<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00640
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 14, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00640

Full Text



'e ie es' b '~1dro1i d P. ..-, a..),,, .. 1 .



ea Kouv einlste

JnourTai ~iotidien, Comixineroial et d1'Annonrces

CiRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRICTAIRE
| I .. ,, :: :


LE NUMtRO


5ENTIME$


Abonnement'pour D6partement.....2PD
w q, Etrangr 1.50


Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


COURSE DE BOURSE

OR AxnRICCAI .......... G 145 /
Consolidis 12 */o escpt. or 48 0/,
( avec int6r6ts dus)
Consolidis 6/. O ( 39 */*
( avec intr&ts dus )


Tires leus............
< Roses ...........


35 */*0
26 /o.


Cafi (Province) 9-0 octs.
Cam piche.......,..... ..4 r/2

COMPASGIE FRA MCAISE
)ES CABLES TELEGfAPHIQUES
MONOPOLE duNOUVELLISTE
(REPRODUCTION INTERDITE.)

March di HAvre
Caf6 d'Haitip, F'. 40.
Caf6 Porto C~laello K 38.
.acao Ld'laiti. .. I 53.
PARIS--Rente100.85.
PAiS 12.-- L'amoul que le prince im
pt'rial Guillaume d'Aileinague eprouve
pour Mile Gradis Deacon, one jenue
amrn6icaine, tille e re u Edward Parker
Deacoi, vient ,dl'amener une ruptite
entire le prince el surr pre, l'empereirw
d'Allemagne.---Le prince inmpriail qOf
esl ig,;' de 20 ans, fit, il n'y a p;s long--
temps, un voyage en -Kigleterre; pel-
(1Ain lnle recepunon dnilulee bit sonl ho
Ileur ar le dud ke lh' dichesse do'
Marlburouih, il rencont':A Mile D)e:can
lui i'av;,it pas encoi-e 20 nns.I[ prince
imperial devinl dperuiiinent amoruresux
de la jeune lille, qui avail p iss6 la plus
grade parlie de- sa vie 6 Paris, ; tel
poiit qu'il-.tairjdlointd toutes les per-
sonnes uuxquelfes ell:pariai. C'esl pdu
de temps opri-q.-qu'u d6elaba que les
Jeunes ainmricaines'taiet les a plus bel-
les filles du monde. -L'edapeteuri p-
pril bienl0&iq ,P)M Ltait :,moureux
de Mrle. DeacowQ, W.-rnim vint rin-
rose el aci n. t e
-longues pegq jies g a D4
On pe~tenreen lem ereq
on fils cesujet A' on'n' q 9
-cet entretien le prince imptria 3


excite, annonca qn'il avail I'intention
d'abandonner sea droits de succession
an tr6ne, .prdfdrant :opouser la jeune
fille qu'il aimait.-- L'empereur et I'im-
piratrice sont opposes a cette union;'
nais si le prince imperial possede ien-
tgtementqui est le signe caactiristique
de son p6re. a lutte clrtre I'empereur
et son ills, le devoir et I'amour, !es d6-
sirs ties parents et ceux du jeune horn-
me, sera longue et acharn6e.
On anponeequ'en automne 1900 Mile
DeacoT6tait liancee au prince de Lich.
tenstein. Le p-re de Mile Deacon tua en
1892, A Cannes, d'un coup do revolver,
M. Abeille qu'il accsait d'entretenir
des relations avec sa femme.-- M. Dea
con est mort it n'y a pas longlemps,
dans tin sife d'alients particulier oh ii
Ctildepuis 4ans aussi malade physique-
ment (ltie menit:lement.
Le Matin announce que M11' Dea-
con ;a rormellement dit anu prince Fr6-
dt~ik qu'elle r'aime, qu'elle ne con-
sentimait jaimais a un manage morgana-
tique, et que s'il voulait 1'etouser il de-
vait le fire aux veux de I'eglise et ide
ta loi. Trois jeurs apr6s cette ddclara-
tion, le price imperial donna- a Mile
Deacon tune bague qu'il avait reque de
f; ganad'mnre, feueT'imp6ratrice Fre-
derack, et qt'il availt jire e ne doin-
ner qu'& celle qui serait sa femme.
MARSEILrLE 12. Mr Klubukowski,
miniktre franqais an Sian, est arrive
ici. II dement les bruins qui ont courun
sur la rupture des relations diplomati-
_ques eiftre les deux p:iys, price que le
Siam semtitait fPvoriser I'alliaticeL nm-
glo japonrise ot disirait se mettr sonus
Ta protection du .lapof.---,t Klobu-
kowski est en vacmces regutli6res. 11
croit qtc le roi cbul.alongkorn crtint.
beaucoip trop la Frantce pour risquer
l'a;ioplton de mt'sures extrmnes,
LoNDnES 2.-,-- Les jouruImtx le I'op-
position, itrt le corro-epndaitt du a Ti-
Ipes.n & Paris, continuetit a essayer de
crder des dillicullts entree la France et
in--mnais -mtte t-st-mal- doi -
sA P.reiwmi.l4f trn 0tltl6,, al -e spi-
~iu&L A~ 'J 4$tJ1,q "meit.
A I'autre. -- ttSidit Ie. correspori.lanit,
les relations enrte Ia Frince et 4t. S:.ani
ne sont pas*'it es, les I0g roci
tij qurtiont air liCu les, remlronir
Lobftsbl'eIt'-en li.~ nt.' s.) .
-'LDrito ? '21,i.:e3.O 4 'm-s Ae!
*~ ~ ~ ~ ~ ~ V0 1!DS ~'-~.iY e


