<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00685
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 7, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00685

Full Text
q. use Ann'e.--No 1240


Port-au-Prince (Haiti) Mardl, 7 Octobre 1902


o ve list e
* : *- 3 i ". ... -.-.. -. .. ... .--- -. ": a:. *** .." .





Journi1 Qiotidie Comxnerxciae et cd'A.zanzoxz.es

CH RAQUIT,---DIRECTEUR-RPROPRLITAIRE


LE NUMERO CENTERS Ab me PAR MOIS GOURDE
,0.o.,.O 5 C 1 i .. CNTIME oooAo

Adresser les commuOications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


COURS DE BOURSE ii a ditLquie Gouvernemeilt se faisait promptement dconduite. Un des en-
OURS D B un l-iiner de prendre part aux fune- fants Jacques a 14 ans et I'autre Denise
S..... railles d'une des plus grarides gloii-es 12 anis. Leur mere, une femme d'hum-
On AMNBICAIN............ 138 o/. litt6raires de hi France, don't la mort bIe extraction, vivait avec les enfants
Consolidis 12 */o escpt. or 46 '/. aplongg lanation entire dans le deuil. dans line pelite propritd6 pres de Meu-
( avec int&rts dusi V L'ocavre .out elnti6re de Zola se dis- don qui apparieniit i Zola. On flit quo
Single papr li recherche du vrai et de toms-es r(ux jours, Zola av;it ]habi-
Consolidis 6 {o0 / 39 */oi I siicnrite inspire parses grandssen- tude de passer I'apres-ni ii avoc M.".
( avec int~rts dus)' timents de piel6 et de justice Le Rozereau et ses-teux enfants. Zola a
Tires Blts............3 1/2 /odernier discours a 6t6 prononce par largement assured dans son testament
......... .' Anatole France, quii a. dit que les I'avenir de la emre et dee deux en-
< Ross.............. 27 */o muvres de Zola ponrruient 6tre compa- fants.
rdes senlement A cells de Tolstoi,mais BERLIN 5. -- Un former nommi
que Tolstoi.lui, fait dte la v6signation Meyer vient d'ttre condu;unde Stras-
COMPAGNIE FRANCAISE la base de ses oivres, ltndis que Ii- bourg a 2 mois de prison pour crime
Sdeil de Zoli Itd le travail. L'orateur de lese-majes:1. A un, diner in pasteur
DES CABLES TELEGRAPlIiES s'est lkngutement 6tendu sur le but dd- nommin Klepsel declara que la caLas-
SMONOPOLE du NOUVELLISTE mocraltiue tdes oinvrages du roman- trophe de la Martinique ktait la puii-
cier. A It fin des- discoturs, les parents lion par Dieu de la France impie. a En
(REPRODUCTION INTERDITE.) du d4fimt se sont groups pr6s de la Allcmagne, dit-il, un tel desastre etait
Marh6d HA i er-e-l7rune recession moulstre comn-. possible, car l'empereur est pieux et
March 3t A p bs. spdcialemeit des meirbres des craint Dien.i Meyer fit quelques remar-
Ca d'aiti .. ...Frs. 43. organizations ouvrires fu autorisde A qes ironiques sur lia pitie e 'empe-
Cafr Porto Cabello t 39. pnidtrer d.tns le cinmetlire et A defiler reur et de la cour,et ces remarques fu-
Cacao d'Haiti .-65 devantt le cercueil. rent considdrees come insultantes.
CONSTANTINOPLE 5.- Le grand due WASHINGTON.c- Le president Roo-
Campeche (Buches) 5.30 Nicolas, de Russie a eii une longui en- sevelt n~itpas renoncn algrrIl'insuc-
PARIs--Rentei00 trevue avec le sultan vendredi dernier c6s de la conference de ven Iredi de'r-
PARIS 4. Le restes mortels d'E- et a discutB la situation macedonienne. nier, A rechercher le moyen de ineltre
