<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00665
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 13, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00665

Full Text
5emfe Anuuie.-No 1220


Port-au-Prince (Haiti)


Samedl, 13 Septembre 1902


L ---, el Ste


Joaurxial. QiotlidcUt Coznrxaercial et dL'.arnonrces

CH RAQUIT,--- DIRECTEUR*PROPRIETAfIRE
-i .


SCENTIMES


I


Abonnement pour D6partement.... .20
4 Etranger 1.50


Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


MERCUR91AL.E---:
Poit-aul-PIince, e T2 Seplembre' 102
Les trains;actions- diins le ch-iAnge jui
ont 6t trait~e; cette semraine, Co'ifir-
ment les provisions de notro dernier
bulletin du 5 courant.
TIoujours cette meme diflftrence de
4 i q a I4a usse oft A inbaisse.-
Ainsi lit prime quo Iious aLvovis signaled
en cl;tii.re A 132 ul., est remoit6e le
Jt(lenmi n a IitZ131 -Vo, Liix :iiaqtel ii a
(u'abord t616 i~goci6 10.00W) dollars.
enais en presence de ploieurs ven-
deiiill a cce deurniev-taty,- !Is iohete-urs,
assez rares du rested, se sont tout d1e
suite inonrtr&s plus exigearsts et quel-
ques v.deuts 'obr wit -ek Ij^1g0ocites a
-132, -:131 ei ~130- A cette dernidere
prime, ii a k6t veniit eouviron V5.0001
dollars still fir I coutrati et environ-
10.000 caslh Et raison m~mta de ces
aclitts, le clu:inge 9'est de iiouveau raf-
fermi et quelitiles-alrfaires' oitt k6 trai-
tues atpjotrd hui t1,32 /, dernier taux
du cornrptauu..
Noiis pouvons. pnregisLrer une non-
ve'ie Imusse do '1/ 0/0 s2ur les titres ro-
ses. Les a;utres udlet tie *I'Etat- se
ffailiticujeiit -lux Uta vespecpiifsde It
sernainie prt~c~dente.
Si4i tlons les alfaires suivatutes
C1uI:'l)ur R/ NEW%-YOnUR.- Contre or,
1~ -00011 au paim, 6.iJJD eny. A I1/ o
Ale prime.
IRAITrKS 90JOURS. Contre or, Cri.:
'15-.0 i 2,o;.- 4.20()0 4 2 33 ob. B
*110119 est "_q!nmunige ua;JIffrAeAe
fri N f.50-0 pay. at liv. en Iro;s tei ies
sur Ie pIo'06ut1 Ii1nestre, A L 1/2 0/i,
GOMOLIDIks 472 / -413 *Ar ese.,
kJ0N-0LIDAS G de/]a
~~;l,~~so~lno/J tjoo:~ j ie Inl
A:\I0[nTIss1 (L~eu).-, 01t1&t 93i /0.
AHOMTISSEVE.T1;(r.b080 P. 47.900
IY- liv. t"' 6c Y7B12 i/o.
lo.o10000 ci 27 iA'27 /(, '--- 10.000'
Sul, fin Nov. &dt -IrD -iJ;ul,,0,9/0.
CAFE. -- 439 ia.bs de'd?&0tidviioee et
s90 Bacs edllrv h' d' imilui del
A I I cents. 8u4vantr.pt'ovenrikce et qjuni
Slit. Les derniArey dufibs., rque
4dEurope uviseOnt, -ik4"n, -I- ratw 3
tranfs,gc0mel 4&-.9Fg iwnrchiJ blen soul
1-nu a. --- Des noU9likg do i-.Grand-


GoAve et de Logane annoncent de
bonnes livialsons en cerises.
VICTOR GENTIL, agent de change.

COMPAGNIE FRANCAISE
DES CABLES TELEGRAPHIQUES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
REPRODUCTION INTERDITE.)
March6 du HAvre
Caf d'Haiti . Frs. 42.50


Cafd Porto Cabello u 39.
Cacao d'Haiti ..... ( 54-
Campiche (Buches) .. 5.
PARIS---Rente 10147.