troupes coloniales qui ont assisted an
couronnemenit etparni lesquelse trou-,.
ve le contingent canadien, out 6t6 pas-
s6s en revue par le roi cet apr6s-midi,
dans la cour du paluis de Buchingham.
GIBRALT.La I2.--- On croit que Sgan-
za aurait rifu la mission de tuer un
persornage roy.l en Europe, mais
qu'en cheinin, au dernier moment, ii a
faibli dans sa resolution et s'est tu6.
SDeux de ses compagnons ont disparu
i l'arrivdeaGines,du &Cita di Milano>.
P'ARIS 12. --- La mus6e d'Agen (Tar-:
nc et Garonne) vient d'etrer en pos-
session d'une tres jolie collection de
meubles anciens ct de travanx d'art
16gu6e parnl come de Chaudordy, di-
plomate, qui a d6t antrerois attache a
I'ambassade de Londres.et qui a repre-
sent6 depuis la France a Berne et Ma-
drid.
Sr-PITEnBOURG 12 --- Le censeur
de la press russe a averti les journaix
de ne pas donner la descriptionPn du d
part de Rbvel de 1'empereur Guillaume
[1,,qui y 6tait venu la semainejerni6re
pour voir le Tzar et assisted aux ma-
noeuvres navales russes. L'ordre ne
comporte pas d'exptications.
LA lAYiE 12. --- Mr Krtiger a quiltl
Schevenirager aojourd hli, apres avuir
fait ses adieux au pl6sident Steyn, de
lfitat Libre d Orange,dont lazsant6 s'a-
nmdliore.
BeRusN 12. --- Le duel vient d'etre
glorilfi par 3 jours de festins, de toasts
et-d'acclamations, olTerts an lieutenant
-41idebrandt, le duelisle graci6 par
I'empereur, par les ollcerrs de la gar-
nison.de Gumbinnen (Pr!isse de l'Est) -
oi it -a passe qtiiquel s j)ui's av;uft de
rejoindre le regiment auquel il 6tait at-
fecte a Stade.
LA HAVANE 12. --- Le Gouvernement
ciul)ain a dles raisons de croire que le
president Roosevelt consilere favora-
blemenl I idee dle l'etnpritnt cubain et
que Mr Squiersen a 6te avis6 qiand
I'auTaire a dee propose pour lat pre-
tTire fois. --- Pendant 'aunene se ter-
minant le 31 Juillet 19301, 4061 406 ton-
nes de sucre ont dtit exportdesdeCuba,
laissait ua surplus de 113.853 tones.
Pendant l'annie qui s'est terminee leo31
Juillet; -.(o a export 442 442 tonnes
aoec:un, surplus de 301 0j3 Lonnes.
NtewYoaK.12, --. Le prince Chen.
taceenpagtS a'W.ne iWmbrepsc suite' d