mile Zola; out 6t conduits iujourd'hii Le grand due a assurI le sultan du dc- un tern la cruise du iharbou. Au-
a leur derni6re dmemure. On assure sir amical de la RuPsie de maintenir jourd'hui il na:ppetd anpr6s de lui qua-
que I en capitaine Dreyfus se ro I'ordre dans la Macedoine.- Le sultan tre des membres du cabinet : M. Roo.t
vait dti,,s e coritge, mais it est passe a accord aujourdlhui une audierice secretaire de la guerre, M. Moody. se-
.comp'elerLent in;.peru de ii route A d'adieu A son visiteur et le grend duc crdtaire de la marine, N. Payne, direc-
qielncl e distance 4detlr-e-l4uai- ve rt n grande courtoisie teur des posters, et M. Knox, attorney
MimeDrevins accomp gtc desonp-re. depuis son arrivee ici 1. semaite der- g.!n:ral. M. Cirroll Wright, commis-
Dreylu. .vy.it enIvoyd !tu n_.Luii.iue ni'r.e. 11 est reparti cet ;pr6i-midi pour faire du travail,..silta; t aussi a I:
oCl. .flitem i qi avai et p e place -vaht rsm Mer Noire. c fterence.- L, r-tnioi qi s est ou-
co6l d ceiciieil. Parmni les msses IPAms 5. Cormme-on I'a announce verte a f1Fh-e-res di miti s'est pro-
de speculates form rt- .L su r e .- t -letstament de Zolt-laisse a Isa lounge jisqu'n iane hliretdeJ'npes-
pcirs ,li corege, IaL grand majori- remmie routes ses propritlis avec une midi. Elle a dte6 bsolurent secrete.
te i'et;,ii pls esa ','mir;iteurs de Zola; provision suffisantte potr sa miltresse, Lorsque les ministries sont sorts de
mi le pr"mron respect pour les morts, KMl It erea.i, qi est hi mBre des chez le president ils ont reftus.ie don-
quil sLt c:I;actrisLili>e lchez les Fran-' deux enir.iils (lid roum,,ncice, un 1is et ier acwcI detail sir le rdsulttt dte la
V;is, a eipIcl&4 Loulte note dliscorLdante nlie flit iigee respectivemetit de-14 et d(li)rualion
et ch lcu, s'est decouvert ;u passage d-t1 nans.- Peu deper:sonless.ivaiet VitsWx-E5.- La aNeues Wiener Ta-
du cor'billard. que Zola avail dt4 amr~ernent dcsap- geblltt a puhlie dftix lettres-eentes par
Le corLtee est entr6 dans le cime- point de c e qus fe ine n'dtlit ja- li reie dle i-i.ueo a son professeur
tifre iso'9t.I et a suivri'aveicnue-qni pas- nais devenuie mnre; il avait on ahbo- de peinture, Fran>z Zavier, dtcc lc de-
se entire les tombs jtsqu'nn cErreo ur dance I'argent et li renommde, mais puis, et qti mowrent in demi-siecle
cf une petite plate-formi 'vait ~ t1.6.-r le fait que personnel ne porterait- son de miseres ni timoiiales. Dans une
gee pour lea orateurs funbbres. Getle: nom lut m-cuset on regret infini. Le de ces lettres date du 30 Septembre
plAte-forme f.isait ice wtl o.otafulque, lendemain de sa mort, une femme 18&3, un mois apr6s son mriage, la
sur lequel etaildepoiteucarcueil,sos 6t arbhgre,modestement vdtue de deuil, reine dit:--- aJe suis malheurease;
S ra meaux des lileIs, d'o&u pediant dles yeux rouges de larmes et accompa- Dieni est mon seul.sontien; ma pauvre
ie, discours des feuiUllM ort lo- de deex erfants 6galement en inmre-commence A comprendre ce qu-
Sntent en tornoyant sdr.:Jbit~re. pleurs. sonnnit A la porte'de la mason clie a f.it quand elle a arranged monl
M. Chaumibpritlm.:pastiledepe miwer;: .ql w. re. de .-AM leA e.t 4tI jt mariage. File na ch rcihv,. que mon




