<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00389
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 18, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00389

Full Text
4w 7O5 Porn-au-PrIn-ce (IiU)


OfS D&aiwe 4Si


Salem

e Nouv~Iliate
4o0xxwjm QwotidiieziL, Comrxnmercries1 et d'A0kx21Lczio

UIT--- DIRECTEUR-P:OPRITA1ER.

Abonnement poar Ddpartamentu..* 4.20. PAR MOIS 4 GOURDE
tranger t.54 .3 -
04er t4*z Commurications au Directeur dijoWnfla1, 4, rue du Fort-Per, 4


~I


ji
i;
Icr
'm
he
I,

I.


%i
ax







Ia

I,
'pe
1*
ft
"C


DE BOURSE I 'grapllie qll'l W'avait encore pris a.u- vols d".Iuvres d'art commas par les trou-
c une decision au sujet d'un voyage en pes sur les Ghinois. --- Le Gouverne-
90 go/o AmArique. ment a pensd que les objets contenni
YNw or bll MADRID 16. --- La frigate cole alle- dans les caisses ne peuvent pas 6tre con
e-York biiets 9go/. made a Gneisenau n a sombi'6 au large sid6rds comme butin et par consequenl
PO2 /o escpt 21 I/2 0%/ de Malaga A 65 miles A l'est-nord-est de ils n'appartiennent pas aux soldats.
oo 6 "o/ escompte 59 /o Gibraltar. Des dAneches particulieres di- Le chemin de-fer de Takou A PMkin esl
mission 7 24 /7 2 sent qu'il y a eu 40 noyes. --- Le Gnei- maintenant terming, pour fire le travel
mi 24 senau a sombr6 a l'entree dA port de qui comprend 80 miles. --- Les Frangail
ie tommiriton---6-'o-- -~ atga r il-esiaita-se rdfugier, fu- ancent une invitation pour une excur-
Syant une tempkte qui faisait rage. A sion par clheibet de fer t Paoting-Fou qui
SFRAK ACI$E Si'heure actuelle on ne pent voir que les aura lieu le 15 Janvier.
1n lE FI R AIIE mnits de ce navire; on peut voir du ri- BERLIN 17. --- Un tB16gramme regu de
iBLES T9Ik'GRAPHIQUES vage un grand nombre de cadavres de PMkin, dat6 du 16. dit queti-t~unim
cadets accroches aux agrss ; des survi- Chang est atteint de l'influenza.
IPOLE ou uNOUVELLISTE, vants poussent des cis d'appels et font WASHINGTON 17. --- De longues ins-
tPIODUCTION INTEROITE.) des signal" pour 6tre secourus. On pen tructions out 6t6 envovyes A M. Conger,
i se mainteiant que le nombre des victi- ministry des Etats-Unis en Chine, lui
SNoarn 15 (colonie du Cap ). es est au moins de 100. Quelques de- tragant en detail sa line de conduite, si
ent des e-Brabants-HorP p6ches disent que 40 des honmmes sau- bien que tous les. ministres pourront si-
I__rincipalement de nouvel- s sont bles. e gner te irite de paix implement. -
i rlmov6 na M veyTr -M.Pal Le dernie 4iuaie la .eci S'.pp u,.4S._.A. miiristre an.
ans nombreuse de boers le 13 catalstoplih surtenue a.u croiseur alle- iglais, Sir Edouard Satow, qui ni ee I
artrol, colonie de la Rivier'e- malnd I* I.IIlse'rN a lU I.re 'ie Malaga, dernier a se neitfre einr- rn vement;
ses peril. n consistent en 4 tues, i,,inlleilt '1.i le corin.im.1 ,t s'est iinli- LONIHE IS --- Le .gn iral Kitchener,
let 1M prisonniers. l I quand iI vu pt so rii vie. --- Le daiis une dtpeche adressee au ministry
S17. Lo tl66gramme sui- nombre de ceux qui out pri est de 136. de la guerre, contirme le telegramme re-
iner.lt Kitchener a tie recu au Une dPpche du GCp announce qu'une (;u la nuit derniere par la press associee
