<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00496
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: May 10, 1901
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00496

Full Text
-----1- -VendKf 10 MaWGINi


..-- y.--,.. ... H..... .- ... ..%*;.^.- --.......*... .. -. --,r ..-- ,.,

.'L"


,oizkicitB! Qtxatldjaeza Ooxx&.ne o'ie t C'APM.xiii

TAR~


Auow Aumto p Dpotsua. PMe L


&dremzsr touts oommuniat1aWifffroe2Surifu wi* *


COURSE DE BOURSE


P~WIUCAI'~
sar Nerw-York
bWahnou vlr Comrraimi
goa hasovhiis merie bleuu)


G. 1490 /
S1500 o1,
a 238 */
or 38 */


(rose) 4 33 */%


Amis 1900 12 I-'19 espl.
1@W i goo 6 0/0 f


n 30/o
62 01a


0OUPAGNIE FRANGAISE
CABLES 'r9LEQRIAPHIQUES
b~o~u,.u flJUWvrLI STE_.a
FF /

as q.- Suivant u4e ddpAche de
i all ) .ily Express a Mr Pdoli.
nar' talien, wirariil 6* eiiterrd
'aits It provviiiac de Chansi.
W 1NGTI. if Mr Goaget est arr-
1%o1hi'hui et iepastia pour la Uiine
hi a cour.iint de Juillel.
Vll4 9.- Le come de Bulow a de-
sujourd'hui I'ajournement du
9YORk9. Ulie paniqle indes-
learegneaujourd1huiu j AI Bourse-;
iflonce dijh pluuieurs faillites. Les
Wommu es deo I a Nortbern Pd-
Oftt Rt!port~es tie145- &1.O0M
etont f~rmC & 3-5 d6llurs ce soir;
9. Ar Leigues. Iremplratnt le
tie riiittnrieur, a reu les repJ&
des Bouches..du.Rh6ne qui P'eo-
t Il"(ifmelll du rac12t des che-
'Q4 erl ilpartsieenlaux; creation
ur lea viajUards el les inva-
en do Moveillle.- La
,Apromis q0e -legouvermement
ces questions.
L- a cotrt pour le nouvel
tisse a dtikdVpor la Robs-

9 o- "ayusuu avis re-
ddaordre* dhiwta'il a eu~
le d'auirbu 4s ;

