<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00370
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 26, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00370

Full Text
..........




.t -
^ILI)''.- PnudiJ 0,ovemb





a l


40."AitOlie COmmerXQia1 t d'A4%zaiozicea

IA$WT,-- DIRECTEUR-PROPRttTAIRE.


4- II~I ~ I1II 1


MMEi~JALE
aVieux & b)

-2 4 Novernib'e 1900.
cG.. d cau se des der-
poll, I'Europe el les
lferaie att ddbul de la
gnwit, 9nardi. 88 o/, .
on re1ombail.apr;.q le
er hollandaise d 86~ a/,
ce A la baisse qui niii e'lii
dre~e.
re, uez d'~ur~ope inerere-e~
latew unre nlouliel'e bailise
ei. pjris de paniricue,
-s el'oe s retirai_-' dit
weal plu161 adaetett. s.---
remainait d 87 et 88'
ei 0O, cl cp ,lnifl d 19I
ndt I's-i'enadeurs oitl
*olrd pig. osanfte
s de letir d1iF W 'afi'oL~e-
arj-I0s el petl-dtre aus-
it 'onlrerlir, car seals
ils wrlheleurts danu sc'8
ee ii semble plus qui'
0eir Ie fnux, qui laziblit dtf-
:14 Re,r n" e prochaine, au-
ei ei, ventes d'or el slur
Itjil'i -26-0.00 dollars au'x

. nrousr aLons Irote
Lpacekel, cash 4 1,4 0/0 plriml
1 15 Ddcenbrem, at. pai-,
ispla it d Ile 0/ priwri.
u :'railso, foibles r'C'levan
i; dout 1.4.58 sacs de la
A .9 IN' et -10 cantimes el
40ul es d 9 S/4 4 10,1 /4.
1j,2.







OTION INTERDTLITE.)

23.- Mr Kriiger est parti ce
Mile pour Paris; ii passera ha
ph il arrivera I cinq hCurcs
Plho que l'euthousiasWe qui
dhparE de Marseille n'ait pas
Rannt et u'l itnomie
6 mait eu moins
1.1osqu diarquk bier du


i


I:' -*' J


7T_ I


.I .


