<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00374
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 30, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00374

Full Text
0 1" t k
u4A~k)WuvstL80Nflj~


I. 1-.',..


pPif1diezn, CoTnnxxerotai et C'AA.noXonaq.e

-A-QUIT, --DIRECTEUR-PROPBtTAf E. .


.'ho neme t pour Dprtemerna. I .
fLhhn. Ws wriVkF


SDE


r .- */prime /
gw-York bi 'S3 o/.
PI o2 0/ /. ar'e$ompre
do 6 0/a 6o./ escompte
tissemnt 2 4 */o or
wmisiJw, 18,97 ol
mission isy ion *6,
wileCommiasi. 6.*/.


TIE F CAIlSE
5 TLP US

Cd^ A cr'


es qul e ameda
re, Mr Deji; demade au
d'intervenir-ida- les a(-
vanl. en verte de I'article
elnc' le nl Haye.- M.Del-
quc Le ddbat est inutile et
seller pour la paix.- La
Una"rnile (5W9 vox) adresse
Ide h Rdpublique du Trans-
n sincere et respectueuse

-- Une ddpeche du Cap
e de race dans la colonie
rivee & un 6tat trs Crnti-
En aura besoin de forces
pour s'emparer des points
Encore 6t occups par
.a les -lHsaindais. uijWs-_
Warieanrlfz rvO la neulra-
Smnaintenant: en aide aux
hagement provinat des bruits
te dea fb ele lea soul-

i De rlparalions
1r le congrAs h dais qui
2orcesttle 6do.dnembre.--
des dlscouws enflammes
u'ils aleot Qte tendance
Se seniment anti-anglais
dernibremeant
ine colonne f'infanterie de
raisee et d'arullerie de mari-
1d, le 91 novembre, ie villa-
*Tchou au sud-ouest de Pau-


ting-fon; lee 8oxeurs ont abandonnd la lendemain martin, ouvrir lea dits coflres-
position apres une vigoureuse rdeistance forts, ils ont contindfl & si bien resister
et apr6s avoir subi de grandes pertes. qu'il a fall l'operationd'un mecanicien!
LoNDREs 29.--- Snivant une dupfche Mais jusques A quel degree montera
de Saint-PIlersbourg an Times,, le I'audace de nos voleurs? Et ausai jus-
Tsar eat m.anlenant considered come qu'A quel degre... descendera.. I'iusuf-
deva:t 'tre bient.'t compl6tementr4tabli. lisance de la Police I
WASHINGTON. --- LTn telegramme du Noces d'Or
ca pitine C. M. Chester, commandant du Ce martin, a la CaLhdrale Ie general
a Kentucky a, a ebt recu ce martin au d6- TURENNE CAaRRI a fete le cinquantentd-
pirlement de Ia marine annonq;ant I'arri- re de son marine avec s saints etdige
vee de ce navire 4 Smyrne. Spouse. --- Nombreuse el sympathique
Renle 3 oi,:,- 100.12 assistance.
alf llaiti:- 48 Parrain des noces: le Gntnral Boirond
a Porto-Cabello.- 48 Canal ,---
SMarraine : Madame Brenor Proph&le.
nmUMI L f QuJleur et qudleuse: Pere Duracind
U ER Pouilh el Mademoiselle Emilie Boisobin,
r;etour deifranee.
S--'- -: .A-- -acecd nie- religious,
'* .Cbg e Erd-de-r; i on

