<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00635
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 8, 1902
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00635

Full Text
I
F


5eme_ Aunlee.-N o-189


S- *,* r


Pert-au-Prince (Haiti)

.


..... 1,.. ,q . -....!-,:..-,,r..- -._ ..._ ________..... ...._______..__..- -
xnrfI... oti* iren, Corxnr n rcial et c'A xroxnLce s

.- '- -, CtPIT T --DIRECTtUR-OPOPRI TAIRE


LE NUM n pment our D6partement....l .20 PAR OS GOURDE

Adresser lea coa3nnunaotixOa aux bureau du journal, angle des rues Bourjolly.& F'ort-Per.
, -* I ,I' ,', *.. ... _a_ I_ __I I i ol!


-Irt ~r .... T.ist.c : _regu par 1'amiral Hothan et le general
Le iNOUVellisto re- Bakercled Russell,et apr&s avoir echan-
p_-,rd - i. ,^L saY ge_ quelques' paroles avec eux, i est
preind aujourdl hui SOrno tott dans le train special qui devait
^foma,. xnit -tole conduire & Londres et qm est parti
Ol all:t rll. e -Portsmouth a 4 h 40. Le trIin royal
I T i -, c "precede duianelocomotive-pilote,-est ar-
1 repa ra raSOUS SOn rivL en gare de Victoria a 5h30. --- La
canrl l aL la r-- station etait magnitiquement- Acoree
g Ia ndiPolmJat a t Te- en i'honneur du roi, et le public pon-
rise desA affairs at vai enter librement sur le quai oui le
prise des a lrtlle tlro dedeevaitdbarquer.
a, -t A sou arrive i est descend du train
au 1 etablss emlnlllltl-d .sans'aucun a) et est monte dans une
finitif de I'ordre et d voiture decouverte qui au bout de
lli11ll t OPL-UltlC 813 U. quelques minutes a pris le chemin du
1,. -aix. PIalais de Buckingham. Le rot Edouard
tIdA., qui paraissait en excellent sante, salua
Sa plusieurs reprises la foule qui I'ac-
COU riDE BO DURSE -Ilamait avec enthousiasme.
LOND RES 6.- Peu de personnel seu-
S. A.... llement,dit. lecorrespondantdu Tinmes
-R AM). RICAI ..... r 4- ./ Prins, nhisidBrent Aerieuseimenlet les
Conrslidis 12 */O escpt. or 48 */. idertiires rurnears concernant le Tsar
r avec inrkrt s das ) iet so" rOjet de desarmement. Le
STeUmp a .ppelle cette listoire de la
Consolidis 6 */O a 39 "/s ~ tique de vacances .
(iavi-int-r&ts dus ) J ( Russie) 6. -'- L'empereur
Tiire : "" u .... r-5 Gu e II est arrive en rade aujour
Tnr-jk..s.... .... 3- -/o d'|Ii ,,, vaisscaux dans le port4taient
a Rosses.'...;.. :..v 27 */o brillbhment orn0s3 dedrapeaux et de
Cafi. (Prw i )- guirlmtea, el itne tribune de reception
afi (Prorne . --i ,sr ,i prorusion,avait4td constrwte
Camplre........... ,....4 t sur le quaI. --- Le Tsar etuit part de
i' ill .lI ,a"h b )onne here sur le a Standart a, a la
Sreneontre du IIolhenzollern ; I em-