|bpnnaaetqpior 3purtenientu.. .18 P A 1.0 HQi O QI
I'a' 00A



f Gelderlind I., Mr Kruger a 6t& cdhleu- I'Afriquer M.ii, le b.irb.ires que i:uus 2ons
reusemenIet-. tclrmcn-sr son passage Au ni- a ionibitre .iujourd'hu snt plu, ,fu.ages
lieu desacclamarionsd'une faulenombreuse, I que Ie .aItIreS! ,
ii est mnuie dan'. .i ol.ture A heurci ac- I LIADIA 23. Li iinir du (!1i.- .imk-
comppiI.'n de MI L ,ds. Pierson, Weselk, ( hore e -ou .erja;r .e pI ,ri une brnne nut.
tot. Fichcer, V.n H.immicl, Lambud et Hicr il dormi en.irun une heure .1 9
Heyri ins. .jiric ,:.mnr de par' r, Mr Kru- heureb du su'r si remper irure c ;ilt ie I 2,
ger est munre 'ir Ic m.irclicpied du w.igon le pouls b.iitali S
et i JL Cao\Lns. de Mirseille. le re- Lo'..DRES 24. Iine seriiu dji,.er encl
mnercie i, popul.1on0, Je son c:hjleurcu\ d'op'nion s'esi leIce i PNkin,it IJ = corres-
aci ueil i'i iconlt ,iii qui ie t4r-4W'.er.i le poindrant du i a Dail, MI I Fic -it~n,t6-
inr iime .eCiill .IIIImpulIqu pariout oil I I'- legr.iplhri in err edi : Ic Iip.mn. les
r.li et qu'Il .cra .1u,, i cd tuionr q I co'ntri- El i.-Uni,. Ij RIus'ie ct IA F, in e ,o' nt en
bu,.ui.it .'i nouis ppui, r .t qUL aurint pour liv.e r de dem in.ier une pun ii, plus 16-
resuli.lt Je i'ia,,ri;er ni.'ire c ,use' gir' .indi. que 1. Grinde. Brerl ,11ne.1 Alle-
RRLU\ELI.ES 2; L--- S-. _i Lute Mr nliague, I' Auiichi ei I li.ile In,iicii. sur
Kruigcr. .1 ,.i a.iri .cL a I.i Hi ,Jdeminder' la peine dJ niort. -i
li mn .iniat rin; et 'l ne rtu.iit pis,. 1 re.-- CO(\ T4NTIN PILE. -4 Le cil-hir d Af-
dra public' Ois Ic:. dc .'i. nent relh t a l fire. Jes Ei.us-Uni e pr' eenie .ulour-
guerre d'liui aL n'unisire des affrTlre 6tr.ingires oi
Lk HA.E 23. Li rinle Willielnline a il prese le paiement de, indemnnms dues
envoyT un message Mr Kruger disant Au.uls L.m...i.........
qu'e'.e e':t ',eeueuie d'apprendre qu'il" est LJ\ADIA 24. -La sant du Czar continue
en bonne .imri& ct que -.11n 'voLage s'est touours A s'ameliorer.
bien effectue. ST-P\U'L ( Minneipolis ) 24. Le s5-
PARIS 23.- Le siI i ,IdJ.,pti amioui- ni.uer Di'. r, proident du c:umite .ur les
d'hui eI proiet dl l,,i J d n.. 10 i e .i i dcl` rdII r.ns c.itriicure., e- mo int.
tit iJopie pir li chii-,;bie dJ ..l:plli P "Ii 24 Hier le senir uv Il proiet
Lo'NDPE 2;. L': ,i C'l- .CnineniC d liriliiie, en cil u-int lei cnd imnne. de jl
.i'lourd hai I i u :'li in ,. ,i, t que le H i it, -C,..ir et i ; A-.onmpti ,te. et en
g6n&r.l Borhi icc *.i ii n...i n n ., pre, co, mp'rc ni t le- coIndini p..ur Ic, d..or-
de D)ewitsdurp ec Ii ci I.kic -imme in- I Jre. i, A.lccrie
uit, nir r i1 dJN '.'i r enienn- Kriger t .irri': Piri ce niin ;la
d beauc..'up d' .i. r' .... L mi.i, une t,,,,le ..'~t cir rne a lci ;re de L.,n, et
cho.,e e-i c ii l.t ii "u. l. i i1i .1 te ,,jI r ,.u le piriu, urs on ilue l 'ec icc:l iia-
pour-.ui. i u l e l', Ji i 0. -ur. de Mid- I,,i, L'in ol '.ir l.itee; L.c : r'.ie 'ordrc est
delburg .r Sri.iiiJ:r'ru i ., iiCi .T' .1- debl., - Li foi le .c min -. dJcs ra I liotel
\cc beaucoup dc p iiic ~ 11 i i iinc l e riC;l miir nt Kiri er qui p.irut pl.lsieurs Iois
terrible col en cti endioui. .au b.lacn. Aquatre hieares, once Paul tit
WASHINGTON 23. Le secrrtaire d'Etat visit au president de la R6publiqueqgi le
a adress une note aux puissances sur la si- requt avec tous les honneurs d6s aunx hei
tuation en Chine, montrant de nouveau le I d'EraT.--'ennrevue dura quelques instants.
but du gouvernement des Etats-Unis. Imm6diatement apr6s, le president Loubet
LE CAP 22.- Le C Cape Times I appe-llc--sist Mr Kr iger 11'luh1el Stribe.
attention sur le danger sz:rieuu qu'il y a Le conseilde ministres .1 examine- .
de permettre le nmantien de pr6tcndus con- affaires en cours.Le. president di- conseila
~igs du people dans les districts di' l s&di- d6posera lundi le project d'aninistie .vote par
lio r6gne ouvertement. -le senat.- La greve des tramways & Lyon
VALENCE ( Drome ) 23. Le train du est termin6e.
president Kitiger est pass a i h. 45 aprts PARIS 24.- Le.president Kruger est ar-
midi, acclamn par route la ville. rivC ce matin a to hrs 40; il 6tait part de
LYo.N 23. II v a eu un grand enthou- Dijon a 6 hrs. 3odu matin, le train ne s'est
siasme ict quand Mr KrHger est arrive Le arrWt6 qu'I la Roche oii une dielgationavec
president Kruger dins son discours deMar- des dapeaux lui a adress6 sa sympathie et
seille .i stigmatns les proc6d6s anglais A son admiration. Les memes scenes se sont
I'1gard des Boers ; i a dit : I la guerre produites sur toute, la route; toutes les
qui nous a ei& fairt atteint les dernieres li- stations des foules de personnel acclamaient
mires de la barb.rre ; pendant ma vie j'ai le president, quoique le train marchait a
soaienI eu .) c.ibattre lms savages de toute vitesse. A Paris la gare de Lyon, une






