<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00663
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 11, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00663

Full Text
5eme Aanne.-N* 1218 Port-au-Prince (Haiti) Je4dl, It Septembre 19





L Nouve llis te

JourTneal Qucotidien., Comzmrercial et d'.Ax.nnoneoes

CH|RAQUIT,--DIRECTEUR-PROPRITAIRE


E NUMRO CENTIMES Stranger PAR MOIS GOURDE

Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.
_B_ I^MI B B ^ M IIII+ lJ. l II J! I M M^ ^ l^ ^ ^all +'-I^ a^ ^^


COURSE DE BOURSE.
OR AM~RICAl........... G 130 /.
Consolidis 12 0/o escpt. or 47 */o
( avec interets dus )


Consolidis 6 0/.


6* 39 */o
( avec int&erts dus )


Titres Bleus.............
( Roses............. .
Ca/i (Province) 9-0o cts.


34 /%
27 0/o


Camnt che........... ....- 4 /2

COMPAGNIE FRANI AiS
DES CABLES TILEGRAPHIQUES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)
March du HAvre
Cafe d'Haiti ... .Frs. 42.50
Cafd Porto-Cabello --- -39 -
Cacao d'Haiti. . 5.65
Cainpfche (Buches) a 5.
PARIs--- Rnte 101.47.
CAP-HAITIEN 11.-- Le eMancel
est arrive ici ce martin, A 6 heures.
P.aIS 9. Une depkche de Mr
Lemaire, gouverneur de la Martipli-
que, re(;ue ici aujoqurd'hui, annonce
que dlu. measures ont dtd prises ponr
assurer l'dvacuation de la parties
uord de file. Des poses de gendar-
inls ont dt-letablis aW' exit e-tr--r de--
la zone dangereuse, tt I'incindration
des corps a Morne-Rouge et a Ajou-.
pa-Bouillon continue.
ROME 9. Cinq personnel ont
Ote tudes etl out dte blessdes dans
une bagarre survenue entire les t0iau-
pes et les grdvistes a Candelu, une
petite ville de I'Apurie, datis l'extr5-
-roe parties sud-est de 'Italie, A la
suite d'une dispute de9spropr~tWires
de terrain sur une question de sa-
laire.
Le vocan de File Strombolf est en
pleine eruption et rejelte d'immenses
colones de feu .et un vritl~e .tor-
rent de pierres. L'ils eut. eayp.de


de fumde. Le Vtsuve montre ega-
lement des signes d'activitd.
LONDRES 9. Una ddpeche de
Paris dit que le contre-amital com-
mandant la division navale franchise
de I'Atlantique a annonce la dispari-
tion subite de l'ile de Bermeva dans
le golf du Mexique. On n'a dd-
couvert aucun rdcif sur le point oc-
cupd autrefois par I'ile, mais on re-
commande aux navigateurs d'etre
tres prudents en passant dans les
environs de ce port.
Le contre-amiral ajoute que les
volcans du Mexique, du Yucatan et
du rutmaa son en aciv.--
LONDRS 9. Les g6ndraux boers
Botha, Dewet et Delarey sont parties
t apres-mnidi pour la Hllande.
la foule les a salus des memes ac-
clamations qu'elle leur a adresses
chaque fois qu'ils se sont montrds en
public.-On dit que I'une des reque-
tes prdsentdes par les gdneraux boers
a M. Chamberlaih est de- permettre
aux refugies boers en Europe de re-
tourner dans leurs districts respec-
tifs dans I'Afrique du Sud, sans Otre
obliges de preter te serment de fidd-
lit.-M.;-ehamhberlain d'ailleurs n'a
pu consetitir A la demand des gend-
raux, pas plus qu'5 celle faite precd-
demmlut que les titulaires do cer-
taines Iboclions des anciens gouver-
ilements f u-aftu i sca ol-nt-ets-
tallds dans leurs anciens postes,
--WAsHtNTON9.--- M. Ehrman,rice-
consul general & Panam-i,a annonce
par ddpeche au ddpartement d'Etat
que la ville d'Agua-DulcW qui dtaitau
pouvoir des troupes du Gouverne-
ment a capituld; quatre navires de
guerre rdvolutionnairessont mainte-
nant dans la baie de Panama et on
dit que les rdvolutionnaires se di-
rigent ver:s le chemin de for. --M.
Etrrmar- dit que la-siuatio* A-Pa--
numa et A Colon est sdrieuse.
LONDREs 9. Le carrespondant
du a Times -. t Paris dit que M.
Santos Dumont a donned des ordre.S
pour la construction d'un nouveau
ballon de 25 m6tres de longuqur et
4. ,, < +.. .. : ,


