<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00649
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 26, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00649

Full Text
Seine An n-e.-NO 12I04


Port-au-Prince (Haiti)


Mardl, 26 AoLt 1tU0


Le Nour lilis te

Journalt Qtuotidiern, Cornmmercial et cd'A.nnaonces

CHtRAQUIT,-- DIRECTEUR-PROPRI TAIRE
ii------ --- ----


E NUMERO 5 CENTIMES


Abonnement pour D6partement.:..1.20
*0 f Etranger 1.50


.Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per,
_uW .. .I


COURSE DE BOURSE
-OR AMI::fiCAIN ............ G 135 /o
Consolid;s 12 !/o escpt. or 48 */
(avec intercts dus-


Consowid-s 6 0/0


f' 39 /0
( avec intCrets dus)


Titres RBei. ............ .
< Roses............ ,


34 */o
26 */o


Cafi (Province) 9- 0o cts.
-Campch. ................4 1/2

COM#AGNIE FRANCHISE
)ElS IIBLES TELEGRAPIIQUIES
MONOPOLE du NOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)
PAs---Rente 101 15.
CONSTANTINOPLE 24. Un idcret
imperial vierit- d'tre-ptibtid ordon-'
nanit (q'it suit s;tisfait a totes les
demands des Etals-Unis ; les rela-
tions entire la Porte et le ministry
des Et;ts-Unis A CGb6 tanitinople ont
repris leur course tormat.- Le mi-
ni. tr des Etnts-Unis et Mr Mac-
cold, ;Iiiil);iidclir des Etats-Unis 5
Vienne. tient prdsenls au scl;ita.,
lik
Rot:KPORT ( Massassuchet ) 24. -
L'es,.d-o'e b'mace- dit conimandant
Pillsbury Wa pas rdussi A force le
blocus etabli par la flotte du com-
mandaut Siebuon et a etd capture.
BEaLIN 21. -- La duchess M;irie-
Marguerite, s(lir d(e la retie dl'Au-
triclie, leinmedui due Albert deVWui'-
temberg. estlmurt' ;i ajounrd'liui i
Goun-den ( Aiitriche ), des suites
d'une operilion pour l'appenidicito.
.- Ello et;it n en 1870.
lo R E 2.--- Le mont Altomoteen
-alabre est en eruption depuis ven-
Sdredi derniel et lance des pierres et
des flames.
NxW-YORK 25.--- L'attorney ghind-
ral Knox vient de renter & Was-
hingto napres tne absence de pin-
-leurs- semaniies, et va partiala po-


chainement A Paris pour s'occuper
de la question du canal de Panama.
MANILLE 25. Les slatistiques of-
ficielles du choldra ;nnoncent jus-
-qu'i present un total de 25.664 cas,
don't 19.040 ddcss. Le -nolubre ac-
tuel des'cas et des ddc6s excsde
granldefint les rapports officials.
TAMaiiTe-it ya euTS -ese,,regis-
tris samedi dernier. Dans quelques-
unes tuation sanitaire est tris mauvaise ;
414 cas et 317 mnorts ont dtd enre-
gistrcs dans la province de Llocoi-
noite, samedi dernier.
PAIiS 24. --- UnlJjre laune re-
cemmenet public par Ic bureau sami-
tire rev\te qu'au inoment de Fa-
cO-bdaetn t898, la France, craignant
la guerre avec l'Angleterre, a;vait
concentre 5 Cherbourg 30.000 hom-
Imes de troupes. Une shrieuse epi--
demiede fi6vre maligne se dcl;i-ra
et il ecut environ 1.000 cas et 130
morts.
LONDRES 24.- Dans tine depechle
de IParis, le correspondent du (( Ti-
mes v s'etend sur I'importance du
dilaceiment ie Mr Jules Cambon,
ambassadeur de France anx Etats-
Unis, pour le poste rde Mdi id. II dit
qu-i_ Mr Canbon est probablement-
Inlollnei i cc posle a cause de 'a coni-
naissanice approfondie dcs -queiti4i =
de la Ma diterrani_;le sqiilelles sont
susceptibles de devenir graves daurs-
l'avenir.
PAris 24. Mr Camille Flamma-
rion, qui depuis longtemps pretend
que le calendrier actuellement en
.usage est tris imparfait, s'est a.surId
1'appui de 20 riembres de la charn-
bre des ddputes pour ul project de
loi proposant .I'ta blissemeni d'un
calelndier nouveau -et coline il I'ap-
pelle: rationnel ).
-'annde commencerait par l'd6qui-
noxe de printemps, (le 21 mars);
chlque trimestre secomposeraitd'un
rpois de 31 jours et de deux mois
-de chacun 30; I'annec contiendrait
ainsi 364 jours et il y aurait chaque
-annke unjour de tlte en plus et 2jours