S- Sild;arttA qui retouruna -ReveLavec
DES CABLES TEL G.RAPI hES ) les 'souveraiis, suivi du i tlohenzol[
MQNOP~'d tJ Yn lelr, et c des croiseurs Alien ,,Prins
etL- Nymphle -. ..
(AESSoToIE uWA t,.J PARiS4, v a, pLret
-"- -~- "*W Tb --tSw .
Maroh6-U WAli v ) maritime de Cherbourg, a offert lundi
Caf6 d'fiHai, -: .sr,,: soir, un diner an commandant et aux
Caf4 Pnorto oI. : o' i ciers du Monongahela.
od- -,ab. PARS 6. Le a Matin. dit que e.-
acan .d'-rt. ,3:, 3. ., pi44mie de cholera cause une grande
PAils-Re-te ifL57. -panique en Egypte et que. lous -teux
vLbait Rsi .-- Lo rol d~e. f i ui qupeuvent le fire s'empresscnt de
avait quittfieCowes dht Wi bty- m- Lparlir pour i'Europe.. -
jourd'hui a h 3, b a 4d yat -. WAsIsGTONr 6. Le commandant
1la Yictoria"' Altt'$ eat urriv6 & Potter a tt6lgraphi6 aujourd'hui de Pa;
ortsmo'uth. Le yacht lrp t,i Baitt$z.r nama, etrmime suit :--Je suis inrorme
es baLeries de 2 naviea db guk*iru 4qe i0 Gouvernement a I'inLenution de
-^ S ._ = 1'- C a 4 _. *


che du commandant Potter a &t6 trans-
mise-- par le -autoritis navales au dd-
partement d'Etat; car il est possible
que les fiits qu'elle signal amenent
des complications internationales.
m MANILLE 6. Ur, d6tachement du
i43-d4gnfanterie a -atlaqiu-et battu une
bande d'indigehes pris de Mariveley.
ROME 6. D'aprts les instructions
revues par le Vatican, presque tonIes
les propridtes appartenant nux moines
espagnols dans les Philippines out eI6
vendus avant I'occupation americaine
a des corporations et des syndicats di\-
ment enregistres et lgalement recon-
nus et dirig6s par des amiricains de-
meurant i New-York. II paraitrait aussi
que bien que les moines aient quelques
parts dans ces corporations, i's n'y sont
pas les plus forts actionnaires. Le
VAtican est surprise cette information,
ILant donn lai proposition faite par le
auverneur TafLt..lucleter J s proprid-
te apparences, ie leur appartiennent plus.
LE HAVRE 6. Le vapeur anglais
I Home a, venant de Santos, announce
;que pendant qu'il partait sur le troir-d
mdts barque allemand a Christine ,, de
San-Francisco pour Queenotown, par
396 de latitude nord et 36' de longitude
ouest, le 30 juillet, une violence se-
cousse de tremblement de trre so pro-
duisit. Le choc qui eut pour r6sultat
d'alloler les compas du navire dura 40
seconds. La u Christine a siguala qu'elle
avait aussi ressenli la secousse. -
BEtRLIN 0..- Ds frauudes 6normnes
commises par les uutorites municipales
ont 6t6 dicouvertes dans lt-viHe de h?- -
ria Theresionopol (HIongrie). Une som-
me de 4.1800.00 florins a disparu des
collres de la ville et I'enqu6te a elabli-
que '14 fonctionna;ires mtnicipanix ot
6t recoonnus coupables. Les fraudes so
produisent depuis des annees.
SHANGHAI 6. Le consul fraunais
dans cetle ville a dit ;ux representants
chiunois-que-t-a France consentait a re-
tirer sa garnison aussilot que les autres
pui;sancesconsentliraient i en liuire anu-
tant. La jalousie existant entire les puis-
sances rend le retrait des troupes irn.
-robables.
II .. *** a. '1 ..:n 9:


Vendred,8 AoOt 1902


-***< -**- ., -y .^ c




S .


lbS Lc~


.- .-,

des afl d u ro e -nh ni
measures em e a
Lohai dp te .$.E n'als pms ds s pus ..


