plus do 50).0)0 dollars en' or et en. 66-,
ques sm, New-York orit kt vendus sur
cette hbasee- .Iudi, cepenidant, hi bais-
WaVS'T rf~it de
me est deCelldlle A 135 Lt .13* /o pou r
rernomitet- h CYi /, e/. cotiii'e.
Eu ee iimi cotwceine, te.%- titres suri
1'Etut, les :hlaiires tde 41 sA-iiaifuoit
616 plis (pine wiiulles. Eli dehiors de Ia
vente to ijitIiit'ips perils coduptois -12 ol.
vendi is A ii ut c 45 i'ltescollpte, A
notre couilujss,(kue uutie, senile alfaife
de s -I).0o) ) (,,t6 tlgin~ciise 4 45J 0
d'esconpte suti ler Novelubre, iiitd~rdL
pour aeheteiui. Envirion $ f 0.000 de
titles iuose.i olti obteiio 20 / ,Ces 2jurs
derrnier-; il;lis depuis, leg nceaelters
Sont devernis-pVtus--'rrres.
-Nous- dirots e-,t Lrtninatnl qut la-
bitusse 1ii (,hl;jIige peut A-lU C tribune
"iU\ (lemandles importattes 1lIor.,. Ie
frtlIcselt le chequlies sUot New-Yoik (Jui
s( ,o,, S01 'eim pl ntecs celte seninkiie, W.
Tuo cOs he~oints vutisf'its on, pent de
imout-eaui 1lt'oii Li ha~isse.
O AEl.RIiCAiN. r mL-OOO A i3t0in,-
5.0i)0 i 1:15 et *136, 9.000 A 1:.K
_43f Tt -GUuu enviroii, & IS-) et.
-1311 %,T
C:IQUiUS suR NIRw-YORK $ 10.000
1 -/1i,, ')OOO a 0 :0I, aOOQ &
13-J*/o. Cow re oir, p l.000aii.p uir.
luiAli- 5l/ FEIMCe. --. Il' '0.06WA
I ,----h~ ~) -00 Ply; c-tl"4g i3Rr t
cul~iiiiit a It d O7Ir......:llutL, o. a00
A '1 1/ (I, de prinirelr- 5.000 Ak I 01L0
.CONROmID S 1 -

CONSOL. 6 o/01 3 "bli'heW
Tmam5~t 0 I. t. #1 ~3'*,td)I 'l4&Z4~.
TITRO 5 u/ OgOP~PJp a/ I
G~:y --~ 823 sacs de leoIrdifCb
I 2i41i cejlt 9 I 2 A 12I*
Wince et qiiti;
.14, e pi;'s /
''iCavi GY1! I,~ l~s.N~tJU10


