<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00688
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 10, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00688

Full Text
~~porne A8aarez~-NE1,2I4


P~.rt~i~:rr~.Prtni.R IWnPLt~


L~.- ~m1d



'.? p15 p r ?f
YA

*6Lrx '"0 "_. 1
If ;-1 11. ri,




LE NUMERO CEt'i'IMES '., PAR MOIS jGOURDE

tAdresser les. comrurizwat~oig aulX rD~d dA jirnco, angi ae cP6ruesl~o 8oiiroy & Fort-Per.
1-




COUS ~E 011R$ : reur a abaindorid le 'plan~ de ze~edb des' climinde* fr en vue &e troti-
COURS DE401


vmries g~Armiu bor--Lej'r Ver~f ~oe sera it accept ble
4 o-ditl erait re de les i-ece It i odabo I f 2 (
(ave -kro. d I :nai~ qu4 Iarix ii etirfitO
I les -dneraux veimien A Berlp, if- rxuuee;wj* itICE1.1. I --sutat et e pt-i


Conso'iis 12,0/o' 1'.`t Or' 0 dL. -d Lf
iI
e c o 4 d u 'b ugt r i e S ru cthrabon l e f.6 aiu tenant.25 d
Tifres Bleus...........( 3; 3/2 oe son noron ueaLcPi F ee qu'il 4 yE'r1 i 1to', n
Caniolidis~ 6tard, 1'tiI-xra diesio m -nent nse
.(aec "durn 5ei~t changer lenil r~oln io'winre le 1a6u c o gju ue~
avec i e W ss r a n t
ril~fBII(, ...;.tr l(:iif /3~ deurd" g 6eterre~. 6-1 g -Dewe

tendsBeu... 1reue ini ati n(I 'meri ui
3 A en son noem e(x qu'r P de srs cdlli -
tpeCO, epmd L & J ta r n l g eund ieio nll sE
d aiffenrrillotijes 6nt~ratm sembI6 ~ .-1
co~m~s ~ E F A HC I~ q reht, change r leur rd s'ol ution et ;at, -Tribowl do Casselitin~ie

