<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00392
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 21, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00392

Full Text
WO M Port-au-Prince (Haiti) Vendredl, 21 Decenibre 19000

~ PLLP~~aaFulliven~rsoo


.0 110llste

[o,1.%i4 jua*Oticdieim, Coarnmercial at d'.AAxior'e m

41RAQUIT,--- DIRECTEUFt-PROPRItTAIRE.

Aboiuwst poor DipartemetaU. PAR .OI.4RDE


aser. OnlImunications au Directour iu journal, 4, rue du Fort-Per, 4


LA HAYE 20. --- La second chaimbre ap-
prouvera aujourd'hui les tianqaiileg de la
reine Wilhelmine au duc Henri de Mec-
klemburg-Schwerin.
ROME 20. --- Les himdecins attacks i la
personnel du Pape ont d6clar6 que Ie Saint
P1re est en assez bonne sante pour pouvoir
assister aux c6r6monies religieuses de la
Noel.
PARTSo-z --Hier-r-te inistre des finan-
ces entretint le conseil des ministries pour
la suppression de taxes d'octroi sur lesbois-
sons hygieniques A Paris ; it demandera au
conseil municipal de modifier certain ar-
ticles ne paraissant pas acceptable, et ii de-
posera, a bref delai A la Chambre, le prq-
jet adoptant celles des nouvelles taxes pou-
vant &tre adinises.--- Le ministrede laguer-
re fit signer un d6creE nommant le general
Godard commandant du 8me corps,F- Mr
r.un, t .as ; acmhJ^&t'^'^^ a : iJms n A.


zau p- n recteu'r ie I co e sup rieure a
Nimes.
h.-- Le ministre de Ia marine, RENIE 101 1
__al Ramon, au course d'une in- Caf6 ( Pto Cabello 45 francs.
Sjet du lager 6chec subi bier
Onement pendant Ia discussion, NOUVELLES DIVERSES
rc des diputes, du budget naval
FAAl'augmentationde Ia marine,
Otlraitpas soul responsible de
du ue question avait faith Change
o ciin oective de touls les: i "iI" O onl: -o~ e~~
icabinet sans exception.- Le%- Ile I I i, .
tOunjront aujourd'hui pour dv- 1, 1 d T, I -I,- %1W, ConLrt,

rAu s5nar aujourd'hui,un mes- f
I, Pir le general A;Karfraga, pre. Cadeau Pr~siderbel
Jnnonqanj_ e ma rage une rn- I ,.Iiid- b
ca Ia princesse des Airu .
r~so ptive du tr6ine a~: l a i 'I. ii a u rosto
second fis du comte de CO I Ilk.Unl;..Iu d. S.i.' .'ia daris
Z-fAr 157 MOlix-contre ie bal.
LTLe~ieI i~IJ d:t.Jliiii~rra~.l a .k.I..d 'en faire
Ib Van rrolstui n, Iolei i 4 eiu twirre i 1'.I 'lo le dirnaiache
a nodi&. 3 mars, Ies billes qui serunt de P. 2, prix
~ dm mis en vepte.
Wcupion Manifestation au Nouvelliste,*
enal min. nous avons eu I agreable vi-Ill des
CO e Cabuverre- I de lErole Ilblre ,l I;uicollt- IP MrI. SE-
ne pOURiAc so consid6rer NbrlAnril NUibL, atconipnU,;' i dIe leur digne di-
Ad iarre3 i garis. ui sr q I veiiu niz lane leurs souhaits
IG 19. ---Discutant laques- tdi'cutit, (It- ]'an. asala- ie 4e -,1ai (c pour enter
NicirAgua, te a Nouveau en vai-a'lee'"
)a R'sie flest pas int I Rien roslum#5t, lieti l s. sympat
uestloa at se ringe naturel- Ili' IUt-4 enfanh. notN .,nL adlre:.i deu% aimables
Aib b"mmriqu. all.uuliuin-. par UIorgalu dui jeune H. M. Dou-
i WAS~all -IVI111311 01311%l. till Joiine LEPnH r46
Le, nombre dcs grevi5te" RAMP AU.. Nlaup.- en iusoI.t- deii jelint LEF11
33.0cloconducteurs LdIe q Illi, i i
Nulcl le renli':cbions du fond ,iu iiui, decetle


