<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00683
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 4, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00683

Full Text

55jewe Annee.-N o 1238


Port-au-Prince (Haiti)


Samedl, 4 Octobre 1902


CHI:AUlT '--IR ECTEUjRPROPITAIRE
lev ,,-
t
-~~ .. .. .. .., : .- i: ,, ., i' ':I I i i .. i : i


CENTIMES


Abonnement pour pit4prteent.... .20
Etranger .50


Adresser les communications auzx bureau du jotirna l angle des rues Bourjolly & Port-Per.
-- i ` i. I-


COURSE DE BOURSE


OR AMERICAIN ......... 0 1"33 /*
Consolidis 12 0/o escpt. or 45 */,
( ave intfrtts dos )


MERCURIALE
Port an-Prince, 4 Octobre 1902.
Npus conlirmons nos derniers avis
du 27 could. La semaine a eth plus
que paovre en transactions.- L'or
americaiin (Ile noi s avions signal en
culture A 13')n/o, s'est rffermi des
lundi, portant In primt A f134 /o. Les
demandes anigmentant dle plus en plus
A cause des liiluidatioiis du 30 Septem-
bre, cilin niltte dollars ont Wtd vendus
a cette date A 135 o/..
Depuis, une nouvelle fiiblesse s'est
produite dains le marchdr c'e6t ainsi
qu'il :a Mtd trait hier qnalre mille dol-
lars A 133 O/., dernier taux fait pour
le comptant.
L'or devenant -ssez rfar, il ftllH;it
s'attendre A la baisse du taux des trai-
tes contre or; nous relevons cette se-
maine des allaires n oci6es & 2 /< et
inmee 1 '/2 ,,. Poor cettUe.rmpe ri-
soa, les Inmrsactions et litres sur I'E-
t;t oWt didee bsolument nalles, comnme
on le conistiaera p;ar les affraires que
n113s sigllionis ci-dessons:
IO AXatc1AIN. .$ 2000) A 133 --
3.000 a L3, 5.000 .1 4 "4
4.000 i 3 ...3 o
_2 it s Sua NEW-YOIK. Coitre
$, S 4.000 au pair. 2.000 a 1/4 o/%
de prin e.
TRAIrrTS 00 Jouns. Frs. 05.000 f _
%,.- 25.00 ) 4 11/2 '/o, Flra 2K.000,
centre gourdes, payables de suite et li-
vrables fin dil mnis, & 130 o/ 1 .
.CONsouIts 12g/o.- 1 S Q b 43 1,'2
f escompte ;avec intdrlts de Juiter,
payables en'trites t62 a r:
Co.usonotr 0 *1,. 3!) 1 li4 v;a
tear, nominal. .,.
I TRWu 5 "!o 33(/.o .d la
"leur, nominal. .-
Tros 5"/% (rose) 21T17M 1*6i hlr,

4tle abkdep i l ren'-
,aUtes Piyds 1T .I, /2 ,
Ctot 6,ENTIL;A tett otkcagi.;,


COMNPAGNIE
DES CABLES TEL


MONOPOLE du P
ItEPRODUCftOI
Jagrki6 di
cQf*f d'Haiti
CGfiM Porto Cabello
Caceao nllati~ti. .
C ampuche (Buche
PARIs--R
PARIS 2. -92.n 1
,source que le project
t0 p:ir M Rouvier, m
ce, au coonseil 'Wauic
I ibr 'eA dus depen
sIns le secours d'uuu
imp6t nouveau. Par
1 1/2 9/, en 3'-/0, le r
ie8A mettra A sa dispo
ide :3I1 millions de fra
Cldinle 'modifier I-
dlsti iflatioti* pi'v~e, iD
ifnuisterit en une- ab-
celles die 51) mIillioins
primeta tgalemeiit Ir
piort;atitri dii sucre el
Sat celte doorki -
I PUS 2.- Le testlri
iZoar I V o_ vr rui j
,ZDI;L-n 610~F-;ry
lortlillP 1(1a cols isLe,
dmtitetir -et ent assur
--I ,r vv- srfe
I'Aris 2 ((soir): -L
E Itillelt Zola. la'61B 6 trot)
diqtid Mmine Z41b, &I
coucthea (totL Oti at
rorr lpvi'lAre le docu
6"t 6- i.'nm~diateme'
v eafr. L6 Lu$a wen r I I