Nimsi.&Po et aux ports dt Yang-'l 'Ii :".--,-i seta| [ n
unensubnnuelle dut.W, .dion nuele du utre n~s dsedre dis h us pouro ..l
Inrent.dge fInd-Ch~ine. Une jti di trou~ver-i'aulcf or o pdt6tcelini qul en a 9 .
- capital est offerte no souscriphon, 1a parent.u^Siase qte ceo qui t tq tr ?5-
SAyN7J&aMRJ.7 1neS lp1osion ar Eort1inal fagot6'cs r&At-dire Mt. 6sadley chacun des sommes
lieu ax ord 'hui c.s les m,%iciet- Giil Ie secriaitre.et ncveu de cc dit dis-i.~qS, .iSt
pres de CamargoTM r personnel furent g~nral, on cmrenih dlmestique dc M. St- lers de tctiE s poU" -- -
tues et 50 blessies. Martin, qui a dtj& visited les gal res pour du 28 Juan, st si e f ueY ntilltdIM tJ
LONDREs 7.-- 4e ro i na ressenti au- l cause -"de cn"cdt .i a,. he i., s,.,-R^u .a5i, -
ce boe de*4*tes qiu i ot"i 6tare on- pe titt-erpielardBi edAi Bsti.n.i. d'A .quip. me
nes depuis son retour et est mainte- Dkbarqu6 sur notre quat l'instar d un dit, ec danas IJ
nant en parfaite snit-. parasite, teLs ceux que :Sam s habituait a 1~, le g6nera Bavt u 6
REVAL 7.- Les empereurs de dus-i nrer de la fange pour en Lire ses insru- son triste . odr
sie et d'Allemagne ont assist aujour- ments dociles de toutes sortes de crimes, notre mileu e porm..-:d .F.
d'hui aux grandes mance vres navales, ses acolytes d'infamies, ce g6onral nrriv.,, prince tm4l t M.l a
abord du cmi-asse russe Minon, en pen de temps, cons er Arro- qai sac 0 tOo~, a man t
t T E-Hv-T;-- L'ex-prisident Kruger dissement d'Aquin en un vaste domaine come une bpourigtlY tfVtPCip tl
a inaugurd aujourd'hui I'exposition pro- de fraudes, de vols, de pillages, oi aucuin tout le monde croyat ca tylste s re
N boer; derriere le president se trou- mayen n'etair pargn6 pour assouvir sa gi6 ou mniurcncw qfdary les
vaient les portraits des combatants soit de-Danaides. telirs du Cap, nerttemnrt a,cie a r
francais et hollandais tu6s au Trians- Oyez plutbt. trirer pour.to1rawa.IdPj O e'q
vaat. Ainsi un Many Lacoste, sujet anglais, laisse de si ntfasres sopveirsC vvants,
i. qu'il fait appeler & la charge de chel des milieu de ses ino bra _bls bcou,dc
mouvements.d ce Port, doit. rkguliere- nus ses compagnons, acpqp au 6j L1t
T TRID IU I P DITBIQ U meant partae r vec lui ses hmoluements des mAlleurcnx soldat .r .es. afr au.
TRlBDUN EI 1 UDJIAiUB-^ de chaque.mnois--- ce, depuis tanrtd trois et des rapines; recouwuant C.mmfe l .
re confrre A e hevry nous de- as; idem pour les commandants de coin- solitaire qui medi. ,ur su e I S ms.
e conre Aren hev nous de mune d I'Arrondissement, les chefs de crimes passes, favorise pour cela par le
mande de pubber: sections, s'il n'empoche pas la "toalir la lence des bois, les sauvages bets der
Port-au-Prince, 8 AoSt 1902. plupart du temps. C'etait nague:re une nature joints aux rave i Hasse.
coutumeetablie-chez le g6enral Bistien, qdes bceufs quiarfois reit-efltilme l,
A MM. JusTIN LHERISSON et des Iarrivke d'un steamer an rude d'ici maine Jans sesa p .
--= -- -...Lt.. LIT.A. --- .n vie. pour prendre chargement: il expediait les maintenance, dis-je, quell surprise poji