P DE BOURSf
i5 10 /.. o~Q
,Ncw-York billets aoo j.
1000 12 0ol esept 3/2 0/
r9wo 6 0/. escompte $9 ao
lmmissgon 1897 itW1.
plmllreCommissihu i6/


ShNIE FRANfAISE
RS TgUtGRAPHIQUES
LE Du eNOIVELLISTEs
MUCTlOW ITEROITL.)

ministnres so refusent i rien
I4o~ptocol~kctive5


flatteuse manifestation. En retour, ils peuvmt
6tre assures, ainsi que leur dtvou6 maitre,
qu'ils nous verront toujours avec eux, de corps
et d'Ame, pour les encourager dans la patrioti-
que voie suivie. a Union, persvodrance, sa-
gesse, progress D est votre devise ; soyez-y tou-
jours fiddles I Et, au bout du chemin, vous sor-
tirez des homes utilesa sla Patrie commune!..
A 1'EcoIe de M6decine
Hier mgin il y a eu examen, a notre Ecole
Natio~nalete Medecine, des postulantes sages-
femrnes, par les Docteurs Jeanty, Riboul et Des-
touches.- Y assistant l'Inspection scolaire as
complete.
Les aspirantes : Mesdames Merveus Vall6s,
Charles Germain et Mile Euph6mie AndrB, ont
toutesobtenu.la note bien.
-Noscompliments et nos meilleurs vceux
pour la continuation du success presqu'as bout .
CEuvre des Ecrivains haltiens
A. leeu derniere ritmion, le embrn sre de cutte
aiB 9' a on-,ar irAi project e I'or-
gani.ation io leur te linauiguriTe qui aura lieu
fin Janvier.
Cette soir6e promet d'-tre splendid; on n'y
entendra que des aeuvi'es haitiennes. Comme
piece de resistance on jouera Ia Fille drl'Em-
pereur, de Liautaud Ethiart, qui sera interprb-
t6e par nos meilleurs acteurs et, -- ne le repk-
tez pias! par trois de nos intelligentes damoi-
selles.
Fote senrsationnelle vous disons-nous ..
Arbre de Nol1
Le Comite protecteur de I'Orphelinat de la
Madeleine, compose te l'amiral Killick, presi-
dl,,n, tie Mm'e ELm. 1ouimnin, prnsidente, du
l)r tI)'lonches, :omnmissairl-gi Ialporte, secr' iaire, et (ie Miroe M-Guiffie, con-
srillbe, apr&s avoir inspectC (Iqu tout iar-
chlit i soiiait an pint de rue rmatiriel de' la
Grand:. Fete de dimanche, assistait'hier soir
aux Lpiptitions de la parties musical et litteraire
te ce festival qui, vraiment, prendra rang d'en-
tre les plus magniliquct, les plus admirables de
notre... fin de sisicle.
C(hn mtelton. 'cnor'ce ajourd'hui quelques
indiseri'ious *ar la parties littbraire et musical
de la flte;'- qui doit. commencer le soir, aprks
que db, hey,', I'on aura joui de I'arbre de
Noit, dl In prmeaide au son do ba muiquei,
travers la kerinmsea st brillamimeni organisee.-
:Outre des iuonol.,ues dils par I'artile parisien
Mr Thieek el divers morceaux d'orchestre par
le, maestro Hernandez, ii sera jou6 une comed.i
en in acle, C'est dans le Petit Jou nal a, et
one op6rette, uLo CGymplot des Cordons blewus
lesquelles seront interprttees par Mme Emile
Gentil, Miles Louise Martin, Christine Guercy,
Leonie Dupiton et Blanche L6y.
Eelairage A giorno du jardin !
Nous tecommandoos le Grand-Bazar ot des
milliersd'objets utiles seront offers A des prix,
Otliquetis d tr4 s bon marchd,- Nous le irpi5te-
'rois donr, pour en avoir cu' l'noI'a;aiL; ca!fou-