65


PARs 11.--- La cordiality bien carac-
tei~eAees di.cours faits par le minis-
te doe- l gerre et par le prince des
Asturies, ainsi qie leurs toasts ports
tu banquet donn6 mardi A la Iin des
manoeuvres militaires, sont considers
maintenant comme une demonstration
franco-esp:agnole precontue qui doit se
rattacher a la presence de navires de
guerre fran.ais a Bilbao ainsi qu'aux
attentions inusitees A la reine mere
d'Etpagne pendant son sdjour a I'ari?.
L'anbassadeur d'Espagne a Paris, a
In veillede partir pour Bia ilz o6 ilde-
vait passer sps vacances,a Wt, appele en
conference a Madrid par le president
du conseil, M. Sagiista.-- Oi'pense queo
sa visit i''dtuit pas etrangere au lexte
du discourse du prince des Asturies,
dants lequel il 6tait souvent faith men-
ttin-Ate la-cimnraderie-vec -laquelle il-
aviit eti traiite.
L'iicident devient encore plus signi-
fittif kIt l suite d'un article puru en
nieme temps dans ill journal de NMa-
drid,--- a La Corirespolnden ian-Mitithr ..
apres avoir dnumbre les divers intlerets
e6mnrmtns de la Fba'nce et. de 1-'Espagne,
le journal avait decltarl que I'E-p;,gne
5tait pr6te A abandonner la politiqute
d'isolement qu'elle a soivie depmis sy
longlemps et qui lui a coitl son em-i
pire colonial; il ajoute que les lib6raux
n'abandonneraient pas le pouvoir avant
d'avoir signedd un truitL avec la France,
Arplusieurs points de vue, il aur.i.t iLd
plus pralique de former une alliance
avec VngAileter'r, inais cela serait in-
populjire en Espagne qui. depuis la
w


guerre de I'Afrique du Sud est de\e-
nue anglophobe.
LONDUES 11. --- Le a Times o an-
nonce que le roi Edouard ayant infor-
me le due d'Orl6ans que les portes
d'Angleterre lui et;lient otnvertes ine
fois 'de plus, le due et la duchesse
sont arrives A Londres, de Hongrie,
mardi soir; ils resteront quelques jours
en Anuleterre. Aujourd'hui le due et
la duchesse visiteront Weybridge pour
prier sur la tombe du comte de Paris.
LONDREs 11 .--Margery;Ki ngdon;jeune
femme tr6s elegamment vltue, accu-
s6e de mauvaise conduit devant le tri-
bunal de police de Cardill anjourd'hui,
a provoque une grande agitation en
pretendant qu'elle s'tatit lait arr6ter
volontairement pour attirer I'attention
sur des revendications centre le due
de Clarence, lfrre di prince de Galles;
elle soutient qu'elle a perdu son maria
.et ses enfants pour sauver I'honneur
du due et pretend qu'elle est venue
tout exprks des Indes pour revendiquer
ses droits.
AM.STERDAM 1I. ---Les g6ndraux boers-
Botha, D-wet et Delarey, accompagn6s
de MMN. Wolmarans, Wessels et Reitz
sont arrives ici aujo'urd'h venant de
la Haye. --- I leur a td fil, un accueil
chaleureux.
En reponse a un discours le g6ndral
Delarey a dit que, lui et ses colleagues
tn'etiient pas venus ici en quality de
persoinages politiques, mais -unique-
ment pour obtenir des secours pour
les families des boers ndcessiteux.
A la reception des g.enthranx A 1h6-
tel de vile, le gneral DeweLuen re-
porse nil discoursdu lo ,bollreslre, a
dit :---Nous sommes venrus idenimn.er
des secours pour les vetives, les or-
phelins et tons ceux qui soulfrent. -
aes boers ne peuvent pus compler sur
I'Angleterre pour des secuurs dte ce
gerrer e. -
oMRo'1.. M. Marconi, dars une
entirevue don't le couple rendu a al6
pubilid ici, a dclnar~ que le problrne
qui consiste aenivoyer des messages a
une distance sup6i ieure de 1.500 nilles
estcompl6tement r6soli.--- II a ajouI6
qu'il deait persad;d que los communi-
catoins entre I'Europe et I'Amerique
sernient dtablies prochainerent. It
doit visiter le roi Victor Emmanuel A
[lacconigi(Piemont) le 15 Septembre.


