<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00399
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 31, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00399

Full Text
~4a~Irf~ ~aa6rqa~)~.


J: Wtiaob4dUera, comrrmxercia et dL'A%.r.or3c0s

V- -IRAQUtq-w CTEUR-PROPRItTAIRE.


ItIounement por Dhpartamentm. i 1.20
NU-.O--hTIa E ranm* i 1501 1S.G


fi.U U';,ri,- p.i., l.]a liire paiCe
SOUHAITS COMPAGNI IAFRAl-SE l"mLnbon
i s'I-AIT SL C. M rPuA N I FrnfAn Ar 1 de. l'organisation d'un synidict alleand -
D ES CABLES TLEGRAPHIQUES q ui voudrait acquerir du territoire dans I'le
Sov elite .. -poU le St-Jean, le syndiet comprenant M. Bal-
ve alent ,. d MONOPOLE DrNOUVELLISTE, in, directeurde.Ja Je navigation ham-
e,-orme lesv ux ls plus REPRODUr LON INTERDITE. bourgeois nncan. lle dit en oute
ents pour quel'ESPRIT que le synd:cat a sondi le gouvernerrent
IVEAtJ continue A iinspi. (oisBURG : Hier, les, boers ont 0 dapois, i va q tl~.l e itAnps, :1 su)er de
nos Administt'ateurs dans eMommi6 les noielles batteries de Klein- 1 'cquisimton a .i n gociatiops pen-
aire voie deV-'ordredans nb. foiein et ie'Che intes avec les EI 4-his Auourd'hui ce-
nces et dags ,les rues; ROME 28-,Le tor-rower Botha, free pendant. s'il faut en cioire la lettre, le plan
pour que le Pays jouie d u ddant raf, Louis Botha,est d acquisition de 'ile par l'Allemagne serait
-tre moral t matriel qui arrive s Tme enrure ou h Hay; i sur le point d' tre' r;alis. ---Un ,ttach6
-.est norte de id6laes pour Mr Ker,--ie," du ministry desi afaires tirangcres, a qui on
lui assure le respect dfi est pted f i- 1l montran
Eta, tits i ais dignes, Ai|our'liui, au iTs dun entretien. il a a montrI la letrre, a dit que I'Allernagne
pour "U Di' .onserve en dit que 1 guerre.ifAs 1'Af-ique du Sud du- n" a nTrie jai'"-s pensi a acqu, ir une ile
pour q Di.ue 'onterve .n t- raiet des annes;e Mr Stevn avait 6tu- des Antilles; il ajoute qu elle reconnaitque
Samdi le projed'en i la colonie du Cap et les Etats Unis auraient autant de raison i
Squ'u'ner voted fri 'nderstait cer.ine. ysv opposer hqu'en aurait I'Allemagne, si -
r-v, .diq tln re r ,l.,lllersetait c mine. 1 ..,. -- ,," .
.pour nos lecteurs, agents et Une d~pI Lisbonne anaonce jelle appenat que les Etats-Unis. taient en
Un +. .. .' It ....uict i ndrpoo ,. lt Dane o a t
-A et prosp rt.. I ,ort de! explorer por-t.us. rpal pt n n iu .". D.-e le. Dlanerl.ik o l 'achat
t..1111. *^ etitle'ire' ____ ^ ^i r Aa *V
E-vu RC tE .f Mhdni, pui de.,inli Ipo n ai T qui, cire vraqtutes ap ans- .
U MERCRL E inH oh.ien pour cooper vec. expdi- atlefanlds ess d'aceter du terrtoi-
I .li. ol Won Glucher qui est partie- de-TientsinaJe re dans 'ile de St-Jean, mais il a r6p6te
f B iilm o d.^cembre pour Youen. .que t eguvernement allemand na absolu-
~* TtEN-TIN.-- Un detachenient amricain Imet rien a voir au projet.--- Au miinistre
Port a,-Prince,, 9 imbri~4900 quittera PMkin detain pour la vmme des- des Affaires &trangeres on considJreiue
1n 8'est produit, ceite sb eaine, wre pe- tination,erf pissanr par Hiang-Hohsien. Les la lettre est destinee A exercer une pression