de 11 metres de diam~lre. Ce ball'-
pourra porter 8 passagers et deux
adronautes.
ROME 9. -- Pietro Mascagni, le
compositeur, et sa femme partiront
de Cherbourg pour les Etats-Unis lc
27 septembre.
LA HAVANE 9. --- La chambre des
representants a adopted aujourd'hui
par 48 voix centre 2,le project de
I'emprunt cubain pour une some
de 35.000.000 de dollars A 5 o/o rem-
boursable en 40 ans.
IIoNorLLu: ( Hawai ) 8. Le vol-
can de Kilauea aux iles Hauai -est
-de nouvea, e. druption- \ nuNru'elle
a etd reque ici la semaine derniere
par la tdlegraphie sans fil.
LONDRES 10. Uu livre bleu pu-
bli6 ce matin donne le compte-rendu
complete de la rIcente conference
qui a eu lieu entire Mr Chamberlain
et les gendraux boers Botha, Dewet
et Delarey. Avant de consentir h I'en-
trevue demanded par les boers pour
le 20 aouit, le secretalire des contest
demand communication de la listed
des demands devant former le su-
jet de la discussion et les gdndraux
lui firent parvenir une listed conte-
nant les demandes suivantes : -
( Conmplte amnistie pour les re-
belles; une pension annuelle A tou-
tes les veuves et orphelins boers ain-
si Lqu'anx ers invalides ).


-'est ec gui les4Trusts?
Charge cette ann6e mnme, par les mi-
nistres des finances, de la marine et du
commerce, d'une mission d'etudes aux
Etats Unis,je voudrais, en guise de prefa-
ce, fixer les idees str un s. jet don't il a
e6t beaucoup p-arld dj*,-qui suscite de ce
c6ti-ci de l'Ocian des enthousiasmes et
au;si des repugnances ou des craintes; les
trusts amncaiws7 ----- -
SLe Trust est, on le sait, une entente
entire les producteurs d'une niatiere quel-
Conque, dans le but d'en maintenir ou
d'en-tever les prix, en la rartian.t, ou en
met:ant la production en rapport exact
avec la consommiation. Les'op&rations a-