LE NUMtRO


PAR MOIS I


GOURDE








NOUVELLEB DIVERS

Ckngr
En raison de la fermeture des malles,
aujourd'hui, pour I'Europe et ls. Etais-
Unis, nos hommes d'atlaires etant occu-
pes A la correspondence, le taux de l'or
reste stationnaire A 132 O/o, sans ache-
teurs ni vendeurs.
Chambre des D6put6s
Toujours pas de sbncehier a laCham-
bre, faute de m.ijorite; 57 d6putes seule-
Inent ont repondu a I'appel nominal.
Mort de Killick
Voici, d aprb un tlinoin oculaire, le ricit
de la mort de Killick
a Le 6 A i hre de l'apres-midi, on na-
vire de guerre n'ayant aucun pavilion a
sa mature, est sig'iale. Peu apris, le ,Pan-
ther -, vais'eau de guerre allemand, en-
-trait dans les eaux des Gonvaives. Aussi-
t6t, ii tirait le coup de canon d'alarme;
le boulet alla se perdre dans les monta-
gnes du nord-ouest de la ville De suite,
e a Panther P hissait tous ses pavilions
et, tout en naviguant dans la rade, bai,-
sait ceux du mAr de l'arrire ; ce signal
signifiait a la a Crtre a qu'elle avait a se
rendre.
,t Killick op&r6 la veille de la blessure
qu'it avait A son doigt en entendant le
sifflement du boulet, !e fit mettre son
paletot par sa femme et gagna son bord.
Arrive sur la a Crete a, ii d6pecha un of-
fi:ier demander au commandant du aPan-
ther v ce qu'il voulait. La r6ponse fut
qu'on n'avait aucune communication a
lui faite et qu'on venait prendre la *Cre-
te v et qu'on lui donnait 5 minutes pour
chauffeur.
r Pendant ce temps, le a Panther a sor-
tait de la rade et arrive A la pointe de La-
pierre, faisait machine en arriere et s'ap-
prochait tout pres de la & Crete v, sans
toutefois s'en emparer.--- La sCretet an-
cr6e ne chaufftit pas; car, afin d'6cono-
miser son charboen- Killick le faisait chaut-
fer avec du bois'de gaiac, a une pression
tout tfait insig-nifiante. En un mot, it
n'y avait pour Killick que deux issues:
-s rendre ou fire sauter la Crete. Killick
prit--a derni&re comme etant la plus ho-
.norable; ce fait lui restera un titre d'im-
mortaliie.
S Sito6 que la decision fut prise, For-
drc ftu donn6 a tout I'equipage de -e ren-
dre a terre, car Killick Ieur avait annon-
c4 sa resolution de se fire sauter.
Durant ce temps, I'amiral arrosait l'ar-
riere de la Crte ,--- c'est-A-dire sa
chambre, la salle a manger, les cabines
des offliciers etc,--- d'huile de k6rosine et
faisait avancer un baril de pbudre. Aprs
avoir vu presque tout son monde part,
Killick tira son revolver et fit feu sur le
baril de poudre ii tomba victim de. son
acte h&ro'que.
a Le a Panther pendant les pr6paratifs
de Killick, se mettait en position de com-
bat. Le commandant Echernmann eten.c
dant la detonation et voyanr le teu, com-
mena alors A tirer sur le pauvre avi-
so. Ce ne fut qu'A 4 heures, apres avoir
lanc6 plusieurs boulets, que la Cretei
nacn coula bas...*


