<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00679
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 30, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00679

Full Text

rSome Ann3e.-Ne '124


Port-au-Prlnce CHarf)


MardI, 30 Septembre 1902


-1w
4 -
.1 p -. -j h-.* Ii
S. -Z

14c Wo-, b ~~ IfaJet 4izwe
-~I -. I
~1

1 ,*i.R11'MH
I



5' Iubo ItM ali PAR MOI$ OUD

Adresser les ecoma icwtUo4 nux bur'eaux du journal, angle des ru-es Bcurjolly & Fort-Per.
-n rrA


COUfRS b E-tOWtp 1Cdoptc a visiter bieWt. _
i F, Am.w. U poseiion de I'Al.
OR AttaIC& ib....h....r z.a' thgne -poea' la unionn d'une conti-
Crehce: internarionale de t~legraphie sans
Coxsolidis 261-0- ic--, or, 45~i l, 61,aitt tdr airneine nt approuv~e
(.avec.inzatj dque )s par k-s puissanceq, om penwtt que la
conf.~re e sera tLenue bieatWt. Le d11- j
S7/6 partemve .t' invp+i.al des posteswprpar6
T (-osdfntklis cfis). un progrimme detl- wlftssion qu sra
Tires Bltus.. sourfls I, opb1' Ob"n dea -dilturents
golsoiatEme i avatit la rdunidtm de la
( Rae;......... ..~. u 7/. 60confraence. Las Etais-Unis en accep-
tant l'itivitafion, se sont rdserv~s de.
c rF~t AIAIS-i pretidre-des mama :uh~rienres juS-
CM1PAGNI E q e qtei u 0e le programme ait .tW sou-
DFs CABLES T .L ..1AP R- i CIIRIsTANA 28.- FscorfA par .d ls'
MONOPOLE du NOUYE JTL--- navires do gnerre et des .navires d'ex-1
Ib #u)ioii, ,l Frarn a. porLa'i I'exp di
f Ti arctiqu_eiLb pitaine Semerdlrup,
Maroh6I du HAtie, QesL putrd uuaur'd'ui dans le.porL de.
Cafd d'Haiti z & iti, II a dt4 salud par les salves'
I des ports st -aceha nHpar-deuamllersl
Cafd PorWo Cabello -a 39. spe.aateurs ia ii en tree cAans le
Cacao d'Hailti....... N 54,45 I PQFL oft toug:id:i. iras aient pavoi-,
AlHId'CITO4 28.- -:e qontre-nminfral'
PARIS 28. Le oomje Boni 'jdj.Cas_- Robloy D. Evans, comrnandafit en s#n
lellane qi"i. avec la qomteesefldni del cond li: 'oefeebea"i'n rn viakc l d'Asie,
CASW leeL etcore A 'Ir- q AMiUab htat prendre le commaude-
d'acheter t4 cliateil, lIi lkt et 4e Gai-i rflenltwwnale MqRoft' niwala ninA-
gnan qui se raL~taae Ij WIede Mmema ricaines dle 1'est, a k.6 'onvolyd dans le.
de Svipi et qui mta ine-#j-jlt.oze i %At de In Grander Rivibre duo Yangr-.
-core *Ippairelli1i & Wb FiltPrature. Ts9 pour raire one enqudte at oun rap-
PARIs 28. -U.. jolroalte i rle cr,-' aorbiicoeki sPOf'k;--*t uaLWtifI0 Is joviu01
- -tri n ['nsndts ino-a-qp Coes dt.Chiiie o6,. d'Ar lOsw aI VT
ea .9i; 14.. Cooger, un aulre spul vemenit des
fff e-riet 44v-~4m p ~o Borzeurs-Rauiia e' aoIle.UItI
pold et a I:. dynastie roy.-1i 3 -gramme du coi.Lre-nmin.I Evans, a-
le l vues lee plus esst t duiaidiioii e q Kent ucky a
a-'tenr-d lwff im. ahoy-,ir e q.-il a tranPortd
BEiRLIN 28.-' Lai L *jd p6..pavXiiFn dt! cUiifisst( tKentudky *
Cohurr, bille da rto des Bdtgexi- b bhf Iif canuoiire W oo flena.n d qr'ir l ers-
.Mkintenan;rlt il,lernh e najfati-.. -iiwal I~~tfi'd Wtoosuild-Pi r w deiiiier nn-
:fii,16es pr~s de Dreo4 it iiv 1rt.,~ou leTbs m eoin
'aOfe id lu We qnUntdd Ont e. iit rivirre. o4' 51 s50 arnvrtr i rna-
Ja moLt Ie sR, 'n6re. M=I. 1 vireay Ii e Itr 0
Claraliqas des ati1mm; Pit pA). u: 'JbrgrfJ'Ie M.
aoLm Wi Isd ase~~f
estidansn ui, c1mi1 u---
WUrtfoia idta Whe Iarsmili & deall
4"U!fe etrnawVgafl;gjjjrjm* ds&a L fftan ub 1 Gouvernemeral trl.
Us iselow Yth .- Otjcdder aftx colong
Sq~nl. It 'Plqbt qo 11a. riti5h 6st
re ~ arlaajV boo hterrr emiftimeriplu.
tiditn' )4uea A Sim M mlfA' de colonm Midga caar1
0 RAW Odta' or-
011 (y pbidA -ureWue1hE~s
':~ld l 14jWtd s~lgJ L) it 616piI~' 3 eue.(Y ct ps