estrines vrAuawl


'rgne dans la region mini re. anarchistes d6bar~ uds comprenant les
tions die secretaire d'Etat agissant pour prisonner board du cuirass a Pelays'*.
lea Etats-Unis. M et Brun, ,linistre du Le general Weyler, ministry do la guer-
Danemark au nom de son pays, out au- re. a tBlegraphie au capitaine-g enral de
jourld'hu signu utite convention prolou- Barcelone :--- a Rpondez A coups de feu
gpant d'une annee; 11 tarif s'app iquant & to.it cri de : mort, I'Espagne !
aux products 6bhangds entire les Antilles
danoises et les Etats- Unis.
LONDRES 9.- Le a Daily Express pu- BITE AUX LETTRES
bli le todgrammesuivant d'Amsterdam: --
a I'dnioh des marines a proclamr uine Port-au-Prince, 8 Avril 901
gr6ve gdnrale" demandant une augmen- .. Mon cher Directeur,
station dans les salnires ; I'on s'uttend a Voulc vou-moaire e plaisirde publier ett
-voir plusieurs ports :gir de indme. petite lettre? I s'agit d'un fait important, re-
MELBdUR.NE Aujourd'hui en prc- marquable, et c'est du a Moniteur a du 4 Mai,
sence de 12.000 personnel, le ducd'Yo k queje le tire.
a ouvert le parlement ;usLralien au mi- Sous la rubrique insertiondemandie setrou-
lieu de ceremonies importantes. Ie le rtcit d'une catastrophe dans laquelle one
-tLoaI s -9.- De memoie de courtier membres d'une famille ont p6ri, le 20 Avrit
il n'y a pas eu au Stock-Exchlage de i dealer, dens one bmrge-t la Cath4drale a, e--
Londres panique aussi violente e nant de 'ArcalMbie Port-au-Prince. Lechef de
S de panique aussi violence ue cette famille esa le g n6ral Peitt-Homme Saint-
celle don't a ete tmoin, cet ;iprs-midi, Louis, de Mprne--Bateau. C'est lamentable.
le march des valeurs nmericaines ; su- Le roms des victims ont 6t1 public: ily a 14
bitement une buisse formidable a dbroil des jeunes lilies de 19 a 23 ans, des enfants de
a I'Uinon Pacific a qui est tonbL' ilce 20 5a' 13 ans, des femmesde 35a 44 ans et un bW-
pouilis en -20 seconds. be e 11 oois. Los personnes sauvCes sontau
ST-AUI. 9. .prls avoir .autnnt so 'f- nombre de 7; elles ont de it 6 28 ans, garcons
fert, 4les courtiers de toutl geire oe cOil et lilies, tou- parents. Comment ces derniers
precipites au Stock-Exchange jusqil'u ii-i claSad i moi U i y a da un homme,
moment o i a le pisr ios le devinez: c'est le capitaine de La barge,
moment oil il a ele impossible de p.lssr un homine quii .'a pas song Alni,qui s'estrap-
dans Thro.morton street. La pluie toni- wle qu'il a charge d'Ames come chef et con-
bail i torrent, in-is la foule excite I'y ine parent. C-t home avec des efos, un h-
f.isnit aritine attentionn Les spectatPirs in ire qui ont d e6tre rappeleA par les survi-
Ioriant une sore dle blier, ont essaIe iants, arracha A I'abime les malheureux
de forcer I'entre et de ptnelrer jutlui. couihs Asa garde: sur 18 ila pu en -auversept
Shopterscourt, siege principal des trln- 'C'etadmirable! Hela! il ii'estl pa3s pour en- -
sactions. Loes-courtiers lanceernit pleins tenure I'Aho des &mes remu es lui envoyer
s-actxo L rie s la;i.e m letr tlmoignage de sympathie et d'envie: it est
,,tfflO teute4-sqle pri mS 1 mI, ni L, ,il n'a pas pt se sauver.lui-me6e. Cela
valeurs nmericlines baiss6rent encore ; et pass. i yadixhuitiourst -
les principals mAri .iis ont pDse t les or- Vulie-joul nal, Monsieur Io Direcleur, pal p-
dres de vente ou d'nclilt, mais T1 ilte Ia a dle ce l hommnoe 6iarffTia oit 6trL ietetu.-il
impossible tie les executed. I s'npelail Ulsse Doi-il. c'ejil JCUie homue,-
BFRLI. 9 -- La reine Wilbelmine el le I' I ail 26 ans. Vous drrrz que ect exelnile est
prince des Pays-Bas sent arrives liiijour- -'id,". veipnL de la foule olhcure des. nisora-
d'bhi i Sclhwrrein o la population t s a .les. vohi demanderez avee moi que plans lou-
,t les I"coles d'Haltl, lt rlcit de re fait soit IiI
accueillis avec enthoui.asme.--- Le Ira- a teu Ues haiesals, t'es4 un des leurs oui en est
pe.u hollandais flottait partout ; des le hen. Oui,tous les jours,'A totes les heures,
membres de la famille grand dluctl e ,, ,,Lt que recit e IL5hels. .le l~ces et de flat-
6laient allds la gare a la rencontre des terie oii,anIour de nous, I'ai, est inauvais et les
vsttsellursoyanu, et touttat--ovuoiI'ai ukn teapii iitriskl l -Publiez, Monsieur le Direc-
-tortee-"i ed- ren' -A- hteb.de-vie tieir, cel a:ce nouiveu el rant ioe; onfoi lea
& travers les rues richement ddcordes. es lecteurs. Tir-leaur qu un- payofr- m t-- -
Le bourgmestre a prononcd Ui discourse amea populaireale lals -entliments penvent is-
de -bienvenue, auquel le prince Henri a pirer deou es actions, qu'un tel pays aoufre,
fait une co;rte response. Je ous,, remercie. Monsieur le Directeur, du
'- MAMDm 9. II v a eu, A Barcelone, plarit que tons me ftres etvous renouvelle mer
al centaioe d'arreationsd'unarclisles, salutations empresmees,
de sooialisles el d'ullra-catulans. 2'1 "F- MAGLOIRE.


