<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00495
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: May 9, 1901
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00495

Full Text




... .I .liO .





routes communications au Dir ur du Jo re d Fort-Per, 4
a 1'- '



-- U0ooniIu'OatiOfs au Dfidtkur d'u journal 46. rue du Fort-Per. 4
7tua dm~~~rrp istu


-.COURS DE BOURSE-


dWp sur New-York
.*iWisnos niwile Commissios
i CaK d'amortissemst bleuu)
--- (rose)
,oidiI 7o00o 1 2 */. escpr.
iSumlid i ,oo 6 */.
il-----


OMIPAGNIE FRANC
B-CABLES TItLIGRAPI

ICEPRODUCTIM IpTERDIT

7. La Chine va dema
Ifnce d'oblenir pour uile
X suniis triL ,ii p ieinenil de
Mll di6sq t le tnoll.trl sei-r
fllei-ri :uIs-;i une some su
,lanaBlle' .rw-vk" =;
iitever co'rorm6Inent aux
In des miuiistres dtnngets.
. oNiiAx 7. [ies Post
'bui quo les rgatiois atPr
e eL la Rus8i6 eonl As
R & nItitind~unce activee s
lE deur goeuernemenls.
dr eperochent surtout ;Iui
dfl n;\oar pan T7e t'g.urd
is marech.l de Waldersee.
M A 6 Les refi,,q h
vIenlde PieleosiWm dhie
Ies. "um'lrenses, iowni sic
.:rOcenment, r6sid4' d;ans
andaust en chefBotba
des rotmbaltants jibl
ne Ili solt .'atcmcu sa
7.- A uoji'l an I
lne dlisauaaieq dna I
Sallaqude la cond
rs ies% ag


G. 149 a/-
S 1so o/.
a 23 9/.
or 8 */0
33 /o

S- 3 "/o
a 62 1/o


AISE
HIQUES
s ?- a ln --__-__


ne n 60 fixe ( A 337 millions de dollars.
PARis 7. Edlnond Restnd- aprs AUDIENlI PRSMIDEl IiELLE
:avoir passe I'hiver A Cambo, est -revenu I
A Paris compltlemeit r thli 11 a beau dpooirr-
coup avanc uiie pibce A Sarah Bern- ce I'obligeanledt' ii uai de 11tloir.depu-
nar l ; I: piece est ei verq et a pour ti- b .lier lesbelles lva' ler. pronow"s ea ws-
tr a Le 'h4lrep : e te tIraile lIL I vie diei dS pbliqu. d Ft pr-o, 'Lberis. Le 2 la
de I'acteur moderne. courant, par S. E. le Pr-Lidetrl SAM,
CONsT-ANTI.JUOPL 7 A 1t suie ,le la o '. E r SAM
saisie des mls rs n r.ingAres operee p.ar Messieurs,
les directeurs de la polite olloinaie, les Apres mun salute -talecneux, je vous re-
amb issadeurs so sont reunis hier. alin mercie de I'.iccueil que vous in'.vez f.li et
de discuter les menrer-i-prenrpi-e On des acclamnioiis qui ont salue man entree
assure ique I'amhassauleur dle Russii, Mr ici. Je m'y airendais.
Zinoview, se prepare A agir vigonreuase- Je sis convaincu de labincirit de la po-
meia si I'on essiie encore de violer In pulanon de Fort-Liberc ; recevez du meil-
malle russe. leur de moi mes remercienients et croyen
CHICAGO 8.---On annronc e l'e on faith que 'en garderai un profound souvenir.
-A -- .n..orBttil0 Chffz t M_. ftir d Par;d':nrtnmTe


