<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00651
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 28, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00651

Full Text
5eune AniEe.-ND 1200


Port-au-Prince (Haiti)


Jeudl, 28 Aoit 1902


NLe Nouvelliste

Jo ural QuoticdeiJCri Qc. er..i... t d'A.. 'oRce

CHKeRAQUIT,,- DIRECTEUR-PROPBIEITAIRE
-'- __ "-- .: .. ..


LE NUMtRO 5 CENTIMES


Abonanment pour D6partement. ..
u u Etranger 1.50


Adresser les communications aux buz'eaux du journal, angle: des rues Bourjolly & Fort-Per.
--- .-- ,, ....


COURSE DE BOURSE
OR AMCacAIX ............ 0G 138-/.


COnsoliaLS1 r* /o esCpt. -r


Consolidis 6 0/.


-48 */.


(avec inter&ts dus)
S e 39 /0
ravec intmrets dus -


Titres Bleus ..........
C Roses... .........
Cafli. (Province) 9- 10o cts.


340/0
26 01.


Campiche...............4 1/2



A ihi-'fdC In indl. ipro-
chailt, ler Septeinbre, 1e
service (lujo urnat sera rv-
go9ii'ensene~nt siuspenitli
P01o tout. abouniut qttjivz'olI-
ra pas re-g6 avecl Admlt-
nistratlon.

COMPAGIIE FRA HGAISE
0lBs CABLES TELGRAr1IIQUES
MONOPOLE dui NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.j
Siiriarchb du HAVroe

afirp orto Cabello 3 39.

Camp kche (MUiche0-.-----5.
PArMs---Rentel101 20.
GESCTWnF.( (SaQ- '20. I..e -ii oi1 -
tout he roi (Idltiie et sa su-ite eet toii
do Liit ('I 'fe oSt-Gatha Lt' est rrliiv'6
ici ce soir h 5 Iteures. La gavitOtafit t14-
c~r~e en I'lionuir du royal %oyajteur.
qu6i a 6~ uccueiHli PUr tbym m~tyidjotw'1-l
ititei4, et des sil-ves d'urtillerie oLt W
irdes des Ilnutlsq341gjlont2 i
yuille. Sn 6 ii t
re l1ree e Sj'ti* iMW Zeupp,, pr6.-
,ddid dj 1;j 'Miffidd~li idd Sul el 1 9
49n e li vi d &~co '.thr a dIL gI

reiidrai' Lplus iililesP cM63, cief ho-


ciennes et bonnes relations exislturt en-
tre les 2 pays. -- Dans sa reponse aq
president, le roi Emmanuel a dit que
c'utait pour lti ui veritable ptaisir do
constaler et de reconnaitre. publique
meant i: cordial amiid qui unit la
Suisse k 'Italie et qu'il esperait que
cetle amitij deviendr;it de pus plus en plus
-SOitiip... rp. Pot iehangoe de discours
le rol est remont6 dans son trsini qui
est iinmldiatement parti pour Berlin.
BERLIN 26.- Le discourse du prksi,
dent Roosevelt demandant la riglemen-
tation des syndicate par le Gouverne-
ment Americain, a amend le al ost,-
de celle ville A discuter de nouveau le
danger Ides syndicate ambricains. II
dchlare que I'TAlemagne aussi bien qiue
toule I'Europe doit se tenir sur ses
gardens. Le a Krenzer Zeitnngra dans
ulrl'ticle de fonads, sur 'imperialisnme
amnifini dit: al'arrog.nce am;eicaine
est -dirigie non seulement cotiitre IAl-
lemagne, mais centre toute lEurope;
cetle arrogance est le rsunltat de la
croyance puritaine des Am.ricains en
une mission donn!e par Dieu aux Etats-
Unis et de.leuts propres positions in-
vaThrrahbles
ST TiiooAs 26. --- Des nouvelles re-
cues de la Dominique nujourd'hui, ano
noncentl que entre 10 heires diu main
et 3 heures de I'apres-nidi hier lundi
des nungsF' de poussiRire out e'd apei-
fits dais In direr ion de la Montagne
P'ele (tie de ia Martinique) et que des
ddtonatiows d longs inlertvalles see so6
faith entendre jusqu'd ce martin. --- La
poussibre volcanique est tomble en
.,,t-n-c quanti- tcr Dom-iniqute: --
LONDiEs 20. --- Le a Times dili
d;ans it article de fonds, que les horni-
mes d':.l.iires eiropens observenlt nvec
IeY pls grind interdt la situation cconio-
mfgle tinx Etals-Unis On pent dire
en loute spfietL. dclare-le -Tines a,-
quie'l soinnie *pretide : Erats Uni"s
p;r ,'Europe ei empriints A courtlp
-rth;aitce est maintetnnt plus Corte que
jam ais, bien qu'il y ait eir en mr.p-
terips- t4 65norme reduction d1nHs Ie
montant des dettes amnricnines 4o1
44f0W d'nctionJ et -d'oltMgaitunrd1dodt
les titulatirs-oul pdleuirs onit ea Ed-
Sropees.' .
.- *do0LiT 20. '- -e Gouvernemernt -e t
-tbujouirs :.nis nonvellos mifhenliqos
Ad'A-ua Dulce ; mais en depit- dt. fat