Chers amis, r v (ameux Bjsiea, Ie
Mr Antoine Laforest, directeur de la du sd-ou-a Cavaillon pour donner libre lard, e sicaire, repara r en
SPresse ,. en rtponse a m: letre-cartel cours'kispo trebandes qui, alors. s'effec vant la birre de I'opinionr pbliquel t
que vous avez bien voulu lui remcrtre, tuaient a linsu de ces jeunes gens coupa- Ton honrieur militaire,qu en as-tu
m'apprend qu|aureur de 'information bles du seul crime de s'opposer aux rapa- vil sce6&rat, pillard .hont -
parue dans le numero de son journal du cites des gros vautours qui, alors, en re- A revoir, Bastien! I _
1er Aout, alors que j'&tais daus les cachots tour, i la fitn des operations, payaient leur -- F;c-HALtOTlNfis,
de certe ville, est Mr Cl6ment Magloire. tribu de reconnaissance au fameux Lion--- Crt
_Intile done de donner suite a f'afaire, adt- oat a celui.de La Fontaine. .--'.- .-
puisque mon insuleur est ce Monsieur Une revue.de gtrdes naionaux &a.it
Clement Magloire,trop connu depuis-peu. pour lui occasion de recettes: un seul Mns
q Avec mes meilleurs remerciments, une premier dimanche du rmois apportaic i sa i iMi
cordial PoiQgne de main. caisse jadis en dislocation une valeur ron i L-.. .. .9
Astme CHEVRY de de mile A duey rents piastres, a qnatre -- '- "S tP .. -
Direaeutr-fliique du. II ir gourdes et demic chacun, que ces n.ive L ie aux de rIi'~,s*t
-g. -- -- ens de la champagne et(aent obliges de lui alors que ron -ro~-,at
d-- _- .. -_ vrau e encourr il petne ues de la iSeC,. : -.
-tr^^o rCs. Hi.rer soir UPti rFe
e-G~4al Bastien aTres aoir, dc-sonesn
Dans notre pays oc !a Littrature a ci rconstranc-squeu-r o uit-le a mode-conn.i- LA. C, -b rt
pris un essor si rapid, si brillanr, ii est ordeonn Iachement la fusillade de riion .
vraiment regrettable que le drame comi- irre ainoe Dupouilh don't il faisair retomn- .. C. u, ir
co-tragigqae n'ait- pas acquis un pen plus bir bhypocritementla responsabilitr sur le jorite, ct adP.. d I
de 4veloppement,ne soir pas mis davan- pauvre Noclks, dans le temps comuan- erre PinteJ P i -
tage en culture; car, il se constate tant dant de cette commune, voudrait mainte- On.se rappdl Ja
de fits bordesques, it se produit rant de nant m'assimiter a son rang de siaire, 'tye"'ns"',&et
personnages extra-comico-tragiques t-ra- .en dclaraant, avant son- depart d'ici, ilue AIthur 1
vers nos annales, que nous soimnes obli- j'aurais expdita I'honoraSle Dd6lguh des avaig.
ges de nous demander, rame inquite: Cayes A. Simon une liste comportant ets corr-n S
SJasq'o6 s'arrCteront les choses? noms de quarante trois citoyeos qui dc- droac.i in
Ainsi, i m'a 6t6 donni de parcourr, vaientmttre passes part le armes, a~ppen r... :. '
non sans on reel et profound 6tonnement, les raitdeltridonciation. -Mon Dieu; Cet,,-(it. ( .
un entrefilet relatif A ma personnel, piar sons Finculpation de quelsr crimes, ces hdat6 dan-g lq -q-
Ssr le journal La Presses do zj Juillet maoleureux meriterraiet its ;de subir ,e Pimequemstn lo ,l i