nalogues sQat anssi .~illes.quie e trami,
peut-on 4te. Ble sso t.gArcws i tra-
vers I'histoire, pri t fipf te pt sur les
denr6es alimentaires. On letr a donn6 le
nom d'accaparements. On les a conbat-
rues, on les a m6me defendues. La Con-
vention est all6e jusqu'a les punir de
mort. Et le Code pen.il les a interdites par
- les article; 419 et 420.
Tout cet arsenal lIgislatii a rkpondu
aux n6cessit6s d'&eoques qui ne connais-
saient ni les ficilits inodernes des corn-
muinctti-ont-ni m-t moyens -putssmts mis-
par la science au service de I'agriculture.
Aujourd'hui, it subiste mais it est d&mo
de, et aprei avoir ket une precaution, ii
est devenu une entrave. Je suis fttl.it de
me trouver d'accord sur ce suiet avec la
rem rquable lettre que M.J icques Siefried
a publi6e la semaine derni're.
C'est ainsi que lei ceinrures de murail-
les, aprLi avoit protre6 les bourgeois con-
tre les incursions des Barbares, les au-
raient condamn6s a l'etouffe:uent, lorsque
les Birbires turent devenus des agricul-
teurs paisibles. Les article; 419 e: 420 ne
constituent plua qo'un des nombreux
obstacles ktablis dAns notre pays centre
1'esprit d'initiative et d'association.
E: d'ailleurs, I'ac:rip.arement qu'ils sont
senses devoir reprimer,se reprime par lui-
mein-. Des examples recenrs et celebres
---o -perouv- qu'il-tourine invariablement
au-detriment de ceux qui le tentent.
En France, en ce moment, ii n'est pas
difficile de decouvrir un besoin, une ten-
dance au groupemcnt, a I'cntente, au
trust. C'est en verru d'un trust incons-
Scient-que le notaire p.risien que vous al-
lez consulter, vous refuse son ininistere
si vous ,tes d6ji le client d'unde sescon-
fr&res.
C'est en vertu d'un trust naissant que
-les kpiciers-on les-boucbers au les fletris-
tes vousavertissent,au moyen de placards
disposes dans leurs vitrines, que, pour
obeir a une decision prise par leor corpo-
ration, its fermeront tous les dimanchles,
a telk hleure.
C'est en vertu d'un trust diej avanc6
que les producteurs d'acier franqais ont
Ctabli une sorte dorgane central qu'ils-
ont appel, le Comploir-de tel ou tel acier
transform -auquel ils sent senses avoir
vendu toute leur production, et qui a
pour but d'unifier le prix et de proscrire
les coneeartences ruineuses.
C'est en vertiiuidun trust reel que nos
grandes companies de chemins de fer se
prksentent devant I'Etat et devant le pu-
blic sous la forme d'une association don't
les decisionsles engagent routes.
Done, les Aimricains sont arrives irks
vite A comprendre les avantages et la_ ne-
cessite de 1'union en-re gens qui, accom-
plissant des tonctions si-milaires, entire do-
mestique, entreouvriers,entre employes,
entrge ofessears, entire utgociants, entire
in dustriets. E iTs onTappeittc tr'isTr' eur
premiere tentative d'organisation, d'eur6-
gimeniaion. :
Leurs essais primitif, ont &t informes,
commw e it arrive toujours;.-. Jesupp se
dans une ville de l'Union, les cordon-
niers aq nombre de soixante, decides A
fairei n 0aTtrst. "Ilse rTunissent, Ils
laborent et potent des status qu'ils