que le gin6ral Bertin n'a pas recu les
approvisionenemets qui lui ont dte en-
voyds, et en d(pit des attaques des in-
surgts qui se produiisent sails doute
coiinltuellement contre ses troupes,
on croit que ce gtenral conserve en-
core ses positions eL support brave-
ment avec ses p;rtisans les privatins
inihrentes an siege d'Agua Dulce, qui
dure dejA depuis un mois.
JOHANNESBURG 26. Un fort dlta-
chement de troupes anglaises a 6td en-
voy6 sur la frontiere occidental du
Transvaal, sous pretexte de remplacer
les contingents qiii retournent aux In-
des. On dit cependant que la measure a
et3 prise i cause des disordres qui se
sont products parmi les indigenes.-
Le bruit court 6galement que l'on a
l'intention d'annexer ot d'etablir un
protectorat sur le Szw;'zil:and, ol 1'on
vient d'envoyer un poste important de
police.
LO.DRES 27.- Dans une depeche de.
Genive, le correspondant du &D Daily
Mail announce I'arrestation de 22 ita-
liens supposed d'6tr-, des anarchists
qui auraient participed un ,attentat
ayant pour but d re fIire 4railler le
traint conduisant le roi Vctor Emma-
nuel a Berlin.
HAVERHILL ( Massachusetts) 26.- Le
prt~iudeint Roo-evelt qui se rend h Au-
gusta, s'tst arrl6t aujourd'hii A Haver-
Ihilt et- ett6-rei ti la gare par une fou-
le- value A plus de 40.000 personnles
qui se pressiaient dans toutes les rues
que devait trave ser le president,
depuis la g;re jusqu'au Washington
Sqa-1-r or-m estrae- nv-nit-et4 ele-
vte et de laquclle M. Roosevelt a pro-
nonced n discourse interrompu a pln-
sieuis reprises par de nombreux ap-
plaudisiserients.
Le discourse de N. Roosevelt a 6tt
_plutt6 politique, II a p;L l_ des t.waoutto--__
vres nIivales qTr-se fout en ce moment
et ; (lit qu'6tre orit h loute dventualie
nlait le_plih siCt' mroyetr de maintenir
la paix, car on respect toujours une
nation fo le.--oL s marines d'une puis-
sanco maritime doivent.apprendre le
md6ier efii teps de pai', nous devons
perreciiouner ar)ote rame pnt .mari-
time, suPtout.si.ope rapp~lie leI ser-
vices que.ows a.rendus, noLre marine
au course des quatre dernieresannees.*
Lolve.LL (.Massaohuett ).26. -- Le