jid 6irarqe les
symplomes de a vmaladie de M. Roo-
sevelt sot de plus- on plus olarmislts
et que la temperature dlevee exiaeait
une ihcision de la parties lisbe, incision
qti a mis kt n I'os qili est quielque peu
atteint. On .l'op6re actuellement, et les
aOddecins seribtent -Etr cerltins d'une
gautison que rien ne viendra trouble.
PARIS 29.-. M. Emile Zola a dtj
trouvd mort ce main dans sa cham-
bie asphyid par un pole
Mme Zola qui a ktd tronvee a c6t1
de sot-mari est dans un tLat critique.
YOKOHAIM4 29.- Un cyclone et Im
-razde marde onf[ flai des ravages _aq-
jou.WYhui A Odawara; 500 persoMnes
ont peri.et le crmiseur japonais Ski-
kiahima est echou6e 15 milles de Yo-
kohama.
LONDBES 29.- Utre depeche de Ma-
drid dit que te bruit court que la rei-
ie-Mari4hbristina, mpre du roi .Al-
ph6use,-a- anpei un de ses aides-de-
eamp, le caite de .a Escosura; cetle
a ion.


LE GENERAL WOOD

Le gE6nral ULonard Wood est.une fi-
gure nouvelle do monde politiqe .amt-
ricain. II y a quatre ans, il 6tait absolu-
ment ignorkd--ugrand -pblic. Aujour-
d'hui.c'est.un g ommes les plus en
vue des Etats-Unis. -Aifu but de la guer-
re avec l'Espagne,-en avril I8981-ieiait
un simple midecin_militaire, avec le gra-
de de capitaine.:Auijourd'hui, ii a le.grn-
dede gfie6rarde brigadde dans l'arnmee re-
guliere, auquel il a W6t promu par de:sus
la atte de: $oo officers. Pendant trois ans,
il a ekele maltre presque absolu de l!ile
/de Cuba, qu'ita.adiinistrre avec un suc-
ces qul h 6I relnmuq, non seutrirent par
tous les observaieurs dUsitrress.es, mais
mame, -hose: .rate' par quelquesuns de
-cext oni ut-l.ihi son tegne.
Par lai'tresse, le gouvernmcent et l'o-
pinion publique de. Eta:s Unis, il est~i-
n6ralenment conside6t comme le meilieur
adiinistrateur colonial que 1,re nouvelle
dixpansion national ait mis en evidpece
dans ces dernieres annees. Enfin, les ser-
-vices qu'il a rendos A Cuba, services, qui
avaient dja 4h soulign6i par une manis-
festafion A la Hvanrie, 'e jour qui precdla
'Il'relnide des lonvoirs entire les mains du