fice e, 4 Pritori- 15 -- rencontre assez sdrieuse a en lieu entire dat6 d'Aliwall-North (Colonie du Cap);
iers et :ilr soldats fdits prison- anglais et boors. ii announce la d6faite des anglais pres de
a I'allair e e Magaliersberg out NORFOLK.--- Un grand incndiiie a 6clatd Zastron ( Colonie de la Riviere-Orange ),
is; le. boers onLt eern et pris aujourd'hui A I'arsenal ; les pertes s'elB- i d'un ddtachement des a Brabants-Ilorsei
es des cBrabarits-Horse dans vent a environ 13:6.250.000 dollars. et dit que 107 prisonniers ont etd faits
du district de Zastron. HAVIRE. --- La a France r est arrive i siires anglais.
-16. -.- Une parties des troupes dimachie venatt de CGriian;;o ot dlu V6- RENTE 3 o : --- 101.12.
i,rdcemmeut arrive~ e de Chine, neizuelt.
objet d'une reception publique, A la seance de ce mating, la Chamrbre | flU f DIVESn
ent .u desir expr6s de I'em- continue l discuss.oi d( budget des Fi- I V DIVu
iillaume_; grand ddploiement naices et cell de l'imnistie. --- M. La-
same par la foule qui ga.rnis- sies d6elare qu'il ne voter pas cette der-
Cours depuis-la ga:.e Rhli.-r. niere. --- M. Vazeille defend I'arnende- Le Change
-- -L'ltalia a annonce-que le meant don't le premier paragraph a et6 Le d6partemeii di. sfirnantes ayant vends,
Sune conference avoc l'ar- vote --- Le president du conseil a decla- dit-on, une vingtaine de milliers de dol-
de Manille, a d6clard que, ldans rid que la politique tenda;nt a fire reiai- lars A 90 o, e change est done a ce taux,
lon, lee Etati-Unis rlevtient tre l'agitation, i'est pas la sienne ; il a ic main..
lear iain-iisa sur les Philip- cru agr pour le salut de la Republique M Antenor Firmin
Pps a peIn6 ati ce s er*t in en ddfendaint I'amnistie. Nous extryons de 'L'Eclair N* du
Wlut I. Cmhrl ent et .a civi PARIs "17:- Par ordre du Gouverne- 21 novebre dernier, les notes suivantes
les El.,ts-Unis abandoniiient nent, ui certain mbre de kisses rem-qui accompagnent,dans ce journal parisien,
tnent dles les ; si les Etts- plies d'objets provenant du bulin pris en portrait de Mr.FRMN, notre ministry
ent a se retirer.dit-il, ce ser.it Chine et envovyes an president Loubet pl6nipotentia;re Paris:
le 'glisse catholique de Rome ct autres presidents, par le general Frey pnipot e Pa
SLouLte les measures possibles qui commandant la brigade d'intanterie aLe gon6ral Manigat, minister pl6nipotan-
Pr son influence, les Philip- de marine en Chine, seront saisies ior iie In a pblique d'Hasti en Ferice ,tant
enort it y a qaehtues unois dans I'exercice do es
nt ced6es a une autre puis- Marseille a leur dedbrquement. bolctions, M. Firmin a t6 design par le prs-
tiene. La measure du Gouveinement fran0ais silent Simon Sam pour prendre so succession
16. --- En r6ponse a une dd- est evidemmrent la consequence de la 1 a ite de lalgation de Pais. De taiHle mo-
~rand-Rapids-Michigan, I'invi- protestation contre le pillage deja formu- yenne, vigoureux, la tMte rende et intelligence,
ranx Etats-Unis, Kriiger a t0- 16e, appelant I'attention publique sur les aux yeox vift, aux mackoirs votontaires, le non-


