<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00687
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 9, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00687

Full Text
Dsewe Annee.-Ne 1242


Port-au-Prince (Haiti)


Jeudi, 9 Octobre 1902


Joutaial Q.iuotidlien, Conrxiercia1 et d'Aznon.ces

ClRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRI TAIRE
,.------c


"eme~~ntpoiraw~&tem~it. .. .1.20
CENTIMES Abqnnrent p tper ~.5O
r. Etraagg~r


Adresser les communications aux bureauxxdu journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


.COURS DE BOURSE
OR AM1RICAIN........... 135 /.
Consolidis 12 */o escpt. or 46 *0/
(avec intirts dus)
Consolidis 46 0*/ 39 */*
(avec intErets dus )
Titres Blus..............c 33 1/2 */o


t Roses .......... ...


27 /o0


COMPAGNIE FRANGAISE
DES CABLES TELEiRAPHIQUES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPROOUCTYON INTERDITE.)
Mnrch6 du HAvre
Cafe d'Haiti Frs. 43.
Caf6 Porto Cabello 39.
Cacao d'Haiti .. 54-65
Campdche (Buches) .5.30
PARIS---Rente 100
LIVERPOOL 7..- Le nouveau (Pro-
duce Exch;angeo a 41t in;ugur aunl-
jourd'hui avec les cdrdmonies d'u-
sage. Sir Wilfried Laurier, premier
ministre du Canada, a prononce un
discourse ds Ilequel-rl a dit que ce
dent ie Canada avait besoin, etait
d'hommes et-dfemm-,. L py-
peutassurer une nonrriture sufti-
- 1intea i0000.000. d'habitants; i t
ajouti que sir Alfred Jones, prdsi-
dent de la Chambre du cotimerce
de Liverpool, aiderait les migrants
A se rendre au Canada 'oii le gotver-
tement canaidien leur donnera:t gra-.
tuitement 1 0 acres deoQtrre.
LOasDRS &:- D;ans une dgip3che
date (de Geneve, le coriesphn.lunt
du D;iiily Chronicle, dit que les.
chartreux ont achele une immense
tendie -de fore's a Ober Hankt
(Autriche) dans 1i44ention d'y bAtijr
n grand monastlre et y installer
lerfabrique de liqueurs.
tNDES 7..- La periniro f nR
d la commission roytli nomtd&e
Ur fire uue ciqultrq'sdr lwhfaori