'engagnenti observer Ils fixent edri-" L
mepes sI0cti iihs QPi aitindnt ,ceu*n ,
d'ehtre tax (nismanqAeroA 1. leu' pa
role, 'c pour simpliaI tl ci.-it ilp-
remettent tous. d'avance au prsMient de
lear Trust des traits en blanc pour. e Matinee tres froide pour les aIires a
inontant des amendes qu'ils ourraient general.
encourir; de sorte que celui centre eux La prime senaintienttoujours 13o*/
qui aura neglig6 let obljgatioris du Trust ans aftas irt intrressante i signaler.
recevra en quelque sorte automatique- Chambre des D6put6s
ment sa punition. Et le Trust fonctionne' Hier il n'y a pas eu de stnce, I'app-
dans les conditions recoupues avantagen- nominal n'ayant pasd.qnn6 de majority.
-ses pour ses__Wbnires. La concurrence Orn motive leur nceMM.- F. Mrt
est supprimee. Tout va tres bien. n-eau7 -r, J-Lo~T
Tout va trrs bien, a condition qu'il ne Les absences non motives sont cells
surgisse pas d'autres cordonniers qui en- de MM. Ch. Leconte, P. Pinede, P. BpO
tament la lutte avec le syndicate primitif, nard, Georges Regnier, M. Barthelemy,
le troublent dans sa possession et lui db- D. Jeannot, St-M. Boisrond-Canal, ".
molissent son ouvrage en I'obligeant a Scutt, M. Malary, D. Thomas, H. Morm
des measures de defense, a la guerre et point, H. Beckr, L. Lirendl, S. Saint.
au ds'ordre que comporte la guerre. Martin, Ch. Anglade, S. Jn-Fran;ois.
En outre, Jans ce premier mecanisme, Le t Mancel
on voit bien l'inter&atdesnLgociants et Commeon 1'a ludans nos tle6granmms,
des industries qui composent le trust; le steamer haitien a Mancel), parri avan-
mais on ne volt pas I'int&et du travail- hier apres-midi pour le Cap, est entr6
leur, de I'ouvrier. On ne. voit surtout dans ce port ce-matin a 6 heures s.
pas I'interet du consommateur. Le Mancel; est all6 apporter au G6ea- 1
Le travailleur et le consommateur sont ral Nord Alexis des armes et munitions
obliges d'en passer par oi veulent les or- et des pieces de canon.
ganisateurs du trust ou d'atrendre de la La garrison du bord se compose d'une
discorde et de la lutte une amhlioration centaine d'hommes sous les ordres du gt-
de leur sort. II fillai: don perfectionner neral Constant Aubry,ayant pour conseil,
'ouuil. II fallait trouver un systmne ou dit-on, Mr Candelon Rigaud. Le ste. i
le membre du trust fit attach au trust, ner est command par le capitaine Henri
non plus par la crainte des amendes, Laraque, ofticier- de rnarine de l'ecoli01
mais par un interrt permanent, un sys- franaise.
tcme ot les intbrats de l'ouvrier fusset -- Mr Chicoye
egalemen: sa.uv.e rdes, et enfin, oi les On dit qu'il est officiettement-annoncd-
intr&ts du consotinaeur li-mnme fus- que Mr Chicoye. condamue a la peine ca
sent respects. pitale par jugement du conseil special
11 le fallait d'autant plus que, dans un militaire de Jacmel, a 6tC fusill6 hier-i-
tres grand nombre d'Eta's americains, le t.
public avait pris parti centre les trusts, 19e R6giment
et les parlements locaux avaient vote des On attend ici aujourd'hui le r r6gi-
mesures legislailvesassez sembrabTes a nos ent d I'Anse d'Hanault.
fameux articles 419 et 420 du Code pe- a
nal. D'ailleurs, les 4mrricains sont trop G6n6ral J. Carrl6
pratiques pour aimer I. lutte en elle-me- Le General Justin Curi6 est aussi at-
me, et les trusts primiitif multipliaient tend, de Perit-Goave, ave: ses volon-
les champs de bataiile. tires
Exemple : un trust s'est cre& qui s'ap- Rectification
pell le a~I.ef Trustu entire .les prduc- MM. Hasburn et Talamas soit IWBNS
-teursdehERu~__Le_premier resultat u nous prier de rectifier une erreur gliss6
BeelTirust i eie une husse excessive de daus norre numero d'hier, i notre chro-
la viande, provoquee par le-< Si, ad- nique iudiciaire.
Chiicgo. Les bouliersde- rk pi- Le jugement prononce par le tribill
rent mial la chose et resolurent un jour de Commerce est, nous affirment-ils,a
de former boutique. Un martin, les mendi- leur-faveur coare- Isac__Mansour
g&res trouv&rent les boucheries closes et Mansour brothers, contrairement iA
sur les devantures, cette pancarte : uN'a- qui a et6 public.
L.hetz plus que des ceufs. Cela vous co&i- Dont acte.
tera noins chtr que nos bceuf, a. Mne Lucie Faure 6orivaig'
Le leudemain, la maison Armour, de La fille du regrett6 President de la1 R-
Chicago, Wtlegraphait a ses represent ins publique Franqaise, Mile Lucie Faors.
de rafler tous les oeufA qu'irs pourraient occupe ses loisirs done faron tr6s loble;
trouver. El:e en acherait cinquante mil- c'est ainsi qu'clle vient de publier un."e
lions. Les ceufs devenaient plus chers vrage d'un mysticisme. religicux.P
que la viande et les bouchers de New- intitul6 Les Fmmn4 dawnseslr'e.W

tiques. ,. l ~ iitgud 'e eavir.abodet
Sculement, ces plaisanterles-la ne sct emmcl cpc nd4eii, 'ailitur aT
as destines A dLrer tres longStamps; c' et trailer magistrailerieh t' adra uni IE';
pourquoi l'on a.:rouv6 autre abose: r e tl64gate et delicate. Sop etude de Iktu
sbrte de desarticdlauion du. Itrust qu'dn trices a~.Danif, ririte-uu m inenlti6n0
appelle une a consolidation P. te spciale. Madenioiselld fatire mIl
d'alqord ia femdnre dam son rb6Ie Wrt'
La fin A domain. L. WEILLER. puis pan A pu n-ll s'jdtalis pout
dvl- r la fehe'n wo r". at