nouveau-u ,iden ve9 uR'- Tcormmander et pendant deux ans, d
blique, or ., t c- .louiles c A ona o
tion encare plas r o- M eiqe ett f VieuMcMeitqi it Mi
nie de iniriiI d,i 4hassa s tribes rebelles, troqpt da
M. Roosevelt, voulant montrer aux jeu- cette existence liasardeuse la-satisfaction
Snes 6tudiants qui allaiint entrcr dans a de ses instincts aventureux. Puis, quand
vie, ce qucipeut faire-mne-benae culture ces campagnes &taient finies, le nimdecin
universitaire unie A de belles-veru civi- retournait au- paisibles'devoirFs-d-la vie
ques,leur donna en example Ie aHaivard- de garnison,n ayant, pbor se tenir en ita-
manr Wood, ce bon servireur de la R6- leine,que le jeu de loot-ball oi il excellait
publique don't, disait-il, I'Angleterre eut et les divers sports par lesquels un Am&-
fait a lord et l'a2tiquitr un demi dieu, ricain d'aujourd'hui se fait uu devoir
alors que la jalous d6mocratie americai- d'entrainer.ses muscles et de se mai.renir
-ner'a su, pour toute recompense, que % en forme. -
Jui chercher une miserable chicane sur Pendant qu'il 6tait a Washington mn-
quelques d6penses jug6es extravagantese- decin particulier do secretaire de la mari-
quetiues mesures politiques d'un caracte- ne et du president, il fit la connaissance,
re contestable. un soir, en sortant d'un diner, d'un


.1 convient de fire la part de I'hyper-
bole, habituelle a M. Roosevelt quand il
faith un petit preche moral et qu'il parle
d'amis qu'il aime bea-coup, dans ce tri-
bu, d'ailleurs legitime, .un bon citoyen
qui a fai honneur son pays. En reality
~cE'ntrf"-Wooc n'a passuoitfer tant nqe
cela de I'ingratitude classique des emo6-
craties, et il serait le dernier A se plaindre
de n'avoir pas etE deifie come Hercule.
Neanmoins ce soldat est un homine d'u-
ne espece peu banale qu'il vaut la peine
de presenter- un public qui pourrait
s'habituer a croire que tousles homes
de marque, dans ce pays, sont des ma-
nieurs d argent don't I'unique occupation
est de lancer de nouveaux trusts dans la
__dirculation.
Le general Wood vient just de depas-
ser. la quaraniaine. II est n6 dans la Nou-
velle-Angleterre. Si se; aieux ne debar-
querent pas tous sur la ACayir-lower, ils
sont du moins tons des fits authentiques
de cette race vaillante, austere er un peu
triste don't nuls croisements posterieurs
n'ont pa effacer les traits he6rditaires, n;-
alt6rer les fortes verus. Le pere du jeu-
ne Wood etait un lpgeecirn e champagne
dans le New-Hampshire. Mais, lu avait
des rives d'aventurcs dans son amer in-
quiete. L-i mer, I'inc uninu e le peril 'at-
tiraient. Apres ses 6tudcs de medicine A
J_'universitE Havard et son stage d'inrerne
SA-Boston,-i pr6para le concours de chirur-
gien militaire.ll reussit. Des lors, il v6-
cut cette vie pitrioresgvr- etFran- du
re t pea danjc
en pose. d'un fort perdu dans les prairies
du Far West a queiqtuc-gafnison moniidi-
ne aux cnvirobnsn- e grande-41#- -
Vie perilleuse, parfois pleine d'aven;u-
res inouies, de clhevauchees rudes A tra-
vers la jungle, de soufirances et de priva-2
tionssans nom oi il faut se lancer A la
pouLrsuite de quelque troupe. d'In iuns,
endurer la faim, la soif, la ,cbalcus trri-
de,-es piqires d'inseces venimenz et les
ruses de guerre d'un enneml pride ;t
16roce. Avant d'avoir les Tagals, les of-
ficiers et soldals de I'ara4 rlgpi r
:waienat ls Apaches pour ls eqtrainer aux
aonobles jeux de la guerre a. Dans.:ce
-nmpagnes de 1885-s886 comete.-4.i,64
tre chef apache Gerooimoe jypn'.In
decia militaire 6tunnd ses cLar;ar .et
se chef. par son endurance, sn-curage
et son sang-froid. Oa dissit qu'i.pouvait
supporter la fatigue aosi bicm qo'am Apa-
che. On lui donna parfois one expedition


