<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00377
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 4, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00377

Full Text

ZR7 oVrLr-au-Prlnce (HaVtI) 1z uat i Decembrc tflO()
ell Al ir 14 D ~ m h e I M


e Nouvelliste

irnal Quotiiclc-nr, Cori-n.ecr-ii l et d'A._'xon ces

CHtRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRITAIRE.


I C4TIM)IES Abonnement pour D~partements. .1.20 PAR MOIS GOURjE
4rt Etranger a 1.40 1
Ir to'uiee oonimnunications au Directeur du journal, 4,- rue du Fort-PZ-cr, 4f


DE BOURSE


89 */
1 1/4 0r. prime
ki-Y,rk billets- -S o.
ba 12 21 */o escompre
Do 6" i9 /o escompte


W.em, ii
disswe-"IS i
mler C omm mission


24 */o or
24 0/o
x6 /


IE FRANIAISE
STELIGRAPHIQUES
Dn a NOUVELLISTE.
TION INTERDITE.)
i-
eiif d'Ie ehrinet-le mi-
res Frangres a announce
ls iient rentres dains les
lhi.itn'it dans la province
ditri, t .le Cliun-Tak ), es-
-'artillerie franllcse et des
oise
e' bhullein officiel de di-
ne I.- 'Tir a pas 6 une tries
S ief-r i'1 a Ir hien inrmni
uitoAurI'hlui soin itltl
ai5at Ilier soir sa itenp,.
te 97 et les pulsations dce i.1,
relail ce Inmain dle 96. 1 rL
de 60.
Un project de loi appron-
de 1, reine Willelfmine
prI"suL tl aux Et:ts-g(ree-
'occnpera pas -de In ques-
Lion pour le dIhc Henry tde
B hScwerin,eonfutur dpoux.
--- Le secrbtaire d'Etat
-de signer pour son gou-
trait6 aveo M. Correa, re-
avernement duNicara-
ce dernier concMe adx
les droits et privileges
r la construction du ca--

dPcision arbitrale sur le
brdsilien a 6ti remise.
de France et all baron Rio
re du Brsil ; la frontilre
demand par le Br6sil,
do partage des eaux des
et Humac jusqu'd la fron-
Sseconde denie
--La second et dernibre