pour les annies bissextiles. Les mois
porteraient les nomis des etoiles. -
Le principal advantage de cc systnme
consiste en ce fait que les minies d::-
tes se rapportent aux rnrrmes jou rs
.dc la semaine, ce qili rend inutile le
changement annuel des calendriers.
LONDoi:s 25.- 17.000 soldats sont
atteniluis dii Transva;il le-mois prc-
chain. Le Gouv\ernement a decide do
rdduire les forc-s militair.es dans
I'Afrique du sud au strict necessaire.
Le Shah de Perse s'est emnbarque
de Dover ce mnatin,en route pour Pa-
ris, ol il sejournllert incognito pen-
danit la p.rei niitre quilnzwine d1e sep-
temi'bre.
BEaIN 2). --- Le Kaiser s'einbar-
quera le 5 septetmbre do Kiel, a bovd
du yvaclt(1t. I lohenol ier i ), ponr 'Italie.
Chic.\AGo 25.-- Le grand due Boris
accompagne- d'une suite nombreuse;
parlira demain pour New-York.
BR-UXELLES 25. --- La legation di
Transvaal a did fiermne an jourd'hui.
PARIS 25. --- Hiier le mninistre do
la marine prolnoun a un discourse at
Rovan-Montaigu ( Vendee ) a focca-
sion doe inaugurationn de Ina statue
du colonel Villebois-Mareuil.
M1. Ariiand CaGluc, seniateuri de ;l
Gironde,-et dedcedd.
Derniere Heure
ACp-1ArfTi:N 26. --- Le cloiseuir
aii',i-itiiin a Cinl innati est arriv,
-eti ce malin.


TRIBUNE PUBLIQUE
On demnade 'inseOtion suivante :
Port.-Piment, le ri Aoit 1902.
Mani des s.icrements de l'gli'se, Du--
VtESEAU FRANC(OIS, s'est endorini dans les
bras de la Tis-SAinte Vierge Marie, le
samedi 9 do courant, a midi, dans .a
76e annee, cemportant avec lui .les regrets
de ceux qui 1'ont connu et su apprecier
son esprit d'ordre et de regularity.
Ses funkrailles ont eu lieu le lende-
main dimanche, au milieu d'ene assistance
nombreuse et recueillie.
Travailleur inf.tig;ible et bienfaiteur de
1'Eglise, ses depouilles mortelles sent d6-