S r. I


I'Llli I


rique. que rin ne a,,T rdriami a bwii dae .elsldntes fto&es por wtzemsnm dhW qao vo
E u i ve roS L la ia a i mios d o f nr i v W = A d og P rix d Xu b a bDS P t
ptqui~leurplairiiut d a"-pri*"orUalud l oi eap ,ho$
net l b-A.iifn; ~UF~


A domain *
Demain nous continuerons la publication de
la liste de ceux qui se sott empreesAs a
i Mr Emile Dominique leur souscription pour
le magnifique tableau que notre concitoyendoit
olfir la fin du mois i S. Exc.'le President Sam.
Arbre de Noel
Le 25 Decembre i 3 heures de 1'aprbs-midi,
1'Ecole du Dimanche de l'Elise 'Saint Paul,
fatera son arbre de Noel ous le patronage di
R1ev. S G. Dorc el la prtsidence du RvY. Lu-
eius Hyppolite, paoteur de I'Eglise Baptiite.
Une quile lera failed.
Tribunaux
Hier, le tribunal, de Cassation a prononem
l'arrat qui declare n6n-recevable, le pourvoi for-
me par le general Charles Jeanty, centre unju-
pement A charge d'appel, du tribunal de Paix
section sud de la capital, en date du 22 janvier
4900, rendu entre-lu-et la dame Julia Jules
Andr6, etc.
CIVIL. Jugement rendu: faveur de la
dame BPlina Bliotte.contre le sieur Emile Pou-
laille.
Affairs entendues: A. Brice centre 0.
SMjourne ( paiement ); -- D. A. Bouzi centre
DL Alexandre Guillouet ( appel)'; Fanfan
Petit-frkre centre Marius.Goicou ; Charles
Jeanty centre Julia Jules AndrB; Encore
Charles Jeanty contre Julia Jules Andre; la
dame FEnelon Laraque contre son 6poux; ---
Michel Velten centre D. Rameau; Carida Jo-
seph contre les consorts Lahens.
Echos de J6r6mie
Ce mois-ci parait tr&s fructueux aux pro-
messes d'union. Aussi etA-ce avec un vrai plaisir
que nous avons assist ax spleridides fiancail'es
de notrd ami NuMA CHASSAGNE aved I'aimable,
demoiselle MARMuERTovt POmsl 1i n B.U ad e --
cours d'amis empresses ont fete, jusqu'A une
heure assezavanc6e de la nuit, ce couple si bien
assorti a la grande satisfaction des parents; nous
leur offrons nos compliments.
Aujourd'hui, c'est tf-Toiur de nos interessants
J.B.MERLET et HENRIETTF DROUiN qui viennent
apporter un brilliant couronnement A la cons-
tance de leurs purs sentimets. Nous les ac-
compagnerons de nos sincere votux, jusqu'A la
parfaite reussite de leur bonheur,que nous leur
souhaitons inalt6rable.
Ces deux jeunes hommes, sont tous deux ins-
tiluteurs.. Voili done un dementi former cont'e
le prtjug6 qui dit derisoirement que la noble
branch de l'lnstitution ne fait que des miss-
reux !... UN J]ERtMIEN
Crik!- Crak! ..
Joujoux ka Lago I...
C'est I'Apoque des cadeaux. Comme il est de
bon ton dans la sociWte d'offrir, A I'occasion de
la fin tant de l'annee que du sikcle, des souve-
itfr aux enfants,aux dams etLmmeaux emnis,
--- e BAZAn-LAGOJANNIS a fait.venir des articles
t..__ ia non, confcctie...,,rr paie.ds art stlei qui
ont fait fureut' A limmortelle-Exposition 1900.
SNe vous attached pas aU volume del hilielots,
maic cherehez la fine-ie du travail et vous ne
reretterer Vaide dodeneran a peird'Wagent
avoir un chef-dM'cevre de ga'id iailtre.
Accourez vitel.. Toutes le bourses aurontac-
res chez Lago-Crescendo-Bazar, qui de jour
en jourcommande des articles de pluu en plus
riches, varieset a&i.ioigotIt.
1S6; Rti iRpuablicaine, 136.
Pdrt-aU-P itece, Haiti.
Venes et Profitez !...
Er. attedant luer depart, par premirde
occasion, pomr 16r6mie, les'rp ploys. de
la mason KowIN, de Paris, se sortt'dedidis
a liquider encore qaudques boas tlts d'ex-