t




* i* ,t3,j..; 4-UIFP'$


mau diplomats set une'aj pi
plWu diatingules daettle tns
Squi asi vaillaemment coquar e place la
aviliaation. II aurs continuer pftdi tnoa tea
tradition de tact et d'esprit oonciliabt qui
avaient permis a son prMcesmeur dl'aplaoir
bien des difficultAs entire lea clbineta de Paris et
de Port-au-Prince.
a Le nouveau ministry plenipolentiaire d'Ha-
ill nappartient pas; comme le gdnlral Mauigat,
i I'armee, et, contrairement encore A lui, il n's
Sfail ses etudes en France, o6 i vient pour
Sremiere fors. Mais avant d'etre appel o an
post Alev6 qu'il occuipe aujourd'hui, il a jou
un rdle important dans la vwe publique de son
ps.'C'est-un bomme d'?lat particulibremeat
esami en Haiti. II a prW'ine part considfeable
aux affairs depuis la mort du president Htip-
polyte; et le president acluel Simon Sam, I'a,
A diverse reprises, cbolsi pour lui conGer soil
des missions de confiance. soit des charges po-
liliques, o6 il a toujour- fait preuves d'aulant
d'enervie qui de piuobitef est, de plus. un ami
trs sionrirrt de la France. s
Au Coll6ge-Louverture
Hier soir, nous .ivons~pssisr6 i la conf6-
rence sur les TRavages de I'Alcoolisme, ma-
gistralement faite aux 61tves de ( Louver-
ture a par le Dr P. G. CASAR, professeur
d'hygiene audit etablissement.
Nous nous serions flu A nous &tendre
sur cette excellent initiative de Mr L. C.
Lh6risson et sur le reel mtrite de la confe-
rence et du conferencier; mais nous n'a-
vons malheureusement place que pour dire
que l'ceuvre si courageusement inauguree
par la Direction du College-Louverture est
de celles qui meritent non seulement I'at-
tention, mais encore l'encouragement de
nos gouvernants, du public et des families.
Nous autres du-, *-Noe i u
nous associerons onju'ours-A ceup e d'lme
a ces id6es qui soit aussi n6tres aprs tout,
et qui ne peuvent manquer de moraliser,
d'tduquer la jeunesse et nous preparer ainsi
one solid gYneration pour I'avenir.
-- Tous nos compliments au directeur du
s Coll6ge-Louverture. )
Prime-Etren nes
Nos abonnes qui desirent b6neficier de
notre priie-etrennes ( le drame passionnel
de MM. H. Chauvet et F. F6quitre : Une
Nuit de Notes), peuvent s'adresser rniosbu-
reaux o la brochure leursera livr6e centre
dix centimes seulement.
Le prix r6el de Une Nuiit de Noces est de
vingt-cinq centimes.
Histoire... invraisemblable
Un de nos abonn6s, nous raconte avoir
et6 volt d'une valeur de..., par-son domes-
tique,--- qui s'estenfui. II a ait son rapport
a la police; ii a oferr A la policedela menei
a- w-repaire-dbandit; elle accepted (?! )'et
depuis.... il attend encore sa venue pour la
conduire au .... devoir.
Cette histoire est rellement invraisembla-
ble que nousnous.. refusons croire qu'etl
a pour theatre la .. capital d'Haiti.
Nos Bussmen
Hier, notre ami MrEumhe Poullea failli
Atre victim de'la... fantasied'un bussman.
L'automedon jamaicain quile conduisait,
voulut quand m ime d6passer, au Champ d
MSCars! la locomotive dti tramway et, nmal,
ge les coups do trompe avertisseurs, coup;
la route A L macbine en narche; iheureuse.
ment, Mr Poulle n'eut que le temps, de s
jeter hours do bnss,-- suivi' u.:. husssman.


at a voitue, vide,

SIt est-bon qu'on ra he.
men qu'on ne les iiai s pasi' w
dients.,. la mort ..
Profitns aussi de i'occasi
encore qu'il est de princiie
que le pi6ton fasse place a~ ca
d'ana voitures, ces dernilmr ig
ties. .. .. ...

-Aur 'noms'ichs biri #
Tobjec de I'attentiop-'.
veruement fraain.i

chancelier honoratrede I
qui a 6c decor6 de li'r-'de
a Nichan-el-Anouar a.
--- Nos compliments chaleureuxl.. .