st. ^ a ..?JtJ1. a -.-* ---' I


','a En rade-se trouvait le steamer ndca rr d'un navire estiWsamment
vkgien tBr -kB tpa"-t'ligne rq se pour I.rotection ~l s intret
Montea. AtTup e C tir4 pa iltriikains confiI.d devastalions des r-
lc aIPa.thtr capaig bou sd 4olutionnaires 4u _06tpaLFitminc erm.
chaine et se sauva au large. Le anothero me "In parti oppos, 'tlte- neeessita es
ne lui avait pas notifi6 le comb.t. Si la fortement con:eillte au President Roose
aCrete a aFail rriposte; c'c tfair fait de ce velt par qgaelquesuns doses amis poli-
vapeur; ii ktait A quelques m6tres secle- tiques.
ment de I'aviso haTieni. En dernier lieu, les Etats-Unis pren-
G... Apr6s un jour de recherches, on draient possession de la Dominicanie,qui
reussir, le lundi vers les to heures du ma- forme avec la Rpubli-ne d'Haiti une-t
tin, a trouver le corps de Killick au trois de belle etendue. -- out cela nest e
quarts carbonise. On I'a reconna a sa den- core qu'i I'e6at de iscussip; mais itp,-I
tuition et a quelques meaches de sa cheve- ne-se faiti-stleJcai niens_ rablisscT I
lure. Le cadavre r6duit put tenir dans eux-mames I'ordre et la paix. S'ils n'y
une caisse de mantigue de 5 livres. parvienrent pas, on peut prkdire qujI1
a Les funkrailles furent ce61br6es dans aura fatalement une intervention ame.-
I'apres-midi a 5 hres, au milieu d'une caine D.
foule considerable. --- Tous les pavilions S. G Mgr Tonti
des consulate 6taient en berne... Aujourd'hui par-legraantlantique fran-.
SLe Pere Aub6ry a refuse de fire 1'en- caisnousa qutte defin'itivementMgr Ton-
terrement de Killick. pr6textant que ce ti, d6legat apostolique, archeveque de
dernier s'etair suicide. --- Le deuil 6tait Port-au-Prince.
conduit par Mr Firmin donnant le bras Hier soir Si Grandeur a faith ses adimn
A Mme Killick : durant tous les discourse, a la Cathudrale, A une foule de fidates;
cet home a pleurE. la veille, Elle avait assist& A un banquet
a J'ai le cceur navrb a vous relater donn6 en son honneur a Ste-Rose do
route cette affaire. --- Le tombeau de Kil- Lima.
lick se trouve sur la place d'Armes, face a Mgr Tonti se read A Rome, puis ga
I'Hotel de la Patrie. gnera son nouveau poste, au Bresil, corn-
Excuses Posthumes me Nonce de S. S. le Pape.
Nous extrayons dL la # Presse a de ce Perquisitions
naatin 1'article sulvant, sous la signature II nous revient que hier I'autorit& mi-
de Mr Antoine Lafurest, directeur de ce litaire a op&&r des perquisitions domidi-
journal li;ires dans le quarter du aMorne A-ToU
c Le Pays enter co:nprendra l'indigna- du c6t6 de a Croix des Mirtyrs.
tion qui nous avait inspire notre article Cei perqmsitions autaiem-ci& morti.s .
de lundi t TRr~E FIN ), a l'6gard de feu par les coups d'armes tire6 avn.t-hier soar
1'Amiral Killick. qbe--fon accusair injus- dans ces parages.
tement d'avoir fui devant le 'Panther. Nomination
Aujourd'hui, que des faits patents vien- On nous informed que leGneralFavro0,
nent confirmer l'hroislme de sa mort, commandant de I'arrondissement de Jirb
nous ne pouvons que nous empresser de mie, a 6Et nommi au mame titre A I
presenter nos plus humbles et sinceres circonscription militaire d'Aquin, en reii
excuses A sa memoire, et de louer haute- placement du G6neral E't6 Castor.
ment I'acte h&roique qu'il a accompli, en .
se faisant sauter avec la Crie h-Pierrot.
L'Amiral Killick, par cette mort di ne ds
des plus illustres marins, a lav6 toutes Compagiie de's unemns de
ses fautes depuisle t1 Mai, en sauvant d Piai u
l'honneur du nom haitien d a Plaine l o
I ais, Pg, u potVm'c doit cc:er, -- Soui6te, .o m-- --- -
touterec-rl io-Se Taire atsa-foe- -
encore tiAde, sur la place d'arines des AVS '
Gonaives. -- -- ---Afin-d-Taeilier Ile_ ro,'n a di.i.
Killick, en s'immortalis.nt comme un refuses de se reat 1toM.Ji-es.Il-
grand fataliste et unn hros, laisse toute sions a 1'occasiont do hr fAte patrdonT
.la hontei ceux de ses collaborateurs quf de cet endroitn Sff~ Pe.ie-d
survivent encore, A I'actede piraterie au- Liiur.- lieu If -frrianerdn -4-WSeptPfn1 -
quel its l'avaient pouss6, et qui a coite entire le Portall Salnt-Joseph ellaCre"I
ce poignant sacrifice du 6 Septembre, tant des-Missions:
au pays qu' la famille de l'infortun6 Ddparts du Portail.St-Josep:
amira. sesendres 6 hs 7 0, 8 h A. j
Paix A ses cendres le 6 hs, 7 is 30, 8 i OA.M.
... _