session dii 5o ne Conge' s s'estouvert a t" dern:ide par lea 1ttts-nis pour 0es
midi. Lai chambre, sous lhprisidence de pertes eprouvees par les A.irn'icains pen-
M. Frye et*tIpr6s la priere d'usage, en- dankt I massacre des Armreniens.
tendit la lecture du message presidential i CONSTANTINOPLE 3.---Les difficultfs tr'-
sur la question chirnoise, le trdlt6 avec co-allema;ndes, concern;rtit un d(''pt de
TArrmnic, les relations avec les puissan- carbon dans la Mer Rouie, out ('. ar-
ces, to p rcement du canal de Nicaragua, 'rangees,l'Allemagneayantlit qu'elle i'en
les tiniis avec I Espagne, lec questions avitbrosoin quependaj,;lacri .e chin..se.
pendantes ave: lh Tu'rqLie, les ddlilnita- PARts 3.---Le refuse de l'empereur d'AI-
tions de frontii'res ; puis sur la question lemagne de recevoir M. Kriiger a caus6
de I'or et de I'argeit, le )budget de la une surprise g ranicrle ici; la plupart des
inarinic e commerce, les syndicats com- journatix du matin en prennent pretexte
ierecia.iii, la question des Philippines, pour publier des articles exprimrant de
les tires religienx, la convention cubai- la symptahie pour 1'hommen d'Etat boer
ne, la pose ides cables reliant les Philip- on blAmant l'empereur.--- L'empereur
pines ainx Etats-Unis et le. project de por- n'est plus on Lohengrin moderne, dit
ter le chiil're de I'armne regultire a o l'Echo de ParisD, mais un simple dis-
100.000 homes. Apr6s lt; lecture de ce ciple de Bistnarck; son attitude est dictbe
message le congress a 6te dissout. par I'inttret de I'Allemagne qu'ils consI-
PARIS.-- Guillaume II a envoy un t6- derent comme identique A celui de 1'An-
lgramme disant qu'il ne pouvait rece- gleterrei ---Quelques journaux publient
vOir en cen omenei it president Kl'ai'-r ; r lNarure i1.pch, 3.c. I impar, ur a Mr.
celui-ci partira de Cologne pour la Haye | Krogeren 1896,en regard de celle d'hier.
directement. -r'itransigeant et d'autres oreanes
Le courier de la Nouvelle-Caledonie nationalists commentent l'incident avec
est arrivi i Marseille rapatriant 13 offi- violence.
ciers, 140) matelots et 42 soldats d'infan- Rente 3 oo :--- 101.57
terie de marine veniant de Chine. -
La chambre a adopt l'article letr u i Nous aons en la bonne idee do demander le
project de loi sur les boissons lixant 'im- coinpte-rendu decette f6te sensationnelle i l'un
pot A 220 francs par hectolitre. tie nos t.philosophes da Lye",. Nos lect oir
Xujourld'hiu a comininciclt les d(bats appricieront cette initiative qui leur donnera
de I'alh'ire lrl l Nin-Reillalch ; l'avocat ge- i un per'u ln prire do ole otre premier eta';s-
nrdial, M. tramliad, a conclu a ]'ilcon- segment scolaire, en mnnime temps qu'ilen peut
p.tonce; do lia cour d'assises dta s l'inlte- r, sulter u"ne sorte d'mrnulation pour nos jeuies
ret de la v(rit..--- La cour se retire pour homes de demain.
delilberer. I t P DT C T E\1IE1
Dans le di'paiirteinit lie hit Nievro, le L. FETE I'l CETE ALiliR
docteur 3eaupin, radical, a 6(te el( sena-
teur.--- A Toulon, M. Martin, radical, a
Id dlu dnpute ; a Saint-Pol, M. Vallos, 2 'Demb,'e lyoo
r6publicain, a dt'6 aussi dlu d6putd. Le palais de la Chambre des putss c.st
Il. 2. -Mi" Krier a baindounr6 son accidentellement transform en une magni-
p:ojet de voyage i Berlin.diause. de la fique salle de fte, parvoiste de dr.rietux
reception d'nn avis ofliciel de l'empereur bicolors. Une douce lumitre est 6galement
disat que, par suite d'ar'rangementsan- repanduc dans tous les coins de la salle. La
tdrieurs, ii lui ktnit impossible de le rece- foule des assistants s'accrolt a chaque ins-
voir; en consequence, le president du tant, et les mignonnes jeunes filles, les da-
Tranisvaal va partly directement dle Co- mes defilent sans interruption sous les bras
lone pour la Hlollande; it a tdligraphi6 des galants commissaires de la fete. Les
eet aprbs-midi A cet elfet. places sont de plus en plus occupies. --- En-
CoNSTAsTrNOI'Lr 2. Hassen-Pachia, fin, vers huit heures, le rideau se lIve, et
ministry de la marine ottoman, et le gd- sous la baguette magique du maestro Jean-
ndral Williams, repr6sentant le Cramp- ty, la musique du Palais execute un vi-
ship Building Co de Philadelphia, ont si- brant hymne triomphal.
gne un contract pour la construction d'un Aussit6t apres, Mo P. Fr&derique, accom-
croiseur pour la marine ottomane; Ie pagne des meimbres du Conseil d'adminis-
prix A. payer est de 350.000 pounds qui traction de l'Association du Centenaire,
comprend les 230.000) pounds d'indemni- vient rompre le silence de .i scene, ct d'une


m


____i=_ _I~


-- -. .