-~~~~~ edre-1ai uaneinvtaio due d'es rpe* trerte ''htesdI astu
de''h ]ai 1',a' do. i e .W t' t a Un, enauvasis accommodementavaut
DES CABLES TUOUMQUES" _41't fas'iIe e U cep.) eq
-----IBBPh~ccs: Ia ete dd~finJjffyjyWA1*bandonnee.' imieux qu'tin lyn proc~s P, disent sou -
ii~~Yl~;-7;~G-~u~~ifie7-~i~ Lb-urment ~tipu ctuelle semble
(REORODUCTION irtfthb,~ It (le 11arit, -,atenaon er rque. des troupe$ fair- # -f oc~l~ dans tOUS
Waerch6 du lbP- ~ l~vre. ji va rltoiW sns Cest une-mauvaise orientation,
C06 (U'llafti s 43. bhrdsilien et ont attaque piusie- tut 1 d1rnme.- lier, c'"tair li Cham-
Villages. DSU'x., n4goqidu's1 brtsilieni bre deS Repr sent nts dans la personne-
Cat Potto Gabello g 39., ont 61e" arrtMt(6s "so t Us 1' p KUsItkl de detfi de eslIbres, t~moin : le ddel
Cacao d'lfiit o 51M.05-W oi qI:uomeid-f'i srec in Mcr Cauvin-Di~rjtn. -"-"A" Tud'hni, c'i e
Ot~~p~cheLe .a Jweat dtt Bvdzit -ee ~t~b tour- du" TribunsraV de Caswaion ; deux
(amp06che (Buebeg), 5~
PARIS 8 LaBente10) *une- le'tthie de* lws Guiilvey, "ri e bre se touvent en
PARISpsdenL de --ResPresence: Mr tkh'aud et _MrA. Bour-
Rum"R.-- Le comit~d ty la tddjr'i quo 't4o;i`Acm;i*WqA1e le gouvei jofly
tiondedi De 4u'ds git-it? IDunet com-
d ea n c a i s kid Lsd n e r & W i n i s l alvn i t -f a i t alerar e t n in si o n q u i d e ia t gi le r p o r t e r d e s p a r o le s
C0a gLi3. geIfein qut 'kinsce ci de'nn 'oitoyei argentan O e pai aux rebe'les de l1Artibonite, et le
coluflWeIlcert~detna,"., Ijti;-- ldeu-x gontlhetle'nement em iomn d? Mr tech wod fu tcit6 pour en fire
'~flIGiflc41 ,A discuter sdrieuserpmi. ;.u f6rt ao.-Joaqnen.' '
iei la Pr'bililx -dd'uti ce N ss 6 atioorini b arttl nritu1 a Pr'otestation
les Prix duale~oi- In-i,,rL patir aiokiA 4iet dger, ,ifdi ncex-pamn es Jousei- teur x d
festiqtie et p001 I uis3geqt itidus n or rnonr re le ;rdsidknt dtu 6lbunal'de-
NJ. Cr M mbe ell Stl (P1' ne re.' irNne-fl'fde nbn rec- Cassation conviend'ait peu-pour une pa-
- IH6trti fia e dde, tmnnt e, n ir f-i7 trillk mission, "en raison, do mutisme
pn4 oti (Ie(:Itt I I'emir1~ion dB iiimuim r s MU7 it Ialde lors de l'arreshnion et Ade
I e Ai 1)061" Vel '. d des aiaie's ;` i'cardratiops ilhkgales *du juge A. Bou'r-
am ricaij \n' _1RhcJR %611Ug'L_" 1=Ljounet'c de
dalls Ies s i jolly.
ses, ~d. %qti .te rel~ra~ Mr II. Lechaudl a rtfutk par un .2titre
''11 W. 61"q'iL ll prirmige'c i.tpl et aric !ign de s so'iorn, dain lequel ii
O.ME 8. Ie U Qpflj 'Ciij1d I' .L ai I ssd eiltendrc iwb~i- que,atle TR
jourd'c'buj di~j'ue -lp~)sto~luL1~n mcmix.s b.nidol~n U-.Jt li'oyen a 2 g tr~ e si-
feque 1'un cr&iL.e~Rei4t It : bqer ice'xits liaffjinr'iiBoa'r jolly, iest: parce
iliQue oft I (IcJrIouftlel L jj p4J: co' que celni ci se rnMe. souven: de u
P09 'te -Naples t~ atotitdhnkoiw L QicaA1 f4+k Aa; j. ges..politiquesn
ye brit eil0UI? RLq f leA p idqnt du 'Tribunal
..' I~a BI~K~fl MY PL 0 SoFIA 9. Des ddpkches d Casato a coIsut petite 'rer;
1l4p6rrt nnlia QA' jw. t vwu insurrection !Ci cUue4Ue! fdt 1 condmrte reprocbible
pJ4 ii''re A 0% D1 i e o rirunall donr itfait
te Jrei 1 tv e- r. ru, 'iri pour devoir imp-
1 i)jrl 5 r'flrlY PIbiSD rI 2fe L rcuArro est? Ircte odieux Adu
eu'.M A i40 Iitrub~na dn Tanue

1i% e Vtpqr .r i ij S ,4 C ur defsisrieeu, taii tcuu d c
:), -j r? "avE ~j; :
+-ILJ()q v3!ijim. n-i~