les, 96neraux boers ont refuse par un
COIPAGH E rRANqUIA'SK sa
-message t,6h6graphique do (le nde ldet A
DES CIRLES 7T2LGRAPIIJQUES 'tre prseiit6s a l'empereur Guillaume
Mpar Thl'inlerm6diaird' de I'ambaissadeur
MONOPOLE du W ~OOUVICLUSrfE ide6 lArrgle.erre,et le fait a proodiiit aine
011EP'RODUCTIO INTERDITE.) 6imliafio1 .cxsu.-W-diaaue pal:xIi los po-
Sijiciens et les geticl de cotrw. Pos p1115
Marchl6 du EAvre t; rd IYIle l11i'1ih 11e4ierje minisdre dtcs
C;afe d'lJaiti,. Frs. 4.3. lijrt IlthiigerCS ;ivait idettu n mes-
ftIge des g~nqrauxrlrniionlae (JU'ils iie
CaA Port' Cabello 39. voy-ient auclunet objection it faire une
Cacao flai.Li a .. .. .5j.CZ :deniande d'audienee pair Vontremise
dsu p-RneiernemeOQi dooe ne uLt et oil croyitt
An7ucg savor que le gouvernr.erit all-
PARtis---Rente 100A10 1flais fivorisait -l'entrevue. -- Que la
1 LONIaES .9. .p-cphe (e Ge. 'ehrge boqw vrniaeou;llion7]e comiI6 pan-
ineve a title ngenoe de nouvelles 1nlnonl- It'fiitt c1aP4O:-dNla rI cepnii1 des
-ce ce-matin que le comile nvttional des nboers, espewait llire les g6nkraix vien-
vriersi *l dcrete jj gr-& :draienit ;v'ec leurs: iettres d'introduc-
rrou .rioii en r~gle et cons'quernmmet aurait
Amik ot~tte it e ]a tir ~over sa plr~el--re-mte~e-- i~
.Yap;aliie pu Iorie des .e-tployis P treaudience
'les LI~li6r wwys. Les eIoiIlpy soTL r VJKNMNE 9. Le correspondant a Bel-
a re pri e4 tout .dasoirdye. gsndpe -de Ia nouvelle Gazette de Vieni-
GI NEvK q n crle. le )). fiat un tableau des nouvelles dif-
ralen1 Wt&- dcidspa' t.io 'ficultds domnestiqies 'qfii se sont 6le -
Inl& des ouviieers, ce..dernier a :Cfidr vees euitre le roi et Ii reine dle Serbie
Walls les rues un .~ppel A tois I es tra- le roi Alexandre i Ih suita d'enb:arris
vaiileiIrs afin quils quilletit leuir tra- turuucsrin m target do pOe
vai. Le corn4 dc quiu--llljiifAWtj gHat liee Iir1agualoit
Ildlarver Ia g-rve ii avail Nait unp der'- I .A)O0Thiiis p:ir mois La i-le s'est
iiriera dvmarche anprs rle la Comp'- veflgre :en provoqvinnt title scene iii-
-finie des tramways qui refuse d6e rcO-. ;escriptilite detaikt les Ibnclionijiaires
ivoir les didigjTs. Deiix bahiioiitu'iis l- drh coitr *-.ii o ft-t* forces do prol&
faiiterie et ii,, fauhemenei laitileii I or I-e--reo 141cei. dont, elle
ol ielvi. rlrLre. de. sts Leiri: pts Ai le men;.Vglit-. Ure. seRnai-re plus tatti Ic
* toLeZV~ltvljli1. Vts .8,lidi'P.11, suite r potiss6 -par la ntteessilte, euL re-
de~ 1:uLLittide ii;,t:tii~tti des gn-kig'l0 cOr'; A l;i areine-pour oihteiiii el!e kir-_
* t~ u~lunl i1ril ~i-dowbi~ r~i-dre-- 1 gntrie dse,4--, conmftie;-efltn i U it aet
Ur ne n1tilvelle sr~ite s'enisuivit. Le roi
thapu s. II -:;' a 'inajnteiizC 3f0 lhom- I'accaabti des phis- amnres rep-roches
mes de trioup es sons 'les crimes. Lear il I'acciiikite m e tre, le Irinite ein dan-
pi60eiuen eiipdche lesgurdvidLq s fle s'ait- ,el 'et. d'-tre -le mallheur de sa vie.
Liquler ;Iiix "ri'Mids kL.iblisseme'iIls. Iail teia. reine er pmstis; d";iif1
LOrDIaS L;-.+ Li 9 -oF4 ltht ja pesle soinl ,el'w4.--An Au niilte, elle iiuvectiva
Oilessa a'ilir udIiim pCp-kiiLt si. longu- le r-i etI'iccifl et-auveai1 .(orn n.i
0.WRS lolls 10, ffrL15s V billt' Li16 6178,s AD;rfi(Vit fwiuii-46i g ros (I lm em iuii
Col{ ;oiir ci u L( IespfsJJelsin se'ir Ilmslmnp. Er1-
-q Tim,, al ell ~vlto villi~caise. 1106n It feini~r-tiifll kn ri-wH'i et
A iVliii, eon porer t '&'ioipt ha li'.1ppaviO,
O4bpsu. ITr41j. enqeoie'4j les plhs brands leIinhietit ;t I) r s:
pnt~sr1e-x Ria9.'-Le lien 14edit qun-
,EPiA.N 9. -~ r q mnierc'rwgre s co- aIn Coors (Iv cCol e1d0 C4bil. let*t trlll au-
lo. figeiomn 4 0. verl cA soil, jodr'ii et miiOqe le rol p
I J.i)f tarIl h derjpatiqr er DpalaIt ppirdnit, e p&rair eit INi conseil, -'-
dlusl eur priinces.. des i ":tsta, en C~l fs'iit'uiil expo51 inks Tera-
a c1 rilA.da Ia Sclencm 4LoHs' jjn 4miad p'vuue, ruvec t.,
i4lIin sin Flirgeimce qin'-
.L9.1 *1t l 7
,." PT Lt -,' bjiiieeB 91 itjltLA13 hitutcrIilk)-