PAR MOIS


GOURDE


rielli Anneee*-No 1105


Jeudil, 14 Aotit 1902


Port-au-Prince (lialti)







mandarins, de Met, ministry C ea s de Petit-(Goave,.allumant 1incenif ,Uumauu ... -.,W.c
-a Washington, edl al .iI an s u l ers de la ville. a d'hir a epar
Tung, a'fai tine pfoir lanes -_ i c n1t tion gec la taion
rues de. New-Y r ee -r cor es ai l de
VIENNE 13. Le jtirna Fi Milags9 tire- 66 ruite' a l mission
Zeittng) dit aujourd'hui qu'une guerre borieuse totalement ruinee, s families spcie charge e e s pouvoir
entire la France et la Turquiewest sur stables se. trouveat pur le, paye, des 6rmn desd 4ye d6puts nommej en double-em
le point d'Atre d6claree. Aucun motif gers 16sks dans leurs int6ers etauxquel lb p~r pla'cb~riunde'Corail.
n'est donn6 par le e Mittaga Zeiltuug il faudra accorder de grosses indemnits-; -Apr w etetcn srectio
et cette nouvelle est tr6s probablement enfin'des marts, des blessiA, es feuwneis qgr4 16 probablement i la scarce de c
fausse. en demence) des enfants martyrs. jour, on procEdera A la constitution du
PANAMA 13. La situation est in- Voili en parties le r6sultat d6sastreux bureau definitif de la Chanmbre.
Schangee. Le g6n6ral r6volutioiiiaire -de cette folle entreprise de.gens qui ne Ex dk a., ..
UribeesLactuellement dans le d6par- revent que les jouissances du Pouvoir. 1 est bruit,dis t ngs coiiutes,qu'un
tement do la Magdalena. Est-ce tout ?- Oh non, tout nest expeition s'organise en ce moment pour
VANCOUVER 13. Des depeches re- pas fini; l'ennem: quoique terrass6 ne se Sain-Marc.
9ues ici annoncent qu'une epiddmie tient pas pour vaincu. Mais nous esp6- On ajoute que les troupes seront pla-
terribles fait des ravages au Japo rons que les populations de 1'Artibonite cees sons le commandement d ernt pat
.. frontt preuve de sagesse en chassant de Mullei Garescher.
leur sein ceux qui viennent pour y semner
TRIBUNE PIUBLIIQUE lincendie et la devastation en mettantles Arriv6e
fimilles dans la desolation. Nous esp6- Cette nuit sont retournks A Port-au-
rons que tous ceux qui font parties du Princedeuxde' troisregimentsquiavaient
Gllel'e Civile pr6tendu Gouvernement Provisoire de pris part A la prise de Petit-GoAve.
Maudits soient A jamais ceux qui allu- 1'Artibonite et du Nord-Ouest, comme on Le d'Assas
ment le brandon de la guerre civile dans a bien voulu I'appeler, se. donneront la Hier A nidi le croistur de guerre fran-
un pays! peine de refl6chir sur la situation gen&rale cais a d'Assas est part avant son board
Les anciens Romain3 traduisaient ainsi du pays, en examinant avec conscience et Mr Paul Desprez, ininistre pl6nipoten-
la guerre civil: a Bellum intestinum p. dans routes ses parties la cause qu'ils ont tiaire de France, Mme Desprez et M
Daus l'antiquit6, le mot guerre 6tait ren- embrass6e. Charles Thomasset.
du dans la vieille langue latine par a du- Us doivent se pose-cette question :-qui On dit que le d'Assas a s'est rendu
ellum et 6tait aux yeux des anciens une a tort et qui a raison ? d'abord aux Gonaives, puis a continue
espece de jeu, de parties, oi les deux ad- Nous voulons croire que parmi tous pour le Cap-Haitien, _h i1 est arri.t au-
versaires jouaient simultanement leur r6- ces gens fanatists, il est vrai, il s'en trou- jourd'hui de grand martin.
le sanglant. ve au moins quelques-uns qui soient Probablement le croiseur de guerre
La guerre, alors meine qu'elle est ba- vraiment consciencieux. Que les revolu- fraucais sera de retour i Port-au-Prince
she sur un principle sacr6 et un droit in- tionnaires pensent bien que ce n'est pas demain-in atin, avec Mr le ministre de
contestable, est encore une chose regret- en merchant sur les cadavres de leurs France.
table, d6g~nerant toujours en une lutte A concitoyens et sur les ruines iumantes de Paquebot frangais