nir une vision extranaturtlle, uuac Bea-
trice divdfQ. V | 7 l ... .
D'ailleurs dansi la di ne &ndie
tries peu do perWoqfl5s p ..conserve
leur envelope charnelle, et cest ce que
la fille de 1'ancien Prhident'-onligne d'u-
ne facon ti fine eravec beaucoup depsy-
chologie.-- Si-Daoie revenait d4 ece.pn-
de, ii n'est pas douteux qu'il reconnai-
trait dans l';ude de MItt Faur c,'analyse
fiddle de taus les sentnncncs qui 1'enva-
iissaient lorsqu'ii coinposait scs imoor-
tels chefs d'cnvres,
Ceinturess -olie. pour Dames
Vicnt d'arrivdr infrsupere collection
deceiniures Folie;' profilt-eo 136 rue
Republicaine, A la Maison Bleu de
LAQ-JANNs.

Prochaine Occasion.

Le steamer ETHOMAS BROOKS:s
est alttenu ici vendredi martin,
pregnant fret et passagers pour
Santiago de Cuba.
Port-au-Prince, 10 Sept. 1902.
G. KEITEL & 0, Agents.


Ligne Cameron
-._ 00 M,,- -
Le steamer a PALOMA v venant
des ports du Slid, est atten 'u sa-
medi 13 courant, et partira le
mirme jour directement pour la
Jamnaique et New-York, pregnant
fruit ct passage; et fermant sa
malle i la Poste le mnome jour i 5
heures de I'aprBs-mii -
Port-au-Prince, 11 Sept. 1902.
F. HERRMANN & Ci, Agents.

Angostura Bitters
de renommde univel'sse, prdpard par
les seuIs fabricants D' J. G. Bf.
SSIEGER & FIrs.
A obleni la prus haute disrtnciton aux
-xposiliis i e Londres e18, I.a...
18ij7, Vii'nnt 1893, Sydney 1879, Mel-
boun iie 1881, Nouvelle:Zdlande 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Oitf ns 1886,
Londres '1t SL-John (Canada) 1890.
JamRiquet S18 Kimbuley 1AfrIque du
Suid) 8L'a, Cicago a rdeaux
185, Bruxedes j87 eL nt
la Mdaille. d'o, htt 'de
Paris .OB et B I T -
_ri ttetpeut At _;,-. f~- -


ptjhtale,1
0%j, >


> ---
Docteur Bourjolly
75, Rlas EgAtt Bourfpllyb 75.
Consultations: 7. 9 heures du matin
'3 A .5 heures dn soir.

MDDAILL D'OR -.PARIS
EAU CRUSPINERA
RfB4neratrice de la Chevelure
Compose exclusiu,qent
des Suci d'Herbes 3Mddiciales.
Inoffensive etUygjinhique pareiericence
Ce product sans rival n'a riendecom-
mun avec les iuiles, pommades et au-
tres specifiques journellement offers
au'public, siiis en obtenir la faveur par
loer ineflicacit. _
Ponrquoi ceproduit a-t-il acquis la con-
fiance gdndrale ?
Parce qu'it fit-repousser les cheveux
de ieur couleur naturelle et en aug-
mente la longueur et l'ep;isseur.
Parce qu'il en aiurrte la chlite et les
rend soyetix.
Parce qu'il les embellit, et les empchele
de blanchir.
Parce-qu'it 6vite les mauix de tete, et
faith disparaitre les pellicules.
Parce qu ii nettoie et parfume, et parce
que son eflicacite se manifeste au
premier essai.
Prix de chaque flacon : 5 gourdes.
lEFUSEiX come CONTREFAgON TOUT
PK DUIT NON REVE:TU tde ma signature.
SDEPOT a Port-auPrince :
Pharmacie Nouvelle A. ROBERTS & Co
NOTA. L'Eau Cruspinera emp&che la
formation-4lu microbe qui ddtruit les che-
V- L'sage-dP rs products conserve indfi.
niment une belle et abondante chevelure,
et de beaux cils et sourcils.
I I


A.de Matteis &C0
Maison froidde en 1889. rue di Ma.
gain de 'Elat N1 13 V.
Grand issertiment de bijonlerie, horlo-
Sgerie, nrgenler.ie t diamanls
Tout A titre garanti