Arbre de Nol monstre ...
Hiei soir. A I'Orpheliuat de la Madeleine,
nouvelle re-union des organisateurs at dames
patronr-se tie la fte de Dinianche prochain,
iqi doil *'re diinnee au magnifque local du
Pensionnal de>? SLeurs de Lalue.
Euurnit..ns hI ieienent quelques-unes des
iiorbileii-r attractions proinses :
A 2 heuies Arhre 1',, Noel monslre ( plus de
500 j.suel- '... asir inie en scene par lesen-
fauts du Penisiunnal,- dialogues, cliour d'en-
fanlts coltjmin-e en a nge', crie-he, etc, etc.
Krrimes5 Conmptoir Ileg:ieaus lu_pays,
liilron-. Gi,,rer-adi4.L.temoen-hier', i la livre
elt dal de i, i'-I..Is hhel.t e sole.- RIoelles :
blere, I Ir..,' in lai -la.'r. -- Tondl olu k lous les
lots i-agnint i Loterie d'un magnifique
parrateti peinture et lapiseerie) et d'un plat
.artialique aneL penlture.-- -
Cheoau.c de boie, avee musique, labacs,,
chocolal. flours comptoirscoquettement roet
Tqulajple wndoties serors costuatwit-S
fleuristes. iiaianfoirei, eanrt(eli; tdnfi
mnagique, etc, etc.
Le soir Concert orclestre d'Hernande -
rnoi-'l,.i:=s rcomiques; romedic el opiratte
j'iu'"e- p. i de jrnies p, -s.'iinnnv.
Ernin Ir- .'o dlei cOi-m ,iitoi --'era le Bazar
,lunt l.. ii..nilr.-u olIj't-. ,ln ditrnier Lb n goill
de P'. i. -,..iiT 1 -% iqueltre el sendos A boan
inl' E'. h c -eCsiniplOirll oij i ile damne', exi-
cIuI ., .l ,.h.-l- par Iu; ,le\es .I Laliie qui ont
adll. ic. i l. l I. 'a 1 It? .le ..h1as i -.
( .' l i r,.'r.- i-n rale I ugniilde pour lea
'.llr. s -''.nii e .5'i 5 ''er 'inII ll pl'- r p I-s en-
farln- 1I1 'i I ruuvera elhz ls flames patroln-
ne-. t ; 'Orph linal
Lr bi 'II :ourlt u'1l i auia e .' iirrptIges, que
I'wi dl.. pjar r rlu-imr- L,-irlt-; no1is utrnimest
aiu.nir L, lffi i'minr l I.v el.' er' anticune pres-
s.:.n ii.- 1J. 'lt 'Ire aile ''t rnivilO- qui agironi
d'cu -umrs. selon la ,gre.'i 'sto de leur coCur.
* ---- F6te A la Materntif,6-- ---
N'ui. aurions oulu avoir ou rnilni 3 colon-
nea du a Nouvelliste i paor complex rentir' de
Srtte sup rbe tte, come elle le Imerite; mais
Sle journal a de tells obliations, par crtte fil
d'ann&', qu'il nq peut se permettreaucan extra,.
Pour tul dire en quelq'ue mnotlail notfllt-
rimAre ee-n eoeseundo-laudattf 4 i' i
une demi-dtuzaine d'Wpilhels a tl id f
vigi., inais it est juie de citer uielqbeiP'-
et les nonls de ceux qui onldonn# leurcou c
ielt leur cr -u a cette :lorifcation de la Ichrit:
I aboard le-. orau;isateurs, en tAte le Docltet
Riboul, qui onl, dilns-le, fail un tour de force-
n r6unissant en si peu de temps lee AItreota
dli primo cartellop d'un succa triomp.hanll
Lef dames Basqumat, Mi>jbel-Oreste,Teamriief,
' Sambour, Re11ry astien, Henri Chauvel, He-
rardRoy, Alex. Riboul et Mile Oclavie Sabou-
rin, qui ont dd se multiplier pour r6pondre,ric.
terieusement, A.... I'assautde leurs comptoirs.