LE NUMLRO


PAR R


iols4


GOURDE


Nouveiistt

Ja :Loa let dal
C mAUIw -. 8ibEl I T UR- RO PR I t I bE'.







naux et a appuyd sir I'ardeur des $*-
monstrations daminit de li.France.
VIENNE 10.- Aux'eswsa officials qui
out eu lieu aujourd'hi BA Polale, le
nouveau cuirade auliichien a lian-
bourga de dix mille Louwes, a douine
une vitesse de 20.62 noeuds.
GIBRALTAR 10. "-- La loi jnartiale a
dt6 declaree aujourd'hui a Algeciras.
LONDRES 10.--- Le centre Lorpilleur
a Wizard de la marine anglaise, a cu
unecollision avec lepaquebot allemi;nd
a Kronprinz Wilhelm P. C'est le deuxie-
me incident de ce genre qmii arrive i ce
paquebot depuis son depart de Sou-
thampton. II y a trois jours le i Kron-
prinz Wilhelm a ubord6 le vapear an-
glais e Ingraham a en coulant ce der-
nier. L'dquipage a &te sauve.
NEw-YonK 10.-- Le prince heritier
du Siam est arrive ici ce martin. II se
rend-a- ce soir A Washington et sera
recg remain par le president Roosevelt.


TRIBUNE PUBLIQUE

Ma conscience me command de decla-
rer Ia veri:e,- que je connais mieux que
personne,- sur une note publiee dans le
Moniteurn de Fevrier 1890, d'apres la-
quelle M. Leger Cauvin, alors ministry
de la Justice, aurait exige et requ de M"e
Ve Th6biud, ma mere, 400gourdes avant
d'ordonner le pavement de la some de
2.ooo gourdes pour une bibliotheque
don't le Gouvernement avait decide l'ac-
quisition.
Peu de temps apres la nomination du
premier ministere du G6neral Hyppolite,
c'est-a-dire A la fin de 1889, je proposal
au de-partement de la Justice d'acieter la
bibliotheque de mon feu frere pour aider
ma ftmille A sortir de la gene ou nous
etions. M Leger Ciuvin, qui 6tait de-
puis tr; loingemps un de nos meilleurs
amis, ayant refuse parce qu'il trouvait
mes conditions exagerees,.je fus force de
in'adresser au conseld des Secr&taires d'E-
tat par lettre signee de ma mere.
C'est la seule fois qu'elle a eu a se
mrter de cette affaire; routes les autres
dendmarches-jusqu'-la-fi-n-on~c t on. eu-L
---vre-peFsone-4e t-exclusive.
Je demand.lis 6.ooo gourdes; le conseil
vota 2.000 gourdes, que j'avais A toucher
moiti6 inmmidiatement en esp&ces, le
reste en contre-bons de la Banque.
La bibliothique livrte, le ministre me
fit l'observation qu'il y mnquait plusieurs
volumes qui figuraient dans un inventai-
re. Je le priai de laisser pa4er la moitie
en especes. offrant de laisser en garantie
le contrr-bon de mille gourdes jusqu'a
ce que je puisse rapporter les volumes
manquants. Je me souviens, sur les mille
gourdes touchees d'abord, avoir restitue A
M. Leger Cauvin une dizaine de gour~es
qu'il m'avait pretees le samedi precedent.
nfin sur ma declaration que les volumes
rmanquants ne pouvaient pas 6tre retrou-
ves par moi, le contre-bon me fut rendu
et j'en touchai moi-meme le montant.
Ainsi M. Leger Cauvin n'a jamais etE
ca relation avec ma -nere a prqpos de
cette affaire et n'a pu rien recevoir d'elle.