o pour recevoirTe 16 colir.nt Mr Cam- dre une tournee dans les departements de
......- fam u Mut t. A-yWu1iio-1, I'Arrtijinie, prJ 1 j -t.=g.. u- r4
ton.--Mr Cam n parle; I 16 nu Kent avan a peremption de-momndl
inder ; bT i ltre. Les proresseurs du aQuadrangle C'est une obligation A.a fuis consacreepar
I n em- Clb lui olTriront un banquet; la mu- I'usage ec dic ie par le! necessit6s autour
I'uande'n- siqle die I'Universild 6tudie lee nis fran- desquelles se meut le Gouvernement de la
fixd, elle pi, les plus re vogne. et les 4tudi;ints Republique. 11 faut de tenps en temps que
pplbinen- pip.irepnt pour le Kenu Tlih6ltre ties de- ceux qui Tiennent lei rnes gouvernemen-
S"-tIs coralions totes frnca.ises r.ai lesseleplacentetqu'&ls aiielirt Ineltreen
proposl- BALTIMORE 8. --- On apprend ici oe .conti.ct direct .veclespopulations, leur par-
source :aulnrisee que I' 1United StLils ler etrentintre les do!e.inces-qutrraduisent
P di :iu- Collieries Iron aid SLeel Comp:a.i n Tait i leirs besoins et .ssez souvent leurs souf-
e I'Alle- :,vecla Cump.igiiierl n chemin do fer d'Or- frances
tendues. lanls tin .cul l.'l de plussurirs milliers de I Voil l sou- l'empre de quelles consid&r.i-
;'dchange tonni-s ie ch(rbor. p.ir mnois L: 0' d'Or-, Tionlls 'elfeitlCt cet:e tourn6e qui me rocure
Lesaalle- leas so faournissait ;iitrefois en Ani-le- I le bonheur d'eire en ce moment I'h6te de
officers Lerre;. unaise- nouyeitu droit d'expodl.-iJ vylle du Fort-Liber ..t .
s voulus tion permet In intinailt umx Compngnries Je commence inimmdiatement par vous
Sarumricines de litler avec cellesdu payw. dire en route satisfaction que la paix existe
inanml.is aj Ii nite.l Saies_ Campny '_Lrecem- iLprofilnde.erL inaltirable sur taos les points
it que le melt onvert ,le v:itsleP miniesi d cliharbon du territoire.
mns eree- ilts la Ken:ucky el d'imporl intes mines Elle est devenue en quelque sorte, grAce
le dlsir de fer dans la Caroline Inu sind: elle v. a vas efforts, au cuncours de lines lieutenants
do se d- essayer de faire des fallir.,s avec I'Etran- paL grAce aussi A la tendauce de. citoyens,
s et sans ger'. Au bureau de l;i Comp.igme A U.i- relle est devenue, en ces empnp actuels, le
ecours el limore on ne veut doonner aucun rilLeil I terrain comnmun sur Irquel tous les Haiti.ens
sur le central pass nvec lu Gompagnie s'entendent sans restriction pour marcher
Reichstag d'Orldaus dans uri pirfait accord. r
Lquelle : PArus 8.- Une dpdeclhe de hMndciu an Le 6ble principal di Gouvernemnent,Mes-
luiL ..des ."Temps* dit que les d4sordres ont re- sieurs, sa mission essenielle, c'est d'.issurer
Ire' nIlle- cainneiqce ce martin Ba ircelonai., nais 1'ordre public et la security' des families..
qa -ont dt-5e-rprime ave W-mo..i. J ia illi a cene mission, et j'en-
Saliairea lei troupes el les gendalrmnesa Le go"- tends m'en acquiner religieusement iusqu'l
4it qe vernement espagnot-attribobles trmubles la fin du mandate que j'ai.re'u du people de-
a -al-.&- e.auxanrcbistes dtrangerset espIgols r*- puis tant6 cina.ans.
S Vllenus de I'oxil, qui donnent la inaiii aux Ce m.anda (.r i t6 caqfi, vous nie l'i-
au. lltra-soeialistes; e. UIpyit6ai espagnales sorez point; aI omire d. 0 p, i, cy cest
l parent avoirrri u unie pPlppce luace crcoasmnclq qS al.eqyq fgre avec
rt i siaete qule cellii. .4e Pay etY s40(o jine0 plais .touious i sMe
Uv-re, CAPr HAn :- 41 rent.norer.


.. ... .. ..... .