tf


es don't .
Ritbha ii
nalec ama
.tech5. 1h
lraer S#
, avec sea
tance par
Amour a, 4
Chauvetsl
maimr qu
ea_*pptaudi
vet, Stras
ura uaves
sCopet, piN
grK leaur I


aw valu _e
S e son beaw
: d'Hernandez,dol
euarm utleieju dlicat d'uns
Le4e torps de musique,
dala-a ne ui ont embelli v
te, selon leur habitude.
Nous avons gapd6 pour la bon
chaur final ( valse de Faust). q
quement cloture; il nou-s suffira
choristee-amateurs, pour tout dire:
Premidres:- Mm- E. Gentil.
Chauvet, Mile Clara Laforest. Mai
E\a et Cecile Riboul, Anloiniette
thille Dupiy, Zulime Ru :
Second :-Mine Stemi.el, Mil
Marguerite Dupuy, E'ighII-e Vieux,
gitime, Marguerite Boche .
Tenors :- MM Ferranl. Cou
Basses:-MM. J. Zphliii. Moreh,
Ajoutuns que les actir.a,\ de.i-
flork;- que les salle.., hlen dle4r
illumindes A I'eleciii.eil, .1'e des
-flee laniaieuit, par intei slles. a1
leurs gerbes luinineuies 'le ..
pops n'en finiiins \I, 'l fallit-
*uonimawsirmnph.au'. qflii
pour PCEnre de la Maeullrit' elt
aespritde olidarile humniiiai itardef
port.au-prineienne.
Un people qti vi .i i'. Pet
mentrl, -'tet -paS -son diii' I: et le
nit, s'il ne nousa pas \in iinofe'ler
nous pout'ions donner, ninI- laisse
polsure po en, entin, evnliui ilne
le nouveau Cnenenaie
__ L Cercle a l'Auroret
Nos iuntress.ints jeulne- gens
a I'Aurore annoncent une grain
littiraire, theatr.ile et musical qt
neront le samedi 22 cour.lit, A 61
soir, au local du Cercle de I'lIp9.
Its ont eu la bonne inspirati
les cartels d'enrree A cinquante cL
ces conditions ilsauront une bel
uivicndra Les encourger d.nsiS
interec tuell o tils se sont sii
pour lurmnit leur-proti -
.C'ea bien, eunes gens; riagt
I'ahuti:u et oit so complaint
grand nombre 40
Atre In
SErais-Ui
I'Jnsitut P
.) vielll r
.nouviea trait6
S ripelant lei tel"Erti
~~ns 'Ad du Sud, iu '
stna hret Aa lulle on
ti. dtiuma 6 human de lprcue .A
ladesiect6sde d erum ont
diatemiwait IO amelioration ScIst
td do. r r1eiuhate de e'
SD. fine tf.r'cmpyrec quC
D u, h^t I





4'b~ -~ : _____~ ___~


G. KETTEL & Co.
rau-P since, z8 D6cembre I900.
. A AVIS
|end. ,l,'ci rs apt blic.et an
Vu1is .xi.- respofiMble des dettes
ign'.inr.. contracltes Madame
Oresl,, ,,e Alexandrine Smith)
ivolo :iirement nbnndonne let
l d'epmi- It 25 Novembre kcoii-
-oussi'ii dilclare aussi, en al-
'uI. I iaande en divorce soit
Ii li Ih dame, rompre toutl'r
atios .I\ec Ina famille de I.i
0de.
C. GnESSE
E-Pli4ni. Ie 17 Dcembre 1)O)o
'Offre de service
iRLE Dli PLESSY olrre uii Com-
s series en quralite de verifi-
douane.
SAdresse : 70,-rue Courbe.


Langue Anglaise
Poor vulgariser la langue anglaise. an-
jourd'hui indispensable aux letters, aur di-
plomates, aux commernaots et aux voya-
geirs, Mr J. J. DESCE, professeur d'Aglais
au Lycec National de cette ville, se met.A
la disposition de tous ceux qui desirent en
prendre des lemons soit A domicile on chez
lui au numero 138, Rue du Centre.
Bouquets A vendrt ---
Voulez-vous des bouquets frais et co-
quetsa?- Adresaez-vous a. .
,, iN^ E T.CASTER 4rfA
Exactilude I BOW^
TELEPHONE'N 1799-


BANQUE NATIONAL D'HAITI

11 a Ic J L'r LA MYRE, de relour
de Sun vuyagyi''an Eardopi. I h'haneur


h d partir de inereredi 19 Dicembre

I' u i,-Princ', 17 DWcembre 1900.