qo'A 9YW o. lleureusement, ce ma n 'om Le GDedal Turenne Carrie, toujours
revient a la notion plus exacte de la si- jeune. d'esprit, a eloquemment re-
tuation, et djA I'on a fail 94, et il est merci les amis presents.
question de 93 /o' Nousassocions nos chaleureux compli-
SDemain, dans une petite mercuriale, ments au just homage de vn6eration
rendu a ces i'eu-vt-radaMs-arhltres de la
nous nous proposons de montrer que ce A c he del
qui se passe actuellcmeint nest pds fdit vie, en leur souhailant encore Ide longs
pour etonner outre inesure, --- et que h1 jou s de bonheur'
baisse est fatale. F6te du Centenaire
Mouvement Diplomatique .'i.sl nmardi .1 d&-.cembi e ,ii'u j ]ieu,
a. Pilais de la Chiambre .st- D)putis,
C(.'-t Mr A. L Pellr,n qI est verCu grade fte done' par I \sscitlon
renmplicer, ulomme NMinstre rtsidert 'lu C:entieire de I Indl.penlance.-- Les
d'Allenugne, Mr le Docteur Michailles, eartes ne coilent qu'uie qword, et le
ap le a d'lntre louncolio programme est rlche Pel arI Nous v li-
Ios liii .idicssons nos Lornplinets son0 les noins de plusictar.s lines pour
le Ileviienulee. I clhaL ; el pour les noIIulo-,uts, ceUI
de NMM. Dant6s el Ch-mont niellegarde,
l'ar le prochaiir transatllaniiquo' fran- A. Innocent, A. Duial. I'. F. F-'rederque,
qais du 7 ddrembre, arrive MNr CH. WIa- Cauvin aine. --- MAi 'eioiL CAltme fera
NEK, E. E. et Minislre plenipotenliaire une conference, et la musique du Paliis
de France, oui reveant au milieu de nous. joulern ses neilleurs morceoux.
Mr Wiener nous avait laissd un si Demain, de inouveaux details.
agruible souvenir, que nous le rever- .Gand. tre-Guignol
rons avec Krand p r C'est ce soir, i 5heiires, a l'Orphei-
Nos voleurs nat de la Madeleine; que MrTHTECK don.
Jusques a quel degrd ira I'audace lie wso, promio.. apoptaele.
de nos voleurs?- Voilk qu'ils s'nttaquent Apres la presentation desopTa1inw ,
maintenant ;au blockhaus des a Six-Mi- s;a troupe d'arlistes, comme introduction,
nisltreds ,--et naturellement an d6parte il representera une piece d'actualit:
ment des... finances. Gniguol au Transvaal, com6die-boulre
Hleureusement quo Mr Fame ades cor- en 3 actes et divers tableaux don't voici
fresh solides : nalLr' les assaults repetes, les principaux : palais mauresque, camp
nos malandrins n ont pu en venir A bout. de boers, foret, grotto, marine avec na-
Au conlraire; quand rii molilut, le \ire de guerre Pii mnrchp, palais d.e I'f-


.- .


---- ___


~


_


C




I r T .I P


iI 4


.'i-I


lectricit de Oaris ee 9
nea clses ix
autres am tl
On le it,
tdressante; e pi d
de inquante cen mes I
On trouvera4de oartes A notce-bureau
et A l'entr6e dn spectacle. -- A ce soir
done I
Fianoailles
Nous avonsappris aec plaisir que hier
ont 6tl fetees ls gailles de

4 A D. A. BfuzI.
m leg~ 1 1 ...


en manages Marcredi 12, aura lieu &
la Cattbdrale, la benediction nuptiale de
Mit' MARGUERITE DESLANDES
avec M' GEORGES B3AUSSAN
Nos plus sympathiques felicitations aux
jeunes et intdressants promise,
Casino Bizoton-les-Bains
Site admirable! Restaurant de pre-
mier choix!! Piano!! Billard!! Attrac-
tions diverses!!
Bais de mier repar&s.
La nouvelle administration assure nux fa-
milies le respect et une security absolue!
Concert Gabriel del Orbe
Hier soir.au local du I Cercle de l'Epeea
l'enfant-violoniste a donnd son dernier
Concert l'adieu. A cette occasion, les
membres du Cercle lui ont remis une
m6daille en or, par l'organe de Mr Pe-
tion GeCrme, don't le discours a Cte vi-
vement applaud, autant que la mani-
festation mfme.
Nous n'en juvons dire daa
.... tre pluns concurTny-inH 6.w
de quoi emplir trois fois le saloo,-et In
galanterie nous ayant fait ceder notre
place au-r- amres, nous nous sommes
trou'd reltgud dans la court 6o ne nous
arrivaient que des ondes d'harmonie.
Toutefois en suivant le programme et
en nous basant sur les applaudissements.


m.---
N* 6. -- FEUILLETON iDU i NOUI'ELLISTE.



