<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00636
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 9, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00636

Full Text

jeime ArneSJ I r P- jj)
~ lteV-


Samedi, 9 Aoat 1902


- L i ... e '





J 1ou'd X.aq7e q, Coia4a et clArnnornces
AURECEURPRPRTAIRE
... I .Z i ';" C H E R ,. A -'. .


LE NUMERO ~bopnement poir D6prtement.... 1.20 P
LE NUMERO 'yCENTIMES 'Etranger 1.50 PAR MOIS


Adresser les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.


N\ou(. rirppelono _quc Mer. at-lckes
a-rwr I-il. erisbtque Qa-ibt iiie Pit'-i
bliqiie ) o,;u pubie's d'acprls un larif
dinrlntiooi aLcLepte pat les intdress&s.
- :Ces a"iribees fl'Iao.Jaefent jamlai.- de
la it'lulol ditt Jourinal et ne swi-
rlfi1 par colusf qneat. engaiqalE ell
(11111011 f~ioii iiotre-rsw~bW



OMHPh-IE FRANCHISE
DES CABLES TALEGRAPIHIQUES
MONOPOLE du NOUVELISTE
(REPnRODUCTlONNTERDIT-E.)

March du HAvrs
Ca16 d'llaiti ........Frs. 40.
Cafe Porto Cabello a 30
Cacao f'llIaiti. ... .... 53.
PARIs---Rente 100.85.
ST-J EAN ('Terre-Netiie) 7. Le croi-
ur angiais a CharybdisP In corvctlc
Alert n el le v"apeiir Coltimbie *, niii.
pie le croimeur fqIil.i6 s isly a sont
rives poul pren-dle- pirt aux rftes
!CIIIiIesd Iu couromnement.--- Le 'ei-
line_ aL1 ~ ,ufjfli-
~cses ollicietsi n~isieeront ;wlx ti~-
qiii aiwionz, lieu duijis lk vill'. I!tm
Uipages dies uuaViu'je Gaetre frit-

S simjlement-~-~ ~ -vi pret- n-
a simnFe.
IIADRID 7.- Tous les jouu'nunux p~g
lent lelirs commeliLb-ties Yar I dHh1.v:
Lio file p:tr ]le pr

lie a d~ ulieC#,ddsaigrid*lt, ixilrpij*
ur lej libdraux -4re 4bt'de grau8dS
Optsp9 ~ 'Jnga~rM a pugl


eur. uela provoquera une oppo-
de la part des ancient ministres
jas et Puigcorver et du general
,r, ministre de la guerre.


Le ri en seiparant-de M. Sagast;, ,
se decide a enlreprenidre, eii Octobre,
iune orlitique ennservatrice catholique;
il faudra s'attendre ~ cc que I'igitatioul
cl6ricale se relouvelle, grAce awu libd-
raux et aux republicans.
VE.~4SE 7. Un leger trememement
de lerre a dIet ressenti ici Ia uit der-
nirty Le Cuinpanile de San Steiino
penclie de plhisei plus, et I'on s'attend
tout moment A le voir s'6cronler. La
clocle de ce C;mpanile avait ltd np-
port tie e Constantinople par le doge
Frmncesco Moresini; il est impossible
de sauver le Campunilc, e les naiisons
avoisiptiiies oniitlealiandoiiuIes.Tren-
Le If-rilles campent on plein air. t.a
foule qui vient en masse voir la tour.
uwle s'ecrouler, n'est p i aaltorisee
a on approchler. L'glise de S.n Gio-
'Vai et Paulo est 6g;lement en man-
vnis la:t; mais elle n'est pus en danger
immidi.at.
Vle.s 7.- Apres une enqulte spe-
ciale purmi les ouvriers des cmpagr!es
datns la Galicie orientate, ;la a Nonee
Freie Presse, fait on tableau inavr:ant
des conditions terrible quii ont amended
la greue notuelle. La inbrtaliti :;ar la
fammie pendant les derniires aides,
d'apres ce journal, el6 de 50 o0. Le
eataiefs -oi viers-nrice de 8- i 6
sous pir tour et les femmes gagieLt dle
6 & 8 soua par-jour. Les paysaiis nie
-miasgeit quie rarernent du pain. viveut
sltuiit ude'solpeT.rite d'euiu tL d'ierhes.
*UsInIN -- 11aedipeet -re-a
dtc- Ulagovescheusk, dit que les res-
sbilrcets don't on peut disposer sont ab
Soluntent insulfs~nles' pour combattre
iopid~inwie'- de:. chs~lra; depuis .le. .'
bnilledfi i .3 'd dt1l IIa aeu 01 ca ,.dluut


ailjoru


eflg\entirns~mip ..- : -... .
PARIS 8.- Un .telgramme de De Bi-
kouk dit qu'une alliance entire le Siam
et le Japon est sur le point d'Atre si-
gn&.