nelttaunt extraordinaires% :ronr-t4es Bx
achats de ceraine importance.
Overture samedi, au N. 38. de la rue
Bonne-Foi. Venez et profited: parcille
aubaine ne le preseneraplus,1...
Bells Etzennies
Lea plus belles dirennes & offrir gouj
I'an 1901 aux grands, aux potits, soe vq
dent & la pharmacie LouvertUir; angle
nord-ou st d4,Atuo. -4e wialWgq 4 l
Reservoir. ..
Livres neufs, Livrea d'occasion, -Bibe-
lots japonais, articles de Paris. (Exposi-
tion 1900 Tabtiaux.) RCclames et alma-
nachs aux clients et aux acheteuls.

----+--i
TRIBUNE PUBLIQUE

Enoch Desert.
Depuis quelquesjours Monsieur Enoch Desert
est en vwine du correctionnrelle
Qui n'a pas I'esprlt dle ,. n i ,gi.
De son AigRn a tous I.s rnalheris.
dit Voltaire.
Monsieur Desert, cep-ndlail. nr.- levrail pas
manquer d'esplit, non-seulemnent en %ine de ses
cheveux gris et rares, manl encorlr ni raison dui
titre ronflant don't il s'Rtiilall'ulile a soil arri\ee
dans ce pays, se faisant le dliane imuile Ie M"
*Solon Menos, Docteur en dlioi de In Faeul'l'de
Paris. Monsieur Dbsert, intelli.-nt. avait moins
fait connaitre de sa bouchre (qun plan I s sceaul
qu'il 6tait Docteur. Et coinmm il n'y avail jamais
mis.i, nom de sa Facult., kli asis s"eul ause-
Qiuels .7 iinl os nom rt prenom' ? ilemah-
da le president du tribunal correctionnel.
Monsieur DI)isert, qui venait d'accrochier A la
barre sa robe dotorale pour s'asseoir sur la sel-
lette correctionnelle, se leva et repondit de sa
voix enfantine, cAline, qui seinlie toujours im-
plorer la clemence de ses ,juges:
Je me nomnme Enoch Desert.
C'est un juif! dit dans sa langue un type de
JArusalem s'adressant i un de se compatriots.
Non, repondit l'autre, c'est sa femme qui
est juive!
Ils se south done rencontr6s au Sahara?
Non, repartit le second, au Satara, c'est
legrandl DIsert. Celui-ci est le petit DJ)sert de
Paris, bien connu par Wilson sous GrAvy!
Silence! fit le president.
Vore 4ae?
Paslant sa main sur rll.ii ti:ine nille, caduc,
dcrepit, rilnude, et.conptant abe lustres sur le
noml-re tle ,heveux peidus, le dlinq!iiat-rfpon-
dit -pr&ravolr uoustrail deux zg .. _
-46ans.-
Votre profession?
-Avocat de ce barreau.
-Eli! bien, ii eat propre. ce barreal ourla
perie on vous nommera abhtnnnier de I'ordrev.
Monsieur Desert reatra depuis plus dedizx ian
aiei lea foyer' iri qi'ri mepe, t0i4iwidrA
existence malheureuse at pitoydhie dans lef dif,
fIrents cenlre.uet dans lea divers racoins de lI
banlieue de Paris. II fit sous Salomon one thWi-
trale apparition,avant cette 6poque, fiuariya une
miserable baronne a des Trottoirs >, qui, aflo-
l6e, etait A sa pou'suite I'accusant de I'avoir
ddeavee. Cette foiq ci il eut a sea tromues une
juie des Boulevards extirieurs, au nez 6mi-
nemtuent aquilin, qui, pour le comble, se re-
prache d'aboir un nez gros.
A son debut le treA bon Monsieur Patelin eut
beaucoup de peine A se fouirer daus tla Ite
la procedure haltienne. La loi est dure, trou-