'Draitn paWi111n i 1 17 a11t ie
HENRI CHAUL;., et FI.F'RY FIf.QUIiRE

ALWiE
( fier'meint ) Me caclier, el pourqiaoi ? Qu'il
vienne, .je seai lout alse d e oil, ui contraire,
pour une franche el dc-isiie explication.
Toi, Georges, e&arle-t!i un _nmolentl -- .ans-
- t .lo igner -- .
._ OERGSR---R
( indecis ) Mais...

d olipsa20t e s 'U
sasvegarder nofteamour... Va, cela me regarded
seule avec Mr Strauss.
--- EORGES
(aprias unr moment d'hcsitation, sortant
par laporte de gauche). Rappelle-toi, Alice,
que quoi Lq'il advienoe, je serai li pour toe d-
fendre aubesoin,
GEnTRUDE
(qui veillailt l'cntre-bailement de la port
du fond) Mam'zelle,- 'entends sea pas... il ar-


da"Alb it fix. ViLnauxia, I

Un. mention sp6cI4

Fdrormit eatte ot
tiqu6; el 'iift, t valoi pW
mpru9ftaz, dout la pch. I
alled 4e 6 a F'd.Ah,.,ut -1t
si*Ilime.: a


wIM M5WU w % uW Wr jIvw> WivW
spacteiu. -d ipharratl ..s ufflr. f
Mr del Orbe p6re, pour sa .prochine,
car nous esprons que le concert d'bier
n'est pas vraiment e deer! .
Quant aux membres du Cercle, leur
affebilit6, leur courtois empressement
pres des invites n'a pas ite pour rien
dans l'heureux souvenir qu'on garderade
cette bonne soiree.
Echo de 1'Anse-A-Veau
Dimanche dernier un diner a AtL of-
fert par la famille B. Maignan, en 1'hon-
neur du depute Sudre Dartiguenave ac-
compagne de quelques antres amis inti-
mes.--- Le d4pute Dartiguenave est un
noble cceur, un ami dvyoue,-aincere et-
rare a trouver ; aussi actiellement c'est
lii qui peut venir par se bons conseils,
sa loyale sincerity e' son coBut' 6ev6 ,en.
aide A la jeunesne anse-b-ysateie.
Aussi demaDbn -owto de: tQt 11
cc-r au Grand-Ma4= 1 dg. m Ieale


plaisir a s'entireieir ae 1Te t it ,
guenave.--- UJ abonnd.
Tribunaux
CAssAToN.-Avant-hier a dtd entendue
I'affaire de MM. Funcke-Eversmann, de.
mandeurs par Me' J. L. Dominique-et
:,:hel Oreste, centre L. Favard, d6fen-


rise, retirez-vousl I rgaviL Alice a'a..eo %
1rriir calrlae danas Pitt fualeuil ) Bonne sClimie
Viei-e le. 13 Me~iiie. qyii %a-l-il adlvenir de tout
V3?. IaCtOinitid pIr'o, #'.Icn coin ronm e povre
I ptrOh'cc. ) Mamrlelle, vumrri-eerlIrude ne vous
albandronniia paw...
ALICE
lea renoyarif N aik -aicunecrainte, retire-
Loi. au contrailre.
GE.RTRUDE,
t sorittI ii apeil avo1ir (ItaI l *;iiLP Strauss
Boinne .;aine Vierve %eiillez -;w Priam
Sc~nteV 7i
ALICE. STRAUSS
STRAUSS
/1n 0 B a e I iev"aemande
pa-on A ous poursuivve jusqu'ici; mais re-
connaiaa'e qmo c'est au nmolna mon devotr.(A lire
a pri un livrc qic'clle (cicillefe ) Avant tout,
je dois volts tranquilliser aur Lee conrequences
eot-.Adispari (ion. (Alice hauese led dpatt-
los) D6s quo j'eus remarqu6 votrO absence, je
me suis inform6 discrZllerdenl, el je nWa pas eu
de pine h savoir qu'une dame avait pris une voi-
ture en comnmnaudant de [a canduire & Marlissant.
... J'ai ile'compris qiie c'61ait vois, ; mais, de I
que je ne conipiendp.~as, c'est voLe ...conduite.