outrance ou les malheureuses populations la patrie, qu'ils atteindront le faite de la .a ranqi l
sont sans cesse exposees a toutes sortes de grandeur. Horreur! Si rkellement, ils A midi aussi, hier, a quitt6 le tran.
tortures, a des pertes considerable, enfin voulaient arriver .au Pouvoir pour reali- satimique frangaisr-aFerdinand de Les-
la ruine. ser .luelque bie ils prendraient certai- steps 1 avec des passagers seulemen: pour
Mais lorsqu'il s'agit de I'intiritpersonnel, nement une voie plus large en venant strangerr.
de l'intervention de la force centre le droil, souvenir une lutte loyale et pacifique. Ce paquebot est entr6 au Cap, ma
la guerre, dans ce double sens, est une Qu'ils aient enfin pitie de cette terre rien que pour prendreaussi des passage.
chose detestable, abominableet mCme ot ils ont vule jour, cette terre conquise Pour les victims de Pt-GoAve
crniinelle, uniquement base sur l'iniqui au prix de si grands sacrifices! C'est notre confrere, Antoine Laforest,
St-- etambition. Maudissons tous la guerre civil, car -dit ale Saira qui a pris I'initi.tive dc
A quelque temps de 1a, tous les defen- elle est impie, elle est infAme, elle est la souscription en faveur des sinistr6s Jd
seurs de la cause de Ihumanit6 se r6cri- destructrice. Petit-GoAve.
nient centre la lutte entreprise parl'An- Oui, maudiscons tous ceux qui ont Un coinit6 sera form& incessammiet
gleterre centre les Boers, sous pretexte de occasionn6 la devastation de Petit-Golve; pour recueiltir les fonds destines i venir
regler de grandes questions d'Etat. Dans maudissons-les tous en contemplant, avec en aide aux infjrtun6s habitants de cett
le mondeentier, on asuivi attenri-vement la douleur dans I'Ame, le nombre helas! ville.
routes les p6tipeties de cette guerre aussi trop grap4 des victimes^de cette malheu- On cite deja p.trni ceux-lA qui ont bicf
injuste que cruelle, oia laForce a euenfin reuse cit6! o voulu accepted le pionage de cette cei~
. _aisondu Droit. Les gros poissons ontfi l __ !_maudissons mille fois _touls .ceux_ e h nit r e cteur de
S par aerles ps petts-et le G qui u u pais, si diretement it in- nque Natioale d'Hii, Ed. Roumi,
s appee Angleterre a pu cer le yg- drecement. dans cette-folle eutreprise H. Amblard, administrateur du j@rnil
mee du Transvaal, comme du reste on qui a cause les malheurs de tant de fa- U le Soir P, etc.
devait s'y attendre. miles en faisant nombre de zveufes et Que chacun, dans la measure de s
Aujourd'hui, notre pays se tiouve en d'orphelins! mayens, vienne en aide A nou compatrio
face d'une guerre fratricide, criminelle et Enfin prions tous pour les families tes du Petit-Gotve, si 6prouvks par 1'in
irraisonnee. eplorees et demandons A I'Eternel d'6par; cendie d- vendredi derfuer.
Quel est le mobile de cette~guerre ? gner de nouveaux malheurs A notre pan- *
Que veulent les protestataires? Est-ce vre et trop malheureuse patrie I Nominatio n-
pou-la defense d'unprincipe qu'ilsse sont P. J. MEXILE. On nous announce quo M, Barnave '
arms ?Est-ce une r6volte centre I'injus- ximilien a 6:6 nomm6 adpinistrateuro
twice ou li tyrannic? finances de Petit-Goave, eq remplaceciit
Non, tout cela n'est pas; c'est done NOVELLES DI D ERSES de M. Chicoye.
mne guetre fantaisiste, cest la soif du Reottitoation
Pouvo ir Par erreur hier nous aronsdit que 0
Cette guerreintestine a pourdpfenseurs Change Mr Eugie' Williams qui a 6t6 .D6i
les homimes le plus incofscients de la. Lor estnominal ce martin A 145 ,/o chef de bureau A l'dmfeltrati0o cg.
Rtpublirue:- t6moin I'aconduire infer- car aucun affaire n's et6 traite Ace taux. du Timbrei- il fadt lite Mr EBl
Snail de Mr Chicoye, chef de la praise d'ar- Les achetcurs n'offrent que s44 /.. liamns