En effect, Messieurs, je aapt tj-rips^^ f^ S S H
sk la Republique, ie n ai
de dans le sein del s
NFl6-uvoir_;ei a: ja _p_
fiert6. que Paoir dmh ataron- ous
fiance national m'a invest, asa pcu la ticns d t la Iation haiicne; aimer
moindre rache a son aurmor. toujotrs, cuahire-la sans cess, la
Je tiens A coeur de le maintenir ainsi im-.de toute la force de vos convictions d'honm- 'p .
macul6 durant tout le course demon septen- mes de bien, et, de la sore, vOus ao2e ,ac- !. .i&VhF .' di ue,-dan
nai J'ai reussi jusqu'ici, dans la measure de compli vos devoirs decitoyes. du S O ,r qLL une bd
mes espErances et de mes efforts. un artve d oir er na de P
J'aurai complete mon a euvre et acheve i 1 ; moi M cas i qu s -e utre de A
mon mandat de la faon la plus honorable I r i I't de
n ere quedsnrMas Irt souisair n bien-
vsenue a riron suejoieur, je pourral ui dire, 's ----- -
en face de la Natin heureuse de ce bean Chang I'lAsciai. ro nj u 6 ar
rlsulatr: a Ce mandaluelai rne:tae i Depui hier un petit changement s'est historiques rons-le
padrr,- je-ti--ex erc saans ommet et fpro u r, e ur a e
c'est surtout dans la paix que le vous le re- de la baisse.- Ce martin il y a offre de dol- on voudrait entraver nos Im
mets au nor du people. lars qa c 9 o/A.; n6anmoins les acheteurs ne tions fsera prorelcor
M.eu..[, ,un.ssnn'. ,n- itro ues el- 3Z d.dnt p-icon."r".r a"air-_._e 'A cc aux. Met I
forts, iuchons qu'il en pluisse tdre tounours Com- clients i M F.
ainsi et que d dsormans les seules donations Tourn6e Pr6sidentielle- Compiments i P F.
possibles en Hatr ge soient que les echos Comme nous I'annoncions hier, en der- Deuil
de lia joe et du bonheur des citoyens dans niere here, S. E. le President de la Repu- Notre confrere, le Directe
les solennitrs de la vie national. blique est actuellement a Il Grande-'.iviire vient d'avoir la douleur de pe
C'est de la sore que les peuples se for- du 'N? rd, oid 11 fera quelques ours, car le DocteurA" A LEis EIELi
ment ; c'est insi qu its s'affirment et qu'en c'est dans cette ville que Ie G6neral SAM a ancienprofesseur Al'Ecole pr
definitive ils font la conqumte du Progres. pris naissance. A 'Ecole Polymathique et a I'
Poir en venir 1i d'une fiaon certain, Nous sommes heureux de voir que Son Carmel proflseur e science
ger sins cesse A la solution des grans ra pro- risquee, avec les nombr aamis--t l Aae an
blne, n.tinnaux qui sont en quelque sore compagnent, dans les chemins de cabris, M.
places deer.an notre conscience. rendus plus dangereux encore par ceite sai- eonvoi partri de la mai
Nous avons l pax, c'est un ien i- son de plue, des mores de Vallire. sise derriere le Pas de I'Exp
mense par ses effects immediats et ses cons6- Le Chef de Iat convoquerdaassurm t o niqu-aci
--- qu es--fuur-re.-em o e n la Grande-Rivitre les autories et chioyes plar ournta I endre Il'
T-- repier. I'iaotrer national nous comman- d-ri ce, Va iere Kanqu--Sit sa p jr.r1-,, cnd-
de de la conserve avec un soi .ipaloux ; et et Dondon. et entrera droi a Cap. par No .as cordiaes condo
pour cette consideration, iL.n'aesien d'aus. Milot, pour psser la fvre du iS Matn as- mill Lh%~ienaqui alenri e
i. efficace que le travail donnant A chacun le che-lieu n Nord. mod ie ala
la certitude du lendemain. En ces nouvelles circonstances. nos pr-