nI'iu pas dtd pUl4li. .-(
f'riV-ne. la'ir"a pas. 4sA
litt(hke et iI vy' doln
thin0 6ulra Ontv erteevei
VAIVIS 2. U p;I~rP C
Wlhifi dif q'iie'ht-ir t
ce pourr. ;ia,4~-4B I
inillisis dIiectoitres;
r4colle depuis W0 atas
n~e 1698---1899.
s PARIWS IA (1I0ia
*6trupoAiLaiaii Lllauit dt


FRA CAISEt p i, Ia Place d'Anvers, au pied de la
mA' v O "butte Montmarte, a 6te livree a i'ex-
iGRAPiHIlQUES ploitution aujourd'hui.
LONDRES 2.- D'apres le St-James
IOUVELISTE Gazette ), une maison de Cardiff a oris
i IfitRDOfTE.) bier un nrdrc de 14 000 tones dun-
thracite destined pour I'Amdrique.
u HIAvre LLo.nRE 2. Le correspondant do
. .Frs. 42.50 a Times aA Odessa dit que le vrai dan-
39. ger iie permettre que. 4 torpilleurs
russes disarmis traversent les Darda-
.* 54-65 nelles est danrs I'lablissemen't d'un
s) 5.30 precedent qui constituera un enorme
Sente9 danger pour l'inviolabilit6 de ia Tur-
ente99 iquie.
iprena de bonne Les quatre torpillemrs, dit le corres-
de budget presen- pondant, sont simplement un prptexte
sinistre des fitian- pour 6tablir le precedent dUsir6. Sil
aurd'h'ii comporte lenr est permis de passer sans protes-
sPS et des recettes station de la part des signataires du
emprnnt ou d'un trait d'il ya un demi-si6cle, don't une
la conversion du des clauses interdisait un pareil pro-
ninistre des finan- cdde, it n'y a pas de raison pour que
sition lne some quatre croiseurs russes, moins leur ar-
ncs.- M. Rouvier mement et leurs provisions et battant
droit existent de pavilion commercial, ne soient pas au-
e qui, pense.t-l, itorises a entrer darts la Mer Noire de-
nmenthtibi 4te 1'd- main.
de francs. 11 sup- MA9RIIDV'Le bruit cou#t ici avec
a prime sUpw ex- p6isislance que le gindral Weyler,
t Irduira I'impdt rmiristre de la gerre, abandonnera
stnil portefeuille A la; reouverture de la
neat de M. Emile Chambre des deputes, A Ia suite du
,,rd4'ti-i. T e-sa irefus du ioi Alphonse de signer cer;
croit oi,.en dlroitsl tains decrels militaires qui lui ont Ut6
ancLts sur lii vie, Ipresentrs par le gdudral Weyler lui-
e.- m6me.
rteStament de- M BeniLi' 2.- La fieig- est tomb'e au.
vd; come 'avaiit jiourd'liuii a liandvre, -a Hildeshein; A
ins sa chambre Weringerode et, sur le Harzgebirgte.
brist les sceaut (I s'et igalement produit de fortes
meant. Les-scelits templtes; 1; tempdraiture A Hanovre
it apposes B noio- est tdomt e A 28- Fihrenbeit.
'a -dtd ouvert~4ije Lo.na- 2. -- Lecorrespbndant dru
id et sni eootiteiti( Times a Honlgk;ig d(it qi'il ya un
hwcroitsa-voai eet- ide1ploiejnertl)h pi' pdroionore d';alitago-
ii tetRt JaiisstlA.sa uisslle cliniois coiitr'e le giiflences Oc-
sit d l. tesLumetft ctiflilnt.l s. La plus ilhrte mniiiff-s.ti-
nllctlue-hlslruc La tio s'st. prodiaitel i Cantoii, oiY,des
pent.i .. afiches anti cli r'tieiiines et iintl-te iift-
it i.puliniiujom-r gtres ont t' plaicarlldes d.ins toute la
d4.bhleden EniEnf vilUel
ei .ifleve.a 125 CoNSTAiNTINPb(PI 2. r n Lerd'ti
o'estia phisf ole 6ISicp do Riasre et ivciA board
sur celele det'ill d' i avire feghir'e russe: Tfait
Svisite ait sultan, 'ltli 4 i a rendii nl po'-
xieme scrtinn du liltese. t.e s reindant i I'smbassadr
.'A uid.sTe. ,e Russie. l