Wole inrw
fiP~qds et ?
- dent etaltrc
crisde aVi'
A la
roctewF- 61
mite do I'Wm
biwvsI, I?
Paris; disdd
lodrnazre.'ji
Mr&6t~ge~


M LUSP=VUW41
ha~4mnce 'Es~~
at. do Eosiw-
i1tEw1Uc fiB,


est la vrife Iu&itre;e asia a,
sa devise, f.luuat me mergiur; le Bers,
soot invincible, quoiqu'ils soient momen-
tanemenr battus. Mr Kriger a dit aussi
qu'il demanderait ensor ,1'arbitrage et que
h cause du droit,de la-justice et de la liber-
te 6tait 6ternelle. Le president est monti en
voiture avec le docteur Leyds, repr6sentant
du Transvaal en Europe, et s'est rendu a
rh6tel Scribe-escoiit--dun-escadron de la
garde republicaine. Une foule immense l'ac-
clamait sur tout le parcours; la place de la
R&publiqu- pr6sentait I'aspect d'une mer hu-
maine.- Sur les grands boulevards la fou-
le ne pouvait_ resque.plus circuler; les
trottoirs, e~entres, les arbres et lesgrilles
Etaient converts de curieux; quelques-uns
etaient grimpds sur des 6chelles. La police
Ctait faite par 2.ooo hommes de la garde
r6publicaine et c'tair nbtoirement insuffi-
sant. La foule toutefois n'a-pu approcher
de Ph6tel, de sorte ue Mr Kriger n'a eu
aucone dificultu6 descendre de voiture.
0. 4 'ran Boyfet t-iinsatt ii et-fa'&n-erf
de Vive Kriger! Vivent les" Boers! e; et
chose a noter,aucun cricontre l'Arigleterre.
MrCrozier s'est rendu a I'h6tel Scribe A 2
heures 15; Mr Kruger qui dormait s'est le-
v6 pour le recevoir; Mr Crozier liL an-
nonc6 que le president Loubet etait pret a
le recevoir A 4 heures. Quelques minutes
avjt licures un landau de I'Elys6e est ar-
riv6 A I'h6tel Scribe; Mr KrOger s'est ren-
du a I'E lyse accompagn6 de son interprete
et 4e Mr Crozier, escorre d'un escadron de
cuirassiers. Les inmres scenes que celles du
martin se sont produites Mr Kroger a 6t6
requ A I'Elys6e avec hl mmecsremoni
que les souverains; les honneurs etaient
rendus par un bataillon-diinfanterie avec
drapeau et musique.- Mr Loubet a rendu
A 4 hrs 3o sa-visire A Mr Krflger; le pr6si-
- dent Loubet a k66 chaudement acclamn pen-
dam le trajet de-t'Elysee; et pendant son
--retout les cris de a Vive Kregerl a alter-
Snaient avec ceuxde a ViveLoubet!
BERLIN 24. -- L i _-e-
grand ici en fame

e et deiarrgfmh is onkC tr'i
le comir allemand r enooyYf Mair on
de catti pstaes. nion ritt ad sia Mr Kru-
ger la s~rphie de ta nation allemande,
pour qu'ellis soieht'distribues par le con-
sul-g6aeral du Transvaal A Paris.
LONDRS 24.-- Mr Herbert Asquith, an-
cien secretaire de l'interieur, dans an dis-
cours qu'il a fah a thambre de com-
merce de Leeds, a parld de Is lcrolssance
pirgressive du commerce anglais ; il a'dit


AU VOLEUR I..