A itier d'orfivrerie,horlogerie el gravure
separation e bijouxen ftus genres. Ahat de dia-
1atis, peles, pierres fines a bonnes conditions.
EXCHANGE ET ACIIATDEVIEIL 1on &AR.GENT
Assm'limenl complete verres lorqnettes
,et lmnelles eu or ct aluminium, coafec-
tiontnies pour pays tropicaulr'.
D6pot de Gires at Cigarettes Havane
SpdcialHt dI la mason :- confection
- d'4allances angliisea et f4rpaises
or 18 k. sur comrtiande.
Ackialet Vient-Cd'or amikcami ,*
et Monnaies E'lingqes,
Tons les articles vendus, coalrdioaB6s'
on r6parrs par la maisoes
SOrT GRANTS


AEOUXJJI
Buggy allel '-- Ciaux y poori buss.
onotores de choiv sellCes et bridges.
S'adreser au- N- 38, rue ip-cbli-
cane ou Grand-Rue.


Henri Prezeani
Lmourements ---epreFentation --- Commssion
Olfre ses services pour voyager pour
atfaires coinmnercbuls, etc.--- Adresfr
lettres, etc, 92 rue Mlag;sin de I'Etat,
ou 1, rue Capois,-- Port-au-Prince.



Rh umVillijOilt
17, Rue Roux (Bonne-Foi)
Bienfaisunte pureUi
Pacifique hon march J.
-- Yp~ y--- -- ---Y
Maison F. Brunes
I)irigqe par Mr L. iHODELIN
A fait deja sa reputation pour les cos-
tun,es de ceremonie, etc.
Spdeialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur rmesures,
d(liant toute concurreitce pour l'Fii-
gance de la coupe moderie et perfec-
tionnte. La matsnon fotirnit des ttofres
lis plus nouvelles et de melileures
qualitls, a des prix tr6s reduits.
Venez voir et vous sortirez satisfatts!
Grand'Rue, No 195, a c6te de la Phar-
macie Ewald.


N. MARCOU
Marchand-Tcaleur
announce A ses nombreux clients tant a
Port-au-Priince, qu'A Jermie, qu'il a
transfdrd compl6tement sa mason de
la Rue Traversi6re au N',10l rtdla Rue-
du Centre; qu'ii coipeur quiil n fait
specialement veoir il'iurope g.inruntit a
tous les clients m~me les. plus tlilliciles
une coupe moderne et tres-ele6;ante.
De plus il a le plansir a:ssi de leur tn----
noncer qu'il vient d'ouVRIR UNE SUC-
CURSALE A J9R9MIE, SUR LA PLACE
D'ARMIS.
Complete veston sans gilet $ 28
a avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il ls prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui iei ou
A son representant A Jer6mie, les assu-
rantla'avance- qu'ils-.erout satisfaits.
Grand assortment d'6torfes rouvel-
lement arrivees.-- Grande fabrique de
cadqettes et do ltpfs en tous genres.
Grand stock de, costumes tdus con-
fectionnes : vestoris et pantalons A bon
marcld!


--


1




It


AVIS IMPORTANT!..

Les soussign6s annoncent a
leurs clients qu'ils entreprennent
la reparation des Glaces Ta-
chees.
Cercueils
Ayant toujours un assortment
varied de decorations, nous som-
mes A meme de fournir des cer-
cueils en acajou, DecorEs A-lext6-
rieur et Capitonnes a 'interieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & C.
t4, line du Magasin de I'Etat, 61.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STrAi,Rue du Port, 54.
Mr. FLECHIEH HIUSSON, Rue des
C6sars No 125, pros de la Rue du
Reservoir.