a reprise des affaimes. Les ventes chinois qui ont t6 battus par les franRais sur les Etats-Uni pour hiter l'achat des
m'rchandise3se sont riveilles un le 22 d6cembreont pris la fuite dans la di- Antilles danoises.
g, et les livraisons de cafd en mgme rectiath dp sud., La GazetteNationale et le .Tageblattt,
Rps ont 6di ut peu plus fortes. LONDRES 28.--, La violente tempete qui discutant la nbuvelle tenant a taire croire
Aussi le tatix du GHANGE est-il tombd sevit sur les c6fe. d'Angleterre et d'Islande, que 1'Allemagne cherche A erablir une sta-
duellenmefn pour arriver, jeudi, d a caus6 unointeruption sans example du tion naval aux Antilles, athrmentque tele
-'i/, el mdme en'faibless. Mais d'im- service t6lgraplque. Les fils sont bris6s n a jamais It 'intenton du government
trants achats fails par des maisons de dans routes ls directions, de sore qu'on allemand.
ique agant dibarraise le march de n'a pas requ de d6ails sur les d6sastres On announce la perte du croiseur japonais
les valeura ui-.4taienL e ente, -- 6prouv6s par ls navires. Le service de la Isukishima-Maru a dans la baie de Sungy
It de 100.0 dOllus, --:of provb- T frhi a h enrirement suspend; plu- avec 12r lhommes de son equipage.
u. rm l me une I6- icurs na-'ire5 anlglas ont peri. CRADOCK (colonie du C.ap 28.--- Lavillk
Shausa dt'd a iramene e 7ta ,- Uj--. On announce que la date de Kimberley cst pour ainsi dire isolde t pri-
r- du-mie-age Je iiz.ineYilhelmine a et vi de conunmications par uite des incursions
Voui ai os- signaler 5.000 dollar txee .u 7 Cvrier. des bvers.--- Le, attes n'ontt F ;UIin da-
05 elt 1o2,-- 4.000 d 100 *o, -- PHILADELPHIE -i -Ma,-Kilwaince, I9 au. 6 d6cembre; les vivres sont A des
00 d 8,-5 5.000d 97,- 10.000 membre de la'chI commerce-ani- P si'de.At&mnei Les aurorirts niHraircsont
W, enfin 70.000 d 100 ofn. ricaine A Paris ..rille afin r6quisiiionn6~le n 22 d6cembre tout ce qui
AoNTRE O, 'on aadgoctd euniron de : temimer c'ro u~o la vente peuta limenter.' .
?.000 fr4wI s d S.4 o. pPri'e. du charbon au . metz Can0is; la Le oLanster R6gimentr, command par
AFfts. --aNvus oons recu 1905 sacs command, diti, re 20oooo00 le colonel-Burry, a cu un combat de 4 hrs
;onl dM tandus de 8 1/ d 9 cea.is,-- tonnes pour les beso finmediats, princi- avec les Boers a Driefontein le 27.--- Les
i 1.454 ds la Cdle et 45'9 mae de palement I' pprovisisnnement pour les che- Boersse sont emparts de 25 voitures.,
tes ,. mins de fer sont de 7.0ooo tonnes. LoRDRnS r.-- Le nifiistre de ta guerre
ONSOLID i? 0/0 offers d 77 o/o BERL 28.--- La .Gazette de Frankfort, a re;u la d6peche suivante du general Kit-
wuent d poio do petl aohetewtra d publie4lerPere qu'elle jeioit de Copn- chener:--- tPrtoria 30. Le general Lyttle-
o/o. Let 6 o/o se .maintisrmnel d hague, dans uelle I'6crivaih dit que 'Al too signal que norre post d'Helvetir a et
112 t1 41. Icmagne a l'inienIiond'acbeter I'ile de St. hle fait prisoner par les Boers;environls
CAMPlceau, a no channgement d Jean, pour '. etablir un d6p6t de carbon, tuWs el blessed' et 200 prisonniers.
/2 o/oo. .. i les negocitia entire le'Daneta.rk et leI Rente 3 ". --r01r.25