1


L


n__,_____
--:-z.L-..- --
^i'.lr LhL...-.A r ^ Jhi^ -. :*.... -(r. .4 w-- tfl: "
~ --- r -





._ ,f ".a*>>"e im m w Wt


1-14 --1- -


wsles bitiness $pis awdi d,- h t : Dirige par r Mr L. nODELIN
pts p .,.'Ino ,! ..l ". ip et-n r -Aom.A-fa.4i -sa reputation pour les cos-
r-,crpi Dro'b ~Iot.nree qutijSetne.sm usot Ietpt rWt toes de ceremonie, etc.
'inendici orp sur Donsable des eltes el actions di Mr S ialit6 d'abits, a edingotes, Ja-
Lmcend le inqumnt $C 4 Gysiav Ajrendtr~ e on his aine,; ifre uettes e Veston, -to, jsur esreaS,
habge et pias de ea nmben- ud dji$*Uap. l- iant toute concurrence pour 1W4-
.hbnes, 6h6l. s mp la s irs d | mI4 ? f*I ,:; Atw. AlRENDTS. gance doe la coue- mpdern et perfec-
On -dit que ce sinistreest d I la -que- Port-au-Prince, ce g AoAt 4902. tionnee. Li anson fonrnil des eloffes
relle d'un tnag, don't a fmme. a... .ns Is plus nouvelles -et do meilleures
un accis de cofe, aura_,t p e, qualitds, a des~prix tres rdduits.
allurme i la tte de mson m!, r .;ous ls nOi i lll IS Venez voir et vous sortirez satiifaitst
deax on fuL.'" "'' ; Grand'Rue, NP 195, a cOt$de la Phar-
Nous piiieons dtu foHd utetrLte r u-t-J.L ., N nmacie Ewald.
malheureax inccadits -ettsoubkirons que' le stea nrn p oANr NSSAU
la solidariit. broiznizue-ngsunise pour lur r p' ra d'tement pour New- a" 1f M f
ve,cid c_ ...... p._rk cetLapres-midi i 4 heures, I.
Quatain du TJour, pre niant Ia aflie, fr6t ct passagerE. Marchandz-Tailleur
S-Ir-& tie d ek -Prt-uPtrihne, le 8 Aoot 1902 announce a sos nombreux clients tant &
Doa wmbt ridnicibNig !Les Agents: OTro BIEBER & Cie Port-au-Prince qu'a Jeremie, qu'ill a
Au plus complete c: misraes --bc. --- .. transfer complement S:i mason de
Nots uinformnons le public ct le la Rue Travesitere an No'101 de la Rue
Grtvy o eu ploy nocre h- Icommerpee quoMM.Munchrever du Centre quono coupeur qu'i i fait
Mr Gravy Payen, einploye --notre im- coamnerce que MM. Munchmeyer spFcialement vedWir d'Europe garantit a
primerie et victim e Iitcendie' de ette Neveu & C*, ayant ete honorable- tous les clients mmeo les plus difficiles
nuit, prie la personnel riie qtiti i sau- rent decharges de I'Agcnce de une coupe mo;Ierie et trit-elIgante.
v6 sa mralede IivwrcesarqukslAson now, De phis ii a J4 giuir aussi de leuruanF-
d'avoir I bont de lu ae connaltre oh nos bateaux a Jacmel, cette agen- e pus n psssi ne leuran
it dolt envoyer prendre ce livres qui ce e transf&re& a MonsieurJ. B. ConSALE A .cE, d'oE SUR IA PLN E
n ont de valeur que poor lto. D'ARMES.E S LA PLCE
Nalisaine Jacmel, le 5 AoUt 1902. Complete vestozn sans gilet $ 28
]Hier martin, vir. if heiress, M"' Fer- ilo WstM, IishI ilfSenIS ; avec gilet 33
nand Lton est heureusemenr accou:hee ---iP- W4s Pantalon 9
d'un gros gargon qui a requ le prenom H. SLUITER, Reprsentan. Pour les cumplets jaquette, redingote,