~)' -., .,A -


bonheur et lle Yeit mainteaUnt qie
c'est le centptire. Si.Dieu exuase ma;
pri6re, je ne vivrai.plus Jorgtemps.
Dans I'autre lettre 4crite plus tard, la
reine ilit:--- a II ic me reste plus qu'-
un splenilide souvenir tie ma; jeunesse;
sepaire dle in i mre bien-aimee et de
mes amis, je pa;sse dans les pleurs les
jours qui me restent. o
SH.IAN.-HaI 5.- Lui Kin Yi, vice roi
die la province dle N.n-King et 1i dles
principauix chintois qui ontL ccnilirnt'i
a; derniiite r,'volte ties Boxenis, est
mort.
PARIS (i.- La inort de M-.-Emile Zo-
In ; en cuomnie suie aujumil d'liii uin
duel entre le gIe nratl P'erciii, clicf lu
cabinet dui miniistre de l;i gtier,'e, et M.
Gaiston I'lol i is. joiirnaliste ii;>tion ilis-
te. Le iit'ral I'erciii a 6t6 l1.n','reineit
bless a Lt nI uiti.
I'PlAus G;. Le president dle I.i Rpu-
bliqie a r'etu aiujour li'hi le miarqiis
de Nonilles. auquel it ;t remis les irnsi-
gnes do -Grand Croix de h;i Legion
d'Honneur.


S 1i11-


La Vente d'u, Homme (*)
A FLEURY FEQUIERE
A toi, franc moralisateur,
La gazette du vieux rimeur.
Vendre un noir, vrai,sur ma parole,
Voir ca dans l'an dix neuf cent deux,
C'est a crier A l'odieux,
Ou bien rire commune une foTle!
Car au monde il n'est, c'est certain,
Qu'un seul pays oil gi se passe,
Et ce ida qui parait cocasse,
Se passe chez 1Anliricain !..
II suffit 1 qu'on vagabonde,
Sans savoir oil son corps poser,
Pour qu'un Grand juge piisse oser,
Au m6pris des lois de ce monde,
Vendre un noir qui n'a pas de pain,
Pas d'asile, p.is de demeure,
Dans.son arrkt disant srm herer:
,Eh! bien, on le vendra demain,
Sous le m.irte.u duco:nmissaire-
Priseur: au plus offrant sera
Adjuge ce grand scetlrat
Qui sur terre ne sait quie fair !
N'est ce pas navrant de savoir,
--Que de s ours on faith tusge,
-D'r deni puant l'esclavage,
Hai.du dernier people noir?
Que I'on ne vienne pas nous dire:
a Oi ne le vend que pour un an!
Ce lourd propos de mecrnant,
Cette reflection m'inspire: -
aEt puis apres, qu'en fera-t-n ?
Ou diable ira ce pauvre h&e,
AprBs I'an de dure mistre,
Pass6, qui sait, sous le baton?
Recom:nencer son.existence,
E.re repris et revendu d
Et pentt lre qu'un jour peadii,
On ceriniecra sa souffrance!*. --:
A ses oppre-;seu'rs tout pareil,
Le norr podt:de un ceiur, unhe me!
0 vous qie le progress eniiamme,
I/iss~i luisa place au solei,


'" Dans votre immense Republique! -
C'e"t pn humain, it croit en Dieu
SurtoUt. ii esn6e dpns c6 lieu
Qu'on nomme I. li re Adklriqur',
Terre dite- ednmocratique ...
Nilaup
') Voir Courrie, r des Etts.-,nisi
,


NOUVELLES DIVERSE

Change
Las alf.ire i0n, tii&s Jillicihe ce martin;
vendeurs et achcteurs s'obcribcnrt.
Deux on trils pCilc,'s venrtCs d'ur ont
te faites a 138 er r39 o. .
Sixain du Jour
Pour pen que Ie ciel sur nous l.'che
Le trup plein de ,on iise rvoir.
Nois ri .uonn frtjr de ne pis voir
La Commune remplir la l:iche
Que nous promet s. belie ardeur,
Pour sa gloire et pour son honneur..
SNouvelle Voldrogue ,
Hier soir est parti le steamer haltien
a Nouvelle-Voldroue n, sous le cormman-
dement du capitaine H. Laraque, pour
l'Arcahaie, dit-on, avec les volontaires
d'Aquin, des Cayes ct des Coteaux sous
les ordres de General Thermo.
Du Temps
( Les volontaires sene quistessont partout
dans l'ainme, A l'Arcahaie commie Mi.-
rebalais, Lie micne qu'on les avait vus a
-Sibert d'tbord, eTsumre Pertrt-Gne:- Le
contingent de l'Anse-i-Veau vient d'ar-
river, qui a lev61el tar;she pour aller don-
ner lear concours pour-ie r6tablissement
te la paix, en prenant leur part des dan-
gers a courier. II va en venir deMiragoane,
ie en viendra bienrtt des Cayes, d':quin,
de Jacmel et de partout, au gr6 du Gou-
vernement provisoire. Er si tous ne sont
pas encore rendus a Port-aa-Prince et
rinem dans les dive-rs-c.mps origrorde-
danger,- qu'on se le dise !- cela ne de-
pend d'e.x, ni de M. S. M. Pierre.