--




I .ar1 u ,iP;t .


A1' p


TRIBUNE NALI

Document pour I'HDloir


ACTA ET VMBA


.
3 s


Nous n'avons jamais e6 et nous ne se-
rons jamiis partisan de la politique prco-
nisee par le g6enral Merisier Jeannis, dele-


dissement de Jacmel; mais ce nest point
une raison pour que nous ne lui tensions
aucun compete des sentiments de gtnerosite
qu'il remoigne A tous ceux qui savent cares:


ser ses passions ou faire vibrer sa core sen-
sible. La g6nerdsitr de ce general a I'egard
de certe categorie de gens est proverbiale ;
il ]'e6end meme surceux qui, en d'autre
temps,.'anvienL leplui m.naltrair leplus
outrage. En effetr qui cut pu crQire que ce
tur le general Merisier Jeannis, de qui Mr
Saint-Paul disiit, ( s'adressant au giniral
Saint Martin Dup'ay. et en presence mrme
de Mbrsier ct de toute la garnison de Jac-
m el, a bord i l',Artih'i," D, dans la rade
du C ip-HairiL ,, en 1889 : ) IS es ls; tel-
T H-ini l- 1,i ,.ii ., i it. f-ri- l:ne paas no Amn
gI wir i.-ad r :'rne',nen. re'gulier et i lai-
ri qui ect pu cruire, 6 ironie de la des-
lince humunc qi e c tOr ce minme S.int-
Paul qut. --setrouan:, en no embre r900,
sous le couin d un jjoement du tribunal de
pai de ce tie .-,lle. ali se leier . genoux
aux pied. de lrisie e: lui demander cent
gourde cnn empruii pour se liberer envers
son cre.ancier Le e'iir gourie, lui furent
donned in.ii MWeier ne perdu pis I'oc-
casion de [Li rappeler ~l filt que nous avons
reproduit plus h.aii 'er 'juen effet Me-
risier p.irdiminc. minai n'oubilt paa.
.M.Is qu: cut pu cru;eq ue' lurce m-me
Saint-Paul. qu a..ait &6 em.mder a HYp-
polite, le lInde aii in da 28 m.ii 18 1 I'or-
dre de venir fa.re fu millerr A Jacmel les amis
de M ,irier. (Marinique Parlanquer, Ther
mosier Cormier, Volcy, Exil t consorts
impliqu,.. disaii-on, Jdis le mouvemrent
insurrecutonnel in.iaiure en lanvier 1891
par MWCisier. sur I'h.ibiration .* iaste ,
dans la p line de cette ville; qiui eu pu
croire, disans nIo.u. qiue'e fut e nidme St-
Paul qui cruru.t, e 29 avril dernier. se je-
ter une second fios aux pieds de Mtrisier
et lui dem.inder de quoi se hiberr enters
son implacable criancier, .u moment mimeo
oi Ile juge de paix, les huissiers et la police
talentt en train le pratiquer. en s denmeu.i
re. une sl-ie-ext&ution sur ses meubles et


_~~~ ~~_ ___ EW


Jacml 2 Mat 1901. A. R GABRIEL.


NJUVELLES DIVERSE

Change
Paj de modification A signaler aujour-
d'hui dins notre ours de bourse ; la si-
t.iat ion reste stauonn.aire au taux d'hier.
-Tes vendeurs veulent toujuurs trailer a


ration. '.
II 6tait just, en eetr. que le Ms
decin don't la science et le talent e
cessibles a toutes les intelligenceSA
tes les d6tresses, que I'erudit proli
charmait ses course de qa grace Cl
de sa lumineuse raison, que le
journalist don't It plume vaillaomi
risee defendait routes-les- boinnet
dApit _desLd Ameurset des rancuou
-usfte-qu-le--Doceaur LHtRiu
delta de la mort I'bommage d'adal