9 I .>UUICI Ito Ma
toa p"itqua*iterNe et lea
de calotte devant lesquelles it
ur.iplyer I'expression de
uVdan rielami, a.... gardait de
audeoL ., Non, nous ne vo
his t Ubili the I'homme de ioi.
uom o dire combien il esti
do~e a t d' it se soit latIs'

t6h I*lru='1 eat aussi umi
aim-aloi. A
Depuis que DTiert concut I'i
so cohabitante au temple imifsoi
religion, aprv. luii av.n, par la r
de I'offirier civil, 616 I le dle la
depuis il penin que, -'li., a loa
;iuveC'r, il dealt ani--.i ,ei-nir ja
D&s lors, p.iil P.atii.an -- al\ eriet
riques, oil .-apri. .i ',." -I., passia
ilinaere, ponll CL'unlil".'.l.n 18-svl
nations lasIrie- eL Ilnlil.liin .. po
les fainis dennranl-., ir.i trip.'.ales
helai ,'l- 1it %.,n,-nt iII .. n, Il eat
ini .naride- de I'ar ,-, -i.ii.hirh Qualr
fjialanttou I'rlit.-, I-..1 mFe-w
par I'lniplacalbl. ruic :ir Is ischen
petit chat- cr'at .i. i *u'.llf I'al
lilb aimn de .Iaturne ertieiprit unm
acharnee cuntli le -.,o -'-.'
EIn ce teniii-ci, ti..nl I, I nrr illes
sent Ie urqq uel ai-a.i. .... I II ai
parnl elles la divi-io,. I'fn rtendre
tous les loils lea son.s I.i ,li-ordie,
er a sea fin- l. II in.-illler :i h la
la mere, au twrre conlih. I.' il0, a la,
le frere ; Ljule er.-arit. ;i' .....lisaat
lene IJ c jue e I

see que'les procedures contsistentW
ment A faire durer les-i-tiges; s'aoe
revenues des successions ; grugeant'
en cherchant A gru er son nadereaire
dans son armoire sea revenue non pO
server, mais hien pour regoirer 11
rante et sa suite de conservI s aliigpe
vine gdndretux .i 00 fcs le toiineau;,
les propriOts de P. 5.000 pour P.
vendant, ruinantl-l malheiiPeus Pc
1901 se payer les ruines ou les d6brn
sition de 1900; des Cendres au Cil
tant ses-juifs des chaussures des mna
graissant, lii, de ln sueur des mol
inoui,revoltant,criantl- Que dit, qi
twice ?
- CLTesile sort qt obntcu eto-ie ega
celle i laquelle concouir Antoine FK
xi< Mesmin, notaire et le6pult, edl"
liern Thomas, lde Joseph, cells dei
de Beauliarnais Jean-Francois. etc.
Pourant, a chez I'avocat, disait
tegfte n'1F t pias met ind iaalpen
uence. a
-Par palihepr .etle quality et
rfugnent pe9.4 'lAme de Me
Ic. -,di ajA contentse

saueisG tiir'enfln Il eat fait D
hier on le eonepuait sur la blan
Stiannele. Cttes ntil, de o..
bolte, deaenm auos' dd~et', ii"
fille combination qu'il a dia Aii
niscences surla l oit ilmart
alan. Confondant iwn a e'.1
injuri de lqut le monoe. C't
Stout bout de chanp,, A lort
citations en orrpetionnDelle CI
conierm draot Ha& s succeaion
erse, .ryelhamant de chcus d .