TRIBUNE PUBLIQUE
.CrTJoseph La7aqte nous deinande depublier:
Port-an-Prince, le 8 Aouit 19c2.
Mr JOSEPH LARAQUE,--- En ville
Mon cher Laraque,
Hier, 7 Aofit, nous avons remis chez
Mr Horelle Monplaisir une lettre-cartel
de voire part.
Apris nous etre pre-seents deux fois A
son domicile, A midi et A deux heures et
demie, sans avoir pu eI trouver, nous
.ivons vainement attend qu'il nous mit
en communication avec ses ttmoins.
Etant donna que Mr 11. Monplaisir n'a
pas r6pondu dans le delai usuel de 24"
lieures, nous considerons notre mission
accomplice.
Veuillez agreer, mon cher Laraque, nos
sincters amities
(Signe): E. AUDAIN,---C; JANSSENS.
*
Port-au-Prince, le 9 Aofit 1902.
MM. EMILE AUDAIN et CHARLES JANSsEN
-En ville.
Chcrs amis,
Votre lettre d'hier m'informe du resul-
-rw niiagrifde-la mission i-d6it vous aviiez
bien voulu vous charger aupres de M. Ho-
relle Monplaisir, qui s'est d&robt A l'obli-
wfion d'lonneur de m'accorder la -rpara-
tion pal le.. armes que je-t'ifi&clamais6
Ene temps opportun, ce dbpiut6 Rem-
parr sera oblig-- et au grand jour- de
rendre compete de sa main un peu trop"
legere.
Merci pour toutes les peines que je vous
ai occasionn&es.
Bieli cordialement,- J. LARAQUE.
.
'e SiOti Uirteclar-Fondateur do-
.i $Ian:"rc en deUabuile ; le pilier
,d l saiane case.r6dt ~ a isa iis
si i 1pespled sion; I'arftre Bbit et
.. .1 I
;-Lc'e reqeo MIleau.due issellei 'sieiat .
4O;u fftqi dBar py a s6je.ncapKsi ps P ;;
..e ,Crcc, grace A I'imagiiatidn de.son
complaisant secr6taire-redacteur, a essays
de m'attribuer quelques-uns des peits
tours qu'il a jou6s, alors qu'iI trait sta-
giaire dans la carri&re du vice oh il est


GOURDE


I~ I II -C


- -------- --




.71


jzo~a -n.TUiw r7 z~z Wain-
.a fla~Kr tw fP5T11 r

7~i~ ~a IBI~ai a ;Oprm-n

r.v ., r Z11s ~ 'IP .enr in i aM irre ---
* 3 x- A14'flrw t m

n- qtIr-ijr u nry ;rTh t ut 32


1; L : V I --U ;I!I


r ww mmetmr- -r
I=- aza ..md w _

~. -I~ JVIAL mL- & E.
T -~
'y- 1 1nimt M w r ztLem &e ---mle mum AM"

~ r ~oa -twear Lm a=- t= TT acs c-irrje-
x z..n~e 3e 3unr e n u t;r~I~ z~r:- hs frw lrj
1;.~ ~ ;vr z. ~ZLF -P ~ ziPCr n dinPBCla~ )
.-~ 1: wC;~~CZ1Tr- 1-)r~L ~M1 ~C -L~-le~P BP3i

~ir1Zi ~ -S eue z -a Jf ~ucr/ zc g Qi.!