eners L exec tiu n cut pas lieu, nous en I' 4Y, 1"1 "15 r ,s anercurs n cnenuent pas pa- de respect auquel I'honnCe
convenorns;- gr.ie-t-r rThin dartuge sup- er plus de 148 o0, pour For. jours droit.
plant Auguste Bernier. Imai la fl trissure Chemin de for Aussi, routes les personni
nen reste pis mnins. I'huissier Joseph I nous revient que, contormmnent au ques et littnraires, la magistt
Fr.mnqis ayant .erbalis-. Qui eurpu.ctoire c cntrai, les trava.x du chemin de fer de reau, le corps enseignant,
enfin que cc fut ce mAme Saint-Paul. qui Portau-Princ A I'Etang vont commencr ecoles ds difrentes fac
aait bless& Voltaire Danguillin, en 1891, I rte juin proclain. form dans on pieux reca
prce que celui ci. isait-il, rtait I omme Mie.- vaut rard que jamais I Aussi est-ce splendid convoy que reha
de Mirisier, et qui, en mars 896, trait all avec le pls grad plisr que nous olTrons quE LPC et clle du L
Bafowulesanr Hyppoi e2 cmbite do nkessit! natiotAl1. ot cello duL
expris a Port-au-Prince d s D'a oro,

di tre le d1rro n de son gou- I salt sous les fleurs. Le deu
vernement dan I'arrondissement de Jac- Bn point an ministry G6d6on par M' L. C. Lh6risson, oil
ml, pour s'e6re laiss surprendre par Meri- Nous avons annonc6 dans notre No de mie, directeur du College-L
sier k B on est le prrain de ses noces, mercredi que -aucun texte de loi ne le d- do dfant,et par M C.,Ga
son bSenficur I) Qui cut pa craire.. ri- fendant notre miinisre de. I'Insruction rearchidviste de la Chambre
p6tor.s nous, que ce fLt ce meme St-Paul Publique venait d'autoriser FadmissibN de L'Eglise Ste-Anne, A Tr
qui. apprthend, cette semaine, par Ij pa. Mme Desbas en quality d'etudiaate A I'E- e'ait djli reNaUe .d'une fot
lice o: les huissirs, en execution d'an ju- cole national de Midecine et de Phirmade rs de tous.orres ct I'aIfue