-.-- .1
-celuir



l;- eelu
ar1mant,
411tre le
I annde
.rendu e
ani decli


1 4l A et laVve
cee come
demand supplempntaire de
yetfUt, en rectification de l4
tribunal, en date du u Octobr
tre lui et Admrte Malbranche,'
rdunles. )
- ffairea eitendues :--- C
Port-au-Prince, contre Jules i
Delva ;- les ~poux Habib Kos
Otto Schutt & C ;--- Vve J.V
fie, contre le tribunal civil dj
ves --- Themjatocle C:,rmant,
tribunfaflvitdes Gonalves.
_Clv, -r_- Afaires enteuduesa
Cajuste dgiisire-et I'Etat :-I
hdritiers Balais et les epoum:
Elie ;--entre Simmonis rrbr
jn~e Bijdu ;-- entire D6mosth
L.iima- ;- entre 4o
I I ..1eVolumIIe F
Foa~


L`ail ]as Etats- U
WOVparle" --'er I Mont-
Wera sawedtr. I eembre,
du soir, la Naoste, pour Mit
par cotatrier tiirrestre v'ii Jac
F. HERR' N % & C0


Cela prouve qua vous aw'z hi coinptE4
difficile.
STRAUs
J'en convieus avec VOuS, el 'est
vous demanderui une explicati-in ...
ALICE
Vouq voulez encore uine explitilh.x
aprbs cell que nouls avona Put' av
mariage, at oO je vous at park' B'eC
chibe si caldgorique? DkileinieOt, t
STRAITSS
Je suis m'vpliqer. Pt c e,'t nomel
qua jai pr&d votre pure, tandis
va* 0, je 1'esp~re, II
a ; vw .. escawadpe .
ALICE
(se levant) Monsieur I
STRAU&.;
Paadonriez-moi bi le mot vous b
edivez que Ia lddgue rmaucaiae ne A
faiillere. Pbraodidez-vowi surt Iut
%oulair vous d6phlrO, je souhaite.
dilsernie voltrv d#ia.n
ALICE
Pein. pirdue, Mlonsieur!I je eim*,


r~au ;uur-i~armrrrm_~r~Lll~~nrs: ~-


1


:I


I


t;~.~,;i~;;:;rrs~i;l6e~~rt~ "Brbc)~~bz






7.LA'J
.D 'A lb *~j


nON WAMPOUL
r hante situagon dana Is
r de stmpi eertlonset
do vanta&tdjas& Its &ont
0ette Co Ofi remlils-

I eat Au Aareabl au
Ct ontioul; I" pro. p~a
se-ue nouu- .Itaayong aoua
i. moraea frca m oombin
r Mpa6dHpopbsphites.
at do u sauvagel.
autant do uiwctl ontre lee
J tisie, I& Scrofte, I'An6-
tdae gorge et des Ponmons.
Ind ,pslouIn aa t
otn' aitl. q 1"oW=t 0tide-
~1 i I d1 niro186101106
'lkga. Son emploaide
lPIrva,,UK
r~~ IIa; 1 A' i. pr IU L3
t'L.l ____ IO

N &Cb; A 4 .P"w

toe~ At vndre
des bo'quet frai et Co.
6se7-Ius 67 -_
CST CASTERA(Turgeau)
pde!I Bo &M-aicAI

A ave. aNea de clart6 pIour 6t1le
len rrzin.;ais.