don't la guerre sud-africaine a dtd6 dra probablernent une solution ddfi-
conduite a eu lieu aujourd'hai sons nitive.
la prdsidence de lord Elgin. PARIS 7. Le gouverneur de la
BERNKE 7. -- Le conseil f6dral a Marlinique a tdldgraphid au minis-
informd M. Bonrcart, ministry do tre des Colonies que la mrontagne Pe-
Suisse A Londres, qui dprouve un lee projette de la fumee. Les tremble-
grand ddplaisir & qclitter son poste, ments dc terre sont ressentis jusqu'(
que sa decision de le noinmer mi- Sainte-Marie.et d-la Trinit.
nistre de Suisse a Washington est II y a eu pris de Basse-Poite uwie
irrivoc;?ble et qu'i+e-it nutile de de- inondation d'eau chaude venant du
niandei que cette nomination suit cratere.
rapportle. La mission ;i ]t tte de laquelle se
FRANC:KFORT SUR LE MAIN 8.-- Le trotuve M. Lacroix, professtuir de mi-
congr6s pour la prevention de la ndralogie au Musduml d'histoire na-
traite des blanches ;a 4t ouert hier tionale de Paris, est part de Fort-
par le comte de Keller, cham- de-France pour Morne-Rouge.
bellan de la court, qui a souhaite la n
J)ienivenue aux ddldguds de la part BUNE PU
de-iempereur Guillaume qui s'int- 'TRIBUNE PUBLIQUE
resse beaucoup-au success de ce
mouveinent international. tt Ouv
GENEVE 7.- A une reunion de la Letre Ouverle
plupart des Associations ouvrieres A Mr Louis D'OR du Courrier, E.V.
de Geneve tenue aujourd'hui, on a Po-a-Prince, 9ctobre 1902
ddcidd de declarer -la grt'e gdn- M
rale ia moins qTo les demands des monsieur,
ernploys. grdvistes de Ia companies Je n1i fas I'honneur ge connaitre le
employmwys nrevs es de la codm ne personage que couvre avec tant d'lgan-
.es tr.imwayL s ne soient accorddes ce delicate votre pseudonyme superbe et
remain. Les reprsentants du ou suggestif. Cela m'in.porte bien peu. J'a-
vernement et, de la compagnie des, vais pris envers moi-mrme l'engagement
tramwaysonteu plusieurs entrevues de ne prononcer le moindre mot au sujet
A;u sujet de la situation. de l'incident malheureux et regrettable
LONDRES 7.- D'apris le bulletin survenu entire les deux judges au Tribunal
-d'hier, dit e cor:espondant du a Ti- de Cassation, Mr A. Bourjolly et Mr Hu-
nmnes Athis, I' tat- s-i-srieuses
Coinslanitin tLni satisfaisant; il n'a-. me tisaient robllgation de la plus-stricte
vail aue fire et ltat des bles- reserve. Mais puisque vous avez juge
vaitu ait normal uf n et vclat des- fcoavenable d'intervenir en cette affaire,
sures etait rma.Un service dc- ave. les allures offensives que tout:le
'ions de gamces pour la protection demode a trouv6es a votre .article d'hier,
la vie du prince hIritier..a CU lie vous me reduiscz a..la necessit p6nible:
dans la calhddrale d'At nes. pour moi, croyez-m'en, de.clanger d'at-
VIENEr 7.--: L'Arbeiter Zeituiuig" r'itude.
';lnnonce que trois ineortres politi~t- Vous ares journalisternt faith divers gra-
ulnes out dtd commis a Lonez (Polo- ve se product et frappe I'attention du pu-
igne Russe).-- Los victdine sonu tin blic: it est de votre droir, et personnel ne
industrial' m'lliotaid et deux es-sauri r.os k coUtes de vousen e m
piorns de Ia police. .. parer et d'en tirer telles dbductions,.telles
plons de l.( n poli on llce. cn- cnsequences pouvant.interesser vos Iec-
.Lo tDRES7.- E ,ison (It cha- teurs,- que ce,soint, du rste,des instan-
geilnetii s$rtiveau ldani ,la;. stiidl Ianes rkussis ou. desepreuves grossi&res,
pa4tique da DIminemitk dit le-cor- d respandant dui.'l Titrmpi G CopejIhd liez leur fire le plaiis de leur offrir.
me, ( a-.qnestion dte lIa-vente des An- .C'esr ainsique vets votre 3ine paragra-
fillps danoises ne:tatET-iit ttn," plie,.vons dec~Laeis qui4 qst .difficile de
'-J4, .,. L -:^ n iL, *-. 'J -'. -= .