LE NUMERO


PAR MOIS


GOURDE


j







On dit que le grand duc a pour mis-
sion de d6truirela mauvaiae impres-
sion produile au suitanpr tes manieu-
vres do 29 septemtbr daos la passe
de Shipka et par les cJremonies ijui y
ont en lieu en coimemnoration (e la
bataille qui a itd livre e el en endroit
en 1879 entire l.-s Russes et les Turcs
et de l'assurer de I'amitie dela Russie.
Le grand due avail assistl aux lhtes
de Sliipka.
ROME .3.- L'no violent secousse de
tremblement te terre a ktI ressentie
hier soir a Terni.
PARIS 3. Dreylus a elt price anu-
jourd'hnii par Mme Zola d e ne p:s am-
sister aux funiailles tie son mari. Elle
a peur que sa presence ne pro, oque
des desordres et une dntmoostration tld-
sagreable au cirnetiere.
SOI'TIIAMipru 3. Le prince litri-
tier. du Siain s'esL einmbrqul aujourd 'lIui
en route pour les Etats-Uiiis.


TRIBUNE PUBLIQUE
Insertion dema,nde:
Une RCparation
Un 6clat de rire a accueilli la pretendue
protestation indignie don't a parl~ un en-
trefilet paru dans la Presse a propose
du choix de I'honorable president di tri-
bunal de cassation,comme membre d'une
commission a former et devant ebre char-
gee, dit-on, d'une mission de paix dans le
Depariement de l'Aribontcr; protest.1-
tion qui n'existe que dans Iimagination
de l'auteur de la note.
Veut on rire ou se moquer, quand on
reproche i cet honnite et verrueux digni-:
taire, je ne sais quel deri mol ou deni pa
role qu'ld n'a pas dit et qu'il aurait pu
dien rfvec du j -dty-ge-iBourFjiy aT4te e
ecroue dans l. ciale de la Crete-A-Pierrot,,
sous le regine passe' Vraiment peut-on
mieux trouver pour outrageergratui'emnent!
C'est une merveille Malieureusement,
M. Hugon Lecliud n'tait pas de la cli-
que de c esbles coulissiers de 1.1 politi-
que, 1iabituc, desauticihambres princieres,
agiles A glisser les pc:its mots au tuyau
de l'oreille des personnages du jour. Tris-
tes pan:ins, ineneurs des basses nanceu-
vres et qui envient et jalousent secrkte-
..e.n, I ge:s dg graves auxquets
repugnent leurs vilaines h birudes.
Le president actuel du tribunal de cas-
sation est un de ces homes qui se re-
commandent par leur science et leur mo-
destie, ia moderation de leurs opinions
politiqueset leur patriotisine I6eve au-des-
sus des mesquines divisions#
Ii a occ!up dans la Republique les po-
sitions les plus enviables, sans les avoir
jamais ni convoitees, ni solliciites; et
andisque d'autres se donnent tantde mil
pour les obtenir, sans y arriver, enes sont
venues alui. Et peut-etre, est-ce la l'u-
nique cause de ces haines sourd--qui
suggrent tant de malveillance envers lui!
Sous les deuxGouvernenlents de Salo-
mon et d'Hyppolite, il a tenu en main
.presque tous lesportefeuilles minisrtriels,
soit par interim, sot come titu
laire definitif; il a traverse ces grands