Annexion probable d'Raiti
Nous extrayons du a New-York He-
rald N' du 4 septembre, les lignes sui-
vanies portaiib-intitrul cit-dess-en-gros
caractires, avec le sous-tr:re : .la pres-
sion que sibit le Prirident Roosewll par ses
consefllers i.
( L'annexion d'Hill par le Gouverne-
ment'des Etats-Unis dans 'un ivenir pro-
chain, n'est nullement improbable. 'La
nCcessite de prendre une measure en vue
dela-stabilit6 des choses dans I'le, of la


2 ns 1U el 4 ns IluJ.. m
DJparts de la Cro -if f ion': j
& hs. 30. 8 hs. 30, 'bi.t Di.
3e 5 h3q, 3 A4,
Le train quiUsentle
a. m. quittea le CbLp .. r
lirs 30, vi Rue V6roeu e
Les trains pnrlant & '7;s. .
2 hs 10 et 4 ha 40 duPor. 1
d root a corrempond4pce *4e
tant du. Champ-de Mars A 7
.1 h 40 et 3 h 40,





~8~7 .~_.I1*ar..~ILCUz *I m Iin~iniLin~W -p ~I~drl.F'-.k:. -.I


TARIF :-; du Porlall la Crix-des-
C v lia -q f,. nt..
N fis- iI W4Brl-,I a
Enfants au-di4do.ai He 4 a 2 place
Le Directeur. de V.r qMt9i0
CH.-THOMASSET.

Le steamer a PAL:bA w venant
des ports dir Sid, est attend tu sa-
medi 13 courant, .et partira Ip;
mnme jour directementl pour la
Jarmaique el New-York,.-prenant
frMt et passagers etj- fmant sa
malle a la Poste Is nieme jour a 5
heures de I'aprs-midi,
Port-au-Prine,. Saptt 19-1
F. HERRMANN A&'u. Agenid.
ii I II I


A LOUER
Baggy attelt Chrvaux pour bass.
Montures de choix seifteset briftes.
S'adresser att N": 808; rue Rdpubli-
caine ou Grand-Rue.


:- .m J .

Henri Prezeau
Recouvtremitae -0epritoDathb Con'nin
Offre ses services pour voyager pour
affaires comnrerciates, etc.--- Adresset
lettres, etc, 92 rue Magasin de I'Etat,
ou 1, rue Capois; -.Port-au-Prince.. ,

Kola Champagne

LIMONADES CAZEUSES

Eau'de Seltz

Siphons
Pip ares avee de

l'Eau Sterilisde *,
Eirep ris A "aze"


21, le des Miracles 21..
Ef p i l Jairs l, &i.


.' ,;- X ...|;.


B t

rOhia
ri Wos2


I *


Dodteu Bou rdlly
S7, Ra: Elt. ne .Bourjolly 75.
'Consultations: 7: 9 beures du.matin
13 A 5 heures du soir.
MIFDAILLE D'OR PARIS
EAU CRIUSPINERA
d gdinratrice.eaCfelure
Composde exclusivement
des Sue~ d'Herbes Mdddiciales.
fioffenrsiveel Hygihaique par excellence
Ce produ suns rival n'a rien de com-
mun ayvec huiles, pommades et au-
tr sp'.cil ues jouriUellement offerts
an p -ns en obtenir la faveur par
le-ui inefica.citk.
Pourquoice produit a-t-il acquis la con-
fiance g6nrale ? -
Parce qu'll lair repousser les-cheveu-x
de leur couleur nnturelle et en a;ug-
itente 1i ltongueur et I'epaisseur.
Paice qu'il en arrte la chate et les
re*d soyeux.
Parce qu'il les embellit, et les empeche
de Uanchir.
Parce qu'il dvite les manx de tete, et
fait disparaitre les pellicules.
Parce qu ii nettoie et parfume. et parce
que son efficacit se manifesle au
premier essai.
Prix de chaque flacon : 5 gourdes.
"FiUSER combine CONTREFACON TOUT
SPRODUIT NON REY'TU de ma signature.-
IDgpo'r a Port-auP'rince :
Pharmacie Notrelle A. ROBERTS & Co
NOTA. L'Eau Cruspinera empkche la
formation du microbe qui dtruit les che-
L'usag.e d ces products conserve indifi.
niment une bell et abondante chevelrre,
et de beaux cile et sourcils.