Er, effet, le trav.il doit eire pour nous le visions se confirment que le Chef de I'Etat Tribunaux
puiss.ntr mayen d'volution C'e lui qui sera de retour a Port-iau-PrnCe-wryte-r s,('- ie
peut procurer .ux citoyens le solid bien Juin prochain. le nomm6 Victor Montasse d
ttre qu's ambitionnen. Le Gouvernement G-aAndsL-Riicre(2a300~b .- Le chef- port6 contre lui par la da
est plaic pour le dire. le r6p6ter a chaque i lieu de cel arrondiement s'appelait a;itrefois _tTouis;s, ei~i Diant-es-A
moment, et pour conduire les efforts et les I Sainte-Roae. La ville esl sitube an pied de hau. Est en:enSue l'afIaire de B
intelhligences vers le but que nous devons i lte moltagnes,sur la rlve doite lie la Grande- pr6venu de blessures volonfal
atteindre. W lii t *e ,i,, pendant la sailor des pluies, est*Ls- sonne du mineur Edinard Na
II no.ut des produi pour crr des jetle A de frequents dibordementQ. Le climate y
11 nou .aut des produis pour crer des eilt hiimileet fihoil; le thermombtre y descend Bulletin mortu!
changes. repandre activity6 et I'emulation parrois A + o10*. Exratrdu--a-Registre de-
dans tous les centres, et surtout dans ls La Grande-Rivi're a donn@ naissance a densu- i
centres ruraux. C'est A quoi nous devons de nos Chef4d'Etat: Guerrier qui devint pr6si-
faire rsecr-certe paix, et nou s la denten inTs, etT.A-S. sm;-rftn en19. I it il
faire fructifier par le travail. I La commune piolduit beaucoup de care el de a Alfred Johnson
Encourageons le travail. mes ami, rotE- shires alunentlares: les montagnes. environ. 3 Joseph Lidte
Sgeons-le, honorous le et n'oublions a retferntde carriers -de greet-d 4 Saint-PreLPrviille
S n-... ,l tns I o 'la de nuines d'antimoimeel de sulfate de
butive dans le progress du corps social. ,. Grand -Riiere et un .e reommerrial cause de l Tr
d .-, p og P La Grande-Riviere esl nt cenlre commercial ecuse do I-n[ MO o ['-lirI
Ainsi done, que les aptitudes et les kner- 1, ,I ,l inarchk et trab fr6queni. le Cure *vail revo ijainia6ch
gies cessent de sommeiller dans I'inaction, dve la ft d noe d e m chers ptron
ct gue vienne enfin dans le ays le r6veil Avis Iinist6riela St-Jacques. Mew mgnrnque,
des intelligence marchant de pied ferme Aucue loi n'exon6rant dedroit de doua- avail pa vue depuis3 aans:
des incelli encas mr. chat dC pied fmn e les efets ou objets reeus de I'Erranger eeitaiemlat 0 c ie
publique ne sera plus an ve pour usge,le Secrtaire d' at des Finances I' lrS m i'rbe..,
Lbgou nemesr pour sa parr, met sIn et du Commerce, n reason desnombre.- aoul im hi L.e1si La
amour-propr i econder le move met ; il ses demands defranchise quilui soot adres-, in"is Sn til, absuro e
_ren.danje ai a.... _. stes, se voit oblige de donner avis qu'll j.' t I nl
Al'-iaTtndea InuCifnb Iaiecli t"it ttdra d wate.nfo-p. .- it -im.
min de fer do Cap A l Graade-Riviire-du- 1.'. r lemdm i( arl dP u1h0
Nord, que nm aonm n s pu,-e cei Les porteur de reCpisss de la Commris.- divi: c talt. servi
----dP ,-iu,, p i' ,mtt,,-e iaionadministra-ive ddet889-IrSgoertesC -B1
mous auros a0 anit i I ong missions de verification de 89g5 er 1x 87 KIn Af-
oCe as s domai Is stre care ont loims A Its prtsenterjnu Ministere e
d-fl-~ ws' I atdI;.Apbmi. Financers aant Ic 15 NW tourAmnt urr't
3d r- d's, -ltatrsa M 4s ais J14qu'4 .: ednagm contre des titr de & s c1asee drae ,i saA