LE NUMLRO


PAR MOIS 1


GOURDE




'- -- -. .U~UU'~-


taire l'kcoeurement don't on est secoue de-
vant la d6gottante polemique en laqielle
se debattent deux graves magistrate du
Tribunal de Cassation.
Ce froissement de votre Ame sensible
est bien sincere, imagine. Mais, entire
nous, vous avez saisi au vol cette occasion
de t6moigner a l'aini Bouriolly toutes vos
sympathies desinteress&es. 11 saura tenir
compete au r6dacteur du a Courrier a de
la noblesse de 1 'lan qui I'a conduit a lui
donner cette preuve indeaiable de son
protond attaclement.
Jusque a1, c'est fort bien, et encore!
Vous f'avouerai-je. en route sincerite, je
me suis donn consid&rablement de mal
pour essayer de comprendre ce que vous
avez voulu dire dans les deux premiers
paragraphes de votre article et le rapport
qui les lie au reste de votre chironique.
Je ne m'v arrete pas.
Vous pretendez que t Mr Hugon Le-
chaud est vraiment a I'aise pour se justi-
fier du reproche de lachet6 et de veule-
rie qu'un journal lui a jete a la face.n
Nous sonmmes ici parlaiterrent d'ac-
cord. Tous les amis de M. Hugon Le-
chand,- et parmi eux se trouvent un
grand nombre d'hommes honorables, au-
dessus de tout soupcon pour ce qui est
de leur patriotisme--- sont tous al'is lui
dire le cas qu'il avail a prendre de ce Ia-
meux eutrefilet de la iPresse don't I'au-
teur,--- un fnergurmene, sans doute, un
de ces personnages qui semblent sortis du
n.int pour entraver la vie des autres sur
la terre--- n'a pas cru prudent de se faire
connaitre. Et ces amis sont loin d'etre,
come vous les appelez, des approbateurs
faciles et inconscients de I'atritude gardee
--alors par le President Lechaud.
D'ailleuis, tout le monde sait aujourd'-
hui que la majority des membres du tri-
bunal de cassation 6tait opposee a route
demarcle officielle a tenter en faveur du
jugeBourjolly; et si A cet tgard, lemagis-
trat Heureaux s'etait ouvertement declare
partisan d'un pas A franchir au devant du
President Sam, M. Georges Sylvain,
d'autre part, s'opposait,--il I'a crit dans
sa lettre publiee dans la *Pressen de mar-
di deinier--- a toute demarche orfi-eet-,
." e.q n& I to" ,ne lo rl nn fdeuse qui
put tendre a tire consider comnie une
Iaveur la mise en liberty de son collogue.
Nous serious fort heureux, nous autres
du pubri-, de prendre comm-unication
des autres lettres d6il reques,a ce propose,
par Mr Bourjolly.
Vous allez bien me permettre de rete-
nir, un instant, votre attention sur le texte
det'article 148 de laConstitution de 1889.
tArt. 148. Encas de forlaiture,tout juge
ou officer do minist&re publcest misen 6-
tat d'accusation par I'une des sections du
tribunal de Cassation. S'il s'agit d'un tri-
bunal entier, la mise en accusation est
prononcn& par le Tribunal de Cassation,
sections r6unies.
6S'il s'agit du tribunal de cassat nde
l'une de ses sections ou de run deses
members, la mise en accusation est pro-
nonc6e par la Chambre des communes et
le iugement pir le Snait...-
Done d'apres la Constitution, en cas de
forfeiture, les juges, quel que soit d'ail-
Icurs le degree de jurisdiction auquel ils


point de vue, il v aurait lieu vraiment
de dtsesperer de I'avenir de Ia Republi-
que A constater non pas les tendances
veules et peureuses, mais les nieces dan-
gereuses, ima. eill.intr c et aviliisantes d'u-
ne certain press qui s'edire en noIre
ville.
Recevez, Monsieur, mes civilitrs.
Cll.ARLUs LECHAUD.


NOUVELLES DIVERGES

Change
Le bord-de-mer a eni un peu d'aninia-
lion ce matin.- On a fair quelques ven-
tes d'or 13 1. puis i J 0/o
Extraits de la Presse
Noun pui'ui.s lan,. la I're.-;.-e eB I d .' malin
les quatre extraits suivanls :
'Blocids.- Enfin, s.:isfaction .1 et don-
nee au gouvernemien provisoire, par les
puissances etrangeres.
Le Blocus des deux ports des Gonaives
et de Saint- Marc,sur la promesse du gov-
vernement a y n:aintenir toulours les ba-
teaux-Riviere, arms en guerre, a kt6 re-
connu.
C'est A p.irir du dimanche, 12 couranr
que commencera le blocus.
Commission arrive.-- H;er, \eri qua:re
heures du martin, est entree a la Capitale
venant de Mirebalais, une commission
inilitaire envoy6e par le general Th6zan
pour presser It government provisoire
sur le n&cessaire a fire pour une action
decisive.
Cette commission est compose du ge-
n&ral Antoine Sansaricq, chef des volon-
taires de J&ermie, du g6n&ral Guerrier Bel-
hoinmme, attach au general Thezan, du
general Antoine Titus. chef-de la mi-
tailleuse, de Fernand Darius, sous-chef
de la mittrailleuse, et Edmond Laforest.
Nous esp6rons que le gouvernement
provisoire ne manquera pas de bien ac-
cueillir les doleances de cette commission
militaire; car c'est de route n6cessit6.
La prise du Limbl.- Le vieux lion du
Nord ne dormait pas, comme on semblait
le crdire. 11 m6ditsit et prenait des dispo-
sitions pour enlever aux troupes enne-
mies une de leurs meilleures positions, le
Boulevard du firminisme.
Une d6p6che re.ue ce matin, du GC-