,. r.. rC'':- -InT Lc 1tS L!.1 ~ +W.. WB C-~ 5E--uc%09iF
- --~ ~.L ILJXI


;m


4) le- 7 17




r~ ;:-~cr,~~SS-7 't'-A-



Mrej



-' --.. --- .- '4-=-~c--- rl-; ---- ::. i-
t,:. It














<~7 ii) ;&272;






___1:6t47__--_____ uPf
="cr.=th;-~-~ jesa=;
i t In ; :Act


%~ kz;. iro~fr- !4r. ~a r cs3 ac

4t W:crdrc rav4'e 'VrLIk crowne arjen-

), prne 16 hecwws d"i # vec1iw
dV-I ras~re, car etu 12 49roire 604
que- j'atsri 2-i its tumfnif de V hsuio aI
46s s~lt e ~puns me

Ioarn do. *or D. Bin*rd, so aveutp-
rtiff qu'i at redo.u le urtioeua en4fg
.natio, asi cfaduimmn dima part, ii d'cst
toiw que- &i amr'is. Do rusue, ase bat-
anevialrbioui 41os amIbbow,0
;Wxvu glteusiloutidcccbi-
vsfoer findurue, cc saitu salir cc jomr-


d~llricetrt ii rItrz~i~ ~~e p~ it z~r
ac-primc ci prdc':iircnr coanre Ii SlO
rolc de 1ricrimina..ioq ct de faikdiaiams!
qfi &' riehn rtrs LidCdc LapftZ d Jr
W S r&U69e de us dupe!&, et- d taor
ceux donu il iEOtait uaprodM et qu-it avari
Stlooss. Des ulrmes chrihmnimiuuet bCau-.
coup d*2u8res personwCs se pljaigueu jut-
qu#A jour dc cc quc l'ez-rcLjeur D.
Stw l2 vi le pwi emupUME Iets
vii tif re, nt iguea clarrt Iri
avaicnt 66 COnfIb, tt afta pfotv=--mis.
ks Wiiscis quinese cossoLentpas de I&
pMw d& krs liwnes dituis. irdighen ct
indicauidv, scrappeum S9crisaacqla.


mfli --Pnr* at O a!4a



- aCi-a z s~e e Lizxmcmr
ii: i.:r iar Em mc s a
a;~Err.-~~ ria ~gsrara 'fall-3


:r~~-M MW q & anew:. 03i a



i.1; c 2~ ZC zqr _J M
"~ -~TE iLt-- 4r umppLrdw zirr CA a


TI f m,-,--
-mem =C I-R E threr'w A: 3
* I -t5 5ur =r-me Pm3hPt iA= I

it -e ~ ~d
-:x-_ -cr :"-
jtJIT di~~xa; jest~8 t, N

'~~5s be)Rwic W~.

:X- 4d-- es me


-WT =k= -' %w



elp es Aerseummmiscones 481



ct dm;stxacoriai Ii part
SCT pr!,; ;,Lai c e s Mr Mu
-J7 ;C1 ju-MI &Jewftew dizs I

L7i'zznus e cst st~i~opceE vi
Mr D. &eruazd ---Je iiiti

i-ze- m. Dins sonas.it. Iii: b-
;i-c cd&-varer eni sikmm laIahoaU "1
leshomnu-r qui Ic SRTV pan
pxrcrWS P20! HI fa.: WW
&SC, czcure lie r p "-a-1 3 a2 po
;saftdc pO pour Ii;1= C*Eipi
Jfkmie, Ic. 14 JuiHe1 4,02-
L TflUS, =1kti

Nous prions wos aba -m
nous adviser do la moinrO db
rtgularit das larGm niM
tidiene do IeUrs r I __
afin qm*U y nt do 1Uim 5t
m6di6.