Angostura Bitters
de renrndeh e universelle, prdpard par
les seuls fabricants D' J. G. B.
SSIEGER & FITIS.
SA'blenu hfi plu'sHait u distini1idion anx


expbsitlons ne Lon(1IeBs IMA, raris
8ti767i--W6nc18fY3, SSydnaYA879, Mel-
Vioitniae M181, 'Nouvelle-ZWlande 1882,
New-York 18862, Amsterdam f883, Cai-
bulta' 1884, -Nouvelie.-Ortsn8 1886.
res 1886. SI-John C (Ganada) 1890.
s1i'reie 8M Kimberey (Afrique du
g_..' 8D2e, ;Cbjcs--r 1893, -Bordeaux
.'Di _0 -;Bdl~ t ;rerni~rement,
d or --itax, E xpositions de
i'OMitt ebbttre pils''pne ou me-
iritul -ori di I'eau
tinioza~q~u jisoda squash;
e'kt 1tid itentbleipour taire mii bon
cckbaflk~a,1ksorbet ou an piwch..2:r
J. 'N. IARRIMSAN *C9
Ji~gdni pkrAq: pour leslndesOcci tales.
O=BIEElFfI &.C0, Agents poIsafii..


U11t: 9Ulnp 111UI11t: "; UL1 tCu.* C ita;u
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il \victi d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JREaWMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
,a I avec gilet 33
Pantalon 9
Pourlescomplets jaquette, redingote,
habit ou aatre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou k lui ici ou
& son representant i Jdr6mie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'ltoles nouvel-
lement arrivdes.- Grande fabrique de
casquettes et de kdpis en tous genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnds : vestons et pantalons a bon
march!


I re ~ I I ----- I-' -


I


- -L~1-


!


A.de M.tteis &rC
Maisan fotndle en639 91 rue dtui ((a-
gashit I' aElt f 182.
Grand assorliment de bijealerie, horlo-
Senrie, argelerie el diamiaas -
Tout a titre garanti
Atelier d'orfivrerie,borloerie et gravure
Repaation de bijux en toi Inres. Achat de di-
mants, press, lermrelsfis i bonne conditions.
EXCHANGE ET ACHAT I)DEVIEII OR &ARGENT
Asssrlbneint corplet dc verres lorgnettes
et lunelles en or el aluminium, confec-
tionndes pour pays tropicaux.
SDpot de Cigares etCigarettes Havane
Spdcialitg de la maison:- confectibn
d'alliances anglaises et frantaises
or 18 k. sur command.
Achal el Venle d'or amdricain
et Monnaies Etrangeres
Tous les articles vendus, confeclionn~s
on rtparcs par la maison
S S01nT xARANTIS

Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L. IIODELIN
A rait d&j-sa reputation pour les cos-
tumes de cerdmonie, etc.
Spicialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
adliait toute concurrence pour 1l'6-
gance de la coupe moderne et perfec-
tionnbe. La maison fournit des etoffes
hls plus nouvelles et de meilleures
qualitds, a des prix tres reduits.
Venez voir et vous sorirez saisiiits'
Grand'Rue, N 195, A cote de la Phar-
niacie Ewald.

N. MARCOU
Marchand-. hilleur
antonce !esi-mtnbret--enlents tft a
Port-au-Prince qu'a J6rdmie, qu'il a
transfere compl~lement sa maison de
la Rue Traversiere au No -101 de la Rue
du Centre; -qu'nn cooper qu'il a fait
specialement veiir d'Europe garantit a
tous les clients mmme les plus difficiles
UEI .U_ J I I-- _









RbuiVill t joiL.
17, Rue Roux (Bonne-Fol)
Bienfaisante puretd
Pacifique hon march.