lP.ar le dernier express arrive de Mireba-
lais, nous avons su que le g6neraltThz.itn,
part d'ici depu;s plus de dotze jours, fait
canmpr encore ses hom:nes au bourg St-
Louis, chef lie. de I'arrondissemrent, et
16sine a gagner Lascahobas ...
aN:)as croyonssa.uir qne lIeGouerne-
ment provisoire a exprime au General le
desir de le voir prendre cornime b ,e d'o-
peration le point qui lui a ete assigned.

aEn m&nme temps que les volontaireS de
Nippes, le general Horace Francillon et
ses volontaires a lui sont parties pour Mi-
rebalais oa ils vont rejoindre le general
Bureau. Nous nous plaisons A croire que
ces braves sauront fire tout leur devoir
sans- qu'il soit besoin de le clamer bien
haut. v .
cole de M6decine
.-Noos extrayons du Soir :
; L Lei dernierg exatmens fais & -1' Eole
de- M& define 'sous .'e'mpir.e de-a. toi.de
t87o in'stirnant le Cohseil de Surveillance,
ont provoqu6, come on le sait, ta pro-
testation de quelqacs membres du per-.


L'


Paloma
Le steamifer (P.aloma *. de l.i ligneCl.
merun, est parti hier soir pour Jertmkii-
C-yes, les Gon.aie:., devant ensuite rcvP-
nir A Port-au-Prince.
Out pris passage a son bo d, MM.LIsis
Durand, Fillion, pour les C.iyes, et C.s
sis, pour Jer6mie. -
Paquebot trangais :Q
Par telIgramme retiu hiic, nouvel)erst
arrive q'iele transatlantiq :e franials btit
lundi a Puerto Plat.i et doit arriver aI-
joourd'hui au Cppour re ici, Port sa-
Prince, demain mercredi.
Chronique mondaine
fHier A PCrion-Vtlle, .ans letir villa de
calnp.iage enfouie dans l. verdure fnl-
clc. tout prs de le la d e '-l'e, M
et Mine C. Olrich r6unissaient une"dC'-
mante socit~l.
l'.,mn les dames : MesdJames
prc/,Stur.i Pouille. Naude ; Miles E"
plirosi et Clara N.ad.al; hlyotte. Lt -
reet Francoiie BIrthe; eBrte.M3a h
fie, C~;ile Kernimaji Anelie Giiugslt
Du c6t6 des liommes: MM. u"
prez, ministry de France. Rochas, co
mandant dil ad'Assas ; Dumoulin, WW
ter, Bourgeois et Ceyrac, ufficiea
d'Assas a; Eug. Pouille, Ren
I roujo irs trcs e61 &teltors, 4,..
champagne, avec cela ort joli d
salon); B.Ain du portefeUille, de plu
plus ,ni, rappelant la vieille gait- i
.ise; Louis Audain, Naud, E, o
Paul Pinckombe, Fernand Barche.
Journke ex uise, de par la graic
clariie avec lesquels Mme Orich
les lionneurs de sa villa-.-.On s ,es
assez avant dans la nuit, se deroi
quand le retour de si delicieuse '
A la Croix.dea-BouI
La fate du Rosaire a Wt c611 .
Croix-des Bouquets, avant hiei ; j
avec 6clat eC giand eitrain. grke.
Compagnie .des eCl in de fer q
imi. ses cars la disposition du I.
.. Oa.y Aremaqu6 le .G( ral, .
Cnnal, prisideat ,du Gouvelrtroa
visoire, et le Genral J. Saint-Fori
ministry de I'ntAreiut.; i
.