c Le Limbl est pris par le,
a Nord.- Jusqu'S present pias dei3
u encore sur .ce faith. --- Grande c"
a stance au Cap r. R
d Nouvelle-Voldrogffri
Hier soir est reparci le steamer a Nw
velle Voldrogue ',, commandant., .
Laraque. A destination du Nord, craw.
A son board et moni l'artillcuf jai
sens, qui n'avitr pu partir par le asMiaD
Mouvement Maritime
Hier soir est parti le paquebot fr61
(t Olindes Rodrigues pour Gonalvesd
Petit-Go:ive, avec les passagers: suit*
principalement pour Gonaives:
MM. A. Robinson, Furbush. Sallha
Jean-Franois, .H. A. Witte, EliPi L
Joseph Fadoul, Joseph Frangois, A.
briel, Ch. Hienev, Antonio LouiSJtf
Cassis, Georges Issa, Pierre Mirie, VicY
jeune et Mme Cameau.
On dit que sont aussi parties, cl'dil
tinement, le dtput6 Alcius BcaMI'W0
Jean-Francois et quelques autres pr.
nes pour les Goiu..ives.

Ce nmain est tre le steamer IT
mas Brooksr, venant de~Sauiago 8e'
La, avec MM. Georges Audain,
et P. Barts.
Insertion demanded 46 .
Le mn.rdi 7 de ce mois. le trib'i

Jeux lugements :
1d Celui--qui deboute *Geogd_
boune de sa dinmnde contre-Hl
et Talamas. .I dej.
20 Celui qui relette la
mise en faillite introduite par
Brothers et Iaac M nmsour frrtes..
Hasboune et Talamas.
En vertude ce dernier iog
maison Hasboueo et Talamas X
verte, et les propriltaires -.
de leurs affairs. .
.Chronique Judict
CIVIL.-Hier a 6tt p rocdd'
tion des immeubles situ6s en.
rue RI6pblicaine, NO 4'6 if
A la riqu&te do sicur CarmilI
les consorts Stamille Elie. .
Puisa-prononc6s lesjing
Celui qui aMiorise la vcn;,
bles dependant de a sucse
Dumornay Vallon ;--- entF'C
te Lucaset la 4ime 'Charles .
entire le sicur Raysond ainm at


appartiennent, sont soumis i une pro:6- nral Nurd Alexis, announce
dure special. Voici le cas particulier re-. Liprn pJr ses d~ lf .
gl par la Constitution de 1889. Hors de't Ail e i depuis atin, CoIk 4l
a, c'est le droit common. Quant & la li- les rues.et r6jo&JU pees panrrot.
berte individuelle, en general, les im- Voici la teneur de la d6pche:-
inunites qui couvrent les juges sont les Liamb onldev, t.yruivowu 'enagi
menesqui couvrent tous les citoyens. NORD ALilW.
Vous reprochez amCrement au President
du tribunal de Cassation de n'avoir pas Frnndllo.Jlesse. II nous est rid
protest centre l'arrestation d'un mem- qu'A un combat A la Chapelk, lc. ,
bre de son tribunal- et en cela, vous Francillon a ete lg6rement bless.
envisagez une question dc solidarile entire Nous lui souhaitr6dl ine promiepi
routes les personnel d'un nmine Corps, prison.
sans penser que ce sentiment, ce devoir Dernib heure
de solidarir~ mettrait tous les citoyens en Nous recevons au moment de Ma
denmeure de protester avec 6nergie con- sous press, le telgrainme suivaradfl
tre l'arrestation, sans les formes e1gales, Compagnie des Cables tel6grapbidh
de chacun de leurs conciroyens. A ce la date d'auiourd'hui:






Alexandrw ?;-. te &YFfne-
Ion Dufort ct re u 6 W6gesSgtire.
Co.MMsRC,.. i ~irdi ,! .It,-tribunal
a rendu les jugemen is smiais.-- favcur
des sieurs Hasbur ms atraieasa ntire les
siowrs Mansour ct Brehers;- Ph. Sim-
monds & Co contre Kainer F, C*y ;Hs-
burn et Talamas centre Georges Hasurn.
Affaire entendue:--Hasburn t Tala-
mas et la Compagnie Gtnerale Transa-
tantiqu. .
Bulletin Mortuare
( 7Octbtc )
Marie Louise 3 ans
Alexandre joly 7 ans
Louis Morisseau 6 mois
Mercilajoseph 15 ans
LbuisamnaGo'dman,Vade Valenton, 61an4
Jeanne Jean-Baptister Hospice
Jean Hospice
Avis*
Lesmembres de I'Archiconfr&rie de No-
tre Dame de Montligeon, kigee a la
Chapelle Montligeon, ( O ;-re, Fia-m e ),
sont avis6s que la messe annueHle pour
les Ames delaissees du Purgatoire, sera
chantee le 3 Novemnbre prochain a 6 -/2&
heures, A I eglise Cathlrttae.-- Les coti-
sations pourront m'&tre envoyses A partir
de ce jour.
La directrice de Ibrchiconfre~,e,
M=6 Vv" CHRISPIN Jruie.
Voulez-vous 4d 'argent ?
Lagojannis, pour soulager les families
pauvres, offre d'acheter routes sortes-de
vieux cuivre de vieills glances -- verres
a vitre-6cailles de caret-- ponges, etc.
Apportez 136 rue R1publcaine, A la
,Caison 'Bleue.
Ceintures FolIe' 'pour- ,a mes
Vient d'arriver une superb collection
deceintures-Folie; prdfitez-en .- t36 rhe
Republicaine, la Maison Bleu de
L LAGOJAMNS.,

Ban.e Naionale d'fIati

Emprant du 5 D6tembre 1901
9m RIpartilton ..
La Banque Nationale d'Haiti-a I'hon-
neur d'informer ler-iant'rAfs qu'ilAl
nnvnty-6e partir de ce jour, toucher &
es guichets, unea novimer r6prtilion
de deux pour cent (2 o/o) sur le capi-
tal et de un pour cent (1 %*/) iitdrdts
du ler au .0 WSeptembre 1902,cotre re-
Ous et aur prdsenttioin dep Bons..
a-supPritme, bOtQte 3 .

L To m o k


sera tci l9g .oibC tw .t
et sagers pour Sttlawi de

-. b:I* A.j l


'msfei4rd ~t.E fasi TN,de re-
toirr TERitrope, r6prepnd peron-
nellement la direction de ses af-
jfaires c~iP gfciple,,; eti conser
quetce'll announce au toilnmerce
que' Monsieur Werner Katsch
cesse d'btre 1e procurateur de la
|maisq9 ksetef e
Port-au-Prince, 7 Octobre 1902.
i ."" .'.tS if

i uisqu'un for courant d'opi-
nion s'alfirme demandant grAce
fl pili6 pour'notre infotlun e
Hati- trinqttons-avec le patrio-
tique


:RknViIlljoiut,
47, Rue Roux (Bonne-Foi)
afin d'activer la fin de cptte guerre
anti-intellecluelie.