AIO




- 1A.


ADIEU ET BIENVENU'

Bonsoir, Sibcle G&snt, lu vas donc disparafire
Dans~le noir abinme du lena psl
Demain, Lu rendras comtepIe a it-devant du Ora nd Madire
Des mille fails de les cent ans.
Sois sans crainle, dis ligi qee nul autre n'Wgale,
Pas mttnie celui du Grand Roi,
Ton pass si fpoied!...- Ta -M a ef i M p Inae -
Commensfa sur le palefroi
P porantNapEstora #1.51 or ua e!J
Mais de &a 'a.ste aN "
Naquit superbeinent cetie chouse plus belle:
L'aube de nutre nutioni!

Bonsoir. Si&1e pi s.s'l !. Eauiiwrt:i er leA Swniilet's
Dies die.,u'v.'elles Itiuc lit p.,,
AN'ayant pour It' tIwr* Iut uel~jt'... 'r'ervceai dhouarrttei.,
Dont Pis Ia a riur,; se sott tirtuidis,
Serait vouloir comuer peu /. nIl .-I) tit nille S'Ioes
Qui brillcuif en notIro LiIIl beat
Et peut-etre kaiser q..-ms voirinuplzd.ih... ales
Les uqin iq,6M'. le pt'rind l Iten

Sif:cle de tous progru'gu.. iii eotic p-.t'udu In plMic
Et jouir dLu eabli" iti/i u.
Au leiu Wapaiqiiiemet 'iii d''l v,/ tr r paIt P;ISNP



Bonjour. Siilcl qu, vii'u.. s, ui t i.u lw,, propiee:
Sois diqyni cwu~ist'ein tear
De, enlu Ul S' 1 V(I-Sois Tt 'S it,111 e dif 'ire! .. .

Ientds l'homrne hote. ntei Hear.p/'e-I ti/twe r~'Ilt'lrmdoUliynet.
Inspijre ai loee Ie ptl'altatls,
he wel/re un /e'oin tie ir poix d Ia ui ede crime
Qui /infi decltrer Ieau% oldits:
Puisquc n"s ici-ia5 Ivies dle iniame mtue re..
J~sus-Chlresl notis artc/eir&,
.ialgre Cain, Jadaw. U'nit de U'llfre Ile fraha':
SOYOnls Irtros, tirm clwwriurrr: 1
................................ ..........
Saint, Sikcle nouveaurlrlrquir 1-m aidw w /r twll~
Radiewtr pouer luus /ev ok.-ur,;
Au progrt's accromp/i donnep pour p/U l sachLeve.
La pnialw iv'i'edre 's iw'u i,,i/ i,"e I...
Le Sie'cle qui ?,'Psl Illu si d. sa prei-iure taurore,
V0111l i a I 05e /' laI e ;:14 otatr. i i ~ x
W-u raejelem la ers! Ale! si Cli e'4 encore
DOn~t Ie6 ru %vieo~s ~~;,l jalOuxC
SouViens-ta4 -IE*LPA'Y-fr j-t-N1YmE- GFN I ENAIRE.
Soius Ion irfiaTcebrillerti,
"Et qu'alors Ni Ite 'sids tir ne plus laisser fire
Au potential ace qu'il evudra,
...........................~ ;;ri.; .
Sois juste et 'bicineillani pour fiiter 1( venule,
a Lorsque surnos 0riaits edlieaux
Ta parariras posrprj, clair, jaitli de in fnut',
Pourt illumineie nos hameaux.
ConS uit nolre HAITI drun a stur ei rapid
I Ver s trIt-avail Ibdrateiur,
Ef sois, dts ton dMakt, nIot~re impeccable guide
Et netre ygderaleur!...
NILA tP...


sipgd AniWi Augusltin,
&u.,sWaa o'd'Mlteur, dai
94 dcem M. Lger Ca
d Son tour, la reproducto
sidvante:
Port-au-Prince, le 27 d
A M.1'Adminiatrateur du joo
Monsieur et cher conci
-Jvvous ai priA-der.A oo