so de cette Ecole. Ceu"x out i1
c id.res co W d6missio aiesC p
ia r pas x
P ous d6p roil cs regrettable i6d.
deith' qui privutnot'e ecole'de ide.
cine de collaborateurs comp6tents et di.
voueqs.
a On nous annonce-qute--Ier
Audain a 6t nummin Directeur deao
important 'eablissemient, eii emplacement
du Dr I. Jeaniy.
u Ce cloix est, sns ,conteste, excelled,
niais nous 'erions heureux de, vtEl
londateur de la Polyclinique Pean ardii
a la direction de cette cole A une tooe
autre epoque.
(( Apis cette remarque .micaitI-7,o t
pouvons dresser nos comiplimctifA
distingu6 Dr Lcon Audain ,.
Nomination
Mr Justin Ioisette a teW commission
q.inptable-p.aeur au deparlement de I-
griculture en remnplacmernent Te-ir JT
Mrge, decade.


da,2_1111~n






Belle mese seivie de processigmn; puis
Ia fertj a mn eaieteni Aw 6a:(eF danses
sons les tonnelles, pour ducer jusqu'.
5 heures. ': '-
Nos compliments aux inpgnieurs Tho-
masset et Tippenhauer qui ont veille aul
parfait service des trains avec une activity
-doent leur ont su gr6 les nhombreux ex-:
cursionnistes de dimanche.
Fun6railles .
Les families de Valenton. :Goldmann"
et Bouillon ont la douleur de vous fire
part de la mort de
ANNE CATIERINsK LOUISAMA GOLDMANN
Veuve de VAL.rNTON
leur regreitie mere, grarid mire, belle-
mere et tante, d&cd&e hier apres-midi,
a 3 heures et demie, A lAge de 6$ ans.
Et vous prient d'assister A sts luunrail-
les qui auront lieu aujourd'hui, A 3 heu-
res precises de I'apres- midi.
Le convoi partira de la maison mor-
-tuairesistc iue u Ct ntre,-v, --pour--se
rendre A I'eglise Metropolitaine.
Port-au-Prince, le 7 Octobre 1902.
Bulletin Mortuaire
( 6 Ocobre )
Lamerci Sidnev i an
Marguerite Uranie 40 ans
Julie Getfr.rd, D-aI-onard Victor- 4aus
Avis
Je declare au public et a qui de droit,
que je ne suis nullement responsible des
actes de M"" Francisca Mac-Wiltiams
(Danoise) qui a 6t6 jusqu's tenter de ine
fire assassiner chez moi.- Je donnerai
son histoire A la fin de ce'mois.
Port-au-Prince, 6 O.tobie 1902.
GEORGES ASSAFF.
Voulez-vous de I'argent ?
Lagojanni., pour soulager les families
pauvres, otlre d'acheter toattes sortes de
vieux cuivre de vieilles places verres
a vitre-&cailles de caret-- ponies, etc.
Apportez 136 rue R&publicaine, a la
3Caison 'Bleue..

Baue Nai al8e d'ali

liipriiul du il cemnbrte 19{
f 'K~ijpdfIoil- -
La L.mqn e.NatioualedaitiLa-l'hon-
neur- ._ 'frinrmr- .le.si e -'il
peuvent, a partir dle Ice jot c er
ses guichels, une neuvi6mo rpartitionl
de deux pour ceit (2 o/A) surt le capi-
tal et de ni pour cent(4 */,)Oinhtlrdts
du t1 .n o0Septembre 1902,conlre re-
9us et asur presentation e .Bans.
Port-nu-Prince,. Aitobre t9l02.