-17 -rCLI~ ~-- ~ ~-+l-L--- ---r-






L'Officiel dii contient Lsaiillan.t .I. IJi Angostora Bitters.-
qu une corrc qT a 1
q,! ,oo i.--
les commantanrs dD s G. 13. ,i4Egat & Firs, prese-
-Hic-ee r--de tascahasi. s iie ;d'n L steamer P. ALOMA est t- Ideinreit "diblis A Arigostura (Vin-
acre d'adbhion par iq 1kils affirment tendlo sahiedi 16 coutant, vendnt 'zteita) et depuis 1875 a Port-of Spairn
se rallier au Gntr A.~f Nord. dCes ports du Suid'et prrrtra let (Triiiidid), so't les Aeuls labricutis
Huitain du Jour 6m~me jour a midi 'directement dit t'drilntl-l ct univcrsellement counu
Lpro -main s e pour la Jamaique et New- York, ANGOSTUrtRA BI{ITERS d6coipvert par
A c6lebrer la grande o ~ae et passagers. 'le dfunjt Dr Siegert A Atngosturn en'
De la digne mgre de.pieu.... 1821, et don't li premiere exportation
Uuisqu'elle est la -saittet pa~tbnne Porl-au-Phncei 14lAot 190. a et8 faite en 1830,-- rCest done rdel-
De Port-au-[ rince, A la Madone F. II4IRMANN & ,Cie Agi~ t lemnct A p:atiir de cette derniere date
Adressons notre plus grand voeu: E. qu'a cornmeinc la fabrication de ce
Voir finirla luue sterile product devenu cAMlbre come AN-
Que nous vaut la guerre civile, 1 LGOSTURA BITTERS soris le tom de son
o our a nei L lieu d'origine. Le nom de la ville An-
L'abondane de matikres nous oblig Une mason siseau Bois-Verna gostura a e ciung ci 18G ei celui
de renvoyer samdi,-- puisque nous r6unissanit tout lcconforl d6sira- de Chidad-BSolivr qui lu et rest.
ne paraissons pas denmain, cause de la ble Chaquebouteille est enatsloppde drtns
grande f~te paroissiatt,-s irpa"t vere bl une fenille sur laquelle (st imprimee
de notre collaborateur NLA p,, intimit e S'adresser aol No 9 de la Rue en quatre lingues la maniere de s'en
Asso-rnpin oger, Bois-Verna. servir et portant un fac simile de la si-
D6art gnatude de l'invepteur eitre les deux
Hier soir est par -Ie'steamer hollan- cts de la Mtdaille de mdrite obtenue
lie, avvc MM. Iwr e Coi'doiiorie I r toile d'aI' A Vienne.
dais (( Prins Willem Ii avec MM. B. Cord01 u er' a.. ol.e d r avienne.
Cassis, M. Dutpy, Gerlach, F.Forchon, Segarderdesimitationsetcontrefans.
Pape, Haussler, Pearman, Dkjoie, Hall, A vous MMI les D-plltS J. N. HARRIMAN & Co,
Benoit, pour Petit-Goftve. Fabrique de chaussures, viritables Agents G6neraax pour les Indes Occidentales
MM. Joseph Rameau et G. Thomas, formesfranncises;coupe ties moder- OTToBIEBER CGo, Agents pouriHaiti.
pour les Cayes. ne, ioules confectionndes et surcom- i ..1 ..-
Bulletin Mortuaire miindes pour homtnes, dames et en- Avis aux Amateurs
(aCet -Aot) ... fants.
M"e C. Lowell, spouse St-Macary, 65 ans Grace A li guerre civil qii atrophie
Dame Ella Dona 25 ans Rue Roux, No 43 (ea Bonne-Foi) la nationaili Ihaitienne et paralyse nos
M.rie Therenacia Ar.nacius Indigente Prs te la Pharmacie Parisot. forces industrielles et anites,