no'1q
hii
rati
ate

-yI


it el
Wei
)uV1
Ihi


lio.
~11Y1


toi1t i a .6A4'IqE


lui envoya, par son bean-fils, T61us Do- e excited d'autre membres
oaod, enveloppde dam uin-vietra W'4r !A to *a t _mopls
-Moiie-ri, la valeur qui devait eifilh-liFt Pea i Sine nvint
permettr de s orir cachtre ? M- iatocr, Mile Pariselle,
presence de talks'aussi manifestes, qui peut iArt di iique dans le
done refuser do reonn '6i de dissement de Pis.
M6risier pour ceux qui ont le boeur ou Cst IA une cpas.crati
le tact de Sire vibrer sa corde sensible ? A Conal Co
Mais, est-on bien Or que;. Mr Saint-Paul, i nJ
quand Ie moment viendra; saura-lui rentr i On no.0 inform" ue cle
omiipte-de tant de servicesrendus A des mo- n wt a s
ments si solennels Qui done se charge de menroca ia l'ti dsu za
lever la main au ciel pour attester ce fai? g t .
Ali nous avons vu cyniquement trahir a ir Al .,r H,. I
t2nt d'hommes qui oat pourtrant passe route A'22A. ---_.X-
leur vie A ne faireque du bien i leurs sem- ote presqu'unimme cest 7
blables ; nous avons meme vu.l'ap6tre St- et nous adressons, Acerte o
Pierre renier trois fois le Christ avant que meleraux compliments A Mr A
Ic coq air chantr ; nous avons vu tant au.
d'hommes illuscre; lomber sous le poignard La Lanterne-M6dle
deceux memes qui avaient ete la veille l'ob- Le dernier N de cette revuel
jet de leur plus tendre affection, de leur vient de-parire, ---rich trr-em
plus profonde collicitude, que nous ne sa- ressantes.
cons vraiment pis A Iiquelle e outes ces On y lira avec profit des cot
hypotheses nous devons nous arreter. sur la fiivre jaune. par Victor Bo
Cest ,gal mas quel rble desormais vi defense des- chiens preienduse
louer Mr Saini-Paul. entire le general Ar- Gaston Dalencour,- er dautres
gant. Commandant de cet arrondissement, gnes du Dr Leon Aud.in, de H
son cher compere, cliez qui ii va I'apres: Pierr- Noel. etc, etc.-
midi se r&ereer et o il In inge parfois, et le Deuil
g6ne6al Merisier, sn-hefaia-cew ,-cez-qui- Nous compatissons dij lond d
ii passe aussi une grande pirrte de st jour deuil qui vient de frapper M F.
noe el oil it m.ange a.Jaem s-a 1 j
temps ? L'avenir seul nous le dira. En Rose Llie Guilloux. deced
attendant, un .nt reste acquis a l'histoire. res','2 de l'aprts- nidi. A fiYe~
C'est que dtsorm ii, Mr Sainr-Paul ne pour- Les fun.railles auront lieu ccti
r, plu nier avoir re-u des faveurs de MI- Nos plus sympathiques c-
risier, ni avoir p.arrag- sa politique et encore M F. L. Cauvin et a 1. famiule
moins avoir prs envers lui I'engagement,
par un sentiment tour natural de recon- Docteur Elie LhAril
naiss.ince, de vo!er a st defense au moment Les funerailles du bon DCilB!
opportun. soM ont &er, bieh une impossm


-A


I


I'

3!
a!







I


L" ,









I:.. ~


et dol
di "
Its q91T
51%ilftl


it ~


hanul
Igari4j


j au noupdu cd
ctrLamour, aqpb ade 1'sso-
we; ifirAlift, D om
ints en droit, auieus 6iives du d6-
P. F. Frt&riqike, en son nom.etc.
P6us asocions au dCevil qoi frappe
weat notre distinsuk confrere M'
Ift, norre stri L. C.' Lhfidsson, ce
mires parents du cher diffnt, qui


qPWII JLIIIC. UL EL VJAJl, 111Ui MUMh
g r, 1 plus d'un titre, demeurera vi-
cprissible.
al de Casmation
endues hir Plerre-Ansel-
y, decnmu.deur par M- Edmond
iet Dawuid Jeannot core Madame
. Arb~act, Jireweresse par w(P_
O iA mt W. N. enti; Jules
~Iandtir par Ma Cmille Latonuc.
Ile Bruno, ihfundeor pIE Me
Eumi-


saSuet n mou'Lualr.
I: u Regktrcdems uk- 1


du 9


Site Antoine 54 ansf
ikbde 20 4
Iamise Eudovij Mozir Rime 20 9
ate Alexis Elie Lhlrisson ;2 a
.A W. -.4- Mai.
1II012x, &P' L. Cauviua 42 ans
lItdrUon deor od6e
Illnie Christiruu Duterire, i pollse
Ohm liNp IA71 All.T.'~I C10-
1141 i1 clhasa~e dlepiuis le hi Avril
Vdii Loil cnnjtigaI pour wouses
bic est prtvenu quaeilta do-
iesponble d Res cte5 et
einent iqiiWoanqnes


Ol- lixNL( ou s
uudduoajp4I Wire.swm1t con-
uzia ~eCoiiwwerce, sanle
deg~d -I h1imd:



Oe )O ar 1
r-~w~a PH.


I


EDlctgrik


ruega presenlnree.immedinament
Real Consalado.
Port an-Priice, 7 Mayo 1901.
ETConilul inlerino de Esj
GUARIN GONZA


fdAl 5
~~ wr~rs 4u soir w Aercemn

i" i__'u-Pm!'U r )H9A
e en eate F. Hgk3; kKA16 & Cq, auei8:c


oa na,
LEZ.