NOUVELLES DIVERSE

Change
March assez anime ce matin.-II a &t~
ne6ocie plusieurs ventes d'or amneric.in a
136, 3, 138 e4 -t-1-- -. --
Po ir Mirebalais
Hier ont repris la route de Mirebalais,
pour aller rejoindre le General Emmanuel
Th6zan, les membies de la delegation
composer de MM. A. C. Sansaricq, chef
des volontaires jireniens, Guerrier Bel-
horrme, atnache au general Thlzan, A.
Titus, chef de mitrailleuse, et Edmond
Latorest.
Le a Mancel
Hier A midi est revenue dain no eau-
le steamer haitien Mancel sortant du
Nord.
On dit que ce s:eamer est ie?.rti cette
nuit.
Mouvement Maritime
Hies t entree lannexe f-an in s S.Iva-
dorn, avec les passagers suivanns veii.nt
de:
Fort-de-btrance.-- 19 narins de 1'Etat,
2 officers, MM. Brigitte, Bambruch, P.
Paris.
Po'nte-hd Pire.- MM.Massicot, Rican.
Basse-Terre.=-M.-Ch6riry.
St- lonmas.- MM. Allen, May Wil.
liam, Allan Nolte,
Cayes.- MM. A. Bellevue, B. Paul,
Desdunes, Elias, Joseph et Rameau Lou-
beau, Lavaud, Dartigue, L. Chevalier,
Berangerie, E. Saint-Firmin, Brustrems,
Francois, Calixte, Th. Bergaud, Lindin-
gue, D. Laguerre, Daniel, V. Noel, A.
Gilbert, Cl6ment Jr6:ne, C. Larice, An-
sein' Morose, Flicion, J. Page, Cassia
Duquella, Miles Nelly, L. Grimbault,
Jeamin, Harding; Josephine Lamarre,
ClEmence, Clairemelle Remis, Mesdames
Charlot, Bonnefil, Vve Mbndesir, Ber-
thoumicux, G. Thiant, Lavand.


"r~E~~-r~Q"~ .i e* 'r y .r -~I.- i~ln


----:- .-- --- -


)e jure ne lui avoir 'moi-meme donned,
ni de gre oi de force, aucuneso-nmed'ar-
gent a cetne oca.son.
Le aMoniteurs dit.qu'il a exige et re-
qu 400 gourdes avant d'ordonner le paie-
ment de ma bibliothbque! Mais, avant
ce pavement, ma position et celle de ma
famille etaient si embarrassees que j'avais
etk oblige, un samedi marin,de recouiir
a la vieille amnitie de M. Leger Cauvin
pour un pr& de minime valeur.
Je fis une remarque.- La vente de
la bibliotheque a eu lieu en Novembre
1889, et ce n'estqu'en fvrier i89o, apres
I'incident tragique de Gregoire Lestage,
incident qui a amene une rupture 6cla-
tante entire le ministry de la Justice et le
Gouvernement, que celui-la s'est trouve
avoir exige et requ 400 gourdes de ma
mere.
Voila coutela.vrite. II ne m'appartient
pas de dire quels L.nt les auteurs de la
machination du a Moniteur .. Tout le
monde en a comprise le but: essayer de
discrediter tn homme qui, par sa protes-
tation courageuse centre un assassinate,
embarrassait le Gouvernemnent.
ER.NET THIBAUD.


J 1eil.- W. Anderson.
Jlrinie.- MbS-ansaricq, F, Laaa^
Depute Martinf~ lrrp-Louis, D. icr
nard, F. B. Lauredf, David Crlri lt..
ThTBesson, IH irtheP Joep
G. Wilnibinding, Flcury non, L.
quella, M.-Piert., C rneni Buche,
Laraque et Mile Hippolite.
Pei:-Gove. M les Marie Caster, f
gette Elie et Cagilia, MMI. A. L. Gutri'-
Octave Tessier, Jules et F. Castera,'-'"
lim Elias, Calixte.