Eimprunls 1,ouisofid&s 1900, 6 o/o
3, W~parlilion
L- It nque Natiorinle d'Raiti a I'hon-
nemr- iinfonner les intfressks qu'ils
peia'.I1. A prftir de ce jour, touched A
ses '.icih-Ats ue troisiiBne 'pqroptition de
dendii p1lil) ce.,f (I P ', ) potr iaItPrLs du
iP au 3) Sopternhre !tlcanfmtre -rMns
eL *'ir pr&'eiitatoioi des Boins.

Eumpi-nuts Cousoiides 1900;, 120O/o
e IlWHPara*ition-
I. l pi NaltiO11,0 le 'JA'iti I I'lion-
ri11 'I~IorinerletIs intttlressi~s qu'il~s peu-_
%0111':,1 'artir dt ce jour, touched ii ses
114 m11e st.ixijim, iepcrtitiofl do un
(1 i 1) .pur i iilt)rets (IU tler au
::I, Mc.j 'iibre ,19(0, cwtitte re~us et sur
pris-'at tion des B3onis.
Poi-L-m-IPrilice, le '17 W)cetnhre 1900.

Bodewald & Co
PLACE-GEFFRARD
S0111' 1. i5 1couverts laeCs pour. Darnes.
Toie gyn 1stique -
.Suliers 1 Imiik, Banoi'als-
(;hapeaux paille dilgi~Ise.
Le sousJsiin6, pro ricaire at domiei-
IM PJerll. ~krjle .1'u P.11wi-C. et aur
commerce ein pci'iculicr, .q'iI :i ceess de
cohahiter .i~'ie tj I-oi'mc. rMa Ntirie Anne
Margueirilu AtelA Li to, depilis pres de
dellix (vae, cc pour earmse de d1ob6islsan-
ce, tmlrmit6 et injompatibilitL de carac-
tLre, el que devant renoeueler action en
divorce contre elle, ii ne r~pond de ses
deitel. ii d1e ses actions-
.rrmie, le 8 Ddcembre 1900.
Jh, PHII.ANTROPE NOEL.


fiance g.iefale
Parce qt iU faith reponsser les cheveux
de leur couleur naturelle et en aug.
mente la longer et 6paisseur
Parce qu'il en arrktela ch0te et les rend
soyeux.
Parce qu'il les embellit, et I s empbehe
de blanchir.
Parce qu'il iviteles maux de tate. et far:
__dj6paraltre les pellicuies.
Parce qu'il nettoie et parfumne, t parce
que son efficacite se manrlcste ou pre
mier essai.
Prix de chaque flacon : 6 gourdes.
REFUSER COIKmeCONTREFAQON TOUT PRO-
DUIT NON REVETU de masignature
DEPOT A Port-au-Prince :
Pharmacies Nouvelle A. ROBERTS & Cc
NOTA.- L'Ecu Cruspinera empeche la
formation du microbe qui detruit les cheveux
L'usage de-ces-produits conserveind4 a.ni
menftte e belle et abondante chevelure, t de
beaux ils at souls.

---r F. DIEMER
Chirurgien- Iccoucheur
De la Faculld de Munich (Allemagne)"
Cabinet de Consultations en villc:
Rue Bonne-Foi,N 80
Ouvert tous les jours de 9 lieures Ai midi,
except les Dimanches.
DEMEURE: Chemin de Turgeau ( mai-
son Ch. MARTIN, propriety PINKCOM-
BE.)
Consultations gratuitcs tous les Mer-
credis de 4 d 0 heures.
TELEPHONE.
. .II II


GRAND DEPOT

de Tafia et Alcool
Angle des rues da Quai et du Bel-Air-

Veniie en .gros et em detatl
VENEZ VOIRI.. .:


D' FrankPaddock
Dentist Amdricain
Spdoialit4 pour les plaques en or, ai6si
que pour Ia menture des dent en or et
en porcelain sans plaques.
Au haut de la photographic Mievs.
Les heures sont: 8 A midi et2 ai es. _


MWDAILLE DOB-PAI41S
EAU RUSPIN F A.
Rdgdnirnafrw do la CGhevarei
Composieal. ..,ir.ulm.,, -
des Suct irHerbea Midiciwales
nleffewsive el ygifique par excellt ame
..Ce prodait sans rival n'a riende corn-
munavec lea haileM, pommade el aulres
mpdci quee journellement oflerts au pu-
b ,_ins en obtenir la raveur pai teur


r






Barbaneort &->
81, ue du Qual, 81
KOLA-CHAIPAGRE
Boisson mousseuse re.on nne par
tesautorites m6dicales come la
plus toniqueel la plus rconfortante,
et de plus Ir6s agrhable au gout
Guinness's Extra Stoto
Le-Porter par excellence. BARBAN-
counR & C'e seuls d6positaires.