- ---.~ -i-







i -dmuet que
ritC'd'un rr -u
pronounce on bean dtscour. II. te s d
--timmtterttraser- lE l54Tiios qtvKie 4Gfi U
en terms chalearenzx. k grOaMi oeur .e
qui a pour but depyr6prer 14 cAbra oioa ri"Temi ta I
Centenaire de I'ndependap-iw-natignal II dik w
termine son discours en faisant d'aidei
voeux pour la reussite de ce project; U est e vi
saluC de longs applaudissemnents.--Le fIdea
tombe pour se reliever sur un groupe'de
jeunes gens aligns: r804, hynine patriotic .
que de Robet eirf. stoat
accompagnedenir e piano. Bravgssi
thiques. --- Puis la magnifique marc e du a
maestro Jeancy est exe6ut6 magistralement dramaturge
et les dernieres notes s'envolent aux a -- urs, a eu
dissements de I'auditoire. Ensuite cest le chaleureux c
tour de Mr A. Duval : entrain dans la dic- lite. IL est lai
don, grce daus-les gestes, en un mot, suc- que la mien
cis complete. JeUn-, une c
Le 4e num&ro du programme est enlev6 conientena de
avec beaucoup de brio par M-e T. Jardines; le notre oi6 I
c'est le Credo cdamouravec accompagnement le souci de la
de piano; compliments I M' Jardines et a loisir i ceux
Mr Duroseau, le pianist. Arrive ensuite, naissances, o
le tour de la ceidbre canratrice M"' Vje E. dre un eclatal
Gentil. La virtuoso s'est a peine levee que me Ducasse,
de vifs applaudissements I'accueillent; en doit pas non
signe de remercienmens, elle salue gracieu- est eminemm
segment les specrateurs er, conduite par M' des condition
P. Frederique, se dirige versl'estrade. C'est La fete pre
Ia surrout que les bravos I'attendaient. Sa tin et, au sor
voix, pleine d'ampleur et d'assurance, ses seseparent, fa
yeux manilestant au dehors les emotions pour la rduss
de son coeur d'artiste, son vis pregnant treprise par
tour a tour-une. xpressa q 4~ -'r ret was a direct
til.charme et ech a 0 s. cont a ---
pendu i ses levres, on vent, pour ainsi dire El e de l
bore ses notes sans en perdre une; aussi
a-i-elle k6, rappelee trois fois par des ap-
plaudissements nourris.
Un moment apres, Mr Bouchereau pa-
rait sur la scene et dit une po6sie sensation-
nelle, dans laquelle le -diable vaincu par
Dieu pour la creation de 1'animal le plus EL la ba
doux, arrive enfin A &tre vainqueur quand ours .
il faut career 1'animal le plus merchant; en jou"'" .
effect, Dieu crea le singe, et le diable... ce qui signifi
quel animal pensez-vous?... la femme!... vend
Hilarit6 et applaudissements prolon 6s.
Nouvelle preuve de la versalite des fou es! NouS croy,
Onvient d'applaudirunefemmeet.l'oisenm- crits vou di'
ble contentde voir la femme denigree!. ts, car le S6
Apres cela, mon cher Bouchereau, vous t6t quitter I
aurez tm li, fmi s sur le dos. lui aller occuper
ditun ami. C'est IJ une erreur; car Bou- trouve acue
chereau n'a du faire allusion qu'a une fern- roit.
mne; seulement n'ayant Iu trouver une poe- Nous ce-
sie pouvant s'adreIser pariculi.rnent A DputIf- cor
celle don't il se plaint, ii a mneuxaim fire toujours a b
semblant de prendre routes les femmes en le bien du pa
grippe, pltrat q4d de pf's,e ger. Eoole"
Bref, voici mainenant sur ta scene Mr A. Pauvre Et
Coupet; il est vivemerit applaudi. Apres uo trimbalee i
intermede de dix minutes, la musique du .si que certe
Palais execute le Diamant de la couronne. la derni6i
SNous voici I la Zm" parties du program-ne. C'et la in
Mr Petion Geroec, avec la.simplicire qui phtie, derrit
est un de sestraits caract6ristiques. s'adres- pour'l'Ecole
se en rennes choisis A I'assistance. Nous ne appropriee a1
pouvoils pas dire grand'chose de son allo- .Nos death
. action ; uous n'en avons pu entendre. u'- voisines. Par
une faible parties. La musique du pilais en- alias le Bdi
tonne a la Filic du Tfgimment ApreN cc Paris, ia ,a
beau inorce.u, note estimable diseur bien ra appeler le