~~ ~ :-------~-~,--c---r~-~rrrrct-w ,,-r


P-Vendreddi4A)t Otobhre 1902








statue SIt It cas if se metbreb
arritd et *arcrdrt illfal D'tuoa
plus que ce juge a etC arret6 au scin
m6me du sanctuaire de a Justice, par la
force arm6e et sans respect pour ce lieu
sacred; ce magistrate ainsi appr6bend6 6tait
done dans l'exercice de ses fonetions.
L'arrestation e l'incarceration du iuge
Bourjolly etaient-elles e16ales ou enta-
ch6es d'illegaliti? La loi ne pr6voit-
ellepas dans quel'cas, un juge du Tri-
bunal de Cassation peut kire I'objet d'une
action en justice? La detention du
juge Bourjolly sur la i Crete-a-Pierrot v,
constituait-elle un cmprisonnement r6-
gulier et pr6vu par la loi ?
Voila sans nul doute des questions qui
1'auraient pas dil echapper A I'attention
du Tribunal de Cisation et devraient
faire I'objet d'une reclamation en faveur
du jue Bourjolly, arret& et incarcere con-
trairement anx voies traces par la loi sur
la matiere. C'est si vrai, qu'un avocat
du Barreau de _cette:yille, home hono-
rable et digne de 1'estime general. le ba-
tonnier de l'ordre actucllement,a deman-
daux juges siegeant ce jour la, de lever
l'audience en signe de deuil, a I'occasion
de l'arrestation illegal' d'un juge de la
Cour supreme. C'etait sans con;este rine
bonne lecon faite aux membres du Tri-
bunal de Cassation. Mais legon don't
1'exemple ne fur pas suivi, et les choses
en resterent la jusqi'au r4 mai, date
de la mise en liberty du juge victim du
desporisme du Gouvernement dechu.
Point u'est besoin de faire savoir que
notre intention est bien loin d'absoudre
tous les petits pechks du juge Bourjolly
et de e rendreaux-yeux du public come
un bomme immacul6. II peut avoir conm-
mis certain p6chls vkniels, sans douie.
Eh, grand Dieu! qui n'en a pas commis
dars notre beau pays?
Autant que la m6moire m'est fiddle, je
me rappelle qu'on avait reproch, assez
haut a Mr D. Trouillot d'avoir accept~ le
ninist&re de la Justice apres la retraite
force el injur.e de M' Leger Cauvin, si ad-
mirable a 1'6poque et don't le seul crime
aux yeuxr-a Gouvernement d'alors, 6tait
d'avoir dkfeindu nergiquement la cause
de I'infortunO Lestage, lichement as-
sassine par la force brutale. Et partout il
=-ait rput6 honnete homme, et longtemps
auparavant Erait-ce aussi un petit pfch6
veniel ?
L'esprit cst prompt et la chair est fai-
ble.
En tout cas, nous b'amons les ennemis
de M. Lechaud qui veulent fire bomber
sur lui scul tous les crimes 4'Israel.- Du
Sreste, en tant que president de la Cour
de Cassation, M. Lechaud ne forme pas
lui seul tout le tribunal.
Toute proportion gardee, nouscroyons
,savoir que M. Lechaud n'est pas an de
cesmalhonn6teshommes que Ipn renedn-
.tre si souvent sur Ic terrain de l-.eli-
u. oe. Seulement, nous rcgrettons 'bie
i'viverent q ie les membres du. tfbuill
'dea Cassation n'aicn' pas lp''ic"a' rvdrr
IiU~pga)it commispar Ie ouv'CeitiGncMA
u g~ntral Saii ain 1pij Wi& 'i 1 j)ue
bourjolly. Car, s'il arrivait qu'utn noo-
veau gouvernemeni despotique se plftr
s'&carter de la loi jusqu'au point d'exercer