PAR MOIS


GOURDE




flu


president s'est arrt6l ici 25 minutes et-
une foul immense qui se trouvait i la
gare l'a chaleureusement applaud i
son arrivee el a son depart.
ToKio 27.- I Pavloll, ministry de
Russie en Corree, est arrive ici. Dans
un interview, il a declare que I'dvacua-
tion de la aiindclioirie a commence
aujourd'lii a Kio-Chow.
LE HAVRE 27. Le croiseur ameri-
cain tChicago 9 est urriv6 ici ce martin.
BERLIN 27. Les gendraux am -ri-
cains Wood, Young et Corbin sont ar-
rives ici pour assister aux grades ma-
nceuvres militaires. La ville est en
fete, car le roi d'ltalie est attend cette
nuit.
MADRID 27. Le Gouvernement va
essayer de lancer un einprunt aux
Etats Unis.
PARIS 27. .\ujouril'liui, nii raid
international, reserved aux officers de
tous les p.is, a ktd couru entire Mru-
xelles et Osterle; list lice 132 kilo-
metres. Le lieutenant 'raiiVais Madza-
--met st-l'eri v-le pitnie ...
Le shali ite lPerse rendra visit au
Priscidol l I I l ui ,'k nl 11111 1, a Ra-m-


Elle affirme ne pas pouvoir
Se s~parer de bon vouloir
De cette phalange enfntinn'l
aDieu, dit-elle, me predestine
D'Utre sur la fin de mes jours,
La mere de tous ces amours! a
Lors le vieux maria d6bonnaire
Dit:--- aEt moi j'en serai le pere! ,
Et sans plus l'on s'en fur trouver
-Les autorits pour prouver __ _
Que leur dmnarche peu commune,
Avait comme appui leur fortune.
Je veux ajouter quelques mots,
A cette histoire de marmots.
Ce manage vivait tranquille,
Sans se faire LI moindre bile,
Depuis de longs et de longs ans ;
II est vrai sans avoir l'entants!
Mais se voir toute une niche,
Tomber riante er panachee,
Dans son silencieux reduit,
Venir v jeter cris et bruit,
Me parait un fait excentrique,
Qui ne se voit qu'en.... Ainrique..
S Nilaup

EuUVfH1 L T ni ULVitflnn


bouillet. UU LA UIvS & A4 Wl

^^ i ? ,i,,, Change
2 4Le taux de I'or est rest stationnaire
ADOPTION depuis hier. On a trait quelques ventes
Quand e vous dis que 'Amique 136 o/o, mais pour de petites valeurs.
Quand je vous dis que 1'Amntique Ca b d pt
Est un pays au monde unique Chambre des D6put6s
Pour les cas d'excentricit6, Contrairement a ce que l'on esperait,
Je ne mens pas en v6rite! hier la Chatmbre n'a pas pu reunir son
Vous allez juger de la chose, quorum; 62 dbpt6s seulement ont rt-
Par le fair suivant que je glose. pondu A l'appel nomin; 1.
Dans le Michigan, deux 6poux, D6mission retire
Riches fermiers ayant gros sou, Mr le d6put& Alcius Beauharnais Jean
Ont passe vingt ans de leur vie Francois, est venu nous announcer que,
N'ayant au coeur que ce:te envie: 'c6dant aux instances de quelques-uns
Se procrter des hiritiers! de ses colleagues, ii a accept hier de re-
Madame,aux piedsdes b6nitiers, prendre sa lettre de d6mission. a
Avait beau faire des neuvainieq: Quatrain du Joq
Rien! Ses oraisons Etaient vaines! L'accoid, I'entente et Iarmiistice,
Monsieur, malgrt tous ses efforts Son: trois mots que l'on dit.veir. .
Cheque jour constatait ses... torts! Nous refaire un jeune avenir;
Enfin, pour complaire A sa femme Accueillons-les sans injustice!..
Qu'il aimait de toute son ame, Bruit depaix
L'kpoux, homme A bon sentiment, Depuis deux jours, il est question d'ar-
Se dit: Je vais pour un moment mistice et de propositions e paix entire
Faire plais r a .L-
v _____Et__a____oi _u pes--I -le -Faceur en
_-__ L pe ouse nite. a.T resse iit e Facteur o en)
... e s- i -7 re-a-nranntardn, parl1t-en tans IeuVfrs numieros Vt&itr
On vit s'6battre un beau martin, Notre confr&re ole Facteur P ajoute:-
Onze garqons, autant de filles, tMais on insinue michamment que Fir-
Pauvres chrubins sans families, min aurait flit proposer au general Nord
Qui la veille talent arrives, de reprendre aveclui laconfraternit6 d'ar-
D'un asile d'enfants trouves. mes de 1889 et de lever contre.....Port-
Dieu! que la dameest bienheureuse, au-Prince la fameuse mnrche inspire de-
De voir cette troupe rieuse ja, it y a quatre mois, parFirmin et &
Prendre ses bats sans detours! propos de laquelle'il avait publiC la fa-
Surtout queparmi ces amours mneuse proTesTation quc4e G6&aral Nord ne
De bambins, elle doit, ravie, peat deja avoir oublie.
En garder un toute la vie.... Notre confrere conclut que c'est la
Le temps des vacancies passe, une infrnme propaganda .
te artmar d'un ton compass Petite Revue de Journaux
Dclare que ut que sen aiHle Fa-a FacteCr a d avant-hier:
A lasile cette marmaille .. Il est fortement bruit que devanrt
Pour satisfaire au reglement le Aprill common et La n6cessit6 d'orga-
t--Fais done ton choix, bonne maman, niser enfin.les pouvoirs publics, les deux
Ajoute-t-it.--- La chere dame parts en instance deva I'Furne pr6siden-
A ces mots pleure a fendre l'ame! tielle se sont enfin entendus. -