J







a'A im A. LE .
Port-au-P nce ,-Ao &t? J0
Le change que t~ia idot*~bi ian
notre bulletin du 2 courant 1460 /o.
n'a gubre vari cette semaine, let af-
faires a'6tant traits jusqu'A aujour-
d'hui sur la base de 145 & 4 46 a/.
Le filt I plus notable de cette hui-
taine, a 61_le l.irge des litres de la
caisse l'Amnrtissement ( blen et rose)
qui s'est eTfectu6 avant-hier. II est sort
de la roue '250 numdros de tires roses
et 557 de bleus.
En ce qui concern la negotiation
des elTets sur FEtat, nous considerons
les alraires plus nulles encore que pr6-
edemment, lea Consolidds BaL e
mainterant toujourshi48*/,d'escompte.
OR AMnRCMwN. Environ i 15.000
t 155 et 146 o/..
CHEQUES s/ N-Y.-- 3.000 a 148 */.;
environ $ 5.000 & 147 o/o.
TRAAin:s 10 jours. Contre or, frs.
10.000 a 3 )/o de prime,- 75.000 1 2
i1 fo/,,- 25 .000 A 2 /..
CONSOL1Du S '12 /..-Nominal a 48 0/
escompte.
TIfRES 5 0o/ (bleu).- a 35 /.
de la valeur.
TiTES o5/. (rose).- t -*..-. /,
de la valeur.
CAFM-.- 58 sacs de la province pays
8 centimes et 40 de soutes pays 9 1/2
centimes.
Vicroa GENTIL, Agent de Change.


NOUVELES DIVERS

Change -
Hier soir ii a t6 faith une allaire d'ane
certain importance A 145 */-.
L'or est donc A ce taux, et sans fer-
met6, croit-on.
A la Chaimbre
MM. les D6pucrs, dans leur seance
id'hicr,on valid les pouvoirs de MrFiga-
reau, A I'exclusion de Mr Pluviose; tous
deux I6us en double-emploi par la com-
mune de Port-Salit.
SMr Figareau a ohtenu 3_4 vix
MrPitu7se'
Abstentionnistes 7.-
Pavlas aux mats -
--- Auliourd aT-let-ieue's ders dif n-
- tes naions reprse-nt*e -Port-au-Prince
ont 616 arbortes aux mlts, en I'honnour
du couronnement de leurs Maiest6s le roi
Edouard VII et la reine Alexandra.
Les sujets britanniqoes sont done an-
jourd'hui en liie, pour u our
de fte. ,
II fat un ve
Unescher


Vent et pousi6re -
Depuis qoelque' ours, la circulation
en ville est revenue 0nible par suite des
boursasques de poupra e iue soulive ie
vent etr qom ous iodispicst- .
Mais ii y a plus: c'est que si un incen-
ie 6tclatait, ce seralt un veritable d6sas-
tre,. alors que I'en est dejA si miserable I
Chicun doit en l'occurence prendre les
plus minutieuses precautions pour eviter
A 1 ville un malheur effroyable.
Arrive
Hier A midi est entr6 dans notre rads
le steamer ,Oranje Nassau*, line hol-
landaise, avec les passagers suivants pris
dans les ports du Sud:
_MM. Theard David, G. LUrco, Teleu'
St-Firmin, T. Guiner, Deronceray, Ru-
dolpheLigaude, Frtsus-Augusre, Prophiree;
Antonio Alvarez, Auguste Joseph, Paul
Duperval, Mackdoine Duperval, Mmes
Ariaranre Duperval, Maria Duperval, Pau-
line Milard, J. B. Dartigue, Eleonorc
Duvivier et enfant. -
Ce steamer est part hier soir, di-
rectement pour New-York.
D6obs
Ce martin est decedee Madame B. Des-
roches Buteau, nee Angela Avignon, A
l'Age de 49 gas.
Sesf i prailles auront lieu cet aprcs-
midi, e convoi partira de la maison nor-
tuaire sise au Champ de Mars.
Nous adressons nos plus .ympathiques
condoleances aux families Buieau et Avi-
gnon.
n BBulletin Mortuatre
(8 Aout)
Alice Michel / 40 ans
L. Jh. S. Fernand Guillaume 18 ans
Anne A. Cephora Bouchet i x ns
Sint-Eugene ... Indigent
^Ke Couronnement du rol
SEdo ard VII
En commemoTation du cou-onnement
de leurs Majes;ks le roi Edouard VII et la
reine Alexandra,un service special Anglais
aura lieu le dimanche to Aouc du cou-
rant, i I'eglise Vesleyenoe de cette ville.
Le service commencera A 3 heures prE-
cises de I'aprks-midi.
Le public y est cordialement invitE.
Le Pasteur, A. F. PARKINsoNTURNBULL
Album do- Chine
On lisait 'dsns e_ journaux allemands
de miller dernier que le grand tat-ma-
1ior-atemand commenpCt uneisteire-de-
Sde Chine,pour laquelleon
-eraFit Taux souvenirs des soldats e
de; oficiers.-- Le Gouvernement francais
a cu une autre idee; iI prepare actuelle-
ment un interessant album, qui sera for-
wre de vuesphotographiques prises.durant
la caqnpagp e de Chine par les officers du
cops txpidiikonnaire. "
;et ..lba cogoprendra 40 planches
jram f~fu cprl..a, cL,.W ,6 a _to