**. .111f- "T1

Suloirs du vaste batiment des cinq mla onform6ment A la.
.qistires, au, epcques' brillaotes ot l'ar- fare de ~ir n et cw
gen etouair A flus ct a tant so sont en- r u service l uverne at e
richis, et- i est sorti les pocles vides ef to'.. la con
la conscience pure; et cela est telTement .. e peux come renseig nl.l
en contradiction avec nos deplorables neraux vou dire par exemple,queIttlni
mceurs poliiiques, que beaucoup de gens' de'M: WdoIljeth e'drhint qadqu-
ne veulent pas croire Asa reelle pauvrete. erreurs. Ainsi au lieu de quatrecent-ib
II a eie l'ani choye et respected de ces carcVI 'est un million qui era
deux iche' d'Etat, et jamais il n'a inesus cmma: a commander n'a p M
de ceite situation; il a pass ru milieu donnee pour tre faire en AllemagmJiB
des grandeur et des richesses sans ,Lre bieni New-York. a.L.4.brique Reinin
ebloui, toujours simple, toujours aimable ton, oq' Fhpqp fuiWneuf l cQ4tSjW j
et souriant, de cesourire sage plen d'une dollars or am2 ricail
pitie attendrie pour les faiblesses des Le Gouvernement a voulu payer7dol
homes. Son nom dans un comite con- lars pour &tre bien assure de b adP
ciliateur ne peut attirer que des applau- des armes. Done deux mille fusils idea
dissenients.- Tel est 'lhomine que hier dollars cela fait quatorze mille dolli
encore des amus influens ventoul.en pa- million de ca touches, dont qua
tronner come candidate neutre, qui re: mille pouruRemington et six ct
tusa avec un carlme plein de dignitm et pour fusils Gras --car on a prevuj1 '
dJnt on v-eur aujourd'liui ternir la repu- en manquertit ici -a 2 centimes Set4B
ration.- A. T. cela fdit vingt cinq mille dollars.v-;Te
trente neuf mille dollars.
Gros Bruit
NOUVELLES DIVERSES Le bruit cirule vec for,dic a Pe
de ce ina ti ja inaisoo dic ba-qe
--trangre de Port-au-Prince. di nCtWa
Change gagee dans le Firminisme et ayant 1pi
Toulours p.a d'at.ir,.s.- Le taux de ravant. perdu beaucoup d'argent avci
1or reste nominal a 133 o d Candidat A la presidency, aujuuafliae
II y aclieteurs a ce taux, mais point exil, est en train de negocier activar
de vendcurs. I'achat du steimer Alps, pour M. frail.
Interviews Duel
On we rappeIlle l. u Lettre Ouverte n de 11 est bruit qu'A la reunion d'hier it
I-r I_. E. Deci+en, president de la Ch.in- Chmbre desRepr sentant.,MIM Ilssd
bre des Deputes, publiet le 23 sepiem- te, R. E. DeetienetLFp:erCa uvinontta
bre dernier, 3 I'd-tres-du Gouverncmenl ditkrrend, a la suite duq tel M'wL
provioire,Lu Lctai denonc& publiquernent Caivin aenvoye au president delaOl"
a la Nation, une comnmande de lusils ct bre ses Fimoins, MM. Solon Mine
de cartouches niontant ~ .~9.ooo dollars Charles de-Delva.
alurs que le president de la Clhambre at- M. R. E. Deeijen a constitu6 p1Or
Iiri ait que Iulk et cartouclies coininan- represeater MM. les deput-.r Dioga.'..
des ne coutiraiint en re.lite que .s.ooo linois et Stephen Archer. I
dollars.- d'oii in bnflfice u epauvanta- Le Mancel 1,J
ble, de f .ooo Jollais. -_4-Hme oir et ntr le sicamer ,
Pour tire it lumi:re sur cette affaire, ,Mancels, qui trait altiuip
notre contifre ALt Faicteuro a publiC,dans service du Gouvernemeit provisoir.
son N" d'lier, des interviews du General Angibout, Leclerc &
J. St Fort Colin et de Mr Cli. Dennery, ,AngiboUt, Leclerocr-e i
promettant ulierieuremeii celld du Gine- Nqus velrns d'apri lbre dr&3
ral Boisrond Canal qu il i'a p.is reussi quc la maisonll Aigibourt Leclerc
voir. de Paris, a repris ses afftires io'
--Voici les rcponsesl..ites aux questions le pasm"n. -.
posees par notre contr.re. LLAdministrationl Co.,
-Guuzral I-S-i-orl Colin, ministry de Devant entreptendre, raux ,
I Imirieur: M. Raoul Deetjen a juge recettes e ex
absolument necessaire de meler mon nuin ration de di.erses rue; et le" t
dans la command de deux ini:' fulsil etc general de la ville, -informer
faire pour le chffre incroyable de trente-neuj Hydraulique ert'l Compagmle 1
,nmlle dollars. Je crois en passant, le recit ways qu'il lear est lot-iellel
de M. Deetjen inexact au point de vue de dit d'et&cuter des travaux
la valeur accordte a ceux-IA qui soni char- publique, sans une autorisa
g6s de la command. de la Commune, et ce, en v
SMais ce que je declare peremptoire- ticle-8 de 1'arr&tidu 4 Decem.
mental vous, A M. Deeticn et a Li Nation, Sizain do joue.O
c'est que je n'y suis pour rien 11 dedans, Demain A la Croix-des-BoOl
d'autant plus que cette affaire ne relive Grande (4te du Saint R
pas de mon department, et je retire le Or, tous ;nc locfeurs pou
droit A M. Deeijen, i vous et a tout le Dans des wagons frais et coq
imonde d'en dire aurrement. Le plus agr6abts voyage .
f7. Ch. 'Dnnery, ministry des finance Ainsi qu'nn pieux pkE0ltina
-Cette affaire ne relieve pas de mon d6- A la CroIl-des-B
partement et je n'ai faith que signer'com- Comme on le liraplos lom
Sme ministry des finances, I autorisation de gne des Chemink de fer de is
s paiement du 1/3 de la valcur de la cor- Cul de Sac, announce que di