PAR MOIS


GOURDE





poses devant I'autel4e la Mere de Dip,
comme gage de reconnaissance dvolui au
cher et regretrc d6lunt pour ses bones
ceuvres.
Dans cette triste et douloureuse cir-
constance, voici les paroles qui ont et
pronounces par le digne et v6ner6 Cure
de la Paroisse, le Pere Huet, au moment
oi les restes du deIunt allaient etre con-
fi6s A la terre.
Mes f'eres,
C'est toujours une douleiur pour le pr~tre,
pour le pasteur, de perdre ses paroibsiens.
Mais quand ceux qu'il perd soul come Mon-
sieur DUVEIISEAu FRIANOIS, don't nous cel1-
brons en ce morneiit-es fiun&ailles, des sou-
liens devoues de I'Eglise et de son ,I'uvre
dans ce pays, cette douleur devient plus
grande et plus difficile a mnaitriser.
Pour inon coinpte, je regrette bien since-
rernent Monsieur Duverseau Frangois et je
regarde sa disparition 1colr)ie-1 une grande
perte pour I'Eglise et minne la localitl de
Port-a-Pi ment.
.e savais, avant dledtevenir voire cure, ce
qlue le cher defunt a faith pour I'6rection de
cette Eglise encore inaclevae ; les sacrifices
iqu'il s'est impo-i.s pour voir I'aclhvernent
l'une c(uvre que quinz-e annees de generieux
efforts out meneeau point qtue vous la voyez.
Depuis mon arrivee an milieu de voiis, j'ai piu
,ori-later la volonfe ferme et dlcidee qu'avait
Monsieur Dtnerseau Fiangoi tide voir ces
belles inurailles recevoir 1i i couronnement,
qui en fit une Eglise grandiose, digne 4le
Dieu et de vous.
Pourquoi faul-il que Dieu I'ait rappel6 a
Lui avant que ses ldsirs fussent couronn6s
te success Grande lecon, mes freres, qui
nous redil une fois de plus que l'avenir n'est-
pas i nouz .
Mais, lout ne sera pas perdu pour le d&funt
que nous assislons ici de nos pri&res. S'il n'a
pas joui ilu onheur de voir cet edifice ter-
riinii, il jouira dans tin nionde ineilleur dtl
benelfie do cc qu'il a faith ici pour eriger la
Maion de Dien.
Ce n'est pas nmoi qui le dis de ma faible
voix. Le Saint-Esprit nous le dit daus I'Apo-
calypse : % Bienheureux ceux qui meii-
rent dans le Seigneur... its se repouent la de
leiurs travaux; cat leucs wuvres les suivent
devant Dieu.
Voila, mnes frres, la pensee clhrtieune qui
doit dominer toute autie preoccupation dans
tine ceriiinonie funibre, connime celle-ci; c'est
la pens6e qui me console de perdre aujour-
d'lhui une des colonnes sur la(luelle j1 comp-
-tais m'appuyer potir continue la construction
de cette Eglise. Cest au.ssi la pensee qiti doit
adoucir -la--llusalr pratod \dets enlfantls et
des nomnbreux amis du dbfunt.
CGpendant, rues frles, la reconnaissance
a des devoirs aussi sacrts qu'ils soot doux
pour ceux qui les remplissent. Vous allez
voir, mes fr6res, dtposer la d6pouille mor-
telle de Mr Duversean Francois ici, a I'inti-
rieur inine de I'Eglise, dans un caveau deja
depuis lontlemps prepare.
Mr Duverseau avait, en effet, demand,
coimmn satisfaction pour es services rendus
a l'Eglise, de reposer n I'omnbre de ses passess
inurailles. Ctte faveur fiAt acordle; mnis
nows aurions voulu qu'elle fut encore lofig-
temps a I'tat de project future.
Mes frires, cet honmmage de reconnaissan-
ce rendu i la mn6moire de Mr D. Francois,
vous honor tons en sa pereonne, poisque
tous vons aviz are lui une mnme commiu-
nautb d'id&es et d sentiments ai Igard de
vote Erise. Mais Dieu n'a pas d6parti & tout
le monde avec la m64me measure les biens de
la terre; fesaentiet pour celui qiu les.n regus
ave aboendance, comme notre regretted d-


funi, at de sairl. user pour la gloire de_
Oehli ipqs en .lsoi FUlce t le verilable
I Mqire. Ee cela'ios avez pu admirer I'rxemn-
I pie de"'Vore compalriote qmi, tout en renii
diant a Dieu ce qui est a Dieu, ful un grand
paLriote, aimaul son pays et le servaLn li- fi
lenient. x