Nose miers complments Mr e -- "------- habit ou autre commnade, iI ls prie de
Mine F. A ion s au Amate ur bien vouloir s'adresser on a 1u ici ou
.rt .......... a son reprdseunani a Jeremie, les nssu-
i, s oir. ... pile.steamer -.-- rant d avunce qu 'is seront sutisfaits.-
Hier soir et part le steamer aPalomasr,
de la line CameTon, avec les passagers Gace A la guerre civil qui airophie Grand assortment d'6toites nouvel-
suivants : ln rf(ionalitd Iaitienne et p;aralyse nos element arrivdes.-- Grande fabrique de
pour Gonaives, -MM. Emile M* Guf- forces indistrielles et autres, casquettes et do kepis en tous genres.
....fie,-J-Bay~rHthki ois olas, Fulbush Grind stock de costumes-lous con-
Port-de Paixe T- Rev-.I Pre Gorio, r11 fectionnes : vestons et pantalons a bon
MM. Haguenot, Mihs; Aug. Bouzi, 11 1 march!
Soeur MtSifr'.t-Mist}'. J Pierre ; ,1 Il 111 I
Cap-Hahrien, -- Me.ChaCrlemagne et .I c i I .. > *
sour Madelei. o, .
Ma de:ei-+. -dnt laa vogue st immense, est menace -A* ie
M, nDA .. MDcs .. d'nu asrt mornentand, la matiere pre- Mdison foldde en 1889, rue dw Ma-
M tM Grand-Jean G lOme r ant mere manquant quu;Msi loemeunt. .gas-det--rfelFa N .----
eCu la douleur de pedre;.ce .-mai leur .-.. -
-ol nrst-le pi-- -aJ__......- a--d--~_o------- G rand. ssm omenl dte-uijettteie, horto-
ment de 18 a,. -=---- --- .""(-----e-ri, rlolerle et--rlamats
SeS fu 83on 1s? ral.a nrnt ntiftfam I -= ,-. titre_ gar.nti
heures du imatin;le or parr a de-:a Rues dl Qulal et ROuX Atelier d'or.fvrci,,borloRerie el gravure
..i..n P"Artu' ;e "i rCE kieal Ndor-4rI PoniT-AU-P'RIrb ri or i ._e g i-r
pour so rendreia EgliseCathtdrale. -. .r- i.ele ara ion e bijou 10Ue-iogmn.eALcat-1e k-
'Nos sYmpaithui. .s condoleance<. Cot Elabhssement, nouvellemen t at .. .tos" pi.. e. rre finS hnes bnninis.
N "si's-ipbip ,..'.., o conrorl-tblement instiile, siltue en plein ---l' -i--- --- tod i tn .ll
v .. fl.t hci-2 4 centre des nlfires, proximity de la ECHIANGE ET ACHATDEfVIEIL OR & ARGENT
_ Ar- .. t ,, Douine, se recommande pur son ex- Assorlimentcompleldeverreslorgneltes
,.ti p -' ,. ;- cellente cuisme, ses chan bres bien et lunelltes en or et atuminium, confee-
S-;,-. aOorUes, son service bien tait .t surtont lionnde port paUs t'opicaux.
pe .r son exquise proprete et ses prix pot d Cigares etCigare:tes Havane
mad,.eqs. D d a
En mod6Is. Sp'cialtit de I mason :.- confection
de it."c" Ave sa viase galerie, ats. premier dalliancess anglaises at frangaises
TrCWe ia.,Y. I3e, dtominat la -lade, et lFa gjnde M or -18 k; sur commaode.
a a-,glis terrasse l'EstV btl dc Fr ceouitricai
. ra a.Jeh1 .IraL st a .. ,u- d'une e ;grable raiicheur, toute a jour- et Monnaies Etrangeres
"ci ri iT pr"- Salor de reeption, sallede Billard, Tns les articles vendus, eonfeetionaes