- ..~----- -_ U, -I -


mettra A Is isation do public] ieurs
trains 049-flF.-W 4
On se rccp que f Cln hre c
jour,en CIM)ihi al i osaire,
fate de ls,parpi~C, iA%IPA
A cette occasion HJDi'1.A, PrOpri-
taire du G Xe-
cevoir 1e6 it,'sb idtiafilre V Ia
Croix-des-Rodju'i;'~pi~dei g ~ b':~dt
trouveri A boiwe c M ai nger! 'sand-;
wichs de totites soris ct bbrd~vhii&i
de premiere rinque'y 0 "'* 'i.
Bi 1..phs, if a .,ing gIiegVi Afikhstred6
24 rnusicdens q-ui ftffef"e dnrrr- km
clients. r :1~rr3~
Comeme bi"le icat, ni 4 Adant apres-
demain a la Croix-h;4_ bouquets, on pas-
sgraune agrfoble jxyrfe; eq pi"i
on pourra faiwese# d4*;otf ,sw
Rozaire. Tout licnonde,,;n Vo04arp
doic, diminche main !. *.*L

Les membres de 1'Archiconfr*ric'doNo-
tre Dame de Montligoonm, 0rigi&e Ai 1%
Chapelle Montligvwnt-J,1Oene, France ),
sont avisQs que lia-rmesse anauelleit pcur
les .nies dtIaibsdes du -PuroiR-, s-ra
chantCe Ic 3 Nov ~," chain A 6 1/2
heures, a I 6glise THTdraMe. Les coti-
sations pourront mnetre env6i ftt p1 ir
de. ce~jour. 14 -
La direcvcv' je 44arrchc Wafle
Mm. YV:e CHW SPIN JEUN.E,

Comm~nimnkqus~jia
(Iemln die lea PL'C; &'!
Plusieurs personnes ayarut de-
inand6 pour dirherri riparb
pour rentrer en-vile vers lfs-ir-M
di, nous notis- ihtp~ss Akln.
noncer fi MM. les, )
un train supp16Md9Sf dra ky.'
pOdi- de Ia 'GbiX-des, lQ" U eZ
A 11 Iieures 30 a rn.
Le Directeur4 I,

Cooipagwie des Cthiae i.4


A I'occasion dQi Ia -
la ComPw einennon" wpt' e

au-Prinlce et 1.tcro-~' p ~
heures donnees ci-.pr s, I,,,l F
Some(i4.It* W
Ddpa t dui

Di,
Wrlidd Qr
Ddp dA~l; sl~


Suiva p avis ulte'ieur Je stea-
mer t PtiNiA sAralMi Wilnanche
Ta*&h, 5iv4asy, ven~gst des
ports du Nor4~, .:
T 11, 9 1 q b
F. RRMANN & Cl', Agents.