que vous avez public daris
du '24 dcembre courant, et v,
du 26 me repond que c'est
Augustin.
SMon amili6, un peu gr
qu'on dit, ne vous quereleI
dant d'avoir gard6 pour vous
de ce que vous saviez.
Ce n est point le fail de M.
Auguslin d'ecrire et de faire la
ceux qui crivent, et votre disc
n'est pas si facile a derouter, q
n'ayez pus comprise qu'll y a q
qui se cache derriere lui. II se
que M. Augustin vous ;iiL pport
nuscrit ; miles jess e iis source e
ayant a ce sujet des turioignages
sables, que le lundi, '21 dkcemh
ques heu es avalnt I' ipprltion di.
journal, M. GUdeus G(;ei~on,
d'Et.rt de la Justice et de ie I
pubhlique, se rendit, en pu'sonne,
imprimerie, et je me crois au
.concdure. e_4 gqu'Jist venu
sa main, les epreoves de
autre aurait la paternity .
Ne me dites pas, je %ous en
vous n'avez pas remarquti cela. -
un des plus balits fonctionnaires
l-at-~7-nt ,nislier penetre dan-
humble atelier, vous present; s
pas un mul-appris, i1 vous Burs
ain.i que la compagnie ; son ple
et pesani aura lait craquer, a dI
de votre place hbbituelle, le freri
lier qui .i..pie a cabinet de voter
teur. et vous aurez eu, envers lei
de ce monde, assez d'inidillfrence
ne pas cherober a savoir a quoi
viez I'lhonneur ou la surprise dC
visite inattendue I ,
Au reste, je ne vous en ve
vote discretion. Peat-ltre av-
crinat, si vous me disiez Loute
que jen'allasse me couv.rir de
en discntant-del'article et dt
avec le Cbefde d'Universil 6 Hai
alors vous me connaissez peu: Je
pas assez mil avisd. Je cornm
tot que, pria ds poi poouri
reux.en d6tresse,, vous n'avez
cmtw asses derpour a1 livrerimes
dams I'lt" o vous I'aVez vu sans
.. jante suis.pam s.i mAehant, e
~d~ugeti uassesz di ind'idge
a~ tpfaturer. hj a aobh
5.DcehlbI, .B pu I& fare
.5=.Z6 ,--Wb. .1'4turais, P.u I
de comurmpi ; je me sWui
,astirtetpjk faon* tr&CIi PI


~-~-"-~C--L-CI- r (~I~




















moiRn lettrdscroyaient sure ux
arges les plus difficileW, in condi-
p de prendre un boo secrdtaire. J'al
r d'etre irrespeclueus. Je me suis
:& attirer I'altention de vos lecteurs
n requdrir d signer, str la respon-
tg qu'il possdee. sachait bien qiie,
ndonnd A lui-mdme, il ne compren-
it riFen a cette malice. Mais, hlasl j'a-
tis comptd sans lesbonssecr6tairesqu'il
est procurds. Ce sont eux qui, chacun
ur une part, ui ont hit I'article que
mus mettez au compete d'Augustin. Ce
nt eux galement qui;-d-al l-pt'emi m
ture de ma lettre du 8 d6cembre, lui
t decouvert que mon intention secrete
ait de renvoyer le Chef de I'Universite
coleol, et je leur dois, pour ma facon
'espectueuse de sooentendre bien de;
oses, d'tre suspend pour deux-mois.
Smes fonctions de directeur de 1'Eeole.
Droit.
SNe vous .tonnez pas que je sois mql
opet dmon parti-pris de mod
gtemps ddja, A une mt~ inaiOrr-r
e dans l'ombre pour m'obliger de me
inettre. A cela je resiste, et pour
eause. N'est-ce pas du Chef de l'Etat que
tiens ma place? Je suis content de lui,
et je n'en ftis pas mystfre, pourdes tke-
Imoignages ritdrsi de sa bienveillance.
UnII d6missioun son adresse serait, de
lna part, une chose inexplicable; et les
Wu1mes gens qui la veutent provoquer ne
manqleraient pas de 1'exploiter centre
moi, de sorte qu'A la premiere occasion,
is me donnoraient encore pour Un cons-
pirateuA, a mon insu. q'est-ilt pas vrai
que b mon Age, on-peut e.re fatigue de
ite et de I'exil, de la prison et des
fers? La fusillade sommaire, don't je n'ai
Point wulu-pour nutrli, commence A ne
plus me sourire quand il s'agit de moi,
t sije ne suis pas- comme-e--er-
Gddus-&ugusUt- te-itl ft
dot Loune la Rpublique, j'i du moins
le devoir db vivre, ifin de lui rendre
lquej our, en bons et loyaux sen ices,
Squ'efe'aura faith pour moi dans le
Pas& on dans I'avenlr.
Agrdez, je vous prie, mes cordiales
salutations,
L~tER CAUVIN,avocot.