Est entr6 ce martin, It steamer a
ma ,, de la ligne Cameron, venant d
J6r6mie, Ciyes et Gonaives, avec MMN
Achille, Filhon, Eugene Margron et G.
tave Vigoureux.

Est aussi arrive ce martin, le stexau
hollandaise P'rins Willem I venant
Sud, avec MM. Alex. Bobo, Maxim6 Ja-
ques, Hyatinthe Pierrc, Th. Polycarp,
Charles Raton et L. Sessaus.

Hier aprs-inidi, est part le steante
hollandais Prins Maurits *, pour Sai.'
Marc, avec Mme Vve N. Boutia, M.l
F. Bertoni et Abraham Zabele.
Ecole de M6decine
Hier a eu lieu le dernier exarmtnDA
Doctorate en M6decine de l'ctudiant loi
dovic Rigaud, qui a subi ces 6preuves a
obtenant la note aassez bienn.
Le Jury d'examen 6tait compose d4
docteurs Leon Audain-- Domond GW,
main, MLnoi, Mahotiere et de MM. IesiA.
pecteurs Th. Martin et T. Laleau. .
Chronique Judiciaire
CIVIL.- Ont etc prononces hier
jugements suivan:ts r
Celui qui homologue la deliberarioad"
conseil de famille des minelirs Edmo'*
Fernand etAlbert Cclcis;--enre lesslt..
Bastard Plumkett & Cu, ei-Mada
Noel Jourdan;- entire J-.sieur Lama*
niere St-Aude et les dafieslorinsW ..
Kr6 et Cecile Romane;- entire la"
Louisamine Lauzeille, le sleur .
Lahens et la dame Trerese DesladFR
consort. ,.'"
Le tribunal a encore entendu 1la0.
l a ," IV-1 G ,endre c
le sieur Mentor Innocent Medas,- W
des pieces eticrdqnne pour -Ie4-
le jugement atre rendu a quinsin...
Nouvelle M6ringul f l
En vente Il'Inpimerie du 6M
La Cantanille meringue pop
diee a Mr Calisthenes Fouchard.
Paroles de M' Th. Benjamin
de notre _distingu6 artiste Lu
mother.
Edition pour pianoavec paro
a chant r4
S'adresser A Mr Bernard,
6diteur, A I'imprimeric du *
137, rue du Centre 137.
Bulletin ortua
( to Octobre )
Ccila Romelus
Camille: Cajpse "
Horatius Dodmingue
Degr4cp Inocent
Ysm~aeb Cnesca
Jolitte Lubln, V" Volcy Jn-Joa







.Mesienrilesltclevnu.Pr.qdi*-COm
pagnie d'ExploitatioU Ajricoq, et In-
duslrielle sent convoqivrsdi d emblee
n6rale le jeudi si-e -Ct4 e cou-
rjt, au si-ge de la Compagnie, angle
des rues Traversiere pt du Magasmi de
l'Etat, pourprendre lecture dn Rltport
annuel de l'exercice 1901-1902 et pro-
{der a la formation d'un noveau con-
seil pour le prochain exercice,
Port-au Prince, 8- Otobre 1902O-.
-te Prididcnt dit Conset d'Adminis-
tration,--
D. A. O0UZI.
Voulez-vous de l'argent ?
Lagojannis, pour soulager les families
pauvres, offre d'acheter routes sortes de
viux cuivre de vieilles glances verres
i vitre--caiilles de caret-- ponges, etc.
Apportez 136 rue Rtpublicaine, i la
Caison 'Blcue.
Geuntures Folies pour DaImes
Vient d'arriver une superbe collection
deceintures-Folie; profitez-en 1--1 6 rue
Rpablicaine, a la MaisofiBleu de,
LAGoJAwNIs.