4i~Putsuatrn 1m'rant-d~ipi
AL piRig pour p iore in p
Uat~i;tnuoils'ar~9Cejiita'id
ti4jueitfi q ti gvcc- -0-- 7ui I'




-17, %t6lRour (Bonne-FOI)
Afiuid actW-r-1a-11ide che guerre'.
antrt' eELfc e.''.

Dodeuur BQurjolly
75, Rue E11061e Ilour,1jolly 75.
Goou1Iutaitionis: 7- 9 -.eures a u.maiin
3 A l3 heures dd soir.


7 S Ai Champagne,

LIIONAbESM1IS1ZEUSES



Siphons&
prars -0",ec de

I'Eau Sterilispe-


IxAiazeusls de.

PorimnauPriiws- -
ADii elur;e D. v. IWYDEBBAND
2j, ItUe des Miracles, 2,1.!
ifmce J. Wf~ardin Th. Laders & Cie.'
,, _-Q1fNISSEUR:
4U~Z~I4Q~p~sidCl*,di PdrLJau-Priqce
ffe n de la P'aix
V..P6: du Commirrce
sb.-IVOSe1 de' Fance
Patri'd


del4Bourse
I de la Chumnbre d
~, 1e l ]a PosLe
disl derie Ceniral',
.i L:d mncb Poom_


Angpstura g Bitters
de renommnp universelle, prdlard par
4l i I ta fA ibr iani 9* D i j .:
SIEGER 8f JFi.
Aobtenu la plus haute istnction aux
expositiopI fe dress 182, Pais
1807, Vienile s lEy 41B7e, Mel-
bourn"e 181, Nouvelle-'Zulaide 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883; Cal-
euttai 4884, Nouvelle-Orlians 1886,
Londres 1886, St-Joln (Canada) 1890,
Jamrntique 1891, Kimberley (Afrnquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
la MAdaille i'or; aux Expositions de
Paris 1900 et Bulfalo 1901.
- GCe Bitter peut etre pris pur on me-
lang6soit avec un spiritueux ou de 1'eau
sucrde,de la imonadeou lesoda squash;
it est indispensable pour faire uu bon
cocktail,un sorbet ou un punch.
J. HARRIMAN & Co,
Agents-Ganraux pour les ndes Occidentales,
Oird lTMBER & C*. Agents pour Haiti.

Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L. iODELIN
A fait d6ej sa reputation pour les cos-
tumees de:ceremonie, etc.
SpdcialitW d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
d(iiant toute concurrence pour I'616-
gance de la coupe moderne et-perfec-
tionn6e. La maison fournitdes dtoffes
lis plus nouvelles et de meilleureir
qunlit4s, A des prix trks reduits.
Venez voir-t-vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, No 195, A cotL de la Phar-
nmacie Ewald, -:

N.MfAR OU
S Marehand-Taitleur
announce A ses nombreux clients tant I
Port-au-Prince qu'A JMrCmie, qu'il a
transferd completement sa maison de
la Rue Traversiere au No 101 de la Rue
du Centre; --qu'nn coupeur qu'il a fait
specialement veiir d'Europe garantit a
tots les clients nme les plus difliciles
une coupe modeier'e et tres-elegante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer quitl vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
-Complet veston sans gilet $ 28
I avec gilet 33
SPriitalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui ici ou
A son repr6sentdnt a Jdr6mie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d:'toffes nouvel-
Jement arrivdes.- Grande fabrique de
casquettes et de kdpis en tous gebres.
Grand stock de costumes tous coP-
fectionnes : vestons et pantalons a bdn
march6b




j ...--- ..


A VENbRE

QOatrc vaches laitiercs
S'adresser au bureau
du journal.

AVIS IMPORTANT!..