&4r dAt alithur n c" d agBr
,ge. sous lwextq loe di 1e d e.;.'f* rsl3 .J mati l isaftm d= has
dequestons potiques, supposed aux le steamer la varis Pnns Mart
que le tribunal de cassaupn eAt A ipter- venapt d New-York avec MM.Frndmhl
venrr centre fbls pour Ciie lentrer le pou- Jb'n-. Albdrt, Oivrt Wardrop. AV
voir ex6cutif dans les bornes poses par la meulen, D. Davila, Verkouteren 'i|
loi, le Gouverneirpib t pburrau r4ePtU44 Wa*req
tres poliment: -a Mais pourruoi n avlez -CAs IA par ce soir poWr.l
vous pas reclame en faveur d un des v6- pour Sain-Mrc et sera de retour lht.
tres arrest et incarcere ilihgalement par le au-Prince dimandcrtlatin.
Pouvoir dechu? Le tribunal, en sec- -. --I
tions reuniesaurait beau crier dgare qu'il ai I sge
serait bien oblige de se tenir pour vaincu. Nous apprenons le marriage de.Mc
II est toujours mauvais, en matire de AMALIE FATTrN avee Mr HUBERT hfi
justice surtout, de laisser passer sous si- celAbr6 A Paris le It Septembyr
ence un acre illegal, lequel est de natu- en 1'Eglise N. D. du Perpetuel
re i entrainer biendestorrs.-Nous som- -N compmets e meiU
mes bien loin de porter un jugement de de bonher:r.


haute cour sur I'affire en litige, mais nous
liaisons come toujours oeuvre de mora-
lisation.
P. J. MEXILE.


NOUVELLES DIVERSE

Change
Les affaires onit te depuis liier assez
animtes.-Le taux de I'or est de 135 A
136 o/o.
Plusieurs ventes ont Ltk conclues A ces
taux.
eMoniteur.
Le journal officiel,contre son halitude,
n'a pas encore paru cette semaine.
D6part de D6putes
MM. les Deputes, vu 1'inutiliti de leur
presence A la Capitale, commencent A
rentrer chez eux.
Sont partis MM. Catulle Th6baud, d6-
put6 de Jacmel, P. A. Thkodat, d6putt
de Bainet, et J. J. Telesfort, deputy de
Cotes de-Fer.
Volontaires
Hier sont arrives a Port-au-Prince, des
volontaires de MiragoAne sous le com-
mandement du general Michel Roc.
Ils ont ett exp6dies ce mating pour
Mirebalais.
Expedition d'armes
Hier, le Gen&ral J. St-Fort Colin, mem-
bre du Gousernement provisoire, a faith un
nouvel envoi d'armes aux troupes op6-
rant contre l'Artibonite.
Chemins de far
Ce matinquelques officers du croise r
allemand < Fake ont et6, en cars, e -
cursionner du c6t6 de ha line et visitor
en meme temps les travaux du chemin d
fer.
On nous informed que c'est par Its
trains du Chemin de fcr que sont austi
parts, pour Pont-Bedetze, les volootati
res de MiragoAne, en route pour Mireb -
lais. '
S, .Du .. .
Les deux. due: ,,otiopnels par la
quality des acteurs, qui prooctireria-
tcntion: ppblique il y.a tiueiqu"s ,id ',
smibient reir drnous; '- ulu de" M .
les. ijutqa 'lidujolty t Lefhaud, cia ffi-
sion tdeFct; ceui de MM. les d6puh
tes Cauvin et Deeijen en simples pour-
parlers de temoins.
*


P6vor6 par lea fourmisl
Les fourmisdes regions temp
vent. etre consid&r6es commcie
petiti animaux trs incommodes, emOi
qu'infintiienftnngiieux etiet ihuh l
On pept dire qu'elles devienntei, &
certain cas, tries g6nantes ou trts ilis-
cretes. Personnel, toutefois, ne sersitl
pose a les regarder comme dangerea.
Un fait qu( a 6tc observe rtcmtia,
montre pourtant queles fo-irmirpte
etre trh dangereuses dan cerai.,
editions. Ce fair a trait A un eui t
s'cst pass& en.8ohlme. Une miel
parlpour les champs avec son nouarim,
ct, aprTslu Fav donironfe tK '
depose A terre, a l'ombre, pour Vl a
ensuite A sa besogne. Peu de tempi rFS
avoir th install, I'enfant st met aC,
mais'la mere, pensant, d'apres sonu.P
rience, que I enfant ne crime que poo
qu'on vienne le prendre dans lsb*,k
bercer, ne -fi pas attrtion t sesisMw
stations. Celles-ci augmentent, pqisals
se calment,.et apres-u
ti&rement. La mere pursuit sa me
et I'acheve, et aussHitt yirevin
1'eifant pour le reprendre dins S'i
le ramenei au logis. *.l.i
Quelle n'est pas sa stupeur i
que I'enfant ci ouvert de milUl~
fourmis! ,Ele chasse les insects et i_
qoit alors seulenient que I'e
partic d6vor6, Les yeux ont
ne reste que deuxcavii6s rougelW
nes d'insecces. Ceux-ci pullulentl,4
bouche+_ 4_n les marines, daus l
les; eUls ont mePme p rt dam-
mac et le larynx. L'enfant i ti
cela va de soi. f
Un cas analogue a tC o.sC U
tats-Unis: up enfint de d.
ou deux. as s6taic egare dan
et quand' it lI'tetruva, q4
plus urrd,-il"Wgl suir une
rdedui 4;tper tspelete. '
mis avaltai dttruit touus les
les .-- L aiuralistes sa..
qua le0 ifa.r *.prCpafret
mean I., tre .des aimat
talle et o0u splvcnpt. recCI .
'* I',
ChrniqaoS M#i.