Doc er-Bu rnjol.y
75, Rue Eugene Bourjolly 75.
Consultations: 7 a 9 heures du matin
S 3Ai 5 heures diisoir.
... ii __


Kola Champagne

.. Mi NADES GAZEUSES

Ea Ae Seltz

Siphons
aPrbpars avec de

'Eau Sterilisee
el de I'Acid Carboaiqne Liqu|lii -

firepse Moai-azme -dI

Port-au-Prinett
Direcleur: D. v. HEYDEBRAND
21, Rue des Miracles, 21.;
Ea lace J. Djardin Th. Luders & Cie.
S FOURNISSEUR:
-du Grand Cerele de Port au-Prince
dueataufunt do la Paix
S- duu Commerce
de I'Htel de France
Patrie
du Grand GCaf '
du 'u Bir du Commree
a Nouveau-Siecle
w de la Bourse
a de la-Chambre
delay Posle
driicei Ceiutrale
S'du Lunh Boox 'i


AngQthira 4Btters
D' J. G. B, SIEGERT & FFIL, prec6-
demiment 6tablis 1 Angostura (V4nd-
zuiila) et depuis 1875 a Port-of Spain
(Trinidad), asoi _les ,~la- fabricants
du vdrilable et universellement connu
cANGOSTURA BITTEItS d4couvert par
le defunt Dr Siegert a Angostura en
1824, et doni la premiere exportatton
a le faite en Ji 30.- C'est done reel-
lereot a partir de cette derniere date
qu'a commence la fabrication de ce
produit devenu celebre comme AN-
GOSTURA BITTERS Sous le 10om de son
lieu d'oriine. Le nom de a ville An-
goshtra a etC change en 184W en celri
de a Cuidad-Bolitar qui lii est rest.
Chaquebouteille est eiveloppee dans
une feuille sur taquetle est imprimbe
en quatre langues la rnmaicre de s'en
servir et portrait un fac simile de la si-
gnature de l'inventeur entire les deux
colds de la Medaille de m6rite obtenue
A Vienne.
Se harder des imitations et contrefacons.
J. N. HARRIMAN & Co,
Agents- Gntraux pour les Indes Occidentales
OTTO BIEBER & Co, Agqents pourHaiti.

Maisnat F. Brunes
Dirigke par Mr L. HIODELIN
A fait ddja sa reputation pour les cos-
tumes de cdrdmonie, etc.
Specialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
.quettes et Vestons, etc, sur measures,
deliant toute concurrence pour 1'16e-
gauce de la coupe moderne et perfec-
tionnee. La mason fournit des 6toffes
Ihs plus nouvelles et de meilleures
qu;alt-s, a-des prix tres rdduits.
NVenez voir et vous sortirez satisfaitsl
Grand'Rue, N6 495, A c6t6 de'la Phar-
nacie Ewald.


iN "MAR O U
Marchand, Tailleur
announce a ses nombreux clients tant a
Port-nu-Prilice u'a Jjerumie, qu'il a
transfer/ completement sa mason de
1~ D.. 'T'-.-~: ..^ ~ n.^- LtAlJLK.a_*-_D.^


hti Centre; qu'un couipcur qu'il a fait
Ffiecialement veoir d'Europe garantit a
toLs les clients mmhe les plus difliciles
line coupe moderne et tr6s-1e6gante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'OUVRIR UNE sUC-
CULISA E, A JeREMIE, SUR LA PLACE
D)'ARMES.
S Complete veston sans giTe $ 28
-. avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
Sbien vouloir s'adresser pu a lui ie on
A son representant A J~ermie, les pssu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'6toltes nouvel-
Ilerent arrivdes.- Grandq fabrique de
,asquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costlugesow con-
fectionnds : vestons et pantalos;i bon
marcel I


I I- -- I'


"'' ~"Y --L~Y-YI~Y ~r I-Il~Y- ~~-I


I


I







A VENDRE
Quatre vaches laitires
S'adresser au bureau
du journal.