"'


ie cbabT. I
ient ensatte:


ss6 A nne 'lume19: b~~
adl soa faire deo
ritique saine c istce. 1j am'
lirfe q-uc-a-ns on pays c ui1me
es lumiries sont si raref, 'o
* vie materielle Liisse si pen -de.
qui veulent parfaire kud con-a
a no peut s'empkher de rn-
nt hommgo A ceux _qu. cow-
ontho 7iite &u beau. On *ne
plus oublier que la critique
,enLniessaire et est mrwe ung
Is du- progres.
rid fini deux heures di ma-
i de I musique, les ass'stan~s
isantcIacunl e singbreo
hil de o1hka Ir

Phi


Vossia
CAs ivil
et..o-




Pd
7!: r~~t


ILLES DIVERSE
SLa '
Le Change -- mencer
issue souhaitee continue ton- come
martin, on ofie de i'or A 89 0/o, 3 actes
c que ce taux est faible : on a rire les
de petites valeurs A 88 /o.. Mr 1
Le S6nat It tded
ons savor que nos P6res Cons- il fera
vorcer d'avec MM. les Depu- mener
nfat de la Republiqueva _ien _es.. I
e Pilaiis-de la Chambre-poof- P
la maison Emile Pierre oh~ bsel n
ltemeotl'EcolTe naiiioale s

rons quie MM. les Shpaie-
nrirueront n6anmoins A' fire,
on meuage v ensemble, pour
ly s -
itatniTi teiteo *
ok de Drof'..
hue et'A dia Ispe at
nouvellU talie sera lad6fit
re.!. .*'"
aison do. dpVlte H. N. PFo i
re l'Exposition, qui a e6 prise '
tiationale de Dro ; elle a 66
d hoc.
a Faculi6s' se'trouvent don 'L
ainsi'notre pseudo P Seine a~ .
s..de-ChOiie, 'aura, come & d
rive gauche ce que Ton"pour-.
;.. Quatier Latin 9, puis-' ia
7 PU 1. .1- *


le~do Fgurel pAr
Owateur N. S. Lafon
*ageiels cs aarqons
*i-O Momplausir, MK,'
i Adolphe Stmbour.
"sis de la cdremoniCe
4Ju, par ia rue diu CciMi
Ala villa du deput6
'lio La reception. A
$'wmonts d usag. on

el vait se poursuivre
~mr7 awais un deuil
raud diner de
de~~tdd la friI






G&~TASTERAi

-- ThiLtre Gnig9=
-epr*wnCation de dem,
1 A 4 bics i /a- 5 hqui
piwc; principle Guillp
ddsopilanrsde q.46, qo
infants.
'hieck serve .I comtdio
L155 mnilgrl Ildi, poujr vet
une reprscntafion c-ausri
a Ab7 fires 112, Cellel 4.
,rands enfants.
4l"ns qut cesC auntla
t dc I Madeleine qu'31
d'eotree -ft










trf ~no Ia.
acesin hail
teJu it q
);b olnat.
r t I We.


j.


llnhiontal




;.'Lj < L:


1". Ligne Hollandaise
SLe steamer hollandais a Orange Nassau i,
venant du Sud, est attend ici vendredi le
.7 d6cembre..-- II repartira sanedi, le 8
Ia courant A 9_ blrres du main, directeiient
q: pour New-York pregnant aT. malle pour es
. Etats-Unis et I'Europe, fret et passagers.
Pour plus samples renseignenients, s'a-
dresser aux agents soussign6s.
Orro BIEBER & Co.


lall
.i1 ori& celia
.nt uie-eleamm
~ 45 hjiS mdical

L. Coicoa r6rondit au
; sous le coup d'une
ii remercit les midecins
er it reusortir tous
tsq ui ponriienth kre ob-
Secc Ia sindrit6,--- cla-
sa 51,hlre;
S le COUP.4.A" ins-
'ice Pii coi)tiiue A cou-
irilLl Ies PWlaIfltn 4e pir'-

lie Grellier redevenu jeu-
p. aaque avec Yh6bmen-
n confrCri' re. Docteur
Ste po r -ps moins
a n e 4eutli


nne rIuenui donne le
It- plo grands suiccs
Ia iM~aernite.
Deuil
reCLl te taire-part dU dkcics
TOISi POLLAS, commandint
neri du Borgne, decide le
ns n.% plus vives condol.iul-
de cc vieux serviteuir du
n digie homme.
F Tribunaux
.\tjaires cncendues hier:
Lug; jue. deniandeur en %uis-
e c-n:re le tribunall civil dc
l1'C:l:nC A unc affaire pen


oce 'cr3-, [.IDn!iinuc
EluuartOln, 'dernadeur pa
MaxiDaus'Garer, dkLeidc-

Akr.' entre
6t elltre
nes d'UPdor CJe.1 .
dues 2 e Surin Pierre'
SGilNesncre Dumont Ce-
SD rridi; rente Roinain
rainm -S&ous.'
... retrduv6es
a retrouvt les rcqus qu'il

saccdi dernier 24 novembre,
pul eit ch advenu.
190e OSWALn DURANn.


Port.au-Prince, le 1" DWcemhire 1000

Iov Co0uweil Cdoiiiuiial de- Pi-a#- Mnc
Annonce au public quoe In rikc de la
ferine de la lIoticherie pour l'annde 1901,
aura lieu A I'lH-el Commuanal, le lundi
que Voni comptern dix DWeinbre cou-
rant, h rdeliN Iteures prhcises tie I'apr's-
niiu, _owiforniCfll~lfl it la loi du ti Sep-
teinuiie 1870. elcmix courlillons qu'elle
.LibhijI ,aius soft aric le 6. L'adjiadic.itLion
ne sera dMt~iiiiii'u *lC.'pi i6s le %I-Oe du
Conseil Coinninwiiiil ninietlantt la cauion
Eli ene, tde roji die hi cauiiion et. -le It
11011 _pr-;ejital ion iniml-di -te d'une 1101.1
%oelle cwition -it. I., lwlt dIe I'adjudicataire
_II-00joitjlt. il tIl~ I .1" 'it, dJunq In hLii-
t iiie, it une ill, TI -ii tT -TfiIiI I IN a u; lie
ferrn ie~ de, h -lciie.1 C

Kt mli quo, die-zsc.
Le 1a',i'itirll Cninhuinunal.
CL. LAFONTANT.


Avis Commercial
Mlornsieur FKcHRARI a I'honaI d'- de
privaisir Its cliettlije deLM 47
TRAL ce I coitterl'e, quI" "c6.r W'WI-
j o rdthni. fl i it .;.il diclj.t,~itn (11 BAR
FFRR.4R[
II qrl-IL tbre 110i6 L

1BAIS"S'E DE PRIX

[ton iivn e ble
Gallon P. 1.60 1/ gallon 0.10
4/i nolan 9 I 8A IP lili'C O if


Blr de I9aPoste
- --Ju~iL- n Eare Fde In Poste.


L'ExIi -osiioi 1900 chez soitn




Albums e15 ompiilletss
i.HI J. LAVJI.LE.