homine qui se sentit tout de suite vio-
lemment attire vers lui, c'e6ait le secreiti-
re assistant de la marine, Thlodore Roo-
sevelt. A Iinstant its se lierent. Ils avaient'
les memes gouits, le nmeme ideal, la me-
me passion pour la vie aventureuse et ru-
de.
S(La fin 4 detain)


NOUVELLES DIVERSE

Change
Li prime sur 'or a hausse depuis hier,
car ce martin nous .vons A c6ter le taux a
134 et inime 135 "a/o.
Chambre des D6put6s
Hier, MM. le eputes se sont rendus.
au Palais Legislai-p6ur aller signer le
proces-verbal de carence, puisqu'il est a-
vr- que la majoritE parlementaire n'existe
pas A la Capitale.


rade duCa Haiuen. Ie gn6

provisoure autorisatio de
navire~ e'l
.Am6ricaine (ServiosAl*s).

Tu'll n'avait pas
re, mas bieWe n-de -sc ibles. t et
cbiahndkaes&hWV6*~4u or~
Noui .1e.rjg
Gilles se tormt Iiilemen1

nous savors, c'etqmIaa Vil
i Pbeit -Mizsix, amedied, "Gww.
che, St-Marc, .tqqdi, o4 it d6'--'
cargaison.

Port-de-Puixun'ecs.pas dans-
rai re. Or, i-t opclxq cc port.
De Port-deFPaix, ont pris
son board, pour fes'Go'naives,- U'
ruquez, coneis6ii04 -Mr Fivonsm
lations&*uirourea ci icsbl N
nr6i4iuqt~~scaui Vieux
Sri~~iJ~4 dfputi
Pais-, J~~k a~vepait oi-di pt~j
puraleC,-it~w.-M td y imentdhsC5M
o na~teS(Wmint Ses CoM-,

On annonce- qu Ic randif
lemand -a Wnhda4P1idoi1 quit
matin. notrre rqdV, our Ics
C~;ntTl~nr m ~ -4


Le Mancel or 'Palx'
Hier soir est pari le steamer haitien Pbur implorer .le-Dieu dd i
(Mancel pour le Cap, avec des arrmes et --adL -
munitions, dit-on. Qe I s conjni
Nouvelle-Volerogue A lacQP f'; c ; et
Cette nuit aussi quittb le steamer Q% lt T o temp3
'Noavelle-Voldrogue,, avec un fort con- T. reaTl,
tingent d'hommes. Cc bcravat
Nous n'avons pu savoir quelte est sa cause 4ii, d un j g
destination.
Le ffgiment aes Cayes i rti
Est entr6 ce martin le 17 r6giment des
Brimkhelofie
U. IA f' dMiloeeBii
.omme q eniort aux troupes operant con- I
tre i'Artibonite ... pesopprn -
SLesvoloatalres de Jacmel
On announce que le Gouvernement; V .
provisoire a pass is ordered au doinman- L1.00
mandant de l'arrodisscrni 'de JacmeL, PaV.T )6
le general Ber-ouer, pour Inettre en li- vIt
bort6 les aoo "volobnres qul devaient A.e
tr exedis.A lIa Cat tail.
., Monuement MariUtae
Cq rain est conile teamer hainiTour' -


U


Hasburn et E.

















CM _1.=* --r 'dilixilif.