HAMBURG AMERIKA LIHE

Le steamier SARDINIA venant
du Mexique sera ici samedi le 11
couran: pregnant frkt et passagers
pour Petit-GoAve, Cap-Haitien,
Saint-Thomas et I'Europe.
Port-au-Prince,9 Octobre 902.
G. KEITEL & C*, Agents.


Line Cameron

Le tleamer K PALOMA D est at-
tendu derain samedi 41 courant
et parlira le meme jour pour la
Jamaique et New-York pregnant


,-1tL e passagers et fermant sa-
-malle la Poste -i -hrets dusoir.
Port-au Prince, 10 Octobre 1902.
F.*HERRMANN i& G, Aglents.
"'""" "*"'


'Noi r K.EsewTFjiN,de. re-
tor d'Etirope, reptrnd person-
nellement la direction de ses af-
faires commerciales; et. conse-
quence'it alotiee' au Comimerce
que Monsieur Werner Katsch
cesse d'etre Je procurateur de la
maison L. Eisenstein.
Port-au-)'rince, 7 Octobre 1902.
L. EISENSTIflN

Puisqu'un fort courant d'opi*
nion s'affirme demandant grace
et piiib pour notre infortun6e
Iaiti, trinquons avec le patrio-
tique


RhuM Villejoint,
17, Rue Roux (Bonne-Fol)
afin d'activer Ia fin decette guerre
anti-i'itetlectuelle.

Docteu r Bourjolly
75, Rue Eugene Bourjolly 75.
Consultations: 7 A 9 heures du matin
3 i 5 heures dn soir.

Kola Champagne

LINONADES GAZEUSE

Eati de Seltz

Siphons
-Ppirtprs avec de
I'Eau Strilisee
et de_ 'Acide arbinique Liqudie
Edrepri 'Eax Gaveuses de

Port-au-Pfinc-
Directeur: D. v. HEYDEBRAND
21, Rue des Miracles, 21.
El face J. Djiardin Th. Luders & Cie.
FOURNISSEUR:
S'du Grand Cercle de Port au-Prince
du Restaurant de la Paix
a du Commerce
do. TlrHtel de France
:- Patrie
S ;h nd C04
ni' A4u Comrierce
'" Nobvea,-Sibele
V' de la Bourse
a de la Chambre
., a Post
"r' eeii e Cenlrdl -
^di Lnoch Room


AVIS.
Angostura Bitters
de renommee universelle, prdpard par
les setls fabricants D' J. G. B.
SIEGER & FIis.
A obtenu la plus haute distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1807, Vienne 18)3, Sydney 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-ZWlande 1882,
New-York 1882. Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orldans 1886,
Londres 1886, St-John (Canada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
la Medaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
Ce Bitter peut etre pris pur ou me-
lange soit avec un spiritueux ou de l'eau
sucree,de la limonade ou lesoda squash;
il est indispensable pour faire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & C,
Agents-GnOraux pour les Indes Occidentales,
OTTO BIEBER & C*. Agents pour Haiti.

Maison F. Brunes
Dirigoe par Mr L. HODELIN
A fait d6jA sa reputation pour les cos-
tumes de ce6rmonie, etc.
Specialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
d6liant tonte concurrence pour l'6l6-
gance de la coupe moderne et perfec-
tionnie. La maison fournit des dtoffes
hls plus nouvelles et de meilleures
qualities, A des prix tres reduits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, No 195, A cte6 de la Phar-
niacie' Ewald- -
p ln l- |


N.MARCOU
Marchan d-Tailleur
announce A ses nombreux clients tant i
Port-au-Prince qu'A Jdrdmie, qu'il a
transfer conmnltement sa mason de


la Rue Trave-rsiere au N- 401 de la Rue
du Centre; qu'un coupcur qu'il a fait
spcitlem,.nt vpenir i'Europe garantit a
tous les clients meme les plus difficiles
une coupe moderne et trbs-edlgante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JERIMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit on autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou t lui ici on
i son representant I JJdr6mie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortinient d'6toffes nouvel-
lement arrivees.- Grande fabrique de
casquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnrs : vestons et pantalons A bon
march!