Bien que ce cri-la nul 9'meuve,
Je.le pousse come uue preuve
Que. e suis a rihemn v
Ma mason est un Fort-llet,
Mes murs, ceux d'une forteresse;
Les portes ? en ferraille epaisse,
-Et des cadenas tout partout :
D'une prison c'et I'avant-godt I
Eb I bien,'malgr6 murs et ferraille,
Les voleuis ont pu fair entaille
A mon dit fort sans nul souc;d
Et me mettr'e asac sans mercni I
SL police q.i devrair .----
Au moins le nez A la ... -fentre,
N'entend pas et voit encor moins.
SCrs de n avoir aucuns t6moins,
Les voleurs biclent leur besoge
,Trauquilleingp t ie m 95*rrItvet .
J I suss, parrit-ll, cstim"
Des voleurs,- et sans doute aim__ .
Car de leurs visits le nombre
Helas I dans ma m6moire sombre I
Sous le-prteidetSalomon
n de ces bandits en renom,
Qui me faisait la politesse
De venir a nettoyer a ma caisse,
Fut un jour si bien ... nettoy6
Qu'il fat chie le-diable-envoy6.--
A-t-il laiss6 de sa semence ?
Cela se pourrait, si je pense
Que depuis un an les voleurs
Cinq_fois m'ont soustrait des valeurs I
Jamais une fois la Police
La combartanre de ce vice,-
N'a pu me dire : a Nous avons
Monsieur, capu-vos fripons. *
II est vrst qu- lesA pociers
SSont qnquefois des estafiers--
AyantdElaisst le bien aire -- ~
--eesr gart est pas rasurapt, -
-..Po rtl'uu.u

N'ayant prisrien
SQue rombre de k Croit... Mrtyr '1.
Mais, fieffes voleurs que vous tes,
Manque-t-il de moyens honnates
De gagner son pain quotdicn ?
Cst' un vrai travail de vaurien,
Que d'allertracturet I'asle
o laborieux qui, tranquille,
Sue et geint tout le long dn jour
Pour gagner la baoa.e et pour
Faire honneur A a s igiiature I


'- I


41N DO. -.I %.'
.demanjdft a nous w F
s4nmlcr leur appanilOn ~
tour. a

,de~:finpi~il~: in
Idow
414w01': MM.-
camEO bl-jtI$.f


. T.- T


s un p
.e' onrmal, pour la sit
Promenade p
Ce martin de bonne b

cheval en.ville,suivi d'ua
C'ext avec plaisir que
notre Chef d'Elta en p
Bonne arrive
Demain-malirr -par-hr st
dais Prins Willem IV, noi
CONSTANCE SAM, de Paris. :
Aussi, le general Chrisp
le bureau du Port ilnns sesi
on parole mdme de concert
corps de musique.
Nous sulions vec plais
milieu de nous de Mm la I
\ Palemesn

vendredi SV,4
enporus publics palperO
oovemere.
1I nous revient, d'autre p
Faine prend ses dispositiOl
Ddeembre soit payj avant
mois afn de raciliter asrn
Mnille leurs enpleUres-dAt-jl
Bravo I..
Exequatuor
A la date du 20 Noveand
exequatur a kL6 d6livrdi
thorn, en quality do vice-coi
Bas aux Cayes.
Plus de thbMi
Un arr6td du departmIent
tion publique vient d'abolir
-vue par l'ar. 37.des RBigiI
cole de Droit.
=^b kventdnI lan
-, ra Jifaur de sa