Est mise envente.- 1i'lmpri "ric H.
ChauverwValB.,s A & inbfi1im ath~xh
teur ALwwokZ fl1, I -P4
Inrlgue, ci qbix ~pst~j-)atrrw W
i'Inteftrdiieft i*Uwir*wq4fidi ,i W11
de vuc d aDrdiW Ir W nhtio7- -, a I i 1!! r 1 I
On y trouireth k IMA-14esv hpepq ktch
- -int~e~~k~essau-#lhid.*1iMi~FL ~BOEM~*

Ia vU1raiaHdtAJ J
L'exemd~azir; ,'cet~ms
CeinLwres F mang
Viepd' iJvemr
deceinu ures ,s fiteg;*a r3 rue
Repul~u ,,tj.er es 'Vi e
LAGOJANNIS.


BAMBURGI
Alias LIDO.

Le steamer 4(1V LUNIA)Ve-
nant de New-Y&M-Wdo IJt1i
sera ici Iund!i in1j L frat
ekt Iss,40W. 4144 1
Jacmel et eftp ii'i 0
,Por1-au t- 4


3 du Tornec

IU7




do la Chaimbrew
duCommerciieu
a _ife' 16 urse
J, I Jil de InCharnbr
dia 114 FGAW '.t
tr 4 n ph'. *;b ~l ;


A'M* Matteis"'& Co,
f j4 1889. rue du Ma-:
gasft de Emli No 32
-liar I I (IV. i-I
Granis asSerfileht de bijoulene, hori .,





iikee Lr~ineaise
~ ~~ ;~t -~iPCa~
Aklisr'qr edehviogerie ei c l gravure






et'dpiarei te avanan
6~Bl~~i~so~ c~fection
11 Wies et jiiihpises


i o l ". 1 M
S V1 0 t y

S7 & 9-ieures du nation
.9f dir oir.


A tji iJtj rs
--DT Ji =Iee Fi. prdc-
demment 6tablis a Angostura (Vdo-
bTdhl ALpois41875 & IPokb phin
T nriiiid, point les seuts fabricalnts
d * ANGOSTURA BITTEES i ddcouvertpar
tdt-d~man-t Dr-Siegerft K Agiesira en
184W~ doAala premibra expoftaUln
a 4t6 raiteep-l89.-r, i'estqn rdel-
lement & tdrfld 4c b& el ='rhlte date
qu'a commeiic6 la fabrication de ce
product devenu c16bhre comme AN-
oFstt s -B :setso e- -ioeem rdeson
lieu d'origine. Le nomrde In ville An-
govsura -a phbau)g6 en 1846 en celui
de a Cuidad-Bolivtar qui lIi est rest.
Chaque bouteille est enyeloppde tdfns
uune feuille sur Jiquelle..eft imprimbe
-en-quatre l.ainues la maniere de s'en
aervir eo portlnt un fatesimile de la si-
gnature de I'inventeur entre les deux
cOt6s de la Midaille de inrlte obtenue
a Vienne.
Segarderdes imitations e contrefarons.
-- -4-- HARRIMAN & Co,
Agents-.Gn6raux pour les Indes Occidentales
Orr6 BIEBER& C", Agents pour Hafii.


Maison F. Brunes
Dirigie par Mr L. 1ODELIN
A faith dejt sa reputation pour les cos-
tunmes de cerempnie, etc.
Spdcialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, Rur measures,
~liiant tonte concurrence pour 1'6le-
gance de la coupe moderne et perfee-
tionnde. La maison fournit des ktoffes
lts' plus nQuvelles et de meilleures
quintmhi, & des'prix trbs rdduita.
Venez voir-et-vous sortirez satisfaits!
Girajld'fie, No-195r4- et-de la Phar-
nlacie Ewald.