NOUVELLES DVERSES

Change
Nous cotons aujourd'hui la invme pri-
me d'hier pour l'or : 135 0/-. Seule-
ment ce matin ce taux est ferme et sem-
ble d6noncer une reprise la lhausse.
Chambre des D6pat6s
Hier, toujours pas de seance!... MM.
les Deputes n'etaient pas en m.ajorit. --
Un proces-verbal de non-lieu a ett dres-
se, portant ce paragraph:
aLes deputies soussignes font un der-
nier appel ar- patriotism des nembres
de l'assemblte,, bien-'-rksolus A d6noncer
d6sormais a la Natfdif tout d6putr don't
l'absence non justifi6e aura infirm& le
quorum constitutionnel.,
Nominations
Mile Lantine M. St-Fort Colin a &t6
commissionn6e professeur A I'Ecole pri-
maire national de demoiselle du Bel air.
Mr M6tail Blaise, juge de paix de la
commune de Porr-a-Piment.
-No-, compliments !
S L' Echo de Jacmel t
Nous extra-yons du journal portant ce
nom, les inforhvritns suivantes (No du
19 Aoit ):
FUYARDS DF PETIT-GOAVE. Ont 6t6
arra~ts dans les limits des C6tes-de-Fer
et expedies ici les nommes Damier Delva,
Duracin Jean-Baptiste et Marcellus Jean'
Louis, trois difenseurs de Petit-Golve qui
avaient pu se sauver lors de la prise de
cette place. Marcellus Jean-Louis &nric
porter d'objets voles dans la ville qu'il
defendail. Its ont kte deposes en prison
et rapport en a 6et fait a l'administration
Sup6rieure.
ATrROUPEMrET A LAFOXD. L'autoritt
ayant tik pr6venue qu'un aitroupement
arn m se: -fo.rmi.t i d.afond_.expkdia
14, quelques soldats pour disperser ou
arreter les d4lnquants. ---Arrivde sur
ta -iraTi-n Pthton a, d6signee come
le lieu de la reunion, la petite troupe fut I
subitement assaillie, sur un signal donn6
par une vieille femme, par des homes
arms la plupart de manchettes, deux on
trois seulement de fusils. L'un des sol-
dats fut blessed, mais ii riposta- nergique-
ment; et les autres avantant la baionnette
au canon, les officers le sabre on la man-
chette en main, chargerent ces forcenes
qui prirent la fuite, laissant trois prison-
niers et trois fusils -- peu pr'es tout ce
qu'ils avaient en fAit d'armes A fen. Ces
prisonniers ont 6t6 mis en' lieu stur, ainsi
que quelques homes arretes dans le
quarier dit a derriere Calvaire s, accuses
de'complicik6 dans cette compiration. IIuit
autres ont &t6 pris A Lavanneau et deux
aux Csyes-Jacmel, denonces d'avoir en-
tretenu des intelligence avec ces homes
de Lafond.


__


J a................ .'..........


.CA malleureux se sont mti A Iid-',.
que k general krisier doit v.eir bient6t
reprendre le pouvor et ils 'eient pou-
voir ainsi lui faciliter son retour.
Its auront le loisir de r6fltchir sur lear
eicipade qui, il faut i'esptrer ainsi, ren-
dra les autres plus circonspects. Ces
pauvres inconscients sont assur6ment
pouss6s par des meneurs qui n'ont jamais
fait autre chose qu'exploiter leur igno-
rance, tout comme ces autres malleureux
qui se sont laistss entralnerAPetit-Golvc.
Agression nocturne
Cette nuit, vers minuit o1, Mr W.
Hamann, gendre de Mr Ch. Fatton, ren-
trait chez lui a Turgeau. quand, au pe.
tit cheinin qui monte vers la chapelle St-
Louis, il fut assailli par trois homes i
coup de crosses de fusil.
Mr Hamann qui n'etait-pas armt, fut
indignemcit malhraitk: ii : le bras gau-
che contusionn6, deux dents brisees et
une clavicule fracturee.
It y a un inois, nous dit-on, Mr Ha-
mann fut I'objet d'une attaque identique;
mais come il montra la gueule de son
revolver, il ne fut point molest.
Cormme i n'y a pas eu teutari-ue de xol
il faut supposed que cette aggression re-
nouvelee aurait pour mobile une ven-
geance personnelle.
Nous faisons les meilleurs veux pour
le prompt ritablissement de M. Ha:ann.
Voleurs
MM. les voleurs ne se ginent plus.--
C'est en plein jour qu'ils comnmetren
leurs mefaits.
On nous signage depuis quelque temps
divers cambriolages, qui sunt pratiques
i la grande clartn do soleil.- Hier par
example, Mr L. Tullier, le bouquiniste
bien connu, a eu sa mason au Portail'
de Lkogane fracture et toutes ses econo-
mies eulevees; cela, en pleine-iatinee!
Sixain du Jour
Les attaques nocturnes, 4
Et les vols diurnes,
Ont l'air d'&tre le mot du jour!
Allons, brave police,
Fait que cela finisse
Pour avoir droic a notre amour !..
tYncan caaard. k -pa len ---
L'un de nos conftLres parisiens, a la-
c6 il y a quelque temps une joyeuse... et
fi-nraishu iuifu i .i- .i ,,... qui a e n siuc'-
ces considerable dans les journaux amd-
ricains. --- Ce journal de P.ris avail anD
nonc6 que le anusee Carnavalet erait, h
nuit, place sous la surveillance de chiefs
de garde I
M. Georges Ctin, conservateur du Mut
see, alors en voyage i Venise, fut fort
6tonne de lire cette information danskt
a Secolo a ; de retour a Paris, ii s'em-
pressa de verifier It faith, mais malgrtetow
tes ses recherches il ne put decouvrir It
meute aux crocs vigilants et... menaaants,
ou plot6t si, ii retrouva le brave a Tt1Yr'
le chien de la concierge, aimable et pI-
cide bete, ui ne d6vora jamais personotc
et qui fut fort etonnede is populari6 q'l
le reporter parisien lui avait octroy6e. .
Le plus drole, c'est qu.ela press .*
ricaine a repris I'info-ation ( avec fro
details comme -'ien lPon pense ) et a p