LVA &Td. -..Amk % IFW _= N- UL I


k I~P ~L~L+j i 1 --- ~


.. .


Il~b


i





-,r- 1 ---*:0^1^ ;

Messio rs le h oe la Corn
pagnie n'Exptoitati0i -Ag9i0te et In
dustrielle sont covwoques en assembly
gp~rale le. jeodi .,jwJze4Ctf.1t ou
nat, au sibge de la CoL pa gl
,des rues Traversiere et du, agi n
1'Etat, pour prendre lecture tappQr
,apnuel de l'exerciee 1901.9O.. ppro
ceder a la formation. ,'up.tihoy coh
sei pour le prochain exerc6ce
Port-au Prince 8 Octobre 1902.
Le lPrsident da Cosek d'Adminit
tratior, -
D. A.. ,QUZI. |1
Voulez-vous doe at'gent I ,
Lagojannis, pour soulager les fiarlliqs
pauvres, offre d acheter routes sorts de
vieux cuivre de iilkU ets lace; efres
Aivitre--c.iilles de caret-- tponges, etd.
SApportez 136 rue Republicaine,'i la
Cpaisoi 'iteue. "
Ceintures Folios pourDa mpsa
Vient d'arriver tne- superbe collection
deceintures-Folie; profitez-en I:-- 6. rup
Republicaine, lai Maison JBleu de
1,-OJsAN.

BAMBUR& AMERI;A LINE

Le steamer SARDINIAL venani
du Mexique sera ici samedi lej14
couran pregnant fret et passagers
pour Petit-GoAve, Cap-Haitien,
Saint-Thomas et rEurope.
SPort-au-Prince9 Oetobie 1902.
GJ(ETEL & GC,4Agents.

igne OCAMeri

Le ,teamer PA)OtMA) e9t-at
tendu deiiain sarnedi.1 courant
eLpar ti a-le me.me so' epotr a
Jamaique et New-York pregnant
fret ct p.ssagers et fermaLn sA
malle i la Poste k 5 hres -dttaoir
Port-au-Prince, 10 Octobre 190'2.
F. liERRMNr i,. Age
A'*Cramaa1ea .


Port-au-Prince, 7 Octobre 1002.


lr


Docteur Bourjolly
75, Rue Eugtne Bourjolly 75.
Consultations: '7 t) heures du matin
3 A 5 heures di soir.
-
Kola Champagne

LIHONANDES GAZEUSES
Ean de Seltz

SSiphons
Prepares aiee 4de
Ar-ii -
Vti,-lAidie Carbnip e Liqutfie
Iii 4BaHx. Gazeuses de
SPot-an-rince
Direeleur: D. v. HEYDEBRAND
,. a d-es.Miracles, 21.
Nii 1k. Lders & Cie.
SSEUR:
t 1ielfb Port au-Prince
dit40 la Paix
S" ,du Comunerce
r.: ,.3^PHatitmde Frnde
d, rand G r
d' d Bar du Comameree.
"' .NonayqaaUfSi6cl .
q, %,4 ',. de la Bourse
S? de la Chambre
42ioii te .