CABINET'
tie 111 LINGER COUVTIN
.1 vveail. Ant on Bvilv'limie,' de 'Ordre
li e, 1-tie Iets Miracles, 84.
A I'Ecole NMiiotiale de Droit


isAU -ThUSPINERA
rdgyndrbarice do la Clhewelure
Composda -exclusivamant
des Sucs drHerbe M~dicmn ales
nellemgive el Iygiftique par eieellence
Ce prod it BaU.3 rival 11'3 riende Com-
nun avec lesi L-JCs, powrnadds el autres
ecifinqu pj'>u naI~ement olferts au pu-
k~fa-veu

'3ourr~uci a1.' 4-il R (.IMlis I.- con-
-'arcc qd f[ait rcpou-ser les clieveeux
-le leurcouieu. L fluralle el eii aug.
mente ia !oi.:._cr et dpraisseur.
-arce qu'il o.n a't-el- cbtoL et les rend
s.Iyeux.
rrce qtit'il las embellii, et les -rnp~che
de Lianchir.
'arce ji'i I itc les mii a do, tc a, el. fait
disparaltra les pei~icules.
3arce qu'iI nett.oe e, parirner, et parce
jue S-oneCc.- s m--rn-tc:tJ d1c upre-
rfier E:2sai.
Prix de ch.a,-. tia fra 6 gourdes.
EFUSERCOmrn.co TREFAgON TOUT PRO-
WUIT NON REV#TU de m~rnasi1graure__-
DMOT a PorL-au-Prince:
-harmacie Nouv'elle A. ROBERTS& Co.
---NaTA.- L'rau Ci-nepinera rmpiche la
,rmationdu microbequiddiruil lea cheveuz
LVuaags de es prodwits conaerveinddfin&_
neftt ups. beft abndasntehoaelwer at der


Voltv aux Annonces
Lesirands Nagasins du Priatemps
DE PARIS.


De la Fati
Cabinet


e
DEMEUR:
son Ch. M
BE.)
Consuli
credits de 4




E


~~-f. ttFvf ER- ---
hihrrgicI- lccoiichcir
rflr llt d'. 1iiiiiel (Allpinagney

ife Boowtrl~t- Fw, N,~ 80,
.5 I&. jouri, de 9 liciii's ii mnidi,
xcepI6 le- Dfirnanehas.
E: Chernin de 'urgenu ( mai-
ARTIN, propri~k6 PINKCOM-

ltiawsi'ratuites tous les Mar-
4IR I 6 s,-E
~~&U~LIOI&?UB~T j

PURGATIVE.


L'Etr 1MINLRALE ALALINE, FERRIIC1NaL'XE.
RECONWTIWANTrE D

POUGUESI St.LE;GM
est'souveraine et sams rivale dani le
Traitcmenl deli nfflet'ioonsdes Voies
digesliv.e.g dri Foie.
VWes urinaires, Ih toutle, le Diab~te, I'Anemie
Quatre si~cles de suoo6sl
Vcn~ueeia~roe ~citez:l. :PAP~E4C .


t


11i .









O .A. I..






Printed ops


iDMAN DER
Le CAT.Ai'GUlESPEll \1. ,. Ill.\\f C
qui v ent de paraitre: cet AL1I'J.l : .1 ent
la normncnlature des Air i:'.., T.)le
Blanc dc Colon, .inge J.. C ..ps t de
Maison, Trousseaux, I ayL,': ingerie,
Dentelles, Bonneter.e. H dvTjx, e:c. er
renfern:e ausii de nomii.'L .chanLlllons
d'Affaires exception' I11<
L'envoi en est fait ra., i ftranco r de-
wande affranchie adre:. ii
MM.J. JALUSOT & Cie
PARIS
Toutes les pe son;:es '.c crn r, :;I.n avec
le PRINTEiIPS recevrci. .. ,niis
qu'il lear soit uile d'en I la Jenai de.
Nous envoyois, grans L alanco, ur
demand affrarzhije, dis c::a& .Illotns de
._.. tous-noidssu~ :-_ -nou prions les a-
- es de toujours indiqL.er .ussi ex.lcteirentI
ue possible, le genre des loffes qu'elle;
dsirent recevoir et d'en fixer les i:ri.. ap-
proximnatifs.
Pour les envois par caisses, consulter no-
:re fcuille de conditions d'exp6dition joint
i chaque catalogue.
Le Cataloqlte d'Rl1, actu ellement sous press,
paraitra dans Lwn mois.