Les soiissignDs
leurs clients qu'ils
la reparation des
chles.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Ce rueils
Ayant toujours un assorliment
varied de decorations, nous sorn-
ines a mrrie de fournir des cer-
cueils en acajou, Decores a I'exte-
,ieur et Capiloni;s ai I'intArieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & C.
64, Roe do 3lagasin de I'Etat, 64.
La Nuit et les Jours de Fmte,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FL1ueHInEI HU'SON, Rue des
Cesars No 125, pres de la Rue du
Reservoir.

B01S DE CONSTRUCTION

Grand d6p6t situ6 surle quai,en face
la maison Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
I acilit pour les expddilions de la Cdle.
A issantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assorlimentcomplet de Sap et Pitch-
'in de Loutes dimensions.
2 stir 2- 2 sur 3
3 sur 3- 'Sur 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 sur 6
3-sur 9---4 sur 4 -
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:


Plariches

< p'
Planches
Planches

*


pr plancher
a 4
S clins
palissades, cloisons
S a


pitch-pin
c


brutes
a


a a 4
Planches Sap prdpardes
a c brutes

Planches pour plalond
avec rainure au milieu


1 1/4 sur 4
1 1/4 sar 8
1 sur 8
3 1 sur 12
- 1 sur 5
1 sur 8
1 sur 12
1/4 sur 12
1/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1Tisr 12
1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8


PELOUX & Co.


ii0COLATEni AITImd

Paul Cesvet,
8, Rue Amr ricaiue, 8.
Chocolal A la Vanille
a P. Ine Gourde la livre.
Gros et 136tail

acrMON nlAPIo IT DOUCKi
II m -LA MEILLEURE-
O IuLntuLE NHAURELLE
PURGATIVE
L'EAu MINIRALE ALCAUNE, FERRUGINEUSE,
RECONSrITUANTI DE

POUGUES S'-LEGER
eat souveraine et sans rtvale dans le
Traitement des affections des Voies
digestsves, du Foie,
Voies arinaires, la Goutte, le Diabkte, I'An6mte
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en pr. s chez H. PAPE& Co.


Imprimerie H. CHAUVET


Angle des rues Amnricaine


et du.


Travaux typographiques en tous-genres:

Cartes de Visile a la minute! -
Faire-part de Fiancailles et Mariage '.

Billets d'Enterrement
Traites- Carnets a souches,- Prospect

Brochures,- Journaux, eiif. '-


GOUT AdRI BLE Q0'7S1ZBRVL~i6S iARPAm
TM RHUVdES Ol33OCHITE3 ` 911I31EMENTS
INFLUERZA AFFECTIONS DES POUUOUS
Rue Rnpfb1Iorse, mg 121, PORTA19 PRINCE, SAiIT, xv i3N PRO~JMOk


ml.' .


variceas, Sarnk os, Yarvessig, Phi~htes,0 fl~dilsS
@hroeniqus, Accients do R te, Fillos
Ce q.d hlett PerTstallt6 de mvt EBIr, et ce quj ehfq ueM I ma*IeIth seat
lee prineipes ietlte des feIille A de d ISrce d'lnamrpi Tdie* La a
Au Pb n t ftRad~ai par Ion mktldd1 vsp~g *qou PW 1. t.'1
LE FLACONq vDf4l"b farn 7* r 7 P4Wv 4'n*
P. LBO PBMBL f f i~3- arC
~ cyUl n urrun dheP,,uia&,:~:


SC C "H A NT I i N,' "P D .-l i N C"


Neitor Feli

46, Rue Jalqne-Fw, 46 ? I
--
Reveuu de son voyage, an
ses nombreni clients qu'il se
leur disposition et qu'il promet,-
par le puss., le melileur soiu l
promptitude dans I'execution d'
vaux qui lui seront conflis.

LEVICO

L'eau mindrale naturelle fer
cile idonne des rcRsultals Purpr*l
dans toutes les maladies qui se
stir une mnau aiR.ecomp(,.ition dul 7
A ndnie, Chlorose, Serofu'le, Faiblt
gendale tc;--- dans Loule lesma! I.e
delapeau, 'ans lescas de fei&rI.is-
milleules, malaria;d; das lei mil:
dus.exe fdminin. plans tous les cjm
indigestion chrossques, etc, et.l if
DEPOT: PoU10LAs1'


I, I 1


Fort ie#Y


Bfi&


r