b I,








so-ait 9a
.' op m r" s c'ineion
com .W]%ris s pour
el aut~r?.qjlaq boone 'au-
juir, VQ epmthe on doit We-
on le nofiflte i-dmnaitle a. it
0Aot n edt pat do ompitence. ne
elmer. 4 I n1o1 dit tien.'Mais, dli1
I'ayvCal fle II. qt % Vulguire
le prix it.1 tainisre I

nt e- 4-'asuronl,
aux Tribumaoi )*'Suine pouir
a de foni dosier ou A prendre
n 6 de nos oom. aiiotes qua fu-
en IW($8. Lsla qus leo Firnmin, il-
146om. Iei Guilbaud, les Henri Du-
in, l.ps Boa-no. les Magloire, le,
Tessicr, 'I Duraadt,- les Poite-
t-Louis, les Castera, leus Boisaronl-
oaM. les Ducoste; lea GUlevLin, le.i
i~vi~e,. -a Calntant, lag La114-
Lahens, les raiaquBe, % Laroche,
tes Lizaire et tant d'autres, qul
de lumi8re. hoimmes. pleins de
de dou3 d'iinne inibran-
danee. sauroot au besoin attester,
at de nature A recuter devant la saine
Asont ces efrfoyables pech&u disr 6-l
ai iur Eioch ? Etquest-ce qyie c'et
ceas quit--ions antivangdsliques, anti-
Letant 1vuthiques noitsnous debar-
ideno1rt! u6 ide 'AkAI& Gieffe a pour y
08a Va is. 'ae esuiire>.)
20, 0Oembre IWO.


el Beltevue
ND11E.--- Choux fleurs
JFromage Gorgonzola
L f -Roquefort etc.

In" H611andaise
.teainer PINS WILLEM III,
9fdu Suid. est attendiu ici de-
medi le 22 courant. II re-
h onrezx he-ures du martin, di.
I pour NewF.Y6rk, prenant
gers.
us a mples renseigniiements
aux agents sovusign~ s




23j, ~ (k New-
al es..L
le mrteswjour gi)u oir,
t-Mar, J&rt6mie, Cayes,
Kingstoni pvanant fret et

1 l~ plesrerlseignements
au bureau de Ia C'o.
GEo::W. EPWTERSZ.
Ageffl-Gdndt-al.


Ea E CRUSPIN RA
Rde.qnratrice de la Chevelure
Compose exclusivement
des Sucs d'Herbet Mddicinales
lnollensive et Hygieaique par excel nce
Ce pru'lda sans riul n' i riende corm-
inun .vec lE It' lu s, r..i:m.. el:- :iutres
speciliques journellemei ntl' rt ni :u pu-
blic, saJ s en obr.. ir I. Ir -uir pal leur
inefficaci t.
Piurqnllo co proidu:. -: -.! Lcquis la con
fiance gernerale ?
Parce qu'il fait repousser les cheveux
de leur couleur naturelle et ein aug.
mente la longer et epaisseur.
Parce qu'il en arr6tela chlte et les renc
soyeux.
ariequ'e H laLembellit-et- s empeche
Parce qu'il vite les maux de tAte, et fai;
disparaltre les pellicules.
Parce lq'U nettoie at parfume, t part
que soonTficeite se' rniiifeste au pre'
mier essai.
Prix de cnaque flaco : 6 yourdes.
REFUSER come CONTREFA.ON TOUT PRO.-
DUIT NON REVTU de ma signature
DePOT a Port-au-Prince :
Pharmacie Nouvelle A. ROBERTS& Co.
Nora.- L'Eou Cruspinera empiche l
formation du microbequi ddtruit les chevow
L'wcage do ces products conserve inddfini-
ment wre belle et abondante chevelure, t de
beag" eila t "oucils.'


Ligne-Cameron
Le steamer TYRIAN partira de-
main samedi 22 du courant, pour
Petit-GoAve, Santa-Marta (Colom-
bie) et New-York, fermantsa malle
a 6 heures du soir A la Poste.
Porl-aui-Prince, 21 DI )cembre 1900.
F. [IIHERMANN & Ci", Agents.