- Ligne Atlas


Le soussigne, Agent-gen6ral de
la Ce, a I'honneur d'informer le
commerce et le public que pendant
son absence de Port au Prince, Mr
Alfred Morch est charge de I'A-
gerce.
GEO. W.-PIETERSZ.


_ine Atlas

Le' leamer ATrOS est alten-
du-kic samedi- le4I- mai venant de
New-York, Cap-Haitien, Gonaives
et Saint Marc.- 11 partira le n6me
jour pour la Colombie et'New-
York. .
Lc steamer I ADI6RONA6 k >,
parii i la mI me date de New-York
sera le 4 inai A .ler6mie, vjenant
de Kings.on, le 15 aux Caves et le
16 A Jacmeld'oil ii conlinu ira pour
New-York viA Santa Marta (Colonm-
bie).
Pour plus aiuples renseTgrre
n.ilf r I.an ra-r iia v k"Ir -AM iv a lI


SS. (Thomas Brooks .

Le steamer THOMAS 81R0OKS >
esl attend i:i le 16 courant, pre-
nant frl -et passagers pour Sanlia-
go de ]uba.
Port-au-Prince, 9 Mai 1901.
G. KEITEL & Co.
MIDAILLE D'OR-PARIS
EAU CRUSPINERA
_Bigendralrtce de h.. Chevelt'e_
'Conposde exclusiuement
des Sucs d'Hcobes .M1diciales


Inollenjusve N Hygyiniqrtepar excellence


niiie Laee lesiht! ammffifi -PA ol Q 2i'At
snA.tiqu"% journellement olferLs Ru pu-
blc s;niq eii obtcnir ia fuveuti ptir leur
illerlicaciiC.
Pouripioi -ce produit a-L ii ucquii la
conliance ;,ii(rale`?
Parce yq i i-iri reo cheveux
de leur couleur I'nluarelel et en amugmente '
trIu-Tg(Fe-Un it Nprnmfrrt
Parce pil1 t, j nimrLc In chicle et les
rend snyeiix
'rce. qyuil les embellit, et le empd.
che de blatichiir.
Pdrce q'u'ail tvie leg nm~aw deidIle, et
fait dispar.iitre les pellicidles.
P.,rce quii nietoie et p~iuruuumc, eL pircee
4ueson eflicacih.i se maunifersIe ;iu pre-
mier ssuai.


THriNd UEC; otiedL.rde
IFa Cow paguue-.. EFUtmin-eCmm8e&W~~'4NTU R


#I b IVA
-Agm'nt-g~n~ra1.



.MUIp. 5A h"ru.w dimci,


*' "'I T .i 4. ,-... f ...... '. ,


.- A


-DU eo'Bnr t a t Iu.il 5

Pharmarie NLouqele A. ROBERTS & Co.

1u0uadson'tlu microbe qui ddlruit lWa chewaa*
Vueage de ces pi'odnll conserve inddli-if
vpst one belle el abondannloa clueluro, el des
basz o il 64 ofolcihs.