On trouve chez S M. PIERRE
34, Rue Roux, anciennement
Rue Bonne-Foi, et 91 rue du Quai
Vin de Bordeaux a $ .40 gal.
Vin de ( superienr a 1.80 gal.
Niel superieur I gallon

BOIS DE CONSTRUCTION

Grand d6p6t situ6 surle quai,en face
la maison Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
P acilitdpour les expeditions de la Cdte.
.A.issantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortirentcomplet de Sip et Pitch-
Fin de toutes dimensions.
2 sur 2- 2su'ir3
3 sur 3- 3 sur 4
Carlelages: 3 snr-5- 3 sur (
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdparees:


Planches pr
a S


# pr
Planches
Planches
X


pali

pit


Planches Sai
a
C a


po0


plancher 1 1/4 sur 4
( 11/4 sur 8
clins 1 sur 8
ssades,clois6ns I sur 12
S t1 sur 5
a ( 1 sur 8
h-pin brutes 1. sur 12
S f 4 1 /4 sur 12
a 4 11/2 sur 12
a c 2 sur 12
p priparees i sur 12
brutes 1 sur 42
1 sur 43
S1 sur 16
Ir plafond 1/2 sur 8


rainure au milieu
PELOUX & Co.


CHOCOLATERI HAIlTIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue Amerlcaine, 8.
Choeolat i la Vaaille
A P. Une Gourde Ia livre.
GCrros et 1Dbtail

ACTIO RAPIDS ET DOUCIE
SLA MEILLEUREow
U kkm NnATURELLi

L'EAu MINtRALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RECOISnlTUANTE DE

POUGUES S'-LEGER
est souvfraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestive, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, le Diab6te, I'An6mte
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gr*s ches B. PAPE & C*.


Nestor Feliu
Maitre-Talleur
46, Rue Bome-Foi, 46

Revenu de son voyage, announce I
ses nombrenx clients qu'it se remetl
leur disposition et qu'il promet,comme
par le passed, temeilleur soin et deb
promptitude dans I'exbcutiou des tr.
vaux qui lui seront confirs.

LEVICO

L'eau mindrale naturelle rerro-arsni-
ctle i donned des resultats Purprenants:
dans routes les maladies qui se b;sent
sur une nauvaise composition du sag:
A nenie, Ch lorose, Scrofules, Faiblesu
gdndrale etc;-- dans toutes les maladies
de la peau, dans les cas de fievres inter-
mnilentes, malaria; dans les maladies
dusexe fdminin, dans tous les cas del
indigestions chroisques, etc, etc.
DIPOT: POHLMANX & C'


Excellent et -efMard t-
Lorsqu'on pent cumuler dans ses achats le bon marchQ et I'excel'
lence de la merchandise, voila qui n'est point banal pour 1'acheteur.
C'est ce qui a pu Mtre demontr6 a tous ceux qui vie.nent s'approv'-
sionner


SChez S.


M. PIERRE,


34, rue Bonne-Foi et 91, rue dui Qual.
On y trouve toujours:
Rhums exquis de tous ages.
Delicieuses liqueurs nationals des marques suivantes:
Anisette, Kirsch, Genijvre, Vanille, Menthe, Rose, Cacao, PNche, No
yau, Abricotine Bergamote, CIatreuse, etc. ei tout autres bois-
sons des premieres marques a tres bon march 1...


Gorrr OUios*BL-B-C-GOSKRy-ATION PARFAITBT
TOUX RHUnMES BRONCHITES ENROUENENTS
INFLUENZA AFFECTIONS DES POUMONS
Rue R6publlo0ine, n 11, PORT AU PRINCE. HAITI. ZT LU2 P3Ovmcr8


I'l




'I.


Planches
avec


Varices, Hsmorrhoaides, YaricedIs Phiblitses, idims
chreniqims, Accidents du Reteur dAge, Filarlose
ca qnl loft PlmlulaLltfdeoeet Elixir. at re qtl opeiqieag daIg6 a'E~stqu'll hailUnt a llfoiS
10a prindpea i."tif dee foulllR Pt do 1,~rc d uuga.I utia A ecug da GkI*NI*6
9uneuui. qnl eat Ilatenmeiit envi4tw4 ]MY lea mWlefrine amnlni at P iwrlrnlm emnin Is p'W od doe
Antihi haidelres. Dust; Un verre A liqlwar par ou evup6 Wean. A ebaqw rep*&
LE FLACON WrORTAU AV i1C1
P.1 so PHARMAC2 JOURNfl NRAIxI elr ;IW'l


U


r


--I '1=tI11ar LI15II'
EWV01 IFFiANCOd'E-CKANTILLONu.riE)EMIAM