profits pour dtcerner de" elqgs i l'es-
prit inventif etl fdiutilaiiV des':ranlks.
Ceintures Folea- pour Dames
Vient d'arriver une superbe collection
deceintures Folie; profitez-en I 136 rue
RWpublicaine, A la Maison Bleu de
LAGOJANNIS.
Soldes Ill..
Nouveautds, Articles de Pari etc. -
Soieries, rubans, chapeanx, fleurs
25o/. minimum des prix de fubrique.
Exporlalion. -- Envoi direct, par
M' TONY TRICORE.,
15 rue Victor Massd, Paris
Maison chaleureusement recomrian-
dee par M' A. LAGOJANNIS, consul g
neral de la Republique de Costa-Rica,
en Haiti.

HItel de France
Rues du Q.uafet Ro-TX
RPORT-AU-PHI i L -. -
Cot Etbllissement, nouvellement et
confortabletent install, sitl16 en plein
-centre ds irt', poximt l
Domiane, se recommnande par son ex-
cellente cuisine, sfs charnbres bien
a&eres; son service bien lait et surtout
par son exquise propret6 et ses prix
modrs; -..
Avee sa vasle galerie au premier
6tage, dominant lt rade, et la grande
terrasse a l'Est, i'H6tel dc France jouit
d'une agrwtble fraicheur, toutela jour-
n&e et le soir.
Salon de reception, salle de Billarrd,
salle de bain, W. C. au premier ,tuge.
Lea ram ways s'arrtdent devant I'Hllel

Institution S4-L de Gonzalue


- Maison F. Brunes
birig& par Mr L. IODELIN
A fait dejh sa reputation pour les cos-
tiues de c6remonie, etc.
Sp&6ialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
dtliant toute concurrence pour I616-
gance de la coupe moderne et perfec-
tionn6e. La nmison fournit des tLolfes
les plus nouvelles et ile meilleures
quaihtls, i des prix trWs rdduits.
Venez voir et vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, No195, A codt de la Phar-
niacie Ewald.
I I- II II I IIII _


N.MARCOU
Marchand-Tailleur
announce A ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince qu'a Jd6rmie, qu'il a
transfer complltement sa maison de
la Rue Traversi6re au N) 101 de la Rue
du Centre;- quu'n conpeu q'il hi
specialentiet venir d'Europe garantit a
tous les'liients meme les plus difficiles
eneue rn ct trcr.6qel De plus il a le plaisir aussi de leur an
noncer qu'il vient d'ouvnRR UNE suc-
CURSALE A J~RMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
a avec gilet 3
Pantalon *
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il ls prie de
bien vonloir s'adresser ou A lui ici on
A sobnrepresentant a Jer6mie, les assu-
rant d'avance qu'ils s-erort s'itisraits.
Grand assortment d'etol'es nouvel-
lement arrivees.- Grande fabrique de
casquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnes :vestons et pantalons a bon
. ._i. i *.g .