H6tel de France
Rues du Qual el Roux
PORT-AU-PRINCE
Cet Etablissement, tuonillwement_et
coiiortableient intaildl, situ6 en plein
centre des ;ltaiires, 5 proximity de la
Domnie, se irecomA;IIde par son ex-
cellente cuisine, ses achnfbres bien
aerdes, son service bien lait et surtout
par son exquise poprelt et ses prix
inoderts.
Ave; sa- vaste galerie an premier
6tage, domninant lai rrie. et ia grande
terr;s-e A I'Est, 'H6dlel de Fram:e jouit
d'une a;greIle frauicheur, toutela jour-
ne. et le soir. -
Salon de rdeeption, salle de Bilrl'd,
salle de bain, W. C. !u premier itage.
Les tramwayU s'arrdlent le vant I'ole

Banme atinal d'Halit



La flnq &'Mall a I'hpn-
neur d'in it 9 :
peuventi, &r &
ses 'uicheta.u e Bfj : arl tiion.
de deux et de0.it -(2//o)
su pe cptial re rtoi-cent
S3/4 /.) intrrts, d 9 Jium au 45
AoLt 1908, .conle regqui uri prIesen
tion des Bon. .
Port au-Phnee, to 4 AM t M02.
""'-'.-" .,."' '-, ';: -


A. de Matteis & C
Maison fondde en 1889, rue dut Ma-
gasin de l'Etat N- i39.
' iel assorlliment de bijonlerie, horlo-
gerie, argenleric et diamnants
Tout titre garanti
Atelier d'orfevrerie.horlloerie ei gravure
Reparation de bijol en t os genres.Achat de dia-
ma1ts, per.es, peters lines a bones condiions;.
ECIANGE KT ACHAT D VIEIL ORn ARGENT
Assorliment complete verres lor'fielles
et lunettes en or et aluminium, confec-
tiotindl pour pays iropicaux.
D6pot de Cigaras etCigarettea Havane
Sp6ciflitt de la maison:- confecliorn
d'alliances anglaises-et franrtmses-
r o. 8 c-. air--colrImnder f -
Achat et Vente d'or amnricaia
et MonnaicR Elrainygre.s
Tons les articles vendus, coieclion,Cs
on r6par6s par la maison
SONT GARANTIS

A.RICCO
Auglehrum asn den I -asl 'nersiirs
Arkti i Ifltitaires
en tour genes-:CollWW,: irements,Fou-
dres, Grenades, Piesements, Ancres.
poor la marine, boutons or et argent,
grands et petllt.
Pr au dessous du coursl..


don't la vogue est immense, est menace
d'un arrt nmomentand, la matiire pre-
mitre nma;nualnt quasi totalement.

N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce a ses nombreux clients tant a
Port-au-Prince lu'A Jrtcinje, (ji'il a
transfird completement sa maison de
la.Rue Traversiere au No 101 de la Rue
du Centre; qu'un conpeur qu'il a fait
spicialement venir d'Europe ;garntit A
tous les clients meine les piis difficiles
une coupe molerne et tr&s-6lgante.
De plusil ;a le plaisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'oUVRIRa UNES'---
CURSALE A J~REMMIE, SUR LA PLiCE
D'ARMES.
Complete veston sans gilet $ 28
0 avec gilet 33
Pantalon 9
Pour les complels jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser oun lui ici ou
A son representant a Jdremie, les assu-
rant davance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d'6toffes nouvel-
lement arrivies.- Grande fabrique de
casquettes et de kepis en tous genres.
Grand stock de costumes tous con-
fectionnds : vestons et pantalons a bon
maIhe I




*.~_I .


- AVIS IMPORTANT!.. i


Les soussignfs
leurs clients qu'ils
la reparation des
chaes.


annoncent A
entreprennent
Glaces Ta-


Cercueils
Ayant toujours un assortment
vari e de decorations, nous sorn-
ines ai mnme de fournir des cer-
cueils en acajou, Dkcorgs A 1'exte.
tieur et Capitonn6s i l'interieur
A partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Rue (dn Magasin de i'Etal, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour les commands de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK,Rle ldu Port, 54.
Mr. FLECHiEn H-IussON, Rue des
C:sars No 125. pros de la Rue du
Reservoir.