loldo
re t-. da Mr


Prde
etpfc. A.iyl


on -,W nous
ion de lire daus le m6me
une correspondance en-
Communal et la Cure,
que I'Edilitd avait fait son
apersiadons que Mr Cl. La-
tarern pas en si bon ohe-
jours le n'ecessaire pour
a antd publique.
la Commune
jis rnuis prient d'attirer I'at-
Midilit: sur le mauvais Ltal
I-se irouve pres du Grand
loese-ite urgent et impdrieu-
Tplation active en ce quarter


r "g- Zl. -


de la Natamltei6 6U.- cIULI I U 1L ux iitur
direction assure toujours- aux visited

eel 6iabliswetent. Un concert, des attraction diverse
leinmes-de l-selle Four- seront donnmes dimanche prochain 2 d&-
it accoucbees, a quelques cembre, dans I'etablissemeit complete-
valle, chacune d'une file. ment tr:,nsformn. Le progrrnlme sera
46 D, cembre qui s'organise public ldins la semaine.
Lc.eomportera six baptemes: Deui
6s et trois files. Deuil am
Nous tvon.s :,ppn-ri hler pfi telerm-
SBal de samedi me a Ut isle nou\elle Ile Il mort de mi-
la soir6e dansante donnue dame venve En'gane CO'.nve-l:',er, rtte E-
einedi dans lea salons de la nilie Loclai'rl. L, sscietl ,i Petit-Go,-
hte, pair la Socidt6 des Zdla- ve perd en rile ule iilitutrii e de ;ranld
iS-Vi cent de Paul, et ce mrrite qui sr.t liClicileineii replace.
luie qni est venue malencon- Nous epvovons aux I'illnle' Lochlird
contrarid In Wfte. et Creve-CvtLir nos sympathiyues condo-
6? II ne semble pas qu'on doi- I1ances.
tL a'ii, c.ir sans la pluie il y Mouvement maritime
aous-merrt-quntre foi plus Hier est entri le steamer amrmcain
Sors on se demade com- Adirodack, avec le Docteur A. Rosen-
ons, quoique apaciaux, au- h- ew-York) MM. P. Stewdrt, J. Pa-
re, pulsque lea danseuir risie-MmeGitea VoiLg el enfant et Mile
r 'l Wa, wael. -Nadal ICap), Mr Oderdle (Gonaives).-
r TpiG, apa. Ltr Adie rondack est parti cette nmif
l n -~~--aut-MMS. Cox (St-Marc), Ed7Nelsofi,
Ume Van WatershwdL, six sours de
l( oi6 cjWo), MM. Cordva,,et Ju.,
i;dtni pou' KingSou.


S '. qui
d'bats chordgraphi ues ont
Sbelle,-apgAs ~e ornonort
Spour continue jusqu'a
u mittin. afec un entrain
Ison apogde par une joyeu-
Sconfetti et de serpentins.
ileette soirte est uoi nouveau


Excellente Occasion
A vende : auleurs classiques tout
neufs, diclionunaires francais-lat.n, latin-
frangais, frangals-grec,.rec franais, the-
sausus podticus pour la versitication la-
tine, dictionnaire anglais de Sadler et
un grand nombre de livres classiques re-
lies correspondent au programme des
teudes secondaires. Sadresser a Mr.
ANNACIUS AL. JEAN.
60 rue Geflrard, en face du S6minaire.


La chaloupe
Mardi, a 7 ltel


succi pour lea-imes 2latrices et l'ou-
:. a l"&ele leellaes devoueni aec une
si admirable abnoduitionI
A SotntJouph
La fete d'inauguration du beau tableau
de decoration du maitre-autel de 1'Eglise
de St-Joseph, du au pinceau de l'artiate
francuis Vientljol, avail attirk-hier tne-a-
sistance selct-parmi laquellne nous avons
remarqu6 de nombreuser notabililts di-
plomatiques, legislative, declesiastiques,