-... Facleur a d'hier:
a, 11 ne-f.uu.p.us perdh de vue que'
I'entente doit itre .d6finitileet non mo.
menianee. Elle nedoii pas s circonscrire
dans les couloirs de la chambre, mais x
maintenir.solide et durable entire roos
ceux qui sent places pour sentir la a6-
cessitt rigoureuse de l'union en face do
danger qui nous menace, -- plus grave ce
plus proche peut-atre qu'on ne le pens Is
-c La Pre.q.e d't ier:
...rr iret, tout est bien qui finit bi./;
On n'a qu'a &rre loyal jucqu'au boet,
desdeuxcdtes,et cela pour le plus grand b~ia
lieur de notre pays,las de trimerainsisous
la bricole des plus atroces calamirts. i
---a Le i)eroir le ce manli:
s L'enente est a l'ordre du jour. D'u-
ne part, on dit que les candidates i JI
presidence, a Port-au Prince, se soat
entendu1 sur les elections s6natoriales;
d' pres cete entente, le part s6enquiste
aurair octroNe i-. sieges A M. Fouchard.
i D'autre i,.tr:, on dit que les hostilities
-se sut.pe+kd~de? d-l-Lunrec.6te de I'Arca-
lhiie, et que les b:lligerani.s se sont en-
tendus ou s'e:cIn1ent sur une base qu'on
ignore jiuqu'a present. Oil ajoute meme
que certain membre influent de la Chan-
bre aurait &th mand6 par le g6enral
Nord Alexis.--- Attendons. n
.--'i L'Etendcard d'hier :
...< Quant ~ esperer que pouss -par
un amour sans bornes de leur unique(
adtrie 7JTire, res homes d'Etat du jour
fassent le sacrifice de leurs eserances,
sur l'autel de la Patrie, et choisissentle
plus miritant des haitiens pour concea-
trer sur lui leur vceu de supreme salue:-
n'y comptons pas......
iQuel est lhomine assez peu sage,pour
ne pas comprendre- ue- Llection-de lun_
des candidates qui se partagent la Cham-
bre, doit determiner un scliisme regreita.
ble dans Irm'ation ?... i 4
Moniteur
L'OTffciefird'ier nei Lontient--que-
procks-verbaux de non-lieu de la Cliham
bre,--- et des avis.
Instituteur Beige
Diplome de 1'Ecole Normale de a Bon-
"le"s par-
ticulir&es pour -lcsruaitdrese 1ense
-neYT'prumiire-et sec,.ndre.-den e an]^_
des lemons d'espagnol. --- Meilleures refe-
rences.
S'adresser au bureau du journal, a)i
initials A. V. C.
S6minaire-Coll6ge
Le Sup&rieur du Petit S'minair~ .C0~l
lege St-Martial a lrhonneur d'inforfm
les families que la rentrre des class
Sdans cet elablissement, est'fix6e an 10
8 septembre prochain.