Monsieur LFISENSTEIN,de re
tour 4'Europe, r prend person'
nellea~~dtAforeAtile ses af
fairesgWMA ejDrel ;,: n
quence il aunopae .au Commperct
que Monsii r' Wertir Katsch
cesd'tre ileproduateur de li
maqo L.. tEisena.ten. &
.~P.aorau-Pcince7 QfOcarre 1902.
*....; j t^ TE ;
: pi (Itsq '^ ? cattrant? it'Opi*
'i4cm s'affirm dnemandant grfce
:a. -pili4- pour n tre infortunie
Haiti, trinquons avec le patrio-



th',on. t. .
17, 1,ue Roux (Bonne-Fot)
afin d'activer la fin decetle guerre
anii-intellecluel e.
A--- ^^^_ kl^ --- Wii--- -


Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L. IIODELIN
A fait deja sa reputation pour les cos-
tumes de cer6monie, etc.
Specialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
uettes et Vestons, etc, sur measures,
d6liant toute concurrence pour I'1ie-
gance de la coupe moderne et perfec-
tionnie. La maison fournit des 4toffes
Irs plus nouvelles et de meilleures
qualit6s, a des prix tres reduits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, N 195, A cdt6 de la Phar-
macie j'wald.

N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce A ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'A Jerimie, qu'il a
transfer comply tement sa maison de
ah Rue-Traversi6re au No 101 de la Rue
du Centre;- qu'un coupcur qu'il a fait
,specialement veair d'Europe garantit a
tous les clients meme les plus difficiles
une coupe moderne et trbs-elegante.
De plus ila le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ovvnIR UNE SUC-
CURSALE A JERiMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a n avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, i les prie de
bien vouloir s'adresser ou a lui ici ou
& son representait a Jtdrmie, les assu-
rantd'avance qu'Us seront satisfaits.
Grand assortment d'Otoffes nouvel-
16ment arrivdes.i- Grandefabrique de
casqueltea et de klpis oen toui genres.
' Grand stock de costumes tous con-
fetiodedithvestons et pantalons A bon
marchel


c ~
rs~(S+urr~~wi~i~;y;I~L~L~Xi34~~~:l;i~;+ -- .,~
- a I


SAngostura Bitters
de renomnmie universelle, pripard par
ls seuls fabricattit D J. G.. B.
SIEGER & FrS.
A obtenu ht: plus haule distinction aux
expositions de Londres 1862, Paris
1867, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
bourne 1881, Nouvelle-Z6iande 1882,
New-York 1882. Amsterdam 1883, Cal-
.t"tta 1884, Nouvelle-OIldans 1886,
Londres 1886, St-Johln (Canada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
la Midaille d'or aux Expositions de
Paris 1900 et Buffalo 1901.
Ce Bitter peut 6tre pris pur ou me-
langi soit avec un spiritueux ou de 1'eau
sucrie,de la limonade ou lesoda squash;
il est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou tin punch.
J. N. HARRIMAN &C,
Agents-G6nbraux pour les Irtdes Occidentales,
OTro BIEBER & C, Agents pour Haiti.







A V1DRE
Q u a i e Au(ii a -eiti( res
S'adresser :inh bureau
du journal.

AVIS IMPOTANT!..