N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce a ses nbmbreux clients tant a
Port-au-Prince qu'& Jdrdmie, qu'il a
transfer completement sa maison de
l-IRue-T-aversi6re au No 101 de la Rue
du-GCetrpe--qu'un coupcu'r qu'il a fait
seiaJii ement eir-d'urop-8r-antiIA
sea.dicnlens'mme les lus diiciles
une coupe moderne-et 1 es'-eiante.
De plus il a !e pinisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A IkR~MIE, OUR LA PLACE
D'ARMES,
/Complet veaton sans gilet $ 28-
a avec gilet 33 -
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, red ingote,
habit Qu autre comman-le, il les prie de
ien voqloir s'adresser ou a lui ici ou
Sso.epriseutant & Jdrdmie, les assu-
ranti'avance qu'ils seiont satisfaits.
:' Grapd-asstrtiment d'dtoffes nouvel-
lemepq arrives. Grande fabrique de
.eaq uettes et de k6pis en- tous genres.
SGrasd-stock de costumes tous con-
febtionnds :.testons et pantalons a'bon
marcbbe
t


I


.4'P






A ViNDBE7CRW** lhilynNI
Qmate _vaches laitiures
S'adresser au bureau 8 aul Cesvet,
R8, aRe Amdricatne, 8.
dt journal. Chocolate & la Vsil


AVIS IMPORTANT!..


Les soussignts-
leurs clients qu'ils
la, reparation des
chees.


annoncent A
entreprennent
Places Ta-


C ercueils
Ayant toujours un assortment
varied de decorations, nous som-
Ines A meme de fournir des cer-
cueils en aca~jou, Dacon-Si F'exiti-
rieur et Cpiltonnes a l'interieur
A partir de $25.
Henry Stark & Co.
64, Rue du -Iagasin de 1'Eta, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour les coinmandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FLCHIEiM HuSSON, Rue des
< Asars No 125, prts de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION


Grand dep6t situ6 sure quatienJace
ta mnaison Guyot, a proximity du wharf
de calotage.
Pi acilitdpour les expdditions de la C6te.
Aissantes Carolines
Poteaux Boisdur du pays de belles
dimensions.- --- _
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
pin de toutes dimensions.
2 s-2- 2 sur 3
S 3sur3-3sur4
Carlelffae 3 sur. 5--_3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur-5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
< 4 < 1/4sur 8
't- c clins 4 sur 8
S p palisades, clisons I sur 12
Planches C. 1 sur 5
4 a 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes our 12
S a 11/4 sur 12
4. : 11/2 sur 12
S 2 sur 12
Planches'Sap prdpardes 1 sur 12
brutes 1 sur 12
S. .1 sur 13
-. I 1 sur 16
Plarwhes pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


A P. Une Goutrde la livre.
GrQs et 3Dta il


TW OID-! CT qUCUI
LA MEILLEURE8
PURGATVEj
L'EAu MINARAL At.LCALInK.E. RUINEUSK,
RECOP.SFITUANTE DE
POUGUES S'-LEGER
est souvraine at sans rival dans.le
Trairemnntdes affetiont-de Voesa
digestives, du Foie,
Voies urinaie` la Gotte, Ie DiabMte, l'An6mle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gros chez B. PAPX & C'.


MI ** V7ie


Revenu dq; io. .voyae annpao
ses nombreux .l.ienw# qu'ie "I
leur dispoeition eLqu'j prQomt,
par le..pua, Lea :meillesoin eal
pvoatpUtu4e, 40la liil d-i
vaux qui. li sewrnt op nes.


RiAP


L'eau minrlsle natureJle f4ro
ode a done des r46aulats Purpar
dans toutes les malhdiesiqai oa
stir une mrewaiw p9A Wo t dE
AndmiS, Chloroae, Sroafutls, F
gdndrale etc---danstoutexalesmkW
e la peau, dans lesaus de /aiwqe
tentes,- Iut dmteasMi
dusexe /finin, Ls tous les a
indigestions ekrCh qua, etc, a
SDtifr: POHmmAI


Imprimerie H. ClA TV&V J


Angle des rues Am6ricaine "et~ .FPort-
Travaux typographiques en t6us gemf.

C"artes de Visite A la mmute f
Faire-part de Fiangailles et .ariage'
Billets d'Enterremeia.i-
Traites,- Carnets a sobueh-Pros

Brochures,-Journau .'.ete. I.
-. i .-A i


.,_


LA


--


-"