RN6YVBLES D AVERBSl

'" Change
IA Gouvernement a vendu A 95 */., ce


qul ,nia -wr It march ei a' rendu
9 d< nad pai tels-venaeurs.
e ourd'hi pour Ie pac-
Sce Bud4Miftre
Le i.Monhe i public le-douziemebud-
gtaire -tde dembre. don't les sommes A
repFarir entire s different dCpartements
mmnistriels ;'levent A 353.758 gourdes 95
1/3 centimes, et A 34.457 dollars 81 1/3
centimes.
F6te de l'Ind6pendance
Le mime No du a Moniteur a comporte
le programme pour la cI6bration d lal Fete
de 1'Idnd6pendance N. tiqnaI et.e ses He-
ros. --
C'est le mime ceremonial usuel.
Reception au Palais
Rappelons que cet apre-midi, 1 3 heiu-
res, S. Exc. le Pr6sident, i I'occision du re-
nouvellement de l'ann6e, recevpa au Palais
National les Corps Diplomarique et Con-
sulaire, le C!erg6 et les Corps insritues, les
autontes civiles t inilitaires ainsi que les
diverse institutions et &coles.
Messe de Minuit
Rappelons que ce soir, il y aura messe
de minuit ici, come dans -toute la chr6-
tent, pour attirerla b6endiction do ciel
sur'la nouvelle ere qui vas'ouvrir demain.
Commencement d'incendie
Hier apres-midi, vers les 4 heures, a la
Cour des Pisquetres, tout pr6s de 1'Arsenal,
le feu a pris dans la cuisine de la maison
&c Mr -Gaston Mode. Heureusement les
voisins out pu vite 6touffer ce commenct-
ment d'incendie.
Theatre
D o'a-2in- .dp Van. 6`B-n 1O
eresr-d-matin;- et le soir a 7 h. 1 :
L'.Amour Midecin.
Mercredi aprls midi, a 4 heures: repr6-
sentation entantine;--- entree : enfants, 30
centimes..etgrandes personnel: 5ocentimes.
_Ce soir, A 7 h. 1/2 : Le inddecin malgri
lui, com6die de Moliere en 3 actes.
Fiangailles
Nous venon de recevoir la coquette carte
de fiangailes d Mile ADRIENNE CURIELa'VeC
Mr HENRI TE ONsG.-- Nos compliments.
Associa on du Centenaire.
L'Association du Centenaire exprime le
vceu qu' 'o' ion du 98e.~'.annlversaire
de l'Ind6endac c, cest-A-dire remain, les
maisons des pat iotes haitiens soientipavoi-
s6es aux coaleu nationals.
Elle rappelle u'au Ie Janvier 1897,,des
drapeaux ont 6t distributes A de nombreu-
_es personnel. 'stdonc l'occasiondes
arborer. :
L6gation de France
A I'occasion do novel an, le Charg6
d'Affaires de France reccvga la Colosic fran-
;aise de Port-ai-Ptin'ct1 I'h6tel de la L--
gation le I'r Janiier A to heures du martin.
Primle-Etrennes
Nos abonane qui desirent b6nkficier do
note prime-trennes (le drame passionnel
de MM. H. Ciauevt et F. F6quire : Une
Nui de NVocs), peuvint s'adresse A nos bu-
reaux o0 Ia brochure leursera livree contre
d rcentimes rulement.
Le pri. re'de Une Nalutrde N est de
vinvt-cinq cities: .


DANQWl NATIONAL DHAIT

Les porteurs de ric'pissId de la Dette
Intgrieure coivertie en or peuvent les
presenter i la Banquec Nailionale pour
toucher le coupon de I'ech;aunc e du 1er
Jan,'ier 1901 d reason de S .53i ep or
par Coupon, suivain le nomblre 'iobli-
gations d leur ddliv'rer qui se Irouve
mention, siur le ricepissI.
Port-au-Prince, 29 Decemnbre 1900.

Conte la CONSTIPATION,
PURGATIs, DaPURATIPS
1dee-if aiisRkPTS@ess -
EXIGER lea V*RITAILEG
o d Agee i'Eqtq d-jIeLenscoulaong
Oti 1MOMOUDOOTEUR PRANOK
1'0 hi /f i'.I li2ifr. aI ..(li gftiU.
-loi. @ado conma .oftbm.yTomr PXruwa

Dr F. DIEMER
Chirirgien- lcconeheur
De la Faculid de Munich (Allfamagne)
Cabinet de Consultations en ville:
Rue Bonne-Foi, No 80
Ouvert tous les jours de 9-heaes -Aidi,
except les Dimanches.
DEMEURE: Chemin de Tur,'ean ( mai-
son Ch. MARTIN, propritd I'INKCOM-
BE.)
Consultations gratuites tous les Mer-
oredis de 4 d 6 heures.
TELEPHONE.