I'exhlian de e
u :- HaFti priant Stl.eph t'-
teredder pour elle prks du divin Maitre.
DNsireux, a notre tour, d'en parler
avec quelque extension et faire la part
de 'ceuvre et de I'artiste, nous nous pro-
posons d'y consacrer un article special.
Disons tontefois que la ceremonie fut
te par Miles Emma Leys et are Pain-
son, accompggnies par MM. Constantin
Benoltet Albert Chauvel, president et
vice-president du a Cercle Calholique n,
I: qudle nous a sembl6 abondamment
frtcilueuse.
Et linissons en nolant que le R. P. St-
Clairai Ijtl. cnmms. toiijours, briller la
Musique diu Seiinaire.
A Bizoton-16s-Bains
Hier, plusieriis families de la haute so-
cietd port-au-princienne itaient A Bizo-
d1 a Mlt t d.-cni rna d nod Ie naluvelle


l'AsseiI4 v goiiirile di t '.rcle, qui o'a
pu se r.,iiiiIr 11111 dIerPiiie, pl corn o-
qute pour luinli prochi;ii,. '2 Novembre
courant, d 3 h Iur'.-:. ,l I'ipies rmdi.
Le Prdesidejl du Ccrrcl.
LESPINASSE
Feuilles Adhir6es
SMmie UBrellor PliplIep ." dipcl:hle nulles,
duplical.a deleit l I' F're dliise. les
feuilles Ie I~' I OiiUi du gtniril II. Pro-
phete puiir i's inoi; l de .'llllei, Aodt,
Seplenir-f t1 Octobre 189{, s'elevanIL
chacui, ;1 I'. 80.
Poit-ai Prii,, 2i Noteembre 1900.
Bouquets A vendre
VLc, -71/-l\vIlS t1J'_ Lb(uI-'e~l frltis et co-
quets '- A.ih e', z-. \oi- .1
M'in ERNEST I:.\ST'ER.\ Turgeau i
E.'achltu, ~i iiarchel
Le soussigne, courtier etigeiitde chan--
ge, voulin;t s'ciiuper ex':lsi.eeut de
Ta cultoir' tie des vi;sles champs, vli que
la march des operations (d courage est
paralys6e par une eulente secrte existent
entire les geinsde l, c6te et les n6gociants
de la place, auionice an public qu'il n'e-
xerceri pluscette profession ;iyart envoy
sa dem1ission aoi Goiver .einett qui; bien
voulu l'accepter.
Jacinel, le 20 Novembre '1900
J. D. MOZARInt ALEXANDRE.


BANQUET NATiONALE D'HAITI

Emprunts Consolid's 1900, 12 o/o
5Se BRparlilion
La Banque Nationale d'Haiti a l'hon-
neur. d'informer-les i-ntresss, qu'ils peu-
-vent ariir de ce 'jour, touLcher & ses
=guichets uie cinquid~me Repartition de
uno pour cent (*,-* ,; por'- inter6ts du ler
au 31 -Toffrl9O.contre regus et Sur
-ort a ine, e27 Novembre. 1


AVEENDRE
Ch ezfl.& A. STECHEB, Rue des
Front;Forts No 15, Linoleum,
2 mitres de larger; pour sales &
manger et bureaux.
Articles pour cuisine en fer
rmtill, en tous genres.