Port-au-Prince, ie 23 Aofit t02-
Le P. Suptricur,-. M. BERTRAF
Ceintures Folieaf pour D6oaI
Vient d'arriver ine suptrbe coltC
de ceinrures-Folie; profitez-en I 1-361
Republicaine, a la Maison Blen de
I LAGOJANNIS.


I







Hotel de France
Rues du Qual etl toux
S PORT-AU-PnINCE

Cet Elablissement, nouvellement et
confortablement install, situd en pleiii
centre des alTaires, a proximity de la
Douaine, se recommande par son ex-
cellente cuisine, ses chambres bien
agrees, son service bien tait et surtout
par soil exquise propret6 et ses prix
mod(ers.
Ave.: sa vaste galerie -u premier
titage, dotminaiiit ta rade, et la grande
terrasse a I'Est, L'Hdlel dcFraticijouit
d'une a;grieble fraicheur, toutela jour-
nci et le soir.
Salon de reception, salle de Dillard,
salle de baiin, W. C. au premier 6btne.
Les Iramways s'arrdlent devant I'Htdel
........ "


Instituioni St1 L det Golmgue
-.=--
Le Suptrieur de 'Institution
Saint-Louis de Gogzague a i'tIn-
neur dte prIvenir les families que
I'ouverturc des course A 1I'lIstitu-
tion aura lieu lundi 'ier Septem-
b r e "- -. .
Port-au-Prince,23 Aoot 1902.
. ..,i,


A. de Matteis & C
Maisoa fondde en 1889, rue du Me-
.iasi,t de lElat No 1329.
Grand assortment de bijosterie, horlo-
gerie, argenlerie et diannanls
Tout & titre garanti
Alelier d'orfivrerie,horlogerie et gravure
lIparati~l e bijlu N; a ts gnres.Achat de dia-
mants, Per'es. niraifiae ,i InannM anndilinns


EcHfANXCiI T -ACHAT iT VIEIL OR & ARCENT-
AsSOr/imnent complex de verre's lory) ieftes
el lu-,'ille.q eu or et aluminihin, confjc-
tionides poutr ppyq -Itopicaux>
6pot-da Cigares etCigare tea Havane
cit6 d rniaison:- cot [ection
___lljianes ri q laet4- Vals
or -18 k. sur cominande.
Acata eIi Veitle d-or ame'rioain*
-et Monnaies Elranglres
Tous les articles 'eadus, enfrcmiernus
on rfpar&s parb imiis..



A. RIQ
ag~eru It~r~C~gt TI~bn
Artl~ieics MI1U:~RAJ1''
en-us genres: Cnhlets.Psrenimnta,Foa-
dre4 Grenadgei. P'asemu~w i1t #Uwres
Pour Ia marine, -boitoatis.-qt argent,,
grand et pe~ts.
Prix au dessous do coursl..


Line Caineron I Messieurs leS Consormiateurs
i voudrontbienlse souvenir que les
-- grands hommes- content cher A
Le steamer JLAuSJSUnRi ve- leur Patrie et que
nant des ports du Slid, est atten- I
du samedi prochain 30 du cou-

rectement pour la Jaiaique et lI R
-New-YcrkL rem lla mail et _
passagers. est la poison des humbles.
passagers.--_


Port-au-Prince, 26 Aolt 1902
F. HERRMANN Ci Agents.

Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L.IIODELIN.
A fait dejiA sa reputation pour les cos-
tunoes de cdermonie, etc.
Spdcialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
dliant tonte concurrence pour 1'6le-
gancede la coupe moderne et perfec-
tiorjwt. La maison fournit des.ttolles
les plus nouvelles et (de meilleures
qunlitis, A des prix trbs rediuits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
Grand'Hue, Nw 905, a c6t6 de la Phar-
niacie Ewald.
I~ ~ l'I II II .-


N. MARCO U
Marchand-Tailleur
announce h ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a .Irmrnie, qu'il a
"frafyfdrd comrpl6tement sa maison de
la Rue Traversibre ai No 101 de la Rue
du Centre;--qu'nn coiupucr (u'il a fiit
spdcialemtent veir d'Europe garantit a
tous les clients mrnme les plus difficiles
une coupe moderne eit trEs-dlgante.
De plus il a le plaisir ;issi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouVRIR UNE suc-
CURSALE A JeRfiMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
r~~nmnl folil~~n R.II 1 9


- avec gilet M33


Pantalon 9
Pourlescomplets jaquette, redingote,
habit ou nutre command, it les prie de.
bien vnuloir's'adresser ou it lui ici ou
A son reprisentant d. Jdirmie, les assu-
rant d'avance qu'ils seifoftaisa-tiais.
---GrmtassnrtimMert d'tofes nrotvel
leinent arrivdes.- Granale fabriquc de
casquettes et de kepis en tons genres.
Grind stock de costumes tous con-
fectionnds :vestons et pantalons A bon
march I

Cordonnerie -IEoile d'Or
A vous MM. les Deputes
Fabrique de chaussures, vdritables
formef~tkancaisescoupe tris rioder-
rne, to6ilis confectionihets et sti conm-
mandes 'pour homme*, dames.et en-
fants. .
Rue Rouxr No 43 (cx lionnie-Foi)
Prls de la Pharmacie Parisot.


S Angostura Bitters
de renommne universelle, prdpard par
les seuls fabricants Dr J. G. B.
SIEGE & FIIS.
A obtenu 1a plus haute distinction aux
expositions tde Londres 1862, Paris
S1807, Vienne 1893, Sydney 1879, Mel-
bourne 1881,. Nouvelle-Zelande 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884. Nouvelle-Orldans 1886,
Londres 1880, St-John (Canada) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afriquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxeiles 1897 et derni6rement
la Mledaille c'or aux Expositions de
Paris 1900 et 1B;utlalo 190"1.
Gie Bltei petit trje pris pur ou me-
langd soit avec un spirituetx on de l'eau
sucre, de la iimonade o le soda squash;
il est indispensable pour fire un bon
cocktail, un sorbet ou un punch.
J. N. HARRIMAN & CO,
Agenl'tsG-ii 'ira ix pour lesIndes Occidentales,
OTTO BIEBEFR & Co, Agents pour Haiti.


Service


FlyIraulique.


- La Direction di Service Hy-
draiulique previent les ;bonnes
qu'elle n'cst pas responsible des
valeulrs qui peuvent -ire conmp'es
aux ouvriers du Service; que tous
Tes-ravaux loient itre pays a
la Caisse de l'Adminitration qui
ddlivre des recus imprimes et du-
ment signs.
Port-au-Prince, 48 Aoct 1902.


Sa le Fe imtn ne de 're classes
Elhve-Laurdiaile dla Maternitd deParis,
'Diplomle de la Facullide Midrcinede Paris.
Annonce A ses cjntes qu'elle se tient
actuellernenit A nB Rue Bonne-fo;-pres
de 1'Imprimerie Verrollot.
Ses heures de consultation restent les mimes.

ALOUER
Une maisonsise au Bois-Verna
rmunissant tout-ti comfort d6sira-
ble. ,
S'adresser au No 9 de la Rue
Roger, Bois-Verna.


- T _14 I- I M


t


-~---- ~ ----~-


.


--


i







AVIS IMPORTANTT.


Les soussigne.s
leurs clients qu'ils
la r6taration des


annoncent 'A
entreprennent
Places Ta-


'chbes.
Cercueils
Ayant toujours (wi assorliment
varied de decorations, nous som-
ines a mtrne de fournir des cer-
cueils en acajou, Deroris i I'exte-
rieur et Capilonns a l'int'rieur
a partir de $ 25.
Henry Starkl & C.
64, line din Magasin de I'Elat, 64.
La Nuit et les lourss de FMte,
s'adresser pour lesctmmandes de
i M. ALF. STAIu,-,Riht d i Port, 54.
Mr. FLECHiER 1CSSON, Rue des
Cesars No 125, pres de la Rue du
R11servoir.