rCu r. W Lret
Sri .r-a i ..P ,ri n. .
et


' M&r, ; L. WESE INd re- Angostura Bitters
tohr d'Euope, rep'tnd person- I I" j L re
ntoliu d ic. e d person- DI J. G. B. SIEGERT & Fi, prece-
nellement la direction de ses af- demmetit etablis a Angostur4 (V6nd-
faires commereiales; eu conse- zuila) et depuis 1875 Port-of Spain
quenceil annofice ;au Cdmmerce .(Trinidad), sout les seuls fabrieants
qu e Monsieupr Werner -Katsch Idu veritable et itiversellemeitt connu
cesse d'atre le pro curateur-tt a-l ANGOSTURA BITTERS, decouivert par
se l Ie ddlunt Dr Siegert i Argostura en
mason L. Eisenstein. 1824, et don't la premiere exportation
Port-au-Prince, 7 Ociobre 1902. a ete faite ein 1830.- C'est done reel-
L. EITrSiSTEIN lement a partir de cette derni6re date
L. ,iSo lSTiN qu'a commeicd la fabrication de ce
'- I product devenu cl61)re comme NAN-
Puisqu'un fort courant d'opi- GOSTUn A BITTERS ) SOIlS le rom de son
union s affirme:demandant. grace lieuid'origine. Le nom de la ville An-
et pitie pour nolre intbrtunne gostura a ate clhaig en '1846 en celui
Haiti, triniquons avec le patrio- d d (Cuidad-Bolivar i quii jIi est reste.
t Chaqie bouteille est enveloppee dans
tique une feuille sur laquelle est impirnee
en quatre langues la inmaiere de s'en
servir ec porlant un fac simile de la si-
S nature de l'itvetiteur eilre les deux
ct116s de la Medaille de rnmite obtenue
R M A Vienne.
17, Rile ROux (Bontie-Foi) Segarderdesimitationset contrefagons.
J. N. HARRIMAN & Co,
afin a'nEiv.eria fin de Ccete guerre Agents.G6n6raux pour les Indes Occidentales
anti-intellecluele. OTTO BIEBER & Co. Agen.ts pourHaili.
II I _


Docteur Bourjolly
75, Rue Euryne Bourjolly 75.
Consultations: 7 A 9 heures du matin
3 A 5 lieures (di soir.

Kola Champagne

LI IONADES" GAZEUSES

Eau de Seltz

--Sipho-s-l
Preparts avec de

i'Eau Sterilis(e
el de I'Acide Carbonique LiquldiC

.l ..rejiise d'IEaux Gazenses Ie
_
Dilre ietw- D. "-Y- 44 E3 nA --mW
21, Rue des Miracles, 21.
Ea face J. Dejardiu Th. Luders & Cie.
FOURNISSEUR: ,
dit GCr;id Gereto de Port ;iu-Prince
: du Restaurant de la Paix
rdu Commerce
de I'l6tel de France
r Patrie
dui Glrnd.Grt
. l du.flr ill Comnrerce
S. Nouvetea-Sicle i
Sde In-Boure
Sa de.a Chumibre :
'. .d la Poste
.' 1 le ie Cenuraul


Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L. HODELIN
A fait dejA sa reputation pour les cos-
tumes de ceremonie, etc.
Specialitt d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur Inesures,
dleiant toute concurIence pour l'ele-
gance de la coupe modern et perfec-
tionn6e. La mason fournit des tlotfes
hls plus nouvelles et de ineilleures
qualits, a des prix tres reduits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, No 195, i c6td de la Phar-
nmacie Ewald.

N.ARCPO U
Ma)rchan d- Tailleur
announce a ses nomrbreux clients tant a
Port-au-Priijce qu'i Jdremie, (qu'il a
transfer compl6termeit sa maison de
la Rue Traversiere au N"'101 de la Rue
du Centre; qu'nua cx-upc-Ur (ut4 a -f ait
specialement veiir (t'Europe garantit a
tors les-clierHs m .e OtW phts- dillficiles


De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer lqu'il vient d'ouviuR UNE sUC-
CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sins gilet $ 28
avec gilet. 33 .
Pantalon 9
Podrles complete jaquette, redingote,
habit on autre commode, il les price de
bien vouloir s'adresser ou i lui ici on
A son representant a Jdr&mie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
S-Grand assnrtitment d'ltoffes nouvel-
lement arrivees.- Grande fabrique de
easqueltes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnis : vestons et pantalons a bon
march!