DAIS, 11111I1 Fie 1'est pai mloinls,
ou' in In p' oilisez. plus je me ttenl
Ii Je I.' I cConna4-L, et feti fait lo-
i: nfu lebul. je tie 'oue aimais
it pa-i-oin6, exalUt qui me pws-
WI mut piint tie no pouvoir me re-
Mrnme. C'i6ait le failde mon Wtin-
Ad'lhorritnes do noril ...

%vec vourt Iempeialbut el.
lI iie oums sera que plus aiia
Wnt, regret pour mot, et a-iis
-FITRAUSfl
u du volreregard, At'a Fdeur,
F4e, ui 'Aritasble Chbahnemeril
el.PI ij' u eu vouis In eeule
.Pe ronvenir.
''ALICE
Yai~ment? Cela lient appa-
*.lmYOpie: vous voyez trls nafl,
t.2. S vous enlendez encore
daiIs lccwur d'une temme,
NSedonnela peinede vousaider.
(A continuer.


LI GNE CAMERON: Nouvel itindrare


D1 F. DIEMER-
Chirurgqicu- \ecoucheur
I)e In Farutll. de' Munich (Allm;giine)
Cabinet de Consultations en ville:
Rue Bonne-Foi, No 80
Ouvert tous les jours de 9 heures amidi,
except les Dimanches.
DENoI.;u": Chermin de T'Furgeau ( mai-
son Chi. MARTIN, propriety PINKCOM-
-BE. )
Comqultation.q gratuites tous les Mer-
credis de 4 d 6 heures.
TEEIM&HE.no.
-
AU PAIl.ADIS DES DAI1ES
Malson A. L. GUIRIN
Grands airrnlvi'l' de Chapeaux.
Etoffes, Gants et tous les Articles en
nouveuutds pour homes, femmes et
enfants.
Parfumerie et Toilerie en tous genres.
VENEZ VOIR ..


AVIS
La dame Thlirza Moldus Je;ul-Louis,
dit Germain, donne avis an public et par-
ticulierement aux notaiires de.c tte Juri-
diction que, par -exploit en date du 16
.Novembre couranl, minister de l'huis-
sier D. Adrien, elle a assigned la Veuve
Motlus Jn-Louis, lit Germain, en sa qua-
lilt de tutrice 16gale de son lils mineur
Victor:Moldus Jn-Louis, dil Germain, en
parl.tge de la succession de feu Moluis
Jn-Louis, dit Gectnain, et que le sleur
Jn Jacque s Bruts Csar a 6td-':omri,
par ordonnance de rdfdrd en date du l9
Novembre, s6questre; charge .de gerer et
d',llministrer les :aniles de la dite suc-
cession jusqu'A I'Hccomplissement des
operations dui part ige.
En consequence, tous actes que por-
raient faire la dite Veuve Motlus Jn-Louis
dit Germain Seront nuls et de nul effect.
Port-au-Prince, le 30 Novembre 1900.
TuaERzA Moieuis Ji.-Lodus, dit G RMAIN.


I .
1.r "


S.9T JRE AITNJT .LE PARTIRA POUR
LUVEBwNo 6 icembre ir900- Lea Caves, Port-Antonio (Kingston) et
New-York.
COLOMBIA 11 Dcembre 1900- Gonaives, St-larc, Jrdrtnie, Port-An-'
tonio .(Kingstbn)et New-York.
MOUNT-VaRNON 19 DUcembre 1900- Les Cayes, Jncmel, Port-Antonio
(Kingston), New-York.
IEL veNNN 95 Ddeembre 1900--- GonoaVes, IPt-Goave, Miragoane, JJr6-.
mie,' Pt-Anlonip (KinglFtn New-York.
CoLOMNI 3 Jainier i901- Les Cayes, Po-.Ap~ iano oa0-ston) et


Port-au-Prince, le 28 Novembre 1900. P. HERlf MANI & Co, Agets..



EAU DE SELTZ
6 bouteilles 30 centimes
12 < 50 centimes



GINGER ALE
6 bouteilles 0.80 centimes
12 1.50 centimes



Limonades Gazeuses
Au CITRON el aux FRAMBOISES; 12 bouleilles $1.20
EN VENTE


Chez H. PAPE & C"

N. B.- On doit deposer dix centimes en garantie, de chaque bouteille.









jUL ESL LXVi L LE
91, Rue du Majasin de rE tat.