rr-.- ---' r---** .--hI l-iE .LIII'I- Auth..-- kIUM U


Maion VALEAS. ePhoid'
h-' dzie~~4~Qf)goWALDkT a 9"
Aforges Vilffley t I

11 ....... .... pii
*OpflhI- ,. ', ra 4*dh
~~~~~ ~~ _"' ':!.


.... .. .... -


l


I


i


-~;--


::


-~lk~~tL -I_ IC 1 ~rC C~







La France et Halti
PAR.M' A. Firmin
Eni eule ehez PAUL ANDHIEOLI & Co
0.75 centimes rexemplaire
,mmm~m


Nestor Feliu

dallre-Tailleur, trIs connu d
iays. vient d'arriver de son. y
i I'Etranger p6 il s'est initik
derniers progres dans la cou
i'art du tailleur.,-
II a ouvert son novel a
No 46, rue Bonne-Foi, ent
Pharmacie Roberts et la m
Obermeyer, et offre-au public
sa nombreuse clientele un
choix de costumes, bien so
par res meilleurs ouvriers.
Promple livraison Prix modi

_CHUOCLATEHIE HAiIN

Paul Cesvet,
8, Rue Ameiricaine,
-Cheeolat b la v aille
a 80 centimes la liv
Gros c' DI tail

BAISSE DE PF

Bon vin de Ta
Gallon P. 1.60 1 Ijgallo 0(
1/2 gallon a 0.80 Ire litre (

- ABar de la Pos
Juste em lace de la Pelte


r MAADIFd&oE u GORGE
diui VOl utISO aOUCIE

Reammjlandbes az.Ng bs.Eross.
Prqdioatsurm as ( neImi fs, Kni.
can ornr. wasa s edx. Ianaim
f Ta),ec. Puh deo, 2 fr. b5.
ELIXIR DENTIFRICE bETNAK... Is 11as. 2'
POUDRE DIETIFRICE CETNA. bh I*t._ -Z
GPIAT DENTI1KSCE DETNAN.... k Fei... 31
hI a I.tjqnuta ba so.km &. DETE
rlr-- r~rEn AbW, On AD.A
mphmtOO. In to. wb bpSln-*4bI


eKJ dAgent pour Hafiti:
SALBEr DESMARQUETS
168, Rue du Magasin de T'Etat.


-N
MarchandTailleur,a -
donne avis au ptubic que la coupe
-havanaise ne convonant pas A sa
maison, ila renvoy6 son coupeut'
pour le remplacer par un-des meit-
leurs coupeurs de celle place.
Grand sleek d'teUfes de heit
Grand assotiimeni de Kipis
et de-casquelte-en teusgenres.-
13, rue Traversigre

- M]aison de-F-a rnie -
Chambre et pension dpartir de
6francs par jour.- Grandconfortable
45, Rue de Paradis,- ParIs


rTid
umn:- -- _l~-f6 B
-- itafia -^

E 'face de la
}NEMOCRS THOMASM--


- Le 6ali: --
-1 1/2 Galles: -
L. M
157, ORAND'I


gran_
ign6s
STANDARD!
rt. The Standard Life Assurance Comp
N" Compagne d'assuranccs surla vie
Siege Social --- A- BLETEl succlursre pou4
EDIMBOURG DEPUIS 1825 BAnRBAt
Incontestable Sfcurit--- Primes ModWrb
SLibrale condition
Ces advantages sont offers par Ie Shizaiari qui est
S ment I'une des plus larges et des plus riches Compagnies
la Grand -Bretagne.
La Compagnie se lait un devoir d'altirer I'aLtention du-pl
ptlis-sp-sriales qu'elle 6met moyennant un seui payementld
IIX Cette classes de polices convient spkcialeme rA ceux qui ne p
I contrer aux colonies un placement sor et r6munerateur.
... C'est tune eparone douiblee en cas d'a-cede'nt.;
ble payment fall assure ia l'intlress6 debx fois sa valeur
On peut s'assurer ainsi de 20 A 50 ans.
D.40 Bureau 126, rue du Centre, oii les informations sont four
.50 gent prnicipal sousigne, A. L. DEI


SSIO-P ECTORAL-SEJOU
te. set onnesde mad poriirine ;-
rJLes Toux, lhumes, Ironelitres, Einro
flluenza, indispensable aux Ashmatiqu
Msantaniment eIraugmentant I'amplitude de la respir
IEPOT dans les principles villes. de la Rbepl

Spot-GOneral: Phaimadie SEJO!t
. Rue R6publlCaine.-27& 29, Rue Trav4
.C.hit.in.Atif. nd.tpub ma7d ji.Amt. a mn^ rY ilj io Af


5IUvImi


Lahoratsire Wteial 'amlysces l de rechercelis:
LNALYSES: Urines, Crachdu, Sang, Cacul&s.-Recherrcbes d"l
et autres micobes du pus urAthral. A.
Seul d~positaire pour Haiti du BiberonPranc.i4te P1115 pi'
aseplisable, le plus commoae et lo ei ilenr ma-re
T~ltphee. AMdresseu.. Wpaphe: SMjiMMATMr00*rM F


7,_


GOMI)EI


- -- -


1