Grand-Bazar T-asWh
Creatlon Nouvelle:
Revolution de Poupfes!!
174, Ru, linu Maqa.cli de l'Elal 174.
Vpnez visiner, venpz voir!
et ,Oi. : n, r,'. h ir', i ttid Ratits l t ar
10 centimes le billet
TOUS LKS NUMEROUS GAGNENT .
Ouvert tous les jours, 3 heures de
l'apris-midi.
BOELTE & C*

GRAND DEPOT

de Tafia et Alcool
Angle des rues du Quai et du Bel-Air
en face A. L. Gudrin et N. Thomas
Vente eln 'ros et en dttatl
VENEZ VOIRL...
MtDA IF. D'OR-PARBIS -


Dr FrankPaddock
Dentist Arndricain
Specialite pour les plaques eni or, ainsi
que pour la monture des dents en or et
en porcelaine sans plaques.
Au haut de la photgraphie Mevs.
Les heures sont: 8 A. midi et 2 a 5 hres.
---
Nestor Feliu

,Maltre-Tailleur, tr-s connu dans le
oays, vient d'arriverde son voyage
k FEtranger ot il s'est ~initi. aur
Jerniers progr's dans la-coupe et
?art du tailleur.
'II a ouvert son nouvel atelier
No 46, rue Bonne-Foi, entire la
Pharrdacie Roberts et la aison
Obermeyer, et-offre au public et a.
sa nombreuse clientele un grand
,hoix, de costu mes, bien sojgn~s
par les meilleurs ouvriers.
Proapelivrnion Prix odrt*.


___


A VEJND
CB N. r.mri gM & nlW
Rue des Fronts-Forts
Vios fins etbrdinaires en houteilles:
St-Julien, St-Estephe, Margaux, Chateau
Beaumont, Pontet-Canet, Chateau Laroze,
Pommard, Corton, Chambertii, Clos-Vou-
geot, I' Barsac, it Sauternes, Moacatql,
Madbre, Malaga, Porto.
Vins anthenliques:
Chateau. Margaux 1893
a Cheval Blanc 1890
Mouton Ralschid' 1893. Yiquemn 1895
(Grande fine champiit.ae et Coyjacs fins.

NOIIVEUTI DlE FIN IAN\IE
Chez CASSIS Frires.
66, Rue Courbe et Grand'hIue 1r5.
Vous trouverz des.\ Articles franlis :.
principalument chapeaux pour ldames et
fillettes, derni-re mode, do routes
nuances et aux prix excessive-
ment rnoderes.
E. CASSIS FRRnES.

VENEZ VOIR !..

On vend, seulement pour cette
semaine. a tout prix. des cha-
Speaux,. eti.ussres, dealelles et au-
tres Articles de Paris de toute
fraicheur, dans le magasin (ante-
rieurement Caze et Albertini) qui
fait 1'angle des rues Courbe et Tra-
versire.






A. de MATTEIS
Horloger de la Socidti des Tramways
de Port-au-Prince.
Bijoulier-Orlfvre.Graveur
?9, rut des Miracles, 99,
PORT-AU-PRINGE
A I'occasion des prochaines fWtes ide fin
-danniee, les ateliers dc la susdite m;ison
te meltent a I:i dispositioii du Public pour
1t confection de tout genre de hijouterie
*i des prix reduits.
Travail slide tl lrs soignA I
Gravure sur m6tal, Ionoguramnmes ar-
tistiques. Rtparation, dtp chronomrtres,
rep6titions, montres, pendtules,horloges,
boites a musique, machineshcoudre, etc.
Travail Garanti.
Dep6t de cigarettes havanaises de la
..m.. arque l1eitime o HENRY CLAY # Havane.
La maison continue toujours ses achats
de vieil Or et vieil Argent, aux prix les
-lus avantawgeux pour les vendeurs.
Les amateurs de bons cigares
irouveront
"hez BARBANCOU( T & Co,
81, rue du Quai, 81
des cigars
D)E MACIIHADO & F. (. ORRETT
bouquets einitas-Operas
Meter Supper--- Conchas Especiales
SDE B~HRENS & Co.
Flor Fina:
Rein as-coquetas-- Entreatos
Conchas finas Especial