na



ir



a

















!


S

I






I




.. *,n.


~yaeu
ns-een, r noe WIA


por pure litte4er a



estion noouveui fleuroo I Ia
4iolique du GWa6raI Jeannie I..
- ~.Iiln rf~i~qniwv u hJnlu..


Heari Labifou, devant,_ dans ne di-
0jers, adreuser Ia commander des aga-
em palruni. prie lia bieuraileurs de Is
ou q... ait pas encore versa Jeum
Lr.devoidoirbien le tatreavanl lell de
p Los raininguep. prize courant, etc, iiaait
.Impropagaceurde I'muu re u'aLteiad que le
Ssou-vi iiions pour Ilancer I. cominan-
que le Mlalue- suient indtallIn avant Is
Henri LalmI u remercie bien sincdrement
crum, taiul de Jacmel que dmu autres
is!' -,ruldi..einenat qcui I'onL. aiLM A
t Sheut. Iai belle el noble idle.
Beli for, merci. -Au bepthme, iluien-

Avis important
44 acbet iiis de vietu cuivre sont
Plnus qnil a 61 veiedu A un nCgo-


S cAle pace dii lfi de broiesLdi-
wI54Iuxmiiiim~wirvs aarLenanta
ion deS TdI a =heu Terres-
vontpn&', teVl er tout on-
ca chtl' I'aveliirle bien contr6-
provenance dii flu do cuivie que
atI leur oli'rir.___________
Pron-au-11rince, le 8 Mai 1,01.
U0,-Saoz.S LXP A=z Gousse
4crdgnciers de lit maison St PretiN
eli liiquida Lionjudicia ire.soiiI. cow-
,111 au Tihuiaal de Commerce, salle
I)Eeubles dies cM inciers, le luuarli
paCuraL. h 4 h'eures prCcises de
i pour prewiire colanaissilce
Etdleia Ialapihidrfnfio -
Porl.-uu-Princ, 8 MaiA9Di)
Le LiquidaSw,3 B. JOSEPH.


V-Comuisniajres -
EAIWI'4 1EL.lIEAJU


EMU" XMV II41MAJU.


e Cameron

Mer-6OFUap -partira
~ir is I~i4~4a,,'1Port-.
(Jaanaiqn~e ~eg Baliwliore
i is)-ferma m alle pour


01?' '1I


stles di ft1e,
Suditos deS.d


,. p1n & ios ViceCon-
t- 19 lot distitosa puuils
ida, hl ~oYD t Lodos -los
hLdar it-ef Rent Consd-


ESIIUSWW,; n*ISUnl9I YU~I'.. ..* I
del puJbdito esppol Da So Garpin Ala-
r~do terper contra naesle que 'ud d#
can 66 Cbnthrlh, hoy ei AHaltiet 11`8so
d6- oo.'TwiO f~ iconir "
Casaer dlebbl Ismo interesadwSeuor
SAItido-- leyer ei porpewnte viwS6zte-I
ruega pregenlarse immediatomenteen este
Real Consolado.


- -I


El Consul inlerino de Espana,
GOARIN GONZALEZ.


Ligne Atlas

Le soussigne, Agent-g&neral dle
la Ci a I'lhonneur d'informer le
commerce el le public qe pendant
son absence de Port-ai Prince, Mr
Alfred Morch est charge de -'A-
gence.
GEO. W. PIETERSZ.

Ligne Atlas -


Le steamer ATHOS > est atten-
du ici samedi le 11 mai venani de
New-York, Cap-Haitien, Gonaives
et Saini-Marc.- II partira le menme
jour pour la Colombie et New-
York.
Le steamer < AuiHoNDRAck ,
part 'i la irne date de New-York
sera le 14 mai a .ler6mie, venant
de Kingston, le I1 nux Cayes et le
16a Jacmeld'oil il continue ra pour
New-York viA Santa Martl (Colom-
bie ).
Pour plufs airples rensetgne-
mnents, s'alresser aux bureaux de
-Ia Comaimnie.-


4 4~


G y o.- W.- PIETEBSZ.
Agenl-gdnrual.