Le Sup'rieur de l'Institutionn ma.cu
Saint-Louis de Gqnzagiie a 'hon- Angostura Bitters
neur de prevenir les ramilles que J .
'ouverture dpes cours r I'nstitu- Dr J. G. B. SlEGERT & FILS, priec-
l'ouverlure des course A IInstitu- demment dtablis a Angostura (Vdn6-
tion aura lieu lundi tr Septem- zunla) et depuis '1875 a Port-of Spain
bre. (Trinidad ),sont les setul fabricants
Port-aPrc .Ot' da dvilo-et-univacr.tellemeat corunL
-- 1 11 ,-,-, I ~n. ouvert -p w
A OU'-R", le dlfuImi Dr Siegert i Angosturi. en
1 LOU EIJij l 1824, et don't la premiere .exportation
a 'tl raite en 1830.- C'est done rdel-
.. n lermert a partir de cette derni6re date
Une maisonsiseau Bois-Verna qu'a commence la fabrication de ce
r6unissant tout lo comfort d6sira- produit devenu cdl6bre etffc me # AN-
hie. GOSTURA BITTERs sons le nom de son
S'adresser au No 9 de Ia Rue lieu d'origine. Le nom de la ville An-
Sadresser au No 9 de la Rue o r 0 t chwne en 1816 en eelui
Roger, BoiSerna. goalura a d cIhaugI en 1810 en celui
oger, ois-Verna. de a Cuidad-Bollitarl qui li est rested.
-' Chaquebouteille est envploppde dans
RA flH--y une feulle sur laquelle est imprimde
A* .i en quatre langues a manibre de s'en
Alf des J ;"&, *servir et portnt un fac-simile de la si-
.Bt iS GiM "r T nature de rinventeur entire les deux
Aricleg M ta "h';: c'tds de la lMdaille de minute obtenue
en tousgenres: Confeti bIim6f'ot Vienne.
dreg, Greneides, Pa8aement, ATes Segardedes imitations etcontrefagons.
Pot la Mfittifd, '. ,,oo w, rg J. N. HARRIMAN & C*,
graitds et r' '; l Agent GOnird4x pour les Indes Occidentalee
I OsnoBIEREB&C*, Agens pourHaiti.


1


Kola hannpagne

LIMONADES GAZEUSES

Eau de Seltz
Siphons
Eaut S.trilise
Dame-jeanne (5 gallons)- 0.25 cents
Enlreprise d'Eaux Gazenses de
PonT-AU-PRINCE
21 Rue Miracles, 21
En face e Djardin Th. Luders & Cie.
FOURNISSEUR:
d(I Restaurant de la Paix
< Saint-Louis
de I'H6tel Central.
-il- Grand Ca0:
du Bar NouVean Siecle
de I'Epicerie Cen ra le
du LuInch Room
au board de mer A c6td de S. M. Pierre.
de la Grande Epicerie de
la Place fa P6tion-Ville


AVIS.


MI-.DAILLE D'OR PARIS
EAU CRUSPINERA
Regendratrice de la Cherelure -
Composde eclu.rsivtement
des Sues d'Herbes Mcdiciales.
Inoffensive el Hlygieniqe :ar excellence
.Ce produit sans rival n'a rien de com-
mun avee les huiles, pornr;ades et au-
tres sp6cifiques journellement olferts
au public, sans en obleiir la faveur par
leur inefficacitc.
Pourquoi ce product a-t-il acquis la con-
fiance gendrale ?
Parce qu'il fait repousser les cheveox
ile leur couleur naturclle et en aug-
Smente; la lFoinetr t pI'sep~smeur. --
Purce qu'il en ar*te lia chfite et les
rend soyeux.
Parce qu'il les embellit, et les empiche
de btanchir.
Parce qu'il evite les maux de tete, et
fail disparaitre les pellicules.
Parce qu il nettoie et parfume, et parce
que son efficacit6 se manifeste au
premier essai.
Prix de chaque fiacon : 5 gourdes.
REFUSERR come CONTREFA9ON TOUT
PRODUIT NON REVIrU de ma signature.
DEPOT a Port-au Prince :
Pharmacie Nouvelle A. ROBERTS & Co
NOTA.- L'Eau Cruspinera empAehe la
formation du microbe qui ddtruit les che-
veux.
L'usage de ces products conserve inddfi-
ttinie une belle et abondante cheveltre,
et do beaux cils et sourcils,


~ ?_ I









ariiuoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Ce rcueils
Avant toujours u\n assorliment
varied de decorations, nous sornm-
ines a mmee de fournir des cer-
cueils en acatJou, D&riws i I'ext6 -
ieur et Capitomies i Intirietir
a partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
61, nRe dn Magasin de I'Eat, 64.
La Nuit et les Jours de Fite,
s'adresser pour les commander de
.;ercieils chez:
M. ALF. STAI .,R ie d i Port, 54.
Mr. FLEHIEc I1USSON, Rue des
C'6sars No '125, pres de la Rue du
li6servoir.