nl U _-


AVIS IPOIRTANT!..
-. a


Les soussignds
leurs clients qu'ils
la reparation des
-ch es.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


C ere ucpilsi
Ayant toujours un assortment
vari6 de decorations, nous som-
mnes a meme de fournir des cer-
cueils en acajou, Decores a l'extt.
uieur et Capitonitmsr I'interieur
lt partir de $ 25.
Henry Stark & Co.
64, Roue du Ilagasin de f'Etat, 64.
La Nuit et les lourss de Fete,
s'adresser pour les commander de
S:ercueiis chez:
M. ALF. STARK, Hue du Port, 54.
Mr. FLECHIER HUSSON, Rue des
(Osars No 425, pr@s de la Rue du
Reservoi r.

On. trouve chez S -1.I-PIERRE
34, Rue Roux, anciennement
Rue Bonne-Foi, et 91 rue ds Quai
Vin de Bordeaux iS t.O gal. I
Vin de a superienr ( 1< .80 qal.
Midl sup rieur ( < i galloo

BOIS BE CONSTRUCTION

Grand depdt situe surl e quai,en face
an mason Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
Saciliti pour les expeditions de la Cole.
A issantes C'o iknes
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
r n de Loutes dimensions. A
2 sur2- 2 sur 3
3 sur 3- 3 sur 4
Cartelages: 3 sur L-- 3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur 5- 5 sur 5
sur O.
S-- Planches pitch-pin prepardes:
-- t'aiehes pTrplancher 1 1/4 sur 4
a ( 1 1/4 sur 8
( clins 1 sur 8
pc palissades,cioisons 1 sur 12
Planches a a 1 sur 5
a. a 1 sur 8
Tlanches pitch-pin brutes 1l sur 12
< < 4 1/4 sur 12
11/2 sur 12
( ( 2 sur 12
Planches Sap prdpardes 4 sur 12
a brutes 1 sur 42
S. 1 Isur 43
Sa b. l sur 16
Planches pour plafond 4/2 sur 8
avec rainure au milieu


Excellent et Bon MarebM ..
Lorsqu'on peut cumuler dans ses achatsIle bon marr4y eil'excel-
lence de la merchandise, voila qui n'est point banal pour, raHeteur;.
C'est ce qui a pu stre demontr6a tous ceux qui vieLr.ne ...apnS.
sionner


ChezS. M. PIERRE, ..
34, rue Bonne*-Fo et t, redu .a..


On y trouve toujours:
Rhums exquis de tous dges,
Dliciuses liqueurs nationals des marques suivani:
Anisette, Kirsch, Genievre, Vanille, Menthe, Rose, Cacao, P~ie, No:
yau, Abricotine, Bergamote, Chatreuse, etc. et tout autres bois-
sons des premieres marques A tres bon marchtr Ii.:.


CHOCOLATERIE HAITIENNI


Paul Cesvet,
8, Rue Americaine, 8
Chocolal a la Vanille
A P. Ue Goonrde la livre.
Gros ei>3ftail


- ACTION RAPID CT DOUCE:
LA MEILLEURE-
I EhD U..RAE IATBEE E
laPURGATIVE J


L'EAU MINERAL ALCLINE, FERRUGINEUSE,
RECOc SfrTUANTE DE

POUGUES S'-LEGER
est souvwra rE.arsans rivcae dans Le
Traitement des affections des Voies
digestives, du Foie,
Voies urinaires, la Goutte, le Diabkte, I'An~mrte
Quatre siecles de succ6si
Vente en an chetz PAPE & C'.


Nestor FPeiu
-- Matre-Tailleur ..

46, Rue Bomwe-F, 46
f -*


Revenu de son voyage, announce a
ses nombreux clients quiil a remet A
leur disposition et qu'il promet,comme
par le pass, le meiteur soin et de la
promptitude dana l'ex6cution des tra-
vaux qui lui seront contios.


LEVICO

L'eau minerale.naturelle fermros~a ni-
cile idonn6 des resultats murprenants:
dans toutes les maladies qui me basent
isur une mau vais composition dutgng:
A ndmie, Chlorose, ScrofutFsFFaibiesse
g n drale dc;---dans toutesles maladies
delapeau, dans lescas de Pfures inter-
mittentes, malaria; dans les maladies
Sdusexe fdminin, dans tous les cas des
I indigestion chrotsques, ett, etc.
Dt:EPOTuPoaws & 4>


, ,, ,-


i










.i
*'!






,4
-i
Er


Varlces, Hemorrtoies, Varicose, PaUtes, O m
chroniquoe, Accidents dn ltor d'r ge, F1 ew
Ce .-t rf~t 1orain~iste da ret Whir, ot to qp e, us e'st 'j11ccs "'ui mitS"
Lea 'qnipe rtlf des teouls et Cst Ibeore6 d' tn
mn, q nist juemtt eonudhr6 per Ien mmzdlu nglst smniea rea mu.ai kf a
LE FLACON flfl$lttAn trnoUNdfi B3f ---'S--_ -
P.1"T0 ADL~trl u-tcuuaan ua.-_,.n_--c_--
. .a J~tLtt.JKUJ-rs.bdUfljrlll~i a


_ __ __I 1 _


... .. ... .. I I I "


- ~r -- -


I I I II I



t