Doctor Alred BOURD1OLY
*Uecim. Chirurgien Acconchear.
FUAJJT23 :- Vigon do mifala.
Cousgultalions .- 3 d 5 hres,dimailche
.sLAe -ne IsS. du Centre
Mason VALLES. T*'llphone.


n Mr Georg ms Vihnenay,
ni suabi avec sneeds les examdris n6-
9de L65 services A I Papilla-
CW1 j'tPbth't~ Arpealee-gtlonudb 'e.


Biere de MARS
c -ez RHUDEVWALDT & Cle
malgry la hausse du change :


S. j les 1,/2 bouleilirs
a 3 les 12/2


) I AMEILLEUR9
I 1 ( 1 ~ EI ~ -I D E E T D 0 10C]UI

* PURGATIVE
L'EAu MINtRAIZ AxL-durs-, FERRUGINEUSE,
Rkl!XNSTTTANTZ DR

est soutvraine of sand ;ipale dans Is
Trailement des affections dei Vois
digestn'es, du Faie,
Wavs. alrires, ilontse; Is Dfabt, l'Aniue
Quat re siecles de suoo~sl
Vente an pfas cac: B. PAPE & Co.


I


C~pl- I- "-- -- -------"--- ^-'--I


ff


]


I


"S tThomaw $robok#

Le std u@r: ErOOKS1
est aflendu "In' 1'16 tcouraif, pre-*
nahl fr~l et passa .gers poar-Santia-
go de luba.
__- ort-au-Prifce, 9 iiai 19W.
G. KJWITEL Co.

MCDAILLE D'OR-PlARIS

w U-SPAN E-RA
Rdgdndralrice de lu Chevelur'e
Coprnpoade exclusiI'enseI t
Ffs -Sucs diTe1&ribelsTif.daca1es
Iaollensive e 1Iygihniqoe par excellence
Ce produit sons iivol ii'kI rien de com-
mun avec les hiiiles, promm ides et atures
specifiques jouniieemont olfeits aII pu-
blie. sanrs eni obteniii la f~ive'.ir pai- feur
inericn;cile.
Pourquoi ce proiluil u-Lil ucquis Ia
conflance 6IneraIe ?
Parce qii'il fii IrepouIss- leeh cheueux
de leur cotileur iaitiirelle eL en aiLgmente
la lonflLeur et I'p.isseuir.
Pnrce 11111' e n-riete Ii elvte et les,
renirsoyelix.
Parei, qn"'il It-3 einbell~l. M leIs evnpd-
cie tle bhIoichir.
ParIce qti- I eilt cel inalix t ie WSe, el;

qbie son eIfficaiti5 re* m itiisret-iti-pre-
mier PSs:J.
Pt,,.r de' clhanue-lba-e _5 yqrerjd
REFUSnER coinrno i;o.rncvFA(,:i, TOUT PRO-
Eli n, \,- nm:~'rru tie in. i :,ipi'i ire
Duror .'t Po rk Il* iii i 1
Phariunicr NIL'eI/ull, A. RI B1TTi &A.
Nrt-,. L'itI It Cetty iC .iu t? ... p 'he la
,rneiilion fit.I 111 h1 t'sI'unb ell' lul. i

benwi c il. I eow(-thq.


- &- hlmne O ~j2:r---- N- LLU


m ....


I


I


\-


a


I


k-5




___7


AVIS
A'ySS -

Nestor Feliu
laitre-Taillaur, tres connu dansle
Mays. vient d'arriverde son voyage
S1'Etranger ouil s'est initie aux
lernitrs progres dans la coupe.et
.'art du tailleur.
II a ouvert sonnouvel atelier
No 46, rue Bonne-Foi, entire la
Pharmacie Roberts et la maison
Obermeyer, et offre au public et A
sa nombreuse clientMle un grand
choix de costumes, bien soignbs
par les meilleurs ouvriers.
Prompte livraison Prix modir.