I)n trouve ehez S i. PIM. lli
34, Rue Roux, anciennement
-Rue Bonne-Foi, et 9t rue du Quai
Vin de Bordeaux ia $ .40 gal.
Vin de u superieur al 1.80 ga
Mid suptrieur I ( gallon
IIIIIIII-


BOIS DE tONSTRUCION

Grand dep6t situe surle quai,en face
la maison Guyot, a proximitL du wharf
ie cabotage.
P acilitdpour les expeditions de la Cd e.
Aissai les Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
,iinetisions.
AssortimentcompleL de Sap et'Pitch-
r;n de toutes dimensions.
2 sur 2- 2 sur 3
S. 3 sur 3- 3 sur 4
Cari.sinul.:. 3-sur 5- 3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.- -
Planches pitch pin prepares:
Planches pr plancher 41/4 sur 4
S a 41 /4 sur 8
V a ciins 1 sur 8
Spr palissades,cloisons 1 sur 42
Planches a 1 sur 5
a a t 1 sur 8-
Planches pitch-pia brutes 1 sur12
,a ** j j f A.


S a 1 1/4 sur 12.
S4 1/2 sur 12
4a & 2 sur 12.
Planches Sap prepardes 1 sur 12
t a brutes 1 sur 12
I a t -:sur 16
Planches pour plafond 4/2 arw 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


^--?.. 0j ar f ^^.. <*
Excellent et Bona Marcie!...
Lorsqu'on-peut, pumuler darin ses achats le bon marchI et lexcel4e
lencede la merchandise, voilO Qui n'est point banal pour I'acheteurv
C'est ce qui a pu 6tre d6montr6 & tous ceux qut-vieLnent s'appro~'-
sionner
-Che SMC -PIERRE,
34, rue Bonne-Fol et 91, rue du Quai.
On y trouve toujours:
Rhums exquis de tous dges.
D61icieuses liqueurs nationals des marques suivanles:
Anisette, Kirsch, Geni6vre, Vanille, Menthe, Rose, Cacao, P6che, No-
yau,-Abricotine, Bergamote, Chatreuse, etc. et tout autres bois-
sons des premieres marques A trWs bon marched I...


CHOCOLATERIE HAITIENNIE

Paul Cesvet,
8, Rue Am6ricaine, 8.
Chocolat A ia Vanille
a P. Unejifurde la livre.
CGrros etC 4 Dtaeiil


*:*ACTION RAPID IT DOUCK:
JT ti iBTf LA MEILLEURE
PURGATIVE
L'EAU MINtRALE ALCALINE, FERRUGINEUSE,
REGCO.Sn TUANTE DE

POU GUS S-LEGER
est souvtraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Votes
digestwves, du Foie,
Voies rinaires, la Goutte, le Diab6te, I'An6mle
Quatre si6cles de succ6si
Vptt oR 0es .hes H. PAPE A C*.


*^-^- --- --i ^^i--

Nestor Feliu
Maitre-Tailleur
46, Rue Bonne-Foi, 46

Revenu de son voyage, announce A
ses nombreux clients qu'il se remet i
leur disposition et qu'ilpromet,comme
par le passed, le meilleur soin et de la
promptitude dans Iex5cution des tra-
vaux qui lui seront confids.


LEVICO

L'eau minerale naturelle ferro-aradni-
c;ale idonuin des resultats Purprenants:
dans routes les maladies qui se basent
suru ne -mrau vaisse composition idu isng:
A ndnie, Chlorose, Scrofules, Faibesse
gdndral etc;--- dans toutes les maladies
de la peau, ians les cas de flures iner-
miltenies, malaria; dans les maladies
dusexe fiminin. ians tous les cas des
Sindigestions chro 'ques, etc, etc.
DEPOT: PoULMAX & C*


LU



GOUT ArpiIBLE~ 9rnV&r1iN PARFAIT .
TOUI RHU"rI1E FIRl1Nt11TES IM012.Y11 i I -
INFLUERA AIFF MIS Df %PVA. 1i3
Rfue R~pub1IoaID, no121,.PORT AU PTITICMZ FWT. XT LT ? *' ''
51 r


i