pU 1 )TUJClip WU e[x0 O u~uumrr uu~.u u-
dia maitr Ibicher. Des
di pts i roar epodidies par Ia
aveeode. rteiurs' v'ritese
tire I fjt .240. el us Goe
to wr pspipr japin pour et
yuqahautes persoi~~lb,3 u
~x~J'.: i hoowr PIN ullaites, )o .sur
S Hililiet &.20oo 0sut papier fort.
X40M 1!, 7:..


Service


Hly Thk4ulique.


La directiorrdu Service avise
les abonnes desservis par la sour-
ce Phbsance qu'ils seront privds
d'eu lundi toute la journee, des
reparations urgentes devanl elre
faites dans le canal.
Port-au-Prince, 9 Ao0t 1902.


AVIS.
Je donne avis an public et uat com-
merce que je ne suis aucunement ret-
Donsable des 4cttes- er actions -de Mr.
Glustav Abrendts. mon fils ainW; il me
doit dja$ 21.218.
AuG. A HRENDTS.
Port-au-Prince, ce 8 Aoiit 1902.

Nous informoiis le public et le
commerce que MM. Munchmeyer
Neveu & C0, ayant C6t honorable-
ment dhcharg6s de iAgence de -
nos biteaux-a-Jacmel, cette agen-
ce est transfir6e ;t Monsieur,!. B.
Vital.
Jacmel, Ic 5 Aolt 1902.
lonikldyke WestL Inische Mildienst
H. StUffffPtTrpe;entt.

Avis aux Amateurs

Graice i la guerre civil qui atrophie
la nationalild haitienne et paralyse nos
forces industtielles et nutres,



le Rrim Villejint,
dent In voiiuc est infiense, est menace
d'uii arrdt morneiitam', ;i matiere pre-
miere marnuant (quasi totalement.

Hotel de France
S_Rues dui Qual et Roux
PORTI'-AU-PRIElCE
Cet Etablissement, nouvellement et
confortablement installed, situe en plein
centre des allaires, ai proximity de la
Donane, se recomnmande par son ex-
cellente cuisine, ses chambres bien
aerecs, son service ,ien lait et'surtoixt
par son exquise propretl et ses prix
moderds.
Avec na vasic galerie au premier
dtage, dominantla; rade, et lagrande
terrasse A I'Est, I'Hdle dc France jouit
.dIne- agrable frnicheur, toutela jour-
ie et le soir.
:Salon de reception, salle de Biliard
sitle de:bain, W. C. au premier tage.
tAs trandways s'arrdkent devant 'Hotel


I__


Cl~rrrX~1-~ I- _aL Iw~r r;L


t





_- -...~L L' ..45


ISlS IMPORT

L1s soussignes
leurs clients qu'ils
la reparation dles
chAeies..


TUIT!..

Sitirincenr a n
entre.prennent
Glaces Ta-


", lCorScueils .
Ayant toujours un assortinent
varne (j decorations. nous som-
ires ia Iinme de fournir des cer-
cueilS en acajou, Decairds a I'ext6.
licur et C(apitonwis .\ I'intnrieur
fi partir de 6 25.
Henryl St;ark & Co.
61i, ilue du Mlagasin de I'ltal, 64.
,a NSiii t elesi .lours de ile,
s'ira poI r lesc. orf naniies de
,ercueils chez:
M. ALF. STr.inKi,:, e dli Port, '17.
Mr. FLi:II:I;,i til l,:?suso\, Rue des
6sars No '125. r(Ks de ia Rue dui
RIcservoir.
i .. -3?-* ...a ..*P e ~c2-- --=-=---
0! tirouve cliez S II. PIERIiE
Rue liou:c, nCi,;.enemeni
Rue Bon,r-Foi, el 91 rue da Quai
Vin de BairdlHix a $ .10 )gal.
Vin de a supl rieniir < a1.80 gal.
licl suslin ihinr 1 < 1 gallon

BiiS E CO\STRlCTIOl


- r


sionner



On


SChez S. M. PIERRE,
34, rue Donne-Foi et 91, rue dii Quni.
y trouve toujours:
Rhums exquis de tous ages.