AVIS I POITAT!..


Les soussignes
leurs clients qu'ils
ta reparation des
chees.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Cercueils
Ayant toujours un assorliment
varied de decorations nous som-
ines a mnmre de fournir des cer-
cueils en acajou, Dkcords a I'ext6.
rieur et Capitonnes a I'intlrieur
a partir de $25.
Henry Stark & Co.
64, line du Iagasin de I'Etal, 64.
La Nuit et les Jours de FPte,
s'adresser pour les commander de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FLECHIEIt HUSSON, Rue des
Cbsars No 125, pros de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION

Grand d6p6t situa surle quai,en face
ta mason Guyot, a proximity du wharf
tie cabotage.
Pacilid pour les expeditions de la C Aissantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assoiriinentcomplet de Sap et Pitch-
F'n de routes dimensions.
2 sur -- 2 sur 3
3 sur 3- 3 siir 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
S, K 11/4 sur 8
a clins 1 sur 8
t pr palissades,cloispns 1 sur 12
Planches a 1 sur 5
a a 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
4< a o 14/4 sur 12
S c 1 t1/2 sur 12
Sa 2 sur 12
Planches Sap pr4pardes t-fur 12
4 a brutes 1 sur 12
9 c 1 sur 13
4 a 1 sur 16
Planche pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


CHOCOLATERIE HAITIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue Am6ricaine, 8.
Chocolal a la Vanille
a P. line Gourde la livre.
GCrros et ID3tail
ACTION RAPID IT DOUCE.
LA MEILLEURE
S1 A i 3 i A Ei llERALE IATUBELLIl
PURGATIVE
L'EAU MINf1RALE ALKALINE, FERRUGINEUSE,
RECODSFITUANTE DE

POUGUES S'-LEGER
est souveraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestives, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, e Diab6te, I'An6mle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gros chez B. PAPE & C*.


Imprimerie H. CHAUVET & i--
Angle des rues AmBricaine et du Fort-Per

Travaux typographiques en tous genres.

Cartes de Visite ~ la minute!
Faire-part de Fiancailles et'Mariage :
Billets d'Enterrement
Traites,- Carnets h souches,- Prospectus
Brochures,- Journaux, e st
S --




GOUrT AOPlk BLE CONSERVATION PARFAlBf
TOUX-RHUMES -- P.o1HITE3- 8i8OUEMENTS
INFLUElNZA AFFECTIONS DES POU1ONS1
Rne RnanUoolne. n Ist. POr'AT PB n E, sAAMTTx LKB VRnWeS




A '

Varices, 1bianrribdles, Var cle, PlM bMdEi6aI3
chroniques, lcldests i Retowgl i ri w
at as qiil stn14ue inaWmn6,kudt AA'ntm 1otIi t 0ta
leg". P, d dsi
i eat Tm u e.. d angls at xam*dlnx eaommue
Iuh FrLo;UENZA A FECTIOn 0000 POUea. &.Coe r,, ,
LE PLACO*N 4... ,7 .. ij i E
5 IZORT
T H AR M AC Ar


Nestor.Feiia
Maitre Ti llleur
46, au Bwomeupi, 46 .
Revenue de son voyage, anno .
ses nombrenx clients qu'il se r
leur disposition 6t qu'II promet,eo
par le paisd, 'le meltieur soin et ',d
promptitude dans I'ex6cutioni dF
vatx qui ti serontotifiBs.

LEVICO

L'eau minerale naturelle ferro-ari"
Cile idonnd des rPsultaLs Purprei""l)
dans toutes les maladies sur une rnauvaiseijQryposition du soan
A nemie, Chlorose, Scrofules, Faible "
gdnrale .tc;-- dans Loutes les m = -
de la peau, dans lescas de fiblres i
miltentes, malaria; dans les maia:-
dusexe fdminin, dans tous les cas
indiqestions chros ques, etc, etc .;
DkPOT: POIILMANY b