AknCLS FRANQAAS.
No -I. Trois cent pieces seiiiement, A
meilleu rinarcbefquepartout ailleurs.
Hallons-reclame gonfl&s t'bydrogbne k
tout nebetbur.
No 2. R&YON&d'Articies dj paris. -



MEDAILLE D'OR-PARIS


EAU CRUSPINERA
.. Regeinratrice de la ChevIlure
Composde exclusivement
des Sues d'Herbes Jhldicinales
iaollensive et Hygitniqae par excellence
Ce produil sans rival n'j riende com-
mun JVPC les huiles, ponii, miles et autres
s cifiuqesjuurnellement nillerts au pu-
onic, sjns en oblenir la faveur par leut
inern'ic ite..
Pourquol ce product a-t-il aequis la con-
fiance gtn6rale ?
Pa-ce qu'il fail repousser les cheveui
de leur couleur naturelle eL on aug-
Inente la longer et 6paissetur- -
Parce qu'il en arr6tela ch1te et les rend
soyeux.
Prrce qu'iU led emhellit, at lemp. t "'
de blanchir. .
?arce qu'il v:lte les nm:-; _' tte et faith
disparaitre les pe!licule.
Parce qu'il Le:toie r'. paLi-rne, el parce
que sorf eiofl t n 4A tr-s Ee t au pre~
nier essai.
Prix de cnr'que liac.i : r gourdes.
rFEPUSER Comme CO.TRETArvOY TOUT PRO-
DUIT NON REVETu de ma signature
Dfpor a Port-au-Prince :
Pharmacie Nouveile A. ROBERTS & Co.
NorT.- L'Eau Cruspinera empeche la
formation du mtcrobequidttruit lea cheveu.
L'usage de ces products conserve inddfini
,ment wte belle et abondante ehevelure, et de
besoamx is et soucils.


r 4. 5 9.


i. Z Lj


L'EA.u iuPunE est tres souvent la cause des eivres typhoi
beauicoup de maladies.
On devrait.en consequence, ne faire usage que de LEAU; Fr
e. procurant, a Ia Pharmacle Centrale d'Haili, unr le
filtres en verre qui ont Wt, depuis longtemps dBja, proinvs pr
irr6prochables.
C'est un a;rlicle pour ;insi dire indispensable i chaque Ilm
se vend pas cher!
Viennent d'arriver aussi:
Bonbons lins.--lPauumerle N GRAND ASSOITIME


e--me An
d. R

de Taifiaz t l~e


Angle des roes du QuE _et to BeA.r
en face A. L,. Gudrin et XV Thonias
VeIILe eik UjI-os eC eli ki~all
VENEZ V'OIR!...


d

I

a


8, IMrue Amt-Mcaea
Eocolal i I a V-0ijiti
80 eenliies IN,
QroV ;et D>ts


..LE SROP PECTORAL SJOU
Combat les microbes ou germes de maladies de poitrine; gu6r
leinent les Toux, Rhumes, Bronchites, Enrouem
Influenza, indispensable aux Asthniatiques qu'il ca
instantanement en augmenlant I amplitude de la respirati(

UEPOT Jan-s s- prit ph a il MBlIq

.,W D~pot-G6n6ral: Pha OUR
C-A

Prodauis chimiqueg detoute pureed. Exai iw rapide dps orI
Laberaleire spkial d'aalyges et ,jrbhes:
ANALYSEs: Urines, Crachats, Sang, Caibci.i d lleberches de g~
et autres microbes du-putit(thral.
Seul depositaiia pour Haiti di Biberon-Ftarois, le plus a
aseplisable, le plus commode et le aeiljeur marchE.:
T616phone. Adresse ItlIgraphiqnr: Stior,iTTrawvrsire-Porli


-- --- --- ----- 'i" -t
...I_.7, -


I


. .


. A