On trouive clez S M]. PIERRE
34, Rue Rou.r, anciennement
Rue Bonne-Foi, et 91 rue da Quai
iin de Bordeaux a $ i.40 gal.
Vin de a spierienr K 1.80 gal.
tliel snperieur ( 1 gallon
I I I -mr ,- - Il -- II--- -

BOIS 1)E CONSTITUTION

Grand dep6t situ6 surle quai,en face
,a maison Guyot, a proximity. du wharf
ie cabotage.
I acilitpour les expeditions de la Cdle.
A issantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
iSnensions.
Assortiment complete de Sap et Pitch-
r'n de toutes dimensions.
2 sur 2-- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 sur 6
3 sur 9-- 4 sur 4
i sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:


lunchess
< '


pr plancher


'1
'1


f < ciins
c p' palissades,cloisons-


tllanches
Planches

Planches

IL
I

Planches
avec


I C
pitch-pin brutes

a '-
Sap prepares
a brutes
c U
*
pour plafond
rainure au milieu


1/: sur 4
1/4 sur 8
sur 8
1 sur 2
'1 sur 12


1 sur 5
I sur 8
1 sur 12
4/4 sur 12
1/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1 sur 12
1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8


PELOUX & Co.


CHIICOLATERI T lIAlENNE

Paul Cesvet,
8, Rue Amerlcaine, 8.
Checolat A la Vanille
A P. Une Gourde la livre.
Grros et D13tail

ACTION RAPID ET DOUCE:
LAMEILLEURENG
1 n1! I Vf'i 'Vj 1 PBil A0ltalu RATUHLIxL
PURGATIVE

L'EAU M1NkRALE ALKALINE, FERRUGINEUSE,
RECOI.SrITUANTE DE

POUGUES St-LEGER
est souveraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestive, du Foie,
Voies urinaires, la Gouttehle Diab6te, i'An6mte
-Quatre si4tGos de succEsl
Vente en gros chess 1. PAPE & C*,


le;
C'
sti


I. r r --I -


Lorsqu'on pent cumuler dans ses achats le bon march et l'excel-
nce de la merchandise, voila qui n'est point hanal i)our l'acheteur.
est ce qui a pu etre d6montr6 A tous ceux qui viei.nent s'appro'"-
onner
Chez S. M. PIERRE,
34, rue Bonne- Foi et 91, rue d;i Qual.


On y trouve toujours:
Rhums exquis de tous dges.
D61icieuses liqueurs nationals des marques suivantes:
Anisette, Kirsch, Geni6vre, Vanille, Menthe, Rose, Cacao, Peche, No-
yau, Abricotine, Bergamote, Chatreuse, etc. et tout autres bois-
sons des premieres marques A tres bon march I... *


Excellent et Bon Marche!...


NestorFelup 1
Maitre-Tafilen .
46, Rue Boune-Foi, 46

Revenue de son voyage, announce k-
ses nombreiix clients qu'il se remet &.
leur disposition et qu'il promet,comme
par le passe, le meill'iir soin et de la
promptitude dans I'ex6cution des tra-
vaux qui lui seront conlids.


LEVICO

L'eau mineral nlturelle furro-;irsnHi-
e.tle idonn6 des restili;ls uPrpren;nts:
da.,s :outes les inal;dies qiii se. I:isent-
suir une mnaii n ise composition dui song:
A numie, Chlorose, Scrofules, Foibieass
gdndrale .tc;--- danrs Ioutes es m;al. lies
de la peau, dans les cas de figures ,nter-
mittenies, malaria; dans les maladies
dusere feminine. i;as tous les c;is dts
indigestions chrou ques, etc, etc.
D9POT: POHLMANN & 'C


I,~


;;


- -


fe