_.-.. -~-~ ------~,------ -------,--_~-r-~-- -- --,-- II net


I n~""p'


. ,,, ,..,., .. ,,.,,...







-A VENDRE
Quatre vac6hes lailicre's
S'adresse' aubureau
du journal.

AilS IMPORTANnTI

Les soiLssign, annoncent a'
leurs clirnti1 ,ii!ts ntreprenn'nt
ia reparation les Glaces Ta-i
diees.
Cercueils
Ayant toujours un assortirnent
varinf de dcorations. noou sonm-
ies ai mntie de fournir des cer-
cueils en acajou. Decor.s exi -
neur et C'iptior-mns i I1int'-rieur
a partir .le $ 25.
Henry Stark & Co.
61, IRe de Magasia de I'Eal, 64.
La Nuit et les Jours de F;vte.
sadresser pour les co manrJe-z de
cercueils chez:
M. ALF. STA.\K,Rue du Port. 54.
Mr. FLLCHIEI -HCSSON,, Rtce des
kesars No 125. pr s de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRICTION

Grand dep6o situe surle quai,en face
a mason Guyot, a proximity du !vharf
aie sabotage.
I aciliti pourlesa.r*piditione de la C4' 'e.
A i.ssanites Carolines
Poteant\ oDis dr du piays i. !,:-les
luoerisiorns.
As,.:r!i.mentcomplet d'e S:ip et Pitch-
----in-de t:.tes dimensions.
2 sur '- 2 sur 3
SCar:e'a.je: 3 sor 5- 3 sur ;
3 sur-9-4--r 4 -
S4 sur 5--5 su-
6 sur 6.
P. a,:hes pitch-pin prepares:


Planches pr plncher
I clinsl
t i.' ) ,p.is.-a'es,cloio


ia .

S
9


pit.:h-pin
A
It


bru
it


( a a
inches Sap prdparde
a. a brutes
L t a


4 a
Places pour plalond
avec rainure an mi


1 sr 8
I sur 8
sons I sur 12
t 1 sur 5
S 1 sur8
tes I sur e1
1 /4 sur 12
1 1,2 s'ur 12
2 sur 12
S 1 sur 12
-srw 12
I sur 13
1 sur 16
1/2sur 8
lieu


PKLOUX & Co.


CHOCOLATERIE HAITIMEN

Paul Cesvet,
8, Rue Am6ricaine, 8.
Cbh.laA la Vanille
a P. Ine Gfourde la livre.
CGrros et Detail

131 RAPID ET DOUCIr-
I LA MEILLEURE-
Sl.!.LAL PATuRi


_1


UA A at PURGATIVEI -I- *
S_ __ LL'eau minerale naturelle fer
L'AFL MI-tLRALE ALCALINE, FERRUGISNEUS, cale i donned des resultats U
REco: SnrTULATE DE dans toutes les maladies qui s
si runemaleuisecompositioM
POGL.ES SY-LEGE A ntwie, Chlorose, Scrof aes, F
est souwraine et sans rivale dans le gIndrale ec;--danstoulesles
Traitement des affections des Votes -dlapeau, dans lescas de /it
digestries, du Foie, nuiltentes, maartia; daus les ma
Voies arinares, laGoatte,le Diabfte, I'Animle duse.e fiminin, dans tous les ca&
Quatre si6cles de succ6sl indigestions chrostques, etc, etc. A-
Vente ,n ores chez B. PAPE & C.. DiPOT: POIILMAXN


Imprimerie H. CHAUVET & C

Anyle des rues Am6ricaine et du Fortli

Travaux typographiques en tous genresa

fCarles de Visite i la minute!
Faire-part de Fiancailles et Mariago--
Billets d'Enterrement
Traites,- Garnets a souches,- Prosp
Brochures,- Journaux, et 1,
-^ ,^ T^


Pit


Maltre-Tallieur, .
46, ReI Bowew-Foi, 46 w

Reveou de son voyage, art
ses nombreux clients qu il se'
leur disposition et qu'il promet, -,
par le passe, le meil(eur soin elt
promptitude dans I'ezdeution
vaux qui lui seront confis.

LEVICO