AVIS IMPORTANT..


Les soussign6s
leurs clients qu'ils
la reparation des
ch6es.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Cercueils


Ayant toujours t.n assortment
varied de decorations, nous som-
mes A mnme de-fournir-des cer-
cueils en acajou, Decords a 1'extl-
rieur et Capitonns a I'interieur
partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Rue du Magasia de I'Etat, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser- pour les commander der
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FLECHIEI HUSSON, Rue des
C6sars No 125. pres de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION
Grand ddp6t situ6 surle quai,en face
la maison Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
I acilitdpour les expeditions de la C6le.
A issantes Carolines'
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortment complete de Sap et Pitch-
S--pin-~e-toutes dimensions.
2 sur-9- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
--C--tla~taes.-- 3 sur 5- 3 sur 6
-- -3 sur 9--4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 /4 sur 4
( ( 11/4 sur 8
S < clins 1 sur 8
c p, palissades,ciorons 1 sur 12
Planches a 1 sur 5
9 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
S t 4 11/4 sur 12
t 1 1/2' sur 12
C c 2sur 12
Planches Sap prdparees 1 sur 12
C brutes 1 sur12
S 1 sur 13
1 a 1 sur 16
Planches pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


Paul Cesvet,
8, Rue Amr ricaine, 8.
Chocolate i la Vanille
a P. Use Georde la livre.
Grros et XD)6tail


ACTION RAPID 9T DOUCE

Mi I ll) l^0 IInaL&LE Ri TOBEUZ
I PURGATIVE
L'EAU MIN.RALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RECOr.SriTUANTB D9

POUGUES S'-L GER
est souvfraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestsves, du Foie,
Voies rinairsla Gont#e, Is DiabBte, 1'Animle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente n gras ches B. PAPE & Co.


S. Nestor Feliu
Maitre-TaIlleur r
46, Rue Bonne-Foi, 46
Revenue de son voyage, announce i
ses nombreux clients qu'il se remqt k-
leur disposition et qu'il promet,comn
par le passe, le meilleur soin et d Oi
promptitude dans I'excution des trW.
vaux qui lui seront conflds. ,.

LEVICO
L'eau minerale naturelle ferro-ars~ni-
cale idonnte des resultats Purprenants:
dans routes les maladies qiidse bisent
sur une man vaie composition du song:
A ndmie, Chlorose, Scrofules, Faiblesa t
gdldrale ote;-- dans Loults ls mala.iies
delapeau,dans les cea de fldres inter-
millenies, malaria; dans lea maladia
dusexe feminin, dans tous lea cas de-
indigestions chro uques, etc, etc. -
DEPOT: POHLMANN & ac


Imprimerie H. CHAUVET & Ci


Angle des rues Amdricaine et du Fort-P
Travaux typographiques en tous genres


er*


S C-4arles de Visile a la minute!
SFaire-part de Fiangailles et Mariage I
Billets d'Enterrement "
Traites,- Carnets A souches,- Prospectus-
Brochures,-Journaux, etc. ,
n^ _ .....m


I
---i
r


r I-
,It


V'adiesHsil mftbies, wamsos.ig., PhI Eft. 14.u
chreniqusl, Aed"9t11 Ret16 1ig.CIO, Of"
W. qni hit I'oliginalt6 do ret Uar, at e. qu pUqueea ;; rfert ta. rnt$its a foIR
Ible puinow mftifs des f is muwCt nub i]alee W 1 paneV0
on-nonm. qui got Jutemeut monsdis par W a .ITIN anglare at Ambicale r an omme h I des
A Ntmm ba Does: Un Terr Uliquemr wn rou p6 Wean. A ebaqub ftpe
LE FLACON St----2 r"aI.AUVRCE
P. 1.80 PHAB.MAOIE skJooi t4k ulk$U(trqJueN''
I ..


ff W ]%BLR CONSERVAT~IONq PARIPAITE
TOUX RNVVISS BRONONITE'a ENSROHEMCITS--
NFL!MNZ,.IV AFFECTIONS BE$ POVOWL4~
Rue Rftubuoulnes no let. PORT AU rnitcor. HiiTI. r.'LUIPsp n



I ft tI


- -- la


- b


l


j

i
I