Les soiissignrs ;Ianioncent A
ieurs cli-nts lqu'il entlrelpr'ennent
la oreparalion dles (laces Ta-
h1le s.
Cercueils
Ayant tonjour.- un assorliinent
vari dee e dcoriations, nous sorn-
ines % nine tie fouriir des cer-
cueils ei acajou. f[i ,rors it I'exte-
rienur el Cuppiton~r :' I'inri eir
a partir de $ 25.
Henry St:rk & Co.
6-, flue du Mag;,in de I'EIal, 1i4.
La Nuit et les lourss 11Ile l le,
sadresser pour ls .:,ot jia Jm,, 'i le
i'ercueils chez:
M.'ALF. STAI1K, I-, Hi 'I Port, 'i.
Mr. FL':ClIiEn, H!;'-s), }, e. des
Cefsars No -125, pr"s de la Hue dIl
lRservoir.
_- -~ _--


BOIS DE CONSTRUCTION
Grand dep6t situl sure quai,en face
ia mason Guyot, a proximilet du wharf
'le cabotage.
bacilitepour les exp.rpitions de la Cote.
A issantes. CGa'(,lrn's
Poteaux Bois dur di. pais de ,elles
iirnensions.
A.Vsorti'mentcormple-t iic S;Ip et P;tcb-
r') ,le routes dimensinirs.
2 sir 2sir '
i r ."- 'i Si 4-
Carltelo:es: sr :3 sur 3 i
3 sur 4-- 4 sur 4
+ sur 5- 5 suir .
j sur 6.
Planches pitch-pia prdpardes:
Planches pr plancher 1 '1/4 sur.4
a ( < C 11/4 sur 8
e a clins 1 sur 8
< p, palissades,cioisons I sur 12
Planches < -1 sur5
c a I sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
C f 1 11/4 sur 12
S a a 1 1/2 sur 12
9 a C 2 sur 12
Planches Sap prpardes 1 stir 12
C< brutes 'T"su 12
Ca 1 tur 13
S a, 11 sur 16
Planches pour 'latond 1/2 stir 8
aVec rainute au milieu '
PELOUX & Co.


I


I


A


Imprimerie H. CHAUVET & 0
ngle des rues Americaine et, .du Forkj6r.


Trav.ux tvypographiques en tous enre-
...0


ries de Visite is la minute!


Faire-part


IV ;ol


de Fiancailles et Mariase,


Billets d'Enterrement I
Traites,- Carnets h souches,- Prospectg
Brochures,---JourDnax, tc.





GOUT AGPAt1Bti- CONSeRNVATIN I Aro PAIAi '
YOTUX-RHUME3 1RtIeHlITES -'ESrOUEMEITS i'm
l I1WLFENZZA A FEGTJONS DE ESPUMONS 11rq
Ire R -pubilow ne, n- 1-1. PORT lR? AI, AY kz oI lJTrrTWsd


Cll00AlittinfliMF Nirfolir
CHOCOLATEIfi im! eale-
Pa l .. Maata eigur^.
Paul Cesvet, 40 e ftae -ni^!fr
8, Rue Am rilcaine, 8. Reveu A n,-v g, a .
Chocolal h la Vanille ses noirlrfk ilnts qu'll se r I
Si leur'djspostllpti ot' .'it pron'el,'
a P. lrne (ouird_ Ia livrC. p.ar Ie; me oeb' ,iIz E
rros et 1 1 promftltude ns I'ex6eutioill.
jrrox s at 3 i!l tail vaux qiiilui beront confides. "
CON1 RAPID T DOUC I W '
LAuMULUE LE VICO ,
PURGATIVE ti
_I__ll__ L'eau tnhib~eile naturelle ferro-arli.
L'EAu MI.tRAL ALCALINE, FERRUGOINUS4, c;de doonF des r4sultats ur
RECOSFIrTUANTE DE dans toibtes les maladies iiii sebi
stir une mai vaisecomposition
PO U UES S tL GEti Andmie, Chlorose, ScrofuleRs, fd
est uurairne el sans riualedrna le g nrale tc- -- danstoutes les
Trailtment des affections dea Voies delapeauans les cs de /idevrd
digesties, dv Fois, mittentes, maaria; dans les ld
V'oies arinaires, laGoutte, le Diabit, I'Anemte dusexe f[minin, dans tous les 4i"
Quatre si6cles de succ6sl indigestions chrossqtes, etc, eaW3
Vente en 1rs cchesz PAPB Ce DEPOT: POILMANW t(A


"""


""


I