Dliciuses liqueurs nationals des marques suivanles:
Anisette, Kirsch, Ge7nivre, Vanille, Menthe, Rose, Cacao, Peche, No-
yau, Abi icoli.c. Berg:uaole, Chatreuse, etc. et tout autres bois-
sons des premieres marques a tres bon march !..-


L'E

f


lGrand d&p6t situe surle quai,en face e
la maisoin Guyot, a proximitL du wharf
de cabotage. Voie
P acilildpour les expeditions de la (ote.
A iss(anies Garolines
Poteanx IBois dur du pays de belles
dimensions.
Assortiment complete de Sap et Pitch-
S;n de toutes dimensions.
2 sur 2- 2 str 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages; 3 sur 5 3 sur (i
3 sur 9- 4.sur 4
4 sur 5- 5 sur 5 -
6 sur 6.
Planches pitch-pin prepares:
lunchess pr plancher 1 1/4 sur 4
a 4 1/4 sur 8
a clins 1 sur 8
i p, palissades,cloisons I sur 12
Planchesf 4 sur 5
i 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes 1 sur 12
T < < 4*sur 12
-42 'sur 12
S 9 2'sur i2
Planches Sap prdpardes sur 12
S .' brutes I sur' 2
< ::ti :* 1 '-sur '13
c .. -, Iqur 43-
Planclhe! pour plafond .. 4. l/2.-sw..8 .
avec' rainure au milieu
PELOUX & Co.


IOCOLATERIE 1AITIEMNE

Paul Cesvet,
h, Rue ,Ain-rl caine, 8.
Ciocola alat a Vanille
a P. I neq f1iiilc la Iivre.
0-ros et D itsaiil

O. Fr"!3 ET DOUCtC
ILA '.EILLEUR
^ t 1 It 1P .A.lE 'IT'I .'l
PURGATIVEj
U Mi NrkRALE ALKALINE, FERRUGINEUSE,
1 .: S 11TUANTE DE

' O UUL LS -L G IiR'
st souvwraine et sans rival dans le
Traitement des affections des Voies
digestives, du Foie,
s .urinaires, la Gouite,4- DiabAte, 1'AAnmre
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en areo chez t. PAPE & C*,


Nestor Feliu
Maitre--TaIcleur
46, Rue Bonne-Foi, 46

Revenue de son voyage, announce A
ses rombreux clients qu'it se rcmet A
leur disposition et qu'il prouiet,coinme
par le passed, le meilleur soin et de In
promptitude daus l'executioit des tra-
vaux qui lii seront confiis.

LEVICO;

L'eau mintrale naturelle ferro-arstni-
cale idonn6 des rdsultats iurprenants:
dans routes les maladies qtui se baseit
suir une atsean composition du sang:
Andmie, Chlorose, Scrofules, Faiblesse
g6nrale etc;--- dans routes les maladies
delapeau, dans lescas de figures inter-
I mltentes, malaria;dans les maladies
dusexe femliiin, lians tous les cas des
indigestion chro iqucs, ete, etc._
SDIPOT : POIILMANN $ &f


GOUT AGP\3LE CONSFRVAT1ON P\RFAI''E
Z TOI-R H E- irmT- i G T '2i T
INFLUENZA LFFECTinfS bDi PCL.rC.i.
Rue R-publlcaine, n0 121, PORT AU PRINCE, IA ITT, ITr Y. w PIrvwfi'Ps
... i, jm .r".. B ggn, ant'ti e, yg p .-' "


Excellent et Bon Marche6 ...
Lorsqu'on peut cumuler dans ses achats e ion mauowdL et Lexel-
-Tece tie la iiarcliaidise, voil' qui n'est point banal 'pon fcheteut'.
C'est ce qui a pu itre dnmontr iA tons ceux qui viet.ncnt s'appro1"


1' lI


I I u


, I I I ~L p --~---- ----- 11111


I