MEDAILLE D'OR-PARIS

EAU CRUSPIN ERA
Rigdndratrice de la Chevelure
Composde exclusivenent
des Sues d'Herbet Mldicinales
Inoffensive et Hygi6nique par excellt ne
Ce produit sans rival n'a riende com-
munavec leshuiles,pommades et autres
sp4cifiquesjournellement offerts au pu-
blic, sans en obtenir la faveur par leur
inefficacitd.
Pourquoi ce produit a-t-ii acquis la con.
fiance g6nerale ?,
Parce qu'il fait repousser l1s cheveu2
de leur coulear naturelle et en aug.
mente la loageurfr paisspeur.
Parce-qu'il en arrete a chote et les rent
soyeux.
Paree qu'il les'embellit, et I s emp6che
de blanchir.
Pa- qtil it l4es-maux de tAte, etfait _
disparaltre les pellicules. -
Parce qu'il nettoie et parfume, ft parce--
que son efficacit6 se manifesto aupre.
mier essai.
Pri de cheque flacon : 6 gourds.
Rsrussacomme CONTREFA&ON TOUT PRO
DU pIrON AEVtru de masignature
DiPoTr A Port-au-Prince:
Phatmato Notuvo e A..ROBERTS & *.
NOTL-- L'JEu Crumpinera empdche I&
formation g du microbe qui ditruit lea cheo,.
L'usage de ee products conserve inddfni.
ment ewe bedte sbttimdanteclevelure, tt de
bena; r set eoucfts.


II -






CROCOLATEMhII I

Paul Cesvet, i
8, Rue Amricaine, 8.


t11nOetai is VauIIIe
A 80 ceulimes Ia livre.
larrio et 3=114texi

A. de MATTEIS
Ir. I, S-II., tdCe Traimways
I. F'P.o M.I.r i ni.
lBijoiffleir-I0i0 !' racu


AI Ion oamJLw
-IT iti on di, IIlPl bl c poiir

jI r i'. tIuL .eiir bijou'te-r'e
il~llll' i. I III.)TIN Ile chrll ulln o)ilires,
b ii',t iI a II PISI-1 11OS 'Bin le
Il~ I~ i liiiIi ')Ii rnjcrnes:l'. eI) ,jI'J:*.tc~l


Travail 6iaranti.
i e- p L ,[* I I I IW i I llAiS de 1 3ie.
k. (-i-Al lja11~ I~.nr .arie .~ne
Li i HllL~ ,f.l illl tUJiIOUrS SC~j arb3tS
ti v.J IJ IOr t -,ieiI Argent, nux priK les



UU LLUIIA11 UULLMJULL
Taid ap~pr~~cw dtr~s unateurs el iont
la bi:; int, r-pla~taliun, di-Ta a n'lienne,
J011 It I. jo 'lt l Jo11 tie rdou
Eu .1re I-orl-:mi-Painre, tit



01'.11111 Il'Ee h m Bo'.1nnE-
[lie,. CASSIS Fr.t(rIes,

prilicip III'f.ihaL Chapejlux pF.ur dames ot
.-lci~s, de~rnijre modtf, dttoules
:tuarii.e rL aux pris excessive, .
m.nni moderfs.


Dri*rankPaddohk*
DPntisLe Amrnicain
Wplc~aliitd pour les plaques en ar, winsi
q: que ppur: la monurre des dents an' at ej-
en porcelain sans. plaques.
Au baut de Ia photsraphie Movs.
Losiveeres sont: 8 i midi el 2 A h5es.


S- --

Grand Assortiment I.
d' Artwic-dled'Et.

Bib.elots,-Bnboas
Parfhimerie,-Felix d'a-


SSTANDARD
"'" ,tla n dard Life Assurn. 6 ..
oul, e onipagnte d'assurtanees
EDDIBOURG Am2 ;
Cette coimpagnie est honorablement connue dan
.s depuis de nrombreiises ann6es.-- LAs person ,
auront I'avantage de trailer avec une compagnie q
registre de bons services passes, at p-q t ,a
premier rang dii progres, souscrit a toutls leg nol .
peuvent surgir. ..
Primes niod(ir'ees 8 .
Pour-plus amples renseignema nts, s'adresser-a 1'-
signe.- Rue du Centre, 126. .


LE SIROP PECTORAL
Combat les microbe, ou germes de malad
element les Toux, Rhumes, Broneb
9u--- n ,i Ma ux sUIt
instahtanement eed augmentanit l'amo
S iPOT da.s. lets principles Yilles


-~LI~ .Ij uYIdqu
-p-ued p g r its'inq:C i.
U'..
Jr


--I r
' ''.-: ''~~'.-~ r.,~\,d