CHOCOLITERIE HAITIENNE

Paul Cesvet,
8, Rue AmCrceaine-,8.-
ehocolat A la Vanille
A 80 centimes Ia livrem
"- -,-o--t: -@-. .....
Gr ros e-V- -I tail -
Les amateurs de- bonds cigares
trouveront
ghez BABAWA&NCOURP& Co,
81, rue du Quai, 81
des cigars
,DE MACHADO & F. G :3)ni TT
Souques-.Reinitas-Operas
After Supper--- Conchas Especiales
DE BHRENS & C.
Flor Fina:
Reinas-coquelas;- EntreaCtos
Conchas fins Especial


aAll


I['EuT I MPuBE est tr~s sobveijil I icause- des liN'rnz -h
beaiacoiip Ic maladies.
On dt vri*:, en consequence, ne faire uwage que de L'EU FIL
-)In ia'harinaviie Centralle W1 Haul!, miir le
fiire's en ircl -jui ont Mie, depuis longlornps-liAj8 prcmI'- p1 I
i r rel ro'h- ibles; es.
Ges;t un article pour ailisi ilire indispensableA chaqirt fam4


se %crnd [.as chit-r!


Bouboins


Viennent d'arriver aussi:
fins.--Plarlumerle EN GRAND ASSOIII


STANDARD! -
rhe 54tntudard Life Assuranc'-e Coni
Corn jRalnted'adSsmiii~ai eesduu`iail viT~e
3i1ye Soc'uil I TABLIE SUecursale ponr 0
Ew~ovir.182L5 B.%nn.k
C Ilo corlln i pni lionorableineii tcoiiniie dans Ics 'ndleso
les .Iepii;s tIc noibreI1s1!s arinnlwes.--- Les personies rlrii -*y assm
.rauont 14*v:intargre de Irailer tvec uneromr-corinr (fitTq It. W ii irIl
re,2,I,;re ile lions services enssl.S, et qui, loul en paniri I 53 P14
pir-riere I,1i i dii srt'i, qOlicril :i 1 oiiles les notivell .I' condiliI'
Primes itiod,&vles peuvnt surir. S6.II11110 amb
Pour plus am pie~srenseignerne-rus- s'-adresse-r4_1'4V1114 .
sign&.-F Rue du Centre, 12. A. L. D ELOt

LE SIROP PECTORAL SEJOU
Combat les iiiicrobes ou-geismef-de mnadaie de poitrine; gu
element Ie&Toux ,jhume-ncie3
nfliuem6a,.indkpa-bleuxsat Aslux nratiques qu
iff-TW-an~menL en augmenlant l'amplitude de la respirati
PEPOT Anls kss
Dcpot-_106n~a~r a
121, Rue R1pi'blicaine.-27 a 2,4 Rue Trav
Produits chimiswade toule puretd Er~cution exacd a; rapide des
Laberatsire spfciail d'Ahlyses et de ritc bdes :
ANALYSES ; Utmnes, Crachals, Sang, Calculs..-Becwer hes del
et autres microbes du pu r;thrdi.
Seul depokjire pour Haiti du Biberon-FAaniow, le plu
asptisable, le plus commode et le tvheril Mult
T616pbene. Ad"eSae t~lbgnmpique: $6j~qy*~er5i:


'Y -A


----


--~-L ~


1


- I