-----C~-iO-- -- ------


d&~l emain

esi 1; -Anse-i-


c, qina 161 de-





BPji6adds- : ''
;r


Priti
NOUV' .;_11
1DEMANDER
b- 1A [RiVuLFSKFI 1I. W: IWAN.
qI i& pai aitre: cct ALd ,'J :,I m Lnt
Ia nomuncl )IAtile des Ar:let de Toile.
Blanc dc Colon, inge deu C)rps et de
Maiso!,, T! ousseaux. Laziy,vfi,, Lingerie,
Dentei,1 nBineter e, 1 d, iux, tc., et
dl'Affairo,, Inx-cz :pion:i1'I
LI invi /2 ?i e,,I hi I Ilea C3 r die-
mnanldim affrari nie sdio.-a- (i
MM.J. JALUSOT & Cie
PARSt
l*otites les person nesd t'i c n i ,;.ins ivec
ie PRINTENIPS recevro .i ;.- e sans
Iudi! leur So ile d'c! ii i2 dc.1iaide.
a ; a'. I ia: I ,I:). ur
Iii d ilr~I..i2. .n do
meS de ELrojUfS indfiqku .'u.sl ..iI;cn i
que possible. le genie des &.:,T. dIu'ellhe
dJisireni receai.) -i er iL' t rlk\e -11%. .
Prosiin flih.
PL'ur Ile efnl% 0'. i lpir L S r I IIJ-
ire f wlt de ;:oiidii O ti S dc, S I i or eC
A chique calrih.,Lzoe.


\'ous ~ ~ II I'Oili/ ii.


G, 1i ( 1h 1 .1 I%,E%1~l_ I
L~e I-Orl !htil '
I ien culinii dlet lousl


.aW.'


L'EAU IMPURE esL Lr~s souvent la cause des fikrv.rs rphold
-beaticoup do maladies.
On devrai.en consequence, ne faire usage quie de C.'E'%u pu
se procurniiI. A la P-harmacle Centrale d'Ilniii. IWiOie'
filtres e7n vrirr qtii on[ tWt~ depuis longlemps di.lj :I, iiiv's prm
irreproctibles.
C'est tn ariicle flour ainisi dire indispensalbe :I "'1ii 1M
seven pas clIer!_
iennent d'arriver. ajissi:
Bolhbons fins.-PaluIum erfe-EN C.IANI'.\%S('ItTIMBU


Rhun Barbaucourt & C d'AG
SHORS CAUNCOURS. I
Le se~ul rMumli qasi 'ait osd affrdnler toiaes 1les Expo.s'ilionls eflAt
.Ad .l1u1)efriorilL 10i tt fail d~eerner les plug hatltle. r,;, -wpea Fi
S $3 rtpitL:fiurl ii'est plus a rairo; ii nous siflfir i de meliir SiOuW irt \dlIX I
imiLeIIims Iervtitiil suivanl II jIiounai:al Le Tribiusie C nPiper'., ietdij
0- (1011t J'auiorl-,t lie raiiirait t*Ir fniquen-Elrrtoe:
4 Liuieur rico rlfo-rriae. ple,'lUit v'I'dirne Iit hygitiIique. 6r 11I IHI1"1 PAH hA
rtolise CL que In dislillation, apris in fernmieIiiiioIi *i Li c:iIjI1i *ire, 11
I ner de Iielleinent riuR e lif HEPAISANT, ce qiuo des utiltrilt Iw~i.Sicale
o onl recommand6 en Luute sIncIriLti aprls examneil.vI t
Nolre nomhbreuie ciieni*Ilc. a pu v~rilier celte assertniio. (ij*I. .rn Lei
cieincieli\ quli iorit, pUs enCew.r Iit lHacquihsition de Celk IIihi.IIIt-11 lopliql
celie fichcilse omission cn sc reineIniit A iiotre dep'A slili
htue DFs GERARn N `7. -ET NOTRE COMr'OIR, RUE III I U No 81s
oa Monsicur BAHIHANCOGIRI si*e tii.ut, aux ordres de tous annitii Ile 1)00 9f
exktuteu leurs commandes.
it reste'r'" ,,ierveiC


Pi-;., Lii)M1urfilLLes lea bacxiC,-


gA JiA It cqua-m Meaz rw dtl"'
flora concoura aux derilcete5


GRAND DDIPOT*'

de Tafia et Alcool
Amgle des roes do Quai et do Bel-Air
en face A. L. Gu'rin ei N. Thomas
Vente en gros et en d4lail
YENEZ VOIRI...


1.0aul Cesvel
8j Rue Am~rIailu
Cbocelat A ia Vanilla
A 80 cenliUv oi
GroIN et 3:Wj


S,


--


I .:
i -


r-.


v7-1r X"4;u;:~;