CHlOCOLATERIE HAITIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue Americaine, 8.
Chocolate a la Vanille

Gros et 1-etail

BAISSE DE PRIX

IHon viII de Table
Gallon P. 1.0 1/-4 9gallo 0.40
!/2 qalloin 0.80 ;ic lire O.0O

BatR de la Poste
Jusl pis if lie ia Po;te.

MALADIES E L'ESTOMAC
.-t -de Irr S

Contre lea Malx d'Estomac, Manque d'Ap-
piot, $ Digestions pihles.Aigreurs. Rerois,
Vomssements, Coliqaes, Ziarrhee, etc.
PASTILLES, la ho.e': 2 fr. 0. POUDRES,
Ia MLe: 5 fr.; la demi-tbll : 3 t.
FIlVRES, AlIIE,, CHLOROSE
MALADMMI W1IaA
-E*P*TIP. POrriPIANY..01MEIA ^
-samest dD l&.n PertBl, Iniqua d'apt.
../* .. I Ap eat r pI N *a.. FATARD.
I ,srl, 4.r i.* I ui a ,
Sent Agent pomir Haiti ;
AulaER DESMARQUETS
168, Rue du Magasin de 1'Etat.


SMN. Marcou,
Marchand-Tailleur, ,, ,urii
donne avis au public que la coupe ,HUM ..
havanaise ne convenant pas A sa O
maisflfatrenvoye-son-toupeer-
pouire-remplacer par un des meil- ". P " D
leurs coupeurs de celle place. '
Grand stock d'4toffes de chWis
Grand assortment de Kpnts
et de casqueltes eo tons genres. BeIN VI liE
13, rue Traversidre -
Le Gallon:
MaiSOn de Fa lille Le 1/2 Gallon: 0.o
Cha)bre et pension d parr de MASS
6ffancspar iour.-- Grand runforlablel
45, Rue de Paradis,- PARIS I157, GRAND'IUt

STANDARD!
The Standard Life Assurance Comnpa
Compagnie d'assurances sur la vie
Sitge Social IITABLIE Succursab' ipur le
EINIIMou itn DEPUIS 1825 B.\ IhtADOI
Inconteslable Securzlt--- Primes lModtlir6
IihrA.r les conditions__ -
Ces avantages sont olterts par le Standard) qui ist inl
aelent Ine i des prls lares et des plus riches Compagin'i d'm
ia Grand, reaii i -- .-eagn.
Lan (omparinie se aIni un devoir d'atiirer 'altentioin lu publt
polices sp~iales qup'elle emet nioyennant un sell payciient deI
Cette classe iII polices convieni spkcialemer.t ceus qui wn pe61
conlir- anx colonies un placemient str el r6munerateuri.
('esti une eparUne (dnli)lee en cas d'acchleenlt
payeient fall assure I I'int~res' deux lois sa valetr
On peut s assure ain&i de 20 a 50 ans. f
Bureau 12t;, rue diu Ientre, of les informalions soul 'ourniA
.ent prnicipal soustign A. L. D


LE SIROP PECTORAL SEJOU
-iombat les microbes on germesn-de la-t esrde- poritfr"e-
-ement les Toux, Rlhumes, Bronchiites, Enr -
infleza, indispensable aux Asthmatiques q -
instantanement en augmenlant I'amplitude de la respi
DEPOT dans les princiaples villes de. la Ripui
D6pot-G6n6ral:.Pharmacie SEJOU
121, Rue Republicalne.--27 & 29, Rue Tra
Produits chimiques de touted refdf. Execution t exart&e trapide
Laboratoire special d'aialyses el de recherches: '
NALYSES : Urines, Crachats, San hCalculs --Recherches d.
et autres microbes dwu pus urethral.
Seul d6positaire pour Haiti du Biberot-f'rancois, le pi!
aseptisable, le plus comaoe.ot le I aeilleur mn
T0lIphsue. UAresse t6Irapiipe: 6journf-Traversitre-P