CHOCOLATERIE HAITIENNI

Paul Cesvet,
8, Ruie Ain6ricaine, 8.
Choeolat A la Vanille
a 80 centimes la livre.
Gros et EDetail

Nestor Feliti

Mailre-Tailleur, tries connu ilans I
Days. vient l'arriver del son voyage
a I'Etraii.ger o ili s'esl inliii, nu
,derniit-r propgrrt' .ans ia coupe e;
I'art Ju tailleur.
11 a ouvert son nouvel alelier
No 46, rue Bonne-Foi, entire Is
Pharmacie Roberts el la maisor;
Ohermeyer, e: offre atn public et
sa rnornbreuse clientIle un jrarn
choix de costumes, bien soigne,
par les meilleurs ouvriers.
Promiple livraison Prix mod*rt.

BAISSE DE PRIX

Bon-vif- de-Tahl
Gallon P. 1.60 11/4gallon 0.40
1/2 gallon < 0.80 i le litre 0.50

1w- de la Poste
Juste en face de la Poste.
CTO RAPI ET DO@"
k~L'AMEILLEURM
PURGATIVE
L'EAu MINtiRALE ALGALINE, FERRUGINKUSE.
RECONSTITUoNTE DE
POUGUE? St-LIGER
est souveraine et sans rival dans If
Traitement df j affections des Voies
dige? ,ves, du Foie,
Voies urinaires, jGoutte,le Diabite,l'An6mie
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gros chez H. PAPE & C".


L'EAu I'URE est trbs souvent la'cause des fibvres lyploid,
beaucoup do maladies.
On devraitl.en consequence, ne faire usage que de L'EAU FIL
se procurari, :i la lI'arniacle Centrale d'Haili, un Jlec4
fillres en 'verr', ui oni ttl, depuis longlemps d jA, proutvr\ pralt
irr6prochables.
Cest un article pour ainsi dire indispensable it clha|ii' falnilI
se vend pas cher! Viennent d'arriver aussi:
Bonlbons fins.--larfumerle EN GrA,IASSOR

LE SIROP PECTORAL SEJOUR
Combat les microbes ou germes de maladies de poitrine; gu6
element les Tqux, Rhuines, DBroUebites, Enurouem
Influenza, indispensable aux Asthnmatlques qu'il ca
instanlandment en augmentant I'amplitude de la respirati


Depot-General: Pharmacie SEJOURN
121, Rue Rplublicalne.-27 & 29, Rue Tr'averst|
Produits chimiques de toute puretg. Execution exact et rapid des ordonA
Laboratoire special d'analyses et de rechrchcs:
ANALYSES: Urines, Crachats, Sang, Calculs.-Recherches de gonri
) --l
-u- ----- tres rfuicrobes du pus urethral.
Seul depositaire pour Haiti du Biberon-Francois, le plus lacilea
aseptisable, le plus commode et le meilleur imarchT'.-
Tlivphone. Adresse telegraphiqne: Skjouran-Traversitre-Port-an-'

S --S TA N DA-RlDt -
r h ie- tn da rd-Lite- A-sui ranie Compa
Coimpa n ie d'assurawuos sur la vie
Siege So,4 TABL :sa-W o
EDmBouHn .12V ,.RBBDO
Cette coillpagnie est.honorablemnentloofinao~dfads les Indes
les depuis ile nomblreuses ann6es--- Les personnel qui Y s'y a-
auront I'avantage de traiter avec une compagnie qui peul off"r.
registre d Lbons services passes, et qui, tout en gardar.t sa..
premier rang dii progrds, souserit 6 toutes les nouvelles condit "
peuTent surgir. "I
Primes Inod#'es, Secur 'isc.
Pour plus amples renseignements, s'adresser A I'agent Pri
signe.- Rue du Centre, 126. A. L. DEL


_ 7 1 __ __ F_ I