Oln irouve cliez S M. PIERRE
34, Rue Houx, anriem nement
Rue Bonne-Foi,et 9fH rue da Quai
Vin de Bordeaux ia $ I.0 gal.
Vin de i supirieur a 1 i.80gal.
liel supericiur a < lgaaitt

BeIS DE CONSTIIITCTION

Grand dep6t situe surle quai,en face
tn maison Guyot, a proximitL du wharf
de cabotige.
Paciiitdpour les expeditioas-e la 6COe.
A issan es Caro i' P
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
rin de toutes dimensions.
.2 sur 2.-- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
--Gartelages: 3 sur 5-- 3 sur
Ssur 9- 4 sur 4
4- sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:


Planches pr plancher


< p'
Planches


a

Planches
I


< clins
palissades, c.oisons


4 1/4 sur 4
S11/4 sur 8
4 sur 8
1 sur 12
1 sur 5
1 sur 8
1 sur 12
1/1 sur 12
j/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1 sur 12
1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8

X & Co.


Sap prdpardes
Sbrutes


AVIS IMPORTANI!..


CHOCOLATERIE HITIENNE

Paul-Sesvet,
8, Rue Amnricaine, 8.
Chocolat A la Vanille
A P. Une Gourde la livre.
Gros et D6taLil


ACTION RAPtDE ET DOUCE:
SLA MEILLEUREaw
: I~ I S 9 5 Eu 1t'INlE UTUREL i
PURGATIVEI
L'EAU MINARALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
RIECO;SfITUANTE DE

POUGUES St-LEGER
est souvtraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digesttves, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, le Diab6te, PAnmlte
Quatre si6cles de succ6sl
V,nfte n ora. chet B. PAPRK Co.


Nestor Feliu
Maitre-Tailleur
46, Rue Bonne-Foi, 46

Revenu de son voyage, announce a
ses nombreux clients qu'il se remet i
leur disposition et qu'il pronet,comme
par le passe, le meilleur soin et de la
promptitude daus-_lt'e- tion des tra--
vaux qui lui seront conlies.
If I I


LEVICO

L'eau minirale naturelle ferro-arseni-
cile idontid des rcsultats surprenants:
dans routes les maladies qui se basent
sur une mn t'a ise composition du sang:
A ndmie, Chlorose, Scrofutles, Faible.sa
gdndrale dtc;-- dans routes les maladies
delapeau, dans lescas de figures inlte-
miltenles, malaria; dans les maladies
dusexe _fminin. .ans tous les cas des
indigestionl -chro izques, etc, etc. *4
DEPOT: POHLMUANN & C


I U 13FL0O i:


Excellent et Bon March !.. .
Lorsqu'Qon peut cumuler dans ses achats le boh marcli e texcel-
lence de ia inarchaiafise, voila-qui nest point banajt pour I'acheteur.
C'est ce qui a pu Ntre demontr& a tous ceux qui vie.nent s'appro;-
sionner
Chez S. M. PIERRE,
34, rue Bonne-Fol et 91, rue du Qual.
On y trouve toujours:
Rhums exquis de tous dges.
DBlicieuses liqueurs nationales des marques suivantes:
Anisette, Kirsch, Genivre,_Yanille, Menthe, Rose, Cacao, PWche, No-
yau, Abricotine, Bergamote, Chatreuse, etc. et tout autres bois-
sons des premieres marques tris bon march& ...


Les soussignes
leurs clients-qu'ils
la reparation dtes
- h--t es.


Planches pitch-pin briites


4 9
Planches pouf' plafond
avec rainure au milieu
PELOL


VA
-27Jt, .I -N I
E 3 YS pM`
E i 4E U


Varies, Rimsrrhoidss, Varkweil., Phlibiss, OE _ua .
chroniquss, Accidets'd ii Rtor d'Age filirisse
Ce qid Mt 1'orlnn1itI de do PeptSAit s qul ep 1Iqme s INV=lodt6 a t qu'il coutieu't &'latots
-I 1 psindpeu Letifa des feuille et de reoeree d'HmUEWIEU Vise. Unix a cex du tawieurb
s,'nuum, qul eet just-eieut en,,adtS pm lee mdlma wSlals et am6rlethua eomme I pLus s0r des
A=t mftrrh84t Dosm: Un yeuee V ulquup on acompi d'eat, Ahaquis repas.
LE FLACON SI TI URN fllT "187 AR
P. 1.8 1AE RAM tAf pRIcEp


- ---


~---- 1- -- -..r~ I


-


_ 1 __ .


i_