- la al I L I
~ ~''~'' I' ~~'-` ~ ~'


~~-~~~-----


---


.


l







A ~4IAE
Quatre vaches laiticres
S'adresser au bureau
du journal.

SAVIS IMPOHIA
AVIS IMPORTANT!..


Les soussignus
leurs clients qu'ils
la reparation des
c0h6es.


-anponcent a
entreprennent
Glaces Ta-


Cercueils


Ayant toujours un assortment
vari, de decorations, nous som-
ines A rnme de fournir des cer-
cueils en acajou, Decords i 1'exte-
rieur et Capilolnnts a I'interieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Rue do Magasin de I'Elat, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STAnK, Rue du Port, 54.
Mr. FLECHIE ItHSSON, Rue des
C6sars No 125, pr.s de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION
Grand ddp6t situd surle quai,en face
na mason Guyot, a proximitO du wharf
die cabotage.
bacilitepour les expeditions de la Cote.
Aissantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de tulles
dimensions.
Assortinentcomplel de Sap et Pitch-
----i^ne outes dimensions.
2 sur 2-- 2 str 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 str 5- 3 sur 6
3 sua 9- 4 sur 4
4 sur -- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher '1 1!/ sur 4
t* a 1 1/4 sur 8
< ciins '! sur 8
Spr palissades,cioisbns 1 sur '12
Planches a k 1 sur 5
C < 1 sur8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
< a 1 t/4 sur 12
S4 1/2 sur 12
S a < 2 sur 12
Planches Sap prdpardes Tstr 12
"a brutes silr 12
c( f sur 13
S... 4 s sur 6
Planches pour plafond 1/2 Air 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


-IOCOLATEBRl O I TIENEl g,

Paul Cesvet,
8, Rue Americaine, 8.
Chocolate b la Yanille
& P. Une Goorde Ia livre.
Gros et 3D:tail
ACTION RAPDuK mt mquCga
SLA MEILILEUREI
~ l il i l lno iral ,,m
PURGATIVE
L'EAu MIINRALE ALKALINE, FERRUGTOBtlSI
RECOD.SfITUAtfTE DE

POU GUESS SS'-LEG I
est souveraine et sans rivals das;le
Traitement des afections des Voies
digestives, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, le Diab6te, I'Anamne
Quatre si6cles de succ6sl
Ventp en nroa chess PAPE & Co.


LEVICO


' .i, ^


,I
L'eau minarale naturelle ferro-
cile donnd des rsuItuls .u'rprerfa,
dans toutes les maladies qiii se bW-
sur une mnai vawe compositionldusts
Anemie, Chlorose, Scrofules, Fat~l
gdndrale etc;--- dans toute les mIaln
de la peau, dans lescas de fibres infii
hilflentes, malaria ; da&ts l4'adgli
dusexe fdminin, dans tous les casdM
indigestions chro sques, etc, etc..,.,
'DiPOT: PoKLMuaKN &{


Imprimerie H. CHAUVET jf
Angle des rues Americaine et du Fort-Per.

Travaux typographiques en tous genres ,l

Cartes de Visite i la minute! :,*
Faire-part de FianQailles et Mariage .


Billets d'Enterrement
Traites,--Carnets souches,- Pr-ospec $J
BrochGres,-Journaux, etc.'c i
:c *- I'...1


o Utrr Adr1tB-LE doNrERVATION p IFATH
TOUX RUiUMES.- P SICHITES ElREDIEl2ATS
IHFLUEIzZA,-- EeOTINS DES PIUO8.l S!
Rue R6publicave. n* t0l.,-OI'fAl PRINCE, AITI. Mrr L.A PaovINC9s
; .. .. .. .. . ,- a ,- _. Q ... r...... .


~3~~
~9rr L _, r _____


NestdYLitsm,
aitre. air i pr :,.
46,,'Rfi BotniFoi, 46 ':a
.- '. : ..s '
Reveu, de son voyage abnoih .
ses nQihbreux., clients 'lu')T be re,
leur disposition at q 'il piroret,c6i.
par le pass, le me'llour soin et W
promptitude dans I'exeuloon desi
vaux qui lui seront confidg,
I -- I .. m i l ,