HIOCOLATERIE HllITIENNI

Paul Cesvet,
8, Rue Am 'cricaine, 8.
Chocolat A la lanille
A 80 centimes la livre.
Gros et D tt.ail

BAISSE DE PRIX

Bon vin de Table
Gallon P. 1.60 I 1/4 gallon 0.40
1/2 gallon a 0.A0 lelitre O." "

Bar de: a: Poste
Junste en face de la Poste.

CABINET
de Me LAOGER CAUVIN
Avocat, Ancien Brdtnni,'r de FOrdre
84, .rue' des .Miacles;!84.
A 1'Ecole Nationale -le Droit


Dr F. DIEMER
Chirargien- Iecoelheur
De la Faquld de Munich (Allemagne)
Cabinet de Consultations en ville:
Rue Bonne-Foi, N 80
Ouvert tous les ourq de 9 heures Amida,
except les Dimanchas.
DEMEURmE Chemin de Tur eau ( mai-
son Ch. MARTINk proprite PINKCOM-
oBEo tZia,;n*vau i\aN .* n'
credits de 4 d 6 heures.
TLCtPHONK.


Mm Ph. KieffeI
M...pee dse vim
GQroa et DI6tI
-Ainese Maiea Sinl,- I

Avis aux Amf
Vous trouverez chex:
M. SOLON ORI

Le bon rhiam de BARBA
bien conmn de tois


Rhum Barbancourt & Co, d'H
HORS CONCOURSE!
Le ieul rhum qui ail os/ affronler loutes les Expositions fighter, iiiona
sa .supdriorild lui a faith dicerner les plus hauteq rdco'wnp IItes..
S repuLdtion ii'est plus a faire; il nous suffira de meltre suus les tnii dei
amateurs I'extr;it suivant 11d journal La, Tribune Commercial,-.,' il.ig6
*L don't I'autortt ne saurait 6tre mise en doute:
LI.iqueur riconfrortute, pruduit vraiment hygienique, le RHUM,\ 1:\I1ANC
a re'alis: ce que la distillation, aprts nl fermentation de l; caillo- ., icr'e, pet
A ner de idelemtriiit run et de aBINFAISANT, ce que des autorites medicales
(t ont recommandd en toute sincdritd apres examen. .
Notre nombreuse clientele a pu v6rilier cette assertion. Que les amateurn
ciencieux qui n'ont pas encore fait I'acquisition de cette liqueur toiique, r
cette tacheuse omission en se rendant a notre d6pot situ6
Ru;i DES CEInAns No 7,--r NOTE COMPTOIR, RUE JU QUAI NO 81,
oV Monsieur BAnuANCOURT se tient aux ordret-detous anmatears de ben go(t
executer leurs commander. -- -- --


Prix pounr toultes les bourses,


. .11A r~eeeroWAlvRvt


tA RBAXCOUURT,- Membre du ifui
Hors concurs aux dernritres Expoa


txa~a~d~rati'~82


L'EAU IMPURE est tries souvent la cause des fitvres typhoid
beaucoup de maladies.
On devrait,en con6quuence,.ne faire usage que d LEAU FtL
seprocurant,' la Pharmacie Centrale d'Haill, in de.e
filtres en verre qui Out td, depuis lon'plemps dejh, prouv.es pfl
irreprochables. .
C'est un article pour ainsi dire indispensable A .chaque la
sevend pas cher! Viennent d'arriver aussi: .
Bonbons fins.-P-arfumerle EN GRAND ASSQI


='. _..7_ __ z-00 0


--sr
- ---- --------------


*F, ..,


Wi = OZIS


A J~~